Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS... 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS... 4"

Transcription

1 STRATEGIE DE FORMATION PROGRAMME JUNIOR Juin 2015

2 Table des matières 1 APPROCHE DE LA STRATÉGIE DE FORMATION AXÉE SUR LES ASSISTANTS JUNIORS LES ACTIVITÉS DE FORMATION DU PROGRAMME JUNIOR DESTINÉES AUX JUNIORS LE BRIEFING PRÉ-DÉPART PLAN DE FORMATION INDIVIDUEL SÉMINAIRE JUNIORS COMMUNAUTÉS DE PRATIQUES

3 Introduction L'objectif général du Programme Junior est de «contribuer au développement ciblé d'une nouvelle génération de professionnels de la coopération internationale et, dans le même temps, au renforcement des capacités et au développement durable dans les pays partenaires». Le Programme Junior a la conviction qu'une formation et un accompagnement adéquats, entre autres mesures, permettront aux Assistants juniors de développer les compétences requises pour exécuter correctement leurs futures tâches de professionnels de la coopération internationale. Aussi le Programme Junior a-t-il formulé le résultat suivant : «Les Juniors bénéficient d'une formation de départ ciblée et intensive ainsi que de formations ciblées dispensées au cours de leur mission de Junior, grâce auxquelles ils seront en mesure de continuer à développer leurs compétences et d'accroître leur contribution au projet/programme.» Le présent document a pour objet d'esquisser la stratégie de formation qui contribuera à atteindre le résultat et l'objectif général susmentionnés. Cette stratégie s adresse à deux groupes cibles. D'une part, nous concentrons notre attention directement sur les Assistants juniors (= sujet de ce document), mais nous souhaitons, d'autre part, aussi offrir aux coach le support nécessaire en vue d'optimiser la qualité de l'accompagnement qu'ils fourniront aux Juniors (= sujet d une autre note). La «cohérence» est un aspect prioritaire de cette stratégie de formation du Programme Junior : - d'une part, nous visons la cohérence et la complémentarité entre les différentes activités de formation, et ce, afin de garantir l'acquisition ou la consolidation des compétences visées à travers ces différentes activités ; - d'autre part, nous visons aussi la cohérence et les échanges avec le programme de formation des Assistants techniques mis en place au sein de la CTB. Il y a en effet lieu de veiller à ce que le contenu des activités de formation reste en phase avec les nouvelles tendances et réponde à l'évolution des besoins dans le secteur du développement. 3

4 1 Approche de la stratégie de formation axée sur les Assistants juniors Dans une première phase, nous avons dressé une liste des compétences potentielles qu'un coopérant de nos jours doit maîtriser. Cette liste a été mise au point sur la base de divers documents et entretiens (Echos Sud, Backbone Strategy EC, étude Acodev/NGOfederatie ). Les membres du Programme Junior et de l'équipe de formation indiqueront, pour chaque compétence, dans quelle mesure il importe de la développer dans le cadre du Programme Junior et de quelle manière ce développement peut être favorisé (à travers une activité de formation ou à l'aide d'une autre méthodologie). Dans un deuxième temps, le Programme Junior et l'équipe de formation se sont mis d'accord sur l'organisation et le contenu des différents outils et activités de formation. Des spécialistes des différentes thématiques ont été consultés à cette fin. 4

5 2 Les activités de formation du Programme Junior destinées aux Juniors 2.1 Le briefing pré-départ Concept Avant leur départ sur le terrain, les Juniors participent à un briefing pré-départ commun d'une douzaine de jours. Celui-ci doit leur permettre d'assumer leur fonction de Junior sur le terrain Cadre de compétences / connaissances pour le briefing prédépart et objectifs correspondants SENSIBILITÉ INTERCULTURELLE Gestion du stress dans un contexte interculturel Capacité à résoudre les problèmes dans un contexte interculturel (une attention particulière étant accordée à l'esprit d'analyse et à la pensée systémique ainsi qu'au sens de la participation) Position et attitude de l'assistant junior OBJECTIF : Les Juniors apprennent à identifier le stress et assimilent des méthodes pour le gérer. Il importe à cet égard de développer un réseau, de prendre du recul et de demander, à temps, l'aide d'autres personnes. OBJECTIF : Les Juniors se rendent compte que la résolution de problèmes peut être différente dans un contexte interculturel. Ils assimilent des techniques pour aborder concrètement les problèmes dans un contexte interculturel et engranger des résultats. Les Juniors acquièrent une bonne compréhension de la pensée systémique (comprendre les éléments d'un problème et les placer dans leur contexte pour pouvoir résoudre soi-même le problème) et de l'esprit d'analyse (un problème d'apparence très complexe peut être résolu en le scindant en différentes composantes et en cherchant une solution pour celles-ci) et savent y recourir dans les situations concrètes qu'ils rencontrent sur le terrain. Une attention est aussi accordée au sens de la participation en vue de trouver des solutions durables aux problèmes. OBJECTIF : Les Juniors examinent les attitudes que peuvent adopter les expatriés dans diverses situations et la manière dont celles-ci seront perçues par leur entourage. Les Juniors réfléchissent aux positions et rôles que les expatriés et les Juniors peuvent assumer dans leur environnement professionnel et privé. Les Juniors ont conscience que les choix qu'ils feront en termes de position/attitude ne seront pas sans conséquence. Les Juniors apprennent à choisir consciemment l'attitude/la position qu'ils adopteront et sont 5

6 capables de les adapter. REMARQUE : Une piste intéressante à cet égard consiste à terminer la journée par une discussion sur l'attitude / la position adoptée par le Junior au cours des activités de la journée écoulée. Communication efficace dans un contexte interculturel OBJECTIF : 1) Les Juniors réalisent l'importance d'une communication claire et transparente dans différentes situations : présentation de leurs tâches, présentation du projet/programme, discussion des points d'amélioration lors des cercles de développement, gestion des conflits avec des partenaires locaux, etc. 2) Les Juniors apprennent des techniques permettant d'améliorer la communication et acquièrent une bonne compréhension des différents styles de communication. 3) Les Juniors réalisent l'importance d'être à l'écoute et de bien observer avant de réagir avec diplomatie. 4) Les Juniors sont conscients de leur communication non verbale et de l'impact que celle-ci a sur les autres (vêtements, attitude, niveau de voix ) REMARQUE : Lors des différents thèmes abordés dans le volet «apprentissage interculturel», une attention particulière est accordée à la communication du Junior. Celui-ci recevra un feed-back régulier à cet égard de la part de l'accompagnateur et/ou du groupe. Brève introduction théorique aux styles de communication des individus avec exercices complémentaires. Exercices de groupe sur la base de cas réalistes, comme, par exemple, la préparation d'un entretien de fonctionnement. Gestion des conflits dans un contexte interculturel Gestion du changement OBJECTIF : Les Juniors appliquent les compétences nouvellement acquises dans le cadre interculturel dans des situations de conflit réalistes pour eux. Ils se rendent compte de leurs propres points d'attention face à ce genre de situations (être à l'écoute, observer, réfléchir avant d'agir, développer ses capacités à négocier, savoir communiquer avec diplomatie, être conscient des conséquences de son attitude/comportement, demander de l'aide si nécessaire, prendre du recul, avoir le sens de la participation, privilégier la pensée systémique ). OBJECTIF : Les Juniors réalisent que les processus de développement sont des processus de changement qui peuvent susciter une certaine résistance. À quel niveau situer cette résistance? Comment l'identifier? Comment la 6

7 gérer? NOUVEL EMPLOYEUR Les valeurs de la CTB et du Programme Junior (lutte contre la corruption, intégrité, diplomatie, compétences sociales innovantes, sens des responsabilités, respect, engagement, empathie) Attitude d'apprentissage (dans le cadre du Programme Junior) OBJECTIF : Les Juniors réfléchissent aux valeurs de la CTB et du Programme Junior REMARQUE : Il est possible de réaliser cet exercice en interrogeant les Juniors, à la fin du briefing, sur les valeurs qui sont, selon eux, et sur la base de leurs expériences au cours de ce briefing, celles de la CTB / du Programme Junior. OBJECTIF : 1) Les Juniors comprennent la vision du Programme Junior sur l'attitude d'apprentissage 2) Les Juniors savent utiliser correctement les outils favorisant le développement de leurs compétences (formats cercles de développement, plan de développement ) Thèmes transversaux OBJECTIF : 1) Les Juniors comprennent l interprétation faite par la CTB des thèmes transversaux et acquièrent une compréhension de base en la matière dans le prolongement de l'infocycle. 2) Les Juniors, accompagnés à cette fin par un expert thématique, intègrent 1 thème transversal dans la description de leur fonction et définissent les objectifs à atteindre en la matière. Connsaissances générales sur la CTB / le Progrmme Junior / l'ong Connaissance contexte projet/ programme où travaillera le Junior OBEJCTIF : les Juniors prennent conscience du rôle et de la place de la CTB (ou de l'ong) / du Programme Junior dans le paysage de la coopération au développement, comprennent le fonctionnement de la CTB / du Programme Junior (ou de l'ong), font connaissance des différents départements, savent quels défis doivent relever la CTB / le Programme Junior (ou l'ong) à l'avenir, ont conscience de la place de leur fonction dans l'ensemble de la CTB (ou de l'ong), savent appliquer les règles et les procédures. OBJECTIF : Les Juniors acquièrent une bonne compréhension du contexte de leur projet/programme et des attentes vis-à-vis des Juniors engagés dans ce projet/programme. 7

8 GESTION DU PROJET/PROGRAMME Connaissance de la gestion de projet/programme telle qu'appliquée actuellement par la CTB (PCM, Outcome Mapping?, appui budgétaire?, nouvelle approche de projet?) Connaissance du système de suivi et d'évaluation (M&E) de la CTB (l'ong) OBJECTIF : 1) Les Juniors comprennent les documents de formulation de leur projet/programme, ainsi que la terminologie en vigueur, et savent dans quelle phase se trouve leur projet. 2) Les Juniors acquièrent une connaissance de base des systèmes de gestion de projet/programme mis en oeuvre par la CTB et/ou l'ong. OBJECTIF : 11) Les Juniors se familiarisent avec les principes du système M&E «MoreResults» de la CTB (l'ong) 2) Les Juniors réalisent l'importance du M&E 3) Les Juniors savent appliquer les principes de M&E eu égard aux résultats visés dans le cadre de leurs tâches (par ex., ils sont en mesure de formuler des indicateurs pour leurs propres tâches et d'en assurer le suivi). COMPÉTENCES TECHNIQUES Développer les compétences techniques et spécifiques directement liées à la description de fonction de Junior Connaissance des procédures relatives aux marchés publics OBJECTIF : Des modules sur mesure permettent aux Juniors de développer les compétences techniques nécessaires à l'exécution de leurs tâches (développer les capacités locales, étudier les marchés publics, établir un plan de communication, M&E, former les formateurs ). OBJECTIF : Les Juniors comprennent pourquoi la CTB recourt à des marchés publics, savent quelles tâches ils sont autorisés à exécuter ou non et ont conscience des risques inhérents au non-respect des règles en la matière Timing Le briefing pré-départ à l'intention des Juniors est organisé 2 fois par an : - en février - en septembre. Ce briefing dure une douzaine de jours. 8

9 2.1.4 Cohérence avec les autres parties de la formation Lien avec le plan de formation individuel Au terme du briefing pré-départ mais avant le départ du Junior, celui-ci examinera avec la Collaboratrice Encadrement et Suivi, avec des infos éventuelles fournies par le formateur «Vivre et travailler à l étranger», l'évolution des compétences visées par le briefing prédépart. Sur la base de celle-ci, quelques premières suggestions seront alors formulées pour le plan de formation individuel. La CES en informe par écrit le Junior et le coach. Ces suggestions feront l'objet d'une évaluation lors de l'entretien de planning qui aura lieu approximativement 1,5 mois après l'arrivée du Junior sur le terrain et qui a pour objet d'évaluer le trajet de formation individuel de celui-ci. Si cela se justifie, elles seront intégrées dans le plan de formation individuel du Junior. 2.2 Plan de formation individuel Concept Le Junior et le coach profitent entre autres des entretiens des cercles de développement pour établir un plan de formation individuel pour le Junior et en assurer le suivi. Le plan de formation individuel vise le développement par le Junior des compétences suivantes : A/ Compétences obligatoires : Il s'agit des compétences que tout Junior doit développer. Le Programme Junior détermine pour chacune de ces compétences obligatoires l'objectif à atteindre au terme de 2 ans d'expérience sur le terrain. Lors des entretiens des cercles de développement, le Junior et le coach évaluent l'évolution de ces différentes compétences. Si tel s'avère nécessaire pour atteindre le niveau visé, ils peuvent par exemple prévoir une formation du Junior dans un de ces domaines. B/ Compétences facultatives : Ce sont des compétences qui diffèrent de Junior à Junior et que le coach et le Junior ont décidé, de commun accord, de développer plus avant, vu l'impact direct qu'elles ont sur la réalisation des tâches du Junior. Pour financer les formations organisées dans ce cadre, le Programme Junior prévoit une enveloppe de 1000 euros par année. Si plusieurs Juniors requièrent des formations similaires, la Représentation (ou éventuellement le Programme Junior) peut opter pour des formations communes et les imputer sur les budgets de formation des Juniors. Cette formule offre non seulement l'avantage de réduire les coûts des formations, mais permet en outre de développer un programme sur mesure pour les Juniors. 9

10 2.2.2 Cadre de compétences / connaissances pour le trajet de formation individuel Les compétences obligatoires ont été définies dans la liste ci-dessous. Les niveaux de ces compétences seront définies en 2016 dans une matrice de compétences Compétences obligatoires pour tous les Juniors COMPÉTENCES NIVEAU À ATTEINDRE APRÈS 2 ANS DE CONTRAT Autonomie Attitude d apprentissage Flexibilité/ capacité d'adaptation Prise d'initiative réfléchie Collaboration de groupe Capacité d'écoute Compétences diplomatiques / capacité de négociation Gestion financière (à partir de la 2 e année des Juniors) Sensibilité interculturelle Travail méthodique et structuré Renforcement des capacités locales Gestion des ressources humaines (à ne développer obligatoirement qu'à partir de la deuxième année de contrat) Gestion axée sur les résultats en matière de développement M&E Gestion du stress Gestion du changement et facilitation Gestion de projet/ programme Compétences de communication / corriger Le Coach et le Junior visent à assurer qu'au bout des deux premières années, le Junior remplit les critères fixés pour chacune des compétences. Le Junior et son coach peuvent aussi décider de relever le niveau des compétences à atteindre. 10

11 Compétences facultatives à développer par le biais du plan de formation individuel Connaissances en informatique Par ex., pour mieux exécuter des tâches informatiques (logiciels des programmes de communication, création de sites Web, statistiques ) Connaissances linguistiques Compétences techniques dans certaines disciplines Développement de compétences dans le domaine des thèmes transversaux de la CTB (genre, écologie, lutte contre la corruption ) Par ex., un cours d'apprentissage de base de la langue locale. Par ex., une spécialisation M&E, marchés publics niveau avancé, méthodologies participatives dans des contextes culturels spécifiques, formation SIG niveau avancé, techniques de formation niveau avancé Par ex., le Junior suit un cours e-learning sur la corruption Compétences de rapportage Les Juniors doivent développer des capacités de rédaction de rapports bien conçus et bien structurés. Le coach et l'assistant junior décident quelles compétences facultatives le Junior s'attachera à développer et déterminent eux-mêmes les critères à remplir en la matière Cohérence avec les autres parties de la formation Le briefing pré-départ : le développement de certaines compétences déjà abordées lors du briefing pré-départ sera poursuivi dans le trajet de formation individuel du Junior. Séminaire Juniors : le Programme Junior contribue au développement et assure le suivi d une partie des compétences obligatoires lors du Séminaire Juniors Outils de suivi du plan de formation individuel Les outils suivants ont été développés : Règles concernant le type de formations pouvant être financées sur le budget formation Format pour les demandes de formation Format pour les rapports de formation Adaptation des formats des cercles de développement 11

12 Comme décrit ci-dessus, une matrice de compétences doit être définie. Les grandes lignes ont déjà été établies. 2.3 Séminaire Juniors Avec le briefing de départ et la matrice de compétences, le Séminaire Juniors est le troisième volet que le Programme Junior espère de développer dans le programme actuel. Actuellement, il s agit d une proposition qui est sur la table. Aucune décision définitive a été prise Concept Tout au long de leur carrière, les Juniors peuvent participer deux fois à un Séminaire Juniors. Une première participation est possible après 6 premiers mois d'expérience sur le terrain. Une seconde participation est possible après au moins 17 mois d'expérience sur le terrain dans le cadre du Programme Junior et au maximum 6 mois après la fin du contrat Junior. Le Séminaire Juniors a pour objectif : de favoriser les expériences interculturelles entre les Juniors pour leur permettre d'apprendre les uns des autres ; de former les Juniors aux compétences obligatoires Compétences/ connaissances à développer pendant le Séminaire Juniors Évolution des compétences de base du Junior dans un contexte interculturel (autonomie, faculté d'apprentissage, gestion du stress, prise d'initiative réfléchie, capacité d'adaptation, capacité d'écoute, collaboration de groupe, compétences de communication) OBJECTIF : Stimuler la réflexion des Juniors sur leurs propres actes dans des situations interculturelles difficiles et les confronter aux réactions d'autres Juniors. MÉTHODOLOGIE : Les Juniors préparent tous un cas sur une expérience interculturelle potentiellement difficile en suivant le schéma suivant (?) (esquisse de la situation + identification des personnes impliquées + propres rôle et réaction + rôle et réaction des autres + sentiment final + réflexion sur une meilleure manière d agir?). Les Juniors sont répartis en plusieurs petits groupes selon qu'ils ont des cas similaires. Théâtre d'action par cas avec contribution du groupe / OU exercice d'évaluation DURÉE : ½ journée Pensée systémique dans un contexte interculturel OBJECTIF : À déterminer sur la base de l'input du service de formation 12

13 Gestion des ressources humaines (+ gestion du changement et facilitation + renforcement des capacités locales) OBJECTIF : 1) Les Juniors apprennent à connaître leurs propres forces et faiblesses ainsi que celles de leurs collègues sur le terrain 2) Les Juniors acquièrent une connaissance des techniques de renforcement des capacités locales et de facilitation de la gestion du changement. 3) Les Juniors appliquent les connaissances acquises aux situations de travail qu'ils rencontrent sur le terrain et reçoivent un feed-back du formateur. DURÉE : 1 jour Gestion financière OBJECTIF : Introduction aux systèmes de gestion financière les plus courants. Points d'attention, etc. pour le suivi des projets. DURÉE : 1 jour Module au choix Marchés publics OBJECTIF : Approfondir les connaissances en matière de marchés publics et recevoir un feed-back concret sur les problèmes de marchés publics auxquels peuvent être confrontés sur le terrain les Juniors amenés à jouer un rôle actif en la matière. DURÉE : ½ journée Importance de la sensibilisation du Nord OBJECTIF : Les Juniors jettent les bases de l'élaboration d'un projet de sensibilisation concret pour la Belgique et bénéficient à cet effet d'un encadrement DURÉE : 1/2 journée Thèmes transversaux OBJECTIF : Les Juniors reçoivent un feed-back relatif au thème transversal qu'ils ont intégré dans la description de leur fonction dans le cadre du briefing pré-départ. Suite à la gestion de projet/programme abordée lors du briefing pré-départ Suite au M&E abordé lors du briefing pré-départ Module au choix : Réflexion et débat sur la problématique du développement Développement capacités locales des 13

14 Gestion axée sur les résultats en matière de développement Timing du Séminaire Juniors Un Séminaire Juniors de trois jours est organisé chaque année. Les Juniors ayant travaillé au moins 6 mois sur le terrain en tant que Junior peuvent y participer. 2.4 Communautés de pratiques Concept Les Juniors peuvent échanger leurs expériences entre eux ainsi qu'avec des experts via des pages spécialisées du site intranet de la CTB en vue d'améliorer leurs compétences techniques Compétences/ connaissances à développer à travers des communautés de pratiques Une spécialisation M&E, marchés publics niveau avancé, méthodologies participatives dans des contextes culturels spécifiques, formation SIG niveau avancé, techniques de formation niveau avancé 14

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Comptes rendus experts des compétences et guide de développement Paul Durand 21 Boulevard Haussmann 75009 PARIS T 01 80956881 I www.groupehumanmobility.fr

Plus en détail

Formation Conseil - Recrutement

Formation Conseil - Recrutement Gobbelsrode 42, 3220 HOLSBEEK. Tél: 016/62.35.22 info@amvr.be www.amvr.be Formation Conseil - Recrutement Formation Points de départ : Notre objectif principal est de contribuer au succès de votre entreprise.

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014

CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 CATALOGUE DE PRESTATIONS 2014 La Formation Professionnelle Management Relationnel Les Fondamentaux du Management Animation d équipe, Manager Coach Développer son assertivité Communiquer efficacement avec

Plus en détail

Compétences méthodologiques

Compétences méthodologiques Compétences méthodologiques Techniques de travail Les assistants socio-éducatifs CFC mettent en œuvre des méthodes, techniques et moyens leur permettant de s'acquitter de leurs tâches professionnelles

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let.

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. b, OFPr Filière d études Certificat complémentaire pour la maturité

Plus en détail

Profil d études détaillé. Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique

Profil d études détaillé. Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en Automobile

Profil professionnel. Section : Bachelier en Automobile Section : Bachelier en Automobile Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

Description Modules 1-13 Contenu et objectifs

Description Modules 1-13 Contenu et objectifs Description Modules 1-13 et objectifs Module 1 Introduction à la formation GEDEon et outils de travail (2 jours) Présentation de la formation GEDEon Outils d organisation du temps et du travail Analyse

Plus en détail

Politique de développement et de gestion des ressources humaines

Politique de développement et de gestion des ressources humaines RÈGLEMENT N 3 Politique de développement et de gestion des ressources humaines Adopté par le Conseil d administration Le 26 mars 1996 - Résolution n o 1931 Table des matières I. Préambule... 3 II. Objectifs

Plus en détail

ÉVALUATION PERSONNELLE

ÉVALUATION PERSONNELLE ÉVALUATION PERSONNELLE Agent (e) de développement NOM : ÉVALUÉ PAR : DATE : PROFIL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES PERSONNELLES Ces compétences permettent au personnel d atteindre un équilibre et de se ressources

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

Référentiel projet QualiForma (AUF/Bureau Maghreb) 1/7

Référentiel projet QualiForma (AUF/Bureau Maghreb) 1/7 Annexe 1 : Référentiel des compétences L amélioration de la qualité de l enseignement supérieur et de la recherche constitue de nos jours une préoccupation majeure des différents acteurs. Cette amélioration

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE SEMINAIRE DE FORMATION A L ATTENTION DES DIRECTEURS GENERAUX DES CENTRALES D ACHATS MEMBRES DE L ACAME

PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE SEMINAIRE DE FORMATION A L ATTENTION DES DIRECTEURS GENERAUX DES CENTRALES D ACHATS MEMBRES DE L ACAME Association Africaine des Centrales d Achats de Médicaments Essentiels 01 BP 4877 Ouagadougou Burkina Faso Tel : 226 50 37 91 75 Fax : 226 50 37 37 57 Contact@acame.org PROPOSITION DE TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

«l investissement des pays dans l acquisition et le développement des compétences des formateurs et des entrepreneurs la formation des formateurs

«l investissement des pays dans l acquisition et le développement des compétences des formateurs et des entrepreneurs la formation des formateurs Note conceptuelle de la conférence PQIP/DCTP de Kigali sur «Encourager l investissement des pays dans l acquisition des compétences des formateurs et entrepreneurs» Introduction La conférence de Kigali

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Les valeurs de L inis L inis adhère à des valeurs communes qui le guident dans la réalisation de ses projets pédagogiques et artistiques. Reconnaissant que les étudiants sont

Plus en détail

MEILLEURE PRATIQUE EN GRECE CAS No 1 CENTRE NATIONAL DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE. 1. Structure et fonctionnement

MEILLEURE PRATIQUE EN GRECE CAS No 1 CENTRE NATIONAL DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE. 1. Structure et fonctionnement MEILLEURE PRATIQUE EN GRECE CAS No 1 CENTRE NATIONAL DE L ADMINISTRATION PUBLIQUE 1. Structure et fonctionnement Le Centre National d Administration Publique (National Center of Public Administration,

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction Section : Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

Enseignant PNL Certifié a PARIS

Enseignant PNL Certifié a PARIS La formation d'enseignant certifiée INLPTA se compose de 151 heures passées en salle de cours pendant lesquelles vous aurez l'opportunité d'intégrer les techniques de formation et les mettre en pratique

Plus en détail

Formations Management

Formations Management Formations Management MANAGEMENT ET COMMUNICATION Ecole du Management : Cycle Animateur d équipe Ecole du Management : Cycle Maîtrise Ecole du Management : Cycle Coordinateur Technique Animateur (trice)

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

G R E C A U Rapport sur le mémoire de thèse de doctorat ENSA de Toulouse, INSA, école doctorale MEGeP, Spécialité Génie Civil, En co-tutelle avec l'université de Laval, Québec, Canada présenté par Catherine

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Canevas concernant la formation individualisée encadrée

Canevas concernant la formation individualisée encadrée Canevas concernant la A Description générale La formation individualisée se déroule en deux temps dans le même groupe. Une période d observation (3 séances) est suivie d une période de co-animation (6

Plus en détail

ARFGA. 7. Dossier de formation. Association Romande pour la Formation des Gardiens d'animaux

ARFGA. 7. Dossier de formation. Association Romande pour la Formation des Gardiens d'animaux 7. Le dossier de formation collecte les rapports d apprentissage et doit être complété régulièrement. Il est très important pour deux raisons : d une part, et selon l'opan, la personne en formation est

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale

Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale Gestion des compétences au sein de l Administration fédérale Profils de compétences Base Support/Epert D Décembre 2009 SUPPORT/EXPERT D 1/ PROFIL DE BASE - Tableau Gestion de X Comprendre Assimiler Analyser

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Hassen Ammar, consultant formateur en management PLUS CONSEIL: www.plusconseil.net PLUS CONSEIL ISO 9000 Les 8 huit principes de management Principe 1 Orientation

Plus en détail

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse.

Le présent règlement d organisation complète les dispositions du plan de formation mentionné ci-dessus 1 et des statuts de la CIFC Suisse. Règlement d organisation des cours interentreprises destinés aux employées et employés de commerce avec certificat fédéral de capacité (CFC) de la branche de formation et d examens Services et administration

Plus en détail

Université Hassan II Faculté de sciences juridiques économique et social Ain Sebâa le coaching de la force de vente Réalisé par: Soufiane Boukri Youness Mourabit Leila Bahloul Ahmed Jendali Abderrazzak

Plus en détail

Budgétisation et gestion financière

Budgétisation et gestion financière Budgétisation et gestion financière PRATIQUE RECOMMANDÉE DE LA GFOA Planification financière à long terme (2009) (BUDGET) Contexte. La planification financière à long terme combine les prévisions financières

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES

FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Durée : 11 jours (soit 77h00) FORMATION PARCOURS CERTIFIANT RH CHARGE DE DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES Le public : Nouveau manager d unité technique, commerciale, ou administrative ou manager d

Plus en détail

La gestion efficace des collectivités locales : un défi à relever!

La gestion efficace des collectivités locales : un défi à relever! L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation

Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation Formation de formateurs De la conception à l animation d une action de formation OBJECTIFS - Connaître les phases d élaboration d un cahier des charges de formation - Etre capable de définir les objectifs

Plus en détail

Guide méthodique type communication Partie commune / Profil E (dès l été 2006)

Guide méthodique type communication Partie commune / Profil E (dès l été 2006) 1.7 Idée directrice Communiquer consiste à transférer des contenus à des groupes-cibles déterminés dans le but de les inciter à modifier leurs attitudes et/ou de déclencher des actions. La peut revêtir

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

Pourquoi se faire superviser?

Pourquoi se faire superviser? Pourquoi se faire superviser? La supervision a pour but de fournir l'encadrement professionnel nécessaire pour parvenir, avec l'aide d'un professionnel expérimenté, à la maîtrise de l'intervention pratique

Plus en détail

Cette unité d'enseignement comprend les activités d'apprentissage suivantes : SORH1B08INTR Introduction à la GRH 30 h / 2 C

Cette unité d'enseignement comprend les activités d'apprentissage suivantes : SORH1B08INTR Introduction à la GRH 30 h / 2 C Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Bachelier en gestion des ressources humaines HELHa Tournai 1 Rue Frinoise 12 7500 TOURNAI Tél : +32 (0) 69 89 05 06 Fax : +32 (0)

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE 15 MAI 2012 Document 212021 POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE A. INTRODUCTION Le présent document énonce le processus et les critères définis par le Conseil des normes

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique

Profil professionnel. Section : Génie analytique. Master en génie analytique Section : Génie analytique Page 1/8 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

Énoncé de valeurs éthiques

Énoncé de valeurs éthiques Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 5 octobre 2011 Membres de l Association des écoles supérieures d art de Montréal Centre NAD Conservatoire de musique de Montréal

Plus en détail

MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE

MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE Compétences de base MONITEUR D ÉCOLE DE CONDUITE À quoi sert ce document? Comme base pour rédiger une offre d emploi ; Comme outil pour le screening

Plus en détail

Les Positions de Motivation

Les Positions de Motivation Les Positions de Motivation Cette approche originale est issue d un rapprochement de modèles ayant fait leurs preuves (ennéagramme, analyse transactionnelle, critères de motivation, modes d interaction

Plus en détail

FORMATION DE FORMATEUR

FORMATION DE FORMATEUR FORMATION DE FORMATEUR Finalité : Il s'agit d'amener des formateurs et intervenants occasionnels ayant des missions pédagogiques à développer les compétences humaines et techniques facilitant le développement

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

Principes de management de la qualité

Principes de management de la qualité Principes de management de la qualité Introduction Ce document est une introduction aux huit principes de management sur lesquels sont fondées les normes relatives au système de management de la série

Plus en détail

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09)

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09) Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09). PSYCHOLOGIE CLINIQUE : définition de base o Nature du domaine professionnel : la psychologie clinique est une discipline se souciant du bien-être

Plus en détail

Brown Jeremy Manager Brainwave Ltd. 360 Periscope Rapport

Brown Jeremy Manager Brainwave Ltd. 360 Periscope Rapport Brown Jeremy Manager Brainwave Ltd. 360 Periscope Rapport Ce rapport a été généré le 12-11-2015 par White Alan de la société Brainwave Ltd.. Les données de base datent du 26-06-2014. À PROPOS DU RAPPORT

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO NOTE CONCEPTUELLE FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO 1 INTRODUCTION Le Centre pour les Energies Renouvelables et l'efficacité Energétique de la CEDEAO (CEREEC) a lancé en 2013 un programme phare

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude:

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude: RÉSUMÉ Contexte de l étude Le 4 septembre 2003, le Parlement européen a adopté une résolution contenant des recommandations à la Commission sur les langues européennes régionales et moins répandues les

Plus en détail

RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL

RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL RÉSEAU INTERNATIONAL DE SUIVI, DE CONTRÔLE ET DE SURVEILLANCE PLAN DE TRAVAIL Mission : promouvoir et faciliter la coopération et la coordination des membres du Réseau via l'échange d'informations, le

Plus en détail

Demi-journée d échanges sur les Compétences interdisciplinaires (CID)

Demi-journée d échanges sur les Compétences interdisciplinaires (CID) Demi-journée d échanges sur les Compétences interdisciplinaires (CID) Vesna Labovic Python Séminaire de formation continue orfo - Employée de commerce / employé de commerce CFC IFFP - Lausanne Sommaire

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

Convention sur la lutte contre la désertification

Convention sur la lutte contre la désertification NATIONS UNIES Convention sur la lutte contre la désertification Distr. GÉNÉRALE 29 juillet 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ CHARGÉ DE L EXAMEN DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION Septième session

Plus en détail

Description des cours TBU

Description des cours TBU des cours TBU 201-213-RO - Mathématiques appliquées au travail de bureau Le cours Mathématiques appliquées au travail de bureau (201-213-RO) permet de développer les habiletés requises pour résoudre des

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Septembre 2009 Les informations contenues dans le présent document sont strictement confidentielles. Elles sont la propriété de EMCC et toute reproduction, diffusion ou exploitation

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage

Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage Présentation du jeu de négociation autour de la problématique de l orpaillage «La façon de nous voyons les choses est la source de la façon dont nous pensons et de la façon dont nous agissons Jamais nous

Plus en détail

Cycle Management de Projet

Cycle Management de Projet Cycle Management de Projet Tunis 2013 Résultats attendus de la formation Les entreprises pour devenir plus performantes et faire face à la concurrence doivent intégrer la gestion par projets en transversal.

Plus en détail

FORMATIONS PRÉPARATOIRES ET INITIALES

FORMATIONS PRÉPARATOIRES ET INITIALES FORMATIONS PRÉPARATOIRES ET INITIALES Formations Préparatoires et Initiales Grâce aux formations préparatoires, les étudiants améliorent leurs aptitudes d apprentissage et se préparent pour passer une

Plus en détail

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE

STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE STAF 2001-2002 STAF17 - REALISATION D'UN DISPOSITIF DE FORMATION ENTIEREMENT OU PARTIELLEMENT A DISTANCE Présentation du cours Responsable : Daniel Peraya Assistante : Nathalie Deschryver TABLE DES MATIERES

Plus en détail

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité Université d Ottawa Avis de non-responsabilité Ce document comporte des renseignements généraux fournis seulement à titre d information et peut être modifié sans préavis. Il ne remplace aucunement les

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation

Gestionnaire de petite ou moyenne structure. Programme de Formation Gestionnaire de petite ou moyenne structure Programme de Formation 1. Le public A travers ce dispositif de formation, la CCI de l Oise souhaite accompagner : Les jeunes créateurs souhaitant développer

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

Évaluation du Plan stratégique de développement

Évaluation du Plan stratégique de développement C.A. 08.11.26.10 Évaluation du Plan stratégique de développement Devis d évaluation Document soumis au comité d évaluation lors de la deuxième rencontre le 7 novembre 2008 Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15 Volet

Plus en détail

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Rapporteur : A Santucci qui représentait FINE Belgique de par son mandat au sein de FINE Belgique «Relations Internationales» a eu un rôle

Plus en détail

CYCLE MANAGEMENT DE L INET

CYCLE MANAGEMENT DE L INET CYCLE MANAGEMENT DE L INET Conseiller formation : Anne GERARD Contact inscription : Delphine Marcangeli 03 83 19 22 05 Delphine.marcangeli@cnfpt.fr 1 CYCLE MANAGEMENT DE L INET OBJECTIFS DU CYCLE Ce cycle

Plus en détail

Management de projet

Management de projet Management de projet 1. Résultats du training > Maîtrise de solutions s pour réduire le cycle de développement de nouveaux projets et en augmenter les performances. > Acquisition des compétences indispensables

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Le développement de l'être dans sa globalité

Le développement de l'être dans sa globalité Le développement de l'être dans sa globalité «Devenez la plus belle version de vous-même» Dalai Lama La PNL vous offre la possibilité de maximiser l utilisation de vos ressources, d améliorer votre capacité

Plus en détail

SAVEZ-VOUS QUEL STYLE DE COACHING VOUS CONVIENT? VOICI QUELQUES REPERES AVANT DE DECIDER DE SE FAIRE COACHER

SAVEZ-VOUS QUEL STYLE DE COACHING VOUS CONVIENT? VOICI QUELQUES REPERES AVANT DE DECIDER DE SE FAIRE COACHER SAVEZ-VOUS QUEL STYLE DE COACHING VOUS CONVIENT? VOICI QUELQUES REPERES AVANT DE DECIDER DE SE FAIRE COACHER LE COACHING, C'EST QUOI? Il faut savoir déjà, que le coaching est issu d une pratique millénaire,

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers

3 principes fondamentaux pour un management efficace : 5 formations indispensables pour les managers 3 principes fondamentaux pour un management efficace : A chaque objectif opérationnel un objectif managérial La motivation des collaborateurs : préoccupation centrale La relation Manager / collaborateur

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail