Lesprogronmes: StEtistique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lesprogronmes: StEtistique"

Transcription

1 Lesprogronmes: StEtistique Secon ' intervslle f luctusfion îerminaf es Premiàres échantitrlonnoge. intervalle. intervolle a f luctustion binotn[al f IucTustion asyrnptotique prise drâcision prise da décision prise dédsion a a nrise décision 'parfir intervalf d' un inferval/e e ' bartird'un flucfwfion f luctuation asyt'npfofique égalité ux prûpnrfions binomiale astirnution ' intervalle confiance e On utilise I'intervalle fluctuation lorsque: Population Echantillon La proportionp est connueou supposée (on a une valeur Tailleruconnue Fréquencefiinconnue Lintervalle fluctuation estutilisé pour une prise décision On utilise l'intervalle confiancelorsque : Population Échantillon On ne connaît pas la proportion p Taille n connue Fréquencp/,connue Lintervalle confianceestutilisé pour une estimation

2 ffic*"ae&'?**!!onna$6r msâ*matiæn l- hlrod*çtign" f#i Onconnaîtla proportionp sboulesbleues On ne connaîtpasla proportionsboulesbleues IffI âtr$ On procè à stiragessuccessifs avecremise n boules. Onobserve la fréquence d,apparition d,uneboulebleue. Cettefréquence observée appartient (engénératlà un < intervalle fluctuation> d e c e n t r ep d o n t l a l o n g u e u d r i m i n u ea v e cn. Quandutilise-t-onun a intervatle fluctuation>? i:r*.-.. il*- t..-'- :, - - "--*"',.'' i tu, " i$i â#i * * }; On procè à stiragessuccessifs avecremise n boules. Onvaessayer d'estimerla proportion p sboulesbleues. Cetteestimation sefait au moyend,un < intervalle confiance > associé à un coefficient, appeléniveau confiance, attribuéà l,estimation ;ffi ffff Ë$l Quandutilise-t-onun a intervalle confianced? iffr rgr on connaîtla proportion p du caractère ou on fait unehypothèse surla valeur cetté on, on parle prise décision i#i f$i On ignorela valeur la proportion p présence du caractère On neformulepasd $ff1 saufmentioncontraire,la taille l'échantillonn et la proportionp du caractèreétudiédansla populationvérifient: n)30, npà5 et n(l-p)à5 Il,Fç.ha,ntlJlqnnaæ lll Intervnlle flurtuation asymptotique Dansce paragraphe, on supposeque la proportionp du caractèreest connue Exemple: On disposed'uneurnecontenantun grandnombre boules bleueset rouges. La proportion boulesbleuescontenues dansi'urneestp = 0.6. voici lesfréquences obtenues par simulation: 20 échantillons taille 100 on constate quecesfréquences fluctuent.c'est la fluctuationd,échantillonnage. En utilisantle programme secon,on obtienti'intervalle fluctuation à 95 % 1r I - 1 LP.,lnt,*,nl= 10,5;0,71 Il y en a 19échantillons sur20 soit95%. p.1

3 Pour la terminale, on va utiliser un intervalle plus précis : Définition : L'intervalle est a intervalle fluctuation asymptotique au seuil 95 Yo. Pour I'exemple, on a : Loo - [0,504;0,696] N"t"6 F, la variable aléatoire qui à tout échantillon taille n associe la fréquence d'un caractère. F, prend ses valeurs dans 1, avec une ilité qui s'approche 0,95 quand n vient It"2 Frise déeisiçn Dans ce paragraphe, la proportion du caractère étudié n'est pas connue mais on la suppose égale à p. La prise décision consiste à valir ou invalir I'hy'pothèse faite sur la proportion p prise décision : On note / la fréquence du caractère érudié dans un échantillon taille n. Hypothèse: < La proportion ce caractère dans lapopulation est égale à p > Soit 1, l'intervalle fluctuation asymptotique au seuil 95 o/o f el" on accepte l'hypothèse on w rejette l'hypothèse Exemple : Deux-entreprises A et B recrutent dans un bassin d'emploi où il y a autant femmes que d'hommes, avec la contrainte du respect la parité. Dans I'entreprise A, il y a iog employés dont 43 femmes; dans l'entreprise B, il y a 2500 employés dont 1150 femmes. Ces entreprises respectent-elles laparité? Les entreprises peuvent donc être assimilées à s échantillons taille n prélevés dans une population où la fréquence ét:udiée p est égale à 0,5. Les intervalles fluctuation au niveau 0,95 sont : L,entreprise A est un échantillon taille 100 dont l'intervalle fluctuation est [0,402 ; 0,598]. L'entreprise B est un échantillon taille 2500 dont l'intervalle fluctuation est [0,48 ;0,52]. La valeur 43Yo estdans l'intervalle fluctuation pour un échantillon taille 100 alors que 460Â n'est pas dans l'intervalle fluctuation pour un échantillon taille D pour I'entreprise B, la proportion 460lo s'observe dans moins 50Â s échantillons taille 2500 prélevés au hasard dans une population où il y a autant d'hommes que femmes. On peut alors rejeter l'hypothèse que cette entreprise respecte la parité. Mais en prenant cette décision, on prend le risque se tromper, ce risque étant égal à 50Â. DPour l'entreprise A, on considère que le résultat observé est compatible avec le modèle. De ce fait, on peut accepter l'hypothèse que cette entreprise respecte la parité. Mais là aussi en prenant cette décision, on a un risque se tromper, risque inconnu dans ce cas.

