Projet culturel amplepuisien

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet culturel amplepuisien 2014-2020"

Transcription

1 Projet culturel amplepuisien «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société, un groupe social ou un individu. Subordonnée à la nature, elle englobe outre l environnement, les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l être humain, les systèmes de valeur, les traditions, les croyances et les sciences» Définition de la culture par l UNESCO Objectifs Redéfinir les grandes missions culturelles à défendre et les inscrire dans la durée. Définir un cadre d intervention et des priorités en matière de développement culturel à l échelle du territoire, en termes d action et d animation culturelles. Offrir au plus grand nombre la possibilité d accéder aux arts et à la culture fait partie de la politique de la municipalité. Ainsi, de manière progressive, il s agit de soutenir, coordonner, stimuler et développer les actions artistiques et culturelles sur la commune. Privilégier une véritable démarche de projet partagée, collective, en réseau Renforcer l attractivité de notre commune et son rayonnement culturel sur le territoire Contexte La culture sur un territoire est constituée de 3 éléments : - La culture générale, enseignée par l école, l animation, distillée par les médias - La culture locale : le patrimoine, connu et identifié ou délaissé - La culture des habitants qui participent à l animation du territoire. Cette dernière évolue et modifie les habitudes culturelles locales. Avec ses habitants, située à 60 km de Lyon, 47 km de Villefranche-sur-Saône, 30 km de Roanne et 15 km de Tarare Amplepuis se positionne désormais comme centre-bourg au sein de notre territoire rural. La commune est déjà équipée et structurée grâce plusieurs des acteurs forts : - un musée unique présentant la plus grande collection d Europe de machines à coudre, invention de Barthélémy Thimonnier, et de cycles, de la draisienne aux vélos en carbone, - une médiathèque récente, animée par une programmation culturelle variée - une MJC accueillant plusieurs spectacles par an ainsi que des scènes ouvertes - Une radio locale, RVR, outil de diffusion incontournable La culture est un vecteur de lien social à condition qu elle s ouvre à tous. La politique communale doit donc permettre à chacun de participer à la vie culturelle du territoire.

2 Projet Voici les axes proposés au regard de l état des lieux : 1 / Soutenir et pérenniser les structures et actions culturelles existantes La Médiathèque Maintenir un soutien fort à la politique de la lecture publique Renforcer les liens tissés avec les structures des communes environnantes, la médiathèque d Amplepuis pouvant jouer le rôle de tête de réseau (communication mutualisée, échanges de compétences, harmonisation des tarifications...) Accroître le partenariat avec la médiathèque de Tarare : personnels, collections, expositions, animations, compétences Soutenir une politique intercommunale d uniformisation informatique des structures et de leurs bases de données Poursuivre et diversifier l animation culturelle de la structure : expositions, rencontres, projections, débats, lectures Renforcer et soutenir l équipe de bénévoles notamment par le biais de formations Pérenniser le partenariat avec la Bibliothèque Départementale Développer le concept de «médiathèque hors les murs» par le biais d actions culturelles délocalisées L enseignement musical Maintenir le soutien logistique aux associations à vocation musicale avec la mise à disposition de locaux et une aide logistique lors de l organisation d évènements Continuer le partenariat avec le Conseil Général du Rhône dans le cadre du schéma départemental Réfléchir à la mise en place d une programmation de café-concert Soutenir l émergence d initiatives autour des musiques nouvelles en partenariat avec la COR Le musée Barthélémy Thimonnier Favoriser une diversification des animations et de la médiation culturelle afin d élargir les publics : familles, groupes d adultes, touristes Maintenir un soutien fort à la structure par le biais de financements mais aussi par un travail concerté concernant la programmation et la mise en place d animations Pérenniser le partenariat avec la COR Développer le concept de «musée hors les murs» par le biais d actions culturelles délocalisées Accompagner les équipes, salariées et bénévoles, lors de la restructuration du musée et de ses collections Le Comité de Jumelage Maintenir un lien fort et régulier avec la commune de Gültstein afin d inscrire le jumelage des 2 villes dans la durée pour les générations futures Stimuler la vie associative au sein du comité afin d en favoriser le lien social, l intégration de nouveaux membres ainsi que les diverses initiatives

3 Engager une politique de partenariat culturel régulier avec Gültstein et son bassin de population, afin d étoffer les échanges Favoriser les liens avec la culture allemande ou germanophone dans la création d évènements culturels et/ou lors d animations Maintenir des échanges réguliers, dans la réciprocité, en élargissant le champ d action vers de nouveaux publics et de nouveaux membres afin d impliquer les jeunes dans le but de leur transmettre le comité dans le futur 2/ Développer de nouveaux axes L image et le son Développer de nouvelles pistes cinématographiques : cinéma itinérant, projections, ciné-conférences Réfléchir à la mise en place d ateliers de sensibilisation à l image et de pratique de la vidéo ou de la photo dans les établissements scolaires et dans le cadre périscolaire Soutenir les diverses initiatives, tant professionnelles qu amateurs dans le secteur Réfléchir à l élaboration d un partenariat avec notre radio locale RVR Les arts plastiques Favoriser les rencontres et échanges entre professionnels et amateurs du territoire Mettre en valeur le travail accompli par une programmation d expositions diversifiées, thématiques, régulières et itinérantes Multiplier les initiatives pluridisciplinaires, vers un public diversifié et accroître la sensibilisation du public aux nouvelles formes d arts plastiques Favoriser l émergence de nouvelles formes d art, en partenariat avec la COR 3 / Décloisonner les lieux et les acteurs Développer les initiatives menées en milieu scolaire et associatif Croiser et décloisonner les différentes disciplines artistiques grâce aux liens et échanges entre les établissements scolaires Maintenir les échanges entre établissements scolaires et les autres acteurs et structures culturels : écoles de musique, médiathèque, musée, MJC Stimuler les échanges entre les associations sportives et l animation culturelle, et soutenir les actions et/ou évènements inter-associatifs. Réfléchir à la création d un «temps fort» mettant le travail artistique des jeunes sous le regard d artistes reconnus et leur permettant de participer à la création d un évènement de diffusion culturelle Réfléchir à l organisation d un forum des associations 4 / Valoriser le patrimoine local Maintenir une politique volontariste de soutien au musée Thimonnier : conservation des collections, animation et programmation culturelle, communication Mettre en valeur la culture locale et son histoire Réaliser un inventaire de ce patrimoine afin de l identifier et de déterminer quelles actions mener

4 Valoriser ce patrimoine et l inscrire dans sa contemporanéité : - en racontant son histoire et en travaillant sur une médiation adaptée - en créant des passerelles avec la création contemporaine : quel usage contemporain? Quelle ouverture vers l extérieur? vers quelle(s) discipline(s) artistique(s)? - en tissant des liens entre les différents lieux : projet collectif autour d une thématique - en favorisant une logique d animation culturelle «Hors les murs» Réflexion à mener autour d un patrimoine particulier (Château de Rochefort, Clos du Crêt ) 5/ Soutenir les pratiques amateurs et la création Encourager et soutenir l enseignement artistique en milieu scolaire et/ou associatif, pour tous publics et à tous âges. Cela participe à l animation culturelle du territoire, à l éducation populaire : on part du potentiel des individus pour leur permettre de développer leurs compétences. Provoquer la rencontre des artistes amateurs du territoire afin de favoriser les échanges et l émulation artistique et soutenir un éventuel regroupement ou réseau Encourager les échanges et provoquer les rencontres entre professionnels et amateurs, ainsi que les pratiques pluridisciplinaires Aider à la diffusion de leurs pratiques : Réflexion sur la création d un lieu d exposition associatif, d une maison d artistes Appuyer et encourager ces pratiques amateurs en termes d ingénierie 6/ Elargir le champ d action culturel et favoriser l accès de tous à la culture Développer les initiatives inter-générationnelles ainsi que la mixité sociale lors des diverses actions et évènements. Réfléchir à l organisation d un temps fort annuel dont au moins un volet serait à dominante culturelle Favoriser les actions «Hors les murs» : expositions sur plusieurs sites, lectures, spectacles, conférences dans d autres lieux afin de développer des pratiques culturelles et artistiques dans des lieux inhabituels (hôpital, maison de retraite, foyer Adapei ) Favoriser le développement d animations de rues ou de quartiers Soutenir les projets adaptés ciblant un public spécifique : petite enfance, jeunes et adolescents, seniors Mieux communiquer grâce à une harmonisation des supports de communication et une harmonisation des calendriers. Soutenir et diffuser cette information sur tous les supports municipaux (site internet, newsletter, affiches, revue municipale ) L objectif étant de rendre l offre culturelle plus lisible, et de montrer la richesse et la diversité de la programmation, adaptée à tous 7/ Soutenir la création artistique contemporaine et culturelle et favoriser sa diffusion Maintenir le soutien logistique aux créateurs d évènements avec la mise à disposition de locaux et une aide logistique Organiser ou soutenir l organisation régulière d évènements (spectacles, animations, expositions ) qui favorisent la rencontre entre les artistes et leurs publics, entre professionnels et amateurs, entre le monde scolaire et les professionnels des secteurs artistiques et culturels Harmoniser la communication dans le cadre d un programme culturel municipal et communiquer largement sur les différents supports municipaux (newsletter, site internet, revue municipale, affiches ) Développer les partenariats lors des manifestations, à l échelle municipale ou inter-communale, entre les structures, les acteurs et les financeurs.

5 Travailler à l élaboration d un projet d artistes en résidence afin de favoriser les échanges entre différents publics, professionnels et amateurs du secteur culturel. S ouvrir aux pratiques nouvelles et nouvelles formes d art (plastiques, musique.) en partenariat avec la COR Mise en œuvre Il s agit d une démarche de concertation, avec la mise en place d un groupe de travail, et l association de personnes ressources extérieures. Cela permet à chacun de prendre conscience des enjeux, de s exprimer, de se rencontrer, se connaître et échanger, et d être sensibilisé au domaine culturel. De plus les espaces et temps de rencontre favorisent l émulation d idées et l échange de compétences. L action culturelle communale ne peut que s enrichir des différences de chacun 1/ Une dynamique de projets Animer le territoire en développant et entretenant une dynamique de projets : identification des appels à projets, montage de dossiers en réponse, suivi des actions Un comité technique sera chargé de l étude de ces projets ainsi que de la répartition des rôles de chacun qui devront être clairement définis au moment du montage du dossier puisqu ils conditionneront la répartition de l enveloppe budgétaire allouée au dit projet Prioriser cette dynamique de projet dans le choix des attributions budgétaires liées au secteur culturel communal, en incluant les projets émanant des structures et acteurs culturels mais aussi des associations et habitants. Cette notion de projet permet également de créer et entretenir du lien social, de l échange entre les divers acteurs culturels et de mobiliser des financements diversifiés. Une telle dynamique permet en outre d identifier, de mobiliser et de valoriser les acteurs du territoire, professionnels ou amateurs 2/Des éléments transversaux Comité de pilotage et chef de projet Définir un chef de projet à l échelle de la commune : professionnel de la culture, clairement identifié sur le territoire, en charge de la structuration et de la coordination du projet culturel, de l animation, de la médiation, de la mise en réseau et de l ingénierie de projet. Créer un comité de pilotage regroupant tous les acteurs culturels identifiés du territoire, le chef de projet, les élus, afin de mettre en place les actions et d élaborer un cahier des charges permettant à chacun de trouver sa place dans la politique culturelle et d y connaître ses missions. Communication Mettre en place un plan de communication culturelle visant à coordonner les diverses initiatives et harmoniser les calendriers. Il en résultera l élaboration d une programmation culturelle municipale, regroupant toutes les initiatives culturelles de la commune afin de rendre l offre plus claire et plus lisible. Cela permettra également une meilleure diffusion de l information, au sein des structures, associations et par tous les moyens de communication municipaux (newsletter, revue municipale, site internet ) Coordonner la diffusion de cette information afin de cibler davantage le public et le support le plus adapté à chacun (papier, numérique ). Accentuer la diffusion «Hors les murs», afin d aller chercher de nouveaux publics

6 Animation culturelle Cette animation doit être polyvalente, regroupant des acteurs et des professionnels pluridisciplinaires autour d une thématique, chacun contribuant à différents moments de l action, du projet. Cela permet de proposer un contenu large à un public large. La finalité étant d aller vers des populations aux faibles habitudes de consommation culturelle. Ceci n exclut pas une animation spécialisée ciblant un public spécifique. La programmation annuelle devra inclure les deux. Cette animation, bien que propre à chaque structure, peut aussi s envisager conjointement, en partenariat, afin de s ouvrir à un plus large public en privilégiant la dimension pluri-disciplinaire Mutualisation de moyens En rationalisant les programmations et grâce à une dynamique de projet, éventuellement thématique, on minimise les initiatives isolées au profit d un projet plus global, bénéficiant ainsi des atouts de chacun : atouts humains, compétences, matériels, lieux, expérience CE DOCUMENT COMPREND LES GRANDES LIGNES D UNE POLITIQUE CULTURELLE COMMUNALE. IL SERA MODIFIE, ENRICHI, COMPLETE AU FIL DES ANNEES EN FONCTION DE L EVOLUTION DU SECTEUR CULTUREL LOCAL, DES PARTENARIATS MIS EN PLACE AINSI QUE DES EVENTUELS CHANGEMENTS DE COMPETENCES DES COLLECTIVITES TERRITORIALES.

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Pays du Val d Adour. Projet Culturel de Territoire. Axes de développement

Pays du Val d Adour. Projet Culturel de Territoire. Axes de développement Pays du Val d Adour Projet Culturel de Territoire Axes de développement SOMMAIRE Projet Culturel du Val d Adour : rappel des objectifs et de la méthode p. 3 Les axes proposés au regard de l état des lieux

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE LECTURE PUBLIQUE DE LA MEUSE 2011-2015 A l horizon 2020, le département de la Meuse souhaite offrir à tous ses habitants, des lieux d accès à la connaissance, à la culture et aux

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire

Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire PREFECTURE DE REGION ILE DE FRANCE Résidence territoriale artistique et culturelle en établissement scolaire Cahier des charges En référence aux circulaires interministérielles n 2010-032 du 5 mars 2010

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016

Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016 Dossier de Présentation Saison 2015 / 2016 COLLECTIF ARTISTIQUE KITEUS 5 rue Gabriel Faure 07300 Tournon sur Rhône contact@kiteus.fr/ 09 81 08 38 18/ www.kiteus.fr Licences : 2-142437 3-142438 Siret :

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles

Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles Direction Régionale des Affaires Culturelles d Ile-de-France Ville de Clichy-sous-Bois Ville de Montfermeil Appel à candidature pour une résidence-mission autour des musiques actuelles dans le cadre du

Plus en détail

I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde

I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde PROJET CULTUREL DU PAYS DE LA HAUTE GIRONDE I. La définition du projet culturel du Pays de la Haute Gironde Quel projet culturel pour le Pays de la Haute Gironde? En cherchant à répondre à cette question,

Plus en détail

Projet culturel et artistique de l Adem Florida

Projet culturel et artistique de l Adem Florida Projet culturel et artistique de l Adem Florida L Adem/ Florida a défendu et mis en œuvre depuis 1999, un projet culturel et artistique validé par l assemblée générale extraordinaire de l Adem du 05 février

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

Action 21 : Renforcer les partenariats entre les associations et organismes d'action sociale et développer des structures sociales et médico-sociales

Action 21 : Renforcer les partenariats entre les associations et organismes d'action sociale et développer des structures sociales et médico-sociales Objectif 4.1 Aider les personnes en difficulté Pilote de l'action CCAS Finalités concernées Services partenaires Partenaires à associer Direction des Affaires Culturelles (service associatif) Structures

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

L Atelier Santé Ville à Rennes

L Atelier Santé Ville à Rennes L Atelier Santé Ville à Rennes Fort d une dynamique historique de travail autour des enjeux de santé, la Ville de Rennes dispose d un atelier santé ville depuis 2006. L ASV est porté par la Direction Santé

Plus en détail

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015

GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE. Version 1.0 Avril 2015 GUIDE A DESTINATION DES STRUCTURES SOUHAITANT ACCUEILLIR DES VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE Version 1.0 Avril 2015 1 - Solidarité AGENCE DU SERVICE CIVIQUE 5 1 - Solidarité K - Favoriser l accès à la vie

Plus en détail

Projet Éducatif Territorial 2013-2015

Projet Éducatif Territorial 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine- Saint-Denis agissant

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 7 Action 17 Par une gestion raisonnée de l activité touristique Développement des activités de découverte hors-saison en lien avec les

Plus en détail

AIDE AUX ACTIONS DE VALORISATION DU PATRIMOINE

AIDE AUX ACTIONS DE VALORISATION DU PATRIMOINE AIDE AUX ACTIONS DE VALORISATION DU PATRIMOINE Ce volet concerne les actions de médiation et de valorisation portées par des collectivités territoriales ou des associations. Elles sont destinées à inciter

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille)

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) Convention de partenariat entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) et Le Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

Projet Social 2015 2018

Projet Social 2015 2018 Projet Social 2015 2018 Groupe Technique Local du 16 octobre 2014 RÉSUMÉ Espace Mosaïque 27 rue de Benon 17170 Courçon Tél. : 05 46 01 94 39 Mail : cs.courcon@wanadoo.fr Site : www.espacemosaique.fr Site

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois 20082008-2013 Passer de l idée à l action pour notre Territoire! Le Pays Beaunois Le Pays Beaunois est un espace qui, depuis 2004,

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015. Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1

CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015. Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1 CONTRAT DE VILLE DE SAINTE-MARIE APPEL A PROJET 2015 Contrat de ville de Sainte-Marie Page 1 I. CADRE GENERAL La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 Février 2014 (loi n 2014

Plus en détail

Mise en place d un projet culturel de territoire

Mise en place d un projet culturel de territoire Mise en place d un projet culturel de territoire Cahier des charges Janvier 2016 Marché public d Assistance à Maîtrise d Ouvrage Procédure adaptée (Articles 26 II 2, 28 et 72 du code des marchés publics)

Plus en détail

1 artiste. Théâtre danse musique photo arts visuels arts plastiques arts de la rue culture scientifique. 1 collège

1 artiste. Théâtre danse musique photo arts visuels arts plastiques arts de la rue culture scientifique. 1 collège 1 artiste Théâtre danse musique photo arts visuels arts plastiques arts de la rue culture scientifique 1 collège edito Chère Madame, cher Monsieur, Le Département de Seine-Maritime renforce son action

Plus en détail

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral

Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Chrétiens dans le Monde Rural Référentiel métier et référentiel compétences De l'animateur Permanent Fédéral Préambule Le concept d emploi type La fiche métier Animateur Permanent Fédéral décrit 5 grandes

Plus en détail

Les petites lanternes magiques

Les petites lanternes magiques FESTIVAL DU FILM D ANIMATION SCOLAIRE Les petites lanternes magiques Juin 2008, Tournefeuille, cinéma Utopia Le G.R.A.P.E & La Menagerie Pour la troisième édition du Festival Les Petites Lanternes Magiques,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE

OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE M A I S O N S D E Q U A R T I E R Nos réf. : EC/SD/GRH-2016 La Roche-sur-Yon, le 19 janvier 2016 DE QUARTIER B ourg- s o u s - L a R o c h e OFFRE D EMPLOI / VOIE EXTERNE La Coordination des Maisons de

Plus en détail

Instance de Concertation

Instance de Concertation Instance de Concertation PAYS HORTE ET TARDOIRE Jeudi 03 février 2011 Instance de Concertation 03/02/2011 1 Le projet de développement culturel 2009 2010 Oct Nov Déc Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Politique Culturelle Nationale

Politique Culturelle Nationale Politique Culturelle Nationale DEFINITION ET PRINCIPES CHAPITRE PREMIER Article premier : - La Culture est l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs caractérisant

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Une valeur ajoutée humaine et sociale «La manière dont une société favorise l insertion des personnes handicapées est révélatrice de son degré d humanité» L Entreprise

Plus en détail

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE

CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE LE SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PREALPES D AZUR ET L OFFICE DE TOURISME DE GRASSE ENTRE : D une part, Le Syndicat Mixte d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel Programme d accueil et d intégration Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu

SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014. Compte-rendu SEMINAIRE n 2 09 septembre 2014 Compte-rendu Atelier 1 : Comment créer de la valeur ajoutée et de la richesse à partir des ressources territoriales? Ressources territoriales : agriculture diversifiée (mais

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Formation professionnelle tout au long de la vie

Formation professionnelle tout au long de la vie bretagne Formation professionnelle tout au long de la vie association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier édito En Bretagne, 120 établissements adhèrent à l ANFH ce qui représente

Plus en détail

Texte Référent du Plan Régional d Action

Texte Référent du Plan Régional d Action L'Education à l'environnement vers un Développement Durable : une démarche partagée Ce texte est entendu comme référent éthique pour les acteurs de l EEDD en Pays de la Loire. Il donne les grandes lignes

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines Entre Charte départementale de développement de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire en Yvelines Signataires de la Charte L Académie de Versailles représentée par Monsieur Jean-Michel COIGNARD,

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines 2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines UNION EUROPÉENNE La politique urbaine intégrée soutenue par l Europe : un enjeu aujourd hui, un principe pour demain Depuis 2007, l Europe investit

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES GIP Massif central 13-15 avenue Fontmaure Boîte postale 60 63402 - CHAMALIÈRES CEDEX Tél: 04.73.31.85.46 Accompagner collectivement et favoriser la mise en

Plus en détail

2ème APPEL A PROJETS

2ème APPEL A PROJETS 1 / 5 2ème APPEL A PROJETS INNOVANTS / STRUCTURANTS POUR UNE A LA TRANSITION ECOLOGIQUE SUR LE TERRITOIRE DE MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2016 2 / 5 Contexte et objectifs Contexte L axe IX «Contribuer

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

pas. Les modes d'exposition comme de médiation de ces productions sont aussi variés et renouvelés que possible, ils tendent également à l'innovation.

pas. Les modes d'exposition comme de médiation de ces productions sont aussi variés et renouvelés que possible, ils tendent également à l'innovation. Communauté de communes Bassée Montois Direction régionale des affaires culturelles d Ile-de-France (Service Développement Actions territoires) Act art, Action Artistique en Seine-et-Marne Appel à candidature

Plus en détail

Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire

Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire Axe 1 : Affirmer le pilotage pédagogique Renouveler les pratiques professionnelles et engager le projet Pou collectif sur les chemins de l innovation

Plus en détail

APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances»

APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances» Direction de l Action Sociale Ile-de-France APPEL À PROJETS Séjours «Seniors en vacances» Cahier des charges 2015 Dépôt des dossiers au plus tard le 16/04/2015 1/9 PREAMBULE LA CNAV Les orientations prioritaires

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse SOMMAIRE Préambule...2 Principes...6 Finalités et valeurs éducatives...7 Axes de développement...10 Synthèse du diagnostic PEL mené en 2009...10 4 axes de développement pour 2010-2014...11 Instances de

Plus en détail

PÔLE D EXCELLENCE RURALE

PÔLE D EXCELLENCE RURALE CANDIDATURE POUR UN PAYS DU LIVRE ET DE L ÉCRITURE SYNTHÈSE février 2006 Communauté de communes du Pays de Forcalquier et de la montagne de Lure Le Grand Carré 13 Bd des Martyrs BP 41 04 301 FORCALQUIER

Plus en détail

Les Fiches techniques

Les Fiches techniques Les Fiches techniques LES PORTES DU TEMPS en Languedoc Roussillon Sommaire Les Portes du Temps : Qu est ce que c est?... 2 Mode d emploi. 3 Comment y participer?..... 4 Fiche technique Gestionnaires d

Plus en détail

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté

Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté Fiche Pratique CNDS Construire un Projet Territorial Concerté I - Définition du Projet Territorial Concerté - PTC Le "Projet Territorial Concerté" est une démarche de coopération et de mutualisation des

Plus en détail

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme.

éléments qui contribuent à l identité d une ville ou d un pays riche de son passé et fort de son dynamisme. UN LABEL, UN RÉSEAU Le ministère de la Culture et de la Communication assure depuis 1985, dans le cadre d un partenariat avec les collectivités territoriales, la mise en œuvre d une politique de valorisation

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices

FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices FICHE n II.01. Reconvertir l ancienne maison communale en maison multiservices DESCRIPTION DU PROJET Le projet vise le réaménagement de l ancienne maison communale lorsque les services de l administration

Plus en détail

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac Manuel de présentation à l usage des professeurs des écoles annexe n 2 au Projet d Etablissement Préambule

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Veuillez lire attentivement le présent document AVANT de remplir le formulaire de demande. 1. Le contexte et les

Plus en détail

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie

OBJET : Orientations pour un Service Public Régional de Formation professionnelle tout au long de la vie ASSEMBLEE PLENIERE N de délibération : 09AP.55 DU CONSEIL REGIONAL DE FRANCHE-COMTE Date : vendredi 26 juin 2009 Politique : Formation - Apprentissage Sous-Politique : Formation professionnelle Composante

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

COLLECTIF BRETON D ÉDUCATION À L ENVIRONNEMENT

COLLECTIF BRETON D ÉDUCATION À L ENVIRONNEMENT COLLECTIF BRETON D ÉDUCATION À L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE Un Plan régional d action pour le développement de l éducation à l environnement en Bretagne p. 1 p. 3 p. 5 p. 7 p. 9 p. 10 p. 11 p. 12 p. 13 Un

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Le label Agir ensemble contre l illettrisme

Le label Agir ensemble contre l illettrisme En 2014, des évènements, manifestations, temps forts labellisés «Agir ensemble contre l illettrisme» Avec comme point d orgue la semaine du 8 septembre 2014, Journées nationales d action contre l illettrisme

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN

PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION L ACADEMIE DE CAEN 2011-2013 PROGRAMME DE TRAVAIL DES CORPS D INSPECTION DE L ACADEMIE DE CAEN 1 PREAMBULE Le programme de travail académique des corps d inspection (PTA), inspecteurs d académie inspecteurs pédagogiques

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

Notre ambition, «400 000 licenciés aux côtés d une équipe de France performante à Rio»

Notre ambition, «400 000 licenciés aux côtés d une équipe de France performante à Rio» Fédération française d athlétisme PROJET FEDERAL 2013-2016 1 Notre ambition, «400 000 licenciés aux côtés d une équipe de France performante à Rio» Une olympiade historique Depuis plusieurs années, et

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE

UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE UNE CHARTE POUR CONSTRUIRE L AGENDA 21 DU PAYS DE L ARBRESLE Janvier 2011 EDITO du président «L agenda 21 du Pays de l Arbresle est issu d une réflexion commune; il a été acté par la délibération du conseil

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 l Europe se mobilise Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 L action de l Union européenne Une action commune... L Union européenne met en œuvre, depuis

Plus en détail

PLAN D ACTION CULTUREL

PLAN D ACTION CULTUREL 2016 Loisirs PLAN D ACTION CULTUREL Volets, objectifs et actions en lien avec la politique INTRODUCTION Le 23 février 2009, après avoir consulté le milieu culturel de Verchères, il était apparu que de

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Contrat de ville du Robert

Contrat de ville du Robert Contrat de ville du Robert Appel à projet 2015 Note de cadrage TLE de FORT DE FRANCE I. CADRE GENERAL La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 Février 2014 (loi n 2014-173) fixe

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail