OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014"

Transcription

1 OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014

2 «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de «besoins», et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d accorder la plus grande priorité, et l idée des limitations que l état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l environnement à répondre aux besoins actuels et à venir [1].» (Rapport Bruntland)

3 TROIS DIMENSIONS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

4 Pourquoi une formation en gestion du DD? Des défis qui interpellent les pratiques de gestion des organisations: Gestion comptable et indicateurs de performance Pratiques de marketing responsable Pratiques de gestion des RH (équité salariale, profils, développement des personnes..) Gestion financière (finance responsable, ISR) Production industrielle ou des services Approvisionnement Le service Le transport Logistique

5 Pourquoi une formation en gestion du DD? Les industries du DD au neuvième rang des industries les plus importantes au monde Des enjeux de responsabilité sociale des entreprises comme contrainte et comme opportunité (ex: de se différencier) Sans compter les considérations éthiques en lien avec les activités des organisations

6 L OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE L'option mixte Développement durable formera l'étudiant aux enjeux, perspectives et outils pertinents à la gestion d'une organisation dans une perspective de développement durable. Au terme de sa formation, l'étudiant sera préparé pour intervenir de manière efficace et effective au sein d'organisations adoptant ou souhaitant adopter des stratégies et approches de gestion guidées par les principes du développement durable.

7 Structure de l option mixte DD Réussir un minimum de 12 crédits dans ces choix de cours 1. Bloc de cours reliés à la spécialisation- minimum 6 crédits Éthique et gestion Responsabilité sociale des entreprises Développement durable et gestion environnementale 2- Bloc de cours reliés à la spécialisation minimum 3 crédits (8 cours offerts) Management interculturel Opérations, logistique et développement durable ( ) (cours expérimental) Comptabilité financière - Enjeux sociaux et environnementaux Le marketing sociétal : au profit de la société L innovation sociale sur la scène internationale Éthique et encadrement règlementaire du commerce des valeurs mobilières Gérer la santé et la sécurité au travail ( ) Stage spécialisé en développement durable

8 Cours: Développement durable et gestion environnementale Connaissances de base sur les principaux problèmes environnementaux contemporains, de façon à mieux comprendre les impacts environnementaux causés par leur entreprise. Mieux comprendre la notion de développement durable pour l'ensemble de la société et ses répercussions pour les entreprises qui veulent s'inscrire dans une démarche de DD. Appliquer une grille d'analyse économique à une problématique environnementale de façon, entre autres, à pouvoir suggérer les politiques environnementales les plus appropriées à un problème donné. Mieux intervenir dans la gestion quotidienne des problématiques environnementales de l entreprise et de mieux identifier les opportunités de transformer ces contraintes en occasions d'affaires.

9 Cours: Responsabilité sociale des entreprises Pourquoi une entreprise doit être responsable? De quoi l entreprise est responsable? Quelle est l'étendue de cette responsabilité? Devant qui est-elle responsable? À qui doit-elle rendre des comptes? Comment s exerce et se gère cette responsabilité? Analyser les réponses apportées à ces questions; Porter un regard critique sur l'origine et la nature de ces réponses. Se familiariser à des acteurs peu abordés dans les cours traditionnels : O.N.G., groupes de consommateurs, municipalités, gouvernements, organes de normalisation, associations professionnelles, groupes de pression, etc. Connaître et réfléchir sur les enjeux et dilemmes liés à la RSE en lien avec la conduite des affaires de l entreprise. Se familiariser avec référentiels et outils de gestion liés à la RSE.

10 Cours: Éthique et gestion Les écoles de pensée éthiques et leur présence dans un milieu organisationnel Recourir aux différentes écoles de pensée éthiques pour défendre diverses positions sur un sujet d'actualité Donner une vue d'ensemble d'une situation éthique complexe en utilisant différents modèles Identifier et justifier son propre positionnement éthique général Se positionner éthiquement sur divers sujets d'actualité et d'affaires

11 Cours: Le Marketing sociétal : au profit de la société Apprendre et utiliser les dix étapes du «Stategic Marketing Planning Process» dans un contexte de marketing sociétal afin d identifier et de comprendre le public cible. Développer une compréhension approfondie des défis particuliers liés à l encouragement d un changement de comportement du consommateur qui bénéficiera tant à la société qu'à l individu. Appliquer le marketing sociétal d une manière étique et consciencieuse.

12 Exemples d options mixtes en DD GOP et DD Marketing et DD GRH et DD Économie et DD Finance et DD.

13

14 Choisir l option DD pour les apprentissages Emmanuel, prof «Dans les cours de ce programme nous favorisons une diversité d approches pédagogiques permettant de comprendre les effets structurels et de systèmes de façon à avoir une perspective d ensemble des gestes et des impacts positifs et négatifs de l organisation. Une approche en silo et mécaniste ne serait pas cohérente avec le développement durable qui vise un équilibre entre le social, l économique et l environnement. De plus, nous valorisons beaucoup la pédagogie pratique et dans l action. En DD, pour bien agir, il faut comprendre, pour comprendre il faut agir. Les deux sont liés.» Marc, étudiant «Les cours de cette option permettent de développer un esprit critique, ce qui est plus rare avec les autres options. Ainsi, j ai appris à remettre en question des modèles établis et à me questionner sur les dimensions éthiques, sociales et environnementales. Je suis désormais capable d appréhender différemment mes autres cours, grâce à mon esprit d analyse et ma capacité à réagir.»

15 Choisir l option mixte DD pour les opportunités d emploi Emmanuel, prof: «Nombre d organisations souhaitent désormais répondre de façon originale aux défis d affaires, et cherchent des personnes aux profils mixtes. Aujourd hui, ce n est pas la production en masse qui fait la différence, c est la créativité et l innovation, surtout en matière environnementale.» Marc, étudiant: «Chaque domaine de l entreprise a besoin de spécialistes en développement durable, et cette option mixte permet d acquérir des compétences de gestionnaires avec de bonnes connaissances en Développement durable. C est donc un atout, une valeur ajoutée sur le marché de l emploi. Par exemple, avoir un BAA en Management et Développement Durable est une signature, une marque distinctive.»

16 Quelles sont les opportunités d emploi? Marc, étudiant «Les opportunités sont nombreuses, car toutes les entreprises ont des enjeux de responsabilité sociale, environnementale et éthique. Il y a des exigences concrètes qui proviennent du marché, des consommateurs et des citoyens, surtout au Québec. Une entreprise qui ne prend pas en compte la dimension du développement durable dans sa stratégie devra faire face à des obstacles sur le long terme. Ça s est d ailleurs vérifié pendant la crise de 2008, puisqu on a remarqué que les entreprises qui continuaient à avoir de la croissance avaient adopté une stratégie de développement durable ou de responsabilité sociale.»

17 Le DD et l emploi au Canada 2 millions: nombre de travailleurs qui passent une partie de leur temps de travail dans des activités environnementales; 12 % de la main-d œuvre. 32 % des affichages de postes: planification et l implantation d un programme environnemental dans l entreprise ; 31% des offre d emplois : on mentionne le développement de l entreprise, de technologies et de produits en environnement; professionnels (2010); passent au moins 50 % de leur temps de travail à des activités liées à l environnement ( travailleurs écologiques en 1992) emplois; en économie sociale à Montréal

18 Pourquoi une formation en gestion du DD? Énergie Mobilité Bâtiment Pollution/Déchets Hautes technologies Eco-conception Service-conseil Certification DD Des domaines d innovation

