Finance 1. Université d Evry Val d Essonne Séance 4. Philippe PRIAULET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Finance 1. Université d Evry Val d Essonne Séance 4. Philippe PRIAULET"

Transcription

1 Finance 1 Université d Evry Val d Essonne Séance 4 Philippe PRIAULET

2 Plan de la formation Les swaps Définition Terminologie, convention et cotation Utilisations en pratique des swaps Evaluation des swaps de taux standards Présentation des swaps non standards Exercices

3 Les Swaps - Introduction Les swaps sont des contrats caractérisés par des échanges de flux d intérêt entre deux contreparties sans qu il n y ait d échange de flux de capital. Calculés à partir d un montant principal, les échanges de flux d intérêt ont lieu à des dates fixées lors de la conclusion du contrat de swap. Il existe différents types de swaps: - swaps standards - swaps amortissables - «basis» swaps

4 Les Swaps - Introduction (2) - swaps zéro-coupon - swaps de courbe - swaps à départ différé - swaps CMS (Constant Maturity Swap) -... Nous allons considérer dans un premier temps les swaps standards (dits «plain vanilla») et ferons une présentation des swaps non standards à la fin de la séance. Qu entend-on exactement par swap standard?

5 Les Swaps - Introduction (3) Ce sont des swaps caractérisés par: - l échange d une patte (ou jambe) fixe dont les paiements dépendent d un taux fixe pour une patte variable dont les paiements dépendent d un taux variable. - un montant principal constant tout au long de la vie du swap. - enfin, la maturité du taux variable est identique à la durée entre deux paiements de la patte variable.

6 Les Swaps - Introduction (4) Voici l échéancier d un exemple de swap standard. Nous considérons au 01/01/01 un swap euribor 6 mois de maturité 2 ans, de taux fixe F et de montant principal euros. 01/07/01 01/01/02 01/07/02 01/01/ *F *F *E(01/01/01)/ *E(01/07/01)/ *E(01/01/02)/ *E(01/07/02)/2 E(t) est la valeur de l euribor 6 mois constaté en t et payé en t+6 mois

7 Les Swaps - Introduction (5) Tous les 6 mois et au prorata annuel de la période écoulée, l acheteur du swap reçoit le taux euribor 6 mois observé 6 mois auparavant multiplié par le montant principal. En contrepartie, il paie chaque année un taux fixe F multiplié par le montant principal. Il est naturellement possible de recevoir la jambe fixe et de payer la jambe variable. Il suffit pour cela de vendre le swap.

8 Terminologie, Convention Caractéristiques d un swap standard Cadre légal: tous les swaps sont en principe traités sous les termes et conditions légales fixés par l ISDA. Montant principal: il s agit du montant qui permettra de calculer les flux d intérêts entre les deux parties. Ce montant est identique pour les deux jambes. Exemple: Soit un swap échangeant le taux euribor 3 mois contre un taux fixe à 5%. Le montant principal est égal à 100 millions d euros. Dans ce cas, le flux d intérêt de la patte fixe versé chaque année est égal à 5 millions d euros. 5 millions = 100 millions. 5%

9 Terminologie, Convention Caractéristiques d un swap standard (2) Base: elle renseigne sur la durée entre deux dates et sur le nombre de jours considéré dans une année. La base la plus souvent utilisée est la base «Exact/360» qui prend en compte le nombre exact de jours calendaires entre 2 dates et 360 jours pour une année. Cette base est classiquement utilisée pour les swaps en $ et en euros. La base «Exact/365» est utilisée pour les swaps en sterlings. Devise: elle correspond à la devise dans laquelle le swap est libellé. Échéance: il s agit de la date à laquelle le swap n existe plus. A cette date, les deux parties ont fini d échanger tous les flux du swap.

10 Terminologie, Convention Caractéristiques d un swap standard (3) Echéancier du swap: il correspond à l échéancier des flux échangés entre les deux parties. Les dates auxquelles les flux du swap s échangent sont déterminées lors de la conclusion du contrat. La fréquence de paiement des flux de la patte fixe est généralement annuelle ou bi-annuelle (aux Etats-Unis notamment). La fréquence de paiement des flux de la patte variable est telle que la maturité du taux variable est identique à la durée entre deux paiements de la patte variable.

11 Terminologie, Convention Caractéristiques d un swap standard (4) Exemple: Soit un swap euribor 3 mois. Les paiements de flux sur la patte variable ont lieu tous les 3 mois. Si les deux parties paient et recoivent des flux d intérêt, à une date de paiement seule la différence entre les deux flux change de main. Taux variable: Le taux variable généralement payé en fin de période est connu en début de période. Ainsi le premier paiement de la patte variable est connu au moment de la conclusion du swap.

12 Terminologie, Convention Caractéristiques d un swap standard (5) Taux fixe: Le «market maker» calcule la valeur du taux fixe telle que la valeur du swap est égale à zéro, autrement dit telle que la valeur de la patte fixe égale la valeur de la patte variable. Ce taux fixe est appelé couramment taux de swap. Cotation: Les swaps sont cotés de deux façons: - en taux de swap. Le «market maker» cote en fait une fourchette de prix. Le prix bid est le taux de swap auquel il est prêt à payer la patte fixe tandis que le prix ask correspond au taux de swap quand il paie la patte variable.

13 Terminologie, Convention Caractéristiques d un swap standard (6) - en «swap spread». Le swap spread d un swap d une certaine maturité M est égal à la différence entre le taux de swap et le taux de rendement d une obligation d Etat de même maturité M. Le «swap spread» est exprimé en points de base. Le «market maker» cote à nouveau une fourchette de «swap spread». Par exemple «45/50» signifie que le «market maker» est prêt à payer la patte fixe 45 points de base au-dessus du taux de rendement de l obligation d Etat, et à payer la patte variable en échange d une patte fixe 50 points de base audessus du taux de rendement de l obligation d Etat.

14 Cotation de swaps de la zone Euro

15 Cotation de swaps de la zone Euro (2)

16 Cotation de swaps US

17 Cotation de swaps US (2)

18 Cotation de swaps - Un exemple

19 Utilisation en pratique des swaps Les swaps sont utilisés en pratique pour quatre différentes applications: - optimiser les conditions financières d une dette - convertir les conditions financières d une dette - créer de nouveaux produits synthétiques - couvrir le risque de taux d intérêt

20 Utilisation en pratique des swaps Optimiser les conditions financières d une dette Les entreprises ont des conditions différentes d endettement notamment fonction du niveau de leur rating. Soient 2 entreprises A et B. Quand l écart entre les conditions à taux fixe obtenues par A et B est différent de l écart entre les conditions à taux variable obtenues par ces deux mêmes entreprises, A et B peuvent optimiser leurs conditions d endettement en structurant un swap. Exemple: Soient deux firmes A et B qui ont les mêmes besoins d endettement en termes de montant et durée.

