1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués. 2. Imperméabilisation des sols

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués. 2. Imperméabilisation des sols"

Transcription

1 DEVELOPPEMENT DURABLE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE en Aménagement du Territoire, Urbanisme, Architecture et Construction 1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués Nouvelle méthodologie du 8 février Imperméabilisation des sols Nancy : 5 février 2009 Philippe OUDIN CLASSE 4 1

2 Pollution des sols Fondements de la nouvelle démarche de gestion sites et sols pollués Outils de gestion et modalités Schéma conceptuel Diagnostic des milieux Evaluation Quantitative des Risques Sanitaires (EQRS) Interprétation de l Etat des Milieux () Plan de Gestion Analyse des Risques Résiduels Contrôle 2

3 Fondements de la démarche Exemple de cas d utilisation de cette démarche (architectes) Réhabilitation de sites Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Anciennes activités industrielles Stations services, garages Sites militaires Anciens entrepôts Ancienne décharge ou zone de brûlage Entrepôts ou ateliers SNCF Ateliers municipaux 3

4 Une activité industrielle Pollution du sol?? 4

5 Contamination localisée?? 5

6 Ou étendue??? 6

7 Fondements de la démarche Exemple de contamination du sol Liquide léger en phase non gazeuse Liquide dense en phase non gazeuse 7

8 Fondements de la démarche Exemples de voies de transferts des polluants Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Cibles : riverains adultes et enfants Ingestion de fruits et légumes Jardin potager arrosé avec les eaux souterraines Sens des écoulements des eaux souterraines provenant du site Points d exposition : puits particulier Contact cutané avec les eaux souterraines Nappe à 6 m de profondeur environ Polluants potentiellement pr ésents dans la nappe : HAP, Arsenic, cis-1,2-dichloroéthylène 8

9 Fondements de la démarche Transfert des vapeurs du sol vers l air ambiant intérieur (INERIS) 9

10 Fondements de la démarche Pourquoi une nouvelle démarche? Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle 1993 : Nouvelle politique sur la réhabilitation et le traitement des sites pollués 1996 : Mise en place d outils de classification de site -> Diagnostic initial -> Evaluation simplifiée des risques 1999 : Prise en compte de risque fonction de l usage -> Diagnostic approfondi -> Evaluation détaillée des risques Site à banaliser Site à surveiller Site à dépolluer 10

11 Fondements de la démarche Principaux textes Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Loi n du 19 juillet 1976 relative aux installations classées pour la Protection de l Environnement -> Codifiée dans le livre V titre I du code de l Environnement -> Décret n du 21 septembre 1977 Loi n du 15 juillet 1975 relative à l élimination des déchets et à la récupération des matériaux -> Codifiée dans le livre V titre IV du code de l Environnement Loi n du 30 juillet 2003 relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation des dommages -> Codifiée dans 10 codes différents Circulaire du 8 février 2007 relative aux installations classés Prévention de la pollution des sols Gestion des sols pollués Note aux Préfets du 8 février 2007 relative aux sites pollués modalités de gestion et de réaménagement des sites pollués + Annexes 11

12 Fondements de la démarche Le bilan de l ancienne politique en matière de sites et sols pollués Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Démarche appréciée Maîtrise des impacts VDSS / VCI Après 1999, ESR? Gestion des risques selon l usage parfois mal comprise VDSS et VCI pour diagnostic et dépollution Mise en place de la nouvelle démarche 12

13 Fondements de la démarche Présentation générale Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Source : Circulaire du 8 février 2007 annexe 2 13

14 Suppression ESR, VCI et VDSS Fondements de la démarche Les (nouveaux) outils mis à disposition Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Schéma conceptuel et modèle de fonctionnement Diagnostic des milieux Etude documentaire Investigations de terrain Interprétation de l état des milieux L évaluation quantitative des risques sanitaires L analyse des Risques Résiduels 14

15 Le schéma conceptuel Une vision statique Plan général Source de pollution Milieux de transfert Enjeux à protéger Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Schéma conceptuel = Fondation sur laquelle toute démarche de gestion doit reposer Etat des lieux statique Résultats de la surveillance en place Délais parfois longs 15

16 Le schéma conceptuel Les cinq étapes Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle 1 Identification des sources 2 Identification des milieux d exposition Air Sol Eau souterraine 3 Identification des voies de migration possibles Air Sol Eau souterraine Eau Eau 16

17 Le schéma conceptuel Les cinq étapes Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle 4 5 Identification des usages des différents milieux d exposition Identification des points d exposition AEP Respiration Air Jardins Eau Sol Pêche Eau souterraine 17

18 Le schéma conceptuel Exemple Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Source : Schéma conceptuel et modèle de fonctionnement 18

19 Le schéma conceptuel Du schéma conceptuel au modèle de fonctionnement : vision dynamique Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Processus progressif et itératif d évolution du schéma conceptuel Formuler les questionnements : Enjeu principal? Air, Eau, Sol, nappe souterraine Enjeux liés à la fréquentation du site? Usages existants sont-ils compromis Schéma conceptuel 19

20 diagnostic des milieux Etudes documentaires Objectifs Constat de l état du site : Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Identification des sources de contaminations potentielles Constat d impacts sur l Homme et l environnement Recueil d informations : Pour élaborer le schéma conceptuel Pour la mise en œuvre des actions de gestion Etudes documentaires 20

21 diagnostic des milieux Etudes documentaires Les étapes de l étude documentaire Plan général Fondements Schéma conceptuel 1 Analyse historique du site Etude existantes, interrogation d anciens salariés, mairies, 2 Etude de vulnérabilité de l environnement à la pollution Zones protégés, baignades, milieux sensibles, risques naturels, Diagnostic Milieux EQRS 3 Visite du site et de ses environs Photographies, rencontres personnes, constat d usages, ARR Contrôle Source de pollution Milieux de transfert Enjeux à protéger Description qualitative du site et de son environnement 21

