REGULATION DE LA GLYCEMIE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGULATION DE LA GLYCEMIE"

Transcription

1 REGULATION DE LA GLYCEMIE Approvisionnement continu en glucose cellules activité métabolique normale. Constance remarquable de la glycémie : 4-6 mmol/l (0,7-1,1 g/l) Régulation étroite. Exemple : SNC Besoins quotidien en glucose : 110 g. Gradient de concentration constant entre le sang et l environnement extracellulaire des cellules nerveuses. 1. Régulation à court terme : insuline et glucagon 1.1. Fonction endocrine du pancréas Ilôts de Langerhans identifiés en Découverte que la pancréatectomie totale chez le chien donne du diabète, par Mirkowski en Découverte de la fonction endocrine des îlots par Banting et Best en Types cellulaires des îlots de Langerhans : A (α) 25% Sécrètent le glucagon B (β) 70% Insuline D (δ) <5% Somatostatine F traces Polypeptide pancréatique Ilôts de Langerhans = 2% de la masse cellulaire totale du pancréas. Riche vascularisation : schéma 12 Apports des substrats et produits. Innervation +++ par le SNA : schéma 13 Sympathique et parasympathique L insuline a. Structure : Insuline = hétérodimère polypeptidique schéma 14 Chaîne A : 21 a.a. uii 1 pont dissulfure intracaténaire entre résidus cystéine 6 et 11. Chaîne B : 30 a.a. 2 ponts dissulfures intercaténaires A 7 B 7 et A 20 B 19. 1

2 Schéma 15 Grande homologie entre les insulines humaine, porcine et bovine. Chez le porc : Thr B 30 remplacée par Ala. L activité de ces différentes insulines est quasi équivalente (pouvoir hypoglycémiant) Peu de différence antigénique : Les insulines de porc et de bovin ont servi en thérapeutique jusqu à la production de l insuline humaine recombinante. L insuline forme des complexes ave le zinc. Schéma 16 structure III R fait apparaître des repliements qui forment une zone importante pour la régulation, notamment au niveau des résidus phénylalanine. b. Synthèse : Synthèse sous la forme d une préprohormone (PM = ) avec préséquence de 23 a.a. schéma 17 Dans le réticulum endoplasmique : proinsuline (PM = 9 000) chaîne B-peptide C-chaîne A. schéma 18 Dans le Golgi : clivage insuline + peptide C en quantité équimolaire. Emmagasinage dans les grains de sécrétion. Activité biologique de la proinsuline <5% de celle de l insuline. Attention! Il existe une réactivité croisée avec les anti-sérums anti-insuline. Il y a donc perturbation du dosage de l insuline car la proinsuline se comporte comme l insuline. Diabète de type II : la concentration plasmatique en insuline augmente. Elle permet le calcul du phénomène de résistance à l insuline (il faut plus d insuline pour le même effet biologique). On trouvera donc plus de sujets insulino-résistants qu il n y en a. Activité biologique du peptide C : nulle. Absence de réactivité croisée avec les anti-sérums anti-insuline. Les dosages du peptide C permettent de différencier l insuline endogène de l insuline exogène (administrée). Le gène de l insuline est sur le bras court du chromosome 11. 2

3 c. Mécanismes de sécrétion Principal stimulus = glucose plasmatique. Schéma Entrée de glucose dans cellules β par le transporteur glut 2. - GK phosphorylation - Formation d ATP - ATP/ADP augmente - Canaux potassiques sensibles à l ATP se ferment - K+ ne sort plus - Accumulation de charges + sur la face interne de la membrane - Dépolarisation - Ca++ entre dans la cellule de façon massive - Translocation (transport des granules de sécrétion) - Exocytose Schéma 20 purement indicatif. Autre stimulateur de la sécrétion d insuline : Les incrétines : hormones digestives libérées par le duodénum à la suite de l absorption intestinale de glucose. GIP : Gastric Inhibitory Polypeptide GLP 1 : Glucagon-Like Peptide 1 Schéma 21, 22, 23, 24 et : Dans le diabète de type II, dysfonctionnement des incrétines diminution de la production et de la sensibilité. 24 : Inactivation des incrétines en prenant des AA. Ces peptides sont dégradés très rapidement (nouveau médicament par oral ou IV d incrétines : développement thérapeutique important). L actylcholine : neurotransmetteur du système parasympathique qui agit par l intermédiaire de ses récepteurs muscariniques M 3 -M 4. Le VIP : Vasoactive Intestinal Peptide (terminaisons nerveuses parasympatiques) GRP : Gastrin Releasing Peptide Cholécystokinine (CCK) : double origine, endocrine et nerveuse Glucagon Sérotonine Catécholamines : actions différentes selon le récepteur. α 2 A : inhibition (+ grande densité) β : stimulation (+ grande affinité) Si la concentration augmente, on a donc une inhibition de la sécrétion. Agents pharmacologiques : schéma 26 2 classes de médicaments qui miment l action de l ATP. Ce sont des antidiabètiques oraux (anti type II) inhibiteurs de la sécrétion d insuline. Galanine et Neuropeptide Y (NPY) : Démontré uniquement chez le chien et le rongeur! 3

4 Somatostatine : par voie endocrine et paracrine. Schéma 27 et schéma (régulation nerveuse de la sécrétion d insuline) Profil de sécrétion après charge en glucose : Phase 1 : précoce relargage de l insuline biodisponible Phase 2 : tardive synthèse de nouvelles molécules NB : test d hyperglycémie : disparition du pic en faveur d un diagnostic de diagnostic de prédiabète. d. Mode d action de l insuline : Structure des récepteurs de l insuline : récepteurs à activité tyrosine-kinase. Transduction du signal-insuline : modification de l action enzymatique. induction par inhibition génique. Schéma er effet : l insuline active les enzymes en les déphosphorylant. 2 e effet : les enzymes déphosphorylées agissent sur l induction génique. L insuline : active par déphosphorylation des enzymes clés : - la glycogène synthase - la pyruvate kinase - la pyruvate déshydrogénase (PDH) - l acétylcoa carboxylase - l HMG-coA réductase stimule la synthèse de transporteurs et d enzymes : - glut-4 - glucokinase, PFK 1, pyruvate kinase - lipoprotéine lipase (LPL). 4

5 e. Effets métaboliques de l insuline : Stimule le transport, l utilisation et le stockage de glucose sous forme de glycogène et de lipides. Active le stockage des triglycérides dans le tissu adipeux. Stimule la captation des AA et la synthèse protéique. Seule hormone hypoglycémiante. Anabolisante, glycogénique, lipogénique et anti-protéolytique. f. Physiopathologie : Déficit en insuline : diabète de type I. Schéma 31 Remarque : augmentation des AG libres plasmatiques : β oxydation dans la mitochondrie production d acétylcoa. Résistance à l insuline : diabète de type II. Schéma 32 Remarque : la sensibilité de l insuline diminue au cours du temps. On maintient la glycémie dans la normalité au prix d une augmentation de l insulinosécrétion diabète de type II Le glucagon Hormone polypeptidique, 23 AA formant une seule chaîne. Synthétisée sous forme de proglucagon Cellules α de Langerhans Les effets du glucagon sont opposés à ceux de l insuline. La sécrétion est inhibée par le glucose. Action hyperglycémiante : Glucagon Récepteur à 7 domaines transmembranaires (récepteur différent de l insuline) 2 nd messager : AMPc. Cible principale : le foie. Stimulation de la glycogénolyse forme tissu spécifique Inhibition de la glycogénogénèse Inhibition de la néoglucogénèse : stimulation de la synthèse de PEPCK (phospho-énol pyruvate carboxy peptidase) et stimulation de la captation des AA. Effet plus ou moins lipolytique : Schéma 33. Le glucagon phosphoryle des enzymes qui étaient actives sous forme déphosphorylées. 5

6 Le glucagon : active par phosphorylation (via l AMPc et la protéine kinase AMPc dépendante) : - la glycogène phosphorylase - la fructose 2,6 bisphosphatase - la glucose 6 phosphatase. induit la transcription et la traduction des enzymes clés de la néoglucogénèse : - PEPCK - Fructose 2,6 bisphosphatase - Glucose 6 phosphatase. 2. Autres hormones impliquées dans la régulation de la glycémie : 2.1. Glucocorticoïdes Stimule la néoglucogenèse par une augmentation de la libération des AA et par le maintien des réserves en glycogène Hormone de croissance Très importante en période de jeûne. Elle induit : - Diminution de la captation du glucose par le muscle - Augmentation de la lipolyse - Augmentation de la glycogénolyse hépatique 2.3. Hormones thyroïdiennes À faibles doses : - Augmentation de la glycogénogenèse induite par l insuline - Augmentation de la captation (musculaire) du glucose plutôt hypoglycémiant À fortes doses : - Augmentation de l absorption, de la glycogénolyse, de la néoglucogenèse plutôt hyperglycémiant. 6

7 2.4. Catécholamines Glycémie < 4 mmol/l - Augmente la sécrétion par la médullosurrénale - Augmente la sécrétion de NAD par les terminaisons nerveuses sympathiques Adrénaline : - Augmente la glycogénolyse hépatique - Augmente la sécrétion de glucagon - Diminue la sécrétion d insuline Noradrénaline : à forte concentration, diminue la sécrétion d insuline. Stimulation des enzymes généralisée : - augmente la sécrétion d hormones hyperglycémiantes - diminue la sécrétion d insuline Effet lipolytique puissant. 3. Rôle du rein dans la régulation de la glycémie Tm = temps maximal de réabsorption du glucose. Glycémie > 1,8 g/l Tm dépassé Glucose excédentaire éliminé dans les urines glycosurie. Schéma 34 : Certaines néphrons ont une capacité de filtration limitée à 1,8 g/l ; d autres non (3,5 g/l). 7

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

Physiologie des régulations BI 632 L3

Physiologie des régulations BI 632 L3 Physiologie des régulations BI 632 L3 Cours 3 Christophe Porcher Christophe.porcher@univ-amu.fr Institut de Neurobiologie de la Méditerranée - INSERM U901 http://www.inmed.univ-mrs.fr/ La régulation de

Plus en détail

RÉGULATION de la GLYCÉMIE

RÉGULATION de la GLYCÉMIE Physiologie Moléculaire Cours06 02/04/08 FEUGEAS RÉGULATION de la GLYCÉMIE I. VALEURS USUELLES ET REGULATION PHYSIOLOGIQUE : A. Valeurs et variations usuelles : glycémie à jeun (sans apport alimentaire

Plus en détail

Maintien de la glycémie

Maintien de la glycémie ONTRÔLE ORMONAL DU METABOLISME INTRODUTION B - LE GLUAGON - L'ADRENALINE D - LE ORTISOL E - MAINTIEN DE LA GLYEMIE F - LE DIABETE SURE ONTRÔLE ORMONAL DU METABOLISME INTRODUTION Le fonctionnement harmonieux

Plus en détail

L insuline, hormone de la nutrition

L insuline, hormone de la nutrition L insuline, hormone de la nutrition Le rôle capital joué par le pancréas dans l homéostasie glucidique a été élucidé en 1899 par Von Mering et Minkowsky mais ce n est qu en 1922 que l insuline fut employée

Plus en détail

Les MEDICAMENTS du DIABETE de TYPE II (hors insuline) : aspects pharmacologiques

Les MEDICAMENTS du DIABETE de TYPE II (hors insuline) : aspects pharmacologiques Les MEDICAMENTS du DIABETE de TYPE II (hors insuline) : aspects pharmacologiques Yves NOUAILLE Service de Pharmacologie, toxicologie et pharmacovigilance CHU de LIMOGES Deuxième Journée Régionale de Pharmacovigilance.

Plus en détail

Sécrétions pancréatiques exocrines. Aude FERRAN

Sécrétions pancréatiques exocrines. Aude FERRAN Sécrétions pancréatiques exocrines Aude FERRAN Pancréas : 2 types de sécrétion Exocrine: sécrétions dans le milieu extérieur (=tube digestif (duodénum)) Enzymes Eau et électrolytes Endocrine : sécrétions

Plus en détail

Comment la glycémie est elle régulée?

Comment la glycémie est elle régulée? Comment la glycémie est elle régulée? La glycémie, quantité de glucose dans le sang, est un facteur primordial pour un bon état de santé. Bien que les apports de glucose soient très variables dans le temps,

Plus en détail

GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES

GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES GRANDES INTÉGRATIONS MÉTABOLIQUES Rappel des principes de base: Principes de bases du catabolisme: ATP (unité universelle d énergie) est produit par l oxydation des éléments énergétiques principalement

Plus en détail

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose*

Régulation de la glycémie introduction. cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé. injection de glucose* Régulation de la glycémie introduction injection de glucose* cerveau utilisation du glucose source : sang seule source d énergie taux très élevé cerveau très sensible à une diminution de la glycémie Régulation

Plus en détail

Biochimie et Physiologie du pancréas endocrine (C. Ged)

Biochimie et Physiologie du pancréas endocrine (C. Ged) Biochimie et hysiologie du pancréas endocrine (C. Ged) 1- Les hormones pancréatiques Structure fonctionnelle du pancréas Insuline et Glucagon Somatostatine et polypeptide pancréatique 2- Régulation du

Plus en détail

1,2,3,4-5 ( - - 4-2 : : - 1 : - 2 : - 3 : - 4 : - : : : - - - 3 : - - - : IG

1,2,3,4-5 ( - - 4-2 : : - 1 : - 2 : - 3 : - 4 : - : : : - - - 3 : - - - : IG Glucides A- Absorption Digestion : - la vitesse d absorption du galactose est la plus rapide après c est celle du glucose. - il existe 02 types de transport : - passif : diffusion facilitée fructose,mannose

Plus en détail

PANCREAS. (Support de cours)

PANCREAS. (Support de cours) PANCREAS (Support de cours) 1- RAPPEL ANATOMO-HISTOLOGIQUE: Glande mixte: ENDOCRINE 1 à 2 % - EXOCRINE 80% 4 types de cellules: 70 % de cellules B ou β à insuline 20 % de cellules A ou α à glucagon 5 à

Plus en détail

Chapitre 3 : La régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques

Chapitre 3 : La régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques Chapitre 3 : La régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques Introduction Les neurones et les hématies sont des cellules ultra spécialisées qui ne consomment que du glucose. L approvisionnement

Plus en détail

3ème journées médicales Société Libano Française d Endocrinologie et Diabétologie, 24 Mai 2014, Saintes Maries de la mer

3ème journées médicales Société Libano Française d Endocrinologie et Diabétologie, 24 Mai 2014, Saintes Maries de la mer INSTITUT de GENOMIQUE FONCTIONNELLE / INSTITUT de RECHERCHE en BIOTHERAPIE Physiopathologie de la Cellule β Pancréatique INSERM U661 - UMR CNRS 5203 - UM1 et 2 Laboratoire de Thérapie Cellulaire du Diabète

Plus en détail

METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES

METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES 1 Chapitre 17 Pr C.ZINSOU METABOLISME TISSULAIRE CHEZ LES MAMMIFERES De l enseignant OBJECTIFS Replacer les grandes voies métaboliques dans le contexte tissulaire au niveau du foie, du tissu adipeux, du

Plus en détail

Le système endocrine : définitions-généralités

Le système endocrine : définitions-généralités Chapitre 01 : Introduction aux médicaments du système endocrine Page 1 sur 12 Le système endocrine : définitions-généralités Endocrinologie: Science de la régulation à distance des fonctions cellulaires

Plus en détail

Sécrétion exocrine du pancréas et sa régulation. Journées DES, octobre 2013.

Sécrétion exocrine du pancréas et sa régulation. Journées DES, octobre 2013. Sécrétion exocrine du pancréas et sa régulation Journées DES, octobre 2013. - Rappels Plan : - Sécrétion pancréatique exocrine - Régulation de la sécrétion pancréatique exocrine - Applications pratiques

Plus en détail

LABORATOIRE D ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE. Glycémie.0.75 g/l N: 0.70 1.10 4.16 mmol/l

LABORATOIRE D ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE. Glycémie.0.75 g/l N: 0.70 1.10 4.16 mmol/l La régulation de la glycémie Introduction : Qu est ce que la glycémie? Quelles sont les valeurs normales de la glycémie? Document 1: bilan sanguin d une personne non diabétique (à jeun) Docteur P Pharmacien

Plus en détail

Le glucagon. Cette hormone est connue depuis 1923 mais considérée comme antagoniste de l insuline, et donc hyperglycémiante, depuis les années 50.

Le glucagon. Cette hormone est connue depuis 1923 mais considérée comme antagoniste de l insuline, et donc hyperglycémiante, depuis les années 50. Le glucagon Cette hormone est connue depuis 1923 mais considérée comme antagoniste de l insuline, et donc hyperglycémiante, depuis les années 50. Le glucagon est un polypeptide de 29 acides aminés appartenant

Plus en détail

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment Diabète et obésité Un état qui progresse constamment Dans nos sociétés industrielles, l obésité, naguère exceptionnelle, puis plus courante, suit une telle progression qu elle pourrait bien, à terme, constituer

Plus en détail

UE1B ED2 2015/2016 III

UE1B ED2 2015/2016 III UE1B ED2 2015/2016 Question 1 : Devenir des glucides alimentaires A. Les disaccharides sont capables de passer à travers les membranes cellulaires intestinales. B. L'intolérance au lactose est due à un

Plus en détail

Systèmes de communication de l organisme

Systèmes de communication de l organisme Système endocrinien I-Introduction Systèmes de communication de l organisme Système nerveux Influx nerveux (signaux électriques) Neurones Effets immédiats Brefs et localisés Système endocrinien Sécrétion

Plus en détail

Le pancréas : fonction endocrine

Le pancréas : fonction endocrine Le pancréas : fonction endocrine I. Le pancréas Régulation de la Glycémie Glycémie «normale» 1g/L Objectif : Maintenir la glycémie constante. Si la glycémie est supérieure à 1,20 g/l (à jeun) On considère

Plus en détail

Métabolisme des hydrates de carbone Et Pancréas endocrine

Métabolisme des hydrates de carbone Et Pancréas endocrine Métabolisme des hydrates de carbone Et Pancréas endocrine Complément de l enseignement dirigé par A.P.P. BASES DU MÉTABOLISME M ÉNERGÉTIQUE Consommation énergétique 10.000 kj/24h Glucose Ac gras libres

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire 1 Afin de se maintenir en vie, une cellule doit continuellement "travailler". Donc, elle a besoin d'énergie (énergie = capacité à produire du travail). Travail mécanique

Plus en détail

+ 2 Pi. Glycogénine 7. Glycogénine. UDP-Glc 7. UDP-Glc. (UDP)n 7. (UDP-Glc)n. (UDP-Glc) 7. (UDP)n. (UDP-Glc) (UDP) 7 (UDP) (UDP-Glc)n (UDP-Glc)n

+ 2 Pi. Glycogénine 7. Glycogénine. UDP-Glc 7. UDP-Glc. (UDP)n 7. (UDP-Glc)n. (UDP-Glc) 7. (UDP)n. (UDP-Glc) (UDP) 7 (UDP) (UDP-Glc)n (UDP-Glc)n La biosynthèse Introduction Voie métabolique qui permet la mise en réserve du glucose en glycogène: glycogénogenèse. Si on a un apport de glucose, on va pouvoir le mettre en réserve. D'autres précurseurs

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

Utilisation des substrats énergétiques

Utilisation des substrats énergétiques Utilisation des substrats énergétiques Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Les organes et les substrats... 3 I.1 Les substrats énergétiques...

Plus en détail

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS

CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS CHAP 1: CIBLES DES MEDICAMENTS GÉNÉRALITÉS Le Code de la Santé Publique française définit le médicament comme «une substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives

Plus en détail

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines 10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines Deux sources principales de lipides pour l organisme : Exogènes : via l intestin Endogènes : via le foie Les lipides circulent dans le sang en association

Plus en détail

Cas de Monsieur E. : diabète de type 2

Cas de Monsieur E. : diabète de type 2 Cas de Monsieur E. : diabète de type 2 J ai choisi le cas de Monsieur E. car la diététique a un rôle essentiel dans l amélioration du diabète de type 2 en équilibrant l alimentation et en luttant contre

Plus en détail

La régulation de la glycémie

La régulation de la glycémie La régulation de la glycémie INTRODUCTION GENERALE La glycémie est le taux de glucose plasmatique. Chez un sujet normal, la glycémie oscille autour d une valeur moyenne comprise entre 0.8 g.l -1 et 1.2

Plus en détail

Le récepteur de l insuline

Le récepteur de l insuline Le récepteur de l insuline Tarik ISSAD Directeur de Recherche CNRS Institut Cochin Département de Biologie Cellulaire 22 rue Méchain, 75014 PARIS issad@cochin.inserm.fr 1. Quelques rappels : le rôle de

Plus en détail

Le message hormonal, quelques notions

Le message hormonal, quelques notions Le message hormonal, quelques notions Les programmes Classe de 4ème Les programmes Classe de Première S Les programmes Classe de Terminale S Les programmes Classe de BCPST Le message hormonal, quelques

Plus en détail

V/ phénomènes chimiques de la digestion

V/ phénomènes chimiques de la digestion V/ phénomènes chimiques de la digestion Digestion : transformation des aliments en nutriments assimilables c.à.d. simplification moléculaire dans le TD Ces processus (réactions d hydrolyse) sont catalysés

Plus en détail

Sommaire PARTIE I BASES DE LA BIOCHIMIE

Sommaire PARTIE I BASES DE LA BIOCHIMIE Sommaire PARTIE I BASES DE LA BIOCHIMIE 1. L atome........................................................... 3 La classification périodique des éléments de Mendeleïev................ 3 Structure électronique

Plus en détail

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate.

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. IV Gluconéogenèse La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. La gluconéogenèses est essentiellement réalisée dans les cellules du foie (90 %). Mais elle peut également survenir,

Plus en détail

Glande : organe qui produit des hormones Peut être exocrine ou endocrine

Glande : organe qui produit des hormones Peut être exocrine ou endocrine SYSTEME ENDOCRINIEN Glande : organe qui produit des hormones Peut être exocrine ou endocrine Hormone : vient de «hormao» = excite, stimule Utilisé par STARLING 1905 Messager chimique Caractéristiques des

Plus en détail

Signalisation insuline en physiologie et pathologie

Signalisation insuline en physiologie et pathologie UE Métabolisme Energétique P Ferré 2006-2007 Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie Jacqueline Capeau Signalisation insuline en physiologie et pathologie Métabolisme énergétique en situation post-prandiale

Plus en détail

GLUCIDES Partie 2 Absorption des glucides, glycolyse et néoglucogenèse. A. Les différents types de transports membranaires du glucose

GLUCIDES Partie 2 Absorption des glucides, glycolyse et néoglucogenèse. A. Les différents types de transports membranaires du glucose GLUCIDES Partie 2 Absorption des glucides, glycolyse et néoglucogenèse I. Vue d'ensemble du métabolisme des glucides Dans la suite de ce cours, les différentes étapes de ce schéma bilan vont être détaillées

Plus en détail

Système et contrôle ENDOCRINIEN

Système et contrôle ENDOCRINIEN Système et contrôle ENDOCRINIEN Notes de cours D.J.A. GAMET (Université de Technologie de Compiègne) (UMR 7338 CNRS) Introduction (1/3) Homéostasie Régulation Contrôle maintien valeur de consigne feedback

Plus en détail

BC4223 Mécanismes moléculaires SIGNALISATION 4.4 TRANSDUCTION PAR LES SYSTEMES PIP 2

BC4223 Mécanismes moléculaires SIGNALISATION 4.4 TRANSDUCTION PAR LES SYSTEMES PIP 2 Mise à jour: 28 03 07 BC4223 Mécanismes moléculaires SIGNALISATION 44 TRANSDUCTION PAR LES SYSTEMES PIP 2 Résumé du mécanisme Hormones impliquées Récepteur Protéine G Phospholipase C Protéine kinase C

Plus en détail

CONTRÔLE HORMONAL DU METABOLISME

CONTRÔLE HORMONAL DU METABOLISME CONTRÔLE HORMONAL DU METABOLISME INTRODUCTION A - L'INSULINE B - LE GLUCAGON C - L'ADRENALINE D - LE CORTISOL E - MAINTIEN DE LA GLYCEMIE F - LE DIABETE SUCRE CONTRÔLE HORMONAL DU METABOLISME INTRODUCTION

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION : REGULATION PHYSICO-CHIMIQUE : I- Rôle du foie : A- Glycogénosynthèse B- Glycogénolyse C- Néoglucogenèse

PLAN INTRODUCTION : REGULATION PHYSICO-CHIMIQUE : I- Rôle du foie : A- Glycogénosynthèse B- Glycogénolyse C- Néoglucogenèse Q.26 REGULATION DE LA GLYCEMIE PLAN Dr Omar DAHMANI, Dr Amal BELCAID, Dr Ouafa EL AZZOUZI, Dr Hayat EL HAMI INTRODUCTION : REGULATION PHYSICO-CHIMIQUE : I- Rôle du foie : A- Glycogénosynthèse B- Glycogénolyse

Plus en détail

L APPAREIL DIGESTIF (suite)

L APPAREIL DIGESTIF (suite) BOYER Judith le 19.10.10 CHALOPIN Amélie Physio Karine MAHEO L APPAREIL DIGESTIF (suite) IV. L estomac (suite) 1. Motilité (suite) Les facteurs qui augmentent la force des contractions gastriques sont

Plus en détail

MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES

MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES MÉTABOLISME DES TRIGLYCÉRIDES D r. L ahouel. FZ Plan du cours Introduction I. Rappels / Généralités II. Organes impliqués dans le métabolisme des TG III. Biosynthèse des TG IV. Catabolisme des TG V. Régulation

Plus en détail

LES ANTIDIABÉTIQUES CHIMIE THÉRAPEUTIQUE CC4

LES ANTIDIABÉTIQUES CHIMIE THÉRAPEUTIQUE CC4 LES ANTIDIABÉTIQUES CHIMIE THÉRAPEUTIQUE CC4 INTRODUCTION Prévalence (OMS 2013) : Tunisie 15% de diabétiques (1700000). Monde 4%. Une priorité de santé publique en raison des complications très sévères

Plus en détail

ED 4 - Biochimie UE1 2012/13 (version du 16/10/2012)

ED 4 - Biochimie UE1 2012/13 (version du 16/10/2012) ED 4 - Biochimie U 2012/13 (version du 16/10/2012) QCM 1 : Digestion et absorption des glucides A L hydrolyse de l amidon en n molécules de glucose nécessite uniquement l intervention de l alpha-amylase.

Plus en détail

Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage

Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage Bioénergétique, thermodynamique ATP Notion de couplage Concept d énergie Énergies et travaux cellulaires Forme d énergies Thermodynamique chimique Conversions et couplages énergétiques Différents types

Plus en détail

Medecine Moleculaire

Medecine Moleculaire Medecine Moleculaire Cours De Médecine Moléculaire COURS 01 : GENERALITES Régulation du glucose sanguin : - Diabète sucré : Glucose dans les urines - Le glucose sanguin peut s accroître par : o L alimentation

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

En vue de l'obtention du. Délivré par l'université Toulouse III - Paul Sabatier. Présentée et soutenue par Thibaut DUPARC.

En vue de l'obtention du. Délivré par l'université Toulouse III - Paul Sabatier. Présentée et soutenue par Thibaut DUPARC. THÈSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par l'université Toulouse III - Paul Sabatier Discipline ou spécialité : Innovation Pharmacologique Présentée et soutenue par

Plus en détail

Chapitre 9: Respiration cellulaire

Chapitre 9: Respiration cellulaire Chapitre 9: Respiration cellulaire Concept de base respiration cellulaire Processus de la respiration aérobie ATP et travail cellulaire Réactions d oxydoréduction Respiration et fermentation Caractéristiques

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité en échangeant de l'information.

Plus en détail

EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2

EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2 BIOLOGIE EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2 o TISSU ADIPEUX 1- Le tissu adipeux permet de stocker de l'énergie sous forme de triglycérides en période post-prandiale et de la restituer sous la forme d'acides gras

Plus en détail

Professeur Patrick LEVY

Professeur Patrick LEVY Physiologie Chapitre 2 : Débit Sanguin Rénal et Filtration Glomérulaire Professeur Patrick LEVY MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Anatomie fonctionnelle

Plus en détail

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue HOMÉOSTASIE 1. Système nerveux et système endocrinien 589 Maintien de l homéostasie par : Système endocrinien (hormonal) : Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue Système nerveux

Plus en détail

DIGESTION LICENCE 2 STAPS Document d accompagnement LA DIGESTION

DIGESTION LICENCE 2 STAPS Document d accompagnement LA DIGESTION LA DIGESTION INTRODUCTION 1. PROCESSUS DIGESTIFS 1.1. Ingestion 1.2. Propulsion 1.3. Digestion mécanique 1.4. Digestion chimique 1.5. L assimilation 1.6. Défécation 2. ASPECT GENERAUX DU SYSTEME DIGESTIF

Plus en détail

Réserves Energétiques

Réserves Energétiques Université Paris-VI Réserves Energétiques Objectifs au cours de Biochimie PCEM2 Biochimie métabolique et Régulations C1 2003-2004 Pr. A. Raisonnier (raisonni@ccr.jussieu.fr) Avec la collaboration de M.L.

Plus en détail

Métabolisme glucidique

Métabolisme glucidique Métabolisme glucidique Introduction générale A. Rappel de thermodynamique B. Energétique cellulaire Métabolisme du glucose A. Digestion/absorption B. Glycolyse C. Interconnexion des oses : Fructose/galactose

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

Métabolisme et exercice. Roue de l ATP (Billat 1998)

Métabolisme et exercice. Roue de l ATP (Billat 1998) Métabolisme et exercice Roue de l AT (Billat 1998) Figure 2. Système d énergie AT-C AT-C+Glycolyse anaérobie Glycolyse anaérobie Glycolyse anaérobie + système oxydatif Système oxydatif Durée de l activité

Plus en détail

Intégration des métabolismes glucidique, protidique, lipidique. Régulation de la glycémie. Pr Carole Planès Physiologie P2 SMBH

Intégration des métabolismes glucidique, protidique, lipidique. Régulation de la glycémie. Pr Carole Planès Physiologie P2 SMBH Intégration des métabolismes glucidique, protidique, lipidique Régulation de la glycémie Pr Carole Planès Physiologie P2 SMBH 2009-2010 Généralités PLAN Voies métaboliques de la phase post-prandiale et

Plus en détail

Métabolisme du Tissu Adipeux

Métabolisme du Tissu Adipeux UE1 / Biochimie Métabolisme du Tissu Adipeux Le Métabolisme Organe par Organe Métabolisme du Tissu Adipeux I/ Introduction 2) Substrats Energétiques Le Tissu Adipeux (TA) est un tissu conjonctif spécialisé

Plus en détail

TD1: homéostasie du glucose

TD1: homéostasie du glucose TD1: homéostasie du glucose 1. Mécanismes neuroendocrine de régulation de la glycémie 2. Fonctionnement des neurones GE 3. Régulation de l activité des neurones GE par les acides gras 4. Régulation de

Plus en détail

Métabolisme Musculaire A Métabolisme des Muscles Squelettiques

Métabolisme Musculaire A Métabolisme des Muscles Squelettiques I/ Introduction Métabolisme Musculaire A Métabolisme des Muscles Squelettiques Les muscles squelettiques permettent la motricité volontaire du corps humain dans son environnement extérieur (mouvements,

Plus en détail

La place des incrétines dans le diabète de type 2. Dr Vanessa Preumont

La place des incrétines dans le diabète de type 2. Dr Vanessa Preumont La place des incrétines dans le diabète de type 2 Dr Vanessa Preumont M.A. Nauck et al. J Clin Endocrinol Metab. 1986; 63: 492-498. L effet incrétine Glycémie plasmatique veineuse (mmol/l) 11 5.5 0 Temps

Plus en détail

Lancement Libramed. Communication innovante pour le point de vente

Lancement Libramed. Communication innovante pour le point de vente La première ligne du marché italien* pour le traitement du surpoids et de l obésité. Dorénavant même en Belgique, avec un programme complet pour la nouvelle approche sanitaire à l épidémie du XXI ème siècle

Plus en détail

HLBI 404 Physiologie des Grandes Fonctions.

HLBI 404 Physiologie des Grandes Fonctions. HLBI 404 Physiologie des Grandes Fonctions nathalie.chevallier@umontpellier.fr -1-1 2 3 4 5 6 Vue d ensemble du Tractus Gastro-Intestinal (TGI) Structure de la paroi Anatomie et histologie des différents

Plus en détail

CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE

CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE UNIVERSITE MONTPELLIER 1 UFR MEDECINE THÈSE Présentée pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE MONTPELLIER I Discipline : Biochimie et Biologie Moléculaire École doctorale : Sciences Chimiques

Plus en détail

MÉTABOLISME, DIABÈTE ET

MÉTABOLISME, DIABÈTE ET MÉTABOLISME, DIABÈTE ET VIEILLISSEMENT Anne Lajoix Centre de Pharmacologie et Innovation dans le Diabète EA 7288 anne-dominique.lajoix@univ-montp1.fr LE DIABÈTE Maladie métabolique caractérisée par un

Plus en détail

Modèle cellulaire du DNID: la cellule B

Modèle cellulaire du DNID: la cellule B Modèle cellulaire du DNID: la cellule B L étude des conséquences du diabète NID à l échelle cellulaire se concentre bien entendu sur les atteintes subies par les cellules B pancréatiques à l origine de

Plus en détail

Le métabolisme du glycogène

Le métabolisme du glycogène Chap V. Le métabolisme du glycogène I. Introduction Glycogène = forme de mise en réserve du glucose facilement mobilisable réserves de glucose = 40 kcal réserves de glycogène = 600 kcal Stockage dans foie

Plus en détail

Acides biliaires, homéostasie glucidolipidique

Acides biliaires, homéostasie glucidolipidique Acides biliaires, homéostasie glucidolipidique et énergétique Les acides biliaires (ABs) sont passés du statut de simples molécules détergentes permettant l absorption intestinale des graisses et des vitamines

Plus en détail

Les glucides dans la biologie des cellules.

Les glucides dans la biologie des cellules. Les glucides dans la biologie des cellules. Les glucides sont des constituants organiques abondants chez les êtres vivants, et notamment chez les végétaux. Ils comprennent par exemple la cellulose, qui

Plus en détail

Notes TD1. + 2 H+ + 2 e NADH + H+. - des synthèses d'atp par phosphorylation d'adp (formation nette de deux molécules d'atp) : 2 ADP + 2 Pi

Notes TD1. + 2 H+ + 2 e NADH + H+. - des synthèses d'atp par phosphorylation d'adp (formation nette de deux molécules d'atp) : 2 ADP + 2 Pi Notes TD1 La glycolyse (2ATP) La glycolyse est une voie métabolique d'assimilation du glucose et de production d'énergie. Elle se déroule dans le cytoplasme de la cellule. Comme son nom l'indique elle

Plus en détail

Biochimie et appareil digestif. Introduction. Aliments complexes. Cours de PCEM2 Dr. Claude Bendavid

Biochimie et appareil digestif. Introduction. Aliments complexes. Cours de PCEM2 Dr. Claude Bendavid Biochimie et appareil digestif Cours de PCEM2 Dr. Claude Bendavid Introduction Aliments : structures et composés complexes Digestion et Absorption : activité intégrée et complexe des organes digestifs

Plus en détail

En vue de l'obtention du

En vue de l'obtention du THÈSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par l'université Toulouse III - Paul Sabatier Discipline ou spécialité : Physiopathologie cellulaire moléculaire et intégrée

Plus en détail

Les phosphorylations des protéines

Les phosphorylations des protéines Les phosphorylations des protéines Contrôle majeur pour réguler différents processus cellulaires : - Division cellulaire - Contraction musculaire - Synthèse protéique - Régulation transcriptionnelle -

Plus en détail

Plan. nergétique. Vue d ensemble d

Plan. nergétique. Vue d ensemble d Bioénerg nergétique * Vue d ensemble d du métabolismem PACES 2011-2012 Dr. A. Boullier Plan Introduction Bioénergétique Cycle de Krebs Chaîne respiratoire Métabolisme des glucides Métabolisme des lipides

Plus en détail

La néoglucogenèse. Donc: les réserves en glucose hépatique ne couvrent que les besoins d'un jour en l'absence d'alimentation glucidique.

La néoglucogenèse. Donc: les réserves en glucose hépatique ne couvrent que les besoins d'un jour en l'absence d'alimentation glucidique. Université de MOSTAGANEM Faculté de médecine Département de médecine Biochimie métabolique La néoglucogenèse Plan du cours : Introduction I. Définition II. Caractéristiques III. les réactions de la néoglucogenèse

Plus en détail

Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas.

Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas. Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas. La rate. La Rate en MTC : La Rate en MTC est un emblème représentant les fonctions organiques d une grande partie du système digestif (l estomac,

Plus en détail

Le métabolisme phosphocalcique

Le métabolisme phosphocalcique Le métabolisme phosphocalcique 1 Métabolisme du calcium et du phosphore : 1.1. Calcium : Métabolisme : Répartition : 99% dans les dents et dans le squelette. 1% dans le reste de l organisme. Le métabolisme

Plus en détail

METABOLISME DU GLYCOGENE

METABOLISME DU GLYCOGENE METABOLISME DU GLYCOGENE PLAN I/ Introduction II/ Intérêt biomédical III/ Glycogénosynthèse: 1/ Isomérisation du G6P en G1P 2/ Formation de l UDP glucose 3/ Biosynthèse des chaines linéaires 4/ Formation

Plus en détail

PACES UE1 : ED5

PACES UE1 : ED5 PACES 2013-14 UE1 : ED5 QCM 1 : Soit la réaction de transformation du pyruvate en acétyl-coa A- Cette réaction a lieu dans la mitochondrie. B- Cette réaction est catalysée par la pyruvate déshydrogénase.

Plus en détail

Transports transmembranaires. PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean (cours #2)

Transports transmembranaires. PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean (cours #2) Transports transmembranaires PACES / UE_3 2 ème partie Dr M. Petitjean (cours #2) Plan Général 1. Généralités: sélectivité du passage transmembranaire 2. Transport facilité 3. Transport actif primaire

Plus en détail

Partie 2, Chapitre 2, TP 3 : LES PHENOTYPES DIABETIQUES

Partie 2, Chapitre 2, TP 3 : LES PHENOTYPES DIABETIQUES Partie 2, Chapitre 2, TP 3 : LES PHENOTYPES DIABETIQUES CONSIGNE GENERALE : A partir, des documents suivants, construire un tableau présentant les deux types de diabète, en précisant les phénotypes (moléculaire

Plus en détail

CHAPITRE III : COMMUNICATION HORMONALE ; EXEMPLE : RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE

CHAPITRE III : COMMUNICATION HORMONALE ; EXEMPLE : RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE CHAPITRE III : COMMUNICATION HORMONALE ; EXEMPLE : RÉGULATION DE LA GLYCÉMIE Les repas répondent aux besoins de l organisme en substances nutritives ; notamment les glucides. L activité sportive necessite

Plus en détail

LA NÉOGLUCOGENÈSE. 1. Introduction Néoglucogenèse Biosynthèse du Glucose à partir du Pyruvate

LA NÉOGLUCOGENÈSE. 1. Introduction Néoglucogenèse Biosynthèse du Glucose à partir du Pyruvate Les grandes voies métaboliques: Glycolyse Cycle de Krebs ou cycle de l acide citrique Voie des pentoses phosphate (pouvoir réducteur, pentoses pour acides nucléiques) Gluconéogenèse ou néoglucogenèse (synthèse

Plus en détail

Le lait, source de bioactifs pour les aliments santé -exemple des jus fonctionnels-

Le lait, source de bioactifs pour les aliments santé -exemple des jus fonctionnels- Le lait, source de bioactifs pour les aliments santé -exemple des jus fonctionnels- Élise Méric, Charles Lavigne, Simone Lemieux, Sylvie Turgeon et Laurent Bazinet Institut sur la nutrition et les aliments

Plus en détail

Mort cellulaire. Lara Chalabreysse

Mort cellulaire. Lara Chalabreysse Mort cellulaire Lara Chalabreysse 1 1/ Apoptose 2 Définition Forme de mort cellulaire Eliminer les cellules indésirables Étapes coordonnées programmées Gènes dédiés à cette tache Implications Développement

Plus en détail

I.U.T. A Génie biologique 2004. 1 ère Année.

I.U.T. A Génie biologique 2004. 1 ère Année. 1 I.U.T. A Génie biologique 2004 1 ère Année. LA TRANSMISSION INTRACELLULAIRE (=TRANSDUCTION) des MESSAGES CHIMIQUES J.P. PERRET 2 LA TRANSMISSION INTRACELLULAIRE (=TRANSDUCTION) des MESSAGES 1 INTRODUCTION

Plus en détail

Sources énergétiques disponibles chez l homme (70 kg) en début de jeûne: Sources d énergie: Poids (kg) kj

Sources énergétiques disponibles chez l homme (70 kg) en début de jeûne: Sources d énergie: Poids (kg) kj Sources énergétiques disponibles chez l homme (70 kg) en début de jeûne: Sources d énergie: Poids (kg) kj Triacylglycérols (tissu adipeux) 15 589.000 (39/g) Protéines (muscles) 6 100.000 (16/g) Glycogène

Plus en détail

Des pancréas artificiels à la régulation artificielle du métabolisme des hydrates de carbone

Des pancréas artificiels à la régulation artificielle du métabolisme des hydrates de carbone Des pancréas artificiels à la régulation artificielle du métabolisme des hydrates de carbone Le traitement du diabète NID doit prendre en compte la spécificité de cette maladie: il ne suffit pas de restaurer

Plus en détail

La glande thyroïde est constituée de follicules formés de cellules épithéliales en périphérie et de colloïde au centre

La glande thyroïde est constituée de follicules formés de cellules épithéliales en périphérie et de colloïde au centre LA THYROIDE I-ANATOMIE La glande thyroïde est constituée de follicules formés de cellules épithéliales en périphérie et de colloïde au centre Les cell. épithéliale possède des transporteurs Na + /I - :

Plus en détail

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques

Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Etude d un réflexe à point de départ cutanée Objectifs spécifiques Identification des éléments mis en jeu dans l acte réflexe Définir les potentiels de repos et d action Préciser l origine ionique de ces

Plus en détail

Métabolisme de lʼalcool éthylique

Métabolisme de lʼalcool éthylique Métabolisme de lʼalcool éthylique Pharmacocinétique Absorption Rapide : estomac, surtout duodénum et haut jéjunum par diffusion simple Pic en une demi-heure Ralentie si estomac plein 1 verre standard donne

Plus en détail

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.

Laboratoire physiologie/ fac mad Batna. La régulation de la glycémie. Aspects pratiques. TD adapté sur la base documentaire du Dr. N. Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine de Batna Laboratoire de physiologie La régulation de la glycémie Aspects pratiques TD adapté sur la base documentaire du Dr. N.CHIBOUT Tache N 1 Quel est

Plus en détail

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 8 Pr C. ZINSOU LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 - INTRODUCTION 2 - ETAPES ENZYMATIQUES 2.1 - TRANSFORMATION DU PYRUVATE EN PHOSPHOENOLPYRUVATE

Plus en détail