BILAN ACTIONS CENTRE SOCIAL DE KERMOYSAN INTITULE DE L ACTION : EDUCATION A L ALIMENTATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN ACTIONS CENTRE SOCIAL DE KERMOYSAN INTITULE DE L ACTION : EDUCATION A L ALIMENTATION"

Transcription

1 CENTRE SOCIAL DE KERMOYSAN BILAN ACTIONS INTITULE DE L ACTION : EDUCATION A L ALIMENTATION OBJECTIFS PUBLIC CIBLE PARTENAIRES ROLE DU CENTRE Objectifs intermédiaires Donner la possibilité aux habitants de Kermoysan de se former et de s informer sur leurs modes de consommation alimentaire et agir ainsi en prévention. Sensibiliser les mères de familles à l importance et à l impact des modes de consommation et des comportements alimentaires sur la santé de leurs proches. Leur permettre de devenir des consommateurs avertis et responsables. Valoriser les savoir-faire culinaires des usagers. Les habitants/familles de Kermoysan. le Pôle Enfance + RAM Balles à Fond Une diététicienne libérale DRE PMI Les habitants CLCV Cresus L Association Aux Goûts du Jour Mettre en place des actions en partenariat avec d autres professionnels pour travailler sur la nutrition avec les usagers du Centre Social et les habitants du quartier, et leur permettre d acquérir des compétences en matière de nutrition santé. Concevoir l alimentation comme vecteur des savoirs, savoir-faire et de lien social. Impliquer et mobiliser les habitants dans les manifestations, événements abordant cette thématique (Fraich Attitude, Fête des Saveurs, Action de Prévention de l Obésité en direction du jeune enfant etc cf. fiche à suivre). MOYENS : - HUMAINS - MATERIELS - FINANCIERS Moyens humains Une animatrice du Centre Social accompagnée dans la mise en place de ce projet par des professionnels partenaires et des intervenants extérieurs (diététicienne, CLCV, Cresus, Association Aux Goûts du Jour ). Moyens matériels Les locaux du Centre Social de Kermoysan (cuisine, salle de réunion et d activité ). Rétroprojecteur et vidéoprojecteur du CCAS. Fourgon du Centre Social de Kermoysan. Matériels pédagogiques de différents intervenants. Locaux et cuisine du Pôle Enfance. Moyens financiers

2 RESULTATS QUANTITATIFS RESULTATS QUALITATIFS PERSPECTIVES Ce projet se décline en 2 parties/module/à l âge des enfants. Module 1 pour des enfants de 1 à 3 ans (2 séances, adultes et enfants) Partie théorique : «Bien acheter, bien manger pour une bonne santé» Partie pratique : 3 séances, 13 adultes, 1 enfants Les thèmes abordés dans la partie théorique Allaitement maternel et sevrage Rappel de la diversification alimentaire, les groupes d aliments. Jeu de reconnaissance des groupes d aliments. Aliments infantiles. Allergies alimentaires chez l enfant. Evolution des textures. Les besoins de l enfant de 1 à 3 ans. Besoins spécifiques et quantité, erreur alimentaire, le rejet alimentaire et le plaisir de manger, repas équilibré sur une journée Les thèmes abordés dans la partie pratique La découverte des saveurs, les modes de cuisson, les assaisonnements. Repas pris en commun. La vue, le toucher. Elaborer des menus de 1 à 3 ans. Partage du repas. Atelier cirque Atelier parents/enfants. Parcours d éveil. Découverte du trampoline/trapèze. Volet qualitatif réalisé avec les participants Positif Rappel de l équilibre alimentaire. Connaissance des différents groupes d aliments. Le lieu (Pôle Enfance) a permis l accueil de jeunes enfants dans de bonnes conditions. La présence et les conseils de la responsable du Pôle Enfance ont été fort appréciés lors du repas. Les ateliers pratiques ont permis de mettre en application la théorie et de reproduire à la maison les recettes réalisées et les petites astuces pour «donner envie à l enfant» de goûter de nouveaux aliments (notamment formes réalisées avec des emporte pièces). Ambiance conviviale. Intervention de la diététicienne très apprécie. Le livret remis en fin de module résume le contenu des interventions théoriques et les recettes sont distribuées au cours des ateliers pratiques. Moment ludique donc agréable pendant la séance cirque parents/enfants. Reconduction de cette action en Un 4 ième module va avoir lieu au mois d octobre concernant l alimentation des adolescents. Le Pôle Enfance souhaite reconduire le module nutrition/santé pour les 1-3 ans. De nouvelles actions vont avoir lieu avec d autres acteurs (Association Aux Goûts du Jour) pour mettre en place des ateliers parents/enfants.

3 RESULTATS QUANTITATIFS RESULTATS QUALITATIFS PERSPECTIVES Module 1 pour des enfants de 1 à 3 ans (2 séances, adultes et enfants) Partie théorique : «Bien acheter, bien manger pour une bonne santé» Partie pratique : 3 séances, 13 adultes, 1 enfants Négatif La cuisine du Pôle Enfance est trop petite. Malgré les explications autour du refus alimentaire, il parait difficile de faire changer de comportement à son enfant. Des menus équilibrés engendrent un coût plus élevé et donc, il n est pas toujours possible de mettre en application ce qui a été vu selon les revenus de la famille. Les dates proposées pour ce module étaient trop espacées. Volet qualitatif réalisé avec les professionnels (diététicienne, Pôle Enfance et Centre Social de Kermoysan) Positif Les échanges entre les familles autour du refus alimentaire (chaque famille présente évoque ses soucis) ont permis de relativiser le problème. Les possibilités d avoir des conseils éducatifs et alimentaires en même temps lors des repas est un vrai plus pour les parents. Le repas est souvent le moment où toute la famille se retrouve et cela ne va pas toujours sans poser de problèmes. La présence de la responsable du Pôle Enfance pendant les repas a permis de donner des conseils aux parents et d établir un dialogue entre les parents et les enfants présents. Le partenariat entre les différents intervenants est positif et complémentaire, chacun ayant un domaine de compétences différent. Négatif Difficile de mobiliser des familles autour de ce thème. Contenu des parties théoriques trop dense, difficile pour les familles d assimiler autant d informations. Cuisine du Pôle Enfance trop petite.

4 RESULTATS QUANTITATIFS RESULTATS QUALITATIFS PERSPECTIVES Module 2 (4-9 ans) Partie théorique : 2 séances, adultes, 2 enfants Partie pratique : 2 séances, 9 adultes, 1 enfants Les thèmes abordés dans la partie théorique L équilibre alimentaire. Les quantités adaptées. Le goût et le refus alimentaire. L éducation alimentaire. Les thèmes abordés dans la partie pratique Elaboration et dégustation d un petit-déjeuner équilibré + jeu de reconnaissance des groupes d aliments proposés aux enfants. Réalisation et partage d un goûter varié et équilibré + jeu de reconnaissance des groupes d aliments proposés aux enfants. Volet qualitatif réalisé avec les participants Positif Participation des enfants à la préparation du goûter. Le jeu de reconnaissance des groupes d aliments proposé par la diététicienne aux enfants a permis une mise en application à la maison. Les enfants rappellent eux-mêmes aux parents les produits manquants pour un bon équilibre alimentaire. Moments agréables partagés entre parents et enfants au moment du petit-déjeuner et du goûter. Les enfants ont accepté de goûter de nouveaux produits et de nouvelles textures. A la fin du module, les familles utilisent les fiches proposées par la diététicienne. Négatif Pas toujours facile de mettre en application au quotidien les informations théoriques et coût plus élevé. L antenne de Pencalet est trop excentrée pour les familles habitant Kermoysan. Un temps plus important sur la lecture des étiquettes aurait été apprécié. Volet qualitatif réalisé avec les professionnels (diététicienne et Centre Social de Kermoysan) Bonne dynamique de groupe, beaucoup d échanges entre les participants et la diététicienne. La présence des enfants a permis de les sensibiliser à l équilibre alimentaire. Moments d échanges agréables entre parents et enfants. Le petit-déjeuner et le goûter sont des sujets pertinents compte tenu de la sollicitation commerciale qui est faite autour de ces 2 repas, ce type de module permet de revenir à l essentiel et de redécouvrir des aliments simples et qui permettent un équilibre alimentaire avec un coût moins élevé. Tous les participants étaient du quartier de Kermoysan.

5 RESULTATS QUANTITATIFS RESULTATS QUALITATIFS PERSPECTIVES Module 3 : action en direction des assistantes maternelles Module théorique : assistantes maternelles Equilibre alimentaire. Quantité et diversification. Propositions d animations ludiques autour des 5 sens. Volet qualitatif Cette soirée a été très appréciée par les assistantes maternelles présentes, que ce soit sur le contenu proposé par la diététicienne, concernant la convivialité, l écoute des personnes. Bonne dynamique de groupe. Public déjà sensibilisé à l équilibre alimentaire, donc beaucoup de questions pertinentes afin d affiner leurs connaissances. Les documents autour de l équilibre alimentaire remis par le RAM sont une source de références pour les assistantes maternelles. Le RAM proposera une formation à travers le DIF «comment préparer les repas aux enfants» vers la fin septembre Des ateliers cuisine ateliers cuisine, 54 participations soit 14 femmes différentes, 12 d entre elles sont des personnes isolées âgées de 60 à 0 ans. 2 sont mères de famille et âgées de moins de 50 ans. Les thèmes abordés lors de ces ateliers Les légumes oubliés Soupe de saison Repas de Noël économique Cuisine asiatique Comment utiliser les épices Comment utiliser les herbes Les légumes et les fruits de saison Les participantes à ces ateliers se sont bien investies. Une personne d origine cambodgienne a proposé un atelier sur la cuisine asiatique, d autres personnes des idées de plats, desserts ou entrées tout en respectant les notions d équilibre alimentaire. Le fait de réaliser les repas et ensuite de le partager ensemble est un moment très apprécié des participantes (rompt l isolement, convivialité et échanges).

6 L'ACTE D'ACHAT Intitulé Dates Objectifs Contenu Nbre de pers. Partenaires Bilan qualitatif Les manières de faire ses courses Variétés et quantités 24-sept 01-oct Repérer les manières d'acheter en vue d'optimiser les choix possibles en termes de coût et de variété Connaître la variété des aliments et la fréquence de consommation des aliments nécessaires à l'équilibre nutritionnel - Les contenants - Les manières de faire les courses - Le parcours d'un consommateur - L'équilibre alimentaire Ces séances sont complémentaires des ateliers cuisine et des ateliers réalisés avec la diététicienne. Elles permettent aux usagers de devenir des consommateurs avertis. - Les groupes d'aliments et le coût - Les aliments super + Le coût des aliments Liste d'achat 08-oct 26-nov Savoir choisir les aliments les plus avantageux en terme de coût et de qualité nutritionnelle A partir d'un stock d'aliments disponibles, construire une liste d'achats afin de préparer des repas équilibrés - Le coût des fruits et légumes - Le calendrier des fruits et légumes - Le coût d'une portion de viande ou d'œuf ou de poisson - Le coût des produits laitiers 9 - Toutes les personnes ont fait retour de leur changement de comportement lors des courses en magasin, elles sont beaucoup plus attentives au rapport qualité-prix, à l'emballage et à l'origine des produits. - Le coût des boissons - Pour certaines personnes, le fait d'avoir les outils pour visualiser leur budget à l'année est un vrai plus. - Qu'achetez-vous pour une personne pour 3 jours - Qu'achetez-vous pour une famille de 5 personnes pour une journée - Différentes listes de stock sont présentées - Prix au kilo - Avoir les clés pour décoder les étiquettes et les factures permet de consommer de manière intelligente et plus économique. - Comparaison Mettez vos connaissances en pratique en magasin 03-déc Mettre en pratique les connaissances acquises dans les ateliers théoriques * frais * surgelé * conserve et impact sur le budget mensuel - Décoder les étiquettes et repérer les aliments, la qualité nutritionnelle 3 - Les participants ont été sensibilisés à leur environnement et sont plus exigeants envers euxmêmes mais aussi envers la grande distribution. - Proposition d'animations ludiques autour des sens

7 Forfaits multimédias et téléphonie mobile Visite du centre de tri de Kérambris 1-déc 22-nov Savoir décrypter ses factures et l'impact sur le budget Sensibiliser les personnes au tri sélectif et prendre conscience de l'impact des emballages sur le tarif des produits - Lire sa propre facture - Connaître les différents tarifs proposés par les opérateurs - Les tarifs sociaux proposés par les opérateurs - Visite guidée du centre de tri 6 CLCV 9 Ecotri de Fouesnant Economie d'eau Maison nette sans salir la planète Gestion du budget 04-févr Economiser l'eau à la maison - Le cycle de l'eau domestique - Les postes de consommation Eau et 8 - Les raisons pour économiser Rivières - Les solutions possibles pour économiser l'eau - Entretenir la maison sans polluer - L'impac sur le budget - Protection de l'air intérieur 25-févr - Décryptage des produits d'entretien 13 CLCV - Fabrication d'un produit multiusages 22-nov Permettre aux usagers d'avoir une vision Etablir son propre budget sur une détaillée de leur budget sur une année, afin année avec des outils proposés par 14-janv d'anticiper les dépenses et le cas échéant, l'association 4 réduire certains postes de dépenses CRESUS

8 EVENEMENTIEL AUTOUR DE LA SANTE Intitulé Dates Objectifs Contenu Journée contre le sida Viens, on bouge! Inauguration du projet "Valorisation du Corniguel" La Fête des Saveurs 01- déc 16- févr 19- févr 01-juil 20- mai 11-oct 12-oct Nbre de pers. Partenaires - Sensibiliser les personnes et Préparation d'un cocktail dinatoire promouvoir la prévention 8 Ville de Quimper - Valoriser les habitants dans leur savoir-faire culinaire CLSH La Cascade - Pôle Enfance - atelier motricité Préparation - Service des goûter : 5 Sports - parcours d'obstacle - BAF - course d'orientation - ARS Promouvoir l'activité physique et l'équilibre - goûter - CSK alimentaire chez le jeune enfant (2- ans) - balade contée - Pédiatres - atelier sportif - Habitants environ atelier cirque personnes - CLSH La Cascade - goûter (CSK) - Conteuse - DRE Sensibiliser les personnes à leur environnement et aux écosystèmes de manière conviviale Réalisation de gâteaux 4 Réalisation de sirop à base de sureau - Faire découvrir aux habitants de Kermoysan : Atelier cuisine : * des produits locaux les pâtes en dessert * des savoir-faire Visite de la minoterie Kerdranvat- * de nouveaux goûts Moulin Fao - Impliquer les habitants autour d'une thématique de manière conviviale Visite de la maison du pâté Hénaff 11 Atelier cuisine : pâté au fromage de chèvre et aux courgettes grillées Eau et Rivières 6 Minoterie de Kerdranvat Plonéour Lanvern 8 Henaff SAS Pouldreuzic Bilan qualitatif - Toutes ces opérations se sont déroulées de manière festive et conviviale. Les habitants, par leurs participations, ont pu mettre en avant leurs savoir-faire culinaires qui ont été reconnus et appréciés par les différents partenaires et le public présent aux différentes manifestations, ce qui participe à la valorisation de la population et du quartier. - D'autre part, c'est une manière de sensibiliser les habitants sur des thématiques de prévention en matière de santé et d'environnement.

9 La Fête des Saveurs La Fête des Saveurs 13-oct Atelier cuisine autour de la pâte oct 15-oct Atelier cuisine : 10 Poulet au curry avec ses pâtes japonaises Promenade guidée à travers les tableaux au milieu des fruits et légumes Atelier cuisine : Gnokis au gorgonzola 12 Atelier cuisine autour de la pâte 11 Alain Le Berre, professeur Chambre des métiers et de l'artisanat du Finistère Habitante de Kermoysan Musée des Beaux- Arts Association Quimper Italia Alain Le Berre, professeur Chambre des métiers et de l'artisanat du Finistère

Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette»

Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette» Présentation de l action : «le Bien être est dans l assiette» Le Centre Social Indigo : une association de loi 1901 Un équipement pour favoriser et soutenir la mise en place de projets, de services et

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L innovation sociale comme résultante d un nouveau portage de l action sociale Alexis BARON Directeur de l Agglomération Grenobloise

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Offre de formation. Itinéraire Cuisinier en restauration collective. https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie

Offre de formation. Itinéraire Cuisinier en restauration collective. https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie 2015 Offre de formation Itinéraire Cuisinier en restauration collective Inscription en ligne aux stages https://inscription.cnfpt.fr/ Délégation régionale Basse-Normandie ITINÉRAIRES CUISINIER EN RESTAURATION

Plus en détail

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne

Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Dossier de presse Signature de la Charte éco-responsable de la restauration scolaire du Département de Seine-et-Marne Lundi 14 octobre 2013 Collège Nicolas Fouquet de Mormant Charte éco-responsable de

Plus en détail

Bien manger et bouger

Bien manger et bouger Bien manger et bouger de A à Z INFORMATIF Une alimentation équilibrée couplée à une activité physique adaptée aide à préserver son capital santé. Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Comment varier mon

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

Fiche de présentation de L atelier santé ville dans les quartiers Nord /secteur 3. ***** Fiche transmise au Comité de pilotage du Projet AAPRISS

Fiche de présentation de L atelier santé ville dans les quartiers Nord /secteur 3. ***** Fiche transmise au Comité de pilotage du Projet AAPRISS Service Promotion de la santé Service Communal d Hygiène et de Santé 1. Contexte. Fiche de présentation de L atelier santé ville dans les quartiers Nord /secteur 3. ***** Fiche transmise au Comité de pilotage

Plus en détail

PARIS SANTE NUTRITION. 22 novembre 2012 Journée Solipam

PARIS SANTE NUTRITION. 22 novembre 2012 Journée Solipam PARIS SANTE NUTRITION 22 novembre 2012 Journée Solipam A l origine, le programme Paris Santé Nutrition l objectif était la lutte contre l obésité infantile (0-12 ans), mais très vite, les besoins et les

Plus en détail

Projet FRC Bien manger à petit prix

Projet FRC Bien manger à petit prix Projet FRC Bien manger à petit prix Colloque intercantonal Tramelan 18.11.2009 Plan de la présentation 1. Genèse et but du projet 2. Structure du cours (avec quelques exemples de transparents) 3. Bilan

Plus en détail

CUISINE ÉVÉNEMENTIELLE 1 jour 1jour 8 à 12 ATELIER ANNIVERSAIRE PUBLIC Toute personne qui souhaite mettre en place une animation «anniversaire» au sein de son restaurant. FINALITÉS Organiser un goûter

Plus en détail

De mon assiette à notre planète

De mon assiette à notre planète De mon assiette à notre planète association d'éducation à l'alimentation Créée en 2006 dans les Bouches-du-Rhône, l'association De mon assiette à notre planète conçoit et anime des actions d éducation

Plus en détail

Alimentation - nutrition

Alimentation - nutrition Alimentation - nutrition catalogue des modules d intervention Programme 2013 Mce 81 bd Albert 1 er 35200 Rennes 02 99 30 30 35 50 www.mce-info.org Udaf 35 Maison de l agriculture, rue Maurice Le Lannou

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

FICHE PROJET DE PÔLE

FICHE PROJET DE PÔLE Nom du Pôle / Année : Pôle Adultes & Familles - 2014 Référent du Pôle : Malika BONHOMME FICHE PROJET DE PÔLE 1. PRESENTATION GENERALE INTENTIONS ÉDUCATIVES TRAVAILLER SUR DES ACTIONS POUR TOUTE LA FAMILLE

Plus en détail

L EDUCATION DES JEUNES AUX BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES

L EDUCATION DES JEUNES AUX BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES L EDUCATION DES JEUNES AUX BONNES HABITUDES ALIMENTAIRES Fridor FUNTEU, Nutritionniste Institut Régional R d Education d Nutritionnelle (IREN) INTRODUCTION Pourquoi? Pour la population générale: Faire

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RELAIS ASSISTANTS MATERNELS «LE PETIT PRINCE»

REGLEMENT INTERIEUR RELAIS ASSISTANTS MATERNELS «LE PETIT PRINCE» Centre Communal d Action Sociale Ville de Chassieu REGLEMENT INTERIEUR RELAIS ASSISTANTS MATERNELS «LE PETIT PRINCE» 6 RUE LOUIS PERGAUD 69680 CHASSIEU Tél. : 04.78.90.20.76 Approuvé par délibération 2012-09

Plus en détail

FORMATION A DISTANCE

FORMATION A DISTANCE Mercredi, 26 février 2014 FORMATION A DISTANCE SOMMAIRE : - 1) Epreuve ponctuelle : E31 BCP CSR Mise en œuvre de la sous-épreuve de communication et commercialisation. - 2) Epreuve ponctuelle : E32 BCP

Plus en détail

Valorisation des produits locaux élaborés sur l'île de Groix à travers la restauration collective, la restauration privée et l'accompagnement social

Valorisation des produits locaux élaborés sur l'île de Groix à travers la restauration collective, la restauration privée et l'accompagnement social Mairie de l'île de Groix 13, place Joseph Yvon 56590 Groix Tel. 02 97 86 80 15 www.groix.fr Comité de programmation régionale le 16 octobre 2013 Valorisation des produits locaux élaborés sur l'île de Groix

Plus en détail

Cuisiner via internet. Quand la cuisine envahit le web

Cuisiner via internet. Quand la cuisine envahit le web Cuisiner via internet Quand la cuisine envahit le web La cuisine avait d'abord conquis les grilles de programmes des chaînes de télé, se hissant jusqu'à la case très convoitée du " prime time ". On voit

Plus en détail

Appliquer le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» au quotidien. Connaître et comprendre le développement des enfants de 0 à 5 ans

Appliquer le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» au quotidien. Connaître et comprendre le développement des enfants de 0 à 5 ans Vous désirez devenir RSG? Vous êtes déjà RSG et souhaitez approfondir vos connaissances? Pas de souci, Kinésynchro se fera un plaisir de répondre à vos attentes en vous offrant le programme de base de

Plus en détail

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU

TARIFICATION ÉCO-SOLIDAIRE DE L EAU Apporter au territoire l eau de qualité répondant à ses besoins Préserver la ressource en eau Garantir l accès à l eau pour tous Inciter à une consommation responsable Réduire l impact des eaux usées sur

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail

FICHE PROJET DE PÔLE

FICHE PROJET DE PÔLE Nom du Pôle / année : Pôle Jeunesse - ALSH 11-14 ans 2014 Référente de Pôle : BADET Brigitte FICHE PROJET DE PÔLE 1. PRESENTATION GENERALE INTENTIONS EDUCATIVES Réunir plus de jeunes dans nos accueils

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION CUISINIERS/ERES RESTAURATION COLLECTIVE La plupart de vos cantines souhaitent s engager dans une démarche d amélioration de la qualité et de la proximité de l approvisionnement ou

Plus en détail

FÊTE DE LA GASTRONOMIE

FÊTE DE LA GASTRONOMIE FÊTE DE LA GASTRONOMIE VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014 DANS LES QUARTIERS DE MÂCON Convivialité, partage et plaisir autour de la cuisine, près de chez vous Pour la quatrième année consécutive, les quartiers

Plus en détail

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le Comité Départemental d Éducation à la santé des Bouches du Rhône (Co.D.E.S 13) met en œuvre des actions de promotion et d éducation pour la

Plus en détail

Formations en Animation Formation Professionnelle Continue

Formations en Animation Formation Professionnelle Continue Formations en Animation Formation Professionnelle Continue Numéro de déclaration : 53350714635 1 2 Des formations continues pour favoriser la qualité des projets en accueil de loisirs Ces formations, a

Plus en détail

FICHES ACTIONS (Boite a outils pe dagogiques)

FICHES ACTIONS (Boite a outils pe dagogiques) FICHES ACTIONS (Boite a outils pe dagogiques) Contenu TRP1 : Bien communiquer : mobilisons!... 2 1) Lycéens : Ici on ne jette pas, on partage, on goûte!... 2 2) Personnel de la restauration collective

Plus en détail

Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr

Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr Année 2015 L I V R E T D E F O R M A T I O N Assistantes Maternelles & Animatrices R.A.M. Retrouvez toute l actualité sur notre site internet : http://acepp-rhone.fr www.acepp.asso.fr (ACEPP National)

Plus en détail

Actions et formations

Actions et formations Catalogue 2013 Actions et formations en éducation pour la santé 1 l adessa, spécialiste de l éducation pour la santé dans l Ain depuis plus de 30 ans Association loi 1901 elle favorise l éducation pour

Plus en détail

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne 22/11/2012 1 Contexte de l intervention Pertes des repères alimentaires Nouveaux produits alimentaires, diversification

Plus en détail

Réflexion sur nos interventions de promotion d une saine alimentation

Réflexion sur nos interventions de promotion d une saine alimentation Jeunes : activités d apprentissage Soutien aux familles Écoles et milieux fréquentés par les jeunes : environnements physique et social Communauté CE QUE L ON SAIT Les préférences alimentaires, les connaissances

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES - RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique alimentaire COTE : DAEC 2008-01 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration EN VIGUEUR en août 2008 RESPONSABLE DE L'APPLICATION : La Direction

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Présenté par Catherine Drouin-Audet et Véronique Racicot, étudiantes en diététique à l Université McGill, supervisées par

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

DES PRESTATIONS OFFERTES AUX USAGERS

DES PRESTATIONS OFFERTES AUX USAGERS 1.1 LES ATELIERS DES PRESTATIONS OFFERTES AUX USAGERS Les usagers du SESVAD de par leurs pathologies, leurs handicaps, leur parcours social, familial, peuvent être en rupture avec leur environnement, leurs

Plus en détail

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE En France, plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés tout au

Plus en détail

Le programme local de réduction des déchets du Grand Chalon

Le programme local de réduction des déchets du Grand Chalon Le programme local de réduction des déchets du Grand Chalon Le gaspillage alimentaire La réduction du gaspillage alimentaire est le 2ème levier d action. Le gaspillage de nourriture au sein des ménages

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires

PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Association Laïque des Accueils de Loisirs Educatifs Quartier de la plaine 40800 Aire sur l Adour PROJET PEDAGOGIQUE Temps d Activités Périscolaires Eugénie Les bains Année 2014/15 Projet pédagogique TAP

Plus en détail

E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX

E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX Tél. : 05 34 01 91 00 Fax : 05 34 01 57 40 ehpaddessources@orange.fr L ANIMATION AU CŒUR DU PROJET L animation Page 1

Plus en détail

«Les Rendez-vous Santé»

«Les Rendez-vous Santé» «Les Rendez-vous Santé» Votre pause bien être Quelques dates utiles de mars à juin 2013 La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence

Plus en détail

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle

formations professionnelles fin 2014 / début 2015 hygiène alimentaire en restauration collective audit, conseil et formation professionnelle audit, conseil et formation professionnelle Stage 1 Bonnes pratiques d hygiène en restauration collective 19 et 26 novembre Stage 2 Règles d hygiène lors du service 3 décembre Stage 3 Le nettoyage et la

Plus en détail

De mon assiette à notre planète

De mon assiette à notre planète De mon assiette à notre planète Créée en 2006 dans les Bouches-du-Rhône, l'association De mon assiette à notre planète conçoit et anime des actions d éducation à l alimentation. 1./ Ateliers dans les établissements

Plus en détail

Formation: TITRE PROFESSIONNEL DE CUISINIER. Contenu de la formation: Méthodes pédagogiques:

Formation: TITRE PROFESSIONNEL DE CUISINIER. Contenu de la formation: Méthodes pédagogiques: DE CUISINIER Durée: 1 120 heures Demandeurs d emploi ou évoluer (CIF ) Pour bien exercer ce métier, il faut être gourmand, être sensible aux différentes saveurs, et faire preuve de curiosité et d imagination

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

Le guide d accueil des correspondants

Le guide d accueil des correspondants Le guide d accueil des correspondants Échanges culturels et linguistiques de longue durée Votre enfant souhaite postuler, a déjà postulé ou est confirmé pour un échange de longue durée, félicitations!

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri Catalogue d animations des ambassadeurs de la prévention et du tri Nous contacter : par téléphone 05 65 73 83 23 par mail : ambassadeurdutri@agglo-grandrodez.fr Les ambassadeurs vous proposent des animations,

Plus en détail

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective»

«Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» «Atelier 50 % Bio, Circuit court, Commerce Equitable dans la Restauration Collective» Compte rendu de l initiative publique du 21 mars 2012 1 e - Rappel du contexte de l initiative, des objectifs de l

Plus en détail

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité»

1- «Favoriser la socialisation avec un apprentissage de la vie en collectivité» Projet Pédagogique 3-5 ans LE MIX CUBE Ce nouvel équipement public de proximité, animé par des professionnels est destiné pour renforcer la solidarité, contribuer à l'éducation de tous, investir le temps

Plus en détail

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur Technico-commercial est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire a pour fonction

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015.

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. Projet écrit par Elizabeth BOULAIN 1 LE CONTEXTE : Depuis

Plus en détail

La Maison des Jeux de Nantes Projet associatif Juin 2011

La Maison des Jeux de Nantes Projet associatif Juin 2011 La Maison des Jeux de Nantes Projet associatif Juin 2011 1 Introduction Ce document présente le projet associatif de la Maison des Jeux de Nantes revu en 2011. Il décrit les objectifs opérationnels et

Plus en détail

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille 1 Synthèse Réunion de travail sur le prochain schéma départemental Enfance Famille des Bouches du Rhône Lundi 17 décembre 2013 Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille Présents

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE Restaurant Municipal Espace Marcel Noyer 38550 Saint-Maurice l Exil Tel : 04 74 29 71 95 Fax : 04 74 29 03 53 st.maurice.lexil.sej@wanadoo.fr resto-sme@wanadoo.fr REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE

Plus en détail

REGLEMENT. Modalités d accueil et horaires. Généralités et coordonnées de l institution. Conditions d admission

REGLEMENT. Modalités d accueil et horaires. Généralités et coordonnées de l institution. Conditions d admission En cas de déménagement en cours d année, l enfant peut continuer à fréquenter la crèche en attendant de trouver une autre solution, mais au plus tard jusqu à la fin de l année scolaire. Les enfants accueillis

Plus en détail

Le kit complet du jeu

Le kit complet du jeu Parents, enseignants, animateurs, éducateurs Ce mode d emploi a été élaboré pour vous aider à construire votre propre jeu «Bon appétit Bouge ta Santé!». Les conseils sont là pour vous guider mais vous

Plus en détail

Évaluation du dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire

Évaluation du dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire Évaluation du dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire Synthèse du rapport d évaluation Juin 2013 1. Le dispositif déployé par l INPES Les études ABENA I et II

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

C O N T R A T D E S E J O U R F O Y E R D A C U E I L M E D I C A L I S E C E N T R E D E M E Y Z I E U - A R I M C

C O N T R A T D E S E J O U R F O Y E R D A C U E I L M E D I C A L I S E C E N T R E D E M E Y Z I E U - A R I M C ARIMC CENTRE DE MEYZIEU 112 rue de la République 69330 MEYZIEU Foyer d accueil médicalisé CONTRAT DE SEJOUR Dispositions législatives : loi 2002-2 rénovant l action sociale et médico-sociale et les décrets

Plus en détail

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective

MANGER BIO LIMOUSIN. Du bio et local en restauration collective MANGER BIO LIMOUSIN Du bio et local en restauration collective Manger Bio Limousin : historique En 2001 : opérations ponctuelles de repas bio organisés par Gablim, à la demande d établissements scolaires

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008

- Lignes directrices relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire novembre 2008 Lignes directrices à l attention des opérateurs économiques relatives à la communication sur les repères de consommation alimentaire et d activité physique du Programme National Nutrition Santé Ces lignes

Plus en détail

Révélateur de compétences, Porteur d avenirs

Révélateur de compétences, Porteur d avenirs académie Nantes académie Nantes NANTES SERVICES NANTES SERVICES Révélateur de compétences, Porteur d avenirs Formations pour adultes 2011-2012 Formation Formation continue continue GRETA Greta Nantes Nantes

Plus en détail

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base.

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base. AIDE-MÉMOIRE Définitions Consommer une variété d aliments nutritifs en quantité adéquate pour répondre à ses besoins. Alimentation équilibrée en termes de quantité et de qualité. Consommation d une variété

Plus en détail

PROJET : Arrêté ministériel du

PROJET : Arrêté ministériel du RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique PROJET : Arrêté ministériel du relatif à la formation obligatoire des assistants de prévention, des conseillers de prévention

Plus en détail

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Relais assistants maternels Juin 2013 1/6 2/6 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation de service

Plus en détail

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Chapitre 8 L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Notions Processus : nature et présentation Progiciels de gestion dans les métiers de l organisation : approche

Plus en détail

CONTRAT PREPARATION ET LIVRAISON DES REPAS PAR LA RESIDENCE L EPINETTE REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT AGREMENT N/170809/P/049/Q/054 MODE PRESTATAIRE

CONTRAT PREPARATION ET LIVRAISON DES REPAS PAR LA RESIDENCE L EPINETTE REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT AGREMENT N/170809/P/049/Q/054 MODE PRESTATAIRE Objectifs CONTRAT PREPARATION ET LIVRAISON DES REPAS PAR LA RESIDENCE L EPINETTE REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT AGREMENT N/170809/P/049/Q/054 MODE PRESTATAIRE Proposer un repas équilibré par jour aux personnes

Plus en détail

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB?

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? Accompagnement dans la création d un projet de développement. LE PROJET CLUB Analyser les points forts et points faibles Définir des axes d amélioration Décliner en actions

Plus en détail

POLITIQUE ALIMENTAIRE

POLITIQUE ALIMENTAIRE POLITIQUE ALIMENTAIRE MODIFIÉ ET ADOPTÉ LE 1 AVRIL 2014 L alimentation est un besoin essentiel à la vie et va bien au-delà du simple fait de se nourrir. Elle touche toutes les dimensions du développement

Plus en détail

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07

Découvrir, grandir, devenir. IDENTIFICATION CODE : 54-10-01 PAGE : 1 de 7 RÉSOLUTION n o : AMENDEMENT n o : DATE SIGNATURE C008-0807 2008-07-07 RECUEIL DE GESTION Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir POLITIQUE SECTEUR SRÉJA SUJET Pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif IDENTIFICATION CODE : 54-10-01

Plus en détail

Titre professionnel - Cuisinier

Titre professionnel - Cuisinier Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 01/02/2016. Fiche formation Titre professionnel - Cuisinier - N : 15713 - Mise à jour : 23/09/2015 Titre professionnel - Cuisinier Lycée

Plus en détail

PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires. Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers

PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires. Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers PROGRAMME D ANIMATIONS Ecoles primaires Sensibilisation à la gestion et à la réduction des déchets ménagers Année scolaire 2014/2015 OBJECTIFS Objectif général : Sensibiliser les élèves au tri, au devenir

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble»

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble» Voici l ensemble des différentes thématiques et leurs déclinaisons en activités, développées dans le cadre des TAP 2015 2016. Il est à noter que la mise en place de ces activités sera variable d un établissement

Plus en détail

Contrat de Projet 2011 2015 Page 126 sur 141

Contrat de Projet 2011 2015 Page 126 sur 141 Contrat de Projet 2011 2015 Page 126 sur 141 L évaluation du contrat de projet 2011-2015 s inscrit dans un processus d amélioration continue. A partir des objectifs 2015, il a été établi des indicateurs

Plus en détail

5 sens et pédagogie. l approche de l alimentarium

5 sens et pédagogie. l approche de l alimentarium 5 sens et pédagogie l approche de l alimentarium musée de l alimentation ouvert en 1985, transformé en 2002 approche interdisciplinaire 4 secteurs: ACHETER, CUISINER, MANGER, DIGÉRER 800 m2 d exposition

Plus en détail

Un espace unique de paroles, de dialogues, de réflexions, de partage...

Un espace unique de paroles, de dialogues, de réflexions, de partage... Un espace unique de paroles, de dialogues, de réflexions, de partage... Kair Lab Objectifs : Permettre à toutes les personnes concernées par l entreprise et son environnement en général, un projet ciblé

Plus en détail

Les ateliers du schtroumpf gourmand. COURS DE CUISINE Enfants et Adultes à Domicile Schtroumpf

Les ateliers du schtroumpf gourmand. COURS DE CUISINE Enfants et Adultes à Domicile Schtroumpf Les ateliers du schtroumpf gourmand COURS DE CUISINE Enfants et Adultes à Domicile Schtroumpf Notre programme Notre offre pour 1 Tarifs Adultes de 15 à 50 selon les formules Pour 1 personne - Réalisation

Plus en détail

LA BANQUE ALIMENTAIRE

LA BANQUE ALIMENTAIRE LA BANQUE ALIMENTAIRE Association loi 1901, créée et fonctionnant depuis 1987. En France, 79 banques alimentaires desservant 91 départements.en Charente Maritime, elle fonctionne avec une équipe de 45

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage CCAS Du Teil Hôtel de Ville 07400 LE TEIL Responsable du Marché : Monsieur le Président Objet

Plus en détail

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés Le champ de la Maternité 11 1 Pourquoi mettre en place un programme d accompagnement? La CNAMTS fait de l accompagnement

Plus en détail

Et si le plaisir était toujours dans l assiette?

Et si le plaisir était toujours dans l assiette? Et si le plaisir était toujours dans l assiette? Isabelle l huillier (diététicienne) Jean-François Pinel (cuisinier) Clinique Saint Yves Rennes (35) 1. Présentation de l établissement 4. Perspectives d

Plus en détail

Association créée en 1969 affiliée à Poitou-Charentes Nature et France Nature Environnement. 220 adhérents 5 salariés

Association créée en 1969 affiliée à Poitou-Charentes Nature et France Nature Environnement. 220 adhérents 5 salariés Association créée en 1969 affiliée à Poitou-Charentes Nature et France Nature Environnement 220 adhérents 5 salariés Une double vocation : - association naturaliste d observation et d étude scientifique

Plus en détail

Département 64. «Clair matin» PRESENTATION DE L ACTION

Département 64. «Clair matin» PRESENTATION DE L ACTION Département 64 «Clair matin» Intitulé, ancienneté et lieu d implantation PRESENTATION DE L ACTION La maison d enfants à caractère social «Clair matin» a été créé en 1964 et s est implantée à Borce, dans

Plus en détail

COMMENT MANGER PAS CHER ET ÉQUILIBRÉ. Morgane DANIEL diététicienne-nutritionniste-rsd Epicerie Sociale «CMFT-les capucines» Mars 2014

COMMENT MANGER PAS CHER ET ÉQUILIBRÉ. Morgane DANIEL diététicienne-nutritionniste-rsd Epicerie Sociale «CMFT-les capucines» Mars 2014 COMMENT MANGER PAS CHER ET ÉQUILIBRÉ Morgane DANIEL diététicienne-nutritionniste-rsd Epicerie Sociale «CMFT-les capucines» Mars 2014 Conseils On dit souvent que manger équilibré est cher. Pas nécessairement,

Plus en détail

www.cubesetpetitspois.fr

www.cubesetpetitspois.fr Dossier de presse 1 er web media indépendant dédié exclusivement à l alimentation et à la cuisine pour bébés Influenceur Journaliste scientifique Alimentation Nutrition et Cuisine pour Bébé www.cubesetpetitspois.fr

Plus en détail

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux Alimenter son jeu Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs Bélénos - Santé-en-jeux Dr Isabelle DURACK Objectifs Sensibiliser les enfants aux plaisirs et bienfaits D une alimentation

Plus en détail

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R.

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R. A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET 1 Diagnostic : Le projet de création d une micro halte-garderie au Centre Social repose sur des données statistiques concernant

Plus en détail

BIEN ACCUEILLIR LE CLIENT EN MAGASIN

BIEN ACCUEILLIR LE CLIENT EN MAGASIN GD 01 BIEN ACCUEILLIR LE CLIENT EN MAGASIN Durée : 7 heures 990 HT / jour Dates : à définir en 2012 Maîtriser les techniques d accueil Etre capable de mettre en place de nouveaux comportements visant à

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle

L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle L'atelier Bien-être à table 5 séances de prévention nutritionnelle Titre présentation - date 1 L'atelier Bien-être à table Contexte 2 Un atelier nutrition au sein du parcours prévention Depuis 2011, la

Plus en détail

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, DA 449-14.03 PROJET NOUVELLES LIBELLULES CRÉATION D UN CENTRE DE QUARTIER DANS L ÉDICULE N 6 ET TRANSFORMATION DU CENTRE DE QUARTIER EN RESTAURANT À VOCATION D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE Mesdames et Messieurs

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES 2014

RAPPORT D ACTIVITES 2014 RAPPORT D ACTIVITES 2014 1) ATELIERS-CUISINE DANS LES STRUCTURES Nous avons animé des ateliers-cuisine avec des structures des quartiers de Nanterre. Ces ateliers visent à sensibiliser à une alimentation

Plus en détail