Introduction La délégation Bourgogne vous propose JOURNEE D ACTUALITE 1er Semestre. En Bourgogne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction La délégation Bourgogne vous propose JOURNEE D ACTUALITE WWW.CNFPT.FR. 1er Semestre. En Bourgogne"

Transcription

1 Introduction La délégation Bourgogne vous propose un programme de journées d actualité organisées au premier semestre Les thèmes abordés sous ce format traitent des événements actuels ou répondent à des demandes particulièrement prégnantes émanant des collectivités et des établissements publics. MODALITÉS D ORGANISATION Les inscriptions aux journées d actualité sont possibles de façon dématérialisée, à partir du lien suivant https://inscription.cnfpt.fr ou avec le bulletin d inscription à télécharger en cliquant ici. Pour les journées d actualité, seuls les frais pédagogiques et de restauration sont pris en charge par le. Les déplacements sont à la charge des employeurs. En Bourgogne JOURNEE D ACTUALITE 1er Semestre

2 Sommaire Pour faciliter la lecture : un classement des journées d actualité est réalisé par champ d action publique. Une couleur est attribuée à chaque champ afin de le repérer plus facilement. REPERES ET OUTILS FONDAMENTAUX NÉCESSAIRES A L EXERCICE PROFESSIONNEL Repères et outils fondamentaux Positionnement professionnel et préparations aux épreuves MANAGEMENT, PILOTAGE, GESTION DES RESSOURCES Management Affaires juridiques Gestion des ressources humaines Finances et gestion financière Communication institutionnelle Informatique et systèmes d information Europe et international SOLIDARITÉ, COHÉSION SOCIALE ET ENFANCE, SANTÉ Social santé Enfance, éducation, jeunesse CITOYENNETÉ, CULTURE ET SPORT Citoyenneté et population Restauration Culture, archives et documentation Sport AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES Formation professionnelle et recherche Développement local SERVICES TECHNIQUES URBAINS ET INFRASTRUCTURES PUBLIQUES Environnement Génie technique

3 Sommaire REPÈRES ET OUTILS FONDAMENTAUX NÉCESSAIRES À L'EXERCICE PROFESSIONNEL Transmission des savoirs : les clés de l apprentissage MANAGEMENT, PILOTAGE, GESTION DES RESSOURCES MANAGEMENT 16 février Mâcon 6 2 mars Auxerre 6 16 mars Nevers 6 23 mars 6 L approche interculturelle et le management 26 mars 7 21 mai 8 La reconnaissance non monétaire, un nouveau territoire managérial 25 juin Le Creusot 8 AFFAIRES JURIDIQUES L attribution des aides européennes : vers un contrôle accru 27 mars (après-midi) 9 Vers une nouvelle forme de gouvernance des territoires : la commune nouvelle La réforme territoriale GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La mutualisation des personnels au sein d une intercommunalité : le volet statutaire 19 mai Auxerre juin 10 2 juin Auxerre 11 9 juin juin Mâcon juin Nevers février mars Mâcon 12 Sensibilisation aux risques psychosociaux 20 mars 13 Les plans de prévention des risques psychosociaux 28 mai 14

4 Sommaire Égalité professionnelle femmes-hommes GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Accompagner le changement dans les pratiques de la formation au sein des SDIS Actualité des concours et des préparations L arrêté ministériel relatif à la formation obligatoire des assistants de prévention, des conseillers de prévention et des agents chargés des fonctions d inspectiondans le domaine de la santé et de la sécurité 26 mars (matin) Châlon-sur-Saone 15 3 avril (après-midi) Nevers avril avril (après-midi) mai (après-midi) Nevers mai mai Auxerre mai Nevers 18 2 juin Mâcon 18 Actualité statutaire 5 juin Nevers 19 La réduction des délais de paiement FINANCES ET GESTION FINANCIERE SOLIDARITÉ, COHÉSION SOCIALE ET ENFANCE SANTÉ SOCIAL SANTÉ 12 mars Mâcon 20 9 avril 20 L adaptation de la société au vieillissement Sensibilisation à une approche interculturelle 12 mars avril Auxerre avril Nevers mai Auxerre 22

5 ENFANCE, EDUCATION, JEUNESSE Usage d internet et des médias sociaux : intérêt et prévention des excès chez les jeunes Réflexions pour une relation bientraitante en structure d accueil des jeunes enfants Changer les regards sur le handicap à l école et dans les lieux d accueil de l enfant Qui sont ces adolescents? CITOYENNETÉ, CULTURE ET SPORT CULTURE, ARCHIVES ET DOCUMENTATION Journée autour du salon du livre jeunesse pour les bibliothécaires et les personnels de la petite enfance AMÉNAGEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES DÉVELOPPEMENT LOCAL L organisation de l instruction des autorisations d urbanisme à partir du 1er juillet La transition énergétique Sommaire SERVICES TECHNIQUES URBAINS ET INFRASTRUCTURES PUBLIQUES ENVIRONNEMENT 12 mars Auxerre juin mars juin Mâcon mars Chalon-sur-Saône mai mai Auxerre 26 4 juin février janvier 28 2 juin Mâcon 29 4 juin 29 Stratégie régionale pour la biodiversité (SRB) Juin 30 GÉNIE TECHNIQUE Projets d infrastructures : les enjeux et la mise en place d une maîtrise d oeuvre de qualité Juin 31

6 REPERES ET OUTILS FONDAMENTAUX Transmission des savoirs : les clés de l apprentissage Mâcon 16 février Lieu à déterminer A mars 16 mars 23 mars Auxerre - Antenne Salle Anna 5 rue Germain Bénard Nevers - Antenne 18 rue Albert 1er A A A La relation enseignant-enseigné peut être aujourd hui revisitée à la lumière des nouvelles connaissances que nous avons du fonctionnement du cerveau. Attention, mémoire, canaux cognitifs, perceptions sensorielles, points de vue et cadres de références : ces notions méritent un éclairage actualisé pour bien saisir ce qui se joue dans notre relation aux savoirs. Cette journée permettra à chacun de mieux se saisir des clés de l apprentissage du double point de vue de l enseignant et de l apprenant. Cédric JEANGuyot, Docteur en psychologie, Professeur à l'université de Bourgogne MANAGEMENT, PILOTAGE, GESTION DES RESSOURCES MANAGEMENT L approche interculturelle et le management 26 mars B Dans un contexte de diversité culturelle, des agents de la fonction publique territoriale sont en particulier confrontés à des défis, questionnements, demandes dont la compréhension et la résolution exigent certaines connaissances, capacités, attitudes, dites "compétences interculturelles". Cette journée sera l'occasion d'aborder différents sujets tels que : les manifestations de la diversité culturelle dans les organisations l'historique des approches du management interculturel en France et ailleurs les domaines et pratiques du management interculturel (gestion des équipes hétérogènes, ressources humaines, communication interculturelle interne, identité des cadres dans des structures multiculturelles,...) quelles compétences interculturelles pour les cadres? les concepts clés et méthodes pour la gestion des projets dans des contextes interculturels et/ou internationaux. Juan MARCoS, Consultant à l Association Elan Interculturel à Paris Conseiller formation référent Bruno LÉoN - Conseiller formation référent Lionel RouX- 6 7