22 diagnostic des milieux Investigations de terrain Conditions de réalisation Manque de données l issue de l étude documentaire Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Besoin de caractérisation précise des contaminations Mesures de l extension des contaminations Suivi des évolutions des contaminations Compréhension des mécanismes de transfert Contrôle de l atteinte des objectifs de réhabilitation Processus itératif 22

23 diagnostic des milieux Investigations de terrain Milieux pouvant faire l objet d investigations Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Sols : Matrice solide Eaux résiduelles Air du sol Eaux superficielles et sédiments Eaux souterraines Déchets et/ou remblais Air ambiant (intérieur/extérieur) Matériaux de construction (si démantèlement) Flore et faune Equipements de protection 23

24 L évaluation quantitative des risques sanitaires Les étapes de la démarche Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Caractérisation du site (Schéma conceptuel) Evaluation de l exposition des populations (Concentration, voies et niveaux d exposition) Evaluation de la toxicité des substances (Effets indésirables, dose-effet) Dose Journalière Concentration inhalée Valeurs toxicologiques de référence 3 Caractérisation du risque (acceptabilité) 24

25 L interprétation de l état des milieux Objectifs Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle L objectif est de distinguer : Les milieux qui ne nécessitent pas d action particulière Les milieux qui peuvent faire l objet d actions simples de gestion pour rétablir la compatibilité entre l état des milieux et leurs usages constatés Les milieux qui nécessitent la mise en œuvre d un plan de gestion 25

26 L interprétation de l état des milieux Quand recourir à l? Découverte d un milieu suspect ou d un signal sanitaire Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Dépassements de valeurs dans le cas de la surveillance d une ICPE Réalisation d un diagnostic initial de site pour une ICPE Evolution défavorable constatée par rapport à un état initial Usages fixés 26

27 L interprétation de l état des milieux Gestion du risque Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle 27

28 28

29 L interprétation de l état des milieux Grille de calcul des niveaux de risques théoriques Exemple d un enfant fréquentant le jardin 29

30 L interprétation de l état des milieux Exemples de risques (pour information) Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle : Risque moyen de développer un cancer durant la vie, toutes origines confondues 10-1 : Risque de contracter un cancer durant la vie dû à 50 ans de consommation de cigarettes 10-2 : Risque de contracter un cancer durant la vie dû à une exposition à des niveaux autorisés de substances chimiques artificielles 10-3 : Probabilité de mourir lors d'un accident du travail 10-4 : Probabilité de développer un cancer du à une exposition à des teneurs naturelles en radon et en plomb 10-5 : Probabilité de décès dans les transports publics [ ] : Fourchette de risque généralement admise pour la réhabilitation des sites pollués : Risque de contamination par l'hépatite B ou C lors d'une transfusion sanguine 10-6 : Risque de contamination par le SIDA lors d'une transfusion sanguine 10-8 : Probabilité d'impact d'une météorite de grande taille sur la Terre Niveau de risque sans aucun effet néfaste (Pays-Bas) 30

31 Le plan de gestion Objectifs et mise en œuvre Objectifs Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Maîtriser les sources de pollution Maîtriser les impacts Mise en œuvre Cessation d activité d une ICPE Suite à une démarche d Projets de réhabilitation d anciens sites industriels Périmètre Emprise du site mis à l arrêt définitif Emprise du projet de réhabilitation Zone mise en évidence dans le cadre d une 31

32 Le plan de gestion Illustration schématique Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Etudes Historiques Etudes documentaires Etudes de vulnérabilité Maîtrise des sources Maîtrise des impacts Schémas conceptuels Gestion des terres excavées Mesures de gestion Identification des différentes options de gestion Bilan coûts / Avantages Choix d un plan de gestion Diagnostics Visites Traitement sur site Traitement hors site Excavations Confinement Atténuation naturelle 32

33 Le plan de gestion Les enjeux Enjeux humains Préoccupation prioritaire Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Enjeux naturels Ressources en eau, sols, écosystèmes et biodiversité Enjeux socio-économiques Acceptabilité sociale, amélioration du cadre de vie, vie économique du territoire, Enjeux urbanistiques Pression foncière, dégradation d un quartier par une friche à l abandon, politique publique, lutte contre la consommation d espaces agricoles Bien matériels Agressivité des sols (ex : fondations dégradées par les acides), retombées atmosphériques, 33

34 Le plan de gestion Les mesures envisageables Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Techniques de dépollution (Quelles techniques pour quel traitement analyses coûts avantages) Mesures de confinement (Procédés de confinement appliqués aux sites pollués, ADEME, 1999) Régénération ou atténuation naturelle (documents ADEME) Gestion des terres excavées Prévention des impacts et prise en compte des risques accidentels sur des chantiers de dépollution 34

35 L analyse des risques résiduels Principes et objectifs Mise en œuvre lorsque les voies de transfert ne peuvent pas toutes être désactivées Plan général Fondements Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle 35

36 Les opérations de contrôle Mise en œuvre des mesures de gestion Plan général Schéma conceptuel Diagnostic Milieux EQRS ARR Contrôle Organisation chargée du contrôle indépendante des prestataires en charge des opérations de dépollution Rapport final et synthèse des contrôles réalisés 36

37 2. Imperméabilisation des sols 37

38 Imperméabilisation des sols Aspects règlementaires Aspects techniques Moyens d actions 38

39 Aspects règlementaires La loi sur l Eau : Article L214-1 et L214-2 du code de l environnement : Qui est concerné? les installations ne figurant pas à la nomenclature des installations classées, les ouvrages, travaux et activités réalisés à des fins non domestiques par toute personne physique ou morale, publique ou privée, 39

40 Quand est-on concerné? Dès qu il y a prélèvements sur les eaux superficielles ou souterraines, restitués ou non, une modification du niveau ou du mode d'écoulement des eaux, la destruction de frayères, de zones de croissance ou d'alimentation de la faune piscicole ou des déversements, écoulements, rejets ou dépôts directs ou indirects, chroniques ou épisodiques, même non polluants. 40

41 Nomenclature et seuil Autorisation et seuil «suivant les dangers qu elles représentent et la gravité de leurs effets sur la ressource en eau et les écosystèmes aquatiques» Titre Rubrique Contenu Déclaration Autorisation Rejets Rejets d eau pluviales dans les eaux douces superficielles, sur le sol et le sous-sol, la surface total du projet, augmentée de la surface correspondant à la partie du bassin naturel dont les écoulements sont interceptés par le projet Impact sur le milieu aquatique et la sécurité publique Assèchement, mise en eau, imperméabilisation, remblais de zones humides ou mise en eau Entre 1 et 20 Ha Supérieur à 0,1 Ha et inférieur à 1 Ha Supérieur ou égale à 20 Ha Supérieur à 1 Ha 41

42 Autres textes règlementaires Code civil : Article , Article 681 Article 640 : «Les fonds inférieurs sont assujettis envers ceux qui sont élevés à recevoir les eaux qui en découlent naturellement sans que la main de l homme y ai contribué. Le propriétaire du fonds inférieur ne peut point élever de digue qui empêche cet écoulement, le propriétaire du fonds supérieur ne peut rien faire qui aggrave la servitude du fonds inférieur.» Article 641 : «Tout propriétaire a le droit d user et de disposer des eaux pluviales qui tombent sur son fonds. Si l usage de ces eaux ou la direction qui leur est donnée aggrave la servitude naturelle d écoulement établie à l article 640, une indemnité est due au propriétaire du fond inférieur. La même disposition est applicable aux eaux de source nées sur un fonds. Lorsque, par des sondages ou des travaux souterrains, un propriétaire fait surgir des eaux dans son fonds, les propriétaires des fonds inférieurs doivent les recevoir ; mais ils ont droit à une indemnité en cas de dommages résultant de leur écoulement. Les maisons, cours, jardins, parcs et enclos attenant aux habitations ne peuvent être assujettis à aucune aggravation de la servitude d écoulement dans les cas prévus par les paragraphes précédents.» Article 681 : «Tout propriétaire doit établir des toits de manière que les eaux pluviales s écoulent sur son terrain ou sur la voie publique. Il ne peut les faire verser sur le fonds de son voisin.» 42

43 Pour les collectivités territoriales : Code Général des Collectivités Territoriales : Article L Zonages d assainissement et de maîtrise de l écoulement des eaux par les Communes ou EPCI. 43

44 Aspects techniques a prendre en compte Exploitations agricoles Captages eaux potables Zones inondables Pluies torrentielles Assainissement 44

45 En résumé et pour faire simple (source AJENA) 45

46 Moyens d action Stocker Rejeter Infiltrer 46

47 Volume à stocker Q (m3/s) T (h) Volume à stocker Q naturel Q aménagé 47

48 Stocker 48

49 49

50 50

51 Rejeter 51

52 52

53 Infiltrer 53

54 54

55 Le CALCUL Débit à l'exutoire du bassin versant 18, , , ,0000 Q (m3/s) prairie Débit Q (m3/s) 10,0000 8,0000 Q (m3/s) cultures Q (m3/s) vigne Q (m3/s) hab diff Q (m3/s) hab dense Q (m3/s) route-parking 6,0000 4,0000 2,0000 0, Surface du BV (ha) Q (m3/s) forêt 55

56 Liens Internet Sites officiels

Politique nationale de gestion des sites et sols pollués

Politique nationale de gestion des sites et sols pollués Politique nationale de gestion des sites et sols pollués Nouvelle méthodologie du 8 février 2007 Eric GOLINELLI Ingénieur Nancy, le 14 mars 2008 1 Plan de la présentation de la nouvelle démarche de gestion

Plus en détail

Quelle que soit son importance, le volet sanitaire doit être individualisé dans l étude d impact sous la forme d un chapitre spécifique.

Quelle que soit son importance, le volet sanitaire doit être individualisé dans l étude d impact sous la forme d un chapitre spécifique. de lecture Quelle que soit son importance, le volet sanitaire doit être individualisé dans l étude d impact sous la forme d un chapitre spécifique. Afin d aider le lecteur à se forger une opinion sur la

Plus en détail

RISQUES TECHNOLOGIQUES MANAGEMENT DES RISQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX. Formations

RISQUES TECHNOLOGIQUES MANAGEMENT DES RISQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX. Formations RISQUES TECHNOLOGIQUES RISQUES ENVIRONNEMENTAUX MANAGEMENT DES RISQUES Formations 2015 SITES ET SOLS POLUÉS PAROLE D EXPERT La reconversion des sites pollués est une préoccupation actuelle qui conjugue

Plus en détail

La démarche d'analyse des Risques Résiduels

La démarche d'analyse des Risques Résiduels La démarche d'analyse des Risques Résiduels INDICE ETAT MODIFICATIONS DATE DATE approbation MEDD mise en application V0 opérationnel 08/02/07 08/02/07 2 SOMMAIRE PREAMBULE 5 1 Contexte et champ d application

Plus en détail

Création de lotissements à usage d habitation

Création de lotissements à usage d habitation Création de lotissements à usage d habitation Constitution des dossiers de déclaration au titre des articles L 214.1 à L 214.3 du code de l'environnement (anciennement loi sur l eau) A compter du 01/10/2006