4 lll", Es}inafisn Dans ce paragraphe, ra proportion du caractère p étudié n,est pas.onnu". ï:*::ffî",ffi,'l;ï::'x";',*l3,..';"îjljîtffâî,:*jflîff fréquence / observée sur un :1 échantilon taire n, onva lll.l fnt r"uâlle c*nfiance Définition, t'tnr.* Le risque est 5%. T"'i:5jj" fréquence " contlent p avec une lll.2 Ëxernpfe ilité d'au ryoins V-#',.#l 0,95. La plupart s sondages en France sont effectués auprès On obtient alors 1000 personnes. I'intervalle,- "onfiun"" V_ 0,03 iti O,ôii."" résultats s rniersondages n:tl];ffi:iî;îîtf,îâf"rtï effedués er les résutrars du premier tour l,étection I ê I - CSA - 11 avri, tfop - tz avril SOFRËS_t3avril CSA * 18 avril tpsos - 18 avril BVA- 19 avril Sondage confintiel _21 avril Résultat final Jacques CHIRAC Jean Marie LE PEN LionelJOSplN 27% t2% 79% t9% 11.,5% t7% 2A% 1,3% t8a/o 19.15% 14% 18Yo 20% t4o/o 78To t9% 1.4% 78% 78s/o 14,5% 17% x9,ggyo!6,88yo L6,78y" On va s'intéresser au sondage BVA du 19 avrjl2002. sondage BVA 19 avril Chirac Le Pen Jospin 0,19 4,14 0,18 Intervalles confiance : borne inf : 0, , , rre sup : o,22t ,t7!62278 o,2t!62278 Résultat final : p.3

5 Si les résultats du rnier sondage avaient été annoncés avec une marge d'erreur 30Â, voici le graphique qui aurait été donné : Intervalles confiance au risque 5% d'apràs l'échantillon BVA 0,23 a,21 0,19 a,17 0,15 0,13 0,11 0,09 0,07 Il apparaît que toutes les configurations l'ordre s trois premiers candidats étaient possibles. p.4

Échantillonnage et estimation

Échantillonnage et estimation Échantillonnage et estimation Dans ce chapitre, on s intéresse à un caractère dans une population donnée dont la proportion est notée. Cette proportion sera dans quelques cas connue (échantillonnage),

Plus en détail

Échantillonnage Équipe Académique Mathématiques - 2011

Échantillonnage Équipe Académique Mathématiques - 2011 Échantillonnage Équipe Académique Mathématiques - 2011 Fluctuation des échantillons Considérons une urne «de Bernoulli» (la population) contenant une proportion p de boules blanches, dont on extrait n

Plus en détail

Statistiques et estimation

Statistiques et estimation DERNIÈRE IMPRESSION LE 23 juillet 2014 à 16:35 Statistiques et estimation Table des matières 1 Intervalle de fluctuation 2 1.1 Simulation................................. 2 1.2 Définition.................................

Plus en détail

ECHANTILLONNAGE. I. Notion d échantillon. Intervalle de fluctuation

ECHANTILLONNAGE. I. Notion d échantillon. Intervalle de fluctuation sur 7 ECHANTILLONNAGE Le principe : On considère par exemple l'expérience suivante consistant à lancer plusieurs fois un dé et à noter si la face supérieure affichée est un 4 ou un autre nombre. La valeur

Plus en détail

Niveau. Situations étudiées. Type d activité. Durée. Objectifs

Niveau. Situations étudiées. Type d activité. Durée. Objectifs Fourchettes, non réponses, fausses réponses et redressements... : la cuisine mathématique des sondages Niveau Exercice 1 : 3 ème 2 nde. Exercice 2 : 3 ème 2 nde. Exercice 3 : Seconde ou première. Exercice

Plus en détail

Estimateur et Estimation Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de vie en cancérologie (EA3181) CHRU Besançon

Estimateur et Estimation Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de vie en cancérologie (EA3181) CHRU Besançon PACES - APEMK UE 4 Evaluation des méthodes d analyses appliquées aux sciences de la vie et de la santé Estimateur et Estimation Prof Franck Bonnetain Unité de méthodologie & de qualité de vie en cancérologie

Plus en détail

Chapitre 7 Tests d hypothèse (partie 1)

Chapitre 7 Tests d hypothèse (partie 1) Chapitre 7 Tests d hypothèse (partie 1) I Qu est ce qu un test statistique? La philosophie est toujours la même : déterminer des informations sur une population à partir d informations sur un échantillon

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Échantillonnage : couleur des yeux au Canada Contexte pédagogique Objectifs Obtenir un intervalle de

Plus en détail

SONDAGE DANS LA MISSION D AUDIT UNITE MONETAIRE. Fethi NEJI & Mounir GRAJA

SONDAGE DANS LA MISSION D AUDIT UNITE MONETAIRE. Fethi NEJI & Mounir GRAJA SONDAGE DANS LA MISSION D AUDIT UNITE MONETAIRE Le sondage est une sélection d'éléments que l'auditeur décide d'examiner afin de tirer, en fonction des résultats obtenus, une conclusion sur les caractéristiques

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Corrigé

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Corrigé Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 2 novembre 2 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous les candidats 5 points. Diminuer le budget de 6 % sur un an revient à multiplier par 6 =,94. Diminuer le budget

Plus en détail

Baccalauréat STL Biotechnologies juin 2014 Polynésie Correction

Baccalauréat STL Biotechnologies juin 2014 Polynésie Correction Baccalauréat STL Biotechnologies juin 014 Polynésie Correction EXERCICE 1 Les trois parties de cet exercice peuvent être traitées de manière indépendante. Les résultats seront arrondis, si nécessaire,