7 REPERES MANAGEMENT, ET OUTILS PILOTAGE, FONDAMENTAUX GESTION DES RESSOURCES MANAGEMENT La reconnaissance non monétaire, un nouveau territoire managérial 21 mai B juin Le Creusot Lieu à déterminer B Gérer les fortes contraintes économiques, agir en proximité et avec efficacité, coopérer et innover, transformer les organisations,... les collectivités territoriales doivent faire face à de multiples enjeux qui appellent à manager plus, mieux et plus souvent. Mais, comment entretenir la motivation des agents sur la longue durée dans un contexte de restriction? Comment renforcer l'action managériale et générer une dynamique individuelle et collective? Comment ne pas faire rupture mais piloter une transition dans laquelle chacun puisse s'y retrouver? Qu'est-ce que le sentiment de reconnaissance? Qu'est-ce qui fait reconnaissance et comment fonctionne-t-elle? A quelles conditions peut-elle être porteuse d'engagement et de qualité de vie au travail? Comment agir et selon quelle logique d'action? Comment bâtir un modèle managérial qui puise dans les fondamentaux de la culture territoriale et permette de faire face aux enjeux à venir? Jérôme GRoLLEAu, Sociologue-consultant Conseiller formation référent Bruno LÉoN - AFFAIRES JURIDIQUES L'attribution des aides européennes : vers un contrôle accru C mars (après-midi) Depuis le 1er janvier 2014, les régions sont les "autorités de gestion" des programmes européens (FEDER, FSE, FEA- DER). La régionalisation de l'attribution d'une grande partie des aides européennes conduit les régions à s interroger sur le niveau d'exigence à atteindre concernant l examen de la régularité des demandes. En effet, les règles spécifiques aux fonds européens ainsi que la nécessité d examiner rigoureusement chaque projet à l aune des règles de la commande publique et des «aides d Etat» nécessitent des analyses plus approfondies que celles généralement effectuées dans le cadre des dossiers de demandes relevant de politiques régionales. Cette journée permettra de mieux comprendre les règles d attribution des aides européennes, et de trouver des solutions réalistes qui allient rigueur, équité et efficacité. Damien BoLL, Chef du Service de l'enseignement Supérieur, de l'attractivité et de la Recherche au sein de la Direction de la Compétitivité et de la Connaissance de la Région Alsace. Il fut longtemps auditeur puis chef de service en charge de la gestion des programmes financés par les fonds européens. Cécile MARCEAu - 8 9

8 MANAGEMENT, PILOTAGE, GESTION DES RESSOURCES 10 AFFAIRES JURIDIQUES Vers une nouvelle forme de gouvernance des territoires : la commune nouvelle 19 mai Auxerre - Antenne Salle Anna 5 rue Germain Bénard C juin C En France, le statut de commune nouvelle a été créé par l'article 21 de la loi n du 16 décembre 2010 " de réforme des collectivités territoriales" (loi RCt), et est destiné à favoriser le regroupement de communes. Cette journée permettra de rappeler le cadre réglementaire et les modalités de création au regard de la loi : l'esprit de la loi RCt du 16 décembre 2010 et les dispositions (conditions et modalités de création, fonctionnement) l'instauration d' une forme de gouvernance plus intégrée des territoires les avantages et les inconvénients de ce nouveau statut juridique les obstacles prévisibles les incidences pour les usagers et les agents. Martial DRIGNoN, Directeur Général des Services à la Communauté d Agglomération de l Auxerrois Evelyne GAGNIERE - La réforme territoriale 2 juin Auxerre - Antenne Salle Anna 5 rue Germain Bénard C juin C juin Mâcon Lieu à déterminer - Antenne 18 rue Albert 1er C juin Nevers - Antenne 18 rue Albert 1er C Notre organisation administrative locale et nationale est en pleine mutation. Après une première étape en décembre 2010 avec la loi portant réforme des collectivités territoriales, une seconde étape a été franchie avec la loi du 27 janvier 2014 portant modernisation de l'action publique et affirmation des métropoles. Les projets de loi en cours de discussion ont pour objectif de reconfigurer la carte et les compétences des régions et des départements et de poursuivre le développement des intercommunalités dans le cadre de nouveaux instruments de démocratie de proximité. s Patrice RAyMoND, Maître de conférences à l université de Bourgogne, Directeur du master 2 finances des collectivités territoriales et des groupements (2 et 22 juin) Michel VERPEAuX, Professeur agrégé de droit à l université de Paris I Panthéon-Sorbonne et à l Institut d études politiques de Paris (9 et 10 juin) Conseiller formation référent David VALENtIN - 11

