Emmaus Porto - PORTUGAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Emmaus Porto - PORTUGAL"

Transcription

1 Emmaus Porto - PORTUGAL Type de structure : communauté Nombre de personnes : personnes accueillies, une vingtaine de bénévoles Année de création du groupe : 1990 Responsables : Serafim (animateur résident), Bonceição, Lourdes, Delia Référente sur la question environnementale : Delia Activités du groupe: collecte/tri/vente Année marquant le début des pratiques environnementales au sein du groupe: 2008 Porteur de l initiative environnementale dans la vie quotidienne du groupe : Delia Objet détourné : machine à laver-bar CONTEXTE Structure des bâtiments : Le groupe avait son siège dans des locaux prêtés par l Etat puis il a acheté une vieille maison au cœur de la ville qui venait de subir un incendie. Cet achat a été financé grâce aux recettes des ventes. Après la remise en état des trois étages, le bâtiment a été ouvert à la communauté en 2005 et accueille une dizaine de compagnons dont 7 sont internes (résidant sur place), 3 ou 4 externes, plus autonomes au niveau de leur logement. Au rez-de-chaussée se trouve le magasin. En 2008, une autre maison en centre ville a été achetée pour faire une extension de la communauté. En 2011, les travaux sont déjà réalisés mais ne sont pas encore payés en totalité ce qui empêche d occuper les locaux. Le rez-de-chaussée sera dédié à un centre d accueil de jour, qui proposera des services quotidiens (nourriture, boissons, laverie industrielle, ), un centre de formation bénévole (cours de langues, alphabétisation, ateliers d artisanat à partir d objets recyclés, théâtre, musique) et des tables-rondes. Un hangar est loué pour le dépôt/tri/restauration de meubles, le dépeçage et comme lieu de vente. Local loué, second lieu de vente. Seul un terrain est disponible : un petit jardin dans la «nouvelle maison». Moyen de transport utilisé par le groupe : camion/à pied Isolation (double-vitrage, toiture isolante, ) : aucune Type de chauffage (chauffage électrique, chaudière en bois, ) : chauffages électriques locataire et propriétaire Contexte particulier au groupe : les locaux sont situés en plein centre ville donc aucun terrain n est disponible pour cultiver un potager ou élever des animaux. Financièrement, les frais de travaux de la «nouvelle maison» n ont pas été totalement remboursés en 2011 donc il n est 1

2 pas possible de faire d autres investissements, d autant plus que la communauté ne reçoit aucune subvention. LE MOUVEMENT EMMAUS : UN ACTEUR HISTORIQUE DU SECTEUR ENVIRONNEMENTAL DE PART SES ACTIVITES Au commencement, les activités étaient uniquement extérieures au groupe auprès de personnes vivant dans la rue. Puis l activité de la communauté s est tournée vers la collecte, le tri et la revente de meubles, électroménagers, pièces détachées (ferrailles, ), vêtements, objets décoratifs, livres. Cette collecte se fait en grande majorité directement chez le particulier à l aide d un camion, et le reste par apport sur site. Deux compagnons travaillent la restauration de meubles et d électroménagers au quotidien. Au grès de l imagination des compagnons, des pièces de meubles usagers sont mélangés pour en fabriquer de nouveaux. Par exemple, ils ont construits un bar à partir d une vieille machine à laver. Horaire d ouverture des magasins de revente : deux lieux de vente (premier ouvert la semaine de 18 à 20h et samedi toute la journée, le second ouvert le mardi et jeudi et samedi de 15h à 19h30). Sensibilisation environnementale auprès du grand public Manifestations publiques : pour les journées mondiales de l Eau, une distribution de brochures de sensibilisation dans les lieux de vente est faite et des discussions sur un thème sont proposées suivant les orientations de l ONU (par exemple, en 2011, le thème était «eau des villes»). Une journée porte ouverte a été faite le 22 janvier

3 Une vente aux enchères de pièces d art fabriquées par des amis/clients artistes à partir d objets et matériaux récupérés a été organisée le 22 mai Cela permet non seulement de communiquer sur l activité de la communauté et ses valeurs mais aussi de collecter de l argent tout en recyclant. Une vente sur 4 jours a eu lieu en avril 2011 dans un local prêté par la mairie avec un temps consacré à l information/formation sur l activité de tri et la décroissance. Edition d une brochure de présentation de la communauté et d une publication trimestrielle Articles dans la presse écrite et télévisée surtout pour des grandes ventes à l extérieur. Site internet : Interpellation politique : participation aux réunions des intervenants municipaux sur l exclusion et la pauvreté. DES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES PORTEES AU QUOTIDIEN QUI PARTICIPENT A UN IDEAL DE VIE COMMUNAUTAIRE Déchets Eau Tri quotidien des déchets (papier, verre, carton) - difficile pour les compagnons de comprendre la portée du tri Utilisation de produits d entretien en quantité raisonnée + Economie Transports Déplacement de courte distance à pied + Economie de carburant Alimentation Alimentation locale, produits de saison à partir de dons d amis/clients Sensibilisation environnementale du groupe Sensibilisation au quotidien pour le tri des déchets. RESEAUX ET PARTENARIATS Aucun réseaux ni partenariats actuellement. 3

