Séminaire des barrages et nouvelle réglementation française, partage des méthodes et expériences

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Séminaire des barrages et nouvelle réglementation française, partage des méthodes et expériences"

Transcription

1 Séminaire des barrages et nouvelle réglementation française, partage des méthodes et expériences P.MICHELIER - C.BRIGNOLLES 09 novembre 2010

2 DOSSIER DE L OUVRAGE ET CONSIGNES ECRITES: EXEMPLE DU BARRAGE DU PATY Introduction Barrage du Paty Un ouvrage innovant Décret n Conclusion Dossier de l ouvrage Consignes écrites Colloque CFBR / AFEID

3 HISTOIRE DE L ECLUSE DU PATY 1764 Construction Barrage destiné à l irrigation Ouvrage édifié par le Père Morand en deux étapes Barrage de type poids Ingénieuse galerie drainante Colloque CFBR / AFEID

4 HISTOIRE DE L ECLUSE DU PATY Construction Expertise CTGREF Confortement Massif de renfort en béton couronné par 5 contreforts en béton armé Prolongement de la galerie drainante Rejointoiement des parements Remplacement des vannes Opérations locales (étanchement du contact barrage/fondation, débroussaillage, démolition de l abri à vannes,..) Colloque CFBR / AFEID

5 HISTOIRE DE L ECLUSE DU PATY Construction Confortement Stabilité mise en doute Visite décennale avancée Remplacement vanne de vidange Amélioration du drainage Création d un régulateur de niveau Colloque CFBR / AFEID

6 HISTOIRE DE L ECLUSE DU PATY Construction Construction Confortement Stabilité mise en doute Expertise COB Maçonnerie de moellons taillés et liaisonnés à la chaux Barrage en maçonnerie appareillé en parement rempli de tout venant Colloque CFBR / AFEID

7 DOSSIER DE L OUVRAGE Dossier de l Ouvrage au sens de l arrêté du Dossier ouvert lors de la construction et régulièrement mis à jour Plans, études, rapports Méthodologie Collecte des documents existants Lancement d investigations complémentaires Normalisation des données Classement des documents rassemblés Colloque CFBR / AFEID

8 DOSSIER DE L OUVRAGE Collecte des documents existants : barrage Mairie Remise sous surveillance régulière du Travail de prospection exhaustif de la Documents dispersés (Révolution française, Administration, perte du registre ouvert dès 1977,..) Connaissance partielle des investigations complémentaires à Colloque CFBR / AFEID engager

9 Lancement d investigations complémentaires destinées à enrichir la connaissance de l ouvrage Profils et plans Campagnes de gammagraphie Sondages verticaux et analyse chimique des carottes Jalons de visée sur le contrefort, fissuromètres au droit des contreforts Onde de rupture DOSSIER DE L OUVRAGE Mise à jour de spécificités de l ouvrage Colloque CFBR / AFEID

10 DOSSIER DE L OUVRAGE Normalisation des données et mesures Existence de disparités Crête du barrage Levés topographiques Référence du nivellement Fascicule destiné aux entreprises (localisation des mires de réglage, positionnement du zéro de référence,..) Organisation des documents Inventaire et classement des documents autour des items: - Dossier de plans, - Construction du barrage, - Surveillance et auscultation, - Dossier règlementaire, - Etudes complémentaires Colloque CFBR / AFEID

11 DOSSIER DE L OUVRAGE Recherche des informations DOSSIER DE L OUVRAGE Lancement de campagnes Normalisation des données Classement Etat de connaissance de l ouvrage mis à jour Colloque CFBR / AFEID

12 CONSIGNES ECRITES Consignes Ecrites selon l arrêté du Actions à mener pour l exploitation la surveillance l auscultation du barrage Méthodologie Gestion de l ouvrage en exploitation normale Gestion de l ouvrage en période de crue Colloque CFBR / AFEID

13 CONSIGNES ECRITES Gestion de l ouvrage en exploitation normale Mesure de l alignement des jalons - Crête - Contrefort en béton Mesure de la piézométrie - 6 forages Mesure du plan d eau - Mesure automatique - Mesure manuelle Colloque CFBR / AFEID

14 CONSIGNES ECRITES Gestion de l ouvrage en exploitation normale Mesure du cisaillement - Fissuromètres Mesure des fuites - Auréole de drains Mesure de la pluviométrie Colloque CFBR / AFEID

15 CONSIGNES ECRITES Gestion de l ouvrage en période de crue Etude hydrologique support de la gestion du plan d eau Doter l ouvrage d une capacité d amortissement en cas d épisode pluvieux Maintenir un plan d eau < 1 m crête durant l automne Colloque CFBR / AFEID

16 CONCLUSION Le barrage Comportement satisfaisant Structure mixte et originale : surveillance attentive et investigations se poursuivent La démarche réglementaire Enrichir la connaissance de l ouvrage Améliorer la gestion en période de crue L appui de la SCP Relais des prescriptions réglementaires Mise en œuvre d une méthodologie adaptée Colloque CFBR / AFEID

17 MERCI DE VOTRE ATTENTION Colloque CFBR / AFEID

Rénovation du barrage voute de Bimont

Rénovation du barrage voute de Bimont Rénovation du barrage voute de Bimont Catherine CASTEIGTS, Katia LALICHE Société du Canal de Provence Christine NORET, Thomas BOURGOUIN Tractebel Engineering (France) / Coyne et Bellier Symposium du CFBR

Plus en détail

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime

Maîtrise de l Eau. AdductIon en eau potable. ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées. urbanisme & environnement. GénIe fluvial et maritime INGENIERIE S.A. - LUXEMBOURG AdductIon en eau potable ASSAInISSement des eaux pluviales et des eaux usées urbanisme & environnement GénIe fluvial et maritime Maîtrise de l Eau Introduction Depuis de nombreuses

Plus en détail

Démarche préventive d une mutuelle d assurances pour la sécurité des petits ouvrages de stockage d eau à usage agricole

Démarche préventive d une mutuelle d assurances pour la sécurité des petits ouvrages de stockage d eau à usage agricole Démarche préventive d une mutuelle d assurances pour la sécurité des petits ouvrages de stockage d eau à usage agricole Mériaux P., Le Botlan M., Smaine T., Girard H., Poulain D. Colloque «Sécurité des

Plus en détail

Barrage de Serre-Ponçon. Conception, surveillance et comportement

Barrage de Serre-Ponçon. Conception, surveillance et comportement Barrage de Serre-Ponçon Conception, surveillance et comportement Sommaire 1- Rappels sur la conception du barrage et son auscultation 2- Comportement récent : 2001-2013 3.1. Comportement mécanique (réversible

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif. Document à retourner au

Plus en détail

de la Suivi retenue collinaire de

de la Suivi retenue collinaire de de la Suivi retenue collinaire de Identification du propriétaire N SIRET :... N PACAGE :... N Elevage :... Nom :... Prénom :... Société :... Adresse :... Code Postal :... Commune :... Téléphone :... Mobile

Plus en détail

Séminaire des barrages et nouvelle réglementation française, partage des méthodes et expériences

Séminaire des barrages et nouvelle réglementation française, partage des méthodes et expériences Séminaire des barrages et nouvelle réglementation française, partage des méthodes et expériences 09 novembre 2010 Retour d expérience des premières revues de sûreté M. PEREZ - EDF / G.DEGOUTTE - Cemagref

Plus en détail

Bilan des contrôles dans le secteur de la banque. 11 janvier 2013 Ivy-Stevan GUIHO Inspecteur de la Banque de France

Bilan des contrôles dans le secteur de la banque. 11 janvier 2013 Ivy-Stevan GUIHO Inspecteur de la Banque de France Bilan des contrôles dans le secteur de la banque 11 janvier 2013 Ivy-Stevan GUIHO Inspecteur de la Banque de France 1 Sommaire Bilan des contrôles dans le secteur de la banque Analyse de dossiers individuels

Plus en détail

Barrage de Naussac Travaux 2009-2010

Barrage de Naussac Travaux 2009-2010 Barrage de Naussac Travaux 2009-2010 2010 Sommaire Exploitation du barrage Principaux travaux réalisés en 2009-2010 Etudes réalisés en 2009-2010 Visite annuelle 2009 Exploitation du barrage de Naussac

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN ET PRELEVEMENT D EAU SOUTERRAINE

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN ET PRELEVEMENT D EAU SOUTERRAINE REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

Nouveau contexte du marché de l électricité

Nouveau contexte du marché de l électricité Nouveau contexte du marché de l électricité Les actions d IRRIGANTS de France Colloque Arvalis Chambre régionale d agriculture de Midi-Pyrénées Ondes 12 mars 2015 IRRIGANTS de France 5 Associations spécialisées

Plus en détail

Bilan de 2 ans de diagnostic immobilier assainissement non collectif. Olivier DOUILLARD Responsable ANC SPANC-SATESE d Indre-et-Loire

Bilan de 2 ans de diagnostic immobilier assainissement non collectif. Olivier DOUILLARD Responsable ANC SPANC-SATESE d Indre-et-Loire Bilan de 2 ans de diagnostic immobilier assainissement non collectif Olivier DOUILLARD Responsable ANC SPANC-SATESE d Indre-et-Loire Bilan de 2 ans de diagnostic immobilier ANC 1) Présentation du SATESE

Plus en détail

Auscultation renforcée des digues principales du port Tanger Med II:

Auscultation renforcée des digues principales du port Tanger Med II: Thème D : Instrumentation et surveillance des fondations : tenue à moyen et long terme Auscultation renforcée des digues principales du port Tanger Med II: Surveillance des tassements différentiels de

Plus en détail

GUIDE DE SURVEILLANCE DES OUVRAGES DE GENIE CIVIL ET STRUCTURES

GUIDE DE SURVEILLANCE DES OUVRAGES DE GENIE CIVIL ET STRUCTURES GUIDE DE SURVEILLANCE DES OUVRAGES DE GENIE CIVIL ET STRUCTURES Caniveaux et fosses humides GUIDE DE SURVEILLANCE DES OUVRAGES DE GENIE CIVIL ET STRUCTURES DT 100 Juin 2012 Caniveaux et fosses humides

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Publié sur sia section vaud (http://www.vd.sia.ch)

Publié sur sia section vaud (http://www.vd.sia.ch) Publié sur sia section vaud (http://www.vd.sia.ch) Accueil > Géotechnique appliquée Dériaz SA, GADZ PI La Mouline, création d un passage inférieur sous voies 1 Château d Allaman, reprise en sous-œuvre

Plus en détail

RENCONTRE SUR L ENSEIGNEMENT DE LA LANGUE ARABE DANS L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

RENCONTRE SUR L ENSEIGNEMENT DE LA LANGUE ARABE DANS L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER RENCONTRE SUR L ENSEIGNEMENT DE LA LANGUE ARABE DANS L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ففيي االلففررننسسيي االلتتععللييمم ممددااررسس ففيي االلععررببييةة االلللغغةة تتععللييمم ححووللااءللقق االلخخااررجج

Plus en détail

GUIDE DE SURVEILLANCE DES OUVRAGES DE GENIE CIVIL ET STRUCTURES

GUIDE DE SURVEILLANCE DES OUVRAGES DE GENIE CIVIL ET STRUCTURES GUIDE DE SURVEILLANCE DES OUVRAGES DE GENIE CIVIL ET STRUCTURES Cuvettes de rétention et fondations de réservoirs Guide de surveillance des ouvrages de génie civil et structures DT 92 Mai 2011 DT 92 -

Plus en détail

Q97 R39 Conception, exploitation, maintenance des évacuateurs de crues vannés à EDF

Q97 R39 Conception, exploitation, maintenance des évacuateurs de crues vannés à EDF Q97 R39 Conception, exploitation, maintenance des évacuateurs de crues vannés à EDF Bernard REVERCHON Philippe CLAVEIROLE Pierre-Guilhem BOUQUIER Hervé BARTHOMEUF Division Production et Ingénierie Hydraulique

Plus en détail

Marie L HOSTIS, Alain CARRÈRE, Silviu IANOS (Coyne et Bellier - TRACTEBEL Engineering) Barrage de Cap de Long (Aquarelle Philippe Lhez)

Marie L HOSTIS, Alain CARRÈRE, Silviu IANOS (Coyne et Bellier - TRACTEBEL Engineering) Barrage de Cap de Long (Aquarelle Philippe Lhez) Thème A : Géologie et nature des fondations: reconnaissances, interprétation et caractérisation. La méthode d investigation par la petite sismique (méthode SCARABÉE ): développements et applications récents.

Plus en détail

Document introductif de l application sur la recherche de normes avec SagaWeb

Document introductif de l application sur la recherche de normes avec SagaWeb Document introductif de l application sur la recherche de normes avec SagaWeb Norme ISO 9706 repérée sur un boîte en carton contenant des ramettes de papier A4. Intitulé de la norme : «Information et documentation

Plus en détail

pour répondre aux besoins des collectivités en termes d étude et d exploitation des équipements de la route.

pour répondre aux besoins des collectivités en termes d étude et d exploitation des équipements de la route. CDI Sherpa leader des solutions logicielles pour la signalisation verticale et la réglementation routière solutions logicielles métiers pour répondre aux besoins des collectivités en termes d étude et

Plus en détail

des idées pour Nantes? Venez les partager.

des idées pour Nantes? Venez les partager. Vous avez des idées pour Nantes? Venez les partager. 5 objectifs objectifs règles du jeu Nantaises, Nantais, jouez collectif! La Ville de Nantes invite toutes les Nantaises et tous les Nantais à s investir

Plus en détail

D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le présent formulaire est nécessaire à l instruction de tout projet de création ou de réhabilitation d un dispositif d assainissement non collectif. Il est à renseigner par le propriétaire de l installation,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1

CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1 CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1 SOMMAIRE Historique Contexte réglementaire Situation actuelle Enjeux du CDC Contenu du

Plus en détail

La gestion des déchets dans le CCT-B2022 Tome 0 Section 07 : Prévention, tri sélectif sur chantier, stockage, transport et traitement des déchets

La gestion des déchets dans le CCT-B2022 Tome 0 Section 07 : Prévention, tri sélectif sur chantier, stockage, transport et traitement des déchets Formation continuée et rencontre des conseillers en énergie 22 mai 2014 Un nouvel outil au service de la construction durable Cahier des charges Type-Bâtiments 2022 La gestion des déchets dans le CCT-B2022

Plus en détail

DOSSIER AMIANTE. Code de la Santé Publique

DOSSIER AMIANTE. Code de la Santé Publique SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL DOSSIER AMIANTE 01/07/15 Pôle Prévention et Santé au Travail Tél. : 02 96 58 23 84 prevention@cdg22.fr Code de la Santé Publique DONT LE PERMIS DE CONSTRUIRE A ETE DELIVRE

Plus en détail

La prévention des risques dans les petites entreprises

La prévention des risques dans les petites entreprises Mai 2014 La prévention des risques dans les petites entreprises Club RPS Patrick LAINE Marc MALENFER Mission TPE/PME INRS Sommaire 1. Panorama 2. Focus sur les RPS 3. Construire une démarche de prévention

Plus en détail

Le Guide de pratiques pour l organisation des Séminaires Itinérants pour les Paysans sur le Temps et le Climat

Le Guide de pratiques pour l organisation des Séminaires Itinérants pour les Paysans sur le Temps et le Climat Le Guide de pratiques pour l organisation des Séminaires Itinérants pour les Paysans sur le Temps et le Climat Plan Introduction Plan du guide Organisation Materiel Contenu des séminaires Tenues des seminaires

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

Conception et construction du barrage de Puylaurent (Lozère) Paul Gaudron EDF-CIH

Conception et construction du barrage de Puylaurent (Lozère) Paul Gaudron EDF-CIH Conception et construction du barrage de Puylaurent (Lozère) Paul Gaudron EDF-CIH Sommaire 1.Introduction /contexte du projet 2.Description des ouvrages 3.Construction - zoom sur les innovations 1 Introduction

Plus en détail

SITES URBAINS POLLUES

SITES URBAINS POLLUES SITES URBAINS POLLUES Retour d expérience : Comment Concilier projet urbain et dépollution des sites? Réaliser un Inventaire Historique Urbain (IHU) 1er décembre 2011 Ronan MARJOLET Chargé de mission Action

Plus en détail

Autour du portrait Cycle 1

Autour du portrait Cycle 1 Autour du portrait Cycle 1 Représenter MOI! La première partie du projet «MOI ET LES AUTRES» a pour objectif de faire prendre conscience à l enfant de sa singularité (pour construire le principe d égalité)

Plus en détail

La prévention des maladies transmises par les tiques en Alsace

La prévention des maladies transmises par les tiques en Alsace La prévention des maladies transmises par les tiques en Alsace Une priorité du schéma régional de prévention Colloque transfrontalier du 3 juin 2015 DPPS/VGAS/CR/juin 2015 Le schéma régional de prévention

Plus en détail

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au code de la Santé Publique Colloque Amiante mars 2015 Cadre réglementaire Décret du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population

Plus en détail

Formation continue des Commissaires Enquêteurs

Formation continue des Commissaires Enquêteurs Formation continue des Commissaires Enquêteurs Le rôle de l Autorité Environnementale dans les projets d AFAF 6 novembre 2013 Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Les plans départementaux et l'information du grand public

Les plans départementaux et l'information du grand public Risques émergents : le point sur la présence et les risques vectoriels associés au moustique tigre Aedes albopictus en Paca Les plans départementaux et l'information du grand public Philippe ALESANDRINI

Plus en détail

Synthèse d évaluation de projet rédigée par le rapporteur - Appel à projets ARPEGE 2009

Synthèse d évaluation de projet rédigée par le rapporteur - Appel à projets ARPEGE 2009 ARPEGE 2009 Synthèse d évaluation de projet rédigée par le rapporteur - Appel à projets ARPEGE 2009 Acronyme et nom du projet Nom et Prénom du rapporteur Date Rappel des notes des experts (ne pas mentionner

Plus en détail

Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif (Document technique 1)

Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif (Document technique 1) Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif (Document technique 1) COMMUNE de : VILLAGE de : Date d instruction conception Cadre réservé à l administration Date

Plus en détail

Choix du site et du type de barrage

Choix du site et du type de barrage Avant Propos C HAPITRE I Choix du site et du type de barrage Rédigé par Jean-Pierre BECUE (SAFEGE) avec la participation de Gérard DEGOUTTE (ENGREF) et Danièle LAUTRIN (Cemagref) Les types de barrages

Plus en détail

Formation : Fonction Éducative et Sociale du Sport Thouars avril 2006

Formation : Fonction Éducative et Sociale du Sport Thouars avril 2006 Formation : Fonction Éducative et Sociale du Sport Thouars avril 2006 Formation proposée par le Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS) la Ligue de l enseignement et la Direction Départementale

Plus en détail

Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle»

Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle» Annexe 3 du règlement de service Cahiers des charges «étude à la parcelle» ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Guide de préconisations relatives à la réalisation des études de Conception des Systèmes d assainissement

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION E.R.I.C.A. Revue des botanistes du Massif armoricain et de ses marges

ENQUÊTE DE SATISFACTION E.R.I.C.A. Revue des botanistes du Massif armoricain et de ses marges Conservatoire botanique national de Brest ENQUÊTE DE SATISFACTION E.R.I.C.A. Revue des botanistes du Massif armoricain et de ses marges Jusqu au 30 juin 2011 Près de vingt ans après la parution du premier

Plus en détail

Demande d installation d assainissement non collectif FO 1

Demande d installation d assainissement non collectif FO 1 6 Impasse de la Fontaine 08260 MAUBERT-FONTAINE Tél. : 03.24.26.13.31 - Fax : 03.24.32.50.22 E mail : ardennes.thierache@orange.fr Président : Miguel LEROY Informations générales Date du contrôle Date

Plus en détail

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine

Travail en partenariat : Cancérologie d Aquitaine Travail en partenariat : illustration avec le Réseau de Cancérologie d Aquitaine Atelier CCECQA 23 septembre 2014 Dr V. Bousser Réseau de Cancérologie d Aquitaine (RCA) 70 membres (établissements de santé,

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

OpenPeople. Les messages de l ANR. Lancement du programme. Emplacement pour logo structure support

OpenPeople. Les messages de l ANR. Lancement du programme. Emplacement pour logo structure support Lancement du programme OpenPeople Les messages de l ANR www.agence-nationale-recherche.fr Rappel du positionnement de l ANR Un objectif : doter la France d une structure réactive destinée au financement

Plus en détail

Le dossier est complet, l ensemble des pièces est joint (Pièces à fournir par le demandeur et par la Mairie)

Le dossier est complet, l ensemble des pièces est joint (Pièces à fournir par le demandeur et par la Mairie) Les renseignements demandés dans ce document ont pour but de permettre la vérification de la comptabilité du projet d assainissement avec l habitation et le terrain. Un dossier complet raccourcira le délai

Plus en détail

Barrage de Villerest Bilan de l exploitation (mois de juillet 2012 au mois d août 2013)

Barrage de Villerest Bilan de l exploitation (mois de juillet 2012 au mois d août 2013) Barrage de Villerest Bilan de l exploitation (mois de juillet 2012 au mois d août 2013) Exploitation en 2012-2013 BRLE intervient pour le compte d EP LOIRE dans le cadre d un contrat de service. Le marché

Plus en détail

L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES :

L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES : L ÉPURATION DES EAUX USÉES RÉSIDENTIELLES : L inspection, le diagnostic et la classification d une installation septique dans le cadre d un relevé sanitaire (no 4) Agenda de présentation 1. Base de données

Plus en détail

Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC)

Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC) Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC) Etat d avancement et présentation des conclusions après 3 années de contrôles. Conseil Communautaire du 11 mai 2010 Déroulement de la présentation

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM

INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM INTRODUCTION AUX BONNES PRATIQUES DE LABORATOIRE POUR LES FORMATIONS DE RECHERCHE DE L INSERM 1 SOMMAIRE Avant propos... page 3 Introduction... page 4 1 - Objet... page 4 2 - Définitions des termes...

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d autorisation pour l installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif 36, Grande Rue- 71340 IGUERANDE Mobile : 06.43.28.22.30. Tél. : 03.85.25.94.20. Commune de : Date de réception du dossier en mairie : Dossier transmis au SPANC

Plus en détail

Exercice 1 : R-D Activités S-T Innovation

Exercice 1 : R-D Activités S-T Innovation Exercice 1 : R-D Activités S-T Innovation No. Activité R-D SST EFST Inno- Aucun vation 1 Gestion de base de données de brevets 2 Cours d ingénierie électronique 3 Conservation des spécimens zoologiques

Plus en détail

Séminaire anccli-irsn

Séminaire anccli-irsn Séminaire anccli-irsn Claudie Dryjanski Directrice technique Suivi de la radioactivité ambiante sur le littoral Nord-Pas de Calais 26 novembre 2015 1 atmo Nord Pas-de-Calais Présentation Association régionale

Plus en détail

Commune : Déposé en Mairie le :

Commune : Déposé en Mairie le : Syndicat Intercommunal de la Vallée d Abondance Lieu dit les Granges 74360 Abondance Tel : 04 50 73 57 31 Email : spanc.abondance@orange.fr Commune : Déposé en Mairie le : Transmis au SPANC le : Dossier

Plus en détail

Forage et puits. préserver, gérer, arbitrer. Bonnes pratiques. Réglementation. Compétences

Forage et puits. préserver, gérer, arbitrer. Bonnes pratiques. Réglementation. Compétences Forage et puits en Aquitaine RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR Une nécessaire réglementation pour Réglementation Du point de vue réglementaire, la réalisation de forage ou d un puits ou d un prélèvement dans les

Plus en détail

Levée de doute et réduction du temps d intervention Fiabilité et optimisation des coûts

Levée de doute et réduction du temps d intervention Fiabilité et optimisation des coûts Répondre aux contraintes de : doute et réduction du temps d intervention Fiabilité et optimisation des coûts I Cadre II III liées à la haute disponibilité et au service continu, ou comment maintenir les

Plus en détail

Magali De Cachard, Pierre Roumieu, Sébastien Roux, Antoine Vollant, Nicolas Boisson, Yannick Baux

Magali De Cachard, Pierre Roumieu, Sébastien Roux, Antoine Vollant, Nicolas Boisson, Yannick Baux Thème : REX des incidents et des dysfonctionnements des barrages vannés EXPLOITATION DES BARRAGES VANNES RETOUR D EXPÉRIENCE SUR LE CALCUL DE LA DÉBITANCE DES BARRAGES ÉTUDES SUR MODÈLES PHYSIQUES ET MODÈLES

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Page 1/5 GUIDE TECHNIQUE DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF L assainissement non collectif est une technique d épuration des eaux usées domestiques simple, durable et efficace, à condition de respecter

Plus en détail

Le stage en entreprise

Le stage en entreprise Collège Geneviève de Gaulle-Anthonioz 45460 LES BORDES Le stage en entreprise Semaine du lundi 14 au vendredi 18 décembre 2015 Le rapport de stage se fera sous la forme d un diaporama avec présentation

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT Annexe 05-1 CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT La zone de confinement est constituée d un ensemble de locaux où les élèves et le personnel sont mis à l abri pendant l alerte et disposant, si possible,

Plus en détail

Thème 3 de la première partie : des échanges à la dimension du monde

Thème 3 de la première partie : des échanges à la dimension du monde Les mobilités humaines Thème 3 de la première partie : des échanges à la dimension du monde Une architecture désormais classique : Une démarche désormais classique : -Choixentre2étudesdecas -Deux démarches

Plus en détail

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique

Surveillance et Detection des Anomalies. Diagnostic d une digue: rappel méthodologique Surveillance et Detection des Anomalies Diagnostic d une digue: rappel méthodologique issu de l expérience d EDF Jean-Paul BLAIS Service Géologie - Géotechnique EDF 1 La méthodologie utilisée par EDF,

Plus en détail

Constituer une base de données émissions/énergies Observatoire opteer

Constituer une base de données émissions/énergies Observatoire opteer Constituer une base de données émissions/énergies Observatoire opteer Atelier Quantification et reporting énergie-climat Convention des Maires - 6 octobre 2011 Histoire d opteer O.P.T.E.E.R = Observatoire

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC)

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) Demande d attestation de conformité du projet d assainissement individuel dans le cadre d une demande d urbanisme Accueil du public 1 boulevard Maréchal

Plus en détail

Département Audit et Conseil. 3 juin 2004

Département Audit et Conseil. 3 juin 2004 Elaboration d une méthode d évaluation et du document en réponse aux décrets 1553, 1554 relatifs à la protection des travailleurs contre les risques d explosion Contexte réglementaire Directive 1999/92/CE

Plus en détail

Guide de réalisation de relevé sanitaire des dispositifs d évacuation et de traitement des eaux usées

Guide de réalisation de relevé sanitaire des dispositifs d évacuation et de traitement des eaux usées Guide de réalisation de relevé sanitaire des dispositifs d évacuation et de traitement des eaux usées Michel Morissette, ingénieur Ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs Avril

Plus en détail

6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC

6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 1 Contenu de la présentation 1. Les principes de base Réaction au feu Résistance

Plus en détail

Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires

Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires Fiche de sensibilisation Maintenance des installations solaires L atteinte des objectifs d économie d énergie et de réduction des gaz à effet de serre doit passer par l installation d équipements performants,

Plus en détail

La mesure de résistivité électrique : un outil d aide à la caractérisation des sols

La mesure de résistivité électrique : un outil d aide à la caractérisation des sols La mesure de résistivité électrique : un outil d aide à la caractérisation des sols SégerM., Perrier C., Pasquier C., BourennaneH., MitomboD., Nicoullaud B., Mistou M.N., Hugard R., Ubertosi M., Cousin

Plus en détail

SALON INDÉPENDANT DE LA COPROPRIÉTÉ «Les 3 jours de la Copropriété» Accompagnement des. Planète Copropriété

SALON INDÉPENDANT DE LA COPROPRIÉTÉ «Les 3 jours de la Copropriété» Accompagnement des. Planète Copropriété SALON INDÉPENDANT DE LA COPROPRIÉTÉ «Les 3 jours de la Copropriété» Accompagnement des travaux en copropriété Planète Copropriété Emergence d un métier Besoin d un intervenant externe : Conduite de projet

Plus en détail

Référentiel de la marque «Démarche T»

Référentiel de la marque «Démarche T» V7 Référentiel de la marque «Démarche T» 1 Sommaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 LES CRITERES DE LA DEMARCHE T... 4 1. La direction stratégique, premier pilier...4 2. L action des services de production,

Plus en détail

Labellisé «Pôle d innovation pour l artisanat et les petites entreprises en

Labellisé «Pôle d innovation pour l artisanat et les petites entreprises en INSTITUT UNIVERSITAIRE DES METIERS ET DU PATRIMOINE 10 rue Saint-Martin-Es-Aires 10000 TROYES / Tél.: 03.25.80.74.09 / Fax: 03.25.76.13.03 / Courriel: contact@iump.fr Labellisé «Pôle d innovation pour

Plus en détail

Commune de Rosbruck. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs DICRIM

Commune de Rosbruck. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs DICRIM Commune de Rosbruck Document d Information Communal sur les Risques Majeurs DICRIM 1) Editorial «Informer et sensibiliser nos administrés» La sécurité des habitants de Rosbruck est l une des préoccupations

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Phase de communication

Phase de communication Un dragon! Dans mon jardin? Phase de communication Bilan 2014 Loiret Nature Environnement 64 route d Olivet 45100 Orléans loiret.natureenvironnement@orange.fr 1 1 2 3 4 5 Photos de couverture : 1. Grenouille

Plus en détail

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION CE CAHIER DES CHARGES TYPE A POUR OBJECTIF DE DEFINIR LE CONTENU TECHNIQUE MINIMUM DU RAPPORT REMIS EN FIN D ETUDE AU PARTICULIER DEMANDEUR. OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION L objet de l étude

Plus en détail

Introduction générale. SEE - Barrages de Kain et Hérinnes

Introduction générale. SEE - Barrages de Kain et Hérinnes Barrages de Kain et Hérinnes Introduction générale 1 Projet SEE Kain et Hérinnes 2 Ouvrages actuels - Kain Écluse Va 124.5m x 14m Kain H = 1.6m Hérinnes H = 1.9m 3 Avant projet sommaire Récolter les données

Plus en détail

Electricien - automaticien SIIC 1

Electricien - automaticien SIIC 1 Electricien - automaticien SIIC 1 Rôle de la situation: Apprentissage Intégration Rôle de l'évaluation: Formative Certificative Étudiant:...... Professeur:...... Constitution d'un dossier électrotechnique

Plus en détail

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France»

Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Plan Séisme Chantier N 1- Action 1.4.2 Analyse des besoins pour la réalisation d un «outils de capitalisation des savoirs en génie parasismique en France» Rapport AFPS Contrat AFPS / MEDD N CV05000137

Plus en détail

BUREAU D ETUDES C.I.L.E.

BUREAU D ETUDES C.I.L.E. BUREAU D ETUDES C.I.L.E. Réponses aux demandes de plans (internes & externes) Sous-traitance: - BE externes - Géomètres externes - Partenariats - GIE - Coord. Sécu - Santé CLIENTS INTERNES: -Distribution

Plus en détail

Les contrôles dans un projet d assainissement

Les contrôles dans un projet d assainissement Les s dans un projet d assainissement Le rôle de l entrepreneur, du maître d œuvre et du ur Gilles BIEBER BEREST Préparation de chantier / Analyse des matériaux du site Naturede la tâche ou de d oeuvre

Plus en détail

Presse magazine Presse professionnelle et spécialisée Agences de presse

Presse magazine Presse professionnelle et spécialisée Agences de presse Veille presse presse proposons de surveiller l ensemble de la presse. 5 500 titres, soit plus de 10 000 publications lues chaque mois Presse quotidienne nationale PQR et PHR Presse magazine Presse professionnelle

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DES ABERS Service Public d'assainissement non collectif (SPANC)

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DES ABERS Service Public d'assainissement non collectif (SPANC) COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS DES ABERS Service Public d'assainissement non collectif (SPANC) Visa du maire sur le projet (remarques éventuelles) BOURG-BLANC Le Signature COAT-MEAL Le DRENNEC KERSAINT-PLABENNEC

Plus en détail

Les Directives ATEX. Améliorer. la Sécurité et les Conditions de Travail : les Directives ATEX

Les Directives ATEX. Améliorer. la Sécurité et les Conditions de Travail : les Directives ATEX Les Directives ATEX Améliorer la Sécurité et les Conditions de Travail : les Directives ATEX DIRECTIVE ATEX 1999/92/CE : LES OBLIGATIONS DE L EXPLOITANT L exploitant doit : établir un document relatif

Plus en détail

Chambre de commerce du Montréal 9mai 2013

Chambre de commerce du Montréal 9mai 2013 Chambre de commerce du Montréal 9mai 2013 1 Plan de la présentation Composantes du projet Échéancier de projet Évaluation environnementale (ÉE) Dossier d affaires Études techniques à venir Structure de

Plus en détail

INSTALLATION & PARAMETRAGE DES CLIENTS DE SAUVEGARDE RESTAURATION DES SAUVEGARDES DEPUIS LE CLIENT DE SAUVEGARDE ET L INTERFACE WEB DE SUPERVISION

INSTALLATION & PARAMETRAGE DES CLIENTS DE SAUVEGARDE RESTAURATION DES SAUVEGARDES DEPUIS LE CLIENT DE SAUVEGARDE ET L INTERFACE WEB DE SUPERVISION INSTALLATION & PARAMETRAGE DES CLIENTS DE SAUVEGARDE RESTAURATION DES SAUVEGARDES DEPUIS LE CLIENT DE SAUVEGARDE ET L INTERFACE WEB DE SUPERVISION Date de dernière mise à jour : Février 2009 SOMMAIRE 1

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Culture et internet : les modèles en question?

Culture et internet : les modèles en question? Culture et internet : les modèles en question? P-J. Benghozi Pierre-Jean.Benghozi@polytechnique.edu 1 L actualité des «industries créatives» Un renouveau lié aux mutations de l environnement Économie de

Plus en détail

Lessons from the first safety reviews of dams under Water Law regulation

Lessons from the first safety reviews of dams under Water Law regulation Colloque CFBR-AFEID: «Sécurité des barrages et nouvelle réglementation française Partage des méthodes et expériences», 9 novembre 2010, Lyon G. Degoutte et al - revues de sûreté RETOUR D EXPERIENCE DES

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION POUR L INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RENSEIGNEMENTS GENERAUX DEMANDEUR

DEMANDE D AUTORISATION POUR L INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RENSEIGNEMENTS GENERAUX DEMANDEUR SERVICE PUBLIQUE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF TOPO ETUDES 108, route d Orbec 14100 LISIEUX Tél. : 02 31 48 60 20 Email : yann.billois@topo-etudes.fr Référence du dossier :... Date de dépôt à la communauté

Plus en détail

STID. Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique. dans le cadre du Parcours d Insertion. en 1 ère année du DUT STID en alternance

STID. Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique. dans le cadre du Parcours d Insertion. en 1 ère année du DUT STID en alternance Utilisation du Zoom Métiers de la Statistique dans le cadre du Parcours d Insertion en 1 ère année du DUT STID en alternance Hélène Chanvillard, Resp. du Département STID, LYON Le DUT STID forme en 2 ans,

Plus en détail

La sécurité au bloc opératoire

La sécurité au bloc opératoire 51 e Congrès national d anesthésie et de réanimation. Infirmiers. Infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état (IADE) 2009 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés La sécurité au bloc opératoire

Plus en détail

Conditor, vers un référentiel national de la production scientifique française

Conditor, vers un référentiel national de la production scientifique française Conditor, vers un référentiel national de la production scientifique française Une recommandation de BSN3 (signalement) Construire un référentiel de la production scientifique française en s appuyant sur

Plus en détail

Entretien et maintien de l intégrité des pipelines - - - - - Application au réseau de pipelines Le Havre Paris

Entretien et maintien de l intégrité des pipelines - - - - - Application au réseau de pipelines Le Havre Paris Entretien et maintien de l intégrité des pipelines - - - - - Application au réseau de pipelines Le Havre Paris Introduction Un objectif permanent de l exploitation des pipelines est d assurer des transports

Plus en détail

L échéance des 40 ans du parc nucléaire français

L échéance des 40 ans du parc nucléaire français L échéance des 40 ans du parc nucléaire français Processus de décision, options de renforcement et coûts associés à une éventuelle prolongation d exploitation au delà de 40 ans des réacteurs d EDF Yves

Plus en détail

Le Contrat de delta Camargue. Alain Dervieux : Parc de Camargue DESMID (UMR ESPACE CNRS-AMU)

Le Contrat de delta Camargue. Alain Dervieux : Parc de Camargue DESMID (UMR ESPACE CNRS-AMU) Le Contrat de delta Camargue Alain Dervieux : Parc de Camargue DESMID (UMR ESPACE CNRS-AMU) Rappel Construction de la politique française de l eau : loi du 16/12/1964 gestion décentralisée au niveau des

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction p. 3. 1. Présentation de la solution p. 4. 2. Description détaillée de la solution proposée p. 5

SOMMAIRE. Introduction p. 3. 1. Présentation de la solution p. 4. 2. Description détaillée de la solution proposée p. 5 SOMMAIRE Introduction p. 3 1. Présentation de la solution p. 4 2. Description détaillée de la solution proposée p. 5 2.1 Découverte de l application consommateur p. 6 2.2 Découverte de la cinématique de

Plus en détail