résidence fiscale Comment bien gérer votre situation fiscale au Luxembourg? Vous avant tout

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "résidence fiscale Comment bien gérer votre situation fiscale au Luxembourg? Vous avant tout"

Transcription

1 résidence fiscale Comment bien gérer votre situation fiscale au Luxembourg? Vous avant tout

2

3 Vous envisagez de vous installer au Luxembourg? Bienvenue! Que votre projet soit déjà concrétisé ou sur le point de l être, il est important de connaître vos droits et vos obligations en tant que résident pour profiter pleinement de votre nouvelle vie sur le territoire du Grand-Duché. La présente brochure parcourt en quelques points les différents éléments auxquels vous devez penser lorsque vous établissez votre résidence fiscale au Luxembourg. Elle a été conçue pour vous servir de guide pratique à travers les multiples questions que vous êtes susceptible de vous poser dans pareille situation. Qu en est-il de mon imposition? Comment éviter une double imposition? Comment effectuer ma déclaration fiscale? Comment bénéficier de réductions fiscales? Comment gérer au mieux mes investissements? De quelle manière puis-je préparer ma succession? Quels sont les autres aspects bancaires ou non-bancaires auxquels je dois être attentif(ve)? Si les conseils prodigués et informations délivrées constituent une aide pratique, ils ne couvrent pas de manière exhaustive tous les aspects liés à la résidence fiscale au Luxembourg. Il vous est donc recommandé de demander conseil auprès de professionnels en la matière. Par ailleurs, afin d analyser plus précisément votre situation financière et les démarches à entreprendre, nous vous suggérons de contacter votre Responsable de relation. Il se tient à votre disposition à tout moment. Quels que soient votre situation et vos projets, la Banque Internationale à Luxembourg est là, pour vous avant tout. 3

4

5 Étape N 1 comprenez le concept de résidence fiscale. 6 Principe de la double imposition 8 Étape N 2 INSTALLEz-vous au Luxembourg. 10 Déclarez votre arrivée au Luxembourg 12 Travailler au Luxembourg 13 Étape N 3 EFFECTUEz votre déclaration fiscale. 14 La démarche 16 Revenus imposables 16 Les classes d impôts 17 Étape N 4 bénéficiez de déductions fiscales. 18 Les contrats d assurance-vie 20 Les contrats de prévoyance vieillesse 20 Les contrats d épargne logement 21 Les intérêts débiteurs résultant d un prêt à la consommation 21 Étape N 5 OPTIMISEz la rentabilité de votre portefeuille titre. 22 Tax Report 24 Tax Relief et Tax Reclaim 24 Étape N 6 anticipez l imposition de vos plus-values. 26 Les plus-values d actions ou d autres titres 28 Les plus-values immobilières 28 Étape N 7 PLANIFIEz la transmission de votre patrimoine. 30 La législation luxembourgeoise en matière de succession 32 La base imposable 32 Les taux en cas de succession sans testament 32 La donation 33 La succession internationale 33 Étape N 8 PENSEz aux dons. 34 Vos questions, nos réponses 38 Check-list : n avez-vous rien oublié? 42 Quelques adresses utiles 42

6

7 Étape N 1 comprenez le concept de résidence fiscale.

8 La BIL vous souhaite la bienvenue au Luxembourg! Que ce soit pour débuter un nouveau travail, rejoindre l âme sœur ou optimiser votre patrimoine, faire le choix d établir sa résidence fiscale dans un autre pays n est pas anodin. En dehors des aspects pratiques, le premier pas consiste à prendre connaissance de vos obligations en matière de fiscalité. Vous êtes considéré(e) comme résident(e) fiscal(e) si votre domicile ou séjour habituel se situe au Luxembourg. Un séjour habituel est réputé exister si vous séjournez au Luxembourg plus de 6 mois consécutifs (les courtes périodes d absence ne sont pas prises en compte). La résidence fiscale vaut comme telle à partir du premier jour de présence sur le territoire national. Les résidents luxembourgeois sont obligés de déclarer l intégralité de leurs revenus, qu ils soient perçus au Luxembourg ou à l étranger. Des conventions fiscales permettent de limiter la double imposition. Principe de la double imposition La double imposition d un revenu peut survenir lorsque le même revenu est soumis à taxation dans un ou plusieurs pays. Elle est problématique lorsqu une des juridictions impose le revenu en fonction de sa source alors que l autre juridiction impose le revenu en fonction du lieu de résidence du contribuable. Afin d éviter les doubles impositions, le gouvernement luxembourgeois a mis en place des conventions avec plusieurs autres pays. Les conventions fiscales priment sur les lois internes, mais ne peuvent avoir pour effet que de limiter et non pas d augmenter le droit d imposition prévu par le droit interne. Par ailleurs, si l imposition d un revenu n est pas prévue par le droit interne, le fait qu une convention attribue le droit d imposer un revenu au Luxembourg demeure sans conséquence. Deux méthodes s offrent à vous pour éviter la double imposition : L exonération d impôt qui consiste, pour le pays de résidence, à exclure les revenus étrangers de l assiette fiscale. Ainsi, le pays de la source dispose du droit exclusif d imposer ces revenus ; Le crédit d impôt qui prévoie que le résident reste redevable de l impôt de son pays de résidence sur l ensemble de ses revenus, mais bénéficie d un crédit pour l impôt payé dans le pays de la source de ses revenus. L impôt étranger est déductible de l impôt du pays de résidence. La déduction est généralement limitée à la fraction de l impôt due dans le pays de résidence au titre du revenu concerné. En l absence de conventions fiscales entre le Luxembourg et le pays de source des revenus, la double imposition peut être évitée sur base du droit interne luxembourgeois. Dans ce cas, le Luxembourg octroie le bénéfice d un crédit d impôt pour les impôts étrangers payés sur les revenus concernés. Retrouvez la liste des conventions de double imposition pour les résidents luxembourgeois sur rubrique «Conventions». 8

9 9

10

11 Étape N 2 INSTALLEz-VOUS au Luxembourg. Que vous veniez d un pays de l Union Européenne ou d un pays tiers, établir votre résidence fiscale au Luxembourg implique un certain nombre de démarches. Pour vous faciliter la tâche, les principales démarches ont été recensées ci-dessous.

12 Déclarez votre arrivée au Luxembourg Pour tout séjour au Luxembourg d une durée supérieure à 3 mois, vous devez introduire une demande d autorisation de séjour auprès de la Direction de l Immigration du Ministère des affaires étrangères. Après cinq années de séjour ininterrompu au Luxembourg, vous pouvez obtenir le statut de résident longue durée auprès du Ministère des Affaires étrangères. Il vous est alors possible de travailler dans tout secteur sans avoir besoin d une autorisation de travail. Pour pouvoir prétendre au statut de résident de longue durée, vous devez remplir les conditions suivantes : Résider au Luxembourg de manière légale et ininterrompue depuis au moins 5 ans ; Disposer d un passeport en cours de validité ; Disposer de ressources stables, régulières et suffisantes pour subvenir à vos besoins et à ceux des membres de votre famille à votre charge, sans recourir au système d assistance sociale ; Habiter un logement approprié ; Disposer d une assurance maladie pour vous-même et pour votre famille ; Ne pas représenter un danger pour l ordre et la sécurité publique. 12

13 Travailler au Luxembourg Les personnes venant de pays tiers ne peuvent pas toujours avoir librement accès au marché de l emploi luxembourgeois. Si vous souhaitez travailler, vous devez donc obtenir une autorisation de séjour spécifique. Autorisation de séjour pour travailleur salarié ; Autorisation de séjour pour travailleur indépendant ; Autorisation de séjour pour chercheur ; Autorisation de séjour pour sportif ; Autorisation de travail (si vous résidez légalement dans un pays voisin du Luxembourg). Retrouvez les démarches à effectuer et les aides dont vous pouvez bénéficier sur les sites Internet suivants : et Utile, la brochure «Just arrived», disponible sur luxembourg.public.lu constitue un guide pratique du nouveau résident. Sachez enfin que les agences de relocation peuvent vous aider dans vos démarches. Rendez-vous sur pour trouver une agence de relocation. Bon à savoir Si vous avez un emploi au Luxembourg, vous pouvez demander à votre employeur de bénéficier du congé linguistique. Celui-ci vous permet de suivre des cours de langue durant vos heures de travail afin d apprendre le luxembourgeois. Durant ces cours, vous percevez une indemnité égale au salaire horaire moyen. L État rembourse ensuite cette indemnité directement à l employeur. Pour plus d informations, rendez-vous sur 13

14

15 Étape N 3 EFFECTUEz votre déclaration fiscale. Au Luxembourg, les impôts sont retenus à la source. Ils sont donc prélevés directement sur votre salaire.

16 La démarche La fiche de retenue d impôt est automatiquement envoyée par courrier postal aux contribuables résidents au Luxembourg par l Administration des Contributions Directes (bureau RTS Retenue d impôt sur les Traitements et Salaires). Le RTS compétent procède chaque année à l envoi de votre fiche avant le 1 er mars. Cette fiche est nécessaire pour que votre employeur puisse effectuer la retenue d impôt à la source. Vous devez donc la lui fournir afin qu il ne vous impose pas par défaut selon les dispositions financières les plus onéreuses. Revenus imposables L impôt sur le revenu est calculé sur les revenus du ménage. Les conjoints ne peuvent donc pas être imposés individuellement. Les revenus imposables sont répartis dans les catégories suivantes : Revenus d entreprises ; Revenus provenant de l exercice d une occupation salariée ; Revenus provenant de pension et rente ; Revenus de capitaux mobiliers (dividendes et intérêts) ; Revenus provenant de la location de biens (loyers et redevances) ; Revenus divers (revenus de services occasionnels et plus-values issues du patrimoine privé). Certains revenus, tels que les héritages, les cadeaux, les gains de loteries, etc. n entrent pas dans le revenu imposable. 16

17 Les classes d impôts La classe d impôts détermine le barème qui s applique sur vos revenus imposables. Au Luxembourg, il existe trois classes fiscales définies selon différents critères : Classe 1 Tout célibataire sans enfant à charge ; Toute personne séparée ou divorcée depuis au moins 3 ans, sans enfant à charge. Classe 1A Tout célibataire avec enfant(s) à charge ; Toute personne séparée ou divorcée avec enfant(s) à charge ; Toute personne non mariée de plus de 65 ans ; Toute personne veuve avec ou sans enfant à charge ; Toute personne mariée dont le revenu perçu au Luxembourg est inférieur à 50 % du revenu du ménage. Classe 2 Toute personne mariée dont le revenu perçu au Luxembourg est supérieur à 50 % du revenu du ménage ; Toute personne ayant un contrat de partenariat, pacs ou cohabitation légale entre le 1 er janvier et le 31 décembre de l année (sur demande) ; Toute personne séparée ou divorcée depuis moins de 3 ans ; Toute personne veuve depuis moins de 3 ans. Si vous faites partie de la classe 1A parce que vous êtes célibataire, divorcé(e) ou veuf / veuve avec enfant(s) à charge, vous pouvez, lors de votre rentrée de déclaration d impôt annuelle, demander un crédit d impôt monoparental équivalant à 62,50 EUR par mois. N hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller fiscal afin de gérer au mieux votre déclaration. Il vous aide dans votre déclaration et vous informe sur ce qui est déductible et ce qui ne l est pas. Vous pouvez également consulter le site Internet 17

18

19 Étape N 4 Bénéficiez de déductions ficales. Afin de soutenir entre autres la constitution d une épargne pension, d encourager la consommation et de faciliter l accès à la propriété, le législateur luxembourgeois a mis en place un ensemble de dispositifs fiscalement avantageux. Pour vous permettre de profiter au mieux de ces dispositifs, la BIL vous offre la possibilité de souscrire à différents produits fiscalement déductibles vous permettant de réduire vos revenus imposables. Les plafonds de déductions fiscales mentionnés ci-après sont consultables sur

20 Les contrats d assurance-vie L épargne «Juvena» est un placement moderne sous forme d assurance-vie qui permet à votre enfant de bénéficier d un appui financier appréciable lorsqu il fera ses premiers pas dans la vie active. «Juvena» assure le paiement d un capital vie garanti majoré d une participation aux bénéfices au terme fixé par le contrat si l enfant protégé est en vie à cette date. Ce même capital est garanti en cas de décès de l adulte assuré principal avant le terme fixé par le contrat, la compagnie d assurance prenant alors en charge le paiement des primes. L assurance peut être souscrite par tout adulte, elle n est pas limitée aux parents de l enfant. En cas de décès de l enfant protégé avant le terme fixé par le contrat, l assuré principal récupère un capital correspondant à la somme des primes annuelles versées capitalisées à 3 % par année entière. Les primes versées dans le contrat «Juvena» peuvent être déduites au maximum de 672 EUR par an et par personne faisant partie du ménage. De plus, au terme du contrat, le capital versé est exempté d impôts. La souscription du contrat doit être de minimum 10 ans. Les contrats de prévoyance vieillesse Les assurances prévoyance vieillesse ne sont pas visées par la retenue d impôt à la source luxembourgeoise. De plus, au terme du contrat, les prestations que vous recevez sous forme de rente viagère et / ou de capital bénéficient d un traitement fiscal favorable. En effet, sous certaines conditions, 50 % des prestations peuvent être exonérées d impôts. Les contrats de prévoyance vieillesse vous permettent également de réduire votre base imposable. Les montants déductibles annuellement varient de à EUR selon votre âge au 1 er janvier de l année d imposition : Si vous êtes marié, votre conjoint peut bénéficier des mêmes avantages en souscrivant un deuxième contrat. âge accompli du souscripteur au début de l année d imposition Moins de 40 ans De 40 à 44 ans De 45 à 49 ans De 50 à 54 ans De 55 à 74 ans Déduction fiscale maximale EUR par an EUR par an EUR par an EUR par an EUR par an Pension Plus En souscrivant un contrat Pension Plus, vous vous constituez un capital complémentaire sur mesure en choisissant votre mode de versement et votre stratégie d investissement. Alizéa Le contrat Alizéa vous permet de préparer votre retraite en choisissant une pension complémentaire à rendement garanti. Vous pouvez choisir la fréquence de vos primes (semestrielles, trimestrielles ou mensuelles). Grâce à un taux d intérêt fixe sur toute la durée du contrat et à une participation aux bénéfices, vous construisez progressivement votre capital retraite en toute sérénité. En cas de décès du preneur d assurance avant la fin du contrat, les bénéficiaires recevront immédiatement le capital décès prévu lors de la souscription. Vous pouvez également souscrire à l assurance complémentaire contre le risque d invalidité et de décès suite à un accident. 20

21 Les contrats d épargne logement La BIL vous propose le compte épargne-logement Wüstenrot. Celui-ci vous permet d épargner pour financer vos achats immobiliers, tout en bénéficiant de déductions fiscales intéressantes. Lors de votre prêt hypothécaire, vous profitez ainsi d un taux fixe avantageux, défini dès la signature du contrat. Les cotisations versées dans le cadre du contrat Wüstenrot peuvent être déduites à concurrence d un montant annuel de 672 EUR par personne faisant partie du ménage. Pour cela, vous devez avoir souscrit au contrat pour une durée minimale de 10 ans, période durant laquelle vous avez néanmoins la possibilité d utiliser les fonds épargnés pour le financement de vos projets immobiliers. À la fin du contrat, vous pouvez utiliser l ensemble de votre épargne à votre guise, par exemple pour financer les études de vos enfants. situation familliale Célibataire Couple sans enfant Famille avec 1 enfant Famille avec 2 enfants Pour chaque autre enfant Déduction fiscale annuelle sans conjoint 672 EUR EUR EUR EUR 672 EUR Les plafonds pour les déductions concernant les assurances-vie, prévoyance vieillesse et épargne logement sont cumulables. Les intérêts créditeurs générés par votre épargne logement ne sont pas soumis à la retenue à la source libératoire de 10 %. Ils doivent en revanche être mentionnés dans votre déclaration fiscale. Les intérêts débiteurs résultant d un prêt à la consommation Les intérêts débiteurs en relation avec un prêt contracté pour financer l achat d une voiture, des études, des vacances etc. sont déductibles à concurrence d un montant annuel de 336 EUR par an et par personne faisant partie du ménage. Cette déduction est également valable pour les intérêts débiteurs des prêts immobiliers, avec des plafonds sensiblement augmentés. La Banque vous envoie automatiquement en début d année les certificats d intérêts débiteurs à joindre à votre déclaration fiscale afin de bénéficier de cette déduction. Pour plus d informations, contactez votre Responsable de relation qui vous guidera efficacement dans vos démarches. 21

22

23 Étape N 5 OPTIMISEz la rentabilité de votre portefeuille titre.

24 Pays cosmopolite, agréable à vivre, bénéficiant d un important niveau de vie et situé au cœur de l Europe, le Luxembourg propose également de nombreux véhicules d investissements attractifs et une politique généreuse en matière de portefeuille titres. Un portefeuille titres correspond à l ensemble des titres tels que les actions ou les obligations, qu une personne physique ou morale détient auprès d institutions financières. Les revenus provenant de ces titres (revenus de capitaux mobiliers) sont imposables au Luxembourg en fonction de la législation y applicable. Ils peuvent également être soumis à une retenue à la source prélevée par le pays d où ils sont issus. La BIL vous facilite la réalisation de votre déclaration fiscale grâce au service Tax Report. Avec les services Tax Relief et Tax Reclaim, vous profitez également des retenues à la source les plus favorables à votre situation. Tax Report Le rapport fiscal est un document servant de support pour votre déclaration fiscale. Établi par la banque, il respecte la structure de la déclaration pour vous faciliter la procédure. Il ne concerne que les revenus globaux générés par des produits financiers classiques (intérêts sur compte, dividendes d actions, etc.). En cas de co-titularité, la répartition des revenus imposables doit être effectuée directement par les titulaires dans leur déclaration fiscale. Tax Relief et Tax Reclaim Si vous recevez des revenus de dividendes et / ou d intérêts de certains pays étrangers, la BIL vous permet, via son service Tax Relief, de bénéficier directement de taux de retenue à la source réduits si ces pays ont signé une convention fiscale avec le Luxembourg. Vous évitez ainsi une double imposition ou obtenez le taux d imposition le plus favorable. De plus, nous nous occupons de remplir les documents administratifs nécessaires. Dans le cas où le service Tax Relief n est pas possible (pour l Allemagne par exemple), nous mettons en place un mécanisme de récupération d une partie des retenues à la source (différence entre le taux de droit interne et le taux conventionnel). Taux prévus par le droit interne Taux conventionnels Pays Intérêts Dividendes Intérêts Dividendes Tax Relief Luxembourg 10 % 15 % - - Belgique 25 % 25 % 15 % 15 % France 0 % 30 % 10 % 15 % Tax Reclaim Allemagne 0 % 26,375 % 0/15 % 15 % Bon à savoir Le législateur vous accorde une exonération d impôt de EUR par an sur les revenus de capitaux mobiliers à mentionner dans votre déclaration fiscale, tels que les dividendes d actions et le cas échéant, les coupons d obligations. Ce montant est doublé dans le chef des époux imposables collectivement. 24

25 25

26

27 Étape N 6 anticipez l imposition de vos plus-values.

28 La plus-value correspond à la différence entre le prix de vente et le prix d achat d un bien, d actions ou d autres titres, la vente de participations détenues dans des sociétés luxembourgeoises (par exemple société de capitaux ou société coopérative) ou dans des sociétés de droit étranger. Les plus-values d actions ou d autres titres Les plus-values réalisées par un contribuable résident pour la gestion de son patrimoine privé sont imposables si le délai de détention ne dépasse pas 6 mois et 1 jour. Elles doivent être renseignées dans la déclaration d impôts sur le revenu. Pour plus d informations, rendez-vous sur le site Les plus-values immobilières La vente ou l échange d un immeuble du patrimoine privé d un contribuable est soumis à des obligations fiscales, que cela concerne un bien situé sur le territoire luxembourgeois ou à l étranger. La plus-value provenant de la vente d un immeuble est soumise à un traitement fiscal différent selon que le bien est détenu depuis plus ou moins de deux ans. La plus-value résultant de la vente de la résidence principale est en principe exemptée d impôt. 28

29 29

30

31 Étape N 7 planifiez la transmission de votre patrimoine.

32 La planification successorale est une matière sensible. Elle touche aux personnes que vous aimez et que vous souhaitez protéger, à ce que vous avez bâti et voulez préserver. Les solutions de transmission de patrimoine sont déterminées par votre situation personnelle et patrimoniale, ainsi que par vos souhaits en matière de transmission. Il est également important d anticiper la transmission des avoirs situés à l étranger. Ici encore, le Luxembourg vous propose des dispositifs compétitifs et la BIL vous permet d en tirer le meilleur pour vous et vos proches. La législation luxembourgeoise en matière de succession Lors d un décès, la succession s ouvre au lieu du dernier domicile du défunt. Si la succession s ouvre au Luxembourg, la loi luxembourgeoise s applique à l exception des deux cas suivants : Les immeubles qui sont toujours régis par la loi du lieu de leur situation ; Les agents diplomatiques, les fonctionnaires de l UE, etc. qui ont établi leur résidence au Luxembourg ont cependant leur domicile fiscal, du point de vue du paiement des droits de succession, établi dans leur pays d origine. Les biens immobiliers situés à l étranger sont exonérés d impôts au Luxembourg. Ils peuvent cependant être taxés dans le pays où se situe l immeuble. La base imposable Sont imposables dans le cadre d une succession : Le montant net de la succession recueilli par chaque héritier diminué de sa part de dettes ; Les donations non enregistrées et effectuées dans l année qui précède le décès ; Les sommes, valeurs reçues par stipulation pour autrui qui sont considérées comme recueillies à titre de legs. Il s agit des sommes ou valeurs que le défunt s est engagé de son vivant à donner ou engager pour une personne tierce. En principe, la valeur vénale d un bien est valorisée au jour du décès. Les taux en cas de succession sans testament Les taux d imposition varient en fonction du degré de parenté et du montant de la part nette recueillie. Il est de : 5 % à 16 % entre époux sans enfant commun, et non mariés sous le régime de la communauté universelle ; 6 % à 19,2 % entre frères et sœurs ; 9 % à 28,8 % entre oncles / tantes et neveux / nièces ; 10 % à 32 % entre grands-oncles / grands-tantes et petits-neveux / petites-nièces ; 15 % à 48 % entre autres personnes. Au-delà de la part légale, il se situe : En ligne directe, de 2,5 % à 8 % sur la quotité disponible et de 5 % à 16 % pour ce qui excède cette quotité ; Dans les autres cas, de 15 % à 48 %. En cas de legs aux communes, ASBL, Fondations, etc., un taux unique de 4 % s applique. 32

33 La donation Toute donation doit être faite par acte notarié et est donc soumise à la perception de droits d enregistrement. Les donations par don manuel ou par donation indirecte, sans acte notarié et donc sans perception de droits d enregistrement, sont possibles pour les biens meubles uniquement. Tarifs Les droits d enregistrements se montent à : 0 % si pas d enregistrement, quel que soit le degré de parenté ; 1,8 % en ligne directe, sans dispense de rapport, 2,4 % avec dispense de rapport ; 4,8 % entre époux et partenaires liés depuis au moins 3 ans par une déclaration de partenariat ; 4,8 % pour les libéralités faites aux communes, ASBL, Fondations, etc. ; 6 % entre frères et sœurs ; 8,4 % entre oncles / tantes et neveux / nièces ; 8,4 % entre beau-père / belle-mère et gendre / belle-fille ; 9,6 % entre grands-oncles / grands-tantes et petits-neveux / petites-nièces ; 14,4 % entre tous parents d un degré supérieur, entre personnes non parentes ; Donation immobilière : taux ci-dessus majorés de 1 % de droit de transcription (enregistrement obligatoire). Selon votre situation personnelle, la donation vous permet donc d établir votre succession avec une imposition moindre que dans le cadre d une succession légale. La succession internationale En cas de décès, une succession s ouvre au lieu du dernier domicile du défunt, ce qui détermine la loi applicable à la succession. Il y a donc une possible imposition : Dans le pays de résidence des bénéficiaires ; Dans le pays de situation des immeubles ; En cas d absence de convention fiscale (risque de double imposition). Il est important de vérifier s il existe des moyens d optimisation de la transmission de patrimoine tels que le démembrement et le testament, voire des donations afin de limiter une éventuelle imposition. 33

34

35 Au Luxembourg, certains dons et libéralités sont déductibles en tant que dépenses spéciales. Il s agit notamment des dons versés à des organismes reconnus d utilité publique ou à des organisations non gouvernementales (ONG) reconnues. Pour être déductibles en tant que dépenses spéciales, les libéralités versées auprès d un ou de plusieurs organismes ne peuvent pas dépasser 20 % du total de vos revenus nets, avec un maximum de EUR. Par ailleurs, la déductibilité n est appliquée que si le total annuel des dons est égal ou supérieur à 120 EUR. Étape N 8 pensez aux dons.

36

37 Vos questions, nos réponses Check-list : n avez-vous rien oublié? Quelques adresses utiles

38 Vos questions, nos réponses Veuillez trouver ci-après un petit récapitulatif des questions les plus fréquemment posées dans le cadre d une résidence fiscale au Luxembourg. Déclaration d impôts Quand et à qui dois-je déposer ma déclaration d impôt? Votre déclaration d impôt sur le revenu ainsi que les documents justificatifs y liés doivent être déposés au bureau d imposition compétent au plus tard pour le 31 mars de l année suivant l année d imposition. Suis-je obligé de faire ma déclaration d impôt sur le revenu? L obligation de déposer une déclaration d impôt dépend généralement de votre catégorie de revenus et de votre situation fiscale. Vous êtes donc dans l obligation de remplir votre déclaration si vous êtes soumis(e) à une imposition par voie d assiette. Vous devez effectuer une déclaration pour l impôt sur le revenu lorsque : Le revenu imposable excède EUR ; En cas de cumul de plusieurs rémunérations passibles de retenue d impôt sur les salaires et pensions, le revenu imposable est supérieur à EUR pour les classes d impôt 1 et 2, ou supérieurs à EUR pour la classe 1A. Cela se produit notamment lorsqu un employé a simultanément plusieurs contrats de travail, si les époux imposables collectivement exercent tous deux une activité salariée, ou encore si l un des deux époux travaille et que l autre reçoit une pension de retraite ; Le revenu imposable excède EUR et qu il comprend pour plus de 600 EUR de revenus non soumis à la retenue d impôt ; Le revenu imposable est composé en partie ou entièrement de salaires, de pensions, ou de rentes exemptés de retenue d impôt (pensions payées par des caisses étrangères ou salaires perçus d un employeur à l étranger) ; Les revenus nets de capitaux mobiliers passibles d une retenue à la source excèdent EUR ; Le contribuable résident a demandé à être imposé collectivement avec son conjoint non-résident et a obtenu provisoirement la classe d impôt 2 ; Le revenu imposable comprend plus de EUR nets de tantièmes ou de redevances ; Le contribuable est invité par l administration à remplir une déclaration d impôt sur le revenu. Même si vous n êtes pas dans l obligation d établir votre déclaration d impôt, vous pouvez tout de même le faire afin obtenir le remboursement d un excédent d impôt retenu à la source ou des déductions liées à l acquisition de certains produits fiscaux (assurance-vie par exemple). 38

39 Que faire si je ne peux déposer une déclaration d impôt sur le revenu? Dans le cas où vous ne remplissez pas les conditions permettant de remettre une déclaration pour l impôt sur le revenu, vous pouvez introduire une demande de régularisation de l impôt sur les salaires par décompte annuel. Vous pourrez ainsi éventuellement obtenir la révision de l excédent d impôt retenu à la source. Le décompte annuel doit être déposé auprès du bureau RTS compétent au plus tard le 31 décembre de l année suivant l année d imposition. Si j effectue une déclaration d impôt cette année, dois-je en refaire une l année prochaine? Si vous n êtes plus soumis à l obligation de faire votre déclaration d impôt, vous pouvez y renoncer. Vous devez simplement en informer l Administration des Contributions Directes. Mes revenus étrangers inclus dans ma déclaration d impôt sont-ils imposables au Luxembourg? Vos revenus étrangers sont considérés comme non-imposables. L Administration des Contributions Directes en tient cependant compte pour déterminer le taux d imposition moyen appliqué à vos revenus luxembourgeois. Puis-je être imposé collectivement avec mon partenaire légal? Oui. Depuis 2008, de la même façon qu un couple marié, les partenaires légaux peuvent être imposés collectivement. Il vous suffit d en faire la demande conjointe dans votre déclaration d impôt. Déductions fiscales Puis-je bénéficier de déductions fiscales sur mes produits d épargne? Lorsque vous souscrivez à un produit d épargne faisant partie des produits fiscaux, les primes effectivement versées au cours de l année d imposition sont déductibles, selon des plafonds définis pour chaque type de produit. Pour cela, il vous suffit de joindre à votre déclaration d impôts une attestation reprenant les différents versements effectués pour l année d imposition. Cette attestation vous est délivrée par l organisme auquel vous avez souscrit un produit fiscal. Puis-je déduire mes autres assurances, telles que l assurance incendie, assurance voiture, etc.? Les assurances privées telles que les assurances liées à votre habitation (incendie, vol, etc.) ne peuvent être déduites fiscalement. En ce qui concerne votre assurance voiture, la prime Responsabilité Civile (RC) est déductible alors que la prime CASCO ne l est pas. 39

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

décès d un proche Comment gérer les démarches bancaires et financières? Vous avant tout

décès d un proche Comment gérer les démarches bancaires et financières? Vous avant tout décès d un proche Comment gérer les démarches bancaires et financières? Vous avant tout Le décès d un proche est une épreuve difficile à traverser, notamment lorsqu il survient de façon inattendue. S

Plus en détail

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R

013 2 luxembourg : fiscalité des personnes physiques F R 2013 LUXEMBOURG : FISCALITé des personnes physiques F R Classe d impôts sans enfant Avec enfant(s) à charge Âgé d au moins 64 ans au 1 er janvier Célibataire 1 1a 1a Marié/ Partenaire 2 2 2 Séparé 1 1a

Plus en détail

Divorce ou séparation Que deviennent vos avoirs bancaires? Vous avant tout

Divorce ou séparation Que deviennent vos avoirs bancaires? Vous avant tout Divorce ou séparation Que deviennent vos avoirs bancaires? Vous avant tout Une séparation ou un divorce va généralement de pair avec des émotions intenses. Le risque de se perdre dans toutes les démarches

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION GUIDE PRATIQUE SUCCESSION Vous venez d'hériter. Il s'agit d'une situation difficile et douloureuse pour laquelle diverses démarches doivent être faites. Les questions que vous vous posez sont nombreuses

Plus en détail

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg _ FR PLANIFICATION SUCCESSORALE La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale La planification successorale au Grand-Duché de Luxembourg Planification successorale

Plus en détail

PREMIER EMPLOi Comment réussir votre entrée dans la vie active? Vous avant tout

PREMIER EMPLOi Comment réussir votre entrée dans la vie active? Vous avant tout PREMIER EMPLOi Comment réussir votre entrée dans la vie active? Vous avant tout Lorsque l on vient d obtenir son premier emploi, on a une multitude de projets à réaliser : logement, voiture, voyage, achats

Plus en détail

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Frontaliers français Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 1 Les impôts sont un mal nécessaire: c est grâce aux impôts que l Etat peut faire fonctionner ses

Plus en détail

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U N O T A I R E S OUVERTURE DE SUCCESSION LISTE DES PIECES A FOURNIR AU NOTAIRE Concernant le défunt : - Deux extraits de son acte de décès, - Livret de famille et

Plus en détail

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC

TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC TRANSFERT DU DOMICILE FISCAL DE FRANCE AU MAROC I DETERMINATION DE LA RESIDENCE Au plan fiscal, les conséquences résultant pour un résident et ressortissant français de son installation au Maroc dépendent

Plus en détail

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte Exposé sur les successions du 26 février 2015 Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte «Les formalités bancaires formalités diverses et déclaration fiscale de succession»

Plus en détail

> Abréviations utilisées

> Abréviations utilisées Aide-mémoire fiscalité des particuliers 2015 > Abréviations utilisées BNC : bénéfices non commerciaux IR : impôt sur le revenu NP : nue-propriété PFL : prélèvement forfaitaire libératoire PVI : plus-value

Plus en détail

Les primes d assurances-maladie et accidents non obligatoires. La déduction est limitée au double de la prime moyenne cantonale, par tranche d âge;

Les primes d assurances-maladie et accidents non obligatoires. La déduction est limitée au double de la prime moyenne cantonale, par tranche d âge; Déductions de primes Les montants versés pour le 1 er pilier sont entièrement déductibles du revenu. Les montants versés pour le 2 ème pilier sont entièrement déductibles du revenu. Sont déduits du revenu:

Plus en détail

PARTICULIERS FISCALITÉ

PARTICULIERS FISCALITÉ PARTICULIERS FISCALITÉ 2014 SOMMAIRE CE QUI CHANGE EN 2014 p.4 1 - IMPÔT SUR LE REVENU p.6 2 - IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE p.7 3 - REVENUS DE CAPITAUX MOBILIERS p.7 4 - PLUS-VALUES DE CESSION DE

Plus en détail

La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie. Incidences de la réforme de la fiscalité successorale

La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie. Incidences de la réforme de la fiscalité successorale La loi du 21 août 2007 et ses opportunités pour l Assurance Vie Incidences de la réforme de la fiscalité successorale Sommaire Grandes lignes de la réforme : - Exonération des successions entre époux ou

Plus en détail

Lundi 8 octobre 2007. Nancy. Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008?

Lundi 8 octobre 2007. Nancy. Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008? Lundi 8 octobre 2007 Nancy Comment optimiser l organisation de votre patrimoine grâce à la loi TEPA et au projet de Loi de Finances 2008? Frédéric Gros Directeur Nancy Élise Moras Ingénieur patrimonial

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013)

Votre résidence fiscale est en France. B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour mai 2013) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial global que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS LA FISCALITE DES SUCCESSIONS La succession est assujettie à une fiscalité et peut générer des droits de succession. Les droits de succession sont calculés sur l actif net recueilli par chaque héritier

Plus en détail

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG

Frontaliers français. Je travaille. au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Frontaliers français Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 1 Les impôts sont un mal nécessaire: c est grâce aux impôts que l Etat peut faire fonctionner ses

Plus en détail

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS

Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Italie IMPOSITION DES RESIDENTS ITALIENS Déductions et crédits d impôt Réductions d impôts Imposition des plus-values Imposition des revenus financiers Régimes spéciaux concernant les expatriés L impôt

Plus en détail

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT

ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT ARTISAN COMMERÇANT CONJOINT Présentation Gan Prévoyance Un spécialiste de la protection sociale complémentaire Depuis plus de 65 ans, Gan Prévoyance est dédiée à la protection sociale, individuelle et

Plus en détail

LE POINT SUR LA FISCALITE DE L ASSURANCE-VIE

LE POINT SUR LA FISCALITE DE L ASSURANCE-VIE LE POINT SUR LA FISCALITE DE L ASSURANCE-VIE (Art L 136-7-II du code de la sécurité sociale ; Art 125-0 A, 757 B et 990 I du code général des impôts; Instructions Bulletin Officiel des Impôts n 16 du 23

Plus en détail

Les cohabitants et l immobilier

Les cohabitants et l immobilier Les cohabitants et l immobilier 3Des cohabitants non mariés achetant ensemble un terrain à bâtir ou une habitation acquièrent ce bien en copropriété. Cela veut dire que le terrain ou l habitation appartient

Plus en détail

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte

L essentiel sur L ASSURANCE VIE. Fonds en euros. Fiscalité. Unités de compte L ASSURANCE VIE L essentiel sur Fiscalité Fonds en euros Unités de compte Qu est ce que c est? Un produit d épargne à moyen et long terme L assurance vie sert à épargner et faire fructifier son capital,

Plus en détail

Fiscalité de l asbl - 2010 - Service Public Fédéral FINANCES

Fiscalité de l asbl - 2010 - Service Public Fédéral FINANCES L UNION FAIT LA FORCE Fiscalité de l asbl - 2010 - Service Public Fédéral FINANCES Contenu Impôt des personnes morales ou impôt des sociétés 4 Impôt des personnes morales 5 Impôt des sociétés 9 TVA 10

Plus en détail

Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt

Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt Vous orienter pour la gestion des capitaux du défunt Les obligations fiscales Droits de succession à régler dans les 6 mois La déclaration de succession est une étape importante du règlement d une succession.

Plus en détail

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale Centre Communal d Action Sociale 01.34.90.89.73 Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale - Livret de Famille

Plus en détail

1. Donation B. 1.1.1. Introduction

1. Donation B. 1.1.1. Introduction 1. Donation 1.1. Aspect civil 1.1.1. Introduction On parle souvent de planification successorale sous un angle purement fiscal et des avantages financiers qui en découlent. Certes ils peuvent parfois être

Plus en détail

LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME

LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME LES VALEURS MOBILIERES LA FISCALITE DES PLACEMENTS A LONG TERME Une note de Riviera Family Office Mise à jour : juillet 2004 Les principaux avantages fiscaux des valeurs mobilières Aucune imposition sous

Plus en détail

Succession L un de vos proches est décédé

Succession L un de vos proches est décédé Succession L un de vos proches est décédé Qui hérite? Dans quelle proportion? Quel en est le coût? Votre notaire est là pour vous aider et vous assister dans les opérations successorales que vous aurez

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant

Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant Janvier 2015 Le cadre fiscal et social de l épargne salariale pour l épargnant France métropolitaine et D.O.M. (hors Mayotte) BANQUE DE GRANDE CLIENTÈLE / ÉPARGNE ET ASSURANCE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS

Plus en détail

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint Les régimes matrimoniaux et la protection financière du Conjoint Le jeudi 28 novembre 2013 de 18h30 à 20h30, au Château de Brindos, 1 Allée du château à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection

Plus en détail

Plus-values immobilières des particuliers

Plus-values immobilières des particuliers > Fiscalité patrimoniale Fiscalité personnelle Plus-values immobilières des particuliers Abattement pour durée de détention Abattement identique pour tous les biens >> Abattement pour durée de détention

Plus en détail

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE

LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE LE GUIDE DE LA TRANSMISSION DE PATRIMOINE Groupe Eyrolles, 2006 ISBN : 2-7081-3467-1 Chapitre 1 LES RELATIONS BANCAIRES : COMPTES, COFFRE, EMPRUNTS Le compte courant Les comptes courants

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France

Votre résidence fiscale est en France Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour 30 août 2011) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE

L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE L IMPOT DE SOLIDARITE SUR LA FORTUNE Introduction L impôt de solidarité sur la fortune est un impôt annuel dû par les personnes physiques détenant un patrimoine net supérieur à 790 000 au 1 er janvier

Plus en détail

Transmettre son patrimoine :

Transmettre son patrimoine : Transmettre son patrimoine : quelques repères pour y voir plus clair Paris, Espace Actionnaires 11/12/2014 l Webconférence En cas de difficultés techniques, n hésitez pas à joindre l un des 2 numéros suivants:

Plus en détail

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal»

Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Le plafonnement des impôts directs : mise en place du «bouclier fiscal» Ce qu il faut retenir Article 74 de la loi de finances pour 2006 Dans la situation actuelle, il peut arriver que le montant total

Plus en détail

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale :

Documents à fournir en fonction de votre situation familiale, financière et patrimoniale : 2012-1 MERCI DE REMETTRE VOTRE DOSSIER COMPLET A LA SECTION CONSULAIRE DE L AMBASSADE SUR RENDEZ-VOUS UNIQUEMENT (TEL. 44 02 17 34) AU PLUS TARD LE 30 SEPTEMBRE 2012 Documents à fournir quelle que soit

Plus en détail

Les délais à respecter

Les délais à respecter Les délais à respecter Dans les 24 heures Contacter les pompes funèbres et organiser les obsèques Si le défunt a souscrit une assurance Garantie obsèques au Crédit Agricole*, prévenir Assistance Obsèques

Plus en détail

LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010

LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010 LES PRINCIPAUX CHIFFRES USUELS EN MATIERE DE PATRIMOINE ANNEE 2010 DROITS D ENREGISTREMENT (donation, succession et ISF) 1. PRINCIPAUX ABATTEMENTS 2. TARIFS SUCCESSIONS ET DONATIONS EVALUATION DES BIENS

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Septembre 2011 2011 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire I Petits-enfants venant à une succession par suite de la renonciation de leur auteur, enfant unique : impossibilité d appliquer l abattement

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS GUIDE PRATIQUE DE LA SCI MISES A JOUR et COMPLEMENTS D'INFORMATIONS Les présentes mises à jour concernent le quatrième tirage 2000. PACS ( Pacte civil de solidarité ) - Page 6 Le régime applicable entre

Plus en détail

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès

Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse. Professionnels libéraux. Votre guide de. l invalidité-décès Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d Assurance Vieillesse Professionnels libéraux Votre guide de l invalidité-décès 2013 Afin de vous permettre de comprendre le SOMMAIRE La cotisation du régime

Plus en détail

Parlons Assurance-vie

Parlons Assurance-vie Parlons Assurance-vie Aléa : événement incertain lié au risque assuré par le contrat. Arbitrage : possibilité de modifier la répartition entre les différents supports de placement des primes. Arrérage

Plus en détail

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles transmettre www.notaires.paris-idf.fr Transmettre «Donner c est donner». La donation est un acte important car le donateur transmet immédiatement et définitivement la propriété des

Plus en détail

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013

Réunions patrimoniales Janvier Février 2013 Réunions patrimoniales Janvier Loi de Finances pour 2013 et 3 ème Loi de finances Rectificative pour 2012 Le présent document vous est transmis à titre personnel, il a été réalisé sur la base de l environnement

Plus en détail

Les plus values à la cessation d activité

Les plus values à la cessation d activité Les plus values à la cessation d activité Les quatre régimes d exonération des plus values Plus-values professionnelles - cas général Depuis le 1er janvier 2006, le bénéfice de l exonération est réservé

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 Dossiers à compléter et à déposer au service social du Consulat Général de France avant le 28 fevrier 2014 Pour tout renseignement complémentaire, contactez Mme DENIS Assistante

Plus en détail

22 - Crédits aux particuliers...34 23 - Assurance emprunteur...35 24 - Crédit à la consommation...36 25 - Surendettement...38

22 - Crédits aux particuliers...34 23 - Assurance emprunteur...35 24 - Crédit à la consommation...36 25 - Surendettement...38 Le couple SOMMAIRE 1 - Mariage, Pacs, concubinage : que choisir?... 6 2 - Choix du régime matrimonial... 7 3 - Divorce... 8 4 - Prestation compensatoire... 9 5 - Gestion des biens du mineur...10 6 - Gestion

Plus en détail

Mon épargne mon patrimoine. Une épargne, des projets

Mon épargne mon patrimoine. Une épargne, des projets Mon épargne mon patrimoine Une épargne, des projets Une épargne, des projets, toutes les solutions sont au Crédit Mutuel Que vous souhaitiez vous constituer une épargne disponible, un capital pour préparer

Plus en détail

Acquisition résidence secondaire Comment financer votre projet? Vous avant tout

Acquisition résidence secondaire Comment financer votre projet? Vous avant tout Acquisition résidence secondaire Comment financer votre projet? Vous avant tout Acquérir une résidence secondaire peut parfois être le rêve d une vie. À la mer, à la montagne ou à la campagne, chacun

Plus en détail

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG 2.03 Cotisations Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI)

Plus en détail

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit

Donations, successions. Droits de mutation à titre gratuit Donations, successions Droits de mutation à titre gratuit Août 2012 Henry Royal 1 Tél : 01 47 68 96 92 contact@royalformation.com www.royalformation.com Territorialité I. - Exonérations des droits de mutation

Plus en détail

capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était.

capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était. capital vie L assurance-vie qui s adapte à toute situation L assurance n est plus ce qu elle était. Vous avez des projets d épargne? L assurance-vie est la solution qui s adapte à tous vos besoins L ASSURANCE-VIE

Plus en détail

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION

DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION DEDUCTION FRAIS REELS/FRAIS FORFAITAIRES TABLEAU COMPARATIF IMPOT A LA SOURCE/DECLARATION 2012 Données indicatives. Se reporter au guide de l administration fiscale pour toutes précisions Catégorie de

Plus en détail

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC

Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

Toutes les facettes de l assurance vie

Toutes les facettes de l assurance vie Toutes les facettes de l assurance vie Les avantages de l assurance vie Que vous ayez ouvert votre contrat d assurance vie en vue d épargner pour un projet futur, de vous constituer un complément de revenu

Plus en détail

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013

Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Sources : Mesures patrimoniales de la loi de finances 2014, de la loi de finances rectificatives pour 2013 Loi de finances 2014 : http://www.assembleenationale.fr/14/ta/ta0267.asp Loi de finances rectificatives

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

Fiscalité patrimoniale

Fiscalité patrimoniale Fiscalité patrimoniale Suggestions pour une future réforme fiscale Commission parlementaire mixte sur la réforme fiscale 18 novembre 2013 François Parisis Maître de conférences Plan Préambule : quel pourrait

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Documents à fournir quelle que soit votre situation : Formulaire de demande de bourse dûment complété et signé Livret de famille Carte d inscription au registre des Français

Plus en détail

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables

Sommaire. La famille. L immobilier. Le couple. La gestion des biens du couple. La séparation. La gestion des biens des mineurs et des incapables Sommaire La famille Le couple 1. Union 12 2. Mariage, Pacs, concubinage : que choisir? 13 La gestion des biens du couple 3. Biens meubles et immeubles 15 4. Régime primaire 17 5. Choix du régime matrimonial

Plus en détail

Actualité fiscale / Novembre 2011

Actualité fiscale / Novembre 2011 Actualité fiscale / Novembre 2011 L année 2011 comporte un flot législatif important, ceci par quatre lois de finances rectificatives mais également le projet de loi de finance pour 2012 à venir. 1 e Loi

Plus en détail

Dans leur pratique quotidienne, les notaires peuvent rencontrer certaines difficultés relatives notamment à :

Dans leur pratique quotidienne, les notaires peuvent rencontrer certaines difficultés relatives notamment à : VERVANDIER Pierre-Luc - pierre-luc.vervandier@notaires.fr Réponse du Conseil supérieur du notariat à la consultation publique de la Commission européenne sur les approches possibles pour lever les obstacles

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

II. - Dispositions du projet de loi

II. - Dispositions du projet de loi Le développement de l économie passe en priorité par la réhabilitation du travail comme moyen de procurer aux salariés un meilleur confort de vie et de relancer la machine économique. Le confort de vie,

Plus en détail

Table des matières. L ingénierie patrimoniale dans les relations franco-belges :

Table des matières. L ingénierie patrimoniale dans les relations franco-belges : Table des matières L ingénierie patrimoniale dans les relations franco-belges : perspectives de droit international privé belge Patrick Wautelet 13 I. Les relations patrimoniales entre époux 14 A. Le mariage

Plus en détail

Déclaration de ressources Complément (12 mois)

Déclaration de ressources Complément (12 mois) RETRAITE DE Déclaration de ressources Complément (12 mois) Professionnel libéral (art. L. 643-7 du code de la Sécurité sociale) Salarié du régime général et du régime agricole (art. L. 353-1 et suivants

Plus en détail

Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 111bis / 1 du 11 décembre 2002 CONTRIBUTIONS DIRECTES

Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 111bis / 1 du 11 décembre 2002 CONTRIBUTIONS DIRECTES DIRECTION Circulaire du directeur des contributions DES L.I.R. n 111bis / 1 du 11 décembre 2002 CONTRIBUTIONS DIRECTES L.I.R n 111bis / 1 OBJET : Le régime de prévoyance-vieillesse (article 111bis L.I.R.)

Plus en détail

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable.

Tout dossier incomplet ou ne parvenant pas dans les délais impartis sera irrecevable. BOURSES SCOLAIRES 2011/2012 LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR Les dossiers complétés doivent être déposés personnellement par les familles, uniquement sur rendez-vous, au Secrétariat général du Bureau français,

Plus en détail

Fiches infos du Frontalier belgo-luxembourgeois. Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG

Fiches infos du Frontalier belgo-luxembourgeois. Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Fiches infos du Frontalier belgo-luxembourgeois Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 1 2 Les impôts sont un mal nécessaire: c est grâce aux impôts que l

Plus en détail

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Loi du 16 juillet 2008 modifiant le code des impôts sur le revenu et organisant une fiscalité forfaitaire des droits d auteur et des droits voisins

Plus en détail

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE LES PREMIÈRES DÉMARCHES Devenir tuteur familial Une gestion prudente et avisée Vous venez d être nommé tuteur d un majeur à protéger La tutelle est un régime de

Plus en détail

Retraite. Date de la retraite

Retraite. Date de la retraite Retraite A quelle date vais-je prendre ma retraite? Vaut-il mieux percevoir une rente ou un capital? Dois-je annoncer mon départ à la retraite? A la fin de la vie professionnelle, tout le monde est confronté

Plus en détail

Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs.

Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs. Le Guide de l Héritier Le Crédit Agricole vous assiste : vous trouverez ci-contre des conseils pour vous aider dans la gestion de vos avoirs. Le Crédit Agricole souhaite être à vos côtés dans cette période

Plus en détail

PERP. par Élysée Consulting. Votre épargne pour votre retraite PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE

PERP. par Élysée Consulting. Votre épargne pour votre retraite PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE PERP PLAN EPARGNE-RETRAITE POLULAIRE par Élysée Consulting Votre épargne pour votre retraite SOMMAIRE Bénéficiaires 3 Fonctionnnement du plan 3 Gestion du plan 4 Fiscalité des primes versées 5 Dénouement

Plus en détail

1. Information Personnelle

1. Information Personnelle Q U E S T I O N N A I R E I M P O T D E S P E R S O N N E S P H Y S I Q U E S R E S I D E N T A N N E E D E R E V E N U S 2 0 1 0 A V E N U E D U D I R I G E A B L E 8 1 1 7 0 B R U X E L L E S W W W.

Plus en détail

Assurance vie / Capitalisation Fiche de renseignements confidentiels Personne physique

Assurance vie / Capitalisation Fiche de renseignements confidentiels Personne physique Assurance vie / Capitalisation Fiche de renseignements confidentiels Personne physique A COMPLETER ET A SIGNER PAR LE CONSEILLER ET LE CLIENT DES LE 1 ER EURO INFORMATIONS SUR LE PRODUIT Nom de l assureur

Plus en détail

Réduction d impôt sur le revenu à raison des primes versées

Réduction d impôt sur le revenu à raison des primes versées Assurance-vie Malgré plusieurs réformes restreignant ses avantages fiscaux, l assurance-vie continue de bénéficier d un statut privilégié tant au regard de l impôt sur le revenu que des droits de succession.

Plus en détail

Le conjoint - un statut en mouvement

Le conjoint - un statut en mouvement Le conjoint - un statut en mouvement Constat De nombreuses femmes participent activement à l entreprise ou la société de leur conjoint, contribuant à sa mise en place et à son développement. Environs 85

Plus en détail

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT FISCAL Déclaration des revenus 2014 au titre des revenus 2013 Opérations particulières concernant les coopérateurs

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT FISCAL Déclaration des revenus 2014 au titre des revenus 2013 Opérations particulières concernant les coopérateurs n 7 > 4 avril 2014 info Sommaire > Droit fiscal : déclaration des revenus 2014 au titre des revenus 2013 - opérations particulières concernant les coopérateurs ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT FISCAL Déclaration

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES

QUESTIONS / REPONSES QUESTIONS / REPONSES Peut-on tout acheter avec un crédit personnel? Oui, dans la mesure où le montant du crédit correspond à votre besoin. Jusqu à 75000 maximum, votre prêt personnel peut répondre à tous

Plus en détail

SOMMAIRE. ! Souhaitez-vous des conseils?... 3. ! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5

SOMMAIRE. ! Souhaitez-vous des conseils?... 3. ! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5 SOMMAIRE! Souhaitez-vous des conseils?... 3! Quelles sont les caractéristiques de ma pension d invalidité?... 5! Quelles modifications peuvent intervenir dans le paiement de ma pension?... 8! Quels sont

Plus en détail

Association pour une Ecole Française à Bratislava Caisse de solidarité 2014/2015

Association pour une Ecole Française à Bratislava Caisse de solidarité 2014/2015 1. DESCRIPTION Une caisse de solidarité est constituée chaque année par l Association pour une École Française à Bratislava (AEFB) afin de venir en aide aux familles non françaises qui ne disposent d aucune

Plus en détail

Actualité Juridique & Fiscale

Actualité Juridique & Fiscale Février 2011 2011 Actualité Juridique & Fiscale Sommaire Sommaire I Investissement dans les PME & réduction ISF / IR : l administration durçit sa doctrine II Contrat d assurance vie, acceptation du bénéfice

Plus en détail

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent.

Actualité fiscale. Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. LAZARD FRÈRES GESTION SAS 25, rue de Courcelles 75008 Paris Stéphane JACQUIN Karine LECOCQ Ce document, support d une présentation orale, est indissociable des commentaires qui l accompagnent. Octobre

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE DIRECTION DES SERVICES ADMINISTRATIFS SERVICE POPULATION ET CITOYENNETE SECTEUR ETAT CIVIL INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE Annexe du décret n 2002 1556 du 23 décembre 2002 Ce document est destiné

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

IMPOSITION DES DIVIDENDES DISTRIBUES EN 2012

IMPOSITION DES DIVIDENDES DISTRIBUES EN 2012 IMPOSITION DES DIVIDENDES DISTRIBUES EN 2012 Les lois de finances de la fin 2012 ont modifié sur de nombreux points le mode d'imposition des dividendes des SARL et des EURL à l'i.s S'agissant des dividendes

Plus en détail

Patrimoine franco-isra. israélien : impositions sur le capital

Patrimoine franco-isra. israélien : impositions sur le capital Patrimoine franco-isra israélien : impositions sur le capital Charles SCHEER, Avocat à la Cour, Spécialiste en Droit fiscal, Cabinet SCHEER Hervé OLIEL, Avocat à la Cour, Spécialiste en Droit fiscal, Cabinet

Plus en détail

Sumatra Patrimoine vous présente les dernières mesures fiscales 2011

Sumatra Patrimoine vous présente les dernières mesures fiscales 2011 Sumatra Patrimoine vous présente les dernières mesures fiscales 2011 - Mesures concernant le patrimoine - Mesures concernant l assurance vie - Zoom sur quelques dispositions du Projet de Loi de Finances

Plus en détail

MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE

MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE 2 Sommaire Comprendre et anticiper sa succession Pour protéger vos proches, il est essentiel de préparer votre succession. Cette démarche, si elle est anticipée,

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé

Aide pour une complémentaire santé Aide pour une complémentaire santé Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir l Aide pour une complémentaire santé, une présentation du dispositif, une demande à compléter,

Plus en détail

Type d assurance-vie. Garanties Garanties principales :

Type d assurance-vie. Garanties Garanties principales : Fiche Info Financière assurance-vie pour des assurances liées à des fonds d investissement Optilife 2 Luxembourg Type d assurance-vie Garanties Garanties principales : Optilife 2 Luxembourg est un contrat

Plus en détail