Plus en détail

TES/Spé TL Interrogation n 7 Nom :.. 17/05/2013 Fluctuation d échantillonnage

TES/Spé TL Interrogation n 7 Nom :.. 17/05/2013 Fluctuation d échantillonnage 17/05/013 Fluctuation d échantillonnage La proportion de naissance d enfants prématurés est de 6%. Des chercheurs suggèrent que les femmes ayant eu un travail pénible pendant leur grossesse sont plus susceptibles

Plus en détail

Estimation: intervalle de fluctuation et de confiance. Mars 2012. IREM: groupe Proba-Stat. Fluctuation. Confiance. dans les programmes comparaison

Estimation: intervalle de fluctuation et de confiance. Mars 2012. IREM: groupe Proba-Stat. Fluctuation. Confiance. dans les programmes comparaison Estimation: intervalle de fluctuation et de confiance Mars 2012 IREM: groupe Proba-Stat Estimation Term.1 Intervalle de fluctuation connu : probabilité p, taille de l échantillon n but : estimer une fréquence

Plus en détail

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie Couper en deux, encore et encore : la dichotomie I : Jeu du nombre inconnu Un élève volontaire choisit un nombre entier compris entre 0 et 56. Un autre élève cherche à deviner ce nombre, en adoptant la

Plus en détail

Chapitre VI Échantillonages et simulations

Chapitre VI Échantillonages et simulations Chapitre VI Commentaires : Récursivement, les commentaires ne sont pas à l attention des élèves.. Fluctuation d échantillonnage Définition : En statistiques, un échantillon de taille n est la liste des

Plus en détail

1/4 2/4 3/4 4/4. 10. Estimation MTH2302D. S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2016. (v1) MTH2302D: estimation 1/50

1/4 2/4 3/4 4/4. 10. Estimation MTH2302D. S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2016. (v1) MTH2302D: estimation 1/50 10. Estimation MTH2302D S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2016 (v1) MTH2302D: estimation 1/50 Plan 1. Introduction 2. Estimation ponctuelle 3. Estimation par intervalles de confiance 4. Autres

Plus en détail

2010 My Maths Space Page 1/6

2010 My Maths Space Page 1/6 A. Des statistiques aux probabilités 1. Statistiques descriptives, analyse de données. Vocabulaire des statistiques : Population : c'est l'ensemble étudié. Individu : c'est un élément de la population.

Plus en détail

2. Formalisation ... Or les variables sont indépendantes. Donc si

2. Formalisation ... Or les variables sont indépendantes. Donc si L'estimation 1. Concrètement... Dernièrement un quotidien affichait en première page : en 30 ans les françaises ont grandi de... je ne sais plus exactement, disons 7,1 cm. C'est peut-être un peu moins

Plus en détail

Tests statistiques Formation «Analyse de données RNA-seq/ChiP-seq»

Tests statistiques Formation «Analyse de données RNA-seq/ChiP-seq» Tests statistiques Formation «Analyse de données RNA-seq/ChiP-seq» Guy Perrière Pôle Rhône-Alpes de Bioinformatique 14 novembre 2012 Guy Perrière (PRABI) Tests statistiques 14 novembre 2012 1 / 40 Plan

Plus en détail

Estimation. Anita Burgun

Estimation. Anita Burgun Estimation Anita Burgun Estimation Anita Burgun Contenu du cours Sondages Mesures statistiques sur un échantillon Estimateurs Problème posé Le problème posé en statistique: On s intéresse à une population

Plus en détail

Nouveaux programmes de terminale Probabilités et statistiques

Nouveaux programmes de terminale Probabilités et statistiques Nouveaux programmes de terminale Probabilités et statistiques I. Un guide pour l'année II. La loi uniforme : une introduction III. La loi exponentielle IV. De la loi binomiale à la loi normale V. Échantillonnage

Plus en détail

Chapitre 6 TESTS STATISTIQUES

Chapitre 6 TESTS STATISTIQUES Statistique appliquée à la gestion et au marketing http://foucart.thierry.free.fr/statpc Chapitre 6 TESTS STATISTIQUES Les tests statistiques sont des méthodes de la statistique inférentielle qui, comme

Plus en détail

suit la loi centrée réduite N(0;1). La courbe de f est symétrique par rapport à la droite d'équation x =

suit la loi centrée réduite N(0;1). La courbe de f est symétrique par rapport à la droite d'équation x = T ES/L EXERCICES : LOI DE PROBABILITE A DENSITE Rappel Exercice 1 Soit X une variable aléatoire. X suit la loi normale N( ;²) lorsque Z = X suit la loi centrée réduite N(0;1). La courbe de f est symétrique

Plus en détail

Entrer par les problèmes en probabilités et en statistique. Équipe Académique Mathématiques - 2009

Entrer par les problèmes en probabilités et en statistique. Équipe Académique Mathématiques - 2009 Entrer par les problèmes en probabilités et en statistique Équipe Académique Mathématiques - 2009 Quelle valeur ajoutée peut-on espérer d une entrée par les problèmes en probabilités? Donner du sens aux

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES. Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 MATHÉMATIQUES Série S ÉPREUVE DU JEUDI 19 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont

Plus en détail

TESTS D'HYPOTHESES Etude d'un exemple

TESTS D'HYPOTHESES Etude d'un exemple TESTS D'HYPOTHESES Etude d'un exemple Un examinateur doit faire passer une épreuve type QCM à des étudiants. Ce QCM est constitué de 20 questions indépendantes. Pour chaque question, il y a trois réponses

Plus en détail

Principe d un test statistique

Principe d un test statistique Biostatistiques Principe d un test statistique Professeur Jean-Luc BOSSON PCEM2 - Année universitaire 2008/2009 Faculté de Médecine de Grenoble (UJF) - Tous droits réservés. Objectifs pédagogiques Comprendre

Plus en détail

Proposition de corrigé

Proposition de corrigé Externat Notre Dame Devoir Survéillé n 2 (1 ere ES/L) Samedi 14 décembre Durée : 3 h calculatrice autorisée - pas d échange de calculatrice ou de matériel Proposition de corrigé Dans tout ce devoir, la

Plus en détail

«Cours Statistique et logiciel R»

«Cours Statistique et logiciel R» «Cours Statistique et logiciel R» Rémy Drouilhet (1), Adeline Leclercq-Samson (1), Frédérique Letué (1), Laurence Viry (2) (1) Laboratoire Jean Kuntzmann, Dép. Probabilites et Statistique, (2) Laboratoire

Plus en détail

LOIS DE PROBABILITÉ À DENSITÉ

LOIS DE PROBABILITÉ À DENSITÉ LOIS DE PROBABILITÉ À DENSITÉ Une expérience aléatoire consiste à choisir au hasard un nombre réel X dans l'intervalle I = ]0 ; 0]. L'univers est l'intervalle I. C'est un univers infini. On ne peut pas

Plus en détail

CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Probabilités Épreuve de Bernoulli, loi de Bernoulli.

CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Probabilités Épreuve de Bernoulli, loi de Bernoulli. 1 ère - 3 Chap.9 : Loi binomiale. Échantillonnage. 1 ère - Chapitre 9 : LOI BINOMIALE. ÉCHANTILLONNAGE. Textes officiels (30 septembre 2010) : CONTENU CAPACITÉ ATTENDUE COMMENTAIRE Probabilités Épreuve

Plus en détail

Statistiques inférentielles : estimation

Statistiques inférentielles : estimation Statistiques inférentielles : estimation Table des matières I Estimation ponctuelle d un paramètre 2 I.1 Moyenne................................................ 2 I.2 Écart-type...............................................

Plus en détail

Exemples d exercices de nature pédagogique pouvant être proposés lors de l épreuve d admissibilité de mathématiques au CAPLP externe Maths-Sciences.

Exemples d exercices de nature pédagogique pouvant être proposés lors de l épreuve d admissibilité de mathématiques au CAPLP externe Maths-Sciences. Exemples d exercices de nature pédagogique pouvant être proposés lors de l épreuve d admissibilité de mathématiques au CAPLP externe Maths-Sciences. Exemple 1 Voici une situation pouvant être utilisée

Plus en détail

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée

Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Fonctions Nombre Dérivé Fonction dérivée Ce chapitre est le chapitre central de la classe de Terminale STG. Il permet (en partie) de clore ce qui avait été entamé dés le collège avec les fonctions affines

Plus en détail

geffray@math.unistra.fr Outils pour la statistique avancée Année 2015/2016 TD 1 : Bootstrap

geffray@math.unistra.fr Outils pour la statistique avancée Année 2015/2016 TD 1 : Bootstrap Université de Strasbourg Ségolen Geffray M2 - Statistique geffray@math.unistra.fr Outils pour la statistique avancée Année 2015/2016 TD 1 : Bootstrap Ces exercices seront effectués au moyen du logiciel

Plus en détail

Ch.12 : Loi binomiale

Ch.12 : Loi binomiale 4 e - programme 2007 - mathématiques ch.12 - cours Page 1 sur 5 1 RÉPÉTITION D'EXPÉRIENCES INDÉPENDANTES Lancer plusieurs fois un dé et noter les résultats successifs. Ch.12 : Loi binomiale Prélever des

Plus en détail

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 4 23 JANVIER 2013

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 4 23 JANVIER 2013 T ES/L DEVOIR SURVEILLE 4 23 JANVIER 2013 Durée : 2h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

ECGE 1224 - Statistiques en économie et gestion : TP 1

ECGE 1224 - Statistiques en économie et gestion : TP 1 ECGE 14 - Statistiques en économie et gestion : TP 1 Exercice 1 Un dé parfaitement équilibré est lancé. Soit X la variable aléatoire (v.a.) correspondant au résultat obtenu avec le dé. a) Justifer pourquoi

Plus en détail

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014 Baccalauréat Série S Métropole, juin 4 Sujet et Corrigé Stéphane PASQUET Disponible sur http://www.mathweb.fr juin 4 Exercice (5 points) - Commun à tous les candidats Partie A Dans le plan muni d un repère

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Asie 19 juin 2014

Corrigé du baccalauréat ES Asie 19 juin 2014 Corrigé du baccalauréat ES Asie 9 juin 4 EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats Proposition : fausse f (4) est le coefficient directeur de la tangente à la courbe au point C ; cette droite passe

Plus en détail

GENERALITES. - ensemble d'éléments, d'objets --------> population (N) ( population finie ou infinie )

GENERALITES. - ensemble d'éléments, d'objets --------> population (N) ( population finie ou infinie ) GENERALITES 1.1 - TERMINOLOGIE. - ensemble d'éléments, d'objets --------> population (N) ( population finie ou infinie ) - sous-ensemble ==>"échantillon" - données ==>valeurs d'un caractère( sexe, poids,

Plus en détail

Au menu. Cours 7: Classes Probabilistes. Application : Calcul de la médiane. Sous menu. Retours sur quelques algorithmes.

