1- Son / Signal sonore

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1- Son / Signal sonore"

Transcription

1 SOMMAIRE 1. Son / Signal sonore 2. Critères d appréciations du son 3. Caractéristiques physiques du signal sonore 4. Représentations visuelles du signal sonore 5. Les différentes familles du son. 1- Son / Signal sonore On définira par son, tout événement pouvant être reçu par nos oreilles. Cet événement, vient d une modification mécanique du milieu air due à la mise en vibration d une structure matérielle appelée source sonore. L événement sonore se développe dans tout l espace environnant sous forme d ondes mécaniques. On appellera signal sonore la représentation «ponctuelle» de l événement sonore. Par extension, on pourra qualifier de signal sonore, l ensemble des événements transitant dans une chaîne de traitement et de transmission du son (effets, micro, amplificateur, console de mixage, haut-parleurs ). 2 Critères d appréciation du Son Pour un auditeur quelconque, le son véhicule un ensemble d informations sur son environnement immédiat. On peut considérer qu il y a trois types d informations majeures véhiculées par le son dans nos sociétés : 1) La représentation des éléments environnementaux (objet qui tombe, vent dans les arbres, véhicule sur une route) 2) La communication entre personnes identifiée majoritairement par la parole. 3) La musique. Dans ces trois cas, on distingue des éléments d appréciation plus ou moins pertinents suivant la nature de l information. Le premier critère d appréciation certainement le plus important est l intelligibilité Le second critère qui peut être lié à l intelligibilité mais qui est souvent jugé différemment est la «gêne occasionnée». Le troisième critère qui prend surtout sa valeur dans le cadre de la musique est l esthétique 1

2 Intelligibilité Géne occasionnée Esthétique 3- Caractéristiques Physiques Le son est caractérisé : Par sa hauteur, (son grave ou son aigu). La hauteur d un son est liée à la fréquence de vibration de la source sonore. L oreille ne peut percevoir que les sons dont les fréquences sont comprises entre 20 et Hz environ. Par son intensité, (son fort ou son faible). L intensité est liée à l amplitude des vibrations sonores. L intensité minimale que peut recevoir l oreille s appelle "seuil d audibilité". L intensité maximale correspondant à la limite du supportable pour l oreille est appelé "seuil de douleur". Par son timbre, (distinction des sons émis par deux instruments différents). La plupart des sons musicaux peut être considéré comme la superposition de sons simples harmoniques, dont les fréquences sont des multiples entiers de la fréquence d un son de base, appelé fondamental. Le timbre d un tel son dépend des intensités relatives des différents sons simples harmoniques qui le composent. Représentation temporelle du signal sonore qui caractérise le temps, l intensité du son t Fonctionnement de la source sonore 2 (ici guitare) Spectre du signal sonore qui caractérise la hauteur, le timbre.

3 est modélisé par l'équation mathématique de type : X(t) = Grandeur représentation du signal sonore. Cela peutêtre la pression acoustique (on notera p(t)), la tension électrique (on notera u(t)) ou le déplacement d un point de la structure vibrante Ce type de son est pur, car une seule fréquence le compose. Amplitude du son A X(t) 0 t T Fréquence f : nombre d oscillations par seconde. Unité : le Hertz (Hz) Période T : durée de chaque oscillation. Unité : la seconde (s) f = Période d une oscillation 4- Représentation visuelles du signal sonore Représentation temporelle d un signal sonore Tout signal sonore peut être décomposable en une somme de signaux purs de différentes fréquences. L organisation de ces fréquences définit le type de son. Une des représentations classiques du son est la représentation temporelle, qui représente 3

4 Zoom de l'édition T Détermination directe de la fréquence 2,580 2,580 2,590 2,600 2,610 2,620 2,630 4

5 Représentation fréquentielle d un signal sonore Niveau sonore Analyseur de spectre Une des représentations les plus intéressantes du son est la représentation fréquentielle ou Spectre, qui représente les fréquences composantes du signal sonore. Echelle des fréquences 5- Les différentes familles de son harmonique Loi de Fourier : Un signal sonore périodique quelconque peut toujours se décomposer en une somme de sinusoïdes élémentaires (partiels harmoniques), dont les fréquences respectives sont des multiples entiers de la composante la plus grave appelée : La fréquence fondamentale. Cette propriété définit une des familles de sons complexes : les sons harmoniques. Amplitude période fondamentale 0,01 0,02 0,03 0,04 t Spectre Hz Forme de l onde sonore 5

6 harmonique (exemple de spectre) Application de la relation fn = n.f 1 f 1 = 440 Hz 6 On peut remarquer que: f 3 f 2 = f 1 / f 4 f 3 = f 1 / / f n+1 f n = f 1 La différence entre deux fréquences harmoniques consécutives est égale à la fréquence fondamentale. Cette propriété est évidemment très importante pour notre système auditif pour la reconnaissance de la hauteur des sons harmoniques qui est redondante. Cela explique pourquoi ce type de son est agréable à nos oreilles (sons musicaux). harmonique (Relation hauteur fréquence fondamentale) On aura remarqué le rôle prépondérant de la fréquence fondamentale dans le signal sonore harmonique. Cette fréquence donne la sensation de hauteur pour notre système auditif. Musicalement les hauteurs sont référencées dans un système harmonique (les gammes). Dans la notation occidentale, on trouve 12 notes dans un octave. Deux notes consécutives sont séparées d un demi-ton. Le rapport fréquentiel entre deux demi-tons consécutifs est : Pour connaître la fréquence correspondant à une hauteur musicale donnée, il suffit de connaître le nombre de demi-tons séparant cette note du La 3 (référence musicale à 440 Hz) ou du La le plus proche de la note étudiée.. Soit n le nombre de demi-tons séparant la note du La 3, sa fréquence se déterminera par la formule suivante :

7 On aura remarqué le rôle prépondérant de la fréquence fondamentale dans le signal sonore harmonique. Cette fréquence donne la sensation de hauteur pour notre système auditif. Musicalement les hauteurs sont référencées dans un système harmonique (les gammes). Dans la notation occidentale, on trouve 12 notes dans un octave. Deux notes consécutives sont séparées d un demi-ton. 12 Le rapport fréquentiel entre deux demi-tons consécutifs est : 2 = 1,0595 Pour connaître la fréquence correspondant à une hauteur musicale donnée, il suffit de connaître le nombre de demi-tons séparant cette note du La 3 (référence musicale à 440 Hz) ou du La le plus proche de la note étudiée.. Do# Réb Ré# Mib Fa# Solb Sol# Lab La# Sib Soit n le nombre de demi-tons séparant la note du La 3, sa fréquence se déterminera par la formule suivante : Do Ré Mi Fa Sol La Si Do 1 octave. Rapport fréquentiel = 2 harmonique (Relation hauteur fréquence fondamentale) Exemple de calcul Déterminons la fréquence du Mi 5 Do# Réb Ré# Mib Fa# Solb Sol# Lab La# Sib Do# Réb Ré# Mib Fa# Solb Sol# Lab La# Sib Do Ré Mi Fa Sol La 4 Si Do Ré Mi 5 Fa Sol La Si Do Octave «4» Octave «5» 7

8 inharmonique On appelle signal sonore inharmonique, la superposition de sinusoïdes pures dont les fréquences n'ont pas de rapport particulier entre elles. Le degré d'inharmonicité des sons peut être variable. Par exemple, une cloche développe un signal inharmonique composé de zones fréquentielles harmoniques sans relation entre elles. X(t) ,05 0,1 0,15 0,2 0,25 0,3 t -20 Un tel son n est pas périodique. -40 bruité On appelle son bruité, tout son dont la distribution spectrale est continue dans une bande plus ou moins large de fréquences. Les bruits sont caractérisés par : La largeur de bande de fréquences. La hauteur qui peut dans certains cas être décelable. Cette hauteur caractérisant la sensation auditive correspond plutôt à la fréquence centrale de la bande de fréquences sollicitée. Plus cette bande de fréquences sera étroite plus une hauteur sera discernable. La durée, qui est relative au fonctionnement de la source produisant le bruit (bruit entretenu pour le moteur d automobile, bruit de vibrations libres pour la majorité des percussions). 8 Représentation temporelle Représentation spectrale

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques

Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques DERNIÈRE IMPRESSION LE er août 203 à 7:04 Chapitre 2 Les ondes progressives périodiques Table des matières Onde périodique 2 2 Les ondes sinusoïdales 3 3 Les ondes acoustiques 4 3. Les sons audibles.............................

Plus en détail

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques

Didier Pietquin. Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Didier Pietquin Timbre et fréquence : fondamentale et harmoniques Que sont les notions de fréquence fondamentale et d harmoniques? C est ce que nous allons voir dans cet article. 1. Fréquence Avant d entamer

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

Séquence 1. Sons et musique. Sommaire

Séquence 1. Sons et musique. Sommaire Séquence 1 Sons et musique Sommaire 1. Prérequis de la séquence 2. Acoustique musicale 3. Les instruments de musique 4. Récepteurs et émetteurs sonores 5. Sons et architecture 6. Fiche de synthèse 1 1

Plus en détail

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012 Présentation du programme de physique-chimie de Terminale S applicable en septembre 2012 Nicolas Coppens nicolas.coppens@iufm.unistra.fr Comme en Seconde et en Première, le programme mélange la physique

Plus en détail

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité

Cours d Acoustique. Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 Cours d Acoustique Techniciens Supérieurs Son Ière année Aurélie Boudier, Emmanuelle Guibert 2006-2007 Niveaux Sonores Puissance, Pression, Intensité 1 La puissance acoustique Définition La puissance

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Caractéristiques des ondes

Caractéristiques des ondes Caractéristiques des ondes Chapitre Activités 1 Ondes progressives à une dimension (p 38) A Analyse qualitative d une onde b Fin de la Début de la 1 L onde est progressive puisque la perturbation se déplace

Plus en détail

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig

M1107 : Initiation à la mesure du signal. T_MesSig 1/81 M1107 : Initiation à la mesure du signal T_MesSig Frédéric PAYAN IUT Nice Côte d Azur - Département R&T Université de Nice Sophia Antipolis frederic.payan@unice.fr 15 octobre 2014 2/81 Curriculum

Plus en détail

A la découverte du Traitement. des signaux audio METISS. Inria Rennes - Bretagne Atlantique

A la découverte du Traitement. des signaux audio METISS. Inria Rennes - Bretagne Atlantique A la découverte du Traitement des signaux audio METISS Inria Rennes - Bretagne Atlantique Les conférences scientifiques au Lycée Descartes Imagerie médicale et neuronavigation par Pierre Hellier Le respect

Plus en détail

Chapitre 5 Émetteurs et récepteurs sonores

Chapitre 5 Émetteurs et récepteurs sonores Chapitre 5 Émetteurs et récepteurs sonores Manuel pages 79 à 96 Choix pédagogiques Ce chapitre est dans la continuité du chapitre précédent «Instruments de musique» du thème «Son et musique». En effet,

Plus en détail

Son et Mathématiques

Son et Mathématiques Son et Mathématiques Maïtine Bergounioux To cite this version: Maïtine Bergounioux. Son et Mathématiques. Association des Professeurs de Mathématiques de l Enseignement Public (APMEP). Bulletin de l APMEP,

Plus en détail

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE

INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE INTRODUCTION A L ELECTRONIQUE NUMERIQUE ECHANTILLONNAGE ET QUANTIFICATION I. ARCHITECTURE DE L ELECRONIQUE NUMERIQUE Le schéma synoptique ci-dessous décrit les différentes étapes du traitement numérique

Plus en détail

Bandes Critiques et Masquage

Bandes Critiques et Masquage Bandes Critiques et Masquage A. Almeida Licence Pro Acoustique et Vibrations Octobre 2012 Au Menu Au programme 1 Observations du masquage 5 Application du masquage 2 Conséquences du Masquage 3 Interprétation

Plus en détail

P2: Perception auditive

P2: Perception auditive P2: Perception auditive Daniel Pressnitzer Laboratoire des Systèmes Perceptifs, CNRS & Département d études cognitives, Ecole normale supérieure 29 rue d Ulm, 75230 Paris cedex 05 daniel.pressnitzer@ens.fr

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

Rapport d acoustique : La hauteur d un son

Rapport d acoustique : La hauteur d un son Rapport d acoustique : La hauteur d un son Sylvain Daudé Magistère de mathématiques et applications 2 ème année Juin 2000 Responsable : M. Yann Malécot Introduction Un son est déterminé par sa hauteur,

Plus en détail

SONS. Dossier pédagogique. Enseignants Niveau lycée

SONS. Dossier pédagogique. Enseignants Niveau lycée SONS Dossier pédagogique Enseignants Niveau lycée Département Education Cité des sciences et de l industrie 2014 30, avenue Corentin Cariou 75019 Paris www.cite.science.fr/education 1 1) Liens avec le

Plus en détail

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008 Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 008 EXERCICE 5 points Pour chacune des cinq questions à 5, trois affirmations sont proposées dont une seule est exacte. Pour chaque

Plus en détail

La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière?

La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière? BUTAYE Guillaume Olympiades de physique 2013 DUHAMEL Chloé SOUZA Alix La chanson lumineuse ou Peut-on faire chanter la lumière? Lycée des Flandres 1 Tout d'abord, pourquoi avoir choisi ce projet de la

Plus en détail

Une fréquence peut-elle être instantanée?

Une fréquence peut-elle être instantanée? Fréquence? Variable? Instantané vs. local? Conclure? Une fréquence peut-elle être instantanée? Patrick Flandrin CNRS & École Normale Supérieure de Lyon, France Produire le temps, IRCAM, Paris, juin 2012

Plus en détail

PHYSIQUE, INFORMATIQUE ET MUSIQUE

PHYSIQUE, INFORMATIQUE ET MUSIQUE PHYSIQUE, INFORMATIQUE ET MUSIQUE Gérard SERRA Professeur de sciences physiques, Lycée Saint-Charles, 13232 MARSEILLE CEDEX 1 Daniel BEAUFILS INRP-TECNE, 91 rue Gabriel Péri, 92120 MONTROUGE Paul CAUBISENS

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. fréquence b. 2 Hz ; 2 khz c. élevée d. timbre e. Wm -2 ; db f. purs ; f ou 22 Hz ; 2f ou 44 Hz ; 3f ou 66 Hz ; le fondamental ; harmoniques

Plus en détail

Numérisation du signal

Numérisation du signal Chapitre 12 Sciences Physiques - BTS Numérisation du signal 1 Analogique - Numérique. 1.1 Définitions. Signal analogique : un signal analogique s a (t)est un signal continu dont la valeur varie en fonction

Plus en détail

http://jb-musique.wifeo.com/

http://jb-musique.wifeo.com/ LE PIANO Volume 1 Edition 2010 version 1.1 Par Jérémy BEZIE - 1 - Préface Ce guide est destiné aux débutants et aux personnes souhaitant avoir une méthode simple pour apprendre à jouer rapidement des morceaux

Plus en détail

LES ACCORDS : APPLICATION A LA GUITARE

LES ACCORDS : APPLICATION A LA GUITARE LES ACCORDS : APPLICATION A LA GUITARE Connaissance du manche I) Les notes Les accords sont principalement joués en partant de la 6ème ou 5ème corde (Mi et La), mais ceci n'exclut pas des positions d'accord

Plus en détail

De Varèse à la libération du son

De Varèse à la libération du son De Varèse à la libération du son Très tôt, Varèse exprime son désir d une musique qui ne se soumettrait plus aux contraintes des instruments existants. Il passera sa vie en croisade à la recherche de nouveaux

Plus en détail

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure audiométriques

Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure audiométriques Ordonnance du DFJP sur les instruments de mesure audiométriques (Ordonnance sur l audiométrie) 941.216 du 9 mars 2010 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Département fédéral de justice et police (DFJP), vu

Plus en détail

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Réduire le bruit au travail : des solutions de prévention 29 octobre 2008 Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Hubert FINCK Ingénieur Conseil Les enjeux Le bruit concerne

Plus en détail

«Tous les sons sont-ils audibles»

«Tous les sons sont-ils audibles» Chapitre 6 - ACOUSTIQUE 1 «Tous les sons sont-ils audibles» I. Activités 1. Différents sons et leur visualisation sur un oscilloscope : Un son a besoin d'un milieu matériel pour se propager. Ce milieu

Plus en détail

PRÉSERVEZ DES MAINTENANT VOTRE AUDITION!

PRÉSERVEZ DES MAINTENANT VOTRE AUDITION! Par leur durée et leur intensité, les sons de la nature ne constituent pas un danger pour notre audition. Mais l'homme a créé des sources sonores capables de détruire l'oreille. Ainsi, la musique écoutée

Plus en détail

Choix d'enceintes de monitoring et autres...

Choix d'enceintes de monitoring et autres... Formation technicien d'exploitation du son 2013-2014 Choix d'enceintes de monitoring et autres... 1 Sommaire: -Introduction. P.3 -Problématique P.3 -Type de musique.. P.4 -Le local d'exploitation et ses

Plus en détail

Enregistrement et transformation du son. S. Natkin Novembre 2001

Enregistrement et transformation du son. S. Natkin Novembre 2001 Enregistrement et transformation du son S. Natkin Novembre 2001 1 Éléments d acoustique 2 Dynamique de la puissance sonore 3 Acoustique géométrique: effets de diffusion et de diffraction des ondes sonores

Plus en détail

Production de documents audio-numériques

Production de documents audio-numériques Technique de l Information et de la Communication Production de documents audio-numériques 1. Technique Acoustique : --------------------------------------------------- 2 notions de base sur le son. Fréquence,

Plus en détail

Chapitre I La fonction transmission

Chapitre I La fonction transmission Chapitre I La fonction transmission 1. Terminologies 1.1 Mode guidé / non guidé Le signal est le vecteur de l information à transmettre. La transmission s effectue entre un émetteur et un récepteur reliés

Plus en détail

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant.

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant. L'alliée de votre réussite mémo santé Chef d entreprise artisanale ATTENTION! LE BRUIT REND SOURD! Entreprises artisanales du bâtiment Le bruit est un son désagréable et gênant. Le son est le résultat

Plus en détail

Equipement. électronique

Equipement. électronique MASTER ISIC Les générateurs de fonctions 1 1. Avant-propos C est avec l oscilloscope, le multimètre et l alimentation stabilisée, l appareil le plus répandu en laboratoire. BUT: Fournir des signau électriques

Plus en détail

Extraction de descripteurs musicaux: une approche évolutionniste

Extraction de descripteurs musicaux: une approche évolutionniste Extraction de descripteurs musicaux: une approche évolutionniste Thèse de Doctorat de l Université Paris 6 Spécialité: Informatique Aymeric ZILS Sony CSL Paris, 6 rue Amyot 75005 Paris Laboratoire d Informatique

Plus en détail

Analyses psychoacoustiques dans ArtemiS SUITE

Analyses psychoacoustiques dans ArtemiS SUITE Analyses psychoacoustiques dans ArtemiS SUITE La psychoacoustique est l étude du rapport existant entre les grandeurs physiques du son et la sensation auditive qu elles provoquent. Des paramètres physiques

Plus en détail

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté

Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique adapté Compétences travaillées : Mettre en œuvre un protocole expérimental Etudier l influence de différents paramètres sur un phénomène physique Communiquer et argumenter en utilisant un vocabulaire scientifique

Plus en détail

5.2 Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème

5.2 Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème . Théorème de Fourier et Transformée de Fourier Fourier, Joseph (788). Théorème/Transformée de Fourier a) Théorème Théorème «de Fourier»: N importe quelle courbe peut être décomposée en une superposition

Plus en détail

Scanner acoustique NoiseScanner

Scanner acoustique NoiseScanner Scanner acoustique NoiseScanner «Des yeux et des oreilles pour localiser les sources de bruit...» Scanner acoustique NoiseScanner Décibel d Or 2014 Caractéristiques générales Originalités Fruit de 20 ans

Plus en détail

TD séance n 10 Multimédia Son

TD séance n 10 Multimédia Son Ce TD est dédié aux chaînes de traitements audio, un des objets multimédia de base. Il se déroulera sous Windows, bien que les logiciels utilisés ou équivalents soient aussi disponibles sous Unix. Les

Plus en détail

V 1.0 2006 corr. 2009. Jacques Ferber. LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5

V 1.0 2006 corr. 2009. Jacques Ferber. LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5 V 1.0 2006 corr. 2009 Jacques Ferber LIRMM - Université Montpellier II 161 rue Ada 34292 Montpellier Cedex 5 Email: ferber@lirmm.fr Home page: www.lirmm.fr/~ferber Problématique: Comment créer des sons

Plus en détail

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier :

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier : SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION Contenu du dossier : 1. PRESENTATION DU SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO....1 1.1. DESCRIPTION DU FABRICANT....1

Plus en détail

Le guide pinta de l acoustique

Le guide pinta de l acoustique Le guide pinta de l acoustique UNE INTRODUCTION DANS LE MONDE DE L ACOUSTIQUE [2/16] >> D où vient le bruit? QUELLES SONT LES BASES DE L ACOUSTIQUE DANS LA CONSTRUCTION ET L ARCHITECTURE? QUELLES NOR-

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique)

Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique) Compétences souhaitées à la fin des trois cycles de l enseignement spécialisé (musique) Ipmc Institut de pédagogie musicale et chorégraphique Avril 1993 1 Avant-propos 1. Ce texte a été rédigé tout d abord

Plus en détail

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S

TS 35 Numériser. Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S FICHE Fiche à destination des enseignants TS 35 Numériser Type d'activité Activité introductive - Exercice et démarche expérimentale en fin d activité Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences

Plus en détail

Exemple d acquisition automatique de mesures sur une maquette de contrôle actif de vibrations

Exemple d acquisition automatique de mesures sur une maquette de contrôle actif de vibrations Exemple d acquisition automatique de mesures sur une maquette de contrôle actif de vibrations Valérie Pommier-Budinger Bernard Mouton - Francois Vincent ISAE Institut Supérieur de l Aéronautique et de

Plus en détail

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE PROJET D AMÉNAGEMENT D UN CENTRE DE STOCKAGE DE SEDIMENTS Commune de Bessines-sur-Gartempe Maître d Ouvrage AREVA Etablissement de Bessines 1, Avenue du Brugeaud 87250 Bessines

Plus en détail

8563A. SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE

8563A. SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE 8563A SPECTRUM ANALYZER 9 khz - 26.5 GHz ANALYSEUR DE SPECTRE Agenda Vue d ensemble: Qu est ce que l analyse spectrale? Que fait-on comme mesures? Theorie de l Operation: Le hardware de l analyseur de

Plus en détail

Calcul des indicateurs de sonie : revue des algorithmes et implémentation

Calcul des indicateurs de sonie : revue des algorithmes et implémentation Calcul des indicateurs de sonie : revue des algorithmes et implémentation Stéphane Molla 1, Isabelle Boullet 2, Sabine Meunier 2, Guy Rabau 2, Benoît Gauduin 1, Patrick Boussard 1 1 GENESIS S.A., Domaine

Plus en détail

DI-1. Mode d'emploi. Direct Box

DI-1. Mode d'emploi. Direct Box DI-1 Mode d'emploi Direct Box 2 Direct Box DI-1 Le boîtier de direct DI-1 BOSS est un convertisseur asymétrique/symétrique qui satisfaira le plus exigeant des musiciens professionnels. Un instrument à

Plus en détail

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it

Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 90659200 Fax 90659180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.it Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B3510--II APPLIICATIIONS DE TRANSDUCTEURS A ULTRASONS MANUEL D IINSTRUCTIIONS POUR L ETUDIIANT Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE

Plus en détail

CHAP 07-COURS Emetteurs et récepteurs sonores

CHAP 07-COURS Emetteurs et récepteurs sonores Thème : Son et musique CHAP 07-COURS Emetteurs et récepteurs sonores Mots clés : Voix ; acoustique physiologique. Microphone ; enceintes acoustiques ; casque audio. Reconnaissance vocale 1/11 Domaine :

Plus en détail

Le son est une vibration aérienne, une onde, qui se caractérise par sa hauteur (aigu ou grave) et son intensité (son fort, son faible).

Le son est une vibration aérienne, une onde, qui se caractérise par sa hauteur (aigu ou grave) et son intensité (son fort, son faible). «À force d écouter la musique trop fort, on finit par l entendre à moitié» Dossier de presse octobre 2008 1 Sommaire Les jeunes de plus en plus exposés aux risques auditifs... p.3 Le fonctionnement de

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

http://www.u-bourgogne.fr/monge/e.busvelle/teaching.php

http://www.u-bourgogne.fr/monge/e.busvelle/teaching.php TP1 Traitement numérique du son 1 Introduction Le but de ce TP est de mettre en pratique les notions de traitement numérique vues en cours, TDs et dans le précédent TP. On se focalisera sur le traitement

Plus en détail

BULLETIN D INSCRIPTION

BULLETIN D INSCRIPTION BULLETIN D INSCRIPTION À découper et à retourner à Domaine Musiques, 105 Avenue de la République 59110 La Madeleine Courriel formations@domaine-musiques.com www.domaine-musiques.com NOM FORMATIONS ART

Plus en détail

L UNIVERSITÉ BORDEAUX I

L UNIVERSITÉ BORDEAUX I N o d ordre : 3327 THÈSE PRÉSENTÉE À L UNIVERSITÉ BORDEAUX I ÉCOLE DOCTORALE DE MATHÉMATIQUES ET D INFORMATIQUE Par Matthias Robine POUR OBTENIR LE GRADE DE DOCTEUR SPÉCIALITÉ : INFORMATIQUE ANALYSE DE

Plus en détail

Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire.

Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire. Ce document a pour but d aider à planifier l achat d équipement en éducation pour les niveaux primaire et secondaire. Point de départ : Il n y a pas une sorte de microphone qui convient à toutes les situations

Plus en détail

Spider IV 15 Manuel de pilotage

Spider IV 15 Manuel de pilotage Spider IV 15 Manuel de pilotage 40-00-0187 Remarques importantes pour votre sécurité PRUDENCE RISQUE D ÉLECTROCU- TION NE PAS OUVRIR AVERTISSEMENT: Pour minimiser les risques d incendie et d électrocution,

Plus en détail

Module d ouverture SON ET MUSIQUE. Philippe GUILLAUME 0.5 0.5

Module d ouverture SON ET MUSIQUE. Philippe GUILLAUME 0.5 0.5 Module d ouverture Deuxième Année SON ET MUSIQUE Philippe GUILLAUME.5.5 2 Table des matières Introduction 7 Les sons 9. Propagation des sons................................ 9.. Un peu de modélisation physique.......................2

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. DÉMARRER ISIS 2 2. SAISIE D UN SCHÉMA 3 & ' " ( ) '*+ ", ##) # " -. /0 " 1 2 " 3. SIMULATION 7 " - 4.

TABLE DES MATIÈRES 1. DÉMARRER ISIS 2 2. SAISIE D UN SCHÉMA 3 & '  ( ) '*+ , ##) #  -. /0  1 2  3. SIMULATION 7  - 4. TABLE DES MATIÈRES 1. DÉMARRER ISIS 2 2. SAISIE D UN SCHÉMA 3! " #$ % & ' " ( ) '*+ ", ##) # " -. /0 " 1 2 " 3' & 3. SIMULATION 7 0 ( 0, - 0 - " - & 1 4. LA SOURIS 11 5. LES RACCOURCIS CLAVIER 11 STI Electronique

Plus en détail

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES.

EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. EFFET DOPPLER EXOPLANETES ET SMARTPHONES. I. APPLICATIONS UTILISEES POUR CETTE ACTIVITE : Sauf indication les applications sont gratuites. 1.Pour connaître les exoplanetes : Exoplanet (android et IOS)

Plus en détail

Acoustique des salles

Acoustique des salles Acoustique des salles Ricardo ATIENZA Suzel BALEZ CRESSON L5C École Nationale Supérieure d Architecture de Grenoble Acoustique des salles L acoustique des salles vise à offrir la meilleure qualité possible

Plus en détail

INTERPRÉTATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION À RÉSONANCE MAGNÉTIQUE (MRS)

INTERPRÉTATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION À RÉSONANCE MAGNÉTIQUE (MRS) 1 Géologie, géotechnique, risques naturels, hydrogéologie, environnement et services scientifico-techniques INTERPRÉTATION ET ANOMALIES DE LA PROSPECTION À RÉSONANCE MAGNÉTIQUE (MRS) INTERPRETATION DES

Plus en détail

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable

Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable Approche expérimentale du rayonnement électromagnétique émis par un téléphone portable RÉSUMÉ U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E par Lycée Victor Hugo - 25000

Plus en détail

«Le Dolby Digital 5.1 et les tests en champ libre par ordinateur»

«Le Dolby Digital 5.1 et les tests en champ libre par ordinateur» «Le Dolby Digital 5.1 et les tests en champ libre par ordinateur» Introduction : Jusqu à présent les tests en champ libre transitaient par un audiomètre et un dispatcher pour sortir sur la localisation

Plus en détail

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15

Mini_guide_Isis_v6.doc le 10/02/2005 Page 1/15 1 Démarrer... 2 1.1 L écran Isis... 2 1.2 Les barres d outils... 3 1.2.1 Les outils d édition... 3 1.2.2 Les outils de sélection de mode... 4 1.2.3 Les outils d orientation... 4 2 Quelques actions... 5

Plus en détail

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE LE BRUIT DÉFINITION Niveaux de l ambiance sonore résultant des activités Bruit admissible et confort à l intérieur L ISOLATION ACOUSTIQUE L INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE PONDÉRÉ

Plus en détail

REFERENTIELS DE COMPETENCE

REFERENTIELS DE COMPETENCE NSIGNMNT SONDAIR ARTISTIQU A HORAIR RDUIT RFRNTILS D OMPTN DOMAIN D LA MUSIQU TABL DS MATIRS - Préface de la Ministre Françoise DUPUIS - 2 - - Le mot des fédérations - 3 - - Socles de compétence (.S.A.H.R.)

Plus en détail

Tutoriels. 01 Utiliser Praat. 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL. Sylviane Bachy. Rédaction octobre 2005

Tutoriels. 01 Utiliser Praat. 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL. Sylviane Bachy. Rédaction octobre 2005 Tutoriels 01 Utiliser Praat 02 Transcrire sous Praat en utilisant les conventions VALIBEL Sylviane Bachy Rédaction octobre 2005 Table des matières 1. Installation et démarrage...2 2. Ouvrir un fichier

Plus en détail

Ecole Nationale de musique et de danse. Objectifs pédagogiques

Ecole Nationale de musique et de danse. Objectifs pédagogiques Ecole Nationale de musique et de danse Objectifs pédagogiques 1 SOMMAIRE DEPARTEMENT CULTURE MUSICALE Formation Musicale de l enfant (pages 5 à 8) Format ion Musicale adulte (pages 8 à 10) Acquisitions

Plus en détail

Sons et ultrasons applications: échographie et doppler PACES 2010-11

Sons et ultrasons applications: échographie et doppler PACES 2010-11 Sons et ultrasons applications: échographie et doppler PACES 2010-11 Plan Définition Propagation des sons Interactions avec la matière Notion d échographie Effet doppler Rappel : onde acoustique Le son

Plus en détail

Analyse spectrale. jean-philippe muller. version juillet 2002. jean-philippe muller

Analyse spectrale. jean-philippe muller. version juillet 2002. jean-philippe muller Analyse spectrale version juillet 2002 Analyse spectrale des signaux continus 1) La représentation temporelle d un signal 2) La représentation fréquentielle d un signal simple 3) Exemples de spectres de

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

FAG Detector II le collecteur et l analyseur de données portatif. Information Technique Produit

FAG Detector II le collecteur et l analyseur de données portatif. Information Technique Produit FAG II le collecteur et l analyseur de données portatif Information Technique Produit Application La maintenance conditionnelle Principe de fonctionnement Application Le FAG II est, à la fois, un appareil

Plus en détail

Traitement numérique du son

Traitement numérique du son Traitement numérique du son 1/ - QU'EST-CE QU'UN SON? 1.1 Définition D'un point de vue physique, un son est une énergie qui se propage sous forme de vibrations dans un milieu compressible (dans l'eau,

Plus en détail

MONTAGE DE L UNITÉ MOBILE. Montage de l unité mise en onde Couverture événementielle

MONTAGE DE L UNITÉ MOBILE. Montage de l unité mise en onde Couverture événementielle MONTAGE DE L UNITÉ MOBILE Montage de l unité mise en onde Couverture événementielle Monter l unité mobile Comprendre la console La console est une bête quelque peu compliqué. Apprendre à la maîtriser est

Plus en détail

SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques

SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques SUJET ZÉRO Epreuve d'informatique et modélisation de systèmes physiques Durée 4 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef

Plus en détail

Expérience 3 Formats de signalisation binaire

Expérience 3 Formats de signalisation binaire Expérience 3 Formats de signalisation binaire Introduction Procédures Effectuez les commandes suivantes: >> xhost nat >> rlogin nat >> setenv DISPLAY machine:0 >> setenv MATLABPATH /gel/usr/telecom/comm_tbx

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

Programmes du collège

Programmes du collège Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Programmes du collège Programmes de l enseignement d éducation musicale Ministère de l Éducation nationale Éducation musicale Préambule 1. Un contexte en constante

Plus en détail

Introduction à l acoustique

Introduction à l acoustique Introduction à l acoustique JEU 16/12/04 23h06m01s200 Voie 1 Leq 200ms A Source :Résidu db JEU 16/12/04 23h07m28s000 JEU 16/12/04 23h07m28s000 Voie 1 Leq 200ms A Source :bar 63,9dB JEU 16/12/04 23h06m01s200

Plus en détail

Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel

Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel Tutoriel sur l enregistrement en classe Janvier 2011- Jean-Claude Boudet (académie de Bordeaux) 1. Le matériel Le choix du matériel et des configurations logicielles dépendent en grande partie de la situation

Plus en détail

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES 2015 MATERNELLES CYCLE I / PS - MS ESSOURCES PÉDAGOGIQUES Introduction Je découvre par les sens MODULES À DÉCOUVRIR PENDANT LA VISITE La Cité des enfants de Vulcania est un lieu d éveil, de découvertes

Plus en détail

TubeOhm. ALPHA-RAY synthétiseur virtuel analogique. Manuel de l utilisateur V 1.0

TubeOhm. ALPHA-RAY synthétiseur virtuel analogique. Manuel de l utilisateur V 1.0 TubeOhm ALPHA-RAY synthétiseur virtuel analogique Manuel de l utilisateur V 1.0 TubeOhm 2012 A propos d Alpha-Ray: L idée de l Alpha-Ray nous est venue après que plusieurs utilisateurs de nos instruments

Plus en détail

M u r s e n m a ç o n n e r i e

M u r s e n m a ç o n n e r i e M u r s e n m a ç o n n e r i e d e t e r r e c u i t e Isolation acoustique Murs en maçonnerie de terre cuite: isolation acoustique TABLE DES MATIERES 1 1 Introduction 5 2 Le bruit 7 2.1. Qu est-ce que

Plus en détail

Atelier «son» Séance 2

Atelier «son» Séance 2 R IO 2 0 0 9-2 0 1 0 Animateur : Guy PANNETIER Atelier «son» Séance 2 A) 1. Rappels Mathématiques En physique, les hommes ont été confrontés à des nombres très grands ou très petits difficiles à décrire

Plus en détail

Spectrophotomètres. Spectrophotomètres modèle 6700. Les spectrophotomètres Série 67 : 3 modèles uniques

Spectrophotomètres. Spectrophotomètres modèle 6700. Les spectrophotomètres Série 67 : 3 modèles uniques Spectrophotomètres Les spectrophotomètres Série 67 : 3 modèles uniques Forte de son expérience en spectrophotométrie, la société Jenway a mis au point une série de spectrophotomètres nouvelle génération.

Plus en détail

Vahé Zartarian. musiques de notes musiques de sons

Vahé Zartarian. musiques de notes musiques de sons Vahé Zartarian musiques de notes musiques de sons droit d auteur Bien que ce document soit en libre accès, il n est pas pour autant libre de droits. L auteur reste seul détenteur de tous les droits de

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION... 3 II. PIANO D'ACCOMPAGNEMENT...

TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION... 3 II. PIANO D'ACCOMPAGNEMENT... TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION... 3 II. PIANO D'ACCOMPAGNEMENT... 4 Les tons et demi-tons... 5 Les notes... 6 Différentes figures d'altérations... 7 La gamme majeure... 8 Le chiffrage des notes ou

Plus en détail

Logiciel d analyse et de gestion du bruit OUIE2000

Logiciel d analyse et de gestion du bruit OUIE2000 Logiciel d analyse et de gestion du bruit OUIE2000 Phase 2 : Intégration de mesures expérimentales et évaluation de puissance acoustique type André L Espérance ÉTUDES ET RECHERCHES R-351 RAPPORT TRAVAILLENT

Plus en détail