Mitraillage publicitaire A Epidaure

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mitraillage publicitaire A Epidaure"

Transcription

1 Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire A Epidaure Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur de : Français, histoire-géo, éducation civique, sciences économiques et familiale, SVT et mathématiques, enseignements artistiques l Référence au socle commun des connaissances et des compétences Pilier 1 : La maîtrise de la Langue française, Pilier 3 : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique, Pilier 6 : Les compétences sociales et civiques, Pilier 7 : L autonomie et l initiative. l Objectif général : Renforcer les capacités de l élève à identifier l impact des publicités sur ses choix, notamment ceux ayant un lien avec la santé. l Objectifs spécifiques : A la fin de l activité le jeune sera capable de : Identifier les publics ciblés par les publicités, Lister des leviers publicitaires utilisés, Expliquer en quoi les publicités peuvent influencer nos choix et nos comportements de santé, Repérer les liens entre ces influences et son comportement. l Matériel Un ordinateur et un vidéo projecteur Le Clip «Une journée avec». Disponible auprès de l équipe d Epidaure sur simple demande Des extraits de publicités télévisées, à récupérer soit : - A l aide d enregistrements à partir de la TV, - A l aide de liens internet (attention au droit d auteurs non acquis sur certains sites) l Organisation de l activité Cette fiche pédagogique a été conçue pour un groupe classe. Les questions proposées sont à adapter et compléter en fonction des réponses des élèves. Il s agit de favoriser la prise de parole et les interactions dans le groupe. Mise à jour le 3/09/13

2 1. Identifier les publics ciblés et les leviers utilisés dans les publicités, (20 min) Faire visionner 3 ou 4 extraits de publicités télévisées pour voir quels «trucs et astuces» les publicitaires utilisent pour répondre à leurs objectifs Demander à chaque extrait : Cette publicité cible quel public en particulier? Quels «trucs et astuces» sont utilisés pour donner envie d acheter? (Cf. annexe 1) Qu en pensez-vous? Discuter pour chaque question des réponses à l oral. 2. Expliquer en quoi les publicités peuvent influencer nos choix et nos comportements de santé et repérer les liens entre ces influences et son propre comportement (20 min). Mener un débat à partir du principe de l abaque de Regnier : Sélectionner 3 à 4 affirmations à aborder avec le groupe pour laisser place à la discussion parmi celles proposées (Cf. annexe 2). Distribuer aux élèves deux cartons de couleurs (ex : orange = pas d accord ; vert = d accord). Demander aux élèves de donner leur avis en levant, au signal, le carton. Noter au tableau le nombre de réponses par couleur à chaque item. Cela permet de visualiser très rapidement l opinion générale du groupe. Débattre autour de chaque item en donnant d abord la parole aux personnes s étant positionnées avec le carton vert. Cela permet de mettre le groupe en confiance. 3. Faire réaliser aux élèves une synthèse de l activité : (10 min) Demander aux élèves : Si vous deviez raconter à un ami ce qu on a vu ensemble que diriez-vous? Selon vous, pourquoi nous avons fait ensemble cet atelier? l Prolongement Cette activité peut-être complétée par la fiche «Mitraillage publicitaire : séance 2». Un tableau synthétique des deux séances est proposé en annexe 3. Ce travail est complémentaire du module «Epidaure Market» et peut-être intégré dans tout programme d éducation à la santé, à la citoyenneté et à la consommation. D autres activités peuvent être mises en place pour aborder différentes forme de publicités : Etude sur le placement de produits (films, séries, jeux vidéos), Travail sur les publicités véhiculées par internet et le rôle actif des publics cibles, Travail sur l influence des pairs dans nos choix de consommation (tabac, alcool ) Réalisation par les élèves d affiche publicitaire ou de scénario de publicité Dissertation : Décrire une publicité à laquelle j ai été sensible en expliquant pourquoi Note : Pour le cycle 3, vous pouvez consulter, télécharger ou commander le kit «Comment être pubmalin», regroupant de nombreuses activités accompagnées de fiches enseignants et de fiches élèves (

3 Exemples de leviers publicitaires ciblés «jeunes» Annexe 1 Cette liste n est pas exhaustive Bonheur, convivialité, Enfant, famille, Tendresse, affection Authenticité, simplicité Santé, sécurité Identification, cool, à la mode, style 11 Stars, Héros, Personnage animé, dessin 12 Spectacle visuel, magie, acrobatie, 13 Situation : maison, grande surface, en cours, sitcom, série de pubs, 14 Fidélité, confiance 15 Dynamisme, vitalité Défi, aventure, Liberté, évasion, exotisme Symbole, rêve Luxe, confort Plaisir Séduction, sensualité Musique, slogan, couleurs, Produit visible/entendu Cadeau et prime Humour Nouveauté, originalité Peur, crainte Interdit Violence, rébellion Egocentrisme

4 Annexe 2 Proposition d items pour l abaque de Regnier Les items à aborder seront choisis en fonction du niveau des élèves et des sujets abordés précédemment. Cette liste n est pas exhaustive, d autres items peuvent être ajoutés. Il est important de préciser aux élèves qu il n y a pas de mauvaise réponse et que chacun peut avoir son avis et l exprimer librement. Une grille de lecture sur les thèmes pouvant être abordés pour chaque item vous est proposée page suivante. 1. Je peux décider ne pas regarder ou entendre les publicités. 2. Je suis libre d acheter quand une publicité me donne envie. 3. Je peux faire de la publicité pour un produit. 4. Des publicités m ont déjà donné envie d acheter. 5. La publicité créée de nouvelles envies. 6. La publicité répond à mes besoins. 7. Quand une publicité me donne envie, je réfléchis si j en ai réellement besoin. 8. La publicité nous ment. 9. La publicité utilise des clichés. 10. La publicité est faite pour m apporter une information. 11. Les publicitaires pensent à ma santé lorsqu ils créent une publicité. 12. La publicité peut avoir des conséquences sur ma santé. D accord Pas d accord

5 Exemples de thématiques pouvant être abordées en fonction des énoncés et des réponses des élèves 1. Je peux décider ne pas regarder ou entendre les publicités. 2. Je suis libre d acheter quand une publicité me donne envie. Présence accrue des publicités dans la vie de tous les jours : «Mitraillage publicitaire» Des milieux sont plus protégés que d autres des publicités (campagne, internat ). Chacun a la possibilité de limiter les publicités (éteindre la TV, couper la radio) mais il est impossible de le supprimer complètement. Les publicités marquent notre mémoire même inconsciemment. Chacun de nous peut faire appel à son libre arbitre pour faire des choix éclairés /au produit qu il achète. 3. Je peux faire de la publicité pour un produit. Une personne peut être un support/relais de publicités car ce qu elle porte, consomme Nos pairs (amis, famille, etc ) peuvent jouer un rôle dans nos choix de consommation. Les publicités participent aux phénomènes de : socialisation, mode, identification et appartenance à un groupe, c est ce qu on appelle le «street marketing» (marketing de rue). 4. Des publicités m ont déjà donné envie d acheter. Chaque élève peut faire appel à son expérience personnelle vis-à vis de l impact des publicités sur ses envies. Il peut donner des exemples de publicités à catégoriser (jeu, alimentation, boisson, parfum.). A partir des exemples du groupe, il est possible de réfléchir aux comportements mis en place quand une publicité donne envie, soit un comportement d achat, soit un comportement de non achat. Il est possible de lister les éléments qui permettent de résister quand une publicité donne envie (ex : le prix, utilité ). La notion de «prescripteur d achat» (enfant et jeune oriente les achats des parents) peut être abordée. 5. La publicité crée de nouvelles envies. 6. La publicité répond à mes besoins. 7. Quand une publicité me donne envie, je réfléchis si j en ai réellement besoin. Il est possible de mener une réflexion sur nos besoins pour vivre et la différence entre besoin et envie. Amener les élèves à différencier un achat impulsif (envie) d un achat réfléchi (besoin). Les publicités pour les enfants et jeunes portent généralement sur des produits qui ne sont pas utiles/nécessaires pour vivre mais sur des produits liés à la gourmandise, la mode, les loisirs, les jeux. La publicité participe au phénomène de surconsommation (avoir toujours plus ). 8. La publicité nous ment. 9. La publicité utilise des clichés. Aborder les leviers publicitaires (Cf. annexes 2) utilisés dans les publicités. Ces leviers sont différents en fonction des publics cibles (enfant, adulte, personnes âgées, femmes, hommes). Comprendre l impact de ces leviers sur nos envies et besoins. L utilisation de clichés ou d astuces pour tromper le consommateur (texte écrit en bas en petit, «à partir de») permettent d idéaliser le produit et son effet. 10. La publicité est faite pour m apporter une information. Différencier les enjeux d une publicité commerciale (Industrie) vs publicité de prévention santé (Etat). Comparer les finalités des industries et de l Etat. Réfléchir sur l intérêt des avertissements sanitaires («bougez-mangez» «à consommer avec modération» ) et repérer les incohérences entre ces avertissements et le contenu de la publicité/produit. 11. Les publicitaires pensent à ma santé lorsqu ils créent une publicité. 12. La publicité peut avoir des conséquences sur ma santé. Comparer les enjeux des publicitaires (financiers) et les enjeux de santé publique (santé de la population). Les produits présentés dans les publicités peuvent être éloignés de nos besoins vitaux (de santé). Chacun peut réfléchir à l impact du produit mis en avant dans la publicité sur sa santé.

6 ANNEXE 3 - Organisation de l activité (50 min) - Phase Objectif pédagogique Ce que fait l animateur Ce que dit l animateur Objectifs généraux Phase 1 : A la fin de l activité, Introduction l élève sera capable de : - Susciter l intérêt, la curiosité, - Associer le sujet à son apprentissage. Précise le déroulement de l activité Bonjour, pouvez- vous me dire pourquoi vous êtes venus aujourd hui ici? Phase 2 : Observation Phase 3 : échanges et construction - Mobiliser l attention. - Rendre le spectateur critique par rapport au visionnage du clip - Différencier les différentes sources de message - Développer les capacités d argumentation. Fait visionner le montage «Mitraillage publicitaire : une journée ordinaire» Voici un petit clip de 3 minutes, regardez attentivement, puis nous en parlerons. Mène un échange avec les élèves 1. Que nous raconte ce clip? 2. Qu est-ce qui est mis en avant? 3. Les marques/publicités sont présentées sur quoi? Lister différents type de supports publicitaires Phase 4 : Approfondissement Phase 5 : Observation - Organiser les messages en fonction de la source, du support, du contenu - Aborder la notion de «publicité» - Susciter l intérêt, la curiosité, - Renforcer les capacités des individus à mieux lire les publicités Mène un échange avec les élèves 4. Que pensez-vous de la présence des publicités dans ce clip? 5. Que pensez-vous de la présence des publicités dans la réalité (votre vie de tous les jours)? 6. Qu est-ce qu une publicité? (Cf. annexe 2) 7. A quoi sert une publicité? Fait visionner des extraits de pub TV Nous allons visionner des extraits de publicités et allons voir quels «trucs et astuces» les publicitaires utilisent pour répondre à leurs objectifs Exprimer son point de vue sur la présence des publicités Définir les objectifs publicitaires Identifier les publics ciblés par les publicités Phase 6 : échanges et construction Phase 7 : réinvestissement Phase 8 : Synthèse - Renforcer les capacités d analyse et d interprétation - Aborder les notions de «cible» et de «leviers» publicitaires. - Travailler sur les codes formels. - Permettre de se positionner individuellement - Apprendre à décrypter son environnement pour faire des choix éclairés - Développer les capacités d argumentation, - Renforcer l esprit de synthèse A chaque extrait, pose ces deux questions et mène une discussion avec les élèves Mène un débat à partir du principe de l abaque de Regnier ** (Cf. annexe 4) Mène un échange, une discussion entre les élèves 8. Cette publicité cible quel public en particulier? 9. Quels «trucs et astuces» sont utilisés pour donner envie d acheter? 10. Qu en pensez-vous? Je vais vous donner un ensemble de phrases, et vous allez me dire si vous êtes : «d accord» ou «pas d accord». 11. Si vous deviez raconter à un ami ce qu on a vu ensemble que diriez-vous? 12. Selon vous, pourquoi nous avons fait ensemble cet atelier? Lister des leviers publicitaires utilisés Expliquer en quoi les publicités peuvent influencer nos choix et nos comportements de santé Repérer les liens entre ces influences et son comportement

Mitraillage publicitaire Séance 1

Mitraillage publicitaire Séance 1 Fiche pédagogique Thème : Choix et autonomie Niveau : Ecole (CM 1 et 2), Collège, lycée Durée : 50 Mitraillage publicitaire Séance 1 Personnes ressources : Infirmier scolaire, documentaliste, professeur

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14 Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA12S009 02/06/14 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

La vidéo en France en 2016

La vidéo en France en 2016 La vidéo en France en 2016 Pratiques et enjeux 23/05/16 ! Méthodologie Population de référence Internautes de 15 ans et plus Mode de recueil Administration d un questionnaire sur Internet Taille de l échantillon

Plus en détail

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année

Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante. La Création. Tâche d évaluation sommative. Enseignement religieux 1 re année ER Directives à l intention de l enseignant ou de l enseignante La Création Tâche d évaluation sommative Enseignement religieux 1 re année Introduction Tâche d évaluation sommative en enseignement religieux

Plus en détail

Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain.

Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain. Classes de seconde Année scolaire 2010/2011 Accompagnement personnalisé Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain. Récupérer les fiches métiers

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent.

«Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. «Une photo ancienne de notre école». Lire une trace du passé pour mieux comprendre son présent. Type d outil : Démarche visant le développement de la compétence «Entrer en contact avec le temps». Auteur(s)

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE crée la tentation Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu

Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Le mémoire! Hervé Maisonneuve Pr associé, santé publique, Paris-Sud 11 www.h2mw.eu Hervé Maisonneuve Paris, 14 octobre 2010 1 Pré-test Mémoire : définition? Pourquoi un mémoire? Comment choisir un sujet,

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Le kit complet du jeu

Le kit complet du jeu Parents, enseignants, animateurs, éducateurs Ce mode d emploi a été élaboré pour vous aider à construire votre propre jeu «Bon appétit Bouge ta Santé!». Les conseils sont là pour vous guider mais vous

Plus en détail

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Article 1 Le jeu-concours Odyssée Sauvage est une opération nationale du ministère de l Éducation nationale, pilotée par le CNDP, opérateur du ministère,

Plus en détail

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing 6 mars 2007 Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop pour : Syntec Etudes Marketing & Opinion Echantillon : - 804 personnes,

Plus en détail

25 ème image Thèmes. Concept. Contenu. Objectifs. Cinéma, littérature, musique, théâtre

25 ème image Thèmes. Concept. Contenu. Objectifs. Cinéma, littérature, musique, théâtre 25 ème image Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre Concept D une durée de 3 minutes, cette émission quotidienne produite par TV5MONDE est consacrée à l'actualité du cinéma français et francophone.

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe?

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe? LE PROJET Tout au long de sa scolarité, l élève reçoit une éducation aux médias et à l information. Au cycle 3, les enseignants peuvent s appuyer

Plus en détail

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE RESSOURCES OBJECTIF Maîtrise de la langue/palier 2 : S exprimer à l oral comme à l écrit, dans un vocabulaire approprié et précis, en respectant le niveau de langue adapté.

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

Une 3 ème version de l outil «Agenda» à destination des plus jeunes :

Une 3 ème version de l outil «Agenda» à destination des plus jeunes : Une 3 ème version de l outil «Agenda» à destination des plus jeunes : développer l estime de soi et des autres, coopérer, communiquer, composer, apprendre à vivre ensemble, s apprendre mutuellement des

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Activité : Filles= Garçons

Activité : Filles= Garçons CPS : Avoir une pensée critique Thème : Représentations garçons/filles, Stéréotypes Type d'activités : Débat Activité : Filles= Garçons Niveau : 7-12 ans Participants : maximum 25 Durée : 60 mn Objectifs

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

DELF PRIM A2 blanc. Compréhension de l oral.../25 points. Exercice 1. 1 Qu est-ce que Bruno et son frère vont manger? Coche la bonne réponse.

DELF PRIM A2 blanc. Compréhension de l oral.../25 points. Exercice 1. 1 Qu est-ce que Bruno et son frère vont manger? Coche la bonne réponse. 25 min Compréhension de l oral.../25 points Exercice 1.../8 points Ce soir les parents de Bruno sont chez des amis. Bruno est resté à la maison avec son petit frère. Leur mère a laissé un message. Lis

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

Rencontrer un auteur ou un illustrateur

Rencontrer un auteur ou un illustrateur Rencontrer un auteur ou un illustrateur «Il paraît vain de vouloir parachuter un écrivain dont les élèves n ont jamais entendu parler si cette visite n est pas sérieusement préparée. Les parachutages d

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

CULTURE-ACTIONS. Les projets sont instruits, sélectionnés et le niveau de subvention déterminé, en plusieurs étapes :

CULTURE-ACTIONS. Les projets sont instruits, sélectionnés et le niveau de subvention déterminé, en plusieurs étapes : CULTURE-ACTIONS Culture-Actions est un dispositif national d aide financière pour des projets portés par un ou des étudiants. Les projets peuvent être déposés à titre individuel ou associatif. Critères

Plus en détail

«Au secours de la planète!»

«Au secours de la planète!» 1 Fiche enseignant Type de fiche «Au secours de la planète!» Tatiana Petcu, Moldavie Maja Milevska-Kulevska, ERY de Macédoine 1. Présentation Thème Ecologie. L avenir de la Terre Activités langagières

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières 1. Description rapide, contexte, motivation : Ce travail a été mené dans une classe de CE1 CE2 à Chamouilley(52). Il s agit de faire

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Qu est-ce qui influence nos dépenses?

Qu est-ce qui influence nos dépenses? Qu est-ce qui influence nos dépenses? NIVEAU 6 Dans la présente leçon, les élèves analyseront les facteurs qui ont une influence sur les produits qu ils aiment acheter. Cette leçon encourage les élèves

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

L image corporelle : Influence des médias

L image corporelle : Influence des médias L image corporelle : Influence des médias Alberta Education, Santé et préparation pour la vie, Programmes d études, Résultats d apprentissage L élève pourra: B 7.2 examiner les aspects de la propreté et

Plus en détail

Prendre un bon départ

Prendre un bon départ Chapitre A Prendre un bon départ 1 - Avant-propos Un ordinateur sait très bien faire deux choses : Calculer, d oùle nomcomputer en anglais que l on pourrait traduire par calculateur. Placer des données

Plus en détail

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté

Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté FICHE ENSEIGNANT 1 Activité Domaines Maîtrise de la langue Citoyenneté Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers d une surconsommation de télévision. Objectif spécifique Réaliser une enquête.

Plus en détail

ibre féminin Libérez vos pensées! ZOOM SUR : LIBÉREZ VOS PENSÉES POUR VOUS SENTIR PLUS LÉGÈRE_PAGE 2 / INNOVATIONS : _PAGE 7

ibre féminin Libérez vos pensées! ZOOM SUR : LIBÉREZ VOS PENSÉES POUR VOUS SENTIR PLUS LÉGÈRE_PAGE 2 / INNOVATIONS : _PAGE 7 ZOOM SUR : LIBÉREZ VOS PENSÉES POUR VOUS SENTIR PLUS LÉGÈRE_PAGE 2 / INNOVATIONS : La gamme fait peau neuve!_pages 4, 5 et 6 / Le site : Librement Féminin ibre e t m n L _PAGE 7 FMLLY18MAG - SCA HYGIENE

Plus en détail

PUB TOFFIFEE Avril 2012

PUB TOFFIFEE Avril 2012 PUB TOFFIFEE Avril 2012 Formation Générale 21 Education aux médias Apprentissages à favoriser Exploration des principaux éléments qui composent une image fixe ou animée (cadrage, couleur, lumière, profondeur

Plus en détail

SCIENCES L ELECTRICITE CM1

SCIENCES L ELECTRICITE CM1 SCIENCES L ELECTRICITE CM1 Compétence 3 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner - Manipuler et expérimenter, formuler

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

Manque de sommeil chez les jeunes

Manque de sommeil chez les jeunes Nicolas Kurek 1 Février 2016 Manque de sommeil chez les jeunes Dangers, conséquences et prévention Nicolas Kurek 2 Février 2016 Table des matières: P.3 Introduction, Idée P.4 But P.6 Planning P.7 Moyens

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUX ÉTUDIANTS COTES

QUESTIONNAIRE AUX ÉTUDIANTS COTES ÉVALUATION DE LA PREMIÈRE ANNÉE DE FORMATION EN QUESTIONNAIRE AUX ÉTUDIANTS Le questionnaire est anonyme; n inscrivez votre nom sur aucune des pages du questionnaire ni sur la feuille-réponses. Les réponses

Plus en détail

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e )

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) Pascale Grégoire et Laurène Michaud, académie de Grenoble Niveaux et thèmes de programme 5 e, adaptable à tout niveau. Problématique

Plus en détail

Les enfants et les médias - Page 1 sur 8

Les enfants et les médias - Page 1 sur 8 Les enfants et les médias - Page 1 sur 8 LES DOSSIERS MADWATCH.net marketing infantile Les enfants et les médias Novembre 2003 Nb de pages : 8 Les enfants et les médias - Page 2 sur 8 L utilisation que

Plus en détail

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel Prénom et Nom de l élève :... Ecole :... Nom de l enseignant... Nom de l intervenant... Année scolaire... Classe à projet artistique et culturel Domaine choisi L éducation artistique permet à l élève d

Plus en détail

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE MODULE RÊVER SON PROJET (Modèle économique) COMPRENDRE LA MAQUETTE DU PROJET Les objectifs de la maquette Les éléments constitutifs de la maquette PENSER SON PROJET A LONG TERME La maquette projet, fixée

Plus en détail

TEST D APTITUDE. Section I : Compréhension orale

TEST D APTITUDE. Section I : Compréhension orale Deux tests modèles sont disponibles sur le lien suivant : http://www.usj.edu.lb/testdaptitude/modele.html TEST D APTITUDE Section I : Compréhension orale Questions 1-10 Vous allez entendre une seule fois

Plus en détail

«Action 5+1» Programme d aide à l arrêt du tabac

«Action 5+1» Programme d aide à l arrêt du tabac Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Public de jeunes fumeurs (15-25 ans) ayant un désir d arrêt. Durée : 10 à 2 h en fonction des activités «Action 5+1» Programme d aide à l arrêt du tabac

Plus en détail

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL Ouverts d esprit Ouverts d esprit Nous portons un regard critique sur

Plus en détail

Alimentation et idées reçues

Alimentation et idées reçues Fiche pédagogique Thème : Alimentation Niveau : Lycée Durée : 1 h Alimentation et idées reçues Personnes ressources : Professeur SVT, ESF, EPS, personnel de restauration, Infirmier scolaire, CESC Pour

Plus en détail

Pistes d animation suggérées

Pistes d animation suggérées Grande compétence : Communiquer des idées et de l information B3 : Remplir et créer des documents B1 : Interagir avec les autres Grande compétence : Rechercher et utiliser de l information A1 : Lire des

Plus en détail

Objectifs communicatifs : demander, dire sa satisfaction ou son mécontentement, écrire un courriel.

Objectifs communicatifs : demander, dire sa satisfaction ou son mécontentement, écrire un courriel. La Linea Thèmes Multithématique Concept Monsieur Linea, ou Balou, le petit homme tracé au crayon par Osvaldo Cavandoli est né en 1969 dans une série de films publicitaires, pour la maison d'articles de

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce...

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce... Conflits familiaux, séparation, divorce... Comment va s organiser l accueil de nos enfants après notre séparation? Comment, en tant que père, continuer à assurer le suivi scolaire de ma fille? Je ne vois

Plus en détail

La fiche de lecture permet à la fois d analyser et de synthétiser un ouvrage tout en donnant un avis critique et personnel sur son ressenti.

La fiche de lecture permet à la fois d analyser et de synthétiser un ouvrage tout en donnant un avis critique et personnel sur son ressenti. ESI La rédaction d une fiche de lecture 22.09.09 Mise à jour le 13.05.13 Préc édent Suivant Introduction Dans le cadre de son activité l infirmier(e) participe à la veille professionnelle et à la recherche

Plus en détail

LES FRACTIONS Séance 1/9

LES FRACTIONS Séance 1/9 LES FRACTIONS Séance 1/9 DOMAINE : Mathématiques (Nombres et calcul) NIVEAU : CM1 DURÉE : 45 minutes COMPÉTENCES : Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : demi, tiers, quart,

Plus en détail

À propos d interaction (2)

À propos d interaction (2) fiche pédagogique FDLM N 379 / EXPLOITATION DES PAGES 26-27 PAR PAOLA BERTOCCHINI ET EDVIGE COSTANZO LES INTERACTIONS EN CLASSE DE LANGUE CONSTI- TUENT UN RÉSEAU COMPLEXE QUI CONCERNE ENSEI- GNANT ET APPRENANTS,

Plus en détail

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée Le fonctionnement du roller et TIC Cette séquence a été présentée lors des séminaires de Mai 2006 par le CRTec de Combs la Ville ;elle correspond au niveau 6ème et plus spécialement à la partie «fonctionnement

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Petits malheurs de la vie quotidienne ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Petits malheurs de la vie quotidienne Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - un document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara,

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Des musées gratuits : une mesure controversée ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Des musées gratuits : une mesure controversée Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle

Plus en détail

Le droit à l'image "en question"

Le droit à l'image en question Dossier No6 Le droit à l'image "en question" Ecole Pestalozzi Echichens Décembre 2008 II. Contre des atteintes 1. Principe Art. 28 7 1 Celui qui subit une atteinte illicite à sa personnalité peut agir

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique

La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique La rédaction du rapport d expérience en situations d accompagnement : Guide méthodologique Ce rapport est à rédiger à la fin de votre parcours de formation. Il conditionne l obtention du diplôme. Il est

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES. 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES. 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Proposition de création : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

Document d accompagnement

Document d accompagnement Document d accompagnement Plateforme pédagogique Autour de Wadjda Projet professionnel Master 1 ingénierie des médias pour l éducation Alexandre Bibiano, Claire Billerot, Maïlys Mével, Pascaline Roussel

Plus en détail

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION Prénom, nom, âge Thérapeute Date Explication à l usage du patient Ce document vous permet d évaluer l importance et les effets éventuels

Plus en détail

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message

comprendre un message adressé aux parents rapporter un message comprendre un message adressé aux parents rapporter un message 1. TRANSMETTRE UN MESSAGE 226 1.1. Les différentes façons de demander de transmettre un message 1.2. Donne ce mot à tes parents 2. LIRE LES

Plus en détail

Support de séance d information en classe de Seconde générale et technologique avec le logiciel GPO Lycée

Support de séance d information en classe de Seconde générale et technologique avec le logiciel GPO Lycée Support de séance d information en classe de Seconde générale et technologique avec le logiciel GPO Lycée La séance est conçue pour des demidivisions (12 à 15 élèves). Chaque élève doit avoir un accès

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo»

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» L hôpital de jour pour adolescents de l ASM13 accueille pour des soins de longue durée des patients ayant tous présenté des troubles psychiques

Plus en détail

Titre du projet Préparation de la communication du robot Auteurs Niveau Partie de programme

Titre du projet Préparation de la communication du robot Auteurs Niveau Partie de programme La réalisation de «kits robots» en 3 ème (partie distribution) et ComAO. Cette séquence propose un exemple d intégration de la partie «Réalisations Assistées par Ordinateur» dans la partie «Diffusion de

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : les relations sentimentales Après une description des 3 femmes du film et de leurs relations sentimentales,

Plus en détail

Titre de la séance : Le document publicitaire imprimé. Auteur, date : Agnès Le Dem, 2014

Titre de la séance : Le document publicitaire imprimé. Auteur, date : Agnès Le Dem, 2014 Titre de la séance : Le document publicitaire imprimé Auteur, date : Agnès Le Dem, 2014 Cadre / contexte (et niveau) / progression : information-documentation 6e. Modalités : lieu, durée (nombre de séances),

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration.

Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Graphiste freelance et client, mes astuces pour une bonne collaboration. Dans un contexte social où l image est importante, l image d une entreprise l est tout autant pour fidéliser vos clients, communiquer

Plus en détail

Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles

Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), 6 ème, 5ème Durée : 1 h 30 Apprendre à faire des choix : Jeu de rôles Personnes ressources : Enseignant, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

Progression des apprentissages et de l utilisation du TBI en salle de classe Un outil pour aider l enseignant à suivre la progression de ses

Progression des apprentissages et de l utilisation du TBI en salle de classe Un outil pour aider l enseignant à suivre la progression de ses Progression des apprentissages et de l utilisation du TBI en salle de classe Un outil pour aider l enseignant à suivre la progression de ses apprentissages TIC en lien avec l utilisation du TBI dans l

Plus en détail

Animer un groupe de parole. Outils et techniques d animation de groupe

Animer un groupe de parole. Outils et techniques d animation de groupe Animer un groupe de parole Outils et techniques d animation de groupe Les techniques et idées listées ci-après ne sont ni exhaustives, ni contraignantes. Le type d animation doit être choisi en fonction

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

Actu-français : Martine, héroïne des enfants Niveau préconisé (A2) Durée de l activité : 30 mn.

Actu-français : Martine, héroïne des enfants Niveau préconisé (A2) Durée de l activité : 30 mn. I COMPRENDRE le document Actu-français : Martine, héroïne des enfants Niveau préconisé (A2) Durée de l activité : 30 mn. Compréhension orale : fiche individuelle (1 page) 1. De quoi s agit-il? Regardez

Plus en détail

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe Chapitre 1 Les cours 1 Vous n êtez pas un(e) scribe Asseyez-vous et faites un bilan de vos dernières journées de cours. Vous avez certainement pris une grande quantité de notes, au moins autant que ce

Plus en détail

Les médias font leur pub :

Les médias font leur pub : Les médias font leur pub : TV5MONDE fait son cinéma Thèmes Économie, consommation, publicité Le principe du dispositif À l'occasion de la 24 e édition de la Semaine de la presse et des médias dans l'école,

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 CATALOGUE DES FORMATIONS 2016 Tous droits réservés. Ce document a été conçu par la société ZEPRESENTERS et est couvert par le droit d auteur. Toute copie même partielle sera sanctionnée en application

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) ECOLE : Saint Thégonnec Niveau de classe : CE1 ENSEIGNANTE : Hélène Griffon A- Choix de l item travaillé (programmes 2008) Lire silencieusement un texte

Plus en détail

Réunion de parents-classe de ce1-ce2

Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Réunion de parents-classe de ce1-ce2 Elodie PLANTIER Présentation Effectifs : 12 CE2 et 13 CE1 Filles : 13 Garçons : 12 I - Organisation matérielle : Le Cahier jaune où est collé l ensemble des papiers

Plus en détail

Thèmes et situations : Voyages et déplacements. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Voyages et déplacements. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : CFP Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Voyages et déplacements Fiche pédagogique

Plus en détail

Bienvenue à l école Maternelle!

Bienvenue à l école Maternelle! Tu viens d être inscrit(e) à l école maternelle. Ton nom est marqué dans le grand cahier des élèves de l école. Voici des photos de ton école : Bienvenue à l école Maternelle! colle ici ta photo Ecole

Plus en détail

CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!»

CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» Présentation Le concours «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» est ouvert à tous du CM1 au lycée et à toutes les disciplines. Il a vocation à permettre aux classes participantes

Plus en détail

les cahiers de l UNAPEI

les cahiers de l UNAPEI les cahiers de l UNAPEI 01 handicaps guide pratique de la communication aidée pour faciliter l accès à l information et à la communication au service de la participation des personnes handicapées intellectuelles

Plus en détail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail