Circulaire n

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Circulaire n 93 -------"

Transcription

1 Année 2004 Destinataire : écoles et établissements publics et privés. Circulaire n Sommaire : - centre de ressources départemental, équipes ressources de proximité, violences sexuelles, événements traumatisants ; Dernière circulaire transmise : écoles publiques : n 92 ; écoles privées : n 92 ; établissements publics : n 89 ; établissements privés : n 89. CENTRE DE RESSOURCES DEPARTEMENTAL, EQUIPES RESSOURCES DE PROXIMITE, VIOLENCES SEXUELLES, EVENEMENTS TRAUMATISANTS Dans le cadre de son dispositif de prévention, l'inspection académique a mis en place, conformément à la circulaire n du 26 août B.O. hors série du 4 septembre 1997, un centre de ressources départemental. Placé sous mon autorité, le centre de ressources départemental est l'instance d'accompagnement de tous les personnels de l'éducation nationale confrontés à des situations de violences sexuelles et d'événements traumatisants dans un cadre scolaire. Pour favoriser un travail de proximité j'ai mis en place trois équipes ressources pluri-catégorielles dont le champ d'action sera les écoles, collèges et lycées avec : un pôle sur le bassin de Brioude ; un pôle sur le bassin d'yssingeaux ; un pole sur le bassin du Puy-en-Velay. Vous trouverez, ci-joint, un guide à l'usage des personnels concernant le centre de ressources départemental et les équipes ressources de proximité (rôle, composition, modalités d'intervention). Vals -près-le Puy, le 16 novembre 2004 L inspecteur d académie, Y. TENNE 7, rue de l école normale, B.P. 349, Vals Le Puy-en-Velay cedex -Tél : Télécopie : Courrier électronique :

2 LE CENTRE DE RESSOURCES DEPARTEMENTAL GUIDE A L'USAGE DES PERSONNELS EN CAS DE VIOLENCES SEXUELLES OU D'EVENEMENTS TRAUMATISANTS QU'EST-CE QUE LE CENTRE DE RESSOURCES DEPARTEMENTAL Le centre de ressources départemental, mis en place conformément à la circulaire du 26 août 1997 est une structure permanente, présente dans chaque département, sous l'autorité de l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale. Le centre de ressources départemental est une véritable instance d'accompagnement de toutes les personnes confrontées, dans leur champ de compétence, à des situations de violences sexuelles ou d'événements traumatisants. Il est comp osé de représentants de l'administration, de personnel de service social, infirmier et médical, de psychologues scolaires et de conseillers d'orientation psychologues. Il met en place et anime les équipes ressources de proximité, compétentes, pour intervenir dans le premier et le second degré. ANNEXES : Annexe 1 composition du centre de ressources départemental ; Annexe 2 composition des équipes ressources de proximité ; Annexe 3 numéros utiles.

3 Protocole Par le présent protocole, l'école ou l'établissement scolaire confrontés à une situation de violence sexuelle révélée ou rapportée au sein de l'institution scolaire ou à un événement traumatisant, sollicitent le concours du centre de ressources départemental. I) - LES TYPES DE VIOLENCES SEXUELLES OU EVENEMENTS TRAUMATISANTS Violences sexuelles Les actes relatifs aux violences sexuelles sont GRAVES et sévèrement sanctionnés par la Loi, sanction aggravée si la victime a moins de 15 ans. On entend par violences sexuelles : LES AGRESSIONS SEXUELLES Le viol : dès lors qu'il y a pénétration de quelque nature que ce soit, par violence, contrainte, menace ou surprise. C'est l'agression la plus grave. Les attouchements sexuels : c'est une violence sous la contrainte, la menace, la surprise sans acte de pénétration sexuelle. Evénements traumatisants L'événement traumatisant a une répercussion sur la communauté éducative. Au-delà de la gravité, c'est la façon dont l'événement sera perçu qui déterminera l'intervention. On entend par événement traumatisant : décès brutal d'un membre de la communauté éducative ; un accident violent (ex : accident de car scolaire) ; une agression d'une violence exceptionnelle ; une tentative de suicide ou un suicide ; une catastrophe naturelle ; un incendie ; etc. LA CORRUPTION DES MINEURS (autrefois appelée incitation de mineurs à la débauche). Diffusion de documents à caractère pornographique (cassettes vidéo, revues ) II) - QUELLES REPONSES DU CENTRE DE RESSOURCES DEPARTEMENTAL? 1 - Son rôle : accompagner, soutenir, écouter ; apporter sa collaboration pour définir avec chaque directeur d'école, chaque chef d'établissement, les modalités d'intervention et la gestion de situations de crise ; intervenir dans l'urgence lorsque l'événement perturbe la communauté scolaire ; solliciter l'intervention et déléguer aux équipes ressources de proximité et leurs cellules d'écoute afin qu'élèves, personnels et familles puissent s'exprimer et évacuer leur anxiété ; proposer une aide concrète aux victimes et à leurs familles. 2 - les équipes ressources de proximité Chaque équipe ressource est pluri-professionnelle et chaque membre intervient dans son champ de compétence : elle est chargée d'intervenir localement et de nature à répondre aux craintes et aux interrogations lorsqu'un événement perturbe la communauté scolaire ; elle est pilotée par le centre de ressources départemental ; en Haute-Loire, il existe trois équipes ressources de proximité : une équipe pour le pôle de Brioude ; une équipe pour le pôle de Yssingeaux/Monistrol-sur-Loire ; une équipe pour le pôle du Puy-en-Velay.

4 III) - A - B - C - PROCEDURE A METTRE EN ŒUVRE DANS DE BREFS DELAIS Le directeur(trice) d'école signale la situation à l inspectrice ou l'inspecteur de l'éducation nationale de sa circonscription qui transmet à l'inspecteur d'académie. Le chef d'établissement signale la situation à l'inspecteur d'académie ou à son cabinet. L'inspecteur d'académie décide de saisir le centre de ressources départemental. L'inspecteur d'académie assisté du centre de ressources départemental décide des modalités d'intervention de l'équipe ressources de proximité. En cas de violences sexuelles, cette procédure ne remplace en aucun cas les démarches, en direction du Procureur de la République, qui résultent des obligations légales s'imposant à tout citoyen et celles spécifiques aux fonctionnaires (art. 40 du code de procédure pénale).

5 ANNEXE 1 COMPOSITION du centre de ressources départemental sous l'autorité de l'inspecteur d'académie directeur des services départementaux de l'éducation nationale Mme EL GHARIANI- CORDIER Assistante Sociale Conseillère Technique de Service Social Coordonnatrice du C.R. : : Mme BERNARD Infirmière Conseillère Technique : : M. BOIT Inspecteur d'académie - I.P.R. Chargé de la circonscription Le Puy Devés : : : Mme BONCOMPAIN Médecin Conseiller Technique : : Mme GAILLARD Psychologue scolaire RASED Jeanne d'arc : : : M. LEVENT Principal du Collège de Tence : : : Mme ORFEVRE Assistante sociale Service Social des Personnels : : M. RUIZ Inspecteur de l'education Nationale Information et Orientation : : : Mme VEY Conseillère d'orientation psychologue : : :

6 ANNEXE 2 Equipe ressources de proximité POLE DE BRIOUDE TITRE NOMS Etablissement ou secteur I.E.N. Dominique MOMIRON Brioude Chef d'établissement Jean-Paul DEMARS Collège La Fayette Directeur d'école Marc LEGUELAFF Ecole publique Cohade CELLULE D'ECOUTE Psychologue scolaire Corinne BERNARD RASED Brioude Assistante sociale Elisabeth MOULIN EREA Médecin de secteur Isabelle PETIT-CHANAL Secteur Brioude Infirmière Marielle MAUBERT EREA Conseillère d'orientation psychologue Nagia GODINAUD C.I.O.Brioude POLE D'YSSINGEAUX TITRE NOMS Etablissement ou secteur I.E.N. Michèle BLANCHOT Yssingeaux Chef d'établissement Daniel DECOT Collège Jules Romains Directeur d'école Hubert DESAGE Ecole publique de Tence CELLULE D'ECOUTE Psychologue scolaire Eliane SAGNE RASED Pont Salomon Assistante sociale Brigitte MARAIS Collège Jules Romains Médecin de secteur Martine SATER C.M.S. Yssingeaux Infirmière Jacqueline JOLY-VORUZ Lycée E. Chabrier Conseillère d'orientation psychologue Anne-Marie LAROERE C.I.O. Yssingeaux POLE DU PUY-EN-VELAY (CENTRE DE RESSOURCES DEPARTEMENTAL) TITRE NOMS Etablissement ou secteur I.E.N. Pierre BOIT Inspection académique Assistante sociale des personnels Agnès ORFEVRE Inspection académique Inspecteur d'orientation CIO Denis RUIZ Inspection académique Chef d'établissement Michel LEVENT Collège de Tence CELLULE D'ECOUTE Psychologue scolaire Brigitte GAILLARD RASED J. d'arc Assistante sociale Sophia EL GHARIANI-CORDIER Inspection académique Médecin de secteur Anne-Marie BONCOMPAIN Inspection académique Infirmière Claire BERNARD Inspection académique Conseillère d'orientation psychologue Catherine VEY C.I.O. Le Puy-en-Velay

7 NUMEROS UTILES Annexe 3 SERVICES : : Adresse Cabinet de l'inspecteur d'académie Assistante Sociale Conseillère Technique de Service Social Coordonnatrice du C.R Mme EL GHARIANI-CORDIER Infirmière Conseillère Technique Mme BERNARD INSPECTION ACADEMIQUE 7, rue de l'école normale Vals-près-Le Puy Médecin Conseiller Technique Mme BONCOMPAIN INSPECTIONS DE L'EDUCATION NATIONALE : : Adresse I.E.N. Brioude I.E.N. Le Puy Devès Bd Dr Devins Brioude INSPECTION ACADEMIQUE I.E.N. Le Puy Centre et A.I.S , rue de l'école normale Vals-près-Le Puy I.E.N. Monistrol-sur-Loire Collège Le Monteil Monistrol/Loire I.E.N. Yssingeaux Collège Jean Monnet Yssingeaux Procureur de la République TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE Palais de Justice Le Puy-en-Velay

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS

Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS Circonscription d ARGENTEUIL NORD LIVRET D ACCUEIL DES ENSEIGNANTS DEBUTANTS 2013/2014 1 PREAMBULE : Vous venez de réussir le concours de recrutement de professeurs des écoles et nous vous en félicitons.