4 PERSPECTIVES D EVOLUTION, PROJETS ENVIRONNEMENTAUX Au niveau des activités environnementales Mettre en place des tables-rondes thématiques une à deux fois par mois sur des thèmes ouverts à tous (littérature, art, décroissance, ) pour ouvrir la communauté à la ville et créer un lieu de réflexion commune. Réorganiser des portes ouvertes à la communauté. Au niveau des pratiques environnementales Créer un atelier «artisanat» à partir d objets recyclés dans le nouveau bâtiment, qui a un double-intérêt : la réutilisation et le recyclage, et le travail sur la récupération comme vecteur de reconstruction de soi. Animé par des artistes, il permettra aussi de créer un pont entre les exclus et les non exclus. Petit jardin communautaire dans la «nouvelle maison, lieu de vie et culture d herbes aromatiques. Après-midi consacré à la lecture de «Emmaüs et l environnement : état des lieux et perspectives dans les groupes européens» en communauté pour sensibiliser les compagnons. PARTAGE D EXPERIENCE (propos recueillis auprès de Delia, une des responsables de communauté, le 07 avril 2011) Qu est ce que vous voudriez partager avec les autres groupes? «C est important de se donner le temps pour évaluer nos besoins et ceux des clients pour qu on puisse prendre les mesures au quotidien et être exemplaires d un point de vue environnemental. Il faut non seulement changer nos comportements mais aussi aller au-delà et sensibiliser autour de nous en ouvrant la communauté et en créant des ponts.» Que vous ont apporté ces activités/pratiques environnementales? «En reconstruisant, on se construit soi-même donc les bénéfices pour les compagnons et les responsabilités pour les bénévoles sont importants.» Pensez-vous qu Emmaüs a un rôle à jouer dans le domaine environnemental? «Bien sûr. On sait réutiliser/recycler et on sert d intermédiaire entre la collecte et la vente. Notre expérience montre qu il est possible de sortir de la chaîne de la surconsommation et nous devons communiquer là-dessus.» Pensez-vous qu Emmaüs a un rôle à jouer dans la mobilisation de la société sur ce sujet? «Oui. Notre expérience et nos activités quotidiennes montrent une autre réalité et prouvent qu on peut vivre autrement. Nous pouvons donc avoir un poids dans l interpellation car nous allons au-delà de simples discours et nous vivons au quotidien une alternative. C est un moyen de pression et de persuasion efficace.» 4

5 Pensez-vous qu Emmaüs a un rôle à jouer dans la sensibilisation du grand public? «Oui. Quand les clients sont dans les lieux de vente, on doit montrer les valeurs qui portent nos engagements par le biais d affiches et brochures et se montrer disponibles pour échanger sur l alternative que nous défendons. Nous l avons fait pour la Journée Mondiale de l Eau.» Quelle base commune définiriez-vous pour le Mouvement en matière environnemental? «Modifier notre quotidien petit à petit pour favoriser les gestes pour la protection de l environnement, s alimenter localement et surtout ouvrir la communauté en communiquant sur nos actions et projets.» Evolution dans la maturité des compagnons vis-à-vis de l environnement? (quels signes concrets?) «Les compagnons s approprient le tri des déchets au quotidien et proposent des matériaux à réutiliser.» 5

Emmaüs Norges-France CONTEXTE

Emmaüs Norges-France CONTEXTE Emmaüs Norges-France Nom : Communauté Emmaüs Norges Type de structure : communauté Nombre de personnes accueillies:110 compagnons Sur Norges, 11 salariés équipe encadrement, 20 contrats aidés CUI, environ

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE-

PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE- PRESENTATION DES ACTIVITES PROPOSEES - LYCEE- N phase Titres 1 questionnement Vidéo «Le lendemain de fête» 2 questionnement Vidéo «La tri Attitude» 3 Enquêtes 4 Exposition sur le thème des déchets 5 6

Plus en détail

Des ateliers pédagogiques et un projet d école

Des ateliers pédagogiques et un projet d école Des ateliers pédagogiques et un projet d école Association UniVers l'enfant Sommaire Présentation des ateliers et de l école 1. Pourquoi ce projet? 2. Les ateliers pédagogiques Les ateliers à dominante

Plus en détail

GUIDE POUR ORGANISER UNE MANIFESTATION LA VILLE EST A VOUS

GUIDE POUR ORGANISER UNE MANIFESTATION LA VILLE EST A VOUS GUIDE POUR ORGANISER UNE MANIFESTATION LA VILLE EST A VOUS "La ville est à vous" regroupe des fêtes de quartier organisées autour de la convivialité, de l intégration et du mieux vivre ensemble. Connue

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. ALSH 3/15 ans

PROJET PEDAGOGIQUE. ALSH 3/15 ans PROJET PEDAGOGIQUE ALSH 3/15 ans Horaires d ouverture : L accueil au Nelumbo s effectue de 8h15 à 18h pour les enfants venant à la journée et de 8h15 à 11h45 et de 13h30 à 18h pour les enfants venant à

Plus en détail

Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets

Montpellier Agglomération signe un accord-cadre pour la réduction des déchets signe un accord-cadre pour la réduction des déchets La Communauté d Agglomération de Montpellier assure, depuis 1991, le traitement des déchets ménagers et assimilés. Depuis plus d une quinzaine d année,

Plus en détail

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri Catalogue d animations des ambassadeurs de la prévention et du tri Nous contacter : par téléphone 05 65 73 83 23 par mail : ambassadeurdutri@agglo-grandrodez.fr Les ambassadeurs vous proposent des animations,

Plus en détail

Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 10 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE

Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 10 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 10 juin 2010 DOSSIER DE PRESSE Dispositions pour la réduction des nuisances en centre-ville Depuis près de 25

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr 05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr Bienvenue Madame, Monsieur, La Direction et le personnel vous souhaitent la bienvenue à la Résidence L Orée du Lac. Nous

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

Troc Party - Atelier de customisation de vêtements De 14h à 18h / Gratuit / Adultes Samedi mars On met l couvert!

Troc Party - Atelier de customisation de vêtements De 14h à 18h / Gratuit / Adultes Samedi mars On met l couvert! Troc Party - Atelier de customisation de vêtements Venez troquer vos vêtements et cosmétiques avec ceux des autres participants! Organisée en partenariat avec l association DREAM Habillez Moi Ethique,

Plus en détail

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne On a commencé à parler d Agenda 21 lors du sommet de la Terre de Rio en 1992. 173 Etats ont adopté un programme d «Action 21» ou «Agenda 21» pour les pays francophones.

Plus en détail

DOMOTIQUE et CONFORT. 4Ci1- Comment le contexte historique et géographique influe-t-il sur la conception?

DOMOTIQUE et CONFORT. 4Ci1- Comment le contexte historique et géographique influe-t-il sur la conception? CONNAISSANCES / Historique et géographie des solutions techniques (doc.1/3) 4EVOT-Ci1 / Associer l utilisation d un objet technique à une époque, à une région du globe. Les évolutions des objets techniques

Plus en détail

Bulletin d information

Bulletin d information info@municipalite.sainte-martine.qc.ca Novembre 2011, vol. 19, no. 8 www.municipalite.sainte-martine.qc.ca Bulletin d information Bibliothèque La lecture c est une passion! Le Salon du livre de Montréal

Plus en détail

Illustration de la politique immobilière de l EPG dans une région, celle de Plateau-Champagne (Août 2015)

Illustration de la politique immobilière de l EPG dans une région, celle de Plateau-Champagne (Août 2015) Illustration de la politique immobilière de l EPG dans une région, celle de Plateau-Champagne (Août 2015) Ce rapport explique comment la politique immobilière de l EPG est concrètement mise en œuvre dans

Plus en détail

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG

BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG BONNE PRATIQUE 36 FRANCE - ESPACE 16 STRASBOURG RÉGION Alsace MUNICIPALITÉ Strasbourg TYPE D'ACTION ESPACE 16 STRASBOURG. Mise en place d'un espace temporaire d'insertion. NIVEAU DE LA BONNE PRATIQUE éprouvée

Plus en détail

Le CPAS offre plusieurs services d aide aux personnes en difficulté comme l intervention gratuite d un tuteur Energie,

Le CPAS offre plusieurs services d aide aux personnes en difficulté comme l intervention gratuite d un tuteur Energie, Le CPAS intervient également dans le cadre de démarches de soutien aux personnes âgées à domicile, en mettant, à la disposition de ces personnes, des aides ménagères et un service de taxi social visant

Plus en détail

Votre ville accueille une arrivée d'étape

Votre ville accueille une arrivée d'étape Le projet Le 6 octobre 2013, lors de Alternatiba Bayonne ayant rassemblé plus de 12 000 personnes, Madame Hessel, épouse de Stéphane Hessel, parrain de l événement, à lu un appel à multiplier les Villages

Plus en détail

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française

LE GUIDE. Définir un projet. L appel à initiatives de la Croix-Rouge française LE GUIDE Définir un projet L appel à initiatives de la Croix-Rouge française 2 Définir un projet Un projet, c est une idée qui se transforme en réalité Monter un projet c est vouloir changer quelque chose

Plus en détail

EN TOUTES CIRCONSTANCES. Code. de la Rue. Petit manuel de savoir-vivre à l usage des habitants, piétons et automobilistes

EN TOUTES CIRCONSTANCES. Code. de la Rue. Petit manuel de savoir-vivre à l usage des habitants, piétons et automobilistes 10 conseils POUR GARDER SA VILLE PROPRE, EN TOUTES CIRCONSTANCES Le Code de la Rue Petit manuel de savoir-vivre à l usage des habitants, piétons et automobilistes La propreté, ça nous concerne tous! édito

Plus en détail

Corvée de nettoyage des berges d une rivière

Corvée de nettoyage des berges d une rivière F-9 Fiche Action Travaux d aménagements et de restauration page 1/6 Corvée de nettoyage des berges d une rivière Objectifs éducatifs 1. 2. Sensibiliser les élèves aux impacts de la pollution par les déchets

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU 1 ER CCRPA ALSACE Jeudi 11 décembre 2014 à Strasbourg

COMPTE-RENDU DU 1 ER CCRPA ALSACE Jeudi 11 décembre 2014 à Strasbourg COMPTE-RENDU DU 1 ER CCRPA ALSACE Jeudi 11 décembre 2014 à Strasbourg Les participants : 69 personnes (50 du Bas-Rhin et 19 du Haut-Rhin) 45 personnes accompagnées et 24 professionnels Introduction de

Plus en détail

Territoire concerné : Maîtrise d ouvrage : Procédures Territoriales : Contact :

Territoire concerné : Maîtrise d ouvrage : Procédures Territoriales : Contact : RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «CREATION D UNE EPICERIE SOLIDAIRE INTERCOMMUNALE» INFORMATIONS : Territoire concerné : Communauté d Agglomération du Pays Voironnais Maîtrise

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail

CASDAR Développement et transfert en Agriculture

CASDAR Développement et transfert en Agriculture Titre : Mise en place et structuration d une filière de produits agricoles de proximité pour la restauration hors domicile. GAL : Pays du Mans Région : Pays de Loire Priorité ciblée : Prise en compte des

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSITANTES MATERNELLES

REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSITANTES MATERNELLES REGLEMENT INTERIEUR DU RELAIS ASSITANTES MATERNELLES Ville de Gagnac sur Garonne 1 1 - Définition Le Relais est un service municipal gratuit. C est un lieu d information, d aide pour les parents employeurs

Plus en détail

CALENDRIER de ramassage des déchets

CALENDRIER de ramassage des déchets SECTEUR 1 Vous résidez dans le secteur 1 NE PAS DÉPOSER LES SACS OU LES BACS EN DEHORS DES JOURS DE COLLECTE. DÉPOSER LES SACS OU BACS A PARTIR DE 19H30, LA VEILLE DES JOURS DE COLLECTE. VEILLER A RESPECTER

Plus en détail

dossier rennes de papier 58 Place Publique mars-avril 2014

dossier rennes de papier 58 Place Publique mars-avril 2014 dossier rennes de papier 58 Place Publique mars-avril 2014 rennes de papier dossier RECYCLAGE La Feuille d érable redonne vie au papier Résumé > Née il y a trente ans, l association rennaise de collecte

Plus en détail

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE En France, plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés tout au

Plus en détail

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE

MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE MÉMOIRE TABLE DE PATRIMOINE-HISTOIRE La table de patrimoine-histoire est heureuse de participer à cette réflexion dans le cadre de l élaboration d une vision de la Ville de Québec en soutien aux professionnels

Plus en détail

CONTEXTE. Communauté Emmaüs Genève - SUISSE. Type de structure : communauté d accueil et de vie.

CONTEXTE. Communauté Emmaüs Genève - SUISSE. Type de structure : communauté d accueil et de vie. Communauté Emmaüs Genève - SUISSE Type de structure : communauté d accueil et de vie. Nombre de personnes : environ 60 personnes, dont 31 compagnons (2 à la retraite), 9 compagnes, 8 bénévoles, 12 salariés

Plus en détail

CONGRÈS ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU QUÉBEC PLAN DE COMMANDITES ET PARTENARIATS

CONGRÈS ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU QUÉBEC PLAN DE COMMANDITES ET PARTENARIATS CONGRÈS ANNUEL DE L ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU QUÉBEC PLAN DE COMMANDITES ET PARTENARIATS PRÉSENTATION L Association des architectes paysagistes du Québec (AAPQ) tient son Congrès annuel

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

Association Filactions. 6, rue des Fantasques 69001 Lyon 04.78.30.63.50/06.99.15.32.87 filactions@gmail.com - www.filactions.org

Association Filactions. 6, rue des Fantasques 69001 Lyon 04.78.30.63.50/06.99.15.32.87 filactions@gmail.com - www.filactions.org Association Filactions 6, rue des Fantasques 69001 Lyon 04.78.30.63.50/06.99.15.32.87 filactions@gmail.com - www.filactions.org Filactions? Association créée en 2005 avec comme objet la lutte contre les

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Catalogue de formations 2016

