OBJET : Régime fiscal d'enregistrement des actes établis avec un promoteur immobilier.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OBJET : Régime fiscal d'enregistrement des actes établis avec un promoteur immobilier."

Transcription

1 NOTE COMMUNE N : 27/2000 OBJET : Régime fiscal d'enregistrement des actes établis avec un promoteur immobilier. P. JOINTES: Annexes -Tableau relatif aux divers régimes d'enregistrement des actes établis avec un promoteur immobilier agréé. (Annexe I ) - Modèle de l'attestation de classement du projet dans la catégorie de l'habitat social ou prioritaire. (Annexe II ) - Articles 19, 20, 21 et 23 bis de la loi n du 26 février 1990 telle que modifiée par la loi n du 31 décembre 1991 et article 58 du code d'incitations aux investissements. (Annexe III ) RESUME I. ACQUISITION PAR UN PROMOTEUR IMMOBILIER 1 )Enregistrement au droit fixe de 5D par page et par copie d'acte pour : a - les acquisitions de terrains dans le cadre de projets classés prioritaires ou à caractère social. L'application du droit fixe est subordonnée à la production de l'attestation de classement du projet dans la catégorie de l'habitat à caractère social ou prioritaire délivrée par le ministère de l'équipement et dé l'habitat. b - les résiliations de promesse de vente. II. ACQUISITION AUPRES D'UN PROMOTEUR IMMOBILIER AGREE 1 ) L'enregistrement au droit fixe de SD par page et par copie d'acte est applicable pour a - la première mutation d'une construction à usage d'habitation. L'enregistrement au droit fixe du contrat de vente est subordonné à la présentation des pièces suivantes:

2 * l'agrément du promoteur immobilier * le procès-verbal de récolement * le certificat de conformité et de bonne exécution des travaux. b- La première mutation d'un terrain à usage d'habitation ainsi que la première mutation d'un terrain ou d'une construction aménagé pour l'exercice d'activités économiques au sens de l'article premier du code d'incitations aux investissements. la loi n du 26 février 1990 telle que modifiée par la loi n du 31 décembre 1991 ainsi que l'article 58 du code d'incitations aux investissements ont prévu l'enregistrement au droit fixe des actes d'acquisitions effectués par un promoteur immobilier agréé ou auprès d'un promoteur immobilier agréé. La présente note a pour objet de commenter ces dispositions. I. ACQUISITIONS PAR UN PROMOTEUR IMMOBILIER AGRةE Les acquisitions de biens immeubles effectuées par un promoteur immobilier sont enregistrées au droit proportionnel fixé à 5% du prix du bien majoré éventuellement des charges augmentatives de prix. Toutefois, certains régimes particuliers peuvent s'appliquer sous certaines conditions. A/ RةGIME PARTICULIER D'ACQUISITION DE TERRAINS DANS LE CADRE DE PROJETS CLASSES PRIORITAIRES OU A CARACTERE SOCIAL L'article 21 de la loi n du 26 février 1990 permet l'enregistrement au droit fixe de 5D par page et par copie des actes d'acquisition par des promoteurs immobiliers agréés de terrains réservés à l'habitat social ou prioritaire. L'application du droit fixe est subordonnée à la production d'une décision de classement du projet dans la catégorie de l'habitat social ou prioritaire délivrée par le ministère de l'équipement et de l'habitat dont modèle joint en annexe II. Aux termes de la loi, l'application du droit fixe aux mutations de terrains comportant des constructions à démolir est limitée aux constructions destinées à l'habitat social. B/ RةGIME PARTICULIER DE LA RةSILIATION DE PROMESSE DE VENTE L'article 19 (nouveau) de la loi n du 26 février 1990 telle que modifiée par la loi n du 31 décembre 1991 permet aux promoteurs immobiliers d'enregistrer, au droit fixe de 5D par page et par copie,

3 les actes de résiliation de promesse de vente de terrains ou de constructions. En conséquence, les résiliations de vente portant sur les biens en question ne peuvent bénéficier de l'enregistrement au droit fixe et supportent le droit proportionnel de 5 % du prix de la vente. II. ACQUISITIONS AUPRES D'UN PROMOTEUR IMMOBILIER AGREE A/ REGIME DE LA PREMIERE MUTATION D'UNE CONSTRUCTION A USAGE D'HABITATION 1) Teneur du régime Aux termes de l'article 23 bis (nouveau) de la loi n du 26 février 1990 telle que modifiée par la loi n du 31 décembre 1991 est enregistrée au droit fixe de 5 dinars par page et par copie d'acte, sous certaines conditions, la première mutation à titre onéreux d'immeubles ou portions d'immeubles destinés à l'habitation construits par un promoteur immobilier agréé. Toutefois et étant donné que dans la pratique, la mutation peut faire l'objet d'une promesse de vente dans un premier temps, suivie d'un acte définitif de vente, les conditions d'application du droit fixe diffèrent selon que l'on se trouve dans la première situation ou dans la seconde. 2) Conditions d'application du régime pour la promesse de vente L'application du droit fixe pour l'enregistrement de la promesse de vente est subordonnée aux conditions suivantes: - l'acte à enregistrer doit constituer une première mutation, - la mutation doit être à titre onéreux, - le bien doit être destiné exclusivement à l'habitation. A ce titre, l'acte doit comporter des mentions relatives à la destination du bien objet du contrat - la mutation doit être faite exclusivement à une personne physique. En conséquence, les acquisitions par des personnes morales ne peuvent bénéficier des dispositions de l'article 23 bis susvisé, REPUBL IQUE TUNISIENNE

4 MINISTERE DE L'EQUIPEMENT ET DE L'HABITAT DIRECTION GENERALE DE L'HABITAT ANNEXE II-1 A LA NOTE COMMUNE N 27/2000 DECISION DE CLASSEMENT DES INVESTISSEMENTS D'UN PROJET D HABITAT SOCIAL LOI N DU 26 FEVRIER 1990 Vu la loi n du 26 février 1990, portant refonte de la législation relative à la Promotion Immobilière Vu le décret n du 19 décembre 1990, fixant les attributions, la composition et les conditions de fonctionnement de la Commission Consultative de la Promotion Immobilière; Vu le décret n du 26 août 1991, portant approbation du cahier des charges générales de la Promotion Immobilière ; Vu l'arrêté du Ministre de l'equipement et de l'habitat du 27 novembre 1991, précisant les critères d'agrément des promoteurs Vu l'avis de la Commission Consultative de la Promotion Immobilière consigné dans le procès-verbal de sa réunion du... SONT CLASSةS DANS LA CATةGORIE PRIORITAIRE LES INVESTISSEMENTS RELATIFS AU PROJET :.. CONSISTANCE :.. MONTANT DE L'INVESTISSEMENT :.. LOCALITE :.. GOUVERNORAT :..

5 PROMOTEUR : Nom ou Raison Sociale.. ADRESSE :.. Tunis, le... LE MINISTRE DE L'EGIUIPEMENT ET DE L'HABITAT - le vendeur doit être un promoteur immobilier :agréé. A cet effet et en principe, chaque contrat doit être accompagné d'une copie de l'agrément du promoteur immobilier. Toutefois et pour des considérations d'ordre pratique, il est permis de déposer une copie de l'agrément du promoteur immobilier à la recette compétente pour enregistrer tous les actes établis entre ce dernier et les différents acquéreurs 3) Pièces à produire à l'appui du contrat de vente à enregistrer En sus des conditions citées au paragraphe 2, le bénéfice de l'enregistrement au droit fixe du contrat de vente est subordonné à la production des pièces suivantes - une copie du procès -verbal de récolement délivrée par les services compétents ; - un certificat de conformité et de bonne exécution des travaux avec signature légalisée établi par l'architecte, l'ingénieur conseil, le bureau d'études ou le bureau de contrôle chargé du suivi du projet. Il est à signaler que le droit fixe ne remplace que le droit de 5% prévu pour les ventes d'immeubles. Il s'en suit que le droit de 3% dû pour défaut d'origine de propriété demeure exigible lorsque les références de l'enregistrement de la précédente mutation ne sont pas indiquées. Le droit de 1 % exigible au profit de la conservation de la propriété foncière sera perdu sur les mutations d'immeubles comportant un titre foncier. B/ REGIME DE LA PREMIبRE MUTATION DE BA TIMENTS OU DE TERRAINS AMةNAGES POUR L'EXERCICE D'ACTIVITةS CONOMIQUESة OU DE TERRAINS ہ USAGE D'HABITATION 1) Teneur du régime

6 L'article 58 du code d'incitations aux investissements prévoit, sous certaines conditions, l'enregistrement au droit fixe de 5 D par page et par copie du contrat d'acquisition auprès d'un promoteur immobilier agréé dans le cadre d'une première mutation, ayant pour objet - un terrain ou une construction aménagé pour l'exercice d'activités économiques, - ou d'un terrain destiné à la construction d'immeubles à usage d'habitation Ce régime d'enregistrement au droit fixe peut s'appliquer également aux acquisitions de terrains effectuées par un promoteur immobilier agréé auprès d'un autre promoteur immobilier agréé et dans les mêmes conditions. Le droit dû pour défaut d'origine de propriété et le croit de la conservation de la propriété foncière peuvent être exigés dans les conditions susvisées. 2) Conditions L'enregistrement de l'acte d'acquisition a droit fixe est subordonné à la réalisation des conditions suivantes : a - La condition relative à la première mutation Le contrat d'acquisition doit être établi dans le cadre d'une première mutation. On entend par première mutation de terrain ou de construction, le premier contrat qu'il soit établi sous forme de promesse de vente ou de vente après lotissement ou construction. Par conséquent, les reventes de terrains acquis par un promoteur immobilier, avant lotissement, ne peuvent bénéficier de l'enregistrement au droit fixe puisqu'elles ne répondent pas à la condition de la première mutation. b- La condition relative à la qualité du vendeur Le vendeur doit être un promoteur immobilier agréé. A cet effet, l'agrément du promoteur immobilier doit être déposé à la recette des finances compétente.

7 REPUBLIGIUE TUNISIENNE MINISTERE DE L'EGIUIPEMENT ET DE L'HABITAT DIRECTION GENERALE DE L'HABITAT ANNEXE II-2 A LA NOTE COMMUNE N 27/2000 DةCISION DE CLASSEMENT DES INVESTISSEMENTS D'UN PROJET D'HABITAT PRIORITAIRE LOI N DU 26 FةVRIER 1990 Vu la loi n du 26 février 1990, portant refonte de la législation relative à la Promotion Immobilière Vu le décret n du 19 décembre 1990, fixant les attributions, la composition et les conditions de fonctionnement de la Commission Consultative de la Promotion Immobilière; Vu le décret n du 26 août 1991, portant approbation du cahier des charges générales de la Promotion Immobilière ; Vu l'arrêté du Ministre de - l'equipement et de l'habitat du 27 novembre 1991, précisant les critères d'agrément des promoteurs immobiliers; Vu l'avis de la Commission Consultative de la Promotion Immobilière consigné dans le Procès -Verbal de sa réunion du...

8 SONT CLASSةS DANS LA CATةGORIE SOCIALE LES INVESTISSEMENTS RELATIFS AU PROJET :... CONSISTANCE:.. PRIX DE VENTE CONSTRUIT OU AMةNAGE :... MONTANT DE L'INVESTISSEMENT:... ةLOCALIT :.. GOUVERNORAT :.. PROMOTEUR: Nom ou Raison Sociale:... ADRESSE :.. Tunis, le... LE MINISTRE DE L'ةQUIPEMENT ET DE L'HABITAT c- La condition relative à l'absence d'exploitation par le promoteur immobilier Le terrain ou la construction ne doit pas avoir fait l'objet d'une exploitation antérieure par le promoteur immobilier. d- La condition relative à la destination du bien Le bien (terrain ou construction), objet de la mutation doit être destiné à l'habitation ou à l'exercice d'activités économiques. 1- Affectation du terrain à l'habitation Pour les mutations de terrains destinés à l'habitation, l'acquéreur doit s'engager dans le contrat de vente à réserver le terrain à la construction de locaux à usage d'habitation.

9 La simple mention dans l'acte de réserver le terrain à la construction n'est pas suffisante pour l'application du droit fixe. 2- Affectation du terrain ou de la construction à l'exercice d'une activité économique : Pour l'enregistrement au droit fixe, l'acte relatif à l'acquisition doit comporter des mentions relatives à la destination du bien. A cet effet, il y a lieu de préciser que la notion d'activité économique est limitée aux activités éligibles au bénéfice des avantages fiscaux prévus par les dispositions de l'article premier du code d'incitations aux investissements (agriculture et pêche - industrie manufacturière - tourisme - transport - santé ) ; le commerce étant une activité exclue du bénéfice des avantages du code d'incitations aux investissements Compte tenu de ce qui précède, l'acquisition de terrain pour d'autres fins ne peut bénéficier du régime de faveur susvisé. C'est ainsi que l'acquisition auprès de promoteurs immobiliers agréés de terrain, à usages multiples tel que l'acquisition d'un terrain en vue de la construction d'un immeuble réservé à l'habitation et à l'exercice d'activité commerciale supporte le droit de 5%. Pour les mutations de terrains ou de constructions destinés à l'exercice d'activités économiques, l'acquéreur doit présenter à l'appui de l'acte à enregistrer l'attestation de dépôt de déclaration prévue par l'article 2 du code d'incitations aux investissements. III. ILLUSTRATIONS PRATIQUES Exemple n 1 * Par acte sous seing privé en date du 25 janvier 1998, la société "X", promoteur immobilier agréé achète un terrain d'une superficie de m2 pour le prix de D. Le contrat comporte les références justifiant l'enregistrement de la précédente mutation L'acte est présenté à la formalité de l'enregistrement le 20 février * Le 28 Mars 1999, la société "X" établit une promesse de vente avec Monsieur A ayant pour objet la vente de l'appartement n 2 de l'immeuble G pour le prix de D. L'acquéreur s'engage à réserver l'appartement à l'habitation. L'acte est enregistré le 15 Avril 1999, il est présenté en 3 pages et 5 copies d'acte.

10 * le 15 Juillet 1999, les 2 parties rédigent le contrat définitif de vérifier sur le même bien et pour le même prix. L'acte est enregistré le 20 Juillet 1999, il est présenté en 3 pages et 5 copies d'acte, il est accompagné du procès-verbal de récolement et de l'attestation de conformité et de bonne exécution des travaux. Liquidation des droits : 1. Contrat du 25 Janvier 1998 : L'acquisition n'étant pas faite auprès d'un promoteur immobilier agréé, elle ne peut bénéficier d'un régime de faveur d'où : OPERATIONS REGIME FISCAL CONDITIONS 2) L'acte de vente relatif à la construction prévue au numéro 1 5D par page et par copie L'enregistrement au droit fixe du contrat de vente nécessite en plus des conditions sus visées, la production : * du procès verbal de récolement, *de l'attestation de conformité et de bonne exécution des travaux. 3 )Première mutation de constructions ou de terrains aménagés pour l'exercice d'activités économiques 5D par page et par copie d'acte (article 58 du code d'incitations aux investissements) - il doit s'agir d'une première mutation - le terrain ou la construction ne doit pas avoir fait l'objet d'une exploitation antérieure par le promoteur. - la mention dans l'acte de l'usage du bien - les activités économiques sont limites aux activités prévues par les dispositions de l'article premier du code d'incitations aux investissements - l'acquéreur doit présenter: une attestation de dépôt de déclaration prévue par l'article 2 du code d'incitations aux investissements l'agrément du promoteur immobilier vendeur.