19 QUATRE DOMAINES D EMPLOI PLUS SPÉCIFIQUES Responsabilité éthique, sociale et environnementale des organisations Gestion environnementale des opérations, Approvisionnement responsable, Marketing et communications responsables, Relations avec les parties prenantes, Économie sociale et action communautaire Gestionnaire/analyste au sein de coopératives, d organismes communautaires (OBNL), de fondations et de syndicats. L industrie de l environnement Protection de l environnement, l énergie, la gestion des ressources naturelles, la mobilité durable. Développement international Le micro-crédit et la micro-assurance, le commerce équitable, l entrepreneuriat social Finance responsable Gestionnaire de fonds de placements socialement responsables dans des grandes institutions ou gestionnaire de compte ou de projet dans des organisations de micro-finance (investissement, accompagnement des acteurs institutionnels, conseil). Carrières en DD :

20 Des carrières en. Gestion environnementale des opérations - Approvisionnement responsable - Éco-conception et analyse du cycle de vie - Gestion des relations avec les parties prenantes - Reporting du développement durable - Marketing et communication responsable - Agent de développement - Conseil en investissement responsable - Chargé de projet en développement économique et communautaire - Chargé de projets en événements écoresponsables

21 Des employeurs plus spécifiques. Communauto Rona - Ministère environnement Fondation Réseau coopératif Entreprises en environnement (manufacturier/service/conseil, sol/air/eau/déchets, résidentiel/entreprises, etc.) Municipalités Biopharmaceutique - Syndicats - Fondaction Secteur industriel Gestion conseil en DD - Option consommateurs Réseau entreprise et DD - Caisse de dépôts et de placements - Eco entreprise Québec YWCA Réseau Coopsco Équiterre -.

22 Des sites d offres d emploi en DD Liste+des+membres+corporatifs

23 Le Journal étudiant l Intérêt présente l Option DD (avril 2013) te/option-developpement-durable-au-b-a-a/

24 Des ressources multiples en DD à HEC Montréal S impliquer Humaniterre ABC Café projet «Les créateurs de valeur» Voyager et apprendre Campus international au Brésil Faire des affaires responsables dans les pays en développement. Réfléchir et apprendre Des groupes de recherche (CRISES - innovations sociales) Des colloques, des séminaires (ex: Les systèmes alimentaires durables au Québec) Des bourses : IDEOS Des programmes d enseignement (DESS DD) et des cours (MSC) de deuxième cycle Une direction du DD (http://www.hec.ca/developpement_durable/index.html)

25 UNE PÉDAGOGIE ACTIVE Discussion de situations concrètes de gestion (cas pédagogiques, actualité d affaires) Présentations orales (individuelles, en équipes) Extraits videos Invités: gestionnaires, analystes Jeux de rôles

OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE B.A.A. HEC Montréal. Responsable: Martine Vézina, prof. Service de l enseignement du management 9 décembre 2013

OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE B.A.A. HEC Montréal. Responsable: Martine Vézina, prof. Service de l enseignement du management 9 décembre 2013 OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE B.A.A. HEC Montréal Responsable: Martine Vézina, prof. Service de l enseignement du management 9 décembre 2013 «Le développement durable est un développement qui répond

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION

EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION EXPLOITATION LOGISTIQUE & TRANSPORTS LES MODULES DE FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION La formation porte sur quatre (04) Unités d enseignement répartis en modules. Chaque module est affecté d un coefficient

Plus en détail

DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES 2 e CYCLE MICROPROGRAMMES DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES SPÉCIALISÉES (D.E.S.S.) MAÎTRISES PROFESSIONNELLES. hec.

DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES 2 e CYCLE MICROPROGRAMMES DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES SPÉCIALISÉES (D.E.S.S.) MAÎTRISES PROFESSIONNELLES. hec. DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES 2 e CYCLE MICROPROGRAMMES DIPLÔMES D ÉTUDES SUPÉRIEURES SPÉCIALISÉES () hec.ca/des HEC MONTRÉAL : INNOVATION, LEADERSHIP ET INTERNATIONALITÉ Première école de gestion fondée

Plus en détail

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer)

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Cette fiche pédagogique présente les trois parcours du MAE ce qui vous permettra de déterminer le choix du parcours de votre

Plus en détail

Gestion et prévention environnementales

Gestion et prévention environnementales Gestion et prévention environnementales ERA.0E Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 42 unités 2/3. But

Plus en détail

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 A. La Grande Ecole Les conditions d accès Le concours est ouvert aux : 1. Elèves des classes préparatoires, âgés de 22 ans

Plus en détail

PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS. hec.ca/ed

PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS. hec.ca/ed PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS INSCRIVEZ-VOUS EN LIGNE hec.ca/ed TABLE DES MATIÈRES EMBA MCGILL - HEC MONTRÉAL 8 MBA

Plus en détail

Programme de formation de l ISA

Programme de formation de l ISA Programme de formation de l ISA Module 1 : Programme de mise à niveau (120h) Module 2 : Fonctionnement de l Etat l et des Entreprises publiques (130 h) Module 3 : Politiques économiques (140 h) Module

Plus en détail

Licence de Gestion Syllabus de l année 3

Licence de Gestion Syllabus de l année 3 Le descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Il prend appui sur le référentiel de compétences en licence (MESR 2012).

Plus en détail

7 L ENTREPRISE NUMERIQUE. Prologue

7 L ENTREPRISE NUMERIQUE. Prologue 7 L ENTREPRISE NUMERIQUE Prologue Le CIGREF est un réseau de grandes entreprises qui fête en 2010 son quarantième anniversaire. La genèse de sa création démarre en 1967, lorsque Emile Roche, alors Président

Plus en détail

Master Contrôle de Gestion Syllabus de l année 1

Master Contrôle de Gestion Syllabus de l année 1 Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Il prend appui sur le référentiel de compétences en Master. Objectifs

Plus en détail

ACFAS: le 8 mai 2012, Montréal Carole Villeneuve, M. Env.

ACFAS: le 8 mai 2012, Montréal Carole Villeneuve, M. Env. ÉLABORATION DU COURS EN DÉVELOPPEMENT DURABLE DU PREMIER PROGRAMME DE BACCALAURÉAT EN ÉTUDES DE L ENVIRONNEMENT (CUFE): PRATIQUES D'ENSEIGNEMENT CONCRÈTES ET LEÇONS À TIRER ACFAS: le 8 mai 2012, Montréal

Plus en détail

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017 Programme de formation GESTION CONTEMPORAINE Octobre 2016 Avril 2017 Conçu pour les gestionnaires d aujourd hui et de demain www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION GESTION

Plus en détail

2. Comment l'exactitude et le périmètre des informations dans votre COP est-elle évaluée par un tiers crédible?

2. Comment l'exactitude et le périmètre des informations dans votre COP est-elle évaluée par un tiers crédible? Oui/ 2015 Global Compact Communication On Progress - Advanced (2014 data) Questions d'auto-évaluation 1. Votre COP contient-elle, si pertinent, une description de politiques et de pratiques liées aux opérations

Plus en détail

Quels outils de gestion financière locale? : pour plus d instruments de gestion et moins de normes juridiques

Quels outils de gestion financière locale? : pour plus d instruments de gestion et moins de normes juridiques Quels outils de gestion financière locale? : pour plus d instruments de gestion et moins de normes juridiques Mesdames et Messieurs ; A partir des interventions développées jusqu à présent, il me paraît

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS La crise financière pose, aujourd hui, la question du 1 Paris, le 2 juillet 2009 rôle et du mode de fonctionnement des marchés

Plus en détail

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE

Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion hôtelière CLASSE DE SECONDE Baccalauréat sciences et technologies de l hôtellerie et de la restauration (STHR) Programme d économie et gestion CLASSE DE SECONDE La série technologique hôtellerie-restauration présente des particularités

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Forum de l association des Comptables généraux associés Montréal L allocution prononcée

Plus en détail

Référentiel BTS COMMERCE INTERNATIONAL

Référentiel BTS COMMERCE INTERNATIONAL Référentiel BTS COMMERCE INTERNATIONAL INSTITUT NEMO 36/38 avenue Pierre Brossolette 92240 MALAKOFF Tel : 01 79 41 13 40 Fax : 01 49 85 00 04 n VERT : 0800 80 40 22 Référentiel commun européen E4 ETUDE

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Graham S. Lowe Résumé Le rapport de synthèse est accessible à partir du site http://www.rcrpp.org On peut aussi obtenir des

Plus en détail

L accès au sans fil à Montréal Un projet unique et structurant

L accès au sans fil à Montréal Un projet unique et structurant L accès au sans fil à Montréal Un projet unique et structurant Présentation à la Commission de l agglomération de Montréal sur le développement économique Service de la mise en valeur du territoire et

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Estelle M. Morin, psychologue et professeur titulaire Alexandra Lebel, directrice RH, Teknika HBA Le mercredi, 3 novembre 2010 Copyright

Plus en détail

Management de l Entreprise. Manag. de l Ent.

Management de l Entreprise. Manag. de l Ent. Management de l Entreprise Manag. de l Ent. 6 161 GE04 17h GE10 GE11 Gestion des ressources humaines apprendre et utiliser les outils pertinents des ressources humaines pour comprendre les fonctionnements

Plus en détail

Lundi 1er février 2016

Lundi 1er février 2016 Lundi 1er février 2016 8h30 9h00 : Accueil des participants 9h00 9h30 : Allocution d ouverture 9h30 10h45 Conférence introductive : «Manager les ressources humaines dans l incertitude» Est abordée au cours

Plus en détail

Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction

Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction Rigueur et transparence en matière de reddition de comptes économique, sociale et environnementale: l expérience de Fondaction Colloque CIRIEC-Canada Congrès ACFAS 2011 Université de Sherbrooke 8 mai 2011

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Communiqué de presse 16 juin 2005 Fusion de Stock at Stake (membre du groupe Ethibel) et Vigeo : naissance du Groupe Vigeo, première agence européenne de mesure de

Plus en détail

Devis d évaluation de programme

Devis d évaluation de programme Direction des études Devis d évaluation de programme Tourisme 1 er décembre 2009 www.cegepgranby.qc.ca 235, rue St-Jacques C.P. 7000, Granby (Québec) J2G 3N1 Téléphone : (450) 372-6614 Télécopieur : (450)

Plus en détail

Master Administration des Entreprises

Master Administration des Entreprises Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en gestion La mention «Management et» a pour

Plus en détail

Conférence #5. Dans le cadre de l événement «le retour du gros bons sen$ dans l industrie de l environnement» organisé par la

Conférence #5. Dans le cadre de l événement «le retour du gros bons sen$ dans l industrie de l environnement» organisé par la Dans le cadre de l événement «le retour du gros bons sen$ dans l industrie de l environnement» organisé par la Régionale Plein-Sud de l Ordre des ingénieurs du Québec Conférence #5 Comment on fait ça développer

Plus en détail

LA RELÈVE, LA SUCCESION ET LA MAIN D OEUVRE

LA RELÈVE, LA SUCCESION ET LA MAIN D OEUVRE LA RELÈVE, LA SUCCESION ET LA MAIN D OEUVRE 5 E RENCONTRE INTERPROFESSIONNELLE DE L ALQ 13 MARS 2013 PRONONCÉ PAR MARIE-HÉLÈNE VAUGEOIS Même si le sujet de la relève, de la succession et de la main d œuvre

Plus en détail

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 ENDA ECOPOP Complexe Sicap POINT E - Immeuble B, 2ème Etage Avenue Cheikh Anta DIOP Téléphone : +221 33 859 64 11 - Fax : +221 33 860 51 33 Email : ecopop@endatiersmonde.org

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Présentation Master en Travail social 2015-2016

Présentation Master en Travail social 2015-2016 Présentation Master en Travail social 2015-2016 Commission tripartite 30 avril 2015 www.hes-so.ch/mats Procédure d accréditation Révision du programme Objectifs : - Mise en conformité avec les améliorations

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

PRÉPA EUROPÉENNE. en RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES. Ecofac. 1ère année RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES

PRÉPA EUROPÉENNE. en RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES. Ecofac. 1ère année RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année PRÉPA EUROPÉENNE La PRÉPA Européenne en Ressources Humaines et Relations Sociales est une formation post Bac qui se compose

Plus en détail

1.000 parrains pour 1.000 emplois

1.000 parrains pour 1.000 emplois 1.000 parrains pour 1.000 emplois En partenariat avec l ANDRH IDF, l Association Nationale des DRH Ile-de-France Dossier de presse Lundi 1 er juin 2015 Contact presse - Quitterie Lemasson -presse@paris.fr

Plus en détail

STRATEGIE ERASMUS + 2014-2020 EGC Martinique

STRATEGIE ERASMUS + 2014-2020 EGC Martinique STRATEGIE ERASMUS + 2014-2020 EGC Martinique Organisation générale L'EGC Martinique a inscrit dans son cursus pédagogique un important volet consacré à la mobilité, la poursuite d'études et l'insertion

Plus en détail

Observatoire du développement durable

Observatoire du développement durable Observatoire du développement durable Volet économique décembre 2009 2 AGENDA 21 VOLET SOCIAL éditorial Le Grand Lyon a voulu se doter d un observatoire du développement durable articulé autour d un volet

Plus en détail

Global Executive MBA. 53 jours. Thèmes du programme. Dimension du parcours. Structure générale du programme 12 000 HT*

Global Executive MBA. 53 jours. Thèmes du programme. Dimension du parcours. Structure générale du programme 12 000 HT* STRATÉGIE ET DIRECTION D ENTREPRISE N 16 53 jours PROGRAMME DIPLÔMANT 12 000 HT* dont Séminaire International 3 000 HT (5J) Lancement 2014 Global Executive MBA Ce programme est conçu pour permettre aux

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable NOTE DE SYNTHÈSE 15 Note de synthèse Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable Par la mise en place de pratiques productives efficientes et le développement

Plus en détail

La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources

La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources Pourquoi se poser la question de la formation interne? La formation interne est une formation conçue et réalisée par vous-même, avec vos propres ressources (personnel, logistique), votre matériel, vos

Plus en détail

Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité

Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité Master 2 Mention : Communication, stratégie internationale et interculturalité (CSII) SPECIALITE : Communication et Solidarité Depuis 990, le nombre des formations à l ESS s est développé. Mais la majorité

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier en Immobilier Secteur Domaine Sciences humaines et sociales 9 : Sciences économiques et de gestion Niveau CFC Bachelier professionnalisant, niveau 6

Plus en détail

Fiche entreprise : E11

Fiche entreprise : E11 Fiche entreprise : E11 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée, de sexe masculin, travaille aux ressources humaines et est affectée à temps complet au programme de développement

Plus en détail

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes Avant-propos De la formation initiale à la formation continue, le secteur bancaire et financier dispose d une large palette de filières d enseignement et de perfectionnement. En dépit des différences entre

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE "DURABLE ET SOLIDAIRE"

TITRE : COMMANDE PUBLIQUE DURABLE ET SOLIDAIRE RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 3ème Commission de l'environnement, du développement durable et des transports N 2005-03-0036 SÉANCE DU 15 DÉCEMBRE 2005 POLITIQUE : MOYENS DE L'INSTITUTION SECTEUR

Plus en détail

Préambule. Ce faisant, l ECPAR poursuit les objectifs suivants :

Préambule. Ce faisant, l ECPAR poursuit les objectifs suivants : Préambule L Espace québécois de concertation sur les pratiques d approvisionnement responsable (ECPAR) a pour mandat d optimiser les efforts des donneurs d ordres en vue de diffuser et de mettre en œuvre

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Programmes de Master

Programmes de Master En partenariat avec Programmes de Master Genève Barcelone Moscou Kazakhstan Abu Dhabi Dubaï Arabie Saoudite USA Algérie 42 Rue Ahmed Zabana, 2eme étage (Face à la rue Meissonier & Prés de la station de

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Pour bâtir votre avenir financier Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Le chemin vers vos objectifs Une approche personnalisée pour accéder à l indépendance financière. 2 3 4 Service de

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2013

CATALOGUE DE FORMATION 2013 GROUP WEST AFRICA MICROFINANCE CONSULTING COMPANY WA MCC CIFOMBE CIFOMCI ARIMANE CATALOGUE DE FORMATION 2013 CENTRES INTERNATIONAUX DE FORMATION EN MICROFINANCE CIFOMBE - BENIN & CIFOMCI - COTE D IVOIRE

Plus en détail

MASTER Management Public

MASTER Management Public 1 - Objectifs du Master Le Master dispense une formation progressive et professionnalisante permettant aux étudiants d intégrer des postes de catégorie A de la fonction publique et d être opérationnels

Plus en détail

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009)

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Alexandre Paré Direction de l enseignement collégial Contexte et objectif Travaux initiés par la Direction

Plus en détail

Master Ingénierie et Management

Master Ingénierie et Management Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée établissement public Master Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée Université de technologie de Troyes Ingénierie et Management en

Plus en détail

E-LEARNING. MSc MANAGEMENT DU TOURISME ET DES LOISIRS. Une gamme étendue de formations qualifiantes et diplômantes pour votre développement personnel

E-LEARNING. MSc MANAGEMENT DU TOURISME ET DES LOISIRS. Une gamme étendue de formations qualifiantes et diplômantes pour votre développement personnel E-LEARNING MSc MANAGEMENT DU TOURISME ET DES LOISIRS ou modules de formations qualifiantes Une gamme étendue de formations qualifiantes et diplômantes pour votre développement personnel PROJET COFINANCE

Plus en détail

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION Du 11 février 2014 Principaux défis en matière d état d esprit et possibilités d'action Peur de l échec

Plus en détail

MASTER OF MANAGEMENT SCIENCES CONJOINT MENTION FINANCE CONTROLE AUDIT

MASTER OF MANAGEMENT SCIENCES CONJOINT MENTION FINANCE CONTROLE AUDIT MASTER OF MANAGEMENT SCIENCES CONJOINT MENTION FINANCE CONTROLE AUDIT Semestre / Semestre 3 à l université Paul Verlaine de Metz Langues étrangères Allemand 3/Français 3 15 1 Anglais 3 15 1 Management

Plus en détail

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises.

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises. Depuis janvier 2008, les entreprises de plus de 300 salariés sont obligées de négocier la mise en place d un dispositif

Plus en détail

UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP250-97157 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-2013 LICENCE DEGSP

UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP250-97157 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-2013 LICENCE DEGSP UNIVERSITE DES ANTILLES et DE LA GUYANE Campus de Fouillole BP250-97157 Pointe-à-Pitre Cedex CONTRAT 2010-2013 LICENCE DEGSP Mention : SCIENCE POLITIQUE Implantation : Guadeloupe, Martinique La licence

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

Dossier de presse. Lancement de la norme en gestion responsable d évènements

Dossier de presse. Lancement de la norme en gestion responsable d évènements Dossier de presse Lancement de la norme en gestion responsable d évènements 8 juin 2010 Qu est ce qu un évènement responsable? Une gestion responsable d évènements intègre le développement durable à toutes

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Fiche entreprise : E4

Fiche entreprise : E4 Fiche entreprise : E4 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est la seule qui soit rattachée aux ressources humaines dans l entreprise et, à ce titre, elle s occupe

Plus en détail

MON ACCOMPAGNEMENT EN LICENCE D ECONOMIE :

MON ACCOMPAGNEMENT EN LICENCE D ECONOMIE : DOMAINE DROIT, ECONOMIE, GESTION LICENCE MENTION ECONOMIE Parcours (dès la L3) : Politiques économiques appliquées - PEA (Nancy et Metz) Economie et stratégies d entreprises - ESE (Nancy) Expert statistique

Plus en détail

Formation à distance et formation continue

Formation à distance et formation continue Rencontre avec le Comité de liaison de formation à distance (CLIFAD) Formation à distance et formation continue Par Paul Inchauspé Montréal, janvier 1999 Formation à distance et formation continue Dans

Plus en détail

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012 Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 www.lancement-e.com Un atout pour réussir en affaires! Prenez

Plus en détail

MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE

MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE MOT DE LA DIRECTION DU CÉGEP 1. DESCRIPTION DU CISA ET DE L ÉQUIPE 2. CONTEXTE D INTERVENTION 3. CHEMIN PARCOURU 4. BESOINS DE L INDUSTRIE 5. CHAMP D INTERVENTION 6. VALEUR AJOUTÉE ET RETOMBÉES DU CISA

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

REUNION CYCLE CAPDIRIGEANTS :

REUNION CYCLE CAPDIRIGEANTS : Par Marie Emmanuelle LE COCGUEN Directrice de la Formation Initiale REUNION CYCLE CAPDIRIGEANTS : Devenir dirigeant au sein de la Protection sociale INTERVENTION DU 10 DECEMBRE 2014 Le CapDirigeants, ou

Plus en détail

Présentation du Programme de Développement Communautaire

Présentation du Programme de Développement Communautaire Présentation du Programme de Développement Communautaire 1- Identification du Programme a-nom du programme rénové : Développement Communautaire (DC) b-grade auquel conduit le programme rénové : Licence

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Programme de formation en entrepreneuriat agricole

Programme de formation en entrepreneuriat agricole Programme de formation en entrepreneuriat agricole généraux Développer mes habiletés d entrepreneur Prendre du recul par rapport à moi-même, mon entreprise et ma réalité d affaires Développer ma capacité

Plus en détail

Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras

Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras Rapport d étape final 2 e édition du projet de coopération internationale Destination Honduras Présenté à Mer et Monde Octobre 2013 Préparé par Marie-Ange Niwemugeni et Caroline Desgagnés SOMMAIRE Ce rapport

Plus en détail

www.vision-2018.org - 25 -

www.vision-2018.org - 25 - www.vision-2018.org - 25 - La navigation intérieure est un mode de transport dynamique et tourné vers l avenir. Par la «Vision 2018», la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin (CCNR) se fixe pour

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie.

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Eléments de réflexion pour répondre à la consultation de la Commission européenne 1. Remarque préliminaire

Plus en détail

DESS en gestion de projet

DESS en gestion de projet DESS en gestion de projet Directeur(trice): Darli Rodrigues Vieira Bureau du registraire Comité de programme de cycles sup. sciences de la gestion 1 800 365-0922 ou 819 376-5045 819 376-5011, poste 3107

Plus en détail

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS)

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) École de service social ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) Le formulaire d évaluation, signé à la fois par l étudiant et le superviseur de stage, doit être retourné

Plus en détail

L agent financier en tant que conseiller stratégique Présentation de l IGF 25 novembre 2015

L agent financier en tant que conseiller stratégique Présentation de l IGF 25 novembre 2015 L agent financier en tant que conseiller stratégique Présentation de l IGF 25 novembre 2015 Préparé par : Présenté par : Bureau du contrôleur général (BCG) Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT)

Plus en détail

Programmes de Bachelor

Programmes de Bachelor En partenariat avec Programmes de Bachelor Genève Barcelone Moscou Kazakhstan Abu Dhabi Dubai Arabie Saoudite USA Algérie ALGER-Centre : 42 Rue Ahmed Zabana, 2eme étage (Face à la rue Meissonier & Près

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

Éducation, formation et technologie

Éducation, formation et technologie Éducation, formation et technologie REMERCIEMENTS Malcolm Scoble, B. Sc., M. Sc., Ph. D., titulaire de la chaire en génie minier de l Université de la Colombie-Britannique et membre du Conseil canadien

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative

Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion administrative Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail