LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée"

Transcription

1 II. L Antiquité pour quoi? TABLE RONDE AUTOUR D ÉLÈVES HELLÉNISTES ET LATINISTES Yvon LOGÉAT LE 18 DÉCEMBRE 1996, 8 élèves hellénistes de première du lycée Zola (Rennes) et 9 latinistes de terminale du lycée Sévigné (Cesson-Sévigné) se sont retrouvés, sur proposition de leurs professeurs, Daniel Gestin et Yvon Logéat, pour échanger sur les raisons qui leur ont fait choisir et poursuivre l étude des langues anciennes. Il ne s agissait pour les enseignants que de laisser libre cours à la parole de ces élèves, reprenant de temps à autre une idée émise par eux pour l approfondir ou la rendre plus explicite. L échange a duré une heure environ et s est déroulé à bâtons rompus. Nous le retransmettons tel qu il s est passé, reprenant les propres termes des participants et nous contentant de souligner les grands thèmes abordés. CULTURE, CIVILISATION ET APPRENTISSAGE DE LA LANGUE. Cécile. En 4 e, si j ai fait du latin, c est pour découvrir autre chose, une langue et une civilisation anciennes, l évolution de notre langue, la mythologie, des faits dont on entend parler en histoire. 35

2 LETTRES OUVERTES n 8 Sabrina. Pour moi, l intérêt du grec, ce n était pas d apprendre la langue avant tout; or, c est en seconde que nous avons commencé à étudier plus de mythologie, plus de philosophie, Socrate, Platon Anne-Gaël. Par rapport aux autres cours, c est un lieu de discussion. Dans les autres cours, on n a pas le temps. En grec, on peut se libérer, s intéresser à des sujets littéraires. Mannaïg. Apprendre le grec, c est rébarbatif au début. Cela ne devient vraiment intéressant qu en seconde. Delphine. C est bête que tout cet apprentissage linguistique soit concentré en 4 e et 3 e. En fait quand on débute, on ne sait pas tout l intérêt que cela peut avoir plus tard. Pierre-Yves. Le latin que j ai appris au collège n a pas grand chose à voir avec ce qu on fait en terminale. On faisait de la grammaire, peu d histoire. Sabrina. Davantage d élèves continueraient si l on faisait autre chose qu apprendre les verbes, ou les bases. Mannaïg. Les bases, il faut bien les avoir, mais il y a façon et façon de les faire acquérir. Pierre-Yves. Il faut admettre qu en 4 e et 3 e, cela fait un peu bourrage de crâne. Mannaïg. À la rigueur, il y avait l attrait du voyage Hélène. En 4 e et 3 e, on était dans un grand groupe, une trentaine, alors qu en seconde, on s est retrouvé à une douzaine. Il faudrait pour les langues anciennes faire des petits groupes dans les collèges. On est ensemble depuis deux ans, on se connaît, c est agréable. POURQUOI LE CHOIX DU LATIN OU DU GREC? Mannaïg. Pour le grec, il y a l attrait de l alphabet. Sabrina. En grec, on apprend aussi plus de mythologie. Cécile. D ailleurs, je regrette qu on n ait pas le choix en collège, il n y a pas d enseignement du grec partout. Thuriane. Souvent, c est le bouche à oreille qui fait les choses. Anne-Gaël. J ai fait du grec et du latin, je peux donc parler des raisons de mon choix. Le grec est plus chantant en ce qui concerne la culture. En 4 e, 3 e, le Latin se résume souvent à l histoire des batailles. Le grec nous fait plus étudier la mythologie. Hélène. Moi, c est mon prof de 6 e qui m a influencée; elle nous a transmis le goût en faisant une petite initiation. 36

3 Table ronde autour d élèves hellenistes et latinistes Pierre-Yves. Sur une trentaine d élèves que nous étions à faire du latin en 4 e, nous ne sommes plus que cinq en terminale. Une bonne partie des élèves ont commencé le latin contraints par les parents, ce qui explique les défections plus tard. Hélène. On a plus à «se farcir» en grec. Qu est-ce que ce sera quand on le commencera en 3 e? Pourquoi ne pas commencer le grec en 5 e? Sinon, on dévalorise encore le grec. Laëtitia. Les Grecs sont moins proches que les Latins de notre culture. Kelig. Le latin, c est quand même la source directe du français Thuriane. C est dommage qu on ne puisse pas essayer les deux. On pourrait comparer les deux langues. LE DÉCLIC Laurence. En 3 e, je suis allée à Pompéi, voir les passages pour piétons, toucher les éléments qui montrent une civilisation en avance sur la nôtre, l urbanisme. C est la civilisation elle-même qui a commencé à me passionner. Laëtitia. On recherche l équivalent, les similitudes avec notre civilisation. On comprend comment réagissaient les gens. Laurence. J ai ressenti aussi un nouvel intérêt quand on a étudié l élégie en 1 re. Jusque là, les Romains restaient pour moi des guerriers. J ai senti dans l étude des élégies qu il s agissait d hommes comme nous Xavier. C était intéressant de voir l analogie avec d autres courants littéraires modernes, de dégager les tendances. Pierre-Yves. En fait, la transition se fait en seconde. Cécile. Il faudrait que cela devienne plus intéressant avant la seconde. Thuriane. Les nouvelles épreuves sont plus adaptées à ce que l on peut attendre d un cours de grec. Vouloir faire nos propres traductions, cela n a pas grand intérêt. L APPRENTISSAGE DE LA LANGUE EST NÉCESSAIRE, MAIS Xavier. Pour profiter de l aspect littéraire des textes, il faut avoir travaillé beaucoup la langue. Je ne regrette pas le temps passé au lycée à travailler aussi la langue. Laëtitia. Cela nous donne quelque chose en plus, une culture générale plus affinée. Quand on parle d un texte français, on sait mieux mettre des relations entre les choses. 37

4 LETTRES OUVERTES n 8 Sabrina. Rien que les mots Savoir expliquer le mot «pathologie» par exemple. Anne-Gaël. En français, on a vu plusieurs fois le mot «catharsis», seuls les élèves ayant fait du grec savaient le sens que l on donne à ce mot. Mannaïg. On s initie aussi à la philo. Les textes grecs que l on a étudiés sur la mort. Sabrina. On cherche plus loin en connaissant des mots grecs, on tente notre propre traduction. Pierre-Yves. En étudiant la langue, en ne se contentant pas de travailler sur des textes traduits en français, on ne reste pas dans le vague. Laurence. Ce que le latin m a apporté, c est de la rigueur, cela m aide pour le reste, l allemand par exemple. Thuriane. Cela marche aussi dans l autre sens Laurence. Comprendre la structure d une phrase, voir la mise en valeur d un mot latin, c est important. On saisit mieux la pensée quand on voit comment la phrase est tournée. Cécile. Si on n étudiait pas la langue, mais seulement la traduction, il n y aurait pas cet attrait de l ordre des mots. Xavier. La grammaire doit être une stimulation supplémentaire. Si elle forme un obstacle, elle aboutira à un effet contraire à celui qu on recherche. Cela doit apporter quelque chose et non décourager. QU EST-CE DONC QUE CE «SUPPLÉMENT D ÂME»? Mannaïg. De tout ce qu on aura appris, en latin ou en grec, ce n est pas l apprentissage de la grammaire qui nous restera. Ce qu on retient, ce sont les textes, une ouverture d esprit. Bien sûr, la grammaire ça peut aider, mais ce n est pas ça que je retiendrai. C est par exemple l initiation à la réflexion philosophique. Sabrina. On perçoit les différentes visions de la mort. Depuis l Antiquité, on se pose aussi les mêmes questions. Laëtitia. Cela nous aide à comprendre l histoire, Napoléon, Hitler, Mussolini. Cela nous aide à retrouver un monde qui a disparu, un monde parallèle, qu on essaie de retrouver depuis le Moyen Âge, le modèle, la base de notre civilisation. Thuriane. Il y a aussi le problème de la démocratie inventée en Grèce, à Athènes Laëtitia. Oui, la démocratie, pouvoir trouver des exemples de ceux qui ont vécu cela. 38

5 Table ronde autour d élèves hellenistes et latinistes Florent. Si on sait les utiliser, on peut mettre en relation le passé et le présent et tirer les leçons du passé. Delphine. J ai peu d arguments à développer. Le latin, je l ai appris parce que mes parents qui l avaient eux-mêmes appris m y ont poussée. Il y a bien sûr l attrait des points supplémentaires au bac mais ce que cela m apporte de plus, je ne saurais pas bien le dire Je sais que ça m apporte tous les jours Emmanuelle. Oui certains noms, je peux mieux les comprendre L ATTRAIT D AUTRES CIVILISATIONS. Thuriane. Les Latins ont transmis ce que les Grecs avaient commencé à donner. Xavier. Les Latins ont rencontré énormément de civilisations, les Grecs, Carthage, ils en ont par certains aspects fait une synthèse Anne-Gaël. Alexandre le Grand aussi Pierre-Yves. Le grec est plus philosophique. Le latin semble plus terre à terre, ainsi on voit cette année l histoire de la cour au temps de Néron et d Agrippine (Rappel du programme de l année passée par Y. Logéat : De brevitate vitae de Sénèque Certains textes latins ont aussi une portée philosophique.) Hélène. En grec, on n a pas fait que des textes philosophiques, on a aussi parlé de la vie quotidienne, le fait qu il y ait l esclavage. Thuriane. L esclavage paraît révoltant pour notre mentalité moderne. On peut regarder cela d un point de vue sociologique. On se révolte contre cet état de choses Pierre-Yves. Pourquoi? On n a rien à redire. Il faut penser aux négriers de Saint-Malo. Hélène. Il ne s agit pas de porter un jugement. Les Anciens aussi auraient pu avoir un autre point de vue sur nous Sabrina. Cela paraît bien difficile de critiquer la base de notre civilisation à la lumière de ce que l on connaît maintenant. Hélène. On peut tout de même avoir un jugement critique. LES LANGUES ANCIENNES, UNE RESPIRATION Adeline. Le latin, ça me fait respirer, on est toujours plongés dans les maths ou la physique; le cours de latin fait une transition. Même si on a cours de 13 à 14 heures, souvent, on peut prendre son temps. 39

6 LETTRES OUVERTES n 8 Laurence. Le latin, c est finalement le seul enseignement littéraire qui nous reste. Même en philo, on parle encore de science; en histoire, vu le programme, on n a pas le temps de se parler. En latin, avec les effectifs réduits, on peut s écouter, prendre le temps de réfléchir ensemble. Pierre-Yves. C est une bonne raison de continuer le latin. En français, en 1 re, on travaille encore beaucoup pour la note à l examen. Thuriane. Oui, dans les langues anciennes, on a le temps d écouter les autres comme on nous dit toujours de le faire sans nous en donner beaucoup l occasion. Laurence. C est un cours où l on a le temps d autre chose que le cours luimême; c est le seul cours où l on a l occasion de vivre quelque chose de plus convivial, d aborder un sujet et d en reparler après. Ce serait rageant de devoir abandonner. D ailleurs, on connaît des gens qui ont arrêté l enseignement en latin et qui le regrettent. Ont participé à cet échange : Auffret Pierre-Yves, Latiniste, Term S, Lycée Sévigné, Cesson-Sévigné. Brégand Florent, Helléniste, 1 re, Lycée Zola, Rennes. Busnel Antoine, Helléniste, 1 re, Lycée Zola, Rennes. Cairon Kelig, Latiniste, Term L, Lycée Sévigné, Cesson-Sévigné. Colinet Cécile, Latiniste, Term S, Lycée Sévigné, Cesson-Sévigné. De Beaudrap Marc, Helléniste, 1 re, Lycée Zola, Rennes. Houzé Mannaïg, Helléniste, 1 re, Lycée Zola, Rennes. Lauginie Laëtitia, Latiniste, Term L, Lycée Sévigné, Cesson-Sévigné. Lemaréchal Sabrina, Helléniste, 1 re, Lycée Zola, Rennes. Mahé Thuriane, Helléniste, 1 re, Lycée Zola, Rennes. Maupin Emmanuelle, Latiniste, Term L, Lycée Sévigné, Cesson-Sévigné. Perrault Anne-Gaël, Helléniste, 1 re, Lycée Zola, Rennes. Pierini Laurence, Latiniste, Term S, Lycée Sévigné, Cesson-Sévigné. Rangé Hélène, Helléniste, 1 re, Lycée Zola, Rennes. Rault Adeline, Latiniste, Term S, Lycée Sévigné, Cesson-Sévigné. Rival Xavier, Latiniste, Term S, Lycée Sévigné, Cesson-Sévigné. Texier Delphine, Latiniste, Term S, Lycée Sévigné, Cesson-Sévigné. 40

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT?

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? Afin de vous éviter de vains efforts et pour vous épargner de précieuses heures de travail, voici quelques conseils qui guideront votre préparation. Travailler avec régularité

Plus en détail

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS

HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS HISTOIRE / FRANCAIS CYCLE 3 TITRE : L UNION FAIT LA FORCE (1915), LA FRANCE ET SES ALLIÉS DOCUMENT : 1979. 29489 (1). «L'Actualité. L'union fait la force. Jeu stratégique». Sans éditeur. Vers 1915. PLACE

Plus en détail

PEI Programme d Etudes Intégrées SCIENCes po lille.

PEI Programme d Etudes Intégrées SCIENCes po lille. Un autre Regard in a l e rm et te Cla sse sd e pre miè re pour réussir dans le supérieur PEI Programme d Etudes Intégrées SCIENCes po lille. www.facebook.com/peilille @PeiLille mots Quelques des Directeurs

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris.

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. L ECOUTE ACTIVE DEFINITION L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. Ecouter c est donner à l autre de

Plus en détail

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl)

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Introduction Plan Introduction Définition de la PNL Que veut dire la programmation neuro

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

1. Comme vous le savez, je suis membre de la commission ad hoc qui a étudié le préavis 8/2013 relatif à la taxe au sac.

1. Comme vous le savez, je suis membre de la commission ad hoc qui a étudié le préavis 8/2013 relatif à la taxe au sac. Interpellation de Jean-Yves SCHMIDHAUSER au Conseil communal du 30 octobre 2013 Séance, préséance et bienséance que choisir? 1. Comme vous le savez, je suis membre de la commission ad hoc qui a étudié

Plus en détail

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014

EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 EVALUATION DU STAGE MATHC2+ - OCTOBRE 2014 16 élèves (sur 27 au total) ont répondu au questionnaire à la fin du stage mathc2+. Voici quelques éléments qui sont ressortis de ce questionnaire (j ai laissé

Plus en détail

L engagée. Frison-Roche. Marie-Anne. Propos reccueillis par Aurélien Valeri et Charles Bonnaire Photographies par Léa Bouquet

L engagée. Frison-Roche. Marie-Anne. Propos reccueillis par Aurélien Valeri et Charles Bonnaire Photographies par Léa Bouquet Marie-Anne Frison-Roche L engagée. Mercredi 29 octobre, avant une session extraordinaire des Grandes Questions du Droit, Marie-Anne Frison-Roche a accordé un entretien de près d un quart d heure au Parvenu,

Plus en détail

Une enquête linguistique universelle (1)

Une enquête linguistique universelle (1) Une enquête linguistique universelle (1) Le mouvement de la civilisation entraîne naturellement l élimination des langues parlées par des groupes d hommes petits et sans influence; de même, dans une communauté

Plus en détail

Préparation aux concours d entrées GRANDES ÉCOLES ET IEP

Préparation aux concours d entrées GRANDES ÉCOLES ET IEP Notre savoir faire au service de votre réussite. Préparation aux concours d entrées GRANDES ÉCOLES ET IEP Math sup / math spé / BCPST Prépa HEC Khâgnes - hypokhâgnes Sciences Po bac+0 et bac+1 w w w. c

Plus en détail

LES 9 MEILLEURS TRUCS

LES 9 MEILLEURS TRUCS POUR APPRENDRE OU AMÉLIORER MON ANGLAIS DÈS MAINTENANT 6 RAISONS pour lesquelles je devrais parler anglais LA MÉTHODE Par Bob McDuff Le prof d anglais www.bobmcduff.com À PROPOS DE BOB MCDUFF - INTRODUCTION

Plus en détail

L apprentissage précoce des langues étrangères en Allemagne

L apprentissage précoce des langues étrangères en Allemagne (salon de l éducation, novembre 2003) L apprentissage précoce des langues étrangères en Allemagne Ulrich Reyher (Discours pour le Salon de l Education le 22 novembre 2003) Bonjour mesdames et messieurs,

Plus en détail

N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013

N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013 N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE 19 avril 2013 à 10:39 par Muriel Valin Est-ce bientôt la fin de l écriture à la main? LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE

Plus en détail

APPRENDRE LA CHIMIE EN ZEP

APPRENDRE LA CHIMIE EN ZEP Résumé du rapport de recherche destiné au Centre Alain Savary, INRP APPRENDRE LA CHIMIE EN ZEP Martine Méheut, Olivier Prézeau INRP, Centre Alain Savary Apprendre la chimie en ZEP Résumé 1 Dans une perspective

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

Actualisation linguistique en français

Actualisation linguistique en français Actualisation linguistique en français Mandat de l éducation en langue française Le ministère de l Éducation en Ontario a un double mandat par rapport à l enseignement et la transmission de la langue.

Plus en détail

Présentation de la filière ES. Lycée Ravel, 2014-2015

Présentation de la filière ES. Lycée Ravel, 2014-2015 Présentation de la filière ES Lycée Ravel, 2014-2015 Quelle différence entre les SES et la filière ES? SES : Sciences Eco et Sociales : c est une matière, un enseignement d exploration en seconde et la

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale POURQUOI ÊTRE CANDIDAT? Pour acquérir une solide formation durant la licence et mettre toutes les chances de son côté pour passer dans les meilleures conditions les épreuves d admissibilité

Plus en détail

Langue vivante 1 pour tous : l anglais. en Seconde. en Première. en Terminale

Langue vivante 1 pour tous : l anglais. en Seconde. en Première. en Terminale LYCEE JEAN MONNET 70, Avenue du Général de Gaulle 33290 BLANQUEFORT 05.56.6.35.56 ce.0332745e@ac-bordeaux.fr POUR LA RENTREE 2010 Langue vivante 1 pour tous : l anglais Les niveaux en Seconde en Première

Plus en détail

«Learning By Ear» Emploi et formation 5 : instituteur

«Learning By Ear» Emploi et formation 5 : instituteur Deutsche Welle Radio «Learning By Ear» Emploi et formation 5 : instituteur Texte : Sam Olukoya, Nigeria Rédaction : Maja Dreyer Traduction : Julien Méchaussie 1 narrateur 1 Voice-over : Theresa, 26 ans

Plus en détail

Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice

Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice http://gfen.langues.free.fr Pour une Pédagogie de Projet émancipatrice Maria-Alice Médioni Le projet, autrefois combattu, est aujourd hui à la mode. Il apparaît même incontournable dans la mesure où il

Plus en détail

Réforme du lycée et enseignement scientifique

Réforme du lycée et enseignement scientifique 72 D. DUVERNEY Réforme du lycée et enseignement scientifique Daniel Duverney Les grandes orientations de la réforme du lycée proposée par le ministère Chatel ont été dévoilées au public fin novembre 2009,

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac général 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54 55 53 00 Messagerie : contact.tscompta@laposte.net

Plus en détail

PNL ET MAGIE D autres secrets

PNL ET MAGIE D autres secrets PNL ET MAGIE D autres secrets Benoit CAMPANA Collection Mathieu Bich Présente Droits réservés pour tous pays Certificat de dépôt N D255-461 2009 Benoit Campana 2010 Createx NOTE DE L EDITEUR J ai découvert

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

ANGLAIS : EPREUVES ECRITES DU BACCALAUREAT

ANGLAIS : EPREUVES ECRITES DU BACCALAUREAT ANGLAIS : EPREUVES ECRITES DU BACCALAUREAT Série LV Cœff. Durée Support Capacités testées Répartition des points L (LV1) 4 3h 1 ou plusieurs textes Bloc «compréhension écrite expression écrite» lié ou

Plus en détail

CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT?

CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT? CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT? Les institutions spécialisées ne sont pas la seule solution envisageable. Même si celles-ci sont dans l ensemble de plus en plus à l écoute des enfants.

Plus en détail

MINEURES ET MODULES D OPTIONS EN FACULTE DE PHILOSOPHIE ET LETTRES

MINEURES ET MODULES D OPTIONS EN FACULTE DE PHILOSOPHIE ET LETTRES MINEURES ET MODULES D OPTIONS EN FACULTE DE PHILOSOPHIE ET LETTRES En Faculté de Philosophie et Lettres, le programme de 1 er cycle de bachelier est toujours composé de 150 crédits de «disciplines majeures»

Plus en détail

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées.

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées. Élève 1 Nombre total de points 2 (77%) Devoir 1: Entretien 5 points Devoir 2 : Jeu de rôle 5 points Devoir 3 : Commentaire 4 points Transcription du commentaire (Temps de production 1:32 min) Prestation

Plus en détail

Rue des Glycines - Boite Postale 59-59310 ORCHIES Tél.: 03.20.71.71.09 - Fax: 03.20.71.59.00

Rue des Glycines - Boite Postale 59-59310 ORCHIES Tél.: 03.20.71.71.09 - Fax: 03.20.71.59.00 Rue des Glycines - Boite Postale 59-59310 ORCHIES Tél.: 03.20.71.71.09 - Fax: 03.20.71.59.00 Rue des Glycines - Boite Postale 59-59310 ORCHIES Tél.: 03.20.71.71.09 - Fax: 03.20.71.59.00 Rue des Glycines

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION

ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION ??? ENSEIGNEMENTS D EXPLORATION Comment s y retrouver? Simple ballade à travers une discipline? OU Matière avec un réel enjeu? Les deux et tout leur contraire! Alors, qu est ce c est? Avant, demande toi

Plus en détail

Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal.

Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal. Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal. 1 Je m'appelle Gabrielle, j'ai 20 ans et je suis partie en tant que bénévole pour Urgence Afrique au Sénégal à Noflaye dans la région

Plus en détail

ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE

ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE ATTENTION, les codes de cours pour Erasmus ne sont pas encore disponibles. Cette liste peut encore changer! Bloc Cours ECTS Période Bloc 1 1) UE Droit & Economie (5 ECTS) 2ème quadri Bloc 1 Fondements

Plus en détail

La greffe d organes. - Sensibiliser à l urgence du don d organes. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La greffe d organes. - Sensibiliser à l urgence du don d organes. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La greffe d organes La greffe d'organes n'est pas encore pratiquée dans toutes les régions du monde. Au-delà des obstacles culturels et matériels, cette fiche pédagogique propose de mieux comprendre l'importance

Plus en détail

Démarche d investigation en classe de cinquième. Visualiser le trajet de la lumière

Démarche d investigation en classe de cinquième. Visualiser le trajet de la lumière Démarche d investigation en classe de cinquième Visualiser le trajet de la lumière Pré requis : Savoir que pour voir un objet, il faut que l œil reçoive de la lumière Compétences du programme : Connaissances

Plus en détail

GROUPE SCOLAIRE DE L ESTRAN

GROUPE SCOLAIRE DE L ESTRAN GROUPE SCOLAIRE DE L ESTRAN Un collège pour apprendre à construire son futur Collèges Groupe scolaire ensemble, construire son futur Groupe scolaire de l Estran Un Groupe scolaire proche de vous... L Estran

Plus en détail

Mémoriser avec la gestion mentale

Mémoriser avec la gestion mentale Mémoriser avec la gestion mentale Type d outil : outil d aide à la mémorisation Auteurs : Equipe éducative de Don Bosco, Liège, avec l aide de M. Giroul, P.P. Delvaux et Ch. Leclercq (formateurs) Cycles

Plus en détail

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre?

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? 6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? Avoir une bonne méthode de travail nécessite plusieurs étapes qu il ne faut pas négliger : - D abord, pendant le

Plus en détail

Centre d Information et d Orientation Janvier 2013. APRES LA CLASSE DE 3 ème AU LYCEE LYAUTEY BAC GENERAL ES, S, L TERMINALE GÉNÉRALE.

Centre d Information et d Orientation Janvier 2013. APRES LA CLASSE DE 3 ème AU LYCEE LYAUTEY BAC GENERAL ES, S, L TERMINALE GÉNÉRALE. Centre d Information et d Orientation Janvier 2013 APRES LA CLASSE DE 3 ème AU LYCEE LYAUTEY La classe de seconde... p. 2 La classe de seconde, c est un tronc commun pour tous, deux enseignements d exploration,

Plus en détail

Le cadre général des activités économiques et sociales. Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL. Prépas ECS et ECE.

Le cadre général des activités économiques et sociales. Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL. Prépas ECS et ECE. 1 Le cadre général des activités économiques et sociales Cap Prépa MÉTHODOLOGIE DE CULTURE GÉNÉRALE ÉCRIT ET ORAL Prépas ECS et ECE Denis La Balme Avant-propos De la joie de passer un concours Un concours

Plus en détail

C.P.G.E. Lycée Auguste Blanqui. Classes Préparatoires littéraires aux Grandes Écoles - Saint-Ouen. Pourquoi choisir Blanqui?

C.P.G.E. Lycée Auguste Blanqui. Classes Préparatoires littéraires aux Grandes Écoles - Saint-Ouen. Pourquoi choisir Blanqui? C.P.G.E. Classes Préparatoires littéraires aux Grandes Écoles - Lycée Auguste Blanqui Saint-Ouen Pourquoi choisir Blanqui? Avez-vous pensé à une prépa? Que vais-je apprendre en classe prépa? Mais vais-je

Plus en détail

G.T. Organisation des études au cycle secondaire : Annexe II Situation actuelle

G.T. Organisation des études au cycle secondaire : Annexe II Situation actuelle Schola Europaea Bureau du Secrétaire général Unité de développement pédagogique Réf. : 2013-09-D-17-fr-1 Annexe II Orig.: FR G.T. Organisation des études au cycle secondaire : Annexe II Situation actuelle

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

PROGRAMME DES COURS DE SOUTIEN 2015-2016

PROGRAMME DES COURS DE SOUTIEN 2015-2016 CENTRE SCOLAIRE OZANAM Internat et externat pour lycéens et étudiants Etudes encadrées et soutien scolaire Stages intensifs de révision 60 rue Vauban 69006 LYON 04 78 52 27 99 / Fax : 04 78 52 11 15 /

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC

TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC TOUTES LES QUESTIONS SUR DGEMC DGEMC, c'est quoi? DGEMC peut-il être choisi en Première? Si je choisis DGEMC en Terminale, est-ce que je suis obligé(e) d'abandonner ma spécialité de Première? Est-ce que

Plus en détail

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes

Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes Débat et argumentation Un atelier philo pour se reconnaitre hommes et femmes à travers le partage d expériences «La question se pose de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la

Plus en détail

L ORIENTATION. Au Lycée. Après le Lycée. Illkirch

L ORIENTATION. Au Lycée. Après le Lycée. Illkirch L ORIENTATION Illkirch Au Lycée Après le Lycée L Orientation Madame Boess Conseillère d Orientation Psychologue reçoit les élèves et/ou leurs parents le mardi matin et mardi a. midi (rendez-vous à la Vie

Plus en détail

8 rue Daubenton 21000 Dijon 03 80 45 11 34. Ouvert les lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9h à 12 h de 13h à 17h30 mercredi de 9 à 12h et de 13 à 19 h

8 rue Daubenton 21000 Dijon 03 80 45 11 34. Ouvert les lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9h à 12 h de 13h à 17h30 mercredi de 9 à 12h et de 13 à 19 h 8 rue Daubenton 21000 Dijon 03 80 45 11 34 Ouvert les lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9h à 12 h de 13h à 17h30 mercredi de 9 à 12h et de 13 à 19 h POUR VOUS AIDER - Brochure régionale «Après le Bac» 2013

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECTEUR DE LA PRODUCTION GUIDE DE PRÉSENTATION DU PROJET PROFESSIONNEL ÉPREUVE E34 ÉCONOMIE GESTION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECTEUR DE LA PRODUCTION GUIDE DE PRÉSENTATION DU PROJET PROFESSIONNEL ÉPREUVE E34 ÉCONOMIE GESTION GUIDE DE PRÉSENTATION DU PROJET PROFESSIONNEL ÉPREUVE E34 ÉCONOMIE GESTION Vous finirez bientôt votre formation et, titulaire d un baccalauréat professionnel, vous allez construire votre avenir professionnel

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique

FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique FICHE N 13 Lire, écrire, se cultiver grâce à un réseau social numérique Delphine Regnard, académie de Versailles Niveaux et thèmes de programme Lycée, terminale (latin) Autres niveaux et thèmes de programme

Plus en détail

SEMINAIRE DE FLOREFFE. Le troisième degré

SEMINAIRE DE FLOREFFE. Le troisième degré SEMINAIRE DE FLOREFFE rue du Séminaire 7, 5150 FLOREFFE Tél : 081/447140 Fax : 081/445759 www.semflo.be Le troisième degré Année scolaire 2012 2013 COMMENT CHOISIR? 1. Tu choisis pour deux ans. Les heures

Plus en détail

Quelles filières au lycée?

Quelles filières au lycée? Quelles filières au lycée? Licence ou classe Prépa (projet) Filière générale Brevet de Technicien Supérieur Baccalauréat Filière Technologique Collège Filière Professionnelle Secondes Générale Technologique

Plus en détail

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

catalogue de formations

catalogue de formations catalogue de formations TECHNIQUE VOCALE BASÉE SUR LES TOUTES DERNIÈRES RECHERCHES EN SCIENCE VOCALE la TCM (Technique du Chanteur Moderne) est un système d apprentissage de la technique vocale qui se

Plus en détail

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE

TRAVERSIÈRE ÉCOLE. jury & admission JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE ÉCOLE TRAVERSIÈRE JURY CENTRAL & ADMISSION À L UNIVERSITÉ I SOUTIEN SCOLAIRE jury & admission Ecole Traversière asbl Place de l Université 25-1348 Louvain-la-Neuve - Tél.: 010/246.369 www.traversiere.be

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

BONJOUR DE FRANCE EXERCICES DE FRANÇAIS GRATUITS. www.bonjourdefrance.com

BONJOUR DE FRANCE EXERCICES DE FRANÇAIS GRATUITS. www.bonjourdefrance.com BONJOUR DE FRANCE EXERCICES DE FRANÇAIS GRATUITS Bonjour de France est un «site Internet 2.0» éducatif gratuit contenant des exercices, des tests et des jeux pour apprendre le français ainsi que des fiches

Plus en détail

LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LLCER ESPAGNOL

LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LLCER ESPAGNOL LICENCE - ARTS, LETTRES ET LANGUES, MENTION LLCER ESPAGNOL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Arts, Lettres, Langues Présentation La Licence LLCER Espagnol est

Plus en détail

Activités complémentaires. Deuxième année 2015-2016

Activités complémentaires. Deuxième année 2015-2016 Activités complémentaires Deuxième année 2015-2016 Collège Saint-Hubert Avenue Charle-Albert, 9 1170 Bruxelles 02 / 660 19 40 - www.collegesaint-hubert.be TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION p. 3 2. AGENDA

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Mathématiques 7 Ecrite 4 h Mathématiques 7 Ecrite 4 h. 3 h 30 + ECE 1h. 3 h 30 et 1h Sciences & Vie Terre 6

Mathématiques 7 Ecrite 4 h Mathématiques 7 Ecrite 4 h. 3 h 30 + ECE 1h. 3 h 30 et 1h Sciences & Vie Terre 6 BAC S OIB Epreuves anticipées (en ère) BAC S non OIB Epreuves anticipées (en ère) Coefficient Durée Coefficient Durée Français 2 4 h Français 2 4 h Français 2 Français 2 TPE (points > 0) 2 TPE (points

Plus en détail

Elaborer des règles principes généraux

Elaborer des règles principes généraux Elaborer des règles principes généraux ELABORER DES REGLES Elaborer des règles de vie, permettre aux élèves de leur donner du sens, les rendre lisibles par tous, les faire respecter et envisager des sanctions

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

Contenu du Guide du parent

Contenu du Guide du parent Guide des parents Contenu du Guide du parent Introduction du Guide du parent... 3 Les activités avec les parents.... 4 Rencontres personnelles avec le coach... 4 Petites rencontres entre parents et coach....

Plus en détail

Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique

Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique Stratégies de compréhension en lecture favorisant le développement d habiletés en littératie critique Stratégie : Activer ses antérieures (Que veut dire activer ses Faire des liens entre le texte et ses

Plus en détail

Construire et conduire un entretien individualisé Synthèse des travaux de groupe du 10 novembre 2010

Construire et conduire un entretien individualisé Synthèse des travaux de groupe du 10 novembre 2010 Construire et conduire un entretien individualisé Synthèse des travaux de groupe du 10 novembre 2010 1 Entretien d accueil (2 dont 1 avec questionnaire élève de préparation) 2 Entretien de positionnement

Plus en détail

L'arrivée en première scientifique est souvent difficile car les attentes ne sont plus les mêmes et le niveau est élevé. J'ai eu du mal à trouver un

L'arrivée en première scientifique est souvent difficile car les attentes ne sont plus les mêmes et le niveau est élevé. J'ai eu du mal à trouver un L'arrivée en première scientifique est souvent difficile car les attentes ne sont plus les mêmes et le niveau est élevé. J'ai eu du mal à trouver un rythme de travail et à m'organiser de façon à réussir

Plus en détail

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004. Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points :

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004. Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points : BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004 Französisch Zeit: 45 Minuten Alle Abteilungen Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points : I. Compréhension Tout le monde à pied ou à vélo! Le 22 septembre, marchez,

Plus en détail

Histogramme de l'épreuve : Commentaire et traduction Espagnol du concours A-A/L Paris

Histogramme de l'épreuve : Commentaire et traduction Espagnol du concours A-A/L Paris Session 2015 Généré le : 03/06/2015 18:33:50 Histogramme de l'épreuve : Commentaire et traduction Espagnol du concours A-A/L Paris Nombre de candidats concernés : 216 - Nombre de candidats présents : 215

Plus en détail

http://happy-newjob.com/

http://happy-newjob.com/ 1 LE MARKETING D ATTRACTION Quand le Marketing de réseau fricote avec la Loi d Attraction, ça donne une METHODE UNIQUE D ABONDANCE EXPLOSIVE Il faut être sur Terre et dans le Ciel pour tenir en EQUILIBRE

Plus en détail

Le programme d échange linguistique européen ERASMUS

Le programme d échange linguistique européen ERASMUS UNIVERSITATEA CONSTANTIN BRÂNCUŞI DIN TG-JIU MO B I L I TĂŢ I ERASMUS 2009 / 2010 TEST DE CUNOAŞTERE A LIMBII FRANCEZE 10 aprilie 2009 Le programme d échange linguistique européen ERASMUS I. Cochez la

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

L orientation en classe de seconde

L orientation en classe de seconde L orientation en classe de seconde Mercredi 26 février 2014 Adeline Neumann-Rosselot, Jean-Yves Guarneri Personne ressource information orientation Lycée Français International de Hong Kong Plan de la

Plus en détail

Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d études détaillé du PROGRAMME À OPTIONS. Version du 4 septembre 2007

Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d études détaillé du PROGRAMME À OPTIONS. Version du 4 septembre 2007 Baccalauréat universitaire ès Lettres (BA) Plan d études détaillé du PROGRAMME À OPTIONS Version du 4 septembre 2007 Principe général Le programme à options est composé de modules d options pr un total

Plus en détail

Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème )

Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème ) Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème ) Titre : Comme le Petit Chaperon Rouge de Perrault, apprenons à nous méfier des apparences... Pré requis de

Plus en détail

PEI. un autre regard. pour réussir dans le supérieur. Programme. Intégrées. SCIENCes po lille. d Etudes. Classes de première et terminale

PEI. un autre regard. pour réussir dans le supérieur. Programme. Intégrées. SCIENCes po lille. d Etudes. Classes de première et terminale PEI Programme d Etudes Intégrées SCIENCes po lille. Classes de première et terminale un autre regard pour réussir dans le supérieur équipe du programme Jacques STANIEC Conseiller du directeur jacques.staniec@sciencespo-lille.eu

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction Vous pensez probablement que vous réfléchissez bien la plupart des personnes le croient. Peut-être, au contraire, êtes-vous convaincu que rien ne sortira jamais de vos réflexions. Ou encore

Plus en détail

Bienvenue. au programme Arts et Lettres du Cégep de l Abitibi- Témiscamingue

Bienvenue. au programme Arts et Lettres du Cégep de l Abitibi- Témiscamingue Bienvenue au programme Arts et Lettres du Cégep de l Abitibi- Témiscamingue Si vous aimez Vous exprimer Créer Analyser Produire Communiquer Réfléchir Un programme pré-universitaire existe! Oui! Belgique

Plus en détail

Les formations à l université Stendhal

Les formations à l université Stendhal Les formations à l université Stendhal Une palette innovante et diversifiée L université Stendhal propose une palette diversifiée de formations à travers ses 5 Unités de formation et de recherche (UFR)

Plus en détail

... au bts. Préparez-vous! du bac pro... Le bac pro donne la possibilité d entrer dans la vie active,

... au bts. Préparez-vous! du bac pro... Le bac pro donne la possibilité d entrer dans la vie active, du bac pro...... au bts Le bac pro donne la possibilité d entrer dans la vie active, mais plus d 1 diplômé sur 2 poursuit ses études dans l enseignement supérieur. Préparez-vous! Objectif BTS!! «L admission

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION... 3 II. PIANO D'ACCOMPAGNEMENT...

TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION... 3 II. PIANO D'ACCOMPAGNEMENT... TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION... 3 II. PIANO D'ACCOMPAGNEMENT... 4 Les tons et demi-tons... 5 Les notes... 6 Différentes figures d'altérations... 7 La gamme majeure... 8 Le chiffrage des notes ou

Plus en détail

P12D1 - SCIENCES HUMAINES - Semestre 2

P12D1 - SCIENCES HUMAINES - Semestre 2 P12D1 - SCIENCES HUMAINES - Semestre 2 Anglais Nombre heures Cours 24 Modalités de contrôle Fanny GILLET 2 épreuves écrites (contenant une compréhension de l écrit et une production écrite) /1 épreuve

Plus en détail

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016 LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE 4 baccalauréats préparés 18 classes : 6 classes de seconde 6 classes de première 6 classes de terminale VOIE GENERALE : Série Littéraire L. / Economique et Sociale - E.S. / Scientifique

Plus en détail

Liens entre les programmes

Liens entre les programmes Liens entre les programmes Accueillir la petite enfance du ministère de la Famille et des Ainés Éducation préscolaire du ministère de l Éducation Jocelyne Grenier Conseillère pédagogique à la petite enfance

Plus en détail

SOUTIEN SCOLAIRE & COURS A DOMICILE

SOUTIEN SCOLAIRE & COURS A DOMICILE www.solution-cours.fr contact@solution-cours.fr SOUTIEN SCOLAIRE & COURS A DOMICILE Toutes Matières et Tous Niveaux - Primaire, Collège, Lycée, Adultes Soutien Scolaire et Cours à Domicile Tél : 09 72

Plus en détail