Plus en détail

Règlement. Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Boutonne. 1 ère révision. Version validée par la CLE du 22 Janvier 2015

Règlement. Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Boutonne. 1 ère révision. Version validée par la CLE du 22 Janvier 2015 Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Boutonne 1 ère révision Règlement Version validée par la CLE du 22 Janvier 2015 Projet pour consultation Table des matières I. Préambule... 3 A. Portée

Plus en détail

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5 LES EFFLUENTS Code de la Santé Publique L1331-10 Code de l Environnement R214-1 et suivants Arrêté du 22 juin 2007 relatif à la collecte, au transport et au traitement des eaux usées des agglomérations

Plus en détail

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION CE CAHIER DES CHARGES TYPE A POUR OBJECTIF DE DEFINIR LE CONTENU TECHNIQUE MINIMUM DU RAPPORT REMIS EN FIN D ETUDE AU PARTICULIER DEMANDEUR. OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION L objet de l étude

Plus en détail

Les pouvoirs publics ont souhaité disposer d un

Les pouvoirs publics ont souhaité disposer d un 5Synergie protection - environnement 5 2 La gestion des sites industriels potentiellement contaminés par des substances radioactives A. OUDIZ (IRSN) B. CESSAC (IRSN) J. BRENOT (IRSN) J.-P. MAIGNE (IRSN)

Plus en détail

Projet de guide de l ASN

Projet de guide de l ASN G U I D E D E L A S N I N B Projet de guide de l ASN Gestion des sols pollués par les activités d une installation nucléaire de base Version du 04/02/2016 Projet de GUIDE N 24 SOUMIS A CONSULTATION DES

Plus en détail

Conclusions motivées

Conclusions motivées Enquête publique n E1 3000574/38 «Projet d entrepôt logistique» Présenté par la société REDIM SAS sur la commune de Saint-Quentin Fallavier Enquête publique 2 avril 2014-5 mai 2014 Conclusions motivées

Plus en détail

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT Frank SOUCIET Responsable Pôle GEMAPI 03 décembre 2015 Mission Inter-Services de l Eau en Vaucluse Préambule Principes généraux Champ d application

Plus en détail

STRASBOURG ECO QUARTIER DANUBE. Présentation au SPPPI du 14 octobre 2013

STRASBOURG ECO QUARTIER DANUBE. Présentation au SPPPI du 14 octobre 2013 STRASBOURG ECO QUARTIER DANUBE Présentation au SPPPI du 14 octobre 2013 Sommaire 1. Projet Deux Rives- Identification de la ZAC Danube 2. Présentation de l Eco quartier DANUBE 3. Etudes précédentes et

Plus en détail

Dispositions applicables aux zones naturelles N

Dispositions applicables aux zones naturelles N Dispositions applicables aux zones naturelles N PRÉAMBULE (EXTRAIT DU RAPPORT DE PRÉSENTATION) La zone N regroupe les espaces naturels et forestiers à protéger en raison de leur caractère d espace naturel

Plus en détail

L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES :

L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES : L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES : L inspection, le diagnostic et la classification d une installation septique dans le cadre d un relevé sanitaire (no 4) Agenda de présentation 1. Base de données

Plus en détail

Autre information requise pour les terrains de golf

Autre information requise pour les terrains de golf Version 05-04-07 Page 1 de 7 Autre information requise pour les terrains de golf Conformément au paragraphe 5(2) du Règlement sur les études d impact sur l environnement de la Loi sur l assainissement

Plus en détail

SAGE VILAINE. Règlement

SAGE VILAINE. Règlement SAGE VILAINE Règlement Projet pour la CLE du 29 mars 2013 1 Les Zones Humides Les zones humides jouent un rôle important dans la gestion quantitative et qualitative de l eau, en particulier sur les têtes

Plus en détail

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN

LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 1 LE SDAGE 2010-2015 et le PDM associé : CADRES DE RÉFÉRENCE DE LA GESTION DE L EAU DANS LE BASSIN 2 1 Plan de l intervention Le SDAGE : objectifs, enjeux, Le PDM : définition, contenu, chiffrage 3 SDAGE

Plus en détail

FORMATION CONTINUE LES GÉOSCIENCES

FORMATION CONTINUE LES GÉOSCIENCES Sites et sols pollués et déchets Ressources en eau souterraine Métrologie de l environnement Géologie Systèmes d information Géothermie Stockage géologique du CO2 Gestion du littoral Risques naturels géologiques

Plus en détail

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009

GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE. 25 mars 2009 GESTION INTEGREE DE L EAU A L ECHELLE DU PAYS BASQUE 25 mars 2009 LES FONDEMENTS DE LA DEMARCHE Contexte réglementaire Contexte territorial Plan de l intervention LES DIFFERENTES ETAPES DE LA DEMARCHE

Plus en détail

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués

Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués Le cadre réglementaire de gestion des Sites et Sols Pollués S3PI Hainaut-Cambrésis-Douaisis 08 octobre2015 DREAL Nord Pas-de-Calais Laurence COTINAUT Chargée de mission Sites et Sols Pollués Direction

Plus en détail

Fiches outils, procédures et études réglementaires d aménagement

Fiches outils, procédures et études réglementaires d aménagement Fiches outils, procédures et études réglementaires d aménagement Rappel de fiches "de référence" nationales sur : 1. Les outils de LA maîtrise foncière - Zone d Aménagement Différé (ZAD) - Droit de Préemption

Plus en détail

Journées Nationales sur les sédiments 8 et 9 juin 2011 à Lille

Journées Nationales sur les sédiments 8 et 9 juin 2011 à Lille Journées Nationales sur les sédiments 8 et 9 juin 2011 à Lille Contexte réglementaire relatif à la gestion terrestre des sédiments de dragage en France Nathalie DESRUELLES DREAL Nord Pas de Calais Service