Catalogue de formations 2016 Quand on travaille pour demain et pour l incertain on agit avec raison (Blaise Pascal) PRO - CONSEIL 3 Consultant formateur Nos compétences Analyse de votre budget Comprendre le budget de la commune Prospective

Plus en détail

COMMENT ORGANISER UN EVENEMENT

COMMENT ORGANISER UN EVENEMENT COMMENT ORGANISER UN EVENEMENT Evènementiel Nicolas ASTRUC nicolas.astruc@basketly.com Organiser une manifestation nécessite une mise en place méthodique. Plusieurs points sont à respecter scrupuleusement

Plus en détail

RÉsidence Cercle Carré 36, rue Queen, Montréal (QC) H3C 2N5 www.cerclecarre.coop/residence residence@cerclecarre.coop CERCLE CARRÉ.

RÉsidence Cercle Carré 36, rue Queen, Montréal (QC) H3C 2N5 www.cerclecarre.coop/residence residence@cerclecarre.coop CERCLE CARRÉ. RÉsidence Cercle Carré 36, rue Queen, Montréal (QC) H3C 2N5 www.cerclecarre.coop/residence CERCLE CARRÉ ésidence artiste La résidence d artiste de Cercle Carré Ouverts sur notre quartier et notre ville,

Plus en détail

Les petites lanternes magiques

Les petites lanternes magiques FESTIVAL DU FILM D ANIMATION SCOLAIRE Les petites lanternes magiques Juin 2008, Tournefeuille, cinéma Utopia Le G.R.A.P.E & La Menagerie Pour la troisième édition du Festival Les Petites Lanternes Magiques,

Plus en détail

Programme informatique et multimédia de janvier à mars 2013

Programme informatique et multimédia de janvier à mars 2013 L O.I.P.A est une association de loi 1901, qui propose des activités de loisirs aux retraités Isséens ainsi qu un service de bénévolat à domicile. L un de ses objectifs est de sensibiliser et d initier

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Axe 2 : Accompagner l émergence d activités nouvelles, soutenir le développement de projets : Appel à projets 2015 «entreprendre autrement»

Plus en détail

Projet maternelle Michelet Villenave d ornon 2013-2014

Projet maternelle Michelet Villenave d ornon 2013-2014 Projet maternelle Michelet Villenave d ornon 2013-2014 Nom de l école Maternelle Jules Michelet Adresse postale 18 rue Jules Michelet 33140 Villenave d Ornon Courriel École : ce.0330316p Enseignant : ypercher@dbmail.com

Plus en détail

CONTEXTE. Communauté de Fribourg - SUISSE

CONTEXTE. Communauté de Fribourg - SUISSE Communauté de Fribourg - SUISSE Type de structure : communauté d accueil Nombre de personnes : 18 compagnons hommes, 3 adjoints, 1 vendeuse et 1 responsable Année de création du groupe : 1985 (après 3

Plus en détail

«Les déchets dans notre école»

«Les déchets dans notre école» «Les déchets dans notre école» Projet d établissement réalisé par les enseignants de l école de Gai-Logis avec la collaboration du Réseau-écoles de sensibilisation à la gestion des déchets. Avec le soutien

Plus en détail

Numéro 6 11 Janvier 2007

Numéro 6 11 Janvier 2007 Numéro 6 11 Janvier 2007 MOT DE LA PRESIDENTE Chers adhérents, chers amis, Qu il me soit permis avant toute chose, en mon nom ainsi qu au nom de tous les membres du bureau de vous souhaiter à toutes et

Plus en détail

Innovez surement et efficacement!

Innovez surement et efficacement! Innovez surement et efficacement! Accompagnement proposé par le cabinet ID2E ; janvier 2015 www.id2e-conseil.fr Olivier Contant contact@id2e-conseil.fr 06 03 25 19 90 Nouveau produit ou service, nouveau

Plus en détail

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

CRÉDIT POUR LA RÉALISATION DES TRAVAUX DE RÉAMÉNAGEMENT DANS LA MAISON DE QUARTIER DES AVANCHETS

CRÉDIT POUR LA RÉALISATION DES TRAVAUX DE RÉAMÉNAGEMENT DANS LA MAISON DE QUARTIER DES AVANCHETS DA 531 14.09 CRÉDIT POUR LA RÉALISATION DES TRAVAUX DE RÉAMÉNAGEMENT DANS LA MAISON DE QUARTIER DES AVANCHETS Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, Le Centre de loisirs des Avanchets a été

Plus en détail

CLUB DE DEFENSE DES ANIMAUX PARIS 12 DOSSIER DE PRESSE

CLUB DE DEFENSE DES ANIMAUX PARIS 12 DOSSIER DE PRESSE Siège social : Maison des Associations du 12 ème CDA (Boîte n 11) 181 avenue Daumesnil 75012 Paris Tél. : 01 43 40 51 58 Mail : contact@cda-paris12.com Web : www.cda-paris12.com DOSSIER DE PRESSE Déjà

