RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES"

Transcription

1 Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES ET SERVICES SERVICES EN LIGNE SERVICE À LA CLIENTÈLE Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent.

2 2 INTRODUCTION L Association de la recherche et de l intelligence marketing (ARIM) est une association canadienne qui représente tous les aspects de l industrie de la recherche marketing. Elle compte plus de membres individuels, dont 407 possèdent le titre de Professionnel agréé en recherche marketing (PARM) et 180 sont des membres corporatifs, ce qui englobe 73 agences ayant obtenu l accréditation Sceau d or. La mission de l ARIM consiste à promouvoir des conditions positives qui favorisent la prestation efficace par l industrie de services susceptibles de conférer des avantages à ses membres et au public canadien. L ARIM accomplit sa mission en partie par le développement constant de produits et de services à valeur ajoutée et par leur livraison ou leur prestation aux membres. Le succès de notre mission se mesure par la qualité des rapports qu entretient l Association avec ses membres. L été dernier, l ARIM a mené un sondage sur les avantages aux membres pour mieux comprendre en quoi elle répond aux attentes des membres ou dépasse celles-ci et, peut-être plus important encore, ce qu elle doit améliorer. Le sondage était axé sur quatre points principaux : Avantages et services destinés aux membres Événements et cours Communications et publications en ligne Service à la clientèle MÉTHODE Le sondage a été transmis à tous les membres de l ARIM ainsi qu aux personnes y ayant consenti dont le nom figure dans la base de données des communications de l Association, ce qui comprend des membres dont l adhésion a expiré et des non-membres ayant déjà participé à des événements ou à des cours de l ARIM. Le sondage a été envoyé à personnes, et 418 d entre elles y ont répondu; le taux de réponse se chiffre donc à 15,5 %. Le sondage a été accessible du 5 au 21 août L invitation à y participer contenait des renseignements généraux et des directives, notamment un lien intégré menant directement au sondage. Des courriels de rappel ont ensuite été envoyés aux personnes n ayant pas encore répondu au sondage afin de les informer que ce dernier se terminait le 21 août 2015.

3 AVANTAGES ET SERVICES 3 3,83 3,65 3,42 3,40 3,37 3,30 3,14 3,11 3,10 3,07 3,05 2,99 2,99 2,94 CODE DE DÉONTOLOGIE EFFORTS EN MATIÈRE DE RELATIONS GOUVERNEMENTALES ET D INTERVENTIONS AU CHAPITRE LOCAL PRIX D EXCELLENCE EN RECHERCHE DIVISIONS ET CONSEILS DE L ARIM RELATIONS PUBLIQUES ET COMMUNICATIONS DÉSIGNATION D ASSOCIÉ DÉSIGNATION PARM SONDAGES ET RAPPORTS DE L INDUSTRIE RÉDUCTIONS LORS D ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX PROGRAMMES D AFFINITÉ ASSURANCES CONCOURS PROGRAMMES D AFFINITÉ RÉDUCTIONS UPS REPRÉSENTATION DE L ARIM À L ÉCHELLE INTERNATIONALE Dans le cadre de cette question, nous avons demandé aux répondants d évaluer leur satisfaction à l égard des produits et services que leur offre l ARIM. Parmi les catégories de produits et services, mentionnons les interventions, les normes, le perfectionnement professionnel, les événements et les réductions en matière d assurance. Les résultats sont les suivants, selon une échelle de 5 points où 1 signifie «Très insatisfait(e)» et 5, «Très satisfait(e)» : Les répondants ont accordé les notes les plus élevées en matière de satisfaction au code de déontologie (3,83) et aux relations gouvernementales (3,65). Selon l évaluation des répondants, les prix d excellence de l ARIM, les divisions et conseils de l Association, les chapitres et la désignation PARM font partie des dix meilleurs produits et services qu offre l ARIM. La représentation de l ARIM à l échelle internationale et les programmes d affinité ont affiché les taux de satisfaction les plus bas (2,94 et 2,99 respectivement). 3,65 Relations gouvernementales 2,94 Représentation à l échelle internationale 3,83 Code de déontologie 2,99 Programmes d affinité Malheureusement, on me pose des questions sur plusieurs avantages que je ne connais pas. Bien des avantages ne sont pas pertinents pour ma société de recherche, ou je ne comprends pas en quoi ils le sont.» «J apprécie vraiment la réduction dont je bénéficie sur mon assurance auto grâce à mon adhésion à l ARIM. J économise beaucoup! En 2015, l ARIM continue à apporter des améliorations aux produits et services qu elle offre aux membres. Voici certaines des dernières modifications : Publication d un Code de déontologie révisé conformément aux principes fondamentaux du Code international ICC/ESOMAR de pratiques loyales en matière d études de marché et d opinion. Défense de l industrie des études de marché au Canada. Notamment, l ARIM discute de divers enjeux avec le Sénat, tels que le projet de loi S-4 sur la protection des renseignements personnels, informe les membres sur les exigences de la Loi canadienne anti-pourriel, et recueille les commentaires des membres à l intention du CRTC sur des questions comme les exigences de la Loi sur l intégrité des élections, entrée en vigueur récemment, ou l utilisation de la technologie de la réponse vocale interactive et ses effets sur l industrie. Enregistrement du cours de préparation à l examen d accréditation en recherche marketing d octobre 2015 pour qu il soit accessible en ligne en tout temps aux fins d étude. Tenue d examens partout au Canada pour répondre aux besoins des membres. Lancement du bulletin hebdomadaire Pulse, qui traite de tous les aspects des produits et services qu offre l ARIM, en plus de présenter les nouvelles de l industrie et les communications de l Association. Embauche à temps plein d un agent de conformité au sein du personnel de l ARIM afin de veiller à l application des normes ainsi qu à la sensibilisation des membres et de la population canadienne. Collaboration avec des partenaires à l échelle mondiale concernant des questions d importance, dont l élaboration d énoncés sur la qualité aux fins de l échantillonnage non probabiliste et de l accréditation par un jury.

4 SERVICES EN LIGNE 4 Des huit services en ligne énoncés, voici ceux qui ont obtenu les notes les plus élevées sur le plan de la satisfaction : 3,56 RESEARCH BUYER S GUIDE Des services en ligne énoncés, voici ceux qui ont obtenu les notes les moins élevées : 3,32 SECTION DE L AFFICHAGE DE POSTES 3,53 RÉPERTOIRE DES MEMBRES EN LIGNE 3,31 NAVIGATION SUR LE SITE WEB DE L ARIM RÉPERTOIRE DES MEMBRES EN LIGNE 3,53 FICHIER QUALITATIVE CENTRAL 3,47 BIBLIOTHÈQUE EN LIGNE DES PUBLICATIONS DE L ARIM 3,47 SECTION DE L AFFICHAGE DE POSTES 3,32 RESEARCH BUYER S GUIDE 3,56 SITE WEB DE L ARIM EN GÉNÉRAL 3,31 BULLETIN PULSE 3,48 SYSTÈME D ENREGISTREMENT DES SONDAGES 3,44 Research B Online Me Pulse Qualita;ve Research R Online libr Career opp MRIA web Peu importe le nombre de tentatives de restructuration du portail, celui-ci est toujours lourd. Il n est en rien simplifié ni n utilise les technologies Web, les plateformes et les langages de programmation les plus récents.» «Même si cela pourrait surtout s avérer pertinent au chapitre local, il serait bien de disposer d un babillard mentor-protégé ou d un outil permettant aux personnes qui souhaitent se perfectionner ou obtenir des conseils de communiquer avec des professionnels chevronnés des divers domaines de l ARIM. L ARIM continue à améliorer la qualité des services en ligne qu elle offre aux membres. Voici certaines des dernières modifications : Modification de l actuel site Web de l ARIM afin de le rendre plus convivial, complet et entièrement interrogeable en français comme en anglais. Lancement du portail restructuré de l ARIM, lequel vise une plus grande convivialité aux fins de renouvellement de l adhésion, d inscription aux événements et d indication des préférences pour les communications. Élaboration d un nouveau Research Buyer s Guide plus solide en 2015, lequel comprend plus de possibilités de recherche par mots-clés et par sections, afin d inciter un plus grand nombre de professionnels à présenter et à annoncer leurs produits et services. Modification de l affichage de postes. Les postes sont maintenant affichés au centre de la première page du bulletin hebdomadaire Pulse de l ARIM, et font partie des cinq rubriques les plus consultées par numéro. Harmonisation des frais d adhésion en 2015 de façon à intégrer le fichier Qualitative Central et le Système d enregistrement des sondages, et à encourager tous les membres à utiliser les systèmes d enregistrement, outils d autoréglementation essentiels à l industrie des études de marché au Canada. Élaboration du programme mentor-protégé PARM, qui vise à établir des liens personnels entre les membres aux fins d échange de connaissances et de perfectionnement professionnel.

5 ÉVÉNEMENTS ET COURS 5 L événement ayant obtenu la note la plus élevée est la conférence annuelle Chercheur côté client Social Connect. Viennent ensuite les événements des chapitres locaux, la conférence Net Gain, la conférence du conseil de la recherche qualitative et la conférence nationale annuelle de l ARIM. 3,64 3,56 3,53 3,46 3,43 Les notes les plus basses ont été attribuées aux cours de perfectionnement professionnel et aux cours obligatoires menant au titre de PARM. 3,09 3,09 CONFÉRENCE CHERCHEUR CÔTÉ CLIENT SOCIAL CONNECT ÉVÉNEMENTS DES CHAPITRES LOCAUX CONFÉRENCE NET GAIN CONFÉRENCE DU CONSEIL DE LA RECHERCHE QUALITATIVE CONFÉRENCE ANNUELLE DE L ARIM COURS OBLIGATOIRES COURS DE PERFECTIONNEMENT PROFESSIONNEL La conférence Chercheur côté client est formidable, mais elle pourrait avoir lieu plus souvent.» «Je n ai pas le temps d assister à des cours en personne. Je n ai pas vu de cours de formation pouvant être suivis à la maison ou en ligne, ce qui me conviendrait mieux. Chaque année, l ARIM organise plus de 30 événements partout au Canada, dont nombre d événements adaptés à des publics cibles et tenus à l échelle régionale dans ses 7 chapitres. De plus, l Association propose une gamme complète de cours de perfectionnement professionnel et de cours obligatoires menant au titre de PARM. Voici certaines modifications intéressantes en cours d élaboration : Enregistrement d événements et de cours aux fins de visualisation individuelle et en groupe, en personne ou en ligne. Prestation de tous les cours obligatoires en classe et en ligne. Révision du contenu des cours obligatoires afin que ceux-ci soient conformes aux pratiques en vigueur et aux méthodes en évolution de l industrie. Organisation d un plus grand nombre de conférences Chercheur côté client et de formations. Organisation de conférences sur les projets les meilleurs de leur catégorie à l intention des membres. La conférence annuelle 2016 portera sur des sujets pertinents présentés par des conférenciers expérimentés. Le programme sera fondé sur divers moyens de prestation, ce qui sera utile pour nos délégués francophones et anglophones.

6 SERVICE À LA CLIENTÈLE 6 Trois points importants concernant la qualité du service à la clientèle qu offre l ARIM aux membres ont été évalués lors du sondage. Les réponses ont été données selon une échelle de 5 points, puis converties en pourcentages. 78 % 78 % 73 % RAPIDITÉ DES RÉPONSES AUX DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS QUALITÉ DES RÉPONSES AUX DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS PROFESSIONNALISME DU PERSONNEL «Chaque fois que j ai posé des questions sur le renouvellement de mon adhésion ou à d autres sujets, j ai obtenu un excellent service. Le personnel est rapide, compétent, professionnel et amical.» «Les membres du personnel de l ARIM sont serviables lorsqu ils répondent à mes questions, mais parfois, ils mettent du temps à y répondre. J aimerais qu ils me répondent plus rapidement, du moins qu ils accusent réception de ma demande et qu ils me confirment qu ils l étudient.» L ARIM continue à miser sur l excellence du service qu elle offre à tous les intervenants, que ce soit par courriel, par téléphone, dans des lettres, sur les médias sociaux ou lors de rencontres en personne. Voici certaines des dernières améliorations apportées à notre service à la clientèle : Mise en vigueur d un délai de réponse maximal de 24 heures pour tous les appels et les courriels reçus. Embauche à temps plein d un agent de conformité, ce qui permet à l Association de mieux répondre aux demandes de précision et aux nombreuses demandes de renseignements des membres.

7 RÉSUMÉ En tant que voix officielle de la recherche marketing au Canada, l ARIM doit donner l exemple. L opinion de nos intervenants nous tient à cœur, et nous nous fondons sur les commentaires recueillis lors des sondages pour améliorer constamment les produits et services que nous offrons. Outre les mises à jour mentionnées dans d autres sections de ce rapport, l ARIM travaille à la mise au point des produits et services suivants à l intention des membres : LANCEMENT BLOGUE DU PDG DE L ARIM ANALYSE DES AFFAIRES COURANTES AYANT UNE INCIDENCE SUR LA RECHERCHE MARKETING AU CANADA ET À L ÉCHELLE MONDIALE. À NE PAS MANQUER! NOUVEAU PROGRAMME DE PARTENARIAT DESTINÉ AUX MEMBRES CORPORATIFS ET AUX MEMBRES DU CÔTÉ CLIENT. CE PROGRAMME UNIQUE DONNE AUX PARTENAIRES L OCCASION D ÉCHANGER DE L INFORMATION ET DES CONSEILS SUR LE LEADERSHIP ÉCLAIRÉ À L ÉCHELLE DE L ASSOCIATION. DE PLUS, IL SOUTIENT LES CHAPITRES, LES PRIX ET LES ÉVÉNEMENTS ET AIDE LES ÉTUDIANTS TOUTE L ANNÉE. 7 CRÉATION GUICHET EMPLOIS DE L ARIM UN AFFICHAGE DE POSTE GRATUIT PAR MEMBRE CORPORATIF EN COMMUNICATIONS SENSIBILISATION DEVELOPMENT OF ÉLABORATION APPLICATION MOBILE DE L ARIM PERMET AUX MEMBRES DE MAINTENIR LA COMMUNICATION LORS DE LEURS DÉPLACEMENTS, TRANSMET LES NOUVELLES DE L INDUSTRIE, ET FOURNIT DE L INFORMATION SUR LES ÉVÉNEMENTS, LA FORMATION, ETC. BIBLIOTHÈQUE DE LIVRES BLANCS COMPREND NOTAMMENT DES ARTICLES, DES ÉTUDES DE CAS ET DES PRÉSENTATIONS EFFECTUÉES PAR DES CONFÉRENCIERS. FACILEMENT INTERROGEABLE EN LIGNE. BULLETIN PULSE PRODUIT CHAQUE SEMAINE. COMPREND LA SECTION «LE SAVIEZ-VOUS?», QUI CONTIENT DES RENSEIGNEMENTS VISANT À INFORMER LES MEMBRES DES ACTIVITÉS DE L ASSOCIATION. SOMMAIRE DE L ARIM CONÇU POUR DONNER AUX MEMBRES UN APERÇU HEBDOMADAIRE DES MISES À JOUR CONCERNANT LES ÉVÉNEMENTS, L ADHÉSION ET LE RESEARCH BUYER S GUIDE. ENGAGEMENT LES PROCHAINES COMMUNICATIONS SERONT PUBLIÉES EN FRANÇAIS ET EN ANGLAIS. MERCI À TOUS CEUX QUI ONT PARTICIPÉ AU SONDAGE. Vous pouvez nous faire part de vos commentaires toute l année, par courriel à ou par téléphone au Bâtissons ensemble

ICIS en bref. Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction. Le coin du gestionnaire

ICIS en bref. Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction. Le coin du gestionnaire Automne 2010 Types de soins Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction Nous avons le plaisir de vous présenter l édition de l automne 2010 du RCRA, qui vous renseignera davantage

Plus en détail

UNE STRATÉGIE GAGNANTE POUR DÉBUTER SA CARRIÈRE

UNE STRATÉGIE GAGNANTE POUR DÉBUTER SA CARRIÈRE CARRIÈRES & PROFESSIONS GUIDE DU FINISSANT SERVICE DE PLACEMENT Pierre Simard Conseiller pédagogique responsable ATE ate@collegealma.ca 675, boul. Auger Ouest, Alma G8B 2B7 Tél. : 418 668-2387 poste 250

Plus en détail

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu.

P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r. et Guide d utilisation 2008. www.paruvendu. P r é s e n t a t i o n d e l E s p a c e P r o m o t e u r d e P a r u V e n d u. f r et Guide d utilisation 008 www.paruvendu.fr Bienvenu sur l Espace Promoteur A travers ce guide de l utilisateur, nous

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

APPEL DE PROPOSITIONS 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI. Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective

APPEL DE PROPOSITIONS 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI. Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective 47 E CONGRÈS ANNUEL DU BCEI Du 17 au 20 novembre 2013 Westin Bayshore Vancouver (C-B) Une éducation pour un monde meilleur : notre responsabilité sociale collective APPEL DE PROPOSITIONS Date limite de

Plus en détail

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada Parti libéral du Canada Le Collège des médecins de famille du Canada Questionnaire sur la position des partis politiques relativement aux principaux enjeux de la médecine familiale Élection fédérale 2011

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Courtier d assurances spécialisé en mobilité internationale Pour expatriés et impatriés de toutes nationalités

Courtier d assurances spécialisé en mobilité internationale Pour expatriés et impatriés de toutes nationalités Courtier d assurances spécialisé en mobilité internationale Pour expatriés et impatriés de toutes nationalités Plan Mondassur, courtier d assurances spécialisé en mobilité internationale Notre offre de

Plus en détail

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales

CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL. Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales CONSEIL CANADIEN DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales La Stratégie d accès communautaire aux statistiques sociales est un projet du Conseil canadien de développement

Plus en détail

B8 Questions courantes et émergentes chez Service Canada. Représentants de Service Canada

B8 Questions courantes et émergentes chez Service Canada. Représentants de Service Canada B8 Questions courantes et émergentes chez Service Canada Représentants de Service Canada Les enjeux actuels et nouveaux Présenté par: Service Canada Sujets Direction générale des services d Intégrité Changements

Plus en détail

Plan d activités de 2015-16

Plan d activités de 2015-16 Plan d activités de 2015-16 Introduction Le vérificateur général du Nouveau-Brunswick (VGNB) est un bureau indépendant qui sert l Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. La vérificatrice générale aide

Plus en détail

Programme de formation en leadership pour l enseignement de la biotechnologie

Programme de formation en leadership pour l enseignement de la biotechnologie Division du Bureau de l éducation française Division des programmes scolaires Direction du développement et de l'implantation des Direction de l enseignement, des programmes programmes et de l évaluation

Plus en détail

Faits importants sur l adhésion au BAC

Faits importants sur l adhésion au BAC Faits importants sur l adhésion au BAC Quand est-ce que je vais recevoir une augmentation de salaire? Les membres du BAC sont couverts par des conventions collectives de travail des documents juridiquement

Plus en détail

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel Programme d accueil et d intégration Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

Recommençons à jouer! Trousse de marketing Pour les organisations qui font la promotion de l activité physique

Recommençons à jouer! Trousse de marketing Pour les organisations qui font la promotion de l activité physique Recommençons à jouer! Trousse de marketing Pour les organisations qui font la promotion de l activité physique À tous les professionnels de l activité physique, ParticipACTION est ravi d annoncer le lancement

Plus en détail

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386

Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Vice-président et Directeur régional, Services fiduciaires, BMO Banque Privée- 1600001386 Mandat Le directeur régional Services fiduciaires a pour mandat de diriger le secteur des Services fiduciaires

Plus en détail

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE)

La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) La surveillance des risques pour l entreprise (SRE) Demande d admission APERÇU DU COURS Le nouveau cours d une journée de l IAS intitulé «La surveillance des risques pour l entreprise» permettra aux administrateurs

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Page 1 sur 9 Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Objectifs et méthodologie de l enquête Afin de renforcer sa stratégie d amélioration continue au service du développement

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB Introduction Le présent document a pour but d aider les entreprises qui désirent procéder à un appel d offres, sur invitation, pour la réalisation d un site web.

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007

BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007 BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007 Préparé par : Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Bilan quantitatif Rapport de bilan quantitatif Suivis et bonnes

Plus en détail

Analyse du sondage sur la satisfaction des proches (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage sur la satisfaction des proches (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carole Vaillancourt Analyse du sondage sur la satisfaction (2012) et cibles d amélioration Document adopté par le comité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce document présente les

Plus en détail

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en Les dons d organes provenant de personnes décédées Parlons-en Table des matières Introduction Pourquoi les dons d organes sont si importants? Face aux faits Le taux de succès des transplantations rénales

Plus en détail

Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Collège Bart

Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Collège Bart Plan d aide à la réussite 2007-2012 du Bart Introduction Fondé en 1917, le Bart est un établissement d enseignement collégial privé subventionné qui a toujours œuvré à la réussite de ses élèves. Il a pour

Plus en détail

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité

Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Liste de vérification Activités en matière de santé et de sécurité Workplace Health, Safety and Compensation Commission of New Brunswick WHSCC CSSIAT Commission de la santé, de la sécurité et de l indemnisation

Plus en détail

Stratégie pour le don d organes et de tissus

Stratégie pour le don d organes et de tissus Stratégie pour le don d organes et de tissus Ministère de la Santé Mai 2015 Ministère de la Santé Stratégie pour le don d organes et de tissus Publié par : Ministère de la Santé Province du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Le 21 avril 2016 Les questions concernant le présent rapport doivent être envoyées directement à : Eric Scharf Chef de pratique, Relations

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur Trousse d EBA/alphabétisation du Recensement de 2006 EBA ENRICHISSEMENT GUIDE DU FORMATEUR Introduction Contenu Le Guide du formateur sur les activités d enrichissement contient des renseignements à l

Plus en détail

Tutoriel Site Internet www.aipurpan.org - Novembre 2007

Tutoriel Site Internet www.aipurpan.org - Novembre 2007 Pour tout savoir sur le site www.aipurpan.org 1) Présentation générale... 2 1. Architecture des sites Internet des Associations d anciens et d Ingénia... 2 2. Gestion des accès... 3 3. Le nouveau site

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

Prix Innovation 2015. Congrès des milieux documentaires

Prix Innovation 2015. Congrès des milieux documentaires Prix Innovation 2015 Congrès des milieux documentaires Quand je veux où je veux est la nouvelle image de marque conçue pour mettre en valeur le haut niveau de qualité des bibliothèques membres du Réseau

Plus en détail

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques *

Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * Programme d aide à l emploi pour les personnes présentant des troubles autistiques * S. Michael Chapman, Directeur Aide à l emploi Division TEACCH Philosophie générale du programme Lorsque les personnes

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

eservice Le moyen le plus simple pour gérer vos produits Ricoh Guide utilisateur RICOH eservice

eservice Le moyen le plus simple pour gérer vos produits Ricoh Guide utilisateur RICOH eservice eservice Le moyen le plus simple pour gérer vos produits Ricoh Guide utilisateur RICOH eservice D une convivialité sans pareil, le portail eservice permet, en quelques clics, d échanger des informations

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés

Fonds municipal vert. Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Fonds municipal vert Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés Le programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés de la FCM met en relation des experts municipaux et les

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH Résumé 18 avril 2012 PRÉFACE ET REMERCIEMENTS BOURSES SPÉCIALES ET PRIX DU CRSH Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est l organisme

Plus en détail

ASSURANCE VIE. 5. Information importante concernant le formulaire Avis, autorisation et signature du client (Voir page 3)

ASSURANCE VIE. 5. Information importante concernant le formulaire Avis, autorisation et signature du client (Voir page 3) Volume 8, Numéro 8 septembre 2013 ASSURANCE VIE 1. C est le grand décompte pour le virage Lia Quand Lia sera lancé officiellement à le 15 octobre prochain, notre ancien système de propositions en ligne

Plus en détail

Bibliothèque BDAA par Lorette Melanson Gestionnaire des acquisitions. Page 1

Bibliothèque BDAA par Lorette Melanson Gestionnaire des acquisitions. Page 1 Bibliothèque BDAA par Lorette Melanson Gestionnaire des acquisitions Page 1 Mission de la BDAA Nous sommes le réseau par excellence sur lequel la population canadienne peut compter pour y trouver des informations,

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Plan d'accessibilité (LPHO) 2014-2015 Table des matières Introduction 4 Première section : Rapport sur les mesures prises par le ministère en 2014 6 Services

Plus en détail

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009)

PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DU CONSEIL D ADMINISTRATION APPROUVÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION DE CDC LE 8 DÉCEMBRE 2015 (Modifie le profil en date du 30 mars 2009) Mission de la Société

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1. Limites

Plus en détail

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015.

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. CONTEXTE Le Programme des RCE-E a été établi en 2008, dans

Plus en détail

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Guide du concours Lancement du concours : 13 janvier 2016 Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Centre de démonstration en sciences physiques 1 PARTIE 1 : LE CONCOURS LE CONCOURS

Plus en détail

Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité

Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité Politique relative à l emploi de la langue française et à sa qualité Préambule Le Collège André-Grasset est un établissement d enseignement supérieur privé de langue française. Sa mission est d offrir

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR)

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Objet Le Registre canadien de greffe (Registre CTR) comprend la liste nationale des patients

Plus en détail

Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques».

Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques». Bienvenue dans le module de formation en ligne du Fonds mondial, «Comprendre le tableau relatif aux lacunes programmatiques». Cliquez sur «Suivant» pour continuer. 1 Cette formation vous permet de : comprendre

Plus en détail

Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 24 POLITIQUE LINGUISTIQUE INSTITUTIONNELLE RELATIVE À L EMPLOI ET À LA QUALITÉ DE LA LANGUE FRANÇAISE DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

Plus en détail

RAPPORT SUR LA MISE EN ŒUVRE DES PRINCIPES DU CRPI PAR LES ASSOCIATIONS DE L INDUSTRIE

RAPPORT SUR LA MISE EN ŒUVRE DES PRINCIPES DU CRPI PAR LES ASSOCIATIONS DE L INDUSTRIE Le Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance (CCRRA) et Les Organismes de réglementation des services d assurance au Canada (CISRO) Projet d examen de la mise en œuvre du Comité

Plus en détail

Le 27 août 2013. Objet : Convention collective entre la section locale 2228 de la FIOE et NAV CANADA. Madame,

Le 27 août 2013. Objet : Convention collective entre la section locale 2228 de la FIOE et NAV CANADA. Madame, Le 27 août 2013 Madame Elizabeth Cameron Vice-président adjointe, Relations de travail et Relations avec les employés NAV CANADA Boîte postale 3411, succ. D Ottawa (Ontario) K1P 5L6 Madame, Objet : Convention

Plus en détail

Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être

Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être 75 % 20 % 12 semaines 1 an Plus longtemps un employé s absente du travail, moins il a de chances d y retourner. Après 12 semaines d absence, 75 % des

Plus en détail

APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE JUMELAGE MÉDECINE FAMILIALE/ MÉDECINE D URGENCE DE 2016 CANDIDATS

APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE JUMELAGE MÉDECINE FAMILIALE/ MÉDECINE D URGENCE DE 2016 CANDIDATS APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE JUMELAGE MÉDECINE FAMILIALE/ MÉDECINE D URGENCE DE 2016 CANDIDATS TABLE DES MATIÈRES L année du jumelage de médecine familiale/médecine d urgence aperçu général...1 L algorithme

Plus en détail

Les hôtesses perçoivent 70 % des gains HT générés par leur compte Webcam. EXEMPLE POUR 100 euros de vente

Les hôtesses perçoivent 70 % des gains HT générés par leur compte Webcam. EXEMPLE POUR 100 euros de vente TUTORIAL ANIMATRICE WEBCAM UNE SOLUTION «CLE EN MAIN» Merci de prendre connaissance de ce tutoriel pour appréhender et bien comprendre : - le fonctionnement de nos services de webcams rémunérées - le mode

Plus en détail

CAHIER DE GESTION OBJET

CAHIER DE GESTION OBJET CAHIER DE GESTION POLITIQUE DE COMMUNICATION DU COTE 71-01-00.01 OBJET Cette politique propose à toute la communauté collégiale un cadre de référence et des procédures détaillées visant à coordonner et

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Madeline Sheridan Coordonnatrice des études de marché Commission des accidents du travail de la Saskatchewan (WCB) La présentation d aujourd hui Discuter

Plus en détail

Solutions novatrices d éclairage urbain

Solutions novatrices d éclairage urbain Solutions novatrices d éclairage urbain Une nouvelle gamme de produits et systèmes de contrôle pour une performance d éclairage supérieure, efficace et rentable Découvrez nos solutions novatrices d éclairage

Plus en détail

1. LES PREMIÈRES ÉTAPES

1. LES PREMIÈRES ÉTAPES 1. LES PREMIÈRES ÉTAPES Présentation de la plateforme Moodle... page 2 Accéder à un cours Moodle depuis l ENT NETO CENTRE... page 3 Créer et gérer un cours sur le Moodle de l ENT... page 7 Inscription

Plus en détail

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada»

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» CGC HC-FIN-CTE/2007 «Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» Présentation au Comité des finances de la Chambre des communes Consultations

Plus en détail

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat

Bureau du surintendant des institutions financières. Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat Bureau du surintendant des institutions financières Rapport d audit interne sur le Secteur de la réglementation : Division de l actuariat Juin 2014 Table des matières 1. Contexte... 3 2. À propos de l

Plus en détail

1. OBJET ET PORTÉE DE LA POLITIQUE

1. OBJET ET PORTÉE DE LA POLITIQUE Politique en matière de service à la clientèle accessible et de normes d accessibilité intégrée Fournir des biens et des services à des personnes handicapées 1. OBJET ET PORTÉE DE LA POLITIQUE Cette politique

Plus en détail

Collaboration et compromis : l Entente sur la forêt boréale canadienne

Collaboration et compromis : l Entente sur la forêt boréale canadienne Collaboration et compromis : l Entente sur la forêt boréale canadienne Aperçu de la leçon Dans cette leçon, on présente aux élèves le concept de partie prenante. Les élèves collaborent et coopèrent dans

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

Août 2014 Nancy Lariviere, Agente de développement, Réseau franco-santé du Sud de l Ontario nlarivière@francosantesud.ca

Août 2014 Nancy Lariviere, Agente de développement, Réseau franco-santé du Sud de l Ontario nlarivière@francosantesud.ca Août 2014 Nancy Lariviere, Agente de développement, Réseau franco-santé du Sud de l Ontario nlarivière@francosantesud.ca Suzanne Tremblay, Consultante experte Sultrem Gestion Conseil suzanneltremblay@gmail.com

Plus en détail

1. Présentation du projet

1. Présentation du projet SONDAGE RAPPROCHER L ÉCOLE DES FAMILLES 1. Présentation du projet Le 31 mars dernier, une soirée d échanges à l intention des parents a été organisée par l Organisme de participation des parents de l école

Plus en détail

Rapport du conseil d administration de l AIIC par Karima Velji, inf. aut., Ph.D., CHE

Rapport du conseil d administration de l AIIC par Karima Velji, inf. aut., Ph.D., CHE Rapport du conseil d administration de l AIIC par Karima Velji, inf. aut., Ph.D., CHE Le 9 juin 2015 Ottawa, Ontario Je suis heureuse de vous présenter le rapport du conseil d administration 2014 de l

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès

Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès Préparer une demande de bourse aux études supérieures avec succès CRSNG, FRQNT, VANIER et autres En tant qu étudiant à Polytechnique, vous pouvez poser votre candidature pour plusieurs bourses qui pourront

Plus en détail

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande Faire une demande Q. Comment savoir si je suis admissible au financement? R. Nous fi nançons les petites et moyennes entreprises respectant les critères suivants : Elles sont établies au Canada. Elles

Plus en détail

Stratégie de médias sociaux

Stratégie de médias sociaux Stratégie de médias sociaux Faculté d éducation Préparé par Aurélie Barbe 28 novembre 2012 1. Objectifs de communication : Destination 2020... 2 2. Public (s) cible (s)... 3 3. Recommandations stratégiques...

Plus en détail

METTEZ VOS GOLFEUSES À CONTRIBUTION

METTEZ VOS GOLFEUSES À CONTRIBUTION Organisé par : METTEZ VOS GOLFEUSES À CONTRIBUTION Accueillez un événement Vert la guérison à votre club! Le plus important programme de golf récréatif pour les femmes au Canada Activité féminine «clé

Plus en détail

Outil Énoncé des compétences essentielles dans un curriculum vitae de SCALES

Outil Énoncé des compétences essentielles dans un curriculum vitae de SCALES Outil Énoncé des compétences essentielles dans un curriculum vitae de SCALES Le projet SCALES de CONNECT : Supporting the Canadian Advancement of Literacy and Essential Skills Comment rédiger un énoncé

Plus en détail

Orientation 1 Représenter et concerter

Orientation 1 Représenter et concerter Orientation 1 Représenter et concerter Veiller, en collaboration avec ses partenaires, aux intérêts de ses et des communautés francophones et acadiennes en influençant le pouvoir décisionnel en éducation

Plus en détail

Plan de visibilité pour les partenaires du Festival de Courts-Métrages de Boucherville. 4 e édition

Plan de visibilité pour les partenaires du Festival de Courts-Métrages de Boucherville. 4 e édition Plan de visibilité pour les partenaires du Festival de Courts-Métrages de Boucherville 4 e édition Le 13 avril 2014 Cher partenaire, J'ai le plaisir de vous présenter le plan de visibilité pour le Festival

Plus en détail

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients

Mesurer l incidence de BDC sur ses clients Équipe de la Recherche et de l analyse économique de BDC Juillet 213 DANS CE RAPPORT Le présent rapport est fondé sur une analyse statistique réalisée par Statistique Canada visant à évaluer l incidence

Plus en détail

PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!!

PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!! LA SOLUTION La SOLUTION pour vendre plus!!! PARTAGER UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL AVEC SOLUTIONSAUTO.CA, C EST S ASSOCIER AVEC LES MEILLEURS DE L INDUSTRIE!!! Les AVANTAGES d un service complet Un produit

Plus en détail

Énoncé du vérificateur... 1

Énoncé du vérificateur... 1 Vérification des services de sous-traitance RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation 11 juin 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte... 2 But et

Plus en détail

TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC

TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC Montant additionnel ASAP: Non Oui, N o ASAP : VEUILLEZ EPÉDIER CE FORMULAIRE, PAR COURRIER INTERNE, AU SERVICE DES CARTES DE CRÉDIT (934) CARTE DÉTENUE PAR LE CLIENT CARTE

Plus en détail

Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com

Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com Contribution d apprenticesearch.com Contexte Il y a plus d une décennie, un groupe de quelques

Plus en détail

Bureau de. l ombudsman. Rapport annuel 2010. Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service

Bureau de. l ombudsman. Rapport annuel 2010. Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service Bureau de l ombudsman Rapport annuel 2010 Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service Un message de Don Moffatt, ombudsman Constitué le 25 juillet 2009,

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version 07/10/2011 1/9

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version 07/10/2011 1/9 RESULTATS DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LA FORMATION EN «RECHERCHE CLINIQUE» DISPENSEE LE // Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version // /9 OBJECTIF & METHODE Evènement : Séminaire TEC CeNGEPS

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM)

Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM) Mémoire de L ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DE LA PRODUCTION MÉDIATIQUE (AQPM) Présenté au Ministre des Finances du gouvernement du Canada et au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Dans le

Plus en détail

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE

SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE Guide d information SUR L ACCUEIL D UN STAGIAIRE 3 UNE RESSOURCE DE CHOIX POUR VOTRE ORGANISATION LE STAGIAIRE Les stagiaires de l ENAP sont des étudiants désirant compléter leur programme d études de

Plus en détail

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Vos affaires peuvent aller plus loin Juillet 2008 Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Les organismes sans but lucratif de toutes sortes se débattent

Plus en détail

Représentant national 1

Représentant national 1 Représentant national 1 Lieu de travail : Supérieur immédiat : Statut : REMARQUE : Échelle salariale : Exigences linguistiques : Yaounde, Cameroun Chef des programmes pour l Afrique centrale et occidentale

Plus en détail

Gardez le contrôle de votre consultation. Document informatif à destination des médecins

Gardez le contrôle de votre consultation. Document informatif à destination des médecins Gardez le contrôle de votre consultation Document informatif à destination des médecins Comme vous le savez, la problématique du dopage est une thématique importante à connaître et à maîtriser quand on

Plus en détail

Mise en œuvre de l article 41 de la partie VII LOI SUR LES LANGUES OFFICIELLES. PLAN D ACTION axé sur les résultats 2008-2010

Mise en œuvre de l article 41 de la partie VII LOI SUR LES LANGUES OFFICIELLES. PLAN D ACTION axé sur les résultats 2008-2010 Mise en œuvre de l article 41 de la partie VII LOI SUR LES LANGUES OFFICIELLES PLAN D ACTION axé sur les résultats 2008-2010 août 2008 Plan d action publié par Agence de développement économique du Canada

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2010 Ce fichier nu m é r i q u e ne peut être repr o d u i t, représe

Plus en détail

Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019

Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019 Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019 Notre organisation L Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) est un organisme fédéral créé

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Un allié déterminant pour un service gagnant

Un allié déterminant pour un service gagnant Un allié déterminant pour un service gagnant Un allié déterminant pour un service gagnant impact client, la meilleure façon de favoriser le développement de votre service à la clientèle. Depuis plus de

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé Santé et Mieux-être Pourquoi investir dans le mieux-être? Un employé canadien sur deux souffre d au

Plus en détail