INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac"

Transcription

1 INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac Manuel de présentation à l usage des professeurs des écoles annexe n 2 au Projet d Etablissement Préambule : Le partenariat des écoles de musique avec les écoles primaires est de tradition en France depuis fort longtemps et plus particulièrement à Aurillac. Il n existe pas de réponse unique pour sensibiliser les jeunes enfants à cette discipline artistique spécifique. L ampleur des interventions est également différente d une ville à l autre, montrant ainsi la volonté et l engagement des différentes équipes municipales. Par ailleurs, la pédagogie doit rester vivante. Il est donc naturel que les dispositifs soient fréquemment renouvelés. Enfin, et dans la mesure où les équipes pédagogiques peuvent être modifiées d une rentrée à l autre, il existe un réel risque de manque de continuité. Ce partenariat Ville-Education Nationale génère une obligation de contractualisation entre les 2 partenaires. L Education Nationale, qui doit rester le maître d œuvre de toutes les actions pédagogiques qu elle accueille à l école, peut faire appel aux écoles et conservatoires de musique avec comme référence des éléments de programme différents de ceux de ces établissements. Dès lors, comment concilier une cohérence des interventions de l école de musique qui se veulent formatives (en rapport avec les textes de l éducation nationale sur l éducation artistique), en lien avec les projets artistiques de l école de musique et connectées au projet de l école, à celui de la classe? Tel est l objet de ce guide qui s adresse aux professeurs des écoles et qui a pour objectif de décrire les cadres administratif, juridique, pédagogique et partenarial des interventions de l école de musique en milieu scolaire. Le cadre juridique : Comme toutes les interventions de personnels extérieurs à l'education Nationale, celles des professeurs du conservatoire de musique et de danse d Aurillac (CMDA) sont régies par la circulaire du 3 juillet 1992, qui définit les conditions d'emploi des intervenants, et qui précise le rôle des divers partenaires. Elles sont également soumises aux règles départementales définies par l'inspection académique.

2 Le cadre administratif : La convention établie le 28 juin 2005 entre l'inspecteur d'académie et le Maire d'aurillac précise le cadre des interventions du CMDA. Cette convention permet à tous les enseignants du CMDA d'intervenir dans les écoles primaires. Néanmoins, la partie pédagogique du dossier doit être complétée et soumise à l'agrément de l'ien. Le schéma de validation du projet est donc le suivant : Rédaction du projet par l'enseignant de la classe en collaboration avec l'intervenant - avis du directeur transmission à l'ien - avis du conseiller technique décision de l'ien retour à l'école. Au-delà de l'aspect purement administratif, les exigences en matière d'interventions extérieures répondent à plusieurs soucis : ogarantie de prestations conformes aux programmes nationaux ointérêt et sécurité des élèves ointérêt des intervenants, des directeurs et des maîtres, dont la responsabilité est engagée oconformité à la mission de service public Le cadre organisationnel : Le Conservatoire désigne chaque année un Intervenant musicien référent pour chaque école et définit une dotation horaire hebdomadaire pour chaque groupe scolaire. L Intervenant référent contribue à définir en concertation avec les maîtres et dans le cadre du projet d école, la «politique musicale» de l année. Ce projet global débouche sur un certain nombre d actions qui sont imaginées par l équipe et qui font l objet de demandes spécifiques. Celles-ci sont étudiées par le conservatoire. Celui-ci attribue les projets aux différents intervenants et prévoit les liens possibles avec l activité musicale de l établissement. Chaque intervenant intervient à l année sur un groupe scolaire. Ensuite, chaque maître doit proposer à l intervenant qui collaborera à la réalisation de son projet musical un moment de concertation pour mettre en place le contenu des interventions, le rôle de chacun, les dates d intervention, le type d évaluation. Les plannings d interventions, une fois fixés pour une période donnée, font l objet d une information spécifique adressée par le conservatoire à toutes les écoles de la ville. Le cadre pédagogique : A Le projet musique : L éducation musicale favorise l épanouissement de la personnalité de l élève, elle lui permet de développer sa sensibilité artistique. Elle vise aussi à développer des compétences chez l enfant. Celles-ci peuvent être : chanter juste, connaître un répertoire, reconnaître un style musical et sont aussi transversales : apprendre à faire des choses ensemble, à écouter, à se respecter, mettre en valeur ses acquis. Le projet musical permet de clarifier les besoins des élèves en matière d éducation musicale en cohérence avec le projet de la classe et en tenant compte des priorités du projet d école.

3 Les interventions du conservatoire de musique doivent être insérées dans le volet culturel du projet d école. Ce projet peut être individuel (une classe, un projet), par niveau ou bien par cycle. Pour chaque projet sont déterminées des perspectives qui serviront de trame aux activités musicales. Le suivi du projet : Les IMS ne constituent en aucune manière des prestations de service fournies par le CMDA. Elles doivent s inscrire dan une logique de partenariat qui doit associer durant la totalité du projet les professeurs du CMDA (spécialistes) et les enseignants de l école. De la qualité de ce partenariat dépendent la réussite du projet et son impact pédagogique sur les élèves. La concertation, essentielle en amont du projet doit être maintenue pendant sa réalisation et jusqu à son évaluation finale. L intervenant en milieu scolaire a pour mission d aider les enseignants à mettre en œuvre une éducation musicale mais aussi soutenir ceux qui le souhaitent dans l élaboration de leur projet musical. B La conception du projet musical : Quel que soit le mode de fonctionnement choisi (voir ci-dessous), la construction et la conduite d'un projet conforme aux programmes de l'ecole demeure sous la seule, pleine et entière responsabilité pédagogique du maître de la classe (ou de l'équipe des maîtres). Il appartient au maître de définir ses attentes vis à vis de l'intervenant, mais aussi de définir son propre rôle pendant et entre les interventions. Il est garant de la complémentarité des actions de chacun ainsi que de la continuité pédagogique du projet. La conception du projet répond à l attente de l enseignant (qui peut proposer des thématiques, des supports, des objectifs relevant de la scolarité générale) et à l attente de l intervenant musicien (qui connaît la progression souhaitable des élèves et peut traduire les demandes des enseignants en terme de pédagogie musicale). Il est possible de considérer le projet musical de différentes façons qui peuvent parfois être complémentaires : o Le projet initié par l enseignant : Sur une demande précise du maître (des maîtres s il s agit d un projet de niveau ou de cycle) l intervenant élabore la chaîne des interventions en fonction des moyens mis à sa disposition (temps, nombre d élèves, leur âge, thématique, matériel pédagogique ) et de ses compétences. Ce projet peut comporter : du chant choral, du travail d orchestre, de l écoute, de l analyse musicale, de l histoire de la musique il peut être articulé autour de la création de chant, de paysage sonore de rencontre avec des artistes o Le projet initié par l intervenant : A la demande de l enseignant, l intervenant peut travailler sur un projet spécifique en cohérence avec le projet d école et la structure (nombre d élèves, équipe pédagogique) du groupe scolaire. Ce projet peut être identique à l un de ceux menés dans d autres écoles, inventé de toute pièce en fonction des opportunités (projet de classe, disponibilités de matériel) Il est proposé en concertation et adapté à la classe. En fonction des sensibilités des différents musiciens intervenants, il peut être :

4 Un conte musical : Choisi par le maître avec l avis du musicien intervenant en fonction des aptitudes des enfants au chant. ) La constitution d un orchestre : travail de percussions ou percussions plus flûte (geste instrumental, notion de groupe, pulsation, rythme, polyrythmie) Le chant choral : Constitution d un répertoire de chants sur un thème choisi (chant à 1,2,3 voix, canon ) Multiple : Travail varié d écoute, de chant, d analyse sur un thème précis Une approche de l histoire de la musique : Un style, une époque. o Les rencontres : Les intervenants proposent de faire le lien entre les écoles publiques et le conservatoire de musique et de danse d Aurillac. Ce lien se fait sous forme de rencontres entre les élèves des écoles et les musiciens professionnels enseignants du conservatoire. Ces rencontres sont possibles selon plusieurs critères : disponibilité des musiciens, prise en charge par le CMDA et sont envisageables en fonction de la pertinence pédagogique de l action. Dès qu un projet musical prend forme, les intervenants étudient de quelle manière celui-ci peut éventuellement être complété par une rencontre. Majoritairement tournées vers la musique, certaines actions peuvent toutefois concerner le domaine de la danse. Dans le cadre d un projet initié par les intervenants, la rencontre peut devenir la finalité du projet musical. Ces rencontres ont lieu au conservatoire ou à l école. Financées par le CMDA, elles constituent un apport artistique et pédagogique vivant ainsi qu un objectif prioritaire dans sa politique d intervention en milieu scolaire. Voici quelques exemples de rencontres ayant déjà eu lieu : Rencontre accordéon : A partir d un projet de classe sur la musique traditionnelle, rencontre avec un musicien autour de la danse et la musique traditionnelles. Chansons des enfants accompagnées par le musicien. Rencontre traditionnelle : A partir d un projet de cycle sur le patrimoine, rencontre avec un spécialiste de la langue occitane, chants traditionnels en occitan accompagnés par des musiciens, production publique. Rencontre percussions : A partir d un projet de cycle II sur le rythme, fabrication d instruments (récupération) et rencontre avec le professeur de percussions pour jouer ensemble. Rencontre jazz : Projet autour du jazz, histoire et analyse musicales. Les enfants chantent des chansons jazz accompagnés par un quintet. Rencontre chant : A partir d un projet chant choral. Les enfants chantent accompagnés par des musiciens (formation de1à 6 musiciens) Rencontre fanfare (9 séances) : Projet d orchestre dans lequel chaque enfant joue d un instrument de la famille des cuivres (50 instruments disponibles).travail sur le souffle, la hauteur, l intensité, la durée avec un professeur de l école de musique

5 Rencontre Villa-Lobos : A partir d un projet sur les musiques du monde, apprentissage de chants d Amérique du sud, découverte d un instrument : la guitare et d un compositeur présenté par un musicien ; concert pédagogique à l école de musique avec un orchestre. Rencontre orchestre : A partir d un projet sur l orchestre, découvrir comment travaillent les musiciens, le rôle et la sonorité de chaque instrument en assistant à une répétition générale de l orchestre du conservatoire. Rencontre Namouna : Découverte de la danse par l expérimentation (aspect corporel et moteur). Découvrir le lien entre une histoire, une musique et une chorégraphie. Connaître une œuvre musicale ainsi que son adaptation chorégraphique. o La thématique annuelle : Cette thématique, définie conjointement par le conservatoire, les musiciens intervenants et l éducation nationale permet de fournir une trame d interventions pour les écoles qui le souhaitent. Trame assez large pour ne pas restreindre les initiatives. Cette thématique découle de manifestations artistiques organisées par le CMDA: concert(s) des orchestres, auditions... et permet un lien direct avec le CMDA : Rencontres avec les professeurs, concerts pédagogiques, réalisations avec des musiciens du CMDA (enfants ou professeurs). Dans le cadre défini ci-dessus, les conseillers pédagogiques peuvent éventuellement aider les maîtres pour aller vers une ouverture pluridisciplinaire des projets musicaux. C L évaluation : Afin d adapter au mieux le début des activités aux savoirs des enfants, une évaluation est envisagée dès les premières séances. Elle se fait en deux temps : La connaissance du milieu : l enseignant communique à l intervenant les difficultés et qualités générales de la classe et/ou particulières à certains enfants. Les connaissances musicales des enfants évaluées par l intervenant. Une évaluation peut avoir lieu en cours de projet. L évaluation finale du projet musique peut prendre la forme d une représentation publique (conte, chant choral ), inter-classes ou d échanges avec un autre groupe scolaire. Elle peut aussi se réaliser sous forme d enregistrement, d une exposition ou simplement par l observation d une progression des élèves dans leur capacité à réaliser des activités musicales. Cette évaluation, c est aussi prendre conscience de l efficacité du partenariat, de sa gestion pratique. D La concertation : Elle est l essence même du projet musical de(s) l enseignant(s) mis en œuvre en collaboration avec le musicien intervenant. Que le projet musical soit celui d une classe d un niveau d un cycle ou d une école, initié par l enseignant, par l intervenant ou en commun, la concertation (et le temps qui lui est consacré) est le premier facteur de sa réussite. Si cette concertation doit être maintenue pendant toute la mise en œuvre du projet et jusqu à son évaluation finale, sa première phase, celle de l élaboration est la plus importante. L élaboration du projet c est définir: La politique musicale de l année Une thématique

6 Son cadre (projet de classe, d école ) Un type d activités Une possibilité de rencontre avec le conservatoire Les autres partenaires (d autres intervenants ) Un nombre de séances nécessaires à la réalisation (1, 2, 3 trimestres ) Le matériel nécessaire Une évaluation finale Le rôle de chacun Le projet musical, une fois élaboré est rédigé par l enseignant sur les fiches prévues à cet effet par l inspection académique. E Le rôle de conseil du Musicien intervenant : Au delà de l organisation pédagogique et logistique des projets prévus, le musicien intervenant peut aider le maître à réfléchir au rôle qu il entend donner à la musique dans son projet d enseignement. Le Conseiller Pédagogique Musique de l Education Nationale et l Internant Musicien du conservatoire constituent une équipe dont l apport peut être précieux pour le maître dès lors qu il veut intégrer la musique dans sa pédagogie de manière particulièrement approfondie. Des projets importants sur une année (voire plusieurs années) peuvent être ainsi étudiés et déboucher sur des réalisations transversales ambitieuses.

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES REGLEMENT DES ETUDES PREAMBULE A- LES PARCOURS «MUSIQUE» I LE CYCLE INITIAL MUSIQUE «EVEIL» II LE CURSUS MUSIQUE 1. Le premier cycle (1C) 2. Le deuxième cycle (2C) 3. Le troisième cycle (3C) 4. Évaluation

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE DE MUSIQUE

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE DE MUSIQUE REGLEMENT INTERIEUR ECOLE DE MUSIQUE I - Définition et objectifs L école de musique de L Huisserie est un établissement municipal dont les enjeux se déclinent en deux axes principaux dans le respect du

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION

CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION Classé en 2007 par le Ministère de la Culture et de la Communication le Conservatoire à Rayonnement Communal

Plus en détail

Organisation du stage

Organisation du stage Organisation du stage pratique des étudiants de seconde année du cfmi de lille3 Note à l attention des enseignants accueillant un stagiaire de seconde année et aux CPEM Tout au long de leur cursus au CFMI,

Plus en détail

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège

1. L organisation des enseignements dans l établissement. Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège Projet de circulaire relative à l organisation des enseignements au collège La loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République confie

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys Les écoles de musique qui constituent la réseau Cadences dispensent un enseignement musical diversifié incluant l ensemble des expressions artistiques de

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

L école Saint François d Assise

L école Saint François d Assise L école Saint François d Assise Tout en musique! Pour un enfant, voilà une façon extraordinaire de vivre son primaire Musique études et Chant choral des programmes approuvés par le ministère le l Éducation,

Plus en détail

Projet culturel et artistique de l Adem Florida

Projet culturel et artistique de l Adem Florida Projet culturel et artistique de l Adem Florida L Adem/ Florida a défendu et mis en œuvre depuis 1999, un projet culturel et artistique validé par l assemblée générale extraordinaire de l Adem du 05 février

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

3ème Cycle Musique. Le doctorat de musique Recherche et pratique

3ème Cycle Musique. Le doctorat de musique Recherche et pratique 3ème Cycle Musique Le doctorat de musique Recherche et pratique Ce cycle est ouvert sur concours aux candidats, titulaires d un diplôme national de Master ou d un des diplômes du CNSMDP ou du CNSMDL conférant

Plus en détail

RYTHMES & VIE SCOLAIRES

RYTHMES & VIE SCOLAIRES RYTHMES & VIE SCOLAIRES La rentrée 2014 / 2015 à L Isle-sur-la-Sorgue Ce qui change pour vos enfants... I. ÉDITO À l occasion de la rentrée scolaire 2014/2015, la Ville de L Isle-sur-la-Sorgue poursuit

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel

GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel GUIDE PRATIQUE Des personnels chargés d une mission D Auxiliaire de Vie Scolaire Individuel Sommaire - Préambule - Missions de l AVSI - Mise en œuvre de l accompagnement - Cadre de l emploi - Temps de

Plus en détail

Guide de la réforme des rythmes scolaires.

Guide de la réforme des rythmes scolaires. Guide de la réforme des rythmes scolaires. Commission management Réseau Petites Villes JANVIER 2014 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE Références de la réforme : p.3 I CADRE DE LA REFORME p.4 1) Principes de la

Plus en détail

CHANT CHORAL. Division inférieure 1 er cycle 2 ème année

CHANT CHORAL. Division inférieure 1 er cycle 2 ème année Commission nationale des programmes de l enseignement musical CHANT CHORAL Division inférieure 1 er cycle 2 ème année Avril 2009 Introduction générale Curriculum du 1 er cycle Programme d études Evaluation

Plus en détail

Découvrir, apprendre, jouer, danser, partager, écouter..

Découvrir, apprendre, jouer, danser, partager, écouter.. Conservatoire de Montauban 05 63 22 12 67 05 63 22 13 65 05 63 22 12 96 conservatoire@ville-montauban.fr sdanse@ville-montauban.fr Découvrir, apprendre, jouer, danser, partager, écouter.. INSCRIPTIONS

Plus en détail

GUIDE D ÉLABORATION ET D ÉVALUATION DU PARTENARIAT ARTISTIQUE ET CULTUREL

GUIDE D ÉLABORATION ET D ÉVALUATION DU PARTENARIAT ARTISTIQUE ET CULTUREL GUIDE D ÉLABORATION ET D ÉVALUATION DU PARTENARIAT ARTISTIQUE ET CULTUREL L éducation artistique et culturelle doit être développée dans un objectif de généralisation à tous les élèves et à l ensemble

Plus en détail

Les Classes de Chant Choral Ensembles Vocaux «Filière voix» et la Classe de Chant

Les Classes de Chant Choral Ensembles Vocaux «Filière voix» et la Classe de Chant Communauté urbaine d Alençon Conservatoire à rayonnement départemental BP 362 61014 ALENÇON Cedex Téléphone : 02 33 32 41 72 Fax : 02 33 32 48 10 Mél : conservatoire.musique@ville-alencon.fr LES LIEUX

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et éducatives Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Est secteur collège Rollinat

Plus en détail

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines

Charte départementale de développement. de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire. en Yvelines Entre Charte départementale de développement de la pratique vocale et chorale en milieu scolaire en Yvelines Signataires de la Charte L Académie de Versailles représentée par Monsieur Jean-Michel COIGNARD,

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille)

entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) Convention de partenariat entre Le Ministère de l Education Nationale (Académie d Aix-Marseille) et Le Ministère de la Culture et de la Communication ( Direction régionale des affaires culturelles de Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Règlement des études

Règlement des études 12 avril 2012 Musique Danse Théâtre 12 rue docteur Massénat 19100 Brive-la-Gaillarde 05.55.18.17.80 Règlement des études Chapitre I Dispositions générales : Musique, Danse, Théâtre I/1 Accessibilité, cursus,

Plus en détail

Règlement du Conservatoire à Rayonnement Communal de Limay

Règlement du Conservatoire à Rayonnement Communal de Limay Règlement du Conservatoire à Rayonnement Communal de Limay 1. Définition Le Conservatoire à Rayonnement Communal est un service public municipal rattaché à la Direction des affaires culturelles de la ville

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES Volet Musique et Danse

SCHEMA DEPARTEMENTAL DES ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES Volet Musique et Danse SCHEMA DEPARTEMENTAL DES ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES Volet Musique et Danse I Mise en réseau des écoles de musique Les objectifs pédagogiques à atteindre sont déterminés en fonction de l'état des lieux de

Plus en détail

Comédien / comédienne

Comédien / comédienne Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art dramatique Appellations voisines : artiste dramatique, acteur Comédien / comédienne Autres métiers du domaine : metteur en scène, dramaturge,

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Conservatoire Les cursus. Cursus. Direction de chœur

Conservatoire Les cursus. Cursus. Direction de chœur Conservatoire Les cursus Cursus Direction de chœur Sommaire Modalités d admission... 5 Deuxième cycle (3 à 5 ans)... 6 Cycle à orientation amateur - COA (2 à 3 ans)... 6 Cycle à orientation professionnelle

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Règlement intérieur actualisation septembre 2012 - Page 1 sur 1

REGLEMENT INTERIEUR. Règlement intérieur actualisation septembre 2012 - Page 1 sur 1 REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Généralités L'ASSOCIATION MUSICALE de JARGEAU est une Association " déclarée " régie par la loi de 1901. Elle est gérée par un Conseil d'administration élu par ses Membres.

Plus en détail

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement :

Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. 1) Propositions concernant les contenus d enseignement : Inspection générale d allemand Mesures pour améliorer l efficacité de l enseignement de l allemand. Les décisions prises lors du Conseil des ministres franco-allemand de Berlin d octobre 2004 offrent de

Plus en détail

RÉGLEMENT PÉDAGOGIQUE MUSIQUE

RÉGLEMENT PÉDAGOGIQUE MUSIQUE CONSERVATOIRE À RAYONNEMENT DÉPARTEMENTAL DE MEUDON RÉGLEMENT PÉDAGOGIQUE MUSIQUE PREAMBULE Le Conservatoire de Meudon est un établissement territorial d enseignement artistique classé à rayonnement départemental

Plus en détail

Bienvenue en sixième. Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr

Bienvenue en sixième. Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr Bienvenue en sixième Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr Ce qui va changer : Plusieurs disciplines, dont des nouvelles, un professeur par discipline. Changement de salle à chaque heure. Des devoirs

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial

Charte d'engagements réciproques. Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Direction départementale de la cohésion sociale - Vienne Charte d'engagements réciproques Entre tous les professionnels intervenants dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Educatif Territorial Ecole

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante :

I/ Introduction : Monsieur le Maire rappelle le décret du 24 janvier 2013 fixant le temps de travail des élèves de la façon suivante : Réunion sur les rythmes scolaires en présence Des parents d élèves de l école Charles PERRAULT Mercredi 22 avril 2013 à 18h30 Salle de motricité de PERRAULT Présents : Jacques Alain BÉNISTI, Député Maire,

Plus en détail

Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine

Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine Projet Educatif Territorial Commune de Laroche St Cydroine Introduction La manière dont l enfant met à profit son temps libre en dehors du temps est importante pour : - sa réussite, - l épanouissement

Plus en détail

Conservatoire, Mode D Emploi. Conservatoire Municipal d Ermont

Conservatoire, Mode D Emploi. Conservatoire Municipal d Ermont Conservatoire, Mode D Emploi Conservatoire Municipal d Ermont Préserver le patrimoine, cultiver la modernité La Municipalité d Ermont a fait le choix, à l image de la commune et de sa diversité, d un

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

Conservatoire de Musique DOSSIER D'INSCRIPTION / REINSCRIPTION

Conservatoire de Musique DOSSIER D'INSCRIPTION / REINSCRIPTION Conservatoire de Musique à Rayonnement Intercommunal de la Communauté de Communes Aunis Sud BP 89-17700 SURGERES Téléphone : 05 46 07 04 88 Télécopie : 05 46 07 44 53 e-mail : ecoledemusique@aunis-sud.fr

Plus en détail

Appel à projets de l AFSSU pour 2011

Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Titre «Au théâtre de la citoyenneté, il fait bon vivre» Auteurs 1. Référent contact Responsable du projet: Mmes Cécile Leveugle, Aude Deneuville, Ghislaine Lubaska.

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris

SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR. contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris SAISON 2015! - 2016 WWW.YADLAVOIX.FR contact@yadlavoix.fr 09 52 011 611 171, rue du Faubourg Saint Antoine, 75011 Paris «Le son est l écho de la sensation du corps» Depuis 1998, l école associative de

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!»

Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» Projet de Résidence d Artiste en Milieu Scolaire, proposition artistique : «Sors les Mains de tes Poches!» L équipe pédagogique et artistique de la Compagnie Gazelle missionnée en milieu scolaire pour

Plus en détail

Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique

Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique Projet d ouverture d un atelier de formation à la musique assistée par ordinateur (MAO) à l école de musique 1- La Musique Assistée par Ordinateur (MAO), ses développements et sa place dans la musique

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Convention de partenariat. Académie de Musique et d Arts Sacrés de Sainte-Anne d Auray. Pontivy Communauté

Convention de partenariat. Académie de Musique et d Arts Sacrés de Sainte-Anne d Auray. Pontivy Communauté 056-245614433-20140708-N35BC080714-DE Convention de partenariat Entre les soussignés : Académie de Musique et d Arts Sacrés de Sainte-Anne d Auray & Pontivy Communauté L Académie de Musique et d Arts Sacrés

Plus en détail

LA FILIERE HOTELLERIE LA RENOVATION DES ENSEIGNEMENTS PROFESSIONNELS HOTELIERS

LA FILIERE HOTELLERIE LA RENOVATION DES ENSEIGNEMENTS PROFESSIONNELS HOTELIERS MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE ----- DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT SCOLAIRE INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE LA FILIERE HOTELLERIE LA RENOVATION DES ENSEIGNEMENTS PROFESSIONNELS HOTELIERS

Plus en détail

A1011-VPP-010. La mise à jour des normes et modalités. Marie Rancourt 14 janvier 2011

A1011-VPP-010. La mise à jour des normes et modalités. Marie Rancourt 14 janvier 2011 A1011-VPP-010 La mise à jour des normes et modalités Marie Rancourt 14 janvier 2011 μ Siège social : 320, rue St-Joseph Est, bureau 100, Québec (Québec) G1K 9E7 Tél. : (418) 649-8888 Téléc. : (418) 649-1914

Plus en détail

Devenir musicien intervenant

Devenir musicien intervenant Devenir musicien intervenant Musicien intervenant : une formation novatrice pour un acteur engagé dans le développement culturel, un métier de passion pour un musicien prêt au partage de la musique. Vous

Plus en détail

La Cité des arts. Cours d enseignement artistique

La Cité des arts. Cours d enseignement artistique La Cité des arts Cours d enseignement artistique Qu est-ce que la Cité des arts? La Ville de Viry-Chatillon, dans le cadre de sa politique culturelle, inscrit au cœur de ses priorités l éducation artistique

Plus en détail

C.E.P.I. MUSIQUE. Notice d information

C.E.P.I. MUSIQUE. Notice d information C.E.P.I. Cycle d enseignement Professionnel Initial MUSIQUE Notice d information ANGOULEME - Conservatoire à Rayonnement Départemental Communauté d Agglomération du Grand Angoulême CHATELLERAULT- Conservatoire

Plus en détail

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires

La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires La refondation de l école Formation des inspecteurs de l éducation nationale (IEN) stagiaires Mai 2013 - direction générale de l enseignement scolaire La loi d orientation, de programmation pour la refondation

Plus en détail

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Août 2013 LE SERVICE DE TRANSITION 2013-2014 MANDAT : Le mandat du Service de transition est d aider l élève à réussir sur les plans

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON

LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON LES CENTRES DE JEUNES ET DE SÉJOURS DU FESTIVAL D AVIGNON QUI SOMMES-NOUS? CDJSFA (Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d Avignon) est une association loi 1901, créée en 1959 qui a pour objet de

Plus en détail

Actions d'éducation artistique en direction des publics

Actions d'éducation artistique en direction des publics Actions d'éducation artistique en direction des publics Dans le cadre de projets artistiques et culturels construits, la salle de musiques actuelles Le Cargö peut proposer un large éventail d'ateliers

Plus en détail

HUMANITES ARTISTIQUES

HUMANITES ARTISTIQUES HUMANITES ARTISTIQUES Conservatoire de Musique Charleroi A. Grumiaux Rue Biarent 1 6000 Charleroi Tél. : 071/ 31 05 37 Courriel : conservatoirearthurgrumiaux@brutele.be Les cours des domaines de la Musique

Plus en détail

AMHV. Livret d information 2015-2016. Association Musicale de Haute Vilaine. Nous vous proposons 4 Parcours et 5 ensembles au choix.

AMHV. Livret d information 2015-2016. Association Musicale de Haute Vilaine. Nous vous proposons 4 Parcours et 5 ensembles au choix. Livret d information 2015-2016 L Association Musicale de Haute-Vilaine - (association loi de 1901) est gérée par un Conseil d Administration composé de parents d élèves, d élèves majeurs et de deux élus

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Le plan d intervention au service de la réussite de l élève Cadre de référence pour l établissement des plans d intervention Objectif de la présentation Présenter les orientations ministérielles qui sous-tendent

Plus en détail

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB)

Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'ecole nationale supérieure des sciences de l information et des bibliothèques (ENSSIB) Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION

DOCUMENT D INFORMATION 525, rue Jolliet, Mont-Saint-Hilaire (Québec) J3H 3N2 Téléphone (450) 467-0261 Télécopieur (450) 446-4296 Courriel : esol@csp.qc.ca Site web : http://oziasleduc.csp.qc.ca DOCUMENT D INFORMATION SUR LE

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté.

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. APPEL À PROJETS 2013 Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. Dotation : 375 000 sur trois ans. Date limite de réception des dossiers : 4 janvier 2013 en collaboration avec Argumentaire sur

Plus en détail

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme de deuxième cycle supérieur Pédagogie et formation à l enseignement

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

Projet classe externalisée de Bréhan 2013-2014

Projet classe externalisée de Bréhan 2013-2014 Projet classe externalisée de Bréhan 2013-2014 Le transfert d'une classe d'ime dans un établissement scolaire relève d'un processus qui s'inscrit dans la durée. Il s'agit d'un réel dispositif d'intégration

Plus en détail

CONVENTION VILLE DE SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE / OFFICE MUNICIPAL DES RELATIONS INTERNATIONALES

CONVENTION VILLE DE SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE / OFFICE MUNICIPAL DES RELATIONS INTERNATIONALES CONVENTION VILLE DE SAINT SEBASTIEN SUR LOIRE / OFFICE MUNICIPAL DES RELATIONS INTERNATIONALES Entre la Ville de Saint Sébastien sur Loire, représentée par son Maire, Monsieur Joël GUERRIAU, agissant en

Plus en détail

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante

Gard. L accueil du jeune enfant en situation de handicap. la Charte. développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Gard développe les solidarités www.gard.fr/fr/nos-actions/solidarite-sante Le L accueil du jeune enfant en situation de handicap la Charte www.mon-enfant.fr www.caf.fr Un partenariat essentiel Selon les

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Pourquoi mettre en place une NG?

Pourquoi mettre en place une NG? SOMMAIRE Pourquoi mettre en place une nouvelle gouvernance NG? Définition de la NG Les facteurs de réussite Objectifs du GT Acteurs Charte pour une nouvelle gouvernance à Venelles Organisation de la NG

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT 1 APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Formation SST Le programme opérationnel

Plus en détail

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe

CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DU LOIRET CONCOURS A.T.S.E.M. de 1 ère classe TROISIEME CONCOURS EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE DU MERCREDI 17 OCTOBRE 2012 de 9 H 00 à 11 H 00 IMPORTANT

Plus en détail

MusiCorbières. Un projet culturel structurant

MusiCorbières. Un projet culturel structurant Un projet culturel structurant Un projet culturel à l échelle d un territoire L évolution de la réforme territoriale, la diversité des publics dans les zones les plus reculées des territoires invitent

Plus en détail

Ecole de musique Programme 2013-2014

Ecole de musique Programme 2013-2014 Ecole de musique Programme 2013-2014 Mot du maire Vous voulez faire de la musique? L école municipale de musique de Saint-Jean d Angély accueille toutes personnes désireuses de suivre un enseignement musical

Plus en détail

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise

L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région. École - Entreprise L Éducation nationale, partenaire des entreprises de votre région École - Entreprise D une part : entre et L Académie d Orléans-Tours Représentée par Monsieur Paul CANIONI Recteur, Chancelier des Universités

Plus en détail

«Pierre et le Loup : le jazz et les enfants»

«Pierre et le Loup : le jazz et les enfants» Association MOOSE 17 Avenue de l Observatoire 75006 Paris Descriptif du spectacle musical pédagogique «Pierre et le Loup : le jazz et les enfants» Ce document présent à pour but de préparer l action pédagogique

Plus en détail

La Maison Courants d Air. Cirque Musical dès 4 ans. Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015

La Maison Courants d Air. Cirque Musical dès 4 ans. Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015 La Maison Courants d Air Cirque Musical dès 4 ans Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015 Proposition artistique Nous vous présentons le spectacle «La Maison Courants d Air», qui propose la rencontre

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS A) Le public concerné Le jardin d enfants est un lieu d accueil pour les enfants de 2,5ans à 4 ans, scolarisés à temps plein en 1 ère année d école maternelle. Il fonctionne

Plus en détail

Evaluation des enseignants Tableau comparatif

Evaluation des enseignants Tableau comparatif Evaluation des enseignants Tableau comparatif Vous trouverez ci dessous un tableau comparatif concernant le décret lié à l'appréciation de la valeur professionnelle et à l'avancement des enseignants, accompagné

Plus en détail

LA PRATIQUE MUSICALE AVEC LES ENFANTS 2015

LA PRATIQUE MUSICALE AVEC LES ENFANTS 2015 FORMATION DU PERSONNEL DE CRÈCHE LA PRATIQUE MUSICALE AVEC LES ENFANTS 2015 AMJ, 8 rue Jean Baptiste Dumay, 75020 Paris courriel : amj.gem@gmail.com Organisme de formation n 11 75 1294575 SIRET 333 434

Plus en détail

OBJET : Appel à projets artistiques, pédagogiques et culturels du premier degré pour l'année scolaire 2011/2012.

OBJET : Appel à projets artistiques, pédagogiques et culturels du premier degré pour l'année scolaire 2011/2012. Cayenne, le 22 mars 2011 Madame le Recteur de l académie Chancelier de l université Directeur des services départementaux De l éducation nationale A Mesdames et Messieurs les directrices et les directeurs

Plus en détail

Formation en Médiation Chorégraphique

Formation en Médiation Chorégraphique Formation en Médiation Chorégraphique 2015 / 2017 LE MONITORAT DE DANSE AFRO AMERICAINE Ce diplôme a pour but de favoriser l épanouissement et l intégration sociale des enfants et des jeunes, en s appuyant

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

DEmusique ( 2009/2010 ) ET D'ART DRAMATIQUE

DEmusique ( 2009/2010 ) ET D'ART DRAMATIQUE DEmusique ECOLE ET D'ART DRAMATIQUE MUSIQUES BAROQUE, CLASSIQUE ET CONTEMPORAINE JAZZ, MUSIQUES ACTUELLES, MUSIQUES TRADITIONNELLES COURS INDIVIDUELS PRATIQUE D ENSEMBLE EVEIL MUSICAL ATELIERS PERSONNES

Plus en détail

I- Organisation administrative

I- Organisation administrative Créteil, le 17 octobre 2014 L inspectrice d académie, directrice académique des services départementaux de l éducation nationale du Val-de-Marne à Mesdames les inspectrices et messieurs les inspecteurs

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement INSTITUT SAINT-JOSEPH & SAINTE- JULIENNE Projet d établissement Par ce projet nous voulons transmettre notre volonté collective d atteindre les objectifs que la Communauté Française a définis dans le cadre

Plus en détail

la musique dès 12 mois ateliers 2010 11 genève nyon

la musique dès 12 mois ateliers 2010 11 genève nyon nouveaux ateliers! la musique dès 12 mois ateliers 2010 11 genève nyon la musique qui embellit la vie Depuis sa création en 1994, la Bulle d Air privilégie l apprentissage de la musique par une méthode

Plus en détail