Plus en détail

La gestion des situations de crise

La gestion des situations de crise agir sur le climat scolaire La gestion des situations de crise Enjeux et procédures Daniel Simon EMS Académie de Montpellier 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr Sommaire Propos liminaires Avant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185

Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 Décision du Défenseur des droits MDE-MSP-2014-185 RESUMÉ ANONYMISÉ DE LA DÉCISION Décision relative à une Recommandation Domaines de compétence de l Institution : Défense des droits de l'enfant, Droits

Plus en détail

Charte d hébergement de site web

Charte d hébergement de site web Cellule Technologies de l Information et de la Communication pour l Enseignement Rectorat de l académie de la Martinique Les Hauts de Terreville 97279 Schoelcher Cedex Fax : 0596.52.26.47 - Tèl : 05.96.52.26.46

Plus en détail

Le 14 novembre 2011. Yannick Tenne IADSDEN du Pas-de-Calais

Le 14 novembre 2011. Yannick Tenne IADSDEN du Pas-de-Calais Le 14 novembre 2011 J'ai réuni un groupe départemental pour élaborer un mémento consacré aux techniques de gestion de crise. Je suis heureux de vous présenter le travail qui a été réalisé. Vous trouverez

Plus en détail

L'ENFANCE EN DANGER QUE FAIRE?

L'ENFANCE EN DANGER QUE FAIRE? Tribunal de grande instance Protection judiciaire de la jeunesse L'ENFANCE EN DANGER QUE FAIRE? webmestre : CDDP de l'ardèche Préambule Le devoir de signaler Définition - Qui sont les enfants à protéger?

Plus en détail

MINISTERE DE LA DEFENSE

MINISTERE DE LA DEFENSE MINISTERE DE LA DEFENSE SECRETARIAT GENERAL POUR L ADMINISTRATION DIRECTION DE LA MEMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES (DMPA) SOUS-DIRECTION DE L ACTION CULTURELLE ET EDUCATIVE DEMANDE DE SUBVENTION

Plus en détail

Complément pédagogique

Complément pédagogique Complément pédagogique L intimité de son corps La violence verbale Le racket L égalité L amour L intimité de son corps L enfant, comme l adulte, est maître de son corps et seul juge de ses sentiments.

Plus en détail

Charte académique relative à L HEBERGEMENT DES SITES WEB

Charte académique relative à L HEBERGEMENT DES SITES WEB Charte académique relative à L HEBERGEMENT DES SITES WEB Académie de Grenoble - Janvier 2013 1 CHARTE ACADEMIQUE RELATIVE A L HEBERGEMENT DES SITES WEB OBJET Le serveur académique, placé sous la responsabilité

Plus en détail

Les intervenants extérieurs à l école primaire. Guide pratique 2009. Introduction :

Les intervenants extérieurs à l école primaire. Guide pratique 2009. Introduction : 1 Les intervenants extérieurs à l école primaire Guide pratique 2009 Introduction : Certaines activités, nécessitant un encadrement renforcé ou une compétence technique précise, ne sont rendues possibles

Plus en détail

Dossier de presse BASE ELEVES

Dossier de presse BASE ELEVES Dossier de presse BASE ELEVES Afin de répondre aux interrogations légitimes d une partie des parents d élèves aveyronnais qui nous sont relayées par les syndicats, nous vous transmettons un dossier de

Plus en détail

A) L'AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE L'ENSEIGNEMENT DANS LES ZEP.

A) L'AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE L'ENSEIGNEMENT DANS LES ZEP. Circulaire n o 92-360 du 7 décembre 1992 (Education nationale et Culture) La politique éducative dans les zones d'éducation prioritaires. NOR : MENL9250492C La politique éducative dans les zones d'éducation

Plus en détail

CHARTE D HEBERGEMENT DES SITES INTERNET SUR LA PLATE-FORME DE L ACADEMIE DE STRASBOURG

CHARTE D HEBERGEMENT DES SITES INTERNET SUR LA PLATE-FORME DE L ACADEMIE DE STRASBOURG CHARTE D HEBERGEMENT DES SITES INTERNET SUR LA PLATE-FORME DE L ACADEMIE DE STRASBOURG Version Octobre 2014 Rectorat de l académie de Strasbourg 6 Rue de la Toussaint 67975 Strasbourg cedex 9 1 Page 1/14

Plus en détail

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article...

