Etude de faisabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude de faisabilité"

Transcription

1 1 Etude de faisabilité Michel ARNAUD CRIS Paris Ouest I - Cas de l audit, du projet ou du prototype Des trois cas, l un est à choisir : 1) l'audit de dispositifs existants d'espaces publics d'accès aux TIC ou d'usages des outils de communication numériques au sens large. Ceci peut se dérouler au sein de structures nationales, régionales, départementales, locales, etc.. L objectif est de faire le point sur l'existant et de proposer des solutions évolutives. Vu la nécessité actuelle du redéploiement des EPN, il est souvent demandé de faire un audit pour informer les élus et leur permettre de prendre les décisions adéquates. 2) la participation à une équipe projet chargée de mettre en place un nouveau dispositif ou de redéployer un dispositif existant (EPN ou réseau d EPN par exemple). Ce projet peut se déployer à l échelle locale, départementale, régionale, nationale voire européenne. Il s'agit de s'inscrire de manière concrète dans une étape du projet tout en le suivant de manière longitudinale. 3) le développement d un prototype (par exemple site Web) correspondant aux besoins d une population cible dont on aura des représentants comme interlocuteurs et testeurs afin de l améliorer après une session d expérimentation. Dans le cas d un audit, il convient de décrire l'existant, reprendre les opportunités et les freins à l'évolution des dispositifs en s appuyant sur les documents disponibles. Dans le cas de la participation à une équipe projet, il convient d évaluer les risques/opportunités du projet à venir, en s appuyant sur les travaux en cours. Dans le cas d un prototype, il convient de mesurer et de justifier l utilité du développement envisagé.

2 2 II - Objectifs d'une étude de faisabilité Une étude de faisabilité peut avoir plusieurs objectifs, par exemple : - convaincre votre direction de l'importance de cette innovation, - obtenir et débloquer des capitaux, - définir vos besoins en terme de compétences et décider où les mobiliser (en interne ou externe, par la recherche de prestataires ou la recherche de partenaires), - définir vos besoins en terme de ressources matérielles, logistiques, informatiques, - décider des délais de conception et de réalisation. Lorsque cela est possible, il est préférable, avant de se lancer dans un projet d'envergure, de développer des pré-projets en commençant par des pilotes que l'on pourra généraliser de manière incrémentale par la suite. Cela permet d'obtenir, à partir de premières expériences, une grande quantité de résultats sur lesquels il sera possible de construire et communiquer. Pour rappel, l évaluation de la faisabilité doit prendre en compte le plus grand nombre de facteurs possibles, intervenant dans la mise en œuvre du projet, par exemple : - la taille et la dispersion des publics cible; - la nature des besoins d initiation à l usage d Internet et à l apprentissage de compétences professionnelles spécifiques; - le mode d accès aux réseaux ; - l ampleur des investissements à consentir et les coûts de fonctionnement ; - les habitudes de gestion de l organisation en regard des technologies ; - la nécessité et la possibilité de s allier avec des partenaires ; - l état de la technologie et les évolutions prévisibles. Il n'existe pas de plan-type pour la rédaction d'un tel document, celui-ci dépendant du contexte et de l'envergure de votre projet. Vous êtes donc libre de le présenter sous le format et selon le plan qui vous convient, en vous aidant, si vous le souhaitez, de l'une ou l'autre des propositions de plans qui vous sont données plus bas. Si votre projet est dans une phase encore très embryonnaire et ouverte, nous aimerions vous recommander de présenter plusieurs scénarii ce qui vous permettra de faire des simulations (de budget, de calendrier, de ressources humaines ) très intéressantes pour vous même et pour votre direction.

3 3 Quelques conseils généraux 1. Définissez clairement puis validez les objectifs et les critères de réussite de votre projet. Les études de faisabilité permettent d'évaluer la réaction des parties prenantes par rapport à une solution ainsi que ses chances de réussite technique et commerciale. 2. Développez suffisamment les solutions proposées pour élaborer des études réalistes, avec des informations valides et fiables. 3. Déterminez scrupuleusement les ressources et la méthodologie nécessaires aux différentes propositions en termes humains, techniques, financiers et organisationnels.. 4. Sur la base des critères de réussite définis initialement, évaluez les propositions et faites des recommandations sur le développement de la solution à retenir. Assurez-vous que vos recommandations sont compatibles avec les résultats de l étude de faisabilité. Si le résultat indique que la solution n est pas réaliste, résumez-en scrupuleusement les raisons et présentez-les rapidement aux décideurs. 5. Consigner scrupuleusement les résultats de l étude et les recommandations faites. Veillez à leur clarté. Rangez-les, et gardez-les à disposition des personnes concernées. Construire une étude de faisabilité nécessite d'avoir une vue d'ensemble des différentes articulations d'un projet d EPN notamment dans ses aspects : - marketing (étude de la zone de chalandise, positionnement dans le quartier, la zone urbaine ou rurale), - pédagogiques (conception et organisation des ressources, approches ), - techniques (architecture informatique, outils de gestion des portails, logiciels de recherche d information, de bases de données, etc.), - financier (établissement d'un budget prévisionnel de dépenses et de recettes du projet), - administratif et réglementaire (cadre juridique, type de budget imputer les différents services).

4 4 III - Définition du contexte Les politiques publiques visant à la réduction de la fracture numérique se sont développées sur tout le territoire à des niveaux d intervention différents. Le projet se situe dans ce contexte et doit tenir compte de l existant. Cette approche consiste pour l'epn à fournir un produit ou un service qui soit considéré comme le différenciant aux yeux de l opinion publique, c est-àdire pour les usagers potentiels. Trois types de scénarios génériques dans un EPN sont envisageables : initiation à Internet avec une approche quantitative des entrées, gestion des rendez-vous pour un public averti, enfin suivi de projets avec gestion de personnel et de budget en conséquence. Etre réactif implique d être à l'écoute des besoins et attentes des utilisateurs potentiels afin de modifier leur offre en conséquence. Un exemple de cette réactivité par rapport à la demande de formation à distance est l'évolution des espaces d accès public vers des offres d accompagnement de formation à distance. Etre prospectif signifie d avoir une vision faite d'anticipation et de prise de risques. Comment se comporteront, dans deux ans, dans cinq ans, les utilisateurs des EPN? Les auront-ils abandonnés au profit d un mode de consommation privée à domicile ou au travail? 1) Recherche d'alliances et de partenariats La mise en place d un dispositif d EPN de qualité demande de consentir des investissements en personnel et équipement qui nécessitent une coordination entre différentes organismes spécialisés tant pour les financements que pour les services à offrir. Ces alliances peuvent prendre les formes les plus diverses telle que le partenariat en vue d'une opération commune. Par exemple, la mise en place de formations qualifiantes avec un APP. - Dans tous les cas, l établissement de partenariats, consortiaux ou groupements d intérêts demandent : - le partage d une même vision stratégique, - le partage d investissements et la mise en commun de ressources. Ces partenariats peuvent regrouper des partenaires aussi divers que : - des éditeurs, - des fournisseurs d accès (Internet, télévision), - des distributeurs,

5 5 - des institutions éducatives, - des organisations professionnelles, - des associations de consommateurs. IV - Etude d'opportunité L analyse des facteurs internes de l EPN étudié ou du réseau d EPN a pour objet d'éclairer les décisions à prendre en mettant en évidence l écart entre les besoins de demain (amélioration de l offre, développement de l'activité, réorientation) avec les possibilités d'aujourd'hui. Cela exige de savoir ce vers quoi l on veut tendre et l état du système actuel avec ses axes de progrès accessibles, ses atouts mais aussi ses limites et ses résistances attendues, afin de pouvoir éclairer les décideurs par un projet qui soit, à la fois, réaliste et inventif. Grâce à l étude d opportunité, les décideurs auront les éléments pour sélectionner les axes du projet et surtout des conditions et des délais dans lequel celui-ci sera réalisable de manière cohérente et profitable pour l ensemble des parties prenantes. Tout projet de développement de suivi de projets d utilisateurs individuels ou de groupes d utilisateurs (scolaires, associations, etc..) comme nouveau scénario dans un EPN implique une gestion prospective des compétences et du capital humain et une conduite du changement qui concerne les hommes, les structures, le contexte économique et de marché qu'il faut essayer d'appréhender pour s'y positionner de façon stratégique. C'est pourquoi, il est important pour toute organisation ou service qui veut se lancer dans un tel projet de bien se connaître et de respecter un certain nombre de règles : 1) Etat des lieux Inventorier les forces et les faiblesses de votre organisation est une étape indispensable pour être à même de prendre appui sur ses zones de confort et être vigilant sur les zones de progrès à réaliser avant d'être opérationnels. La grille d'analyse FFOM (Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces) a pour objet d aider à poser ce diagnostic.

6 6 Parmi les règles les plus importantes, notons celles de : - ne pas mener deux changements de front par exemple, créer un dispositif ouvert d apprentissage pour un public de chômeurs, sans expérience préalable de tels dispositifs ni de l'expertise des contenus, - s appuyer sur les points forts de l organisation par exemple : innover dans de nouveaux dispositifs d'apprentissage dans son domaine d expertise, profiter de l'expérience acquise dans des contextes d alphabétisation numérique, reconduire une première expérience pilote en la généralisant et en l'élargissant, etc., - associer toutes les parties prenantes aux décisions du plus haut de la chaîne décisionnelle, l élu, jusqu'au plus opérationnel, l animateur, si possible dans une approche collégiale afin que chacun soit un acteur impliqué dans le projet - tenir compte du degré d acceptabilité et de résistance au changement de tous les acteurs impliqués : des apprenants mais aussi de toutes les catégories de personnels (animateurs, enseignants contractuels, formateurs, informaticiens, personnels administratif ou technique, élus) chargé de conduire et piloter les innovations, - prévoir les mesures pour le développement des compétences nécessaires à l accompagnement de la politique choisie. - choisir un domaine dans lequel les gains potentiels seront les plus manifestes, afin de limiter les risques, susciter l'adhésion des réticents, préparer les nouvelles étapes de développement. 2) Définissez vos objectifs Les EPN peuvent avoir des motivations différentes et se lancer dans des projets d alphabétisation numérique de masse, de gestion de flux en libre service et/ou de suivi de projets individuels et collectifs. L identification et l examen des objectifs et des bénéfices attendus est une étape essentielle pour planifier le type de projet choisi et définir les services à développer pour les atteindre.

7 7 Pour définir les objectifs de votre projet, vous devez être au clair, à la fois, sur ce que vous souhaitez réussir et comment vous évaluerez la réussite. Pour cela il est nécessaire de définir des objectifs qui soient spécifiques (précis), mesurables, acceptés (par l ensemble des parties prenantes), réalistes, et limités dans le temps. Même s il s agit d une expérimentation, il est essentiel de définir des objectifs qui soient exprimés de manière suffisamment précise pour permettre leur évaluation. Les objectifs de votre projet doivent en outre avoir des liens fonctionnels avec les objectifs généraux de votre organisation afin d en soutenir la stratégie souhaitée. Parmi les objectifs possibles, nous pourrions par exemple citer : - Améliorer l image de marque d un EPN en se différenciant sur un segment du marché ou une niche ; en organisant un consortium avec des partenaires prestigieux ; en proposant des moyens modernes de formation à l informatique, au suivi de projets que vos concurrents n ont pas, en démontrant votre engagement dans la formation de tout le personnel ; - Améliorer le ratio efficacité / coût du suivi des utilisateurs d un EPN par exemple en réduisant le temps de face à face entre utilisateurs et animateurs, en proposant des formations «juste à temps» et «juste nécessaire» ; en développant une infrastructure moderne d accès aux réseaux avec des portails d aide à la recherche d information ; en créant ou en participant à des consortiaux pour mutualiser certains investissements (par exemple, la production de ressources pédagogiques ou la gestion d un environnement de téléformation) ; - Développer une culture d organisation apprenante en créant un cadre global encourageant le développement professionnel continu, en donnant à chacun l opportunité de gérer son apprentissage et de maintenir son employabilité ; - Améliorer la qualité de l accueil et du suivi en choisissant de satisfaire les utilisateurs en leur offrant des moyens plus modernes, plus efficaces et plus agréables pour apprendre ; - Développer une approche organique de la recherche d information en développant un environnement intégré combinant gestion des ressources d un EPN, gestion des connaissances, aides à la recherche d information, etc. Au cours de cette activité, vous allez : 1. identifier les bénéfices que votre organisation attend de votre projet;

8 8 2. organiser ces objectifs par ordre de priorité (de 1 à n) ; 3. identifier les indicateurs qui permettront de mesurer les bénéfices réalisés. Ces indicateurs peuvent être : - de satisfaction : des utilisateurs, du personnel d animation - de conformité : de l adéquation de la réalisation du projet par rapport aux objectifs - de cohérence : des objectifs envisagés par rapport aux procédures internes d un EPN - de pertinence : des réalisations par rapport à l objectif visé - d efficience : de ce qui est réalisé en terme de coûts, de qualité, de quantité et de délais 3) Evaluation d un EPN (Analyse FFOM) Pour planifier le projet, il est maintenant important d examiner plus en détail, la situation de l EPN en interne et de ses propres ressources (ses forces et ses faiblesses) et en regard de l étude du marché des nouveaux utilisateurs potentiels (opportunités et menaces auxquelles il doit faire face) : - ses forces en interne Par exemple : l existence d un réseau informatique performant ; la maîtrise des technologies de l Internet ; l expérience de l animation tous publics - ses faiblesses en interne Par exemple : le manque de motivation des animateurs ; l absence d engagement et de soutien de la direction ; l équipement insuffisant - les opportunités d un EPN sur le marché des nouveaux utilisateurs potentiels Par exemple : les partenariats possibles ; l accès à de nouveaux marchés - les menaces par exemple : concurrence des organismes de formation (GRETA, AFPA, CNED, APP) ; évolution technologique ; réduction des financements publics ; réduction de la population des utilisateurs s équipant à domicile L objectif de la grille FFOM est de réunir les preuves que l idée du projet est viable et que celui-ci mérite le temps et les efforts consacrés à son développement. Bien documenter la grille FFOM est une étape importante pour déterminer les axes à

9 9 privilégier. Pour chacune des rubriques de la grille FFOM, identifiez les facteurs correspondants en couvrant progressivement les domaines : - stratégiques (notoriété, développement futur, adéquation avec le service, finances ) ; - managériaux (ressources humaines disponibles, adéquation avec les besoins, les attentes, les réticences des différents acteurs ) ; - pédagogiques (pour la cible de public concerné, les animateurs, formateurs ) ; - techniques (parc existant, familiarité avec les outils, développements envisagés ) de l EPN -

10 10 Facteurs internes d un EPN influençant le projet Forces Faiblesses Facteurs externes d un EPN influençant le projet Opportunités Menaces

11 11 Analyse des résultats et points de vigilance Il est important de mettre en lumière les points forts sur lesquels s appuyer ou se valoriser, les opportunités à définir, la conjoncture globale en faveur du projet, les délais à mettre au point. Afin de définir les zones de faiblesse et les menaces à analyser, les solutions sont à classer par échelle de risques avec plans d'actions pour contourner les obstacles. Au regard de cette analyse, est-il opportun d'agir? Dans quelles conditions? Avec qui? Comment? Dans quels délais? Avec quels points de vigilance? V - Elaborer les scénarios de déploiement dans un EPN Il est temps maintenant d entrer dans un domaine plus opérationnel et de commencer à répondre à des questions concrètes : Comment va se structurer le projet? Quels contenus allez-vous utiliser? En disposez-vous ou faut-il les concevoir? En acheter une partie? Sous quelles formes allez-vous les distribuer aux utilisateurs? Quelles technologies allez-vous adopter? Dans quels délais voulez-vous voir ce projet aboutir? Disposez-vous des ressources humaines, techniques, financières nécessaires? L objectif ici n est pas de répondre en profondeur à toutes ces questions mais de poser les options de principes, les grands axes sur lesquels vous aller choisir de construire votre projet. Ceci est l objet de votre étude de faisabilité. Vous allez comparer différentes options, les alimenter en ressources humaines, techniques et financières pour choisir (ou donner à vos responsables l opportunité de choisir) sur la base de critères objectivés. 1) Ebauche des scénarios de déploiement d un EPN A partir des éléments trouvés dans la grille FFOM, il s agit d évaluer l'applicabilité des différents scénarii élaborés en fonction des critères pédagogiques, techniques et culturels propres à l EPN mais aussi des attentes des utilisateurs potentiels et de l'état du marché. Après un rapide bilan de vos analyses successives, vous serez ainsi en mesure de prioriser ces différents scénarii sur la base de critères objectivés et de définir ce qui conviendrait le mieux à votre public-cible tout en tenant compte des impératifs propres à votre organisation. Différents scénarii de déploiement d un EPN

12 12 Scénario 1 Scénario 2 Scénario 3 Scénario 4 Scénario 5 Description ) Avantages - pédagogiques - organisationnels - techniques - managériaux de la solution choisie Freins de la solution choisie - pédagogiques - organisationnels - techniques - managériaux Bilan général en fonction de la solution choisie Ordre de priorité de cette solution (de 1 à 5 en fonction de son opportunité)

13 13 VI - Rôles et positionnement des différentes parties prenantes Pour que votre projet ait une chance de se réaliser, vous devrez vous assurer : - que la direction s'engage et s'implique de façon concrète en lui fournissant les moyens humains, techniques, financiers et organisationnels adéquats, - que les personnes en charge de la formation, du développement et de l'ensemble des services sont impliquées de façon positive et constructive dans la définition d une politique cohérente. Au-delà de toute la rigueur intellectuelle et procédurale que vous aurez réussi à appliquer à vos choix stratégiques, technologiques et même pédagogiques, la mise en place de votre projet (et sa réussite) dépendra en grande partie de l'engagement et de la motivation des personnes qui seront amenés de façon directe ou induite à y prendre part. N'hésitez pas à les impliquer très en amont du projet. Discerner qui sont ces personnes, quel est leur état d'esprit par rapport à ces innovations, la part qu'ils voudraient (ou pourraient) y jouer est l'une des tâches majeures du chef de projet. Communiquer, expliquer, écouter, motiver, convaincre, rassurer, encourager sont des capacités incontournables pour conduire le changement de façon positive et durable. C'est pourquoi, avant de vous lancer et de réaliser votre plan d'affaires détaillé, il est essentiel d'avoir une représentation aussi claire que possible des différentes parties prenantes au sein de votre entreprise ou de votre institution et de leur positionnement par rapport à votre projet. 1) Identifier les parties prenantes Pour commencer, faites un inventaire scrupuleux de toutes les catégories de personnes pouvant entrer dans le projet et le niveau d'intérêt qu'elles y portent. Ici, bien sûr, les modèles changent selon que l'on se trouve en formation initiale ou continue, en entreprise ou en établissement scolaire. La check-list des différents acteurs à prendre en considération dans ce contexte devrait inclure : - les utilisateurs qui vont utiliser les machines de l EPN et les réseaux d encadrement ; - les animateurs qui vont utiliser les technologies pour faciliter l apprentissage ; - la direction qui fixe les orientations en matière d investissement dans l EPN ; - les financeurs qui sont responsables des budgets ; - les ressources humaines qui ont la responsabilité du développement des personnels ; - l encadrement les responsables du développement de leurs équipes ; - les informaticiens qui devront assurer le fonctionnement correct du dispositif.

14 14 a) Identifier les motivations de vos parties prenantes Il vous faut maintenant découvrir le positionnement respectif de ces différents acteurs vis-à-vis des innovations que vous souhaitez. Comment se positionnent-ils? Quels sont pour eux les enjeux de ce projet? En quoi cela contrevient à leurs intérêts personnels? Comme quelque chose de motivant ou au contraire menaçant? Comme une chance ou un risque pour leur carrière? Les attentes ou réticences qu'ils évoquent sont-elles réalistes? Comment tirer parti de leur motivation ou au contraire vaincre leurs réticences? Parmi toutes les personnes recensées, lesquelles sont incontournables car indispensables? Everett Rogers 1 distingue quatre catégories de comportements face aux nouvelles technologies et aux dispositifs proposés : Les innovateurs (innovators) : un groupe de pionniers enthousiastes qui aiment la technologie pour elle-même ; Les précoces (early adopters) : qui sont ouverts aux nouvelles idées et prêts à adopter une technologie émergente pour leur propre développement ; La majorité précoce (early majority) : des pragmatiques qui ne veulent pas prendre de risques, mais qui sont prêt à voir les avantages des technologies déjà testées ; La majorité tardive (late majority) : des personnes qui détestent les innovations permanentes et croient plus dans la tradition que dans le progrès ; Les réfractaires (laggards) : qui ne s intéressent aux technologies que pour les dénigrer. Cette classification est particulièrement utile pour déterminer vos chances de succès selon le type et l ampleur du projet. Par exemple, ce projet est-il mené par un animateur innovateur pour un public réfractaire, ou bien par un animateur de la majorité tardive pour un public de pionniers? Parmi les deux catégories d'acteurs principaux, à savoir les animateurs et les utilisateurs, nous pourrions lister comme exemple de motivations : Motivations possibles des utilisateurs Découvrir de nouveaux moyens d apprendre ; Utiliser l état de l art des technologies Accéder à des ressources (à jour) qui ne sont pas disponibles dans la bibliothèque; Echanger avec des experts ou des étudiants partageant les mêmes centres Motivations possibles des animateurs Créer un support ou un dispositif d apprentissage innovant ; Accéder à des ressources pour préparer ses cours, discuter avec des collègues, obtenir un feed-back ; Découvrir de nouveaux outils pour faire des présentations animations, simulations ; 1 Everett Rogers "Diffusion of Innovations", (1995) 4th edition, The Free Press, New York. pp Geoffrey Moore reprendra ces catégories dans son ouvrage "Crossing the Chasm: Marketing and Selling High-Tech Goods to Mainstream Customers" (1991), New York: HarperBusiness, 1991).

15 15 d intérêt ; Etre plus créatif : Mieux gérer ses propres connaissances, les partager, accéder à celles des autres ; S'approprier de nouveaux outils pour animer les formations, en coopération avec d autres institutions ; Faciliter ses pratiques pour suivre et gérer ses apprenants, leur donner plus de responsabilités ; Développer ses compétences. ; Le "Guide pratique de l'apprentissage virtuel en entreprise :TECHNOCOMPETENCES" téléchargeable à et produit en mai 2002, par un groupe de recherche composé d'universitaires et d'industriels québécois propose un outil méthodologique intéressant pour vous aider à identifier les motivations de vos différentes parties prenantes. Nous nous permettons ici de le reproduire 2 :. Personnes contacter Direction ressources humaines Animateurs Services informatiques Direction des opérations à des Moyens Entrevue face à face Rencontre de groupe Entrevue face à face Entrevue face à face Sujets à aborder Perception de ce mode de formation Vision du projet Expertise actuelle Implication dans la démarche d'implantation Personnes à impliquer Niveau de connaissance Intérêt pour la formation virtuelle Limites des méthodes actuelles de formation Attentes et résistances Contraintes technologiques actuelles Plan de développement prévu ou exigé pour le parc informatique et les réseaux Implication dans la démarche d'implantation Attentes face à la formation en support aux opérations Implication souhaitée dans la démarche d'implantation Besoins particuliers de certains départements ou de certaines régions Intérêt pour des projets pilotes (sujets particuliers, départements à cibler) Personnel à Sondage auprès d'un échantillon ou Perception de ce mode de formation 2 Référence : Outil 2 TECHNOCOMPETENCE - Déterminez le niveau de préparation de votre entreprise (http://www.technocompetences.qc.ca/pdf/elearning/outils2.pdf)

16 16 former groupes de discussion dans différentes unités Evolution des besoins de formation Connaissance des outils informatiques Président ou direction haute Entrevue face à face Perception de ce mode de formation Niveau de support offert à des projets d'expérimentation Ouverture à considérer des investissements Attentes en termes de résultats Personnes à impliquer

17 17 Après l'aspect méthodologique, voici aussi quelques conseils pratiques pour identifier les intérêts des parties prenantes : 1. Soyez réaliste et détaillé. Préparez vos questionnaires ou interviewes de façon adaptée à chaque catégorie d'acteurs en prenant aussi en compte les activités courantes et futures de votre organisation ; 2. Choisissez l'approche la plus adaptée à votre interlocuteur employez à la fois des techniques qualitatives et quantitatives, avec des méthodes aussi bien formelles que plus informelles : : - Réunions et entretiens, - Groupe projet, - Enquêtes et questionnaires. 3. Développez des relations de confiance avec les personnes consultez les parties prenantes d une manière qui crée la confiance et conduise à une expression ouverte de leurs intérêts, craintes ou motivations ; 4. Tenez compte dans la construction de votre projet des informations recueillies - modifiez vos plans en conséquence ; 5. Admettez les divergences et travailler à leur résolution lorsque les réticences paraissent fondées sur une incompréhension ou s écartent des objectifs, des valeurs ou de la politique de votre organisation, reconnaissez ces différences et tentez de les résorber ; 6. Contrôlez les réactions des parties prenantes lorsqu une action est susceptible d éveiller un intérêt particulier ou exceptionnel d une partie, établissez un moyen de suivre et d évaluer leurs réactions. b) Impliquer les parties prenantes Plus que de reconnaître les différentes parties prenantes et d'identifier leurs motivations respectives, il s'agit surtout de les impliquer d'une façon qui soit, à la fois, utile et efficace à la réussite de votre projet mais aussi positive et constructive pour elles. Voici, là encore, une rapide check-list pour vous y aider :

18 18 1. Comprenez les motivations, résistances et enjeux des différentes parties prenantes en relation avec les activités courantes et futures de votre organisation, notamment vis-àvis de votre projet d'intégration des TICE ; 2. Evaluez les capacité des différentes parties prenantes à faciliter ou à gêner l atteinte de vos objectifs ; 3..Expliquez aux différentes parties prenantes les bénéfices qu'elles peuvent attendre de la mise en œuvre de ce nouveau projet ; 4. Appuyez-vous sur les possibilités fournies par les parties prenantes donnez-leur une place dans la réalisation des plans ; 5. Au fur et à mesure des étapes de conception et de mise en œuvre, communiquez régulièrement avec elles cela est une exigence essentielle de votre conduite de projet ; 6. Reconnaissez publiquement, chaque fois que c est possible, leur collaboration et soutien à ce projet demandez-leur aussi de rendre ce soutien public ; 7. Gérez les divergences et les conflits : Si des divergences apparaissent, engagez le dialogue pour mieux communiquer, comprendre les résistances. Lorsque leurs intérêts s écartent des objectifs que votre organisation s est assignés, discutez des manières de résorber ces différences. En cas de conflit, engagez les actions nécessaires pour retirer aux parties hostiles toute possibilité de gêner le projet ; 8. Apprenez de l expérience vous en tirerez de précieux enseignements pour gérer les relations entre parties prenantes dans de futurs projets. Vos parties prenantes sont identifiées. Vous les avez contactées pour évaluer leur motivation par rapport à votre projet ainsi que les capacités qu'elles pourraient mobiliser pour y contribuer. Il vous faut maintenant impliquer ces différentes personnes en commençant à dresser la cartographie des différents temps où elles pourraient participer et des différentes fonctions qu'elles pourraient assumer dans le projet. Vous pourrez reprendre ce tableau tout au long de votre projet mais commencez déjà, même de façon partielle, à alimenter ces différentes cellules avec les informations dont vous disposez aujourd'hui.

19 19 Modalités d'implication de vos parties prenantes Qui? Accélérateur ou Frein? Comment l impliquer? allez-vous A quel moment du projet? Direction des ressources humaines Animateurs/f ormateurs Services informatique s Direction des opérations Apprenants, Personnel à former Service communicati on Collègues Président ou direction Autres

20 20

Synthèse EC LMGPN43. Etude de faisabilité - Cahier des charges

Synthèse EC LMGPN43. Etude de faisabilité - Cahier des charges Synthèse EC LMGPN43 Etude de faisabilité - Cahier des charges 1) Etude de faisabilité. Qu est-ce qu une étude de faisabilité? L'étude de faisabilité précise comment et avec quels moyens les objectifs de

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

SOMMAIRE. Rubrique : Audit et amélioration. Sommaire THEMATIQUE

SOMMAIRE. Rubrique : Audit et amélioration. Sommaire THEMATIQUE SOMMAIRE Rubrique : Audit et amélioration... 2 Rubrique : Divers...12 Rubrique : Maintenance...17 Rubrique : Système de management de la qualité...20 1 Rubrique : Audit et amélioration SOMMAIRE Auditer

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Intitulé de la formation

Intitulé de la formation Intitulé de la formation La fonction managériale dans les structures du spectacle vivant : parcours de formation comprenant 4 modules. Module 1 Construire et porter une vision de structure : y faire adhérer

Plus en détail

Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines

Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines Zoom sur le contexte des ressources humaines Définir le contexte stratégique des Ressources Humaines Au travers de leur management stratégique, les entreprises voient les ressources humaines comme le moyen

Plus en détail

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI

CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI CONNAISSANCE DE SOI APPRENDRE A AVOIR CONFIANCE EN SOI Comprendre ses propres stratégies d échec et de réussite Mettre à jour ses freins, ses propres croyances Développer son potentiel et repousser ses

Plus en détail

Améliorer votre approche processus

Améliorer votre approche processus Améliorer votre approche processus Décrire de manière complète les processus, Mettre en place des tableaux de bord de manière à en surveiller le fonctionnement et à en déterminer l efficacité, Réaliser

Plus en détail

Cette rubrique permet à l évalué-e de procéder à un examen de l environnement et des conditions de travail.

Cette rubrique permet à l évalué-e de procéder à un examen de l environnement et des conditions de travail. Le formulaire et le guide de l'entretien d'évaluation et de développement des managers sont destinés aux managers responsables d'unité Organisationnelle (UO) avec encadrement. Le présent guide pour l'entretien

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

!"##""" $%$ &"'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs

!## $%$ &'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs !"##""" $%$ &"'$# F.S.E. Demandé F.S.E. Accordé 1. CONTEXTE Le projet collectif relation / Entreprises par l approche compétences vise à donner une suite et créer de nouveaux liens transversaux entre les

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail

Direction du réseau DRH réseau. Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement

Direction du réseau DRH réseau. Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement Direction du réseau DRH réseau Elaboration concertée d une méthodologie d analyse du changement INC du 23 avril 2014 1 Afin de lancer la démarche d élaboration d une méthodologie concertée d analyse du

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 2 Programme de formation... 3

Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 2 Programme de formation... 3 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Financement de formation Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

Contenu du programme. «Les sept métiers du Manager».

Contenu du programme. «Les sept métiers du Manager». Contenu du programme. «Les sept métiers du Manager». du programme : Les principaux objectifs de ce programme sont : Développer les compétences organisationnelles du manager : gérer les projets et les ressources

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences

Parcours Dyn@mique RH. Réunion thématique du 8 juin 2010. La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Parcours Dyn@mique RH Réunion thématique du 8 juin 2010 La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences Sommaire Définition Les enjeux La démarche En pratique: comment identifier les fonctions

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

La conduite du changement

La conduite du changement point de vue stratégie et gouvernance des systèmes d'information La conduite du changement dans les projets SI 1 En préambule Devant les mutations économiques, sociales et technologiques engagées depuis

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Vers l amélioration continue

Vers l amélioration continue Vers l amélioration continue Devis d évaluation et planification des travaux sur l assurance qualité Document recommandé par le comité de suivi du Plan stratégique, le comité de Régie interne et la Commission

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011

DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Accélérateur de croissance DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2011 Contact presse : Johann Fourmond Tél. : 02 99 65 05 47 - Port. : 06 07 89 09 44 j.fourmond@releasepresse.com Sommaire Communiqué de presse p 3-4

Plus en détail

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Recommandations organisationnelles Outils et guides Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Mai 2013 Le document source est téléchargeable

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS»

APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» APPEL À PROJETS RÉGIONAL «STRUCTURATION TOURISTIQUE DES TERRITOIRES AQUITAINS» 1/ LE CONTEXTE 1.1 VERS UNE NOUVELLE POLITIQUE TOURISTIQUE DES TERRITOIRES Le règlement d intervention 2007-2013 proposait

Plus en détail

Notre offre de services : un accompagnement par des experts sur toutes les dimensions de votre projet

Notre offre de services : un accompagnement par des experts sur toutes les dimensions de votre projet ETAT Comptabilité générale Vers une vision patrimoniale de votre organisation Les enjeux La comptabilité générale permet aux services de l Etat et à ses établissements publics de bénéficier d une véritable

Plus en détail

M2S. Formation Gestion de projet. formation

M2S. Formation Gestion de projet. formation Formation Gestion de projet M2S formation Conduire et gérer un projet Construire et rédiger un chahier des charges de projet Conduite de projet informatiques Découpage et planification de projet Les méthodes

Plus en détail

Références transversales entre ISO 29990:2010 et eduqua:2012 Annexe 1

Références transversales entre ISO 29990:2010 et eduqua:2012 Annexe 1 Domaine d application Norme internationale Tout organisme de formation (également interne à une entreprise) offrant des formations de base ou continues qui ne débouchent pas sur des qualifications formelles

Plus en détail

Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT)

Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) Programme de management et sciences de gestion CPGE Économique et commerciale, option technologique (ECT) 1) 0rientations générales L enseignement de «management et sciences de gestion» intègre des approches

Plus en détail

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur.

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur. Annexe : extrait du programme fonctionnel 1- Périmètre 1.1. Contexte du projet L Agence régionale de santé d Ile de France L Agence Régionale de Santé (ARS) est la clef de voûte de la nouvelle organisation

Plus en détail

LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH

LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH LA CONDUITE ET LE MANAGEMENT DU CHANGEMENT DANS LES PROJETS SIH Pourquoi la conduite du changement? L entreprise avant et après le SIH Ensemble des processus de l hôpital Avant SIH Grande communauté de

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

Licence Gestion des ressources humaines

Licence Gestion des ressources humaines Licence Gestion des ressources humaines Objectif de la formation : La licence en Gestion des Ressources Humaines a pour objectif de former des collaborateurs en gestion des ressources humaines assurant

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

SOMMAIRE. La dématérialisation de la production comptable : Théorie. AVANT / APRES la mise en place d une solution de dématérialisation

SOMMAIRE. La dématérialisation de la production comptable : Théorie. AVANT / APRES la mise en place d une solution de dématérialisation SOMMAIRE Préambule P. 3 La dématérialisation de la production comptable : Théorie Définition Enjeux Objectifs Investissements Processus de dématérialisation AVANT / APRES la mise en place d une solution

Plus en détail

GUIDE POUR L ENTRETIEN

GUIDE POUR L ENTRETIEN GUIDE POUR L ENTRETIEN PROFESSIONNEL 1 Ce guide s inscrit dans le cadre du décret du 17 septembre 2007 : il vise à faciliter la réalisation de l entretien professionnel, à la fois pour les agents et pour

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET

RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET INSET DE NANCY RESSOURCES HUMAINES LE RÉSEAU DES CADRES ET DE L EXPERTISE TERRITORIALE INSET ANGERS, INSET DUNKERQUE, INSET MONTPELLIER, INSET NANCY, INET Pour toute information et inscription : Agnès

Plus en détail

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance

Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance LIVRE BLANC Le temps est venu d implanter un CRM et un système de gestion de la connaissance Une vision détaillée des fonctions de CRM etde Gestion de Connaissances dansl environnement commercial actuel.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

Programme : Projet d Appui à la Formation Technique et Professionnelle (PAFTP)

Programme : Projet d Appui à la Formation Technique et Professionnelle (PAFTP) Programme : Projet d Appui à la Formation Technique et Professionnelle (PAFTP) APPEL A PROPOSITIONS «Appui aux micro-projets de formation et d insertion professionnelle aux Comores» Référence : EuropeAid/136-984/ID/ACT/KM

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE

ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE Version 1-29/02/2012 ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE A LA DEMARCHE QUALITE NOTE METHODOLOGIQUE Apporter une assistance et une expertise gérontologique EHPAD DE CERILLY BP 17 03 350 CERILLY Accompagnement

Plus en détail

Référentiel de Compétences Ingénierie et management des DFOAD

Référentiel de Compétences Ingénierie et management des DFOAD Référentiel de Compétences Ingénierie et management des D Légende de la colonne Type (d acteurs) : C= Chef de projet Cavum = Conseil de perfectionnement = ingénierie de Formation = ingénierie pédagogique

Plus en détail

LISTE DES FORMATIONS. Mai 2015

LISTE DES FORMATIONS. Mai 2015 Gestion de projet Analyse d affaires Formation Évaluation de performance +1.514.826.5534 info@lcgsolution.com www.lcgsolution.com LCG Solution se distingue par la qualité du matériel de formation, la qualité

Plus en détail

Charte des relations

Charte des relations Charte des relations entre Élus, membres des Conseils consultatifs de quartier et agents des services de la Ville de Brest et de Brest métropole océane Bellevue, Brest-Centre 1 Europe, Lambezellec Quatre

Plus en détail

CYCLE MANAGEMENT DE L INET

CYCLE MANAGEMENT DE L INET CYCLE MANAGEMENT DE L INET Conseiller formation : Anne GERARD Contact inscription : Delphine Marcangeli 03 83 19 22 05 Delphine.marcangeli@cnfpt.fr 1 CYCLE MANAGEMENT DE L INET OBJECTIFS DU CYCLE Ce cycle

Plus en détail

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Françoise KERLAN GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Préface de Jean-Louis Muller Directeur à la CEGOS Ancien responsable de Formation à l Université Paris 9 Dauphine Deuxième

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2000 1.1 La gestion des ressources humaines

Les exigences de la norme ISO 9001:2000 1.1 La gestion des ressources humaines Introduction Les ressources humaines (RH) sont souvent considérées comme des fonctions de support, voire comme à l origine de certains surcoûts. Pour cela dans de nombreuses entreprises de taille moyenne

Plus en détail

Sommaire. 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

Sommaire. 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Entretien professionnel Contexte de formation 2 Objectifs de formation

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Medi Experts Conseil en Management des Organisations Stratégie, Capital Organisation Humain, Organisation, Ressources Humaines et Systèmes d information. Systèmes d Information

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET

Comment réaliser votre étude de marché. Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Comment réaliser votre étude de marché Pascale GARNIER - MCP MARKETING Estelle DELABRE - SILOUET Sommaire Objectifs de la conférence Préambule Méthode pour organiser votre réflexion Quelques conseils Partie

Plus en détail

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier SANTE Diagnostic financier et aide à l élaboration d un plan de redressement Comment s approprier la démarche de diagnostic? Les enjeux Depuis la mise en place de la T2A, les établissements de santé sont

Plus en détail

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité?

Atelier A7. Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? Atelier A7 Audit de la gestion globale des risques : efficacité ou conformité? 1 Intervenants Jean-Pierre Hottin Associé, PWC jean-pierre.hottin@fr.pwc.com Annie Bressac Directeur de l audit et du contrôle

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE La logistique représentait traditionnellement l activité allant de la mise à disposition des produits finis par l usine ou le négociant jusqu à la

Plus en détail

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES

CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION DATES CONDUIRE OU PARTICIPER AU PROJET GPMC DE SON ETABLISSEMENT LOT 1 RÉGION Conduire ou participer au projet GPMC de son établissement LOT 1 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Définir la stratégie de mise en place de

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE INN WOOD INVEST. «Investir dans le bois innovant» Appel à candidature

ACTION COLLECTIVE INN WOOD INVEST. «Investir dans le bois innovant» Appel à candidature ACTION COLLECTIVE INN WOOD INVEST «Investir dans le bois innovant» Appel à candidature Parmi les 70 pôles de Compétitivité français, Xylofutur est le seul pôle dédié à la filière Forêt Bois Papier Chimie.

Plus en détail

C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation

C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation A- Raison d être Connaître et préparer une relève adéquate ; Mesurer la contribution de chaque employé à l organisation Pouvoir

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme «Initiative pour l Emploi des Jeunes»

CAHIER DES CHARGES. Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme «Initiative pour l Emploi des Jeunes» 2015 CAHIER DES CHARGES Le GRAIN met en place une procédure de mise en concurrence en conformité avec les exigences réglementaires et notamment les principes fondamentaux de la commande publique, à savoir

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Conduire un projet d organisation Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance : La

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici.

Puisse, cette caisse à outils, vous apporter autant d efficacité qu elle en a apporté à ceux avec qui, et pour qui, nous les avons rassemblés ici. Introduction Cet ouvrage a été conçu à partir de sollicitations exprimées par des managers de terrain soucieux de donner une dimension plus opérationnelle à leur management au quotidien. Il rassemble des

Plus en détail

Contenu du programme. Gestion Finances

Contenu du programme. Gestion Finances GESTION FINANCES 1 Contenu du programme Management spécialisé : Gestion Finances Maîtriser les enjeux comptables et financiers, piloter la performance Programme de formation modulaire et diplômant Ce dispositif

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION LA GESTION DE PROJET. Application à la conduite d opérations immobilières à l INRA

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION LA GESTION DE PROJET. Application à la conduite d opérations immobilières à l INRA Institut National de la Recherche Agronomique Mission Centrale Prévention Formation permanente nationale Paris, le 24/06/2010 CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION LA GESTION DE PROJET Application à la conduite

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

Le développement des compétences au service de l organisation apprenante

Le développement des compétences au service de l organisation apprenante Daniel Held et Jean-Marc Riss : Le développement des compétences au service de l organisation apprenante Paru dans : Employeur Suisse, no 13, 1998 Les changements de plus en plus importants et rapides

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1 Kit organisation Synthèse méthodologique VERSION 0.1 SOMMAIRE Présentation de la démarche... 3 1 ETAT DES LIEUX... 3 1.1 Cartographie des processus et de l organisation existants... 3 1.2 Diagnostic de

Plus en détail

La réalisation des tâches de planification stratégique

La réalisation des tâches de planification stratégique Identifier les principaux composants de la réussite Pour obtenir les résultats escomptés, un projet doit bénéficier d'objectifs clairement définis et approuvés, d'une équipe motivée, ainsi que d'un plan

Plus en détail

La performance par le management

La performance par le management Formation / Coaching Conseil Transitions La performance par le management Rco management est un cabinet conseil en management et Ressources Humaines, mon entreprise est en région Nord depuis 2007. Nous

Plus en détail

«l investissement des pays dans l acquisition et le développement des compétences des formateurs et des entrepreneurs la formation des formateurs

«l investissement des pays dans l acquisition et le développement des compétences des formateurs et des entrepreneurs la formation des formateurs Note conceptuelle de la conférence PQIP/DCTP de Kigali sur «Encourager l investissement des pays dans l acquisition des compétences des formateurs et entrepreneurs» Introduction La conférence de Kigali

Plus en détail

Jeu des 7 situations managériales.

Jeu des 7 situations managériales. Team building Jeu des 7 situations managériales. RECRUTER PILOTER ET PARLER POUR ÊTRE COMPRIS FORMER COACHER RESOUDRE, GERER LES CONFLITS DELEGUER et DEVELOPPER L'AUTONOMIE PAR DES MICRO-PROJETS CONDUIRE

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

progressons ensemble dans votre organisation et vos relations

progressons ensemble dans votre organisation et vos relations progressons ensemble dans votre organisation et vos relations CONSEIL FORMATION MANAGEMENT - RH L entreprise est notre challenge Nous soutenons votre entreprise dans toutes les réalisations visant sa réussite.

Plus en détail

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA Jérôme GUERIF Formation permanente nationale Vocal : +33 (0)4 32 72 2951 E-mail : Jerome.Guerif@avignon.inra.fr CAHIER DES CHARGES FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA Contact

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Étude des métiers du contrôle dans la banque

Étude des métiers du contrôle dans la banque Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque Étude des métiers du contrôle dans la banque Paris, le 15 décembre 2009 0 Table

Plus en détail

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude:

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude: RÉSUMÉ Contexte de l étude Le 4 septembre 2003, le Parlement européen a adopté une résolution contenant des recommandations à la Commission sur les langues européennes régionales et moins répandues les

Plus en détail

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Gestion des compétences Contexte de formation 2 Objectifs de formation

Plus en détail

Le changement par la résilience

Le changement par la résilience Le changement par la résilience Résilience [n.f] : La résilience est cette fabuleuse capacité humaine à se dépasser positivement. Le ressort qui permet de faire face de ne pas capituler - et de rebondir

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Managers de la Banque, de l'assurance et de la Protection Sociale. 10 bonnes pratiques pour développer votre performance opérationnelle

Managers de la Banque, de l'assurance et de la Protection Sociale. 10 bonnes pratiques pour développer votre performance opérationnelle Managers de la Banque, de l'assurance et de la Protection Sociale 10 bonnes pratiques pour développer votre performance opérationnelle Pourquoi cette conférence? Le retour aux fondamentaux Le retour aux

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

SAVOIR SE VENDRE. Le guide pour un entretien gagnant

SAVOIR SE VENDRE. Le guide pour un entretien gagnant SAVOIR SE VENDRE Le guide pour un entretien gagnant DONC... Vous êtes créatif. Vous voulez un job. Vous avez besoin d un CV. Traditionnellement, un CV n était qu un morceau de papier sur lequel vous deviez

Plus en détail

Guide Tuteur Commerce et Distribution

Guide Tuteur Commerce et Distribution Guide Tuteur Commerce et Distribution QU EST-CE QUE LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES? Il s agit d une formation en 2 ans proposée aux titulaires d un baccalauréat technologique ou général. Elle

Plus en détail

INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES GUY LE BOTERF INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES Sixième édition Groupe Eyrolles, 1998, 1999, 2001, 2002, 2006, 2011 ISBN : 978-2-212-54777-1 S OMMAIRE PRÉFACE... 13 GUIDE THÉMATIQUE... 17 FICHES

Plus en détail

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas :

Introduction. Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : Introduction Le CRM se porte-t-il si mal? Les articles de la presse spécialisée tendent à nous laisser penser que c est en effet le cas : «75 % de projets non aboutis» «La déception du CRM» «Le CRM : des

Plus en détail

Conseil en organisation et systèmes d information

Conseil en organisation et systèmes d information Charte Cigref - Syntec informatique Conseil en organisation et systèmes d information Avant-propos Le Cigref et Syntec informatique ont signé le 24 février 2003 une charte qui engage les deux associations

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme de formation... 4

Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3 Programme de formation... 4 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Conduite de projet Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 3

Plus en détail