Vivre ensemble nos différences RAPPORT ANNUEL. Centre d Education et de Formation Interculturel Rencontre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vivre ensemble nos différences RAPPORT ANNUEL. Centre d Education et de Formation Interculturel Rencontre"

Transcription

1 Vivre ensemble nos différences

2 Vivre ensemble nos différences CEFIR avril Réalisation de la maquette : Sabr-El-Jamil ABADA

3 SOMMAIRE ORGANISATION LE MOT DU PRESIDENT Le Conseil d Administration 2 Les Ressources Humaines 2 3 PRÉSENTATION DU 3 ACTIVITÉS FORMATION PROFESSIONNELLE ET DEVELOPPEMENT LOCAL PROJETS INTERNATIONAUX ET DEVELOPPEMENT LOCAL HABITAT La section Formation 4 Le Centre de Formation par Apprentissage 5 Le projet Entreprendre Quand Même 6 Allemagne / Pologne 7 Maroc 8 Chemins de traverse 9 Les Cré acteurs COMMUNICATION INTERCULTURELLE AU BILAN Radio RENCONTRE 12 Revue RENCONTRE 15 Le site Web du CEFIR 15 Les outils de communication 15 Ressources financières 16 1

4 L ORGANISATION DU CEFIR LE CONSEIL D ADMINISTRATION Membres élus Mustapha BOURAS, Président Jeanine JOATHON, Vice Présidente Daniel GARREAU, Vice Président Christiane MARCK, Trésorière Michel DELBAR, Secrétaire général Abdelaziz MEKNASSI Abdelouahab GUERROUI Jan HARDEMAN Sylvie LANDAES Soeur Danielle VANNOTHIGHEM Membres partenaires Jean Pierre BATAILLE, Maire de Steenvoorde (France) M'hamed BELBIA, Association SAFIR (Tiaret, Algérie) Omar REGRAGUI, Association IBERDAN BLADI (Fès, Maroc) Lauretta VALENTE, Centro Italiano Opere Femmili Salesiane Formazionet Professionale CIOFS/FP (Rome, Tarento, Italie). LES RESSOURCES HUMAINES FORMATION PROFESSIONNELLE ET APPRENTISSAGE Pascal BARBARY Karine BLONDEEL Céline BOURAS Jean François DECOOL Anne DEGROOTE Cindy NELLAN Marco SANTOS Carole VERREMAN HABITAT Richard LOGGHE Yves PILLIEZ Sylvie VERSTRAET PROJETS INTERNATIONAUX ET DEVELOPPEMENT LOCAL Annie BECQUET Damien COMMARD Julie JANKOVIC Julie RAY Joanna WITELIUS COMMUNICATION INTERCULTURELLE Daouda COULIBALY Malika SELLAH SIEGE SOCIAL DIRECTION GENERALE Myriam COLPAERT, Directrice administrative. Monique VAN-LANCKER, Directrice. 66 rue du Fort Louis Dunkerque. FRANCE. Tél. : (0) Fax : (0) Site Web : 2

5 LE MOT DU PRESIDENT D epuis sa création, l association RENCONTRE, aujourd'hui le CEFIR, s'est efforcée, avec ses bénévoles et ses collaborateurs, d'accompagner les politiques publiques favorisant la mixité sociale et l'égalité des chances. Tout comme Sysiphe poussant son rocher, j'ai cependant la nette impression que, si l'espérance est indispensable pour continuer à militer, le contexte ambiant d'individualisme, d'égoïsme, de défense des intérêts particuliers, est particulièrement handicapant. On constate en outre que la " Crise ", si elle n'est pas responsable de tous nos maux, est révélatrice de l extrême frilosité de nos responsables, tant aux plans économique et politique, qu à l échelle nationale et locale. Dans ce contexte, plus rien ne compte plus que les "comptes", alors que justement, tout ne se calcule pas en monnaie sonnante et trébuchante... En définitive, c'est quand tout va mal, ou moins bien, que l'on mesure la capacité de solidarité d'une famille, d'une communauté, d une société ou d'un pays. Et cette solidarité est de plus en plus souvent mise en œuvre par des associations ou ONG comme la notre, qui ont de plus en plus de mal à faire valoir qu' il n'y a de richesse que d'hommes, comme l écrivait déjà au XVIème siècle Jean Bodin et le rappelait récemment, dans son dernier livre, l écrivain béninois Adrien Houngbédji. C'est ce que nous avons encore tenté de mettre en œuvre cette année, en esquivant l instrumentalisation de notre association au profit d objectifs politiciens. Nous avons pu le faire grâce aux hommes et femmes de bonne volonté qui travaillent au sein de notre association, et grâce à nos partenaires en France et dans le monde. Aux premiers comme aux seconds, j adresse mes plus vifs remerciements. Mustapha Bouras Président PRESENTATION DU Durant l'année 2009, le CEFIR a poursuivi ses activités, essentiellement centrées sur les publics fragilisés, c'est à dire : les jeunes en insertion sociale et professionnelle, les chercheurs d'emploi, les personnes ayant de faibles revenus et souhaitant se loger, ceux et celles qui viennent d'ailleurs et ont l'envie de "partager leurs différences". 3 A travers les publics accueillis et les activités développées par notre équipe, nous nous sommes attachés à valoriser et conforter les valeurs cardinales de notre association, à savoir : la liberté d'expression, l égalité des chances pour tous, la valorisation des apports de la diversité. Vous découvrirez dans ce Rapport Annuel les activités du CEFIR pour l année 2009, activités menées, au demeurant "ici ou ailleurs". Si certaines parmis elles peuvent apparaîtrent plus modestes, notamment par rapport aux années précédentes, c'est parce que la demande a diminuée ou alors que l'activité a été réalisée par d'autres organismes. En revanche, certaines activités se sont développées ou en cours de mise en oeuvre, car elles correspondent à une demande clairement identifiée, et que, nous le pensons, se confirmera. Enfin, notre secteur Communication, qui s appuie notamment sur les potentialités de Radio Rencontre, a fait l objet d une réévaluation de son fonctionnement, devant déboucher sur une rénovation profonde. Cela a également été le cas de notre secteur Habitat, qui a connu de gros changements en Je vous invite instamment à prendre connaissance de ce Rapport Annuel 2009, présenté selon une nouvelle formule, tout en vous rappelant que vous pouvez dorénavant suivre l'évolution de nos activités, de manière continue sur le site Web du CEFIR, qui, lui aussi, fera l objet d une profonde refonte. Monique Van-lancker Directrice