21 Utilisation en pratique des swaps Optimiser les conditions financières d une dette (2) A et B ont les conditions d endettement suivantes sur le marché: - A: 10% à taux fixe et euribor + 1.5% pour un montant de 10 millions d euros et une maturité de 5 ans. - B: 8.5% à taux fixe et euribor +0.5% pour les mêmes caractéristiques d emprunt. B a 1.5% de mieux que A à taux fixe, et seulement 1% de mieux à taux variable. L écart entre les conditions à taux fixe et à taux variable de A et B s élève à 0.5%.

22 Utilisation en pratique des swaps Optimiser les conditions financières d une dette (3) Supposons à présent que B souhaite s endetter à taux variable et A à taux fixe. Il y a 2 solutions: - Solution 1: B s endette à euribor + 0.5% et A à 10%. - Solution 2: B emprunte à 8.5% et A à euribor +1.5% et ils structurent le swap suivant: B paie à A euribor % et reçoit de A le fixe à 9%

23 Utilisation en pratique des swaps Optimiser les conditions financières d une dette (4) L opération de financement est résumée dans le tableau suivant Entreprise A Entreprise B Financement initial - (Libor + 1.5%) -8.5% Swap A vers B -9% 9% Swap B vers A Libor % - (Libor +0.75%) Coût de financement -9.75% - (Libor %) Coût de financement sans le swap -10% - (Libor + 0.5%) Gain 0.25% 0.25% Les deux entreprises ont optimisé les conditions financières de leur endettement, gagnant chacune 0.25%. Elles ont partagé équitablement l écart de 0.5% qui existait entre les conditions à taux fixe et à taux variable de A et B.

24 Utilisation en pratique des swaps Convertir les conditions financières d une dette Pour financer leurs besoins, les entreprises émettent souvent des obligations à taux fixe de maturité moyen ou long terme du fait de la bonne liquidité en général de ces obligations. Un trésorier qui anticipe une baisse des taux souhaite transformer son endettement à taux fixe en un endettement à taux variable. Ce trésorier va donc contracter un swap dans lequel son entreprise paiera la patte fixe et recevra la patte variable.

25 Utilisation en pratique des swaps Convertir les conditions financières d une dette (2) Exemple: Il y a 1 an, le 25/05/00, l entreprise A a émis une obligation de montant principal 10 millions de strerlings, de maturité 5 ans, de taux de coupon 7%. Cette entreprise qui anticipe une baisse des taux souhaite transformer sa dette à taux fixe en une dette à taux variable. Les conditions sur le marché pour un swap Libor 6 mois de maturité 4 ans sont les suivantes: Libor contre 5.5% ou Libor + 1.5% contre 7%

26 Utilisation en pratique des swaps Convertir les conditions financières d une dette (3) L entreprise A entre donc dans un swap de montant principal 10 millions de sterlings, de maturité 4 ans où elle reçoit chaque année la patte fixe à 7% et paie tous les 6 mois la patte variable à Libor + 1.5%. L échéancier de ce swap est le suivant où L(date t) est le taux Libor à la date t et 10M signifie 10 millions /11/01 25/05/02 [L(25/05/01) + 1.5%]/2. 10M [L(25/11/01) + 1.5%]/2. 10M /11/02 25/05/03 [L(25/05/02) + 1.5%]. 10M [L(25/11/02) + 1.5%]/2. 10M /11/03 25/05/04 [L(25/05/03) + 1.5%]/2. 10M [L(25/11/03) + 1.5%]/2. 10M /11/04 25/05/05 [L(25/05/04) + 1.5%]/2. 10M [L(25/11/04) + 1.5%]/2. 10M

27 Utilisation en pratique des swaps Convertir les conditions financières d une dette (4) Remarque: Dans l échéancier précédent les flux Libor sont divisés par 2 pour tenir compte du prorata temporis annualisé. En fait, il faudrait calculer la différence exacte de jours entre 2 dates et la diviser par 365 (voir base). Convertir les conditions financières d une dette peut aussi être utilisé pour optimiser le «matching» entre l actif et le passif. Exemple: Une banque détient un portefeuille d obligations long terme à taux fixe 7%, qu elle a financé en émettant du papier à 4 ans à euribor 1 an +0.2%.

28 Utilisation en pratique des swaps Convertir les conditions financières d une dette (5) Si l euribor 1 an vient à dépasser 6.8%, le coût de financement sera supérieur au taux de coupon perçu sur le portefeuille obligataire. La banque qui souhaite bloquer la marge au delà du coût de financement entre dans un swap où elle reçoit la patte variable à euribor 1 an et paie la patte fixe à 6%. Elle se garantit ainsi une marge de 0.8% au delà de son coût de financement.

29 Utilisation en pratique des swaps Créer de nouveaux actifs en utilisant des swaps Les swaps peuvent être utilisés pour créer de nouveaux actifs qui n existent pas dans le marché. C est ce qu on appelle un «asset swap». Exemple: Considérons une entreprise de rating BBB qui a émis des obligations de taux de coupon 10% et de maturité 4 ans. Un investisseur qui pense que le coupon payé par l entreprise est intéressant mais anticipe une hausse des taux courts va créer une obligation synthétique de cette entreprise qui délivre le Libor à un an plus marge.

30 Utilisation en pratique des swaps Créer de nouveaux actifs en utilisant des swaps (2) L idée est d acheter l obligation de l entreprise et d entrer simultanément dans un swap où l investisseur reçoit le Libor à 1 an et paie le fixe. Le taux de swap coté par le marché est égal à 6%. L obligation synthétique délivre ainsi Libor + 4%.

31 Evaluation des swaps standards L approche classique du marché Cette approche postule que les taux variables futurs de la patte variable sont égaux aux taux forwards calculés à la date où l on souhaite évaluer le swap. Lorsque la maturité du taux variable est identique à la durée entre deux paiements de la patte variable, cette approche est parfaitement correcte. Dans les autres cas, cette approche est défaillante, et un modèle de taux doit être mis en place pour calculer l espérance du taux futur.

32 Evaluation des swaps standards (2) Soit un swap de montant principal N. - La patte variable délivre m flux aux dates pour j = 1,...,m. T j - La patte fixe de taux fixe noté C délivre n flux aux dates pour i = 1,...n, k étant le rapport entre la fréquence annuelle de paiement sur la patte variable et la fréquence annuelle de paiement sur la patte fixe. On a en particulier kn = m. T ki V T j 1 - j 1est le taux variable constaté en et payé en. - T j T j 1 est le nombre de jours entre le j-ème paiement et le (j-1)-ème paiement. T j

33 Evaluation des swaps standards (3) Le prix de ce swap à la date t = T 0 s exprime comme la somme des flux actualisés du swap (en supposant que l on reçoit le fixe et paie le variable): SWAP t n T m = ki T N. C. ki. B( t, Tki) V i= j= 1 T. T. B( t, T 1 j j 1 j 1 j ) V j L approche du marché consiste à remplacer par sa valeur forward F( t, V ) calculée à la date t = T j 1 0. Le prix devient: SWAP t n T m = ki T N. C. ki. B( t, Tki) F i= j= 1 ( t, V ). T T. B( t, T 1 j j 1 j 1 j ) 360

34 Evaluation des swaps standards (4) La méthode dite des zéro-coupon Lorsque la maturité du taux variable est identique à la durée entre deux paiements de la patte variable, F( t, V j 1) s exprime de la façon suivante L équation du prix du swap se simplifie alors en SWAP soit t F ( t, V ) j 1 B t = B t (, Tj 1) (, T ) j Tj Tj 1 n T m = ki T N. C. ki. B( t, Tki) i= 360 j= SWAP t ( B( t, T ) B( t, T ) 1 j 1 j ) 1 1 n T = N. C. i= 1 ki T 360. B( t, T ( 1 B( t, T ) ki 1 ki) m)

35 Evaluation des swaps standards (5) La méthode dite des zéro-coupon (suite) T ki T ki 360 En général si bien que la formule d évaluation du swap se simplifie en 1 = 1 SWAP t n = N. C. B( t, T i= 1 ki ) ( 1 B( t, T )) m soit SWAP t n = N. C. B( t, T i=1 ki ) + B( t, T m ) N

36 Evaluation des swaps standards (6) Retour sur le taux de swap La valeur d un swap standard de montant nominal N est égale à celle: - d une obligation à taux fixe de maturité identique à celle du swap et de même montant nominal que le swap; - moins le montant nominal du swap. A une date t donnée, le taux fixe C est déterminé de telle façon que la valeur du swap soit égale à 0. Ce taux fixe est appelé taux de swap. C est ainsi que sont cotés les swaps.

37 Evaluation des swaps standards (7) Exemple Considérons un swap standard de montant nominal d euros de maturité 10 ans receveur de l Euribor 3 mois et payeur du fixe à 5%. La courbe des taux est supposée plate à 5%. Le prix P de ce swap est égal au - prix d une obligation à taux fixe 5% de maturité 10 ans et de montant nominal d euros, soit puisque le taux de coupon est égal au taux de rendement à maturité - moins le montant nominal du swap. P = = 0

38 Evaluation des swaps standards (8) Exemple (suite) Que devient le prix de ce swap si la courbe des taux subit instantanément une translation à la hausse de 0.5%? A la hausse de 1%? A la baisse de 0.5%? 1- Le prix P de ce swap est égal à P = = Le prix P de ce swap est égal à P = = Le prix P de ce swap est égal à P = =

39 Couverture contre le risque de taux d intérêt en utilisant des swaps Principe Les quantités utiles pour mettre en place une couverture contre une faible variation parallèle des taux sont la duration modifiée et la $ duration La duration modifiée (opposée de la sensibilité), et la $duration (= - prix * duration modifiée) d un swap sont identiques à celles de l obligation à taux fixe qui la compose. L avantage du swap comparé à l obligation est qu il est beaucoup moins cher. De ce fait, il est bien plus avantageux de se couvrir avec un swap plutôt qu une obligation. Le coût de financement de la couverture est ainsi quasi nul. voir Exercice 2

40 Présentation de swaps non standards Swaps à montant principal non fixe On distingue 3 types de swaps différents: - les swaps amortissables sont des swaps dont le montant principal décroît au cours du temps. - les «accrediting swaps» sont des swaps dont le montant croît au cours du temps. - les «roller coaster swaps» sont des swaps dont le montant nominal peut croître et decroître d une période à une autre. L idée de ces swaps est d ajuster l évolution du montant principal à ce qu il est pour un endettement.

41 Présentation de swaps non standards «Basis swaps» Un «basis swap» est un swap d échange de deux pattes variables. Les taux variables échangés peuvent être de deux marchés de taux différents avec éventuellement des maturités différentes, ou du même marché mais avec différentes maturités. Exemples: - swap Libor 6 mois contre CD à 3 mois - swap Libor 1 mois contre Libor 6 mois

42 Présentation de swaps non standards Swaps CMS et CMT Le swap CMS est un swap d échange de deux pattes variables, l une étant un taux euribor et l autre le taux de swap d un swap de maturité constante. Exemple: Le swap Libor 3 mois contre le taux de swap à 10 ans. Le swap CMT est un swap d échange de deux pattes variables, l une étant un taux euribor et l autre le taux de rendement actuariel d une obligation d Etat de maturité constante. Exemple: Le swap euribor 3 mois contre le tec 10 ans (taux de rendement actuariel de l OAT de maturité constante 10 ans)

43 Présentation de swaps non standards Swaps à départ différé Un swap à départ différé est un swap qui ne débute pas à la date où est conclu le swap mais à une date dans le futur. Swaps de courbe Un swap de courbe est un swap d échange de deux pattes variables où les deux contreparties échangent la différence entre deux taux d une même courbe mais de maturité différentes. Exemple: Le swap du T-Bill à 6 mois contre le taux CMT à 5 ans.

44 Présentation de swaps non standards Swaps zéro-coupon Le swap zéro-coupon est un swap d échange d une patte fixe ou variable délivrant périodiquement des flux contre une patte fixe ou variable délivrant un seul flux. Exemple: Le swap zéro-coupon de maturité 4 ans qui échange une patte fixe 7% avec des paiements annuels contre une patte délivrant un unique flux F dans 4 ans.

45 Exercices Exercice 1 Nous considérons deux firmes A et B qui ont les mêmes besoin de financement en termes de montant et maturité. Ces deux firmes peuvent emprunter aux conditions suivantes sur le marché: Firme A: 11% à taux fixe et Libor +2% pour un prêt de 10 millions d euros à cinq ans. Firme B: 9% à taux fixe ou Libor +0.25% pour le même prêt. 1- Nous supposons que B préfère s endetter à taux variable tandis que A s endette à taux fixe. Quel swap vont-elles réaliser pour optimiser leurs conditions financières? 2- Si B préfère s endetter à taux fixe et A à taux variable, y-a t-il un swap à mettre en place entre ces deux firmes? Conclure.

46 Exercices Exercice 2 Nous considérons aujourd hui un swap standard Euribor 6 mois de maturité 6 ans. Le montant nominal est égal à 1 million d euros. Le taux fixe (différent du taux de swap) est égal à 6%. La courbe des taux zéro-coupon est la suivante: Maturité Taux ZC Maturité Taux ZC % % % % % % % % % % % % 1- Quelle est la formule d évaluation d un swap standard par la méthode des zéro-coupon? 2- Calculer les facteurs d actualisation 3- Quel est le prix du swap?

47 Exercices Exercice 2 (suite) 4- Quel est le taux de swap (prix du swap = zéro)? 5- Un investisseur a acheté obligations de maturité 5 ans, délivrant un coupon annuel de 7.2% et de montant nominal euros. Quels sont le prix, le taux de rendement à maturité et la duration de ce titre? 6- L investisseur craint une hausse des taux. Combien de swaps doit-il vendre pour protéger son portefeuille obligataire? 7- La courbe des taux de rendement à maturité subit un mouvement de translation de +0.3%. Quelle est la nouvelle position de l investisseur avec et sans la couverture à l aide de swaps?

48 Plan du cours Les contrats forward et future Définition Terminologie, convention et cotation Utilisations en pratique Evaluation des forward et future

49 Les contrats forward et future - Introduction Un contrat forward ou contrat future est un engagement à acheter ou vendre à la date t un actif spécifié à une date future T appelée date de livraison et à un prix T F t appelé le prix forward ou prix future. Le prix forward ou future est calculé de telle façon que la valeur du contrat à la date t soit égale à zéro. A la date T, le vendeur délivre l actif à l acheteur du contrat au T prix déterminé en t. F t Si l acheteur du contrat fait un gain (perte) à la date T, le vendeur réalise la perte (gain) opposée si bien que «le jeu est à somme nulle».

50 Les contrats forward et future - Introduction (2) Exemple: Considérons au 12/03/01 un contrat forward dont le sous-jacent est un T-Bill à 3 mois. La maturité de ce contrat est égale à un mois et le prix future vaut Le vendeur du contrat délivre à l acheteur le T-Bill à 3 mois au 12/04/01 et au prix de Les contrats future sont similaires aux contrats forward dans leur conception mais diffèrent quant à leur échange. Les contrats future sont standardisés et négociables sur des marchés de future reconnus.

51 Les contrats forward et future - Introduction (3) Au contraire, les contrats forward sont traités de gré à gré et ont pour objectif de correspondre directement aux attentes de l acheteur. Nous distinguons trois grands types de contrats future selon la nature du sous-jacent qui est soit une obligation à coupons telle que l OAT de maturité 10 ans, soit un taux d intérêt tel que l euribor à 3 mois, ou soit un bon à taux fixe (T-Bill ou BTF). Les contrats future sont traités dans le monde entier. Les marchés de future de taux les plus importants sont:

52 Les contrats forward et future - Introduction (4) - the International Money Market of the Chicago Mercantile Exchange (www.cme.com) - the Chicago Board of Trade (www.cbot.com) - the Sydney Futures Exchange - the Toronto Futures Exchange - the Montréal Stock Exchange - the Winnipeg Stock Exchange - the London International Financial Futures Exchange (www.liffe.com) - the Tokyo International Financial Futures Exchange - le Marché à Terme International de France (www.matif.fr) - Eurex (www.eurexchange.com) -...

53 Les contrats future sur le CME, CBOT et LIFFE CME CBOT LIFFE Eurodollar Futures 30-Year US Treasury Bonds Long Gilt Contract 13-Week Treasury Bill Futures 10-Year US Treasury Notes German Government Bond Contract Libor Futures 5-Year US Treasury Notes Japanese Government Bond Contract Fed Funds Turn Futures 2-Year US Treasury Notes 3-Month Euribor Future 10-Year Agency Futures 10-Year Agency Notes 3-Month Euro Libor Future 5-Year Agency Futures 5-Year Agency Notes 3-Month Sterling Future Argentine 2X FRB Brady Bond Futures Long Term Municipal Bond Index 3-Month Euro Swiss Franc Future Argentine Par Bond Futures 30-Day Federal Funds Mortgage 3-Month Euroyen (TIBOR) Future Brazilian 2 X C Brady Bond Futures 3-Month Euroyen (LIBOR) Future Brazilian 2 X EI Brady Bond 2-Year Euro Swapnote Futures Mexican 2 X Brady Bond 5-Year Euro Swapnote Futures Euro Yen Futures 10-Year Euro Swapnote Japanese Government Bond Futures Euro Yen Libor Futures Mexican TIIE Futures Mexican CETES Futures

54 Les contrats future sur le MATIF et EUREX EUREX 1-Month Euribor Future 3-Month Euribor Future Euro Schatz Future Euro Bobl Future Euro Bund Future Euro Buxl Future Conf Future MATIF 30-Year E-Bond Future Euro Notional Future 5-Year Euro Future 2-Year E-Note Future 3-Month Euribor Future

55 Terminologie, Convention Caractéristiques d un contrat future standard Actif sous-jacent: il s agit de l actif que le vendeur du contrat est censé délivrer à l acheteur. Cet actif existe dans le cas d un taux d intérêt et d un bon à taux fixe, et le plus souvent est fictif dans le cas d une obligation à coupons. Quand l actif est fictif, le contrat stipule les actifs réels qui peuvent être délivrés à la place de l actif fictif. Exemple: L actif sous-jacent du CBOT 30-Year US T-Bond Future est une obligation fictive de maturité 30 ans et de coupon 6%. Les obligations réelles qui peuvent être délivrées sont des obligations sans clause optionnelle qui ont une maturité résiduelle d au moins 15 ans le premier jour du mois où l obligation est délivrée.

56 Terminologie, Convention Caractéristiques d un contrat future standard (2) Taille du contrat: il s agit du montant principal de l actif à délivrer. Exemple: Le montant nominal du CBOT 30-Year US T-Bond Future est $. Le montant nominal du contrat Matif Euribor 3 mois est euros. Marge initiale: elle correspond au montant minimum à déposer pour prendre position sur un contrat. Pour prendre position sur un contrat, par exemple de $ de montant principal, il est simplement nécessaire de déposer un % de la taille du contrat qui peut être en cash ou en équivalent d une obligation reconnue.

57 Terminologie, Convention Caractéristiques d un contrat future standard (3) Cela permet à un intervenant de profiter d un effet de levier. L effet de levier se calcule en divisant la taille du contrat par la marge initiale. Exemple: Le contrat future Euro Notional du Matif exige un dépôt initial de 1500 euros par contrat. Sachant que la taille du contrat est de euros, l effet de levier du contrat est égal à Exemple: Le contrat future euribor 3 mois du Matif exige un dépôt initial de 500 euros par contrat. Sachant que la taille du contrat est de euros, l effet de levier du contrat est égal à 2000.

58 Terminologie, Convention Caractéristiques d un contrat future standard (4) Le mois de livraison: il s agit du mois où le contrat expire. Exemple: Le contrat Matif Euro Notional fonctionne par cycle trimestriel avec des mois de livraison en mars, juin, septembre et décembre. Calendrier: il spécifie le dernier jour de trading, le jour de répartition quand les vendeurs indiquent aux acheteurs quels actifs ils vont leur livrer, le jour de livraison quand les actifs sont effectivement livrés et les jours par rapport auxquels sont calculés les intérêts courus et les facteurs de conversion.

59 Terminologie, Convention Caractéristiques d un contrat future standard (5) Exemple: Calendrier pour le contrat future Euro Notional du Matif venant à échéance en septembre 2001 Dernier jour de trading 17/09/2001 Jour de répartition 18/09/2001 Jour de livraison 21/09/2001

60 Cotation Caractéristiques d un contrat future standard (6) Prix du future: il est coté différemment en fonction de la nature de l actif sous-jacent, taux d intérêt type Euribor, obligation à coupons ou bon à taux fixe type T-Bill ou BTF. Quand l actif sous-jacent est un taux d intérêt, le contrat future est coté à la troisième décimale comme taux d intérêt. Quand l actif sous-jacent est une obligation à coupons, le contrat future est coté en % du montant nominal de l actif sous-jacent jusqu à la deuxième décimale. Quand l actif sous-jacent est un T-Bill, le contrat future cote taux d escompte

61 Rappel - Cotation d un bon à taux fixe Le bon à taux fixe est coté de deux façons différentes: - soit à partir du taux d escompte e (yield on a discount basis) comme suit P = N.(1-e.d/360) où N est le montant nominal et d le nombre de jours jusqu à échéance du bon. - soit à partir du taux in fine r (yield on a money market basis) comme suit P = N/(1+r.d/360)

62 Cotation Caractéristiques d un contrat future standard (7) Le tick: il correspond à la fluctuation minimale du prix d une cotation à une autre. Exemple: Le contrat Matif Euribor 3 mois à échéance dans deux mois, est coté comme le taux futur Euribor 3 mois dans 2 mois. Le tick de ce contrat est égal à 1/5 point de base, ce qui correspond à 5 euros. Exemple: Le CBOT 30-Year US T-Bond Future est coté en % du montant nominal de l actif sous-jacent. Le tick pour ce contrat est égal à 1/32 de point ce qui représente 31.25$. NB: correspond à 80 16/32 soit 80.5

63 Cotation Caractéristiques d un contrat future standard (8) Sur certains contrats, il existe des variations de prix limitées et des limites en position par jour de trading. Exemple: Le contrat Matif Euribor 3 mois a une variation de prix quotidienne limitée à +/-16 points de base, soit +/- 400 euros. Exemple: Le CBOT Mortgage Future offre une position quotidienne limitée à 5000 contrats.

64 Contrats cotés sur le MATIF

65 Cotation de l Euro Notional 10Y

66 Cotation de l Euro 5Y Bond

67 Cotation du contrat Euribor 3 mois

68 Contrats cotés au CBOT

69 Cotation de l US Long Bond

70 Appels de marge Le Rôle de la Chambre de Compensation Quand 2 intervenants s accordent pour échanger dans le futur un actif à un certain prix, le risque est que l une des 2 contreparties ne puisse honorer son contrat. Le rôle de la chambre de compensation est d éliminer ce risque de défaut. La marge initiale est justement déposée auprès de la chambre de compensation qui crée un compte pour chaque intervenant. Mais comme le prix du future est amené à varier, la perte éventuelle d une des 2 contreparties peut être supérieure à la marge initiale. C est la raison pour laquelle ils existent les appels de marge.

71 Appels de marge Le Rôle de la Chambre de Compensation (2) A la fin de chaque jour de trading, le gain ou la perte de chaque intervenant est ajoutée à son compte. Si le solde du compte est inférieur à la marge initiale, l intervenant doit ramener le solde de son compte au niveau de la marge initiale. La marge additionnelle déposée par l intervenant est appelée appel de marges.

Mathématiques Financières

Mathématiques Financières Mathématiques Financières 2 ème partie Marchés financiers en temps discret & instruments financiers classiques Université de de Picardie Jules Verne Amiens Par Par Jean-Paul Jean-Paul FELIX FELIX Cours

Plus en détail

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Le 12 avr. 2012 Les crises.fr - Des images pour comprendre 0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Ce billet fait suite à celui présentant les produits dérivés. Les futures, sur taux d intérêt Les

Plus en détail

Chapitre 5 : produits dérivés

Chapitre 5 : produits dérivés Chapitre 5 : produits dérivés 11.11.2015 Plan du cours Options définition profil de gain à l échéance d une option déterminants du prix d une option Contrats à terme définition utilisation Bibliographie:

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2 Instruments et produits financiers Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université de

Plus en détail

L évaluation des obligations

L évaluation des obligations Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan du chapitre 8 8.1. Flux monétaires, prix et rentabilité des obligations Caractéristiques générales des obligations Obligations zéro-coupon Obligations couponnées

Plus en détail

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3

GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 GESTION DES RISQUES FINANCIERS 4 ème année ESCE Exercices / Chapitre 3 1) Couvertures parfaites A) Le 14 octobre de l année N une entreprise sait qu elle devra acheter 1000 onces d or en avril de l année

Plus en détail

Produits financiers dérivés. Octobre 2007

Produits financiers dérivés. Octobre 2007 Produits financiers dérivés Octobre 2007 Plan Généralités sur les produits dérivés Les contrats Forward Les contrats Futures Les swaps Les options «plain vanilla» Les options exotiques Page 2 Généralités

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT

LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT LA GESTION DU RISQUE DE TAUX D INTERÊT Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Pour les investisseurs, le risque de taux d intérêt est celui : - d une dévalorisation du patrimoine - d

Plus en détail

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées

Définition. Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées Les Swaps 1 Définition Une opération de Swap est un accord d échange de flux à des dates futures et dans des conditions préspécifiées 2 Définitions Il y a deux types de swaps de taux : Les swaps de taux

Plus en détail

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison)

LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) Université de Lorraine Faculté des Sciences et Technologies MASTER 2 IMOI, parcours AD et MF Année 2013/2014 Ecole des Mines de Nancy LISTE D EXERCICES 2 (à la maison) 2.1 Un particulier place 500 euros

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

Concrètement, avec une augmentation significative des volumes traités, le marché gagne encore en profondeur.

Concrètement, avec une augmentation significative des volumes traités, le marché gagne encore en profondeur. Investir sur les taux et les obligations Définition Le marché des taux d intérêts aussi connu sous le nom de «marché de la dette» est le marché le plus important en termes de volumes puisqu il s y échange

Plus en détail

Chapitre 2 : l évaluation des obligations

Chapitre 2 : l évaluation des obligations Chapitre 2 : l évaluation des obligations 11.10.2013 Plan du cours Flux monétaires, prix et rentabilité Bibliographie: caractéristiques générales Berk, DeMarzo: ch. 8 obligations zéro-coupon obligations

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 :

Plus en détail

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan hapitre 14 ours à terme et futures Plan Différences entre contrat à terme et contrat de future Fonction économique des marchés de futures Rôle des spéculateurs Futures de matières premières Relation entre

Plus en détail

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires

Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Les techniques des marche s financiers Exercices supple mentaires Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3 Exercice 3 : mathématiques et statistiques...

Plus en détail

Série d Exercices. Thierry Ané. Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous

Série d Exercices. Thierry Ané. Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous Série d Exercices Thierry Ané Exercice n 1 Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous propose les deux produits suivants : un produit d assurance versant un taux

Plus en détail

MODELES DE LA COURBE DES TAUX Université d Evry Val d Essonne Séance 5. Philippe PRIAULET

MODELES DE LA COURBE DES TAUX Université d Evry Val d Essonne Séance 5. Philippe PRIAULET MODELES DE LA COURBE DES TAUX Université d Evry Val d Essonne Séance 5 Philippe PRIAULET Mise en place et mesure de performance de stratégies obligataires Introduction 1- La notion de paris sur la courbe

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards

Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Pratique des produits dérivés P3 : futures, forwards Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/60 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Plan 1 Introduction Futures et Forwards

Plus en détail

Cours de gestion financière (M1) Choix d investissement (compléments) Diagrammes de flux. Diagrammes de flux. Diagramme de flux :

Cours de gestion financière (M1) Choix d investissement (compléments) Diagrammes de flux. Diagrammes de flux. Diagramme de flux : Cours de gestion financière (M) Séance (7) du 3 novembre 205 Choix d investissement (compléments) Choix d investissement (compléments) Investissements simples, investissements renouvelés Unicité du TRI

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Chapitre 20. Les options

Chapitre 20. Les options Chapitre 20 Les options Introduction Les options financières sont des contrats qui lient deux parties. Les options existent dans leur principe depuis plusieurs millénaires, mais elles connaissent depuis

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

Dérivés Financiers Contrats à terme

Dérivés Financiers Contrats à terme Dérivés Financiers Contrats à terme Mécanique des marchés à terme 1) Supposons que vous prenez une position courte sur un contrat à terme, pour vendre de l argent en juillet à 10,20 par once, sur le New

Plus en détail

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Obligations

Marchés Financiers. Cours appliqué de finance de marché. Obligations Marchés Financiers Cours appliqué de finance de marché Obligations Aoris Conseil - Emmanuel Laffort 1 Cours de finance (Obligataire) 2009-2010 Obligataire Généralités Caractéristiques Courbe des taux obligataires

Plus en détail

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012

Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Mathématiques pour la finance Définition, Evaluation et Couverture des Options vanilles Version 2012 Pierre Andreoletti pierre.andreoletti@univ-orleans.fr Bureau E15 1 / 20 Objectifs du cours Définition

Plus en détail

Swap et Swap vanille 2 / 9

Swap et Swap vanille 2 / 9 Les SWAPs 1 / 9 Swap et Swap vanille Définition Un swap est un accord entre deux entreprises pour échanger des flux de trésorerie dans le futur. Cet accord définit les dates auxquelles ces flux (ou cash-flows)

Plus en détail

Options, Futures, Parité call put

Options, Futures, Parité call put Département de Mathématiques TD Finance / Mathématiques Financières Options, Futures, Parité call put Exercice 1 Quelle est la différence entre (a) prendre une position longue sur un forward avec un prix

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 12. Théorie des options I Daniel Andrei Semestre de printemps 211 Principes de Finance 12. Théorie des options I Printemps 211 1 / 43 Plan I Introduction II Comprendre les options

Plus en détail

FUTURE CONTRACT OUTLOOK

FUTURE CONTRACT OUTLOOK I/ Définition FUTURE CONTRACT OUTLOOK Un contrat future est un contrat standard entre deux parties pour échanger un actif sous jacent à un prix convenu aujourd hui pour une livraison qui aura lieu dans

Plus en détail

Economie Monétaire et Financière

Economie Monétaire et Financière Economie Monétaire et Financière Jézabel Couppey- Soubeyran et Bruno Tinel Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne Licence 2 ème année. Dossier de TD n 3 : Taux d intérêt Partie I : Capitalisation et actualisation

Plus en détail

Dérivés Financiers Futures et Contrats à Terme

Dérivés Financiers Futures et Contrats à Terme Dérivés Financiers Futures et Contrats à Terme Owen Williams Grenoble Ecole de Management > 2 Introduction Les forwards et futures sont des engagements à acheter ou vendre un actif à une date future donnée,

Plus en détail

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX

Cours débutants Partie 1 : LES BASES DU FOREX Définition du FOREX : FOREX est l abréviation de Foreign Exchange market et désigne le marché sur lequel sont échangées les devises l une contre l autre. C est un des marchés les plus liquides qui soient.

Plus en détail

Les obligations. S. Chermak infomaths.com

Les obligations. S. Chermak infomaths.com Les obligations S. Chermak Infomaths.com Saïd Chermak infomaths.com 1 Le marché des obligations est un marché moins médiatique mais tout aussi important que celui des actions, en terme de volumes. A cela

Plus en détail

Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques

Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques Etude de Cas de Structuration Magistère d Economie et de Statistiques David DUMONT - TEAM CALYON 22 avril 2008 Dans 2 ans, si l EURODOL est inférieur à 1,40 touchez 116% du nominal investi en euros, sinon

Plus en détail

Problèmes de crédit et coûts de financement

Problèmes de crédit et coûts de financement Chapitre 9 Problèmes de crédit et coûts de financement Ce chapitre aborde un ensemble de préoccupations devenues essentielles sur les marchés dedérivésdecréditdepuislacriseducréditde2007.lapremièredecespréoccupations

Plus en détail

Pratique des produits dérivés P2 : Taux Spots, taux Forward, FRA

Pratique des produits dérivés P2 : Taux Spots, taux Forward, FRA Pratique des produits dérivés P2 : Taux Spots, taux Forward, Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/65 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Plan 1 Introduction 2 Taux

Plus en détail

Gestion de portefeu ille

Gestion de portefeu ille CYCLE SUPERIEUR AUDIT ET CONTRÔLE DE GESTIO Semestre : 8 Module : Gestion de portefeu ille Évaluation des actifs à revenu fixe I- Mesure du rendement des obligations II- Les risques de placement des titres

Plus en détail

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1

LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan. Paper Audit & Conseil 1 LA COMPTABILITE DE COUVERTURE EN IFRS DEMYSTIFIEE **** IMA France 5 février 2008 Xavier Paper et Patrick Grinspan Paper Audit & Conseil 1 Sommaire 1. Définition de la relation de couverture 2. Le swap

Plus en détail

Financement des entreprises.

Financement des entreprises. 1 Financement des entreprises. 2 SOMMAIRE Les contrats forward : P-3 Les swaps de taux :. P-4 Conversion de monnaies au comptant... P-5 3 Les contrats forward. Un contrat forward est un actif très simple.

Plus en détail

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli)

SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) SERIE APBT 2015 (C.Mamoghli) Exercice 1 Les firmes X et Y se voient offrir les taux suivants pour un emprunt de 10 millions de dollars Firme X 5.0% Libor +1% Firme Y 6,5% Libor +2% Le Libor pou la première

Plus en détail

Mathématiques Financières

Mathématiques Financières Mathématiques Financières 3 ème partie Marchés financiers en temps discret & instruments financiers dérivés Université de Picardie Jules Verne Amiens Par Jean-Paul FELIX Cours du vendredi 19 février 2010-1

Plus en détail

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015

MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 MARCHES FINANCIERS Licence 3 Monnaie Finance Université Panthéon-Assas Paris 2 2014 2015 Christophe CHOUARD et Sébastien LOTZ Informations financières omniprésentes: Indices boursiers - CAC 40, DJIA, Euro

Plus en détail

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options

Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Dérivés Financiers Caractéristiques des contrats d options Owen Williams Grenoble Ecole de Management Accréditations > 2 Introduction Une option donne au détenteur le droit de faire quelque chose dans

Plus en détail

(en millions d euros) 2012 2011 2010

(en millions d euros) 2012 2011 2010 D.16. INTÉRÊTS NON CONTRÔLANTS Les intérêts non contrôlants dans les sociétés consolidées se décomposent comme suit : 2012 2011 2010 Intérêts non contrôlants de porteurs d actions ordinaires : BMS (1)

Plus en détail

5- Valorisation de la dette et structures des taux d'intérêt

5- Valorisation de la dette et structures des taux d'intérêt 5- Valorisation de la dette et structures des taux d'intérêt Objectif : Présenter : 1.Évaluation d'obligation 2.Rendement actuariel (rendement à l'échéance) 3.Risque de taux 4.Structure par termes des

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

Obligation : transfert dans le temps

Obligation : transfert dans le temps Obligation : transfert dans le temps Dans ce premier chapitre nous introduirons les principales notions concernant les obligations. Les principes élémentaires de la notion d arbitrage y sont décrits. Une

Plus en détail

L essentiel des marchés financiers

L essentiel des marchés financiers Éric Chardoillet Marc Salvat Henri Tournyol du Clos L essentiel des marchés financiers Front office, post-marché et gestion des risques, 2010 ISBN : 978-2-212-54674-3 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 13. Théorie des options II Daniel Andrei Semestre de printemps 2011 Principes de Finance 13. Théorie des options II Printemps 2011 1 / 34 Plan I Stratégie de réplication dynamique

Plus en détail

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel)

Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) Actualisation d une séquence de flux (rappel) Chapitre 2 : Evaluation des obligations Pourquoi évaluer les titres (contrats à revenus fixes) une obligation peut être revendue avant son échéance un emprunt peut être renégocié Actualisation d une séquence

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

Transactions de l agriculteur 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500. l agriculteur

Transactions de l agriculteur 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500. l agriculteur Chapitre 11, assurance et diversification Réponses aux Questions et problèmes 1. Transactions de 1.5 /kilo 2.0 /kilo 2.5 /kilo Vente de la récolte 187 500 250 000 312 500 62 500 payés à 0 62 500 payés

Plus en détail

II. LE PRINCIPE DE LA BASE

II. LE PRINCIPE DE LA BASE II. LE PRINCIPE DE LA BASE Le comportement des opérateurs (position longue ou courte) prend généralement en compte l évolution du cours au comptant et celle du cours à terme. Bien qu ils n évoluent pas

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

COURS Nº7 : LES OBLIGATIONS

COURS Nº7 : LES OBLIGATIONS COURS Nº7 : LES OBLIGAIONS DÉFINIION E CARACÉRISIQUES LES PRINCIPALES CLAUSES DU CONRA DU PRÊ ÉVALUAION DES OBLIGAIONS LES OBLIGAIONS ZÉRO-COUPON E LES COUPONS DÉACHÉS : CONSÉQUENCES FISCALES LES MESURES

Plus en détail

Pour pouvoir appliquer la méthode «Par», l obligation doit avoir une cotation directe sur le marché, c est-à-dire, un prix. C 2

Pour pouvoir appliquer la méthode «Par», l obligation doit avoir une cotation directe sur le marché, c est-à-dire, un prix. C 2 Méthode Par: La méthode «par» consiste tout simplement à valoriser une obligation en multipliant son prix de marché par le montant nominal : Valeur de marché = prix * montant nominal. La valeur obtenue

Plus en détail

Risk Management: TP1

Risk Management: TP1 Risk Management: TP1 Q 1) FRA: Forward Rate Agreement Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/forward_rate_agreement C est un contrat de gré à gré sur un taux d intérêt ou sur des devises, avec un montant

Plus en détail

Le terme «risque» est porteur de connotations

Le terme «risque» est porteur de connotations 44-49 EchangeBisCor.qxd 12/07/13 11:53 Page 44 SAVOIRS par Dominique Beudin De la couverture à la naissance du risque systémique L idée d une assurance contre les risques financiers est à l origine de

Plus en détail

Théorie Financière 2. Valeur actuelle Evaluation d obligations

Théorie Financière 2. Valeur actuelle Evaluation d obligations Théorie Financière 2. Valeur actuelle Evaluation d obligations Objectifs de la session. Comprendre les calculs de Valeur Actuelle (VA, Present Value, PV) Formule générale, facteur d actualisation (discount

Plus en détail

En millions CHF ou selon indication 2014 2013

En millions CHF ou selon indication 2014 2013 32 Distribution de dividendes Les réserves distribuables sont déterminées sur la base des capitaux propres statutaires de la maison mère Swisscom SA et non sur les capitaux propres figurant dans les états

Plus en détail

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan

Chapitre 8 L évaluation des obligations. Plan Chapitre 8 L évaluation des obligations Plan Actualiser un titre à revenus fixes Obligations zéro coupon Obligations ordinaires A échéance identique, rendements identiques? Évolution du cours des obligations

Plus en détail

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés

Théorie Financière 8 P. rod i u t its dé dérivés Théorie Financière 8P 8. Produits dit dérivés déié Objectifsdelasession session 1. Définir les produits dérivés (forward, futures et options (calls et puts) 2. Analyser les flux financiers terminaux 3.

Plus en détail

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES

SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES SECTION 5 : OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 1 - DEFINITION DES PRODUITS DERIVES 2 - DEFINITIONS DES MARCHES 3 - USAGE DES CONTRATS 4 - COMPTABILISATION DES OPERATIONS SUR PRODUITS DERIVES 51 SECTION 5

Plus en détail

Document d implémentation - Logiciel ModAFi. Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO

Document d implémentation - Logiciel ModAFi. Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO - Jonathan ANJOU - Maud EYZAT - Kévin NAVARRO Grenoble, 11 juin 2012 Table des matières 1 Avant-propos 3 2 Présentation de l architecture du logiciel 3 2.1 Core..........................................

Plus en détail

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations

Chapitre 5. Calculs financiers. 5.1 Introduction - notations Chapitre 5 Calculs financiers 5.1 Introduction - notations Sur un marché économique, des acteurs peuvent prêter ou emprunter un capital (une somme d argent) en contrepartie de quoi ils perçoivent ou respectivement

Plus en détail

FICHE. L évaluation d une obligation 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION 2 LES CARACTÉRISTIQUES D UNE OBLIGATION

FICHE. L évaluation d une obligation 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION 2 LES CARACTÉRISTIQUES D UNE OBLIGATION L évaluation d une obligation FICHE 2 1 DÉFINITION D UNE OBLIGATION Une obligation est un titre de créances négociables représentatif d une fraction d un emprunt émis par l État ou par une entreprise.

Plus en détail

Les techniques des marchés financiers

Les techniques des marchés financiers Les techniques des marchés financiers Corrigé des exercices supplémentaires Christine Lambert éditions Ellipses Exercice 1 : le suivi d une position de change... 2 Exercice 2 : les titres de taux... 3

Plus en détail

Théorie financière Travaux pratiques Session 2 «Valeur actuelle» Ex. : PV & Bond Math Jongler avec les taux d intérêts

Théorie financière Travaux pratiques Session 2 «Valeur actuelle» Ex. : PV & Bond Math Jongler avec les taux d intérêts Théorie financière Travaux pratiques Session 2 «Valeur actuelle» Ex. : PV & Bond Math Jongler avec les taux d intérêts Titulaire : Professeur Kim Oosterlinck «PV and Bond Maths» «Jongler avec les taux

Plus en détail

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires

Gestion financière internationale GSF- 2104. Partie 2 : Notions préliminaires Gestion financière internationale GSF- 2104 Partie 2 : Notions préliminaires Introduction Notions de base de la finance internationale : Cotation BID- ASK Changement dans le taux spot Notion de taux Forward

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES SEANCE 5 VOCABULAIRE BANCAIRE ET FINANCIER MATHEMATIQUES FINANCIERES Objet de la séance 5: les séances précédentes

Plus en détail

Mastère professionnel «Risk Management» Produits de taux. Cours animé par: Madame olfa Benouda Sioud

Mastère professionnel «Risk Management» Produits de taux. Cours animé par: Madame olfa Benouda Sioud Mastère professionnel «Risk Management» Produits de taux Cours animé par: Madame olfa Benouda Sioud Marchés de gré à gré Une opération est dite de gré à gré dès lors qu elle est conclue directement et

Plus en détail

Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE. Chapitre 4

Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE. Chapitre 4 Gestion des risques financiers 4 ème année ESCE Chapitre 4 1) et entrent dans un swap de taux plain vanilla le 5 septembre 2009 pour une durée de deux ans où s engage à payer à le taux de 2% par an (en

Plus en détail

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE

NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE NOTICE MÉTHODOLOGIQUE SUR LES OPTIONS DE CHANGE Avec le développement des produits dérivés, le marché des options de change exerce une influence croissante sur le marché du change au comptant. Cette étude,

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan Chapitre 15 Options et actifs conditionnels Plan Fonctionnement des options Utilisation des options La parité put-call Volatilité et valeur des options Les modèles de détermination de prix d option Modèle

Plus en détail

Chapitre 1 Les instruments fermes

Chapitre 1 Les instruments fermes UV2 LES INSTRUMENTS FINANCIERS Rappel de comptes : 52 Instrument financier 476 Ecart de conversion actif 477 Ecart de conversion passif 4786 Compensation des pertes latentes sur profits 8091/801 Engagements

Plus en détail

Monnaie, banque et marchés financiers 8 e édition

Monnaie, banque et marchés financiers 8 e édition Monnaie, banque et marchés financiers 8 e édition Frederic Mishkin Adaptation : Christian Bordes, Pierre-Cyrille Hautcoeur, Dominique Lacoue-Labarthe ISBN : 978-2-7440-7202-4 Chapitre complémentaire -

Plus en détail

Les options classiques

Les options classiques Les options classiques des options sur contrat : 1) Spéculation : Les options sur contrat est un remarquable instrument de spéculation permettant de spéculer sur la hausse ou la baisse du prix du contrat

Plus en détail

Éléments de calcul actuariel

Éléments de calcul actuariel Éléments de calcul actuariel Master Gestion de Portefeuille ESA Paris XII Jacques Printems printems@univ-paris2.fr 3 novembre 27 Valeur-temps de l argent Deux types de décisions duales l une de l autre

Plus en détail

4- Instruments de gestion des risques de marché (suite)

4- Instruments de gestion des risques de marché (suite) 4- Instruments de gestion des risques de marché (suite) 3- OPTIONS 3.1- PRINCIPES : Option = droit de réaliser une transaction future à des conditions fixées à l'avance. 3.1.1- Options «vanilles» call

Plus en détail

5- Le risque de taux d'intérêt

5- Le risque de taux d'intérêt 5- Le risque de taux d'intérêt Risque de taux d'intérêt : «risque de variation des prix d'un titre de dette (obligations, titres de créance négociables) ou d'un titre composé ou d'un produit dérivé, résultant

Plus en détail

Manuel de référence. Bourse de Montréal Inc. Contrat à terme. Option sur. contrat à terme. sur obligations. sur obligations.

Manuel de référence. Bourse de Montréal Inc. Contrat à terme. Option sur. contrat à terme. sur obligations. sur obligations. CGB Contrat à terme sur obligations du gouvernement du Canada de dix ans OGB Option sur contrat à terme sur obligations du gouvernement du Canada de dix ans Manuel de référence Bourse de Montréal Inc.

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (56 points) Vous travaillez pour le département de trésorerie d une banque internationale. L établissement bénéficie d une très bonne réputation et peut

Plus en détail

TD 1 : Taux d intérêt en univers déterministe

TD 1 : Taux d intérêt en univers déterministe Université Paris VI Master 1 : Introduction au calcul stochastique pour la finance 4M065) TD 1 : Taux d intérêt en univers déterministe 1 Interêts simples / Intérêts composés Définition : a) L intérêt

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Les options Plan Les options standards (options de 1 ère génération) Les produits de base: calls

Plus en détail

Introduction aux produits de taux d intérêts

Introduction aux produits de taux d intérêts Introduction aux produits de taux d intérêts R&D Banque CPR 8 avril 2002 Plan 1. Notations et préliminaires 2. Euribor, caplets, caps 3. Swaps, swaptions 4. Constant Maturity Swap (CMS) 5. Quelques produits

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury

Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Comment prendre soin de son argent? Programme de préparation à la retraite 26 mars 2010 Marie-Pierre Fleury Menu Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de placement Fiscalité

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations

Question 1: Analyse et évaluation des obligations Question 1: Analyse et évaluation des obligations (50 points) Vous êtes analyste auprès de l unité d investissements obligataires d une compagnie d assurance située dans le pays Z. Vous devez préparer

Plus en détail

Chapitre 1 - Les marchés dérivés

Chapitre 1 - Les marchés dérivés Chapitre 1 - Les marchés dérivés Les cours des produits qui s y prêtent dépendent des cours d autres produits notamment des actions et des obligations. Sont négociés des contrats à termes standardisés

Plus en détail

Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction

Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction Pratique des marchés dérivés P0 : Introduction Olivier Brandouy Université de Bordeaux 2014 2015 Diapo 1/11 Olivier Brandouy Master 2 Métiers de la Banque (CPA) Produits dérivés : pour quoi faire? Ce sont

Plus en détail

Question 1: Instruments dérivés et gestion de portefeuille

Question 1: Instruments dérivés et gestion de portefeuille Question 1: Instruments dérivés et gestion de portefeuille (35 points) Vous êtes cadre dans le département financier d une société financière japonaise. Cette société possède un crédit de USD 100 millions

Plus en détail

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2

Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Fondements de Finance Chapitre 13. Introduction aux Forwards et au Futures Le risque de prix et des les futures Fahmi Ben Abdelkader ESCP, Paris 9/14/2014 8:20 PM 2 Le risque de prix et des les futures

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de

Plus en détail

Secteur Finance Fiches de révisions

Secteur Finance Fiches de révisions Secteur Finance Fiches de révisions Théorie des 3D = Désintermédiation + Décloisonnement + Déréglementation Globalisation financière o Désintermédiation : les entreprises ne passent plus par les banques,

Plus en détail

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances

relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les entreprises régies par le code des assurances CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ ANNEXE A LA NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT N 2002-09 du 12 DECEMBRE 2002 du CRC relatif aux règles de comptabilisation des instruments financiers à terme par les

Plus en détail