Au menu. Cours 7: Classes Probabilistes. Application : Calcul de la médiane. Sous menu. Retours sur quelques algorithmes. Au menu Cours 7: Classes Probabilistes Olivier Bournez bournez@lix.polytechnique.fr LIX, Ecole Polytechnique Retours sur quelques algorithmes Quelques résultats INF561 Algorithmes et Complexité 1 2 Sous

Plus en détail

DIU Infirmières de Santé au Travail - IDF. Service Central de Santé au Travail de l AP-HP PLAN DE COURS

DIU Infirmières de Santé au Travail - IDF. Service Central de Santé au Travail de l AP-HP PLAN DE COURS DIU Infirmières de Santé au Travail - IDF Faculté de Médecine Paris VII - Denis Diderot Mardi 7 juin 2016 STATISTIQUES EN SANTE AU TRAVAIL : NOTIONS ESSENTIELLES Service Central de Santé au Travail de

Plus en détail

T.P. 8 - Exercice 1 Khi-Carré d ajustement (Corrigé)

T.P. 8 - Exercice 1 Khi-Carré d ajustement (Corrigé) T.P. 8 - Exercice 1 Khi-Carré d ajustement (Corrigé) Connaissances préalables : Buts spécifiques : Outils nécessaires : Consignes générales : Distribution de fréquences, proportions. Test d ajustement.

Plus en détail

MT18 A 2012 Variables aléatoires à valeurs réelles Aleth Chevalley Loi binomiale, loi de Poisson, loi normale

MT18 A 2012 Variables aléatoires à valeurs réelles Aleth Chevalley Loi binomiale, loi de Poisson, loi normale MT8 A 0 Variables aléatoires à valeurs réelles Aleth Chevalley Loi binomiale, loi de Poisson, loi normale. Fonction de répartition.. Variable aléatoire à valeurs réelles Définition : Soit un ensemble fondamental

Plus en détail

Enquête.sba Procédure Tableaux croisés

Enquête.sba Procédure Tableaux croisés Enquête.sba Procédure Tableaux croisés Tris croisés p. 27 «Cette procédure est conçue pour le calcul et l édition massive de tableaux croisés. On obtient à partir de cette procédure des tableaux de contingence,

Plus en détail

MÉTHODE GRAPHIQUE DE CALCULS DE LA MOYENNE ET DE L'ÉCART TYPE DUNE DISTRIBUTION NORMALE TEST DE NORMALITÉ

MÉTHODE GRAPHIQUE DE CALCULS DE LA MOYENNE ET DE L'ÉCART TYPE DUNE DISTRIBUTION NORMALE TEST DE NORMALITÉ REVUE FORESTIÈRE FRANÇAISE 791 MÉTHODE GRAPHIQUE DE CALCULS DE LA MOYENNE ET DE L'ÉCART TYPE DUNE DISTRIBUTION NORMALE TEST DE NORMALITÉ r PAR R. TOMASSONE Ingénieur des Eaux et Forêts Ψ Section de la

Plus en détail

Variations des fonctions

Variations des fonctions CH2-1er S Variations des fonctions Rédacteur : Yann BANC Le mot du prof : Ce chapitre vous permet de revoir les fonctions usuelles et de découvrir de nouvelles fonctions usuelles : valeur absolue et racine

Plus en détail

La fonction logarithme népérien

La fonction logarithme népérien La fonction logarithme népérien Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières La fonction logarithme népérien 2. Définition Courbe représentative................................... 2.2

Plus en détail

CODES CORRECTEURS D'ERREURS

CODES CORRECTEURS D'ERREURS CODES CORRECTEURS D'ERREURS Marc URO TABLE DES MATIÈRES DÉTECTION ET CORRECTION D'ERREURS... 6 CAS D'UN CANAL SANS SYMBOLE D'EFFACEMENT...6 CAS D'UN CANAL AVEC SYMBOLE D'EFFACEMENT...7 GÉNÉRATION ET DÉTECTION

Plus en détail

MATHEMATIQUES BTS1 2013-2014 Corrigés des devoirs

MATHEMATIQUES BTS1 2013-2014 Corrigés des devoirs MATHEMATIQUES BTS1 2013-201 Corrigés des devoirs CC 23 /09/2013 page2 CC 18/10/2013 page DV 25/11/2013 page 6 BTS Blanc 13/12/2013 page 8 CC 07/01/201 page 12 CC 0/02/201 page 1 BTS Blanc 27/02/201 page

Plus en détail

CHRONIQUE du 6 mai 2002 Xavier Jardin LES SONDAGES SE TROMPENT-ILS?

CHRONIQUE du 6 mai 2002 Xavier Jardin LES SONDAGES SE TROMPENT-ILS? CHRONIQUE du 6 mai 2002 Xavier Jardin LES SONDAGES SE TROMPENT-ILS? Depuis quelques années, il est tenu pour évident que les sondages, autrefois infaillibles, se trompent, ne sont plus capables de fournir,

Plus en détail

Terminale S - ACP Ex1 : Partie A - Restitution organisée des connaissances Partie B : 1. a. 1. b. 1. c. 2. a. 2. b. Ex2 :

Terminale S - ACP Ex1 : Partie A - Restitution organisée des connaissances Partie B : 1. a. 1. b. 1. c. 2. a. 2. b. Ex2 : Terminale S - ACP Ex1 : Antilles Septembre 2006 Partie A - Restitution organisée des connaissances On suppose connu le résultat suivant : Si est une variable aléatoire qui suit une loi exponentielle de

Plus en détail

Estimation de la variance à l aide des poids de bootstrap Guide de l usager du programme BOOTVARF_V30.SAS (VERSION 3.0)

Estimation de la variance à l aide des poids de bootstrap Guide de l usager du programme BOOTVARF_V30.SAS (VERSION 3.0) Estimation de la variance à l aide des poids de bootstrap Guide de l usager du programme BOOTVARF_V30.SAS (VERSION 3.0) 1. Introduction Ce guide s adresse aux utilisateurs du programme SAS BOOTVARF_V30.SAS

Plus en détail

LES SONDAGES: DÉLAISSÉS PAR LES STATISTICIENS ET MALMENÉS PAR LES POLITOLOGUES

LES SONDAGES: DÉLAISSÉS PAR LES STATISTICIENS ET MALMENÉS PAR LES POLITOLOGUES Lycée LES SONDAGES: DÉLAISSÉS PAR LES STATISTICIENS ET MALMENÉS PAR LES POLITOLOGUES par Jean-Louis PIEDNOIR, inspecteur général honoraire de l Éducation nationale Les périodes préélectorales sont l occasion

Plus en détail

Mercredi 24 Juin 2015

Mercredi 24 Juin 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHÉMATIQUES Série ES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 5 MATHÉMATIQUES Série L ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve : 3 heures

Plus en détail

TUTORAT UE 4 2015-2016 Biostatistiques Séance n 5 Semaine du 19/10/2015

TUTORAT UE 4 2015-2016 Biostatistiques Séance n 5 Semaine du 19/10/2015 TUTORAT UE 4 2015-2016 Biostatistiques Séance n 5 Semaine du 19/10/2015 Tests statistiques 2 M. Molinari. Séance préparée par Cécile JOURDAN, Charlotte SILVESTRE, Brice LAVABRE, Julie DUSSAUT, Mathilde

Plus en détail

2 nde Corrigé de l évaluation n 3 de mathématiques Lundi 13 Mai 2013. Lectures graphiques (9 points) Les 2 parties sont indépendantes Partie A

2 nde Corrigé de l évaluation n 3 de mathématiques Lundi 13 Mai 2013. Lectures graphiques (9 points) Les 2 parties sont indépendantes Partie A nde Corrigé de l évaluation n 3 de mathématiques Lundi 13 Mai 013 Lectures graphiques (9 points) Les parties sont indépendantes Partie A Tous les clients d un petit restaurant ont opté pour la formule

Plus en détail

Les catholiques français et les évolutions de la société

Les catholiques français et les évolutions de la société Février 2014 Les catholiques français et les évolutions de la société Sondage réalisé par pour publié le dimanche 23 février 2014 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

PROBABILITÉS ET STATISTIQUES

PROBABILITÉS ET STATISTIQUES Classe de seconde générale et technologique PROBABILITÉS ET STATISTIQUES 1/21 Table des matières Table des matières...2 I. Introduction...3 II. III. Des statistiques aux probabilités...5 1. Statistique

Plus en détail

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015

T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015 T ES/L DEVOIR SURVEILLE 3 16 JANVIER 2015 Durée : 3h NOM : Prénom : Calculatrice autorisée «Le candidat est invité à faire figurer sur la copie toute trace de recherche, même incomplète ou non fructueuse,

Plus en détail

Théorème de Rolle et égalité des accroissements finis. Applications

Théorème de Rolle et égalité des accroissements finis. Applications 0 Théorème de Rolle et égalité des accroissements finis. Applications 0. Le théorème de Rolle sur un espace vectoriel normé Pour ce paragraphe, on se donne un espace vectoriel normé (E, ). Le théorème

Plus en détail

Statistiques. IUT Biotechnologie 2ème année. Jean-Christophe Breton Université de La Rochelle Octobre-Novembre 2008

Statistiques. IUT Biotechnologie 2ème année. Jean-Christophe Breton Université de La Rochelle Octobre-Novembre 2008 Statistiques IUT Biotechnologie 2ème année Jean-Christophe Breton Université de La Rochelle Octobre-Novembre 2008 version du 04 octobre 2008 Table des matières 1 Lois de probabilité usuelles 1 1.1 Dénombrement................................

Plus en détail

TUTORAT UE4 2010-2011 Biostatistiques Concours Blanc

TUTORAT UE4 2010-2011 Biostatistiques Concours Blanc TUTORAT UE4 2010-2011 Biostatistiques Concours Blanc Lorsque cela n est pas précisé (explicitement ou implicitement), les tests sont réalisés à 5% en bilatéral QCM n 1 : Généralités sur les probabilités

Plus en détail

Probabilités et inférence statistique (STAT-S-202) Titulaires : Catherine Dehon et Davy Paindaveine Partie 2 : Inférence statistique

Probabilités et inférence statistique (STAT-S-202) Titulaires : Catherine Dehon et Davy Paindaveine Partie 2 : Inférence statistique Probabilités et inférence statistique (STAT-S-202) Titulaires : Catherine Dehon et Davy Paindaveine Partie 2 : Inférence statistique Les exercices qui vous sont proposés sont classés de la façon suivante

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : 3 juin 2 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2. frederic.demoulin

Plus en détail

LA PROGRAMMATION LINEAIRE : ANALYSE DE SENSIBILITE

LA PROGRAMMATION LINEAIRE : ANALYSE DE SENSIBILITE LA PROGRAMMATION LINEAIRE : ANALYSE DE SENSIBILITE Nous abordons dans cette leçon la partie analyse de sensibilité de la résolution d'un problème de programmation linéaire. Il s'agit d'étudier les conséquences

Plus en détail

Université Rennes 1. Etudes marketing. janvier 2014. Bernard BRUEL pour UHB

Université Rennes 1. Etudes marketing. janvier 2014. Bernard BRUEL pour UHB Université Rennes 1 Etudes marketing janvier 2014 Bernard BRUEL pour UHB 1 Les études de type stratégique Ressources marketing Bernard BRUEL 2014 2 Les études de type opérationnel Ressources marketing

Plus en détail

Statistiques - Notes de cours - M1. Elisabeth Gassiat

Statistiques - Notes de cours - M1. Elisabeth Gassiat Statistiques - Notes de cours - M1 Elisabeth Gassiat Table des matières 1 Introduction 5 1.1 Estimation et régions de confiance...................... 5 1.2 Tests.......................................

