Rapport annuel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport annuel 2010-2011"

Transcription

1 Rapport annuel CHAIRE DES CAISSES POPULAIRES ACADIENNES EN GESTION DES COOPÉRATIVES 1. BILAN La Chaire a pour mandat principal de développer «de nouvelles connaissances par le biais des études portant sur des thèmes innovateurs dans le domaine de la gestion des coopératives, le transfert de ces connaissances aux institutions ou intervenants intéressés pour renforcer leurs pratiques dans les diverses sphères d'activités de l'économie». Ce sixième rapport annuel présente les principales réalisations du titulaire. a) Objectifs fixés en et résultats obtenus La communication des résultats des travaux de recherche demeure une des principales activités de la chaire. Comme nous le verrons plus loin, plusieurs occasions ont été saisies durant l année. Suite à l enquête sur l évaluation par les membres des services offerts par les caisses populaires, un rapport individuel a été soumis à chacune des 21 caisses participantes. Deux de ces caisses m ont invité à présenter ces résultats dans le cadre de leur assemblée générale annuelle. Un rapport global a aussi été soumis à la Fédération des caisses populaires acadiennes. Une entente sur la mise en place d un système d évaluation de la satisfaction des employés a été conclue avec la Fédération des caisses populaires acadiennes en décembre Un projet de colloque qui se tiendra à Moncton en mars 2012 dans le cadre de l Année internationale des coopératives a été élaboré. La Chaire agira à titre de principal organisateur de cet événement. Le travail d évaluation des textes du numéro thématique en gestion des coopératives de la Revue de l Université de Moncton est terminé depuis février Le travail d édition sera complété bientôt par l équipe de la revue. Les sections suivantes présentent le travail effectué selon le domaine d intervention de la Chaire. b) Activités de RDC Programmes et projets principaux En collaboration avec Mario Fortin de l Université de Sherbrooke, le travail d analyse de l impact du milieu sur la performance des caisses populaires acadiennes et québécoises s est continué. Cette année, une attention particulière a été consacrée à la rentabilité des caisses. Dans - 1 -

2 un environnement où la pression des concurrents est de plus en plus grande, il faut bien saisir les mécanismes d adaptation des coopératives de services financiers à ce nouveau contexte. La deuxième thématique abordée par les travaux de recherche est la loyauté des membres. En collaboration avec Nha Nguyen et Gaston LeBlanc de la Faculté d administration, un premier modèle a été développé pour mieux comprendre les liens entre les diverses formes d identité sociale d une entreprise et la loyauté des membres des caisses populaires. En collaboration avec les professeurs Gilles Marcoux, Abdelhadi Naji et Alidou Ouedraogo de la Faculté d administration, une première version de l instrument d évaluation de la satisfaction des employés de la Fédération des caisses populaires acadiennes a été soumise à l équipe de gestion des ressources humaines. Nous devrions passer à l étape de l administration du questionnaire en octobre En collaboration avec Coop Atlantique, le travail de développement d un Outil d évaluation et de planification du développement coopératif durable s est continué. Rappelons que ce travail est mené avec deux chercheuses de la Mount Saint-Vincent University, Leslie Brown et Elizabeth Hicks, et trois intervenants de Coop Atlantique (Léo LeBlanc, Secrétaire général et VP ressources humaines, Monique Bourque, directrice au service du marketing et de la communication, et Roméo Cormier, directeur des affaires publiques). Il est appuyé financièrement par le Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH) par l intermédiaire de l Alliance de recherche universités - communautés (ARUC) - Réseau de recherche pour mesurer la différence coopérative. Le développement de l outil se fait avec des coopératives locales. Durant l année, les deux dernières phases de développement de l outil ont été complétées. Ce travail a impliqué l organisation de deux ateliers avec les coopératives participantes (en novembre 2010 et mai 2011). Diffusion de la recherche Voici la liste des textes publiés durant l année : «L efficience des coopératives de services financiers : une analyse de la contribution du milieu», Annals of Public and Cooperative Economics / Annales de l économie publique, sociale et coopérative, 2011, 82(1), (avec M. Fortin, Université de Sherbrooke) (A) «Not Just an Apartment Building : Residents Quality of Life in a Social Housing Cooperative», Canadian Journal of Nonprofit and Social Economy Research / Revue canadienne de recherche sur les OBSL et l économie sociale, 2010, 1(1), (avec L. Thériault et A. Wisniewski, University of New Brunswick, O. Chouinard et G. Martin, Université de Moncton) (A) Voici la liste des communications présentées durant l année : «A Non Parametric Decomposition of Economies of Scope into Scale Efficiency and Product Mix», communication présentée au XII European Workshop on Efficiency and Productivity Analysis, Vérone, Italie, juin (avec M. Fortin) «Building a Co-operative Research Agenda», paneliste à une table-ronde organisée par le Conseil canadien de la coopération et de la mutualité (CCCM) et la Canadian Co

3 operative Association (CCA), congrès de la Canadian Association for Studies in Cooperation, Fredericton, 1-3 juin «Co-operative Sustainability and Planning Practices: A Partipatory Approach», communication présentée au congrès de la Canadian Association for Studies in Co-operation, Fredericton, 1-3 juin (avec Leslie Brown et Elizabeth Hicks, Mount Saint Vincent University) «Impact du milieu sur la rentabilité des caisses populaires», communication présentée au 51 e congrès annuel de la Société canadienne de science économique, Sherbrooke, mai (avec M. Fortin) «Mobilisations collectives et stratégies individuelles : l angle de l économie sociale», communication présentée au colloque Francophonie et économie organisé dans le cadre du congrès de l Acfas, Sherbrooke, mai «Pour une approche participative dans le développement d un outil d évaluation de la distinction coopérative et de planification du développement durable», communication présentée au colloque du CIRIEC-Canada organisé dans le cadre du congrès de l Acfas, Sherbrooke, 9 mai (avec Leslie Brown et Elizabeth Hicks, Mount Saint Vincent University) «Expression de la solidarité sociale à travers les expériences du mouvement coopératif acadien», communication présentée au colloque Au delà de la crise, le modèle économique en question :les perspectives et contributions de l économie sociale et solidaire organisé dans le cadre des Vingt-troisièmes entretiens du Centre Jacques Cartier, Grenoble, novembre «La contribution du mouvement coopératif au projet acadien de société : quelles sont les conditions d un engagement renouvelé?», Conférence internationale Quel projet de société pour demain? Coopératives, mutuelles et territoires : enjeux, défis et alternatives parrainée par l ARUC - Développement territorial et coopération, Lévis, septembre «Tannery Court: Evaluation of a Co-op Social Housing Initiative for Non-elderly singles in New Brunswick (Canada)», communication présentée au 15th World Congress of the International Association for the Economics of Participation (IAFEP), Université Panthéon-Assas, Paris II, 8-10 juillet (avec L. Thériault) «Does the Intermediation Approach Adequately Capture the Cost of Funds in Efficiency Analysis of Banks?, communication présentée à la International Conference on Global trends in the Efficiency and Risk Management of Financial Services, Shania, Grèce, 2-4 juillet (avec M. Fortin) (COM) c) Autres activités Services à la collectivité, etc. Le travail du Comité de partenariat du Conseil canadien de la coopération et de la mutualité (CCCM) et de la Canadian Co-operative Association s est poursuivi. Ce comité a pour mandat principal d identifier les différentes options de structures de fonctionnement permettant une intégration partielle ou complète des deux organisations. Je suis intervenu à titre d expert externe à ce comité. Une nouvelle commandite de recherche a été signée à cet effet. Le deuxième rapport de cette démarche a été présenté au congrès annuel conjoint du CCCM et de la CCA à Halifax en juin. En collaboration avec la Coopérative de développement régional - Acadie (CDR-Acadie), la Chaire a participé à l organisation d un forum sur le développement coopératif en Acadie. Deux - 3 -

4 thèmes étaient à l étude : l importance des partenariats en développement coopératif et les conditions gagnantes pour assurer le succès des organisations coopératives. J étais responsable de préparer, animer et analyser les résultats de cet atelier. Un rapport a été soumis à la CDR- Acadie. Cette activité s est tenue à Bouctouche les 5 et 6 novembre Voici les autres services à la collectivité réalisés durant l année : membre du Comité ad hoc du Sénat académique sur l évaluation et la formulation de recommandations sur la viabilité de certains programmes de l'université de Moncton (depuis février 2011) ; co-président du comité consultatif sur l entreprise sociale et les fonds d investissement communautaire de la Société de l inclusion économique et sociale du Nouveau-Brunswick (depuis janvier 2011) ; membre du Comité de révision de la Loi sur les associations coopératives du Nouveau- Brunswick (depuis mai 2011). J ai été invité à présenter plusieurs conférences sur diverses thématiques : gouvernance locale, situation financière des aînés, développement coopératif et satisfaction des membres des caisses populaires. d) Financement La Fédération des caisses populaires acadiennes assume le financement de base des activités de la Chaire. Cette année, des fonds additionnels ont été obtenus de différentes sources : Coop Atlantique, le Conseil canadien de la coopération et de la mutualité, le CRSH par l entremise de l ARUC - Réseau de recherche pour mesurer la différence coopérative et une entente spéciale pour le développement d un outil d évaluation de la satisfaction des employés de la FCPA. 2. PERSPECTIVES D AVENIR Le développement de différentes banques de données sur le mouvement coopératif acadien doit se poursuivre si nous voulons voir les étudiantes et les étudiants du programme de MBA saisir ces occasions de recherche. C est pourquoi il est important de travailler à la signature d ententes de recherches avec les différentes composantes du Mouvement coopératif acadien. Il s agit d une démarche essentielle pour permettre à la Chaire de réaliser son mandat. Cela implique l élargissement des sources de financement de la recherche. Je prévois ainsi profiter de toutes les occasions de collaboration à des demandes de subvention aux grands organismes subventionnaires. 3. OBJECTIFS POUR L ANNÉE Mettre en œuvre le système d évaluation de la satisfaction des employés de la Fédération des caisses populaires acadiennes

5 Compléter le développement de l Outil d évaluation et de planification du développement coopératif durable et passer à la phase de diffusion dans le réseau des coopératives de consommation membres de Coop Atlantique. Collaborer à une équipe de chercheurs dirigée par l IRECUS pour évaluer l impact économique et social des coopératives à l échelle mondiale. Ce projet est financé par Desjardins. Contribuer à la rédaction d une demande de subvention dans le cadre du programme Savoirs du CRSH avec une équipe de chercheurs et le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité. Organiser le colloque dans le cadre de l Année internationale des coopératives. Participer aux travaux du comité organisateur du Sommet international des coopératives qui se tiendra à Québec du 6 au 11 octobre Je désire, en terminant, remercier la Fédération des caisses populaires acadiennes des occasions de recherche qu elle offre à la Chaire et de son soutien financier. Mes remerciements vont aussi à Monsieur Gaston LeBlanc, doyen de la faculté, ainsi qu à tous les collègues de la Faculté d administration qui collaborent activement à plusieurs projets de recherche. J espère que l ensemble de ces collaborations pourront continuer de se développer. Enfin, je désire souligner l appui obtenu de la part des membres du comité aviseur et des collègues du département d administration lors du renouvellement de mon mandat. Cette reconnaissance est grandement appréciée. André Leclerc, titulaire - 5 -

Rapport annuel 2009-2010

Rapport annuel 2009-2010 Rapport annuel 2009-2010 CHAIRE DES CAISSES POPULAIRES ACADIENNES EN GESTION DES COOPÉRATIVES 1. BILAN Il faut au départ rappeler que le mandat principal de la Chaire est de développer «de nouvelles connaissances

Plus en détail

Rapport annuel 2013-2014

Rapport annuel 2013-2014 Rapport annuel 2013-2014 CHAIRE DES CAISSES POPULAIRES ACADIENNES EN GESTION DES COOPÉRATIVES 1. BILAN La Chaire relève de la Faculté d administration depuis 2006. On lui a alors attribué le mandat de

Plus en détail

Rapport annuel 2012-2013

Rapport annuel 2012-2013 Rapport annuel 2012-2013 CHAIRE DES CAISSES POPULAIRES ACADIENNES EN GESTION DES COOPÉRATIVES 1. BILAN Depuis son déménagement à la Faculté d administration, la Chaire a pour mandat principal de développer

Plus en détail

La coopération en Acadie : nouvelles expériences, nouveaux enjeux

La coopération en Acadie : nouvelles expériences, nouveaux enjeux Chaire des caisses populaires acadiennes en gestion des coopératives Le mercredi 12 août 2009 8 h 30-9 h 00 - Inscription 9 h 00 - Ouverture La coopération en Acadie : nouvelles expériences, nouveaux enjeux

Plus en détail

Année 11. Numéro 37. Janvier 2015. Message du président

Année 11. Numéro 37. Janvier 2015. Message du président Année 11 Numéro 37 Janvier 2015 Message du président Fernand Gaudet, président L année 2014 fut marquée par un événement majeur, soit celui de la tenue du 2 e Sommet international des coopératives tenue

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal lors du séminaire en éducation Beijing, le 23 septembre 2005 Sanghai, le 26 septembre

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR

D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR D I S T I N C T I O N C O O P É R AT I V E 2 0 1 1 COOPÉRER POUR CRÉER L AVENIR démocratie égalité équité Coopérer pour crée l avenir Pour un monde + responsable + équitable + durable En faisant affaire

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES PAYS MEMBRES DE LA FRANCOPHONIE?» Proposition du Secrétariat international des infirmières et infirmiers francophones (SIDIIEF)

Plus en détail

Forum de concertation 2008

Forum de concertation 2008 Chaire des caisses populaires acadiennes en gestion des coopératives Forum de concertation 2008 organisé conjointement par la Coopérative de développement régional - Acadie et la Chaire des caisses populaires

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Lucille Guilbert - 12.04.13

Lucille Guilbert - 12.04.13 Symposium sur les mobilités Expériences francophones dans divers contextes minoritaires Centre de recherche en éducation franco-ontarienne Toronto 12 avril 2013 Migrer Étudier Travailler Devenir parent

Plus en détail

Téléphone: Bur 514 890-8000 p.14127 Dom 514 364-5500. Courriel : Bur francoise.rollin.chum@ssss.gouv.qc.ca Dom f.rollin@videotron.

Téléphone: Bur 514 890-8000 p.14127 Dom 514 364-5500. Courriel : Bur francoise.rollin.chum@ssss.gouv.qc.ca Dom f.rollin@videotron. Françoise Rollin, erg., MAP, ASC. 1276, rue Thierry, LaSalle (Québec) H8N 2L2 Téléphone: Bur 514 890-8000 p.14127 Dom 514 364-5500 Courriel : Bur francoise.rollin.chum@ssss.gouv.qc.ca Dom f.rollin@videotron.ca

Plus en détail

PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS. hec.ca/ed

PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS. hec.ca/ed PROGRAMMATION JANVIER À JUIN 2016 SORTEZ DU CADRE DÉCOUVREZ NOS FORMATIONS POUR PROFESSIONNELS, CADRES ET DIRIGEANTS INSCRIVEZ-VOUS EN LIGNE hec.ca/ed TABLE DES MATIÈRES EMBA MCGILL - HEC MONTRÉAL 8 MBA

Plus en détail

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE

ACCORD CADRE entre. le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE ACCORD CADRE entre le secrétariat d Etat chargé de l Enseignement supérieur et de la recherche ET SCHNEIDER ELECTRIC FRANCE La secrétaire d Etat chargée de l enseignement supérieur et de la recherche Le

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Resiliency Planning Charrette Charrette de planification de la résilience

Resiliency Planning Charrette Charrette de planification de la résilience 1 er octobre, 2014 "Your Environmental Trust Fund at Work" "Votre Fonds en fiducie pour l'environnement au travail" Merci à nos commanditaires: Commanditaire or : Commanditaire argent : Contributions non

Plus en détail

INTERVENANTS ET FOURNISSEURS DE SERVICES EXTERNES MISE EN CONTEXTE

INTERVENANTS ET FOURNISSEURS DE SERVICES EXTERNES MISE EN CONTEXTE MISE EN CONTEXTE 1. Que sont les conseils locaux de planification en matière d emploi (CLPE)? Les conseils locaux de planification en matière d emploi offriront leur expertise et de l information sur le

Plus en détail

Marc Journeault, CMA, Ph.D

Marc Journeault, CMA, Ph.D C URRICULUM V ITAE Marc Journeault, CMA, Ph.D École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, bureau 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA Téléphone

Plus en détail

Chronique Assurances et gestion des risques. par Gilles Bernier 1

Chronique Assurances et gestion des risques. par Gilles Bernier 1 Chronique Assurances et gestion des risques par Gilles Bernier 1 Il me fait plaisir de confirmer que la Chaire en assurance L Industrielle-Alliance de l Université Laval a répondu favorablement à l invitation

Plus en détail

Conférence sur l économie coopérative

Conférence sur l économie coopérative Conférence sur l économie coopérative Bruxelles, Belgique 30 janvier 2013 Bernard Brun, Directeur Relations gouvernementales Mouvement Desjardins Plan de la présentation 1. Contexte 1.1 Contexte québécois

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2012-2013 Présenté au Sénat académique Juillet 2013

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2012-2013 Présenté au Sénat académique Juillet 2013 1 CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2012-2013 Présenté au Sénat académique Juillet 2013 1. BILAN a) OBJECTIFS FIXÉS EN 2012-2013 ET RÉSULTATS OBTENUS Objectifs fixés

Plus en détail

Charte de la communauté virtuelle de pratique sur le syndrome douloureux régional complexe (CdP-SDRC)

Charte de la communauté virtuelle de pratique sur le syndrome douloureux régional complexe (CdP-SDRC) Charte de la communauté virtuelle de pratique sur le syndrome douloureux régional complexe (CdP-SDRC) Pour bien fonctionner, une communauté de pratique doit se donner un cadre clair d engagement mutuel.

Plus en détail

Moncton. Gérer la distinction coopérative. Managing the Co-operative Difference. Programme détaillé. Full Program. February 29 th - March 2 nd 2012

Moncton. Gérer la distinction coopérative. Managing the Co-operative Difference. Programme détaillé. Full Program. February 29 th - March 2 nd 2012 Moncton 2012 Gérer la distinction coopérative Managing the Co-operative Difference Programme détaillé Full Program 29 février au 2 mars 2012 Centre de conférences Delta Beauséjour Moncton, Nouveau-Brunswick

Plus en détail

OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014

OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014 OPTION MIXTE DÉVELOPPEMENT DURABLE Responsable: Martine Vézina Service de l enseignement du management 19 novembre 2014 «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Question Martin Tschopp Evaluation du personnel enseignant dans le canton de Fribourg

Question Martin Tschopp Evaluation du personnel enseignant dans le canton de Fribourg Question Martin Tschopp Evaluation du personnel enseignant dans le canton de Fribourg QA3123.08 Question De nos jours, dans la plupart des entreprises et organisations, tout comme dans les administrations,

Plus en détail

13 Rang du Bord de l Eau est, Yamaska, J0G 1X0 (450) 789-0615 louise.brabant@usherbrookeca

13 Rang du Bord de l Eau est, Yamaska, J0G 1X0 (450) 789-0615 louise.brabant@usherbrookeca 1 CURRICULUM VITAE Marie-Louise Brabant 13 Rang du Bord de l Eau est, Yamaska, J0G 1X0 (450) 789-0615 louise.brabant@usherbrookeca 1. Formation Académique Complémentaire Bourses Post-doctorat en prévention

Plus en détail

CABINET KAN CONSULTING

CABINET KAN CONSULTING CABINET KAN CONSULTING Etude, Formation, Audit, Conseil et Assistance Tél (00223) 66 08 66 40/ 76 24 29 70 Email: kanconsulting@yahoo.fr/ formation@cabinetkanconsulting.net Site web: www.kanconsulting.over-blog.com/

Plus en détail

DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES

DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES DÉCLARATION - SOMMET INTERNATIONAL DES COOPÉRATIVES (version proposée par l IRECUS) CONTEXTE S inscrivant dans le cadre de l Année internationale des coopératives, le Sommet international des coopératives

Plus en détail

L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger

L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger André Leclerc Chaire des caisses populaires acadiennes en gestion des coopératives Université de Moncton Campus d Edmundston et Faculté d Administration

Plus en détail

Formation à distance et formation continue

Formation à distance et formation continue Rencontre avec le Comité de liaison de formation à distance (CLIFAD) Formation à distance et formation continue Par Paul Inchauspé Montréal, janvier 1999 Formation à distance et formation continue Dans

Plus en détail

MEILLEUR DÉPART : ASSURER LA MISE EN ŒUVRE SESSION 2 SÉANCE CONJOINTE MSEJ/ASSMO

MEILLEUR DÉPART : ASSURER LA MISE EN ŒUVRE SESSION 2 SÉANCE CONJOINTE MSEJ/ASSMO MEILLEUR DÉPART : ASSURER LA MISE EN ŒUVRE SESSION 2 SÉANCE CONJOINTE MSEJ/ASSMO Le jeudi 17 novembre 2005 Meilleur départ Mise à jour et prochaines étapes OBJET Fournir une mise à jour sur les éléments

Plus en détail

Politique institutionnelle concernant le bien-être des animaux utilisés en enseignement, en recherche et dans les tests

Politique institutionnelle concernant le bien-être des animaux utilisés en enseignement, en recherche et dans les tests Politique institutionnelle concernant le bien-être des animaux utilisés en enseignement, en recherche et dans les tests L application de cette politique est sous la responsabilité de la Direction générale

Plus en détail

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES Politique de recherche Janvier 2004 Institut canadien de recherche sur les minorités

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance À propos de nous Le Conseil sectoriel des ressources humaines des services

Plus en détail

Soumettre une demande

Soumettre une demande Soumettre une demande Table des matières 1. Financement de projets... 2 1.1 Les règles de financement... 3 1.2 Procédure de dépôt et phases d étude des demandes... 4 1.2.1 Volet Sécurité alimentaire...

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH Résumé 18 avril 2012 PRÉFACE ET REMERCIEMENTS BOURSES SPÉCIALES ET PRIX DU CRSH Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est l organisme

Plus en détail

FACULTÉ DE DROIT Rapport annuel de la doyenne 2010-2011

FACULTÉ DE DROIT Rapport annuel de la doyenne 2010-2011 FACULTÉ DE DROIT Rapport annuel de la doyenne 2010-2011 1. Bilan a) Objectifs fixés pour l année 2010-2011 et résultats obtenus (i) Recrutement Les stratégies de recrutement développées en 2009-2010 commencent

Plus en détail

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle PLAN D ACTION 2012-2013 Adopté à l assemblée générale annuelle Octobre 2012 Plan d action 2012-2013 : vers un Québec apprenant L ICÉA entreprend avec l année 2012-2013 la deuxième moitié de sa planification

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/INS/14/2

Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/INS/14/2 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 319 e session, Genève, 16-31 octobre 2013 GB.319/INS/14/2 Section institutionnelle INS Date: 2 septembre 2013 Original: anglais QUATORZIÈME QUESTION

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

LA QUINZAINE DES SCIENCES AU QUEBEC: UN EVENEMENT DE CULTURE SCIENTIFIQUE

LA QUINZAINE DES SCIENCES AU QUEBEC: UN EVENEMENT DE CULTURE SCIENTIFIQUE LA QUINZAINE DES SCIENCES AU QUEBEC: UN EVENEMENT DE CULTURE SCIENTIFIQUE Odette Lamarche Directrice, Quinzaine des sciences Coordonnatrice, région de Montréal Rappel historique En 1980, le Québec s est

Plus en détail

FR CONSEIL DE DIRECTION UNIDROIT 2012 91 ème session C.D. (91) Misc. 3.

FR CONSEIL DE DIRECTION UNIDROIT 2012 91 ème session C.D. (91) Misc. 3. FR CONSEIL DE DIRECTION UNIDROIT 2012 91 ème session C.D. (91) Misc. 3. Rome, 7-9 mai 2012 Original: anglais mai 2012 CONCLUSIONS SOMMAIRES Point n 1 de l ordre du jour: Adoption de l ordre du jour provisoire

Plus en détail

Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS

Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS Monsieur le Directeur du SESC de São Paulo, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Plan de services en français 2010-2011

Plan de services en français 2010-2011 Plan de services en français 2010-2011 Message de la sous-ministre C'est avec plaisir que je présente, au nom du ministère des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse, le plan de services en français

Plus en détail

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION

GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION GESTION AXÉE SUR LES RÉSULTATS : LOGIQUE ET INSTRUMENTATION 1 Présentation de l École nationale d administration publique Fondée en 1969, l ENAP est une école universitaire et professionnelle qui regroupe

Plus en détail

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION XX e séance publique du conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec date 1563 SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Avis de

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE Mars 2016 PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE 2015-2020 vant-propos Mot du président-directeur général Institution publique à vocation commerciale, la Société du Palais

Plus en détail

Compte rendu provisoire 11-1

Compte rendu provisoire 11-1 Conférence internationale du Travail Compte rendu provisoire 104 e session, Genève, juin 2015 11-1 Quatrième question à l ordre du jour: Les petites et moyennes entreprises et la création d emplois décents

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

La qualité, ça compte!

La qualité, ça compte! La qualité, ça compte! Outil d autoévaluation d un carrefour multiservices enfance et famille francophone au Canada Mise en contexte La qualité est un incontournable dans l offre de programmes et de services

Plus en détail

Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE. dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la

Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE. dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la Formation et l Analyse de l Activité IERFA Entre : Institution Centre d'études et de recherches

Plus en détail

Formation continue OAAQ

Formation continue OAAQ En collaboration avec l ENAP Montréal, 29 Mars 2011 Le Centre Sheraton de Montréal Québec, 05 Avril 2011 Hôtel Delta La formation continue vise à favoriser auprès des professionnels de l administration,

Plus en détail

Service du développement institutionnel Téléphone : 819 478-4671, poste 4101 Télécopieur : 819 478-8823 RCCFC

Service du développement institutionnel Téléphone : 819 478-4671, poste 4101 Télécopieur : 819 478-8823 RCCFC Service du développement institutionnel Téléphone : 819 478-4671, poste 4101 Télécopieur : 819 478-8823 RCCFC Projet de collaboration en santé et services sociaux Cégep de Drummondville, Collège Boréal

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Galerie d art Louise et Reuben-Cohen

Galerie d art Louise et Reuben-Cohen RAPPORT ANNUEL DES FACULTÉS POUR LE SÉNAT ACADÉMIQUE Galerie d art Louise et Reuben-Cohen 1. BILAN Objectifs fixés en 2010-2011 et résultats obtenus : Assurer le développement organisationnel et solidifier

Plus en détail

Accès aux données et formation à l analyse

Accès aux données et formation à l analyse Les 7es Journées scientifiques du Réseau Démographie de l AUF Séance spéciale sur Mémoires et démographie : les expériences québécoises et canadiennes Accès aux données et formation à l analyse Bilan et

Plus en détail

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs

Titre 1 : Les partenaires. Titre 2 : Exposé des motifs Convention entre le Réseau National des Écoles Supérieures du Professorat et de l Éducation (R-ESPÉ) et le collectif des Associations partenaires de l École de la République (CAPE) Convention de partenariat

Plus en détail

Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010

Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010 Comment les universités africaines s'efforcent de créer des conditions favorables à la recherche janvier 2010 Alioune Camara Spécialiste principal de Programme Centre de recherches pour le développement

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

PROJET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PRÉSENCES, QUORUM, ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR ET MOT DU PRÉSIDENT

PROJET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PRÉSENCES, QUORUM, ADOPTION DE L ORDRE DU JOUR ET MOT DU PRÉSIDENT PROJET PROCÈS-VERBAL DE L DE ÉCO ENTREPRISES QUÉBEC TENUE AU SALON DRUMMOND DE L HOTEL CENTRE SHERATON, SITUÉ AU 1201 BOUL. RENÉ-LÉVESQUE OUEST, MONTRÉAL, LE JEUDI 24 AVRIL 2014, À 9 HEURES. OUVERTURE

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et conduite de projet en PME-PMI de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Note informative sur la Revue de la CITE. L Institut de Statistique de l UNESCO

Note informative sur la Revue de la CITE. L Institut de Statistique de l UNESCO ESA/STAT/AC.190/10-f 31 July 2009 UNITED NATIONS DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS STATISTICS DIVISION Meeting of the Expert Group on International Economic and Social Classifications New York,

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

Stratégie pour le don d organes et de tissus

Stratégie pour le don d organes et de tissus Stratégie pour le don d organes et de tissus Ministère de la Santé Mai 2015 Ministère de la Santé Stratégie pour le don d organes et de tissus Publié par : Ministère de la Santé Province du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Contexte et objectif : La Fédération canadienne des syndicats d infirmières/infirmiers (FCSII), représentant

Plus en détail

Les alliances territoriales au service de l Apprendre tout au long de la vie

Les alliances territoriales au service de l Apprendre tout au long de la vie Université Européenne d été de la Recherche et des Innovations pour apprendre tout au long de la vie Les alliances territoriales au service de l Apprendre tout au long de la vie 10 ème session, METZ, 5-7

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

ADES-LANDY, Dana FORMATION

ADES-LANDY, Dana FORMATION ADES-LANDY, Dana Université Concordia 1983 Maîtrise en administration des affaires Université McGill 1981 Baccalauréat ès sciences en microbiologie et en immunologie Depuis 2013 La Banque de Nouvelle-Écosse

Plus en détail

Évaluation des activités de surveillance des octrois du CRSNG/CRSH Réponses de la gestion (plan d action)

Évaluation des activités de surveillance des octrois du CRSNG/CRSH Réponses de la gestion (plan d action) Réponses de la gestion complétées par: Carole Crête-Robidoux En date du: 9 juillet 2004 Observations sur les politiques, procédures et pratiques utilisées pour les activités de surveillance des octrois,

Plus en détail

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience 0 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, LEVIER D INNOVATION POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES? Fidèle à ses engagements et

Plus en détail

PROJET EMISE REFERENTIEL EUROPPEEN D ACTIVITES DU MANAGER DE PROJET EUROPEEN

PROJET EMISE REFERENTIEL EUROPPEEN D ACTIVITES DU MANAGER DE PROJET EUROPEEN PROJET EMISE REFERENTIEL EUROPPEEN D ACTIVITES DU MANAGER DE PROJET EUROPEEN La nécessité de définir le cadre d intervention du manager de projet pour le projet EMISE reflète des différences culturelles

Plus en détail

Une coopérative de conseil dédiée à l Économie Sociale et Solidaire

Une coopérative de conseil dédiée à l Économie Sociale et Solidaire Une coopérative de conseil dédiée à l Économie Sociale et Solidaire Plus de 200 équipes accompagnées en 12 ans Aviso accompagne l émergence et la transformation des organisations de l économie sociale

Plus en détail

MAGAZINE CULTURES SERVICES

MAGAZINE CULTURES SERVICES MAGAZINE CULTURES SERVICES Soutenez la diffusion de la culture de service au plus grand nombre et devenez vous-même donateur A PROPOS DE LA FONDATION SERVICE LAB Placée sous l égide de la Fondation de

Plus en détail

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance

Les rôles et responsabilités du conseil : l exercice d une bonne gouvernance Modifiée : Page 1 de 8 Préambule En vertu de la Loi sur l éducation, le conseil scolaire, dont ses membres ont été dûment élus, est tenu de promouvoir le rendement des élèves et leur bien-être, de veiller

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds Nations Unies Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services d appui aux projets

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

CV de Vita Ndugumbo. Certificate in English as second Language, ESL Program, University of Regina, Saskatchewan, 1997.

CV de Vita Ndugumbo. Certificate in English as second Language, ESL Program, University of Regina, Saskatchewan, 1997. 1. ADRESSE Vita Ndugumbo #8-485 avenue Claude-Martin Québec City, (Québec) G1M 1T4 Canada Téléphone : 418 446-79992 418 656 2131, poste 12362 Sites Web: http://www.sites.fse.ulaval.ca/cree/evenements/kivu/kivu.htm

Plus en détail

Une approche de coaching novatrice et intégr

Une approche de coaching novatrice et intégr Une approche de coaching novatrice et intégr grée (atelier # 3) Présenté par Claude Poitras, CRHA et Lisette Bergeron 8 e colloque en gestion des ressources humaines organisé par : La conférence des CHU

Plus en détail

FILIPE : UN OUTIL DE FORMATION INNOVANT, POUR POURSUIVRE DES ETUDES SCIENTIFIQUES DANS LES UNIVERSITES FRANCOPHONES.

FILIPE : UN OUTIL DE FORMATION INNOVANT, POUR POURSUIVRE DES ETUDES SCIENTIFIQUES DANS LES UNIVERSITES FRANCOPHONES. FILIPE : UN OUTIL DE FORMATION INNOVANT, POUR POURSUIVRE DES ETUDES SCIENTIFIQUES DANS LES UNIVERSITES FRANCOPHONES. Depuis 2006, FILIPE prépare les étudiants internationaux des filières scientifiques

Plus en détail

L Écho. Votre caisse: une nouvelle force financière!

L Écho. Votre caisse: une nouvelle force financière! L Écho de la rivière BULLETIN D INFORMATIONS VOLUME 1 NO 1 JUIN 2013 Votre caisse: une nouvelle force financière! En tant que membres propriétaires, vous participez démocratiquement aux orientations et

Plus en détail

Évaluation périodique du programme de maîtrise en sciences infirmières (Faculté des sciences infirmières)

Évaluation périodique du programme de maîtrise en sciences infirmières (Faculté des sciences infirmières) Évaluation périodique du programme de maîtrise en sciences infirmières (Faculté des sciences infirmières) Sommaire de l évaluation Plan d action de la doyenne Conseil universitaire du 5 février 2013 2

Plus en détail

La petite enfance. Un projet d avenir des communautés francophones en milieu minoritaire. Edmonton, 18 mars 2006

La petite enfance. Un projet d avenir des communautés francophones en milieu minoritaire. Edmonton, 18 mars 2006 La petite enfance Un projet d avenir des communautés francophones en milieu minoritaire Présentation de l évolution du dossier aux niveaux provincial et national Colloque de la Fédération des parents francophones

Plus en détail

Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social

Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social Octobre 2012 Objet et vue d ensemble Présenter

Plus en détail