Plus en détail

Pacte. Jardin. pour le. Agir pour plus de jardins dans la vie

Pacte. Jardin. pour le. Agir pour plus de jardins dans la vie Pacte pour le Jardin Agir pour plus de jardins dans la vie A l origine, un fort désir de jardin exprimé par les Français Lancé fin 2010, un sondage exclusif réalisé par Harris interactive* a pu mettre

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

Partageons. nos. talents

Partageons. nos. talents Partageons nos talents 1 La Sauvegarde du Nord Le mot de... Louis Gallois Depuis 1957, la Sauvegarde du Nord accueille et accompagne des enfants, des adolescents, des jeunes en difficultés psychiques,

Plus en détail

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010 Centre Formation Acteurs Locaux Modèles de coopération publique - privée pour la gestion des déchets urbains --- Martin Yelkouni Université Senghor d Alexandrie Louis-Edouard Pouget Grand Lyon Ouagadougou

Plus en détail

La Réduction des Risques en pharmacie dans le Gard

La Réduction des Risques en pharmacie dans le Gard La Réduction des Risques en pharmacie dans le Gard Le Gard c est ici La population du Gard est estimée à plus de 700 000 hab. 1/3 de ceux-ci sur les 7 communes de plus de 10 000 hab. les 2/3 restants sur

Plus en détail

Ce guide a pour but de vous présenter les 3 grandes étapes de contacts que vous aurez avec vos locataires si vous vous chargez de les accueillir :

Ce guide a pour but de vous présenter les 3 grandes étapes de contacts que vous aurez avec vos locataires si vous vous chargez de les accueillir : Cher hôte, Ce guide a pour but de vous présenter les 3 grandes étapes de contacts que vous aurez avec vos locataires si vous vous chargez de les accueillir : 1. Préparer l accueil de vos locataires 2.

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE

PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE MUSIQUES EN STOCK MUSIQUES EN STOCK 2016 DU 29 JUIN AU 2 JUILLET 2016 - CLUSES (74) PROJET «LA GAMINERIE» APPEL À PROJET ARTISTIQUE PRÉSENTATION DU MUSIQUES EN STOCK Musiques en Stock : un festival atypique

Plus en détail

LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT

LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT Lancer un projet Les bonnes questions à se poser : - Quoi? : quel type d événement? - Pourquoi? : quels objectifs? quels résultats attendus? - Pour qui? :

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail

Programme informatique et multimédia d avril à juin 2013

Programme informatique et multimédia d avril à juin 2013 L O.I.P.A est une association de loi 1901, qui propose des activités de loisirs aux retraités Isséens ainsi qu un service de bénévolat à domicile. L un de ses objectifs est de sensibiliser et d initier

Plus en détail

Restitution des deux ateliers de travail.

Restitution des deux ateliers de travail. Restitution des deux ateliers de travail. Animés par Nicolas Camphuis, directeur du CEPRI et Louis Hubert, directeur de la stratégie territoriale Agence de l eau Seine-Normandie. Nicolas Camphuis : Il

Plus en détail

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de

SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE. Avis commun des Conseils de village de Conseils de Village Commune de Bouchemaine Janvier 2012 SAISINE SPECIFIQUE N 7 : COMMERCES ET SERVICES DE PROXIMITE Avis commun des Conseils de village de Pruniers Val de Maine, Le Bourg, La Pointe, Campagne

Plus en détail

Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu. Le mot de la présidente

Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu. Le mot de la présidente Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu n 2 Le mot de la présidente Le 30 juin 2014 Sommaire Le mot de la présidente 1 Classes 2014-2015 1 Dérogation scolaire 1 Événements à venir 1 Nouveaux

Plus en détail

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager

50 ans. Maisons Paysannes de France. 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager Maisons Paysannes de France Patrimoine rural 50 ans au service de la sauvegarde du patrimoine bâti et paysager LE CINQUANTENAIRE 3 concours 1 exposition 1 ouvrage + + + 8 passage des deux sœurs, 75009

Plus en détail

www.artizart.fr 04 90 49 82 03 contact@artizart.fr

www.artizart.fr 04 90 49 82 03 contact@artizart.fr www.artizart.fr 04 90 49 82 03 contact@artizart.fr Présentation Afin de soutenir la création et promouvoir la création artisanale et artistique auprès du public, le réseau Rue des créateurs et la société

Plus en détail

2 au 11 novembre 2012. Campagne d appel à la générosité publique

2 au 11 novembre 2012. Campagne d appel à la générosité publique 2 au 11 novembre 2012 Campagne d appel à la générosité publique L Œuvre Nationale du Bleuet de France Aidons ceux qui restent! www.bleuetdefrance.fr 01.49.55.75.41 SD 11.11.indd 2 16/10/2012 09:58:48 L

Plus en détail

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme Ecologie des déchet chets Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme Galilée médita cette pensée en 1588. Quatre siècles plus tard, cette notion de recyclage est au centre des préoccupations

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

Les séances du club ont lieu une fois par mois pendant une heure, soit le mardi avec 18 élèves soit le mercredi avec 7 élèves.

