Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS... 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS... 4"

Transcription

1 STRATEGIE DE FORMATION PROGRAMME JUNIOR Juin 2015

2 Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS LES ACTIVITÉS DE FORMATION DU PROGRAMME JUNIOR DESTINÉES AUX JUNIORS LE BRIEFING PRÉ-DÉPART PLAN DE FORMATION INDIVIDUEL SÉMINAIRE JUNIORS COMMUNAUTÉS DE PRATIQUES

3 Introduction L'objectif général du Programme Junior est de «contribuer au développement ciblé d'une nouvelle génération de professionnels de la coopération internationale et, dans le même temps, au renforcement des capacités et au développement durable dans les pays partenaires». Le Programme Junior a la conviction qu'une formation et un accompagnement adéquats, entre autres mesures, permettront aux Assistants juniors de développer les compétences requises pour exécuter correctement leurs futures tâches de professionnels de la coopération internationale. Aussi le Programme Junior a-t-il formulé le résultat suivant : «Les Juniors bénéficient d'une formation de départ ciblée et intensive ainsi que de formations ciblées dispensées au cours de leur mission de Junior, grâce auxquelles ils seront en mesure de continuer à développer leurs compétences et d'accroître leur contribution au projet/programme.» Le présent document a pour objet d'esquisser la stratégie de formation qui contribuera à atteindre le résultat et l'objectif général susmentionnés. Cette stratégie s adresse à deux groupes cibles. D'une part, nous concentrons notre attention directement sur les Assistants juniors (= sujet de ce document), mais nous souhaitons, d'autre part, aussi offrir aux coach le support nécessaire en vue d'optimiser la qualité de l'accompagnement qu'ils fourniront aux Juniors (= sujet d une autre note). La «cohérence» est un aspect prioritaire de cette stratégie de formation du Programme Junior : - d'une part, nous visons la cohérence et la complémentarité entre les différentes activités de formation, et ce, afin de garantir l'acquisition ou la consolidation des compétences visées à travers ces différentes activités ; - d'autre part, nous visons aussi la cohérence et les échanges avec le programme de formation des Assistants techniques mis en place au sein de la CTB. Il y a en effet lieu de veiller à ce que le contenu des activités de formation reste en phase avec les nouvelles tendances et réponde à l'évolution des besoins dans le secteur du développement. 3

4 1 Approche de la stratégie de formation axée sur les Assistants juniors Dans une première phase, nous avons dressé une liste des compétences potentielles qu'un coopérant de nos jours doit maîtriser. Cette liste a été mise au point sur la base de divers documents et entretiens (Echos Sud, Backbone Strategy EC, étude Acodev/NGOfederatie ). Les membres du Programme Junior et de l'équipe de formation indiqueront, pour chaque compétence, dans quelle mesure il importe de la développer dans le cadre du Programme Junior et de quelle manière ce développement peut être favorisé (à travers une activité de formation ou à l'aide d'une autre méthodologie). Dans un deuxième temps, le Programme Junior et l'équipe de formation se sont mis d'accord sur l'organisation et le contenu des différents outils et activités de formation. Des spécialistes des différentes thématiques ont été consultés à cette fin. 4

5 2 Les activités de formation du Programme Junior destinées aux Juniors 2.1 Le briefing pré-départ Concept Avant leur départ sur le terrain, les Juniors participent à un briefing pré-départ commun d'une douzaine de jours. Celui-ci doit leur permettre d'assumer leur fonction de Junior sur le terrain Cadre de compétences / connaissances pour le briefing prédépart et objectifs correspondants SENSIBILITÉ INTERCULTURELLE Gestion du stress dans un contexte interculturel Capacité à résoudre les problèmes dans un contexte interculturel (une attention particulière étant accordée à l'esprit d'analyse et à la pensée systémique ainsi qu'au sens de la participation) Position et attitude de l'assistant junior OBJECTIF : Les Juniors apprennent à identifier le stress et assimilent des méthodes pour le gérer. Il importe à cet égard de développer un réseau, de prendre du recul et de demander, à temps, l'aide d'autres personnes. OBJECTIF : Les Juniors se rendent compte que la résolution de problèmes peut être différente dans un contexte interculturel. Ils assimilent des techniques pour aborder concrètement les problèmes dans un contexte interculturel et engranger des résultats. Les Juniors acquièrent une bonne compréhension de la pensée systémique (comprendre les éléments d'un problème et les placer dans leur contexte pour pouvoir résoudre soi-même le problème) et de l'esprit d'analyse (un problème d'apparence très complexe peut être résolu en le scindant en différentes composantes et en cherchant une solution pour celles-ci) et savent y recourir dans les situations concrètes qu'ils rencontrent sur le terrain. Une attention est aussi accordée au sens de la participation en vue de trouver des solutions durables aux problèmes. OBJECTIF : Les Juniors examinent les attitudes que peuvent adopter les expatriés dans diverses situations et la manière dont celles-ci seront perçues par leur entourage. Les Juniors réfléchissent aux positions et rôles que les expatriés et les Juniors peuvent assumer dans leur environnement professionnel et privé. Les Juniors ont conscience que les choix qu'ils feront en termes de position/attitude ne seront pas sans conséquence. Les Juniors apprennent à choisir consciemment l'attitude/la position qu'ils adopteront et sont 5

6 capables de les adapter. REMARQUE : Une piste intéressante à cet égard consiste à terminer la journée par une discussion sur l'attitude / la position adoptée par le Junior au cours des activités de la journée écoulée. Communication efficace dans un contexte interculturel OBJECTIF : 1) Les Juniors réalisent l'importance d'une communication claire et transparente dans différentes situations : présentation de leurs tâches, présentation du projet/programme, discussion des points d'amélioration lors des cercles de développement, gestion des conflits avec des partenaires locaux, etc. 2) Les Juniors apprennent des techniques permettant d'améliorer la communication et acquièrent une bonne compréhension des différents styles de communication. 3) Les Juniors réalisent l'importance d'être à l'écoute et de bien observer avant de réagir avec diplomatie. 4) Les Juniors sont conscients de leur communication non verbale et de l'impact que celle-ci a sur les autres (vêtements, attitude, niveau de voix ) REMARQUE : Lors des différents thèmes abordés dans le volet «apprentissage interculturel», une attention particulière est accordée à la communication du Junior. Celui-ci recevra un feed-back régulier à cet égard de la part de l'accompagnateur et/ou du groupe. Brève introduction théorique aux styles de communication des individus avec exercices complémentaires. Exercices de groupe sur la base de cas réalistes, comme, par exemple, la préparation d'un entretien de fonctionnement. Gestion des conflits dans un contexte interculturel Gestion du changement OBJECTIF : Les Juniors appliquent les compétences nouvellement acquises dans le cadre interculturel dans des situations de conflit réalistes pour eux. Ils se rendent compte de leurs propres points d'attention face à ce genre de situations (être à l'écoute, observer, réfléchir avant d'agir, développer ses capacités à négocier, savoir communiquer avec diplomatie, être conscient des conséquences de son attitude/comportement, demander de l'aide si nécessaire, prendre du recul, avoir le sens de la participation, privilégier la pensée systémique ). OBJECTIF : Les Juniors réalisent que les processus de développement sont des processus de changement qui peuvent susciter une certaine résistance. À quel niveau situer cette résistance? Comment l'identifier? Comment la 6

7 gérer? NOUVEL EMPLOYEUR Les valeurs de la CTB et du Programme Junior (lutte contre la corruption, intégrité, diplomatie, compétences sociales innovantes, sens des responsabilités, respect, engagement, empathie) Attitude d'apprentissage (dans le cadre du Programme Junior) OBJECTIF : Les Juniors réfléchissent aux valeurs de la CTB et du Programme Junior REMARQUE : Il est possible de réaliser cet exercice en interrogeant les Juniors, à la fin du briefing, sur les valeurs qui sont, selon eux, et sur la base de leurs expériences au cours de ce briefing, celles de la CTB / du Programme Junior. OBJECTIF : 1) Les Juniors comprennent la vision du Programme Junior sur l'attitude d'apprentissage 2) Les Juniors savent utiliser correctement les outils favorisant le développement de leurs compétences (formats cercles de développement, plan de développement ) Thèmes transversaux OBJECTIF : 1) Les Juniors comprennent l interprétation faite par la CTB des thèmes transversaux et acquièrent une compréhension de base en la matière dans le prolongement de l'infocycle. 2) Les Juniors, accompagnés à cette fin par un expert thématique, intègrent 1 thème transversal dans la description de leur fonction et définissent les objectifs à atteindre en la matière. Connsaissances générales sur la CTB / le Progrmme Junior / l'ong Connaissance contexte projet/ programme où travaillera le Junior OBEJCTIF : les Juniors prennent conscience du rôle et de la place de la CTB (ou de l'ong) / du Programme Junior dans le paysage de la coopération au développement, comprennent le fonctionnement de la CTB / du Programme Junior (ou de l'ong), font connaissance des différents départements, savent quels défis doivent relever la CTB / le Programme Junior (ou l'ong) à l'avenir, ont conscience de la place de leur fonction dans l'ensemble de la CTB (ou de l'ong), savent appliquer les règles et les procédures. OBJECTIF : Les Juniors acquièrent une bonne compréhension du contexte de leur projet/programme et des attentes vis-à-vis des Juniors engagés dans ce projet/programme. 7

8 GESTION DU PROJET/PROGRAMME Connaissance de la gestion de projet/programme telle qu'appliquée actuellement par la CTB (PCM, Outcome Mapping?, appui budgétaire?, nouvelle approche de projet?) Connaissance du système de suivi et d'évaluation (M&E) de la CTB (l'ong) OBJECTIF : 1) Les Juniors comprennent les documents de formulation de leur projet/programme, ainsi que la terminologie en vigueur, et savent dans quelle phase se trouve leur projet. 2) Les Juniors acquièrent une connaissance de base des systèmes de gestion de projet/programme mis en oeuvre par la CTB et/ou l'ong. OBJECTIF : 11) Les Juniors se familiarisent avec les principes du système M&E «MoreResults» de la CTB (l'ong) 2) Les Juniors réalisent l'importance du M&E 3) Les Juniors savent appliquer les principes de M&E eu égard aux résultats visés dans le cadre de leurs tâches (par ex., ils sont en mesure de formuler des indicateurs pour leurs propres tâches et d'en assurer le suivi). COMPÉTENCES TECHNIQUES Développer les compétences techniques et spécifiques directement liées à la description de fonction de Junior Connaissance des procédures relatives aux marchés publics OBJECTIF : Des modules sur mesure permettent aux Juniors de développer les compétences techniques nécessaires à l'exécution de leurs tâches (développer les capacités locales, étudier les marchés publics, établir un plan de communication, M&E, former les formateurs ). OBJECTIF : Les Juniors comprennent pourquoi la CTB recourt à des marchés publics, savent quelles tâches ils sont autorisés à exécuter ou non et ont conscience des risques inhérents au non-respect des règles en la matière Timing Le briefing pré-départ à l'intention des Juniors est organisé 2 fois par an : - en février - en septembre. Ce briefing dure une douzaine de jours. 8

9 2.1.4 Cohérence avec les autres parties de la formation Lien avec le plan de formation individuel Au terme du briefing pré-départ mais avant le départ du Junior, celui-ci examinera avec la Collaboratrice Encadrement et Suivi, avec des infos éventuelles fournies par le formateur «Vivre et travailler à l étranger», l'évolution des compétences visées par le briefing prédépart. Sur la base de celle-ci, quelques premières suggestions seront alors formulées pour le plan de formation individuel. La CES en informe par écrit le Junior et le coach. Ces suggestions feront l'objet d'une évaluation lors de l'entretien de planning qui aura lieu approximativement 1,5 mois après l'arrivée du Junior sur le terrain et qui a pour objet d'évaluer le trajet de formation individuel de celui-ci. Si cela se justifie, elles seront intégrées dans le plan de formation individuel du Junior. 2.2 Plan de formation individuel Concept Le Junior et le coach profitent entre autres des entretiens des cercles de développement pour établir un plan de formation individuel pour le Junior et en assurer le suivi. Le plan de formation individuel vise le développement par le Junior des compétences suivantes : A/ Compétences obligatoires : Il s'agit des compétences que tout Junior doit développer. Le Programme Junior détermine pour chacune de ces compétences obligatoires l'objectif à atteindre au terme de 2 ans d'expérience sur le terrain. Lors des entretiens des cercles de développement, le Junior et le coach évaluent l'évolution de ces différentes compétences. Si tel s'avère nécessaire pour atteindre le niveau visé, ils peuvent par exemple prévoir une formation du Junior dans un de ces domaines. B/ Compétences facultatives : Ce sont des compétences qui diffèrent de Junior à Junior et que le coach et le Junior ont décidé, de commun accord, de développer plus avant, vu l'impact direct qu'elles ont sur la réalisation des tâches du Junior. Pour financer les formations organisées dans ce cadre, le Programme Junior prévoit une enveloppe de 1000 euros par année. Si plusieurs Juniors requièrent des formations similaires, la Représentation (ou éventuellement le Programme Junior) peut opter pour des formations communes et les imputer sur les budgets de formation des Juniors. Cette formule offre non seulement l'avantage de réduire les coûts des formations, mais permet en outre de développer un programme sur mesure pour les Juniors. 9

10 2.2.2 Cadre de compétences / connaissances pour le trajet de formation individuel Les compétences obligatoires ont été définies dans la liste ci-dessous. Les niveaux de ces compétences seront définies en 2016 dans une matrice de compétences Compétences obligatoires pour tous les Juniors COMPÉTENCES NIVEAU À ATTEINDRE APRÈS 2 ANS DE CONTRAT Autonomie Attitude d apprentissage Flexibilité/ capacité d'adaptation Prise d'initiative réfléchie Collaboration de groupe Capacité d'écoute Compétences diplomatiques / capacité de négociation Gestion financière (à partir de la 2 e année des Juniors) Sensibilité interculturelle Travail méthodique et structuré Renforcement des capacités locales Gestion des ressources humaines (à ne développer obligatoirement qu'à partir de la deuxième année de contrat) Gestion axée sur les résultats en matière de développement M&E Gestion du stress Gestion du changement et facilitation Gestion de projet/ programme Compétences de communication / corriger Le Coach et le Junior visent à assurer qu'au bout des deux premières années, le Junior remplit les critères fixés pour chacune des compétences. Le Junior et son coach peuvent aussi décider de relever le niveau des compétences à atteindre. 10

11 Compétences facultatives à développer par le biais du plan de formation individuel Connaissances en informatique Par ex., pour mieux exécuter des tâches informatiques (logiciels des programmes de communication, création de sites Web, statistiques ) Connaissances linguistiques Compétences techniques dans certaines disciplines Développement de compétences dans le domaine des thèmes transversaux de la CTB (genre, écologie, lutte contre la corruption ) Par ex., un cours d'apprentissage de base de la langue locale. Par ex., une spécialisation M&E, marchés publics niveau avancé, méthodologies participatives dans des contextes culturels spécifiques, formation SIG niveau avancé, techniques de formation niveau avancé Par ex., le Junior suit un cours e-learning sur la corruption Compétences de rapportage Les Juniors doivent développer des capacités de rédaction de rapports bien conçus et bien structurés. Le coach et l'assistant junior décident quelles compétences facultatives le Junior s'attachera à développer et déterminent eux-mêmes les critères à remplir en la matière Cohérence avec les autres parties de la formation Le briefing pré-départ : le développement de certaines compétences déjà abordées lors du briefing pré-départ sera poursuivi dans le trajet de formation individuel du Junior. Séminaire Juniors : le Programme Junior contribue au développement et assure le suivi d une partie des compétences obligatoires lors du Séminaire Juniors Outils de suivi du plan de formation individuel Les outils suivants ont été développés : Règles concernant le type de formations pouvant être financées sur le budget formation Format pour les demandes de formation Format pour les rapports de formation Adaptation des formats des cercles de développement 11

12 Comme décrit ci-dessus, une matrice de compétences doit être définie. Les grandes lignes ont déjà été établies. 2.3 Séminaire Juniors Avec le briefing de départ et la matrice de compétences, le Séminaire Juniors est le troisième volet que le Programme Junior espère de développer dans le programme actuel. Actuellement, il s agit d une proposition qui est sur la table. Aucune décision définitive a été prise Concept Tout au long de leur carrière, les Juniors peuvent participer deux fois à un Séminaire Juniors. Une première participation est possible après 6 premiers mois d'expérience sur le terrain. Une seconde participation est possible après au moins 17 mois d'expérience sur le terrain dans le cadre du Programme Junior et au maximum 6 mois après la fin du contrat Junior. Le Séminaire Juniors a pour objectif : de favoriser les expériences interculturelles entre les Juniors pour leur permettre d'apprendre les uns des autres ; de former les Juniors aux compétences obligatoires Compétences/ connaissances à développer pendant le Séminaire Juniors Évolution des compétences de base du Junior dans un contexte interculturel (autonomie, faculté d'apprentissage, gestion du stress, prise d'initiative réfléchie, capacité d'adaptation, capacité d'écoute, collaboration de groupe, compétences de communication) OBJECTIF : Stimuler la réflexion des Juniors sur leurs propres actes dans des situations interculturelles difficiles et les confronter aux réactions d'autres Juniors. MÉTHODOLOGIE : Les Juniors préparent tous un cas sur une expérience interculturelle potentiellement difficile en suivant le schéma suivant (?) (esquisse de la situation + identification des personnes impliquées + propres rôle et réaction + rôle et réaction des autres + sentiment final + réflexion sur une meilleure manière d agir?). Les Juniors sont répartis en plusieurs petits groupes selon qu'ils ont des cas similaires. Théâtre d'action par cas avec contribution du groupe / OU exercice d'évaluation DURÉE : ½ journée Pensée systémique dans un contexte interculturel OBJECTIF : À déterminer sur la base de l'input du service de formation 12

13 Gestion des ressources humaines (+ gestion du changement et facilitation + renforcement des capacités locales) OBJECTIF : 1) Les Juniors apprennent à connaître leurs propres forces et faiblesses ainsi que celles de leurs collègues sur le terrain 2) Les Juniors acquièrent une connaissance des techniques de renforcement des capacités locales et de facilitation de la gestion du changement. 3) Les Juniors appliquent les connaissances acquises aux situations de travail qu'ils rencontrent sur le terrain et reçoivent un feed-back du formateur. DURÉE : 1 jour Gestion financière OBJECTIF : Introduction aux systèmes de gestion financière les plus courants. Points d'attention, etc. pour le suivi des projets. DURÉE : 1 jour Module au choix Marchés publics OBJECTIF : Approfondir les connaissances en matière de marchés publics et recevoir un feed-back concret sur les problèmes de marchés publics auxquels peuvent être confrontés sur le terrain les Juniors amenés à jouer un rôle actif en la matière. DURÉE : ½ journée Importance de la sensibilisation du Nord OBJECTIF : Les Juniors jettent les bases de l'élaboration d'un projet de sensibilisation concret pour la Belgique et bénéficient à cet effet d'un encadrement DURÉE : 1/2 journée Thèmes transversaux OBJECTIF : Les Juniors reçoivent un feed-back relatif au thème transversal qu'ils ont intégré dans la description de leur fonction dans le cadre du briefing pré-départ. Suite à la gestion de projet/programme abordée lors du briefing pré-départ Suite au M&E abordé lors du briefing pré-départ Module au choix : Réflexion et débat sur la problématique du développement Développement capacités locales des 13

14 Gestion axée sur les résultats en matière de développement Timing du Séminaire Juniors Un Séminaire Juniors de trois jours est organisé chaque année. Les Juniors ayant travaillé au moins 6 mois sur le terrain en tant que Junior peuvent y participer. 2.4 Communautés de pratiques Concept Les Juniors peuvent échanger leurs expériences entre eux ainsi qu'avec des experts via des pages spécialisées du site intranet de la CTB en vue d'améliorer leurs compétences techniques Compétences/ connaissances à développer à travers des communautés de pratiques Une spécialisation M&E, marchés publics niveau avancé, méthodologies participatives dans des contextes culturels spécifiques, formation SIG niveau avancé, techniques de formation niveau avancé 14

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Comptes rendus experts des compétences et guide de développement Paul Durand 21 Boulevard Haussmann 75009 PARIS T 01 80956881 I www.groupehumanmobility.fr

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail

Formation Conseil - Recrutement

Formation Conseil - Recrutement Gobbelsrode 42, 3220 HOLSBEEK. Tél: 016/62.35.22 info@amvr.be www.amvr.be Formation Conseil - Recrutement Formation Points de départ : Notre objectif principal est de contribuer au succès de votre entreprise.

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Formation des formateurs en entreprise

Formation des formateurs en entreprise en entreprise Le (CQFA) du Cégep de Chicoutimi et le Service de formation continue de l'université du Québec à Chicoutimi (UQAC) unissent leurs efforts et leur expertise respective pour offrir aux organisations

Plus en détail

COACHING COACHING. L humain est le capital le plus précieux de votre entreprise FORMATION

COACHING COACHING. L humain est le capital le plus précieux de votre entreprise FORMATION L humain est le capital le plus précieux de votre entreprise FORMATION LE EFFICACE DES COMMERCIAUX Déterminer les compétences clés génératrices de résultats. Identifier les progrès individuels et collectifs

Plus en détail

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE

DYNAMISER SON MANAGEMENT D ÉQUIPE 1 2 3 4 Développer sa posture managériale : s affirmer dans tous les rôles de manager Définition du rôle et fonction du manager : donner du sens, épauler, accompagner, écouter... Encadrer plus efficacement

Plus en détail

Exemple 360. Questionnaire Leadership Thomas. Personnel & Confidentiel

Exemple 360. Questionnaire Leadership Thomas. Personnel & Confidentiel Feed-back 360 Exemple 360 Questionnaire Leadership Thomas Personnel & Confidentiel Introduction Comment lire votre rapport Feed-back 360? Moyenne par compétence Représentation graphique des 5 meilleures

Plus en détail

Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 68,661

Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 68,661 Initulé de poste et classe : Avis de vacance de poste n : Fonctionnaire chargé de la collecte de fonds/de la visibilité (P-3) 5027FE-RE Date limite de dépôt des candidatures : 10.06.2015 Unité administrative

Plus en détail

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE Plan des consultations avec les parties prenantes extérieures pendant la phase 2 de l examen et de la

Plus en détail

Développer les compétences individuelles

Développer les compétences individuelles Cercles de développement Développer les compétences individuelles Guide pratique Avec tous nos remerciements à nos collègues du SPF Mobilité et Transports pour leur précieuse collaboration. Cercles de

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Formatation : Enregistré sous le numéro 54 17 01320 17 REMBOURSEMENT OPCA 2014-2015

Formatation : Enregistré sous le numéro 54 17 01320 17 REMBOURSEMENT OPCA 2014-2015 - Tél. 06 74 07 52 22 - www.rh-easy.com 2 rue du Commandant l Herminier - Formatation : REMBOURSEMENT OPCA 2014-2015 Management Communication Commerciale Relation client Droit social / Droit du travail

Plus en détail

Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal

Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal Note d orientation Deuxième Forum d apprentissage du programme ACCA, 25-29 octobre 2010, Dakar, Sénégal Évaluer comment l adaptation aux changements climatiques contribue à la réduction de la pauvreté

Plus en détail

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique?

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Formation et pratiques d enseignement en questions Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Abdel-Jalil AKKARI 1, (HEP-BEJUNE) et Sylvain RUDAZ (IFMES) Elément structurel des nouvelles

Plus en détail

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta PROJET FORMATION DE LEADERS POUR LA DEMOCRATISATION ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL DANS LA MUNICIPALITE DE SAN JOSE DE CUCUTA COLOMBIE. 1. CADRE D'INSERTION DU PROJET Les conditions de vie de la population,

Plus en détail

MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE

MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE Compétences de base MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE À quoi sert ce document? Comme base pour rédiger une offre d emploi ; Comme outil pour le screening

Plus en détail

QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS. Préparé pour: Par: Session: 22 juil. 2014. Madeline Bertrand. Sample Organization

QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS. Préparé pour: Par: Session: 22 juil. 2014. Madeline Bertrand. Sample Organization QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS Préparé pour: Madeline Bertrand Par: Sample Organization Session: Improving Interpersonal Effectiveness 22 juil. 2014 Behavioral EQ (QE comportemental),

Plus en détail

PROFILS DES COMPETENCES. Mai 2011

PROFILS DES COMPETENCES. Mai 2011 PROFILS DES COMPETENCES Mai 2011 Johannes Partanen et Jukka Hassinen, Partus Ltd. Le profil de compétences peut être modifier et utiliser dans d autres environnements opérationnelles (comme l entreprises

Plus en détail

Présentation de l équipe

Présentation de l équipe Libérer et révéler les potentiels individuels et collectifs Présentation de l équipe Consultants coachs et formateurs : Certifiés en coaching individuel et team building Formés en AT, PNL, approche systémique.

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

Management - Ressources humaines Exemples de formations

Management - Ressources humaines Exemples de formations Management - Ressources humaines Exemples de formations Management - Ressources humaines - Animation d'équipes - Les entretiens professionnels d'évaluation - L'intégration de nouveaux salariés - Anticiper

Plus en détail

L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE

L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE N 198 PETREIN Olivier L IMPACT DES N.T.I.C. DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES CADRES DE L INSTITUTION MILITAIRE Introduction L'emploi des Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication

Plus en détail

UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES. Comment les thèmes ont-ils été choisis? Comment choisir parmi les 28 fiches?

UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES. Comment les thèmes ont-ils été choisis? Comment choisir parmi les 28 fiches? Introduction UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES Comment les thèmes ont-ils été choisis? Sur base du diagnostic qualité des 5 CEFA du Hainaut Occidental, des marges de progrès

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Introduction Ce document est une introduction aux huit principes de management sur lesquels sont fondées les normes relatives au système de management de la série

Plus en détail

L art de diriger. Leadership conduire une équipe Management organiser une équipe

L art de diriger. Leadership conduire une équipe Management organiser une équipe L art de diriger Leadership conduire une équipe Management organiser une équipe hotelleriesuisse Formation continue Chemin de Boston 25 1004 Lausanne Téléphone +41 (0)21 320 03 32 Fax +41 (0)21 320 02

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS

MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS MÉTHODOLOGIE DE L ASSESSMENT CENTRE L INSTRUMENT LE PLUS ADÉQUAT POUR : DES SÉLECTIONS DE QUALITÉ ET DES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT FONDÉS 1. Introduction Placer la «bonne personne au bon endroit» représente

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Table des matières. D autres prestations peuvent être offertes selon les désirs et besoins spécifiques de chaque institution ou entreprise.

Table des matières. D autres prestations peuvent être offertes selon les désirs et besoins spécifiques de chaque institution ou entreprise. PRESTATIONS _ Table des matières 1 Vivre, communiquer et évoluer ensemble 2 Prendre sa place au sein d un groupe 3 Travailler en réseau 4 Bien vivre les changements 5 Nouvelles situations, nouvelles compétences

Plus en détail

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ)

Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Action Ciné Média Jeunes (ACMJ) Rue Godefroid 20 5000Namur Belgique 0476 / 84 94 56 081 / 74 29 19 www.acmj.be info@acmj.be Héloïse Rouard : heloise.rouard@acmj.be Manuela

Plus en détail

Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise

Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise Source : "Comptable 2000 : Les textes de base du droit comptable", Les Éditions Raouf Yaïch. Contrôle interne et organisation comptable de l'entreprise Le nouveau système comptable consacre d'importants

Plus en détail

NORME PROFESSIONNELLE (À

NORME PROFESSIONNELLE (À NORME PROFESSIONNELLE (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL EN AGROBUSINESS TITRE DE NIVEAU II contenu des modules de formation

FORMATION RESPONSABLE COMMERCIAL EN AGROBUSINESS TITRE DE NIVEAU II contenu des modules de formation Niveau Code Module Intitulé Unité d Enseignement Objectifs B B AF 2 Agro-fourniture Agro-ressources Acquérir une connaissance approfondie du marché des céréales alimentaires et non alimentaires dans un

Plus en détail

RESULTATS DE L'ENQUETE DE SATISFACTION en Communication Interne ("Clin d'œil" et Intranet) CTB Bénin - Février 2012

RESULTATS DE L'ENQUETE DE SATISFACTION en Communication Interne (Clin d'œil et Intranet) CTB Bénin - Février 2012 RESULTATS DE L'ENQUETE DE SATISFACTION en Communication Interne ("Clin d'œil" et Intranet) CTB Bénin - Février 2012 "Clin d'œil" Sur l'ensemble des 179 abonnés à la liste de diffusion du "Clin d'œil",

Plus en détail

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL Introduction 6 juillet 2012 Introduction Toutes les informations contenues dans ce rapport sont confidentielles et uniquement destinées à la personne ayant rempli le questionnaire.

Plus en détail

LA PROCEDURE D'EVALUATION A.NA.PSY.p.e. EST LE RESULTAT D'UNE RECHERCHE

LA PROCEDURE D'EVALUATION A.NA.PSY.p.e. EST LE RESULTAT D'UNE RECHERCHE LA PROCEDURE D'EVALUATION A.NA.PSY.p.e. EST LE RESULTAT D'UNE RECHERCHE CETTE RECHERCHE A ETE FINANCEE PAR Le Ministère des Affaires Sociales et de l'emploi, Direction Générale de la Santé,Sous- Direction

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients

Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 1 décembre 2014 Conclusions du Conseil sur l'innovation dans l'intérêt des patients Session du Conseil Emploi, politique sociale,

Plus en détail

Transformez votre relation au monde!

Transformez votre relation au monde! Transformez votre relation au monde! Formations certifiantes PNL QUEST interactive 2013-2014 Qu est-ce que la PNL? La PNL (Programmation Neuro-linguistique) est une discipline développée dans les années

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229

SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 SOUTIEN INFORMATIQUE DEP 5229 Le Diplôme d études professionnelles D.E.P. en soutien informatique a une durée totale de 1800 heures à temps plein. Le programme permet de développer les compétences nécessaires

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

Offre d emploi. Profil de fonction

Offre d emploi. Profil de fonction Offre d emploi Profil de fonction CONSEILLER(ÈRE) - GESTIONNAIRE DE PROJET (m/f) Service Infor Gaz et Electricité / Collectif Solidarité Contre l'exclusion asbl. 1 Contexte de la fonction Référence : CGP

Plus en détail

TUTORAT. U Guelma. Guide du Tuteur FMISM

TUTORAT. U Guelma. Guide du Tuteur FMISM TUTORAT Guide du Tuteur Définition. Le tutorat est une mission de suivi et d'accompagnement permanents de l'étudiant afin de faciliter son intégration dans la vie universitaire et son accès aux informations

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE LIGNE DIRECTRICE N 6 LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE Le 15 novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DE LA LIGNE DIRECTRICE... 3 Pratiques prudentes

Plus en détail

Préparation aux concours de cadre supérieur de la Fonction Publique Territoriale

Préparation aux concours de cadre supérieur de la Fonction Publique Territoriale MANANTRA CONCEPT : Ce n'est pas de la Formation c'est du Coaching Http://www.manantra.com Préparation aux concours de cadre supérieur de la Fonction Publique Territoriale http://www.manantra.com Table

Plus en détail

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group

2 Quels usages peut-on faire du focus group? Encadré 1 L utilisation du focus group en évaluation. Explicitation Restitution. Usages du focus group LE FOCUS GROUP 1 Pourquoi utiliser cet outil en évaluation? Un focus group est un type d entretien de groupe composé de personnes concernées par une politique de développement ou une intervention. Il est

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René PALACIN Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

GUIDE POUR L ÉLABORATION D UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE POUR L ÉLABORATION D UN CAHIER DES CHARGES GUIDE POUR L ÉLABORATION D UN CAHIER DES CHARGES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Cadre de bonnes pratiques pour l e-learning

Cadre de bonnes pratiques pour l e-learning Cadre de bonnes pratiques pour l e-learning Grungtvig 2 - ESOFEL Stratégies pour un apprentissage ouvert et flexible Un projet de partenariat européen West Lothian College, Royaume-Uni Greta du Velay,

Plus en détail

Les 5 étapes du management des. risques routiers. pour les entreprises et les collectivités

Les 5 étapes du management des. risques routiers. pour les entreprises et les collectivités Les 5 étapes du management des risques routiers pour les entreprises et les collectivités Qu'est-ce que le C.P.A.T.S.? Le C.P.A.T.S., Centre de Psychologie Appliquée aux Transports et à leur Sécurité,

Plus en détail

Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique

Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique Guide pour l élaboration du bilan nominatif du volontaire en Service Civique Sommaire 1. Objectif du bilan nominatif de Service Civique...2 2. Méthode d élaboration du bilan nominatif de Service Civique...2

Plus en détail

2. Eléments de langage/speaking points

2. Eléments de langage/speaking points A10278 - Mme Quintin participe à la conférence "Gérer les transitions: l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen." Lyon, 17-18 septembre 2008 2. Eléments de langage/speaking points [Salutations

Plus en détail

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Le projet de socle de connaissances, de compétences et de culture,

Plus en détail

- savoir communiquer en anglais par oral et écrit dans un contexte international.

- savoir communiquer en anglais par oral et écrit dans un contexte international. LA FORMATION HUMAINE La forêt et les milieux naturels sont l'enjeu de plus en plus d'attentes diverses de la part de la société et de la filière. Placé au cœur de ces attentes souvent contradictoires,

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE

PROMOTION DE LA SANTE PROMOTION DE LA SANTE Charte d'ottawa La première Conférence internationale pour la promotion de la santé, réunie à Ottawa, a adopté le 21 novembre 1986 la présente "Charte" en vue de contribuer à la réalisation

Plus en détail

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION

DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION ISO/CEI/GEN 01:2001 DECLARATION ISO/CEI SUR LA PARTICIPATION DES CONSOMMATEURS AUX TRAVAUX DE NORMALISATION Avant-propos Parallèlement à l'essor rapide du commerce international des biens et services,

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Fédérer, responsabiliser votre personnel autour d un projet commun. Un outil intelligent de management. Séminaire démarche qualité en hôtellerie, 23/01/07

Plus en détail

DESCRIPTION DU PROGRAMME PLATO

DESCRIPTION DU PROGRAMME PLATO Opération PLATO Programme 2008-2009 Un tremplin pour les PME / PMI Dossiier «ENTREPRISE» 1 DESCRIPTION DU PROGRAMME PLATO 1- DESCRIPTION DU PROGRAMME PLATO L'origine de PLATO PLATO est un programme de

Plus en détail

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions :

Pour rappel, l entretien annuel est un acte de management qui recouvre trois principales fonctions : L entretien annuel d évaluation : mode d emploi De quoi parlons-nous? Après avoir montré que l évaluation est un acte de management chargé d enjeux pour l ensemble des acteurs de l entreprise (cf. Fiche

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL».

Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL». Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL». généraux de la formation Le programme a pour objectif d apporter ou d améliorer la maîtrise des compétences

Plus en détail

Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante?

Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante? Unité 2.2.a Qu est-ce que l écoute active? Pourquoi la qualité d écoute du tuteur est-elle importante? Durée Compétence A l'issue de la formation, les tuteurs: 45-75 minutes Compétence 10 : Capacité à

Plus en détail

Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes

Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes Convention européenne sur la promotion d'un service volontaire transnational à long terme pour les jeunes Strasbourg, 11.V.2000 Préambule Les Etats membres du Conseil de l'europe et les autres Etats Parties

Plus en détail

Méthodes d apprentissage

Méthodes d apprentissage UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Annexe au plan d études du BMed en médecine humaine Méthodes d apprentissage

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

REFERENTIEL METIER CONSEILLER EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE

REFERENTIEL METIER CONSEILLER EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE REFERENTIEL METIER CONSEILLER EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE La profession de conseiller en économie sociale familiale a fait l objet d investigations importantes en terme d inscription professionnelle,

Plus en détail

Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada

Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada Formation et Coaching en Leadership inclusif et en Management interculturel Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada Une approche holistique

Plus en détail

Tableau parcours. Année scolaire Diplôme(s) préparé(s) Engagements associatifs Expériences professionnelles Formations complémentaires

Tableau parcours. Année scolaire Diplôme(s) préparé(s) Engagements associatifs Expériences professionnelles Formations complémentaires Tableau parcours Année scolaire Diplôme(s) préparé(s) Engagements associatifs Expériences professionnelles Formations complémentaires 20.. / 20.. Légende : Diplôme(s) préparé(s) : marquer ici le(s) diplôme(s)

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

JOURNÉE TEAM BUILDING:

JOURNÉE TEAM BUILDING: JOURNÉE TEAM BUILDING: PROPOSITION - 1/ TEAM BUILDING À CHEVAL PROPOSITION - 2/ TEAM BUILDING THEATRE 1 DEUXIEME PARTIE DE LA JOURNEE, APRES LE DEJEUNER PROPOSITION 1: TEAM BUILDING A CHEVAL Team Building

Plus en détail

Poste : GESTIONNAIRE DE STOCKS. Conditions d accès à la profession : Tâches :

Poste : GESTIONNAIRE DE STOCKS. Conditions d accès à la profession : Tâches : Norme professionnelle (À utiliser pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Description du poste (selon la

Plus en détail

EXIGENCES MINIMALES RELATIVES À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS LORS DE SONDAGES RÉALISÉS PAR UN ORGANISME PUBLIC OU SON MANDATAIRE

EXIGENCES MINIMALES RELATIVES À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS LORS DE SONDAGES RÉALISÉS PAR UN ORGANISME PUBLIC OU SON MANDATAIRE EXIGENCES MINIMALES RELATIVES À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS LORS DE SONDAGES RÉALISÉS PAR UN ORGANISME PUBLIC OU SON MANDATAIRE JUIN 1999 Exigences minimales relatives à la protection des

