Déjà six mois d actions concrètes et d un engagement sans faille pour redresser notre ville... ville-bagnolet.fr. TONY DI MARTINO Maire de Bagnolet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déjà six mois d actions concrètes et d un engagement sans faille pour redresser notre ville... ville-bagnolet.fr. TONY DI MARTINO Maire de Bagnolet"

Transcription

1 Crédit photo : Camille Sauvage ÉDITION SPÉCIALE / OCTOBRE 2014 ville-bagnolet.fr TONY DI MARTINO Maire de Bagnolet Chères Bagnoletaises, chers Bagnoletais, Que de chemin parcouru en 6 mois! Depuis l'installation de la nouvelle Majorité, le 5 avril dernier, le visage de notre ville a déjà changé. Le Projet de Renouvellement Urbain est relancé, le square Varlin va être aménagé, la propreté fait l'objet d'un engagement constant des employés communaux, Est Ensemble devant mettre en place, en janvier prochain, une troisième collecte de déchets par semaine. Mais surtout, le dialogue avec tous les Bagnoletais est renoué, et c'est le socle indispensable de notre action qui est redevenu solide. Le lancement des Conseils de quartier doit nous permettre de maintenir ce lien étroit dans les sept quartiers de la ville. Plusieurs temps forts nous ont permis de nous retrouver au cours de l'été et j'ai été très heureux de pouvoir partager avec vous la Fête de la ville, Bajo plage et le Forum des associations où plus de 80 stands nous ont permis de redécouvrir toutes les énergies de notre ville. Ces derniers mois ont aussi été intenses dans nos écoles. Vous le savez, nous avons placé la jeunesse et l'éducation au cœur de notre projet municipal. Notre jeunesse est notre force et nous voulons lui donner toutes les chances de réussir. L'affluence à l'hôtel de ville, lors de la distribution de dictionnaires à tous nos nouveaux collégiens et de la distribution de sacs de fournitures scolaires à tous les élèves d'écoles primaires, en était bien le signe. Et puis, ce sont plus de qui ont également été consacrés, au cours de l'été aux travaux dans les bâtiments scolaires. La rentrée a aussi été marquée par le retour à quatre jours et demi de classe par semaine dans les écoles élémentaires. Toute mon équipe et moi-même nous étions engagés auprès de vous : les enfants ne seraient pas laissés livrés à eux-mêmes et les activités proposées resteraient gratuites. C'est le nouveau temps du goûter, entre 15h45 et 16h30, que nous avons mis en place. Voici maintenant venu le temps de nous revoir pour tirer un premier enseignement de cette rentrée et d'élaborer ensemble notre projet pour la rentrée Le travail de redressement de notre ville est engagé. Il est malheureusement menacé par la catastrophique gestion des équipes du passé. L'audit des finances de la ville présenté au Conseil municipal du 24 septembre le montre bien : les investissements pharaoniques, les factures impayées, les souscriptions d'emprunts toxiques ou encore les 14 millions d'euros de recettes inscrits de manière insincère dans les budgets précédents mettent Bagnolet au bord de la cessation de paiement. Il n'est pas question que les Bagnoletais paient pour l'incurie des équipes sortantes et nous ferons tout pour continuer d'améliorer le service rendu aux habitants. Beaucoup reste encore à faire pour redresser notre ville, mais ce défi, la majorité municipale entend le relever avec vous. Déjà six mois d actions concrètes et d un engagement sans faille pour redresser notre ville...

2 P. 2 Bagnolet, l éveil! - Édition spéciale - Octobre 2014 Au programme Comprendre Audit financier Rentrée scolaire Projets urbains Découvrir Pôle Galliéni Programmation culturelle Centre Municipal de Santé Vivre ensemble Aide et soins à domicile Anniversaire du centre Guy Toffoletti Évoluer Droits des femmes Écologie Quid des déchets? La collecte des encombrants et déchets verts des particuliers, relève de la compétence de la communauté d agglomération Est Ensemble. Déchets verts : ramassage le lundi sur appel au numéro vert Encombrants : Déchets acceptés dans la collecte des encombrants, dans la limite de 2m³ par dépôt : mobilier, literie, revêtement de sol, planches en bois, cartons pliés, ferrailles. Déposez vos encombrants sur la voie publique, devant votre lieu d habitation, à partir de 20h la veille de la collecte ou avant 6h le jour de la collecte. Conseils de quartier : Acteur de sa ville! Idéal pour associer les habitants à la gestion de leur ville, le Conseil de quartier est un lieu de débats et de réflexions sur la vie d un quartier et les projets en cours ; les réunions des Conseils de quartier permettent à tous de participer activement à la gestion et à l amélioration du cadre de vie. Comme vos élus s y étaient engagés, les Conseils de quartier se réuniront une fois par trimestre au minimum. Vous aussi, soyez force de proposition sur les questions relevant de la gestion de la ville et venez vous informer et vous exprimer. Participez aux prochaines réunions publiques en présence d El Miloud Kanfoudi, adjoint au maire chargé de l Éducation populaire, de la Démocratie locale et des Conseils de quartier. En complément des élus municipaux référents, les citoyens sont invités à se présenter comme candidats pour être représentants de leur quartier. Désignés par l assemblée, ils seront les porte-paroles des besoins et problématiques locales pour Gaza Suite aux dégâts humains et matériels considérables, causés par l opération «bordure protectrice» lancée par l armée israélienne à Gaza en juillet dernier, la ville de Bagnolet a accordé une subvention exceptionnelle de au Secours catholique et de pour le fonds d urgence Gaza de Cités Unies France. En participant ainsi à l envoi d une aide humanitaire d urgence, vitale pour de nombreux Palestiniens, notre Ville exprime sa solidarité et marque son soutien envers une population durement meurtrie. Renseignements : Pour les autres déchets, les déchèteries fixes et mobiles de l agglomération sont à votre disposition. Pour y accéder, pensez à vous munir d'un justificatif de domicile de moins de 3 mois et d'une pièce d'identité. Déchèteries fixes : Bondy : 84, avenue du 14 juillet Montreuil : 127, rue Pierre de Montreuil Romainville : 62, rue Anatole France Déchèteries mobiles : renseignements sur le site d'est Ensemble. (www.est-ensemble.fr) Le dépôt sauvage de déchets sur la voie publique est une infraction passible d une amende pouvant aller jusqu à Si vous remarquez un dépôt illégal : appelez au numéro vert pour demander son enlèvement. QUARTIER DU PLATEAU Le premier Conseil a eu lieu le mardi 23 septembre au Centre social et culturel Anne-Frank Référents municipaux : Farida Sadqi et Karine Lombardo QUARTIER DE LA DHUYS Le premier Conseil a lieu mardi 14 octobre à l école Frédéric et Irène Joliot-Curie (78, avenue de la Dhuys) Référents municipaux : Cédric Pape et Jimmy Parat QUARTIER DES MALASSIS Le premier Conseil a eu lieu jeudi 25 septembre à la salle Pierre et Marie Curie Référents : Marie Colou et Mahamadou Sylla QUARTIER CENTRE Le premier Conseil a lieu jeudi 16 octobre à 19h30 à l école Francine Fromond (8/10, rue Charles Graindorge) Référents : Émilie Trigo et Olivier Taravella QUARTIER DE LA NOUE Le premier Conseil a eu lieu jeudi 2 octobre au Centre social et culturel Guy Toffoletti Référents : Mandana Saeidi Akbarzadeh et Merouan Hakem QUARTIER CENTRE-SUD Le premier Conseil a eu lieu le 7 octobre au Centre de quartier de la Fosse aux Fraises (17/25, rue de la Capsulerie) Référents : Christiane Pesci et Daouda Keita QUARTIER DES COUTURES Le premier Conseil a lieu jeudi 9 octobre à 19h30 au Centre social et culturel Les Coutures (37, rue Jules Ferry) Référents : Marie-Laure Brossier et Catherine Denis Enquête INSEE Semaine de la solidarité internationale Pour la première fois, Bagnolet prendra part, cette année à la Semaine de la Solidarité Internationale, organisée du 14 au 23 novembre. Douada Keita, adjoint au maire en charge de la Solidarité internationale souhaite ainsi inviter les Bagnoletais à profiter de l occasion pour découvrir le monde depuis leur ville, s ouvrir à d autres horizons et s impliquer activement dans la solidarité envers les peuples. «Nous voulons dynamiser la coopération internationale à Bagnolet. Vu la diversité ethnique et culturelle de notre ville, cette semaine est importante pour que les communautés se connaissent d avantage à travers leurs cultures et leurs histoires.» Toutes les associations porteuses de projets à l international sont invitées à participer à cette semaine d expositions, de débats et de rencontres. Renseignements : / Une enquête sur les ressources des jeunes adultes en France et une sur le patrimoine des ménages, seront réalisées à partir d octobre 2014 par l Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE). Les réponses fournies dans le cadre des enquêtes sont anonymes et confidentielles. Si vous êtes concernés, vous serez prévenus individuellement par courrier du passage et des noms des enquêteurs de l INSEE. Merci d avance de l accueil favorable que vous leur réserverez. Édition spéciale de la ville de Bagnolet Hors série Octobre 2014 Édité par la Mairie de Bagnolet BP Bagnolet Cedex Document non contractuel Directeur de la publication : Tony Di Martino Comité éditorial : Marie-Laure Brossier, Sébastien Arvis Rédactrice en chef : Blandine Lacour Conception graphique et mise en page : Pepper Only Crédits photos : Loïc Gibet, Gabriel Bouye, Alain Smilo, Blandine Lesur, Gabrielle Savoy, X Dépôt légal : octobre 2014 Imprimé par Imprim Rue Jean Jaurès, Bagnolet Tiré à exemplaires Ne pas jeter sur la voie publique ISSN en cours Hôtel de Ville, Place Salvador Allende, Bagnolet Tel. : Horaires d ouverture : Lundi au jeudi : 8h30-12h et 13h - 17h30 Vendredi : 9h30-12h et 13h - 17h30 Samedi : 8h30-12h.

3 Bagnolet, l éveil! - Édition spéciale - Octobre 2014 P. 3 FINANCES Mohamed HAKEM, 1 er Maire-adjoint «L audit financier ne vient malheureusement que confirmer le désastre financier dénoncé par de nombreux élus de la majorité actuelle lors des Conseils municipaux de la précédente mandature. Les alertes lancées ont toujours été ignorées. Elles ont même fait l objet de sarcasmes, voire pire, de certains élus de la majorité précédente qui ont refusé d ouvrir les yeux, se sont tus et ont continué de voter ces budgets. Ils sont tout aussi responsables que le maire sortant de la situation financière catastrophique. Je ne m attarderai pas sur les chiffres, nous pouvons simplement regretter que ces différents budgets aient porté une politique qui allait à l encontre du Service public et des Bagnoletais. Il n est pas question de minimiser les effets sur les collectivités des politiques de nos gouvernements successifs et de l action négative de l Union Européenne sur notre économie. Mais à Bagnolet, nous n avons pas attendu cette situation pour subir des difficultés. Investissements démesurés et dépenses abusives ont été préférés à la reconstruction des écoles, des quartiers et des équipements publics fortement dégradés. Le Service public s est dégradé à Bagnolet, à une époque où nos habitants n en ont jamais eu autant besoin. La situation dont nous avons hérité ne peut rester qu un simple constat : les responsabilités doivent être pointées et les décisionnaires seront mis face à leur responsabilité y compris sur le plan pénal. Nous souhaitons donc lancer un audit juridique et organisationnel. On ne peut impunément gaspiller l argent du peuple. Soyons lucide, la situation est exceptionnelle et catastrophique et nous ne pourrons redresser en quelques mois, une ville sinistrée par la faute d élus sans projet politique. Cependant, la situation ne doit pas nous plonger dans le désespoir et l immobilisme, au contraire, nous avons beaucoup de travail pour remettre sur pied Bagnolet et améliorer la vie dans notre ville. Depuis 6 mois, l équipe municipale travaille dur aux côtés des agents de la ville qui retrouvent l envie de rendre un Service public de qualité. Comme le démontre la participation aux réunions publiques tenues depuis le début de notre mandat et aux premiers Conseils de quartier, les Bagnoletaises et les Bagnoletais aiment leur ville et sont soucieux de son avenir. Le nombre d agents municipaux aurait dû permettre de remplir toutes les missions d un Service public de qualité, si celui-ci n avait pas souffert des mauvais traitements de l administration générale précédente (dont il reste encore quelques éléments pour peu de temps) et de recrutements clientélistes. Pour autant, nous ne souhaitons pas faire du personnel communal une variable d ajustement de nos budgets. J aime à répéter que «tout travail mérite salaire et tout salaire mérite travail». Nous veillerons à l implication des agents dans le projet municipal. Notre ville ne pourra se relever qu avec la participation des habitants, des agents et des élus en réelle collaboration. Autrement dit, qu avec la mise en place d une vraie participation citoyenne. Nos décisions et budgets doivent être transparents et ne peuvent se faire sans concertation.» Résultats de l audit financier L audit financier réalisé par un cabinet indépendant, à la demande de la nouvelle municipalité, a été présenté en Conseil municipal extraordinaire le 24 septembre Il fait apparaître une situation financière catastrophique héritée de l ancienne municipalité et qui met en péril la réalisation du Programme de Rénovation Urbaine et le fonctionnement même de la ville. Questions à Olivier Taravella, délégué aux Finances et Marchés publics et Président de la commission d appel d offres : La situation est-elle aussi grave qu attendue? Non, la situation est pire que nous le pensions. L ancienne municipalité a littéralement ruiné la ville par ses travaux somptuaires et sa gestion catastrophique. La ville accuse 15M de factures impayées, des recettes fantômes inscrites dans ses budgets, des centaines de prestataires non payés, des recrutements de personnels incontrôlés et près de 10% de notre budget sert à rembourser nos 109M de dette. Aujourd hui, la ville est au bord de la cessation de paiement! Et si notre action depuis six mois a permis de repousser le pire, sans réforme nous ne pourrons plus, à partir de 2016, faire face au quotidien, à cause du passif qui nous a été légué par l ancienne majorité communiste. Échéances Comment expliquer de tels dysfonctionnements? L ancienne municipalité a voté des budgets insincères pour pouvoir réaliser ses projets mégalomaniaques. Les caisses ont été vidées et pour quel résultat? Pire, de nombreux élus de l ancienne municipalité se sont servis de Bagnolet plutôt que de servir les Bagnoletais. On ne compte plus les frais d essence, de parking ou encore les billets d avion vers Cuba ou Djerba facturés à la ville par ces élus irresponsables. Des pleins d essence dans des lieux aussi étonnants que Bastia, Toulon ou la station de sports d hiver des Houches. Où était l intérêt communal là-dedans? Cette gestion des deniers publics des Bagnoletais par l ancienne municipalité en dit long sur notre situation financière actuelle. Quelles sont les conséquences pour la ville? Les conséquences sont déjà visibles partout : retards dans le versement de subventions aux associations, retard dans la réalisation des travaux, vétusté du matériel des services de la mairie ou encore problèmes de propreté sont autant de conséquences de cette situation. En 2014, nous avons donné la priorité à nos écoles avec plus de de travaux réalisés. Le programme de rénovation urbaine sera-til maintenu? L ancienne municipalité a préféré consacrer 36M dans un Hôtel de ville aussi somptueux que dysfonctionnel, plutôt que 29M dans le Programme de Rénovation Urbaine. Un programme qui permettrait de réhabiliter et de rénover près d un tiers de la ville. Aujourd hui, ce programme est clairement en danger. Mais nous avons fait de l école et du Programme de Rénovation Urbaine, les priorités de notre mandat et nous mènerons donc toutes les réformes nécessaires pour sauver la ville de la faillite et tenir ces engagements. Chaque euro investi devra être un euro utile pour les Bagnoletais. Comment faire pour nous en sortir? À ce stade, il n y a pas de recette miracle. Nous avons besoin d innover et d oser, pour réaliser des économies importantes tout en améliorant la qualité du service public rendu aux Bagnoletais. Nos dépenses de fonctionnement sont supérieures de 35,3% à la moyenne des villes comparables. Tous les secteurs, sans exception, seront appelés à participer à cet effort. Nous travaillerons également pour optimiser nos recettes en garantissant la juste contribution de chacun. Il n y aura pas de politique de rigueur, elle serait plus destructrice que le mal qui ronge la ville. Il s agit de dépenser, d agir et de construire, plus intelligemment et plus efficacement. C est un défi collectif que nous allons relever, avec les habitants. Factures Dettes Dépenses «Nous allons présenter le rapport d audit plus en détail à l occasion des Conseils de quartier et d une réunion publique spécifique prévue en fin d année. Nous travaillerons en lien avec les habitants à la mise en œuvre d un plan de relance pluriannuel pour sauver notre ville. Toutes les bonnes volontés y seront associées. Le budget 2015 aura à cœur de redresser Bagnolet.» 15M de factures impayées 109M Soit 80 ans pour se désendetter (le seuil d alerte est fixé à 12 ans) Dépenses de fonctionnement 35,3% au dessus de la moyenne des villes comparables. Résultats de l audit financier : Retrouvez l intégralité des résultats de l audit fnancier sur le site internet de la ville :

4 P. 4 Bagnolet, l éveil! - Édition spéciale - Octobre 2014 DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Cédric Pape, Adjoint au maire chargé du Développement économique, du Commerce et de l Artisanat. Secrétariat : «Depuis avril, j ai entrepris de rencontrer un maximum d acteurs économiques de notre ville pour partager le diagnostic et connaître en profondeur les idées de chacun. Le premier constat est amer : tous ont été surpris de me voir. Ils s étaient résignés à ne plus avoir de contact avec l ancienne majorité municipale. Pendant des années, il n y a eu à Bagnolet aucune ambition de développement économique et commercial. Aucune concertation! Aucune synergie avec Est Ensemble! Tout reste donc à faire et l action sera longue et complexe tant les attentes sont nombreuses. Pourtant Bagnolet a des atouts qu il s agit de mieux mettre en valeur. Orange ne s y est pas trompé en s installant au pôle Galliéni cet été. C est une excellente nouvelle! Et pour accompagner cette arrivée, et les prochaines, nous continuons de travailler pour garantir le développement pérenne de ce centre d affaires. La nouvelle majorité municipale a aussi décidé de créer une commission mixte, chargée de recenser les locaux publics de notre ville et de les attribuer à des entrepreneurs, initiative destinée à réoccuper les locaux vides et à permettre à tout bon projet d éclore. À plus long terme, il faut créer un cercle vertueux et définir une stratégie qui respectera les différents besoins de chaque quartier. Parmi les actions déjà en cours : redéfinition commerciale de la place Sampaix aux Malassis, début des discussions pour le réaménagement de la place commerciale avenue Stalingrad au Plateau, réflexion sur l occupation des m2 de surface disponible à La Noue, réaménagement de locaux commerciaux insalubres aux Coutures, installation de commerces de proximité à la Dhuys, développement du marché Raoul Berton, implantation de commerçants et d artisans en centre-ville... Il s agit d un début, celui d un nouveau souffle économique sur Bagnolet.» Pôle GALLIÉNI un moteur économique! Autour de la station de métro Galliéni, la vie ne s arrête jamais. Principal pôle d activité tertiaire de la ville avec m2 de bureaux, dont les imposantes tours Mercuriales, l endroit est le véritable poumon économique et commercial de Bagnolet : le centre Bel Est reçoit plus de visiteurs par jour, la gare routière d Eurolines transporte voyageurs par an, quant aux chambres du pôle hôtelier, elles permettent aux personnes de passage de profiter de nuitées chaque année! Bienvenue ORANGE C est sans conteste la plus grande implantation d une entreprise en Seine-Saint-Denis en 2014! Et ce n est pas un hasard si c est Bagnolet qui a été choisie : accessible, attrayante, proche de Paris et en plein essor, notre ville a su attirer Orange, fleuron national des télécommunications, 16e entreprise française, classée parmi les 200 plus grosses entreprises mondiales. Cédric Pape, Tony Di Martino, Marianne Brunat, Déléguée Régionale Orange Ile-de-France Sud et Est et Benoit Huver, Directeur du Service Clients Opérations Entreprises France collaborateurs d Orange Business Services ont déjà investi l ancienne tour Eastview, bâtiment à haute qualité énergétique (HQE). L excellente accessibilité du pôle Galliéni a été un élément déterminant de cette installation : Ligne 3 du métro, proximité du tramway T3, lignes de bus, accès périphériques et autoroutiers. Le tissu tertiaire et commercial du pôle a aussi joué en faveur d une implantation à Bagnolet : véritable quartier d affaires, la zone offre un environnement de travail extrêmement adapté. Une bougie pour le PIT! Un an déjà que le Point d Information Touristique (PIT) a ouvert ses portes à Bagnolet. Karolina Kesic, responsable du PIT, y a accueilli, renseigné et aidé plus de visiteurs : «Principalement étrangers, les touristes avides de conseils, recherchent des informations sur Paris, Bagnolet et l Île-de-France.» Idéalement situé au cœur du pôle Galliéni, le PIT participe à la forte dynamique d un secteur qui brasse des centaines de milliers de voyageurs chaque année. Suite au bilan très positif de cette première année et pour améliorer encore l accueil réservé aux touristes, Karolina Kesic ne manque pas d idées : «Avec les acteurs locaux, nous tissons des contacts pour que soient proposés des services supplémentaires. (bureau de change, consignes à bagages). Nous voulons aussi inciter les touristes à découvrir les atouts de Bagnolet, en leur conseillant ses richesses et ses commerces.» Et pour que le PIT soit plus facilement reconnaissable, l élue au Tourisme, Catherine Denis et l équipe municipale, préparent un appel à projet avec le campus Fonderie de l Image : «Nous souhaitons relooker le PIT en impliquant les jeunes du campus de l image de Bagnolet ; ce sera pour les élèves un cas d école pratique et intéressant! Le meilleur projet sera sélectionné par un jury courant Par ailleurs, nous souhaitons élargir les horaires d ouverture l après-midi en semaine pour qu à toute heure de la journée, les visiteurs puissent bénéficier d informations touristiques.» Infos pratiques Point Information Touristique Avenue du Général De Gaulle Mardi-vendredi : 10h-13h Samedi : 10h-13h et 14h-17h Fermé dimanche, lundi et jours fériés Téléphone :

5 Bagnolet, l éveil! - Édition spéciale - Octobre 2014 P. 5 Ligne 3, une affaire qui roule! Les transports sont un enjeu majeur pour des villes comme Bagnolet, très denses en population. Que ce soit pour pouvoir venir travailler à Bagnolet ou se rendre à Paris, il est essentiel de disposer d un service public de transports urbains de qualité. À Galliéni, on peut compter sur la RATP et le nouveau Directeur de la ligne 3 du métro, Louis Villié pour s en assurer : «Galliéni est un lieu complexe et nous travaillons avec toutes les entités qui se partagent la zone pour rendre l espace agréable et pratique pour nos clients. Répondre à leurs besoins était une priorité et nous avons débloqué des budgets spécifiques pour rendre plus attractive cette station touristique : mise en place d une nouvelle signalétique, rénovation de la station d accueil principale, luminosité renforcée, écran dynamique d information, meilleure présentation des informations, wifi, etc. Tout cela pour améliorer la vie des voyageurs.» Avec plus de 100 millions de voyages par an, la ligne 3 est fortement sollicitée. Malgré un flux énorme à gérer, 99,7 % du tra- fic prévu circule normalement aux heures de pointe, un record! C est aussi une des lignes les plus propres et les plus sûres du réseau. Depuis que la ligne a été complètement modernisée, l information voyageur est relayée en temps réel depuis le tout nouveau centre de contrôle situé Porte de Bagnolet. «Le potentiel d évolution est énorme, Bagnolet va se réapproprier Galliéni : en créant du lien avec le centre-ville, pour relier la station et sa ville ; nous sommes là pour accompagner ces changements car nous réalisons le potentiel humain et économique de cette zone.» Chiffres 387 départs de trains par jour 40 trains circulent en même temps aux heures de pointe 115 secondes entre 2 trains aux heures de pointe. Ça s active du côté des hôtels Avec sept hôtels présents, le pôle hôtelier de Galliéni est le 2e de l Est parisien : Novotel, Suite Novotel, Campanile, Ibis, Ibis Budget, Mister Bed et Formule 1 proposent plus de chambres et les hôtels participent fortement à l animation du quartier grâce aux offres annexes au couchage. Le Novotel Paris Est Bagnolet est ainsi l un des plus grands pôles de conférences de la région : «Avec m2 de salons, 22 salles de séminaires et un amphithéâtre de 600 places, nous sommes bien adaptés aux conventions d entreprises.» nous explique Yann Laurent, Directeur général adjoint du Novotel Paris Est Bagnolet. Pour parfaire la qualité de leurs offres, les hôtels se modernisent - le Campanile a ainsi rénové ses 274 chambres et proposent une offre de restauration qui complète celle des nombreux restaurants présents aux alentours. Alice Giroud, attachée commerciale au Campanile, oriente ses clients vers le Point Information Touristique et en profite pour relayer ses offres spéciales de restauration : «Il faut que touristes et Bagnoletais sachent qu il y a de très bons restaurants proches du pôle Galliéni, dont le nôtre!» Pour renforcer encore la synergie entre les hôtels et la ville, Cédric Pape, adjoint au maire au Développement économique, au Commerce et à l Artisanat et Catherine Denis, adjointe au maire au Cadre de vie, à la Propreté et au Tourisme, ont déjà reçu les directeurs des hôtels et travaillent avec eux au développement et à la dynamisation du pôle, d autant plus que les retombées économiques ne sont pas négligeables pour notre ville. Nouveaux commerçants du pôle Déjeunez gourmet! Pour diversifier l offre de restauration et accompagner ainsi l augmentation de la fréquentation au pôle Galliéni, la municipalité a facilité l arrivée de deux food-trucks aux heures de déjeuner. Découvrez une offre de restauration rapide, ludique et de qualité, servie dans le respect des normes d hygiène ; en outre, ces restaurants mobiles et modernes proposent des menus complémentaires à la restauration collective déjà présente sur le site. Bagnolet passe ainsi à l heure du gastronomique chic. Bon appétit! À proximité des Mercuriales, sur le mail Bel Est : ON Burger : burgers faits maison, les mercredis et vendredis En camion Simone : pâtes fraîches et artisanales, les lundis et jeudis Sportsdirect.com Chaîne de magasins de sports, Sports Direct vient de s implanter dans les locaux laissés vacants par Darty. N 1 en Grande Bretagne avec plus de 400 magasins, Sports Direct inaugure à Bagnolet l ouverture de son 7e magasin en France, le plus proche de Paris. «La proximité avec Paris et l accessibilité du pôle Galliéni ont été des facteurs essentiels de notre implantation. La clientèle bagnoletaise et des alentours aime et pratique le sport, nous sommes convaincus du potentiel de ce secteur.» confirme Franck Odier, Directeur général de Sports Direct. «De plus, le pôle évolue, le quartier se construit, change et se rénove ; pour nous cette dynamique est essentielle et nous permet d être au plus proche de nos clients.» Nouveaux commerces à Bagnolet Les Bulles La Cantine du parc Un espace détente et santé a ouvert ses portes fin mai au 145 avenue Pasteur. En plus des cours collectifs (Yoga, Pilates, Qi-Gong) et des soins, côté salon de thé et boutique bio, vous y trouverez moult produits naturels de qualité. Renseignements : Depuis juin, ce nouveau restaurant vous propose ses spécialités portugaises au 23 rue François Mitterrand. Renseignements :

6 P. 6 ÉDUCATION Bagnolet, l éveil! - Édition spéciale - Octobre 2014 Karine Lombardo, Adjointe au maire chargée de l Éducation et des Affaires scolaires. «Conscients de l importance de notre mission, c est avec enthousiasme que dès les premiers jours de notre mandat, nous nous sommes engagés à dresser un diagnostic des bâtiments scolaires. Suite à la visite de toutes les écoles maternelles et élémentaires, les services techniques ont listé les travaux à faire dans des écoles qui n étaient plus entretenues depuis plus de 7 ans! Dès lors, directeurs d écoles, enseignants, parents d élèves, animateurs, ATSEM et agents de service ont trouvé, je le crois, de nouveaux interlocuteurs qui les écoutent, les questionnent et les respectent. Désormais le dialogue est rétabli et nous travaillons ensemble. L éducation est la promesse d un avenir meilleur pour tous. La nouvelle municipalité concentre tous ses efforts pour donner à chacun les mêmes chances. Beaucoup de projets sont en cours, nous souhaitons les soumettre à la population bagnoletaise pour construire ensemble notre projet éducatif : carte scolaire, rythmes scolaires... Les enjeux pour l éducation à Bagnolet. Notre objectif est de nous donner les moyens d accueillir les élèves dans de meilleures conditions ; de permettre l épanouissement de chacun en favorisant la réalisation de projets, notamment grâce à la Caisse des écoles ; d offrir une palette d apprentissage la plus large possible, en ouvrant des classes à horaires aménagés de Musique et de Danse pour nos écoles et collèges ; de réfléchir à une alimentation bio au sein de la cuisine centrale, avec les AMAP locales, en privilégiant les circuits courts et sains pour protéger et respecter l environnement ; de renouer avec l art et la culture en favorisant la curiosité, l émancipation et le bien être de nos enfants dans sa globalité. Aujourd hui il nous semble primordial de renforcer les liens avec tous les acteurs sociaux de la ville (centres de quartiers, associations, centres de santé, structures culturelles et sportives) pour plus de solidarité, mais aussi avec l Éducation nationale, Est Ensemble, le Conseil régional, le Conseil général et la Caisse d allocations familiales, pour garantir à nos enfants une école publique gratuite, laïque et obligatoire.» Retour sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires En septembre, la réforme des rythmes scolaires pour les classes de maternelle et d élémentaire est entrée en vigueur dans toutes les écoles publiques, sans dérogation possible. Le temps scolaire est à nouveau organisé autour de quatre journées et demi de classe. En juin 2014, à réception des nouveaux horaires des enseignants imposés par la Direction académique de l Éducation nationale, la municipalité a été informée que la demande de report de la réforme des rythmes scolaires, n était pas acceptée. mise en place de temps d activités périscolaires dans de bonnes conditions. Malheureusement, nos arguments n ont pas été pris en compte.» explique Karine Lombardo, adjointe au maire à l Éducation et aux Affaires scolaires. «Dès le mois d avril, nous nous sommes mobilisés avec les parents d élèves, les équipes enseignantes et le personnel communal afin de dénoncer les difficultés de notre ville. Le manque d anticipation de l ancienne municipalité, la vétusté de certains locaux et les moyens financiers limités, rendaient impossible la «Mis au pied du mur, nous avons travaillé tout l été pour que la rentrée se passe dans de bonnes conditions : nous avons recruté des animateurs et organisé un nouveau temps de goûter gratuit pour tous.» La Mairie a assuré l essentiel : l encadrement des enfants jusqu à 16h30 sans frais supplémentaires pour les familles. Rythmes scolaires : ce qui a changé Réunion publique autour de la réforme des rythmes scolaires - juin 2014 Les enfants ont école le mercredi matin Le déjeuner du mercredi à la cantine est exclusivement réservé aux enfants allant aux centres de loisirs de la ville l après-midi. L école finit à 15h45 les lundi, mardi, jeudi et vendredi Un goûter est organisé de 15h45 à 16h30, 4 jours par semaine, pour tous les enfants scolarisés ; ceux qui le souhaitent, peuvent quitter l école à 15h45. Chiffres clés Rentrée élèves scolarisés dans les 19 écoles. 10 écoles maternelles 9 écoles élémentaires Plus de euros de travaux cet été! Le 31 mars 2014, la nouvelle équipe municipale a fait de l éducation une de ses priorités. Dès le 2 avril, avec les services techniques, les visites d école ont commencé pour établir un état des lieux des nombreux besoins de rénovation. De là, ont été élaborés des plannings de travaux et dès l été, les chantiers les plus urgents ont été lancés : Groupe scolaire Jean Jaurès : la toiture des écoles maternelle et élémentaire, effondrée en janvier 2014, a été refaite à neuf. École de la Pêche d or : l étanchéité de la toiture a été refaite. École de la Capsulerie : l étanchéité de la toiture a été refaite. Groupe scolaire Jules Ferry : rénovation du revêtement des cours de récréation. En concertation avec tous les acteurs, la Mairie travaille maintenant a un plan pluriannuel d investissements pour garantir la qualité des établissements scolaires et assurer ainsi les cours dans des conditions de sécurité et de confort maximum. Des travaux sont prévus au cours de l année pour les écoles Paul Langevin, Henri Barbusse, Eugénie Cotton et la maternelle Travail ; en tout de travaux seront réalisés en Bagnolet, à l ère du numérique! Parce que l informatique est au cœur de nos vies, la Mairie a décidé de fournir des ordinateurs pour toutes les écoles élémentaires : les 15 postes informatiques des directeurs d écoles ont été remplacés et la révision de toutes les salles informatiques des écoles élémentaires est en cours. Celles des écoles Paul Langevin et Jules Verne sont en train d être entièrement remises à neuf. Par ailleurs, dans le cadre d un plan de numérisation des écoles élémentaires, 96 tableaux numériques ont été achetés par la ville pour équiper les salles informatiques. Conseil d école Conformément à leur engagement, les élus de la majorité municipale ont participé aux Conseils d écoles pour instaurer le dialogue et rétablir les liens avec le personnel éducatif et les parents d élèves.

7 Bagnolet, l éveil! - Édition spéciale - Octobre 2014 P. 7 La Caisse des écoles La Caisse des écoles de Bagnolet est un établissement public communal dont la mission est à la fois éducative, culturelle, sociale et sanitaire. Financée par la ville et ses adhérents, elle bénéficie d un budget de presque La municipalité marque ainsi son souhait de participer au développement d une instruction gratuite et de qualité pour tous. Projet de Réussite Éducative (PRE) Financé par la ville et par l État, le Projet de Réussite Éducative (PRE) est un dispositif efficace en direction des élèves en difficultés de 2 à 16 ans et de leurs familles. Trois axes sont développés : éducatif pour prévenir le décrochage scolaire, parental pour accompagner les parents dans le cadre de la scolarité de leurs enfants et de l accès aux droits afin de prévenir les risques et permettre l accès aux soins, à la culture et aux loisirs. À Bagnolet, dans les écoles et collèges, deux types d actions sont mises en place : Actions semi-collectives pour des groupes de 8 enfants maximum : ateliers (théâtre, danse, jeux, etc.), consultations psychologue, médiation, etc. Suivi individualisé des familles : accompagnement social et éducatif. Alice Betout est référente de parcours du PRE et suit une quarantaine de familles pour lesquelles cette aide au quotidien est essentielle : «On crée du lien entre l école, les familles et la ville. Pour les familles concernées, on est la pierre angulaire sur laquelle s articule la scolarité. Que ce soit pour l aide aux devoirs, l accès au droit commun, permettre d inscrire un enfant dans un club de sport ou aider à gérer des situations plus critiques, on travaille en confiance avec les parents et le corps enseignant pour la réussite des enfants. La somme de petites victoires que nous obtenons permet de dresser un bilan très positif du PRE.» Grâce au recrutement d une deuxième référente, Faïza El Barnoussi, le nombre de familles suivies a presque doublé et plus de enfants ont été concernés par les actions collectives l an dernier. Côté nouveautés cette année, des actions coups de pouce pour favoriser la lecture dans des classes de CP et prévenir ainsi le décrochage scolaire. Fournitures scolaires Pour alléger les charges de rentrée scolaire des familles, un sac de fournitures a été distribué à chaque enfant de classe élémentaire. Fournies par la Caisse des écoles, ces fournitures remises en septembre, permettent à chaque enfant d avoir le matériel nécessaire pour réussir son année scolaire. Classes découvertes Subventionnées à hauteur de 70 % par la Caisse des écoles, les séjours scolaires (classes de montagne/mer, classes vertes, classes à thèmes...) constituent un cadre structuré et structurant pour mieux aborder la connaissance de l environnement. Ces initiatives sont pour beaucoup d enfants leur première expérience de vie collective en dehors de la cellule familiale et viennent en soutien au projet pédagogique de l enseignant. Classes de élèves d élémentaire ont bénéficié de séjours en classes de neige. 170 élèves de maternelle et d élémentaire sont partis en classes vertes ou en classes de mer. Culture et Art au collège Quand la famille bagnoletaise Jouini-Derigny (Aladin, Jérômine, Athéna, Indira et Vénus) est partie autour du monde de l été 2013 à l été 2014, cela a été l occasion pour la section bilangue du collège Travail-Langevin de faire aussi le tour du monde... Celui des idées reçues! Grâce à un dispositif mis en place en partenariat avec l Éducation nationale et la Direction Régionale des Affaires Culturelles d Île-de-France, le Département de Seine-Saint-Denis prend en charge chaque année jusqu à trois parcours culturels et artistiques par établissement dans le cadre de l initiative «La Culture et l Art au Collège» (nom de code : MICACO). Le but de ce programme est de co-élaborer des projets entre artistes / scientifiques et élèves de collèges. C est ainsi que le tour du monde des Jouini-Derigny a servi de point de départ à un projet pédagogique au sein du collège Travail-Langevin : durant l année, les élèves ont été invités à réfléchir aux idées reçues que l on a sur les étrangers et les pays inconnus ; ainsi, tout au long de l année passée, les élèves se sont ouverts au monde et à l acceptation des différences. 750 kilos de dictionnaires! La musique adoucit les mœurs... La municipalité va recruter un enseignant spécialisé en musique pour l école Paul Langevin. Dès novembre, il fera découvrir les joies de la musique aux élèves, 18 heures par semaine. Maîtriser la langue française est un outil d intégration et de réussite sociale ; pour aider les jeunes à posséder le vocabulaire le plus riche possible, 368 dictionnaires ont été remis aux collégiens entrés en sixième lors d une rencontre en présence de Monsieur le Maire Tony Di Martino, de la maire-adjointe en charge de la scolarité, Karine Lombardo et de l adjoint au maire en charge de l Éducation populaire, El Miloud Kanfoudi. Cet intervenant en milieu scolaire travaille en lien avec l équipe pédagogique pour développer la créativité des enfants et leur culture musicale. Record 71 postes d agents territoriaux (ATSEM) dans les écoles maternelles de Bagnolet! Avec un ATSEM par classe pour assister le personnel enseignant (réception, animation, hygiène et propreté, préparation du matériel, etc.), la ville de Bagnolet démontre ainsi sa volonté de faire de l éducation une priorité. En classes élémentaires, 55 agents de service aident à la préparation du service restauration et à l entretien des locaux.

8 Bajo plage Juillet/Août 10 ans que Bajo plage offre une respiration estivale aux Bagnoletais et aux Bagnoletaises! Cet été encore, au parc des sports de la Briqueterie, enfants et adultes ont pu profiter du soleil avec chaises longues, piscines et buvette, le tout dans une ambiance brésilienne. Retour en images Ville en fête Juin Avant l été, la Fête de la ville est un moment fort de la vie des Bagnoletais! L occasion pour toutes et tous de se rassembler autour d animations et d associations pour célébrer avec enthousiasme le vivre-ensemble. Quartiers en fête Juin Pas un ne manquait à l appel! Tous les centres de quartiers ont répondu présent pour faire la fête... D autant plus que cela faisait quelques années qu on attendait le retour des Fêtes de quartiers : animations, brocantes, repas partagés, musique et jeux. Une Cerise Noire Juin Dans le cadre d Art R et grâce au savoir-faire de la compagnie de la Française de Comptages, des Bagnoletais ravis - mais mouillés -, ont pu découvrir de l intérieur le tournage d un film en direct. Nul doute que cela aura fait naître des vocations! Tournage d Engrenage Juin La saison 5 de la célèbre série de Canal + a été en partie tournée à Bagnolet. Piano en ville Juin/Juillet Installés place Salvador-Allende, square Jules-Ferry, au Château de l Étang et à Galliéni, et sollicités à nouveau par les habitants, les pianos disposés en ville cet été reprendront bientôt du service à Bagnolet!

9 Pique-nique seniors Juin Une quarantaine de retraités ont participé activement à cette après-midi conviviale à la base de loisirs de Draveil. Forum des associations Septembre Plus de 80 associations bagnoletaises sont venues à votre rencontre au Château de l Étang. Commémoration de la Libération de Bagnolet Septembre En présence du Maire, Tony Di Martino, du Préfet de Seine-Saint-Denis, Philippe Galli et du Député de Bagnolet, Razzy Hammadi. Spectacle de danse au Samovar Juin Vernissage de l exposition «Un regard sur la ville» Juin Balade touristique de Bagnolet Septembre Organisée à l initiative du Point Information Touristique.

10 P. 10 Bagnolet, l éveil! - Édition spéciale - Octobre 2014 Le Centre Communal d Action Sociale En lien avec le Service Social et le service RSA-insertion de la mairie, la politique sociale de la ville est mise en œuvre en s appuyant sur le CCAS. Ce dernier a pour mission d aider les citoyens - notamment les personnes les plus fragilisées -, dans leur accès aux droits fondamentaux et de développer une politique de solidarité pour aider la population à faire face aux difficultés qu elle rencontre. Pôle Seniors Actions en faveur des personnes de plus de 55 ans, pour profiter pleinement de leur retraite grâce à des activités proposées par le Service Animation Retraités, ou pour obtenir une aide au quotidien à domicile ou un hébergement adapté. Établissement d accueil pour personnes âgées bagnoletaises Résidence La Butte aux Pinsons - 78, rue Robespierre - Tél : Hébergement en habitat social classique Foyer Soleil - 47, rue Hoche - Tél : Soins infirmiers et soutien à domicile SPASAD 13, rue Sadi Carnot Tél : (soins infirmiers à domicile) / (soutien à domicile) Service Animation Retraités Au Centre Paul Coudert - 47, rue Hoche - Tél : Être solidaire envers les plus fragiles et agir à leurs côtés, c est améliorer le bien-être de tous les habitants. C est à cette ambition que s attachent quotidiennement les 123 agents qui composent le CCAS. Outre les services administratif et budgétaire, le CCAS comprend deux pôles : un pôle seniors et un pôle social. Pôle Social Centre de prise en charge des jeunes de 0 à 20 ans CMPP (Centre Médico-Psycho Pédagogique) - 13, rue Adélaïde Lahaye Tél : Service d aide légale et facultative : Service d instruction des dossiers de demandes de prestations sociales (Fonds Social énergie, Fonds de Solidarité Logement, Aides financières, actions de prévention, etc.) Actions de solidarité : précarité numérique, salon de beauté sociale, accès aux droits, forum de l emploi... À la découverte du SPASAD Partie intégrante du CCAS, le SPASAD, Service Polyvalent d Aide et de Soins à Domicile, permet aux seniors qui le souhaitent, de continuer à vivre chez eux tout en bénéficiant des services nécessaires à leur maintien à domicile. Le SPASAD évalue la situation de chaque personne âgée pour apporter des réponses individualisées en fonction des attentes, des besoins exprimés et de l état de dépendance ; le service fait alors intervenir des professionnels spécialisés dans l aide et le soin à la personne. Le SPASAD se compose de deux structures complémentaires : Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) «Travailler à domicile, c est faire le choix de donner le meilleur de nous à des personnes qui n ont parfois nul autre sur qui compter pour les aider ou simplement partager quelques moments de convivialité. Certains décident de rester à domicile jusqu à la fin et notre but est de leur permettre de réaliser ce souhait ; on est alors présents jusqu au bout à leurs côtés.» Catherine Roussel, Responsable du SPASAD À destination des personnes de plus de 60 ans, malades ou dépendantes, l action du SSIAD favorise le maintien ou le retour à domicile et permet parfois d éviter une hospitalisation. Avec 8 aides-soignantes et 2 infirmiers, le SSIAD procure des soins à une quarantaine de personnes âgées, 7/7 jours, 365 jours par an. «Des personnes dépendantes et seules font appel à nous suite à une prescription médicale jugeant nécessaire le recours à des soins infirmiers. Une évaluation à domicile permet d établir les besoins et de mettre en place des interventions.» explique Brigitte Billard, infirmière. Si c est d abord et principalement pour aider à la toilette que le SSIAD entre en action, sa mission va bien au-delà : «Nous intervenons pour des actes médicaux quand la personne a besoin de soins infirmiers, mais aides-soignantes et infirmiers portent un regard global et attentif sur la personne. Nous sommes capables d apprécier un état de santé et d identifier des problématiques liées à leurs pathologies. Notre rôle implique une surveillance particulière et bienveillante.» Intervenir et soigner les personnes dans leur environnement, en partenariat avec des professionnels (kinésithérapeutes, gériatres, orthophonistes, etc.), permet sans nul doute de préserver leur santé le plus longtemps possible tout en respectant leur volonté de rester à domicile, même pour les personnes les plus dépendantes comme le confirme Sébastien Mboungou, infirmier : «Il y a des personnes très dépendantes que nous prenons en charge à 100 % du lever au coucher ; sans nos interventions, elles n auraient plus de vie sociale! Après plusieurs accidents cardiovasculaires, une de nos patientes âgées de 80 ans ne sort plus de chez elle depuis 4 ans. Heureusement que nous sommes là, même au niveau relationnel, cela lui permet de continuer à vivre chez elle comme elle le désire. Elle a du mal à mémoriser nos prénoms, alors elle utilise de gentils qualificatifs pour nous appeler. Pour elle, je suis Papillon, peut-être parce qu elle trouve que je mets un peu de couleur dans sa vie.» Service d aide à domicile Prévenir la perte d autonomie, soutenir les bénéficiaires et contribuer à leur bien-être, telles sont les missions du Service d aide à domicile. Visites, entretien courant, portage de repas, les services proposés sont nombreux et individualisés. Bien des seniors hésitent à faire appel au SPASAD, ce sont parfois leurs proches qui les incitent à se renseigner, comme l explique Lydie Mufi, Responsable des aides à domicile : «Il y a souvent de l appréhension, c est délicat de se dire qu on a besoin d aide. Je propose toujours que l on se rencontre, cela me permet d expliquer notre démarche, d évaluer les aides qui paraissent nécessaires et de créer du lien. Le contact est vraiment essentiel dans Témoignages notre métier ; on prend le temps d écouter et de percevoir les besoins, même s ils ne sont pas toujours exprimés.» Au final, c est toujours la personne concernée qui décide de faire appel ou non aux services d aides. «Certains n hésitent plus après notre rencontre, d autres prennent le temps d y penser, chacun à son rythme. Une fois un monsieur de 100 ans m a expliqué qu il ferait une demande d aide quand il serait vieux! Comme quoi, chaque personne est différente et les besoins ne sont pas les mêmes pour tous les seniors. Certains commencent par demander une livraison de plateau repas, d autres ont besoin d aide pour l entretien, puis les situations évoluent quand la confiance s installe et que la prise de conscience des bienfaits est réelle.» Bien structuré, le service d aide à domicile et des aides soignantes (SPASAD) a évolué très positivement. Le personnel polyvalent, disponible et passionné est apprécié par les seniors. «Plus que d autres, les seniors ont besoin de connaître leurs interlocuteurs pour être en confiance. De vrais liens se créent entre les auxiliaires de vie et les personnes âgées, c est ce qui rend notre travail riche et concret... Et pour moi, les seniors sont comme des livres ouverts : ils me racontent Bagnolet, ils sont la mémoire de notre ville et je la découvre à travers eux. Au final, nous nous apportons beaucoup mutuellement.» Elise et Khadija Après 78 ans de vie à Bagnolet, Élise Farsac n imagine pas partir ailleurs : «On s attache à notre ville et puis vient un âge où c est plus compliqué de bouger. Heureusement, les auxiliaires de vie sont gentilles et disponibles. Elles m aident pour toutes les petites tâches quotidiennes et nous prenons souvent le temps de discuter... Parfois Malika croit que j ai du monde quand elle arrive car elle entend ma voix, mais c est juste que je parle toute seule! Elle et Khadija connaissent mes habitudes et mes besoins, j aimerais qu elles soient là tous les jours. Parfois, j ai le sourire à l extérieur, mais à l intérieur j ai le cafard, alors leur présence est un soutien inestimable.» Lydie, Maurice et Delphine Boulanger à la retraite, à 93 ans, Maurice Chesneau apprécie le service d aide : «Au début, une auxiliaire de vie accompagnait ma femme dans ses sorties et nous jouions à des jeux de société. Aujourd hui, on me livre les plateaux repas et Sabrina vient tous les jours en semaine. Ça fait plus de 10 ans qu on se connaît! J ai confiance en elle et ça me rassure de savoir qu elle est là en cas de pépin. Cela fait 46 ans que je vis à Bagnolet mais je ne peux plus sortir, je fatigue, alors l aide à domicile est un service essentiel pour moi.»

11 Bagnolet, l éveil! - Édition spéciale - Octobre 2014 P. 11 Santé Claude WOHRER, Adjointe au maire chargée à la Santé et à la Petite enfance. «En matière de santé, ma mission est de défendre les intérêts de tous les Bagnoletais, petits et grands, de proposer des solutions de soins de qualité et de développer un service public de santé reposant sur une politique de prévention performante et basée sur la proximité. L équipe municipale et tous les acteurs de la santé, publics et privés doivent travailler ensemble à cet objectif. C est dans cette optique que nous améliorons les services du Centre Municipal de Santé (CMS) qui accueille un tiers de la population bagnoletaise. Ces dernières années, le CMS avait été abandonné par l ancienne municipalité et aucun investissement n y avait été réalisé récemment. Nous avons pris des mesures d urgence pour réaliser des investissements indispensables comme le remplacement d équipements informatiques et de matériels médicaux qui étaient obsolètes, et ce malgré les difficultés financières de la ville. À court terme, nous allons rouvrir progressivement la consultation d orthodontie, améliorer l accès à l imagerie médicale et relancer le dépistage du cancer du sein. À moyen et long terme, nous allons investir pour remettre à niveau l ensemble des activités santé de notre ville. Par ailleurs, en concertation avec les habitants, nous engageons un plan local de santé, en partenariat avec l Agence Régionale de Santé, pour permettre aux Bagnoletais d avoir accès à une offre de soins cohérente quel que soit leur âge. Tout le personnel municipal, accueillants, praticiens et soignants, font le maximum pour être à la disposition des Bagnoletais et je tiens ici à les en remercier.» CENTRE MUNICIPAL DE SANTÉ ELSA RUSTIN Le Service Communal d Hygiène et de Santé, deux centres de Protection Maternelle et Infantile et le Centre Municipal de Santé (CMS) affirment l engagement de la ville en matière de santé. Au cœur de l accès aux soins et à la disposition de tous les Bagnoletais, le CMS est un établissement public de soins et de prévention. Acceptant le tiers payant et en convention avec de nombreuses mutuelles, il permet d assurer la continuité des soins pour les Bagnoletais ; un quart des Bagnoletais de plus de 16 ans a d ailleurs choisi un des médecins du CMS en tant que médecin traitant. «Le CMS est l exemple d une structure de santé au service des habitants. C est un énorme avantage d avoir un seul lieu, en centre ville, accessible à tous et possédant un vrai plateau technique de soins.» explique Nathalie Victor, Directrice de la Santé à Bagnolet. «Notre équipe de médecins généralistes tient à pratiquer une médecine humaine, de qualité et pour laquelle on prend le temps de recevoir et d écouter. Ce n est pas un hasard si nous avons autant de médecins de famille, nos généralistes connaissent bien leurs patients et les suivent sur la durée.» L amplitude des horaires d ouverture participe aussi au succès du centre. «Tout est fait pour faciliter l accès aux soins, notre disponibilité fait notre force. Et pour que tous les Bagnoletais puissent se soigner, nous recevons aussi les personnes les plus démunies.» Le CMS est composé de deux structures : Le centre médical polyvalent : Pratique de la médecine ambulatoire (sans hospitalisation) et globale avec suivi des patients grâce à des consultations en médecine générale et des consultations de spécialistes (ophtalmologie, psychiatrie, planning familial, gastro-entérologie, kinésithérapie, etc.) actes par an sont réalisés au centre médical. Le centre municipal dentaire : ouvert les lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9h à 13h et de 14h à 19h ; le jeudi de 9h à 13h et de 14h à 20h ; le samedi de 9h à 13h et de 14h à 16h. Six fauteuils dentaires et ouverture prochaine d une consultation d orthodontie spécialisée. Vaccins, à jour? Numéros d urgence Centre Municipal de Santé Elsa Rustin (CMS) 13, rue Sadi Carnot Consultations sur rendez-vous. Ouvert les lundi, mardi, mercredi et vendredi de 8h30 à 19h ; le jeudi de 8h30 à 20h et le samedi de 8h30 à 16h. Si vous n êtes pas sûrs d être à jour de vos vaccins obligatoires ou recommandés, n hésitez pas à vous rendre aux séances publiques de vaccinations organisées par le Service communal d Hygiène et de Santé ; ces séances sont gratuites et ouvertes à tous à partir de 6 ans. En vous vaccinant, vous vous protégez mais vous protégez aussi les autres! Prise de rendez-vous : Lundi et jeudi de 17h à 18h au CMS. Si vous ne pouvez pas être présent à un rendezvous de santé, vous devez impérativement prévenir et décommander. D autres patients attendent un rendez-vous! En cas d urgence et pour ne pas surcharger inutilement les urgences hospitalières un seul numéro : le 15. En cas d impossibilité de consulter votre médecin, au 15 vous serez conseillés selon votre état de santé. En cas d urgence, le SAMU pourra intervenir ; si une consultation ou une intervention médicale s avèrent nécessaires, vous serez orientés vers un professionnel ou vers la Maison médicale de garde du Centre de santé Bobillot de Montreuil. Maison médicale de garde au Centre Municipal de Santé Bobillot 11, rue Sergent Bobillot Montreuil Ouvert le samedi de 12h30 à 20h00, et dimanche et jours fériés de 8h à 20h. Le service des urgences de la Clinique Floréal est aussi ouvert 24/24h, 7/7j au 40, rue Floréal à Bagnolet. PMI : journée «Autour du bébé» Si vous ne connaissez pas encore les centres de Protection Maternelle et Infantile de Bagnolet, le centre Pierre et Marie Curie vous ouvre ses portes le 4 novembre! Venez faire connaissance et découvrir les activités des 3 centres PMI (Pierre et Marie Curie, Adélaïde Lahaye, Croix Rouge) ouverts toute l année à toute la population et fonctionnant sur le principe de la gratuité pour les familles. 5 nouvelles places à la crèche des Gazouillis Au total, 20 places sont maintenant réservées par la Mairie aux petits Bagnoletais, sans coût supplémentaire pour la ville. C est un premier pas dans l engagement de la nouvelle municipalité d offrir de nouvelles places en crèche. La mission des PMI est de favoriser le bon déroulement de la grossesse et le développement du jeune enfant, d accompagner les parents, de participer à la protection de l enfance et de veiller à la qualité des modes d accueil des enfants de 0 à 6 ans. Consultations médicales, conseils de professionnels, suivi prénatal, suivi de grossesse et planification familiale sont quelques uns des services proposés par les PMI. Portes ouvertes Portes ouvertes : Mardi 4 novembre, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h. PMI Pierre et Marie Curie 70 rue Pierre et Marie Curie - Tél : Les portes ouvertes de la PMI Pierre et Marie Curie seront l occasion d y voir clair face à la complexité des offres autour de la grossesse, de la naissance et de l enfance. Vous y trouverez toutes les informations dans le domaine de la puériculture. Cette journée sera aussi l occasion de découvrir les nouveaux services proposés par la PMI Pierre et Marie Curie : soutien à l allaitement maternel avec une puéricultrice consultante en lactation et création d une consultation de sage-femme pour le suivi des grossesses.

12 P. 12 URBANISME Bagnolet, l éveil! - Édition spéciale - Octobre 2014 Marie Colou, Adjointe au maire chargée de l Urbanisme, de l Aménagement et de la Politique de la ville. Les habitants attendent le Projet de Rénovation Urbaine (PRU) depuis des années et pourtant rien n avance. Pourquoi? C est vrai qu un retard considérable a été pris. Ce n est pas acceptable! En 2006, notre ville s est engagée dans un PRU afin d améliorer la vie des habitants des quartiers des Malassis et de La Noue. Depuis, 8 longues années ont passé mais peu de choses ont changé. C est d autant plus incompréhensible que 164 millions d euros ont été réservés pour réhabiliter les immeubles et construire de nouveaux logements, rénover et créer de nouveaux équipements (crèches aux Malassis et à La Noue, centre Guy Toffoletti), refaire les rues abîmées et dynamiser les commerces de proximité, comme sur la place Lucien Sampaix. Cet argent n a pas été dépensé et les Bagnoletais n ont pas été associés à ces projets pourtant importants pour leur vie quotidienne. En vérité, la rénovation urbaine des quartiers de La Noue et des Malassis n était pas une priorité politique jusqu à présent. Depuis notre élection en mars dernier, nous sommes décidés à rattraper ce retard. Qu est-ce qui va changer, à terme, avec le projet de rénovation urbaine (PRU)? Nous souhaitons enfin écouter les Bagnoletais et prendre le temps de la discussion pour que, quand les travaux seront finis, chacun se sente bien dans son quartier. Une véritable concertation est engagée et va se poursuivre jusqu à début Je ne peux donc pas être encore très précise sur ce qui va changer. Cependant, on sait que suite aux démolitions des immeubles Petit et Grand Blanqui, Petit et Grand Helvétius, et de l immeuble Daumier, aux Malassis, on va devoir reconstruire des appartements. C est indispensable quand on sait que l on a une liste de demandes de logements sociaux en attente. Il faut aussi plus de mixité sociale et permettre à ceux qui le peuvent et le veulent de devenir propriétaires. C est la raison pour laquelle, nous allons aussi construire des logements qui seront proposés à la vente. Ce n est pas tout : nous espérons pouvoir rénover 700 logements afin d offrir aux locataires des appartements où il fait bon vivre. Il faut également améliorer les espaces publics. Je pense par exemple à la dalle de La Noue : il est grand temps de la refaire et elle devra être mieux entretenue. Je pense aussi au parc du 8 mai 1945 qui doit redevenir un lieu agréable pour les enfants, les parents et tous ceux qui veulent profiter d un peu de nature. Avec quel argent tout cela va-t-il pouvoir se faire et dans quels délais? Tout cela va coûter beaucoup d argent. Ce sont 164 millions d euros qui étaient initialement prévus. Alors, il faut commencer par enfin utiliser l argent que l État réserve pour Bagnolet et qui n a jamais été dépensé par l ancienne municipalité, soit 42 millions d euros! Il faut également que la ville fasse du PRU une priorité politique : c est la volonté de notre équipe. Pourtant, il faut dire la vérité : vu la situation financière catastrophique dont nous héritons, des efforts considérables vont devoir être faits pour financer le PRU. Dès notre arrivée aux responsabilités, nous avons relancé le projet ; mais pas sans les Bagnoletais, et encore moins contre eux (certains prévoyaient de construire des tours au milieu des tours...)! Deux réunions publiques se sont déjà tenues en juin à La Noue et aux Malassis. Nous allons poursuivre la concertation en organisant des groupes de travail thématiques : j invite chacun à y participer! Les réunions des groupes de travail se tiendront entre octobre et décembre Les modalités d inscription sont disponibles sur PROJET DE RÉNOVATION URBAINE (PRU) Intervention publique destinée à améliorer la qualité de vie dans les quartiers laissés à l abandon depuis parfois plusieurs décennies. L État, la ville et les bailleurs sociaux déploient leurs politiques d aménagement du territoire en investissant dans le bâti, les équipements et les espaces publics. Les quartiers des Malassis et de La Noue, concernés par le PRU, regroupent 20 % de la population bagnoletaise. L adoption de l avenant n 2 au PRU en Conseil municipal de juin 2014 permet de relancer le projet. LEXIQUE REQUALIFICATION DES ESPACES PUBLICS Réfection des voiries existantes, des réseaux enterrés, amélioration de l accessibilité pour les piétons. Loin de se cantonner à la reprise des rues, la requalification a pour objectif de valoriser les espaces existants parfois délaissés en leur attribuant une fonction (promenade paysagère, espace de jeu pour enfants, etc). Mission Droits des femmes AGENCE NATIONALE POUR LA RÉNOVA- TION URBAINE (ANRU) Chargée de mettre en œuvre le Programme National pour la Rénovation Urbaine. Elle finance et accompagne les projets de renouvellement urbain locaux visant à restructurer les quartiers en difficultés dans un objectif de mixité sociale, de diversification de l habitat et de développement durable. 42,3 millions d euros de subventions ANRU viennent d être sécurisés par la municipalité qui s est engagée à faire démarrer les travaux, sans quoi cette somme aurait été perdue. DIVERSIFICATION DE L HABITAT Dans les quartiers à forte proportion de logement social comme les Malassis, la diversification de l habitat consiste en la construction de logements privés en accession. La diversification permet de changer l image du quartier et de favoriser une mixité sociale qui participe du mieux vivre ensemble. Cette mixité se traduit dans la fréquentation des écoles, des équipements culturels et sportifs, des commerces de proximité ou encore dans le tissu associatif. Maïna JOUYAUX, Conseillère municipale déléguée aux Droits des femmes et à la Lutte contre les discriminations «Lorsqu on voit que 20% des homicides - de toutes natures - répertoriés en 2013 concernent des victimes de violences conjugales, très massivement des femmes, il faut nous interroger sur la notion de domination masculine. Déplorant le décalage persistant entre le droit des femmes à l égalité et son application réelle, la Mission Droits des femmes et Promotion à l égalité femme-homme cherche, au moyen d actions concrètes, à lutter contre ces inégalités résultant de constructions sociales fondées sur de nombreux stéréotypes. Ainsi, en parallèle du travail effectué en partenariat avec différentes délégations de la municipalité, de nombreux événements sont proposés tels que des rencontres et des permanences autour de ces problématiques. Parce que nous croyons profondément que rien n est immuable, et surtout pas l injustice, nous nous engageons à faire le maximum pour changer les choses.» Extrait expo Cent voix. Photo Blandine Lesur 10 e rencontre Femmes du monde en Seine-Saint-Denis Permanences Cent Voix : expositions de photos de femmes aux parcours chaotiques : femmes qui ont connu la maladie, la rue, la disparition d un proche, la violence, etc. Grâce à la photographie, elles se réapproprient leurs images, leurs corps et leurs vies. La photographie est ici un moyen de reprendre confiance en soi et d en donner aux autres, à nous, témoins de leurs souffrances et de leur renaissance. Exposition du 20 novembre au 4 décembre 2014 à la Mairie. Des consultations en traumatologie sont ouvertes en mairie. Toute personne, homme ou femme, victime de violences, peut se rendre gratuitement et de façon confidentielle à ces entretiens pour une évaluation de sa propre situation, recevoir un diagnostic et, le cas échéant, être orientée vers les services adéquats. Les rendez-vous ont lieu un jeudi sur deux de 9h30 à 14h au Centre Municipal de Santé ( ). Au bout de la nuit : une représentation théâtrale, adaptée du livre de Nicole Castioni, Le soleil au bout de la nuit, aura lieu le 28 novembre pour sensibiliser les lycéens bagnoletais. Tirée d une histoire vraie, Au bout de la nuit interroge sur la place des femmes, la prostitution, la sexualité et les drogues, et amène le spectateur à une prise de conscience. Dès septembre, la mairie a mis en place des suivis thérapeutiques ; à la suite des consultations en traumatologie, certaines personnes pourront être dirigées vers ce nouveau service pour un accompagnement dans la durée. Ces rendez-vous avec une thérapeute ont lieu tous les vendredis de 9h30 à 16h15. Informations : suite aux consultations traumatologiques. Prostitution : mythes et réalités C est le thème choisi cette année pour une journée d échange à destination des professionnels, mardi 25 novembre au Cin Hoche de 9h à 16h30. Renseignements : / Inscriptions : Un Guide sur la Violence Conjugale à destination des professionnels sera publié pour accompagner les différents acteurs locaux dans leurs démarches auprès des femmes qui subissent des violences. Ce guide gratuit sera distribué lors de la journée d échange et distribué aux services concernés par ces questions ; il sera aussi disponible en mairie. SOS Victimes 93 : l association d aide aux victimes de la Seine- Saint-Denis tient des permanences en mairie tous les mercredis entre 14h et 17h. Écoute, information et accompagnement juridique, SOS Victimes 93 se tient à la disposition de toute personne victime d infraction pénale.

13 Bagnolet, l éveil! - Édition spéciale - Octobre 2014 P. 13 ÉCOLOGIE Du chauffage moins cher et plus propre Construit en 1966, le réseau de chaleur de Bagnolet alimente en énergie plus de équivalents-logements (+ de 40 % des Bagnoletais). C est la Société de Distribution de Chaleur de Bagnolet (SDCB) qui exploite le réseau et la chaufferie, et procure ainsi chauffage et eau chaude à de nombreux bâtiments de la ville : habitations privées, bâtiments publics dont écoles et lycées, bureaux commerciaux, hôtels, etc. Près de cinquante ans après sa mise en service avenue des Roses, il était temps pour la chaufferie de prendre un virage écologique : d une alimentation en énergies fossiles très polluantes (fuel et charbon), la chaufferie passe au vert et sera désormais alimentée à plus de 50 % grâce à des énergies renouvelables (biomasse - bois) et par du gaz naturel à l empreinte écologique bien moindre que celle des énergies fossiles. La nouvelle chaufferie assurera un fonctionnement quotidien sans faille de ce service public essentiel pour une majorité de Bagnoletais. Christiane Pesci, Adjointe au maire chargée de l Environnement, du Développement durable des Espaces verts et d Agenda 21 «C est une évolution attendue par toutes celles et ceux soucieux d inscrire notre ville dans une démarche de développement durable. Nous aurions aimé aller plus loin, bien sûr, et avoir 100 % d alimentation en énergies renouvelables, mais cette modernisation de la chaufferie générera tout de même 65 % de CO 2 en moins, c est un progrès! Au-delà de cette évolution, notre Maire, Tony Di Martino et tous vos élus, conscients que l écologie est un enjeu majeur pour Bagnolet, travaillent à une véritable révolution écologique : nous initions une période de transition énergétique pendant laquelle nous allons accompagner l isolation du bâti, promouvoir les énergies renouvelables, former les habitants aux éco-gestes, etc. Le tout, pour rendre notre ville plus agréable à vivre pour tous.» Dates clés Octobre : livraison des 2 chaudières biomasses Mars-avril 2015 : mise en route de la chaudière biomasse, allumage du premier feu Septembre 2015 : inauguration officielle de la chaufferie et après-midi découverte Maîtrise de l énergie La nouvelle municipalité développe des actions de sensibilisation sur la modification des comportements en matière de maîtrise de l énergie et plus largement sur l éco-consommation avec l appui de l Agence locale de l Énergie et du Climat MVE (Maîtrisez Votre Énergie). Des ateliers ouverts à tous ont déjà commencé à être mis en place en collaboration avec le centre de quartier Toffoletti, d autres suivront prochainement en lien avec les Conseils de quartier et des associations locales, avec trois objectifs principaux : apprendre à utiliser l énergie de façon rationnelle, réduire ses charges énergétiques, accompagner les projets de rénovation du bâti. Permanences Conseil - Info énergie : tous les 1 er mercredis du mois à la médiathèque de 15h à 18h. Conf copro : Samedi 11 octobre à 10h30, salle 625 de l Hôtel de ville de Bagnolet. Conférence ouverte à tous les copropriétaires, aux syndicats de copropriété et conseils syndicaux. Vous y trouverez tout ce qu il faut savoir pour initier une démarche de rénovation énergétique. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Réservation souhaitée au Défi Familles à énergie positive : Une dizaine de familles bagnoletaises sont recherchées pour participer au défi Familles à énergie positive : une façon concrète et conviviale de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre et de réduire sa consommation d énergie à la maison. C est le moment de s engager à faire des économies d énergie dans ses petits gestes quotidiens! Les participants auront pour objectif de réduire de 8 % leur consommation d énergie. Renseignements : / Parole à l opposition Parti de gauche et citoyens Daniel Bernard, Brahim Benramdan et Thierno Baldé Bagnolet initiatives citoyennes Philippe Renaudin, Sandrine Soppo-Priso et Jean-Claude Oliva UMP-UDI Jacques Nio En ce début de rentrée, augmentation du chômage, baisse du pouvoir d achat, rebondissements politiques sont des sujets qui méritaient nos commentaires d autant qu ils participent à l aggravation des difficultés de vie de chacun. Nous avons cependant décidé de traiter de la réforme des rythmes scolaires qui fait débat et devient la seule survivance du projet de «refondation» de l école. Programmes scolaires, moyens et amélioration du statut des enseignants sont en effet passés aux oubliettes. Ainsi réduite, cette réforme ne répond pas aux vrais besoins des enfants et aux attentes des personnels éducatifs. Au contraire, elle fragilise l école publique et participe à son démantèlement. Elle est un pas vers une forme de «municipalisation» et renforce les inégalités territoriales en dépossédant L Éducation nationale de ses prérogatives. La porte est ainsi ouverte pour une rupture de l égalité des chances, voire de la gratuité selon les communes. À ce jour, à Bagnolet, où se trouve le contenu pédagogique? Certainement pas au travers de la seule organisation d un goûter. Comme en Seine-Saint-Denis, les besoins en remplacements, médecine scolaire, formation, prise en charge des handicaps, etc sont nombreux. «L École du peuple» L essentiel est ailleurs et se situe dans «l École du peuple» que nous voulons avec la VI e République pour instruire l Homme, qualifier le travailleur et émanciper le citoyen. Dans une longue lettre, le maire justifie l intervention policière, à sa demande, contre «les Baras», jetés à la rue par un incendie criminel début août, qui occupaient pacifiquement le parvis de la mairie. Il se défausse de sa responsabilité sur Montreuil et sur l État. Ceux-ci ont bien-sûr leur part de responsabilité mais elle ne peut faire oublier celle de la ville de Bagnolet. L humanité, parlons-en! Monsieur Di Martino évoque «l humanité» de son action. Parlons-en! Le maire n a pas répondu à la demande minimale de fourniture d eau aux sans-abri. Pire, il s est livré à un chantage honteux en conditionnant la fourniture d eau à l évacuation du parvis de la mairie! Selon le discours de la gauche traditionnelle, il appelle l État au secours et se plaint de l absence de réponses. Dire que certains ont élu un socialiste à la mairie en espérant de facto que Bagnolet allait bénéficier de la sollicitude de ses camarades au gouvernement, au Conseil général, au Conseil régional et à l Agglo! On peut remarquer aussi que si l État est aux abonnés absents pour le relogement, il répond avec diligence pour l envoi d escouades de policiers! Pour le maire, il n y a rien à faire au niveau local. Pourquoi être maire, alors? Bagnolet compte demandeurs de logement sociaux, assène-t-il. Un argument déjà entendu dans la bouche de son prédécesseur. Monsieur Di Martino pourrait plutôt indiquer le nombre et la surface de bureaux et de logements vides dans notre ville. Là, on pourrait croire au changement. Un président au plus bas dans la popularité, un gouvernement composé de godillots à la solde du dit président, un secrétaire d État qui reste 9 jours en poste et qui est remercié pour ne pas avoir déclaré ses revenus, une première dame qui écrit un livre brûlot contre ce soi-disant président... Pendant ce temps-là en France, les chômeurs sont toujours plus nombreux ; la réforme des rythmes scolaires est désapprouvée par les premiers concernés et, comme à Bagnolet, les activités d éveil promises sont remplacées par un goûter ; en Irak, Chrétiens et Yasidis sont assassinés par des malades mentaux qui se disent islamistes et la France ne leur est d aucun secours ; en Ukraine, Poutine continue d imposer sa loi à l Europe, sans réaction de la France ; des journalistes sont décapités et la France n intervient pas... La reconquête est en marche. Pendant ce temps-là à Bagnolet, la saleté envahit les rues, les rats prennent possession de l ensemble des quartiers et l insalubrité gagne des résidences qui n étaient jusqu à présent pas touchées, et malgré de nombreuses demandes rien n est fait par la municipalité ; l insécurité elle-aussi est en hausse, trafic de drogue, caches d armes l actualité récente a montré que notre ville est devenue une plaque tournante des trafics, mais on loge aux frais des Bagnoletais des familles entières qui squattaient illégalement alors que plusieurs centaines de Bagnoletais sont demandeurs auprès de la mairie d un logement. Ceci est la réalité de notre pays et de notre belle cité aux mains des socialistes. La reconquête est en marche.

14 P. 14 CULTURE Bagnolet, l éveil! - Édition spéciale - Octobre 2014 Émilie Trigo, Adjointe au maire chargée de la Culture. «Après avoir débuté en beauté avec les portes ouvertes des ateliers d artistes, la saison culturelle qui s ouvre s annonce riche en événements et en découvertes diverses et variées. Nous avons souhaité ici vous présenter un extrait du programme des quelques mois qui nous séparent de Mêlant continuité et nouveautés, nous avons fait le choix de prolonger les partenariats dans lesquels nous étions déjà acteurs (Maad 93, Hip-hop Tanz, festival Villes des musiques du monde), mais aussi de vous faire découvrir les talents de notre ville, par la mise en valeur de nos artistes. Cette nouvelle saison sera ainsi l occasion de valoriser le Château de l Étang, comme lieu d exposition permanent et de développer les partenariats avec les structures municipales de Bagnolet (crèches, centres de quartier, écoles, centres de loisirs...), mais aussi avec les collèges et lycées. Pour parfaire cette saison déjà haute en couleurs, le théâtre de l Échangeur, le Colombier, le Samovar et la Lutherie urbaine vous feront partager leurs univers. Enfin, service de l action culturelle, médiathèque, Cin Hoche, conservatoires de musique et de danse, studio des Malassis... Tous sont là pour vous accueillir afin de profiter d un moment convivial autour d un événement culturel!» Studio des Malassis Studio de répétition recevant une quarantaine de groupes amateurs chaque année, le studio des Malassis est équipé d'un matériel moderne et de qualité à disposition - en priorité - des Bagnoletais souhaitant se perfectionner sans trop dépenser : à 3 de l'heure, c'est le studio de répétition le moins cher du département! Mais attention, si le studio est ouvert à toutes et à tous, l'équipe studio du service de l'action culturelle, Kholoma Traoré et Houcine Maarouf, privilégie les groupes qui s'investissent réellement dans la vie du studio : «Avec Du Studio à la scène, on ne recherche pas l'excellence musicale, ce qui nous intéresse avant tout, c'est que les musiciens s'engagent à venir régulièrement et s'impliquent à faire vivre le studio.» C'est l'esprit du lieu : «Un lieu convivial et ouvert. Du Studio à la scène reflète cet engagement : nous sélectionnons des groupes locaux investis et la soirée est un moment de partage et de rencontres.» Des rencontres qui créent des liens dans le temps... Ainsi, c'est suite à ses répétitions au studio des Malassis, que Sarah Savoy a noué contact avec l'équipe ; c'est grâce à ce lien que Sarah a pu être invitée, avec sa famille, pour un concert exceptionnel le 18 octobre (voir ci-dessous). Du Studio à la scène 5 ème édition Vendredi 5 Décembre à 20h à la salle des Malassis Entrée libre / Réservations : À travers Du Studio à la scène, le secteur des musiques actuelles de Bagnolet donne carte blanche à deux groupes qui répètent de façon régulière au studio des Malassis. Pour ces artistes, c'est une occasion rêvée de jouer leur répertoire devant un public de Bagnoletais dans des conditions techniques idéales et de montrer ainsi l étendue de leur talent. Pour tous, c est l occasion de découvrir sur scène, un voisin ou un ami Mais dans tous les cas, un talent! Comme le département de Seine-Saint-Denis est riche en la matière, un groupe du studio de Bobigny, Le Canal 93, rejoindra la fin de concert pour une jam session. Ne manquez pas cette soirée scène ouverte à tous les musiciens et chanteurs qui le souhaitent! Concert de Sarah Savoy & Friends et du Savoy Family Band Samedi 18 octobre à 20h30 à la salle des Malassis - de 5 à 14 / Réservation Dans le cadre du festival départemental Villes des Musiques du monde, découvrez toute la tradition musicale Cajun! Et puisque cette année la transmission familiale est à l honneur, c est en famille que les Savoy viennent nous faire partager joies et saveurs de leur talent. Artiste bagnoletaise, Sarah Savoy est célèbre à travers l Europe pour sa musique aux sonorités traditionnelles alliées aux influences musicales aussi variées que la musique country, le rockabilly ou le punk. Exceptionnellement, Sarah partagera l affiche avec les membres de sa famille, tout droit venus de Louisiane pour l occasion. Le Savoy Family Band vous emmènera sur des vieux airs cajuns rendus à une nouvelle vie musicale. Marc le père, Ann la mère, Joël et Wilson les fils, tous musiciens de grand talent, vous feront découvrir tout le spectre de la musique Cajun. Entre les chansons (en français Cajun), Ann traduira la poésie pour que les sentiments puissent être mieux compris et vous pourrez déguster les spécialités culinaires concoctées par Sarah amoureuse de la cuisine louisianaise et ambassadrice de cette magnifique soirée. Médiathèque Films documentaires, lectures, spectacles jeunesse, comités de lecture, la Médiathèque de Bagnolet, lieu d information, de plaisir et de culture, vous propose une programmation riche et variée. Pour la découvrir, rendez-vous sur mediatheque.ville-bagnolet.fr. Parmi tant d autres choses, ne manquez pas le spectacle de la Cie À suivre, «Fil de Faire». Véritable cirque de bric, de broc et de bouts de ficelles, on y transforme le peintre en magicien, clown ou acrobate. Mis en scène par Pierre Dumur et interprété par Jean-Marc Hovsépian, ce spectacle à la fois joli et sensible, burlesque et poétique, ravira les enfants de 2 à 6 ans et leurs parents. Mercredi 12 novembre - à 14h - Tarif : 3,50 / Réservation BANDE DE FILLES Céline Sciamma, réalisatrice de Bande de filles, était présente à l avant-première du film, le 12 septembre au Cin Hoche. Accompagnée de la bagnoletaise Marietou Touré, une des quatre filles de la bande, Céline Sciamma s est livrée avec plaisir à une séance de questions-réponses en fin de projection. «J ai voulu montrer la qualité d une jeunesse pleine de talent, d inventivité et de force. Je voulais donner toute leur place à ces filles noires ; trop souvent invisibles sur les écrans, ici je voulais qu on ne voit qu elles, qu on ne regarde qu elles. C est leur rythme et leur débit qui emmènent le film ailleurs.» En dehors des quatre comédiennes, l autre star à l affiche, c est le quartier de La Noue où a été tourné une grande partie du film. «On a testé des quartiers et j ai été très séduite par La Noue. J ai une vraie passion pour la banlieue, j en viens et j aime ces endroits à la périphérie, ces lieux à la marge.» Bagnolet, ville de cinéma, démontre une nouvelle fois sa capacité à accueillir et à accompagner une production cinématographique de qualité et qui ose la différence. «Plaire, c est une conquête ; il faut être novateur et ambitieux. Mettre des personnages inconnus à l écran, je crois que c est appétissant pour le public. Et puis Bande de filles pose un constat sans apporter de solution, mais en même temps c est une fiction, le film fabrique un monde, crée sa propre réalité, c est ça la magie du cinéma.» Bande de filles sortira sur grand écran partout en France et au Cin Hoche de Bagnolet dès le 22 octobre. INFOS PRATIQUES Service de l action culturelle 18, rue Adélaïde Lahaye - Tél : Médiathèque 1 rue Marceau - Tél : Studio de répétition (au Centre Pablo Neruda) Tél : Salle des Malassis 36, rue Pierre et Marie Curie - Tél : Conservatoire de danse 36, rue Pierre et Marie Curie - Tél : Conservatoire de musique Érik Satie 36, rue Pierre et Marie Curie - Tél :

15 P. 15 Toffoletti, 30 ans déjà! Structure municipale agréée, mais aussi, aux dires des habitants «seconde maison», le centre Guy Toffoletti est depuis 30 ans au cœur du projet social de la ville pour les quartiers de La Noue et Jean Lolive ; sa mission est aussi vaste qu essentielle : organisation d actions socio-éducatives & culturelles avec pour objectif premier de créer du lien social. De l aide aux devoirs à l alphabétisation, de l organisation d ateliers artistiques à la pratique sportive, des loisirs de vacances au soutien d une assistante sociale, de la promotion de la lutte contre les discriminations à l organisation de festivals, la convivialité reste le maître mot de ce lieu privilégié d échanges, de rencontres et d écoute ; le centre Guy Toffoletti rayonne bien au-delà de son quartier : enfants, adolescents, adultes et personnes âgées viennent y participer activement à la vie locale et c est là un des axes prioritaires du centre : l implication de tous dans la vie du quartier. «Le centre Guy Toffoletti a ainsi vu plusieurs générations grandir et construire leur avenir ; ceux qui ont bénéficié des actions du centre ne l ont jamais oublié! Qu ils vivent toujours à La Noue, ou qu ils en soient partis, ils n ont cessé, d une manière ou d une autre, de réinvestir leur énergie et leur savoir pour le développement et l amélioration du centre et du quartier. C est à travers ce cercle vertueux que l on comprend l importance et le rôle qu a joué, et que joue encore, cette structure : le centre a transmis des valeurs à celles et ceux qui l on fréquenté.» Mandana SAEIDI AKBARZADEH, Adjointe au maire chargée de la Jeunesse et de la Vie sociale des quartiers. 30 ans d histoire... Focus Toffoletti Plus de personnes se rendent chaque année au centre pour pratiquer diverses activités Le centre est ouvert toute l année, 7 jours par semaine et en soirée Centres de quartiers minicipaux Ouverture du centre (1984) Atelier sculpture (1989) À la vôtre! (1995) Fête de quartier (2008) Concert afro (2012) Festival latino (2013) Guy Toffoletti (La Noue), 43, rue Charles Delescluze / Tél. : Pablo Neruda, 36, rue Pierre et Marie Curie / Tél. : La Fosse aux fraises, 17, rue de la Capsulerie / Tél.: Les Coutures, 37, rue Jules Ferry / Tél. : Anne Franck, 61, rue Girardot / Tél : heures de fête à venir... Comme on n a pas tous les jours 30 ans, le centre vous invite à 30 heures d animations en continu, le week-end du 8 et 9 novembre. Au programme, spectacles, expositions, animations et restauration! Tous les habitants sont les bienvenus à la fête. En plus de ce moment festif, cet anniversaire est l occasion de créer un espace de réflexion autour de la question du devenir du quartier, d impliquer plus encore les habitants dans l avenir de leur quartier et de rendre plus visible et plus lisible l action du centre Guy Toffoletti. Ainsi, parmi les nombreuses activités proposées, les participants pourront visionner un documentaire réalisé en collaboration avec les jeunes de l atelier vidéo, sur les différentes générations et partenaires qui ont participé à l aventure du centre. La vidéo retracera 30 ans d histoires, de métamorphoses et de rêves racontés par celles et ceux qui les ont vécus. Toujours dans le cadre de ses 30 ans, le centre Guy Toffoletti a mis en place un projet photographique, à l initiative de l association Cités m étaient contées ; les habitants sont invités à prendre conscience de leur environnement et de sa valeur grâce à la collecte de photos. Pour jouer le jeu, rien de plus simple : venez déposer vos clichés jusqu au 17 octobre ; titrées et légendées, les photos seront imprimées pour réaliser une œuvre unique qui sera exposée lors du week-end anniversaire. Une permanence d accueil dédiée à ce projet est en place les mardis et mercredis après-midi. Au-delà de l aspect culturel, la formation et la sensibilisation sont au cœur du projet : des ateliers sont organisés pour prendre conscience de son territoire et du paysage qui y est associé. Prochains ateliers : 11 octobre : atelier Patrimoine mondial 18 octobre : atelier Traversées 25 octobre : atelier Conte-moi ton quartier 29 octobre : atelier Croque ton quartier 8 novembre : inauguration de l œuvre réalisée VERDIANO MARZI Mosaïste de renommée internationale et figure emblématique bagnoletaise, Verdiano Marzi tire bientôt sa révérence après plusieurs décennies passées au service de la ville et de ses habitants. Tout a commencé à Ravenne, en Italie ; c est de là qu est originaire Verdiano Marzi. Quand Béatrice, qui deviendra sa femme, lui propose de venir vivre en France, Verdiano franchit les Alpes et s installe à Bagnolet, il y aura 41 ans le 16 novembre! Après un passage aux Beaux-Arts, dès 1975, la ville lui propose d animer un atelier de mosaïque pour les enfants des centres de loisirs. Devant le succès de l atelier, l activité se développe très rapidement auprès d un public d adultes. «Ces ateliers m ont permis de tisser des liens avec la population ; cela a été un vecteur d intégration exceptionnel. J apportais la technique artistique et les Bagnoletais m apportaient une richesse humaine et intellectuelle, grâce à cela les étapes de mon intégration ont été plus simples.» Depuis presque un demi-siècle, Verdiano nourrit ce lien d amitié profonde avec sa ville : «Quand on entend parler du 9-3, on imagine des flaques de sang aux coins des rues. En fait, il y a beaucoup d humanisme et d amour ici, à Bagnolet. C est une ville qu on n arrête jamais de découvrir, avec un potentiel énorme! C est un creuset d artistes et d intelligences. Ici, beaucoup de celles et ceux qui travaillent en silence, m ont donné de belles leçons de vie. Bagnolet, c est une ville village, humaine et emplie d émotions.» Si le moment le plus marquant de sa vie reste la naissance de ses deux fils, Verdiano n oublie pas ce qui l a touché tout au long de son aventure bagnoletaise : «Je revois encore aujourd hui bien des enfants de mes premiers ateliers à Toffoletti ; trente années ont passé mais que de souvenirs émouvants et vivaces! Comme ce jour où l on a gagné un prix départemental pour une affiche sur les droits des enfants ; nous étions fiers, ça valait la peine de passer des nuits entières à travailler sans compter ses heures pour le plus grand plaisir de tous.» Verdiano Marzi n est pas prêt de cesser de pratiquer son art. «J espère mourir un instrument à la main en faisant de la mosaïque jusqu à mon dernier souffle.» Le plus tard sera le mieux! En attendant, la municipalité rendra hommage à ce créateur exceptionnel, en inaugurant le 19 novembre une exposition de mosaïques réalisées par ses élèves. «C est un bel hommage de voir le travail des élèves exposé ; il y avait une véritable alchimie entre nous et nous nous sommes beaucoup apporté mutuellement.» Exposition au Château de l Étang du 19 novembre au 11 décembre Vernissage : jeudi 19 novembre.

16 le samovar Festival : Clowns, Burlesques et Excentriques DU 22 AU 26 OCTOBRE 13ème édition : L ESPAGNE Leandre Leo Bassi Tortell Poltrona Escarlata Circus... 13e édition du festival Clowns, Burlesques et Excentriques du Samovar ; des rendez-vous pour tous les goûts! Cours public - Samedi 25 octobre à 20h À partir de 12 ans (durée : 1h20 + discussion) Tarif unique : 5 Au parc du Château de l Étang : Atelier Clown Vendredi 24 octobre à 10h ans (durée : 45mn) 15 (atelier + spectacle) - Réservation indispensable Alpha Bête - Dimanche 26 octobre à 15h30 à partir de 6 ans (durée : 45mn) 15 (atelier + spectacle) 5 (spectacle seul) Cirque s lex n sueur Samedi 25 octobre à 15h30 Trio clownesque / tout public (durée : 50mn) Entré libre Laia Cocoi Au Cin Hoche : Le Cirque de Charlie Chaplin - Mercredi 22 octobre à 20h Tarifs et réservations : du 23 septembre au 26 octobre 2014 lutherie urbaine Création : Quasinemo Land LE 15 OCTOBRE À 15H ET LE 16 OCTOBRE À 20H Musique, conte et images animées D après une idée de Mico Nissim, avec Muriel Bloch, Olivier Marquézy et Mico Nissim. Pianocktail réalisé par Benoît Poulain. Crédit photo : Erwan Ferrieu Le jeune martien Quasinemo (Presque Personne), aux commandes d un instrument fou, le Pianocktail, se retrouve parachuté après un terrible cataclysme spatio-temporel sur les terres du Val d Europe. Nous sommes en 2345 Et l empire Disney chancelle. Tout public dès 7 ans - Tarifs : 8 / 5 L échangeur Concert : Surnatural Orchestra DU VENDREDI 31 OCTOBRE AU 2 NOVEMBRE Une création mélangeant à la fois musique, danse, théâtre et arts visuels. Avec le quatuor Béla, une rencontre avec Albert Marcoeur, des petites formes musicales le WE et des amis invités! Crédit photo : Camille Sauvage Vendredi 31 à 20h Samedi 1er à 15h Dimanche 2 à 14h Journée + concert du soir : 30 soutien, 20 tarif normal, 15 réduit. Journée seule (sans le concert du soir) : 15 soutien, 13 normal, 10 réduit. Concert du soir : 15 soutien, 13 normal, 10 réduit. Crédit photo : Joël-Peter Witkin Le colombier Théatre : Le Pavillon Suédois 17 ET 18 OCTOBRE À 20H30 ET 19 OCTOBRE À 17H Présentation des Laboratoires d Écriture Auteur : Gilles Sampieri / Avec : Hamza Ali, Lizzie Clavereau, Agnès Fin, Aurélien Guignier, Boris Laroche, Karine Lombardo, Céline Marguerie, Oussama Thiam et Walter Thompson. Pendant la fuite absurde et décadente d'un grand patron, sa femme et sa fille vont tenter d'accompagner les ex-employés dans leur révolution. Plein tarifs : 8 - Bagnoletais : 5

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

Plan détaillé du règlement intérieur

Plan détaillé du règlement intérieur Plan détaillé du règlement intérieur Présentation 1. Les fonctions de la directrice. A) Son rôle auprès des enfants B) Son rôle auprès des familles C) Son rôle auprès du personnel D) Son rôle administratif

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ

ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ 2014 2017 Sommaire P.3 Préambule P.4 1. Le Projet Éducatif Territorial : un cadre d action pour trois ans P.4 QU EST-CE

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Temps d Activités. Périscolaires. École Sainte Jeanne d Arc

Temps d Activités. Périscolaires. École Sainte Jeanne d Arc Temps d Activités Périscolaires Les rythmes scolaires Selon le décret du 24 janvier 2013, «les nouveaux rythmes scolaires ont avant tout un objectif pédagogique : mettre en place une organisation du temps

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Enfance, jeunesse, éducation et famille

Enfance, jeunesse, éducation et famille C 4 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT Enfance, jeunesse, éducation et famille Dotée de nombreuses structures d accueil de la petite enfance, la Ville propose également tout un

Plus en détail

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville.

Ville d Albertville C C A S. Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées. www.albertville. Ville d Albertville Centre communal d action sociale Services aux personnes âgées et aux personnes handicapées www.albertville.fr Sommaire Logement-foyer : la résidence des 4 Vallées p. 4 Service maintien

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes 56, place du Coudert 63116 BEAUREGARD L EVEQUE Tel : 04-73-68-02-83 Fax : 04-73-68-00-30 Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes Site internet : www.ehpad-gautier.com 1 PRESENTATION

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Guide de la rentrée 2015. Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants

Guide de la rentrée 2015. Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants Guide de la rentrée 2015 Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants Horaires 2015/2016 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 7h30 à 8h30 8h30 à 11h30 11h30 à 13h15 13h15 à 15h30

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

Réunion de Rentrée FCPE

Réunion de Rentrée FCPE 8/8 Les vacances scolaires 2009/2010 06VACANCES Fin des cours Reprise des cours Toussaint Vendredi 23 octobre 2009 Jeudi 5 novembre 2009 Noël Vendredi 18 décembre 2009 Lundi 4 janvier 2010 Hiver Vendredi

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE DE MONTERBLANC

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE DE MONTERBLANC Mairie de Monterblanc Maison de l Enfance «La Ribambelle» Lotissement Les Roseaux Rue Françoise DOLTO 56250 MONTERBLANC 02/97/45/82/14 02/97/45/84/36 accueil-periscolaire@monterblanc.fr PROJET PEDAGOGIQUE

Plus en détail

Les Rythmes scolaires

Les Rythmes scolaires Les Rythmes scolaires 1 1. C E Q U E D I T L E D É C R E T D U 2 4 J A N V I E R 2 0 1 3 2. E T A L O R S, À S TE J A M M E - S U R - S A R T H E? Ce que dit le décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 2 1.

Plus en détail

Projet Pédagogique. Année scolaire 2014/2015

Projet Pédagogique. Année scolaire 2014/2015 Projet Pédagogique Année scolaire 2014/2015 I- Locaux et horaires d ouverture : Les enfants sont accueillis dans les locaux de l Accueil de Loisirs du Marensin situé 134 impasse Castetbert à Castets. Les

Plus en détail

Projet de structure Enfance-Jeunesse Léo Lagrange 2013-2014 commune de Montmorot

Projet de structure Enfance-Jeunesse Léo Lagrange 2013-2014 commune de Montmorot Projet de structure Enfance-Jeunesse Léo Lagrange 2013-2014 commune de Montmorot Directeur : Nicolas Brochard Table des matières A- Public accueilli B- Les locaux C- Organisation D- Les parents E- Soins

Plus en détail

Accueil périscolaire. Restaurant scolaire. Temps d activités périscolaires. Accueil de loisirs sans hébergement. Salle des jeunes

Accueil périscolaire. Restaurant scolaire. Temps d activités périscolaires. Accueil de loisirs sans hébergement. Salle des jeunes ARTHUR Accueil périscolaire LUCIE Restaurant scolaire Temps d activités périscolaires RAPHAËL JADE Accueil de loisirs sans hébergement Salle des jeunes LIAN MILA YANIS LILOU Mots de bienvenue Chers parents,

Plus en détail

R E G L E M E N T 2 0 1 4 / 2 0 1 5 D E L A G A R D E R I E

R E G L E M E N T 2 0 1 4 / 2 0 1 5 D E L A G A R D E R I E Evry-Grégy-sur-Yerres R E G L E M E N T 2 0 1 4 / 2 0 1 5 D E L A G A R D E R I E Votre enfant est scolarisé à Evry-Grégy-sur-Yerres. Il peut bénéficier des prestations que vous proposent la Garderie et

Plus en détail

La Résidence et son environnement

La Résidence et son environnement Le logement-foyer «La Résidence Notre-Dame de Bon Secours» a été inauguré le 1 er mai 1985. C est dans un esprit de service et de convivialité que nous vous accueillons à «La Résidence» avec pour principale

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

MAIRIE DE MOGNEVILLE

MAIRIE DE MOGNEVILLE MAIRIE DE MOGNEVILLE ACCUEIL PERISCOLAIRE (MATIN CANTINE SOIR) REGLEMENT INTERIEUR INTRODUCTION : Afin de permettre aux parents de gérer au mieux leurs obligations professionnelles et familiales, un accueil

Plus en détail

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal

Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Pause Méridienne et Restaurant Scolaire Municipal Rue des Ecoles 37210 PARCAY-MESLAY Tel : 02 47 29 18 98 Règlement Intérieur La pause méridienne et le restaurant scolaire sont des activités gérées par

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

L enfant au cœur de notre projet

L enfant au cœur de notre projet L enfant au cœur de notre projet L arrivée d un enfant est une étape importante de votre vie. Accorder votre confiance à une tierce personne qui veillera à son épanouissement et garantira sa sécurité en

Plus en détail

La réforme des 2012-2014

La réforme des 2012-2014 La réforme des 2012-2014 Éditorial p 3 Une réforme au bénéfice des enfants p 4 La méthode nantaise : la concertation et le dialogue p 6 Les nouveaux rythmes de la rentrée 2013 p 8 Évaluation de la réforme

Plus en détail

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT)

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) Ville de BESANÇON Direction ÉDUCATION Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) La réforme des rythmes scolaires impactera la politique éducative municipale dans les domaines scolaire, périscolaire

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau

Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau eau potable et assainissement des eaux usées Editorial est le temps de la rentrée scolaire! L heure, donc, de faire un premier bilan

Plus en détail

Charte de la vie associative

Charte de la vie associative COMMUNE DE ROQUES SUR GARONNE DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE Charte de la vie associative Engagements réciproques entre la MUNICIPALITE et les ASSOCIATIONS Roquoises Sommaire : Page - Préambule 2 - Engagements

Plus en détail

Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015

Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015 Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015 Le présent règlement intérieur définit les modalités pratiques du fonctionnement des activités périscolaires

Plus en détail

Dossier de presse Réforme des rythmes scolaires : où en est Le Pouliguen?

Dossier de presse Réforme des rythmes scolaires : où en est Le Pouliguen? Dossier de presse Réforme des rythmes scolaires : où en est Le Pouliguen? Contact presse : Vanessa Plumas / Service communication Tél. 02 40 15 15 87 Mél. vplumas@mairie-lepouliguen.fr Sommaire Rappels.

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES

REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES REGLEMENT DES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRA-SCOLAIRES Année 2015 / 2016 La ville de Saulxures-lès-Nancy a mis en place des structures d'accueil : Pour les enfants de 3 à 12 ans (ou qui atteindront 3

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

Conseil d école du 24 mars 2014. Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire

Conseil d école du 24 mars 2014. Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire Conseil d école du 24 mars 2014 Présents : Les enseignantes Les représentants des parents d élèves Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire Mme Merle D.D.E.N Excusés : Mme Rolland

Plus en détail

La Mairie de Saint-Florent-le-Vieil organise, au profit des familles dont les enfants sont scolarisés sur la commune :

La Mairie de Saint-Florent-le-Vieil organise, au profit des familles dont les enfants sont scolarisés sur la commune : REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE, T.A.P et RESTAURATION SCOLAIRE Mairie de Saint-Florent-le-Vieil ARTICLE 1 : PRESENTATION ET CARACTERISTIQUES DE LA STRUCTURE La Mairie de Saint-Florent-le-Vieil

Plus en détail

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES

ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES ACCUEIL PERISCOLAIRE RUE DU PENKER 22310 PLESTIN LES GREVES PROJET PEDAGOGIQUE Mairie de Plestin-Les-Grèves téléphone : 02.96.54.10.37 courriel : gaderie.plestinlesgreves@orange.fr Benoît BILLAUD Chef

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

Règlement APE SIVOM enfance jeunesse du Canton de Cozes Mairie de Meschers

Règlement APE SIVOM enfance jeunesse du Canton de Cozes Mairie de Meschers Règlement APE SIVOM enfance jeunesse du Canton de Cozes Mairie de Meschers Sommaire 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES... 2 1.1. Objet du règlement... 2 1.2. Application du présent règlement... 2 2. MODALITÉS D

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE. JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H

ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE. JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H J.O 26.07.83 Association loi 1901 286 rue du centre ASSEMBLEE GENERALE DU RESTAURANT SCOLAIRE JEUDI 29 octobre 2015 à 20 H Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les adjoints, Mesdames les Directrices,

Plus en détail

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER

Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER Règlement intérieur de la restauration scolaire ville de TERGNIER SOMMAIRE Chapitre 1 : Inscription 3 Article 1 : Organisation de la restauration scolaire... 3 Article 2 : Fréquentation. 3 Article 3 :

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

Règlement Intérieur du Service Jeunesse. Restaurant scolaire et Accueil périscolaire

Règlement Intérieur du Service Jeunesse. Restaurant scolaire et Accueil périscolaire Règlement Intérieur du Service Jeunesse Restaurant scolaire et Accueil périscolaire PREAMBULE Le restaurant scolaire et l accueil périscolaire sont des services municipaux réservés aux enfants admis dans

Plus en détail

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans.

Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Téléchargez le guide sur www.cc-sudestuaire.fr Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands de 0 à 12 ans. Guide pratique Planète chérubins! Ensemble au service des Petits et des Grands

Plus en détail

COMPTE RENDU Réunion du 1 er avril 2015 *** Comité de suivi de la réforme des rythmes éducatifs. Présents :

COMPTE RENDU Réunion du 1 er avril 2015 *** Comité de suivi de la réforme des rythmes éducatifs. Présents : COMPTE RENDU Réunion du 1 er avril 2015 Comité de suivi de la réforme des rythmes éducatifs Présents : Anne-Marie Lemêtre, Maire adjointe aux sports Dominique Colombel, Maire adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES Maison de la Petite Enfance 29 rue David Blondel Tél : 03-26-22-13-94 RAM@chalons-en-champagne.net REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES Le présent

Plus en détail

Service Périscolaire Elémentaire

Service Périscolaire Elémentaire Service Périscolaire Elémentaire Page 1 sur 6 (Matin - Midi - T.A.P. - Temps passerelle - Soir) Article 1 - Contexte Règlement intérieur Version J 11/03/2015 indice F : 02/ 03 / 2006 indice G 02/ 03 /

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES VILLE D'HEROUVILLE SAINT CLAIR Direction Petite Enfance, Education, et Jeunesse REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES PREAMBULE : La Ville d Hérouville Saint Clair organise un accueil périscolaire

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement Ecole fondamentale Nos petits / Le Karrenberg / Les Aigrettes Commune de Watermael-Boitsfort Rue François Ruytinx, 31 1170 Bruxelles Tél : 02/ 672 72 38 Fax : 02 / 673 60 78 Mail

Plus en détail

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr RELAIS D INFORMATION JEUNESSE (RIJ) 57, rue de Meaux Tél. : 01 48 61 10 23 http://jeunesse.vaujours.fr HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 9h à 12h Lundi au vendredi : 13h30 à 18h30

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

Commune de Castelculier. Projet Educatif Territorial

Commune de Castelculier. Projet Educatif Territorial Commune de Castelculier Projet Educatif Territorial Sommaire I. PRESENTATION 1. Structure de Pilotage 2. Intervenants II. PERIMETRE ET PUBLIC DU PEDT 1. Présentation de la ville 2. Public concerné III.

Plus en détail

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires.

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. PREAMBULE Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. Il fixe auprès des usagers que sont les parents et les élèves, les modalités d utilisation

Plus en détail

Localisation. Les prestations

Localisation. Les prestations Localisation EHPAD L OREE DU PARC 131 rue de Nazareth 49100 Angers Tél. : 02 41 72 46 46 email : accueil.oreeduparc@mfam49-53.fr Pour en savoir plus Située à proximité du Parc de la Garenne et du Centre

Plus en détail

PROCES VERBAL CONSEIL D ECOLE N 2 VENDREDI 22 FEVRIER 2013

PROCES VERBAL CONSEIL D ECOLE N 2 VENDREDI 22 FEVRIER 2013 PROCES VERBAL CONSEIL D ECOLE N 2 VENDREDI 22 FEVRIER 2013 PRESENTS : Mme BILY, directrice de l école Mmes PAPIN, LEROY DIAS, GAIGNARD, QUELLARD, LARDEUX, VERGER, BLANCHARD, JULIEN, enseignantes Mmes GUERIN,

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE MAIRIE DE CARRY-LE-ROUET REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE ARTICLE 1 GENERALITE PRESENTATION GENERALE L accueil périscolaire est un service géré par la Municipalité

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique

ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014. L Office de la tranquillité publique ÉLECTIONS MUNICIPALES BORDEAUX 23 ET 30 MARS 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 10 FÉVRIER 2014 L Office de la tranquillité publique L office de la tranquillité publique Comme toute grande ville, Bordeaux

Plus en détail

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES Date limite de dépôt des dossiers : 02/05/2014 1- PREAMBULE 1-1 Contexte institutionnel de l appel à projets : La Ville de Pontarlier, dans le

Plus en détail

JOLIOT CURIE ELEMENTAIRE Le Plessis Robinson

JOLIOT CURIE ELEMENTAIRE Le Plessis Robinson École élémentaire Irène JOLIOT-CURIE 3 allée du docteur lamaze 92350 LE PLESSIS-ROBINSON 01 46 01 42 52 www.ec-joliot-curie-plessis.ac-versailles.fr CONSEIL D ECOLE Jeudi 4 juin 2015 18h30 20h30 ORGANISATION

Plus en détail

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013 Réunion d information du 4 juin 2013 1 Le philosophie du projet DES ATELIERS PÉRISCOLAIRES AUX TAP 07/06/2013 Présentation Mairie de Servon-sur-Vilaine 2 2 UN NOUVEAU CADRE LÉGAL o La loi d orientation

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Ville de VANDOEUVRE LES NANCY. Règlement intérieur des accueils périscolaires et de la restauration des écoles maternelles et élémentaires

Ville de VANDOEUVRE LES NANCY. Règlement intérieur des accueils périscolaires et de la restauration des écoles maternelles et élémentaires Ville de VANDOEUVRE LES NANCY Règlement intérieur des accueils périscolaires et de la restauration des écoles maternelles et élémentaires Les principes qui régissent la politique en direction du périscolaire

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Vous m avez élue Maire avec une large majorité en 2014 pour tourner une page.

Vous m avez élue Maire avec une large majorité en 2014 pour tourner une page. Chers Wasquehaliens, Vous m avez élue Maire avec une large majorité en 2014 pour tourner une page. Nous avons commencé par assainir les finances et éviter ainsi une mise sous tutelle. Vos impôts vont baisser

Plus en détail

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la

Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Projet pédagogique du temps périscolaire : Accueil périscolaire et NAP (Nouvelles Activités Périscolaires) de l école Maternelle et Primaire de la Commune de Sainte Maure de Touraine Année Scolaire 2015-2016

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

SENSIBILISER LES RETRAITÉS AU BÉNÉVOLAT

SENSIBILISER LES RETRAITÉS AU BÉNÉVOLAT SENSIBILISER LES RETRAITÉS AU BÉNÉVOLAT GUIDE PRATIQUE À DESTINATION DES INTERVENANTS AUPRÈS DES RETRAITÉS Valoriser et sensibiliser au bénévolat Les personnes concernées Les outils à votre disposition

Plus en détail

Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire

Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire 113-115, rue Saint Gabriel 59800 LILLE Tél : 03-20-51-90-47 www.centresocialsmp.fr contact@centresocialsmp.fr Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire Le Centre Social

Plus en détail

Service de la. Petite. Enfance. Ville de Vernier

Service de la. Petite. Enfance. Ville de Vernier Service de la Petite Enfance Ville de Vernier Préface de Thierry Apothéloz Pour Vernier, il y a 10 ans, municipaliser le secteur de la petite enfance a été une décision ambitieuse, visionnaire et un acte

Plus en détail

Je rentre en 6 ème. Conseil local FCPE du collège Victor Prouvé. Laxou. Mot du président Conseil local FCPE du collège Victor Prouvé de Laxou

Je rentre en 6 ème. Conseil local FCPE du collège Victor Prouvé. Laxou. Mot du président Conseil local FCPE du collège Victor Prouvé de Laxou Mot du président Conseil local FCPE du collège Victor Prouvé de Laxou Bientôt tu vas entrer en 6 ème, avec beaucoup de nouveautés, d abord de nouveaux camarades qui viennent des autres écoles, un nouvel

Plus en détail

Année scolaire 2015-2016

Année scolaire 2015-2016 Ecole privée Sainte Marie LA MOTHE ACHARD Circulaire de rentrée Année scolaire 2015-2016 Calendrier scolaire 2015-2016 Rentrée des enseignants Lundi 31 août 2015 Rentrée des élèves Mardi 1 er septembre

Plus en détail

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives

Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Aménagement des Rythmes Scolaires Concertation Locale Venez nous rencontrer le : Lundi 20 Janvier 2014 à 18H30 CDC Aune et Loir Questionnaire aux Associations Culturelles et Sportives Mot du Président

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 Ce règlement a été adopté par délibération du Conseil Municipal en date du 21 juillet 2014. GENERALITES L accueil périscolaire

Plus en détail

L ÉCOLE A CENT ANS EXPOSITION GALERIE M ME DE GRAFFIGNY 25 NOV. > 20 DÉC. 2015

L ÉCOLE A CENT ANS EXPOSITION GALERIE M ME DE GRAFFIGNY 25 NOV. > 20 DÉC. 2015 RENTRÉE 2015/16 L ÉCOLE A CENT ANS EXPOSITION GALERIE M ME DE GRAFFIGNY 25 NOV. > 20 DÉC. 2015 EDITO Entre inqui et impatience, la rentrée est toujours un moment clé de l année pour les enfants et les

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Inter Réseau de l Economie Sociale Angevine le 06 03 2008. Rapport d Activité

Inter Réseau de l Economie Sociale Angevine le 06 03 2008. Rapport d Activité IRESA Inter Réseau de l Economie Sociale Angevine le 06 03 2008 Mardi 8 avril 2008 Rapport d Activité Depuis son Assemblée Générale du 23 janvier 2007, l IRESA a beaucoup travaillé, s est enrichie de nouveaux

Plus en détail