Plus en détail

Les Français et les nouveaux partis politiques LEVEE D EMBARGO LE 7 DECEMBRE 4H00

Les Français et les nouveaux partis politiques LEVEE D EMBARGO LE 7 DECEMBRE 4H00 Décembre 2013 Les Français et les nouveaux partis politiques Sondage réalisé par pour - Diffusé le samedi 7 décembre 2013 LEVEE D EMBARGO LE 7 DECEMBRE 4H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

SÉRIES STATISTIQUES A UNE VARIABLE PARAMÈTRES DE POSITION ET DE DISPERSION

SÉRIES STATISTIQUES A UNE VARIABLE PARAMÈTRES DE POSITION ET DE DISPERSION SÉRIES STATISTIQUES A UNE VARIABLE PARAMÈTRES DE POSITION ET DE DISPERSION Eemple Le responsable d une maison de retraite a réalisé une enquête concernant les résidents de son établissement : - L activité

Plus en détail

THEORIE DU SONDAGE ALEATOIRE ET ETUDE D UN SONDAGE D OPINION AVANT LE 1ER TOUR D UNE ELECTION PRESIDENTIELLE. Martin KÖRNIG

THEORIE DU SONDAGE ALEATOIRE ET ETUDE D UN SONDAGE D OPINION AVANT LE 1ER TOUR D UNE ELECTION PRESIDENTIELLE. Martin KÖRNIG THEORIE DU SONDAGE ALEATOIRE ET ETUDE D UN SONDAGE D OPINION AVANT LE 1ER TOUR D UNE ELECTION PRESIDENTIELLE Martin KÖRNIG Résumé Après le dépouillement d un échantillon aléatoire, que sait-on sur l ensemble

Plus en détail

CONTRÔLE DE GESTION. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

CONTRÔLE DE GESTION. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif CONTRÔLE DE GESTION DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 MISE EN PLACE D OUTILS D AIDE A LA DECISION Question 1 : Rédiger une note d environ une page destinée au directeur général visant à lui

Plus en détail

1 - Probabilités et probabilités conditionnelles. PAES Faculté de Médecine P. et M. Curie V. Morice

1 - Probabilités et probabilités conditionnelles. PAES Faculté de Médecine P. et M. Curie V. Morice Probabilités et Biostatistique 1 - Probabilités et probabilités conditionnelles Evaluation ation d'un test diagnostique PAES Faculté de Médecine P. et M. Curie V. Morice Pourquoi la biostatistique : la

Plus en détail

Exercice 1 Aux quatre coins d une feuille de papier format A4, on découpe des carrés pour fabriquer une boîte : x

Exercice 1 Aux quatre coins d une feuille de papier format A4, on découpe des carrés pour fabriquer une boîte : x Exercice Aux quatre coins d une feuille de papier format A4, on découpe des carrés pour fabriquer une boîte : x A B E F H G D Le fond de la boîte est le rectangle EFGH. La feuille est au format A4, donc

Plus en détail

Schéma de Bernoulli Loi binomiale

Schéma de Bernoulli Loi binomiale Schéma de Bernoulli Loi binomiale I) Epreuve et loi de Bernoulli 1) Définition On appelle épreuve de Bernoulli de paramètre, toute expérience aléatoire admettant deux issues exactement : L une appelée

Plus en détail

Principes Pourcentage / Standard Moyenne / Standard. Tests d'hypothèse. Formation Fondamentale

Principes Pourcentage / Standard Moyenne / Standard. Tests d'hypothèse. Formation Fondamentale Tests d'hypothèse Formation Fondamentale Sommaire 1 Principes Généralités 2 Pourcentage par rapport à un standard 3 Moyenne par rapport à un standard Sommaire 1 Principes Généralités 2 Pourcentage par

Plus en détail

M2 MPRO. Optimisation dans les Graphes 2014-2015

M2 MPRO. Optimisation dans les Graphes 2014-2015 M2 MPRO Optimisation dans les Graphes 2014-2015 Programmation linéaire et problèmes d'optimisation dans les graphes 1 Problèmes d'optimisation dans les graphes : quelles méthodes pour les résoudre? Théorie

Plus en détail

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité

Corrrigé du sujet de Baccalaurat S. Pondichery 2015. Spécialité Corrrigé du sujet de Baccalaurat S Pondichery 2015 Spécialité EXERCICE 1 (4 points) commun à tous les candidats Partie A Soit f la fonction définie sur R par f(x) et la droite d équation et la droite d

Plus en détail

Contrôle commun : 4 heures

Contrôle commun : 4 heures Exercice 1 (5 points) Contrôle commun : 4 heures PARTIE A On considère la fonction f définie sur l intervalle ]0 ; + [ par f(x) = ln x + x. 1. Déterminer les limites de la fonction f en 0 et en +.. Étudier

Plus en détail

Extraits de l article à paraître : GALILÉE OU DESCARTES? ÉTUDE D UN SCÉNARIO D INTRODUCTION HISTORIQUE AU CALCUL DES PROBABILITÉS

Extraits de l article à paraître : GALILÉE OU DESCARTES? ÉTUDE D UN SCÉNARIO D INTRODUCTION HISTORIQUE AU CALCUL DES PROBABILITÉS Extraits de l article à paraître : GALILÉE OU DESCARTES? ÉTUDE D UN SCÉNARIO D INTRODUCTION HISTORIQUE AU CALCUL DES PROBABILITÉS Éric BUTZ IREM de la Réunion et lycée Lislet Geoffroy, Saint-Denis. Résumé

Plus en détail

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC

Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Lycée Fénelon Sainte-Marie Préparation Science-Po/Prépa HEC Dénombrement et probabilités Version du juillet 05 Enoncés Exercice - YouTube Sur YouTube, les vidéos sont identifiées à l aide d une chaîne

Plus en détail

CALCULS STATISTIQUES AVEC EXCEL MOYENNE et ECART TYPE

CALCULS STATISTIQUES AVEC EXCEL MOYENNE et ECART TYPE BEP date : CALCULS STATISTIQUES AVEC EXCEL MOYENNE et ECART TYPE I- Situation L'étude porte sur la masse nette, exprimée en grammes, de céréales contenue dans des paquets de céréales. Elle s effectue dans

Plus en détail

Amérique du Sud, novembre 2006

Amérique du Sud, novembre 2006 Exercice 1 ( 5 points) Commun à tous les candidats Un hôpital est composé de trois services : service de soins A, service de soins B, service de soins C. On s intéresse aux prises de sang effectuées dans

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 2016

Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 2016 Exercice 1 Commun à tous les candidats Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 216 4 points Cet exercice est un QCM (questionnaire à choix multiples). Pour chacune des quatre questions posées, une seule des

Plus en détail

3 Equations de Laplace et de Poisson

3 Equations de Laplace et de Poisson 3 Equations de Laplace et de Poisson 3. Formule d intégration par parties Soit un domaine borné à bord régulier de classe C. On note ν = ν(x) le vecteur normal extérieur au point x. Pour toutes fonctions

Plus en détail

Fonction logarithme népérien, cours de Terminale STI

Fonction logarithme népérien, cours de Terminale STI Fonction logarithme népérien, cours de Terminale STI F.Gaudon 5 juillet 010 Table des matières 1 Construction de la fonction logarithme népérien Propriétés analytiques.1 Étude de la fonction.......................................

Plus en détail

Lycée Marlioz - Aix les Bains. Bac Blanc 2012. Mathématiques - Terminale ES. 16 mai 2012

Lycée Marlioz - Aix les Bains. Bac Blanc 2012. Mathématiques - Terminale ES. 16 mai 2012 Lycée Marlioz - Aix les Bains Bac Blanc 2012 Mathématiques - Terminale E Candidats n ayant pas choisi la spécialité maths 16 mai 2012 Pour cette épreuve, la rédaction, la clarté et la précision des explications

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat STMG Centres étrangers 11 juin 2015

Corrigé du baccalauréat STMG Centres étrangers 11 juin 2015 Corrigé du baccalauréat STMG Centres étrangers 11 juin 2015 La calculatrice (conforme à la circulaire n o 99-186 du 16 novembre 1999) est autorisée. Le candidat est invité à faire figurer sur la copie

Plus en détail

Exercices de Statistique

Exercices de Statistique Université Joseph Fourier, Grenoble I Licence Sciences et Technologies e année STA30 : Méthodes Statistiques pour la Biologie Exercices de Statistique http ://ljk.imag.fr/membres/bernard.ycart/sta30/ Chaque

Plus en détail

Lois de probabilité (2/3) Anita Burgun

Lois de probabilité (2/3) Anita Burgun Lois de probabilité (2/3) Anita Burgun Contenu des cours Loi binomiale Loi de Poisson Loi hypergéométrique Loi normale Loi du chi2 Loi de Student Loi hypergéométrique La loi du tirage exhaustif Puce à

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Spécialité : BIOTECHNOLOGIES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE MATHÉMATIQUES. Spécialité : BIOTECHNOLOGIES BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 2015 Jeudi 18 juin 2015 MATHÉMATIQUES Série : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : BIOTECHNOLOGIES Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 4 Calculatrice

Plus en détail

Statistique de base avec R Partie 2 : Test d hypothèses et régression linéaire

Statistique de base avec R Partie 2 : Test d hypothèses et régression linéaire Statistique de base avec R Partie 2 : Test d hypothèses et régression linéaire Julien JACQUES Polytech Lille - Université Lille 1 Julien JACQUES (Polytech Lille) Statistiques de base 1 / 48 Plan 1 Tests

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat ES Pondichéry 16 avril 2015

Corrigé du baccalauréat ES Pondichéry 16 avril 2015 Corrigé du baccalauréat ES Pondichéry 16 avril 2015 Exercice 1 Commun à tous les candidats 5 points Partie A On appelle B l événement «la batterie est défectueuse» ; l événement «le disque dur est défectueux».

Plus en détail

JF N 111202 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 111202 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 111202 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour La préférence entre le droit au mariage et le droit à une union civile pour les couples homosexuels Résultats

Plus en détail

Inde, avril 2014, exercice 1

Inde, avril 2014, exercice 1 Sujet 1 Inde, avril 2014, exercice 1 4 points Dans cet exercice, sauf indication contraire, les résultats seront arrondis au centième. 1 La durée de vie, exprimée en années, d un moteur pour automatiser

Plus en détail

Activité 1 : échantillonnage

Activité 1 : échantillonnage Activité échantillonnage, intervalle de fluctuation, prise de décision (à partir d un même thème) Les trois activités qui suivent s inspirent du document «ressources pour la classe de première générale

Plus en détail

Les Français et le Big Data. Ifop pour L Observatoire B2V des mémoires

Les Français et le Big Data. Ifop pour L Observatoire B2V des mémoires Les Français et le Big Data DECEMBRE 2015 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 L adhésion à différentes opinions relatives au Big Data... 5 - 1 - La méthodologie 1 Méthodologie

Plus en détail

3 Lien entre pointeurs et tableaux.

3 Lien entre pointeurs et tableaux. programme sont dit dynamiques. On se limite ici aux tableaux statiques à une seule dimension, analogue aux vecteurs manipulés en mathématiques. Ils se déclarent sous la forme : type_d_élément variable_tableau[taille];

Plus en détail