9 MANAGEMENT, PILOTAGE, GESTION DES RESSOURCES 12 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La mutualisation des personnels au sein d une intercommunalité: le volet statutaire 10 février D mars Mâcon Lieu à déterminer D Cette journée permettra d aborder les points suivants : la mise à disposition de services en cas de transfert total ou partiel de compétences (cas des mutualisations ascendantes et descendantes) la mise à disposition en cas de fusion d EPCI les procédures à observer (consultation des commissions administratives paritaires informations et droits des parties) les conventions à mettre en place et les modalités de remboursement les impacts sur les agents (changement de lieux, de résidence administrative, conséquences sur le régime indemnitaire, sur l action sociale, temps de travail, congés, etc.) le volet communication et prévention des RPS (risques psychosociaux), dans un contexte de changement. s Florence DESHouX, Directrice du Centre de Gestion de la Côte-d'or Cédric MACRoN, Directeur du Centre de Gestion de la Saône-et-Loire Florence BoNFILS - Sensibilisation aux risques psychosociaux 20 mars Caserne Vaillant Bâtiment avenue Garibaldi SX40T une négociation, conduite par la ministre de la fonction publique, sur la prévention des risques psychosociaux (RPS) dans la fonction publique a abouti à la signature du protocole d accord du 22 octobre 2013 relatif à la prévention des RPS. Ce protocole a pour objectif d impulser une meilleure prise en compte des RPS dans les politiques de prévention des risques professionnels conduites par les employeurs des trois fonctions publiques. Afin de se familiariser avec la problématiques des RPS, cette journée de sensibilisation est proposée, selon les axes suivants : le cadre juridique relatif aux RPS (cadre règlementaire et jurisprudentiel) la responsabilité individuelle et collective les principaux facteurs et processus générateurs de risques en situation de travail leurs impacts sur la santé des agents les enjeux humains, économiques et organisationnels (conséquences pour la structure et les équipes de travail) les différents acteurs intervenants dans la prévention des RPS et leur rôle le sujet des RPS en référence à la qualité de vie au travail sa situation en tant qu'acteur potentiel l'alerte pour soi et les autres. e Sophie ZIMMERMANN, Responsable Prévention des risques psychosociaux, Pôle mutualisé des ressources humaines à la ville de, au CCAS et au Grand DIJoN Florence BoNFILS - 13

10 14 15 MANAGEMENT, PILOTAGE, GESTION DES RESSOURCES GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Les plans de prévention des risques psychosociaux 28 mai SX40U 001 En application de l'accord relatif à la prévention des risques psychosociaux (RPS) dans la fonction publique du 22 octobre 2013, chaque employeur public doit élaborer un plan d évaluation et de prévention des RPS d ici une circulaire du 20 mars 2014 a fixé les conditions de mise en œuvre du plan national d'action pour la prévention des risques psychosociaux dans les trois versants de la fonction publique. Après une présentation du cadre réglementaire, les thèmes suivants seront abordés: la définition et la mise en oeuvre des plans d'action de prévention RPS; les outils méthodologiques mis à disposition par la DGAFP et leur utilisation; les quatre indicateurs incontournables précisés dans la circulaire 20/03/2014 : * le taux d'absentéisme pour raison de santé, * le taux de rotation des agents, * le taux de visite sur demande au médecin de prévention, * le taux d'actes de violence physique envers le personnel. les autres indicateurs possibles. ARACt Bourgogne (Association régionale pour l amélioration des conditions de travail) Florence BoNFILS - Egalité professionnelle femmes-hommes 26 mars Chalon-sur-Saône (matin) D avril (après-midi) Sous-préfecture de Chalon, salle Nicolas Jaeger Nevers Préfecture de Nevers, salle Jules Renard L'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes: illusion ou réalité? Malgré des évolutions sociales, les inégalités entre femmes et hommes persistent. Quels sont les leviers pour agir? Comment les collectivités territoriales peuvent-elles s'organiser pour faire évoluer cette réalité? Comment permettre à chacun de concilier engagement professionnel et vie personnelle? Quelles sont les outils et "bonnes pratiques" pour faire avancer l égalité entre les femmes et les hommes et les droits des femmes dans sa collectivité? C'est à ces questions que la demi-journée d'information et les débats tenteront de répondre, en abordant le thème selon le schéma suivant: les "stéréotypes de genre" et l illusion de l égalité entre les femmes et les hommes la politique publique "Egalité entre les femmes et les hommes et droits des femmes" en France égalité professionnelle dans la fonction publique : obligations de l'employeur, et exemples de bonnes pratiques. e Delphine ZENou, Déléguée régionale aux droits des femmes Florence BoNFILS - D

11 16 17 MANAGEMENT, PILOTAGE, GESTION DES RESSOURCES GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Accompagner le changement dans les pratiques de la formation au sein des SDIS (Services départementaux d incendie et de secours) 13 avril D La publication des nouveaux référentiels emplois/activités/compétences impose aux SDIS d envisager dorénavant les formations sous l angle des modalités d apprentissage. Les services formation des SDIS sont donc confrontés à la nécessité de modifier leurs approches pédagogiques. Cette journée permettra de sensibiliser les formateurs sur le changement de posture en passant du statut de «maître sachant» au statut «d animateur». s Isabelle BARtHÉLÉMy, Consultante en gestion des carrières et des compétences Stéphane BERREZ, Commandant et responsable du service formation du SDIS 71 SOLIDARITÉ, COHÉSION SOCIALE ET ENFANCE SANTÉ Actualité des concours et des préparations 21 avril (après-midi) 28 mai (après-midi) Nevers - Antenne 18 rue Albert 1er Cette demi-jounée s'adresse aux responsables formation des collectivités, mais également à tout agent intéressé pour faire évoluer sa carrière professionnelle. Elle a pour objectif de les informer de l'actualité des concours et examens, ainsi que des dispositifs de préparation. s David VALENtIN, Conseiller formation Responsables des concours aux Centres de gestion Conseiller formation référent David VALENtIN - D D Evelyne GAGNIERE -

12 MANAGEMENT, PILOTAGE, GESTION DES RESSOURCES SOLIDARITÉ, COHÉSION SOCIALE ET ENFANCE SANTÉ GESTION DES RESSOURCES HUMAINES L'arrêté ministériel relatif à la formation obligatoire des assistants de prévention, des conseillers de prévention et des agents chargé des fonctions d'inspection dans le domaine de la santé et de la sécurité 22 mai P mai Auxerre - Antenne Salle Anna 5 rue Germain Bénard P mai Nevers - Antenne 18 rue Albert 1er P juin Mâcon Lieu à déterminer P Actualité statutaire CITOYENNETÉ, CULTURE ET SPORT 5 juin Nevers - Antenne 18 rue Albert 1er 0D Cette demi-journée a pour but d informer sur les textes parus ces derniers mois et leur application ainsi que sur les évolutions à anticiper (textes en cours de parution / à venir). Claire RENAuD, service ressources humaines à la Ville de Nevers Florence BoNFILS - 18 Cette demi journée s'adresse aux responsables formation et aux préventeurs. Elle aura pour objectif de décrypter l'arrété et d'informer sur la mise en œuvre de ces formations. s Emmanuel GAFFIER, agent chargé de la fonction d inspection et responsable du service gestion des risques et protection contre les pollutions à la mairie de Chalon-sur-Saône (22 mai) Annie BuNLEt, ACFI au Conseil général de la Nièvre Antoine CHAuDoN, Pôle Santé Sécurité au travail au Centre de gestion de la Nièvre Karim FAtNASSI, Pôle Santé au travail Service Préventionhandicap au Centre de gestion de Saône-et-Loire Guénaëlle MIGNot - 19

