Premier partenariat. Agence régionale de santé Ile-de-France. URPS médecins Ile-de-France

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Premier partenariat. Agence régionale de santé Ile-de-France. URPS médecins Ile-de-France"

Transcription

1 1 Premier partenariat Agence régionale de santé Ile-de-France & URPS médecins Ile-de-France Claude EVIN- Directeur Général de l ARS Ile-de-France Bruno SILBERMAN - Président de l URPS médecins Ile-de-France Contacts presse : Laure Kuntzinger, Thomas Marko & associés T : Sylvie Courboulay, URPS médecins IDF /

2 2 Introduction Le partenariat entre l ARS Ile-de-France et l URPS médecins Ile-de-France s inscrit dans le cadre de la loi HPST du 21 juillet 2009 qui prévoit la contractualisation d objectifs communs entre l Agence régionale de santé et les Unions régionales de professionnels de santé. Ce premier protocole d accord signé le 13 octobre 2011 entre l URPS médecins Ile-de-France et l Agence régionale de santé d Ile-de-France s applique pour une période de 3 ans à compter du 1 er janvier Le protocole définit les trois premiers axes de travail communs à l ARS et à l URPS médecins, qui s inscrivent dans le cadre du volet ambulatoire du Schéma Régional d Organisation Sanitaire et seront déclinés en différentes actions : Axe 1 : Démographie et aide à l installation des professionnels de santé Axe 2 : Mise en place d un observatoire de l accès aux soins des populations Axe 3 : Promotion, développement et maintien des structures d exercice collectif Les trois axes de travail du protocole seront repris action par action dans un ou plusieurs contrats pluriannuels d objectifs et de moyens (CPOM) à conclure entre l ARS et l URPS médecins avant la fin novembre Ce ou ces CPOM décriront précisément chaque action, le rôle de chacun et les moyens y afférant. Les premières actions de cet accord seront présentées pour avis à la CRSA. Cette instance sera également destinataire des points d étape et informée du suivi des actions ou des avenants relatifs à ce protocole. Les actions du protocole sont pilotées par l URPS médecins (axes 1 et 3) ou conjointement entre l ARS et l URPS médecins (axe 2) en association avec l ensemble des partenaires concernés par chaque action. Le partenariat ARS / URPS médecins s inscrit dans la durée et la volonté d une action commune de terrain. D autres axes de travail seront développés par les partenaires en fonction de l avancée des différents schémas régionaux d organisation sanitaire (SROS) : prévention, coordination et système d information, etc.

3 3 Axe 1 : Démographie et aide à l installation Action 1 : Analyser le risque démographique médical et paramédical Objectif : Engager un travail de diagnostic de l offre et du recours aux soins au plus près des territoires franciliens Si la santé ne fait pas partie des missions des collectivités territoriales, les communes sont de plus en plus souvent alertées par les difficultés rencontrées par leurs administrés pour trouver un médecin, une infirmière ou un dentiste proche de chez eux. Afin d anticiper les déséquilibres dans l offre de soins qui s annoncent en Ile-de-France, l URPS médecins procédera à l accompagnement de territoires et à la réalisation de 30 diagnostics par an, à la demande des élus locaux d un territoire de plus de habitants. Ces diagnostics visent notamment à évaluer l opportunité de création de maisons de santé pluri professionnelles. Chaque diagnostic réalisé sera partagé avec les professionnels de santé du territoire. Enfin, des recommandations pour l avenir seront faites pour maintenir ou développer, si nécessaire, l offre de soins pour la population. Pour mener à bien ces diagnostics locaux, l URPS médecins travaillera avec l Agence régionale de santé dans toutes ses composantes (siège et délégations territoriales), les autres URPS d Ile-de- France, l Assurance Maladie, les conférences de territoire, et l Association des Maires d Ile-de- France.

4 4 Action 2 : Journées départementales de découverte du tissu sanitaire Objectif : Sensibiliser collectivement les jeunes professionnels de santé à l exercice ambulatoire sur tout le territoire francilien Au même titre que cela existe pour d autres métiers, l URPS médecins et l ARS sont convaincues que pour inciter les jeunes professionnels de santé (médecins, infirmières, kinésithérapeutes, dentistes, etc.) à s installer en Ile-de-France, il convient de leur faire découvrir l organisation sanitaire département par département, en favorisant les rencontres avec leurs confrères déjà installés. Ces journées départementales de découverte du tissu sanitaire sont le lieu de cette rencontre entre professionnels de santé en formation et professionnels de santé en exercice. Elles sont un complément aux outils internet développés par l ARS : et par l URPS : Depuis 2009, l URPS médecins expérimente ce type de journées pour les médecins avec les partenaires de ce portail. Ces journées permettront également de répondre aux questions : Quelles sont les caractéristiques de l offre de soins dans ce département? Quels liens et types de coordinations entre professionnels existent pour la prise en charge des patients? Quelles sont les opportunités d installation ou de reprise? Le témoignage de professionnels récemment installés occupera une place privilégiée dans le dispositif. Ces journées seront animées par : Des professionnels de santé en exercice dans le département Des institutionnels : les Unions régionales des professionnels de santé (URPS) / les Ordres / l ARS, via ses Délégations territoriales (DT) / l Assurance Maladie en lien avec les cursus de formations, universités et écoles Organisation Les URPS piloteront l organisation : programme, logistique, communication, inscriptions en mettant en place un secrétariat régional unique. Les déclinaisons départementales seront orchestrées avec les Ordres des départements, la Délégation territoriale (DT) de l ARS, la CPAM et d autres partenaires éventuels selon le contexte local (par exemple le Conseil général ou Association départementale des Maires) Supports de communication - Site Soigner en Ile-de-France : - Plate-forme d Appui aux Professionnels de Santé (PAPS) : Calendrier Huit journées départementales en 2012, une par département.

5 5 Action 3 : Permanences locales Objectif : Accompagner individuellement l installation des professionnels de santé Constat L installation en libéral relève du parcours du combattant pour le jeune professionnel de santé : les démarches administratives sont nombreuses, les interlocuteurs multiples et les questions qu il se pose nombreuses : comment s y prendre concrètement? Quel territoire choisir? Quel risque prendre ou ne pas prendre? Contenu des permanences locales Les permanences locales apporteront des réponses concrètes, au plus près des préoccupations des candidats à l installation, et ce quel que soit le degré de maturité de leurs projets. Tous les interlocuteurs indispensables pour s informer et effectuer les démarches de l installation seront réunis sur une matinée : Ordres des professionnels de santé, Caisse primaire d assurancemaladie, Unions régionales des professionnels de santé (URPS), Délégation territoriale (DT) de l ARS. Ils recevront ensemble chaque candidat individuellement, sur rendez-vous. Organisation Les URPS piloteront l organisation en mettant en place un secrétariat régional unique : inscriptions des candidats à l installation, convocation des intervenants. Supports de communication Les sites «PAPS» ( et «Soigner en Ile-de-France» ( afficheront à l avance le calendrier des permanences. Calendrier : Une par mois, dans chacun des 8 départements franciliens (80 permanences par an). Première édition : Décembre 2011, en Seine-Saint-Denis.

6 6 Axe 2 : Observatoire de l accès aux soins Action 1 : Partager les données L objectif de l Observatoire de l accès aux soins est de dresser un état des lieux et un suivi partagé des difficultés d accès aux soins en Ile-de-France liées à certaines pratiques tarifaires. Diagnostic partagé L enjeu est tout d abord de dresser un diagnostic partagé par toutes les parties prenantes de l accès aux soins dans la région et par territoire : l URPS médecins, l ARS, l Assurance Maladie et les patients. Identifier les enjeux L état des lieux doit permettre d identifier, au niveau territorial, les difficultés de l accès financier aux soins et de disposer d éléments objectifs (actes, pratiques tarifaires, occurrence dans un parcours de soins, ) permettant de décider d actions à conduire de façon ciblée. Le suivi de l évolution dans le temps des difficultés d accès aux soins par territoire constituera également un enjeu important de cet observatoire. Indicateurs d un suivi partagé Il s agira également de mettre en place les indicateurs d un suivi partagé permettant de justifier les actions dans ce domaine. Action 2 : Agir Une fois le diagnostic posé, il s agira de : - Agir communément ou individuellement de façon ciblée sur les constats partagés ; - Contractualiser pour améliorer les parcours de soins.

7 7 Axe 3 : Exercice collectif des libéraux Action 1 : Recenser et qualifier, accompagner les structures d exercice collectif franciliennes existantes Objectif : Moderniser l offre de soins ambulatoire existante La démarche proposée tend à la fois à rendre compte de la diversité des structures d exercice collectif franciliennes, médicales ou pluri-professionnelles, tout en portant une attention particulière aux enjeux du renouvellement et à la pérennisation de ces structures dans l offre de soins. Les jeunes médecins plébiscitent l exercice à plusieurs (cf. ci-dessous), que ce soit avec d autres médecins ou d autres professionnels de santé : outre la création de maisons de santé, d autres solutions répondent à leurs aspirations et ils peuvent trouver leur place dans des structures d exercice collectif existantes appelées à renouveler leurs équipes soignantes, sous l effet notamment des départs à la retraite massifs de la génération du baby-boom. Il s agira donc de : 1. Recenser les structures grâce au croisement des bases de données de l Assurance Maladie. 2. Qualifier et décrire les structures grâce à une enquête de terrain par questionnaire et entretiens afin d identifier les opportunités de création de structures à exercice collectif. 3. Afficher les structures grâce à une cartographie des structures existantes avec fiche d identité, notamment pour faciliter le recrutement des jeunes professionnels de santé. 4. Accompagner les structures avec une contractualisation sur l évolution des pratiques, le terrain de stage, les systèmes d information communicants et le partage de données, le développement de projets de santé, le suivi du parcours de soins, l application des bonnes pratiques et l accès tarifaire. Calendrier : Lancement de l enquête de recensement fin 2011 L exercice collectif en chiffres Aspiration des jeunes médecins Les jeunes générations de médecins aspirent en majorité à exercer non plus seuls mais à plusieurs. Selon l enquête publiée par l URML Ile-de-France en , seuls 3,4 % des internes franciliens interrogés envisageaient d exercer en cabinet seul. Une tendance lourde sur le terrain Cette intention d exercice en mode collectif est corroborée sur le terrain : les médecins généralistes libéraux déclarant travailler en groupe étaient 54 % en 2009 contre 43 % en Une tendance d autant plus marquée chez les moins de 40 ans puisque près de 8 médecins sur 10 travaillent en groupe 2 et que 64,6 % des nouveaux installés dans l enquête de l URML exerçaient en cabinet de groupe. 1 URML Ile-de-France - Motifs et freins à l installation en libéral en Ile-de-France, janvier IRDES - Questions d économie de la santé - La dynamique de regroupement des médecins généralistes libéraux de 1998 à 2009, n 157- septembre 2010

8 8 L URPS médecins Ile-de-France Une organisation légitime, indépendante et régionale Les 80 médecins de l assemblée générale de l Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecins ont été élus en octobre 2010 pour cinq ans par les médecins libéraux d Ile-de- France. Nos élus sont en exercice et apportent leur vision réaliste de la médecine libérale dans toute sa diversité : médecine générale, spécialisée, en consultation ou en établissement. Un acteur de la politique de santé en Ile-de-France Représenter et accompagner les médecins libéraux qui exercent chaque jour dans leur métier avec passion pour une meilleure prise en charge de leurs patients : c est l objectif que se fixe l Union régionale des professionnels de santé médecins d Ile-de-France. L URPS médecins est l interlocuteur privilégié de l Agence régionale de santé sur toutes les questions impliquant la médecine libérale dans la région : L accès aux soins et la démographie médicale ; Les schémas régionaux d organisation des soins (SROS), en particulier le nouveau volet ambulatoire ; La permanence des soins ; L installation des professionnels de santé ; Les activités soumises à autorisation des établissements privés ; Le coût de la pratique ; L évolution des pratiques et les nouveaux modes d exercice. L URPS médecins siège à la Conférence régionale de la santé et de l autonomie dont elle assure la vice-présidence. Au sein de la CRSA elle préside la Commission spécialisée de l'organisation des soins (CSOS). Ses représentants sont membres de droit des 8 conférences de territoire et des comités départemental de l aide médicale urgente, de la permanence des soins et des transports sanitaires (Codamups-TS). Le bureau de l URPS médecins Ile-de-France Dr Bruno Silberman, président Dr Jean-Philippe Grundeler, vice-président Dr Bernard Huynh, vice-président Dr Georges Siavellis, trésorier Dr Marc Sylvestre, trésorier adjoint Dr Frédéric Prudhomme, secrétaire général Dr Bernard Ortolan, secrétaire général adjoint Dr Marc Baillargeat, secrétaire général adjoint Coordonnées URPS médecins Ile-de-France - Association loi rue Cabanis Paris Tél. :

9 9 Annexe : Le protocole d accord

10 10 Protocole d accord VU VU VU VU la loi n du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ; la loi n du 20 décembre 2010 de financement de la sécurité sociale pour 2011 ; l ordonnance n du 23 février 2010 de coordination le code de la santé publique et notamment les articles L et suivants, L et suivants, L et suivants ; VU le code de la sécurité sociale et notamment l article L ; VU le décret n du 30 août 2010 relatif au fonctionnement du FIQCS ; Il est convenu ce qui suit ENTRE : L Union Régionale des Professionnels de Santé Médecins Ile-de-France, 12, rue Cabanis PARIS Représentée par son Président, M. le Dr Bruno Silberman, Ci-après désigné comme " l URPS médecins Ile-de-France". D'UNE PART ET L Agence Régionale de Santé d Ile-de-France 35, rue de la Gare Paris Cedex 19 Représentée par son Directeur Général, M. Claude Evin, Ci-après désigné comme " l ARS IDF". D'AUTRE PART CI-DESSOUS APPELÉES LES «PARTIES»

11 11 Préambule : Les objectifs communs de l ARS IDF et de l URPS médecins Ile-de-France repris dans ce protocole s inscrivent dans le cadre de la préparation et de la mise en œuvre du Projet Régional de Santé (PRS) élaboré par l ARS IDF et notamment du volet ambulatoire du Schéma régional d organisation des soins (SROS) pour la période 2011/2014. Ces objectifs sont conformes aux orientations nationales relatives à l élaboration du volet ambulatoire du SROS et concrétisent au travers de ce protocole le partenariat entre l ARS et l URPS. Article 1 - Objet du protocole d accord : Les Unions régionales des professionnels de santé (URPS) et leur fédération contribuent à l'organisation et à l'évolution de l'offre de santé au niveau régional, notamment à la préparation du PRS et à sa mise en œuvre. Les URPS de santé peuvent conclure des contrats avec l'agence régionale de santé et assurer des missions particulières impliquant les professionnels de santé libéraux dans les domaines de compétence de l'agence (Article L du code de la santé publique). C est dans ce cadre que s inscrit le présent protocole d accord. Il a pour objet de définir les axes de travail communs aux Parties ainsi que les engagements des Parties concernant leur réalisation. Les axes de travail du protocole seront repris action par action dans un ou plusieurs contrat pluriannuel d objectifs et de moyens (CPOM) à conclure entre les Parties. Ce ou ces CPOM décriront précisément chaque action ainsi que les moyens y afférents, notamment ceux que l ARS allouera à l URPS. Les premières actions de cet accord seront présentées pour avis à la CRSA notamment à sa Commission Spécialisée de l Organisation des Soins (CSOS) au 4 ème trimestre Ces instances seront également destinataire des points d étape et informée du suivi des actions ou des avenants relatifs à ce protocole. Article 2 - Les axes de travail : Les objectifs de ce protocole, qui seront précisés dans le ou les CPOM, portent en priorité sur le maintien d une offre de soins et d un accès aux soins répondant aux besoins de la population en Ile-de-France. Ils peuvent être élargis à d autres sujets d organisation des soins et /ou de prévention et de santé publique

12 12 Les premiers axes de travail communs envisagés concernent : - l aide à l installation des professionnels de santé et notamment des médecins ; - la promotion, le développement et le maintien des structures d exercice collectif ; - la mise en place d un observatoire de l accès aux soins des populations. Ils pourront être complétés dans le cadre de la transversalité du PRS par des actions sur la participation des médecins libéraux à la permanence des soins ambulatoire, au déploiement et à l utilisation des systèmes d information et de communication partagés, aux activités de prévention et de santé publique en lien avec le schéma de prévention, aux rôles des professionnels de santé libéraux dans le schéma médico-social, à d éventuelles actions de communication commune aux deux Parties. Ces axes de travail font l objet d une déclinaison par fiches actions qui seront développées de manière plus précise dans le ou les CPOM. Ces fiches actions sont annexées au présent protocole d accord. Axe «Promotion et aide à l installation» : - Fiche action : Journées découvertes départementales de l exercice ambulatoire (annexe 1) - Fiche action : Permanences locales d aide à l installation (annexe 2) Axe «Accès aux soins» : - Fiche-action : Observatoire de l accès aux soins (annexe 3) Axe «Promotion, développement et maintien des structures d exercice collectif (SEC)» : - Fiche action : Recensement qualification et accompagnement des SEC (annexe 4) - Fiche action : Etude d opportunité : diagnostic et animation territoriale (annexe 5) Pour les actions qui le nécessitent et sur la base de la contribution de l URPS aux actions envisagées, un financement est prévu et sera précisé dans le ou les CPOM. Article 3 Engagements des Parties : Les Parties s engagent à tout mettre en œuvre pour garantir la réalisation des objectifs inscrits dans ce protocole d accord et qui seront détaillés dans le ou les CPOM.

13 13 Elles s engagent notamment à mettre à disposition les ressources et les données disponibles et nécessaires à la bonne réalisation de ces objectifs. Les Parties s engagent à se tenir mutuellement informées des actions ou accords qui pourraient entrer dans les champs des objectifs définis dans la présente Convention. Les parties s engagent à finaliser et signer le ou les CPOM au plus tard fin novembre Article 4 Suivi et modification du protocole d accord : Au moins trois fois par an les Parties réuniront le Bureau de l URPS et le COMEX de l ARS pour assurer le suivi et le bilan des actions inscrites dans le présent protocole et repris dans le ou les CPOM. Le protocole d accord pourra être révisé d un commun accord. Les propositions de révision seront actées lors de ces réunions quadrimestrielles. Ces révisions feront l objet d un avenant au présent protocole d accord. Un nouveau thème peut entrer dans les objectifs du protocole d accord à tout moment, il fera alors l objet d un avenant et d une fiche action par les Parties. Chaque modification du présent protocole d accord fera par la suite l objet d une modification du CPOM qui détaillera chacune des nouvelles actions, y compris les moyens afférents. Article 5 Durée : Le présent protocole d accord entre en vigueur le 13 octobre 2011, pour une durée initiale couvrant la période allant du 13 octobre 2011 au 31 décembre Toute prolongation donnera lieu à l établissement d un avenant signé des Parties. La fin d'année 2011 sera consacrée à la préparation de la mise en œuvre des objectifs du présent protocole d accord. Article 6 Résiliation : A tout moment, les Parties pourront s entendre pour mettre fin de façon anticipée à tout ou partie du présent protocole d accord. Elles décideront alors d un commun accord des conditions de l arrêt du Projet et le cas échéant des compensations dues aux autres parties par celle cessant la coopération. Fait à Paris 13 octobre 2011 Pour l ARS Ile-de-France M. Claude Evin Directeur Général Pour l URPS Médecins Ile-de-France M. Bruno Silberman

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Cahier des charges Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Sommaire I. Contexte et objectifs de l expérimentation...3 II. Critères d éligibilité...3

Plus en détail

Plan d actions en faveur de l offre et de l accès aux soins

Plan d actions en faveur de l offre et de l accès aux soins Plan d actions en faveur de l offre et de l accès aux soins partenariat entre l ARS Île-de-France et l URPS Médecins Dossier DE PRESSE 13 OCTOBRE 2011 Contact Presse : Alice HASSOUNE DE MAXIMY Courriel

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Accord-cadre régional pour le pilotage du Plan Régional d Insertion professionnelle des Travailleurs Handicapés (PRITH) en Ile-de-France

Accord-cadre régional pour le pilotage du Plan Régional d Insertion professionnelle des Travailleurs Handicapés (PRITH) en Ile-de-France Accord-cadre régional pour le pilotage du Plan Régional d Insertion professionnelle des Travailleurs Handicapés (PRITH) en Ile-de-France Vu - La loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits

Plus en détail

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013 Dossier de Presse Mercredi 10 juillet 2013 Pacte territoire santé Provence-Alpes-Côte d Azur Un pacte, pour quoi faire? Le pacte territoire santé vise à garantir et à renforcer l accès aux soins, en particulier

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

12 engagements pour lutter contre les déserts médicaux

12 engagements pour lutter contre les déserts médicaux 12 engagements g g pour lutter contre les déserts médicaux 1 pacte, 3 objectifs, 12 engagements Changer la formation et faciliter l installation des jeunes médecins engagement 1 Un stage en médecine générale

Plus en détail

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Entretien Professionnel Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Date: Mars 2015 Rédacteur: AGEFOS PME Ile-de-France AGEFOS PME IDF / Appel à propositions Formations Entretien

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

territ Contact : Ministère Bureau.scf

territ Contact : Ministère Bureau.scf Le «Pacte Bureau.scf territ oire-santé» Pour lutter contre les déserts médicaux 13 décembree 2012 DOSSIER DE PRESS SE Contact : Ministère des Affaires sociales et de la santé 01 40 56 60 65 Communiqué

Plus en détail

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Si le projet de loi «hôpital, patients, santé, territoires» a pour ambition

Plus en détail

Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé

Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé Recommandations pour le projet de santé et règlement intérieur des centres de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant

Plus en détail

Loi portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires

Loi portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires n 95.09 PB/GM Loi portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires Après cinq mois d intenses débats parlementaires, la loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives

NOTE DE CADRAGE. Intitulé du rapport : les formations sanitaires et sociales en Ile-de-France : enjeux et perspectives NOTE DE CADRAGE Commission : Santé, solidarité et affaires sociales Président : Micheline BERNARD-HARLAUT Rapporteurs : Jean-Pierre BURNIER et Gauthier DOT Arrêtée par la commission le : 14 octobre 2014

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE COOPERATION

ACCORD-CADRE DE COOPERATION ACCORD-CADRE DE COOPERATION ENTRE Le Groupe AREVA 27-29 rue Le Peletier 75433 Paris cedex 09 Représenté par son Directeur des Ressources Humaines, Philippe VIVIEN Le ministère de l emploi, de la cohésion

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent PLAN NATIONAL 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie SYNTHESE RAPPEL DES 4 AXES AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3010 Convention collective nationale IDCC : 1978. FLEURISTES, VENTE ET SERVICES DES ANIMAUX FAMILIERS ACCORD DU

Plus en détail

Projet de Loi de Santé. Réunion d'information. Caen jeudi 11 décembre

Projet de Loi de Santé. Réunion d'information. Caen jeudi 11 décembre Projet de Loi de Santé Réunion d'information Caen jeudi 11 décembre 1 Avec le soutien de l ensemble des syndicats et représentants de la médecine libérale en Basse-Normandie 2 57 articles dont la plupart

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016

Plan Pluri-Annuel de Formation SDIS34 2014-2016 CHAPITRE 5 LES FORMATIONS DES PATS Préambule : Le service Formation-PATS doit sa création à notre Directeur. Depuis le 15 octobre 2012, son activité a permis d effectuer «un état des lieux» concernant

Plus en détail

Plan départemental en faveur de la démographie médicale en Seine-et-Marne

Plan départemental en faveur de la démographie médicale en Seine-et-Marne Plan départemental en faveur de la démographie médicale en Seine-et-Marne 10 mars 2009 www.seine-et-marne.fr PLAN DÉPARTEMENTAL EN FAVEUR DE LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN SEINE-ET-MARNE Entre : L Etat représenté

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES»

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES» STATUTS ARML-idf Préambule A la suite de l ordonnance du 26 mars 1982, les premières missions locales se sont créées en Ile-de-France, à l initiative des collectivités locales Avec l appui - de l État

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

PROFESSIONNELS DE SANTÉ? EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE

PROFESSIONNELS DE SANTÉ? EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE DÉLÉGATION, TRANSFERTS, NOUVEAUX MÉTIERS COMMENT FAVORISER DES FORMES NOUVELLES DE COOPÉRATION ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTÉ? RECOMMANDATION HAS EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE 1. INTRODUCTION 1.1.

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL

CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL CHARTE POUR L INSERTION ET L EMPLOI LOCAL 1/14 SOMMAIRE OBJECTIF N 1 : P.4 Recruter au sein des effectifs de Lyonnaise des Eaux des personnes éloignées de l emploi OBJECTIF N 2 : P.5 Inciter les sous-traitants

Plus en détail

LA REFORME DE NOTRE SYSTEME DE SANTE SE MET EN PLACE l UDAF 37 s organise en conséquence

LA REFORME DE NOTRE SYSTEME DE SANTE SE MET EN PLACE l UDAF 37 s organise en conséquence LA REFORME DE NOTRE SYSTEME DE SANTE SE MET EN PLACE l UDAF 37 s organise en conséquence La loi hôpital, patients, santé et territoires (loi HPST) du 21 juillet 2009 modifie en profondeur l organisation

Plus en détail

Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon

Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon Les maisons de santé de proximité en Languedoc-Roussillon Signature de la convention régionale relative aux maisons de santé de proximité Mercredi 16 juillet 2008 Georges Frêche, Président de la Région

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

Les outils SI au service du parcours de santé

Les outils SI au service du parcours de santé Les outils SI au service du parcours de santé (atelier 3) Emilie DELAGE, Sage-Femme coordinatrice de réseau de périnatalité 92 Sud Isabelle LEROUX, Directrice de projet au GCS-DSISIF Aurélie MISME, Médecin

Plus en détail

La planification sanitaire Comité éditorial de l'uvmaf

La planification sanitaire Comité éditorial de l'uvmaf La planification sanitaire Comité éditorial de l'uvmaf 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. La planification hospitalière... 3 2. De la planification hospitalière à la planification sanitaire...3

Plus en détail

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique»

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Date de communication : 24 février 2016 Date limite de dépôt des dossiers : 25 avril 2016 Le dossier de demande d aide, téléchargeable sur le site de l

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre L Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, Etablissement Public Industriel et Commercial, dont le siège est situé au 69bis, rue de Vaugirard, 75006, Paris, Représentée

Plus en détail

ANNEXE Pharmacies Diagnostic de l offre ambulatoire

ANNEXE Pharmacies Diagnostic de l offre ambulatoire Schéma Régional de l Offre de Soins VOLET AMBULATOIRE ANNEXE Pharmacies Diagnostic de l offre ambulatoire 1. DIAGNOSTIC REGIONAL DE LA DELIVRANCE DU MEDICAMENT EN AMBULATOIRE 1.1. Les modes d ouverture

Plus en détail

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL PRÉAMBULE En concluant le Protocole du 17 juillet 1981 relatif au temps de travail,

Plus en détail

Repères 2014 : l essentiel

Repères 2014 : l essentiel Atouts Prévention Rhône-Alpes Repères 2014 : l essentiel POUR Ensemble, les caisses de retraite s engagent Le label Pour bien-vieillir permet d identifier les actions de prévention proposées par vos caisses

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Document validé en CNP le 17/12/2010 et présenté aux DG ARS le 21/01/2011.

Document validé en CNP le 17/12/2010 et présenté aux DG ARS le 21/01/2011. Cahier des charges de la formation pour les représentants des usagers siégeant dans les diverses instances régionales et locales du système de santé Document validé en CNP le 17/12/2010 et présenté aux

Plus en détail

region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA

region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page1 Guide pratique à l attention des professionnels de santé URPS DE BIOLOGIE MÉDICALE PACA region guide sante:mise en page 1 04/03/13 17:07 Page2 region

Plus en détail

Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance

Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION POLE PASS Le Pôle de compétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente l industrie

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 Groupement Hospitalier de Territoire - Haute Bretagne : 11 établissements publics de santé engagés au service de la population Jeudi 30 juin, la convention constitutive

Plus en détail

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91 Le 13 octobre 2011 JORF n 0303 du 31 décembre 2010 Texte n 91 ARRETE Arrêté du 30 décembre 2010 fixant les modèles de contrats types devant être signés par les professionnels de santé exerçant à titre

Plus en détail

Elaboration du Schéma Régional des Investissements en Santé

Elaboration du Schéma Régional des Investissements en Santé Elaboration du Schéma Régional des Investissements en Santé Rencontre ARS Fédérations des établissements sanitaires et médico-sociaux Union régionale des professionnels de santé du 3 octobre 2013 XX/XX/XX

Plus en détail

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école

I - Le CFA support d UFA. Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école Encart : Mise en œuvre de la loi d'orientation et de programme pour l'avenir de l'école UNITÉS DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE (UFA) C. n 2006-042 du 14-3-2006 NOR : MENE0600465C RLR : 527-3b MEN - DESCO

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs Centre de Paris Formation Permanente du Centre INRA de Paris CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL Lot 1 : cours individuels Lot 2 : cours collectifs Contacts : Viviane BOCK Sdar/FPL Tél.

Plus en détail

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres

Introduction. 1 Présentation du commanditaire. 2 Positionnement de l appel d offres Appel d offres national Cahier des charges des prestations de prévention des risques psychosociaux : Diagnostic et Accompagnement à la mise en œuvre d un plan d actions préventif Introduction Commanditaire

Plus en détail

Congrès National des Réseaux de Cancérologie

Congrès National des Réseaux de Cancérologie Congrès National des Réseaux de Cancérologie Eléments relatifs aux réseaux de santé en cancérologie 21 et 22 novembre 2013 Evelyne SATONNET, cheffe de bureau «Coopérations et Présentation Réseaux territoriaux

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

Groupement d Intérêt Public France Télé Numérique

Groupement d Intérêt Public France Télé Numérique Groupement d Intérêt Public France Télé Numérique Arrivée de la télévision tout numérique en Polynésie française Contact Laurence Zaksas-Lalande Laurence.zaksas-lalande@tousaunumerique.fr Délégué régional

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé

Ministère des affaires sociales et de la santé Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de l exercice, de la déontologie et du développement professionnel continu (RH2) Personne chargée

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1 QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES «EXPERIMENTATION DE NOUVEAUX MODES D ORGANISATIONS DES SOINS DESTINES A OPTIMISER LES PARCOURS DE SOINS DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE»

Plus en détail

Médecins libéraux et institutions : quelles relations?

Médecins libéraux et institutions : quelles relations? Médecins libéraux et institutions : quelles relations? Mme Marie-Paule GLADY, Sous-directrice de la CPAM de Strasbourg M. Laurent HABERT, Directeur Général de l ARS Alsace Dr Patrick LESUR, Médecin Conseil

Plus en détail

AVIS N 2001-13. du 13 septembre 2001 RELATIF A L ACTUALISATION DU RAPPORT SUR LA RECONVERSION DES INDUSTRIES DE L ARMEMENT EN ILE-DE-FRANCE

AVIS N 2001-13. du 13 septembre 2001 RELATIF A L ACTUALISATION DU RAPPORT SUR LA RECONVERSION DES INDUSTRIES DE L ARMEMENT EN ILE-DE-FRANCE AVIS N 2001-13 du 13 septembre 2001 présenté au nom de la commission de l emploi, du développement économique et de la formation professionnelle par M. Joël TARCHE CERTIFIE CONFORME LE PRESIDENT 29 rue

Plus en détail

État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire

État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire 2014 État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire Avec le soutien de l ARS Pays de la Loire et le financement du FIR REMERCIEMENTS L URPS Médecins

Plus en détail

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Centre social animation globale et coordination Juin 2013 1/5 2/5 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention du centre social

Plus en détail

CONVENTION de FINANCEMENT

CONVENTION de FINANCEMENT CONVENTION de FINANCEMENT Conclue entre : LA CAISSE PRIMAIRE D ASSURANCE MALADIE DE LA CORREZE Située 6 rue Souham, 19000 TULLE Représentée par : Madame Martine Martineau, Directrice Ci-après dénommée

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Dans le secteur des services à la personne Action collective au profit des entreprises adhérentes rattachées au secteur des Services

Plus en détail

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS

MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS MODÈLE: ACCORD RELATIF À L EMPLOI DES SENIORS ENTRE L Association. dont le siège social est situé.., représentée par M.. en sa qualité de.., ET L organisation syndicale représentée par M.., en sa qualité

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

La classification des salariés

La classification des salariés La classification des salariés Cette Fiche pratique vous propose de vous présenter la grille de classification des salariés introduite par le chapitre 9 de la Convention collective nationale du sport (CCNS).

Plus en détail

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne 1 Stratégie régionale de l Agence Pourquoi un référentiel? Consolider l offre de santé coordonnée déjà en place Impulser et développer l exercice

Plus en détail

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés

Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Préconisations pour une MObilisation NAtionale contre l ISolement social des Agés Les préconisations du rapport se situent à trois niveaux Au niveau local : promouvoir les «équipes citoyennes» qui agissent

Plus en détail

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Convention de partenariat Etat/OPPBTP sur la prévention

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX

AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX AVIS DE PUBLICITE CONCESSION D'AMENAGEMENT AMENAGEMENT ET CESSION DE TERRAINS COMMUNAUX I. POUVOIR ADJUDICATEUR I.1 Identification Commune de Saint Paul BP 44 97 861 Saint Paul Cedex Contact : Pôle Aménagement

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT 1 APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Formation SST Le programme opérationnel

Plus en détail

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET

«Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET «Parcours IEJ Picardie Maritime» Accompagnement renforcé de 4 mois des jeunes NEET CAHIER DES CHARGES Prestation NTIC Traduction de l engagement de l UE à s engager en faveur de l emploi des jeunes, l

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES 2014 A-Contexte général B-Renforcement de la mission Relations Entreprises du C-Evaluation

Plus en détail

Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER

Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER Stratégie de communication pluri-fonds Programmation 2014-2020 FEDER/FSE/IEJ/FEADER L EUROPE S ENGAGE EN CHAMPAGNE-ARDENNE STRATEGIE DE COMMUNICATION PROGRAMMATION 2014-2020 1 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Le Directeur général de l Agence régionale de santé Centre-Val de Loire,

Le Directeur général de l Agence régionale de santé Centre-Val de Loire, AGENCE REGIONALE DE SANTE CENTRE-VAL DE LOIRE ARRÊTÉ N 2015-OSMS-211 Portant rectification d erreur matérielle relevée dans l arrêté n 2015-OSMS-0109 relatif à l organisation de la permanence des soins

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 13 mars 2015 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 13 mars 2015 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 13 mars 2015 Adopté Rédiger ainsi cet article : SANTÉ - (N 2302) AMENDEMENT présenté par le Gouvernement ---------- ARTICLE 27 N o AS970 «I. Le code de la santé publique est ainsi modifié

Plus en détail

Mise en place du numéro 39 66 Allo Docteur en Midi-Pyrénées

Mise en place du numéro 39 66 Allo Docteur en Midi-Pyrénées Direction émettrice : Direction de l Offre de Soins et de l Autonomie (DOSA) Département Premier Recours Affaire suivie par : Dr Thierry GODET Dr Christine SAGNES-RAFFY Courriel : thierry.godet@ars.sante.fr

Plus en détail

APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur :

APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur : APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur : Mise en œuvre d une démarche expérimentale de GPEC Territoriale UNIFAF Rhône-Alpes UNIFAF est l'organisme paritaire collecteur agréé (OPCA)

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail