L école au défi de la culture informationnelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L école au défi de la culture informationnelle"

Transcription

1 Colloque CDDP de Tours, 29 mai 2008 L école au défi de la culture informationnelle Alexandre Serres URFIST de Rennes A. Serres,

2 En guise de plan : cinq types de défis Le défi «civilisationnel» : l innovation permanente Les défis «médiologiques» : révolution informationnelle et savoir numérique Les défis de la nouvelle économie de l information Les défis des valeurs et des usages : «culture numérique» et mésusages Les défis éducatifs : culture et didactique de l information A. Serres,

3 En introduction Ambiguïtés du consensus autour de la formation des élèves à l information Recenser et prendre la mesure des défis et questions Partir des contradictions «médiologiques» entre l école et la révolution numérique Distinguer selon la nature irréductible ou non des contradictions A. Serres,

4 1/ Le défi civilisationnel : l innovation permanente Un contexte indépassable «Nous sommes entrés dans l ère de l innovation permanente» (B. Stiegler) Un symptôme : brevets déposés en 2007! «La grande nouveauté de notre monde contemporain est la valorisation sans précédent de l inédit, du changement, du nouveau. La transformation l emporte symboliquement sur la permanence, la rupture sur la continuité, serait- ce au prix parfois de l instabilité et d un sentiment d insécurité.» (Rapport mondial de l UNESCO A. Serres,

5 1/ Le défi civilisationnel : l innovation permanente Inadaptation du «discours de l adaptation» Deux contradictions majeures : Temps de l innovation / temps de l école : Impasse de la course-poursuite derrière l innovation Logique de l innovation / logique de la transmission Problème (aporie?) de la question des contenus : «nous préparons actuellement des étudiants pour des métiers et des technologies qui n existent pas encore afin qu ils puissent résoudre des problèmes dont nous n avons encore aucune notion» Pour la culture informationnelle : Innovation permanente comme argument pour recentrage sur notions stables A. Serres,

6 2.1 Les défis «médiologiques» de la révolution informationnelle Choc des temporalités : Opposition temps réel / temps différé, vitesse/lenteur Pression de la vitesse, de l exigence de résultats L évaluation de l information comme éloge de la lenteur Crise de l attention : Effondrement de la «deep attention» Passage à «l hyper attention» Mutation générationnelle A. Serres,

7 2.1 Les défis «médiologiques» de la révolution informationnelle Crise des médiations, de l autorité : Fin du monopole du savoir par les institutions, les experts, etc. Remise en cause des médiateurs, des professionnels de l information et du savoir Accentuation de la «crise de l autorité» et de la transmission A. Serres,

8 2.2 Les défis «médiologiques» du savoir numérique Les techniques de l écriture comme pharmakon : poison, remède et bouc émissaire Considérer les TIC comme nouveau pharmakon : à la fois problème et solution Exemple du web 2.0 : À la fois source d immenses dangers et d immenses potentiels A. Serres,

9 2.2 Les défis du savoir numérique : le pharmakon Wikipedia Du côté du remède : Savoir collectif : Utopie d un savoir démocratique, force de la masse des contributeurs... Savoir hypertextuel : Pas «d ordre du savoir» imposé, thèmes et articles choisis librement, pas de hiérarchie Savoir en constante réorganisation : Modifications permanentes, enrichissement des articles Savoir «en temps réel», sur l actualité : Wikipedia comme nouveau média A. Serres,

10 2.2 Les défis du savoir numérique : le pharmakon Wikipedia Du côté du poison : Savoir collectif : validé par la communauté et non par les experts : problème de la fiabilité, de la qualité Savoir hypertextuel, «libre»? : absence de hiérarchisation, problème du relativisme généralisé, de la représentation des connaissances Savoir du temps présent : Superficialité, pression des modes, des idéologies, des goûts du jour Savoir actualisé : pression de la vitesse, du temps réel A. Serres,

11 2.3 Les défis du savoir numérique : les «info-pollutions» Plusieurs types «d info-pollutions» : La surabondance La désinformation (rumeurs ) Changement d échelle de la désinformation La contamination (sectes ) L invasion publicitaire Enjeux de l évaluation de l information : Formation à l autonomie de jugement A. Serres,

12 2.3 Mais aussi les potentialités du savoir numérique Plasticité du savoir numérique Information dynamique Diversité des sources d information Démocratisation de l accès à l information Nouveaux espaces d apprentissage, d expression, de coopération, d échange, de construction d identités sociales Espaces collaboratifs : Apprentissage du travail en équipe Interactivité > Élever le niveau d usage des outils A. Serres,

13 3. Les défis de la nouvelle économie de l information : La pression du marketing publicitaire Commercialisation au cœur des mots- clés : Positionnement payant sur les moteurs de recherche : Achat de mots-clés, pour garantir une visibilité en tête des résultats d un outil de recherche Principale source du financement des moteurs de recherche Marketing personnalisé : Evolutions profondes de la publicité vers l individualisation des messages Nouveaux enjeux de la captation de l attention A. Serres,

14 3. Les défis de la nouvelle économie de l information : La pression du marketing Quels problèmes? publicitaire Marchandisation du langage Atteinte à la notion de pertinence Problème des données personnelles sur les moteurs, les réseaux sociaux... Ignorance des internautes : D après différentes enquêtes, 60 % des personnes ignorent l existence des liens sponsorisés Quelles conséquences pour la formation des élèves? Apprendre à distinguer liens sponsorisés et liens naturels Nécessité de notions sur l économie de l information Mettre en garde sur l utilisation des données personnelles Former à l esprit critique face au marketing A. Serres,

15 4.1 Défis des valeurs et des usages : culture numérique et «digital natives» Génération du numérique : Réalité plus nuancée Usages massifs d internet et des TIC : Quasi-totalité des adolescents utilisateurs d internet Usages dominants : La communication : messagerie instantanée («chat»), téléphone mobile (avec convergence internet) Les jeux : jeux vidéos et interactifs L expression : blogs La recherche d information : Google et Wikipedia Le téléchargement A. Serres,

16 4.1 Défis des valeurs et des usages : culture numérique et «digital natives» Nouvelle culture numérique des adolescents : Culture ludique Personnalisée : «technologies de l ego» Culture «dynamique», en évolution constante Culture fulgurante, multi-tâches Culture réticulaire,, communautaire A. Serres,

17 4.1 Défis des valeurs et des usages : culture numérique et «digital De nouveaux défis : natives» Explosion des mésusages informationnels Ravages du plagiat Téléchargements pirates Effacement de la frontière espace public/espace privé La fracture générationnelle : Inversion des rapports enfants-parents autour du numérique De nouvelles valeurs autour du savoir : Consumérisme scolaire et cognitif Mais aussi de nouvelles compétences cognitives : Multi-tâches, interconnexion, travail en équipe A. Serres,

18 5. En résumé Ecole face à un imbroglio de contradictions et de défis : Innovation permanente et ses effets : rejet des héritages et incertitude de l avenir, difficultés de la transmission Concurrence dévastatrice des «industries de programme» Crise de l attention Remise en cause des médiations, éclatement du savoir Effets ambivalents d internet Nouvelle culture numérique des adolescents plus ses propres difficultés internes dans l appropriation des TIC A. Serres,

19 5.1 Le défi éducatif : les défis internes à l école Difficultés de l école : Dans la «pensée des supports» : L impensé de la technique, visions souvent naïves ou technophobes des outils Dans l appropriation des TIC : Maîtrise insuffisante des outils informatiques par les enseignants Dans le développement des usages : Rareté des usages avancés des outils Dans l élaboration d une véritable «politique des technologies de l intelligence» A. Serres,

20 5.2 Le défi éducatif : et la culture informationnelle? Importance de la question des finalités Question politique du choix des finalités éducatives de la formation à l information Limites du discours de l adaptation Former seulement des utilisateurs avertis ou des citoyens critiques? Dimension éducative, politique générale : Placer la «culture informationnelle» au premier plan, avant les compétences documentaires : Or, culture informationnelle = réflexion, savoirs, distance critique, connaissances diverses sur les TIC A. Serres,

21 4.2 Le défi éducatif : et la culture informationnelle? Trois axes d une éducation à l information: Du côté des compétences techniques : Développer l inventivité des usages du numérique Du côté de la réflexion : Donner les clés de compréhension, développer les savoirs info-documentaires Du côté de la résistance : Développer la distance critique sur l information Triple finalité, triple formation : Compétences techniques Connaissance théorique, dimension didactique Recul critique Difficulté à tenir ensemble les trois axes A. Serres,

22 5.2 Le défi éducatif : et la culture informationnelle? Ampleur et difficultés de la formation théorique à l'information Rôle-clé des enseignants-documentalistes : fournir les «clés de l information» Besoin de compréhension d Internet (plus que d utilisation) : Nécessité de formation aux notions,, aux repères historiques, aux principes des technologies de l information Nécessité de réflexion sur les enjeux,, les questions posées par le numérique Exemple de la question des données personnelles Nécessité d une formation initiale théorique A. Serres,

23 5.3 La culture informationnelle : les l enjeux d une didactique de l'information Educatifs : Acquisition de clés de compréhension des phénomènes informationnels Recentrage sur les savoirs, la conceptualisation : dépasser le modèle procédural... Scientifiques : Clarification des concepts Identification d'un domaine d'enseignement Validation scientifique : passer de l'intention didactique à la production d'outils concrets et opérationels A. Serres,

24 5.3 La culture informationnelle : les l enjeux d une didactique de l'information Professionnels : Professionalisation des enseignants documentalistes : renforcer et valider leur mission pédagogique Didactiques : Formalisation des contenus conceptuel du domaine informationnel Construction du curriculum Pédagogiques : Identification de contenus spécifiques à intégrer aux séquences d'apprentissage Faire de la pédagogie documentaire une pédagogie à part entière A. Serres,

25 En conclusion : Perspectives et enjeux de la culture informationnelle Trois pistes de travail : Approfondir la réflexion sur les finalités de la culture informationnelle Poursuivre le travail didactique : Sur le corpus des notions et des savoirs Sur la progression curriculaire Sur les concepts trans-disciplinaires Sur les situations d apprentissage Articuler les territoires des trois cultures voisines : Education aux médias Education aux TIC Education à l information Vers une «trans-literacy»? A. Serres,

26 Merci de votre attention! Et place à la discussion Contact : Site : A. Serres,

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Domaine Science Humaines et Sociales LICENCE MENTION Information-communication Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Où? Site de Nancy - Campus Lettres et Sciences Humaines

Plus en détail

SE FORMER A L ÈRE DU NUMÉRIQUE

SE FORMER A L ÈRE DU NUMÉRIQUE SE FORMER A L ÈRE DU NUMÉRIQUE Nouveaux enjeux et nouveaux acteurs de la formation à l information dans les bibliothèques universitaires. Le cas de l Université Paris 8. Aurélie Puybonnieux Urfist de Paris

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation

OBJECTIFS. Objectif N 1 : renouvellement des approches et des méthodes de formation pour atteindre une forme d excellence de la formation Politique TICE UBP L université ne peut pas rester à l écart des mutations profondes qui traversent nos sociétés ; la question n est plus de savoir s il faut ou non prendre en compte l usage du numérique

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr

Colloque 2013. Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013. www.cti-commission.fr Colloque 2013 Atelier «Compétences et acquis de l apprentissage» Rouen, le 12 février 2013 www.cti-commission.fr Participants Invités : - Brigitte BOUQUET, Rapporteure Générale CNCP - Jean-Louis ALLARD,

Plus en détail

INTRODUCTION GÉNÉRALE

INTRODUCTION GÉNÉRALE INTRODUCTION GÉNÉRALE 1. MISE EN CONTEXTE 1.1 L apprentissage du/en français langue seconde immersion dans la province du Manitoba Le ministère de l Éducation et de la Formation professionnelle de la province

Plus en détail

Amélioration de la performance et méthodologie située de diagnostic

Amélioration de la performance et méthodologie située de diagnostic Colloque ARUC- Gestion des âges et des temps sociaux Performance, organisation et temps de travail, 6-7 octobre 2011 Amélioration de la performance et méthodologie située de diagnostic Martine Gadille

Plus en détail

Culture et internet : les modèles en question?

Culture et internet : les modèles en question? Culture et internet : les modèles en question? P-J. Benghozi Pierre-Jean.Benghozi@polytechnique.edu 1 L actualité des «industries créatives» Un renouveau lié aux mutations de l environnement Économie de

Plus en détail

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT

Comprendre et expliquer la politique documentaire. à l heure des ENT Comprendre et expliquer la politique documentaire à l heure des ENT Sommaire 1. Introduction (diapositives 3 à 5) 2. Historique (diapositives 6 à 17) 3. Enjeux et caractéristiques d une politique documentaire

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Amendement du SE-Unsa pour ajouter l EMI aux cycles 2 et 3

Amendement du SE-Unsa pour ajouter l EMI aux cycles 2 et 3 Amendement du SE-Unsa pour ajouter l EMI aux cycles 2 et 3 CYCLE 2 Éducation aux médias et à l information L éducation aux médias et à l information (EMI), présente dans tous les champs du savoir transmis

Plus en détail

Niveaux 1 2 3 4 Discipline fondamentale 3 ou 2* - - - Option spécifique - 4 5 5 Option complémentaire - - 2 2

Niveaux 1 2 3 4 Discipline fondamentale 3 ou 2* - - - Option spécifique - 4 5 5 Option complémentaire - - 2 2 Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Amt für Unterricht der Sekundarstufe 2 CANTON

Plus en détail

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S PRESENTATION DU DESIGN D'ESPACE Le BTS DESIGN D ESPACE met en interaction la richesse des contenus relatifs à plusieurs

Plus en détail

De la transmission des connaissances du XXème siècle à l acquisition et l apprentissage du XXIème siècle : Quelles conséquences?

De la transmission des connaissances du XXème siècle à l acquisition et l apprentissage du XXIème siècle : Quelles conséquences? De la transmission des connaissances du XXème siècle à l acquisition et l apprentissage du XXIème siècle : Quelles conséquences? SFEM 29 octobre Bâle, Membre de la Commission science éducation culture

Plus en détail

Plan de formation - Catalogue personnel enseignant - PAF 2015-2016

Plan de formation - Catalogue personnel enseignant - PAF 2015-2016 15A0090217 Politique de lecture et incitation à la lecture : travailler avec la littérature de jeunesse 47759 DOC_03.A - LITTERATURE JEUNESSE ET PROJETS Présentation de biblio-sitographies sur la littérature

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie

Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie Evolution de l enseignement des mathématiques matiques en Tunisie L enseignement des mathématiques matiques en Tunisie Cinq réformesr 1958; 1968; 1978; 1993; 2002. de 1958 Unification de l enseignement.

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

ENJEUX PÉDAGOGIQUES Dispositif d éditorialisaton collective des Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012

ENJEUX PÉDAGOGIQUES Dispositif d éditorialisaton collective des Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012 ENJEUX PÉDAGOGIQUES Dispositif d éditorialisaton collective des Entretiens du Nouveau Monde Industriel 2012 ENJEUX PÉDAGOGIQUES Dispositif d éditorialisaton collective des Entretiens du Nouveau Monde Industriel

Plus en détail

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles

Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Mes observations en lien avec les 12 compétences professionnelles Compétence 1 : Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture dans

Plus en détail

Les espaces numériques de travail dans l éducation : du collectif au collaboratif? Place et rôle de la documentation et du professeur documentaliste

Les espaces numériques de travail dans l éducation : du collectif au collaboratif? Place et rôle de la documentation et du professeur documentaliste Journée professionnelle des professeurs-documentalistes de l'académie de Paris 2009 Les professeurs-documentalistes et les autres partenaires de l'établissement : quel travail collaboratif dans le cadre

Plus en détail

Concours externe du Capes et Cafep-Capes. Section documentation. Exemples de sujets (Épreuves d admissibilité et d admission)

Concours externe du Capes et Cafep-Capes. Section documentation. Exemples de sujets (Épreuves d admissibilité et d admission) Concours externe du Capes et Cafep-Capes Section documentation Exemples de sujets (Épreuves d admissibilité et d admission) À compter de la session 2014, les épreuves du concours sont modifiées. L arrêté

Plus en détail

Le Livre électronique

Le Livre électronique QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. Le Livre électronique Un outil prometteur pour les étudiants et les chercheurs Toulouse, le 9 mars 2009 Jeremy Jeanguenin, Bulletin

Plus en détail

L approche par les compétences en formation

L approche par les compétences en formation L approche par les compétences en formation infirmière De l analyse des pratiques à l analyse de l activité, vers l émergence d une didactique des soins infirmiers Nathalie Alglave 1, Marc Nagels 2 1 Université

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences

Définition de la profession et du contexte de l intervention. Domaine de compétences Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Définition de la profession et du contexte de l intervention Domaine de compétences Domaine de

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE. Colloque international. Liberté, Egalité et Connecté

DOSSIER de PRESSE. Colloque international. Liberté, Egalité et Connecté DOSSIER de PRESSE La 10 e édition des Journées du E-Learning Colloque international [Thème] Les valeurs du E-Learning : Liberté, Egalité et Connecté Les Journées du E-learning sont un lieu d échange et

Plus en détail

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme

UE 3 Management et contrôle de gestion. Le programme UE 3 Management et contrôle de gestion Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur A. Management

Plus en détail

La formation Profil : une idée innovante pour former les futurs enseignants à l EDD

La formation Profil : une idée innovante pour former les futurs enseignants à l EDD Colloque 654 - Intégration du développement durable à la formation post-secondaire, objectifs d apprentissage et pratiques innovantes La formation Profil : une idée innovante pour former les futurs enseignants

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Éléments de langage et messages clés

Éléments de langage et messages clés Éléments de langage et messages clés 14 Comment orchestrer le discours?......................................................................... 16 Les outils pour communiquer.................................................................................

Plus en détail

FORMATION CONTINUE ET FORMATION INITIALE : Les deux côtés d une même médaille

FORMATION CONTINUE ET FORMATION INITIALE : Les deux côtés d une même médaille FORMATION CONTINUE ET FORMATION INITIALE : Les deux côtés d une même médaille Silvie Delorme Dès sa création en 1969, la Corporation accorde une importance majeure à la formation continue. Gage d une profession

Plus en détail

Projet Strategicom. Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions

Projet Strategicom. Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions U Projet Strategicom Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions 12 septembre 2013 Sylvie Pividori-Maurutto Université de Haute-Alsace

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Présentation Master en Travail social 2015-2016

Présentation Master en Travail social 2015-2016 Présentation Master en Travail social 2015-2016 Commission tripartite 30 avril 2015 www.hes-so.ch/mats Procédure d accréditation Révision du programme Objectifs : - Mise en conformité avec les améliorations

Plus en détail

FingCampus - Formation continue

FingCampus - Formation continue FingCampus - Formation continue Manager par l'innovation ouverte - spécialité Posséder c est dépassé! Apprendre à explorer un sujet en élaborant des pistes d innovation LIVRET DE FORMATION Mai 2013 LA

Plus en détail

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur Technico-commercial est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire a pour fonction

Plus en détail

Niveaux 1 2 3 4 Discipline fondamentale 3 ou 2* - - - Option spécifique - 4 5 5 Option complémentaire - - 2 2

Niveaux 1 2 3 4 Discipline fondamentale 3 ou 2* - - - Option spécifique - 4 5 5 Option complémentaire - - 2 2 Service de l enseignement secondaire du deuxième degré S2 Amt für Unterricht der Sekundarstufe 2 S2 PLAN DES ÉTUDES GYMNASIALES DOMAINE DES SCIENCES HUMAINES ECONOMIE ET DROIT 1. Dotation horaire (leçons

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Formations sur le «Vivre ensemble «

Formations sur le «Vivre ensemble « CONSEIL DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE POUR LA FORMATION EN COURS DE CARRIERE (CECAFOC) APPEL A CONCURRENCE en vue de l année 2015-2016 Formations sur le «Vivre ensemble «FICHES TECHNIQUES DU CAHIER DES

Plus en détail

Métiers du management et de la communication

Métiers du management et de la communication K2 Formation Métiers du management et de la communication 601 Ecriture-creative-et-professionnelle-en-entre_791 Ecriture créative et professionnelle en entreprise - Transmettre sur sa pratique Explorer

Plus en détail

La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants

La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants La gestion du changement par l évaluation : Récit d apprentissages surprenants Marie-France Allen Conseillère en évaluation de programme Direction de la qualité, de la performance et des mandats universitaires

Plus en détail

De l art de préparer la guerre

De l art de préparer la guerre De l art de préparer la guerre Les War Rooms au service des dirigeants Lettre Convergence N 34 A propos de BearingPoint Les consultants de BearingPoint savent que l environnement économique change en permanence,

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Plans d études Ecole secondaire Juin 2005

Plans d études Ecole secondaire Juin 2005 Plans d études Ecole secondaire Juin 2005 FRANÇAIS RENFORCEMENT 9 ème année / niveau C 1. Finalités du Français Renforcement Les exigences de fin de scolarité obligatoire Le cours de Français Renforcement

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION

LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION LICENCE 3 INFORMATION-COMMUNICATION OBJECTIFS Créée en 2001, la licence générale Information - Communication forme les étudiants aux sciences humaines et sociales, aux théories et méthodes des sciences

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES D ENTRÉE EN 3 ème ANNÉE

PROGRAMME DES ÉPREUVES D ENTRÉE EN 3 ème ANNÉE Durée 4H, coefficient 1 L épreuve de culture générale vise un triple but : 1 ère ÉPREUVE : CULTURE GÉNÉRALE 1. Vérifier le niveau général des connaissances des candidats Si l épreuve ne comporte aucun

Plus en détail

Liens entre le Parlement jeunesse et les attentes et contenus d apprentissage de divers programmes d études

Liens entre le Parlement jeunesse et les attentes et contenus d apprentissage de divers programmes d études Liens entre le Parlement jeunesse et les attentes et contenus d apprentissage de divers programmes d études PARLEMENT JEUNESSE FRANCOPHONE DE L'ONTARIO L activité du Parlement jeunesse a des liens directs

Plus en détail

Domaine Culture et communication Mention Création numérique

Domaine Culture et communication Mention Création numérique MASTER Domaine Culture et communication Mention Création numérique Parcours «Innovations en communication» Responsables : Dominique CARRE et Geneviève VIDAL Secrétariat : Raoudha ESSADI tél : 01 49 40

Plus en détail

L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite?

L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite? Projet de synthèse des connaissances CRSH L interaction entre étudiants : frein à la formation à distance ou voie vers la réussite? Chercheure principale et coordinatrice du projet : Cathia Papi Autres

Plus en détail

Master Information - Communication

Master Information - Communication Master Information - Communication pécialité Métiers de l information communication organisationnelle (finalité professionnelle) Spécialité Parcours : Pratiques d informations communications organisationnelles

Plus en détail

Présentation du premier DEP en ligne en dessin industriel Une expérience réussie

Présentation du premier DEP en ligne en dessin industriel Une expérience réussie Présentation du premier DEP en ligne en dessin industriel Une expérience réussie 2e Journée pédagogique nationale en formation professionnelle. Vendredi 5 novembre 2010 Smail Kalla, Ph.D, Chef de projets

Plus en détail

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 Problématique, plan et structure caveat : ce bref document ne présente ni des «recettes», ni la «meilleure manière» de procéder,

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec

Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Le processus de mise en place de projets/démarches en développement social dans la région du Centre-du-Québec Recherche et rédaction : Monica Jekovska, agente de recherche au CRDS 22 e Colloque du RQVVS,

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Aider les étudiants à obtenir le. certificat informatique et Internet

Aider les étudiants à obtenir le. certificat informatique et Internet S é m i n a i r e Aider les étudiants à obtenir le certificat informatique et Internet Jean-Louis MONINO, Maître de Conférences, Université Montpellier 1 "Mettre les TIC au service du LMD" mardi 30 mars

Plus en détail

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau

Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Dispositif d innovation mis en place dans le projet École éloignée en réseau Préambule : L innovation vise l appropriation d une invention technique par un milieu particulier (nouvelles pratiques des acteurs,

Plus en détail

Devenir responsable marketing - cycle certifiant

Devenir responsable marketing - cycle certifiant 13 Jours Devenir responsable marketing - cycle certifiant dans MARKETING - METIERS DU MARKETING Objectifs de la formation Comprendre les enjeux de la stratégie marketing Acquérir la démarche et les réflexes

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Préface de l'auteur 1 LES ENJEUX ET CONCEPTS DU KNOWLEDGE MANAGEMENT. 1 La Société du Savoir

Préface de l'auteur 1 LES ENJEUX ET CONCEPTS DU KNOWLEDGE MANAGEMENT. 1 La Société du Savoir Préface de l'auteur 1 1 La Société du Savoir PARTIE 1 LES ENJEUX ET CONCEPTS DU KNOWLEDGE MANAGEMENT Conséquences de la Société du Savoir 9 Le rôle du politique 10 Le capital immatériel de l'entreprise

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité)

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) designer, responsable diplômes cy cle long École de design Nantes Atlantique,

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

COLLOQUE PEDAGOGIE ET PROFESSIONNALISATION 28, 29 et 30 mars 2012 IUT de MONTPELLIER

COLLOQUE PEDAGOGIE ET PROFESSIONNALISATION 28, 29 et 30 mars 2012 IUT de MONTPELLIER COLLOQUE PEDAGOGIE ET PROFESSIONNALISATION 28, 29 et 30 mars 2012 IUT de MONTPELLIER Pédagogie de l alternance en DUT Carrières Sociales : quelle spécificité pour la professionnalisation des intervenants

Plus en détail

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous

Rallyes et défis maths. expérimenter pour permettre d apprendre à tous Rallyes et défis maths expérimenter pour permettre d apprendre à tous 1 - L activité mathématique dans un rallye - Une démarche d apprentissage avant tout - Expérimenter en maths - Modalités de mise en

Plus en détail

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013)

«Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) 1 «Twitter : un outil éducatif dans le cadre scolaire?» (Enquête 2013) ANALYSE DES RESULTATS : DOCUMENT DE TRAVAIL Enquête INJEP, réalisée en 2013 1 : questionnaire en ligne auprès de 130 répondants (dont

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014

Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Institut de Formation d Aides-Soignants Joseph LEPERCQ PROJET PEDAGOGIQUE FORMATION AIDE-SOIGNANT 2013-2014 Alexandra CURT - Estelle GARCIA - Formatrices Sylvie CLARY - Directrice 1 - LE PROJET PEDAGOGIQUE...

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Cette formation. des Ecoles et

Cette formation. des Ecoles et Certificatt de Formation Contin inue des Ludothécaires 2013 2014 Cette formation a été mise en place en partenaria at avec lee Service Institutions pour l Enfance de la Villee de Genève. des Ecoles et

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26

La résolution de problèmes. mathématiques. Au Cycle 3. Atelier pour les suppléants Valence 26/01/11 DDEC 07 / 26 La résolution de problèmes 00 000 00 0 000 000 0 mathématiques Au Cycle 3 Atelier pour les suppléants Valence 26/0/ DDEC 07 / 26 Objectifs de l atelier 00 000 00 0 000 000 0 Relire les programmes 2008

Plus en détail

Devis de cours. Sciences de la nature. 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) 1-2-3 ou 0-3-3

Devis de cours. Sciences de la nature. 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) 1-2-3 ou 0-3-3 Devis de cours Sciences de la nature Nom du programme Nº du cours Session Titre du cours 360-FZZ-03 4 Activité d intégration en sciences de la nature (P) Pondération Heures Unités Préalables Forme d enseignement

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne

Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne Les outils pour décider ensemble : nouveau territoires, nouveaux paradigmes Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne Jacques

Plus en détail

LECTURE CRITIQUE. Knowledge management et e-learning

LECTURE CRITIQUE. Knowledge management et e-learning LECTURE CRITIQUE Knowledge management et e-learning Knowledge Management and E-learning Sous la direction de Jay Liebowitz et Michael S. Frank CRC Press, 2010 Les collaborations de D&S avec des revues

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique

Profil professionnel. Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité gestion technique des bâtiments - domotique Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale

Plus en détail

Vers une intégration pédagogique des TICE

Vers une intégration pédagogique des TICE Formation F3MITIC Vers une intégration pédagogique des TICE Scénario lié aux modules 1 et 2A Marc EBNETER Gilbert LIPPUNER André VIEKE 28 septembre 2001 - Version: 1.00 Discipline ou domaine: pédagogie

Plus en détail

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007

Recommandations relatives à la formation des enseignantes. interculturelles. COHEP, novembre 2007 Recommandations relatives à la formation des enseignantes et enseignants aux approches interculturelles COHEP, novembre 2007 Etat : Adopté par l Assemblée plénière de la COHEP le 14/15 novembre 2007 Table

Plus en détail

MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE

MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE MODELE DE SYNTHESE DE L EVALUATION EXTERNE (3.5 de la section 3 du chapitre V de l annexe 3-10 du code de l action sociale et des familles) La synthèse a pour objectif d apprécier le service rendu aux

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider?

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? Travail préalable, efficacité en classe et audelà : la méthode «prévoir, agir et rétroagir» Savoir pourquoi il apprend. Prendre des initiatives

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

Un bureau d études engagé

Un bureau d études engagé C o n s u l t a n t s Un bureau d études engagé ASSISTANCE À MAITRISE D OUVRAGE PENSER LES PROJETS- ÉTUDES ET CONSEILS - PROGRAMMATIONS Faire le pari d un renouveau de la qualité des modes d habiter, de

Plus en détail

Stratégie, évolution des marchés, développement durable. Stratégie Commerciale

Stratégie, évolution des marchés, développement durable. Stratégie Commerciale PROGRAMME PÉDAGOGIQUE CURSUS ENTREPRENEUR DU BATIMENT Durée totale : 70 jours, soit 525 heures + 1 à 3 semaines de mission en entreprise tierce (voir p.7) Stratégie, évolution des marchés, développement

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires aux de l information L impact des sur la vie des jeunes n est plus à démontrer. Presse écrite, télévision, radio et surtout internet font aujourd hui partie intégrante de leur vie quotidienne. Présents

Plus en détail

PRÉPA EUROPÉENNE. en RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES. Ecofac. 1ère année RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES

PRÉPA EUROPÉENNE. en RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES. Ecofac. 1ère année RESSOURCES HUMAINES ET RELATIONS SOCIALES Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année PRÉPA EUROPÉENNE La PRÉPA Européenne en Ressources Humaines et Relations Sociales est une formation post Bac qui se compose

Plus en détail

Dispositifs d individualisation et parcours de réussite: ce qu en disent les textes officiels

Dispositifs d individualisation et parcours de réussite: ce qu en disent les textes officiels Dispositifs d individualisation et parcours de réussite: ce qu en disent les textes officiels L autonomie des établissements en question Julie Blanc. Septembre 2011 Une volonté politique de redonner de

Plus en détail

Des projets prioritaires. Un objectif prioritaire. Des objectifs spécifiques

Des projets prioritaires. Un objectif prioritaire. Des objectifs spécifiques Direction des bibliothèques Service commun de la documentation PLAN DE FORMATION 2014 Des projets prioritaires Transformation des bibliothèques en Learning Centre. Réorganisation fonctionnelle des bibliothèques.

Plus en détail

L alternance. I. Définition. II. Les différents types d alternance. III. Les liens avec la formation

L alternance. I. Définition. II. Les différents types d alternance. III. Les liens avec la formation L alternance I. Définition Selon S. Raynal et A. Rieunier, elle est d abord définie comme un dispositif de planification de la formation basée sur un principe d interactions entre des situations de formation

Plus en détail