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES 1. PRINCIPES. Bien que la gestion des eaux pluviales urbaines soit un service publique à la charge des communes, il semble indispensable d imposer aux aménageurs, qui

Plus en détail

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau

Sites et sols pollués en CHINE. Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau Sites et sols pollués en CHINE Mercredi 7 octobre 2015 - Auditorium de la Maison du Barreau P2 Les Guides relatifs à la gestion des sites et sols pollués P3 Le gouvernement chinois (Ministère de l Environnement)

Plus en détail

Note de travail sur la délimitation des Zones à Enjeu Sanitaire 1 er février 2015

Note de travail sur la délimitation des Zones à Enjeu Sanitaire 1 er février 2015 Note de travail sur la délimitation des Zones à Enjeu Sanitaire 1 er février 2015 1. Rappels Base règlementaire : Loi sur l eau : Création des SPANC avant fin décembre 2005 Réalisation de l ensemble des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1213 du 10 août 2007 relatif aux schémas d aménagement et de gestion

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du.

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du. COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS Révision du SAGE de la Mauldre Règlement Novembre 2012 V4 Validé par la CLE du Ce document est en cours d écriture La présente version

Plus en détail

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC)

La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) Certu La mise en place d un service public d assainissement non collectif (SPANC) > CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE CRÉER UN SPANC Intérêt de l assainissement non collectif Les eaux utilisées pour satisfaire

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU RHONE EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON ARRETE N 2011-04-14-R-0147 commune(s) : Meyzieu objet : Autorisation de déversement

Plus en détail

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME

1.7 AUBIAT PLAN LOCAL D URBANISME. Commune de ANNEXES SANITAIRES DEPARTEMENT DU PUY DE DOME DEPARTEMENT DU PUY DE DOME 1.7 Commune de AUBIAT SCP DESCOEUR F et C ARCHITECTURE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE 49 rue des Salins 63000 Clermont Ferrand Tel : 04.73.35.16.26. Fax : 04.73.34.26.65. Mail

Plus en détail

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE Date de dépôt du dossier : Cadres réservés au S.P.A.N.C. DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON

Plus en détail

Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle»

Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle» Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle» ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Guide de préconisations relatives à la réalisation des études de Conception des Systèmes d assainissement

Plus en détail

Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Elevage

Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Elevage Réglementations applicables aux exploitations agricoles Gestion des effluents d élevage et de fromagerie en élevage caprin Aspects réglementaires Jacques CAPDEVILLE Yves LEFRILEUX Institut de l Réglementation

Plus en détail

Prévention des risques chimiques en entreprise

Prévention des risques chimiques en entreprise Prévention des risques chimiques en entreprise P. BARBILLON Ingénieur-Conseil Pascale Barbillon - Ingénieur conseil 1 Démarche 1 2 Préparation de l évaluation Identification des risques 3 Hiérarchisation

Plus en détail

Asseoir la portée juridique d un Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux

Asseoir la portée juridique d un Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux Asseoir la portée juridique d un Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux PRÉFET DE LA RÉGION NORD - PAS-DE-CALAIS Direction régionale de l environnement, de l aménagement et du Logement Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Cadastre des sites pollués (Entreprises de nettoyage à sec)

Cadastre des sites pollués (Entreprises de nettoyage à sec) DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS, DES TRANSPORTS ET DE L ÉNERGIE du canton de Berne Office de la protection des eaux et de la gestion des déchets Reiterstrasse 11 3011 Berne Téléphone 031 633 39 11 Téléfax

Plus en détail

Ce document contient de l'information et des champs de formulaire. Pour lire l'information, appuyez sur la flèche vers le bas à partir d'un champ de formulaire. Lignes directrices d'étude de viabilisation

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC ---------- Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau (en application des articles R 212 30 à R 212-42 du Code de l

Plus en détail

LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE)

LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE) LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE) Afin de faciliter la lecture, les références aux textes législatifs mentionnent simultanément l article concerné dans le Code

Plus en détail

L approche française en matière de gestion de sites et sols pollués : entre estimation du risque et pragmatisme

L approche française en matière de gestion de sites et sols pollués : entre estimation du risque et pragmatisme Intersol 2007-6e Congrès Exposition International sur les sols, sédiments et l'eau L approche française en matière de gestion de sites et sols pollués : entre estimation du risque et pragmatisme Thierry

Plus en détail

Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme. Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen

Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme. Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen Séminaire DREAL Aquitaine - 1er décembre 2009 - Agen Atelier A : L intégration de la démarche SAGE au sein des documents d urbanisme Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement Durable et de

Plus en détail

Sols pollués urbanisme

Sols pollués urbanisme Sols pollués urbanisme en Aquitaine Prévenir et agir la réglementation en vigueur les responsabilités de chacun les risques sanitaires les leviers d action les solutions concrètes face aux problèmes qui

Plus en détail

SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE DE BAMAKO (Juillet décembre 2009)

SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE DE BAMAKO (Juillet décembre 2009) 1 MINISTERE DE L ENERGIE ET DE L EAU --------------------- LABORATOIRE NATIONAL DES EAUX REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Une Foi SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE

Plus en détail

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES R É U N I O N D U 1 9 N O V E M B R E 2 0 1 4

LA GESTION DES EAUX PLUVIALES R É U N I O N D U 1 9 N O V E M B R E 2 0 1 4 LA GESTION DES EAUX PLUVIALES R É U N I O N D U 1 9 N O V E M B R E 2 0 1 4 PRÉAMBULE La gestion des eaux pluviales vise trois enjeux principaux : Réduire le risque d inondations ; le dimensionnement du