Code de l'éducation. Article L131-1 En savoir plus sur cet article... Page 1 sur 5 Code de l'éducation Version consolidée au 31 mars 2011 Partie législative Première partie : Dispositions générales et communes Livre Ier : Principes généraux de l'éducation Titre III : L'obligation

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (RPS) Document Unique d'evaluation des Risques professionnels

EVALUATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (RPS) Document Unique d'evaluation des Risques professionnels EVALUATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (RPS) Complément au guide méthodologique d'aide à la réalisation du Document Unique d'evaluation des Risques professionnels Mission Santé et Sécurité Académie de Rouen

Plus en détail

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL «PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» Juin 2013 Introduction : Les parents sont parmi les principaux bénéficiaires de Paris classe numérique. Grâce à ce nouvel outil, la communication

Plus en détail

Dossier pratique n 6

Dossier pratique n 6 Dossier pratique n 6 Internet, mineurs et législation Contributeurs : Action Innocence France et Maître Ségolène Rouillé-Mirza, Avocate au Barreau de Paris - Mai 2010 www.actioninnocence.org france@actioninnocence.org

Plus en détail

SERVICE ACADEMIQUE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE 1 er DEGRE (SAEP43)

SERVICE ACADEMIQUE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE 1 er DEGRE (SAEP43) SERVICE ACADEMIQUE DE L ENSEIGNEMENT PRIVE 1 er DEGRE (SAEP43) Année 2015 Circulaire N 44 Rentrée scolaire 2015-2016 ------- Destinataires : Chefs d établissement des écoles privées du 1 er degré. Sommaire

Plus en détail

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT

LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT LUTTER CONTRE LE HARCÈLEMENT Prix À «Mobilisons-nous L ÉCOLE : L AFFAIRE contre DE le TOUS! harcèlement» 2ème édition 2014/2015 Préambule Dans le cadre de la politique conduite pour diminuer le harcèlement

Plus en détail

Les centres des Finances Publiques de l'yonne

Les centres des Finances Publiques de l'yonne Centre des impôts foncier (CDIF) AUXERRE Adresse : 8 rue des Moreaux BP 29 89010 AUXERRE cedex Téléphone : cdif.auxerre@dgfip.finances.gouv.fr Télécopie : 03 86 72 50 00 Mail : 03 86 72 50 22 Responsable

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Formation préventive et accompagnement psychologique des agents 51 11 46 / 01 53 33 11 46 victimologie@sncf.fr BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Permanence Téléphonique Prise

Plus en détail

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes

Qu est-ce qu un risque majeur? graves dommages grand nombre de personnes Qu est-ce qu un risque majeur? Un aléa grave d origine naturelle (inondation, tempête, séisme, ) ou technologique (barrage, transport, ) qui peut causer de graves dommages à un grand nombre de personnes,

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

Une école bienveillante face aux situations de mal-être des élèves. Guide à l attention des équipes éducatives des collèges et des lycées

Une école bienveillante face aux situations de mal-être des élèves. Guide à l attention des équipes éducatives des collèges et des lycées Une école bienveillante face aux situations de mal-être des élèves Guide à l attention des équipes éducatives des collèges et des lycées Ce guide constitue l une des mesures annoncées lors du Comité interministériel

Plus en détail

UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS

UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS 1) Les coopératives et les foyers ne sont pas des moyens de pallier certaines insuffisances financières ou matérielles : Ce

Plus en détail

FORMATION. Inspection de l'éducation nationale - circonscription de Bergerac EST- Tél. : 05 53 57 14 42 - - Ce.ien-bergest@ac-bordeaux.

FORMATION. Inspection de l'éducation nationale - circonscription de Bergerac EST- Tél. : 05 53 57 14 42 - - Ce.ien-bergest@ac-bordeaux. Bergerac, le 15 septembre 2011 NOTE DE SERVICE N 2 SOMMAIRE : Circonscription de Bergerac Est FORMATION 1. Formations départementales 2. Formations de circonscription 3. Calendrier des formations de circonscription

Plus en détail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail

Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Conseils sur la conduite à tenir en cas de suicide d un salarié sur le lieu de travail Document réalisé avec l aide de Philippe BIELEC, Ingénieur Conseil à la Direction des risques professionnels de la

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE. Paris, le

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE. Paris, le RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE l'emploi ET DE LA SOLIDARITE DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Sous-direction des professions paramédicales Et des personnels hospitaliers

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFECTURE DE L ESSONNE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS SPÉCIAL OCTOBRE 2008 N 2 Issn 0758 3117 I II PREFECTURE DE L ESSONNE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS SPÉCIAL OCTOBRE 2008 N 2 L intégralité du

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMERO SPECIAL. 03 juillet 2013 ***

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMERO SPECIAL. 03 juillet 2013 *** PREFET DE LA SAVOIE SECRETARIAT GENERAL DE L ADMINISTRATION DEPARTEMENTALE pref-recueil-administratif@savoie.gouv.fr RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS NUMERO SPECIAL 03 juillet 2013 *** Direction générale

Plus en détail

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 06/10/2012 09:56:23

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 06/10/2012 09:56:23 MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 9 août 2011 Circulaire modifiée par Circulaire du 9 novembre 2011, NOR : MFPF1130836C Direction générale de l administration et de la fonction publique B9 n

Plus en détail

Registre Santé et Sécurité au Travail Ecole

Registre Santé et Sécurité au Travail Ecole Registre Santé et Sécurité au Travail Tel : Mail : Directeur Circonscription Cachet de l école Assistant de prévention de circonscription Le guide pour la mise en place du registre santé et sécurité au

Plus en détail

TITRE 1 - DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE 1 - DISPOSITIONS GÉNÉRALES CONVENTION RELATIVE AUX PÉRIODES DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Pour les étudiants de... Vu le code du Travail, notamment ses articles L 4153-1, R. 4153-41 à R. 4153-44 et R. 4153-46, Vu le code de l

Plus en détail

Circulaire n 5051 du 04/11/2014

Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Circulaire n 5051 du 04/11/2014 Collaboration entre les Centres psycho-médico-sociaux, le Service de médiation scolaire et le Service des équipes mobiles missions et rôles Réseaux et niveaux concernés

Plus en détail

solidarité www.aulnay-sous-bois.fr

solidarité www.aulnay-sous-bois.fr bureau d aide aux solidarité www.aulnay-sous-bois.fr Violences conjugales Vol avec violence Accidents de circulation Harcèlement Viol Agression Agression, Viol, Vol avec violence, Discriminations, Violences

Plus en détail

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE

PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE PRESENTATION DU RAPPORT DU GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL NATIONAL DE L AIDE AUX VICTIMES SUR LA PRISE EN CHARGE DES VICTIMES EN URGENCE SYNTHESE Le 15 septembre 2003, Madame Anne D HAUTEVILLE, professeur

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

I - OUVERTURE DU COMPTE ÉPARGNE TEMPS :

I - OUVERTURE DU COMPTE ÉPARGNE TEMPS : Amiens, le 8 décembre 2014 Rectorat Division des Personnels d Administration et d Encadrement FG/FL n 14-435 Affaire suivie par : Fabienne GERARD Chef du bureau DPAE3 Gestion des personnels administratifs

Plus en détail

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur o - bilan de l'année : évolution du projet d école, actions spécifiques. o - renseignements sur le fonctionnement de l'école, sur les modalités d'évaluation (Livrets...- 4è année de cycle - Enfants en

Plus en détail

Nouvelle version enrichie Août 2003. Direction des personnels, de la modernisation et de l administration. Mission de la formation

Nouvelle version enrichie Août 2003. Direction des personnels, de la modernisation et de l administration. Mission de la formation LES CLES DE LA SECURITE Direction des personnels, de la modernisation et de l administration Mission de la formation Nouvelle version enrichie Août 2003 Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale

Plus en détail

CHAPITRE 6 PROTECTION STATUTAIRE ET ASSURANCE GROUPE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE

CHAPITRE 6 PROTECTION STATUTAIRE ET ASSURANCE GROUPE RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE CHAPITRE 6 PROTECTION STATUTAIRE ET ASSURANCE GROUPE Textes applicables : Article 11 de l ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 portant loi organique relative au statut de la magistrature ; Article

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

A Monsieur le PROCUREUR GENERAL Près la Cour d'appel de PARIS,

A Monsieur le PROCUREUR GENERAL Près la Cour d'appel de PARIS, Mme BEGUIN-NICOUD Eliane Boutique "Tentation" 13 rue raymond Daujat 26200 MONTELIMAR Eliane BEGUIN-NICOUD Chez M. Gardet Bernard 6 ter rue Voltaire 92800 - PUTEAUX DE LA CORRUPTION AU CRIME D ETAT Eliane

Plus en détail

Les fondamentaux de la culture web

Les fondamentaux de la culture web Les fondamentaux de la culture web Gérer une situation de crise liée à une publication sur les réseaux sociaux 1 Table des matières Préambule..3 I. Facebook.4 1. Savoir distinguer un profil FB d une page

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

Allègement des tâches administratives

Allègement des tâches administratives Allègement des tâches administratives I - Général A- Les effets de la dématérialisation par le net : 1- Des mails en nombre trop important et qui prennent un temps très important dans la gestion : des

Plus en détail

APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE. 3. Elaboration des recommandations de pratique. 4. Diffusion au personnel des recommandations.

APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE. 3. Elaboration des recommandations de pratique. 4. Diffusion au personnel des recommandations. PROCESSUS D ASSURANCE QUALITE MIS EN ŒUVRE APRES TOUT ACTE DE MALTRAITANCE 1. Identification des circonstances déclenchantes de l acte de maltraitance. 2. Définition des objectifs correctifs. 3. Elaboration

Plus en détail

LE HARCELEMENT A L ECOLE

LE HARCELEMENT A L ECOLE 1 05/05/2014 LE HARCELEMENT A L ECOLE l'essentiel : Selon une statistique nationale, un élève sur 10 est victime de harcèlement à l'école. Pour la moitié ce sont des cas de harcèlement sévère. Le harcèlement

Plus en détail

Violence au travail Un organisme national

Violence au travail Un organisme national Violence au travail Un organisme national Violence au travail : prévention, protocoles et sanctions Politique La Société s engage à offrir un milieu de travail sécuritaire. Elle reconnaît que la violence

Plus en détail

VIE ASSOCIATIVE ORGANISATION D ACTIVITES FACULTATIVES GESTION DE FONDS DANS LES ECOLES

VIE ASSOCIATIVE ORGANISATION D ACTIVITES FACULTATIVES GESTION DE FONDS DANS LES ECOLES Office central de la coopération à l école de Seine Saint Denis. 63 allée du colonel Fabien, 93320 Pavillons sous Bois Tel : 08.70.59.93.94 Tel/Fax : 01.48.50.27.10 Mail : ad93@occe.coop VIE ASSOCIATIVE

Plus en détail

Charte d'hébergement des sites Web sur le serveur de la Mission TICE de l'académie de Besançon

Charte d'hébergement des sites Web sur le serveur de la Mission TICE de l'académie de Besançon Charte d'hébergement des sites Web sur le serveur de la Mission TICE de l'académie de Besançon La présente charte a pour but : de définir les termes relatifs à la diffusion d informations sur l internet

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 531 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2013-2014 Enregistré à la Présidence du Sénat le 14 mai 2014 PROPOSITION DE LOI visant à modifier l'article 11 de la loi n 2004-1 du 2 janvier 2004 relative à l'accueil

Plus en détail

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr www.ville-stains.fr SOMMAIRE page 4 INFORMATION ET ORIENTATION page 6 ACCES AU DROIT page 8 AIDE AUX VICTIMES page 10 MEDIATION page 12 ECRIVAIN PUBLIC page 14 LEXIQUE + NOS PARTENAIRES EDITO Pour la Municipalité,

Plus en détail

CHARTE D'UTILISATION (MESSAGERIE ELECTRONIQUE)

CHARTE D'UTILISATION (MESSAGERIE ELECTRONIQUE) CHARTE D'UTILISATION (MESSAGERIE ELECTRONIQUE) Proposée à : Tout personnel de l éducation nationale Ci-dessous désigné par l «Utilisateur» Par le ministère de l Education Nationale représenté par le Recteur

Plus en détail

I. - LES FAITS NÉCESSITANT LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROCÉDURE SPÉCIFIQUE D URGENCE A.

I. - LES FAITS NÉCESSITANT LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROCÉDURE SPÉCIFIQUE D URGENCE A. MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITÉ Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Sous-direction des formations en alternance et de l insertion des jeunes

Plus en détail

Point d Accès au Droit

Point d Accès au Droit VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Point d Accès au Droit Espace Rosa Parks * P.A.D. : ACCUEILLIR, ÉCOUTER, INFORMER, ORIENTER * Rosa Parks est une figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale

Plus en détail

BREVET INFORMATIQUE ET INTERNET (B2i) ÉCOLE - COLLÈGE N.S. n 2000-206 du 16-11-2000 NOR : MENE0002976N RLR : 549-2 MEN - DESCO A1 - A2

BREVET INFORMATIQUE ET INTERNET (B2i) ÉCOLE - COLLÈGE N.S. n 2000-206 du 16-11-2000 NOR : MENE0002976N RLR : 549-2 MEN - DESCO A1 - A2 Bulletin Officiel du ministère de l'education Nationale et du ministère de la Recherche N 42 du 23 novembre www.education.gouv.fr/bo/2000/42/encart.htm - nous écrire ENCART * Brevet informatique et internet

Plus en détail

SANTE ECOLE ENSEIGNANTS

SANTE ECOLE ENSEIGNANTS SANTE ECOLE ENSEIGNANTS Formation des directeurs 13 mai 2014 Nadine Colin, déléguée MGEN SANTE ECOLE ENSEIGNANTS 1. La MGEN, acteur de santé? 2. Eléments de réflexion et de débats 3. Dispositifs et outils

Plus en détail

Paris, le 27 janvier 2015. Le directeur des services académiques de l éducation nationale chargé du 1 er degré

Paris, le 27 janvier 2015. Le directeur des services académiques de l éducation nationale chargé du 1 er degré Affaire suivie par : Aspects réglementaires et quotité de temps partiel : Audrey Ledermann Chef du bureau DE3 Audrey-ledermann@ac-paris.fr Tél 01.44.62.43.42 Isabelle Chevrier Adjointe à la chef du bureau

Plus en détail

Les textes officiels pour l École Primaire www.formapex.com LE NOUVEAU CONTRAT POUR L ÉCOLE 158 DÉCISIONS

Les textes officiels pour l École Primaire www.formapex.com LE NOUVEAU CONTRAT POUR L ÉCOLE 158 DÉCISIONS Les textes officiels pour l École Primaire www.formapex.com LE NOUVEAU CONTRAT POUR L ÉCOLE 158 DÉCISIONS 1994 2 Le Ministre de l'éducation Nationale 1 er septembre 1994 Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Participants : - Directeur d école : M Santoni - Enseignants : Mmes Batifoulier, Bralet, Genoux, Convert, Teppe et Mlle Mely (Professeur des Ecoles 2,

Plus en détail

I - OUVERTURE DU COMPTE ÉPARGNE TEMPS :

I - OUVERTURE DU COMPTE ÉPARGNE TEMPS : Amiens, le 8 décembre 2014 Rectorat Division des Personnels d Administration et d Encadrement FG/FL n 14-435 Affaire suivie par : Fabienne GERARD Chef du bureau DPAE3 Gestion des personnels administratifs

Plus en détail

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions.

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions. LA REBELLION La rébellion est le fait de s'opposer violemment aux fonctionnaires et officiers publics qui agissent pour l'exécution et l'application des lois. I - ELEMENTS CONSTITUTIFS A - L ELEMENT LEGAL

Plus en détail

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3

FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE. hors R3 FORMATIONS D'INITIATIVE DEPARTEMENTALE hors R3 Dispositifs avec candidature individuelle 7 DISPOSITIF : 09D0640014 - SCOLARISER UN ELEVE EN SITUATION DE HANDICAP EN MILIEU ORDINAIRE - BEARN Module : 1031

Plus en détail

LES DROITS DE L ENFANT

LES DROITS DE L ENFANT LES DROITS DE L ENFANT Maître Viviane SCHMITZBERGER HOFFER Avocat, Ancien Bâtonnier du Barreau de METZ Colloque du 11 octobre 2013 Syndrome du bébé secoué au Ministère de la Santé Mise en garde Article

Plus en détail

Les métiers de l enseignement

Les métiers de l enseignement Les secteurs qui recrutent Les dossiers de la MOIP Les métiers de l enseignement Dossier n 1 Date de parution : mai 12 Transmettre le savoir. Sommaire : Le professeur des écoles Le professeur de collège

Plus en détail

Avons ordonné et ordonnons:

Avons ordonné et ordonnons: Sanctions pécuniaires - principe de reconnaissance mutuelle Loi du 23 février 2010 relative à l'application du principe de reconnaissance mutuelle aux sanctions pécuniaires. - citant: L du 30 mars 2001

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2013 02 RELATIVE AUX FRAIS DE DEPLACEMENT DES PERSONNELS

CIRCULAIRE N 2013 02 RELATIVE AUX FRAIS DE DEPLACEMENT DES PERSONNELS Clermont-Ferrand, le 04/09/2013 Le Recteur à Mesdames et Messieurs les DASEN, Messieurs les Présidents d Université, Madame et Messieurs les Doyens des IA-IPR et IEN-ET-EG, Mesdames et Messieurs les Chefs

Plus en détail

Nous vous en remercions par avance au nom de la confédération Jeunesse au Plein Air, mais aussi et surtout au nom de tous les enfants et les jeunes.

Nous vous en remercions par avance au nom de la confédération Jeunesse au Plein Air, mais aussi et surtout au nom de tous les enfants et les jeunes. Madame, Monsieur l'inspecteur d'académie Madame, Monsieur l'inspecteur de l'éducation nationale Objet : Campagne de solidarité de La Jeunesse au Plein Air Monsieur l Inspecteur d Académie, Les enseignants,

Plus en détail

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE LE MINISTRE DE LA JUSTICE DU QUÉBEC. - et - - et - - et - - et - RAPPORT DU COMITÉ D'ENQUÊTE

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE LE MINISTRE DE LA JUSTICE DU QUÉBEC. - et - - et - - et - - et - RAPPORT DU COMITÉ D'ENQUÊTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CM-8-89-35 CONSEIL DE LA MAGISTRATURE LE MINISTRE DE LA JUSTICE DU QUÉBEC MADAME DIANE LEMIEUX, MADAME LE JUGE ANDRÉE BERGERON, LE BARREAU DE LONGUEUIL, Plaignants MONSIEUR LE

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-148 du 16 février 2010 portant application de la loi organique n o 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative

Plus en détail

LA CHAMBRE DE PREMIERE INSTANCE II. Mme la juge Fatoumata Dembele Diarra Mme la juge Christine Van den Wyngaert

LA CHAMBRE DE PREMIERE INSTANCE II. Mme la juge Fatoumata Dembele Diarra Mme la juge Christine Van den Wyngaert ICC-01/04-01/07-3383 10-06-2013 1/7 NM T Cour m) Pénale Internationale International Criminal Court /^^.^"^ ^%;^s:^ Original : français N : ICC-01/04-01/07 Date : 10 juin 2013 LA CHAMBRE DE PREMIERE INSTANCE

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE ENTRE : L'Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l'education Nationale, Le Président du Comité Départemental U.S.E.P. de l'ain,

Plus en détail

ENTRÉE EN 6ème : PROCÉDURES

ENTRÉE EN 6ème : PROCÉDURES Service académique d information et d orientation 5, rue Maréchal Leclerc 97400 Saint-Denis Tél. : 02 62 48 27 90 Fax : 02 62 48 15 22 Mél : bo.secretariat @ac-reunion.fr Site internet www.ac-reunion.fr

Plus en détail

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives

CIRCULAIRE CONJOINTE. Ministère de l éducation nationale. la défense. du patrimoine et des archives CIRCULAIRE CONJOINTE Ministère de l éducation nationale Ministère de la défense Ministère de l éducation nationale Direction de l enseignement scolaire Ministère de la défense Direction de la mémoire,

Plus en détail

Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org

Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org Fondation Scelles 14, rue Mondétour, 75001 Paris- 01 40 26 04 45 www.fondationscelles.org COLLOQUE FONDATION SCELLES L ECONOMIE EN DANGER, Les circuits de l argent sale, l argent criminel de la traite

Plus en détail

SERVICE SOCIAL EN FAVEUR DES ELEVES

SERVICE SOCIAL EN FAVEUR DES ELEVES LYCEES NONTRON Alcide Dusolier Mme LASARTE PERIGUEUX Albert Claveille Mme SIMON RIBERAC Arnaud Daniel Mme BOUGRAT SARLAT Pré de Cordy Mme BUGNOT TERRASSON Antoine de Saint-Exupéry Mme TERHA-REGNER LYCEES

Plus en détail

PROCES VERBAL CONSEIL D ECOLE Année scolaire : 2014/2015 Circonscription de LYON 8 ème

PROCES VERBAL CONSEIL D ECOLE Année scolaire : 2014/2015 Circonscription de LYON 8 ème PROCES VERBAL CONSEIL D ECOLE Année scolaire : 2014/2015 Circonscription de LYON 8 ème Ecole élémentaire/maternelle/primaire Coordonnées : Adresse, N de tel, adresse mail direction Jean Macé Lyon 8 1,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006)

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) Circulaires de la Direction des affaires criminelles Signalisation des circulaires du 1 er avril au 30 juin 2006 Circulaire

Plus en détail

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE

Collectivité : ANIMATEUR JEUNESSE ANIMATEUR JEUNESSE Missions du poste : Accueillir et accompagner les jeunes de 11 à 17 ans dans leurs projets. Proposer et conduire des activités dans le cadre du projet pédagogique de la collectivité.

Plus en détail

Journée de conférences plénières le mardi 17 mars, 9h 17h, Centre Pablo Neruda, Nîmes Journée forum / ateliers le vendredi 20 mars, 9h - 17h, Centre

Journée de conférences plénières le mardi 17 mars, 9h 17h, Centre Pablo Neruda, Nîmes Journée forum / ateliers le vendredi 20 mars, 9h - 17h, Centre Journée de conférences plénières le mardi 17 mars, 9h 17h, Centre Pablo Neruda, Nîmes Journée forum / ateliers le vendredi 20 mars, 9h - 17h, Centre Pablo Neruda, Nîmes Des actions en parallèle tout au

Plus en détail

Tableau d archivage des EPLE

Tableau d archivage des EPLE Tableau d archivage des EPLE Délais de conservation et traitement des archives produites par les collèges et lycées Réalisé par les archives départementales de la Vienne en collaboration avec la cellule

Plus en détail

Recours aux entreprises extérieures

Recours aux entreprises extérieures RECOMMANDATION R429 Recommandations adoptées par le Comité technique national de la chimie, du caoutchouc et de la plasturgie le 21 novembre 2006. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

Ouverture sur le monde économique Formation tout au long de la vie

Ouverture sur le monde économique Formation tout au long de la vie Ouverture sur le monde économique Formation tout au long de la vie SOMMAIRE 1. Cadre législatif et réglementaire : textes officiels 2. Rapports officiels 3. Actes 4. Ouvrages 5. Dossiers et articles de

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LE COMITÉ D'INSPECTION PROFESSIONNELLE DU COLLÈGE DES MÉDECINS DU QUÉBEC

RÈGLEMENT SUR LE COMITÉ D'INSPECTION PROFESSIONNELLE DU COLLÈGE DES MÉDECINS DU QUÉBEC Loi médicale (L.R.Q., c. M-9, a. 3) Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 90) SECTION I COMITÉ D'INSPECTION PROFESSIONNELLE 1. Le Conseil d'administration nomme 11 médecins pour agir à titre de membres

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU

MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU MAIRIE de LACANAU REPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE LACANAU Département de la Gironde Arrondissement de Lesparre Canton de Castelnau de Médoc

Plus en détail

5-9. L enveloppe. Objectif Ecrire une adresse sur une enveloppe. L enveloppe 5-9. Le dispositif de techniques de recherche d emploi 1

5-9. L enveloppe. Objectif Ecrire une adresse sur une enveloppe. L enveloppe 5-9. Le dispositif de techniques de recherche d emploi 1 Objectif Ecrire une adresse sur une enveloppe. Le dispositif de techniques de recherche d emploi 1 Sommaire Dispositif Toute diffusion est dûment conseillée conception et réalisation par sylvain Lesage

Plus en détail

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION

PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION PERSONNELS ENSEIGNANTS PERSONNELS ADMINISTRATIFS, D INSPECTION ET DE DIRECTION RECLASSEMENT DES PERSONNELS ENSEIGNANTS STAGIAIRES, DES CONSEILLERS D'ORIENTATION PSYCHOLOGUES ET DES CONSEILLERS PRINCIPAUX

Plus en détail

Conditions d utilisation du service d hébergement de sites internet et d espaces collaboratifs de l académie de Versailles

Conditions d utilisation du service d hébergement de sites internet et d espaces collaboratifs de l académie de Versailles Conditions d utilisation du service d hébergement de sites internet et d espaces collaboratifs de l académie de Versailles 1. Le présent document a pour but : de décrire le service d hébergement des sites

Plus en détail

Table des matières Partie I. Les règles relatives à l hygiène et à la sécurité ... p.4 ... ... ... ... ... ... ... ...... ... ...

Table des matières Partie I. Les règles relatives à l hygiène et à la sécurité ... p.4 ... ... ... ... ... ... ... ...... ... ... GUIDE JURIDIQUE Application du décret n 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et à la sécurité du travail, ainsi qu à la prévention médicale dans la fonction publique Le décret n 82-453 du

Plus en détail

Nouveaux médias. Guide pour les écoles obligatoires. Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement

Nouveaux médias. Guide pour les écoles obligatoires. Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement Nouveaux médias Guide pour les écoles obligatoires Utilisation des téléphones mobiles Le cyber-harcèlement 1 Police cantonale bernoise Etat-major/Prévention Groupe nouveaux médias Case postale 7571, 3001

Plus en détail