Rencontres de l'accessibilité en Savoie Chambéry 19 janvier Discours de Christophe Mirmand, préfet de la Savoie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rencontres de l'accessibilité en Savoie Chambéry 19 janvier 2012. Discours de Christophe Mirmand, préfet de la Savoie"

Transcription

1 PRÉFET DE LA SAVOIE Rencontres de l'accessibilité en Savoie Chambéry 19 janvier 2012 Discours de Christophe Mirmand, préfet de la Savoie Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux de participer à l'ensemble de cette après-midi et de conclure aujourd'hui nos échanges. Heureux parce que vous avez été nombreux à répondre à l'invitation de la direction départementale des territoires à l'occasion de cette deuxième rencontre de l'accessibilité en Savoie. La première avait été organisée en juin C'est dire combien ces échanges riches et nourris d'exemples concrets correspondent à un besoin d'information et à des attentes qui ne sont peut-être pas totalement satisfaites dans le cadre de la mise en œuvre de la loi de Je voudrais remercier les participants qui se sont succédés ici à la tribune pour apporter leurs témoignages et les participants à la table ronde qui nous ont enrichi de leurs expériences et qui ont peut-être parfois soulevé un certain nombre de difficultés ou d'enjeux. Je voudrais également saluer les associations représentées ici et souligner le rôle essentiel qui est le leur. Je leur adresse tous mes remerciements, au nom de l'état, pour le travail qu'elles accomplissent en Savoie et plus largement au niveau national pour la cause des personnes handicapées. Puisqu'on est dans une période où l'on peut encore s'adresser un certain nombre de souhaits, je voudrais en profiter pour vous adresser collectivement et personnellement des vœux très chaleureux de bonne année, vœux personnels mais également au titre des actions que vous portez et au titre des institutions que vous représentez ou des associations que vous contribuez à faire vivre. Ces rencontres ont un objectif essentiel qui est de mesurer le travail qui a été accompli depuis la publication de la loi de 2005 et, surtout, de mesurer le travail qui reste à accomplir dans notre département pour satisfaire ces objectifs d'accessibilité extrêmement ambitieux. Je crois qu'il est important de souligner que, si cette loi est effectivement ambitieuse, elle a eu l'énorme mérite de nous faire passer d'une culture de l'acceptation d'une forme d'inégalité inégalité pour l'accès à l'éducation et à la formation des personnes handicapées, pour l'accès à l'emploi, pour l'accès au service public, pour l'accès aux espaces publics et privés à une obligation stricte d'avancer et de réaliser l'accessibilité de chacun de ces domaines. Le bilan de cette loi est sans doute important mais les témoignages qui se sont exprimés ici montrent, bien sûr, qu'il y a encore des attentes insatisfaites. Au regard des ambitions initiales, ce bilan reste globalement encore à construire, en particulier en ce qui concerne le logement, les transports et plus largement l'accès à la ville. Rencontres de l'accessibilité en Savoie du 19 janvier 2012 Discours de conclusion du préfet 1/5

2 M. Charvoz [maire de Saint-Jean de Maurienne] évoquait toute à l'heure les différences de cultures qui peuvent exister entre les pays européens. En Italie, il existe une culture de «l'inclusion» des personnes handicapées qui est sans doute plus ancienne que celle qui existe en France, malgré les efforts engagés à la fois par les pouvoirs publics, les collectivités territoriales et les associations. À son image, je retiens pour ma part un témoignage dont la presse, je crois que c'était France 2, avait fait état il y a quelques semaines. Il s'agit de celui du consul général de France à Londres qui faisait part de son expérience personnelle en tant que personne handicapée et qui soulignait à quel point, pour tous les gestes de la vie quotidienne, il y avait une différence importante entre ce qui était mis en œuvre dans ce pays - la Grande-Bretagne - et ce qu'il retrouvait chaque fois qu'il revenait à Paris au ministère des Affaires Étrangères. Je crois que c'est un témoignage qui montre bien, comme tous ceux qui ont été relatés à cette tribune tout à l'heure, que malgré tout ce qui a été entrepris beaucoup reste encore à faire. C'est un programme ambitieux qu'il nous faut remplir ensemble pour satisfaire dans les trois années à venir l'objectif qui a été fixé par la loi de 2005, à l'échéance fixe de Je crois qu'il faut se réjouir qu'au niveau national la responsabilité du ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement étant en l'espèce engagée la traduction règlementaire de la loi de 2005 a été mise en œuvre depuis un certain temps. C'est une vingtaine de décrets, une quarantaine d'arrêtés, une demi-douzaine de circulaires qui ont été publiés. Au-delà de ces textes, qui ont leur importance et qui montrent que la loi est déclinée de façon opérationnelle, on peut relever l'intégration de cette problématique de l'accessibilité dans les politiques de droit commun qui sont mises en œuvre par l'état : les plans de déplacement urbains et M. Lux [Directeur du service transport et déplacement de Chambéry Métropole] comme M. Chauvin [Vice-président de Chambéry Métropole en charge des gens du voyage] ont apporté leur témoignage tout à l'heure, la conception des éco-quartiers, dont on sait qu'il s'agit d'une priorité au titre du Grenelle, les programmes locaux de l'habitat. De la même façon un observatoire interministériel de l'accessibilité a été mis en œuvre au niveau national. Son rôle est de s'assurer que la question de l'accessibilité est prise en compte de manière satisfaisante, ministère par ministère, au titre des objectifs portés par chacun d'entre eux. Les expérimentations se développent, au titre du logement par exemple, avec un programme «Logement design pour tous» qui a été engagé en 2009 afin de préparer une nouvelle génération de logements, dans le cadre des projets de construction ambitieux qui sont portés par l'état. Il s'agit non seulement de répondre aux problématiques du handicap stricto sensu mais plus largement de repenser la conception des logements pour répondre aussi à un enjeu de vieillissement de la population. Cet enjeu nous concernera tous et nous voulons ensemble nous y préparer, dans un esprit de mixité sociale et générationnelle, et répondre à la fragilité de populations qui aujourd'hui ne voient pas leurs besoins satisfaits. L'État s'est également investi dans le cadre de démarches de normalisation, de rédaction de guides à destination des professionnels et d'actions de formation et de sensibilisation à destinations des élus. J'ai noté les inquiétudes qui ont été exprimées dans le cadre de débats locaux ou de débats nationaux. Ce sont des débats légitimes au regard de la capacité d'un certain nombre de professionnels, de collectivités, de services et de partenaires à mettre en œuvre les objectifs de la loi de On peut penser en particulier à la question de l'accessibilité du bâti ancien, dans un département touristique comme le nôtre où les structures hôtelières ont une configuration qui ne se Rencontres de l'accessibilité en Savoie du 19 janvier 2012 Discours de conclusion du préfet 2/5

3 prête pas toujours à la contrainte de l'accessibilité. Ces inquiétudes avaient été relayées au parlement dans le cadre d'un débat qui avait abouti à la proposition d'un amendement à la loi portant amélioration du fonctionnement des maisons départementales pour les personnes handicapées. Je crois aujourd'hui que ce débat a été tranché de façon assez claire par le conseil constitutionnel en juillet Il a rappelé que les aménagements éventuels de la loi de 2005 ne pouvaient être pris en compte qu'au titre d'une autre loi et non pas par le biais d'un décret ou d'un l'arrêté. C'est un premier élément important qui montre bien l'importance attachée par le juge constitutionnel à la déclinaison de la loi de Le deuxième élément sur lequel je voudrais apporter un témoignage est la façon dont le Président de la République, lors de ses vœux à la France solidaire le 10 janvier dernier, a rappelé l'importance qui était attachée à cette question de l'accessibilité. Je cite ses propos : «Il est des conditions normatives sur lesquelles on ne peut pas transiger parce que, là encore, une société se juge à la façon dont elle traite les plus faibles et les plus fragiles». C'est dire l'attachement du chef de l'état à faire en sorte que cet objectif posé par la loi de 2005 ne soit pas remis en cause, quelques soient les difficultés dans sa mise en œuvre. Ces difficultés, il nous faut les traiter ensemble de la façon la plus appropriée possible. La raison en est simple : la question de l'accessibilité n'est pas une question qui concerne uniquement le handicap, et a fortiori le handicap moteur. Cela a été dit tout à l'heure, la question concerne toute la société. Au travers des démarches qui sont mises en œuvre dans le cadre de la loi de 2005, il s'agit de permettre plus largement le confort et l'accès au service public de tous nos concitoyens, et de répondre notamment à la problématique du vieillissement et de la dépendance. C'est une raison pour laquelle cet objectif de la loi de 2005 à échéance de 2015 sera tenu et respecté, de façon à faire en sorte que nous puissions tous collectivement satisfaire cet enjeu. S'agissant en particulier de la dépendance, je rappelle que 9 français sur 10 plébiscitent le maintien à domicile comme étant la solution la plus appropriée pour la prise en charge des personnes vieillissantes et puis dépendantes. Mais, ce maintien à domicile, comment l'assurer si l'on n'est pas en mesure de proposer des logements appropriés? Et quand bien même il y aurait des logements appropriés, comment faire en sorte d'éviter que ce maintien à domicile devienne synonyme de confinement et d'isolement si, dans la ville, dans la circulation et dans les transports, on n'est pas en mesure de garantir cette totale accessibilité? Voilà qui justifie, comme l'a rappelé le chef de l'état, le maintien de cette nécessité de mise en accessibilité comme une priorité absolue pour l'état. Que faire en Savoie pour répondre à cet enjeu? Je suis très heureux d'avoir entendu les témoignages des personnes qui se sont succédées avant moi et en particulier ceux des trois représentants des collectivités territoriales à la table ronde : M. Pierre-Marie Charvoz pour la commune de Saint-Jean de Maurienne, M. Marc Chauvin pour Chambéry Métropole et M. Emmanuel Lombard pour Arlysère. Ils ont souligné la dynamique territoriale qui était mise en œuvre et la richesse de ce qui était fait dans le cadre d'un contact et d'un travail quotidien avec les représentants des personnes handicapées. Surtout, ils ont montré la prise en compte de cet enjeu de façon quotidienne dans les politiques territoriales, avec des démarches concrètes et opérationnelles. Ce qu'il nous faut finalement réussir ensemble dans les trois années à venir, c'est de faire mieux fonctionner ce carré je n'ose pas dire ce carré magique qui est constitué : de l'état au titre de son rôle en matière de réglementation et du Conseil général en raison de ses responsabilités dans le cadre de la politique du handicap et du fonctionnement de la MDPH, des collectivités territoriales qui sont des acteurs de premier plan et pour lesquelles l'intercommunalité me paraît, de mon point de vue, le bon niveau pour répondre à cet enjeu (C'est un niveau où l'on peut trouver une expertise et où l'on peut répondre à un certain nombre de demandes techniques de la part des mairies quant ces dernières n'ont pas la Rencontres de l'accessibilité en Savoie du 19 janvier 2012 Discours de conclusion du préfet 3/5

4 possibilité de prendre en charge la dépense correspondant à un emploi), des associations avec lesquelles il faut travailler et établir le dialogue, des personnes handicapées elles-même, pour que ce dialogue soit nourri par la réponse à leurs besoins et à leurs attentes, comme un certain nombre de témoignages s'en sont fait l'écho tout à l'heure dans la salle. Mme Masséglia a rappelé dans son intervention les points sur lesquels il pouvait être envisagé de travailler pour essayer de faire en sorte de mieux nous préparer à l'échéance de 2015 et surtout de satisfaire cette échéance de 2015 : une mobilisation facilitée des associations par le biais du recensement de celles-ci sur la base d'un annuaire qui sera mis à jour avec la maison départementale des personnes handicapées, un club de l'accessibilité départemental pour stimuler la réflexion et l'échange de bons exemples, l'élaboration de plans d'urbanisme intégrant les questions de déplacement des personnes handicapées, et c'est la responsabilité de la direction départementale des territoires, en lien avec les collectivités territoriales, la cotation de l'accessibilité des logements, et j'ai entendu avec beaucoup d'intérêt ce qui a été présenté tout à l'heure par Mme Saniel du CETE de Lyon, s'agissant d'une expérience dont on peut s'inspirer également pour le territoire savoyard, et puis j'ajouterai également le dialogue avec les communes. J'ai adressé pour ma part un courrier à l'ensemble des communes du département au mois de novembre pour leur rappeler, en matière de construction neuve, les responsabilités qui sont celles des maires au titre des déclarations d'attestations de l'achèvement et de la conformité des travaux. Il leur revient en tant que maire de s'assurer de la bonne réalisation de ces travaux lorsqu'un immeuble neuf est livré, au moment de sa réception. Il y a un travail important à réaliser en commun. Je crois que le principe de tables rondes territoriales qui a été évoqué par Mme Masséglia est extrêmement. Elles permettront de mieux mutualiser les bonnes pratiques et de constater l'avancement ou au contraire les retards par rapport à ce grand chantier. Je pense qu'il faut aussi que nous rendions public sur le site Internet des services de l'état en Savoie les éléments d'information relatifs à l'observatoire départemental de façon à permettre de suivre l'avancement de ces chantiers. Et puis je vous proposerai, si vous êtes d'accord, que nous puissions organiser à nouveau une troisième série de rencontres de l'accessibilité territoriale, peut-être au début de l'année 2013, pour pouvoir nous permettre de mesurer collectivement l'avancement de l'enjeu d'ici Voilà mesdames et messieurs les points sur lesquels je voulais intervenir en conclusion de vos échanges de cette après-midi. Je retiens trois messages pour ma part : le premier est que faire progresser les droits des personnes handicapées en terme d'accessibilité est faire progresser les droits de tous. Lorsqu'on parle d'accessibilité, on ne parle pas simplement des problématiques évoquées au titre de la loi de C'est vrai en matière d'accessibilité au domaine public et aux transports mais aussi en ce qui concerne l'emploi. Lorsqu'une entreprise s'ouvre à la différence, c'est une entreprise qui, d'abord, donne sa place à chacun les femmes, les jeunes, les séniors, les personnes issues de minorités et l'ensemble de la population finit par profiter de cette démarche qui est naturelle, au-delà des prescriptions et des obligations fixées par la loi ; le deuxième est que la politique du handicap n'est pas une politique catégorielle. C'est d'abord et avant tout un projet de société et c'est comme ça que la loi de 2005 a été conçue. Rencontres de l'accessibilité en Savoie du 19 janvier 2012 Discours de conclusion du préfet 4/5

5 Chacun d'entre vous en est convaincu et c'est dans cet état d'esprit-là qu'il nous faut continuer à travailler ensemble ; le troisième est que, dans une période où, comme M. Charvoz l'a souligné tout à l'heure, il y a sans doute un certain nombre de préoccupations budgétaires, à la fois pour l'état et les collectivités territoriales, il est évident que la politique du handicap ne doit pas être une variable d'ajustement. On ne peut pas concevoir de développement économique harmonieux s'il n'y a pas de justice sociale ni de société qui place véritablement l'homme au cœur de son projet. C'est sur ce point que je voulais terminer notre réunion de ce soir. Je compte sur vous pour continuer à travailler dans les trois années qui nous séparent de 2015 et, pour prolonger cette réunion, je vous inviterai à laisser vos coordonnées à l'accueil pour que le cas échéant, si vous en acceptez le principe, vous puissiez être sollicités par la DDT pour participer à l'ensemble des démarches qui vous sont proposées et notamment au club accessibilité. Merci de votre participation et merci de votre attention, et merci aux interprètes qui nous ont accompagné tout l'après-midi. Rencontres de l'accessibilité en Savoie du 19 janvier 2012 Discours de conclusion du préfet 5/5

Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013. Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne

Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013. Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne Inauguration de l EHPAD «les Jardins de Plaisance» LANOUAILLE, le samedi 4 octobre 2013 Allocution de M. Jacques BILLANT, préfet de la Dordogne Permettez-moi de saluer Madame Jeanne LATASTE, votre ancien

Plus en détail

Un principe fondamental de l'union européenne

Un principe fondamental de l'union européenne A. Discours Introduction Mesdames et Messieurs, Je suis heureux d'être parmi vous aujourd'hui pour célébrer la Journée internationale de la femme. Je voudrais tout d'abord remercier pour l'invitation à

Plus en détail

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION Discours de clôture de Clotilde VALTER, Secrétaire d Etat chargée de la Réforme de l Etat et de la Simplification

Plus en détail

FETE DU PERSONNEL 31 MAI 2013 HOTEL DE VILLE

FETE DU PERSONNEL 31 MAI 2013 HOTEL DE VILLE CABINET DE FREDERIK BERNARD MAIRE DE POISSY Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy FETE DU PERSONNEL 31 MAI 2013 HOTEL DE VILLE Fête du personnel - 31 mai 2013 Hôtel de ville 1 Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler)

Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler) Discours de clôture du colloque «Développer la marche en ville : mobilité, santé, sécurité du piéton» 15 septembre 2011 Paris ( Philippe Maler) Mesdames et messieurs, Il me revient de conclure cette journée

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h

LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT. INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h LIVAROT COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE LIVAROT INAUGURATION DE LA SALLE MULTISPORTS samedi 22 octobre 2011 à 11 h Président de la Communauté de communes du Pays de Livarot et Maire de la Commune de

Plus en détail

SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT

SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT SCRIPT 0 (France) VALIDATION DEMANDE & DECOUVERTE PROSPECT Bonjour, pourrais-je parler à M. XXXXXX Oui, bonjour, je suis XXX Je vous appelle suite au formulaire que vous avez rempli sur internet pour avoir

Plus en détail

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs,

Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique. Mesdames, Messieurs, Discours de M. Sauvadet, Ministre de la Fonction publique Mesdames, Messieurs, J ai tout d abord une bonne nouvelle à vous avancer, une bonne nouvelle pour la Fonction publique, c est l adoption par l

Plus en détail

Madame la Présidente, Chère Anne Verneuil, Mesdames, Messieurs, chers amis,

Madame la Présidente, Chère Anne Verneuil, Mesdames, Messieurs, chers amis, Discours Discours d'aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé en ouverture du 60 ème Congrès de l'association des bibliothécaires de France, à Paris, le 19 juin 2014 Madame

Plus en détail

- CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS

- CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS CHAPITRE 20 - CENTRES D APPELS - MAXIMISER LE CENTRE DE DÉVELOPPEMENT BUSINESS Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Les points de référence de performance 4 étapes pour transformer les enquêtes

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des. femmes. Ouverture du colloque

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des. femmes. Ouverture du colloque 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Ouverture du colloque «Observance, autonomie, responsabilité» Lundi 1 er juin 2015 Seul le prononcé

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Les travaux parlementaires

Les travaux parlementaires Les travaux parlementaires Journal des débats Assemblée nationale Le mardi 7 novembre 2006, 15 h 00 (révisé) Le Vice-Président (M. Cusano): Adopté. Je reconnais maintenant Mme la députée d'hochelaga-maisonneuve.

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

SIGNATURE DU PACTE D AVENIR. Maison des Safer PARIS 12 mars 2015. Emmanuel HYEST Président de la FNSafer

SIGNATURE DU PACTE D AVENIR. Maison des Safer PARIS 12 mars 2015. Emmanuel HYEST Président de la FNSafer SIGNATURE DU PACTE D AVENIR Maison des Safer PARIS 12 mars 2015 Emmanuel HYEST Président de la FNSafer Monsieur le Ministre Monsieur le Président, Madame la Directrice, Monsieur le Directeur, Mesdames

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la signature de la Charte pour le développement en journée et des horaires en continu dans les marchés de propreté en Aquitaine Lundi 2 février 2015

Plus en détail

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE Dossier Médical Personnel BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE MARS 2012 L AVANCÉE DU DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL EN QUELQUES CHIFFRES - MARS 2012 26 LE NOMBRE DE RÉGIONS DANS LESQUELLES DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy. Inauguration de la Mission locale

Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy. Inauguration de la Mission locale Discours de FREDERIK BERNARD, Maire de Poissy Inauguration de la Mission locale 25 septembre 2013 1 Monsieur le Conseiller régional, Mesdames messieurs les élus, Monsieur le Directeur, Mesdames et messieurs

Plus en détail

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille»

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» La famille évolue et les rapports dans le couple et parents enfants changent aussi. Pour penser et mieux vivre ensemble ces changements,

Plus en détail

Restitution des deux ateliers de travail.

Restitution des deux ateliers de travail. Restitution des deux ateliers de travail. Animés par Nicolas Camphuis, directeur du CEPRI et Louis Hubert, directeur de la stratégie territoriale Agence de l eau Seine-Normandie. Nicolas Camphuis : Il

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international Seul le prononcé fait foi Mesdames et messieurs les négociateurs, chers amis, Je tenais à être avec vous

Plus en détail

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE Rapport de Françoise DORNIER Les établissements d accueil de la petite enfance accueillent en 2009, 700 enfants

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie!

Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa vie! VOUS POUVEZ Y ARRIVER! j u l i e @ r i c h e r t r a n s f o r m a t i o n s. c o m Livre numérique 5 étapes Effectuez du changement dans sa

Plus en détail

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013

Séminaire des cadres de l administration centrale. Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Séminaire des cadres de l administration centrale Université René- Descartes lundi 3 juin 2013 Allocution de Manuel VALLS, ministre de l Intérieur Monsieur le Secrétaire Général, Messieurs les Directeurs

Plus en détail

I. Allocution d ouverture. de Roger DEHAYBE Administrateur général de l Agence intergouvernementale de la Francophonie

I. Allocution d ouverture. de Roger DEHAYBE Administrateur général de l Agence intergouvernementale de la Francophonie I. Allocution d ouverture de Roger DEHAYBE Administrateur général de l Agence intergouvernementale de la Francophonie ALLOCUTION DE ROGER DEHAYBE Administrateur général de l Agence intergouvernementale

Plus en détail

1. INDICATIONS GÉNÉRALES

1. INDICATIONS GÉNÉRALES La soutenance orale de mémoire 1.Indications générales...1 2.L'exposé oral...2 2.1 Présenter le thème de votre mémoire et la population cible (utiliser le "je" au DE)...2 2.2 Motivation pour ce thème :...2

Plus en détail

«Images of the Heart» : exposition photographique de Don Mullan sur l Afrique du Sud. Paris - Place du Palais Royal 17 au 29 décembre 2013

«Images of the Heart» : exposition photographique de Don Mullan sur l Afrique du Sud. Paris - Place du Palais Royal 17 au 29 décembre 2013 «Images of the Heart» : exposition photographique de Don Mullan sur l Afrique du Sud Paris - Place du Palais Royal 17 au 29 décembre 2013 Madame l Ambassadrice, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames

Plus en détail

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce...

La médiation familiale Conflits familiaux, séparation, divorce... Conflits familiaux, séparation, divorce... Comment va s organiser l accueil de nos enfants après notre séparation? Comment, en tant que père, continuer à assurer le suivi scolaire de ma fille? Je ne vois

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

ENAP vendredi 19 septembre 2014

ENAP vendredi 19 septembre 2014 Discours de Mme Isabelle Gorce, directrice de l administration pénitentiaire, à l occasion de la cérémonie de clôture de la 6 ème promotion d élèves directeurs pénitentiaire d insertion et de probation

Plus en détail

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet 1. Généralités : Les activités, Les profils, Les motivations 2. Vous 3. L idée, la vision, la mission de l entreprise, la stratégie 4. Le business plan 5. Un outil

Plus en détail

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Josy REIFFERS

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Josy REIFFERS Séance du lundi 16 juin 2008 DELEGATION DE M. Josy REIFFERS 305 Séance du lundi 16 juin 2008 D -20080318 Convention de partenariat entre la Ville de Bordeaux et l association Maison de l Emploi de Bordeaux.

Plus en détail

Partie I. Points de repères et recommandations pour conduire sa formation

Partie I. Points de repères et recommandations pour conduire sa formation Partie I Points de repères et recommandations pour conduire sa formation 1/ A qui s adresse le BAFD? Le Brevet d Aptitude aux Fonctions de Direction (BAFD) a pour finalité de «développer, dans le cadre

Plus en détail

L'ACCORD EPLA: UN JUGE EUROPÉEN POUR LE BREVET EUROPÉEN

L'ACCORD EPLA: UN JUGE EUROPÉEN POUR LE BREVET EUROPÉEN Intervention du Professeur Alain Pompidou, Président de l Office européen des brevets, lors du séminaire organisé par la Cour de Cassation et l'institut national de la propriété industrielle sur le thème

Plus en détail

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministère des Postes et des Télécommunications,

Plus en détail

INAUGURATION DE L'ETABLISSEMENT D'HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES (E.H.P.A.D.) COURSEULLES SUR MER (Maire : Monsieur Frédéric POUILLE)

INAUGURATION DE L'ETABLISSEMENT D'HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES (E.H.P.A.D.) COURSEULLES SUR MER (Maire : Monsieur Frédéric POUILLE) INAUGURATION 1 DE L'ETABLISSEMENT D'HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES (E.H.P.A.D.) DE COURSEULLES SUR MER (Maire : Monsieur Frédéric POUILLE) SAMEDI 3 MARS 2012 à 11 h "(Civilités)" Au printemps

Plus en détail

DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON

DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON DELEGATION DE Monsieur Jean-Charles BRON 1419 Séance du lundi 16 décembre 2013 D-2013/758 Marché des Capucins. Actualisation des tarifs des droits de place du Marché et du parc stationnement des Capucins.

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale

Thème 2. Les métamorphoses des politiques de Protection sociale Thème 2 Les métamorphoses des politiques de Protection sociale 1 Les métamorphoses de l Assurance maladie Entretien avec Frédéric Van Roekeghem Directeur général de la CNAMTS Interview réalisée le 29 novembre

Plus en détail

Commune de HAUTELUCE

Commune de HAUTELUCE Commune de HAUTELUCE Enquête publique relative au projet de mise en concordance du cahier des charges du lotissement «Zone d'échange» avec le Plan Local d'urbanisme de la commune de Hauteluce réalisée

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Cérémonie d ouverture de la 9 e conférence des OING/OSC de la Francophonie

Cérémonie d ouverture de la 9 e conférence des OING/OSC de la Francophonie 2 Dakar, le 4 juin 2014 Cérémonie d ouverture de la 9 e conférence des OING/OSC de la Francophonie Discours de SEM Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie Seul le texte prononcé fait foi Je

Plus en détail

Je suis ravie et fière d être parmi vous aujourd hui à l occasion des 10 ans de la CNSA.

Je suis ravie et fière d être parmi vous aujourd hui à l occasion des 10 ans de la CNSA. Discours de Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l exclusion, à l occasion du 10 ème anniversaire de la Caisse nationale de solidarité pour l autonomie

Plus en détail

Signature du. Contrat de service public. Intervention de Jean-Paul BAILLY

Signature du. Contrat de service public. Intervention de Jean-Paul BAILLY Signature du Contrat de service public Intervention de Jean-Paul BAILLY Président du groupe La Poste Le mardi 22 juillet 2008 à 17 h (Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi) Seul le prononcé

Plus en détail

Monsieur le Préfet Mesdames et Messieurs les élus Mesdames, Messieurs

Monsieur le Préfet Mesdames et Messieurs les élus Mesdames, Messieurs Monsieur le Préfet Mesdames et Messieurs les élus Mesdames, Messieurs Je suis très heureuse et très honorée de me retrouver ce matin, ici, dans cet hémicycle Younoussa BAMANA, qui est le cœur battant de

Plus en détail

Comment me repérer et naviguer dans mon espace client?

Comment me repérer et naviguer dans mon espace client? Le Guide 1 Menu de l espace client Comment me repérer et naviguer dans mon espace client? Menu de l espace client Crédits disponibles Mon profil Moteur de recherche Formulaire de contact Critères d'alertes

Plus en détail

Parlement de la Communauté française

Parlement de la Communauté française Parlement de la Communauté française Question orale de Caroline Désir, Députée, à Jean-Marc Nollet, Ministre de la petite enfance sur «L'explosion démographique bruxelloise et l'accueil de la petite enfance»

Plus en détail

Parlement bruxellois

Parlement bruxellois Parlement bruxellois Question orale de Caroline Désir à Benoît Cerexhe, Ministre du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargé de l'emploi, de l'économie, du Commerce extérieur et de la Recherche

Plus en détail

RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2010-2011

RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2010-2011 RAPPORT DÉTAILLÉ PRÉSENTÉ PAR L ÉTUDIANT À L ÉTABLISSEMENT 2010-2011 Remarque à l attention de l étudiant : le présent rapport destiné à relater votre expérience fournira au programme d éducation et de

Plus en détail

SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES. Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007

SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES. Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007 SEMINAIRE DE LANCEMENT DE LA RÉVISION GENERALE DES POLITIQUES PUBLIQUES Centre de conférences internationales mardi 10 juillet 2007 Discours de M. Eric WOERTH Messieurs les Ministres, Madame et Messieurs

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008)

COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN. (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) COMMUNICATION ORALE EN ENTRETIEN (Notes prises par Danielle Venot lors de la conférence animée par Denis Boutte le 27 mars 2008) 1 - Quelques considérations préliminaires sur la recherche d emploi et les

Plus en détail

ENERGIE PARTAGEE INVESTISSEMENT CANDIDATURES AU CONSEIL DE SURVEILLANCE

ENERGIE PARTAGEE INVESTISSEMENT CANDIDATURES AU CONSEIL DE SURVEILLANCE ENERGIE PARTAGEE INVESTISSEMENT CANDIDATURES AU CONSEIL DE SURVEILLANCE Françoise Réfabert 27 Avenue Duquesne 75007 Paris Paris, le 3 mars 2016 A l attention de M. Vincent Lagalaye, Président du Conseil

Plus en détail

Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE

Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE Architectures de l'habitat FORMATION 2016 LOGEMENTS COLLECTIFS EN ÎLE-DE-FRANCE *Les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement (CAUE) sont des associations départementales créées par la

Plus en détail

Logements. en Île-de-France

Logements. en Île-de-France Logements collectifs en Île-de-France FORMATION 2014 Un cycle de formation proposé par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME. Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer. - Lundi 8 septembre 2014

PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME. Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer. - Lundi 8 septembre 2014 PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer - Lundi 8 septembre 2014 - SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI L illettrisme : un handicap

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET DES ENTREPRISES PRIVEES

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET DES ENTREPRISES PRIVEES MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE ------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail ----------- CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION

Plus en détail

Fiche pratique problèmes de tri sélectif. Notions de droit

Fiche pratique problèmes de tri sélectif. Notions de droit Fiche pratique problèmes de tri sélectif Si la majorité des collectivités territoriales en France organisent une collecte sélective des déchets (en porte à porte ou en borne d apport volontaire), sa mise

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A :

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes A : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de la cohésion sociale Sous-direction de l enfance et de la famille Bureau Famille et parentalités Personnes chargées

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDE-2015-066

Décision du Défenseur des droits MDE-2015-066 Paris, le 29 avril 2015 Décision du Défenseur des droits MDE-2015-066 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative

Plus en détail

Interpellation de Madame Françoise Carton de Wiart relative au plan propreté, les sanctions et les copropriétés.

Interpellation de Madame Françoise Carton de Wiart relative au plan propreté, les sanctions et les copropriétés. 1 /5 Séance publique du 26.10.2015 Interpellation de Madame Françoise Carton de Wiart relative au plan propreté, les sanctions et les copropriétés. Notre Conseil a approuvé en septembre 2015 - à l unanimité

Plus en détail

CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX 2014 AUX FAMILLES DISCOURS DE S.E.M. CHEIKHE HADJIBOU SOUMARÉ PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA

CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX 2014 AUX FAMILLES DISCOURS DE S.E.M. CHEIKHE HADJIBOU SOUMARÉ PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ CÉRÉMONIE DE PRÉSENTATION DES VŒUX 2014 AUX FAMILLES DISCOURS DE S.E.M. CHEIKHE HADJIBOU SOUMARÉ PRÉSIDENT

Plus en détail

Madame la Présidente Madame la ministre Messieurs et Mesdames les députés

Madame la Présidente Madame la ministre Messieurs et Mesdames les députés Intervention 25 novembre 2014 Annie LE HOUEROU Proposition de loi visant à faciliter le stationnement des personnes en situation de handicap titulaires de la carte de stationnement Madame la Présidente

Plus en détail

Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Telephone: +251 11 551 7700 / +251 11 518 25 58/ Ext 2558 Web site: www.au.int

Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Telephone: +251 11 551 7700 / +251 11 518 25 58/ Ext 2558 Web site: www.au.int AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Telephone: +251 11 551 7700 / +251 11 518 25 58/ Ext 2558 Web site: www.au.int Discours d'ouverture de Mr Jalel Chelba,

Plus en détail

-=-=- Alain Coulon, Chef du service : Stratégie de l enseignement supérieur et de la recherche (DGESIP)

-=-=- Alain Coulon, Chef du service : Stratégie de l enseignement supérieur et de la recherche (DGESIP) Conférence organisée par le CIEP, Sèvres, le 5 mai 2009 «LES SYSTEMES D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : COMPARAISONS INTERNATIONALES, COOPERATIONS UNIVERSITAIRES, POLITIQUE D ATTRACTIVITE» -=-=- Alain Coulon,

Plus en détail

Calendrier des Formations Syndicales Solidaires

Calendrier des Formations Syndicales Solidaires Solidaires Rhône 125, rue Garibaldi 69006 Lyon 25 janvier 2016 Calendrier des Formations Syndicales Solidaires IMPORTANT! Pour le secteur privé, des évolutions de réglementation modifient les modalités

Plus en détail

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage Remarques de S.E. Kaoru Ishikawa Gala / Assemblée générale annuelle de la Croix-Rouge canadienne Loews Le Concorde Hotel, Québec Le 18 juin 2011 19 h Dîner Gala I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

Plus en détail

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage?

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? I Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? Le milieu interne de l entreprise est un milieu où la négociation est nécessaire et permanente. On a besoin de convaincre son équipe et ses

Plus en détail

MIEUX PROTÉGER LES ENFANTS : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LES PARENTS?

MIEUX PROTÉGER LES ENFANTS : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LES PARENTS? MIEUX PROTÉGER LES ENFANTS : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LES PARENTS? Marie-Christine Saint-Jacques Sylvie Drapeau Catherine Turbide Colloque international : Autour de l enfant : Parents, intervenant-e-s-institutions

Plus en détail

RP2 / Lecture publique : empilement des compétences et des financements ou vraies complémentarités?

RP2 / Lecture publique : empilement des compétences et des financements ou vraies complémentarités? RP2 / Lecture publique : empilement des compétences et des financements ou vraies complémentarités? Animateur : Vice-président de l Association des bibliothécaires de France Deux thèmes apparaissent prégnants

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011

Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011 Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011 Monsieur le Président, Monsieur le Vice président, Mesdames et messieurs, J 'ai le privilège d intervenir

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU»

«EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» «EDUCATEUR DE RUE.. UN METIER MECONNU» Le journal de l Association accorde un article à chacune de ses parutions sur un métier de la Sauvegarde 56. Rencontre de Geneviève RALLE, Vice- Présidente de la

Plus en détail

C est moins flamboyant qu une pyramide, moins imposant qu une bibliothèque, moins touristique qu un musée.

C est moins flamboyant qu une pyramide, moins imposant qu une bibliothèque, moins touristique qu un musée. Discours LFSE au sud A Paris, le 24 avril 2015 Seul le prononcé fait foi Madame la secrétaire d'état, chère Annick Girardin, Monsieur le Président du jury, cher Martin Hirsch, Mesdames, Messieurs, «La

Plus en détail

Bilan de compétences

Bilan de compétences Bilan de compétences I. Introduction Le but du bilan de compétences est de vous aider dans l'élaboration de votre C.V et et de votre lettre de motivation, et dans la préparation d'un entretien d'embauche.

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE DES 60 ANS DE L AJD ASSOCIEZ VOTRE LOGO AU LOGO DE L AJD SUR NOS DIFFÉRENTS OUTILS DE COMMUNICATION

DEVENEZ PARTENAIRE DES 60 ANS DE L AJD ASSOCIEZ VOTRE LOGO AU LOGO DE L AJD SUR NOS DIFFÉRENTS OUTILS DE COMMUNICATION 60 ANS D EXPÉRIENCES ET D EXPERTISE Depuis sa création, l AJD s inscrit dans un projet associatif fort : améliorer le quotidien des jeunes ayant un diabète et de leur famille en leur proposant des solutions

Plus en détail

BILAN PÉDAGOGIQUE- TOURNÉE DES ZONES

BILAN PÉDAGOGIQUE- TOURNÉE DES ZONES BILAN PÉDAGOGIQUE- TOURNÉE DES ZONES VÉLIZY - PÔLE ESPOIRS GAM Du 31 octobre au 01 novembre 2011 Échanges pratiques Formation des jeunes gymnastes, richesse et polyvalence dans le travail Page 2 Mise en

Plus en détail

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DE LA MAISON DE RETRAITE DE SAINT-SAËNS

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DE LA MAISON DE RETRAITE DE SAINT-SAËNS RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DE LA MAISON DE RETRAITE DE SAINT-SAËNS Rapport d observations définitives de la Chambre régionale des comptes de Haute-Normandie sur la gestion de la

Plus en détail

Inauguration et dénomination des cours de tennis Gérard Trélohan

Inauguration et dénomination des cours de tennis Gérard Trélohan Inauguration et dénomination des cours de tennis Gérard Trélohan Intervention de Gérard Allard, Maire de Rezé Samedi 19 septembre 2015 Bonjour à toutes et à tous, Je vous remercie de votre présence pour

Plus en détail

Bilan de l enquête dans le réseau Sismos à l Ecole

Bilan de l enquête dans le réseau Sismos à l Ecole REPLIQUES REPLIQUES : Nouvelles du réseau Sismos à l Ecole Avril 2011 sont destinataires de ce message les gestionnaires de stations et leurs référents scientifiques Bilan de l enquête dans le réseau Sismos

Plus en détail

CEREMONIE DES VŒUX JEUDI 13 JANVIER 2011 I LES FAITS MARQUANTS DE L ANNEE 2010. Monsieur le Sous Préfet,

CEREMONIE DES VŒUX JEUDI 13 JANVIER 2011 I LES FAITS MARQUANTS DE L ANNEE 2010. Monsieur le Sous Préfet, CEREMONIE DES VŒUX JEUDI 13 JANVIER 2011 Monsieur le Sous Préfet, Madame le Maire de Morlaix et Présidente du Conseil de Surveillance Monsieur le Maire de Plougonven Monsieur le Président de Morlaix Communauté,

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

Rapport de formation

Rapport de formation ELODIE RESSOUCHES FORMATRICE TICE&FLE FORMATIONS FLE Des formations professionnelles pour les acteurs du français langue étrangère www.formationsfle.fr elodie@formationsfle.fr Rapport de formation «Concevoir

Plus en détail

Discours. Dammarie-les-Lys, lundi 16 janvier 2012

Discours. Dammarie-les-Lys, lundi 16 janvier 2012 Discours Discours de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé à l'occasion de la présentation du rapport de la mission de réflexion sur les méthodes d apprentissage

Plus en détail

La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville

La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville La participation des citoyens au cœur de la politique de la ville DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 20 JUIN 2014 ville.gouv.fr LA PARTICIPATION DES CITOYENS AU CŒUR DE LA POLITIQUE DE LA VILLE 3 La loi de programmation

Plus en détail

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version 07/10/2011 1/9

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version 07/10/2011 1/9 RESULTATS DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LA FORMATION EN «RECHERCHE CLINIQUE» DISPENSEE LE // Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version // /9 OBJECTIF & METHODE Evènement : Séminaire TEC CeNGEPS

Plus en détail

SYNTHESE DES RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RÉUNION RÉGIONALE SUR LES ÉVALUATIONS MERCREDI 11 JUIN 2014-06 - NANCY

SYNTHESE DES RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RÉUNION RÉGIONALE SUR LES ÉVALUATIONS MERCREDI 11 JUIN 2014-06 - NANCY SYNTHESE DES RÉSULTATS DU QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RÉUNION RÉGIONALE SUR LES ÉVALUATIONS MERCREDI 11 JUIN 2014-06 - NANCY L ARS Lorraine, le Conseil Général de Meurthe-et-Moselle, le Conseil Général

Plus en détail

Madame la Ministre, co-présidente du conseil d administration de l OFAJ, Liebe Kristina Schröder,

Madame la Ministre, co-présidente du conseil d administration de l OFAJ, Liebe Kristina Schröder, ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON MINISTRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE ANNIVERSAIRE DES 50 ANS DE L OFFICE FRANCO-ALLEMAND DE LA JEUNESSE Paris, 5 juillet

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION

ENQUETE DE SATISFACTION ENQUETE DE SATISFACTION RESULTATS 2015 Engagement de service n 33 : La satisfaction des clients évaluée chaque année Réalisation d enquêtes de satisfaction au moins une fois par an concernant l ensemble

Plus en détail

Audience solennelle de rentrée de la Cour des comptes. Discours prononcé par M. Gilles Johanet. Procureur général ------------ Jeudi 15 janvier 2015

Audience solennelle de rentrée de la Cour des comptes. Discours prononcé par M. Gilles Johanet. Procureur général ------------ Jeudi 15 janvier 2015 Audience solennelle de rentrée de la Cour des comptes Discours prononcé par M. Gilles Johanet Procureur général ------------ Jeudi 15 janvier 2015 Monsieur le Président du Sénat Monsieur le Président de

Plus en détail

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Discours du Président de la République lors du Sommet des maires pour le climat Publié le 26 Mars 2015 Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Madame la Maire de Paris, chère Anne HILDALGO, Je voulais

Plus en détail