Les séances du club ont lieu une fois par mois pendant une heure, soit le mardi avec 18 élèves soit le mercredi avec 7 élèves. Le club DD du collège Marx Dormoy, Paris 18 ème Introduction : Madame Eichholtzer et Madame Laborie ont proposé en septembre 2015 d ouvrir un club Développement Durable et nous sommes 25 élèves volontaires

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT LYCEE POLYVALENT DE TAAONE PIRAE

PROJET D ETABLISSEMENT LYCEE POLYVALENT DE TAAONE PIRAE PROJET D ETABLISSEMENT 2014 2018 LYCEE POLYVALENT DE TAAONE PIRAE Rappel: LES GRANDES ORIENTATIONS DE NOTRE SYSTEME EDUCATIF «L école en Polynésie se doit d être ambitieuse et exigeante pour se mettre

Plus en détail

FICHE BILAN DU. 29 mai 2014. Action organisée par

FICHE BILAN DU. 29 mai 2014. Action organisée par FICHE BILAN DU 29 mai 2014 Action organisée par Intitulé du projet Clean Up Day ** - Journée solidaire de nettoyage des berges du Canal Saint-Martin ** Le concept de Clean Up Day proposé par la maison

Plus en détail

POPMIND 2014 : http://www.pop- mind.eu/index.php/fr/

POPMIND 2014 : http://www.pop- mind.eu/index.php/fr/ Plus que jamais, en ce terrible début d année 2015, nous apparaît la nécessité de partager nos valeurs, de les questionner à l aulne de nos métiers, de ce que représente le fait d être aujourd hui un professionnel

Plus en détail

Mettre en place le compostage en habitat collectif

Mettre en place le compostage en habitat collectif Mettre en place le compostage en habitat collectif Programme local de prévention des déchets de la CALB 2011-2015 Contexte : 30% de nos poubelles ménagères sont des déchets fermentescibles. En pratiquant

Plus en détail

Foire aux questions. 1) À qui dois-je faire appel si un secteur de l'arrondissement manque d hygiène?

Foire aux questions. 1) À qui dois-je faire appel si un secteur de l'arrondissement manque d hygiène? Foire aux questions Afin de vous aider à trouver plus rapidement les informations que vous cherchez, nous avons élaboré ce document avec les questions les plus fréquemment posées. Dans le cas contraire,

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

3 ème Forum des habitants

3 ème Forum des habitants 3 ème Forum des habitants Mardi 12 novembre 2013 20h00 à la Ferme du Désert Synthèse de la séance Intervenants M. Oscar Tosato, municipal M. Laurent Chenu, Conservateur Cantonal des Monuments et Sites

Plus en détail

PROJET. Organisation d un «Kino Kabaret» à Liège OBJET : Demande de soutien à Smart dans la mise en place de ce projet.

PROJET. Organisation d un «Kino Kabaret» à Liège OBJET : Demande de soutien à Smart dans la mise en place de ce projet. Exemple 1: DOSSIER DE PRESENTATION PROJET Organisation d un «Kino Kabaret» à Liège OBJET : Demande de soutien à Smart dans la mise en place de ce projet. Demandeur : Instants Productions asbl 10 rue des

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Il s agit donc de favoriser l amélioration globale de la qualité visant les trois priorités suivantes :

Il s agit donc de favoriser l amélioration globale de la qualité visant les trois priorités suivantes : Schéma régional de développement touristique 2012-2016 AIDE AUX INVESTISSEMENTS SPECIFIQUES POUR LES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES A STATUT PRIVE NON ASSOCIATIF Objectif Les hébergements constituent un élément

Plus en détail

Présentation des 500 Emplois Saisonniers de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d Azur

Présentation des 500 Emplois Saisonniers de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d Azur Présentation des 500 Emplois Saisonniers de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d Azur Photo Ville de Nice Jeudi 24 mai 2012 à 11 heures Villa Masséna Nice 35 promenade des Anglais 1 SOMMAIRE

Plus en détail

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif

COMMUNE DE LA PLANCHE. RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif COMMUNE DE LA PLANCHE RAPPORT ANNUEL 2008 Du Service Public D Assainissement Non Collectif SPANC Commune de La Planche 1 Place de la Mairie 44140 LA PLANCHE Téléphone : 02.40.31.92.76 Fax : 02.40.31.98.20

Plus en détail

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010 GENDA 21 Boulazac Comité de Pilotage Mardi 16 novembre 2010 SOMMAIRE Du pré-diagnostic au diagnostic partagé La méthodologie du diagnostic partagé Les résultats du diagnostic partagé Perspectives Le défi