Plus en détail

Projet d'engagements de Henkel dans le cadre d'une procédure de non-contestation de griefs dans les affaires n 06/OOOlF et 06/0042F

Projet d'engagements de Henkel dans le cadre d'une procédure de non-contestation de griefs dans les affaires n 06/OOOlF et 06/0042F 3 Projet du 2l août 20 13 Projet d'engagements de Henkel dans le cadre d'une procédure de non-contestation de griefs dans les affaires n 06/OOOlF et 06/0042F Au cours de l'année 2008 et à la suite des

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2. Compétences spécifiques liées à l'activité. Objectifs

Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2. Compétences spécifiques liées à l'activité. Objectifs 1 Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2 -- s'opposer individuellement avec les jeux d'oppositions duelles Compétences spécifiques liées à l'activité -- rencontrer un partenaire

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/09/102 DÉLIBÉRATION N 09/055 DU 1 ER SEPTEMBRE 2009 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION DE LA FORMATION

LIVRET DE PRESENTATION DE LA FORMATION Règlement du diplôme Livret de présentation de la formation Livret de suivi de formation LIVRET DE PRESENTATION DE LA FORMATION ACCOMPAGNATEUR - ANIMATEUR MONITEUR Fédération Française de Vol Libre 2014

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage «La façon de nous voyons les choses est la source de la façon dont nous pensons et de la façon dont nous agissons Jamais nous

Plus en détail

TECHNICIENS EN GÉNIE INDUSTRIEL ET EN GÉNIE DE FABRICATION. Poste : Conditions d accès à la profession : INDUSTRIEL ET EN GÉNIE DE FABRICATION

TECHNICIENS EN GÉNIE INDUSTRIEL ET EN GÉNIE DE FABRICATION. Poste : Conditions d accès à la profession : INDUSTRIEL ET EN GÉNIE DE FABRICATION Norme professionnelle (Pour décrire des emplois de la chaîne d'approvisionnement, réaliser des évaluations du rendement, élaborer des plans de carrière, etc.) Poste : Description du poste (selon la définition

Plus en détail

Formation internationale à distance de Coaching en Image et Image Management

Formation internationale à distance de Coaching en Image et Image Management Cours de Coach en Image Formation internationale à distance de Coaching en Image et Image Management France Image Coaching La créativité et la sagesse Française associées à l'organisation et la structure

Plus en détail

FORMATIONS. THL Business Consulting. Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines. www.thl-business-consulting.

FORMATIONS. THL Business Consulting. Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines. www.thl-business-consulting. THL Business Consulting Cabinet de Conseil en Management et Stratégie des Organisations CATALOGUE 2015-2016 FORMATIONS Formations dirigeants Développement personnel et leadership Ressources humaines www.thl-business-consulting.com

Plus en détail

Catalogue de formations Coaching énergie

Catalogue de formations Coaching énergie Catalogue de formations Coaching énergie SOMMAIRE Journée de mise en place des indicateurs de suivi...2/7 Formation coaching énergie Type court...3/7 Programme de formation...4/7 Formation coaching énergie

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

Recueil d'avis sur le séminaire des chargés de mission Développement durable des Départements

Recueil d'avis sur le séminaire des chargés de mission Développement durable des Départements Recueil d'avis sur le séminaire des chargés de mission Développement durable des Départements 80 personnes ont participé au séminaire des chargés de mission Développement durable des Départements, qui

Plus en détail

Questionnaire. sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes adultes

Questionnaire. sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes adultes Questionnaire Université du Luxembourg, Version novembre 2013 Ulla Peters, Julia A. Jäger, Danielle Lellinger sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes

Plus en détail

Cycle LTL. David Cooperrider. John Fitzgerald Kennedy. Leadership for Team Leaders

Cycle LTL. David Cooperrider. John Fitzgerald Kennedy. Leadership for Team Leaders Cycle LTL Leadership for Team Leaders Les individus et les organisations s'épanouissent lorsque les gens voient ce qu'il y a de meilleur en eux, partagent leurs rêves et leurs préoccupations de façon positive

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Agadir-Maroc 15 décembre 2007 Thierry LONGEAU www.alcantis.fr Thierry LONGEAU Dirigeant du cabinet Alcantis Experts en systèmes d informations et de gestion

Plus en détail

Ligne directrice pour une collaboration éthique en matière de recherche entre des communautés internationales et diverses sur le plan culturel

Ligne directrice pour une collaboration éthique en matière de recherche entre des communautés internationales et diverses sur le plan culturel Ligne directrice de l'icm Ligne directrice pour une collaboration éthique en matière de recherche entre des communautés internationales et diverses sur le plan culturel Préambule Cette ligne directrice

Plus en détail

COMPOSANTE 3 Objectif 3.C

COMPOSANTE 3 Objectif 3.C TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME DE GESTION DES CONNAISSANCES POUR LA REFORME DE LA GOUVERNANCE COMPOSANTE 3 Objectif 3.C Sous-objectif 3.C.02

Plus en détail

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION INTRODUCTION Plusieurs entreprises tentent de compenser les coupures au niveau de la rémunération par l'introduction d'avantages moins coûteux, comme une plus grande

Plus en détail

Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement

Note de Service spéciale Les modalités d'inspection des enseignants Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015 Tableau d'émargement Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement 1 8 2 9 3 10 4 11 5 12 6 13 7 14 Je demande

Plus en détail