Observatoire de la sécurité routière

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observatoire de la sécurité routière"

Transcription

1 Observatoire de la sécurité routière AURAN

2

3 SOMMAIRE En vingt ans baisse du nombre d accidents baisse de la gravité des accidents... p.3 En 2001 forte baisse du nombre d accidents baisse du nombre de tués augmentation de la gravité... p.4 Les moins de 26 ans 48 % des victimes, 36 % de la population... p.5 À l intérieur du périphérique des accidents moins graves... p.7 Les voitures particulières présentes dans 86 % des accidents... p.8 Les cyclomotoristes et motocyclistes 34 % des victimes... p.9 Pour tous les modes de déplacements sauf les cyclomoteurs augmentation du nombre de victimes graves... p.10 L automne une saison à risque, une amélioration sensible... p Observatoire de la sécurité routière 1

4 SAINT AIGNAN DE GRAND LIEU MAUVES SUR LOIRE CARQUEFOU LA CHAPELLE SUR SAUTRON ERDRE ORVAULT SAINTE LUCE SUR LOIRE COUËRON SAINT NANTES BASSE HERBLAIN GOULAINE SAINT LE PELLERIN SÉBASTIEN INDRE SAINT JEAN SUR DE BOISEAU LOIRE LA MONTAGNE REZÉ BRAINS BOUGUENAIS VERTOU BOUAYE SAINT LÉGER LES VIGNES LES SORINIÈRES THOUARÉ SUR LOIRE Les statistiques présentées dans ce document sont issues des fichiers accidents corporels de la Police Urbaine, de la Gendarmerie Nationale et de la DDE de Loire Atlantique. Elles répertorient l ensemble des accidents corporels de la circulation correspondant aux définitions suivantes. Définitions Un accident corporel de la circulation routière est un accident déclaré par les forces de l ordre, se produisant sur la voie publique (voirie nationale, départementale et communale), impliquant au moins un véhicule et faisant au moins une victime. Une victime est soit un tué (personne décédée sur le coup ou dans les six jours après l accident), soit un blessé grave (personne ayant subi un traumatisme nécessitant six jours d hospitalisation ou plus) ou un blessé léger (personne ayant subi un traumatisme nécessitant moins de six jours d hospitalisation). On appelle victime grave un tué ou un blessé grave. Les données sont provisoires pour l année Observatoire de la sécurité routière

5 En vingt ans baisse du nombre d accidents baisse de la gravité Accidents, victimes graves et déplacements Vingt quatre communes de la communauté urbaine de Nantes Indice 100 en Déplacements (habitants de l agglomération) Accidents Victimes graves (tués+blessés graves) Depuis le début des années 1980 le nombre d accidents corporels de la circulation a nettement diminué sur le territoire des 24 communes de la communauté urbaine de Nantes : 40 %. De la même manière le nombre de victimes graves (tués et blessés graves) a considérablement diminué : 60 %. Pendant le même temps le nombre de déplacements des habitants de l agglomération augmentait fortement : de l ordre de + 50 %. Cependant les variations annuelles sont importantes. En témoignent pour 2001 la baisse du nombre d accidents (94 accidents de moins qu en 2000) et l augmentation de la gravité (30 victimes graves de plus qu en 2000). Observatoire de la sécurité routière 3

6 En 2001 forte baisse du nombre d accidents baisse du nombre de tués augmentation de la gravité Écart (moyenne annuelle) (avec moyenne annuelle) ACCIDENTS % VICTIMES % TUÉS % BLESSÉS GRAVES % BLESSÉS LÉGERS % Dans l agglomération nantaise la comparaison des résultats de l année 2001 avec la moyenne des cinq années précédentes (1996 à 2000) montre que le nombre d accidents a fortement baissé ( 122 accidents, soit 10 %). De la même manière le nombre de tués diminue*. Par contre la gravité a augmenté car il y a plus de blessés graves et moins de blessés légers. Ainsi le rapport entre victimes graves (tués + blessés graves) et ensemble des victimes atteint 18 % en 2001 (15 % pour la période ). À l échelle nationale, en 2001, le nombre de morts sur les routes a augmenté de 1 % (par rapport à 2000) après deux années consécutives de baisse. Par contre le nombre d accidents a diminué. Il en est de même pour le nombre de blessés légers et de blessés graves. Ce bilan reste ainsi le meilleur observé depuis la fin des années cinquante pour le nombre d accidents et de blessés, le second pour le nombre de tués. Or, en quarante ans, la circulation routière a sextuplé. Néanmoins, le niveau de gravité en France est particulièrement élevé comparé à l ensemble de l Europe. En Loire atlantique, l ensemble des indicateurs est à la baisse (comparativement à la moyenne des cinq années précédentes). Le nombre de blessés graves a cependant légèrement augmenté en 2001 par rapport à * Rappelons qu au cours des années 1980, il y avait en moyenne plus de cinquante tués chaque année dans l agglomération. 4 Observatoire de la sécurité routière

7 Les moins de 26 ans 48 % des victimes 36 % de la population Âge des victimes Vingt quatre communes de la communauté urbaine de Nantes 32% 26% 16% 19% 7% 0 à 17 ans 10 % 18 à 25 ans Année à 39 ans 40 à 59 ans Moyenne des années ans et plus Comme au cours des années précédentes, les jeunes de moins de 26 ans représentent toujours près de la moitié des victimes. Or ils représentent moins de 40 % des habitants de l agglomération nantaise. Ce phénomène est particulièrement accentué pour les ans qui représentent 32 % des victimes et 14 % de la population de l agglomération nantaise. En comparaison de la moyenne des cinq années précédentes, les parts des différentes tranches d âge pour 2001 montrent qu il y a : moins de 0 17 ans, plus de ans, moins de 60 ans et plus. Les statistiques nationales font également ressortir cette importance du risque routier pour les jeunes (15 à 24 ans notamment). Un grand nombre d études sociologiques confirment l attitude spécifique des jeunes, en particulier des jeunes garçons, en matière de prise de risque. Les ans représentent 13 % de la population française mais plus de 25 % des tués sur la route. À l opposé, les personnes âgées ont moins d accidents mais ils sont plus graves. Observatoire de la sécurité routière 5

8 Accidents corporels de la circulation en 2001 Vingt quatre communes de la communauté urbaine de Nantes Gravité de l accident Accident mortel Accident grave non mortel Autre accident corporel 6 Observatoire de la sécurité routière

9 À l intérieur du périphérique des accidents moins graves Comme lors des années précédentes, près de huit accidents sur dix (78 %) se produisent dans l espace délimité par le périphérique*. Près de 80 % des déplacements des habitants de la communauté urbaine concernaient cet espace en Par contre, les accidents sont moins graves à l intérieur de l espace délimité par le périphérique*. En effet, il s y produit seulement 56 % des accidents mortels et 64 % des accidents graves non mortels. Les statistiques nationales font également ressortir ce phénomène de densité urbaine. La gravité des accidents diminue très sensiblement en fonction de la taille des agglomérations. * Y compris le périphérique Accidents corporels Accidents mortels Accidents graves non mortels Extérieur du périphérique Km Périphérique et intérieur Périphérique Entre périphérique et centre Centre d agglomération Observatoire de la sécurité routière 7

10 Les voitures particulières présentes dans 86 % des accidents 2001 Les accidents avec conflit(s) de circulation Voiture(s) particulière(s)/cyclomoteur(s) 242 Voiture(s) particulière(s)/voiture(s) particulière(s) 209 Voiture(s) particulière(s)/piéton(s) 145 Voiture(s) particulière(s)/moto(s) 109 Voiture(s) particulière(s)/véhicules divers 59 Voiture(s) particulière(s)/vélo(s) 57 Piéton(s)/véhicules divers 26 Cyclomoteur(s)/piéton(s) 22 Cyclomoteur(s)/véhicules divers 16 Vélo(s)/véhicules divers 13 Cyclomoteur(s)/cyclomoteur(s) 9 Moto(s)/piéton(s) 9 Moto(s)/véhicules divers 7 Vélo(s)/cyclomoteur(s) 4 Véhicules divers/véhicules divers 3 Vélo(s)/piéton(s) 3 Moto(s)/cyclomoteur(s) 3 Vélo(s)/moto(s) 1 Vélo(s)/vélo(s) 0 Moto(s)/moto(s) (moyenne annuelle) Les accidents sans conflit de circulation Voiture particulière seule 99 Cyclomoteur seul 17 Moto seule 16 Véhicule divers seul 11 Vélo seul 0 Dans 86 % des accidents il y a au moins une voiture particulière (89 % en moyenne sur les cinq années précédentes). Dans 9 % des accidents la voiture impliquée est seule. Il y a conflit de circulation avec d autres modes dans 77 % des accidents, notamment : voiture(s) particulière(s)/cyclomoteur(s) 23 % des accidents en 2001 voiture(s) particulière(s)/voiture(s) particulière(s) 19 % des accidents en 2001 voiture(s) particulière(s)/piéton(s) 14 % des accidents en 2001 voiture(s) particulière(s)/moto(s) 10 % des accidents en 2001 Les transports collectifs sont impliqués dans 4 % des accidents en Le tramway représente les trois quarts de ces accidents. 42 % des accidents impliquant un transport collectif correspondent à un conflit avec un piéton, 37 % à un conflit avec une (des) voiture(s) particulière(s). 8 Observatoire de la sécurité routière

11 Les cyclomotoristes et motocyclistes 34 % des victimes Victimes d accidents et modes de déplacements Vingt quatre communes de la communauté urbaine de Nantes Autres 2% en 2001 Automobilistes 2% de 1996 à % en % de 1996 à 2000 Piétons 15 % en % de 1996 à 2000 Cyclistes 6% en % de 1996 à 2000 Exemple de lecture : 5 % des victimes sont des cyclistes en 2000 Motocyclistes 11 % en % de 1996 à 2000 Cyclomotoristes 23 % en % de 1996 à 2000 Les cyclomotoristes représentent 23 % des victimes en 2001, soit une valeur nettement supérieure à leur part dans les déplacements (1,1 % des déplacements des habitants de l agglomération en 1997). Ce pourcentage est inférieur à la moyenne des cinq années précédentes. La part des motocyclistes est en augmentation. Celle des cyclistes est stable. Par contre, la part des automobilistes est relativement faible, compte tenu de leur importance dans les déplacements et de leur implication dans les accidents. Les usagers des transports collectifs représentent moins de 1 % des victimes (et 15 % des déplacements en 1997). Observatoire de la sécurité routière 9

12 Pour tous les modes de déplacements sauf les cyclomoteurs augmentation du nombre de victimes graves Victimes et modes de déplacement Vingt quatre communes de la communauté urbaine de Nantes En 2001, par rapport à la moyenne des cinq années précédentes, le nombre de victimes baisse pour tous les modes de déplacements, à l exception des victimes motocyclistes (+ 4 victimes) Motocyclistes ( 50 cc, avec permis) Cyclomotoristes (< 50 cc, sans permis) 144 victimes 41 victimes graves (dont 8 tués) 311victimes Par contre, le nombre de victimes graves augmente pour tous les modes sauf les cyclomotoristes (- 2 victimes graves) : motocyclistes (+ 7), cyclistes (+ 4), piétons (+ 1) et automobilistes (+ 1). Parmi les usagers des transports collectifs, il y a eu seulement cinq blessés en 2001, dont un grave. Trois de ces blessés étaient des passagers du tramway. Les 41 accidents impliquant des transports collectifs ont fait 48 victimes parmi les usagers d autres modes de déplacements. Rappelons que le tramway transporte près de 40 millions de voyageurs par an et le bus près de 45 millions Cyclistes Piétons Automobilistes 46 victimes graves (dont 3 tués) 75 victimes 16 victimes graves (dont 2 tués) 204 victimes 45 victimes graves (dont 5 tués) 572 victimes victimes graves (dont 17 tués) (moyenne annuelle) Observatoire de la sécurité routière

13 L automne une saison à risque une amélioration sensible Nombre mensuel d accidents Vingt quatre communes de la communauté urbaine de Nantes (moyenne) Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre L automne (septembre à décembre) reste une période à risque cumulant les effets de la rentrée (augmentation du trafic) avec des conditions météorologiques redevenant difficiles (pluie, vent) après la période estivale. C est ainsi que 38 % des accidents de l année 2001 ont eu lieu durant cette période. Cependant, par rapport à la moyenne des cinq années précédentes, l amélioration est sensible (- 2 points) notamment en septembre ( 20 accidents), novembre ( 29 accidents) et décembre ( 12 accidents). Au cours du reste de l année, seuls les mois de mars et juin ont un nombre d accidents en 2001 supérieur à la moyenne des cinq années précédentes. La baisse du nombre d accidents est particulièrement sensible en janvier ( 11 accidents) et février ( 23 accidents). Observatoire de la sécurité routière 11

14 communauté urbaine de Nantes Tour Bretagne Nantes cedex 9 Tél Fax AURAN Agence d urbanisme de l agglomération nantaise Tour Bretagne BP Nantes cedex 1 Tél Fax

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement

Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Les seniors dans l agglomération nantaise et leurs modes d hébergement Agence d urbanisme de la région nantaise AURAN - 88.07 n Le nombre de seniors dans l Agglomération nantaise progresse et plus particulièrement

Plus en détail

Effectifs des écoles maternelles et élémentaires

Effectifs des écoles maternelles et élémentaires Aire urbaine de Nantes et Nantes Métropole Effectifs des écoles maternelles et élémentaires Évolutions comparées Modes de vie & dynamiques spatiales AURAN L aire urbaine de Nantes JOUE La CHEVALLERAIS

Plus en détail

Les heures effectuées au-delà du dixième et dans la limite du tiers de la durée du contrat, restent majorées de 25 %.

Les heures effectuées au-delà du dixième et dans la limite du tiers de la durée du contrat, restent majorées de 25 %. Note d information Janvier 2014 1 er Degré 2 nd Degré I - SMIC Le taux horaire du SMIC est fixé à 9,53 au 1 er janvier 2014 (contre 9,43 ) soit un montant mensuel brut de 1 445,38 pour un temps plein.

Plus en détail

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique.

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique Observatoire départemental de sécurité routière les données 29 Bilan annuel des accidents corporels Sommaire I - LE BILAN GLOBAL...4

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

LISTE SUR NANTES ET LA METROPOLE. ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Maison de retraite

LISTE SUR NANTES ET LA METROPOLE. ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES Maison de retraite - 1 - CENTRE COMMUNAL D'ACTION SOCIALE DE NANTES ADRESSE POSTALE : BP 63625-44036 NANTES CEDEX 1 Accueil du public : 10, rue Léopold Cassegrain Tél : 02.40.99.29.80 Fax : 02.40.99.29.84 Courriel : nantesentourage-clic@mairie-nantes.fr

Plus en détail

Mémento de l emploi de l Agglomération Nantaise

Mémento de l emploi de l Agglomération Nantaise Mémento de l emploi de l Agglomération Nantaise Actifs et emplois Tissu économique Marché du travail Septembre 2014 AURAN Sommaire Introduction...1 Actifs et emplois... 3 Les actifs et leurs caractéristiques...

Plus en détail

Bilan des accidents de la route 2013

Bilan des accidents de la route 2013 1. Accidents corporels et victimes - principales tendances Comparaison 2012 / 2013 2012 2013 Diff. en % Accidents corporels 1019 949-7 dont mortels 34 41 +21 Victimes tuées 34 45 +32 Blessés graves 339

Plus en détail

TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE

TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE TRAFIC ROUTIER ET ACCIDENTOLOGIE I II Le trafic routier sur la Communauté d Agglomération du Calaisis Les chiffres de l accidentologie Les chiffres clés de la Communauté d Agglomération du Calaisis Carrefour

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

Accidents à un seul véhicule sans piéton

Accidents à un seul véhicule sans piéton Accidents à un seul véhicule sans piéton Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont

Plus en détail

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45

Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 DOSSIER DE PRESSE Bilan sécurité routière Mercredi 4 février 2015 14h45 Dossier de presse ordre public et sécurité routière Page 1 de 14 Bilan Sécurité routière 2014 Le bilan de l année 2014 est encourageant

Plus en détail

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau

BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012. Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau BILAN DE L'ACCIDENTALITE ROUTIERE 2012 Jeudi 24 janvier 2013 Hôtel de Beauvau Paris, le 24 janvier 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Manuel VALLS, ministre de l'intérieur, annonce un bilan de l accidentalité routière

Plus en détail

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24

Accidents de la route dans le département de la Marne. Bilan et évolution DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE 1/24 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 202 20 DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE LA MARNE /24 2/24 Quelques données sur les radars dans le département En 202,

Plus en détail

Les grandes données de l accidentologie. Caractéristiques et causes des accidents de la route

Les grandes données de l accidentologie. Caractéristiques et causes des accidents de la route Les grandes données de l accidentologie Caractéristiques et causes des accidents de la route Mai 24 SÉCURITÉ ROUTIÈRE - LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE Préambule Ce document d information conçu

Plus en détail

Conférence de presse. du 22 avril 2014

Conférence de presse. du 22 avril 2014 Conférence de presse du 22 avril 2014 Programme 1. Bilan des accidents de la route 2013 2. Lancement de la campagne de sensibilisation «Levez le pied!» 3. Présentation du guide «Passages pour piétons en

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

Les accidents corporels de la route 2008-2012

Les accidents corporels de la route 2008-2012 Les accidents corporels de la route 2008-2012 Editorial Depuis 2002, la lutte contre l insécurité routière est une priorité du Gouvernement. Une forte mobilisation nationale et un programme d actions ambitieux

Plus en détail

Les communes de la Montagne et de Bouguenais

Les communes de la Montagne et de Bouguenais Contribution d'un groupe de citoyens et d'élus réunis le mercredi 1er avril 2015 Les communes de la Montagne et de Bouguenais Envoyé le 08/04/2015 Deux communes de l agglomération nantaise : LES AUTEURS

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse mardi 9 décembre 0 Forum IDSR source Google (intervenants départementaux de sécurité routière) Observatoire Départemental de Sécurité Routière Direction

Plus en détail

Synthèse générale de l année 2004

Synthèse générale de l année 2004 Synthèse générale de l année 2004 Pour la première fois cette année, le bilan France entière inclut les résultats enregistrés dans les quatre départements d outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion).

Plus en détail

VILLES LIEUX DE VOTE Horaires ANCENIS Bureau de Poste central 9h-16h00 AVESSAC ASSERAC

VILLES LIEUX DE VOTE Horaires ANCENIS Bureau de Poste central 9h-16h00 AVESSAC ASSERAC VILLES LIEUX DE VOTE Horaires ANCENIS Bureau de Poste central AVESSAC ASSERAC Mairie (02/09) 8h30-12h15/13h45- Mairie 17h BASSE GOULAINE Salle Brice 9h-12h30 BASSE-INDRE Mairie BASSE-INDRE Marché ( 4 octobre

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Avril 2014 Le nombre d'accidents corporels survenus en avril 2014 ainsi que le nombre de personnes blessées ont baissé par rapport à la même période de l année 2013.

Plus en détail

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Les accidents de la route en lien avec le travail Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Sources de données pour l étude des accidents de la route liés au travail Régimes

Plus en détail

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013

Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 2013 Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Le bilan provisoire sécurité routière en Haute-Savoie en 213 www.haute-savoie.gouv.fr Les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie en 213 Bilan

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

Relevé et évolution des accidents corporels en. Seine-et-Marne

Relevé et évolution des accidents corporels en. Seine-et-Marne Sommaire Pages Eléments de contexte...2 Comparatif régional de l accidentalité...3 Bilan et évolution de l accidentalité 2012-...4 Évolution de l accidentalité en sur 20 ans...5 La politique de contrôle

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

Quizz Sécurité Routière

Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière 30 questions 20 secondes pour répondre Plusieurs réponses possibles Question N 1 Combien de personnes perdent la vie sur les routes de France chaque jour?

Plus en détail

Découverte de l accident. Découverte de l accident

Découverte de l accident. Découverte de l accident Découverte de l accident 1 Découverte de l accident Découverte de l accident Pour vous, un accident de la route, c'est quoi? 2 Découverte de l accident Pour certain un accident c est : Un fait divers dans

Plus en détail

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée Pays de la Loire Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée Sébastien Seguin, Insee Laurent Fouin, Yan Le Gal, Auran Bruno Tisserand, Semitan Dominique Godineau, Amélie

Plus en détail

«Je roule cyclo, je roule réglo!»

«Je roule cyclo, je roule réglo!» Communiqué de presse Dunkerque, le mercredi 4 juin 2003 «Je roule cyclo, je roule réglo!» Du lundi 2 juin au vendredi 6 juin 2003, se déroule à Dunkerque et dans toute la communauté urbaine, une grande

Plus en détail

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR

Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Éducation à la sécurité routière et préparation aux ASSR Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Éducation à la Sécurité Routière - Enjeux et perspectives Séminaire

Plus en détail

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie»

PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE. Contrôle 2 roues-motorisés. et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Contrôle 2 roues-motorisés et présentation du 2ème «Rallye sécurité moto de la gendarmerie» le vendredi 24 mai 2013 au Grand Travers à Carnon Le Préfet de l Hérault

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A.

Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. Epidémiologie des accidents de la route au Togo BENISSAN A. SETODJI K. ABALO A. YAWOVI K. KOUSSOUGBO K. DOSSIM A. INTRODUCTION Moyens de transport = élément clé de expansion économique; Certains effets

Plus en détail

BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE

BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE > Retour accueil BROCHURE SIMPLIFIÉE DES ACCIDENTS CORPORELS DE LA CIRCULATION ROUTIÈRE SEINE-SAINT-DENIS - 2006 Bilan et évolution de l accidentologie Répartition des accidents selon le type de conflit

Plus en détail

La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 2014 et évolutions

La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 2014 et évolutions La sécurité routière en Ille-et-Vilaine Bilan 201 et évolutions Observatoire Départemental de la Sécurité Routière d Ille-et-Vilaine Sommaire, indicateurs et définitions Sommaire Les définitions Page

Plus en détail

Département d'ille-et-vilaine Observatoire Départemental de Sécurité Routière Statistiques d'accidentologie en Ille-et-Vilaine au 31/10/2014

Département d'ille-et-vilaine Observatoire Départemental de Sécurité Routière Statistiques d'accidentologie en Ille-et-Vilaine au 31/10/2014 Département d'ille-et-vilaine Observatoire Départemental de Sécurité Routière Statistiques d'accidentologie en Ille-et-Vilaine au 1/10/01 Cette plaquette présente un suivi mensuel de l'évolution des accidents

Plus en détail

ADEME/ Energie-Cités Energie et Territoires octobre 2004

ADEME/ Energie-Cités Energie et Territoires octobre 2004 Energie et Territoires Communauté Urbaine de Nantes Métropole Comment concilier ville mobile et ville durable? ASPECTS GENERAUX Entre fleuve et mer, les villes de Nantes Métropole se sont construites au

Plus en détail

Ville accessible, Ville dynamique

Ville accessible, Ville dynamique Rue Beauvoir Parc Beauvoir Rue Aristi Briand Rue la Forge Résince du Mairie Annexe Rue la Commune Paris 1871 DIRECTION NANTES Mairie Porte Bouguenais Etier la Vallée PÉRIPHÉRIQUE Rue Eugène Pottier Parc

Plus en détail

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS Les accidents du trport routier de voyageurs Chapitre 6 LES ACCIDENTS DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS En 2000, le trport routier de voyageurs est une activité où le risque d'accident de travail avec

Plus en détail

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée Les déplacements à : la pole position de la voiture contestée Sébastien SEGUIN (Insee), Laurent FOUIN, Yan LE GAL (Auran), Bruno TISSERAND (Semitan), Dominique GODINEAU et Amélie RANTY () Depuis 2, la

Plus en détail

PORTER A CONNAISSANCE SECURITE ROUTIERE SCoT SAMBRE - AVESNOIS

PORTER A CONNAISSANCE SECURITE ROUTIERE SCoT SAMBRE - AVESNOIS Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Service Sécurité Risques et Crises Cellule Sécurité Routière et Gestion de Crises PORTER A CONNAISSANCE SECURITE ROUTIERE SCoT SAMBRE - AVESNOIS

Plus en détail

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon

Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Journées francophones de sécurité routière 22-23 novembre 2010 Lyon Comment agir pour que les changements nécessaires s inscrivent dans la durée? 23 e Entretiens du Centre Jacques Cartier Au Québec: jeunes

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière 1 Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière Introduction L Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

Plus en détail

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées

Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Nantes MétropoleM Un centre d agglomération attractif aux circulations apaisées Rencontres nationales 2012 du Club des villes cyclables Direction générale des déplacements 1 Nantes Métropole Communauté

Plus en détail

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012 SERVICE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 23 Coutances Étude d'accidentologie 28-22 Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Manche . DONNÉES GÉNÉRALES

Plus en détail

Jeunes adultes (18 à 24 ans)

Jeunes adultes (18 à 24 ans) Jeunes adultes (18 à 24 ans) Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont le fichier

Plus en détail

REFERENCES LOGEMENTS ET BÂTIMENTS TERTIAIRES

REFERENCES LOGEMENTS ET BÂTIMENTS TERTIAIRES REFERENCES LOGEMENTS ET BÂTIMENTS TERTIAIRES Maître d'ouvrage Chantiers réalisés Maître d'oeuvre Travaux effectués Montant HT Construction de 26 logements collectifs et individuels ZAC du Champ de Foire

Plus en détail

Avant-propos. Isabelle MASSIN Déléguée interministérielle à la sécurité routière. Avant-propos

Avant-propos. Isabelle MASSIN Déléguée interministérielle à la sécurité routière. Avant-propos Avant-propos Les résultats de l année 2001 sont préoccupants : après deux années de baisse, le nombre de tués est plus important que celui de l année 2000. Si le nombre de blessés diminue, l augmentation

Plus en détail

Calcul du coût moyen d un type d accidents donné

Calcul du coût moyen d un type d accidents donné Calcul du coût moyen d un type d accidents donné L ONISR fournit chaque année dans son bilan de la sécurité routière en France les coûts actualisés des victimes et des dégâts matériels résultant de l insécurité

Plus en détail

Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008

Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008 Comment se déplace-t-on aujourd hui dans l Agglomération Nantaise et son bassin de vie? tendances 2008 novembre 2009 Objectif : connaître les déplacements en 2008 Les objectifs du Plan de Déplacements

Plus en détail

Projet. Charte. Charte. Charte. commerciale de l agglomération nantais. Charte. Charte. Charte. orientation commerciale de l agglomération nantaise

Projet. Charte. Charte. Charte. commerciale de l agglomération nantais. Charte. Charte. Charte. orientation commerciale de l agglomération nantaise orientation commerciale l agglomération nantaise orientation commerciale l agglomération nantaise orientation commerciale l agglomération nantaise orientation commerciale l agglomération nantaise orientation

Plus en détail

Tome 1 Les personnes âgées et leur logement sur Nantes Métropole

Tome 1 Les personnes âgées et leur logement sur Nantes Métropole Tome 1 Les personnes âgées et leur logement sur Nantes Métropole Données de cadrage et projections Avril 2015 AURAN S Page 3 Page 5 Page 7 Page 15 Page 29 ommaire Introduction Préambule Partie I : Éléments

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance

ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance ÉVOLUTION DE L'ACCIDENTALITÉ ROUTIÈRE DANS LE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE-VIENNE Valeurs cumulées sur les 12 derniers mois avec courbe de tendance Définition Un accident corporel (mortel ou non mortel) de

Plus en détail

DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012

DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 Accidents Parc automobile Permis de conduire DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 ACCIDENTS PARC AUTOMOBILE PERMIS DE CONDUIRE Direction des études et des stratégies en sécurité

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Octobre 2015 Le nombre d'accidents corporels survenus en octobre 2015 sur les routes du Bas-Rhin, ainsi que le nombre de personnes blessées, ont augmenté, par rapport

Plus en détail

DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ

DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ PARTIE 6 # DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ DONNÉES DÉTAILLÉES DE L ACCIDENTALITÉ / LES ACCIDENTS ET LES USAGERS Les accidents et les usagers Selon les modes de déplacement 161 DONNÉES GÉNÉRALES D

Plus en détail

Première problématique. Quel programme de prévention et de gestion des risques pour l équilibre de la branche automobile?

Première problématique. Quel programme de prévention et de gestion des risques pour l équilibre de la branche automobile? Première problématique Quel programme de prévention et de gestion des risques pour l équilibre de la branche automobile? Introduction Problématique Méthodologie : Plan de communication - Recueil des textes

Plus en détail

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 ans" Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu jeunes de moins de 25 ans Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014 SERVICE EXPERTISE TERRITORIALE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 2014 DGO 2013-2017 Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 " Période d'étude : 2009-2013 Direction Départementale

Plus en détail

Réunion du 30 septembre 2014 Actualités de Nantes Atlantique

Réunion du 30 septembre 2014 Actualités de Nantes Atlantique Réunion du 30 septembre 2014 Actualités de Nantes Atlantique 1 Transfert de Nantes Atlantique et perspectives de développement urbain pour le Sud Loire Eléments présentés dans le cadre de la Commission

Plus en détail

EMPLOI ET DÉVÉLOPPEMENT ÉCONOMIQUE

EMPLOI ET DÉVÉLOPPEMENT ÉCONOMIQUE LES CARNETS DE CONNAISSANCE I 2015 DOCUMENT DE TRAVAIL DES ATELIERS CITOYENS EMPLOI ET DÉVÉLOPPEMENT ÉCONOMIQUE PÔLE SUD-OUEST PHASE 1 ÉLABORATION DU PADD PLAN LOCAL D URBANISME MÉTROPOLITAIN PROJET D

Plus en détail

Sur la route, soyons responsables!

Sur la route, soyons responsables! Juillet 2015 Sur la route, soyons responsables! L'insécurité routière augmentant en ce 1 er semestre à La Réunion, le préfet Dominique SORAIN a choisi de se rendre sur des contrôles routiers pour appeler

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle

DOSSIER DE PRESSE. Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction. Lundi 20 octobre 2014 à 15h00 Sur la RD 1120 dans le sens Naves - Tulle Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 24 DOSSIER DE PRESSE Opération de contrôles routiers alternatifs à la sanction Lundi 2 octobre 24 à 5h Sur la RD

Plus en détail

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels Les informations qui suivent sont extraites des bilans établis par : la Gendarmerie Nationale, Groupement de Nouvelle-Calédonie, la Police Nationale,

Plus en détail

RISQUES MAJEURS. Saint-Sébastiensur-Loire. Apprenons les bons réflexes! D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS

RISQUES MAJEURS. Saint-Sébastiensur-Loire. Apprenons les bons réflexes! D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATION COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS janvier 2007 Basse-Goulaine Bouaye Bouguenais Brains Carquefou Saint-Sébastiensur-Loire RISQUES MAJEURS Couëron Indre La Chapelle-sur-Erdre

Plus en détail

Nous construisons. SECTEURS D ÉTUDES Rezé-Pirmil Bas-Chantenay Bêle Gohards Thouaré Mellinet Mulotière Saint-Aignan-de-Grand-Lieu

Nous construisons. SECTEURS D ÉTUDES Rezé-Pirmil Bas-Chantenay Bêle Gohards Thouaré Mellinet Mulotière Saint-Aignan-de-Grand-Lieu CONCESSIONS D AMÉNAGEMENT Nantes / Malakoff Centre Nantes / Bottière-Chenaie Nantes / Le Vallon des Dervallieres Sautron / La Carrosserie Nantes / Clos-Toreau Orvault / Le Vallon des Garettes Bouaye /

Plus en détail

Avant-propos... 5 SYNTHÈSE GÉNÉRALE... 7 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE... 15

Avant-propos... 5 SYNTHÈSE GÉNÉRALE... 7 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE... 15 Avant-propos.................................... 5 SYNTHÈSE GÉNÉRALE......................................... 7 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE......................... 15 QUELQUES DONNÉES SUR LES POIDS LOURDS

Plus en détail

L ESSENTIEL. de la sécurité routière

L ESSENTIEL. de la sécurité routière L ESSENTIEL de la sécurité routière SOMMAIRE 40 ANS de sécurité routière FAITS ET CHIFFRES de l accidentalité routière LE PERMIS de conduire 2PAGE 4PAGE 16 PAGE 22 PAGE VÉHICULES, règles et sanctions L

Plus en détail

Observatoire Départemental de la Sécurité Routière

Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Mars 2012 Sommaire Pages - Accidentalité du mois de mars - Détails et Comparaison de l'accidentalité 2012 / 2011 pour les 2 derniers mois. - Carte des

Plus en détail

Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal

Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal Les partenariats au Québec : pour une meilleure sécurité routière en milieu municipal Catherine Berthod, ingénieure et urbaniste Ministère des Transports du Québec Carole Leclerc, M. ATDR Ministère des

Plus en détail

Statistique vaudoise des accidents

Statistique vaudoise des accidents Statistique vaudoise des accidents 2013 Table des matières Page Page 1 Table des matières Influence de l'alcool 2 Légendes et abréviations 18 Ivresse et circulation Accidentologie dans le temps 19 Ivresses

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnateur et rédacteur

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Jui l l et2014 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

Immobilier de bureaux

Immobilier de bureaux Immobilier de bureaux Observatoire Nantais de l Immobilier Tertiaire L année en chiffres Nantes Métropole AURAN Édito 5 ans déjà! En 2009, le CINA décidait d organiser la collecte des transactions du marché

Plus en détail

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau

Conseil national de la sécurité routière. Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Conseil national de la sécurité routière Mardi 27 novembre 2012 Hôtel de Beauvau Sommaire 27 novembre 2012 : Manuel Valls, ministre de l Intérieur, relance le Conseil national de la sécurité routière (CNSR)

Plus en détail

Dossier de presse. 8 juillet 2013. Contact presse :

Dossier de presse. 8 juillet 2013. Contact presse : Dossier de presse 8 juillet 2013 Périphérique nantais : Renforcement de la coopération entre l Etat et les collectivités locales pour un périphérique plus fluide, plus sûr et plus respecteux de l environnement

Plus en détail

Statistique de la circulation routière 2012

Statistique de la circulation routière 2012 Statistique de la circulation routière 2012 Département de la sécurité Police 28 février 2013-4 Statistique de la circulation routière 2012 Parc des véhicules v routiers à Genève Voitures de tourisme 219'766

Plus en détail

Baromètre mensuel avril 2014

Baromètre mensuel avril 2014 Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel avril 214 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de l accidentologie par mois (provisoire)

Plus en détail

Bilan et évolution 2014

Bilan et évolution 2014 Accidents de la route dans le département de la Marne Bilan et évolution 014 Direction départementale des territoires de la Marne Observatoire départemental de la sécurité routière Sommaire Note liminaire...5

Plus en détail

Mobilité et transports 1263-1400. Neuchâtel 2015

Mobilité et transports 1263-1400. Neuchâtel 2015 11 Mobilité et transports 1263-1400 Accidents des transports en Suisse 2014 Neuchâtel 2015 Accidents des transports en Suisse 2014 Vue d ensemble 2 Circulation routière 4 Transports publics routiers 9

Plus en détail

Bilan Île-de-France 2013

Bilan Île-de-France 2013 SÉCURITÉ ROUTIÈRE Bilan Île-de-France 23 Direction régionale et interdépartementale de l Équipement et de l Aménagement d Île-de-France www.driea.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr 2 Bilan Île-de-France

Plus en détail

Mathématiques 3e Devoir n 7 (maison) (pour le 24 novembre 2011).

Mathématiques 3e Devoir n 7 (maison) (pour le 24 novembre 2011). Mathématiques 3e Devoir n 7 (maison) (pour le 24 novembre 2011). Ce devoir est destiné à s approprier l usage d un tableur pour analyser une situation donnée et pouvoir la modifier rapidement. La qualité

Plus en détail

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.2/214/3 Distr. générale 12 février 214 Français Original: russe Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe d

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

Bilan sécurité routière 2014

Bilan sécurité routière 2014 CABINET DU PREFET BUREAU DE LA COMMUNICATION INTERMINISTERIELLE PREFECTURE DE L'AUDE Bilan sécurité routière 2014 Conférence de presse du 6 février 2015 Sommaire 1) L'accidentalité en 2014 2) Les actions

Plus en détail

Marion Maestracci Alain Boulanger

Marion Maestracci Alain Boulanger Marion Maestracci Alain Boulanger La marche des seniors en milieu urbain dense : le cas de Paris Les éléments à connaître afin de promouvoir et sécuriser la marche Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. J u i n2 0 1 2 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

Présentation. à la. Rapports Hurt et MAIDS Section MAIDS

Présentation. à la. Rapports Hurt et MAIDS Section MAIDS Présentation à la Société de l assurance l automobile du Québec Rapports Hurt et MAIDS Section MAIDS 15 mars 2007 Ordre du jour Introduction (N. Noiseux) Rapport Hurt (J Mise en contexte Constats Conséquences

Plus en détail

Les conduites addictives

Les conduites addictives Les conduites addictives Depuis 2006, l alcool est le premier facteur d accidents au niveau national et est responsable de plus de 29 % des accidents mortels il est présent dans 9% des accidents corporels

Plus en détail

Production du séminaire d acteurs du 7 avril 2015

Production du séminaire d acteurs du 7 avril 2015 Production du séminaire d acteurs du 7 avril 2015 Thème n 3 «Loire, la mobilité et les franchissements» SOMMAIRE 1) Présentation du séminaire et des participants...3 2) la présentation du thème...4 a)

Plus en détail

Concertation publique préalable

Concertation publique préalable du 1 er mai au 31 mai 2010 1 ère phase des lignes Chronobus-2010/2014 Concertation publique préalable le contexte du projet A l issue d une réflexion sur le développement urbain et l organisation des déplacements,

Plus en détail

Autant par leur poids sanitaire, social et économique, que par leur médiatisation et leur retentissement

Autant par leur poids sanitaire, social et économique, que par leur médiatisation et leur retentissement VIOLENCES ET ACCIDENTS ACCIDENTS DE LA CIRCULATION Contexte Autant par leur poids sanitaire, social et économique, que par leur médiatisation et leur retentissement dans la vie quotidienne, les accidents

Plus en détail

Baromètre mensuel avril 2015

Baromètre mensuel avril 2015 SECURITE ROUTIERE TOUS RESPONSABLES Meurthe-et-Moselle Observatoire Départemental de la Sécurité Routière Baromètre mensuel avril 2015 www.meurthe-et-moselle.gouv.fr DONNÉES DÉPARTEMENTALES Bilan de l

Plus en détail

Les accidents de la route dans le Rhône 2008-2012

Les accidents de la route dans le Rhône 2008-2012 Les accidents de la route dans le Rhône 2008-2012 Nombre d'accidents corporels Rhône-Alpes Année 2012 Le département du Rhône concentre plus de 40% des accidents de la région en raison de son caractère

Plus en détail