Laurence GIRAUDET. Piano classique PROJET PEDAGOGIQUE. George CRUMB Makrokosmos Editions PETERS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Laurence GIRAUDET. Piano classique PROJET PEDAGOGIQUE. George CRUMB Makrokosmos Editions PETERS"

Transcription

1 Laurence GIRAUDET Piano classique PROJET PEDAGOGIQUE George CRUMB Makrokosmos Editions PETERS Avril 2011

2 SOMMAIRE PREAMBULE 2 I. CADRES D ENSEIGNEMENT 4 Les différents cursus d enseignement musical : organisation et objectifs 4 Les acquisitions propres à la classe de piano 5 L évaluation 7 La responsabilité de l enseignant 8 II. CONTENUS ENSEIGNES 10 Répertoire méthodique gradué 10 Thématiques pédagogiques 19 L organisation d un programme de travail 20 1

3 PREAMBULE Ce projet pédagogique est conçu comme un carnet de route revêtant deux aspects : guide et passeport. Guide, car j y ai consigné certains repères indispensables à tout professeur : quelques passages extraits du Schéma national d orientation pédagogique 1 ou encore, issus de la Charte de l enseignement artistique spécialisé 2. Chaque enseignant possède une vision très personnelle de son métier qui doit néanmoins s inscrire, pour prendre sa pleine mesure, au sein des cadres d enseignement définis par l Etat ainsi que par l établissement d accueil. Aussi, il m apparaît important de se référer régulièrement à l organisation du cursus instrumental (les acquisitions qu il suppose, les évaluations dont il fait l objet); sa situation au sein de la formation globale d un élève; la responsabilité de l enseignant Passeport, car ce projet livre au lecteur la façon dont j ai envie d enseigner la musique et le piano. L idée qui me tient le plus à cœur et que je tends à défendre en tant que professeur est la suivante : le piano est un instrument fascinant, incroyablement riche de possibilités et l étudier pour lui-même ne constitue qu une partie de l intérêt présenté par ses 88 touches. Cet instrument arbore mille et une facettes : les explorer conduit l élève à l heureuse possibilité d étudier la musique toute entière par son biais. Heinrich NEUHAUS, éminent pédagogue, écrit 3 : «Un professeur très connu avait coutume de dire avec une modestie empreinte de fierté et le désir évident d ériger ces paroles en thèse : «Je n enseigne pas la musique, j enseigne le piano». Rien de plus entaché d erreur que cette affirmation, à mon sens. Même s il s agit de la grosse caisse, le professeur doit penser à la musique autant qu à l instrument. La remarque vaut doublement pour le piano, instrument unique et irremplaçable pour apprendre la musique, du seul fait qu il permet de jouer et d entendre tout. Si un maître et un élève s assignent pour unique objet d étudier le piano et non la musique, ils devraient tous les deux prendre ailleurs des leçons de musique.» J aspire à enseigner la musique autant que le piano pour plusieurs raisons. Tout d abord dans une perspective morale, éthique : n est-ce pas le rôle d un professeur que d encourager son élève à être curieux, ouvert, attentif à tout ce qui pourrait le nourrir, l étonner, l enrichir ou encore le surprendre, le questionner? D autre part, de façon plus concrète : rares sont les pianistes qui, au cours de leur vie et de leur carrière, seront amenés à consacrer l essentiel de leur temps à l interprétation des œuvres phares pour piano solo, qu ils auront précédemment étudiées auprès de grands maîtres au Conservatoire puis retransmises sur scène ou au disque. Parmi les élèves que nous formons aujourd hui, certains continueront à pratiquer la musique en tant qu amateurs, d autres en tant que professionnels; certains étudieront la musicologie afin d enseigner en collèges et lycées ou s orienteront vers la recherche; d autres encore, enseigneront à leur tour en conservatoires. Tous auront besoin de culture musicale, d ouverture à diverses esthétiques, de capacité à pratiquer la musique d ensemble En somme, d être des musiciens complets et polyvalents, sachant voir plus loin que le bout de leur instrument. Ceci n amoindrit en rien l importance que j accorde à la pratique du piano pour ce qu il est, dans son essence-même, et qui a façonné au fil du temps mon amour pour cet instrument riche, passionnant, exigeant, doté d un son large et modelable à volonté; au répertoire vertigineux car infini mais empêchant par là-même toute forme de lassitude. Il s agit simplement de savoir tirer profit de toutes les possibilités qu il nous offre. 1 Texte officiel édité par le Ministère de la Culture et de la Communication, Paris, Avril Texte officiel édité par le Ministère de la Culture et de la Communication, Paris, Janvier NEUHAUS, H. L art du piano, Paris, Editions Van De Velde,

4 C est la raison pour laquelle, dans la seconde partie de ce projet consacrée aux contenus enseignés (en d autres termes, aux outils pédagogiques), vous trouverez un répertoire méthodique gradué incluant des études, des œuvres pour piano solo mais également des transcriptions, des réductions ainsi que de la musique pour piano 4 mains et 2 pianos. Dans le but de compléter ce répertoire, j ai rédigé plusieurs «thématiques pédagogiques» : ces tableaux synthétiques ont pour objet de proposer à l élève l étude d un style, d un compositeur ou d une œuvre dans le simple but de le faire progresser, oubliant pendant quelques instants le niveau dans lequel il est inscrit; ciblant une lacune particulière; tentant de trouver le répertoire opportun afin d y remédier. Pour conclure, je propose une réflexion au sujet de l organisation du programme de travail d un élève en piano. J y explicite l idée d un programme à différents niveaux d étude afin d aborder le répertoire le plus large et le plus varié possible, tout en tenant compte des impératifs de temps et de cadres qui sont ceux des enseignants en musique. J espère que mon projet pédagogique saura être suffisamment clair et complet afin d intéresser le lecteur et de satisfaire à la responsabilité d une classe de piano, une fois mis en pratique. 3

5 I. CADRES D ENSEIGNEMENT Les différents cursus d enseignement musical : organisation et objectifs. Le Schéma national d orientation pédagogique 4 constitue un document de référence pour tout enseignant en Conservatoire à Rayonnement Communal, Départemental ou Régional. Néanmoins, ce texte ne saurait être restrictif : il est une ligne directrice, une «orientation». Le Schéma ouvre le champ des possibles aux équipes de direction qui rédigent alors leur Projet d établissement, au sein duquel s inscrit l enseignant. Cycle Objectifs principaux Contenu de l enseignement Organisation du cursus 1 er cycle Construire la motivation et la méthode Choisir une discipline Constituer les bases de pratique et de culture Travaux d écoute et mise en place de repères culturels Pratiques vocales et instrumentales collectives Pratiques individualisées de la discipline choisie Éveil ou initiation préalable non obligatoire Après la phase d orientation, durée hebdomadaire des cours : entre 3h et 5h dont 30 minutes minimum d enseignement à caractère individuel Durée du cycle : entre 3 et 5 ans 2 e cycle Contribuer au développement artistique et musical personnel en favorisant notamment : - une bonne ouverture culturelle - l appropriation d un langage musical et l acquisition des bases d une pratique autonome - la capacité à tenir sa place dans une pratique collective Travaux d écoute Acquisition de connaissances musicales et culturelles en relation avec les pratiques du cursus Pratiques vocales et instrumentales collectives Pratiques individualisées Durée du cursus : entre 3 et 5 ans Durée hebdomadaire des cours : entre 4h et 7h pour le cursus diplômant dont 45 minutes minimum d enseignement à caractère individuel Possibilité d élaborer un cursus personnalisé diplômant ou non diplômant 4 Ibid. 4

6 Cycle Objectifs principaux Contenu de l enseignement 3e cycle de formation à la pratique amateur (CEM) Formation continuée ou complémentaire (non diplômante) Le cycle d enseignement professionnel initial de musique (CEPI) Développer un projet artistique personnel Accéder à une pratique autonome Acquérir des connaissances structurées S'intégrer dans le champ de la pratique musicale en amateur Pouvoir évoluer vers la pratique en amateur Approfondissement de connaissances et/ou de pratiques pour les musiciens amateurs Approfondir sa motivation et ses aptitudes en vue d une orientation professionnelle Confirmer sa capacité à suivre un enseignement supérieur Écoute, bases d histoire, d analyse et d esthétique Contenus du cursus élaborés suivant les compétences nécessaires pour l exercice des pratiques amateurs Pratiques en référence au projet, réalisations transversales, relations avec la pratique en amateur Culture musicale et/ou pratiques du conservatoire en référence au projet ou Formation dans un nouveau domaine au regard du cursus antérieur Pratique soutenue dans une dominante Modules de pratiques collectives et de culture Projet personnel Ensemble cohérent et structuré compatible avec le suivi d études générales Organisation du cursus Cursus diplômant en filière ou en modules capitalisables Durée entre 2 et 4 ans (volume minimum d environ 300 heures) Passerelles possibles avec le cycle d enseignement professionnel initial Entrée directe possible sur projet Contrat permettant de suivre des cours de culture et/ou de pratiques du conservatoire, ou dans le cadre de conventions avec les structures de pratique en amateur Durée en fonction du contrat et du projet Examen d entrée Durée des études entre 2 et 4 ans Volume global de 750h dont une heure hebdomadaire minimum d enseignement à caractère individuel Parcours de formation personnalisé Possibilité de changement de dominante et/ou de double dominante Les acquisitions propres à la classe de piano. Chaque élève assimile les connaissances différemment et possède son propre rythme. Etablir un compendium détaillé, année par année, des acquisitions pianistiques relèverait donc de l abstraction. Néanmoins, nous pouvons déterminer certains points de repères, cycle par cycle, au sein des multiples acquisitions que l élève sera amené à assimiler durant ses études en piano. 5

7 Cycle 1 er cycle 2 e cycle Domaine d apprentissage Conscience corporelle Connaissances générales Déchiffrage Modes de jeu Indépendance des mains Usage des pédales Pulsation Ecoute Sur scène Conscience corporelle Connaissances générales Déchiffrage Modes de jeu Indépendance des mains Usage des pédales Pulsation Ecoute Sur scène Acquisitions Régler son siège seul et s asseoir correctement au piano. Prendre conscience de son corps de façon globale : trajet bassin-dosépaules-coudes-poignets- arcades-bout des doigts. Faire appel à des notions rudimentaires d analyse et d esthétique : tonalité principale, caractère général de la pièce étudiée Déchiffrer à deux mains. S approprier les principaux modes de jeu (notamment le legato), les nuances et le contact au clavier qui en découle. Travailler à la conduite des phrases musicales. Travailler l indépendance des doigts et des mains : par exemple, savoir jouer une gamme avec une main legato et une main en notes piquées. Utiliser la pédale de droite de façon élémentaire. Débuter le travail sur la pulsation intérieure. Savoir se servir et s aider du métronome. Avoir une capacité d écoute suffisante pour se plier au jeu de l autoanalyse ainsi que pour débuter les pratiques collectives. Mémoriser et interpréter un morceau ou un court programme afin de pouvoir le jouer en audition ou en examen : dans le cas de l examen de fin de premier cycle, il s agit de jouer une ou deux pièces, en fonction des établissements. Approfondir sa connaissance du schéma corporel : commencer à prendre des initiatives en cas de difficulté liée à sa main ou à son geste (par exemple, modifier un doigté, affiner l empreinte du doigt, travailler l amplitude du bras ou la détente des épaules ). Savoir s aider de l analyse afin de mieux comprendre, construire et mémoriser une pièce : par exemple, déterminer les phrases, les modulations, les cadences. Approfondir l étude des styles : par les morceaux joués mais également par l écoute d enregistrements, par les concerts. Repérer que Bach ne se joue pas comme Mozart ni Chopin; qu il est important d adapter le toucher et le son lorsque l on change de compositeur. Lire facilement, avec soin et méthode, un nouveau morceau. Réaliser avec aisance les différents modes de jeu (y compris les modes de jeu non-traditionnels issus des écritures contemporaines). Savoir combiner deux modes de jeux différents et ainsi développer l indépendance des mains. Utiliser avec facilité la pédale forte ainsi que l una corda. Ressentir la pulsation intérieure. Développer l écoute de soi et des autres : être capable de se situer au sein d un groupe (4 mains ou autre formation); pouvoir commenter son propre jeu afin d enrichir le travail fait à la maison. Mémoriser et interpréter un programme de plusieurs morceaux afin de pouvoir le jouer en audition ou en examen : dans le cas de l examen de fin 6

8 3 e cycle Conscience corporelle Connaissances générales Déchiffrage Vers une pratique autonome Usage des pédales Sur scène de second cycle, il s agit de jouer deux ou trois pièces, en fonction des établissements. Prendre pleinement conscience de son corps. S interroger sur ses habitudes de posture et de travail. Etre attentif à tout signe de fatigue musculaire, tendineuse. Développer sa culture et son imaginaire musical en se rendant aux concerts, en lisant (biographie, romans historiques, écrits de compositeurs ), en écoutant de nombreux enregistrements (toutes formations confondues) ou encore en s impliquant dans la vie musicale locale, en participant à la création contemporaine. Lire régulièrement toutes sortes de partitions. Participer au choix du programme. Sortir définitivement du «travail-répétition» : s écouter et se questionner tant sur le plan technique que musical afin de pouvoir partager ses impressions avec le professeur (ou les camarades en musique de chambre) et élaborer une proposition personnelle. Savoir réunir les moyens techniques et musicaux adéquats afin de mettre en place une œuvre de façon autonome, en la replaçant au sein de son esthétique et de son époque. Utiliser facilement les trois pédales (si la pédale tonale est disponible sur le parc de pianos mis à disposition par l établissement). Mémoriser et interpréter de longs morceaux (supérieurs à 10 minutes) ainsi qu un programme conséquent, d une durée de 20 à 40 minutes en fonction du 3 e cycle abordé et de l organisation propre à l établissement fréquenté (les examens peuvent parfois être fractionnés en deux parties). L évaluation. L enseignement musical est jalonné d évaluations, comme en témoigne le tableau ci-après tiré du Schéma national d orientation pédagogique. Ce texte précise également que l évaluation fait partie intégrante de l apprentissage. Cette pratique prend alors deux formes : formative ou sommative, qualificatifs respectivement associés dans le Schéma aux termes «évaluation continue» et «examen». L'évaluation formative est une démarche d'évaluation intégrée à l apprentissage. Elle s'inscrit dans une approche constructiviste et s'apparente à un processus d'accompagnement. Grâce à cette forme d évaluation, le professeur, qui n est généralement pas seul mais entouré de l équipe enseignante au complet (directeur, professeurs des autres disciplines fréquentées par l élève ) réalise un bilan complet afin de déterminer quelles ont été les facilités, les difficultés, les centres d intérêt et les réticences de l apprenant, sur la globalité de son cursus. Ce type d évaluation est privilégié dans les années intermédiaires, ne concluant aucun cycle d apprentissage. Il m apparaît vecteur de communication et de relations pédagogiques saines. L'évaluation sommative, appelée aussi évaluation certificative quand il y a à la clé délivrance d'un diplôme, est une forme d évaluation des acquis à un instant T. Elle présente l intérêt d être limitée dans le temps puisque ponctuelle mais génère le plus souvent une forte appréhension chez l élève qui peut être liée à de nombreux facteurs : volonté de bien faire, de ne pas trahir la qualité du travail effectué dans l année, de faire honneur au professeur ou aux parents Il me semble capital d accompagner l élève sur le plan émotionnel, à la mesure de mes compétences qui ne sont certes pas celles d un thérapeute mais qui peuvent 7

9 néanmoins suffire à sécuriser l élève : ne serait-ce qu en parlant du trac, en donnant quelques clés, très concrètes, afin de réussir à le canaliser. Cycle Evaluation 1 er cycle Évaluation continue, dossier de l élève Examen de 1er cycle qui donne un accès direct au 2e cycle 2 e cycle Évaluation continue, dossier de l élève Examen terminal Cycle conclu par le brevet de fin de 2 e cycle Le brevet donne accès au 3e cycle et à l examen d entrée dans le cycle d enseignement professionnel initial (CEPI) ou Attestation validant les enseignements suivis dans le parcours sur contrat personnalisé 3e cycle de formation à Évaluation continue, dossier de l élève et examen terminal la pratique amateur Cycle conclu par le certificat d études musicales (CEM) (CEM) Formation continuée ou complémentaire (non diplômante) Le cycle d enseignement professionnel initial de musique (CEPI) Évaluation continue du «parcours sur contrat personnalisé» Attestation validant les enseignements suivis dans le «parcours sur contrat personnalisé» Évaluation continue, dossier de l élève Examen terminal organisé à l échelon régional Cycle conclu par le diplôme national d orientation professionnelle (DNOP) La responsabilité de l enseignant. La Charte de l enseignement artistique spécialisé 5 définit un état d esprit, une philosophie de l enseignement au sein des établissements agréés par l Etat. Un point m interpelle particulièrement : il s agit de la responsabilité de l enseignant. «A travers leur activité personnelle en tant qu'artistes, interprètes, créateurs, ou théoriciens de l'art, les enseignants contribuent à l'enrichissement des enseignements et à l'inscription du projet pédagogique dans la vie artistique. Ainsi les activités de créateur, de concertiste en soliste ou en musique de chambre, de chef d'orchestre ou de chœur, de danseur ou de chorégraphe, d'artiste dramatique ou de metteur en scène, de chercheur, de critique, de formateur, de membre de jury lié à l'enseignement ou à la diffusion, participent à l'équilibre artistique de l'enseignant et bénéficient, directement ou indirectement, à la structure pédagogique. Ces activités s'effectuent en accord avec le règlement intérieur de chaque établissement et dans le respect des règles de cumul d'emplois. Dans ce cadre, les enseignants : enseignent la pratique artistique correspondant à leurs compétences, leur statut et la définition de leur fonction; 5 Ibid. 8

10 participent, en dehors du temps de cours hebdomadaire imparti, aux actions liées à l'enseignement, considérées comme partie intégrante de la fonction (concertation pédagogique, conseils de classe, auditions d'élèves, jurys internes); veillent à leur formation permanente, notamment dans le cadre de stages de formation continue; participent à la définition et à la mise en œuvre du projet de l'établissement; participent à la recherche pédagogique et à sa mise en œuvre; participent, dans le cadre du projet d'établissement, à la mise en œuvre des actions s'inscrivant dans la vie culturelle locale; tiennent, auprès des praticiens amateurs, un rôle de conseil et d'aide à la formulation de projets.» Entretenir et nourrir sa pratique artistique personnelle est nécessaire. Un professeur est avant tout un musicien. Il est vrai que cela demande de conserver l exigence, la discipline des années d études. Il nous faut donc admettre cette difficulté et apprendre à la dépasser car continuer de jouer est capital. En effet, afin d être empathique avec les élèves et ainsi contribuer à étendre leurs connaissances, à améliorer leur savoirfaire, le professeur a besoin d être connecté à sa propre passion, à sa propre source de questionnement et d enrichissement. Parmi les autres points soulignés par cet extrait de la Charte, il en est un que j affectionne particulièrement : l organisation de projets participant à la vie de l établissement ou de la municipalité qui l accueille. En effet, lors de ma formation au CEFEDEM Aquitaine en vue de l obtention du Diplôme d Etat j ai été amenée à occuper les fonctions de coordinatrice, chargée de communication et de diffusion au sein de l association ARTE VIVA qui a pour but de promouvoir la musique postmoderne et minimaliste. Ainsi, j ai participé à la création d un opéra multimédia contemporain du compositeur russe Pretor PART, réunissant le travail d une vingtaine d artistes. Cette expérience m a tant plu que je fais toujours partie de l association en ces mêmes qualités. Mettre sur pied un projet, quel qu il soit, est une activité que je trouve tout à fait complémentaire à celle d enseignante et d interprète. De plus, j ai la conviction que cela motive les élèves et constitue en leur mémoire une kyrielle de souvenirs impérissables : je me rappelle encore ma participation à un grand concert dédié à BARTOK lorsque j étais élève au Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Cahors (46). Chaque note de l extrait du Concerto n 2 réduit pour deux pianos que nous avions joué à cette occasion résonne encore en ma mémoire. 9

11 II. CONTENUS ENSEIGNES Répertoire méthodique gradué. L une des spécificités de l enseignement musical est qu il n existe pas de programme défini. En effet, concocter un programme adapté à chaque élève relève du rôle du professeur, alors seul maître à bord. Cet aspect-là du métier de professeur est capital : la réussite des élèves aux examens, concerts et auditions en dépend souvent. Un répertoire bien choisi et équilibré est gage d un apprentissage efficace et satisfaisant pour l élève. Le répertoire proposé ici ne saurait être exhaustif. Je souhaite seulement qu il soit le reflet, même pâle, de la richesse et de la variété de la musique pour piano. Aussi, ce programme comporte des études, des pièces pour piano solo mais également des arrangements (transcriptions, réductions) et des œuvres pour piano 4 mains et 2 pianos. Etudes et exercices. 1 er cycle Gammes et arpèges de toutes sortes sont intéressants à étudier dès le départ des études en piano puis à différentes reprises lors du cursus : ils seront abordés différemment en fonction du niveau de l élève et permettent un travail d entretien technique efficace. De plus, ces exercices constituent un socle commun à tous les élèves aisément exploitable en pédagogie de groupe. Le bénéfice de cette pratique pédagogique lorsqu elle est appliquée aux notions techniques est plus qu important. BARTOK : Mikrokosmos volumes 1 à 3. BÜRGMULLER : Etudes opus 100. BURNAM : A dozen a day volumes initiation, 1, 2 et 3. CZERNY : Le premier maître du piano/ Les cinq doigts/ Les heures du matin. DIABELLI : Les premières leçons. HELLER : Etudes pour le rythme et l expression opus 45 à 47 et 125. KURTAG : Jatékok I et II. PAPP : Starting the piano. PÄRT : Variationen zur gesundung von Arinuschka. POZZOLI : Etudes faciles pour petites mains. STRAVINSKY : Piano music for children. 2 e cycle BERTINI : Etudes opus 29, 100 et 134. BARTOK : Mikrokosmos volumes 4 à 6. BURGMULLER : Etudes opus 109. BURNAM : A dozen a day volumes 4 et 5. CRAMER : Etudes. CHOPIN : Trois nouvelles études. DOHNANYI : Les exercices de doigts. FALK : 12 études atonales. HELLER : L art de phraser. LISZT : Etude en douze exercices. KAGEL : Tasten. 10

12 KURTAG : Jatékok III. MOSZKOWSKI : Vingt petites études opus e cycle BRAHMS : 51 exercices. CHOPIN : Etudes opus 10 et opus 25. DEBUSSY : 12 études. DOHNANYI : Six études de concert. LISZT : Deux études de concert/ Etudes d exécution transcendante. LOUVIER : Etudes pour agresseur. MARTINU : Etudes et polkas opus 308. SCHUMANN : Exercices-etüden sur un thème de Beethoven/ Etudes symphoniques. SCRIABINE : Etudes opus 8. STRAVINSKY : 4 études opus 7. Le répertoire pour piano solo. 1 er cycle Baroque BACH : Le petit livre d A.M. Bach/ Les petits préludes et fugues. COUPERIN : extraits des Ordres tels Les Tricoteuses/ Le Petit Rien (Les Classiques favoris du piano volumes débutants et 1B) 6. HAENDEL : extraits des Suites tels Rigaudon/ Prélude et courante en sol/ Allemande en la (Bach à nos jours volumes 1B, 3A et 4B). RAMEAU : extraits des «Suites» ou Pièces tels Menuet/ Le Tambourin (Les classiques favoris du piano volumes débutants et 2). Classique BEETHOVEN : Deux sonatines/ Sonates n 19 et 20/ Bagatelles/ Danses. CLEMENTI : 12 sonates. HAYDN : Sonates Hob.XVI : 7, 9, 3, 4 ainsi que les Menuets extraits des Sonates/ Danses. MOZART : Sonatines viennoises/ Cahier de Londres/ Sonates n 4, 10, 16/ Danses. Romantique CHOPIN : Valses n 9, 12, 14, 15, 17, 18/ Polonaises n 11 et 12/ Mazurkas au tempo peu vif. GRIEG : certaines Pièces lyriques. SCHUMANN : Albumblätter op.124/ Album pour la jeunesse op.68. TCHAÏKOVSKI : Album pour les enfants. 6 Les exemples issus de recueils pédagogiques couramment utilisés sont donnés pour leur praticité ; en effet, les partitions baroques sont parfois difficiles à trouver en librairie ou onéreuses (notamment celles de Rameau). 11

13 Moderne 7 Contemporain 8 BARTOK : For children, I et II. CHOSTAKOVITCH : Petits contes. GRETCHANINOV : Children s album. IBERT : Petite suite en quinze images. JANACEK : 13 miniatures. KABALEVSKI : 24 petites pièces/ Tableaux de l enfance/ Variations faciles. KHATCHATURIAN : Tableaux de l enfance. KODALY : 12 petites pièces. KOECHLIN : Petites pièces faciles op. 208 et op. 61b. MILHAUD : Accueil amical. PROKOFIEV : Musique d enfants op.65. SATIE : Menus propos enfantins/ Gymnopédies/ Gnossiennes. STRAVINSKY : Les cinq doigts. CAGE : Waiting/ Cheap imitation/ Prelude for Meditation. COPLAND : Piano album (recueil de 11 pièces faciles). LOUVIER : Agrexandrins premier livre. LUTOSLAWSKI : Album for the young. STOCKHAUSEN : Zodiac. WEBERN : Kinderstück. 2 e cycle Baroque BACH : Inventions et sinfonias/ Préludes et fugues premier livre n 2, 5, 6, 21 et second livre n 1, 2, 3, 15/ extraits des Suites françaises. COUPERIN : extraits des Ordres tels Le Tic Toc Choc/ Le Carillon de Cythère (Bach à nos jours volume 6B et Les classiques favoris du piano volume 5). HAENDEL : extraits des Suites tels L harmonieux forgeron/ Passacaille (Les classiques favoris du piano volume 4). RAMEAU : extraits des «Suites» ou Pièces tels La Victoire/ Le Rappel des oiseaux/ L Egyptienne (Les classiques favoris du piano volume 4 et 5). SCARLATTI : certaines Sonates. SOLER : Sonates. Classique BEETHOVEN : certaines Variations/ Rondo en ut majeur/ Sonates n 1,5, 6, 8, 9, 10, 14. CIMAROSA : Sonates. HAYDN : Variations Hob.XVII/ Sonates Hob.XVI : 1, 2, 8, 10, 20 à 43, 48 à 52. MOZART : Fantaisie en ré mineur/ Rondo en ré majeur/ certaines Variations/ Sonates n 1 à 8, 12, 17. SCHUBERT : Moments musicaux/ Mélodie hongroise/ certains Impromptus/ Sonates D537, D575/ Sonates inachevées. 7 Ecritures impressionniste, néoclassique; écoles nationales (caractérisées par des emprunts folkloriques : Hongrie, Espagne, Tchécoslovaquie) ; école russe. 8 Ecritures expressionniste, postmoderne, néo-modale, minimaliste ; novateurs américains. 12

14 Romantique Moderne Contemporain BORODINE : Petite suite. BRAHMS : Deux rhapsodies/ Ballades/ extraits des Klavierstücke op.76, 118, 119. CHOPIN : Mazurkas rapides/ Polonaises n 1, 3, 13/ Préludes/ Valses/ Nocturnes n 1, 2, 6, 11, 15. DVORAK : Humoresques/ Mazurkas. GRIEG : Pièces lyriques. LISZT : Consolations/ Rêves d amour/ Berceuse. MACDOWELL : Sea pieces. MENDELSSOHN : Romances sans paroles. SCHUMANN : Scènes d enfants/ Trois sonates pour la jeunesse/ Scènes de la forêt/ Davidsbündlertänze n 2, 5, 11, 14. TCHAIKOVSKI : Saisons. ALBENIZ : España/ Suite espagnole. BARTOK : Neuf petites pièces/ Bagatelles op.6/ Danses populaires roumaines/ Petite suite/ Quatre nénies op.9a. CHOSTAKOVITCH : Aphorismes/ Sérénade-valse/ 24 préludes/ Préludes et fugues n 1, 4, 5, 18. DEBUSSY : Arabesques/ Children s corner/ Rêverie/ certains Préludes/ La boite à joujoux/ La plus que lente. FALLA (DE) : pièces isolées dont le Tombeau de Claude Debussy. FAURE : Première barcarolle. GRANADOS : Danses espagnoles. IBERT : Histoires KABALEVSKI : 6 préludes et fugues/ 24 préludes op.38. KHATCHATURIAN : Sonatine. KODALY : 7 pièces pour piano op.11. KOECHLIN : Douze petites pièces/ Sonatines et nouvelles sonatines. LIADOV : Préludes/ Bagatelles. MARTINU : Marionnettes/ Film en miniature op.148. MILHAUD : L album de Madame Bovary. POULENC : Villageoises/ Improvisations/ certains Nocturnes/ Histoire de Babar/ Suite française. PROKOFIEV : 4 pièces de danse/ certaines Visions fugitives op.22/ Contes de vieille grand-mère op.31. RAVEL : Sonatine/ Prélude/ A la manière de Borodine. SATIE : Sports et divertissements/ Sonatine bureaucratique. SCRIABINE : Mazurkas op.3 et 25/ Préludes op.11/ Impromptus op.10. TURINA : Jardins d enfants op.63/ Ninerias. ADAMS : China gates. BERNSTEIN : Five anniversaries/ Thirteen anniversaries. BERIO : 6 encores pour piano. BRITTEN : Cinq valses op.3. CAGE : A valentine out of season/ Dream/ In a landscape/ Two pieces pour piano. DUTILLEUX : Au gré des ondes. FELDMAN : Three pieces for piano. GERSHWIN : Préludes. GINASTERA : Milonga. 13

15 GLASS : Solo piano. LIGETI : Musica ricercata. LOUVIER : 4 préludes pour cordes. MOMPOU : Musica callada / Charmes. ROSSE : certains Préludes. WIENER : 3 moments de musique / Histoires sans paroles. 3 e cycle Baroque BACH : Préludes et fugues/ Fantaisie chromatique et fugue en ré mineur/ Suites anglaises et françaises/ Partitas/ Toccatas/ Variations Goldberg/ Concerto italien. COUPERIN : Ordres. HAENDEL : Suites. RAMEAU : «Suites» ou Pièces. SCARLATTI : Sonates. Classique BEETHOVEN : Sonates/ Trente-deux variations sur un thème original/ Variations Diabelli. CLEMENTI : Sonate en sol mineur, op.50 n 3. HAYDN : Sonates/ Sonates anglaises Hob.XVI : 50 à 52. MOZART : Sonates/ Rondo K.511/ Fantaisie K.475. SCHUBERT : Sonates/ Impromptus D.946/ Wanderer Fantaisie. Romantique BRAHMS : Scherzo op.4/ Ballades/ Klavierstücke op.76, 118 et 119/ Fantasien op.116/ Intermezzos op.117/ Variations/ Sonates. CHOPIN : Nocturnes/ Ballades/ Fantaisie/ Berceuse/ Barcarolle/ Scherzos/ Sonates. GRIEG : Holberg-suite op.40/ Sonate op.7/ Ballade op.24. LISZT : Années de pèlerinage/ Harmonies poétiques et religieuses/ Nuages gris/ Lugubre gondole I et II/ Venezia/ Ballades/ Rhapsodies/ Légendes/ Méphisto-Valses. MACDOWELL : Sonates. MENDELSSOHN : Sonate op.6/ Préludes et fugues op.35/ Rondo capriccioso/ Variations sérieuses. SCHUMANN : Intermezzi op.4/ Fantasiestücke op.12/ Novelettes op.21/ Carnaval de Vienne op.26/ Sonates/ Variations Abegg/ Davidsbündlertänze/ Fantaisie op.17/ Humoreske op.20. Moderne ALBENIZ : Cantos de Espana op.232/ Iberia. BARTOK : Deux danses roumaines op.8a/ Allegro barbaro/ Suite op.14. CHABRIER : Dix pièces pittoresques/ Bourrée fantasque. CHOSTAKOVITCH : Préludes et fugues/ Sonates. DEBUSSY : Suite bergamasque/ Pour le piano/ Images (oubliées)/ Images/ D un cahier d esquisses / Estampes/ Masques/ Préludes. FALLA (DE) : Pièces espagnoles. FAURE : Nocturnes/ Impromptus/ Barcarolles/ Ballade op.19/ Préludes. FRANCK : Prélude, aria et finale/ Prélude, choral et fugue. GRANADOS : Goyescas/ Allegro de concierto/ Paisaje op.38. IBERT : Les rencontres/ Le Vent dans les ruines/ Toccata sur le nom de Roussel. JANACEK : Sur un sentier herbeux. 14

16 Contemporain KODALY : 9 pièces op.3. MARTINU : 3 danses tchèques op.154. MILHAUD : Sonates. POULENC : Improvisations/ Les soirées de nazelle/ Napoli. PROKOFIEV : 4 études/ 4 pièces op.4/ Deux sonatines/ Roméo et Juliette/ Sonates/ Six pièces op.52. RACHMANINOV : Six moments musicaux/ Préludes/ Etudes-tableaux. RAVEL : Pavane pour une infante défunte/ Menuet antique/ Scarbo/ Valses nobles et sentimentales/ Menuet sur le nom de Haydn/ Miroirs/ Jeux d eau/ Tombeau de Couperin. SCRIABINE : Sonates/ Préludes/ Poèmes. SEVERAC (DE) : Cerdana/ En languedoc. ADAMS : Phrygian gates. BERIO : Rounds/ Sequenza IV. BRITTEN : Holiday diary. CAGE : Ophelia/ Water music/ Metamorphosis/ Sonates/ Interludes. CASTEREDE : Diagrammes. COPLAND : Sonate/ Quatre piano blues/ Scherzo humoristique/ Passacaglia/ Piano fantasy/ Piano variations. CRUMB : Petite suite de Noël/ Makrokosmos/ Cinq pièces pour piano/ Gnomic-Variations/ Processional. DUTILLEUX : Trois préludes/ Sonate. FELDMAN : Piano. GINASTERA : Sonates. HERSANT : Mouvement. IVES : Five piano pieces. KURTAG : Splitter. LIGETI : Etudes. MESSIAEN : Préludes/ Petites esquisses d oiseaux/ Quatre études de rythme/ 20 regards sur l enfant Jésus. OHANA : Préludes/ 12 études d interprétation. STRAVINSKI : Piano-rag-music/ Sonate. SZYMANOWSKI : Mazurkas op.50. TAKEMITSU : Les yeux clos. Les arrangements : transcriptions et réductions. Cette rubrique est la moins exhaustive de toutes : en effet, l intégralité du répertoire musical peut faire l objet d une transcription! D autre part, je souhaite répondre ici à la problématique récurrente de tout musicien ou professeur souhaitant étudier ou faire étudier une œuvre transcrite : trouver une édition de qualité. Voici les références de recueils disponibles en librairie regroupant des arrangements d arias, de lieder, d œuvres de chambre, de symphonies Les concertos pour piano avec réduction d orchestre au second piano sont répertoriés au sein de la rubrique «Le répertoire pour 2 pianos». J ai sélectionné ces recueils pour l intérêt qu ils présentent tant d un point de vue musical et pianistique que pédagogique. Le niveau des pièces est fort disparate, allant de la fin de premier cycle à la fin de troisième cycle et même au-delà. Aussi, je ne classe pas ces recueils suivant leur difficulté mais simplement en fonction de leur 15

17 nature : transcriptions réalisées par un compositeur majeur ou un pianiste reconnu; recueils à visée pédagogique. Ces derniers ne bénéficient certes pas du génie d un LISZT ou d un BACH mais présentent l avantage d être plus homogènes en termes de niveau. Cependant, une attention toute particulière doit être portée à l éventuelle simplification du texte : certaines éditions proposent des transcriptions fidèles; d autres moins. Il est important que le travail effectué sur le texte original soit cohérent d un point de vue musical et pianistique afin de porter ses fruits sur le plan pédagogique. Compositeur(s) transcrit(s) BACH Transcripteur BUSONI KEMPFF LISZT NAOUMOFF SAY Titre de l œuvre ou du recueil / Maison d édition Choralvorspiele (BREITKOPF & HARTEL). Transkriptionen (BOTE & BOCK). Complete Bach transcriptions (DOVER). Drei klaviertranskriptionen (SCHOTT MUSIC). Passacaglia (SCHOTT). BEETHOVEN LISZT Transcriptions volumes 17 à 19, 22 et 24 (EMB). BERLIOZ LISZT Transcriptions volume 16 (EMB). GRIEG GRIEG Suite Holberg, Impressions et Mélodies (KONE- MANN). SCHUBERT LISZT Complete song transcriptions (DOVER). Transcriptions volumes 20 et 21 (EMB). WAGNER GOULD LISZT Götterdämmerung (SCHOTT). Complete transcriptions from operas (DOVER). WEBER (VON) LISZT Transcriptions volume 23 (EMB). DIVERS BACH Complete keyboard transcriptions of concertos by baroque composers (DOVER). DIVERS CZIFFRA Transcriptions (PETERS). DIVERS LISZT Free arrangements (EMB). DIVERS RACHMANINOV Piano compositions volume 2 : Original compositions and transcriptions (BOOSEY & HAWKES). Transcriptions (BELWIN). Maison d édition Titre du/des recueil(s) COMBRE L orchestre au piano volume 1. EMB Bravissimo! Famous melodies for piano. HAL LEONARD The baroque era/ The classical era/ The romantic era/ Bach/ Beethoven/ Mozart/ Tchaikovsky/ Strauss/ Opera at the piano/ Great classical themes/ Favorite classical themes/ Opera s greatest melodies. HENRY-LEMOINE Piano détente volumes 1 et 2. Collection Un voyage à travers son œuvre : pièces originales et arrangements réalisés par Hans-Günter HEUMANN. Compositeurs: BACH, BEETHOVEN, MOZART, SCHUBERT. Plus de 150 pièces disponibles séparément, de CHARPENTIER à WAGNER en passant par ALBENIZ et BERLIOZ, arrangées par H.-G. HEUMANN. 16

18 Le répertoire pour piano 4 mains. 1 er cycle ARENSKI : Six pièces pour les enfants, op.34. DIABELLI : 6 sonatines sur 5 notes. FAURE : partie prima de Dolly, op.56. HAYDN : Divertimento «Il maestro e lo scolare». MILHAUD : Enfantines. PAPP : Children s songs from Europe. SATIE : Trois petites pièces montées. SCHUBERT : Ländler, D.814/ Marche enfantine, D.928. SEVERAC (DE) : partie prima du Soldat de plomb. STRAVINSKY : 3 pièces faciles/ partie prima des 5 pièces faciles. TURK : Pièces pour 4 mains en 2 volumes. VANHAL : 24 petits duos. 2 e cycle BIZET : Jeux d enfants. BRAHMS : Valses op.39. CHOSTAKOVITCH : Valse et polka. CUI : Tarentelle. DIABELLI : Sonates op.32, 33, 37, 38 et 73. DEBUSSY : Petite suite/ Six épigraphes antiques. DVORAK : certaines Danses slaves op.46 et 72/ Légendes op.59/ De la forêt de Bohême op.68. FAURE : Dolly op.56. GRIEG : Quatre danses norvégiennes op.35/ Pièces symphoniques op.14. INDY (D ) : 7 chants de terroir. JANACEK : Zarlivost. MOUSSORGSKI : Sonate. MOZART : Sonates K.19, 381, 358, 521, 594/ Fugue K.401. RACHMANINOV : Six morceaux op.11. RAVEL : Ma mère l oye. SAINT-SAENS : Berceuse op.105. SATIE : Aperçus désagréables/ Trois morceaux en forme de poire. SCHUBERT : Trois marches militaires D.733/ Fugue D.952/ Polonaises D.599 et D.824/ Trois marches héroïques D.602/ certaines Fantaisies. SCHUMANN : 6 impromptus, 12 pièces pour les grands et les petits enfants/ Scènes de Bal/ Kinderball, six petites danses. SCHUMANN (CLARA) : Marche en si bémol majeur. SEVERAC (DE) : Le soldat de plomb/ En vacances. STRAVINSKY : 5 pièces faciles. 3 e cycle BEETHOVEN : Sonate op.6/ Marches op.45/ Huit variations sur un thème de Waldstein/ Chant et six variations. BRAHMS : Danses hongroises. DEBUSSY : Symphonie en si mineur (transcription par l auteur). DUREY : Deux pièces. DVORAK : Danses slaves op.46 et 72. GLINKA : Capriccio sur des thèmes russes. HINDEMITH : Ragtime/ Sonate. IBERT : Escales. 17

19 MENDELSSOHN (FANNY) : Trois pièces pour quatre mains. POULENC : Sonate. SATIE : Parade. SCHUBERT : Fantaisies/ Divertissement à la hongroise/ Variations sur un thème original/ Rondo D.951/ Grande marche funèbre/ Divertissement sur des motifs français. Le répertoire pour deux pianos. Ici se côtoient œuvres originellement écrites pour deux pianos et concertos avec réduction d orchestre au second piano. Parfois, la réduction est à réaliser par le professeur; exercice difficile mais néanmoins passionnant. Par ailleurs, les concertos mentionnés dans la rubrique «3 e cycle» de ce tableau peuvent être intégrés plus tôt à l apprentissage de l élève, dès lors qu ils sont traités par extrait. Les mouvements lents par exemple permettront un travail musical d une intensité sans égal. 1 er cycle HAYDN : Concerto en do majeur. VANHAL : Klavierkonzert en do majeur. 2 e cycle DEBUSSY : Lindaraja. KURTAG : Jatékok IV. HAYDN : Concerto Hob.XVIII : 1, 4, 11. MOZART : Concerto n 5 à 8, 11 à 13, 17 à 19. REICH : Piano phase. SATIE : Socrate (transcription par CAGE). SCHUMANN : Six études en forme de canon op.56 (transcription par DEBUSSY). SMETANA : Sonate en un mouvement/ Rondo. Œuvres pour deux pianos et 8 mains! SOLER : 6 concertos pour deux orgues, sans pédalier ni orchestre. STAMITZ : Concerto pour deux claviers en fa majeur. 3 e cycle ALBENIZ : Rapsodia espanola op.70. ARENSKI : Suite n 1 op.15. BARTOK : Seven pieces from Mikrokosmos/ Concertos. BEETHOVEN : Concertos. BRAHMS : Sonate op.34b/ Haydn-variationen op.56b. BRITTEN : Mazurka elegiaca op.23 II/ Introduction and rondo alla burlesca op.23 I. CAGE : Three dances. CHABRIER : Trois valses romantiques pour deux pianos. CHOPIN : Rondo op.73/ Concertos. CHOSTAKOVITCH : Concertino op.94/ Concertos. CLEMENTI : Concerto en ut. COPLAND : Danzon cubano. DEBUSSY : Fantaisie pour piano et orchestre/ En blanc et noir/ Nocturnes/ La mer Les images. DVORAK : Concerto op.33. FALLA (DE) : Noches en los jardines de Espana. FRANCK : Les Djinns. GERSHWIN : Rhapsody in blue/ Concerto in F. GRIEG : Concerto en la mineur op

20 HINDEMITH : Sonate. KABALEVSKI : Concerto op.50. LIGETI : Trois pièces pour deux pianos. LISZT : Concertos. LOUVIER : Etudes pour agresseurs, quatrième livre. MACDOWELL : Concertos. MENDELSSOHN : Concerto op.40. MESSIAEN : Visions de l amen. MILHAUD : Scaramouche. MOZART : Sonate K.448/ Fugue K.426/ Concertos. POULENC : Concerto/ Concerto pour deux pianos et orchestre/ Sonate. RACHMANINOV : Fantaisie (tableaux) op.5/ Suite n 2 op.17. RAVEL : Sites auriculaires/ Concertos/ La valse/ Frontispice, pour deux pianos et cinq mains! SAINT-SAENS : Variations sur un thème de Beethoven/ Concertos. SCHUMANN : Andante et variations op.46 ; Concertos. STRAVINSKY : Sonate/ Concerto pour deux pianos. Thématiques pédagogiques. Ecouter un élève et raisonner autrement qu en termes de niveaux. Penser que l étude d un type d écriture particulier ou d un compositeur précis lui permettrait de consolider un acquis quelque peu fragile ou d élargir ses connaissances pianistiques et musicales. C est ce que proposent ces «thématiques pédagogiques». Synthétiques, elles prennent le parti d aller à l essentiel : naturellement, les sept aspects techniques et musicaux étudiés ici sont présents dans l écriture de tous les compositeurs; il s agit simplement de mettre en avant ceux qui permettent un travail pointu de la notion en question. Les exemples d œuvres, destinés aux 1 er et 2 e cycles, sont donnés à titre indicatif; se référer au répertoire gradué pour plus de détails (numéro d opus, niveau précis ). L écoute. Compositeurs BACH DEBUSSY SCRIABINE Exemples d œuvres Pièces lentes tirées des Suites, notamment les Sarabandes. Fugues Children s corner Préludes Arabesques Préludes Mazurkas Impromptus La pulsation. Compositeurs SCARLATTI BEETHOVEN RAVEL Sonates Sonatines Sonatine Exemples d œuvres Sonates Prélude Bagatelles 19

21 L indépendance. Compositeurs BACH BARTOK Exemples d œuvres Petits préludes et fugues Petit livre d A.M.Bach Préludes et fugues Mikrokosmos For children Danses populaires roumaines Le legato. Compositeurs BACH CHOPIN Exemples d œuvres Pièces au tempo lent ou modéré, présentant une écriture en doubles croches. Les Allemandes par exemple. Préludes Nouvelles études Les autres modes de jeux 9. Compositeurs BARTOK CHOSTAKOVITCH KURTAG Mikrokosmos, 24 préludes Jatékok Exemples d œuvres Bagatelles Aphorismes La digitalité. Compositeurs SCARLATTI MOZART Sonates Sonates Exemples d œuvres Variations L amplitude. Compositeurs CHOPIN LISZT Valses Consolations Exemples d œuvres Mazurkas Liebesträume (Rêves d amour) L organisation d un programme de travail. De nombreux élèves passent l année avec seulement trois ou quatre morceaux, joués aux auditions ou aux examens. La raison le plus fréquemment donnée à cela est le manque de temps. Je propose ici de concocter un programme riche, varié mais qui impliquerait des niveaux de travail différents afin que le «timing» de l année soit tout de même respecté. Voici une idée que je tiens à développer, m appuyant sur un écrit de la pianiste et pédagogue Brigitte BOUTHINON-DUMAS 10 : «Premier stade : morceaux seulement déchiffrés pour nourrir la curiosité de lire une partition nouvelle, et s entraîner ainsi au déchiffrage. 9 Notes non-legato, piquées, diversement accentuées et modes de jeux non-traditionnels. 10 BOUTHINON-DUMAS, B. Mémoire d empreintes, Paris, Editions de la cité de la Musique,

22 Deuxième stade : travailler une œuvre jusqu à ce qu elle soit dans l esprit et au tempo [ ]. Ceci implique naturellement un travail pointu sur le son définitif. En revanche, on n exigera pas le par cœur. Son et climat créés devront l emporter sur quelques accidents techniques. Troisième stade : œuvre travaillée dans le plus grand détail pour obtenir une maîtrise anti-trac, celle qui est indispensable pour une audition ou un examen. C'est-à-dire la version concert». Un tel programme me semble particulièrement intéressant et pertinent. Néanmoins, j aimerais suggérer un dernier point constituant le «quatrième stade» : l étude poussée de morceaux d un niveau inférieur à celui de l élève. Cela permet de travailler à la fois sur le déchiffrage et sur l interprétation, précise, riche et maîtrisée. A titre d exemple, dans le cadre de la formation au DE, j ai eu l occasion d assister à un cours sur les Pièces lyriques de GRIEG chez un élève de niveau cycle 2, 2 e année, ayant de très grandes qualités musicales. L étude de ces pièces, d un niveau technique, digital, inférieur au sien, lui ont permis de développer maturité, lyrisme et expressivité si bien que l on aurait pu croire entendre un élève de 3 e cycle en fermant les yeux! Notons que cette organisation peut également s appliquer à l étude d œuvres de chambre : un ensemble d élèves saura emprunter le même chemin avec bénéfice. Par ailleurs, la pédagogie de groupe permet d aborder à plusieurs certains stades de travail (je pense notamment au premier et au quatrième). La stimulation et l écoute résultant de cette pratique pédagogique ne peuvent que profiter aux élèves concernés ainsi qu à la dynamique de la classe. Les bénéfices de cette pédagogie se vérifient également lors de l apprentissage de gammes, d arpèges, d études ainsi que de tout autre exercice technique. Il est fort intéressant de développer cette interaction entre les élèves dès lors qu elle est réalisable (concordance des créneaux horaires, des classes d âge, des niveaux instrumentaux ). Je ne peux néanmoins m étendre d avantage sur cet outil d enseignement, qui est disponible ou non au sein des structures en fonction de leur Projet d Etablissement. 21

JONAS VITAUD - REPERTOIRE

JONAS VITAUD - REPERTOIRE JONAS VITAUD - REPERTOIRE SOLO REPERTOIRE ALBENIZ, Isaac (1860-1909) El Albaicin (Iberia) ADES, Thomas (1971) Darkness visible BACH, Johann Sebastian (1685-1750) Partita n 2 en do mineur Préludes et Fugues

Plus en détail

Les Classes de Chant Choral Ensembles Vocaux «Filière voix» et la Classe de Chant

Les Classes de Chant Choral Ensembles Vocaux «Filière voix» et la Classe de Chant Communauté urbaine d Alençon Conservatoire à rayonnement départemental BP 362 61014 ALENÇON Cedex Téléphone : 02 33 32 41 72 Fax : 02 33 32 48 10 Mél : conservatoire.musique@ville-alencon.fr LES LIEUX

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys Les écoles de musique qui constituent la réseau Cadences dispensent un enseignement musical diversifié incluant l ensemble des expressions artistiques de

Plus en détail

Titre: La Musique Classique et Pinterest

Titre: La Musique Classique et Pinterest Situation d apprentissage et d évaluation Titre: La Musique Classique et Pinterest Cycle : 3e cycle du primaire Durée : environ 2 heures Situation de départ: Quels sont les compositeurs de musique classique

Plus en détail

CONSERVATOIRE DE MUSIQUE DE LA GARENNE-COLOMBES PROGRAMME PÉDAGOGIQUE - Département Piano -

CONSERVATOIRE DE MUSIQUE DE LA GARENNE-COLOMBES PROGRAMME PÉDAGOGIQUE - Département Piano - CONSERVATOIRE DE MUSIQUE DE LA GARENNE-COLOMBES PROGRAMME PÉDAGOGIQUE - Département Piano - Initiation : pour les enfants âgés entre 5 et 7 ans. Cycle I (C1) : l apprentissage : Débutant 1, Débutant 2,

Plus en détail

STRUCTURE D ETUDES -----------------

STRUCTURE D ETUDES ----------------- STRUCTURE D ----------------- PROGRAMME, EXEMPLES DE PIECES, OBJECTIFS, POUR ENTRER AU NIVEAU MOYEN, SECONDAIRE, SECONDAIRE SUPERIEUR ET CERTIFICAT PIANO 2001 1. Structure d études : Elle a été adoptée

Plus en détail

VinetaSareika RÉPERTOIRE. Concerto. J. S. BACH Concerto pour deux violons en ré mineur, BWV 1043. S. BARBER Concerto op. 14

VinetaSareika RÉPERTOIRE. Concerto. J. S. BACH Concerto pour deux violons en ré mineur, BWV 1043. S. BARBER Concerto op. 14 VinetaSareika RÉPERTOIRE Concerto J. S. BACH Concerto pour deux violons en ré mineur, BWV 1043 S. BARBER Concerto op. 14 B.BARTOK Concerto n 1, Sz 36 L. van BEETHOVEN Concerto en ré majeur, op. 61 Triple

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES REGLEMENT DES ETUDES PREAMBULE A- LES PARCOURS «MUSIQUE» I LE CYCLE INITIAL MUSIQUE «EVEIL» II LE CURSUS MUSIQUE 1. Le premier cycle (1C) 2. Le deuxième cycle (2C) 3. Le troisième cycle (3C) 4. Évaluation

Plus en détail

ORGUE-INTERPRÉTATION Discipline principale

ORGUE-INTERPRÉTATION Discipline principale - fiche technique - 2012-2013 ORGUE-INTERPRÉTATION Discipline principale 1 er, 2 e et 3 e cycles supérieurs Professeurs Michel BOUVARD remplacé par Pierre MÉA du 14 janvier 2013 au 30 avril 2013. Olivier

Plus en détail

CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION

CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION Classé en 2007 par le Ministère de la Culture et de la Communication le Conservatoire à Rayonnement Communal

Plus en détail

Le Théâtre de vos Passions

Le Théâtre de vos Passions Saint-Laurent Le Théâtre de vos Passions Dramatique & d Art Musique de Conservatoire Municipal Ville à vivre Qu'est ce que l'art théâtral au sein du conservatoire? L 'art théâtral au sein du conservatoire

Plus en détail

György Sebök. France-Musique 12/16 juillet 2010. Par Michel Benhaïem

György Sebök. France-Musique 12/16 juillet 2010. Par Michel Benhaïem György Sebök France-Musique 12/16 juillet 2010 Par Michel Benhaïem Grand professeur, il a profondément marqué des générations d apprentis musiciens (dont le producteur de cette série ). Mais György Sebök

Plus en détail

LA FORMATION MUSICALE

LA FORMATION MUSICALE LA FORMATION MUSICALE second cycle Conservatoire Darius Milhaud Département de formation musicale Madame Michèle CHERNET Professeur de formation musicale Responsable pédagogique du second cycle LA FORMATION

Plus en détail

CURSUS VOCAUX FILIÈRE VOIX

CURSUS VOCAUX FILIÈRE VOIX Schéma national d orientation pédagogique de l enseignement initial de la musique FICHE PÉDAGOGIQUE CURSUS VOCAUX FILIÈRE VOIX Juin 2014 Introduction La place des pratiques vocales au sein des établissements

Plus en détail

RÉGLEMENT PÉDAGOGIQUE MUSIQUE

RÉGLEMENT PÉDAGOGIQUE MUSIQUE CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT DÉPARTEMENTAL DE MEUDON RÉGLEMENT PÉDAGOGIQUE MUSIQUE PREAMBULE Le Conservatoire de Meudon est un établissement territorial d enseignement artistique classé à rayonnement départemental

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

Anne Queffélec, Zhu Xiao-Mei pianos

Anne Queffélec, Zhu Xiao-Mei pianos Bach et Haendel De très nombreux musiciens ont reconnu en Bach l un des plus grands compositeurs de tous les temps, un maître inégalable. Pour autant, aussi savante qu elle soit, sa musique respire une

Plus en détail

CONSERVATOIRE DE MONTAUBAN MUSIQUE ET DANSE RÈGLEMENT PÉDAGOGIQUE

CONSERVATOIRE DE MONTAUBAN MUSIQUE ET DANSE RÈGLEMENT PÉDAGOGIQUE CONSERVATOIRE DE MONTAUBAN MUSIQUE ET DANSE RÈGLEMENT PÉDAGOGIQUE ÉDITION SEPTEMBRE 2013 Le Conservatoire de Montauban est un établissement d enseignement spécialisé de la musique et de la danse. Classé

Plus en détail

Conservatoire Les cursus. Cursus. Direction de chœur

Conservatoire Les cursus. Cursus. Direction de chœur Conservatoire Les cursus Cursus Direction de chœur Sommaire Modalités d admission... 5 Deuxième cycle (3 à 5 ans)... 6 Cycle à orientation amateur - COA (2 à 3 ans)... 6 Cycle à orientation professionnelle

Plus en détail

Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique

Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique 1- La Musique Assistée par Ordinateur (MAO), ses développements et sa place dans la musique

Plus en détail

PIANO. Division inférieure 2 ème cycle 1 ère mention. Texte coordonné

PIANO. Division inférieure 2 ème cycle 1 ère mention. Texte coordonné Commission nationale des programmes de l enseignement musical PIANO Division inférieure 2 ème cycle 1 ère mention Texte coordonné Mai 2011 Compétences souhaitées en fin de cycle Programme d examen Pool

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES SUR LES DISPOSITIFS PEDAGOGIQUES

INFORMATIONS GENERALES SUR LES DISPOSITIFS PEDAGOGIQUES INFORMATIONS GENERALES SUR LES DISPOSITIFS PEDAGOGIQUES 1/ Informations Pour la Danse : Pour les TOUT-PETITS : éveil en Musique et Danse (à partir de 4 ans au 31/12/14 jusqu à 6 ans) Les apprentissages

Plus en détail

C.E.P.I. MUSIQUE. Notice d information

C.E.P.I. MUSIQUE. Notice d information C.E.P.I. Cycle d enseignement Professionnel Initial MUSIQUE Notice d information ANGOULEME - Conservatoire à Rayonnement Départemental Communauté d Agglomération du Grand Angoulême CHATELLERAULT- Conservatoire

Plus en détail

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français

Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français Résumé: Activités extrascolaires afin de renforcer les motivations dans l apprentissage du et en français DA G Thi Thanh Thuy Département de langue et de civilisation françaises École supérieure de langues

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 15 avril 2009 Objet: Projet de loi n 5975 portant création d une Ecole de la 2 e Chance. (3438JJE) Saisine : Ministre de l Education nationale et de la Formation professionnelle (19/12/2008)

Plus en détail

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!»

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» L équipe pédagogique et artistique de la Compagnie Gazelle missionnée en milieu scolaire pour

Plus en détail

CHANT CHORAL. Division inférieure 1 er cycle 2 ème année

CHANT CHORAL. Division inférieure 1 er cycle 2 ème année Commission nationale des programmes de l enseignement musical CHANT CHORAL Division inférieure 1 er cycle 2 ème année Avril 2009 Introduction générale Curriculum du 1 er cycle Programme d études Evaluation

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE DE MUSIQUE

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE DE MUSIQUE REGLEMENT INTERIEUR ECOLE DE MUSIQUE I - Définition et objectifs L école de musique de L Huisserie est un établissement municipal dont les enjeux se déclinent en deux axes principaux dans le respect du

Plus en détail

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris «Le son est l écho de la sensation du corps» Depuis 1998, l école associative de

Plus en détail

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac Manuel de présentation à l usage des professeurs des écoles annexe n 2 au Projet d Etablissement Préambule

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Conservatoire, Mode D Emploi. Conservatoire Municipal d Ermont

Conservatoire, Mode D Emploi. Conservatoire Municipal d Ermont Conservatoire, Mode D Emploi Conservatoire Municipal d Ermont Préserver le patrimoine, cultiver la modernité La Municipalité d Ermont a fait le choix, à l image de la commune et de sa diversité, d un

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes»

Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Association Insertion Musique et Son Projet pédagogique Chantier école «Métiers du son & connexes» Les objectifs de la formation Faciliter l accès à une formation qualifiante, un contrat en alternance

Plus en détail

MASTERCLASSE BAROQUE

MASTERCLASSE BAROQUE MASTERCLASSE BAROQUE Sarabande et Double en B Min., BWV 00, de J.S. BACH par Gérard Rebours On ne peut dicter une interprétation musicale, et encore moins celle d une oeuvre de musique ancienne qui inclut

Plus en détail

Contrat de formation concernant les stages pratiques en 1ère année Educateur spécialisé Année académique 2009-2010

Contrat de formation concernant les stages pratiques en 1ère année Educateur spécialisé Année académique 2009-2010 Communauté française de Belgique Nom : Institut De Fré Prénom : Département pédagogique de la Classe : Haute Ecole de Bruxelles Section Educateur spécialisé Avenue De Fré, 62 B 1180 BRUXELLES Tél. 02 /

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel 1 La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel I Définition La rythmique Jaques-Dalcroze est une méthode d éducation musicale qui met en relation les liens naturels et bénéfiques entre le mouvement

Plus en détail

UE Libres. Initiation et entraînement aux prestations orales Inscription à l UFR Lettres. Civilisation occitane Inscription à l UFR Lettres

UE Libres. Initiation et entraînement aux prestations orales Inscription à l UFR Lettres. Civilisation occitane Inscription à l UFR Lettres Université d Avignon UE Libres Qu est-ce qu une UE Libre? Avec la mise en place du LMD, les cours d une année universitaire (2 semestres), 60 crédits ECTS, se décomposent en : 70 % d UE fondamentaux 20

Plus en détail

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme de deuxième cycle supérieur Pédagogie et formation à l enseignement

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

L école Saint François d Assise

L école Saint François d Assise L école Saint François d Assise Tout en musique! Pour un enfant, voilà une façon extraordinaire de vivre son primaire Musique études et Chant choral des programmes approuvés par le ministère le l Éducation,

Plus en détail

Les Classes de Chant Choral, Maîtrise Ensembles Vocaux «Filière voix»

Les Classes de Chant Choral, Maîtrise Ensembles Vocaux «Filière voix» Le CRD vous propose : Les Classes de Chant Choral, Maîtrise Ensembles Vocaux «Filière voix» «Martin Squelette» (juin 2011) Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Communauté urbaine d Alençon 1

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014

L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 l AREF Fès-Boulmane et le CRMEF de Missour en partenariat avec l Institut Français du Maroc - site de Fès ORGANISENT L UNIVERSITÉ DE PRINTEMPS 2014 PRIMAIRE COLLÈGE LYCÉE Du 14 au 16 avril 2014 CRMEF de

Plus en détail

Découvrir, apprendre, jouer, danser, partager, écouter..

Découvrir, apprendre, jouer, danser, partager, écouter.. Conservatoire de Montauban 05 63 22 12 67 05 63 22 13 65 05 63 22 12 96 conservatoire@ville-montauban.fr sdanse@ville-montauban.fr Découvrir, apprendre, jouer, danser, partager, écouter.. INSCRIPTIONS

Plus en détail

Pôle supérieur d enseignement artistique Paris / Boulogne-Billancourt EN PARTENARIAT AVEC L'UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE

Pôle supérieur d enseignement artistique Paris / Boulogne-Billancourt EN PARTENARIAT AVEC L'UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE Pôle supérieur d enseignement artistique Paris / Boulogne-Billancourt EN PARTENARIAT AVEC L'UNIVERSITE PARIS IV SORBONNE Fiche discipline 2009-2010 DNSPM Direction d ensembles vocaux et instrumentaux Présentation

Plus en détail

Cursus Jazz. 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum

Cursus Jazz. 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum Cursus Jazz 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum Cours instrumental (30 mn hebdomadaires) Cours de formation musicale Jazz (Au moins 1 an dans le cycle,

Plus en détail

ÉCOLE PRÉPARATOIRE DE MUSIQUE DE L UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE PIANO

ÉCOLE PRÉPARATOIRE DE MUSIQUE DE L UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE PIANO ÉCOLE PRÉPARATOIRE DE MUSIQUE DE L UNIVERSITÉ DE MONCTON PROGRAMME DE PIANO SEPTEMBRE 2010 PRÉAMBULE Chères professeures et chers professeurs, Le programme que nous vous présentons cette année (2010) suit

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice.

Lire, écrire, publier à l aide d internet. Récit d expérience d une aventure éditoriale. http://lettres.ac-dijon.fr. http://www.lettrestice. Académie de Dijon LETTRES TICE Lire, écrire, publier à l aide d internet Récit d expérience d une aventure éditoriale http://lettres.ac-dijon.fr http://www.lettrestice.com Lire, écrire, publier à l aide

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

Festival Chopin Joyeux Anniversaire À PARIS. Orangerie du Parc de Bagatelle Jardin botanique de la Ville de Paris

Festival Chopin Joyeux Anniversaire À PARIS. Orangerie du Parc de Bagatelle Jardin botanique de la Ville de Paris 30 e Festival Chopin Joyeux Anniversaire À PARIS Du 15 juin au 14 juillet 2013 Orangerie du Parc de Bagatelle Jardin botanique de la Ville de Paris Un Festival en fête Le Festival Chopin à Paris ne fête

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

PIANO. Division inférieure 1 er cycle. Texte coordonné

PIANO. Division inférieure 1 er cycle. Texte coordonné Commission nationale des programmes de l enseignement musical PIANO Division inférieure 1 er cycle Texte coordonné Avril 2014 Compétences souhaitées en fin de cycle Programme d examen Pool d études Pool

Plus en détail

Descriptif des examens

Descriptif des examens Haute école de musique de Genève Descriptif des examens Filière Bachelor Discipline principale : musique et musicologie Examens de discipline principale Version du 21 février 2012 Examen d admission en

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF

EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF. Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF EDUCATION PAR LA TECHNOLOGIE - LE PRESENTOIR NOMINATIF Education par la Technologie - LE PRESENTOIR NOMINATIF 1 OUTILS D ACCOMPAGNEMENT DU NOUVEAU PROGRAMME. «MODE D EMPLOI». Education Par la Technologie.

Plus en détail

«Cursus des élèves au Conservatoire H. Dutilleux»

«Cursus des élèves au Conservatoire H. Dutilleux» CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE RÈGLEMENT DES ETUDES L INSCRIPTION DANS UN ETABLISSEMENT PUBLIC D ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE Cette démarche se distingue de

Plus en détail

Solenn LARDEUX M09 PROJET PEDAGOGIQUE. Cefedem Bretagne- Pays de la Loire

Solenn LARDEUX M09 PROJET PEDAGOGIQUE. Cefedem Bretagne- Pays de la Loire Solenn LARDEUX M09 PROJET PEDAGOGIQUE Cefedem Bretagne- Pays de la Loire SOMMAIRE Introduction p.3 I- Les principaux modes d enseignements de la formation musicale p.4 1) Pédagogie traditionnelle p.4 2)

Plus en détail

Appel à projets de l AFSSU pour 2011

Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Titre «Au théâtre de la citoyenneté, il fait bon vivre» Auteurs 1. Référent contact Responsable du projet: Mmes Cécile Leveugle, Aude Deneuville, Ghislaine Lubaska.

Plus en détail

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public?

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Master 1 FLE Evolution des courants méthodologiques 2007-2008 Session 2 Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Sarah Descombes N étudiant : 20731087

Plus en détail

Organisation du stage

Organisation du stage Organisation du stage pratique des étudiants de seconde année du cfmi de lille3 Note à l attention des enseignants accueillant un stagiaire de seconde année et aux CPEM Tout au long de leur cursus au CFMI,

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON QUI SOMMES-NOUS? CDJSFA (Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d Avignon) est une association loi 1901, créée en 1959 qui a pour objet de

Plus en détail

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE Nathalie Gormezano Institut Supérieur d Interprétation et de Traduction (Paris) La traduction technique aujourd hui évolue

Plus en détail

3ème Cycle Musique. Le doctorat de musique Recherche et pratique

3ème Cycle Musique. Le doctorat de musique Recherche et pratique 3ème Cycle Musique Le doctorat de musique Recherche et pratique Ce cycle est ouvert sur concours aux candidats, titulaires d un diplôme national de Master ou d un des diplômes du CNSMDP ou du CNSMDL conférant

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL DEPARTEMENTAL ACCUEIL DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS

GROUPE DE TRAVAIL DEPARTEMENTAL ACCUEIL DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Document sélectionné par le groupe de travail départemental Maternelle DSDEN du Nord GROUPE DE TRAVAIL DEPARTEMENTAL ACCUEIL DES ENFANTS DE MOINS DE TROIS ANS Les collaborations Enseignants ATSEM Une spécificité

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan)

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Ce voyage est organisé pour les élèves de soit élèves, parents nous accompagneront. Le lieu

Plus en détail

L apprentissage : une formation en alternance

L apprentissage : une formation en alternance Formation de formateurs en alternance nouvellement recrutés de CFA-BTP Direction de la formation L apprentissage : une formation en alternance L apprentissage permet une insertion progressive des jeunes

Plus en détail

Règlement des Études

Règlement des Études Règlement des études MAJ 03/07//2014 CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT DÉPARTEMENTAL D'AGEN Règlement des Études Conservatoire à Rayonnement Départemental 11, rue Lakanal 05 53 66 11 66 Agen.fr 2 Le Conservatoire

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

BTS. Assistant de manager. Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES

BTS. Assistant de manager. Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES BTS Assistant de manager Lycée public de Saint-Just CADRE DE TRAVAIL FORMATION & EPREUVES Formation 1. FINALITES ET APS Les enseignements de finalités permettent d acquérir un ensemble de compétences professionnelles,

Plus en détail

L accompagnement personnalisé en seconde

L accompagnement personnalisé en seconde L accompagnement personnalisé en seconde Principes pour construire une organisation 2 heures d accompagnement par élève 2 x 3 classes en barrette Disciplines équilibrées sur les 2 barrettes Un module d

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES La circulaire du 28 décembre 2009 lance l expérimentation du livret de compétences prévue par l article 11 de la loi relative à l orientation et à la formation

Plus en détail

Confessions d un compositeur

Confessions d un compositeur Confessions d un compositeur john cage Confessions d un compositeur Traduit de l anglais par Élise patton Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e 2013 titre original A Composer s Confessions Le

Plus en détail

PROGRAMME PRÉUNIVERSITAIRE EN MUSIQUE CLASSIQUE

PROGRAMME PRÉUNIVERSITAIRE EN MUSIQUE CLASSIQUE PROGRAMME PRÉUNIVERSITAIRE EN MUSIQUE CLASSIQUE Préparation aux auditions instrumentales L audition à l instrument est d une durée de 10 à 15 minutes. Elle a pour but de sélectionner les candidats jugés

Plus en détail

Bienvenue en sixième. Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr

Bienvenue en sixième. Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr Bienvenue en sixième Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr Ce qui va changer : Plusieurs disciplines, dont des nouvelles, un professeur par discipline. Changement de salle à chaque heure. Des devoirs

Plus en détail

SIX ÉTUDES POUR GUITARE INTÉGRANT L IMPROVISATION MUSICALE

SIX ÉTUDES POUR GUITARE INTÉGRANT L IMPROVISATION MUSICALE OSCAR SALAZAR VARELA SIX ÉTUDES POUR GUITARE INTÉGRANT L IMPROVISATION MUSICALE FACULTÉ DE MUSIQUE MATÉRIEL ÉDUCATIF PÉDAGOGIE INSTRUMENTALE UNIVERSITÉ LAVAL 2013 Les Éditions LaRFADI Édition : Francis

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

Sponsoring et mécénat

Sponsoring et mécénat Sponsoring et mécénat Sponsoring : association à un événement (retomber commercial) Mécénat : aide (mais pas forcement de retomber médiatique, publique restreint ) Introduction : Il existe un démarche

Plus en détail

DÉBUTER LA MUSIQUE : ÉVEIL, INITIATION ET 1 er CYCLE

DÉBUTER LA MUSIQUE : ÉVEIL, INITIATION ET 1 er CYCLE Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A1 DÉBUTER LA MUSIQUE : ÉVEIL, INITIATION ET 1 er CYCLE Sommaire Introduction I L éveil musical Phase de développement des perceptions

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE

CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES ET TECHNOLOGIE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER L ÉPREUVE DE SCIENCES EXPÉRIMENTALES

Plus en détail

REPERTOIRE DES CONCOURS D ADMISSION INSTRUMENTAUX ET VOCAUX

REPERTOIRE DES CONCOURS D ADMISSION INSTRUMENTAUX ET VOCAUX >REMARQUES GENERALES Durée du concours : environ 15 minutes, selon l appréciation du jury, à l exception des dispositions particulières mentionnées dans le présent répertoire. Le jury choisit les œuvres

Plus en détail

Le projet personnel et professionnel. Dossier méthodologique

Le projet personnel et professionnel. Dossier méthodologique Dossier méthodologique À l issue de la classe de troisième, vous avez formulé le souhait de vous orienter vers un baccalauréat professionnel commercial (Vente, Commerce ou Services). Si vous avez choisi

Plus en détail

Master MEEF 1er Degré

Master MEEF 1er Degré UNIVERSITE DE LORRAINE - ESPE DE LORRAINE * Master MEEF 1er Degré 2e année Parcours enseignement et alternance Semestre 9 UNIVERSITE DE LORRAINE ESPE DE LORRAINE Version du 05-10-2015 1 Master MEEF 1 er

Plus en détail

Règlement du Conservatoire à Rayonnement Communal de Limay

Règlement du Conservatoire à Rayonnement Communal de Limay Règlement du Conservatoire à Rayonnement Communal de Limay 1. Définition Le Conservatoire à Rayonnement Communal est un service public municipal rattaché à la Direction des affaires culturelles de la ville

Plus en détail

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S PRESENTATION DU DESIGN D'ESPACE Le BTS DESIGN D ESPACE met en interaction la richesse des contenus relatifs à plusieurs

Plus en détail

Festival. Édition 2015

Festival. Édition 2015 Festival Édition 2015 Date limite d inscription: 27 Février 2015 Coordonnées du Festival Téléphone : 418 227-6356 Adresse : Festival Clermont-Pépin C.P. 271 Saint-Georges (Québec) G5Y 5C7 Courriel : festivalclermontpepin@gmail.com

Plus en détail

Préparation concours ACCES- Toulouse

Préparation concours ACCES- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours ACCES- Toulouse SOMMAIRE : I. Concours ACCES : définition 2

Plus en détail

SAISON 2010 2011 Projet Vienne-Budapest

SAISON 2010 2011 Projet Vienne-Budapest SAISON 2010 2011 Projet Vienne-Budapest Journal de tournée, Les Dissonances entre Paris et Dijon Réalisé par huit élèves en Première option musique du lycée Carnot de Dijon Projet Vienne-Budapest Suivre

Plus en détail