IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels"

Transcription

1 IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels Yann-Gaël Guéhéneuc Professeur adjoint local 2345 Département d informatique et de recherche opérationnelle Université de Montréal Yann-Gaël Guéhéneuc 2006

2 Les points de fonction 1. Objectifs 2. Histoire 3. PF et COBOL 4. PF et LOC 5. Étapes de calcul des PF 6. Types de PF et frontières 7. Composantes des PF 8. Estimation par PF 2/57

3 Objectifs (1/2) Les points de fonction (PF) quantifient les fonctionnalités offertes par un programme à ses utilisateurs 3/57

4 Objectifs (2/2) Les PF mesurent les fonctionnalités Que le client a demandé et a reçu Indépendamment des technologies utilisées Les PF fournissent Un moyen d estimer la taille d un programme Une métrique de qualité et productivité Une base normalisée de comparaison 4/57

5 Les points de fonction 1. Objectifs 2. Histoire 3. PF et COBOL 4. PF et LOC 5. Étapes de calcul des PF 6. Types de PF et frontières 7. Composantes des PF 8. Estimation par PF 5/57

6 Histoire (1/5) Un bref historique des PF 1950 La valeur économique d un programme de gestion est mesurée en LOC produites 1979 Allan Albrech (IBM) propose l évaluation des programmes avec les PF 1984 Allan Albrech complète son approche, introduit des facteurs d ajustement, développe un méthode d évaluation de la complexité 6/57

7 Histoire (2/5) Un bref historique des PF 1986 Le IFPUG voit le jour à Toronto 1988 Les PF sont utilisées comme base pour la négociation et l octroi de contrats par le gouvernement des États-Unis d Amérique 1989 Apparition d outils pour calculer les PF de spécifications fonctionnelles 1989 Les PF servent à quantifier la valeur de programmes et de technologies vieillissantes 7/57

8 Histoire (3/5) Un bref historique des PF 1991 Publication des moyennes nationales de productivité et de qualité des États-Unis d Amérique avec les PF 1992 Apparition d outils pour calculer les PF par analyse syntaxique du code 1992 Utilisation des PF pour quantifier les actifs en programmes d entreprises vendues 8/57

9 Histoire (4/5) Un bref historique des PF 1993 Utilisation des PF pour analyser le potentiel d utilisation d outils de génie logiciel, de gestion de projet, d assurance de la qualité 1993 Utilisation des PF pour comparer des données sur la qualité et la productivité provenant de 60 pays 1993 Utilisation des PF pour des contrats internationaux 9/57

10 Histoire (5/5) Un bref historique des PF 1994 Extension des PF à la mesure de la taille des données et de l information 1994 Utilisation des PF pour mesurer la productivité d activités non-logicielles /57

11 Les points de fonction 1. Objectifs 2. Histoire 3. PF et COBOL 4. PF et LOC 5. Étapes de calcul des PF 6. Types de PF et frontières 7. Composantes des PF 8. Estimation par PF 11/57

12 PF et COBOL Saviez-vous que 85% des programmes de gestion d affaires mondiaux sont en COBOL développeurs COBOL existent (encore) aux États-Unis d Amérique 200 milliards de lignes de code COBOL tournent (encore) dans le monde 35% du développement de nouvelles applications d affaires est en COBOL 59% des systèmes d information du Ministère de la guerre des États-Unis d Amérique sont en COBOL 12/57

13 COBOL Langage de programmation dédié Aux traitements des données en lots À l impression de rapports Langage développé 1959 CODASYL Committee (COnference on DAta SYstems Languages) Normalisé par l American National Standards Institute Plusieurs normes (et compilateurs) : 68, 74, 85 et 08 13/57

14 COBOL Langage de programmation structurée Pas d objets Portée lexicale d une variable à tous les modules d un même programme Appels à des bibliothèques de modules (sousprogrammes dédiés) Langage de programmation évolué Syntaxe proche de la langue anglaise Module d écriture des rapports (Report Writer Module) 14/57

15 COBOL Mais les espacements et les formats données sauvegardées sont très (trop) importants! Mais grand différence entre un programme interactif et un programme de traitements en lots 15/57

16 COBOL Structure d un programme Identification division Identifie et documente le programme Environment division Définit les noms de fichiers et les équipements spécifiques à la machine utilisées Data division Définit les formats d entrée et de sortie et les variables Procedure division Contient les instructions 16/57

17 COBOL Structure d un programme 17/57

18 COBOL Ecriture d un programme 18/57

19 COBOL IDENTIFICATION DIVISION. PROGRAM-ID. Multiplier. AUTHOR. Michael Coughlan. * Example program using ACCEPT, DISPLAY and MULTIPLY to * get two single digit numbers from the user and multiply them DATA DIVISION. WORKING-STORAGE SECTION. 01 Num1 PIC 9 VALUE ZEROS. 01 Num2 PIC 9 VALUE ZEROS. 01 Result PIC 99 VALUE ZEROS. PROCEDURE DIVISION. DISPLAY "Enter first number (1 digit) : " WITH NO ADVANCING. ACCEPT Num1. DISPLAY "Enter second number (1 digit) : " WITH NO ADVANCING. ACCEPT Num2. MULTIPLY Num1 BY Num2 GIVING Result. DISPLAY "Result is = ", Result. STOP RUN. 19/57

20 Les points de fonction 1. Objectifs 2. Histoire 3. PF et COBOL 4. PF et LOC 5. Étapes de calcul des PF 6. Types de PF et frontières 7. Composantes des PF 8. Estimation par PF 20/57

21 PF et LOC (1/2) Comparaison Langage Nombre de PF Nombre de LOC Préparation Implantation Effort total LOC/mois/personnes PF/mois/personnes Assembleur personnes/mois 5 personnes/mois 10 personnes/mois ,00 COBOL personnes/mois 3 personnes/mois 8 personnes/mois 375 3,75 21/57

22 PF et LOC (2/2) Les PF décrivent mieux la productivité que les LOC 22/57

23 Les points de fonction 1. Objectifs 2. Histoire 3. PF et COBOL 4. PF et LOC 5. Étapes de calcul des PF 6. Types de PF et frontières 7. Composantes des PF 8. Estimation par PF 23/57

24 Étapes de calcul des PF (1/8) Six étapes Réunir la documentation des experts Délimiter les frontières du programme Compter les PF des données Compter les PF des transaction Évaluer le facteur d ajustement Calculer les PF ajustés Documenter les choix d interprétation!!! 24/57

25 Étapes de calcul des PF (2/8) Six étapes Réunir la documentation des experts Formats de rapports Format d écran Modèles des traitements Modèles des données Dictionnaire des données 25/57

26 Étapes de calcul des PF (3/8) Six étapes Délimiter les frontières du programme Utilisateur Interrogations Extrants Intrants Programme Dépôts internes Intrants Extrants Interrogations Autre programme Dépôts externes 26/57

27 Étapes de calcul des PF (4/8) Six étapes Compter les PF des données Exemples de dépôts internes Base de données internes au programme Fichiers maîtres Données de sauvegarde demandées par l utilisateur Exemples de dépôts externes Base de données partagée (en lecture) Message d aide Message d erreur stockés à l extérieur du programme 27/57

28 Étapes de calcul des PF (5/8) Six étapes Compter les PF des transactions Exemples d intrants Données transactionnelles Écran d ajout, de modification, de retrait Exemples d extrants Transfert de données vers un autre programme Rapports, graphiques Exemples d interrogations Écran de connexions avec mot de passe Écran d aide 28/57

29 Étapes de calcul des PF (6/8) Six étapes Évaluer le facteur d ajustement 14 facteurs d influence Échelle de Lickert à 6 degrés Degré total d influence Voir les ressources sur le site web pour télécharger la liste des facteurs d influence, leurs degrés et des exemples 29/57

30 Étapes de calcul des PF (7/8) Six étapes Calculer les PF ajustés VAF = DTI 0,01 + 0,65 PFA = PF VAF DTI : degré total d influence VAF : valeur d ajustement des facteurs PFA : points de fonction ajustés 30/57

31 Étapes de calcul des PF (8/8) Six étapes Ne pas oublier de documenter les choix d interprétation faits!!! 31/57

32 Les points de fonction 1. Objectifs 2. Histoire 3. PF et COBOL 4. PF et LOC 5. Étapes de calcul des PF 6. Types de PF et frontières 7. Composantes des PF 8. Estimation par PF 32/57

33 Types de PF et frontières (1/4) Types de PF PF d un programme existant Mesure des fonctionnalités fournies présentement aux utilisateurs PF d un programme en développement Mesure des fonctionnalités qui seront fournies aux utilisateurs PF d un programme en maintenance Mesure les fonctionnalités changées (ajout, modification, retrait) 33/57

34 Types de PF et frontières (2/4) Frontières entre le programme à mesurer et les programmes «externes» Frontières de l étendue à mesurer Propriétaire des données Relations entre les traitements (intrants et extrants) 34/57

35 Types de PF et frontières (3/4) Frontières entre le programme à mesurer et les programmes «externes» Exprimées du point de vue de l utilisateur Alignées sur les fonctions d affaires perçues par l utilisateur 35/57

36 Types de PF et frontières (4/4) Frontières entre le programme à mesurer et les programmes «externes» Pour un programme Frontières stables correspondant à la façon de le programme est entretenu Pour un programme en développement Détermination par les spécifications Pour un programme en maintenance Frontières déjà établies, ne pas créer de nouvelles frontières 36/57

37 Les points de fonction 1. Objectifs 2. Histoire 3. PF et COBOL 4. PF et LOC 5. Étapes de calcul des PF 6. Types de PF et frontières 7. Composantes des PF 8. Estimation par PF 37/57

38 Composantes des PF (1/11) Les fonctionnalités d un programme sont déterminées par le «quoi» livré, pas par le «comment» Les fonctionnalités comptées sont visibles par l utilisateur Données Transactions 38/57

39 Composantes des PF (2/11) Utilisateur Interrogations Extrants Intrants Programme Dépôts internes Intrants Extrants Interrogations Autre programme Dépôts externes 39/57

40 Composantes des PF (3/11) Données Dépôts internes Ensemble logique de données entretenues à l intérieur des frontières du programme Fichier, base de données Dépôts externes Ensemble logique de données entretenues à l extérieur des frontières du programme Données reçues de, envoyées à, ou partagées avec un autre programme Inclus bibliothèques de code (I/O, maths ) 40/57

41 Composantes des PF (4/11) Données Complexité pour les dépôts internes et externes Nombre d attributs 1 à à et plus Record elements 1 S S M 2 à 5 S M C > 5 M C C Poids pour les dépôts internes S = 7 ; M = 10 ; C = 15 Poids pour les dépôts externes S = 5 ; M = 7 ; C = 10 41/57

42 Composantes des PF (4/11) Données Les record elements, ou groupe logique de données (GLD), groupent ensemble les attributs. Pour le comptage, on peut partir d un modèle de données (considérer les entités, les relations porteuses de données ou n-aires), d une liste de fichiers physiques, d une liste de segments tables dans un SGBD. Chacun de ces objets peut être candidat à être un GLD, il faut considérer la vue utilisateur et ne pas présumer qu un fichier physique égale un fichier logique. (cf. Complexité pour les dépôts internes et externes Nombre d attributs 1 à à et plus Record elements 1 S S M 2 à 5 S M C > 5 M C C Poids pour les dépôts internes S = 7 ; M = 10 ; C = 15 Poids pour les dépôts externes S = 5 ; M = 7 ; C = 10 41/57

43 Composantes des PF (5/11) Transactions Intrants Fonctionnalités de saisie et de mise à jour (ajout, modification, retrait) des données dans les dépôts internes Chaque format d entrée qui fournit des données distinctes au programme est compté Clavier, ligne de communication, autre programme Unique data and or control inputs 42/57

44 Composantes des PF (6/11) Transactions Intrants Complexité pour les intrants (et interrogations à «majorité intrant») Nombre d attributs 1 à 4 5 à et plus Fichiers référencés < 2 S S M 2 S M C > 2 M C C Poids pour les intrants (et interrogations) S = 3 ; M = 4 ; C = 6 43/57

45 Composantes des PF (7/11) Transactions Extrants Fonctionnalités de reproduction des données contenues dans les dépôts internes et externes Chaque format de sortie qui fournit des données distinctes à l utilisateur ou à un autre programme est compté Unique data and or control outputs 44/57

46 Composantes des PF (8/11) Transactions Extrants Complexité pour les extrants (et interrogations à «majorité extrant») Nombre d attributs 1 à 5 6 à et plus Fichiers référencés < 2 S S M 2 à 3 S M C > 3 M C C Poids pour les extrants S = 4 ; M = 5 ; C = 7 Poids pour les interrogations à «majorité extrant» S = 3 ; M = 4 ; C = 6 45/57

47 Composantes des PF (9/11) Transactions Interrogations Fonctionnalités d accès direct en lecture aux données contenues dans les dépôts qui demandent une réponse immédiate Composées d une entrée et d une sortie, la plus complexe des deux est compté Ne fait pas de mise à jour des dépôts internes Uniquement des extractions de données Pas de données dérivées (calculées en sortie) 46/57

48 Composantes des PF (10/11) Utilisateur Interrogations Extrants Intrants Programme Dépôts internes Intrants Extrants Interrogations Autre programme Dépôts externes 47/57

49 Composantes des PF (11/11) Grille de calcul des points de fonction Composante Simple Moyen Complexe Résultat Intrants I1 3 I2 4 I3 6 Extrants E1 4 E2 5 E3 7 Dépôts internes DI1 7 DI2 10 DI3 15 Dépôts externes DE1 5 DE2 7 DE3 10 Interrogations R1 3 R 2 4 R3 6 Total des points de fonction (non ajustés) 48/57

50 Les points de fonction 1. Objectifs 2. Histoire 3. PF et COBOL 4. PF et LOC 5. Types de PF et frontières 6. Composantes des PF 7. Étapes de calcul des PF 8. Estimation par PF 49/57

51 Estimation par PF (1/8) Utiliser les données historiques pour estimer le nombre de jour de travail par point de fonction Facteurs de productivité Métriques de productivité Métriques de qualité Coûts en novembre /57

52 Estimation par PF (2/8) Facteurs de productivité Durée du projet Expérience du chef de projet Nouvelle méthodologie Nouveaux langages / outils 51/57

53 Estimation par PF (3/8) Facteurs de productivité Exemple Meilleur chef de projet de la ville : 0,8 Équipe peu expérimentée : 1,10 Effet total : 0,8 1,10 = 0,88 Estimée nominale : 3,5 jours/pf Estimée ajustée : 3,5 0,88 = 3,08 jours/pf 52/57

54 Estimation par PF (4/8) Métriques de productivité «Taille» d un programme : Σ PF Croissance : Σ PF sur une période donnée Taux de productivité : Effort / PF Taux de soutient : PF / Effort 53/57

55 Estimation par PF (5/8) Métriques de qualité Ratio de stabilité 1 - Σ Modifications / Σ PF Ratio du coût de réparation Temps de modification Coût horaire / PF 54/57

56 Estimation par PF (6/8) Coûts en novembre 2000 Coûts par point de fonction aux États-Unis d Amérique «Légers» «Complet» End-user Software $150 $250 Information Systems Software $600 $1,000 Outsourced Software $550 $1,500 Commercial Software $1,000 $1,700 Systems Software $1,200 $2,000 Military Software $2,500 $5,000 Moyenne $1,000 $1,908 55/57

57 Estimation par PF (7/8) Coûts en novembre 2000 Pays 1. Japan 2. Sweden 3. Switzerland 4. France 5. United Kingdom 6. Denmark 7. Germany 8. Spain 9. Italy 10. United States Coût net par points de fonction en dollars U.S. $1,600 $1,500 $1,450 $1,425 $1,400 $1,350 $1,300 $1,200 $1,150 $1,000 56/57

58 Estimation par PF (8/8) Coûts en novembre 2000 Pays 1. India 2. Pakistan 3. Poland 4. Hungary 5. Thailand 6. Indonesia 7. Venezuela 8. Columbia 9. Mexico 10. Argentina Coût net par points de fonction en dollars U.S. $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ /57

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels Yann-Gaël Guéhéneuc Professeur adjoint guehene@iro.umontreal.ca, local 2345 Département d informatique et de recherche

Plus en détail

IFT3912 Développement, Maintenance de Logiciels Démo7 - Etude de Cas: Points de Fonction Professeur: Yann-Gaël Guéhéneuc

IFT3912 Développement, Maintenance de Logiciels Démo7 - Etude de Cas: Points de Fonction Professeur: Yann-Gaël Guéhéneuc Université de Montréal Département d'informatique et de recherche opérationnelle IFT39 Automne 007 Novembre 007 IFT39 Développement, Maintenance de Logiciels Démo7 - Etude de Cas: Points de Fonction Professeur:

Plus en détail

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels Yann-Gaël Guéhéneuc Professeur adjoint guehene@iro.umontreal.ca, local 2345 Département d informatique et de recherche

Plus en détail

Estimation des charges. «Le travail se dilate jusqu à remplir le temps disponible»

Estimation des charges. «Le travail se dilate jusqu à remplir le temps disponible» «Le travail se dilate jusqu à remplir le temps disponible» Le savoir faire du chef de projet Pas d excès d optimisme Retour sur expérience Toujours garder de la marge Identifier les points à risque Ne

Plus en détail

AMSELLEM Cyril CHANG Jiangaho ZHDAN Igor XIE Songtao

AMSELLEM Cyril CHANG Jiangaho ZHDAN Igor XIE Songtao AMSELLEM Cyril CHANG Jiangaho ZHDAN Igor XIE Songtao Introduction Presentation du projet IFT392 /2/26 2 Introduction Présentation de l entreprise : Une entreprise jeune et dynamique (crée en 998) Une équipe

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 5 Mesure de la qualité du logiciel Plan du cours Introduction Théorie de la mesure Qualité du logiciel Mesure du produit logiciel Mesure de la qualité

Plus en détail

IFT3912 Développement, Maintenance de Logiciels. Démo2 : Gestion de la qualité, WBS et COCOMO

IFT3912 Développement, Maintenance de Logiciels. Démo2 : Gestion de la qualité, WBS et COCOMO Université de Montréal Département d'informatique et de recherche opérationnelle IFT3902 Automne 2007 24 Septembre 2007 IFT3912 Développement, Maintenance de Logiciels Démo2 : Gestion de la qualité, WBS

Plus en détail

6. Le management des délais du projet (estimation)

6. Le management des délais du projet (estimation) 6. Le management des délais du projet (estimation) 6.1 Processus et méthodes liés à l estimation des charges 6.2 Le jugement d experts 6.3 L estimation par analogie 6.4 Les estimations à base quantitative

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS SUR LE LANGAGE COBOL

GÉNÉRALITÉS SUR LE LANGAGE COBOL Table des matières 1 GÉNÉRALITÉS SUR LE LANGAGE COBOL 9 1.1 ORIGINE DU LANGAGE 10 1.2 OBSERVATION D UN PROGRAMME COBOL 11 1.3 CARACTÈRES UTILISÉS EN COBOL 12 1.4 CONSTANTES 15 1.5 RÈGLES DE PONCTUATION

Plus en détail

DEVELOPPEMENT ET MAINTENANCE DE LOGICIEL: OUTIL DE PILOTAGE

DEVELOPPEMENT ET MAINTENANCE DE LOGICIEL: OUTIL DE PILOTAGE DEVELOPPEMENT ET MAINTENANCE DE LOGICIEL: OUTIL DE PILOTAGE Développement et maintenance de logiciel Automne 2006 François-Xavier RIU Thomas POUPART Seng LAO Zhe WU SOMMAIRE Introduction Introduction INTRODUCTION

Plus en détail

Support stagiaire. COBOL MODULE 4 Synthèse

Support stagiaire. COBOL MODULE 4 Synthèse Support stagiaire COBOL MODULE 4 Synthèse Sommaire RENDRE MODULAIRE PAR LES SOUS-PROGRAMMES... 6 1. OBJECTIF....6 2. LES SOUS-PROGRAMMES EXTERNES...7 2.1. PRINCIPES....7 2.2. EXEMPLE 1 : APPELANT / APPELE

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges)

Historique. Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique Évolution des systèmes d exploitation (à travers les âges) Historique L histoire des systèmes d exploitation permet de dégager des concepts de base que l on retrouve dans les systèmes actuels

Plus en détail

Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition

Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition Introduction Ce document vient en complément des films de démonstration disponibles sur le site web de data. L ETL ETL est un sigle qui signifie

Plus en détail

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ;

Cookies de session ils vous permettent de sauvegarder vos préférences d utilisation et optimiser l expérience de navigation de l Utilisateur ; Ce site utilise des Cookies, émis également par des tiers, pour des raisons de fonctionnalité, pratiques et statistiques indiquées dans notre politique en matière de Cookies. Politique en matière de Cookies

Plus en détail

HELMo Interrogation de Cobol Avril 2011. Nom : Corrigé Prénom : Corrigé 2 ème informatique

HELMo Interrogation de Cobol Avril 2011. Nom : Corrigé Prénom : Corrigé 2 ème informatique Information pratique Cette interrogation se déroule à cours ouvert Cela signifie que vous pouvez disposer de vos documents personnels Aucun échange n est autorisé durant l épreuve, aucun compilateur ni

Plus en détail

Correction de l examen final

Correction de l examen final IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels Correction de l examen final Yann-Gaël Guéhéneuc, cours et TPs guehene@iro.umontreal.ca Salah Bouktif, démonstrations

Plus en détail

ESTIMATIONS DES CHARGES D UN PROJET DE SYSTEME D INFORMATIONS. 05/09/2007 V1.0 Gestion projets - Estimation charges 1

ESTIMATIONS DES CHARGES D UN PROJET DE SYSTEME D INFORMATIONS. 05/09/2007 V1.0 Gestion projets - Estimation charges 1 ESTIMATIONS DES CHARGES D UN PROJET DE SYSTEME D INFORMATIONS 05/09/2007 V1.0 Gestion projets - Estimation charges 1 - Risques projets Sommaire: - Estimation des charges - Méthodes d Estimation 05/09/2007

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C

Programmation C. Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Programmation C Apprendre à développer des programmes simples dans le langage C Notes de cours sont disponibles sur http://astro.u-strasbg.fr/scyon/stusm (attention les majuscules sont importantes) Modalités

Plus en détail

NIMBUS TRAINING. Mise en œuvre d une SGBD dans toutes les étapes du projet. Déscription. Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis

NIMBUS TRAINING. Mise en œuvre d une SGBD dans toutes les étapes du projet. Déscription. Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis Mise en œuvre d une SGBD dans toutes les étapes du projet. Déscription A partir des retours d expérience, et des préconisations des éditeurs, présenter les facteurs clés de succès et les bonnes pratiques

Plus en détail

Présentation du PL/SQL

Présentation du PL/SQL I Présentation du PL/ Copyright Oracle Corporation, 1998. All rights reserved. Objectifs du Cours A la fin de ce chapitre, vous saurez : Décrire l intéret du PL/ Décrire l utilisation du PL/ pour le développeur

Plus en détail

Gestion et analyse de données d enquêtes épidémiologiques. Accès aux données (saisie)

Gestion et analyse de données d enquêtes épidémiologiques. Accès aux données (saisie) Projet Obe Maghreb Ecole thématique gestion et analyse de données 20 au 29 avril 2010 Gestion et analyse de données d enquêtes épidémiologiques Accès aux données (saisie) Institut de recherche pour le

Plus en détail

Démo 1 Gestion de projet. Partie théorique : Exercice 1 : WBS (Work Breakdown Structure) Exercice 2: COCOMO (COnstructive COst MOdel)

Démo 1 Gestion de projet. Partie théorique : Exercice 1 : WBS (Work Breakdown Structure) Exercice 2: COCOMO (COnstructive COst MOdel) Démo 1 Gestion de projet Professeur : Bruno Dufor Démonstrateurs : Marouane Kessentini Hassen Grati Partie théorique : Exercice 1 : WBS (Work Breakdown Structure) 1. Qu est-ce que WBS? 2. À quoi ça sert?

Plus en détail

2011 Hakim Benameurlaine 1

2011 Hakim Benameurlaine 1 Table des matières 1 UTILISATION DES OUTILS DE REQUÊTES... 2 1.1 Bases de données SQL Server... 2 1.2 Éditions de SQL Server... 3 1.3 Les outils de SQL Server... 4 2011 Hakim Benameurlaine 1 1 UTILISATION

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 2 Architecture d une base de données

IFT3030 Base de données. Chapitre 2 Architecture d une base de données IFT3030 Base de données Chapitre 2 Architecture d une base de données Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées

Plus en détail

Sommaire. Introduction à la compilation. Notion de compilation. Notion de compilation. Notion de compilation. Notion de compilation

Sommaire. Introduction à la compilation. Notion de compilation. Notion de compilation. Notion de compilation. Notion de compilation Introduction à la compilation A. DARGHAM Faculté des Sciences Oujda Sommaire Environnement d un compilateur Schéma global d un compilateur Caractéristiques d un bon compilateur Définition Un compilateur

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Organisation du cours Introduction au langage C Premier cours Notions générales Aurélien Max aurelien.max@limsi.fr 12 séances de cours de 1h: mercredi 16-17h, salle A203 12 séances de TD de 1h: mercredi

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROPOSITION D ACTIVITÉ DE SYNTHÈSE PRÉSENTÉE COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN INFORMATIQUE DE GESTION

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROPOSITION D ACTIVITÉ DE SYNTHÈSE PRÉSENTÉE COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN INFORMATIQUE DE GESTION i UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DÉPARTEMENT D INFORMATIQUE MAÎTRISE EN INFORMATIQUE DE GESTION PROPOSITION D ACTIVITÉ DE SYNTHÈSE PRÉSENTÉE COMME EXIGENCE PARTIELLE DE LA MAÎTRISE EN INFORMATIQUE DE

Plus en détail

Rational Unified Process

Rational Unified Process Rational Unified Process Hafedh Mili Rational Unified Process 1. Principes de base 2. Les phases 3. Les activités (workflows) Copyright Hafedh Mili 2005 2 1 Rational Unified Process Processus de développement

Plus en détail

DE L INGÉNIERIE AU PILOTAGE DES FLUX

DE L INGÉNIERIE AU PILOTAGE DES FLUX DE L INGÉNIERIE AU PILOTAGE DES FLUX Qu est-ce que c'est? FLOWORKS est l outil informatique permettant d appliquer la méthode GOPAL. Il regroupe en un seul logiciel toutes les fonctions allant de l ingénierie

Plus en détail

6. Des objets bien conçus

6. Des objets bien conçus Conception objet en Java avec BlueJ une approche interactive 6. Des objets bien conçus David J. Barnes, Michael Kölling version française: Patrice Moreaux Rédigé avec 1.0 Conception objet en Java avec

Plus en détail

IFT3903 Qualité du logiciel et métriques

IFT3903 Qualité du logiciel et métriques IFT3903 Qualité du logiciel et métriques Yann-Gaël Guéhéneuc Hiver 2006 Chapitre 2 Développement logiciel (Tiré du cours de Houari Sahraoui) GEODES Ptidej Team OO Programs Quality Evaluation and Enhancement

Plus en détail

IFT6251 : Sujets spéciaux en génie logiciel

IFT6251 : Sujets spéciaux en génie logiciel IFT6251 : Sujets spéciaux en génie logiciel Yann-Gaël Guéhéneuc Professeur adjoint guehene@iro.umontreal.ca, local 2345 Département d informatique et de recherche opérationnelle Université de Montréal

Plus en détail

Intervention en entreprise

Intervention en entreprise Intervention en entreprise ADM-170 Séance 6 - Informatique Semaine du 16 juin 2008 Ordre du jour Les données et l information Distinction entre données et information L évaluation de la valeur de l information

Plus en détail

Augmenter votre compétitivité en comparant vos résultats à l interne ou avec l industrie

Augmenter votre compétitivité en comparant vos résultats à l interne ou avec l industrie Augmenter votre compétitivité en comparant vos résultats à l interne ou avec l industrie Serge Oligny, M.Sc., Directeur - Innovations technologiques UQAM - Laboratoire de Recherche en Gestion des Logiciels

Plus en détail

La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé. Conférence ASIQ, mars 2014

La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé. Conférence ASIQ, mars 2014 La sécurité applicative et les tests d'intrusion, beaucoup plus qu'un scan automatisé Conférence ASIQ, mars 2014 www.hackfest.ca AINSI, CE QUI EST D UNE IMPORTANCE SUPRÊME DANS LA GUERRE, C EST D ATTAQUER

Plus en détail

Anne Tasso. Java. Le livre de. premier langage. 10 e édition. Avec 109 exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2

Anne Tasso. Java. Le livre de. premier langage. 10 e édition. Avec 109 exercices corrigés. Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2 Anne Tasso Java Le livre de premier langage 10 e édition Avec 109 exercices corrigés Groupe Eyrolles, 2000-2015, ISBN : 978-2-212-14154-2 Table des matières Avant-propos Organisation de l ouvrage..............................

Plus en détail

Les bases de données

Les bases de données Les bases de données Introduction aux fonctions de tableur et logiciels ou langages spécialisés (MS-Access, Base, SQL ) Yves Roggeman Boulevard du Triomphe CP 212 B-1050 Bruxelles (Belgium) Idée intuitive

Plus en détail

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation

Un peu d'organisation. Conception et Programmation par Objets HLIN406. Sommaire. Pourquoi vous parler de conception par objets? Notion de modélisation Un peu d'organisation Conception et Programmation par Objets HLIN406 Marianne Huchard, Clémentine Nebut LIRMM / Université de Montpellier 2 Premières semaines Contrôle des connaissances Supports 2015 Sommaire

Plus en détail

Calculs parallèles et Distribués. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com

Calculs parallèles et Distribués. Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com Calculs parallèles et Distribués Benmoussa Yahia Université M hamed Bougara de Boumerdès yahia.benmoussa@gmail.com Calculs parallèles et Distribués Introduction Parallélisation sur mémoire distribuée.

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES Équipe Bases de Données LRI-Université Paris XI, Orsay Université Paris Sud Année 2003 2004 1 SGBD : Fonctionnalités et Principes Qu est qu une base de données? Un Système

Plus en détail

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2 Modèles de processus du développement du logiciel. Plan du cours

IFT3913 Qualité du logiciel et métriques. Chapitre 2 Modèles de processus du développement du logiciel. Plan du cours IFT3913 Qualité du logiciel et métriques Chapitre 2 Modèles de processus du développement du logiciel Plan du cours Introduction Modèles de processus du développement du logiciel Qualité du logiciel Théorie

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

Mercredi 15 Janvier 2014

Mercredi 15 Janvier 2014 De la conception au site web Mercredi 15 Janvier 2014 Loïc THOMAS Géo-Hyd Responsable Informatique & Ingénierie des Systèmes d'information loic.thomas@anteagroup.com 02 38 64 26 41 Architecture Il est

Plus en détail

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web.

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web. Document 1 : client et serveur Les ordinateurs sur lesquels sont stockés les sites web sont appelés des serveurs. Ce sont des machines qui sont dédiées à cet effet : elles sont souvent sans écran et sans

Plus en détail

Bases de données - Introduction

Bases de données - Introduction Bases de données - Introduction Serge Abiteboul INRIA April 3, 2009 Serge Abiteboul (INRIA) Bases de données - Introduction April 3, 2009 1 / 29 Contact Serge Abiteboul I.N.R.I.A., Saclay, Ile de France

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

ELAO. Efficient Language Assessment Online E L A O DESCRIPTION GENERALE

ELAO. Efficient Language Assessment Online E L A O DESCRIPTION GENERALE ELAO E L A O Efficient Language Assessment Online DESCRIPTION GENERALE ELAO est un logiciel d'évaluation linguistique dont la particularité est d'être à la fois précis, rapide et objectif, disponible sur

Plus en détail

Résultats du 3 ème trimestre 2006. Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22%

Résultats du 3 ème trimestre 2006. Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22% COMPAGNIE GENERALE DE GEOPHYSIQUE Résultats du 3 ème trimestre 2006 Chiffre d affaires de 321 M en hausse de 46 % Résultat opérationnel de 72 M soit une marge de 22% Paris, le 15 novembre 2006 La Compagnie

Plus en détail

Comment compiler un programme MATLAB

Comment compiler un programme MATLAB Comment compiler un programme MATLAB 1- Introduction Le compilateur MATLAB génère un code source C à partir d une fonction MATLAB. Le code C généré par le compilateur MATLAB peut être: soit un code source

Plus en détail

Quick Business V4.2 Nouveautés

Quick Business V4.2 Nouveautés Quick Business V4.2 Nouveautés Edition du 5 septembre 2007 By SOMMAIRE I. Introduction 4 II. Les achats 4 II.1. Les consultations fournisseurs 4 II.2. La fiche produit 4 II.2.1. Gestion des numéros de

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Solutions web : instructions aux développeurs

Solutions web : instructions aux développeurs Solutions web : instructions aux développeurs INFORMATIONS GÉNÉRALES L inscription aux services en ligne permet d utiliser le système de transmission des informations de paiement par Internet (TIP-I) de

Plus en détail

SAGE BOB SOFTWARE VOUS SIMPLIFIE LA VIE!

SAGE BOB SOFTWARE VOUS SIMPLIFIE LA VIE! SAGE BOB SOFTWARE VOUS SIMPLIFIE LA VIE! Présentation de la nouvelle version 3.3 Nous sommes heureux de vous présenter aujourd hui la nouvelle version 3.3 de BOB Software. Notre objectif: faciliter votre

Plus en détail

Merise. Introduction

Merise. Introduction Merise Introduction MERISE:= Méthode d Etude et de Réalisation Informatique pour les Systèmes d Entreprise Méthode d Analyse et de Conception : Analyse: Etude du problème Etudier le système existant Comprendre

Plus en détail

GESTION D HISTORIQUES GESTION DE PREVISIONS PLANIFICATION AVANCEE

GESTION D HISTORIQUES GESTION DE PREVISIONS PLANIFICATION AVANCEE ADVANCED PLANNING SCHEDULE GESTION D HISTORIQUES GESTION DE PREVISIONS PLANIFICATION AVANCEE Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR p.larcheres@agelis.fr PRESENTATION

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS Table des matières Présentation de la plateforme d envoi de courriels... 4 1- Gestion des contacts... 5 1.1. Base de données... 5 1.1.1- Création

Plus en détail

Les classes de service pour les projets scientifiques

Les classes de service pour les projets scientifiques Les classes de service pour les projets scientifiques L'exemple des grilles de calcul et du projet EGEE Journée «Classes de Service de RAP» Jean-Paul Gautier, Mathieu Goutelle (CNRS UREC) www.eu-egee.org

Plus en détail

COMMENT GÉRER VOS LOGICIELS AVEC SCANFREE PRO

COMMENT GÉRER VOS LOGICIELS AVEC SCANFREE PRO COMMENT GÉRER VOS LOGICIELS AVEC SCANFREE PRO Solutions complètes d'inventaire, de gestion de parc et de helpdesk ITIL Avril 2014 GESTION DE TOUTES VOS LICENCES LOGICIELS Liste des Pc et serveurs associés

Plus en détail

Fiche client. Multi-adresses Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Ajout de champs personnalisés Documents externes liés (GED)

Fiche client. Multi-adresses Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Ajout de champs personnalisés Documents externes liés (GED) production Création par saisie ou import de fichiers Contacts illimités Coordonnées GPS et positionnement carte Gestion des catégories Fiche client Multi-adresses de livraison Contacts illimités Coordonnées

Plus en détail

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats

Distribuez une information fiable. IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0. Des données fiables pour de meilleurs résultats IBM InfoSphere Master Data Management Server 9.0 Des données fiables pour de meilleurs résultats Les entreprises génèrent et collectent chaque jour une multitude de données : informations sur les comptes,

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Success story client : développement d applications Web avec mode déconnecté Depuis quatre ans, les applications de guichet pour

Plus en détail

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES 1 Base de données COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Objectifs du cours 2 Introduction aux bases de données relationnelles (BDR). Trois volets seront couverts : la modélisation; le langage d exploitation;

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & BASES DE DONNEES

SYSTEMES D INFORMATION & BASES DE DONNEES PLAN DU COURS Rappel sur SGBD : définitions, modèles Fondements théoriques du modèle relationnel Concepts pour la définition et l intégrité des données langage SQL Concepts pour la manipulation des données

Plus en détail

CODESOFT Logiciel d étiquetage Version 8.0. SOFTWARE SOLUTIONS Label Design ERP/Host Connectivity Data Management

CODESOFT Logiciel d étiquetage Version 8.0. SOFTWARE SOLUTIONS Label Design ERP/Host Connectivity Data Management CODESOFT Logiciel d étiquetage Version 8.0 SOFTWARE SOLUTIONS Label Design ERP/Host Connectivity Data Management Une nouvelle gamme avec de nouvelles fonctionnalités. CODESOFT 8 Lite Notre version d'entrée

Plus en détail

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet

Projet PLUME/RELIER. Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier. Violaine Louvet Projet PLUME/RELIER Un outil au service des laboratoires http://www.projet-plume.org/relier Violaine Louvet Institut Camille Jordan Université Lyon 1 & CNRS http://www.projet-plume.org/ V.Louvet (ICJ /

Plus en détail

Technologies et Services pour le Changement

Technologies et Services pour le Changement Technologies et Services pour le Changement Votre entreprise change ses systèmes informatiques ou ses processus? Comment évaluez et assurez-vous le succès de votre projet? Pour tous les changements dans

Plus en détail

L informatique en BCPST

L informatique en BCPST L informatique en BCPST Présentation générale Sylvain Pelletier Septembre 2014 Sylvain Pelletier L informatique en BCPST Septembre 2014 1 / 20 Informatique, algorithmique, programmation Utiliser la rapidité

Plus en détail

WBS est une décomposition successive d une activité plus grande (le projet lui même) dans des activités plus petites.

WBS est une décomposition successive d une activité plus grande (le projet lui même) dans des activités plus petites. Démo 1- Correction Gestion de projet Professeur : Bruno Dufor Démonstrateurs : Marouane Kessentini Hassen Grati Partie théorique : Exercice 1 : WBS (Work Breakdown Structure) 1. Qu est-ce que WBS? «Décomposition

Plus en détail

Assembleur, Compilateur et Éditeur de Liens

Assembleur, Compilateur et Éditeur de Liens Assembleur, Compilateur et Éditeur de Liens Pierre de rosette GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Assembleur et compilateur Langage assembleur Langage compilé

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

Évaluation et implémentation des langages

Évaluation et implémentation des langages Évaluation et implémentation des langages Les langages de programmation et le processus de programmation Critères de conception et d évaluation des langages de programmation Les fondations de l implémentation

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr Plan du cours Architecture SPARC-ANSI 1 Architecture

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année Informatique UE 102 Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base Jean-Yves Antoine http://www.intro.univ-tours.fr/~antoine/ UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Projet informatique UML-Cpp avec QT4

Projet informatique UML-Cpp avec QT4 Haute école spécialisée bernoise Haute école technique et informatique, HTI Section Electricité et système de communication Laboratoire de l informatique technique Projet informatique UML-Cpp avec QT4

Plus en détail

Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS

Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS GT-8 Service d Audit des logiciels Qualité et Conformité Cobol/Cics/IMS IMS-DC DC/SQL/ /SQL/IMS (disponible aussi pour Java/J2EE) IMS-DLI 03/12/2007 1 Prestation de service : Audit Qualimétrique I. Description

Plus en détail

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires)

SERVICES RELATIFS A L EXPLOITATION DE RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS (Terrestres et satellitaires) PROBLEMATIQUE - L APPROCHE JADE Telecom L exploitation de réseaux de télécommunications implique pour les entreprises la prise en compte de différents points importants : La mise en place de personnel

Plus en détail

Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France

Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France 11 juin 2009 www.idc.com Cyril Meunier IDC France Consulting Manager Copyright 2009 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights

Plus en détail

DON DONNÉES NÉES GAGNEZ EN EFFICACITÉ

DON DONNÉES NÉES GAGNEZ EN EFFICACITÉ DEVENEZ LE PILOTE DE TOUTES VOS DONNÉES GAGNEZ EN EFFICACITÉ TR DEVELOPPEMENT, société éditrice d, a développé pour vous une solution permettant une vision globale de votre entreprise en quelques clics.

Plus en détail

Le cycle de développement des produits à la Société GRICS : une nouvelle approche

Le cycle de développement des produits à la Société GRICS : une nouvelle approche Le cycle de développement des produits à la Société GRICS : une nouvelle approche Par : Denis Bessette Développement des systèmes Société GRICS Plan de la présentation 1. Agile et la planification stratégique

Plus en détail

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels Yann-Gaël Guéhéneuc Professeur adjoint guehene@iro.umontreal.ca, local 2345 (Cours inspiré du cours du Pr. François

Plus en détail

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels Yann-Gaël Guéhéneuc Professeur adjoint guehene@iro.umontreal.ca, local 2345 Département d informatique et de recherche

Plus en détail

SmartPad4i. Présentation Générale Avril 2013

SmartPad4i. Présentation Générale Avril 2013 SmartPad4i Présentation Générale Avril 2013 Un peu d histoire : 1981 : IBM présente son premier PC 16 Ko de mémoire centrale, 2 disquettes de 160Ko. Aujourd hui : un PC portable est livré avec au moins

Plus en détail

Bases de données et langage SQL

Bases de données et langage SQL Bases de données et langage SQL Introduction, modèle entité / association Philippe.Dosch@loria.fr IUT SRC DE VERDUN 10/09/2003 Exemples introductifs Gestion de CD Artiste Album Les têtes raides Les oiseaux

Plus en détail

Intégration de l interface graphique de Ptidej dans Eclipse

Intégration de l interface graphique de Ptidej dans Eclipse Intégration de l interface graphique de Ptidej dans Eclipse Driton Salihu (salihudr@iro.umontreal.ca) Lulzim Laloshi (laloshil@iro.umontreal.ca) Département d informatique et de recherche opérationnelle

Plus en détail

Java. Java. Le livrede. Avec 80 exercices corrigés. Avec 80 exercices corrigés. Le livre. Anne Tasso. 5 e édition. Un best-seller qui a déjà conquis

Java. Java. Le livrede. Avec 80 exercices corrigés. Avec 80 exercices corrigés. Le livre. Anne Tasso. 5 e édition. Un best-seller qui a déjà conquis Anne Tasso Un best-seller qui a déjà conquis des milliers d'étudiants! Java Le livre Java Le livrede de premier premier langage langage Avec 80 exercices corrigés Avec 80 exercices corrigés 5 e édition

Plus en détail

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Étude préparée pour les villes de Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal Par Kelly Hill, Hill

Plus en détail

Vue d ensemble des clients pour AS

Vue d ensemble des clients pour AS Vue d ensemble des clients pour AS Un Client pour chaque besoin Pourquoi voudriez-vous plus d un client pour l AS? Différents utilisateurs ont différents besoins : Exécution simple des applications AS

Plus en détail

Bases de données relationnelles : Introduction

Bases de données relationnelles : Introduction Bases de données relationnelles : Introduction historique et principes V. Benzaken Département d informatique LRI UMR 8623 CNRS Université Paris Sud veronique.benzaken@u-psud.fr https://www.lri.fr/ benzaken/

Plus en détail

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI

Business Intelligence (BI) Stratégie de création d un outil BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information indispensable, sous plusieurs

Plus en détail

SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS

SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS SOLUTIONS DE GESTION DES APPELS ENTRANTS POUR SERVICES CLIENTS Professionnalisez votre accueil et la gestion de votre relation clients par téléphone. Quelle que soit la taille de votre service clients

Plus en détail

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels

IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels IFT3902 : (Gestion de projet pour le) développement, (et la) maintenance des logiciels Yann-Gaël Guéhéneuc Professeur adjoint guehene@iro.umontreal.ca, local 2345 Département d informatique et de recherche

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

Exemples d utilisation

Exemples d utilisation Exemples d utilisation Afin de vous donner une indication de la puissance de Librex, voici quelques exemples de la façon dont le logiciel peut être utilisé. Ces exemples sont des cas réels provenant de

Plus en détail

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES?

A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? BASE DE DONNÉES OBJET Virginie Sans virginie.sans@irisa.fr A QUOI SERVENT LES BASES DE DONNÉES? Stockage des informations : sur un support informatique pendant une longue période de taille importante accès

Plus en détail