Maladies Professionnelles en lien avec les TMS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maladies Professionnelles en lien avec les TMS"

Transcription

1 DATE Émetteur rappel du titre général de la présentation Maladies Professionnelles en lien avec les TMS Statistiques Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.

2 Les statistiques nationales

3 Eléments statistiques nationaux 2013 Taux de reconnaissance 61,3 % salariés au Régime Général Maladies Professionnelles déclarées MP reconnues

4 Eléments statistiques nationaux 2014 Taux de reconnaissance 63,3 % salariés au Régime Général Maladies Professionnelles déclarées MP reconnues

5 Eléments statistiques nationaux salariés maladies professionnelles indemnisées jours d arrêt suite à MP (+ 3,5 % par rapport à 2013 ) MP ( -5,9% par rapport à 2013) entrainant une incapacité (IPP) 368 MP mortelles En 2014, + 0,3 % de hausse du nombre de maladies professionnelles indemnisées par rapport à 2013

6 Eléments statistiques nationaux % du montant des Indemnités Journalières (IJ) versé par la branche est du aux Maladies professionnelles (70 % pour le risque accidents du travail et 10 % pour le risque accidents de trajet) - Nombre moyen de jours d IJ = 288 jours => 90 % des IJ versées concernent des salariés arrêtés plus d un mois

7 Eléments statistiques nationaux Maladies Professionnelles indemnisées affectant victimes en premier règlement victimes gardent des séquelles liées à leur pathologie Sur Incapacités Permanentes (IP) : IP < 10 % IP 10 %

8 Eléments statistiques nationaux 2014 Les MP représentent seulement 10 % des sinistres mais 33 % du coût total du risque Montants imputables en Millions d euros Tab 57 : 808 M (36 %) Tab 98 : 134 M ( 6 %) Tab 97 : 21 M ( 1 %) 963 M Plus de 43 % des dépenses MP sont liées aux TMS et journées perdues

9 Eléments statistiques nationaux avis ont été rendus par les CRRMP en % des demandes l ont été au titre d un tableau 75 % de ces dossiers concernaient des pathologies du tableau dossiers de maladies psychiques ont été examinés par les CRRMP en ont abouti à une reconnaissance en MP soit 49 %

10 Eléments statistiques nationaux 2014 Les maladies professionnelles représentent 10% des sinistres pris en charge par l Assurance Maladie Risques Professionnels, mais 1/3 des coûts Les TMS représentent 87% des maladies professionnelles 1 TMS engendre un arrêt de travail allant de 2 mois à 2 ans soit un coût pour l entreprise de 1500 à (et plus encore en cas d incapacité permanente)

11 Eléments statistiques nationaux 2014 La répartition des maladies professionnelles par origine est la suivante : 79,3 % Affections péri-articulaires (Tab 57) MP reconnues victimes 7,2 % Amiante (Tab 30 et 30 bis) MP reconnues victimes 5,9 % Affections chroniques du rachis lombaire dues au port de charges lourdes (Tab 98) 1,6 % Surdité MP reconnues victimes 822 MP reconnues 822 victimes

12 Eléments statistiques nationaux 2014 L ordonnée représente la variation du nombre de cas ici comptés en nombres de victimes entre 2013 et Aussi le graphique se lit-il de la façon suivante : on dénombre en 2014, pour le tableau de MP n 57, victimes de MP, nombre en augmentation de 1,5 % par rapport à 2013 ; pour le tableau de MP n 30, victimes de MP, nombre en diminution de 11,1 %, etc.

13 Focus sur les TMS

14 Focus sur les TMS

15 Focus sur les TMS En 2014, 87,4 % des MP sont des TMS. Parmi ces TMS, 90,2 % concernent les membres supérieurs

16 Focus sur les TMS Les femmes sont significativement plus concernées par les TMS d origine professionnelle 53,7 % (vs. 46,3 % pour les hommes), mais à bien regarder la pyramide des âges des victimes, c est au-delà de 45 ans que se brise la symétrie de la pyramide.

17 Focus sur les TMS Ce tableau dénombre les victimes de TMS par CTN. Le total de ce tableau diffère de celui du tableau qui précède puisque une personne qui se sera vu reconnaître plusieurs TMS au titre de secteurs relevant de plusieurs CTN est comptée une seule fois dans le premier tableau, mais autant fois qu il y de secteurs concernés dans le second tableau.

18 Focus sur les TMS Ce tableau permet de situer les CTN au regard de l évolution des maladies professionnelles du tableau 57 et de mettre en perspective l évolution de l indice de fréquence des syndromes de l épaule avec l évolution de l indice de fréquence des syndromes du coude.

19 Pour obtenir des informations par secteur d activité: Des informations sur votre secteur d activité

Le point sur les services en ligne employeurs

Le point sur les services en ligne employeurs DATE Émetteur rappel du titre général de la présentation Le point sur les services en ligne employeurs de l Assurance Maladie Déclaration d accident du travail ou de trajet, attestation de salaire, bordereaux

Plus en détail

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES

LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES LOMBALGIES CHRONIQUES & MALADIES PROFESSIONNELLES CODE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE : «Toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou

Plus en détail

Pollution, stress, fatigue, déplacement : Où en êtes-vous avec la mobilité?

Pollution, stress, fatigue, déplacement : Où en êtes-vous avec la mobilité? DATE Émetteur rappel du titre général de la présentation Pollution, stress, fatigue, déplacement : Où en êtes-vous avec la mobilité? Salon Expoprotection 4 au 7 décembre 2012 1 Lorem ipsum dolor sit amet,

Plus en détail

Dossier de presse. Présentation des statistiques 2009 et de la réforme de la tarification

Dossier de presse. Présentation des statistiques 2009 et de la réforme de la tarification Dossier de presse Accidents du travail et maladies professionnelles en Bretagne Présentation des statistiques 2009 et de la réforme de la tarification Mercredi 3 novembre 2010 - Rennes Sommaire P2 : Communiqué

Plus en détail

faits marquants et chiffres clés >> 2010

faits marquants et chiffres clés >> 2010 faits marquants et chiffres clés >> 2010 >> 1 Les comptes de l Assurance Maladie - Risques Professionnels Les recettes et les dépenses en 2010 L évolution des comptes Les cotisations des entreprises La

Plus en détail

!" # $ #! ## % #! &'

! # $ #! ## % #! &' !"# $#!## %#!&' ! "##$ %& Accidents du travail 8,7% 1,3% Accidents du trajet Maladies professionnelles 90,0% Honoraires 1011 Hospit. 2595 Prescript. 1455 Autres 666 ITP 10246 IPP 21216 AT / MP - Dépenses

Plus en détail

2014S É C U R I T É S O C I A L E

2014S É C U R I T É S O C I A L E 2014S É C U R I T É S O C I A L E Projet de loi de financement de la Sécurité sociale - PLFSS ANNEXE 1 Programmes de qualité et d efficience Accidents du travail/maladies professionnelles www.economie.gouv.fr

Plus en détail

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. HSBC Garantie Habitation Guide de l Assuré

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. HSBC Garantie Habitation Guide de l Assuré Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. HSBC Garantie Habitation Guide de l Assuré HSBC Garantie Habitation Un contrat unique et complet 2 Cher Client, Bienvenue et merci de votre confiance.

Plus en détail

rapport de gestion 2012

rapport de gestion 2012 rapport de gestion 2012 Sommaire Introduction...5 Résultat équilibre... 6 évolution de l équilibre... 7 évolution des transferts... 8 Finances Paramètres d équilibre pour 2013... 10 Taux de cotisation

Plus en détail

«Commerces non alimentaires» : sinistralité des accidents du travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles entre 2009 et 2013

«Commerces non alimentaires» : sinistralité des accidents du travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles entre 2009 et 2013 DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS «Commerces non alimentaires» : sinistralité des accidents du travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles entre 2009 et 2013 Branche AT/MP du Régime

Plus en détail

PRESENTATION STRATEGIQUE

PRESENTATION STRATEGIQUE Programme «Accidents du travail Maladies professionnelles» 7 PRESENTATION STRATEGIQUE DU PROGRAMME DE QUALITE ET D EFFICIENCE «ACCIDENTS DU TRAVAIL MALADIES PROFESSIONNELLES» La branche «accidents du travail

Plus en détail

ATHOMEMAGAZINE. Les prix de l immobilier au Luxembourg!

ATHOMEMAGAZINE. Les prix de l immobilier au Luxembourg! Les prix de l immobilier au Luxembourg! Madame, Monsieur, Chers agents, Chers clients, Le prochain numéro d athomemagazine sortira pour la fin du mois de mars 2015. Pour cette édition, nous vous proposons

Plus en détail

«Cachez-moi cette page!»

«Cachez-moi cette page!» «Cachez-moi cette page!» Atelier Pratique 1h30 Hugo Hamon (@hhamon) http://hugohamon.com Qui suis-je? Au menu de cet atelier 1. Introduction 2. Avantages 3. Expiration (Expires & Cache-Control) 4. Validation

Plus en détail

1. Introduction... 3. 2. Résultat de l année 2013... 4

1. Introduction... 3. 2. Résultat de l année 2013... 4 Carsat Nord--Est Diirectiion des Riisques Proffessiionnells Les accidents de trajet Sommaiire 1. Introduction... 3 2. Résultat de l année 2013... 4 3. Les accidents du trajet de l année 2013 par activité...

Plus en détail

Rapport de gestion 2014 de l Assurance maladie Risques Professionnels

Rapport de gestion 2014 de l Assurance maladie Risques Professionnels DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Rapport de gestion 2014 de l Assurance maladie Risques Professionnels [En cours de rédaction] Version pour validation technique : [Document de travail] En cours d examen

Plus en détail

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Des tendances d évolution différenciées pour les femmes

Plus en détail

GESTION DES CONNAISSANCES AU GEIPAN

GESTION DES CONNAISSANCES AU GEIPAN GESTION DES CONNAISSANCES AU GEIPAN FONDEMENTS DE LA FUTURE PLATEFORME DE GESTION DES CONNAISSANCES ET STRATÉGIE DE TRAVAIL COLLABORATIF DU GEIPAN MICHAEL VAILLANT SYSTÈME DE GESTION DES CONNAISSANCES?

Plus en détail

Qui sommes-nous? Buddyweb est une agence digitale spécialisée dans les projets web et mobiles.

Qui sommes-nous? Buddyweb est une agence digitale spécialisée dans les projets web et mobiles. Présentation 2014 Qui sommes-nous? Buddyweb est une agence digitale spécialisée dans les projets web et mobiles. Nous créons des solutions qui ont un impact positif sur les utilisateurs de nos produits,

Plus en détail

Plateforme publicitaire Entreprendre. Guide de normes

Plateforme publicitaire Entreprendre. Guide de normes Plateforme publicitaire Entreprendre Guide de normes 4 mars 2015 Table des matières La typographie... 4 Les unités de mesure... 4 Les images et les messages... 5 La grille de base... 6 Le bloc texte...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Janvier 2010

DOSSIER DE PRESSE Janvier 2010 DOSSIER DE PRESSE Janvier 2010 PREVENTION DES ACCIDENTS DU TRAVAIL ET DES MALADIES PROFESSIONNELLES : Réforme de la tarification des risques professionnels Contacts Presse : Assurance Maladie - Risques

Plus en détail

FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS. CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE»

FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS. CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE» FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE» Intervenant : Jean-Jacques LANTONNET Expert Tarification AT-MP Direction des Risques Professionnels Caisse

Plus en détail

RECHUTE ET ACCIDENT DE SERVICE

RECHUTE ET ACCIDENT DE SERVICE RECHUTE ET ACCIDENT DE SERVICE 10èmes Journées nationales de médecine agréée 21 Octobre NANTES Docteur Jean-Michel MAUREL, médecin conseil Assurances et services des collectivités locales SOMMAIRE q DEFINITION

Plus en détail

Tour d horizon des CMS. Content Management System

Tour d horizon des CMS. Content Management System Tour d horizon des CMS Content Management System Qu est ce qu un CMS? C est un Sytème de gestion de contenus Gestion dynamique de contenus en ligne Contenus suivant les standards du web Séparation du contenu,

Plus en détail

Le risque TMS chez les intervenants à domicile

Le risque TMS chez les intervenants à domicile Le risque TMS chez les intervenants à domicile Quelques chiffres accident est dû aux manutentions manuelles Quelques chiffres + de 85% des maladies professionnelles sont des T.M.S. 5 tableaux de maladies

Plus en détail

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE

INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE INDICATEUR 1 INDICE DE FRÉQUENCE DES ACCIDENTS DE SERVICE Mesurer la fréquence des accidents de service survenus dans l année. Renseigner sur la sinistralité dans le domaine des accidents de service entrainant

Plus en détail

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION Septembre 2013 ÉDITO Accident du travail : les indicateurs d absence s aggravent dans les conseils généraux et régionaux Depuis 2006, près de 130 00 agents (1) TOS* et personnels DDE** ont intégré les

Plus en détail

Le vieillissement professionnel

Le vieillissement professionnel Le vieillissement professionnel L Assurance Maladie L Assurance Risques Professionnels Orientations nationales la la Relation Relation Employeurs Employeurs Selon la définition de l O.M.S: «le vieillissement

Plus en détail

Conduite et présentation des activités professionnelles. Prénom NOM BTS Assurance. Session 20XX

Conduite et présentation des activités professionnelles. Prénom NOM BTS Assurance. Session 20XX Prénom NOM BTS Assurance Session 20XX ( image de votre choix en harmonie avec l enseigne thème et couleur) Conduite et présentation des activités professionnelles I / Contexte A / Présentation de l agence

Plus en détail

Elevators & Escalators

Elevators & Escalators Elevators & Escalators Présentation de Servicom Servicom, société française basée à Paris, est spécialisée dans les produits de mobilité verticale tels que les ascenseurs, monte-charges, escaliers mécaniques,

Plus en détail

Les maladies professionnelles. Formation Médicale Continue Les maladies professionnelles Docteur Béatrice KOZAR (ELSM Hérault) 2 Décembre 2010

Les maladies professionnelles. Formation Médicale Continue Les maladies professionnelles Docteur Béatrice KOZAR (ELSM Hérault) 2 Décembre 2010 Les maladies professionnelles Formation Médicale Continue Les maladies professionnelles Docteur Béatrice KOZAR (ELSM Hérault) 2 Décembre 2010 Définition et Reconnaissance des Maladies Professionnelles

Plus en détail

Avantages et méthode de la bonne gouvernance d'entreprise - le cas pratique des PSF

Avantages et méthode de la bonne gouvernance d'entreprise - le cas pratique des PSF Avantages et méthode de la bonne gouvernance d'entreprise - le cas pratique des PSF Agenda Notre objectif Avantages et méthode de la bonne gouvernance d'entreprise - le cas pratique des PSF Vu par Vectis

Plus en détail

Rapport de gestion 2013 de l'assurance Maladie Risques Professionnels

Rapport de gestion 2013 de l'assurance Maladie Risques Professionnels DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Rapport de gestion 2013 de l'assurance Maladie Risques Professionnels [En cours de rédaction] Version pour validation technique : [Document de travail] En cours d examen

Plus en détail

PLATEFORME GRAPHIQUE INSTITUT DU NOUVEAU MONDE

PLATEFORME GRAPHIQUE INSTITUT DU NOUVEAU MONDE PLATEFORME GRAPHIQUE INTRODUCTION 01 Ce guide de normes a pour but d assurer à l Institut du nouveau monde une image uniforme et puissante, de communiquer la cohérence des gestes, des services et des politiques

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009

DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 DOSSIER DE PRESSE Mars 2009 LE PLAN NATIONAL D ACTIONS COORDONNEES DE PREVENTION de la branche Risques professionnels de l Assurance Maladie 2009 -> 2012 Fiche 1 : Une politique de prévention renforcée

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

CLUB TMS 23 OCTOBRE 2012

CLUB TMS 23 OCTOBRE 2012 CLUB TMS 23 OCTOBRE 2012 Actualité du Service Prévention Mr Bernard BOUDON, Ingénieur Conseil Régional Carsat LR 9 H 00/9 H 30 - Actualité du service Prévention Mr Bernard BOUDON, Ingénieur Conseil Régional

Plus en détail

la nouvelle tarification questions et réponses

la nouvelle tarification questions et réponses la questions et réponses sommaire 1 QUESTIONS D ORDRE GÉNÉRAL SUR LA RÉFORME 1 Qu est-ce que la? 2 Pourquoi changer cette? 3 Quel est le but de cette réforme de la? 4 Qu est-ce qui change vraiment avec

Plus en détail

et aux maladies professionnelles : vers un entrepôt national de données?

et aux maladies professionnelles : vers un entrepôt national de données? Expertise Août 2006 Les systèmes d information des régimes de sécurité sociale relatifs aux accidents de travail et aux maladies professionnelles : vers un entrepôt national de données? ISBN : 978-2-11-096421-2

Plus en détail

Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne

Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne Trusteer Pour la prévention de la fraude bancaire en ligne La solution de référence pour la prévention de la fraude bancaire en ligne Des centaines d institutions financières et des dizaines de millions

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

GE Measurement & Control. Intecal v10. Logiciel de gestion d'étalonnage

GE Measurement & Control. Intecal v10. Logiciel de gestion d'étalonnage GE Measurement & Control Intecal v10 Logiciel de gestion d'étalonnage Solution d'étalonnage de GE L'étalonnage est un élément important de la maintenance des procédés d'instrumentation. S'assurer que l'instrumentation

Plus en détail

Les motifs de saisine de la commission de réforme

Les motifs de saisine de la commission de réforme Accueil > CDG71 > Santé au travail > Commission de réforme > Les motifs de saisine de la commission de réforme Les motifs de saisine de la commission de réforme Dernière modification le 22/07/2013 L'accident

Plus en détail

Dares. Analyses L EXPOSITION DES SALARIÉS AUX MALADIES PROFESSIONNELLES EN 2007

Dares. Analyses L EXPOSITION DES SALARIÉS AUX MALADIES PROFESSIONNELLES EN 2007 Dares Analyses SEPTEMBRE 2010 N 056 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EXPOSITION DES SALARIÉS AUX MALADIES PROFESSIONNELLES EN 2007 En 2007, 44

Plus en détail

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement TITRE DU CONSORTIUM : Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement RESPONSABLES : Alexis Descatha, UMS 011, Villejuif ; Yves Roquelaure, LEEST, Angers ; Bradley Evanoff,

Plus en détail

Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D. Services, commerces et industries de l alimentation

Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D. Services, commerces et industries de l alimentation DIRECTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Risque AT 2012 : Statistiques de sinistralité par regroupements de codes risque du CTN D Services, commerces et industries de l alimentation [En cours de rédaction]

Plus en détail

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques

Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques Prévenir les Troubles Musculo Squelettiques De la théorie à la pratique, l action de la CRAMIF Dominique Beaumont- Arnaud Asselin CRAMIF 18 octobre 2008 SFMW 1 CRAMIF Prévention des Risques Professionnels

Plus en détail

- Génération de trafic - Analyse du comportement des visiteurs

- Génération de trafic - Analyse du comportement des visiteurs Les Rencontres TIC - Génération de trafic - Analyse du comportement des visiteurs Qui sommes nous? Agence WSI en Franche-Comté WSI est certifié WSI est membre du SEMPO (Search Engine Marketing Professional

Plus en détail

Accidents trajet et mission

Accidents trajet et mission A.S.P.E.49 ASRE 49, BP 31844, 49018 Angers Cedex asre.49@laposte.net, http://www.asre49.fr Accidents trajet et mission CLUB ASRE49, 21/06/2013 Date: xx/xx/2010 Issue: 1 page: 1/20 www.asre49.fr A.S.P.E.49

Plus en détail

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO SOMMAIRE

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO SOMMAIRE Novembre 2010 ANALYSE & Santé au travail - Étude élaborée en partenariat entre le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Charente-Maritime et Dexia Sofcap ÉDITO À l échelon national,

Plus en détail

Accident de travail et de trajet (droit privé)

Accident de travail et de trajet (droit privé) Accident de travail et de trajet (droit privé) Fondamentaux Est considéré comme accident du travail, quelle qu'en soit la cause, l'accident survenu par le fait ou à l'occasion du travail à toute personne

Plus en détail

Réparation du préjudice corporel en Algérie

Réparation du préjudice corporel en Algérie Réparation du préjudice corporel en Algérie Communication en deux parties: 1. Le cadre institutionnel 2. L expertise médicale Première partie Le cadre institutionnel Introduction 1. La réparation du préjudice

Plus en détail

e-commerce+ Solution globale e-commerce Trafic web E-commerce BtoB Travailler les contenus d'un site e-commerce : un critère de qualité

e-commerce+ Solution globale e-commerce Trafic web E-commerce BtoB Travailler les contenus d'un site e-commerce : un critère de qualité et aussi à Marseille, Nîmes, Toulouse et Nantes. RENCONTREZ-NOUS E-commerce Paris 2013 VAD e-commerce Lille 2013 e-commerce+ LETTRE D INFORMATION D OCTAVE.BIZ + d'infos en dernière page PAGE PAGE PAGE

Plus en détail

A - Nomenclature des préjudices de la victime directe

A - Nomenclature des préjudices de la victime directe ANNEXE NOMENCLATURE DES PREJUDICES RESULTANT D UNE ATTEINTE A LA PERSONNE A - Nomenclature des préjudices de la victime directe 1 ) Préjudices patrimoniaux a) Préjudices patrimoniaux temporaires (avant

Plus en détail

Le plan national d actions coordonnées

Le plan national d actions coordonnées Le plan national d actions coordonnées 2009 2012 de la branche accidents du travail et maladies professionnelles Trouble musculo-squelettiques (TMS) 1ère cause de maladies professionnelles indemnisées

Plus en détail

LE GUIDE DE L'AGENT IMMOBILIER DE FAMILLE. www.imogroup.com FINANCEMENT GESTION PROMOTION VENTE LOCATION ACHAT

LE GUIDE DE L'AGENT IMMOBILIER DE FAMILLE. www.imogroup.com FINANCEMENT GESTION PROMOTION VENTE LOCATION ACHAT RÉSEAU NATIONAL D'AGENCES IMMOBILIÈRES INDÉPENDANTES ACHAT VENTE GESTION LOCATION PROMOTION FINANCEMENT LE GUIDE DE L'AGENT IMMOBILIER DE FAMILLE N É O, L ' A G E N T I M M O B I L I E R D E F A M I L

Plus en détail

Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire.

Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire. Association Sécurité Routière en Entreprises de Maine et Loire Sensibilisation Responsabilité Civile et Pénale du chef d entreprise ou du délégataire 1N 2N Sommaire 1- La réglementation 1-1- La responsabilité

Plus en détail

Réunion des jurés. Georges LISCHETTI Directeur des risques professionnels

Réunion des jurés. Georges LISCHETTI Directeur des risques professionnels Réunion des jurés Georges LISCHETTI Directeur des risques professionnels Les risques professionnels Les Carsat et les CGSS sont les assureurs des Risques Professionnels des entreprises en France. Les entreprises

Plus en détail

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël

Conseil économique et social. Document établi par le Bureau central de statistique d Israël Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.2/214/3 Distr. générale 12 février 214 Français Original: russe Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe d

Plus en détail

Comparaison des coûts de gestion des Assureurs Santé et de l Assurance Maladie. Annexe méthodologique

Comparaison des coûts de gestion des Assureurs Santé et de l Assurance Maladie. Annexe méthodologique Comparaison des coûts de gestion des Assureurs Santé et de l Assurance Maladie Annexe méthodologique Septembre 2009 A Éléments de cadrage Postulat de départ Pour procéder à une étude comparative des coûts

Plus en détail

FORD FOCUS 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 12,999,976 km 9,136,765 km 1,276,765 km 499,892 km 245,066 km 112,907 km 36,765 km 24,159 km 7899 km 2408 km 76 km 17 19 20 21 9 3 1 1 6 4 2 5 7 8 10 23 25

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

Mise à jour : janvier 2015 POURQUOI ET COMMENT OPTIMISER LES VISUELS

Mise à jour : janvier 2015 POURQUOI ET COMMENT OPTIMISER LES VISUELS Mise à jour : janvier 2015 POURQUOI ET COMMENT OPTIMISER LES VISUELS QUI EST MAXIWEB? Maxiweb est une agence digitale pas comme les autres. Un seul objectif : faire de vous le ROI Pôle Consulting Pôle

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

MOTO LIBERTÉ FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance de toutes les motos CIBLES SPECIFICITES AVANTAGES

MOTO LIBERTÉ FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance de toutes les motos CIBLES SPECIFICITES AVANTAGES FICHE PRODUIT PARTICULIERS MOTO LIBERTÉ L assurance de toutes les motos CIBLES De 21 à 74 ans Sans antécédent SPECIFICITES Nous acceptons : Jusqu à 3 sinistres sur les 36 derniers mois CRM de 0.50 à 1.00

Plus en détail

Saisine : Ministre de la Sécurité sociale (11 mai 2015) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de la Sécurité sociale (11 mai 2015) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 1 er juillet 2015 Objet: Projet de règlement grand-ducal déterminant le champ et les modalités d application du système bonus-malus de l assurance accident. (4444CCH/SBE) Saisine : Ministre

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

Rapport. de la commission instituée par l article L. 176-2 du code de la sécurité sociale

Rapport. de la commission instituée par l article L. 176-2 du code de la sécurité sociale Rapport de la commission instituée par l article L. 176-2 du code de la sécurité sociale Juillet 2011 2 S O M M A I R E Introduction 8 I ère partie Mise en œuvre des propositions de la dernière commission

Plus en détail

13 septembre 2012. Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi 2011-2012

13 septembre 2012. Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi 2011-2012 13 septembre 2012 Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi 2011-2012 Prévoyance complémentaire dans la Métallurgie de la Région Parisienne : Suivi 2011-2012 Partie

Plus en détail

THEME : L ACCIDENT DE TRAVAIL

THEME : L ACCIDENT DE TRAVAIL THEME : L ACCIDENT DE TRAVAIL DÉFINITION DE L ACCIDENT DU TRAVAIL Il faut rappeler que tout ce qui arrive sur le lieu du travail n est pas constitutif d un accident du travail au sens légal du terme. La

Plus en détail

Système de bonus-malus SBM 03 Assurance contre les accidents professionnels

Système de bonus-malus SBM 03 Assurance contre les accidents professionnels Système de bonus-malus SBM 03 Assurance contre les accidents professionnels Principes de base et application du SBM 03 Le SBM 03 détermine le montant des primes des moyennes entreprises en tenant compte

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés

La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés La prévention des Troubles Musculo-Squelettiques dans les entreprises de propreté et services associés Secteur tertiaire et parties communes d immeubles Octobre 2009 Les regroupent un grand nombre de maladies

Plus en détail

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Les échanges de marchandises (biens et services), de titres et de monnaie d un pays avec l étranger sont enregistrés dans un document comptable

Plus en détail

Comprendre l ictère du nouveau-né

Comprendre l ictère du nouveau-né MT-3426-2007 Comprendre l ictère du nouveau-né Dräger. La technologie pour la vie. 02 LIVRET DRÄGER ICTERE Qu est-ce que l ictère? Si quelqu un dit «votre bébé a un ictère/une jaunisse», cela signifie

Plus en détail

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles CHAPITRE 7 Les accidents et les maladies professionnelles 7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles 7.2.1 Méthodologie Définitions L accident

Plus en détail

ETUDE DOCUMENTAIRE SUR LES CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE DOCUMENTAIRE SUR LES CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE DOCUMENTAIRE SUR LES CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL Etude réalisée par Emmanuelle Paradis Chef de projet prévention et santé au travail CIDES Chorum

Plus en détail

TMS : quelles compétences pour quelle démarche de prévention?

TMS : quelles compétences pour quelle démarche de prévention? TMS : quelles compétences pour quelle démarche de prévention? Intervenants : Santé sécurité au travail Fabrice BESNOUX, adjoint au directeur industriel Laurent HARDOUIN, membre du CHSCT PRIMEL Gastronomie

Plus en détail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail

Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Maîtriser le risque de TMS du membre supérieur lies au travail Dr Michel APTEL Laboratoire de Biomécanique et d'ergonomie Centre de recherche de l'inrs Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) liés au

Plus en détail

E-COMMERCE TRANSFORMEZ LES CLICS EN CLIENTS

E-COMMERCE TRANSFORMEZ LES CLICS EN CLIENTS E-COMMERCE TRANSFORMEZ LES CLICS EN CLIENTS 26/10/2011 1 Transformez vos clics en clients! - Concepts clés de l e-commerce Damien Jacob, AWT - Optimiser l existant pour augmenter le taux de conversion.

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE TRAJET

LES ACCIDENTS DE TRAJET QUATRIEME SEMAINE NATIONALE DES ACCIDENTES DE LA VIE «STOP AUX ACCIDENTS DE TRAJET» Du 13 au 19 octobre 2008 LES ACCIDENTS DE TRAJET FNATH, association des accidentés de la vie - Siège national 47, rue

Plus en détail

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique.

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique. Placement en établissement médicalisé ou spécialisé Cette aide permet de faire face à la charge financière importante que représente le placement en établissement spécialisé de l adhérent ou de l ayant

Plus en détail

«FLOTTE AUTOMOBILE & AUTO-MISSION» 2010 2012

«FLOTTE AUTOMOBILE & AUTO-MISSION» 2010 2012 Flotte Automobile & Auto-mission 2010 2012 REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE SAINT GALMIER «FLOTTE AUTOMOBILE & AUTO-MISSION» 2010 2012 CAHIER DES CHARGES PERSONNE PUBLIQUE CONTRACTANTE : Ville de SAINT GALMIER

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

La responsabilitié civile... vous connaissez?

La responsabilitié civile... vous connaissez? Fiche d activité FA La responsabilitié civile... vous connaissez? Lorsqu on parle d assurance habitation, le feu et le vol sont les deux sortes de sinistres qui viennent d abord à l esprit. Mais il y en

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

AUTO ALLEGRO FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des conducteurs avec petits bonus CIBLES AVANTAGES

AUTO ALLEGRO FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des conducteurs avec petits bonus CIBLES AVANTAGES FICHE PRODUIT PARTICULIERS AUTO ALLEGRO L assurance des conducteurs avec petits bonus CIBLES De 23 à 75 ans A partir de 24 mois d antécédents d assurance CRM de 0.50 à 0.90 Jusqu à 2 sinistres sur les

Plus en détail

AUTO HORIZON FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des profi ls malussés et risques aggravés légers CIBLES AVANTAGES.

AUTO HORIZON FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des profi ls malussés et risques aggravés légers CIBLES AVANTAGES. FICHE PRODUIT PARTICULIERS AUTO HORIZON L assurance des profi ls malussés et risques aggravés légers CIBLES De 25 à 74 ans A partir de 24 mois d antécédents d assurance CRM de 0.50 à 3.50 Jusqu à 6 sinistres

Plus en détail

AGENCE CONSEIL STRATÉGIE VISUELLE DESIGN GRAPHIQUE

AGENCE CONSEIL STRATÉGIE VISUELLE DESIGN GRAPHIQUE AGENCE CONSEIL STRATÉGIE VISUELLE DESIGN GRAPHIQUE AGENCE CONSEIL STRATÉGIE VISUELLE DESIGN GRAPHIQUE Design web EDITION 2015 Infos pratiques Contact Newsletter 20 OCTOBRE 2015 PARIS MAISON DES POLYTECHNICIENS

Plus en détail

Élaborer une charte graphique. Comment élaborer une charte graphique?

Élaborer une charte graphique. Comment élaborer une charte graphique? INFOGRAPHIE MATRICIELLE Élaborer une charte graphique Version 1.0 en date du 19/12/2012 Comment élaborer une charte graphique? Document de formation (Largement inspiré de l excellent tutoriel de Yannick

Plus en détail

Livre Blanc Risques professionnels. «Gestion Rapport des Risques Professionnels»

Livre Blanc Risques professionnels. «Gestion Rapport des Risques Professionnels» Livre Blanc Risques professionnels la thématique à l épreuve de la réalité des entreprises Résultats de l enquête Rapport final sur les résultats de l enquête menée par Alma CG en novembre 2014 auprès

Plus en détail

POLICE COMMERCE ET SERVICES

POLICE COMMERCE ET SERVICES POLICE COMMERCE ET SERVICES La police Commerce & Services protège les assurés contre divers risques dans leur vie professionnelle. L assurance est destinée aux commerces de détail. Assurances Que peut-on

Plus en détail

AUTO LIBERTÉ FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des nouveaux conducteurs SPECIFICITES CIBLES AVANTAGES. De 25 à 74 ans

AUTO LIBERTÉ FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des nouveaux conducteurs SPECIFICITES CIBLES AVANTAGES. De 25 à 74 ans FICHE PRODUIT PARTICULIERS AUTO LIBERTÉ L assurance des nouveaux conducteurs CIBLES De 25 à 74 ans Sans antécédent (sauf en DTA) CRM de 0.60 à 1.00 SPECIFICITES Nous acceptons : Jusqu à 2 sinistres sur

Plus en détail

Convention d objectifs et de gestion. pour la branche AT/MP

Convention d objectifs et de gestion. pour la branche AT/MP Convention d objectifs et de gestion pour la branche AT/MP 2009 2012 2 ème partie : Les programmes d actions 20 Préambule 6 1 ère partie : Sommaire Les priorités d actions 10 Une politique de prévention

Plus en détail

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE :

Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION. Infos INTRODUCTION : SOMMAIRE : Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Dordogne - Infos Prévention n 15 Octobre 2010 Infos Prévention LES ENJEUX DE LA PREVENTION SOMMAIRE : LES ENJEUX DE LA PREVENTION Introduction

Plus en détail

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010

LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ. Données clés 2010 LES ASSURANCES DE BIENS ET DE RESPONSABILITÉ Données clés 2010 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes de la Direction des études et des statistiques FFSA-GEMA.

Plus en détail

Système de bonus-malus Assurance contre les accidents professionnels

Système de bonus-malus Assurance contre les accidents professionnels Système de bonus-malus Assurance contre les accidents professionnels Principes de base et application Le système de bonus-malus pour l assurance contre les accidents professionnels (SBM 03) détermine le

Plus en détail

1 er. trimestree 2014

1 er. trimestree 2014 Note de conjoncture du marché des assurances 1 er trimestree 214 PRODUCTION DU 1 er TRIMESTRE 214 : EVOLUTION DE LA PRODUCTION : Le chiffre d affaires 1 réalisé par le secteur durant le 1 er trimestre

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Des indicateurs en santé travail Les troubles musculo-squelettiques du membre supérieur en France

Des indicateurs en santé travail Les troubles musculo-squelettiques du membre supérieur en France Santé travail Des indicateurs en santé travail Les troubles musculo-squelettiques du membre supérieur en France Sommaire Abréviations 2 Présentation 4 1. Introduction 5 1.1 Les troubles musculo-squelettiques

Plus en détail