Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Passeport formation avril 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Passeport formation 2013 26 avril 2013"

Transcription

1 Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Passeport formation avril 2013

2 Amenez votre analyse d audit au niveau supérieur! Introduction Le groupe ACL de Montréal Résultats de recherche : Utilisation des outils d audit informatisés par les auditeurs internes Présentation du modèle de maturité ACL Panel sur les niveaux de maturité observés dans trois équipes VI à Montréal Discussion libre, sujets des prochaines rencontres et réponses à vos questions

3 Le groupe de Montréal Objectifs Participants / contributeurs Fréquence des rencontres Comment se joindre au groupe Hyperlien vers les informations pertinentes https://chapters.theiia.org/montreal/pages/acl.aspx Cliquez

4 Résultats de recherche Utilisation des outils d audit informatisés par les auditeurs internes Recherche effectuée par Maxime Gagnier dans le cadre de travail de maîtrise à l Université de Sherbrooke Maxime Gagnier compte quatre années d expérience en audit interne parmi lesquelles elle a exercé des fonctions en audit opérationnel chez Loto Québec, en audit financier en tant que consultante dans l équipe de gestion des risques chez RSM Richter et, à présent, elle agît en tant qu auditrice principale dans l audit des technologies de l information chez RONA. Elle détient un baccalauréat en administration des affaires, ainsi qu une maîtrise en administration des affaires avec une concentration en gouvernance, audit et sécurité des TI de l Université de Sherbrooke. Mme Gagnier possède également la certification CFE.

5 Modèle d analyse d'audit et de contrôles ACL Passez de l'analyse des données de base au contrôle continu opérationnel Prévision Aperçu Niveau 3 Gestion centralisée Niveau 4 Audit continu Niveau 5 Contrôle continu opérationnel Niveau 5 Contrôle continu opérationnel Rétrospectif Niveau 2 Définition de contrôles Niveau 1 Analyse de données de base Sophistication

6 Niveau 1 Analyse de données de base Utilisation de la technologie Exemples Fréquence Avantages Difficultés Risques Statistiques, classements ou synthèse de données Identification de doublons Ponctuelle Vérification de l'ensemble des transactions au lieu d'un échantillon Accès aux données Sécurité des données (p. ex. : données de paie sur le portable d'un vérificateur), conclusions basées sur une analyse erronée

7 Niveau 2 Définition de contrôles Utilisation de la technologie Exemples Fréquence Avantages Difficultés Risques Programme d'audit basé sur l'analyse de données Échantillonnage selon des critères spécifiques, identification de paiements manquants, analyses réutilisables Considéré lors de chaque nouvel audit Efficacité meilleure de la VI, niveaux d'assurance supérieurs Mise à jour des processus d'audit et des rôles, formation appropriée nécessaire Augmentation des risques de sécurité basée sur la plus grande prolifération des données au sein de la VI, gestion inadéquate des dossiers de vérification (conservation des analyses et résultats)

8 Niveau 3 Gestion centralisée Utilisation de la technologie Centralisation des analyses de données (serveur dédié), amélioration de la sécurité des données Exemples Accès direct aux données configuré dans ACL Fréquence Avantages Difficultés Risques Considéré lors de chaque nouvel audit Partage plus facile du contenu des analyses et des résultats, amélioration de la performance de traitement Mise en place de l'environnement géré et centralisé pour les analyses Gestion des attentes de la direction

9 Niveau 4 Audit continu Utilisation de la technologie Exemples Fréquence Avantages Difficultés Risques Analyses répétées régulièrement Exécution de plusieurs analyses simultanément Disparition des périodes définies (début et fin) par un processus continu Réponse aux demandes de rapidité accrue des comités d'audit, suivi des modifications de profils de risque pour mieux cibler les interventions Modifications significatives aux processus d'audit, ressources humaines Valeur ajoutée non mise en valeur (démontrée), empiètement possible sur la responsabilité de la surveillance continue (direction)

10 Niveau 5 Contrôle continu opérationnel Utilisation de la technologie Exemples Fréquence Avantages Difficultés Risques Étendre l'utilisation à d'autres secteurs par le biais de flux d'acheminement Implication directe des secteurs d'affaires, création de tableaux de bord Rapprochée (p. ex. : quotidienne) Réponse aux problèmes plus dynamique, réduction de la quantité de contrôles, collaboration entre les secteurs d'affaires et la VI Transfert de responsabilité aux secteurs d'affaires, différences de définitions des critères d'exception, gestion des faux positifs Non atteinte des résultats escomptés par les secteurs d'affaires

11 Modèle d analyse d'audit et de contrôles ACL Passer de l'analyse des données de base au contrôle continu opérationnel Prévision Aperçu Niveau 3 Gestion centralisée Niveau 4 Audit continu Niveau 5 Contrôle continu opérationnel Niveau 5 Contrôle continu opérationnel Rétrospectif Niveau 2 Définition de contrôles Niveau 1 Analyse de données de base Sophistication

12 Discussion libre, sujets des prochaines rencontres et réponses à vos questions

13 Biographies Sylvain Lachapelle est Vérificateur principal au Cirque du Soleil. En plus de 10 ans d expérience dans l analyse de données, il a implanté avec succès dans deux environnements très différents l outil ACL de façon à optimiser le rendement et à ajouter de la valeur au processus de la vérification interne. Il est également un des cofondateurs du groupe d utilisateurs ACL de la région de Montréal. Sylvain possède un baccalauréat en administration des affaires option comptabilité d HÉC Montréal, un diplôme d études supérieures spécialisées en sciences comptables de l UQAM ainsi que les certifications professionnelles CPA, CA, CPA(MAINE) et CGMA. Marc André Malo est Chef de projet audit interne informatique chez Agropur. Il a plus de sept ans d expérience en analyse de données de toute nature utilisant l outil ACL. Antérieurement, il a travaillé au sein du groupe Services d assurance et risque technologique d Ernst and Young, où il a effectué des dossiers d analyse de données pour plus de 40 clients différents. Au fil des années, il a développé une expertise au chapitre de la détection de fraude dans les processus des comptes à payer, ventes, écritures de journaux et de la paie. Il est également un des cofondateurs du groupe d utilisateurs ACL de la région de Montréal. Marc André possède un baccalauréat en administration option TI d HÉC Montréal ainsi que la certification professionnelle CISA. Bruno Marcil est Directeur principal conseil des technologies de l'information à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Après plusieurs années d'utilisation d'analyse de données dans ses emplois antérieurs, il a instauré, depuis 2007, un programme de vérification continue chez son employeur actuel. Il a 22 ans d expérience dans le domaine de la vérification, dont 18 avec les outils d audit informatisés. Il a été chargé de cours dans le cadre du programme de maîtrise Gouvernance, audit et sécurité des TI de l université de Sherbrooke où certaines notions couvrant l'analyse de données et la vérification continue étaient abordées. Il a donné quelques conférences sur le sujet. Il est également un des cofondateurs du groupe d utilisateurs ACL de la région de Montréal. Bruno possède un baccalauréat en administration des affaires option comptabilité d'héc Montréal ainsi que les certifications professionnelles CPA, CA, CA TI, CISA, CISM, CRISC, CRMA. Jean François Willis est Vérificateur principal TI à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Il se spécialise dans l analyse de données et la vérification continue. Il a plus de 10 ans d expérience dans ce domaine et a donné plusieurs cours et conférences sur l analyse de données avec ACL, notamment pour l Institut des vérificateurs internes. Antérieurement, il a travaillé au sein du groupe Services des risques d entreprises de Deloitte, où il a effectué des dossiers d analyse de données pour plus de 35 clients différents. Il est également un des cofondateurs du groupe d utilisateurs ACL de la région de Montréal. Jean François possède un baccalauréat en administration option finance (BCOM) de l Université McGill, une maîtrise ès sciences de la gestion option TI d HÉC Montréal ainsi que les certifications CISA, CIA, CRISC, CRMA, CIPP/C ainsi que la certification ACL Certified Data Analyst (ACDA).

GROUPE D'UTILISATEURS ACL RENCONTRE DU 27 MARS 2012

GROUPE D'UTILISATEURS ACL RENCONTRE DU 27 MARS 2012 GROUPE D'UTILISATEURS ACL RENCONTRE DU 27 MARS 2012 TABLE DES MATIÈRES 01 L approche d un mandat en utilisant ACL comme outil d analyse 02 Présentation de l'outil ACL Audit Exchange 03 Présentation d un

Plus en détail

Nouveau Partenaire Certifié ACL au Québec. Impact - Modèle d affaires Aptitude Conseil / ACL Services

Nouveau Partenaire Certifié ACL au Québec. Impact - Modèle d affaires Aptitude Conseil / ACL Services Nouveau Partenaire Certifié ACL au Québec Impact - Modèle d affaires Aptitude Conseil / ACL Services Réunion d utilisateurs ACL Le 11 mai 2015 Montréal Quand les ressources ou l expertise manquent, nous

Plus en détail

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance. Audit des systèmes d information. Partie 5: Audit d une application informatique

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance. Audit des systèmes d information. Partie 5: Audit d une application informatique Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Audit des systèmes d information Partie 5: Audit d une application informatique Emanuel Campos - version 2015 Les présentations personnelles

Plus en détail

2014 2015 PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE

2014 2015 PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE 2014 2015 PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE L Institut des auditeurs internes - Section Montréal a le plaisir de vous présenter son nouveau programme de formation continue. En tant que membre, vous bénéficiez

Plus en détail

«Audit Informatique»

«Audit Informatique» U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Formation «Audit Informatique» 2014 Formation «Audit Informatique» Du 20 mars au 14 juin 2014 DIRECTION DE PROGRAMME : Christine TRIOMPHE,

Plus en détail

Exploitation du potentiel de l'audit interne

Exploitation du potentiel de l'audit interne Exploitation du potentiel de l'audit interne 18 novembre 2014 Grant Thornton LLP. A Canadian Member of Grant Thornton International Ltd Introduction de Andy Poprawa, Président et chef de la direction,

Plus en détail

Questions et Réponses. DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA)

Questions et Réponses. DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA) Questions et Réponses DESS en comptabilité professionnelle (DESS CPA) Admission 1. Quel est la date limite pour déposer une demande d admission pour l année 2015-2016? 2. Y aura-t-il des admissions à d

Plus en détail

«Audit Informatique»

«Audit Informatique» U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Formation «Audit Informatique» 2015/2016 Formation «Audit Informatique» Du 05 novembre 2015 au 07 février 2016 DIRECTION DE PROGRAMME :

Plus en détail

Des experts-conseils et des formateurs qualifiés. Équipe de conseillers et de formateurs. Biographies des conseillers et formateurs

Des experts-conseils et des formateurs qualifiés. Équipe de conseillers et de formateurs. Biographies des conseillers et formateurs Des experts-conseils et des formateurs qualifiés GUBERNA est firme de services-conseils spécialisée en gouvernance responsable. Au cours des dernières années, les membres de l équipe de GUBERNA ont développé

Plus en détail

Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401)

Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401) Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401) "Préface explicative" Chiffre Cette NAS donne des instructions sur un audit

Plus en détail

Master professionnel Métiers de la finance du contrôle et de l'audit Promotion 2009 Situation au 1er décembre 2011

Master professionnel Métiers de la finance du contrôle et de l'audit Promotion 2009 Situation au 1er décembre 2011 Master professionnel Métiers de la finance du contrôle et de l'audit Promotion 2009 Situation au 1er décembre 2011 Option : Audit comptable et financier Effectif total de la promotion 2009 : 9 Non concernés

Plus en détail

PAROLES DE DIPLÔMÉS 2015 AUDIT

PAROLES DE DIPLÔMÉS 2015 AUDIT PAROLES DE DIPLÔMÉS 2015 AUDIT 2 Février 2015 CALENDRIER PAROLES DE DIPLÔMES 2015 LUNDI 2 FÉVRIER Métiers de l Audit Métiers du secteur Culturel LUNDI 9 MARS Métiers du Marketing et de la Vente Métiers

Plus en détail

Comment optimiser la rentabilité des mandats par une utilisation intelligente des NEP?

Comment optimiser la rentabilité des mandats par une utilisation intelligente des NEP? Comment optimiser la rentabilité des mandats par une utilisation intelligente des NEP? 1 Objectifs Maitriser l approche de l analyse des risques d anomalie significative dans un environnement ultra simple.

Plus en détail

M1402 - Conseil en organisation et management d'entreprise

M1402 - Conseil en organisation et management d'entreprise Appellations (Métiers courants) Assistant / Assistante en organisation Chef de projet en organisation Auditeur organisationnel / Auditrice organisationnelle Responsable développement durable et RSE - responsabilité

Plus en détail

Séminaire de formation

Séminaire de formation Séminaire de formation Méthodes appliquées d audit et contrôle des comptes publics Fairmont Le Reine Elizabeth de Montréal du 18 au 22 avril 2011 5475 suite 253 Paré Ville Mont-Royal, Québec) H4P 1P7 Canada

Plus en détail

À titre de professionnel en sécurité informatique, monsieur Clairvoyant intervient à différents niveaux lors de projets en sécurité informatique.

À titre de professionnel en sécurité informatique, monsieur Clairvoyant intervient à différents niveaux lors de projets en sécurité informatique. Eric Clairvoyant Consultant senior en gouvernance, audit et sécurité des T.I. ecclairvoyant@hotmail.com Summary À titre de professionnel en sécurité informatique, monsieur Clairvoyant intervient à différents

Plus en détail

Master "COMPTABILITÉ, FINANCE, FISCALITÉ, PATRIMOINE" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2013 par les diplômés 2010/2011

Master COMPTABILITÉ, FINANCE, FISCALITÉ, PATRIMOINE Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2013 par les diplômés 2010/2011 Spécialité Public Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Secteur d'activité de Compétences complémentaires en informatique continue Ingénieur qualité s non conformités Expert Comptable

Plus en détail

Description des conférences

Description des conférences Description des conférences L état connu de la recherche en gestion des risques GEORGES DIONNE, PH. D., Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en gestion des risques, HEC Montréal M. Georges Dionne,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL MISSIONS DE COMPILATION TABLE DES MATIÈRES. Page INTRODUCTION

RÉFÉRENTIEL MISSIONS DE COMPILATION TABLE DES MATIÈRES. Page INTRODUCTION INTRODUCTION 1 Le référentiel... 1 2 Structure du Manuel de l ICCA Certification... 2 3 Structure et contenu de la section Autres normes canadiennes (ANC) applicable aux missions de compilation... 5 4

Plus en détail

conseil d administration ET secrétariat GÉNÉRAL

conseil d administration ET secrétariat GÉNÉRAL conseil d administration ET secrétariat GÉNÉRAL au 31 mars 2015 Hélène F. Fortin FCPA auditrice, FCA, IAS.A. Saint-Lambert Présidente du conseil d administration Associée Gallant & Associés S.E.N.C.R.L.

Plus en détail

Systèmes d information dans les entreprises (GTI515)

Systèmes d information dans les entreprises (GTI515) Systèmes d information dans les entreprises (GTI515) Chargé: JF Couturier Cours # 11 MTI515 Automne 2013 JF Couturier 1 Plan Audit Gestion des services Développement Opération et maintenance Introduction

Plus en détail

Comment la direction du groupe peut-elle favoriser l efficacité de l audit du groupe?

Comment la direction du groupe peut-elle favoriser l efficacité de l audit du groupe? MISE EN ŒUVRE DES NORMES CANADIENNES D AUDIT SOUTIEN AUX PROFESSIONNELS EN EXERCICE Document d inmation NORME ABORDÉE NCA 600, «Audits d états financiers de groupe (y compris l utilisation des travaux

Plus en détail

PRINCIPES ET CONCEPTS GÉNÉRAUX DE L'AUDIT APPLIQUÉS AUX SYSTÈMES D'INFORMATION

PRINCIPES ET CONCEPTS GÉNÉRAUX DE L'AUDIT APPLIQUÉS AUX SYSTÈMES D'INFORMATION Audit Informatique PRINCIPES ET CONCEPTS GÉNÉRAUX DE L'AUDIT APPLIQUÉS AUX SYSTÈMES D'INFORMATION UE1 Jean-Louis Bleicher HEURES : 6 1) Systèmes d'information et audit : Les systèmes et technologies de

Plus en détail

SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance

SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance SOCIETE FRANCAISE EXXONMOBIL CHEMICAL S.C.A. Rapport du Président du Conseil de Surveillance Procédures de contrôle interne relatives à l'élaboration et au traitement de l'information comptable et financière

Plus en détail

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES

JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES Survol de Risk IT UN NOUVEAU RÉFÉRENTIEL DE GESTION DES RISQUES TI GP - Québec 2010 JOURNÉE THÉMATIQUE SUR LES RISQUES 3 mars 2010 - Version 4.0 Mario Lapointe ing. MBA CISA CGEIT mario.lapointe@metastrategie.com

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES -

DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES - 5, Place Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Télec. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca DOCUMENT A DEMANDE D ADMISSIBILITÉ EN VERTU DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE

Plus en détail

Connaissances de l'outil informatique Word, Excel et d'autres logiciels de gestion de crédit et de Comptabilité.

Connaissances de l'outil informatique Word, Excel et d'autres logiciels de gestion de crédit et de Comptabilité. LE DIRECTEUR GENERAL I II. 5-10 ans d'expérience dans le secteur des services financiers (micro finance, la banque).dans des postes de responsabilité (Directeur générale, Stratégies Marketing Commerciales

Plus en détail

Aperçu du programme d agrément CPA

Aperçu du programme d agrément CPA Aperçu du programme d agrément CPA Comité de direction CPA et ses groupes de travail consultatifs Formé de professionnels de la formation en comptabilité, le Comité de direction CPA travaille à la conception

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES DOSSIER MODÈLE MISSION D EXAMEN

TABLE DES MATIÈRES DOSSIER MODÈLE MISSION D EXAMEN INTRODUCTION 1 Présentation du dossier modèle... 1 2. Fonctionnement du dossier modèle... 3 2.1 Questionnaires de l ICCA... 3 2.2 Feuilles de travail... 3 2.3 Conclusion... 5 Annexe 1 Aperçu des changements

Plus en détail

Solution logicielle IDEA

Solution logicielle IDEA 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Solution logicielle IDEA Intervenant: M. Michel PIRON 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Une initiative de l Ordre des

Plus en détail

2012 / 2013. Excellence. Technicité. Sagesse

2012 / 2013. Excellence. Technicité. Sagesse 2012 / 2013 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil >> Présentation d ATHENA ATHENA est une société de services fondée en 2007 offrant des prestations dans les domaines de la sécurité informatique

Plus en détail

GESTION DE LA PERFORMANCE

GESTION DE LA PERFORMANCE GESTION DE LA PERFORMANCE RÉDUISEZ L'ÉCART ENTRE VOTRE STRATÉGIE ET SON EXÉCUTION GESTION PERFORMANCE GESTION PROJETS GESTION RESSOURCES HUMAINES gestion PerformAnce GESTION PROJETS GESTION RESSOURCES

Plus en détail

Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec inc. Relations du travail

Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec inc. Relations du travail Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec inc. Rapport financier 31 décembre 2013 Rapport de l'auditeur indépendant 1-2 Résultats 3 Situation financière 4 Flux de trésorerie 5 Notes

Plus en détail

VERSION HUIT AMÉLIORATIONS. Soyez un meilleur auditeur. Vous avez le savoir. Nous avons les outils.

VERSION HUIT AMÉLIORATIONS. Soyez un meilleur auditeur. Vous avez le savoir. Nous avons les outils. VERSION HUIT AMÉLIORATIONS Soyez un meilleur auditeur. Vous avez le savoir. Nous avons les outils. À propos d'idea Améliorez vos aptitudes et vos connaissances en audit en utilisant les fonctionnalités

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 PROCÉDURES A METTRE EN ŒUVRE PAR L'AUDITEUR EN FONCTION DE SON ÉVALUATION DES RISQUES

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 PROCÉDURES A METTRE EN ŒUVRE PAR L'AUDITEUR EN FONCTION DE SON ÉVALUATION DES RISQUES NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 PROCÉDURES A METTRE EN ŒUVRE PAR L'AUDITEUR EN FONCTION DE SON ÉVALUATION DES RISQUES SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-3 Réponses globales... 4-6 Procédures d'audit

Plus en détail

États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants

États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants États financiers de La Fondation de l Hôpital de Montréal pour enfants Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats et de l évolution des soldes de fonds... 3 État de la situation financière...

Plus en détail

RAPPORT DE L'AUDITEUR INDÉPENDANT 1

RAPPORT DE L'AUDITEUR INDÉPENDANT 1 ÉTATS FINANCIERS 30 JUIN 2015 RAPPORT DE L'AUDITEUR INDÉPENDANT 1 ÉTATS FINANCIERS Résultats 2 Évolution de l'actif net 3 Bilan 4 Flux de trésorerie 5 Notes complémentaires 6 Renseignements complémentaires

Plus en détail

Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)"

Rapport spécial n 1/2004 5e PC (1998 à 2002) Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)" Gestion des actions indirectes de RDT relevant du cinquième programme-cadre (5e PC) en matière de recherche et de développement technologique (1998-2002)

Plus en détail

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR

STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES. Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR STRATÉGIE CLIENT : PROCESSUS D AFFAIRES Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA KPMG-SECOR Alain Dumas, MBA, ASC, CPA, CA Associé ALAIN DUMAS Associé KPMG-SECOR 555, boul. René-Lévesque Ouest, 9 e étage Montréal,

Plus en détail

IAIM INSTITUT DES AUDITEURS INTERNES SECTION MONTRÉAL

IAIM INSTITUT DES AUDITEURS INTERNES SECTION MONTRÉAL IAIM INSTITUT DES AUDITEURS INTERNES SECTION MONTRÉAL CALENDRIER DE FORMATION 2013- L auditeur interne se doit d être à la fine pointe des processus, et sa connaissance des risques toujours plus complexes

Plus en détail

Introduction à la réforme MiFID*

Introduction à la réforme MiFID* Introduction à la réforme MiFID* Pour Pour obtenir obtenir la la présentation complète, écrire écrire à à :: finance@sia-conseil.com Janvier 2007 * Markets in Financial Instruments Directive Sommaire Introduction

Plus en détail

Catalogue. des. formations. Référentiels. Audit. Sécurité. Certifications. Gouvernance des Systèmes d Information

Catalogue. des. formations. Référentiels. Audit. Sécurité. Certifications. Gouvernance des Systèmes d Information Catalogue des formations Référentiels Audit Sécurité Certifications Gouvernance des Systèmes d Information 2007 > 2008 Catalogue des formations 2007 > 2008 Référentiels Audit Sécurité Certifications Gouvernance

Plus en détail

Rapport d activité 2012-2013

Rapport d activité 2012-2013 Rapport d activité 2012-2013 Mai 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. L introduction... 1 2. Le Conseil... 1 2.1 Les responsabilités et la composition du Conseil... 1 2.2 Les réunions du Conseil... 2 2.3 La mise

Plus en détail

III.2 Rapport du Président du Conseil

III.2 Rapport du Président du Conseil III.2 Rapport du Président du Conseil de Surveillance sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques Rapport du directoire rapports du conseil de surveillance 2012 1 Obligations légales

Plus en détail

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance

Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Maîtrise Universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Audit des systèmes d'information Partie 3: la dimension informatique de l audit du Système de Contrôle Interne Emanuel Campos - version 2015

Plus en détail

En emploi et poursuivant des études 3/24 3/27

En emploi et poursuivant des études 3/24 3/27 Ensemble du 1 er cycle - Emplois MAÎTRISE EN ADMINISTRATION CONCENTRATION FINANCE (COURS) (11), CONCENTRATION GESTION DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE (5), CONCENTRATION GESTION INTERNATIONALE (COURS) (1), CONCENTRATION

Plus en détail

Inspection générale de l administration de l éducation nationale et de la recherche (IGAENR), Paris, 6 juillet 2004

Inspection générale de l administration de l éducation nationale et de la recherche (IGAENR), Paris, 6 juillet 2004 Gestion des actions indirectes de RDT relevant du cinquième programme-cadre (5e PC) en matière de recherche et de développement technologique (RDT): 1998-2002 Inspection générale de l administration de

Plus en détail

Analystes et consultants en informatique (CNP 2171)

Analystes et consultants en informatique (CNP 2171) Analystes et consultants en informatique (CNP 2171) Description de la profession Les analystes et les consultants en informatique sont regroupés sous le code 2171 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

DOSSIER MODÈLE MISSION D'EXAMEN

DOSSIER MODÈLE MISSION D'EXAMEN DOSSIER MODÈLE MISSION D'EXAMEN GÉNÉRALE INTRODUCTION PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES Module 1 Contrôle de la qualité et documentation Module 2 Acceptation de la mission d examen Module 3 Planification de

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE ET CONFÉRENCES ÉLÉMENTAIRE INTERMÉDIAIRE AVANCÉ PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE ET CONFÉRENCES 2015-2016 1

PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE ET CONFÉRENCES ÉLÉMENTAIRE INTERMÉDIAIRE AVANCÉ PROGRAMME DE FORMATION CONTINUE ET CONFÉRENCES 2015-2016 1 2015 2016 PROGRAMME DE CONTINUE ET CONFÉRENCES ÉLÉMENTAIRE INTERMÉDIAIRE AVANCÉ PROGRAMME DE CONTINUE ET CONFÉRENCES 2015-2016 1 L Institut des auditeurs internes - Section Montréal (IAI Montréal) est

Plus en détail

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle

Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Chapitre 9 : Informatique décisionnelle Sommaire Introduction... 3 Définition... 3 Les domaines d application de l informatique décisionnelle... 4 Architecture d un système décisionnel... 5 L outil Oracle

Plus en détail

Assistant TSC - Project Management H/F

Assistant TSC - Project Management H/F Assistant TSC - Project Management H/F Ile-de-France Stage Depuis sa création en 1865, le groupe HSBC présent dans 84 pays et territoires, connecte ses clients aux opportunités de croissance où quelles

Plus en détail

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens)

Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets de combustible nucléaire. États financiers 31 décembre 2014 (en dollars canadiens) Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets États financiers 31 décembre 2014 Le 5 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au fiduciaire de Fiducie d Hydro-Québec pour la gestion des déchets

Plus en détail

1. Référentiel des emplois. 2. Fiches emplois

1. Référentiel des emplois. 2. Fiches emplois Ce document référence contient les descriptifs d emplois repères et les descriptifs des compétences crées dans le cadre de l identification des compétences pour l Etablissement public de la Caisse des

Plus en détail

Certification Lean Master

Certification Lean Master Certification Lean Master Devenez un agent d'influence à valeur ajoutée! Aucun préalable En dix ans, les entreprises québécoises ont fait des pas de géant en intégrant l amélioration continue dans leurs

Plus en détail

RAPPORT DU SYNDIC AUX CRÉANCIERS SUR L ADMINISTRATION PRÉLIMINAIRE

RAPPORT DU SYNDIC AUX CRÉANCIERS SUR L ADMINISTRATION PRÉLIMINAIRE Samson Bélair/Deloitte & Touche Inc. 1, Place Ville Marie Bureau 3000 Montréal QC H3B 4T9 Canada Tél. : 514-393-7115 Téléc. : 514-390-4103 www.deloitte.ca CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE QUÉBEC DIVISION

Plus en détail

AUDIT TAX LEGAL ADVISORY

AUDIT TAX LEGAL ADVISORY AUDIT TAX LEGAL ADVISORY Présentation du Cabinet Melhenas & Associés est un cabinet indépendant d expertise comptable, d audit et de conseil. Notre métier, conseiller et accompagner nos clients pour réaliser

Plus en détail

Feuille de route Qualité : rapport sur l'état d'avancement et prévisions. Le Président de l'office européen des brevets

Feuille de route Qualité : rapport sur l'état d'avancement et prévisions. Le Président de l'office européen des brevets CA/27/14 Orig. : en Munich, le 16.04.2014 OBJET : SOUMIS PAR : DESTINATAIRES : Feuille de route Qualité : rapport sur l'état d'avancement et prévisions Le Président de l'office européen des brevets 1.

Plus en détail

Détail des emplois occupés au 1 er décembre 2014 des répondants en emploi (1/4)

Détail des emplois occupés au 1 er décembre 2014 des répondants en emploi (1/4) MASTER FINANCE Entre décembre 2014 et fin mars 2015, les diplômés 2012 ont été invités à répondre à une enquête d'insertion professionnelle à 30 mois. A cette occasion, ils ont été interrogés sur leur

Plus en détail

LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE

LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE 1 LA CONDUITE D UNE MISSION D AUDIT INTERNE Toute mission d Audit est réalisée en trois étapes essentielles: 1 ère étape : La préparation de la mission 2 ème étape : La réalisation de la mission 3 ème

Plus en détail

Master "Comptabilité, finance, fiscalité et patrimoine" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009

Master Comptabilité, finance, fiscalité et patrimoine Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009 Master " finance, fiscalité et " Spécialité Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Compétences complémentaires en informatique Consultant en risque de crédit Rédaction de la note de cadrage

Plus en détail

Système d'administration de réseau. Une interface de gestion unique pour l'ensemble des systèmes et des terminaux

Système d'administration de réseau. Une interface de gestion unique pour l'ensemble des systèmes et des terminaux Système d'administration de réseau Alcatel-Lucent OmniVista 8770 Une interface de gestion unique pour l'ensemble des systèmes et des terminaux SUITE D'APPLICATIONS INTÉGRÉES Aujourd'hui, les entreprises

Plus en détail

Forum Financement Panel Liquidité accrue pour soutenir la croissance. 4 décembre 2013

Forum Financement Panel Liquidité accrue pour soutenir la croissance. 4 décembre 2013 Forum Financement Panel Liquidité accrue pour soutenir la croissance 4 décembre 2013 BDC Solutions secteur aérospatial BDC Aerospace Solutions > BDC a analysé les besoins en financement pour le secteur

Plus en détail

Rapport Chargé de mission MDSI. Deloitte. Maïmouna SOW

Rapport Chargé de mission MDSI. Deloitte. Maïmouna SOW Rapport Chargé de mission MDSI Deloitte Maïmouna SOW 1 Sommaire I- Introduction--------------------------------------------------------------3 II- Présentation de Deloitte----------------------------------------------4

Plus en détail

BROCHURE DE PRESENTATION Centre de Formation du Cabinet ELESYST

BROCHURE DE PRESENTATION Centre de Formation du Cabinet ELESYST BROCHURE DE PRESENTATION Centre de Formation du Cabinet ELESYST CADRE La formation aux métiers de banque que nous proposons épouse le contexte actuel de l environnement économique du Cameroun et spécifiquement

Plus en détail

Perception du processus qualité L audit

Perception du processus qualité L audit Audit L audit HISTORIQUE Audit: c'est un terme anglo-saxon pour désigner des actions de vérification et de contrôle des comptes d'une entreprise (du latin audire: écouter) Audit L audit est un processus

Plus en détail

L expertise a un visage

L expertise a un visage L expertise a un visage Une équipe d experts à l écoute de vos besoins Informatique ProContact, c est plus de 200 experts passionnés prêts à innover qui sont à votre service jour après jour afin de vous

Plus en détail

IDENTIFICATION DES FRAUDES

IDENTIFICATION DES FRAUDES IDENTIFICATION DES FRAUDES Yoanna PONS est juriste, titulaire d un master d audit, elle est auditeur SI chez AUDEA Noël PONS est CIA, consultant et auteur d ouvrages et d articles sur la fraude, Auteurs

Plus en détail

Présentation des Résultats de l Audit du Registre Electoral 2014

Présentation des Résultats de l Audit du Registre Electoral 2014 Réunion de Présentation des résultats d Audit 30-10-2015 à 15h Présentation des Résultats de l Audit du Registre Electoral 2014 Présenté par Mr Khemiri Elyes Consultant en Sécurité des SI Certifié ISO

Plus en détail

Excellence. Technicité. Sagesse

Excellence. Technicité. Sagesse 2014 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil ATHENA est un cabinet de services créé en 2007 et spécialisé dans les domaines de la sécurité informatique et la gouvernance. De part son expertise, ATHENA

Plus en détail

FONDATION QUÉBÉCOISE POUR LE PROGRÈS DE LA MÉDECINE INTERNE

FONDATION QUÉBÉCOISE POUR LE PROGRÈS DE LA MÉDECINE INTERNE FONDATION QUÉBÉCOISE POUR LE PROGRÈS DE LA MÉDECINE INTERNE ÉTATS FINANCIERS 2 RAPPORT DE L'AUDITEUR INDÉPENDANT À l'attention des membres de Fondation Québécoise pour le progrès de la médecine interne

Plus en détail

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC

Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Enquête 2014 de rémunération globale sur les emplois en TIC Les emplois repères de cette enquête sont disponibles selon les trois blocs suivants

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DE LA RESILIENCE PAR LE BIAIS DE SERVICES

PROJET DE RENFORCEMENT DE LA RESILIENCE PAR LE BIAIS DE SERVICES PROJET DE RENFORCEMENT DE LA RESILIENCE PAR LE BIAIS DE SERVICES LIES A L INNOVATION, A LA COMMUNICATION ET AUX CONNAISSANCES (BRICKS) TERMES DE REFERENCE POUR L AUDIT FINANCIER ET COMPTABLE 1. CONTEXTE

Plus en détail

CONTRÔLE ET VÉRIFICATION DANS UN CADRE INFORMATIQUE CTB-65310

CONTRÔLE ET VÉRIFICATION DANS UN CADRE INFORMATIQUE CTB-65310 UNIVERSITÉ LAVAL FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION PLAN DE COURS Été 2003 Le 5 mai 2003 CONTRÔLE ET VÉRIFICATION DANS UN CADRE INFORMATIQUE CTB-65310 Professeur : Marc Simard Pavillon Palasis-Prince

Plus en détail

RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.035.523,20 Siège social : 133, boulevard National 92500 Rueil-Malmaison R.C.S Nanterre B 343 006 151

RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.035.523,20 Siège social : 133, boulevard National 92500 Rueil-Malmaison R.C.S Nanterre B 343 006 151 RIBER Société anonyme au capital de EUR 3.035.523,20 Siège social : 133, boulevard National 92500 Rueil-Malmaison R.C.S Nanterre B 343 006 151 RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE A L ASSEMBLEE

Plus en détail

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 SOMMAIRE Synthèse et Conclusion... 1 Introduction... 4 1. La description

Plus en détail

«Audit Informatique»

«Audit Informatique» U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Formation «Audit Informatique» 2013 Formation «Audit Informatique» Du 28 mars au 22 juin 2013 DIRECTION DE PROGRAMME : Christine TRIOMPHE,

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE Programme de bourses d excellence et Programme d exemption des droits de scolarité supplémentaires pour les élèves étrangers en formation professionnelle Programmes financés par le ministère de l'éducation,

Plus en détail

INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC. Rapport d activité 2011-2012

INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC. Rapport d activité 2011-2012 INSTITUT DES VÉRIFICATEURS INTERNES SECTION DE QUÉBEC Rapport d activité 2011-2012 Mai 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. L introduction...1 2. Les activités du Conseil...1 2.1 Le suivi des activités...1 Activités

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE

FORMULAIRE DE DEMANDE Programme de bourses d excellence et Programme d exemption des droits de scolarité supplémentaires pour les élèves internationaux en formation professionnelle - Programmes financés par le ministère de

Plus en détail

LE CONTRÔLE ET L AUDIT INTERNES DANS LE SECTEUR PUBLIC L EXPERIENCE SLOVENE. Nataša Prah Marrakech, 19. 20. 06. 2013

LE CONTRÔLE ET L AUDIT INTERNES DANS LE SECTEUR PUBLIC L EXPERIENCE SLOVENE. Nataša Prah Marrakech, 19. 20. 06. 2013 OFFICE OF THE REPUBLIC OF LE CONTRÔLE ET L AUDIT INTERNES DANS LE SECTEUR PUBLIC L EXPERIENCE SLOVENE Nataša Prah Marrakech, 19. 20. 06. 2013 INTRODUCTION 1. Propos introductifs sur le contrôle interne

Plus en détail

Présentation du Mastère Co-Construit M.A.I.A.S.I. «Mastère d Audit Interne. pour l Audit des Systèmes d Information

Présentation du Mastère Co-Construit M.A.I.A.S.I. «Mastère d Audit Interne. pour l Audit des Systèmes d Information 1- Objet du MAIASI : Présentation du Mastère Co-Construit M.A.I.A.S.I. «Mastère d Audit Interne et d Audit des Systèmes d Information» en préparation aux certificats internationaux CIA et CISA et français

Plus en détail

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE

Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Conclusions de la 9ème réunion du Groupe Consultatif du SYGADE Le Groupe consultatif du SYGADE soumet à l'attention du Secrétaire général de la CNUCED les conclusions suivantes formulées lors de sa 9ième

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Chargée de cours UQAC Maxime Sasseville, inf. M.Sc (c). Chargé de cours & Inf. Clinicien

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 62

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section J Division 62 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section J Division 62 62 PROGRAMMATION, CONSEIL ET AUTRES ACTIVITÉS Cette division comprend les activités suivantes, destinées à fournir une expertise dans le

Plus en détail

1. Référentiel des emplois. 2. Référentiel des compétences. 3. Fiches emplois. 4. Fiches compétences

1. Référentiel des emplois. 2. Référentiel des compétences. 3. Fiches emplois. 4. Fiches compétences Ce document référence contient les descriptifs d emplois repères et les descriptifs des compétences crées dans le cadre de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et de Compétences pour l Etablissement Public

Plus en détail

3. Rapport du Président du conseil d administration

3. Rapport du Président du conseil d administration 3. Rapport du Président du conseil d administration Conformément aux dispositions de l article L.225-37 du code de commerce, le président du conseil d administration rend compte, au terme de ce rapport,

Plus en détail

UNE JOURNÉE DE TRAVAIL BIEN REMPLIE LES MULTIPLES RESPONSABILITÉS DES AUDITRICES ET DES AUDITEURS INTERNES

UNE JOURNÉE DE TRAVAIL BIEN REMPLIE LES MULTIPLES RESPONSABILITÉS DES AUDITRICES ET DES AUDITEURS INTERNES UNE JOURNÉE DE TRAVAIL BIEN REMPLIE LES MULTIPLES RESPONSABILITÉS DES AUDITRICES ET DES AUDITEURS INTERNES The Institute of Internal Auditors Atteindre les objectifs Les profits constituent la raison d

Plus en détail

MAÎTRISE ÈS SCIENCES EN GESTION. MICROPROGRAMMES Exploitation de données en intelligence d affaires Analytique d affaires - Énergie 2014 ANNUAIRE

MAÎTRISE ÈS SCIENCES EN GESTION. MICROPROGRAMMES Exploitation de données en intelligence d affaires Analytique d affaires - Énergie 2014 ANNUAIRE MAÎTRISE ÈS SCIENCES EN GESTION MICROPROGRAMMES Exploitation de données en intelligence d affaires Analytique d affaires - Énergie 2014 2015 ANNUAIRE Dépôt légal IMPORTANT En complément de cet annuaire,

Plus en détail

Etude du cas ASSURAL. Mise en conformité du système d'information avec la norme ISO 17799

Etude du cas ASSURAL. Mise en conformité du système d'information avec la norme ISO 17799 David BIGOT Julien VEHENT Etude du cas ASSURAL Mise en conformité du système d'information avec la norme ISO 17799 Master Management de la Sécurité des Systèmes Industriels et des Systèmes d'information

Plus en détail

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s Le sens du partenariat Notre mission En plus d aider nos clients à prendre des décisions, nous les guidons dans leurs projets et démarches

Plus en détail

AUDITS QUALITÉ INTERNES

AUDITS QUALITÉ INTERNES AUDITS QUALITÉ INTERNES 0 Ind. Date Etabli par Vérifié par Approuvé par observations 1/6 1. OBJET Cette procédure a pour objet de définir l'organisation, la planification, la réalisation et le suivi des

Plus en détail

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014

États financiers de La Fondation du Grand Montréal. 31 décembre 2014 États financiers de La Fondation du Grand Montréal Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats et de l évolution des soldes de fonds... 3 État de la situation financière... 4 État des flux

Plus en détail

405 $ Réduisez vos risques de. dans un environnement d affaires de plus en plus complexe. 27 novembre 2013 Montréal. lesaffaires.com/evenements/fraude

405 $ Réduisez vos risques de. dans un environnement d affaires de plus en plus complexe. 27 novembre 2013 Montréal. lesaffaires.com/evenements/fraude Mentionnez votre CODE PROMO WEB en vous inscrivant pour bénéficier des prix promotionnels. À NE PAS MANQUER Cynthia Cooper Ancienne vice-présidente Vérification interne chez Worldcom Réduisez vos risques

Plus en détail

Société de développement et de maintenance en informatique de gestion, éditrice de technologie de développement

Société de développement et de maintenance en informatique de gestion, éditrice de technologie de développement Société de développement et de maintenance en informatique de gestion, éditrice de technologie de développement SARL Polyedre Parc d Activités de l Inquétrie 4 rue de la Capelle 62280 ST MARTIN BOULOGNE

Plus en détail

DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL.

DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL. DOSSIER MODÈLE D'AUDIT NAGR OSBL DU SECTEUR PRIVÉ GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES PARTICULARITÉS POUR LES OSBL Introduction Module 1 Contrôle de la qualité et documentation Module 2 Acceptation de

Plus en détail

Rapport de l'auditeur indépendant

Rapport de l'auditeur indépendant Rapport de l'auditeur indépendant Aux administrateurs de Musée de la nature et des sciences inc. Raymond Chabot Grant Thornton S.E.N.C.R.L. Bureau 500 455, rue King Ouest Sherbrooke (Québec) J1H 6G4 Téléphone

Plus en détail

LES GRANDS ENJEUX DE LA PROFESSION

LES GRANDS ENJEUX DE LA PROFESSION LES GRANDS ENJEUX DE LA PROFESSION Daniel McMahon, FCPA, FCA Président et chef de la direction Ordre des CPA du Québec CLD de Montréal-Nord, 15 novembre 2012 LE 16 MAI 2012, ADOPTION DE LA LOI SUR LES

Plus en détail

Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 69 Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Table des matières Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Plus en détail

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle)

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle) SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle) Pour l'appui à la Gestion des Projet régional de renforcement des capacités de surveillance des maladies et de riposte

Plus en détail