13 20 21 MANAGEMENT, PILOTAGE, GESTION DES RESSOURCES SOLIDARITÉ, COHÉSION SOCIALE ET ENFANCE SANTÉ FINANCES ET GESTION FINANCIERE La réduction des délais de paiement Mâcon 12 mars Lieu à déterminer F avril Depuis 2010, le délai de paiement ayant été réduit à 30 jours, les collectivités territoriales et les établissements publics locaux ne disposent plus que de 20 jours à réception de la facture (et la trésorerie générale 10 jours) pour régler les fournisseurs. De plus, le décret du 29 mars 2013 augmente le montant des intérêts moratoires à payer en cas de dépassement de ce délai. Dans un contexte économique difficile, les entreprises en mal de trésorerie attendent avec impatience le règlement de leurs factures. La maîtrise des délais constitue donc un enjeu important à tous points de vue. La journée d actualité dressera un inventaire des atouts et limites des solutions existantes en s attachant à les illustrer d exemples concrets et réalistes. Jacques MoREAu DE SAINt PRIX, Responsable du service exécution financière au Conseil général de l'ain Conseiller formation référent Lionel RouX - F SOLIDARITÉ, COHÉSION CITOYENNETÉ, SOCIALE ET CULTURE ENFANCE ET SANTÉ SPORT SOCIAL, SANTÉ L'adaptation de la société au vieillissement 12 mars K avril Auxerre IDEA 10 avenue du 4ème R.I K Les travaux législatifs en cours sur l'adaptation de la société au vieillissement de la population proposent une profonde refonte de l'accompagnement des personnes âgées, qui implique une mobilisation de l'ensemble des acteurs publics locaux. Appréhender le rôle de chaque collectivité publique dans l'accueil et l'autonomie des personnes âgées, connaître les différentes structures d'accueil, ainsi que mesurer les conséquences de cette réflexion sur l'aménagement du territoire, tels seront les principaux objectifs de cette journée. Dans un contexte de juridictionnalisation croissante de l'action publique, les agents des collectivités territoriales doivent bien connaître l ensemble des obligations qui garantissent l'égalité de tous, et qui doivent être intégrées dans la conception de nouveaux projets. Jérome MoREAu, Chargé de cours au Centre National des Arts et Métiers, université de Bourgogne Cécile MARCEAu -

14 22 23 SOLIDARITÉ, SOLIDARITÉ, COHÉSION COHÉSION SOCIALE SOCIALE ET ENFANCE ET ENFANCE SANTÉ SANTÉ SOCIAL, SANTÉ Sensibilisation à une approche interculturelle 14 avril Nevers - Antenne 18 rue Albert 1er K mai Auxerre - Antenne Salle Anna 5 rue Germain Bénard Pour les professionnels intervenant auprès de publics immigrés ou issus de l'immigration, la compréhension et la gestion de la diversité culturelle sont devenues des dimensions essentielles de l action. Cela requiert une "approche interculturelle" ou une "compétence interculturelle". Cette journée a pour objectifs de : mieux cerner les concepts de culture et identité identifier ses propres représentations, en particulier quant à la conception de la famille et de l'enfant réfléchir sur des situations concrètes rencontrées dans la pratique professionnelle. Mourad HAKMI, Ethnologue, Médiateur scientifique et formateur Annie CouLoN - K CITOYENNETÉ, CULTURE ET SPORT ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE Usage d'internet et des media sociaux : intérêt et prévention des excès chez les jeunes 12 mars Auxerre - Antenne Salle Anna 5 rue Germain Bénard L juin L Les jeunes consacrent beaucoup de temps à Internet et aux espaces virtuels. Certains comportements peuvent être considérés comme addictifs, voire dangereux pour euxmêmes, générant des craintes. Comment les concilier avec le bien-être et les besoin de connaissances? Cette journée a pour objectifs d : apporter des éléments de compréhension sur l usage d Internet et des réseaux sociaux par les jeunes identifier et prévenir les conséquences d un comportement à risque. e Frédérique PoRtEBoIS, Praticienne en relation d aide et en coaching individuel Annie CouLoN -

15 24 25 SOLIDARITÉ, COHÉSION SOCIALE ET ENFANCE SANTÉ ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE SOCIAL, ENFANCE, SANTÉ ÉDUCATION, JEUNESSE Réflexions pour une relation bientraitante ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE en structure d'accueil des jeunes enfants ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE Changer les regards sur le handicap à l'école et dans les lieux d'accueil de l'enfant DATE ENFANCE, ÉDUCATION, LIEU JEUNESSE CODE ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE 16 mars ENFANCE, ÉDUCATION, L2501 JEUNESSE 001 Chalon-sur-Saône 6/8 ENFANCE, rue Marie Curie ÉDUCATION, JEUNESSE 18 mars L Lieu à déterminer Mâcon ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE 15 juin L Lieu à déterminer ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE28 mai L ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE Le concept de bien traitance s est développé depuis plusieurs années dans les milieux éducatifs. ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE Le regard porté sur les personnes en situation de handicap La bien traitance est plus un savoir être qu un ENFANCE, savoir-faire. ÉDUCATION, JEUNESSE Etre dans un projet de bien traitance en structure petite enfance, c est vouloir un accueil de qualité au plus près des be- a profondément évolué dans notre société. Ce changement, ENFANCE, ÉDUCATION, rendu possible JEUNESSE avec la loi du 11 février 2005, engage les acteurs publics à repositionner leurs actions au regard de l'acsoins psychiques du jeune enfant. Pendant cette journée, ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE l intervenant accompagnera la réflexion sur les différents éléments de l'organisation professionnelle et sur des pistes de cessibilité universelle de tous leurs dispositifs pour parvenir ENFANCE, ÉDUCATION, à une société JEUNESSE inclusive, fondement d'une parfaite égalité changement qui favorisent une relation bientraitante. ENFANCE, entre ÉDUCATION, les citoyens. JEUNESSE Dans ce cadre, une nouvelle vision de l'école est en marche ENFANCE, par une ÉDUCATION, pleine accessibilité JEUNESSE de l'enseignement et des bâtiments publics. ÉDUCATION, JEUNESSE ENFANCE, Arnaud DERoo, Consultant en éducation, Formateur et psycho-thérapeute et psychanalyste ENFANCE, Premier vecteur ÉDUCATION, d'inclusion, JEUNESSE l'école est un acteur primordial du changement par la mise en place de parcours de scolarisation ENFANCE, adaptés et ÉDUCATION, un accompagnement JEUNESSE respectueux tant sur les activités ENFANCE, scolaires ÉDUCATION, que périscolaires JEUNESSE ou extrascolaires. Annie CouLoN - ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE Jérôme MoREAu, Chargé de cours au Centre national des arts et métiers et à l université de Bourgogne Martine CAVRo -

16 26 27 SOLIDARITÉ, COHÉSION SOCIALE ET ENFANCE SANTÉ ENFANCE, ÉDUCATION, JEUNESSE Qui sont ces adolescents? 27 mai Auxerre - Antenne Salle Anna 5 rue Germain Bénard L juin L Certains comportements et attitudes d'une partie de notre jeunesse nous interpellent: seuls ou en groupe, ceux-ci parlent fort, provoquent, voire agressent. Ils dérangent et beaucoup d'adultes témoignent d'expériences de gêne, de colère, de peur face à ces jeunes. Bien entendu, certains adolescents restent relativement conformes aux attendus dans les lieux tenus ou fréquentés par des adultes, mais cela ne les empêche pas de s'inventer des espaces de liberté, des pratiques spécifiques leur permettant d'être inclus dans des groupes plus ou moins structurés et structurants. Comment mieux comprendre et renforcer notre capacité d'agir avec ces adolescents? Jérôme VoISIN, en thérapie sociale Martine CAVRo - CITOYENNETÉ, CULTURE ET SPORT CULTURE, ARCHIVES ET DOCUMENTATION Journée autour du salon du livre jeunesse pour les bibliothécaires et les personnels de la petite enfance 13 février N Cette journée au salon du livre permettra de rencontrer et d'échanger avec des éditeurs nationaux et internationaux spécialisés dans la jeunesse. En parallèle, deux ateliers seront proposés : un atelier pour les bibliothécaires sur la thématique «comment promouvoir oralement et visuellement des albums incontournables publiés par des éditeurs indépendants et précurseurs»; un atelier pour les personnels de la petite enfance sur la thématique suivante «comment amener l'enfant au langage du récit en passant des albums explicites aux albums implicites». es Régine BARAt, Formatrice pour les enseignants en formation continue, pour les professionnels de la petite enfance ainsi que pour les bibliothécaires Veronique-Marie LoMBARD, Directrice de Livralire pour animer l'atelier "petites maisons, grands livres, singulières animations." Guénaëlle MIGNot -

17 28 29 AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE DES AMÉNAGEMENT TERRITOIRES ET SERVICES DÉVELOPPEMENT TECHNIQUES DURABLE URBAINS DES ET INFRASTRUCTURES TERRITOIRES PUBLIQUES DÉVELOPPEMENT LOCAL L organisation de l'instruction des autorisations d'urbanisme à partir du 1er juillet janvier R La Loi ALuR du 24 mars 2014 prévoit le désengagement des services de l'etat en matière d'instruction des autorisations d'urbanisme. De nombreuses communes doivent donc mettre en place très rapidement des solutions pour que soit assurée, à partir de l'été prochain, l'instruction des autorisations d'urbanisme qui relèvent de leur compétence. Cette journée permettra de présenter les différentes options d'organisation envisageables pour faire face à ces nouvelles tâches. s Jean-Philippe StREBLER, Directeur de la Fédération nationale des SCot Philippe SCHMIt, Délégué Général Adjoint, Assemblée des Communautés de France Isabelle BoNNIAuD - ENVIRONNEMENT La transition énergétique Mâcon 2 juin Lieu à déterminer SX40Q juin La transition énergétique désigne le passage du système énergétique actuel utilisant des ressources épuisables vers un bouquet énergétique basé sur des ressources renouvelables. Elle s'accompagne d'une transition comportementale, sociale, technique et environnementale. Elle est basée sur une stratégie de réduction des besoins, assurés par des ressources renouvelables. Elle renforce le champ de la sobriété et est porteuse de croissance. Cette journée permettra de décrypter les textes et connaître la stratégie régionale à travers la mise en oeuvre du Schéma Régional Climat Air Energie (SRCAE). Elle fera découvrir les outils à disposition pour accompagner les collectivités et autres maîtres d'ouvrage : le plan climat air énergie territorial 2ème génération, le territoire à énergie positive, les plans de prévention déchets 2ème génération, les relais et les outils financiers. ADEME (Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie) Isabelle BoNNIAuD - SX40Q 005

18 30 31 SERVICES TECHNIQUES URBAINS ET INFRASTRUCTURES PUBLIQUES ENVIRONNEMENT Stratégie régionale pour la biodiversité (SRB) Juin O Le Conseil régional de Bourgogne et l Etat en région (Préfecture de Bourgogne et DREAL) élaborent et mettent en œuvre conjointement une stratégie régionale pour la biodiversité (SRB) articulée avec le schéma régional de cohérence écologique (SRCE), ainsi qu un observatoire de la biodiversité (orb) à l échelle régionale. La journée d actualité s attachera à une présentation générale de la SRB aux travers d échanges concernant ses objectifs puis abordera les enjeux de la biodiversité en Bourgogne. Représentant d ALtERRE Bourgogne (l'agence régionale pour l environnement et le développement soutenable) Conseiller formation référent Mathieu CoLLIN - GÉNIE TECHNIQUE Projets d infrastructures : les enjeux et la mise en place d une maîtrise d œuvre de qualité Juin Q Le retrait des services de l Etat dans l accompagnement aux collectivités rend ces dernières démunies face à l élaboration de projets d infrastructure. tout maître d ouvrage a besoin d une maîtrise d œuvre de qualité pour l accompagner. Qu est-ce qu une maîtrise d œuvre de qualité? Qu est-ce qu une qualification? Comment introduire ces exigences dans une consultation? Quel est le positionnement des services techniques sur les activités de conception? En partenariat avec le CNFPt et l opqibi, l IDRRIM propose de restituer son analyse. Cette journée sera illustrée par différents témoignages. IDRRIM (Institut des routes, des rues et des infrastructures pour la mobilité), opqibi (organisme professionnel de qualification de l ingénierie bâtiment industrie) Conseiller formation référent Mathieu CoLLIN -