6 FORMATION PROFESSIONNELLE ET APPRENTISSAGE E n 2009, la Section FORMATION du CEFIR a été profondément modifiée, conduisant notamment à une centralisation des tâches de chacun. Dans cet objectif, les actions de la section ont été scindées en 3 parties : 1. Une Unité Orientation comprenant les actions de type AEPP (Appui à l'elaboration du Projet Professionnel) et le Programme "Horizons", couvrant les zones de Dunkerque, Hazebrouck et Armentières, financé par le Conseil Régional Nord/Pas-de-Calais. 2. Une Unité "Prestations pour le Pôle emploi" chargée de la mise en œuvre des prestations suivantes : Réalisation de bilans de compétences approfondis. Organisation d'ateliers d'aide à la recherche d'emploi dans les locaux du CEFIR d'hazebrouck et Armentières. Centre de formation du CEFIR à Dunkerque Ces prestations ont été menées conjointement avec les Centres AREP (Association Régionale pour l Education Permanente) de Bailleul et Hazebrouck, dans le cadre de notre groupement, notamment pour l'animation des "ateliers pôle emploi". Au total, ces prestations ont concerné: 90 personnes ayant bénéficié d'une prestation de type AEPP. 12 personnes ayant bénéficié du Programme "Horizons" en Flandre intérieure ; la particularité de ce programme étant de permettre, au cours de l'action, la participation à des séminaires interculturels (se déroulant en France, Allemagne ou Pologne), en collaboration avec la Section PROJETS INTERNATIONAUX du CEFIR. 191 personnes ayant bénéficié d'un bilan de compétences. l'organisation de 330 ateliers, d'une demi-journée, consacrés à l'aide à la recherche d'emploi. Ces ateliers se sont déroulés dans une région allant de Bailleul à Dunkerque et comptaient 7 participants en moyenne. 9 personnes ayant bénéficié d'un bilan de compétences salarié. Bien que notre activité "chantier d'insertion", menée jusque là en partenariat avec la Mairie de Steenvoorde, se soit arrêtée du fait de financements restreints, alors que les publics ciblés cumulent des difficultés sociales croissantes, celle ci a néanmoins bénéficié, en 2009, à 11 personnes, avec un effort particulier sur l'accès à la formation. Ainsi, 2 bénéficiaires ont réussi à valider un parcours de qualification, le premier en tant que plaquiste, le second comme installateur sanitaire. Salle de cours du CEFIR à Armentières 3. Une unité "Recrutement - Reclassement". Le reclassement Les activités de cette unité ont porté, depuis avril 2009, sur l'accompagnement de 21 salariés de la Société CONDIFROST, à Steenvoorde, avec les résultats suivants : 12 personnes ayant retrouvé un emploi, dont 5 en CDI, 8 personnes poursuivant une formation qualifiante ou l'ayant terminé, pour des postes de : conseiller commercial, assistant de vie, cuisinier, mécanicien, contrôleur industriel - 1 personne étant encore à la recherche d'un emploi. Le recrutement Une vingtaine de recrutements a été réalisée sous contrats CDI, pour des postes de techniciens, chargés d'affaires, cadres Durant l'année 2009, cette activité a été transférée à la CEFIR RECRUTEMENT RECLASSEMENT SARL, avec pour mission le développement de ce secteur, notamment dans le domaine de l'accompagnement des entreprises dans la gestion de leurs ressources humaines. Penser nos projets : Durant l'année 2009, nous avons travaillé à la préparation de 2 projets importants en termes de formation à l'emploi et de développement durable sur le plan local. Le premier porte sur l'ouverture, en Flandre intérieure, d'une "école de. production" dans les métiers de l'industrie, basée sur l'exploitation des activités de production réalisées au sein des ateliers et pouvant servir de support pédagogique à la formation. Ce qui lui confèrerait un caractère unique et original. Le seconde vise à la création d'une entreprise d'insertion spécialisée dans le traitement des déchets végétaux et leur valorisation par transformation en plaquettes de bois. 4

7 LE CENTRE DE FORMATION PAR L APPRENTISSAGE L e CEFIR, association d éducation et de formation interculturelle Rencontre s est donnée, depuis 1975, pour mission la valorisation de l interculturalité, la lutte contre toutes les discriminations, la réinsertion socio-professionnelle des personnes en difficulté, avec une attention particulière pour les personnes issues de l immigration. Le CEFIR a mis en place en 2000 un dispositif innovant d accompagnement de jeunes issus de l immigration dans la création de petites entreprises d import/export sur l axe Nord/Sud de la Méditerranée: CRE ACTION, celui ci a permis de remobiliser et motiver un public jeune en lui permettant de travailler sur un projet de vie professionnelle qu il lui permettra de valoriser, dans la mesure du possible, son appartenance à une double culture. C est à partir de ce projet, du contexte économique de notre région et à partir d un potentiel de jeunes que nous avons eu l idée de travailler à l ouverture d un Centre de Formation d Apprentis avec pour qualification un Brevet de Technicien Supérieur en Commerce International, option Méditerranée. Le CEFIR veut former des jeunes issus de l immigration au métier de négoce international. Cette formation, qui a démarré en septembre 2009, vise en particulier les entreprises d import/export, et plus particulièrement celles travaillant avec les pays du pourtour méditerranéen. Ils favoriseront ainsi l import-export des biens, des technologies et des services des PMI/PME et ou TPE/TPI, en accompagnant le chef d entreprise dans une démarche d ouverture d échanges commerciaux avec des entreprises travaillant sur la zone euroméditerrannéenne, en France et dans les pays de la Méditerranée. L année 2009 a été l année de démarrage pour notre nouvelle action de formation, il s agit du BTS Commerce International, Option Méditerranée, formation par apprentissage. En effet, le CEFIR est devenu une. Unité de Formation par Apprentissage, partenaire de l ADEFA* qui est quant à lui le Centre de Formation par Apprentissage hors murs. Cette formation a pu voir le jour grâce aux partenariats mis en place avec l ISCID** et le Lycée Angellier de Dunkerque. La promotion compte 3 apprentis et donc 3 entreprises (2 étant situées sur le dunkerquois et 1 sur Loos). * ADEFA Association pour le Développement de la Formation par l Apprentissage. ** ISCID Institut Supérieur de Commerce International du Dunkerquois. PAROLES D APPRENTIS J'ai fait le choix de l'apprentissage afin d'acquérir une expérience professionnelle tout en poursuivant mes études. En effet, beaucoup de personnes diplômées ne trouvent pas de travail en terminant leurs études, à cause de l'absence d'expérience professionnelle dans leur domaine de compétence. 5 J'ai donc fait le choix de l'apprentissage et je ne le regrette vraiment pas. Certes, le rythme est très soutenu, il faut en vouloir et s'accrocher, mais si vous aimez ce que vous faites, la motivation vient toute seule. L'apprentissage permet de découvrir le monde du travail tout en gardant un pied dans la vie étudiante. Outre tous les avantages octroyés aux apprentis, la formation en alternance permet d'être plus proche des professeurs qu'une formation classique, étant donné que nous sommes au maximum treize par classe, ce qui facilite considérablement le travail et les échanges avec les professeurs. Le BTS Commerce International est, à mon sens, le meilleur BTS pour travailler avec ou à l'étranger. Réaliser des études de marchés, prospecter à l'étranger, réaliser des opérations d'import-export, faire des traductions, préparer et monter des salons à l'étranger... tel est mon quotidien en entreprise. Outre toutes les techniques de commerce international que l'on apprend en cours, c'est une formation complète qui permet de progresser considérablement en langues étrangères et qui nous permet d'être parfaitement opérationnels en fin de formation pour travailler à l'étranger. De très bons professeurs sont mis à notre disposition, le CEFIR ainsi que l'adefa* nous aident à réussir notre formation et à surmonter les difficultés que l'on peut rencontrer. Enfin, le partenariat avec l'iscid** permet de rencontrer des personnes de toutes origines et, éventuellement, poursuivre ses études en alternance après le BTS. Si vous souhaitez travailler à l'international tout en découvrant le monde du travail, n'hésitez pas, cette formation est faite pour vous! F.D. Etudiant en cours de formation.

8 LE PROJET EQM L e CEFIR participe au projet ENTREPRENDRE QUAND MÊME, depuis l'année 2008, mis en oeuvre en partenariat avec l'association ASMOUNE, dans le cadre de la mesure dite "actions innovantes transnationales" du Fonds Social Européen. Cette opération vise à appuyer et conforter les parcours de création et le développement d'entreprises pour des migrants d origine maghrébine ayant un bas niveau de qualification. Ce projet vise également et pour l essentiel des personnes pour lesquelles la création d'entreprise s'impose comme une solution pour être actif et accéder à un statut social. En 2008 et 2009, les différents partenaires ont travaillé sur : la production de guides créateurs, accompagnateurs et des supports visuels de communication, prenant en compte les spécificités des publics migrants et/ou de faible niveau de qualification, l'élaboration d'un référentiel d'activités d'un accompagnateur de ces publics et la définition de chaînes de compétences, depuis le désir de créer jusqu'à la post création. Plusieurs rencontres nationales ont eu lieu, ainsi que des rencontres transnationales, à Barcelone et à Porto, et plus récemment à Lisbonne, permettant aux partenaires de faire connaissance, de partager les expériences et leur savoir-faire, et de travailler sur la réalisation des différents outils. Lors de la rencontre transnationale de Lisbonne, qui a eu lieu du 2 au 4 décembre 2009, Karine Blondeel et Souad Sebbar ont présenté les outils en cours d'élaboration : le Guide Créateur, le Guide Accompagnateur ainsi que le film réalisé par les partenaires du projet. Aujourd'hui ces supports sont finalisés. Cette présentation s'est déroulée dans les locaux d'une annexe de la Mairie de Lisbonne, face à un public accompagnant les créateurs d'entreprise migrants. Le but de la présentation visait à faire valider ces différents outils, afin de les traduire ensuite pour une utilisation au Portugal. Grâce à une traduction simultanée, les échanges ont permis d'aborder de nombreuses questions, notamment celles concernant les moyens de financement possibles en France et éventuellement transposables au Portugal. Cette rencontre fut organisée par notre "partenaire transnational" portugais ANOP, appuyé par l'équipe portugaise ETNIA, association culturelle basée à Lisbonne. Vues des travaux de Lisbonne décembre Le CEFIR et ses partenaires ont obtenu un nouveau financement pour l'année L'opération proposée fait suite aux travaux conduits dans les trois régions, en 2008 et Notre proposition, pour 2010, porte sur : le développement des compétences et la professionnalisation des accompagnateurs, la mise en place d'une Communauté. de Pratiques de l'entrepreneuriat pour des publics migrants et des personnes fragilisées. Un nouveau " partenaire transnational ", le CIOFS/FP, basé à Rome, a rejoint le groupe de partenaires existants, c'est à dire : AETE Montpellier, ASMOUNE Sete, BG Paris, ANOP Porto et Lisbonne, HERMES Athènes et le CEFIR Dunkerque. 6 Centre d Education et et de de Formation Interculturelle Rencontre

9 QUELQUES CHIFFRES INSERTION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE DEUX PROJETS PHARES NOS PARTENAIRES PROJETS INTERNATIONAUX ET DEVELOPPEMENT LOCAL E ssentiellement actif dans le cadre de projets interculturels pour jeunes en formation ou en insertion socioprofessionnelle et en partenariat avec l'office Franco-Allemand pour la Jeunesse et le Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais, le secteur International du CEFIR a réalisé durant l'année 2009 de nombreuses activités interculturelles, qui se sont successivement déroulées en France, en Allemagne, Pologne, Hongrie, et au Maroc, réunissants au total participants, comme suit : 16 réunions de préparation. 4 réunions de coopération institutionnelle. 32 séminaires bi et tri nationaux d'une semaine dont 17 pour jeunes en formation professionnelle, 11 au bénéfice d'un public en insertion socioprofessionnelle. 4 formations de formateurs. Une part essentielle du développement du secteur a été consacrée au thème de la mobilité professionnelle et à la question des séminaires destinés aux jeunes en recherche d'emploi. Notre réflexion de fond étant la suivante : lors de séminaires internationaux, comment favoriser au mieux l'insertion professionnelle et la mobilité des jeunes en recherche d'emploi par un "apprentissage interculturel". Par ailleurs, la prise de conscience de nombreux employeurs que de nos jours les compétences dites transversales sont tout aussi importantes que la qualification professionnelle a suscité un réel intérêt pour nos séminaires, tout particulièrement auprès des structures chargées de l'insertion socioprofessionnelle des jeunes. Les ateliers pédagogiques mis en place lors des séminaires avaient pour but, entre autre, de les sensibiliser à l'apprentissage de plusieurs langues étrangères, à la vie de groupe et aux compromis qui en découlent, d'expérimenter le travail en équipe et l'autonomie, et de prendre conscience du rôle que peuvent jouer les préjugés dans l'approche de différentes cultures. Ces compétences transversales apportent à ces jeunes une plus-value considérable qui facilite l'accès à une formation qualifiante ou à un poste de travail. Devenue incontournable de nos jours, la dimension européenne est abordée dans le cadre d'une formation professionnelle de qualité. Alliée à la notion de mobilité, cette approche ouvre une perspective internationale particulièrement au sein de l'union Européenne, et notamment dans les filières " gastronomiques, électrotechniques et tertiaires ". Les effets positifs de ces séminaires interculturels se ressentent tout particulièrement dans le comportement et les résultats scolaires des jeunes en formation au travers d'une plus grande ouverture d'esprit et une prise d'initiative systématique devant une problématique nouvelle. 1. Formation franco-germano-marocaine d Animateur de rencontres interculturelles. Le renforcement des solidarités entre le nord et le sud, passe par le dialogue, notamment entre jeunes. D où la nécessité de développer et mettre en place des échanges interculturels franco-germano-marocains, en particulier pour des jeunes en insertion socioprofessionnelle ou en formation. Les échanges internationaux de jeunes permettent à ces derniers, au-delà d'une expérience de mobilité, d'acquérir des compétences professionnelles, sociales (tolérance, empathie, travail en équipe) mais aussi linguistiques. L'accompagnement des jeunes par les animateurs interculturels / interprètes formés a permis d'exploiter le potentiel de chaque rencontre internationale, mais aussi de chaque jeune, cheville ouvrière de ces échanges. 2. Projet franco-germano-marocain de formation de Technicien de surface. Lors du premier module s'étant déroulé du 19 au 30 novembre 2009, à Fès, au Maroc, 18 jeunes français, allemands et marocains se sont retrouvés à la Maison de l'euro-méditerannée et la Maison Likaâ du CEFIR. Notre partenaire allemand, le Centre de formation Gesellschaft für Ausbildung und Beschätigung mbh à Limburg, a délégué deux ingénieurs/formateurs en nettoyage industriel chargés d'apporter aux jeunes les premières connaissances techniques et théoriques en ce domaine. L'Allemagne étant le pays le plus performant dans ce secteur au plan mondial, notre partenaire allemand a été chargé du contenu technique, sur base des besoins réels des 3 pays dans ce domaine et pour le Maroc en l occurrence : nettoyage après travaux, nettoyage des sanitaires et entretien. En parallèle, des temps de découverte du pays et de la culture marocaine, d'apprentissage des 3 langues présentes, d'échanges et de débats en plénum ont étaient planifiées afin de pouvoir véhiculer, suivant un programme pédagogique très précis, les compétences dites transversales. A cet effet, 3 animateurs / interprètes français, allemands et marocains ont assuré les traductions et ont joué le rôle de médiateurs interculturels. > 7

10 DÉMARCHES DE QUALITÉ DÉVELOPPEMENT ET RAYONNEMENT Afin d'améliorer la qualité de nos échanges interculturels dans l'espace euroméditerranéen et permettre une insertion professionnelle et un maintien au pays des participants marocains, nous avons mis en place une formation d'animateurs interculturels / interprètes franco-germano-marocaine. De même, pour améliorer la qualité de nos échanges avec la Pologne et de répondre à la demande croissante de la part des structures françaises d'organiser des échanges interculturels, nous avons accueilli cette année une jeune polonaise dans le cadre du programme "Travailler chez le partenaire" de l'office Franco Allemand pour la Jeunesse. Une réunion de coopération institutionnelle a eu lieu cette année avec chacun de nos partenaires privilégiés allemands (Europa-Direkt e.v, le Gustav-Stresemann-Institut, le Gesellschaft für Ausbildung et Beschäftigung mbh et Arbeit & Leben). Cela nous a permis de faire le point sur les projets passés, présents et futurs et d'améliorer notre méthodologie pour un travail de partenariat encore plus efficace. En outre, plusieurs partenaires marocains, identifiés en 2009, ont été rencontrés pour mettre en place une méthodologie de travail adaptée aux besoins et attentes de chacun. Ce transfert d'ingénierie est une étape incontournable au développement de nos projets euroméditerranéens. Soutenus de façon durable dans nos actions franco-germano-polonaises par le Conseil Régional du Nord/ Pas-de-Calais, nous avons cette année intensifié ce partenariat. Cette coopération a permis la mise en place de nouveaux outils et d'une méthodologie commune dans le cadre de la coopération décentralisée avec la Rhénanie du Nord - Westphalie (Allemagne) et la Silésie (Pologne). Par ailleurs, la Direction Europe nous a de nouveau commandités pour assurer la coordination et l'accompagnement du Sommet des Jeunes du Triangle Régional de Weimar qui s'est déroulé cette année en Pologne.. Création du COSIM Nord/Pas-de-Calais. A l initiative d Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations (OSIM) de la Région Nord/Pas-de-Calais, dont le CEFIR, a été créé, en mai 2009, le COSIM Nord/Pas-de-Calais. regroupement d OSIM intervenant dans des projets de développement solidaire dans les pays et régions d origine de leurs membres, en Asie, au Maghreb, en Afrique Sub-saharienne... Présidé par Mustapha Bouras, le COSIM Nord/Pas-de-Calais est membre et administrateur du Forum des Organisations Internationales issues des Migrations (FORIM), qui réunit les fédérations FOSIM et collectifs d OSIM au niveau français. A l occasion de son Assemblée Générale du 27 juin 2009, le FORIM a procédé au renouvellement de son Conseil d Administration, dont le bureau a élu Mustapha BOURAS à la présidence du FORIM, succédant à M. Chansamone Voravong. 36 rue Thiers, Dunkerque. FRANCE. Tél.: 0033(01) Le COSIM Nord/Pas-de-Calais est agréé par le FORIM pour appuyer et accompagner les OSIM dans la mise en oeuvre leurs projets. Ses objectifs opérationnels visent au renforcement des capacités des OSIM du Nord/Pas-de-Calais à participer au développement économique et social de leurs pays d origine ; favoriser le mieux vivre ensemble ici, en promouvant le «faire ensemble» et en réunissant ici et là-bas les acteurs de la société civile ; valoriser l action des migrants en faveur du développement solidaire.. 15èmes Rencontres Euroméditerranéennes L'invitation faite aux différents intellectuels de France et à leurs confrères sud méditerranéens, à participer aux 15 ème s Rencontres Euroméditerranéennes, tenues à Lille les 26 et 27 octobre 2009, traduit la constance de la détermination du CEFIR à approfondir la réflexion sur les opportunités qu'offre l'espace méditerranéen, comme ensemble de perspectives de développement mais aussi comme opportunités concrètes de coopération et d'entente entre les peuples. Les analyses proposées à cette occasion ont fait l'objet d un document de synthèse présentant les différentes interventions..

11 CHEMINS DE TRAVERSE en région Doukkala Abda M is en oeuvre grâce à l'appui financier du Conseil régional Nord/Pas-de-Calais, le projet "Chemins de Traverse en Région Doukkala Abda " vise à organiser et développer progressivement, avec l'implication de la population locale, une offre d'itinéraires culturels, voire de séjours, dans l'arrière pays, dans un souci de valorisation et de préservation du patrimoine culturel, de développement économique et social de la population et de créations d'emplois locaux. Cette offre culturelle est organisée de manière à ce que tourisme balnéaire et tourisme d'arrière pays se conjuguent, confortant le rayonnement touristique de la région dans son ensemble. Compte tenu de la spécificité de ces territoires, quasi vierges au plan touristique, l'attention est portée à ce que les projets se développent sur les bases d'un tourisme équitable, respectueux des hommes, des territoires et de l'environnement. Souk de nattiers Sloughis d un élevage local La deuxième tranche des Chemins de traverse en région Doukkala Abda, mise en oeuvre en 2009, s'est concentrée essentiellement sur la Province de Safi, à la demande de nos partenaires marocains. Sur la base d'un circuit, les différentes étapes préalables à la commercialisation ont fait l'objet d'un travail de fond. En effet, cet itinéraire présente un attrait touristique original : de nombreux souks jalonnent la campagne où les cultures, diverses, se succèdent : céréales, oliviers, et même culture de l'arganier. Au fil du circuit, les paysages, qui deviennent rapidement quasi lunaires et l'architecture en pisé, fort bien préservée, sont de toute beauté. Lors de la saison des olives, en décembre et janvier, le circuit s enrichit d'une attractivité complémentaire : les pressoirs traditionnels à olives, activés par des chameaux. Trois sites ont été identifiés, qui ont fait l'objet de l'implication essentielle des Chemins de traverse durant cette deuxième tranche : la tradition des éleveurs de sloughis, les pressoirs traditionnels d'huile d'olives, la coopérative de produits dérivés de l'arganier. L'objectif est que ces sites visent trois buts spécifiques : participer au rayonnement touristique, en étant en mesure d'intéresser le touriste par un accueil spécifique intégrant une interprétation du patrimoine, reposant sur des informations scientifiques / ethnologiques sérieuses ; être facteur de création d'activités génératrices de revenus ; être un élément de valorisation du territoire. Des études, un reportage photos, des formations, un parcours d'interprétation du patrimoine ont été réalisés dans ce contexte. LE GITE DE TAZOUTA L année 2009 a permis la consolidation du travail mené en 2008 Suite à la création du gîte de Tazouta, accompagné dans toutes ses étapes dans le cadre des Chemins de traverse, il était devenu important d'accompagner sa propriétaire dans le choix des statuts juridiques, indispensables pour un développement. pérenne. Un soutien technique par la finalisation et l'impression des documents de promotion du gîte a été apporté. Enfin, un appui à la valorisation des cultures locales, notamment dans un contexte de culture bio a donné lieu à une séance de formation des cultivateurs voisins du gîte. Cette initiative a été relayée par les structures associatives locales. Vue partielle du gîte 9 Coordonnées du gîte Douar Laghmarate, Ouled Salem, Commune Rurale de Chaïbate, Had Ouled Frej. Cercle Sidi Smail MAROC Tél. : 00212(0) Fax : 00212(0) Site : Instant de détente dans le gîte.

12 LES CRE ACTEURS DU TOURISME RURAL L e projet, "les Cré'acteurs du tourisme rural", mis en oeuvre dans le cadre du Programme Concerté Maroc, vise au renforcement des capacités des associations locales porteuses de projets de développement territorial en relation avec le tourisme rural et les produits de terroir. Un consortium de six associations, quatre marocaines et deux françaises, travaille en partenariat avec plusieurs organismes publics marocains (Agence de Développement Social, Agriculture, Artisanat, Tourisme, Entraide nationale, Anapec, INDH ) autour d'actions de création, de consolidation, de promotion et de valorisation des savoir-faire locaux des groupements solidaires, dans le cadre de l'économie sociale. Le CEFIR est "chef de file" de ce programme. Cette action participe à l'amorce d'une concertation territoriale et entre les territoires. En effet, cinq provinces marocaines sont impliquées à travers des associations dans des thématiques complémentaires : elle offre la possibilité à l'émergence de nouvelles dynamiques où les jeunes prennent leur place entière en tant qu'acteur au sein de leur province. Ruches dans la région de Khenifra Pots de miel de la coopérative Ourthou, appuyée par l'association Yannor Les actions sont diverses et variées : La filière miel a constitué en 2009 l axe majeur développé par l'association Yannor, dans la Province de Khenifra. Dans celle d El Hajeb, c est l'écotourisme qui été l'enjeu de développement pour l'association Aït Bourzouine. Dans la Province de Sefrou, l'art et le savoir-faire du tapis ont été au carrefour des partenariats mobilisés par l'association Tazouta. Enfin, dans la Province de Taza, une nature généreuse et des produits variés ont été les éléments valorisés par l'association Ain Bechar. Au titre des actions de l'année 2009, on notera : - le démarrage de nouvelles coopératives / associations de productivité : coopératives élevage de lapins, miel, apprentissage de tissage, projets de gîtes ruraux. - la consolidation du réseau d'associations, dont la création d'un logo venant donner une lisibilité aux actions PCM et des étiquettes pour les produits "Cré'acteurs". - un diagnostic territorial participatif sur El Hajeb et Khenifra. - un projet de Maison de terroir sur Khenifra. - des formations, notamment dans le domaine des énergies renouvelables (en partenariat avec l'association Electriciens sans Frontières, membre du consortium des Cré'acteurs) et en apiculture. PARMI LES CRE ACTEURS... Bouchra Mohamed Ali Le CEFIR s'est aussi impliqué activement dans les réflexions menées au sein du pôle ESS* du Programme Concerté Maroc. Une implication logique, naturelle et cohérente, compte tenu de son engagement depuis bientôt dix ans dans les projets de développement local au Maroc, s'appuyant sur l'entrée "tourisme rural". 10 Hicham Car le tourisme rural, tel que nous l'entendons, mené de surcroît dans un contexte d'économie sociale et solidaire, est un tourisme local, du pays, fait de petites et moyennes entreprises, et dont l'homme est l'élément central ; un tourisme. mené par des acteurs engagés, motivés, souhaitant répondre à des enjeux sociaux et économiques repérés sur leur territoire, valorisant les ressources naturelles et les savoir-faire locaux Un "tourisme de développement". *ESS : Economie Sociale et Solidaire

13 HABITAT D urant l'année 2009, le secteur Habitat s'est profondément restructuré, et le CEFIR se concentre aujourd'hui, sur la gestion des locaux à vocation sociale. Ces locaux sont situés à Dunkerque, Hazebrouck et Armentières. Ils sont situés en centre ville, de façon à ce que les locataires ne soient pas trop éloignés des services dont ils ont besoin. Les locataires du CEFIR sont à l heure actuelle essentiellement : des étudiants et /ou stagiaires de la formation professionnelle. Nous leur proposons des chambres, dans une résidence équipée de locaux collectifs et d'un jardin, à 5 minutes du centre ville de Dunkerque. Nous accueillons en majorité des étudiants étrangers qui suivent des études à l'université du littoral. des femmes seules ou avec enfants, des personnes âgées et/ou des jeunes qui démarrent leur vie professionnelle, et n'ont pas de revenus suffisants. Nous leur proposons appartements ou maisons individuelles, selon leurs besoins. Appartements au centre ville de Dunkerque Le CEFIR est donc devenu un bailleur social dont le parc permet de loger actuellement 70 à 80 personnes. Toutes les informations utiles pour accéder à un logement au CEFIR sont sur le site de l'association, où se trouve notamment le dossier de demande, téléchargeable. Pour toute information complémentaire et pour déposer une demande, nous avons mis en place une permanence quotidienne dans les locaux du Centre International des Etudiants Louise La Fay, situé au 59, rue du Fort Louis, Dunkerque. Le CEFIR a à cœur de garder une forte proximité avec ses locataires, afin de les aider au mieux dans leur insertion sociale et professionnelle, si nécessaire, et de prévenir ainsi, autant que possible, les accidents de parcours. Durant cette année 2009, nous avons également mis en. chantier un certain nombre d opérations de rénovation de nos appartements, et notamment ceux situés à Coudekerque Branche. Durant l'année 2010, nous souhaitons mettre en place une gestion plus adaptée de nos locations, en tenant compte notamment de la typologie de nos locataires, afin de répondre mieux encore à leurs besoins, et d'avoir une politique d occupation plus efficace. Résidence pour étudiants Intérieur d une chambre 11

14 RADIO RENCONTRE ACTIONS ÉDUCATIVES ET CULTURELLES A LA RADIO COMMUNICATION INTERCULTURELLE R adio Rencontre a totalisé, en 2009, 168 heures par semaine de programmes dffusés en direct ou enregistrés, dont près de 130 heures d émissions d'intérêt local. A côté de cela, les journaux de RFI ont représenté 28 heures, les magazines EPRA* 10 heures. La grille des programmes de Radio Rencontre, qui a toujours été variée, a cependant été renouvelée en Cette grille reste le fruit de la collaboration active d' une vingtaine d animateurs bénévoles indépendants ou agissant dans le cadre ou au nom d'associations de la société civile basées à Dunkerque. Les émissions de la Radio ont généralement été consacrées à des questions directement liées au vécu des communautés auxquelles elle souhaite s'adresser, avec un accent particulier sur les aspects communs aux différentes populations de la ville. Refusant à la fois l'instrumentalisation et la vision réductrice d'un média à destination des étrangers, mais en s'adressant à toutes les populations dunkerquoises, dans la diversité de leurs identités et des formes d'expressions, individuelles et associatives certainement, voire communautaires pour certains groupes de la population, Radio Rencontre s est attachée à : faire mieux connaître les services et actions du CEFIR en faveur des plus démunis, valoriser les potentialités et les richesses des anciens et des nouveaux migrants accueillis dans la région, et de les mettre au service de leur intégration sociale, lutter contre toutes formes de discrimination, de racisme et d'exclusion, constituer un espace de rencontre entre les cultures et d'expression d'associations, relayer les attentes des jeunes de la région et les accompagner dans la réalisation de leurs espérances, contribuer aux actions de protection de l'environnement et de développement durable, développer des actions de solidarités nationale, interrégionale et internationale, promouvoir la vie sociale et culturelle de ses auditeurs au sein des populations dunkerquoises en général. Radio Rencontre a poursuivi sa collaboration avec le Collège Jean Zay de Dunkerque en mettant en place un atelier artistique "Jazz à tous les étages" sur l'année scolaire 2008/2009. L'objectif était de créer et d'animer une émission de radio avec la collaboration du Jazz Club de Dunkerque. Les élèves ont bénéficié de différentes interventions : formation à l'expression orale, technique de l'interview, réalisation d'un reportage sur un sujet précis, techniques de montage audio. Une émission a été enregistrée et diffusée tout au long de l'année scolaire. De même, Radio Rencontre a poursuivi son action de découverte de la radio avec l'école maternelle Jean Macé, de Dunkerque. Une émission a été réalisée dans le cadre de l'opération menée par le CEFIR, en septembre 2009, d un d'un chantier écologique franco-germano-bosniaque pour la construction d'un terrain de jeux aquatique à Recklinghausen en Allemagne, par des jeunes de 18 à 22 ans issus des trois pays concernés a également permis de réaliser quelques émissions de vulgarisation sur des sujets ou des thèmes se rapportant à l'interculturel et aux relations qu entretient la France avec ses pays voisins, en Europe et au Nord de l Afrique. L'émission Bazar Café est animée par deux professeurs d'un Lycée dunkerquois. Poursuite de la collaboration avec les 4 Ecluses de Dunkerque dans le cadre d'une convention de partenariat visant à promouvoir les groupes programmés sur cette scène locale. De nombreux partenaires ont eu recours à Radio Rencontre pour la diffusion de messages d'intérêt général. > 12 *EPRA : Echanges de Programmes RAdiophoniques

15 PARTICIPATION DE LA RADIO AUX ACTIONS COLLECTIVES En matière de programmes communs avec les autres radios, Radio Rencontre a diffusé, en partenariat avec Radio Loisirs, membre de la FRANF (Fédération des Radios Associatives du Nord de la France), au même titre que Radio Rencontre, plusieurs émissions de sensibilisation sur la question de l'eau. Par ailleurs, une convention d'objectif FRANF - Conseil Régional Nord/Pas-de-Calais, a permis à Radio Rencontre de bénéficier d'une subvention de fonctionnement qui lui a notamment permis de réaliser 18 émissions. En fin d'année 2009, Radio Rencontre a été mise en ligne sur Internet, grâce à un partenariat technique établi avec Radio RPL (membre de la FRANF). Dans le cadre de la convention signée avec l'epra, Radio Rencontre a poursuivi et développé son activité, notamment à travers la diffusion de programmes et la production de 23 émissions. Dans le cadre de cette convention, les émissions réalisées et retenues par cet organisme ont porté sur des thèmes en faveur de l'intégration et la lutte contre les discriminations : diversité et co-développement, comportements discriminatoires, ainsi que sur l'association Salam d aide aux migrants de Calais. ACTIONS EN FAVEUR DE L INTEGRATION ET DE LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS Avec RFI (Radio France International), Radio Rencontre a poursuivi sa mission d'information sur l actualité internationale, avec la reprise des journaux Afrique matin, Afrique midi et Spécial Moyen Orient. La diffusion de ces journaux par Radio Rencontre concoure à une meilleure compréhension des auditeurs sur les autres cultures et à d autres auditeurs de s informer sur leur pays d'origine. Toujours en faveur de l intégration, Radio Rencontre a accueilli M. Mohamed LAICHOUBI, ancien ministre de la République algérienne, ex-ambassadeur et enseignant chercheur en économie. Cette rencontre a permis à des Algériens de Dunkerque d avoir un échange de vues sur leur situation en France et des liens qu'ils ont avec leur pays. Un représentant de Radio Rencontre a couvert la cérémonie de lancement du projet européen transfrontalier AIMER, qui s est déroulée à Oostende (Belgique), en décembre Ce projet, dont l acronyme en anglais signifie : réussir l'intégration des communautés issues de l'immigration, a pour partenaires trois associations, dont le CEFIR International. ACTIONS EN FAVEUR DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL Avec les pa rt icipant s au proje t A l image des années précédentes, Radio Rencontre a contribué aux actions en faveur de l environnement et du développement local sur le territoire de la Communauté Urbaine de Dunkerque. A ce titre, elle a participé à la couverture de la 15 ème pyramide de chaussures, en partenariat avec la ville de Coudekerque Branche. Dans le cadre de la campagne de prévention nationale Sida 2009, Radio Rencontre a conclu une convention de partenariat avec le Centre Interculturel Franco-Maghrébin de Chalon-sur-Sâone pour la diffusion de brochures, l échange d'informations et la participation au questionnaire d'évaluation. 13 Radio Rencontre a soutenu le Projet Horizon du Centre de Formation du CEFIR d Hazebrouck, avec une émission en direct sur le thème de la discrimination, réalisée en juin Ce projet s inscrit dans une action d'orientation du Conseil Régional Nord/Pas-de-Calais permettant aux stagiaires de développer leur capacité d'insertion sociale et professionnelle. Par ailleurs, Radio Rencontre a assuré la couverture des 15 èmes Rencontres Euro Méditerranéennes, organisées par le CEFIR, en octobre 2009, et qui ont rassemblé plus de 100 personnes.. L émission Agenda local des associations, a assuré l information permanente de la population de l'agglomération dunkerquoise sur la vie associative dans toutes ses dimensions, c'est à dire sans exclure les composantes minoritaires, notamment celles issues de l'immigration. La Radio est accessible aux associations basées sur le territoire de la Communauté Urbaine de Dunkerque, leur permettant notamment de présenter leurs activités. C est ainsi qu en 2009, quelque 25 invités y ont été accueillis.

16 LA GRILLE 2009 DE LA RADIO LES ANIMATEURS ET LEURS EMISSIONS 14 Qui fait Quoi D amien CAD EU YL LE Daouda COULIBALY Michel DEVIETRO David DUFOUR Monica ELISA Elisabeth ELGHAZI Erick LECLERQ Fred GOUDRY, Dominique BEUBRY, Philippe PIETROVACK Jean Pierre JOLLY Michel LEROY Rigoberto MANSILLA Sabrina DESBOIS Morgane HOFFMANN Nasser MHOUMADI Makifou MRANKODO Iddi MZEMBABA Christiane NEUTS Bernard Fethi RIAH Laurent ROMMELAERE Sœur Danielle VANNOTHIGHEM Malika SELLAH Jing Jing ZHANG Mouslim Parfums d ailleurs Canta Italia Underground Alegria y sol americano Bazar Café Winderstand Planet Country Les rendez-vous du jeudi Musique du Monde Détente musicale Variétés parade Cette année-là Rincon Latino Le bonheur musical Musique du soleil Mélodies des îles Sur un air d'accordéon Conseil de l'islam Rétrospective Des chrétiens vous parlent Agenda local des associations Mélodies du Maghreb Cocktail Jeunesse

17 REVUE RENCONTRE REVUE RENCONTRE Au rythme d un numéro par trimestre, la Revue Rencontre du CEFIR a maintenu une parution régulière. Les thèmes majeurs abordés dans ces différentes éditions ont successivement porté sur : L immigration au service du codéveloppement Une agence immobilière à vocation sociale en Flandre Intérieure Pour accompagner les parcours de création d entreprise, le projet Entreprendre Quand Même Projet franco-germanomarocain de formation Emergence d un réseau franco- marocain d Economie Sociale et Solidaire La création d un COSIM en Nord/Pas-de-Calais Le programme Horizon : une dynamique personnelle et professionnelle Chemins de traverse en Doukkala, le pays où les pierres poussent L assemblée générale du CEFIR Le BTS Commerce International, option Méditerranée Le FORIM, pour une reconnaissance européenne de l immigration Le Sommet des Jeunes 2009 Les 15 èmes Rencontres euroméditerranéennes du Nord/Pas-de-Calais... Tous ces numéros sont téléchargeables à l adresse suivante LE SITE WEB Avec la volonté continue de s adapter aux nouvelles technologies de communication, le CEFIR a mis en ligne un site Web d information et de documentation, en veillant à le tenir constamment à jour. Chaque activité du CEFIR y est reprise, avec un souci de clarté et de facilité de la consultation. De nombreux documents peuvent être téléchargés, ainsi que des formulaires d inscription aux cours et autres demandes de logement, par exemple. En décembre 2009, un audit externe suggérant le renforcement de la politique de communication du CEFIR, a inclut le développement du site. La mise en oeuvre de cette recommandation a été inscrite au programme OUTILS DE COMMUNICATION Plusieurs activités du CEFIR ont fait l objet d une diffusion d informations sur différents supports de communication, outre la revue Rencontre et la Radio Rencontre. Au total, on trouve plusieurs flayers, des brochures, un PowerPoint et un film coproduit avec des partenaires. 15

18 AU BILAN RESSOURCES FINANCIÈRES Nos principaux bailleurs de fonds, en 2009, ont été : L Etat et la Région Nord Pas-de-Calais. L Office Franco Allemand pour la Jeunesse. Le Fonds Social Européen. Pôle Emploi. Chiffre d affaires : euros, dont les postes principaux se répartissent comme suit : Répartitions des dépenses 50% Salaires et charges 40% Achats et charges externes 10% Dotations amortissements Ce qui représente, pour les différentes secteurs, les pourcentages suivants : 40% Formation Professionnelle et Apprentissage 35% Projets Internationaux et Développement local 15% Habitat 10% Communication 16

19 Aux Partenaires du CEFIR en France, en Europe et dans le monde, le Conseil d Administration exprime ses plus vifs sentiments de reconnaissance. Car, c est aussi grâce à leur fidèle collaboration que notre association est parvenue à s acquitter des missions qu elle s est fixées et à mettre en oeuvre les actions programmées. Le dialo gue au So mmet de s Jeu nes Vivre ensemble nos différences L accom pagn emen t pour mieux ent re prend re La f ormatio n dans les p ro jets dévelo ppem ent LE CEFIR est membre de... Asssociation Régionale Coup de Soleil CNRL (Confédération Nationale des Radios Libres) Coordination Sud COSIM Nord/Pas-de-Calais. CRRAV (Centre Régional de Ressources Audio-Visuelles) Droit à l Energie SOS Futur FORIM (Forum des Organisations de Solidarité Internationale Issues des Migrations) FRANF (Fédération des Radios Associatives du Nord de la France) GIP EPRA (Echanges et Productions Radiophoniques) Lianes Coopération Réseau Euromed France (plate-forme non gouvernementale) Fondation Euro-Méditerranéenne Anna LINDH pour le dialogue entre les cultures (réseau France) Programme Concerté Pluri-Acteurs Joussour Programme Concerté Maroc SNRL (Syndicat National des Radios Libres) URIAE (Union Régionale de l Insertion par l Activité Economique).

20

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Rapport d'activités 2011

Rapport d'activités 2011 Rapport d'activités 2011 SOMMAIRE 1 - Animation éditoriale du site www.alpesolidaires.org 1.1 : Animer la participation des acteurs ESS et politique de la ville Des contributions en hausse Une fréquentation

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Licence Professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat BAC+3 Domaine : Droit, Economie, Gestion Dénomination nationale : Management des organisations Organisation : Ecole

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie

EUROPE-INTERNATIONAL. Isabelle Compagnie Chef du Service International Union des Villes et Communes de Wallonie Les communes sur la scène européenne Après vous avoir présenté le programme citoyen "L Europe pour les citoyens" dans le Mouvement communal de mai 2007, nous vous présentons, ci-dessous, l ensemble des

Plus en détail

Charte de tourisme solidaire. Palabres Sans Frontières

Charte de tourisme solidaire. Palabres Sans Frontières Charte de tourisme solidaire Palabres Sans Frontières Préambule L'association Palabres Sans Frontières se positionnant comme un acteur du tourisme solidaire et équitable, elle souhaite par la présente

Plus en détail

de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau

de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau COORACE journée entreprendre solidaire Paris, 16 décembre 2014 de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau Document confidentiel : toute reproduction, copie ou utilisation sans l'autorisation

Plus en détail

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées.

En outre 2 PDD sont impliqués dans le développement de politiques locales destinées à favoriser l'insertion des personnes handicapées. PHOES Version : 2.0 - ACT id : 3813 - Round: 2 Raisons et Objectifs Programme de travail et méthodologie Dispositions financières Dispositions organisationnelles et mécanismes décisionnels Procédures de

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens.

Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens. Europe Direct, service d'information générale sur l'union européenne, est à la disposition de tous les citoyens européens. Le service Europe Direct comprend : un site web : ec.europa.eu/europedirect/index_fr.htm

Plus en détail

BTS - Assistant de gestion PME-PMI

BTS - Assistant de gestion PME-PMI Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 07/10/2015. Fiche formation BTS - Assistant de gestion PME-PMI - N : 15854 - Mise à jour : 24/07/2015 BTS - Assistant de gestion PME-PMI

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL. 1) Historique

PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL. 1) Historique PROJET PEDAGOGIQUE ANNUEL 2014 C.L.J. police nationale BEZIERS du 01/01/2014 au 31/12/2014 PRESENTATION DIAGNOSTIQUE INITIAL 1) Historique En 2012 les policiers formateurs, moniteurs en activités physiques

Plus en détail

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1

Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 CHARTE DE PARRAINAGE. CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Centre Nucléaire de Production d Electricité de Chinon Février 2014 ANNEE 2014 CHARTE DE PARRAINAGE CNPE de Chinon Charte de parrainage 2014 1 Le Groupe EDF, en France comme à l'international, soutient

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

Direction de la communication

Direction de la communication Direction de la communication Directrice : Chrystèle PEYRACHON Adresse : Hôtel du Département, 29-31 cours de la Liberté, 69003 Lyon Téléphone : 04 72 61 78 39 Courriel : chrystele.peyrachon@rhone.fr Nombre

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

Un projet d'entreprise sociale et solidaire?

Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Un projet d'entreprise sociale et solidaire? Programme Qu'est-ce qu'une entreprise sociale et solidaire? Objectif : repérer les éléments fondateurs de ce type de projets Les réponses de l'adress Objectif

Plus en détail

Règlement du prix OCTOBRE 2014

Règlement du prix OCTOBRE 2014 Règlement du prix OCTOBRE 2014 Avec l'ambition de faire progresser la qualité de l emploi associatif et dans le cadre de la Grande cause nationale 2014, Le Mouvement associatif en partenariat avec l UDES,

Plus en détail

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance.

Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Le CFA SACEF propose un parcours de formation individualisé en alternance. Un dispositif organisé dans une logique d'adaptation et d'individualisation, accessible aux personnes en situation de handicap,

Plus en détail

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008

Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 ACTIONS EN MATIÈRE D'INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES DU MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Synthèse de la CNCH du 19 juin 2008 LE CONTEXTE La Commission nationale Culture-Handicap La

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles La Certification Professionnelle regroupe les diplômes à finalités professionnelles délivrés par l Etat, les titres élaborés

Plus en détail

Formation Ecosystème de Financements

Formation Ecosystème de Financements Formation Ecosystème de Financements Veille et stratégies pour l'élaboration de plans de financements Introduction Active depuis 1999, l'équipe d'initiances pilote des banques de données d'aide à la recherche

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

ANGERS Le 12 novembre 2009. L'économie et les finances solidaires. - le réseau des CIGALES - les finances solidaires - à quoi sert mon épargne?

ANGERS Le 12 novembre 2009. L'économie et les finances solidaires. - le réseau des CIGALES - les finances solidaires - à quoi sert mon épargne? ANGERS Le 12 novembre 2009 L'économie et - le réseau des CIGALES - - à quoi sert mon épargne? - Aujourd'hui, est-ce que je sais à quoi sert mon épargne? Me produire des intérêts (réponse factuelle) Financer

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

Gestion Participative Territoriale :

Gestion Participative Territoriale : !!" #!#$ # % #% Touiza Solidarité Evaluation ex post et externe Gestion Participative Territoriale : François Durand Consultant ITG Paris Foued Chehat Expert associé 1 Le cadre de l évaluation Le projet

Plus en détail

Le voyage d études. Une formation générale de qualité

Le voyage d études. Une formation générale de qualité Une formation générale de qualité Français, Langues vivantes (anglais LVA + espagnol ou allemand), Gestion de la relation client, Tourisme et territoire, Cadre organisationnel et juridique des structures

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 20 JUILLET 2012 DELIBERATION N CR-12/05.340 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

master langues étrangères appliquées

master langues étrangères appliquées université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master langues étrangères appliquées Relations Interculturelles et Coopération Internationale - RICI Management dudéveloppement

Plus en détail

Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire?

Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire? Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire? Les entreprises d'économie sociale placent encore souvent leurs réserves dans des banques classiques. Aujourd hui, la crise financière

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

PASSEMPLOI Lettre n 3 Septembre 2009

PASSEMPLOI Lettre n 3 Septembre 2009 PASSEMPLOI Lettre n 3 Septembre 2009 Le projet Passerelles vers l'emploi PASSEMPLOI, co-financé par l'union Européenne dans le cadre du programme Leonardo Da Vinci, a pour objectif d améliorer de façon

Plus en détail

Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques

Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques Bien plus qu'un simple changement d'appellation, le nouveau BTS Transport et Prestations Logistiques, qui entre en vigueur à partir de septembre

Plus en détail

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S P r é a m b u l e Proximité Singularité de la personne Universalité du service De nombreux territoires ruraux et urbains se situent en

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF 7 JUILLET 2015 Pascal COSTE Président du Conseil Départemental Programme cadre : "Pour une économie porteuse d'emplois" Volonté d'associer

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Thierry RIGAUX. Expériences professionnelles. 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer

Thierry RIGAUX. Expériences professionnelles. 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer Thierry RIGAUX 21 rue St Louis - BP 774 62327 Boulogne Sur Mer Email : thierry.rigaux@univ-littoral.fr Tél. : 0033 321 994 103 Expériences professionnelles Depuis décembre 2010 : Directeur du site universitaire

Plus en détail

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional

Deux outils élaborés en concertation avec les professionnels du tourisme régional Avec, chaque année, 15 millions de touristes accueillis et près de 100 millions de nuitées enregistrées, le Languedoc-Roussillon est la 4 ème région touristique française en terme de fréquentation et d'emplois

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LA GENÈSE DES JARDINS DE CONTRAT 1992, Château-Renault Trois passionnés ouvrent un chantier d'espaces verts et un atelier de menuiserie. Leur but : faire partager leur savoir-faire, l association Contrat

Plus en détail

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 03/09/2015. Fiche formation BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen - N : 16012 - Mise à jour : 24/07/2015

Plus en détail

PROJET SENIOR COMPETENCE. Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3

PROJET SENIOR COMPETENCE. Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3 PROJET SENIOR COMPETENCE Présentation synthétique 1. L OBJECTIF DU PROJET...2 2. LE PARTENARIAT LOCAL ET TRANSNATIONAL...3 3. ACTIONS ET CALENDRIER DU PROJET...5 3.1. ETAT DES LIEUX ET DIAGNOSTIC (1 ER

Plus en détail

Appel à manifestations Mois de l'économie sociale et solidaire Pau Porte des Pyrénées novembre 2011

Appel à manifestations Mois de l'économie sociale et solidaire Pau Porte des Pyrénées novembre 2011 Appel à manifestations Mois de l'économie sociale et solidaire Pau Porte des Pyrénées novembre 2011 Le Mois de l'ess est coordonné et soutenu au niveau régional par : L'économie sociale et solidaire, des

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

8 e rencontre du comité Ad Hoc Genre de la COMIFAC

8 e rencontre du comité Ad Hoc Genre de la COMIFAC 8 e rencontre du comité Ad Hoc Genre de la COMIFAC Compte rendu Par Julie GAGOE Date : Jeudi 05-04-12 Lieu : Bureau du SE COMIFAC Agenda 1. Evaluation de la feuille de route 2011 2. Défis et priorités

Plus en détail

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE

Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE Nos valeurs Nos services Devenir partenaire Guide du Partenaire OFFICE DE TOURISME de LANGEAIS & CASTELVALÉRIE année 2015 2 SOMMAIRE Nos valeurs... Nos missions p. 3-4 L équipe associative L équipe salariée

Plus en détail

L'EXEMPLE BELGE. Comme le note Valérie Létard, dans son rapport sur l'évaluation du plan autisme 2008-2010 remis au Gouvernement en décembre dernier1:

L'EXEMPLE BELGE. Comme le note Valérie Létard, dans son rapport sur l'évaluation du plan autisme 2008-2010 remis au Gouvernement en décembre dernier1: L'EXEMPLE BELGE La scolarisation des enfants autistes en Belgique Grande Cause Nationale 2012, l'autisme touche près de 440 000 personnes en France. Chaque année, ce sont 5 000 à 8 000 enfants qui naissent

Plus en détail

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-)

e in Toutes les aides du ra r Conseil Régional de Lorraine Lo n jeune e : être -) ;-I :-D ;-) ne i u d ra s e Lor d ai de s le al es gion t u é To il R e s n Co u en j e r t ê e ;I :-D ;) e n e in a r r Lo :-) :-O Édito Des projets plein la tête? Des coups de pouce pour étudier? Des envies de vous

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc LICENCE PROFESSIONNELLE DES METIERS TECHNIQUES DES COLLECTIVITES TERRITORIALES à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc Projet partenarial Naissance du projet régional Dans

Plus en détail

Dexia, le partenaire du développement

Dexia, le partenaire du développement Dexia, le partenaire du développement ensemble, à essentiel Dexia joue un rôle majeur dans le financement des équipements collectifs et des infrastructures, Dexia des secteurs de la santé et logement social,

Plus en détail

Plan d action de la deuxième année de RUMI

Plan d action de la deuxième année de RUMI Plan d action de la deuxième année de RUMI Itxaso CIORDIA UNICA Project manager EC Tempus Structural Measures grant agreement number 544134-TEMPUS-1-2013-1-BE-TEMPUS-SMGR Lot 5 : journées d études inclusion

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Langues, Affaires, Interculturalité Se former à la culture de l autre et aux affaires internationales La mondialisation des relations et des marchés, la valorisation

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2 1 - Objectifs de la formation La formation MOSSS vise à former les cadres managers, au sein d établissements privés ou publics des secteurs sanitaires, sociaux, médico-sociaux ou d organismes d insertion

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition)

Le Projet institutionnel. (Un avenir assuré = notre ambition) VIVRE ENSEMBLE Mutuelle d Aide aux Personnes Handicapées Mentales Siège Social : 5 rue de Breuvery 78100 St Germain en Laye Tél. : 01 34 51 38 80 - Fax : 01 39 73 75 72 e-mail : direction@vivre-ensemble.fr

Plus en détail

Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte

Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte 1 1. Le contexte international et les investissements à l étranger 2 Les dévelopements récents Plus de

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

MASTER. Gestion de patrimoine. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Comptabilité-finance. Organisation : Ecole Universitaire de Management

MASTER. Gestion de patrimoine. Domaine : Droit, Economie, Gestion. Mention : Comptabilité-finance. Organisation : Ecole Universitaire de Management MASTER Gestion de patrimoine Domaine : Droit, Economie, Gestion Mention : Comptabilité-finance Organisation : Ecole Universitaire de Management Lieu de formation : Les cours ont lieu, sauf précision contraire,

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes

par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Inauguration de la SCOP SARL Chizé confection par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Contact presse : Attachée de presse de la Région Poitou-Charentes Valérie Courrech 05 49 55 77

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

Base de données documentaires [financement ACSE]

Base de données documentaires [financement ACSE] Réseau Ressources pour l Égalité des Chances et l Intégration (RECI) Rapport d activité 2011 Le programme de travail 2011 s est décliné autour de quatre types d actions : des outils, de la production de

Plus en détail

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Cahier des charges pour le dépôt des réponses À l attention des Organismes de Formation, Ajaccio, le 4 février 2015 Objet : Appel

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE

ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE ACCORD-CADRE ENTRE LE MINISTERE DE L'ÉDUCATION NATIONALE ET L'ASSOCIATION OUVRIERE DES COMPAGNONS DU DEVOIR DU TOUR DE FRANCE désignée ci-après par le sigle AOCDTF Le ministère de l'éducation nationale,

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Compte-rendu La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Présentation par Gérard LERAS Vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à la politique foncière Ambilly, 18 janvier 2012

Plus en détail

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020 ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 Monsieur Jean-François MACAIRE Président de la Région

Plus en détail

D. 30-01-2014 M.B. 09-04-2014

D. 30-01-2014 M.B. 09-04-2014 Docu 39922 p.1 Décret relatif à l'enseignement supérieur inclusif D. 30-01-2014 M.B. 09-04-2014 Le Parlement de la Communauté française a adopté et Nous, Gouvernement, sanctionnons ce qui suit : CHAPITRE

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Appel à Projets FSE 2015 GIP AGIRE VAL DE MARQUE/OBJET : PLIE

Appel à Projets FSE 2015 GIP AGIRE VAL DE MARQUE/OBJET : PLIE Appel à Projets FSE 2015 GIP AGIRE VAL DE MARQUE/OBJET : PLIE Date Limite de Candidature : pour la réponse au PLIE : 11 mai 2015 pour la réponse dans «Ma Démarche FSE» : 1 juin 2015 Votre Correspondant

Plus en détail

Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL

Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL Bilan pédagogique et actions du projet pour 2009 2010 Collège Maurice RAVEL 1 >>> 2 >>> 3 >>> 4 >>> page AXE 1... 2 AXE 2... 4 AXE 3... 7 AXE 4... 9 1 Favoriser la continuité et la réussite des parcours

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Objet : Renforcement de l'accès à l'apprentissage dans les métiers de l'industrie, partenariat avec l'ecole de Production de l'icam

Objet : Renforcement de l'accès à l'apprentissage dans les métiers de l'industrie, partenariat avec l'ecole de Production de l'icam REGION NORD - PAS DE CALAIS COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL Délibération n 20122337 Réunion du 15 octobre 2012 Exercice Budgétaire : 2012 Programme : 12 Apprentissage Imputation Autorisation

Plus en détail

INNOVATION SOCIALE ET ECONOMIE PARTICIPATIVE en région Poitou-Charentes

INNOVATION SOCIALE ET ECONOMIE PARTICIPATIVE en région Poitou-Charentes CONCOURS INNOVATION SOCIALE ET ECONOMIE PARTICIPATIVE en région Poitou-Charentes ************* REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000 POITIERS REMISE DES DOSSIERS DE CANDIDATURE : le

Plus en détail

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique

L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique L'orientation Après La Seconde Générale et Technologique Pour un adolescent, se projeter dans l avenir nécessite de : Se sentir bien au présent, être soutenu et encouragé dans son investissement scolaire.

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE

MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE MASTER MANAGEMENT DES RH ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL SPÉCIALITÉ DÉVELOPPEMENT SOCIAL À FINALITÉ PROFESSIONNELLE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie,

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail