Colloque «Télécommunicationsréseaux du futur et services»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Colloque «Télécommunicationsréseaux du futur et services»"

Transcription

1 Colloque «Télécommunicationsréseaux du futur et services» DITEMOI Robustesse et efficacité pour la diffusion de contenu sur liens Internet sans fil

2 Le problème et les objectifs du projet La consultation de site Internet en situation de mobilité reste lente voire pénible Plusieurs erreurs peuvent dégradé la qualité du contenu reçu L objectif du projet DITEMOI est l amélioration de la robustesse et de l efficacité du téléchargement et de la diffusion de contenu sur les liens Internet sans fil.

3 L approche considérée Trois axes principaux d'amélioration, complémentaires entre eux: Techniques de codage et décodage robustes pour adapter le contenu aux liens et protocoles de transport considérés Introduction de techniques de diversité pour lutter contre les erreurs et les évanouissements sur le canal sans fil par utilisation d'antennes multiples Introduction de techniques de diversité pour lutter contre les erreurs et les évanouissements sur le canal sans fil par utilisation d'un routage adapté

4 Organisation du projet SP1: Techniques de codage/décodage robuste Robustification de flux H.264 (Thales) Codage à descriptions multiples (Telecom Paris Tech) Transmission robuste de sites web au format html (LSS) SP2: Techniques de diversité Diversité d'antennes et codage MIMO (Comsis) Diversité au niveau physique (Comsis) Diversité au niveau réseau par routage adapté (Thales) Diversité au niveau réseau dans un contexte multi-point à multipoint (Telecom Paris Tech) SP3: Chaîne de simulation (Tous) SP4: Plate-forme de démonstration (Tous)

5 Organisation du projet SP1: Techniques de codage/décodage robuste Robustification de flux H.264 (Thales) Codage à descriptions multiples (Telecom Paris Tech) Transmission robuste de sites web au format html (LSS) SP2: Techniques de diversité Diversité d'antennes et codage MIMO (Comsis) Diversité au niveau physique (Comsis) Diversité au niveau réseau par routage adapté (Thales) Diversité au niveau réseau dans un contexte multi-point à multipoint (Telecom Paris Tech) SP3: Chaîne de simulation (Tous) SP4: Plate-forme de démonstration (Tous)

6 Robustification de flux H.264 Le codec de référence (JM) travaille sur des fichiers et n est pas prévu pour une utilisation dynamique: au niveau du codeur (mise à jour des paramètres de codage) au niveau du décodeur (décodage au fil de l eau) Résultat de Ditemoi est un décodeurs «JM» dynamique, utilisé au fil de l eau et robustifié Décodage sur des portions de vidéo Robustesse contre les plantages Amélioration du masquage d erreurs Intégration de la fonctionnalité de mélange de trames Le décodeur temps-réel est intégré dans la démo

7 Codage par descriptions multiples : VidWav Codeur de référence : VidWav Codeur vidéo scalable par ondelettes 3D Filtrage temporel compensé en mouvement Transformée spatiale en ondelettes Codeur entropique par plans de bits: 3D ESCOT Train binaire généré Train binaire emboité par bloc 3D Paquets formés par différents blocs 3D Objectif : Codeur robuste (descriptions multiples) et scalable

8 Introduction des descriptions multiples dans la transformée temporelle Vidéo décomposée en approximation + détails Approximation redondante : présente dans le 2 descriptions Détails répartis entre les descriptions

9 Codage par descriptions multiples: schéma de décodage Une seule description reçue Décodeur latéral Sous-bande d approximation toujours présente Moitié des sous-bandes de détails présente Sous-bandes manquantes remplacées par des zéros Les deux descriptions reçues Décodeur central Décodage latéral des deux descriptions reçues Combiner les trames des deux descriptions Contribution de chaque description évaluée Stratégie optimale de combinaison

10 Transmission robuste de fichiers HTML Le http1.1 permet de télécharger des fichiers HTML comprimés selon le codage entropique «deflate» Vulnérabilité aux erreurs de transmission du flux deflate Pas de solutions dans la littérature Encapsulation du flux HTML comprimé : - Un CRC ou Checksum couvre une partie ou la totalité des données à transmettre à chaque niveau de la couche protocolaire - Un contrôle par le CRC ou le Checksum est réalisé sur les données reçues En-tête payload CRC Calcul du CRC sur les données reçues Comparaison Réduire le nombre de retransmission Rejet Demande de retransmission

11 Récepteur robuste basé sur un décodage source-protocole-canal conjoint I. Décodage source-canal conjoint du flux HTML comprimé (deflate) : Réalisation d un récepteur itératif basé sur le principe turbo construit à partir de deux décodeurs concaténés en série : Le décodeur canal Le décodeur source qui s appuie sur : - la structure des codes «Deflate» - la syntaxe et la grammaire du langage HTML II. Décodage protocole-canal conjoint des entêtes (Phy, MAC, IPv6 / UDP Lite /RTP) : Réalisation d un récepteur itératif basé sur le principe turbo construit à partir de deux décodeurs concaténés en série : Le décodeur canal Le décodeur cross-layer exploite les redondances qu il a extraites à partir des spécificités intra et\ou inter couches protocolaires du réseau utilisé.

12 Quelques résultats de décodage robuste d en-têtes

13 Organisation du projet SP1: Techniques de codage/décodage robuste Robustification de flux H.264 (Thales) Codage à descriptions multiples (Telecom Paris Tech) Transmission robuste de sites web au format html (LSS) SP2: Techniques de diversité Diversité d'antennes et codage MIMO (Comsis) Diversité au niveau physique (Comsis) Diversité au niveau réseau par routage adapté (Thales) Diversité au niveau réseau dans un contexte multi-point à multipoint (Telecom Paris Tech) SP3: Chaîne de simulation (Tous) SP4: Plate-forme de démonstration (Tous)

14 MPDU/A -MPDU PLCP Scrambleur FEC Parseur Diversité au niveau physique Afin d améliorer la robustesse des transmissions par lien sans fils, une couche physique n incluant 3 types de diversité a été implanté dans la plateforme de démonstration : - Spatiale : code STC V-B/antennes multiples pour lutter contre l évanouissent et rendre les canaux «en vue directe» - Fréquentielle : OFDM pour transformer le canal à multi-trajets large bande en un ensemble de sous-canaux mono-trajet. - Temporelle : décalage cyclique (CS) pour créer des voies (informations) indépendantes. L-STF, L-LTF HT-STF, HT-LTF Mémoire Symboles Intrel. (I) Intrel. (II) Mapping (I) Mapping (II) STC Pilotes IFFT (I) IFFT (II) CS GI (I) GI (II) Filtre(I) Filtre (II) RF (I) RF (II) Diversités

15 Approche «crosslayer» : tolérance aux erreurs et interface de «feedback» Tolérance aux erreurs des trames de données : - la MAC n classique rejette les trames erronées - la MAC n Ditemoi différencie le type d erreurs dans les trames en introduisant un CRC partiel calculé sur l entête : Entête MAC Données MAC CRC partiel CRC total - Si le CRC total est incorrect mais le CRC partiel est correct : les trames sont fournies aux couches supérieures et utilisées par les décodeurs robustes Ditemoi. Interface de feedback : fournit des informations sur l état du lien et des indications sur les trames transmises et reçues. - RSSI - Nombre de trames transmises - Nombre de trames acquittées - Nombre de trames reçues - Nombre de trames erronées reçues (CRC total faux) - Nombre de trames reçues avec des entêtes erronés (CRC entête faux)

16 Diversité par routage adapté (1/3) Grace au développement d un décodeur vidéo robuste (SP1), la qualité du streaming vidéo sur des réseaux ad-hoc a été améliorée en: Evitant les retransmissions de paquets avec contenu erroné Réduisant le parcours entre source et destination par l introduction de proxy intelligents

17 Diversité par routage adapté (2/3) Nous avons combiné: La calcul du CRC et checksum de la couche transport partiels: Pour transmettre vers le bond suivant paquets avec en-têtes correctes mais contenu erroné Proxies intelligents capables de sauvegardé les paquets transférés: Pour répondre à des nouvelles demandes de streaming sans contacter le serveur: Si le contenu recherché est disponible et sans erreurs Si le contenu recherché est disponible mais erroné» On utilise un identifiant de la source pour déterminer s il s agit de la première requête pour le même contenu» En cas contraire on assume que le client n est pas équipé avec un décodeur robuste (tolérant aux erreurs) et la requête est transférée au serveur Pour remplacer un paquet sauvegardé et erroné avec un paquet à transférer reçu sans erreurs Pour remplacer un paquet erroné à transférer avec une copie correcte si disponible dans la mémoire tampon

18 Diversité par routage adapté (3/3)

19 ABCD Un protocole pour la diffusion vidéo sur réseau sans-fil ad-hoc (1/3) En l état actuel des protocoles réseau, il n existe pas un protocole spécifique pour la diffusion du contenu vidéo sur réseau sans-fil ad-hoc. L objectif du protocole ABCD est l exploitation des caractéristiques de broadcast des réseau sans fil et de propriété du codage par descriptions multiples pour l amélioration de la robustesse et de l efficacité du téléchargement de contenu vidéo sur les liens sans fil.

20 ABCD Un protocole pour la diffusion vidéo sur réseau sans-fil ad-hoc (2/3) Les contributions principales concernent : 1. Une technique de broadcast fiable au niveau MAC/PHY ; 2. Une fonction locale de choix pour la creation de topologies efficaces ; 3. Une stratégie de minimisation de l'over-head du protocole basée sur la capacité de nœuds d intercepter des messages adressés à leurs voisins.

21 ABCD Un protocole pour la diffusion vidéo sur réseau sans-fil ad-hoc (3/3) Nombre de nœuds [%] Le protocole a été testé dans plusieurs cas d utilisation, avec différents nombres de nœuds, densité, churn et modèle de mouvement. 50 % déconnections Reconnections 2 Déscriptions reçues 1 Déscription reçue Secondes Les résultats montrent que la réceptions des nœuds est parfaite, même quand la moitié des nœuds se déconnecte sans préavis (voire figure) Le delai de transmission est tout à fait acceptable, dans l ordre de quelques millisecondes.

22 SP3: Chaine de simulation optimisée

23 SP4: Implantation matérielle (1/2) Implantation dans le MIMOkit Comsis : De la couche physique robuste n Ditemoi fournissant : - Des informations souples pour le décodage robuste des champs SIG et DATA - Une estimation du signal RSSI - La programmation du canal RF (permettant la création de plusieurs réseaux), du gain d émission et des modes de transmission (modifiant la robustesse) De la MAC n Ditemoi avec le protocole de «feedback» via Ethernet permettant la remontée des informations vers les couches applicatives De la MAC n Ditemoi (HW et SW) avec de la tolérance aux erreurs : les trames data avec des erreurs dans le «payload» (détectées par la MAC HW) sont transférées aux couches applicatives après correction des checksums de différents protocoles (réalisé par la MAC SW)

24 SP4: Implantation matérielle (2/2) Implantation dans le MIMOkit Comsis de mécanismes de fragmentation IPv4/IPv6 au niveau de la MAC software n: - Le lien Ethernet (entrée au MimoKit) limite la taille de la trame à 1500 octets - La fragmentation de trames par le protocole IP réduit les performances : latence et retransmission - Puisque le lien n permet des trames d au moins 2324 octets, la défragmentation IPv4/IPv6 (avant émission sans fils) et la fragmentation IPv4/IPv6 (après réception sans fils) ont été implantée dans la MAC software n Ditemoi. Réalisation des interfaces utilisateur : - Programmation (recherche et sélection des canaux, paramètres) - Interface de capture de signaux «hardware» (pour le traitement robuste off-line) - Visualisation des données provenant de l interface de «feedback» Réalisation et intégration du codeur temps-réel et du décodeur robuste H.264, des module RTSP et RTP et de la diversité de parcours

25 Résultats majeurs Transmissions robuste d un fichiers HTML compressé sur des réseaux sans fils Transmission vidéo robuste: H.264/AVC (cas point à point) à descriptions multiples (cas multipoint à multipoint) Deux nouvelles méthodes de distribution vidéo Pour du point à point dans réseaux ad-hoc Pour du point à point dans réseaux ad-hoc Simulateur système qui peut être réutilisé par tous les partenaires pour des nouvelles études Réalisation d un démonstrateur temps-réel Plus de 20 articles acceptés pour publication 3 brevets

26 Les perspectives Génération de contenu adapté à la qualité de la communication Codage et protection adaptatif Adaptation du contenu precodé à la bande passante, aux pertes et aux erreurs qui caractérisent la communications Codage en temps-réel avec un choix approprié des paramètres Gestion appropriée du contenu dans le réseaux: Allocation des ressources et ordonnancement prioritaire en fonction des besoins

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia

M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia M1 Informatique, Réseaux Cours 9 : Réseaux pour le multimédia Olivier Togni Université de Bourgogne, IEM/LE2I Bureau G206 olivier.togni@u-bourgogne.fr 24 mars 2015 2 de 24 M1 Informatique, Réseaux Cours

Plus en détail

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP

NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP NFA083 Réseau et Administration Web TCP/IP Sami Taktak sami.taktak@cnam.fr Centre d Étude et De Recherche en Informatique et Communications Conservatoire National des Arts et Métiers Rôle de la Couche

Plus en détail

Multimedia. Systèmes, Communications et Applications. Ahmed MEHAOUA

Multimedia. Systèmes, Communications et Applications. Ahmed MEHAOUA Multimedia Systèmes, Communications et Applications Ahmed MEHAOUA Professeur - Laboratoire CRIP5 Ahmed.mehaoua@math-info.univ-paris5.fr Plan 1. Multimedia : principes et définitions 2. Algorithmes et normes

Plus en détail

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012

Le Multicast. A Guyancourt le 16-08-2012 Le Multicast A Guyancourt le 16-08-2012 Le MULTICAST Définition: On entend par Multicast le fait de communiquer simultanément avec un groupe d ordinateurs identifiés par une adresse spécifique (adresse

Plus en détail

Administration des ressources informatiques

Administration des ressources informatiques 1 2 Cours réseau Supports de transmission Les câbles Coaxial Ethernet RJ45 Fibre optique Supports de transmission 3 Les câbles Ethernet RJ45 Supports de transmission 4 Les câbles Coaxial Type BNC Cours

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME DE TESTS...

MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME DE TESTS... SOMMAIRE : MISE EN PLACE DE LA PLATEFORME DE TESTS...2 INTRODUCTION...2 LE CÂBLE DE BOUCLE EXTERNE...2 CONFIGURATION DU POSTE INFORMATIQUE...3 Problème posé...3 Identification des éléments mis en cause...3

Plus en détail

Université de Sherbrooke Département d informatique IFT585

Université de Sherbrooke Département d informatique IFT585 Université de Sherbrooke Département d informatique IFT585 Télématique Chargé de cours: Benoit Hamelin Examen périodique Jeudi 6 juin 04, 8:0 0:0 Nombre de pages incluant celle-ci: 5 Instructions Vérifiez

Plus en détail

Présentation de la technologie

Présentation de la technologie Livre blanc Livre blanc - Wireless Outdoor Router Protocol Présentation de la technologie 2012 2010 Tous droits réservés. Proxim Wireless Corporation. 1 Introduction au WORP WORP est un protocole fiable,

Plus en détail

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI Travaux Pratiques Octobre 2015 CESI 1. Adressage dans Internet 1.1 Identification d une machine Une machine (appelée aussi hôte ou host) est identifiée dans l Internet par son adresse. L adresse Internet

Plus en détail

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT Administration Réseau Niveau routage Intérêt du NAT (Network Address Translation) Possibilité d utilisation d adresses privées dans l 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocole de Transport Frontière

Plus en détail

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 3 IP : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence Semestre 1 - version du 13/11/2009 1/32 Cyril Pain-Barre IP : introduction et adressage 1/24 TCP/IP l

Plus en détail

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier Plan Internet - Outils Nicolas Delestre 1 DHCP 2 Firewall 3 Translation d adresse et de port 4 Les proxys 5 DMZ 6 VLAN À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier 7 Wake On Line

Plus en détail

Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13

Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13 Chapitre 1 Comment se connecter à Internet... 13 1.1 Adresse IP permanente ou temporaire... 16 1.2 Débit d une connexion... 16 1.3 Utilisation occasionnelle (RTC, Numéris)... 20 RTC... 20 RNIS... 24 1.4

Plus en détail

Commentaires Examen TS219 Codage Canal 2011-2012

Commentaires Examen TS219 Codage Canal 2011-2012 Commentaires Examen TS219 Codage Canal ENSEIRB-MATMECA / T2 2011-2012 Évolution de la moyenne à l examen de TS219 16 14 12 10 8 6 4 2 0 MOYENNE : 5,5 Moyenne TS219 Questions de cours Codage Questions n

Plus en détail

Streaming multimedia I

Streaming multimedia I Streaming multimedia I Protection contre les erreurs, resilience et récupération Alain Mérigot Université Paris sud A. Mérigot (alain.merigot@u-psud.fr) Streaming multimedia I 1 / 40 Applications Multimedia

Plus en détail

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1

RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 RESEAUX ARCHITECTURES EN COUCHES J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 Plan Notions sur les réseaux Couche/Service/Protocole Le modèle OSI Le modèle TCP/IP J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 2 Problématique J.L Damoiseaux

Plus en détail

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 4 : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 18/2/2013 1/34 Cyril Pain-Barre : introduction et adressage 1/26 TCP/ l architecture d Internet

Plus en détail

Fiche de Réseau de données

Fiche de Réseau de données Fiche de Réseau de données V.R May 25, 2015 Contents I Le modèle OSI 2 1 Concepts de base 2 2 Modèle OSI 4 II Réseau de données 5 1 Erreurs et correction d erreurs 5 2 Contrôle de flux 6 3 Contrôle de

Plus en détail

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP

Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A. TP sur IP Université Pierre Mendès France U.F.R. Sciences de l Homme et de la Société Master IC²A TP sur IP L'objectif de ce premier TP est de vous montrer comment les données circulent dans un réseau, comment elles

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 7 01 Quels sont les facteurs à prendre en compte au moment de l implémentation d un protocole de couche 2 dans un réseau?

Plus en détail

Conception de SoPC pour applications multimédia

Conception de SoPC pour applications multimédia Conception de SoPC pour applications multimédia Auteurs : Michael Guarisco, Nicolas Marques, Eric Dabellani, Yves Berviller, Hassan Rabah, Serge Weber Laboratoire d Instrumentation Electronique de Nancy.

Plus en détail

Streaming sur GPRS: analyse des performances. Présentation de Mémoire d Option RTT Jérôme PONS 11 juillet 2001

Streaming sur GPRS: analyse des performances. Présentation de Mémoire d Option RTT Jérôme PONS 11 juillet 2001 Streaming sur GPRS: analyse des performances Présentation de Mémoire d Option RTT Jérôme PONS 11 juillet 2001 Plan de la présentation! Introduction et objectifs du mémoire! Service GPRS et accès à Internet!

Plus en détail

http://www.world-prog.com

http://www.world-prog.com Quelle couche OSI gère les segments de données? La couche application La couche présentation La couche session La couche transport 4.1.3 Prise en charge de communications fiables 2 Reportez-vous à l illustration.

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7

Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, ISBN : 2-212-11330-7 Sommaire Cours 1 Introduction aux réseaux 1 Les transferts de paquets... 2 Les réseaux numériques... 4 Le transport des données... 5 Routage et contrôle

Plus en détail

SERVEUR STREAMING PROTEE GUIDE UTILISATEUR

SERVEUR STREAMING PROTEE GUIDE UTILISATEUR SERVEUR STREAMING PROTEE GUIDE UTILISATEUR Version: 1.0 Date : 21 Juillet 2006. Auteur(s): Laurent Guillo 2 Serveur Streaming Protée Table des matières 1. PRESENTATION DE PROTEE... 7 2. ARCHITECTURE DU

Plus en détail

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave 1 Quelle est la couche OSI et TCP/IP qui apparaît dans les deux modèles, mais qui a des fonctions différentes? La couche session La couche physique 2 Parmi les unités suivantes, indiquez celles qui sont

Plus en détail

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP I REPRÉSENTER SON RÉSEAU Remettez en état votre petit réseau VOIP et réalisez-en le schéma (avec Vision 2010 éventuellement) II PEAUFINER LE PARAMÉTRAGE Pour activer la messagerie

Plus en détail

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 NOM : Nombre total de points : 56,5 points. Note finale = nb points acquis*20/ Les parties sont indépendantes. Dans

Plus en détail

2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau

2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau 2A-SI - Réseaux : Modèles d architecture réseau Stéphane Vialle Stephane.Vialle@supelec.fr http://www.metz.supelec.fr/~vialle 1 Modèles d architecture réseau 1. Caractéristiques des modèles en couche 2.

Plus en détail

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014

Plan. École Supérieure d Économie Électronique. Plan. Chap 9: Composants et systèmes de sécurité. Rhouma Rhouma. 21 Juillet 2014 École Supérieure d Économie Électronique Chap 9: Composants et systèmes de sécurité 1 Rhouma Rhouma 21 Juillet 2014 2 tagging et port trunk Création des via les commandes sur switch cisco 1 / 48 2 / 48

Plus en détail

Protocole TCP/IP. On classe généralement les protocoles en deux catégories selon le niveau de contrôle des données que l'on désire :

Protocole TCP/IP. On classe généralement les protocoles en deux catégories selon le niveau de contrôle des données que l'on désire : Nom.. Prénom.. Protocole TCP/IP Qu'est-ce qu'un protocole? Un protocole est une méthode de codage standard qui permet la communication entre des processus s'exécutant éventuellement sur différentes machines,

Plus en détail

Streaming Vidéo. Sommaire. Le streaming. A quoi ça-sert. Le streaming Les différents types de streaming Encodage Exemples de players RTP/RTCP RTSP VLC

Streaming Vidéo. Sommaire. Le streaming. A quoi ça-sert. Le streaming Les différents types de streaming Encodage Exemples de players RTP/RTCP RTSP VLC Sommaire Streaming Vidéo Hakim Badis IGM, Université Paris-Est Marne-la-Vallée Le streaming Les différents types de streaming Encodage Exemples de players TP/TCP TSP VLC 2 Le streaming A quoi ça-sert Le

Plus en détail

Formation Réseaux : Notions de base

Formation Réseaux : Notions de base Formation x Formation Réseaux : Notions Jean-Philippe André (), p2009 3. Couche Septembre 2007 Que sont les x? Formation x Wikipedia.org : Un est un ensemble de nœuds (ou pôles) reliés entre eux par des

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Topologie Objectifs 1re partie : Enregistrer les informations de configuration IP d un ordinateur 2e partie : Utiliser Wireshark

Plus en détail

Correspondance entre Modèle OSI et Modèle TCP/IP. 6 octets 6 octets 2 octets 46 à 1500 octets 4 octets

Correspondance entre Modèle OSI et Modèle TCP/IP. 6 octets 6 octets 2 octets 46 à 1500 octets 4 octets RES2 Savoirs associés : Réseaux locaux industriels Les réseaux informatiques : Encapsulation G.COLIN Objectifs : Analyser une trame ETHERNET Utilisation du logiciel WIRESHARK 1) Présentation Le modèle

Plus en détail

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia

Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia Internet et Multimédia Exercices: flux multimédia P. Bakowski bako@ieee.org Applications et flux multi-média média applications transport P. Bakowski 2 Applications et flux multi-média média applications

Plus en détail

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX

2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. GÉNÉRALITÉS 5 1. RÔLES DES RÉSEAUX 5 1.1. Objectifs techniques 5 1.2. Objectifs utilisateurs 6 2. DIFFÉRENTS TYPES DE RÉSEAUX 7 2.1. Les réseaux locaux 7 2.2. Les

Plus en détail

Introduction. Adresses

Introduction. Adresses Architecture TCP/IP Introduction ITC7-2: Cours IP ESIREM Infotronique Olivier Togni, LE2I (038039)3887 olivier.togni@u-bourgogne.fr 27 février 2008 L Internet est basé sur l architecture TCP/IP du nom

Plus en détail

TEPZZ 79 4 _A_T EP 2 793 431 A1 (19) (11) EP 2 793 431 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

TEPZZ 79 4 _A_T EP 2 793 431 A1 (19) (11) EP 2 793 431 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) TEPZZ 79 4 _A_T (11) EP 2 793 431 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 22..14 Bulletin 14/43 (21) Numéro de dépôt: 14161.7 (1) Int Cl.: H04L 12/ (06.01) H04L 12/46 (06.01)

Plus en détail

Une approche descendante

Une approche descendante Internet Une approche descendante P. Bakowski bako@ieee.org Qu'est-ce que l'internet? réseau mondial P. Bakowski 2 Des liens câbles métalliques, fibres optiques, liens radio - débit en bits/s P. Bakowski

Plus en détail

Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission

Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission Chapitre 4 Protection contre les erreurs de transmission I. Notion d erreur de transmission Les voies de communication sont imparfaites : - à cause des bruits : + bruit aléatoire + bruit en provenance

Plus en détail

Dépannage du réseau (S4/C8) Documenter le réseau

Dépannage du réseau (S4/C8) Documenter le réseau Dépannage du réseau (S4/C8) b Documenter le réseau Pour corriger et diagnostiquer des problèmes réseau efficacement, un ingénieur réseau doit savoir comment le réseau a été conçu et connaitre les performances

Plus en détail

Eléments essentiels de NGN. Kamel HJAIEJ SUP COM

Eléments essentiels de NGN. Kamel HJAIEJ SUP COM Kamel HJAIEJ SUP COM Eléments essentiels de NGN Un cœur de réseau unique et mutualisé dont l architecture est en 3 couches : Transport, Contrôle et Services. Une évolution du transport en mode paquet (IP,

Plus en détail

Vidéo à la demande et Multicast :

Vidéo à la demande et Multicast : Vidéo à la demande et Multicast : Guillaume MATHIEU Vidéo à la demande et Multicast V.1.0 Page 1 sur 18 I. INTRODUCTION :... 3 A. OBJECTIFS DE CE DOCUMENT :... 3 B. DE QUOI A T'ON BESOIN :... 3 II. EXTRAIRE

Plus en détail

Administration Système

Administration Système Administration Système Nadi Tomeh 10 mars 2015 Conception du réseau Configuration/installation d une station de travail Switching Hub Ether 10/100 COL 12345678 100 1236 125080! 10 Power Intégration dans

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Copyright TECH 2012 Technext - 8, avenue Saint Jean - 06400 CANNES Société - TECHNEXT France - Tel : (+ 33) 6 09 87 62 92 - Fax :

Plus en détail

Master Informatique. Master Informatique 1ère année 1 er sem. Anonymat : Numéro à coller. Examen Réparti 1 : ARES 2010-2011

Master Informatique. Master Informatique 1ère année 1 er sem. Anonymat : Numéro à coller. Examen Réparti 1 : ARES 2010-2011 3. Lorsqu une alerte est interceptée sur le serveur web, l application doit envoyer un e-mail aux administrateurs des machines distantes concernées. (a) Pouvez vous rappeler le protocole applicatif utilisé

Plus en détail

QUESTIONNAIRE N 1 SUR TCP/IP : GÉNÉRALITÉS

QUESTIONNAIRE N 1 SUR TCP/IP : GÉNÉRALITÉS QUESTIONNAIRE N 1 SUR TCP/IP : GÉNÉRALITÉS 1) Quelle est la signification de l'acronyme DOD IP? 2) Quel organisme est à l'origine de TCP/IP? 3) Quand a-t-il été inventé? 4) Dans quel but a-t-il été inventé?

Plus en détail

1. Normes et protocoles

1. Normes et protocoles 1. Normes et protocoles 1.1. Protocoles Modèles OSI et TCP/IP La réussite d une communication entre des hôtes sur un réseau requiert l interaction de nombreux protocoles (règles de communication) différents.

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

Administration réseau Introduction

Administration réseau Introduction Administration réseau Introduction A. Guermouche A. Guermouche Cours 1 : Introduction 1 Plan 1. Introduction Organisation Contenu 2. Quelques Rappels : Internet et le modèle TCP/ Visage de l Internet Le

Plus en détail

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual

RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES. Preparé par Alberto EscuderoPascual RESEAUX TCP/IP: NOTIONS AVANCEES Preparé par Alberto EscuderoPascual Objectifs... Répondre aux questions: Quelles aspects des réseaux IP peut affecter les performances d un réseau Wi Fi? Quelles sont les

Plus en détail

Les Protocoles de Transport Introduction à l analyse de trames

Les Protocoles de Transport Introduction à l analyse de trames Les Protocoles de Transport Introduction à l analyse de trames telnet localhost 80 telnet localhost 80 Trying ::1 connected to localhost. Escape character is ^]. Demande de connexion du client Ouverture

Plus en détail

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation

Plan. Programmation Internet Cours 3. Organismes de standardisation Plan Programmation Internet Cours 3 Kim Nguy ên http://www.lri.fr/~kn 1. Système d exploitation 2. Réseau et Internet 2.1 Principes des réseaux 2.2 TCP/IP 2.3 Adresses, routage, DNS 30 septembre 2013 1

Plus en détail

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux

Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Voix sur IP Étude d approfondissement Réseaux Julien Vey Gil Noirot Introduction Ce dont nous allons parler L architecture VoIP Les protocoles Les limites de la VoIP Ce dont nous n allons pas parler Le

Plus en détail

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir.

Réseaux Locaux. Objectif du module. Plan du Cours #3. Réseaux Informatiques. Acquérir un... Réseaux Informatiques. Savoir. Mise à jour: Mars 2012 Objectif du module Réseaux Informatiques [Archi/Lycée] http://fr.wikipedia.org/ Nicolas Bredèche Maître de Conférences Université Paris-Sud bredeche@lri.fr Acquérir un... Ressources

Plus en détail

II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) II/ Le modèle OSI II.1/ Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) II.2/ Description des couches 1&2 La couche physique s'occupe de la transmission des bits de façon brute sur un canal de

Plus en détail

1 La place du protocole IP

1 La place du protocole IP Le Protocole IP EFORT http://www.efort.com TCP/IP désigne communément une architecture réseau, mais cet acronyme désigne en fait deux protocoles étroitement liés: un protocole de transport, TCP (Transmission

Plus en détail

Pile de protocoles TCP / IP

Pile de protocoles TCP / IP Pile de protocoles TCP / IP Fiche de cours La pile de protocoles TCP/IP est le standard de fait le plus utilisé au monde comme ensemble protocolaire de transmission dans les réseaux informatiques. La raison

Plus en détail

Interconnexion des réseaux - Routage

Interconnexion des réseaux - Routage Interconnexion des réseaux - Routage Concept de l interconnexion Équipement de la couche 3 - Domaine de broadcast Détermination du chemin Routage Table de routage Algorithmes de routage statiques et dynamiques

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Ahmed Mehaoua 1999 - page 1 PLAN RTC : Le Réseau Téléphonique Commuté RNIS Le Réseau Numérique à Intégration de Services à large bande Ahmed Mehaoua 1999 - page 2 1

Plus en détail

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet?

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet? TD2 : CORRECTION I. connaître son environnement réseau a. Quelle est l adresse IPv4 de votre PC? l adresse IPv6? ipconfig : Adresse IPv4..............: 192.168.1.13 Masque de sous-réseau.... : 255.255.255.0

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

M a c h i n e V i r t u e l l e R a d i o

M a c h i n e V i r t u e l l e R a d i o M a c h i n e V i r t u e l l e R a d i o Riadh Ben Abdallah riadh.ben-abdallah@inria.fr Laboratoire CITI, Équipe Systèmes Embarqués Séminaire des thésards, 20 Mars 2008 1 Le Contexte radio logicielle

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 5 01 Dans un environnement IPv4, quelles informations un routeur utilise-t-il pour transmettre des paquets de données

Plus en détail

Rappel: Le routage dans Internet. Contraintes. Environnement et contraintes. La décision dans IP du routage: - Table de routage:

Rappel: Le routage dans Internet. Contraintes. Environnement et contraintes. La décision dans IP du routage: - Table de routage: Administration d un Intranet Rappel: Le routage dans Internet La décision dans IP du routage: - Table de routage: Adresse destination (partie réseau), netmask, adresse routeur voisin Déterminer un plan

Plus en détail

Le routage Inter-VLAN. F. Nolot 2009 1

Le routage Inter-VLAN. F. Nolot 2009 1 Le routage Inter-VLAN F. Nolot 2009 1 Le routage Inter-VLAN Objectifs F. Nolot 2009 2 Le routage inter VLAN? Comment peut-on router des paquets entre plusieurs VLAN? Un sous-réseaux par VLAN pour faciliter

Plus en détail

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire»

Architectures de communication. «Architecture protocolaire réseau» «protocolaire» Architectures de communication C. Pham Université de Pau et des Pays de l Adour Département Informatique http://www.univ-pau.fr/~cpham Congduc.Pham@univ-pau.fr «Architecture protocolaire réseau» Architecture

Plus en détail

Travaux pratiques 2.6.2 : Utilisation de Wireshark pour afficher des unités de données de protocole

Travaux pratiques 2.6.2 : Utilisation de Wireshark pour afficher des unités de données de protocole pour afficher des unités de données de protocole Objectifs pédagogiques Expliquer l objectif d un analyseur de protocoles (Wireshark) Exécuter une capture de base des unités de données de protocole (PDU)

Plus en détail

Cours de Réseau et communication Unix n 6

Cours de Réseau et communication Unix n 6 Cours de Réseau et communication Unix n 6 Faculté des Sciences Université d Aix-Marseille (AMU) Septembre 2013 Cours écrit par Edouard Thiel, http://pageperso.lif.univ-mrs.fr/~edouard.thiel. La page du

Plus en détail

Streaming sur IP. Jean Le Feuvre jean.lefeuvre@telecom-paristech.fr

Streaming sur IP. Jean Le Feuvre jean.lefeuvre@telecom-paristech.fr Jean Le Feuvre jean.lefeuvre@telecom-paristech.fr Diffusion Audiovisuelle Numérique MPEG-2 TS IP Cable, Satellite (DVB-C, DVB-S) IPTV ADSL Terrestre (DVB-T, ATSC, ISDB) Mobile 3G/EDGE Broadcast Mobile

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot

Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11. F. Nolot Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 F. Nolot 1 Les Réseaux sans fils : IEEE 802.11 Historique F. Nolot 2 Historique 1er norme publiée en 1997 Débit jusque 2 Mb/s En 1998, norme 802.11b, commercialement

Plus en détail

Architecture de réseau WiFi centralisée Cisco. Une approche simplifiée de la gestion des réseaux sans-fil

Architecture de réseau WiFi centralisée Cisco. Une approche simplifiée de la gestion des réseaux sans-fil Architecture de réseau WiFi centralisée Cisco Une approche simplifiée de la gestion des réseaux sans-fil UMLV / Ingénieurs 2000 Xposé - IR3-2009/2010 Jean-Christophe Rios Sommaire 1. De quoi parle-t-on?

Plus en détail

Les réseaux sans-fil : IEEE 802.11. Master 1 STIC-Informatique 1

Les réseaux sans-fil : IEEE 802.11. Master 1 STIC-Informatique 1 Les réseaux sans-fil : IEEE 802.11 Master 1 STIC-Informatique 1 Les réseaux sans-fil : IEEE 802.11 Historique Master 1 STIC-Informatique 2 Historique 1er norme publiée en 1997 Débit jusque 2 Mb/s En 1998,

Plus en détail

TP Voix sur IP. Aurore Mathias, Arnaud Vasseur

TP Voix sur IP. Aurore Mathias, Arnaud Vasseur TP Voix sur IP Aurore Mathias, Arnaud Vasseur 7 septembre 2011 Table des matières 1 Comment fonctionne la voix sur IP? 2 1.1 L application voix.......................... 2 1.1.1 Contraintes..........................

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/11 http://robert.cireddu.free.fr/sin LES DÉFENSES Objectifs du COURS : Ce cours traitera essentiellement

Plus en détail

(In)sécurité de la Voix sur IP [VoIP]

(In)sécurité de la Voix sur IP [VoIP] (In)sécurité de la Voix sur IP [VoIP] Nicolas FISCHBACH Senior Manager, IP Engineering/Security - COLT Telecom nico@securite.org - http://www.securite.org/nico/ version 0.01 Introduction» Voix et téléphonie

Plus en détail

DESS TEXTE. Outils informatiques 5. HTML et le protocole HTTP p.1

DESS TEXTE. Outils informatiques 5. HTML et le protocole HTTP p.1 Outils informatiques 5. HTML et le protocole HTTP DESS TEXTE Outils informatiques 5. HTML et le protocole HTTP p.1 Introduction But du cours : récupérer automatiquement des données accessibles sur le web

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Mécanismes et protocoles pour les applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC

ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC ARGUS 145 : test ADSL, ADSL2/2+, S-HDSL, RNIS (AdB) et RTC 1. caractéristiques : ARGUS 145 - Fonctions à l'interface ADSL Simulation ATU-R ADSL, ADSL2, ADSL2+, & ReADSL Mesure automatique et affichage

Plus en détail

ISO/CEI 11172-3 NORME INTERNATIONALE

ISO/CEI 11172-3 NORME INTERNATIONALE NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 11172-3 Première édition 1993-08-01 Technologies de l information - Codage de l image animée et du son associé pour les supports de stockage numérique jusqu à environ Ii5 Mbit/s

Plus en détail

Le Tunneling DNS. P.Bienaimé X.Delot P.Mazon K.Tagourti A.Yahi A.Zerrouki. Université de Rouen - M2SSI. 24 février 2011

Le Tunneling DNS. P.Bienaimé X.Delot P.Mazon K.Tagourti A.Yahi A.Zerrouki. Université de Rouen - M2SSI. 24 février 2011 Le Tunneling DNS P.Bienaimé X.Delot P.Mazon K.Tagourti A.Yahi A.Zerrouki Université de Rouen - M2SSI 24 février 2011 P.Bienaimé, X.Delot, P.Mazon, K.Tagourti, A.Yahi, A.Zerrouki Tunneling DNS (Université

Plus en détail

Réseaux sans Fil SIR/RTS. Réseaux locaux sans fil WiFi

Réseaux sans Fil SIR/RTS. Réseaux locaux sans fil WiFi Réseaux sans Fil SIR/RTS Réseaux locaux sans fil WiFi Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 WiFi avancé Aller plus loin que la 1ère

Plus en détail

Tutoriel d'utilisation de Wireshark

Tutoriel d'utilisation de Wireshark Tutoriel d'utilisation de Wireshark Ce tutoriel présente les principales fonctions de Wireshark nécessaires à une utilisation basique et se destine principalement à un public néophyte. Nous invitons le

Plus en détail

Optimisation de serveurs web

Optimisation de serveurs web Optimisation de serveurs web Christian Quest cquest@cquest.org 21 juin 01 4 Optimiser: pourquoi? Améliorer la qualité de service: - Réduire les temps de réponses - Réduire les temps de transfert et d'affichage

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

Réseaux et protocoles Damien Nouvel

Réseaux et protocoles Damien Nouvel Réseaux et protocoles Plan Les couches du réseau Suite de protocoles TCP/IP Protocoles applicatifs pour les sites web Requêtes HTTP 2 / 35 Plan Les couches du réseau Suite de protocoles TCP/IP Protocoles

Plus en détail

Capture, Filtrage et Analyse de trames ETHERNET avec le logiciel Wireshark. Etape 1 : Lancement des machines virtuelles VMWARE et de Wireshark

Capture, Filtrage et Analyse de trames ETHERNET avec le logiciel Wireshark. Etape 1 : Lancement des machines virtuelles VMWARE et de Wireshark Capture, Filtrage et Analyse de trames ETHERNET avec le logiciel Wireshark Wireshark est un programme informatique libre de droit, qui permet de capturer et d analyser les trames d information qui transitent

Plus en détail

Sensibilisation à la sécurité informatique

Sensibilisation à la sécurité informatique Sensibilisation à la sécurité informatique Michel Salomon IUT de Belfort-Montbéliard Département d informatique Michel Salomon Sécurité 1 / 25 Sensibilisation à la sécurité informatique Généralités et

Plus en détail

IP - Plan. IP - Plan. Interconnexion. Interconnexion. 1. Interconnexion IP

IP - Plan. IP - Plan. Interconnexion. Interconnexion. 1. Interconnexion IP - Plan 1. Interconnexion 2. Relayage et routage 4. Adressage 5. Datagramme - Plan 1. Interconnexion concept d'interconnexion rôle de service de 2. Relayage et routage 4. Adressage 5. Datagramme Kim Thai

Plus en détail

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet

Ethernet Industriel. Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet Industriel Composants d une Infrastructure Ethernet Ethernet C est quoi Ethernet? Ethernet est une méthode de transmission d un signal entre deux appareils ou plus sur un média partagé. Cela ne

Plus en détail

Accès aux vidéos en ligne : comment repousser les limites des tuyaux? vincent.roca@inria.fr 25 avril 2012 1

Accès aux vidéos en ligne : comment repousser les limites des tuyaux? vincent.roca@inria.fr 25 avril 2012 1 Accès aux vidéos en ligne : comment repousser les limites des tuyaux? vincent.roca@inria.fr 25 avril 2012 1 l Copyright Inria 2012, tous droits réservés contributeur : Vincent Roca l distribué sous licence

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques PC / Réseau Réseaux informatiques Ethernet, WiFi, Bluetooth Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Réseaux locaux et étendus Éléments du réseau local, topologie Réseau Ethernet Sous-couches

Plus en détail