19 Délégaion Bourgogne 6-8 rue Marie Curie DIJON Tél : Antenne de la Nièvre 18 rue Albert 1er NEVERS JOURNÉE D ACTUALITÉ Antenne de Saône et Loire 6 rue de Flacé MACON Antenne d Auxerre 5 rue Germain Bénard AUXERRE

www.cnfpt.fr CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DE FORMATION

www.cnfpt.fr CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DE FORMATION CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DE FORMATION LA SANTE AU TRAVAIL ET LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX www.cnfpt.fr ITINÉRAIRES LA SANTÉ AU TRAVAIL ET LA PRÉVENTION

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

Dossier de presse. Construire la puissance publique de demain

Dossier de presse. Construire la puissance publique de demain Dossier de presse Construire la puissance publique de demain Jeudi 11 décembre 2014 0 Sommaire Avant-propos... 2 L État analyse ses missions : une démarche inédite... 3 Une réflexion globale et ouverte...

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Personne chargée

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr EUROPE & INTERNATIONAL VOS CONTACTS : Nadège WADOUX Conseillère Formation Domaines Affaires juridiques, Finances et Europe nadege.wadoux@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer la formation Promouvoir la formation des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser»

Plus en détail

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail.

Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : jurisprudentielles les plus significatives, impactant la relation au travail. Public cible : DRH et Responsables RH. Objectifs visés : Identifier les apports des réformes législatives, règlementaires ainsi que les évolutions jurisprudentielles les plus significatives, impactant

Plus en détail

(Texte non paru au Journal officiel)

(Texte non paru au Journal officiel) Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Direction générale de la prévention des risques RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Plus en détail

CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE. Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE

CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE. Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE CONVENTION Entre LE CONSEIL GENERAL DE LA NIEVRE Et LA CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT REGION BOURGOGNE - SECTION NIEVRE «ACTION FILIERE BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS» ENTRE LES SOUSSIGNES Le Conseil

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire

L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire L éthique en E.M.S. Centre de formation spécialisé dans les secteurs médico-social et sanitaire Pourquoi l éthique et l exigence éthique dans les établissements? La question de l éthique et de la réflexion

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Direction générale de l administration et de la fonction publique

Direction générale de l administration et de la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2014 Direction générale de l administration et de la fonction publique Présentation repères dgafp Éditorial

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Management Responsabilité

Management Responsabilité L évaluation professionnelle : un enjeu pour l évolution du management hospitalier Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier de changement

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NOTE D'INFORMATION

ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NOTE D'INFORMATION MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Direction générale des collectivités locales SDELFPT Bureau FP3 Paris, le NOTE D'INFORMATION relative à la mise en œuvre, dans la fonction publique

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

CYCLE MANAGEMENT DE L INET

CYCLE MANAGEMENT DE L INET CYCLE MANAGEMENT DE L INET Conseiller formation : Anne GERARD Contact inscription : Delphine Marcangeli 03 83 19 22 05 Delphine.marcangeli@cnfpt.fr 1 CYCLE MANAGEMENT DE L INET OBJECTIFS DU CYCLE Ce cycle

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

Présentation de formations. Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France [FCSF]

Présentation de formations. Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France [FCSF] Présentation de formations sociaux et Socioculturels de France [FCSF] 2014 2 Edito En référence aux valeurs et aux manières d agir de la charte fédérale, la FCSF contribue à la politique de qualification

Plus en détail

SOCIAL VOS CONTACTS : Eliane SPIELMANN Assistante de formation Eliane.spielmann@cnfpt.fr

SOCIAL VOS CONTACTS : Eliane SPIELMANN Assistante de formation Eliane.spielmann@cnfpt.fr SOCIAL VOS CONTACTS : Dominique FLORIN Conseiller Formation Domaines formation ressources humaines et social dominique.florin@cnfpt.fr Eliane SPIELMANN Assistante de formation Eliane.spielmann@cnfpt.fr

Plus en détail

Le projet associatif décline et précise la raison

Le projet associatif décline et précise la raison association pour adultes et jeunes handicapés du Val-de-Marne Projet associatif Le projet associatif décline et précise la raison d être et les statuts de l association. Il constitue le document de référence

Plus en détail

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015

Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 Appel à Projet unique Contrat de ville intercommunal de Ouest Provence pour 2015 1 1) Le contexte institutionnel : Conformément à la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine promulguée

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Itinéraire DG/DGA Collectivités de 2000 à 20000 Habitants Délégation Grande couronne Île-de-France ITINÉRAIRES CODE ITINÉRAIRE I1B08 ITINÉRAIRE DE DIRECTION

Plus en détail

Accompagnement des trajectoires professionnelles du cadre En 2016

Accompagnement des trajectoires professionnelles du cadre En 2016 Offre de formation de l INSET d Angers Accompagnement des trajectoires professionnelles du cadre En 2016 par des approches individuelles et collectives Ateliers de la mobilité Outils de coaching Analyse

Plus en détail

09h15 - Introduction institutionnelle par Sylvie GUILLET, directrice de l INSET de Dunkerque

09h15 - Introduction institutionnelle par Sylvie GUILLET, directrice de l INSET de Dunkerque Fil rouge et animation de l'atelier : Joseph CARLES, maître de conférences à l'institut d'études politiques de Toulouse et intervenant régulier à l INET (Institut national d études territoriales), adjoint

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION I. OBJECTIFS ET RÉSULTATS 1. Descriptif de l'objectif de l'action Cette mesure s articule en deux volets : GPEC : volet A ressources humaines Il s agit de renforcer l accompagnement des politiques dans

Plus en détail

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt PRÉFET DE LA DORDOGNE Cadre général et calendrier de dépôt La génèse Le PEDT se situe dans une lignée d'actions publiques relatives à l aménagement du temps de l enfant, nées il y a presque 30 ans. La

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Direction générale de l administration et de la fonction publique

Direction générale de l administration et de la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2012 Direction générale de l administration et de la fonction publique Présentation REPÈRES DGAFP Éditorial

Plus en détail

MUTUALISATION : ET LES RH DANS TOUT CA? 28 ET 30 AVRIL 2015

MUTUALISATION : ET LES RH DANS TOUT CA? 28 ET 30 AVRIL 2015 MUTUALISATION : ET LES RH DANS TOUT CA? 28 ET 30 AVRIL 2015 SOMMAIRE INTRODUCTION L INTEGRATION LES DIFFERENTS CAS DE FIGURE LES PROCEDURES A METTRE EN ŒUVRE L ACCOMPAGNEMENT AU CHANGEMENT LES EXIGENCES

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

NOR : DEVD1121712J. (Texte non paru au journal officiel)

NOR : DEVD1121712J. (Texte non paru au journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Commissariat général au développement durable Secrétariat général (DD) Circulaire du 3 août 2011 relative

Plus en détail

Leadership Féminin. Propositions d actions sur mesure. www.evolitude.com

Leadership Féminin. Propositions d actions sur mesure. www.evolitude.com Leadership Féminin Propositions d actions sur mesure www.evolitude.com PROPOSITION 1 Formation 3 jours groupe 6 à 8 EVOLITUDE vous propose 1 intervention adaptée qui se déroulera en plusieurs étapes Le

Plus en détail

Rapport sur la situation en matière de développement durable

Rapport sur la situation en matière de développement durable Rapport sur la situation en matière de développement durable des collectivités territoriales et EPCI à fiscalité propre, de plus de 50 000 habitants Des pratiques différenciées & des évolutions méthodologiques

Plus en détail

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 Documents de référence : - Arrêté du 1 er juillet 2013 relatif au référentiel de compétences professionnelles

Plus en détail

JOURNEES DE RENCONTRES ET D'ECHANGES PROFESSIONNELS 22 et 23 JUIN 2015

JOURNEES DE RENCONTRES ET D'ECHANGES PROFESSIONNELS 22 et 23 JUIN 2015 JOURNEES DE RENCONTRES ET D'ECHANGES PROFESSIONNELS 22 et 23 JUIN 2015 «POLITIQUES CULTURELLES PUBLIQUES A LA REUNION : CONSTATS D'AUJOURD'HUI ET PERSPECTIVES DE DEMAIN POUR LE SPECTACLE VIVANT. QUELLE

Plus en détail

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire

Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire Développer ses compétences croisées de production et de relations avec le public au service de projets de territoire 10 jours de novembre 2014 à février 2015 En partenariat avec Lieux publics - Centre

Plus en détail

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr TOURISME VOS CONTACTS : Patrick MAGNIER Conseiller Formation Domaines formation professionnelle et tourisme patrick.magnier@cnfpt.fr Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr 03 28 51

Plus en détail

CONVENTION de PARTENARIAT entre

CONVENTION de PARTENARIAT entre CONVENTION de PARTENARIAT entre La Direction des services départementaux de l Education Nationale de Haute- Savoie L Union Sportive de l Enseignement du Premier degré de Haute-Savoie La Fédération des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

Mettre en œuvre une politique de formation dans l entreprise

Mettre en œuvre une politique de formation dans l entreprise Association Régionale pour l Amélioration des Conditions de Travail en Haute-Normandie / sommaire p.2 - Développement des pratiques de formation : l exemple de deux secteurs en pleine mutation économique

Plus en détail

École Nationale de Protection judiciaire de la jeunesse

École Nationale de Protection judiciaire de la jeunesse École Nationale de Protection judiciaire de la jeunesse Formation préparatoire à la prise de fonction RUE 7ème promotion Présentation du dispositif de formation ENPJJ 16, rue du Curoir-BP 90114 59052 ROUBAIX

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FIXANT LES NORMES DE QUALITE AUX ORGANISMES PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE L ORIENTATION EN PICARDIE

CAHIER DES CHARGES FIXANT LES NORMES DE QUALITE AUX ORGANISMES PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE L ORIENTATION EN PICARDIE CAHIER DES CHARGES FIXANT LES NORMES DE QUALITE AUX ORGANISMES PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE L ORIENTATION EN PICARDIE 1 Exposé des motifs L orientation est un droit et un enjeu majeur pour

Plus en détail

Des scénarios futurs pour des politiques de transport

Des scénarios futurs pour des politiques de transport Des scénarios futurs pour des politiques de transport Mardi 27 janvier 2015 Virginie LASSERRE - CEREMA Congrès ATEC ITS France Pourquoi la prospective territoriale? Interroger le territoire : - ses évolutions

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET

RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET INSET DE NANCY RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET Pour toute information et inscription : Agnès

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DIRECTEUR-TRICE D'ETABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE (DEEA)

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DIRECTEUR-TRICE D'ETABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE (DEEA) CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE ITINERAIRE DIRECTEUR-TRICE D'ETABLISSEMENT D'ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE (DEEA) Pour toute information et inscription : Geneviève LIENHARDT, responsable

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE LE DÉVELOPPEMENT DURABLE La mission de la direction de l information légale et administrative est de donner un large accès à une information et à un débat public de qualité et cela à un moindre coût économique,

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines 1/ Les constats les plus marquants sont : - l absentéisme de courte durée qui continue d évoluer fortement et qui met sous

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

PREVENTION DES TMS DANS LA DUREE : DES ACTEURS INSTITUTIONNELS FACILITENT UNE DEMARCHE D ENTREPRISE RESUME

PREVENTION DES TMS DANS LA DUREE : DES ACTEURS INSTITUTIONNELS FACILITENT UNE DEMARCHE D ENTREPRISE RESUME PREVENTION DES TMS DANS LA DUREE : DES ACTEURS INSTITUTIONNELS FACILITENT UNE DEMARCHE D ENTREPRISE Texte de communication 2 ème Congrès Francophone sur les TMS. Mobilisation et pratiques des organismes

Plus en détail

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE

PREALABLE : ARCHITECTURE DE LA FORMATION : RESPIRE DE JEPS Animation socio éducative ou culturelle Développement de s, territoires et réseaux Blois 2014 2016 PREALABLE : Cette formation concerne principalement des professionnels occupant des postes de

Plus en détail

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations?

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations? APPEL A COMMUNICATIONS 7 ème édition Rencontres territoriales de la santé publique CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles

Plus en détail

Formation continue des personnels d'encadrement

Formation continue des personnels d'encadrement Formation continue des personnels d'encadrement Ressources informatiques Administrer EDUCHORUS inscrip. individuelle - 12A0140202 Introduction à l'administration d'educhorus. - 25988 72,00 Prendre en main

Plus en détail

Au service du développement de la formation en Martinique. Pour une mutualisation pratiques

Au service du développement de la formation en Martinique. Pour une mutualisation pratiques Au service du développement de la formation en Martinique Pour une mutualisation des pratiques Regards pluriels sur la formation Semaine 1 Durant cette semaine, la Formation sera appréhendée sous différents

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Au regard de ces observations, les conseillers émettent un avis favorable au rapport du Conseil Régional.

Au regard de ces observations, les conseillers émettent un avis favorable au rapport du Conseil Régional. C. Une nécessaire clarification des règles relatives aux mesures compensatoires Dans le cadre du principe «Eviter Réduire - Compenser», les conseillers rappellent la nécessité de clarifier les règles inhérentes

Plus en détail

LABEL ORIENTATION POUR TOUS

LABEL ORIENTATION POUR TOUS REGION AUVERGNE LABEL ORIENTATION POUR TOUS Raison sociale et adresse des organismes partenaires : Nom et coordonnées du responsable de la coordination : Date d'envoi du dossier : SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

CONSEIL SUPÉRIEUR. de la FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Conseil supérieur de la FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE - 2011

CONSEIL SUPÉRIEUR. de la FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Conseil supérieur de la FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE - 2011 2 0 1 2 5 CONSEIL SUPÉRIEUR de la FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Conseil supérieur de la FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE - 2011 l édito du Président 3 L a fonction publique territoriale, et avec elle «son»

Plus en détail

NOR : ESRH0901428A RLR : 716-0a arrêté du 6-3-2009 - J.O. du 25-3-2009 ESR - DGRHC1-2 / BCF

NOR : ESRH0901428A RLR : 716-0a arrêté du 6-3-2009 - J.O. du 25-3-2009 ESR - DGRHC1-2 / BCF Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation du ministère de l'éducation nationale NOR : ESRH0901428A RLR : 716-0a

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports

Ministère des sports. Le ministre des sports Ministère des sports Direction des sports Mission sport et développement durable Personnes chargées du dossier : Arnaud JEAN Tél. : 01 40 45 96 74 Mel: arnaud.jean@jeunesse-sports.gouv.fr Fabienne COBLENCE

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Projets et actions

EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Projets et actions EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE Les textes de l ONU (RIO 1992) et du MEN depuis 2004 Développement durable Pilier Environnement (Ecologie) Pilier participation populaire / culturel/ social Pilier économique

Plus en détail

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux?

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? 30 septembre au 1 er octobre 2013 INSET d Angers quand les talents grandissent, les collectivités progressent Lundi 30 septembre 2013 8 h 30 Accueil

Plus en détail

Actu Formation - VAE

Actu Formation - VAE Réforme du diplôme d état d éducateur de Jeunes Enfants (DEEJE) Référentiels Arrêté du 16/11/2005, JO du 25/11/05 Pour rappel le DEEJE réformé par le décret du 3 novembre 2005 est dorénavant considéré

Plus en détail

CAP Climat 2015 Note de cadrage contenu Projet version du 21 mai 2015 post comité de programmation du 7/04/15 pré Copil du 1/06/15

CAP Climat 2015 Note de cadrage contenu Projet version du 21 mai 2015 post comité de programmation du 7/04/15 pré Copil du 1/06/15 CAP Climat 2015 Note de cadrage contenu Projet version du 21 mai 2015 post comité de programmation du 7/04/15 pré Copil du 1/06/15 Rappels généraux sur CAP Climat Organisé chaque année depuis 2008, CAP

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS

APPEL A COMMUNICATIONS Centre National de la Fonction Publique Territoriale APPEL A COMMUNICATIONS COLLOQUE Collectivités territoriales et santé publique Dynamiques des politiques territoriales de santé : rôle et place de chacun

Plus en détail

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015 La réforme territoriale, quelle place pour la culture dans la recomposition des territoires? Réforme des collectivités territoriales Europe Acte 3 de la décentralisation Points d étapes et actualités «Rencontres

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur.

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur. Référentiels métier des personnels d encadrement des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche Agent comptable Sous-direction de la gestion prévisionnelle et des missions de l encadrement

Plus en détail

Le bagic c est pour qui?

Le bagic c est pour qui? Le bagic c est pour qui? Vous pilotez une Maison de Jeunes, un Centre d Information des Jeunes ou un Centre de Rencontres et d Hébergement? Vous coordonnez des projets à destination des jeunes? Vous désirez

Plus en détail

La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville

La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville La Ministre de la Culture et de la Communication Le Secrétaire d Etat au Patrimoine et à la Décentralisation culturelle Le Ministre Délégué à la Ville 19 Juin 2000 à Madame et Messieurs les Préfets de

Plus en détail

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD)

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Le Cercle de c oopération des organisations non g ouvernementales de développement La Plateforme éducation à l environnement et au développement durable

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Formation continue. Pilotage et aspects réglementaires. Pilotage et aspects réglementaires. Mise en place des CHSCT

Formation continue. Pilotage et aspects réglementaires. Pilotage et aspects réglementaires. Mise en place des CHSCT Formation continue Pilotage et aspects réglementaires Pilotage et aspects réglementaires - 13A0140287 Le contexte juridique de l'eple - 29138 70,00 Actualiser ses connaissances sur les aspects juridiques

Plus en détail

Collectivités, que faites-vous avec les entreprises de votre territoire en faveur du Développement Durable?

Collectivités, que faites-vous avec les entreprises de votre territoire en faveur du Développement Durable? Deuxième enquête destinée aux professionnels du Développement Durable dans les Collectivités Collectivités, que faites-vous avec les entreprises de votre territoire en faveur du Développement Durable?

Plus en détail

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com

Itinéraire de formation. Politique de développement touristique. Délégation régionale Basse-Normandie. www.calvados-tourisme.com 2015 Itinéraire de formation Politique de développement touristique Délégation régionale Basse-Normandie www.calvados-tourisme.com ITINÉRAIRES POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE CODE ITINÉRAIRE ITSUN

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

FINANCES VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

FINANCES VOS CONTACTS : Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr FINANCES VOS CONTACTS : Nadège WADOUX Conseillère Formation Domaines Affaires juridiques, Finances et Europe nadege.wadoux@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE Assistante de formation sylviane.bougerolle@cnfpt.fr

Plus en détail