11 4 ) Première mutation de terrains destinés à l'habitation 5D par page et par copie d'acte (article 58 du code d'incitations aux investissements) - il doit s'agir d'une première mutation - l'engagement de l'acquéreur dans le contrat de réserver le terrain à la construction de locaux à usage d'habitation - le terrain ne doit pas avoir fait l'objet d'une exploitation antérieure par le promoteur - la production de l'agrément du promoteur immobilier. 5 ) Vente par un promoteur immobilier d'un terrain ou d'une construction autre que dans le cadre d'une première mutation 5 % 6 ) Première mutation de bien (terrain ou construction) effectuée par un promoteur immobilier agréé destinée à une activité non éligible au bénéfice des avantages prévus par le code d'incitations aux investissements 5 % Droits d'enregistrement : Dx5%=15000D Droits de timbre : 2D par feuille de chaque copie d'acte à l'exception de la ou des copies gardées par les services de l'administration. 2. Contrat du 28 Mars 1999 : Etant une acquisition auprès d'un promoteur immobilier agréé dans le cadre d'une première mutation, à usage d'habitation, la promesse de vente peut bénéficier de l'enregistrement au droit fixe de 5D par page et par copie d'acte d'où Droits d'enregistrement : 5D x 3 x ( 5-2 ) = 45D

12 La copie ou les copies gardées par les services de l'administration ne supportent pas de droit. 3. Contrat du 5 Juillet 1999 Le contrat de vente étant une simple reprise des dispositions de la promesse de vente, il est enregistré au droit fixe de 5 dinars par page de chaque copie d'acte d'où : 5 D x 3 x (5-2 ) = 45 D. La copie ou lés copies gardées par les services de l'administration ne supportent pas de droit. Exemple n 2 * Par acte sous seing privé en date de 15 Juin 1998, la société "y" promoteur immobilier agréé, achète auprès de l'a.f.h. qui est promoteur immobilier agréé, un terrain d'une superficie de m2 pour le prix de D. Dans le contrat, il est stipulé que le terrain est réservé à des usages multiples (commerce - habitation - équipement collectif ). La société présente les références de l'enregistrement de la précédente mutation Le terrain est immatriculé à la conservation de la propriété foncière sous le n * Le 20 Novembre 1999, la société "y" vend l'appartement n 5 pour le prix de D à un médecin, le médecin s'engage dans le contrat à l'exploiter comme cabinet médical L'acte est enregistré le 02 Février 2000, il est présenté en 2 pages et 5 copies. Liquidation des droits : 1. Acte du 15 Juin 1998 L'acquisition par la société "y" du terrain, bien que faite auprès d'un promoteur immobilier agréé, ne peut bénéficier de l'enregistrement au droit fixe puisque le terrain n'est pas réservé exclusivement à des activités pouvant bénéficier de l'enregistrement au droit fixe, d'où : Droits d'enregistrement :

13 D x 5 % = D Droits de la C.P.F x 1 % = D Droits de timbre : 2 D par feuille de chaque copie d'acte à l'exception de la ou des copies gardées par les services de l'administration. La copie gardée pour les besoins de l'inscription sur le registre foncier supporte le droit de timbre. 2. Acte du 20 Novembre 1999 : 1 ère hypothèse : Si le médecin dispose avant l'établissement du contrat d'une attestation de dépôt de la déclaration, il peut bénéficier de l'enregistrement au droit fixe vu que le secteur de la santé est éligible aux avantages du code d'incitations aux investissements et vu que l'acte de vente constitue la première mutation du bien et que le vendeur est promoteur immobilier agréé d'ou : Droits d'enregistrement : 5D x 2 x ( 5-2 ) = 30D La copie ou les copies gardées par les services de l'administration ne supportent pas de droit. Droits de la C.P.F. : 70000Dx 1%=700D Pénalités de retard ( 1 mois) : 30 D x 1,25% ( dépôt spontané ) = 0,375 D qui est inférieur à 3 D. donc on doit prendre le minimum de pénalité fixé à 3 D. 2 ème hypothèse : Si le médecin n'a pas présenté une attestation de dépôt de déclaration, il ne peut bénéficier de l'enregistrement au droit fixe d'où :

14 Droits d'enregistrement : 70000Dx5%=3500D Pénalités de retard ( 1 mois) : 3500 x 1,25% = 43,750D Droits de la C.P.F. : D x 1 % = 700 D Droits de timbre : 2 D par feuille de chaque copie d'acte à l'exception de la ou des copies gardées par les services de l'administration. Amende de timbre : L'amende de timbre est égale au montant des droits de timbre. LE DIRECTEUR GENERAL DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES ANNEXE 1 A LA NOTE COMMUNE N 27/2000 TABLEAU RELATIF AUX DIVERS RةGIMES D'ENREGISTREMENT DES ACTES ETABLIS AVEC UN PROMOTEUR IMMOBILIER AGREE OPERATIONS REGIME FISCAL CONDITIONS I. Acquisitions par un promoteur immobilier : 1) Acquisition de biens immeubles (terrain ou construction) 5 % de la valeur du bien 2 ) Acquisition de terrains dans le cadre de projets classés prioritaires ou à caractère social 5D par page et par copie d'acte

15 (article 21 de la loi n du 26/2/90 telle que modifiée par la loi n du 31 / 12/91) - la production: * de l'attestation du classement du projet à caractère social ou prioritaire délivrée par le ministère de l'équipement et de l'habitat * de l'agrément du promoteur 3) Résiliation de promesse de vente effectuée par un promoteur immobilier ayant pour objet un bien immeuble(terrain-construction) 5D par page et par copie d'acte (article 19 nouveau de la même loi). Il doit s'agir du projet du promoteur immobilier II. Acquisition auprès d'un promoteur immobilier agréé 1) Promesse de vente ayant pour objet une construction destinée à l'habitation 5 D par page et par copie d'acte (article 23 nouveau de la même loi ) - il doit s'agir d'une première mutation - la mutation doit être à titre onéreux - la construction doit être destinée exclusivement à l'habitation - la vente doit être faite à une personne physique - la production de l'agrément du promoteur immobilier ANNEXE III A LA NOTE COMMUNE N 27/2000 I

16 Articles 19, 20, 21 et 23 de la loi n du 26 février 1990 portant refonte de la législation relative à la promotion immobilière telle que modifiée par la loi n du 31 décembre 1991; ARTICLE 19 ( Nouveau ) SECTION 2 AVANTAGES ACCORDES AU SECTEUR DE LA PROMOTION IMMOBILIERE. Les promoteurs immobiliers bénéficient de l'enregistrement au droit fixe des actes de résiliation des promesses de vente. ARTICLE 20 : SECTION 3 AVANTAGES LIES AUX PROJETS PRIORITAIRES OU A CARACTERE SOCIAL Les investissements relatifs à chaque opération immobilière rentrant dans le cadre des dispositions de l'article premier de la présente loi peuvent être classés par le ministre chargé de l'habitat, dans la catégorie prioritaire ou à caractère social à la demande du promoteur immobilier après avis de la commission consultative de la promotion immobilière prévue à l'article 6 de la présente loi. ARTICLE 21 : Les investissements classés et relatifs aux projets d'habitat jugés prioritaires ou à caractère social bénéficient conformément aux dispositions de la présente loi de : a- l'enregistrement au droit fixe des actes d'acquisition : - des terrains nus destinés à être lotis et aménagés ou des terrains comportant des constructions à démolir destinés à la construction de l'habitat social; - des terrains aménagés pour l'habitat social. ARTICLE 23 Bis ( nouveau ): SECTION 4 AVANTAGES ACCORDES AUX ACQUEREURS Sont enregistrés au droit fixe :

17 La première mutation à titre onéreux d'immeubles, ou portions d'immeubles destinés l'habitation, construits par des promoteurs immobiliers. Le bénéfice de l'enregistrement au droit fixe est subordonné à la production d'une copie du procès-verbal de récolement et du certificat de conformité et de bonne exécution des travaux prévus par l'article 14 de la présente loi. II CODE D'INCITATIONS AUX INVESTISSEMENTS ARTICLE 58 Sont enregistrés au droit fixe les contrats relatifs à l'acquisition auprès des promoteurs immobiliers de bâtiments ou terrains aménagés pour l'exercice d'activités économiques ou de terrains destinés à la construction d'immeubles à usage d'habitation à condition qu'ils n'aient pas fait l'objet d'une exploitation ou d'une vente antérieure par ces promoteurs.

Note commune N 2 / 2014 R E S U M E

Note commune N 2 / 2014 R E S U M E REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales Note commune N 2 / 2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 53 de la loi n 2013-54

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2007/04/16 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2007/34 NOTE COMMUNE N 23/2007 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Au nom du peuple, La Chambre des Députés ayant adopté, Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Au nom du peuple, La Chambre des Députés ayant adopté, Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : Loi n 90-17 du 26 Février 1990, portant Refonte de la Législation Relative à La Promotion Immobilière modifiée et complétée par: Loi n 91-76 du 2 Août 1991 Loi n 91-98 du 31 Décembre 1991 portant Loi de

Plus en détail

ORDONNANCE N 2013-481 DU 2 JUILLET 2013 FIXANT LES REGLES D'ACQUISITION DE LA PROPRIETE DES TERRAINS URBAINS

ORDONNANCE N 2013-481 DU 2 JUILLET 2013 FIXANT LES REGLES D'ACQUISITION DE LA PROPRIETE DES TERRAINS URBAINS ORDONNANCE N 2013-481 DU 2 JUILLET 2013 FIXANT LES REGLES D'ACQUISITION DE LA PROPRIETE DES TERRAINS URBAINS ARTICLE PREMIER La présente ordonnance s'applique aux terrains urbains, à l'exception de ceux

Plus en détail

OBJET : Régime fiscal en matière de TVA applicable à l'activité de promotion immobilière RESUME

OBJET : Régime fiscal en matière de TVA applicable à l'activité de promotion immobilière RESUME Note COMMUNE N : 19/2000 OBJET : Régime fiscal en matière de TVA applicable à l'activité de promotion immobilière RESUME Régime de la TVA applicable à l'activité de promotion immobilière 1) Opérations

Plus en détail

R E S U M E NOTE COMMUNE N 21/ 2005

R E S U M E NOTE COMMUNE N 21/ 2005 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 21/ 2005 OBJET: Commentaire des dispositions des articles 39 et 40 de la loi n 2004-90

Plus en détail

DISPOSITIONS RELATIVES AU DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DISPOSITIONS RELATIVES AU DIAGNOSTIC TECHNIQUE DISPOSITIONS RELATIVES AU DIAGNOSTIC TECHNIQUE Article 16 Le chapitre III du titre III du livre Ier du code de la construction et de l'habitation est complété par les articles suivants : Art. L. 133-4.

Plus en détail

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800.

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800. Loi n 2008-77 du 22 décembre 2008, portant loi de finances pour l année 2009. ARTICLE PREMIER : Est et demeure autorisée pour l année 2009 la perception au profit du Budget de l Etat des recettes provenant

Plus en détail

NOM OU RAISON SOCIALE DU PROMOTEUR CONVENTION RELATIVE AUX LOGEMENTS DESTINES A LA CLASSE MOYENNE

NOM OU RAISON SOCIALE DU PROMOTEUR CONVENTION RELATIVE AUX LOGEMENTS DESTINES A LA CLASSE MOYENNE NOM OU RAISON SOCIALE DU PROMOTEUR CONVENTION RELATIVE AUX LOGEMENTS DESTINES A LA CLASSE MOYENNE 1/6 Convention relative aux logements destinés à la classe moyenne Établie dans le cadre des articles:

Plus en détail

RESUME. Application anticipée des dispositions du code des droits et procédures fiscaux relatives aux pénalités de retard dans le paiement de l'impôt

RESUME. Application anticipée des dispositions du code des droits et procédures fiscaux relatives aux pénalités de retard dans le paiement de l'impôt NOTE COMMUNE N : 4/2001 OBJET : Commentaire des dispositions des articles 46, 47 et 48 de la loi n 2000-98 du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001 relatives aux pénalités de retard.

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 1/2003 R E S U M E

NOTE COMMUNE N 1/2003 R E S U M E REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 1/2003 O B J E T : Commentaire des dispositions des articles 43 et 44 de la loi n

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN LES MÉCANSIMES DE LA LOI ROBIEN La défiscalisation immobilière : loi Robien Introduction La Loi de Robien, dispositif de défiscalisation immobilière mis en place en 2003, accordait certains avantages fiscaux

Plus en détail

Le taux de la réduction d'impôt diffère selon la zone de protection concernée. Il est égal à :

Le taux de la réduction d'impôt diffère selon la zone de protection concernée. Il est égal à : Cabinet Fiscal Urios André, docteur en droit, Conseil fiscal et patrimonial, conseil en investissement et transactions immobilières Le dispositif Malraux Le dispositif «Malraux» est un outil de défiscalisation

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-13 ÉTABLISSANT UN PROGRAMMEDE REVITALISATION POUR L ANNÉE 2014

RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-13 ÉTABLISSANT UN PROGRAMMEDE REVITALISATION POUR L ANNÉE 2014 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. BROME MISSISQUOI MUNICIPALITÉ DE BRIGHAM RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-13 ÉTABLISSANT UN PROGRAMMEDE REVITALISATION POUR L ANNÉE 2014 ATTENDU que le conseil désire favoriser l'établissement

Plus en détail

Décret n 77-934 du 27 juillet 1977 (J.O. du 18 août)

Décret n 77-934 du 27 juillet 1977 (J.O. du 18 août) G bordereau insc ct hypo g) Décret n 77-934 du 27 juillet 1977 (J.O. du 18 août) Art 1er. Dans les limites et conditions fixées par le présent décret, des prêts aidés par l'etat peuvent être accordés pour

Plus en détail

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009

Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE Documents Administratifs N 2009/04/16 0.1.0.0.1.2. (IMPOTS) Texte n DGI 2009/32 NOTE COMMUNE N 13/2009 O B J E T : - Commentaire des dispositions

Plus en détail

VENTE D IMMEUBLES EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT (VEFA)

VENTE D IMMEUBLES EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT (VEFA) VENTE D IMMEUBLES EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT (VEFA) SOMMAIRE I. CADRAGE II. DEFINITION III. CONTENU DE LA VEFA IV. OBLIGATIONS CONTRACTUELLES V. CONSERVATION DES DROITS DE L ACQUEREUR VI. RETARD ET PENALITES

Plus en détail

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social

PROJET DE LOI. relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires et du logement PROJET DE LOI relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production

Plus en détail

SECTION 2 LES HYPOTHÈQUES LÉGALES DU TRÉSOR [DB

SECTION 2 LES HYPOTHÈQUES LÉGALES DU TRÉSOR [DB SECTION 2 LES HYPOTHÈQUES LÉGALES DU TRÉSOR [DB 12C522] Références du document 12C522 12C5221 Date du document 01/01/78 Annotations SECTION 2 Lié au BOI 7A-1-99 Les hypothèques légales du Trésor Comme

Plus en détail

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002

R E S U M E. Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/07/ 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/62 NOTE COMMUNE N 40/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

TARIF 178.11.2 des honoraires dus aux notaires pour des opérations ministérielles (TNo)

TARIF 178.11.2 des honoraires dus aux notaires pour des opérations ministérielles (TNo) Adopté le 11.12.1996, entrée en vigueur le 01.01.1997 - Etat au 01.09.2011 (en vigueur) TARIF 178.11.2 des honoraires dus aux notaires pour des opérations ministérielles (TNo) du 11 décembre 1996 LE CONSEIL

Plus en détail

1) La loi n 2002-101 du 17 décembre 2002 portant loi de finances pour l'année 2003 a prévu :

1) La loi n 2002-101 du 17 décembre 2002 portant loi de finances pour l'année 2003 a prévu : BODI - Texte DGI n 2003/54 - Note commune n 35/2003 OBJET : Commentaire des dispositions des articles 21, 22 et 23 de la loi n 2002-101 du 17 décembre 2002, portant loi de finances pour l'année 2003 relatives

Plus en détail

OBJET : commentaire des dispositions des articles 16, 17 et 18 de la loi n 2000-98 du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001

OBJET : commentaire des dispositions des articles 16, 17 et 18 de la loi n 2000-98 du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001 NOTE COMMUNE N : 11/2001 OBJET : commentaire des dispositions des articles 16, 17 et 18 de la loi n 2000-98 du 25 décembre 2000 portant loi de finances pour l'année 2001 RESUME Déduction par les sociétés

Plus en détail

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE

1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE 1ERE PARTIE : CADRE JURIDIQUE DES ENTREPRISES DE PROMOTION IMMOBILIERE Références juridiques : La promotion immobilière est régie par la loi n 90-17 du 26 février 1990, portant refonte de la législation

Plus en détail

Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011

Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011 Code général des impôts Article 199 septvicies - Version en vigueur au 16 mai 2011 Modifié par Décret n 2011-520 du 13 mai 2011 - art. 1 I. Les contribuables domiciliés en France au sens de l'article 4

Plus en détail

"Art. 353-2- La taxe prévue à l'article 353-1 ci-dessus est appliquée comme suit :

Art. 353-2- La taxe prévue à l'article 353-1 ci-dessus est appliquée comme suit : TITRE XIII BIS *TAXE DE PUBLICITE FONCIERE Section 1 Formalités imposables "Art. 353-1- Il est perçu, à l'occasion de l'exécution de la formalité de publicité foncière dans les conservations foncières,

Plus en détail

F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H É R E N T S

F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H É R E N T S F L A S H J U R I D I Q U E A T O U S L E S A D H É R E N T S Flash 0904 du 4 février 2009 NOUVEAU DISPOSITIF DE RÉDUCTION D IMPÔT SUR LE REVENU POUR INVESTISSEMENT LOCATIF APPELÉ DISPOSITIF «SCELLIER»

Plus en détail

SOUS-SECTION 4 RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF POUR LA RÉPRESSION DES ABUS DE DROIT [DB 13L1534]

SOUS-SECTION 4 RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF POUR LA RÉPRESSION DES ABUS DE DROIT [DB 13L1534] SOUS-SECTION 4 RAPPORT DU COMITÉ CONSULTATIF POUR LA Références du document 13L1534 Date du document 01/07/02 Le 24 juillet 1986, Mme G... a acquis par donation partage un immeuble à usage de commerce

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission des pétitions COMMUNICATION AUX MEMBRES

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission des pétitions COMMUNICATION AUX MEMBRES PARLEMENT EUROPÉEN 2004 Commission des pétitions 2009 17.12.2009 COMMUNICATION AUX MEMBRES Objet: Pétition 1223/2007, présentée par présentée par Marc Wisbey, de nationalité britannique, sur le traitement

Plus en détail

Chapitre premier. - Définitions

Chapitre premier. - Définitions 3 JUIN 2004. Arrêté du Gouvernement wallon relatif au permis de location (M.B. du 16/09/2004, p. 67717) Le Gouvernement wallon, Vu le Code wallon du Logement institué par le décret du 29 octobre 1998 tel

Plus en détail

OBJET : Déclaration pour la réalisation dans le cadre de la loi n 93-120 du 27 Décembre 1993,

OBJET : Déclaration pour la réalisation dans le cadre de la loi n 93-120 du 27 Décembre 1993, Tunis, le.. A Monsieur le Directeur Générale De l Agence de Promotion de l Industrie Promoteur : Nom & Prénom :.. Raison sociale : : N : C.I.N. N Passeport N du délivré(e) à.. Registre de Commerce. Nationalité

Plus en détail

Code général des impôts

Code général des impôts Page 1 sur 5 Code général des impôts Livre premier : Assiette et liquidation de l'impôt Première Partie : Impôts d'état Titre premier : Impôts directs et taxes assimilées Chapitre premier : Impôt sur le

Plus en détail

MARCHAND DE BIENS I. DEFINITION 02/08/2011

MARCHAND DE BIENS I. DEFINITION 02/08/2011 MARCHAND DE BIENS 02/08/2011 Sont considérés comme marchands de biens les personnes qui effectuent habituellement des achats en vue de la revente d'immeubles, fonds de commerce, parts ou actions de sociétés

Plus en détail

N 104 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1987-1988. Annexe au procès-verbal de la séance du 23 novembre 1987. PROJET DE LOI

N 104 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1987-1988. Annexe au procès-verbal de la séance du 23 novembre 1987. PROJET DE LOI N 104 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1987-1988 Annexe au procès-verbal de la séance du 23 novembre 1987. PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR L'ASSEMBLÉE NATIONALE, APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE, relatif à la

Plus en détail

Djibouti. Règles régissant l activité de promotion immobilière

Djibouti. Règles régissant l activité de promotion immobilière Règles régissant l activité de promotion immobilière Loi n 13/AN/13/7ème L du 7 juillet 2013 [NB - Loi n 13/AN/13/7ème L du 7 juillet 2013 fixant les règles régissant l activité de promotion immobilière]

Plus en détail

Association Professionnelle Tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers 1 LES FONDS COMMUNS DE CREANCES (FCC).

Association Professionnelle Tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers 1 LES FONDS COMMUNS DE CREANCES (FCC). Association Professionnelle Tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers 1 LES FONDS COMMUNS DE CREANCES (FCC). I. Qu est-ce que le FCC? Le fonds commun de créances est une copropriété ayant

Plus en détail

Version : Loi nº 2006 872 du 13 juillet 2006 art. 39, art. 40, art. 46 Journal Officiel du 16 juillet 2006

Version : Loi nº 2006 872 du 13 juillet 2006 art. 39, art. 40, art. 46 Journal Officiel du 16 juillet 2006 CODE GENERAL DES IMPOTS, CGI Article 31 Version : Loi nº 2006 872 du 13 juillet 2006 art. 39, art. 40, art. 46 Journal Officiel du 16 juillet 2006 I. Les charges de la propriété déductibles pour la détermination

Plus en détail

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises

Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises Nouveaux promoteurs, petites et moyennes entreprises (Articles 44 à46 bis) I. Nouveaux promoteurs : 1. Définition (art 44) : Sont considérés nouveaux promoteurs (N.P), les personnes physiques de nationalité

Plus en détail

LOI N 3/81 du 8 juin 1981 Fixant le cadre de la réglementation d'urbanisme

LOI N 3/81 du 8 juin 1981 Fixant le cadre de la réglementation d'urbanisme LOI N 3/81 du 8 juin 1981 Fixant le cadre de la réglementation d'urbanisme TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - La présente loi fixe le cadre de la réglementation destinée à permettre un développement

Plus en détail

: IMMEUBLES RELVANT DU STATUT DE LA COPROPRIETE

: IMMEUBLES RELVANT DU STATUT DE LA COPROPRIETE 1 PROJET DE LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L HABITATION IMMATRICULATION DES COPROPRIETES INFORMATIONS ACQUEREURS LOTS NOUVEAUX TEXTES CODE DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE POUR LA GESTION DE L ANNEE 2015. (Loi n 30-2015 du 18 août 2015 - JORT n 67)

COMPLEMENTAIRE POUR LA GESTION DE L ANNEE 2015. (Loi n 30-2015 du 18 août 2015 - JORT n 67) PRESENTATION DES MESURES FISCALES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCES COMPLEMENTAIRE POUR LA GESTION DE L ANNEE 2015 (Loi n 30-2015 du 18 août 2015 - JORT n 67) PROMOTION DE L EMPLOI ET REDUCTION DU CHOMAGE

Plus en détail

Synthèse des questions/réponses relatives au stationnement

Synthèse des questions/réponses relatives au stationnement Synthèse des questions/réponses relatives au stationnement Stationnement voirie L utilisation de la carte de stationnement : La carte de stationnement ne donne pas le droit de bénéficier de manière privilégiée

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 17/2006

NOTE COMMUNE N 17/2006 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 17/2006 O B J E T : Commentaire des dispositions des articles 23 à 25 de la loi n

Plus en détail

PROJET DE RÈGLEMENT. ATTENDU qu'un avis de motion a dûment été donné à la séance du 7 décembre 2015;

PROJET DE RÈGLEMENT. ATTENDU qu'un avis de motion a dûment été donné à la séance du 7 décembre 2015; ATTENDU qu'un programme d'octroi de subventions de taxes est un outil concret permettant de stimuler l'économie et le développement de la Ville de Farnham; ATTENDU qu'un avis de motion a dûment été donné

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/06 NOTE COMMUNE N 5/2004 R E S U M E

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/06 NOTE COMMUNE N 5/2004 R E S U M E BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2004/01/05 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2004/06 NOTE COMMUNE N 5/2004 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE (Nouvelle partie Réglementaire) Sous-section 1 : Flocages, calorifugeages et faux plafonds.

CODE DE LA SANTE PUBLIQUE (Nouvelle partie Réglementaire) Sous-section 1 : Flocages, calorifugeages et faux plafonds. CODE DE LA SANTE PUBLIQUE (Nouvelle partie Réglementaire) Sous-section 1 : Flocages, calorifugeages et faux plafonds Article R1334-14 Les articles de la présente sous-section s'appliquent à tous les immeubles

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie :

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie : Tunis, le 10 octobre 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- O B J E T / Participation des résidents au capital de sociétés non résidentes établies en Tunisie. Le Gouverneur de

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-230-10-30-10-20130315 DGFIP IR - Réduction d'impôt accordée au titre

Plus en détail

Note commune n 10/ 2014 R E S U M E

Note commune n 10/ 2014 R E S U M E REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES S.F Note commune n 10/ 2014 Objet : Commentaire des dispositions des articles 49

Plus en détail

R E S U M E NOTE COMMUNE N 32 / 2004. OBJET: L enregistrement des actes relatifs au régime de la communauté des biens entre époux

R E S U M E NOTE COMMUNE N 32 / 2004. OBJET: L enregistrement des actes relatifs au régime de la communauté des biens entre époux REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 32 / 2004 OBJET: L enregistrement des actes relatifs au régime de la communauté des

Plus en détail

Les principaux changements après le vote de la loi du 01 juillet 2010 sur la réforme du crédit à la consommation

Les principaux changements après le vote de la loi du 01 juillet 2010 sur la réforme du crédit à la consommation Les principaux changements après le vote de la loi du 01 juillet 2010 sur la réforme du crédit à la consommation Les articles L 311-1 et suivants protègent le consommateur pour tout crédit, location vente

Plus en détail

(CGI, article 1586 A extrait) (CGI, article 1384)

(CGI, article 1586 A extrait) (CGI, article 1384) TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES Prolongation par les départements de la durée d exonération des logements à usage locatif appartenant aux organismes HLM et SEM. (CGI, article 1586 A extrait) "Pour

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/10/44 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/54 NOTE COMMUNE N 32/2002 O B J E T: Commentaire des dispositions

Plus en détail

IR Crédit d'impôt afférent aux dépenses en faveur de l'aide aux personnes Modalités d'application du crédit d'impôt

IR Crédit d'impôt afférent aux dépenses en faveur de l'aide aux personnes Modalités d'application du crédit d'impôt IR Crédit d'impôt afférent aux dépenses en faveur de l'aide aux personnes Modalités d'application du crédit d'impôt 1 Sont successivement examinés : - le fait générateur du crédit d'impôt ; - le mode d'imputation

Plus en détail

Note commune N 26/ 2014

Note commune N 26/ 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES Note commune N 26/ 2014 Objet : Précisions concernant les dispositions de l article 51 de la loi

Plus en détail

SOUS-SECTION 4 EXONÉRATION DES BÉNÉFICES RÉALISÉS PAR LES ENTREPRISES CRÉÉES POUR REPRENDRE UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE EN DIFFICULTÉ [DB 4H1394]

SOUS-SECTION 4 EXONÉRATION DES BÉNÉFICES RÉALISÉS PAR LES ENTREPRISES CRÉÉES POUR REPRENDRE UNE ENTREPRISE INDUSTRIELLE EN DIFFICULTÉ [DB 4H1394] SOUS-SECTION 4 EXONÉRATION DES BÉNÉFICES RÉALISÉS PAR LES ENTREPRISES CRÉÉES POUR REPRENDRE UNE ENTREPRISE Références du document 4H1394 Date du document 01/03/95 D. MODALITÉS D'APPLICATION 72Le dispositif

Plus en détail

prévues au 1. «3. L'exonération s'applique dans les mêmes conditions aux parts de fonds d'investissement de proximité définis par l'article L.

prévues au 1. «3. L'exonération s'applique dans les mêmes conditions aux parts de fonds d'investissement de proximité définis par l'article L. Article 16 I. - Le I de l'article 885 I ter du code général des impôts est ainsi modifié : 1 Les trois alinéas sont regroupés sous un 1 ; 2 Dans le premier alinéa, après les mots : «sa souscription au

Plus en détail

Jean-Marie Baldo DJCE CES Droit Fiscal Spécialiste en droit Fiscal

Jean-Marie Baldo DJCE CES Droit Fiscal Spécialiste en droit Fiscal Jean-Marie Baldo DJCE CES Droit Fiscal Spécialiste en droit Fiscal TVA / Enregistrement : Les immeubles bâtis I. Les biens immeubles bâtis soumis aux droits d enregistrements A. Champ d application 1)

Plus en détail

IF- Taxe foncière sur les propriétés bâties Durée et portée de l'exonération temporaire

IF- Taxe foncière sur les propriétés bâties Durée et portée de l'exonération temporaire Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IF-TFB-10-60-20-20120912 DGFIP IF- Taxe foncière sur les propriétés bâties

Plus en détail

La CRPN peut accorder des prêts destinés à financer exclusivement :

La CRPN peut accorder des prêts destinés à financer exclusivement : Destination de l aide au logement Article 1 : La CRPN peut accorder des prêts destinés à financer exclusivement : Prêts au affiliés actifs et retraités La construction d'un pavillon individuel ou l'achat

Plus en détail

Loi n 43-95 promulguée par dahir n 1-96-106 du 21 rabii I 1417 (7 août 1996), portant réorganisation de la Caisse Marocaine des Retraites 1.

Loi n 43-95 promulguée par dahir n 1-96-106 du 21 rabii I 1417 (7 août 1996), portant réorganisation de la Caisse Marocaine des Retraites 1. Loi n 43-95 promulguée par dahir n 1-96-106 du 21 rabii I 1417 (7 août 1996), portant réorganisation de la Caisse Marocaine des Retraites 1. Titre premier Dénomination et objet Article premier La Caisse

Plus en détail

R E S U M E ENCOURAGEMENT DES SOCIETES A INTRODUIRE LEURS ACTIONS A LA BOURSE DES VALEURS MOBILIERES DE TUNIS.

R E S U M E ENCOURAGEMENT DES SOCIETES A INTRODUIRE LEURS ACTIONS A LA BOURSE DES VALEURS MOBILIERES DE TUNIS. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 6/2006 O B J E T : Commentaire des dispositions de l article 29 de la loi n 2005-106

Plus en détail

B.O.I. N 2 DU 11 JANVIER 2011 [BOI 13L-13-10]

B.O.I. N 2 DU 11 JANVIER 2011 [BOI 13L-13-10] B.O.I. N 2 DU 11 JANVIER 2011 [BOI 13L-13-10] Références du document 13L-13-10 Date du document 11/01/11 BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS 13 L-13-10 N 2 DU 11 JANVIER 2011 INSTRUCTION DU 29 DECEMBRE 2010 AVIS

Plus en détail

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D 1 sur 6 25/11/2009 23:33 DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D Version consolidée au 31 décembre 2008 Le Premier ministre,

Plus en détail

RESUME NOTE COMMUNE N 19 / 2005

RESUME NOTE COMMUNE N 19 / 2005 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 19 / 2005 OBJET: Commentaire des dispositions des articles 37 et 38 de la loi de

Plus en détail

Désignation de la parcelle de terrain en nature de bois et forêts ou de la parcelle de terrain nu à boiser. Prix d acquisition du terrain

Désignation de la parcelle de terrain en nature de bois et forêts ou de la parcelle de terrain nu à boiser. Prix d acquisition du terrain Annexe II Modèle d engagement à produire par le propriétaire acquérant des terrains en nature de bois et forêts ou des terrains nus à boiser, ou y réalisant des dépenses de travaux forestiers (CGI, annexe

Plus en détail

Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (1). Article 16

Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (1). Article 16 Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat (1). Article 16 I. - Le I de l'article 885 I ter du code général des impôts est ainsi modifié : 1 Les trois alinéas

Plus en détail

N 93 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1981-1982 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE

N 93 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1981-1982 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE PROJET DE LOI adopté le 27 mai 1982 N 93 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1981-1982 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT APRÈS DÉCLARATION D'URGENCE relatif aux chambres régionales des comptes et modifiant

Plus en détail

Chapitre 2 : L'impôt sur les plus-values des particuliers (Version 2006)

Chapitre 2 : L'impôt sur les plus-values des particuliers (Version 2006) Chapitre 2 : L'impôt sur les plus-values des particuliers (Version 2006) L imposition des plus-values des particuliers fait l objet d un traitement séparé qui la distingue de l imposition des autres revenus

Plus en détail

Rédaction des arrêtés et modèles d arrêtés

Rédaction des arrêtés et modèles d arrêtés Rédaction des arrêtés et modèles d arrêtés 107 Prescriptions relatives aux arrêtés de classement, aux arrêtés ministériels pris sur la base de l'article 5 dernier alinéa du décret du 18 mars 1924 modifié

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 13/2014

NOTE COMMUNE N 13/2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L4ECONOMIE ET DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales TK NOTE COMMUNE N 13/2014 OBJET : Procédures relatives aux opérations de vente

Plus en détail

BAUX COMMERCIAUX. Adoption de l'ilat. e-bulletin Droit immobilier, n 10, juillet 2011

BAUX COMMERCIAUX. Adoption de l'ilat. e-bulletin Droit immobilier, n 10, juillet 2011 e-bulletin Droit immobilier, n 10, juillet 2011 BAUX COMMERCIAUX Adoption de l'ilat La loi du 17 mai 2011 publiée au Journal officiel du 18 mai 2011 crée l'indice des loyers des activités tertiaires (ILAT),

Plus en détail

C O N V E N T I O N. (a) ******************

C O N V E N T I O N. (a) ****************** C O N V E N T I O N (a) ****************** ENTRE LES SOUSSIGNES : - Monsieur le Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, agissant au nom et pour le compte du Département, en vertu de la délibération

Plus en détail

Demande de Branchement au réseau d'eaux usées

Demande de Branchement au réseau d'eaux usées Demande de Branchement au réseau d'eaux usées Je soussigné(e), (Nom).., (Prénom)... Demeurant... personnel : portable : - SOLLICITE, la Communauté d Agglomération du Pays Châtelleraudais, pour le branchement

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION

RAPPORT DE PRESENTATION REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But-Une Foi ---------------- MINISTERE DU TOURISME ET DES TRANSPORTS AERIENS ---------------- DECRET n 94-663 du 27 juin 1994 Portant réglementation des agences de voyages

Plus en détail

Prêt à taux zéro (PTZ)

Prêt à taux zéro (PTZ) Page 1 sur 8 Accueil particuliers > Argent > Crédit immobilier > Prêt à taux zéro (PTZ) Fiche pratique Prêt à taux zéro (PTZ) Vérifié le 07 janvier 2016 - Direction de l'information légale et administrative

Plus en détail

Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2) ;

Vu la Constitution, notamment ses articles 85-4 et 125 (alinéa 2) ; Décret exécutif n 2000-48 du 25 Dhou El Kaada 1420 correspondant au 1er mars 2000 fixant les conditions et les modalités de création et d'exploitation des agences de tourisme et de voyages, p.8 Le Chef

Plus en détail

Vu la loi n 94-117 du 14 novembre 1994, portant réorganisation du marché financier,

Vu la loi n 94-117 du 14 novembre 1994, portant réorganisation du marché financier, Décret n 99-2773 du 13 décembre 1999 relatif à la fixation des conditions d ouverture des «Comptes Epargne en Actions», des conditions de leur gestion et de l utilisation des sommes et titres qui y sont

Plus en détail

LOI PINEL / RÉHABILITATION

LOI PINEL / RÉHABILITATION Voir aussi : Fiscalités, Scellier, Borloo neuf, De Robien recentré, De Robien neuf, Borloo Ancien, Besson ancien, Prêt Locatif Social, Plafonds et indices, Zonage, Duflot imprimer LOI PINEL / RÉHABILITATION

Plus en détail

Objet : Imposition des plus-values résultant de l aliénation de droits réels portant sur des immeubles (art. 108bis L.I.R.)

Objet : Imposition des plus-values résultant de l aliénation de droits réels portant sur des immeubles (art. 108bis L.I.R.) Circulaire du directeur des contributions 1 L.I.R. n 99ter/1bis du 7 mars 2016 L.I.R. n 99ter/1bis Objet : Imposition des plus-values résultant de l aliénation de droits réels portant sur des immeubles

Plus en détail

LA VENTE D IMMEUBLE À RÉNOVER (V.I.R.)

LA VENTE D IMMEUBLE À RÉNOVER (V.I.R.) LA VENTE D IMMEUBLE À RÉNOVER (V.I.R.) Textes Loi ENL du 13 juillet 2006 Décret d application du 19 décembre 2008 Décret n 2010-1128 du 27 septembre 2010 Articles L. 111-6-2-1 à 4 et L. 262-1 et suivants

Plus en détail

Décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008. La Vente d immeuble à rénover

Décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008. La Vente d immeuble à rénover UNION DES SYNDICATS DE L IMMOBILIER Décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008 La Vente d immeuble à rénover Le décret n 2008-1338 du 16 décembre 2008, paru au Journal Officiel du 18 décembre 2008, vient préciser

Plus en détail

ARRETES, DECISIONS ET AVIS

ARRETES, DECISIONS ET AVIS 9 Dhou El Kaada 143 28 octobre 29 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 62 9 ARRETES, DECISIONS ET AVIS Arrêté du 12 Chaoual 143 correspondant au 1er octobre 29 relatif à la souscription de la

Plus en détail

Principales dispositions de la LFC 2014

Principales dispositions de la LFC 2014 Principales dispositions de la LFC 2014 On nous l'avait annoncée mais faut-il l'avouer, nous ne l'attendions pas aussi pernicieuse. Encore une année qui nous réserve bien des surprises, le meilleur restant

Plus en détail

LETTRE - IR - Document à produire chaque année par le groupement forestier ou la société d'épargne forestière (CGI, ann. III, art.

LETTRE - IR - Document à produire chaque année par le groupement forestier ou la société d'épargne forestière (CGI, ann. III, art. Extrait du DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-LETTRE-000002-20140725 DGFIP lettre-type ; modèle LETTRE - IR - Document à produire chaque année par le groupement forestier

Plus en détail

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie

DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie Page 1 sur 7 DECRET Décret n 2007-435 du 25 mars 2007 relatif aux actes et aux conditions d'exercice de l'ostéopathie NOR: SANH0721330D Version consolidée au 29 avril 2012 Le Premier ministre, Sur le rapport

Plus en détail

ARRETE N 2006 - /MS/CAB. Portant Conditions d ouverture et d exploitation d un dépôt privé de médicaments LE MINISTRE DE LA SANTE,

ARRETE N 2006 - /MS/CAB. Portant Conditions d ouverture et d exploitation d un dépôt privé de médicaments LE MINISTRE DE LA SANTE, MINISTERE DE LA SANTE BURKINA FASO --------- Unité - Progrès - Justice ARRETE N 2006 - /MS/CAB Portant Conditions d ouverture et d exploitation d un dépôt privé de médicaments LE MINISTRE DE LA SANTE,

Plus en détail

NOM OU RAISON SOCIALE DU PROMOTEUR CONVENTION RELATIVE AUX AVANTAGES ACCORDES AUX PROMOTEURS IMMOBILIERS POUR LA REALISATION DES LOGEMENTS SOCIAUX

NOM OU RAISON SOCIALE DU PROMOTEUR CONVENTION RELATIVE AUX AVANTAGES ACCORDES AUX PROMOTEURS IMMOBILIERS POUR LA REALISATION DES LOGEMENTS SOCIAUX NOM OU RAISON SOCIALE DU PROMOTEUR CONVENTION RELATIVE AUX AVANTAGES ACCORDES AUX PROMOTEURS IMMOBILIERS POUR LA REALISATION DES LOGEMENTS SOCIAUX CONVENTION établie dans le cadre des articles 92 (I- 28

Plus en détail

DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES ET NON AMORTISSABLES DES ENTREPRISES

DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES ET NON AMORTISSABLES DES ENTREPRISES REPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON -------- -------- Paix Travail Patrie Peace Work Fatherland -------- -------- DECRET N 2011/0975/PM DU 04 AVRIL 2011 FIXANT LES MODALITES DE REEVALUATION DES

Plus en détail

Décret relatif au budget et au régime financier des EPSCP 14/01/1994

Décret relatif au budget et au régime financier des EPSCP 14/01/1994 Sur http://www.amue.fr/textesref/textesref.asp?id=2 Décret relatif au budget et au régime financier des EPSCP 14/01/1994 Le décret dont relèvent les universités (loi 1984) pour leur régime budgétaire,

Plus en détail

CONCESSIONS DE LOGEMENTS

CONCESSIONS DE LOGEMENTS CONCESSIONS DE LOGEMENTS I Types de concession de logement Il existe deux types de concession de logement : 1. Conditions d attribution La concession par nécessité absolue de service Aux termes de l article

Plus en détail

Crédit d impôt pour investissement productif outre-mer Fait générateur Comptabilisation

Crédit d impôt pour investissement productif outre-mer Fait générateur Comptabilisation COMPTES ANNUELS Crédit d impôt pour investissement productif outre-mer Fait générateur Comptabilisation (EC 2015-40) Il a été instauré un crédit d'impôt pour investissement productif outre-mer, tel que

Plus en détail

d'exposer ses produits et ses services ; de déterminer et conduire sa politique de production et de commercialisation ;

d'exposer ses produits et ses services ; de déterminer et conduire sa politique de production et de commercialisation ; Loi N 58/94/3 e L du 16 octobre 1994 modifiant la Loi N 88/AN/1 e L du 13 février 1984 portant Code des Investissements L'Assemblée Nationale a adopté ; Le Président de la République promulgue la loi dont

Plus en détail

178.104. Tarif des émoluments des notaires - 1 - du 1er décembre 1982. Le Conseil d'etat du canton du Valais

178.104. Tarif des émoluments des notaires - 1 - du 1er décembre 1982. Le Conseil d'etat du canton du Valais - 1 - Tarif des émoluments des notaires du 1er décembre 1982 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu l'article 18 de la loi du 15 mai 1942 sur le notariat; sur la proposition du Département de justice

Plus en détail

Vu le code de la construction et de l'habitation, notamment ses articles R. 318-1 et suivants,

Vu le code de la construction et de l'habitation, notamment ses articles R. 318-1 et suivants, J.O n 26 du 1 février 2005 page 1662 texte n 14 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale Arrêté du 31 janvier 2005 relatif aux conditions

Plus en détail

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français

Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français Foncier, logements abordables et stratégie de développement économique dans le Grand Genève Français 3. ANNEXE : fiches outils Juillet 2015 Réalisé avec le support de : Modaal DPC AHA CMN Partners du document

Plus en détail

Le Logement Promotionnel Aidé LPA Ou le Logement Social Participatif LSP

Le Logement Promotionnel Aidé LPA Ou le Logement Social Participatif LSP Le Logement Promotionnel Aidé LPA Ou le Logement Social Participatif LSP Le logement promotionnel aidé (LPA), est une formule fraichement élaborée (depuis 2010) par les pouvoirs publics en remplacement

Plus en détail

MANDAT NON EXCLUSIF DE VENTE N

MANDAT NON EXCLUSIF DE VENTE N MANDAT NON EXCLUSIF DE VENTE N ENTRE LES SOUSIGNEES : La SCCV LES TERRASSES DE MOUISSEQUES, Société Civile Immobilière de Construction Vente au capital de 1 000 inscrite au RCS d EVRY sous le numéro 803

Plus en détail

AUDACIA Société par actions simplifiée au capital de 457.000 6 rue de Téhéran 75008 Paris - RCS Paris 492 471 792

AUDACIA Société par actions simplifiée au capital de 457.000 6 rue de Téhéran 75008 Paris - RCS Paris 492 471 792 AUDACIA Société par actions simplifiée au capital de 457.000 6 rue de Téhéran 75008 Paris - RCS Paris 492 471 792 CHARTE D INVESTISSEMENT - PROCEDURE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS Définitions Audacia

Plus en détail