Plus en détail

Conclusions DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES SCI DU MOULIN GESTION DES EAUX PLUVIALES D UN FUTUR LOTISSEMENT ENQUETE PUBLIQUE

Conclusions DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES SCI DU MOULIN GESTION DES EAUX PLUVIALES D UN FUTUR LOTISSEMENT ENQUETE PUBLIQUE DEPARTEMENT DES DEUX-SEVRES SCI DU MOULIN GESTION DES EAUX PLUVIALES D UN FUTUR LOTISSEMENT ENQUETE PUBLIQUE DEMANDE D AUTORISATION AU TITRE DE LA LOI SUR L EAU SUR LA COMMUNE DE ST SYMPHORIEN CONCLUSIONS

Plus en détail

Commune : Déposé en Mairie le :

Commune : Déposé en Mairie le : Syndicat Intercommunal de la Vallée d Abondance Lieu dit les Granges 74360 Abondance Tel : 04 50 73 57 31 Email : spanc.abondance@orange.fr Commune : Déposé en Mairie le : Transmis au SPANC le : Dossier

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Page 1/5 GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF L assainissement non collectif est une technique d épuration des eaux usées domestiques simple, durable et efficace, à condition de respecter

Plus en détail

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE

Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE C SAG COMMISSION LOCALE DE L EAU GE DE LA HAUTE-SOMME Commission Thématique «Gestion de la Ressource» Lundi 16 février 9h30 Péronne SOMMAIRE 1. Objectifs de la réunion......2 2. Les obligations du SAGE

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

> Reconquête de la qualité de l eau destinée à l eau potable. > Préservation des captages pour prévenir leur dégradation

> Reconquête de la qualité de l eau destinée à l eau potable. > Préservation des captages pour prévenir leur dégradation Directive Cadre Eau 2000/60/CE Objectifs : > Reconquête de la qualité de l eau destinée à l eau potable Réduction du degré de traitement des eaux brutes pour la production d eau potable > Préservation

Plus en détail

Une réglementation ICPE, pour quoi faire?

Une réglementation ICPE, pour quoi faire? Une réglementation ICPE, pour quoi faire? Sylvie Vincent DREAL Prévention des pollutions et des risques Les rendez-vous DREAL/CCI Bretagne 22 et 24 septembre 2015 Direction régionale de l'environnement,

Plus en détail

RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010. Sous-titre - date

RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010. Sous-titre - date RENCONTRES PROFESSIONNELLES RITTMO 22 avril 2010 Sous-titre - date De la reconstitution des sols à la re-végétalisation Rencontres professionnelles de RITTMO - 22 avril 2010 Etat des besoins des collectivités

Plus en détail

GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d ouvrages souterrains et le prélèvement d eaux souterraines dans une I.C.P.E.

GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d ouvrages souterrains et le prélèvement d eaux souterraines dans une I.C.P.E. Direction de la cohésion sociale et du développement durable ------- Bureau de l environnement et du développement durable ------- GUIDE-FORMULAIRE pour la création de sondages, de forages, de puits, d

Plus en détail

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Dossier de presse Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Sommaire Communiqué de presse.1 Fiche 1 : Qu est ce qu un Schéma d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

Département de la GIRONDE. Ville de Bègles RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

Département de la GIRONDE. Ville de Bègles RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Département de la GIRONDE Ville de Bègles Projet présenté par la SCI J3A pour une plate-forme logistique RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Par arrêté en date du 29 août 2013, Monsieur le Préfet de la Gironde

Plus en détail

Version 1 de l avant projet de SDAGE. Bassin Artois-Picardie

Version 1 de l avant projet de SDAGE. Bassin Artois-Picardie Version 1 de l avant projet de SDAGE Bassin Artois-Picardie Document de travail Proposition du Secrétariat Technique de Bassin AS/rd 16-11- 2006 Avant projet de SDAGE- version 1 - document de travail du

Plus en détail

GOUTTIÈRES (GUIDE D INSTALLATION)

GOUTTIÈRES (GUIDE D INSTALLATION) Dans le cadre de l amélioration de la gestion des eaux pluviales sur son territoire, la Ville de Magog a adopté en septembre 2014 une réglementation concernant les gouttières des bâtiments de son territoire

Plus en détail

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique POWEO TOUL PRODUCTION Partie 1 Demande d autorisation d exploiter Résumé non technique DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UNE NOUVELLE INSTALLATION DE PRODUCTION D ELECTRICITE 48-AO0102-APS/G.06/0001

Plus en détail

Eléments de présentation de la nouvelle réglementation française pour la géothermie de minime importance

Eléments de présentation de la nouvelle réglementation française pour la géothermie de minime importance 30 juin 2015 Auteurs : J. C. MARTIN, P. DURST, F. JAUDIN avec la collaboration du Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Eléments de présentation de la nouvelle réglementation

Plus en détail

L assainissement non collectif

L assainissement non collectif Atelier presse de l agence de l eau Seine-Normandie L assainissement non collectif 1. Le point de vue des particuliers 2. La situation sur le bassin Seine-Normandie 3. Le rôle de la collectivité 4. Les

Plus en détail

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées 1 Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées Rappel réglementaire Le décret 2007-1213 du 10 août 2007, relatif aux schémas d'aménagement et de

Plus en détail

Un chantier vert, c est un chantier plus respectueux de l environnement

Un chantier vert, c est un chantier plus respectueux de l environnement Un chantier vert, c est un chantier plus respectueux de l environnement Son objectif : diminuer les nuisances causées par les activités du chantier : bruit, pollutions des milieux naturels, consommation

Plus en détail

Doctrine d'instruction des projets de drainage agricole

Doctrine d'instruction des projets de drainage agricole Données générales sur le drainage et ses impacts PREFET DE LA HAUTE-MARNE Direction départementale des territoires Service environnement et ressources naturelles Bureau préservation des milieux aquatiques

Plus en détail

FISCALITÉ ÉCOLOGIQUE : EAUX PLUVIALES

FISCALITÉ ÉCOLOGIQUE : EAUX PLUVIALES FISCALITÉ ÉCOLOGIQUE : EAUX PLUVIALES Entreprises : toutes concernées! Taxe annuelle pour la gestion des eaux pluviales urbaines Fiche pratique à l attention des entreprises redevables Novembre 2013 La

Plus en détail

Module Connaissance des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE)

Module Connaissance des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) Module Connaissance des installations classées pour la protection de l environnement (ICPE) 1 Objectifs - former des personnes chargées d environnement au sein d un site industriel (prise de poste ou approfondissement)

Plus en détail

Cahier des charges pour les études de filière en vue de l installation d un ANC

Cahier des charges pour les études de filière en vue de l installation d un ANC Cahier des charges pour les études de filière en vue de l installation d un ANC Objectifs : - Proposer une forme commune pour les études de filière aux bureaux d études qui, en s engageant dans la charte,

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Electricité L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus de l activité d électricien peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui représentent des volumes importants.

Plus en détail

1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU

1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU 1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU Le diagnostic du SAGE a mis en évidence les principaux problèmes que connaît le mode de gestion actuel des ressources en eau. On distingue 4 types de problèmes

Plus en détail

Prise en compte de l environnement au CNPE de Golfech

Prise en compte de l environnement au CNPE de Golfech 1 Prise en compte de l environnement au CNPE de Golfech La politique environnementale 2 Chaque année, la Direction s engage sur une politique environnementale en choisissant quelques objectifs prioritaires.

Plus en détail

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021

CONTRIBUTION. Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Réunion du bureau du CESER Aquitaine du 2 avril 2013 CONTRIBUTION Consultation relative au futur Schéma Directeur d Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Adour-Garonne 2016-2021 Vu le dossier

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN ET PRELEVEMENT D EAU SOUTERRAINE

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN ET PRELEVEMENT D EAU SOUTERRAINE REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux pluviales. Commune de LORIENT

Notice de Présentation. Zonage d assainissement Eaux pluviales. Commune de LORIENT Notice de Zonage d assainissement Eaux pluviales Commune de LORIENT SOMMAIRE 1 Préambule 2 du système d assainissement pluvial de la commune 3 Zonage eaux pluviales Page 2 sur 16 1. Préambule La Commune

Plus en détail

Annexe 4. Pollution mazout/diesel-intervention du DPC. Instructions à l attention des experts agréés

Annexe 4. Pollution mazout/diesel-intervention du DPC. Instructions à l attention des experts agréés Annexe Pollution mazout/diesel-intervention du DPC Instructions à l attention des experts agréés Echantillonnage au terme de l excavation Les échantillonnages doivent porter, d une part, sur les parois

Plus en détail

Comment gérer en l absence de valeurs de référence? Les bases de données de qualité des sols

Comment gérer en l absence de valeurs de référence? Les bases de données de qualité des sols Comment gérer en l absence de valeurs de référence? Les bases de données de qualité des sols Un constat le recours à des valeurs de comparaison permettant de replacer dans leur contexte les valeurs mesurées

Plus en détail

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT COLLECTIF FICHE N 4 Favoriser l équipement en dispositif d assainissement des collectivités et maîtres d ouvrages publics Vauclusiens au travers du contrat Départemental d Assainissement.

Plus en détail

Tableau de correspondance entre les mesures listées à l article 11-3 de la «directive cadre sur l eau» (DCE) et la réglementation française

Tableau de correspondance entre les mesures listées à l article 11-3 de la «directive cadre sur l eau» (DCE) et la réglementation française Tableau de correspondance entre les mesures listées à l article 11-3 de la «directive cadre sur l eau» (DCE) et la réglementation française Type de mesure a- application de la législation communautaire

Plus en détail

LOI N 98-005 du 14 Avril 1998 PORTANT REGIME DE L EAU

LOI N 98-005 du 14 Avril 1998 PORTANT REGIME DE L EAU ASSEMBLEE NATIONALE REPUBLIQUE DU CAMEROUN 6 ème Législature Paix Travail Patrie Année législative 1997/1998 3 ème Session Ordinaire (Mars 1998) LOI N 98-005 du 14 Avril 1998 PORTANT REGIME DE L EAU L

Plus en détail

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU - le 7 juillet 2010 - Page 1 sur 5 Préambule Le SAGE a été adopté à l unanimité par la Commission Locale de l Eau le

Plus en détail

TITRE 3 ZONE BLEUE Article 1 : Autorisations 1.1. Conditions générales tous les évènements pluviaux

TITRE 3 ZONE BLEUE Article 1 : Autorisations 1.1. Conditions générales tous les évènements pluviaux TITRE 3 ZONE BLEUE Il s agit d une zone qui est soumise à un risque d inondation faible ou moyen, et qui est déjà urbanisée. L urbanisation future y est autorisée, sous le respect de certaines conditions.

Plus en détail

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES CHAPITRE 1 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE Nh CARACTERISTIQUES GENERALES La zone Nh est une zone rurale comportant des constructions. Toute nouvelle

Plus en détail

Projet. Arrêté relatif aux modalités de l exécution de la mission de contrôle des installations d assainissement non collectif.

Projet. Arrêté relatif aux modalités de l exécution de la mission de contrôle des installations d assainissement non collectif. arrete controle MIE 6 sept 07 page 1 Projet Arrêté relatif aux modalités de l exécution de la mission de contrôle des installations d assainissement non collectif. Le ministre d Etat, ministre de l écologie,

Plus en détail

Champ de l Etude - SCOPING

Champ de l Etude - SCOPING Cadrage 1 Champ de l Etude - SCOPING Les principes directeurs de la phase de définition du champ de l étude la définition du champ de l étude n est pas une simple activité la définition du champ de l étude

Plus en détail

Les limites actuelles de la "méthode", les blocages et les coûts induits, les évolutions nécessaires et attendues... par Dr.

Les limites actuelles de la méthode, les blocages et les coûts induits, les évolutions nécessaires et attendues... par Dr. Intersol 2010 9ème Congrès Exposition International sur les sols, sédiments et l'eau Cas pratiques de gestion de terres excavées sur site/hors site en France : Les limites actuelles de la "méthode", les

Plus en détail

Qualité des eaux de baignade 2015

Qualité des eaux de baignade 2015 Qualité des eaux de baignade 2015 Copyright phovoir Conférence de Presse Fort-Mahon mardi 9 juin 2015 Le contrôle sanitaire en 2014 51 points de contrôle des baignades pour la saison balnéaire 2014 en

Plus en détail

Parc d Activités Industrielles Avenue de l Europe 60530 NEUILLY EN THELLE

Parc d Activités Industrielles Avenue de l Europe 60530 NEUILLY EN THELLE Parc d Activités Industrielles Avenue de l Europe 60530 NEUILLY EN THELLE DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Regranuleuse et sources scellées RESUMES NON TECHNIQUES Date : février 2011 CETE

Plus en détail

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne

OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne OBJECTIF ZERO PESTICIDE dans nos villes et villages de Bourgogne Partenaires: Cette action est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Bourgogne avec le Fonds européen de développement

Plus en détail

PREFET DE L AUDE. VU le code de l'environnement et notamment le 5 du II de l'article L.211-3 et le L.212-1 ;

PREFET DE L AUDE. VU le code de l'environnement et notamment le 5 du II de l'article L.211-3 et le L.212-1 ; PREFET DE L AUDE Arrêté préfectoral n 2012118-0007 relatif à la délimitation d'une Zone de Protection, au sein de l'aire d'alimentation du Captage du puits de La Grave, exploité par la commune de la Digne

Plus en détail

PROJET DE SAGE ORNE AMONT

PROJET DE SAGE ORNE AMONT CONSULTATION DES ASSEMBLEES 1er janvier-1er mai 2014 PROJET DE SAGE ORNE AMONT Validé en CLE le 6 décembre 2013 Sommaire Caractéristiques du territoire Etat des masses d eau Calendrier d élaboration Condition

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE - 1 -

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE - 1 - RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Arrêté du [ ] Relatif aux systèmes d assainissement

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE SUR MER PIECE 3 REGLEMENT

PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE SUR MER PIECE 3 REGLEMENT PREFECTURE DU CALVADOS direction départementale de l'équipement Calvados service urbanisme PLAN DE PREVENTION DES RISQUES DE MOUVEMENTS DE TERRAIN VERSANT NORD DU MONT CANISY SUR LA COMMUNE DE BENERVILLE

Plus en détail

CONTEXTE SANTE ENVIRONNEMENT

CONTEXTE SANTE ENVIRONNEMENT CONTEXTE SANTE ENVIRONNEMENT Séverine KIRCHNER Société de Médecine et de Santé au Travail Dauphiné-Savoie 18 Annecy, 18 PAGE 1 Plan National Santé-Environnement 2009-2013 Plan national (PNSE 2) publié

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04

FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 FICHE DE DONNEES DE SECURITE selon 91/155/CEE Tirage du 02.08.04 Revue le 29.07.04 1. Identification de la substance/préparation et de la société/entreprise Identification de la substance ou de la préparation

Plus en détail

Mettre en œuvre une politique durable de gestion des eaux

Mettre en œuvre une politique durable de gestion des eaux Mettre en œuvre une politique durable de gestion des eaux D01 Objectifs Garantir un approvisionnement en eau potable de qualité et minimiser l impact humain sur les eaux de surface et souterraines Effets

Plus en détail

AXE 4 : Collectivité éco-responsable

AXE 4 : Collectivité éco-responsable ACTION 61: Cibler une grille qualitative HQE concernant les critères visés dans le cadre de travaux Pièce(s) justificative(s) N : (Voir cahier des charges) Grille jointe Date de création : 20/03/2015 Date

Plus en détail

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif COMMUNE DE LA PLANCHE RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif SPANC Commune de La Planche 1 Place de la Mairie 44140 LA PLANCHE Téléphone : 02.40.31.92.76 Fax : 02.40.31.98.20

Plus en détail

BOLBEC -76- Lotissement de 12 lots

BOLBEC -76- Lotissement de 12 lots BOLBEC -76- Rue du Réservoir Lotissement de 12 lots REGLEMENT DE LOTISSEMENT -3.0- - PA 10 - Avril 2013 INDICE MODIFICATION DATE Le présent règlement a pour objet de fixer les règles et servitudes imposées

Plus en détail

Décret n 2001-282 du 12 avril 2001 portant Code de l Environnement (partie réglementaire)

Décret n 2001-282 du 12 avril 2001 portant Code de l Environnement (partie réglementaire) 12-4-2001 Code de l Environnement (partie réglementaire) Décret n 2001-282 du 12 avril 2001 portant Code de l Environnement (partie réglementaire) Rapport de présentation Le présent décret pris en application

Plus en détail

CHAPITRE 7 : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UMH VOCATION GENERALE DE LA ZONE UMH

CHAPITRE 7 : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UMH VOCATION GENERALE DE LA ZONE UMH CHAPITRE 7 : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UMH VOCATION GENERALE DE LA ZONE UMH Il s agit d une zone de protection correspondant au centre historique de Beauvais (cathédrale, ancien palais épiscopal,

Plus en détail