Plus en détail

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul

Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul Colloque sur les initiatives locales de développement territorial durable Jean Fortin, maire de Ville de Baie-Saint-Paul 1 Plan de la présentation 1. Origine de la démarche 2. Méthodologie 3. La concrétisation

Plus en détail

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE

DE LA PIERRE À L'ÉDIFICE 169 Trois façons de voir, de comprendre et de présenter un même sujet, par le multimédia Projet de l'atelier informatique du collège Arche du Lude à Joué-lès-Tours Contexte L Atelier est né de la volonté

Plus en détail

Contexte. Contact presse : Eléonore CREN, tel :03 27 53 01 39, mail : eleonore.cren@adus.fr

Contexte. Contact presse : Eléonore CREN, tel :03 27 53 01 39, mail : eleonore.cren@adus.fr DOSSIER DE PRESSE Procédure d audits énergétiques et environnementaux, première étape d un Plan d actions pour le développement de la filière éco-construction Contexte En Novembre 2008, le syndicat mixte

Plus en détail

L épicerie culturelle en Beaujolais

L épicerie culturelle en Beaujolais Propose L épicerie culturelle en Beaujolais Pour une éducation populaire de proximité. «L artiste est un artisan de la vie en commun» (Jean Bojko) 1 Concevoir la culture comme une nourriture de l esprit

Plus en détail

SOUTENEZ NOUS! Pour le Projet dépollution

SOUTENEZ NOUS! Pour le Projet dépollution SOUTENEZ NOUS! Pour le Projet dépollution SOMAIRE - Le projet dépollution, qu est-ce que c est? - Les actions 2015 de l association o La journée dépollution o La journée des associations o Le rallye Nord

Plus en détail

Land Art au cœur des Méditerranées Eté 2013

Land Art au cœur des Méditerranées Eté 2013 Land Art au cœur des Méditerranées Eté 2013 Cet appel à projets vise à la production d œuvres artistiques sur le site du Domaine du Rayol. Les artistes sont invités à souligner et transcender ces paysages

Plus en détail

JARDIN BIO PARTICIPATIF

JARDIN BIO PARTICIPATIF Les étudiants de la Cité Universitaire, le CLOUS de Perpignan et l association Energie Citoyenne présentent le JARDIN BIO PARTICIPATIF SUR LA CITE UNIVERSITAIRE DE PERPIGNAN 1 Origine du Projet Manger

Plus en détail

Aménagement des Rythmes de Vie de l Enfant

Aménagement des Rythmes de Vie de l Enfant Aménagement des Rythmes de Vie de l Enfant Préparation de la Rentrée 2014 Conseil Participatif 10 Avril 2014 1 Sommaire Rappel des pistes de réflexion Résultat de l étude de faisabilité Rappel des valeurs

Plus en détail

SYNTHESE DES 5 RÉUNIONS PUBLIQUES RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

SYNTHESE DES 5 RÉUNIONS PUBLIQUES RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES SYNTHESE DES 5 RÉUNIONS PUBLIQUES RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES 1- COHABITATION AU SEIN DES LOCAUX ET LA CO-UTILISATION DES MATERIELS Lundi 23 Septembre 2013, Mairie de Berck 2- MODALITES DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Simplifiez et suivez la gestion de vos déchets LE PACK CLE EN MAIN. www.greenwishes.fr - 01.83.62.05.53 - contact@greenwishes.fr

Simplifiez et suivez la gestion de vos déchets LE PACK CLE EN MAIN. www.greenwishes.fr - 01.83.62.05.53 - contact@greenwishes.fr Simplifiez et suivez la gestion de vos déchets LE PACK CLE EN MAIN www.greenwishes.fr - 01.83.62.05.53 - contact@greenwishes.fr Greenwishes collecte et recycle les déchets de bureau Qui sommes-nous? Start

Plus en détail

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Il n y a pas de petits gestes, si nous sommes 125 000 à les faire! PRÉAMBULE "La prévention de la production de déchets est l

Plus en détail

L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public

L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Direction Commerce-Tourisme L accessibilité pour tous dans les Etablissements Recevant du Public Réunion d information Lundi 25 juin 2012 - Meaux Programme La réglementation accessibilité La notion d accessibilité

Plus en détail

TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement

TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement dossier de presse Janvier 2014 TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement Terre & Baie Habitat,

Plus en détail

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés.

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés. Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Plan d action 2014-2016 Vivre, s unir et s épanouir Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Légende minime : - 3 000 $ moyen : 3 000 $ à 20 000 $ considérable

Plus en détail

Un jardin communautaire à Delémont

Un jardin communautaire à Delémont Un jardin communautaire à Delémont Sommaire De la graine... p. 3 Qu'est-ce qu'un jardin communautaire? p.4...a l'éclosion d'une fleur p5 Un jardin communautaire à Delémont. Les besoins spécifiques. Instigatrice

Plus en détail