Redéploiement et conservation des Antilopes Sahélo-Sahariennes en Tunisie Atelier technique, Douz, 18 et 19 avril 2004

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Redéploiement et conservation des Antilopes Sahélo-Sahariennes en Tunisie Atelier technique, Douz, 18 et 19 avril 2004"

Transcription

1 Redéploiement et conservation des Antilopes Sahélo-Sahariennes en Tunisie Atelier technique, Douz, 18 et 19 avril 2004 Atelier technique tenu à l invitation de la Direction Générale des Forêts de Tunisie, et de la Convention sur les Espèces Migratrices, présidé par Monsieur Fekih Salem, Directeur Général des Forêts de Tunisie. Objectif de l atelier: identifier, avec l ensemble des chefs d arrondissement des Forêts des 6 gouvernorats du Sud Tunisien, un plan concret de redéploiement des Antilopes Sahélo-Sahariennes, et une vision de conservation et de restauration des populations de ces espèces à moyen et à long terme. Contexte: La Tunisie s est engagée depuis plus de 20 ans dans un processus de restauration des milieux semidésertiques et désertiques, et dans un processus de rétablissement de populations d espèces menacées d extinction ou éteintes en Tunisie et sur l ensemble de leurs aires de répartition. Plusieurs zones représentatives de ces milieux ont été dans un premier temps mises en défens; certaines de ces zones ont ensuite reçu des groupes d ongulés, Oryx dammah et Addax nasomaculatus essentiellement, dans le but de créer, en Tunisie, des noyaux de populations en semi-captivité, pour permettre, lorsque les conditions le permettront, de rétablir la grande faune Tunisienne in natura. La Tunisie s est également dotée d une stratégie de conservation et de restauration des antilopes sahélo-sahariennes pour une période de 20 ans. En 1998, la Convention sur les Espèces Migratrices (CMS) et la Direction des Forêts de Tunisie ont réuni, à Djerba, l ensemble des pays de l aire de distribution de ces Antilopes Sahélo-Sahariennes, pour définir un plan d action régional, et bâtir une collaboration pour tenter d arrêter le déclin vertigineux de ces espèces et assurer leur protection durable. Un deuxième séminaire international a été convié par la CMS à Agadir au Maroc, en 2003, pour réviser le plan d action régional, et identifier les actions prioritaires. La Tunisie bénéficie à partir de 2004 de deux projets internationaux d appui à sa politique de restauration des espèces désertiques et semi-désertiques. Ces deux projets complémentaires sont d une part le PGAP, Projet de Gestion des Aires Protégées (BM/FEM), et d autre part le projet CMS-FFEM «Antilopes Sahélo-Sahariennes», couvrant 7 pays de l aire de répartition des Antilopes Sahélo- Sahariennes, mais dans lequel la partie Tunisienne représente un projet pilote et bénéficie du tiers du financement total. Participation à l'atelier: la liste complète des personnalités, adresses de contact et téléphones sont annexés à ce rapport. La Direction Générale des Forêts de Tunis, Les chefs d arrondissements "Forêts"de Tozeur, de Tataouine, de Sidi Bouzid, de Gafsa, de Médénine de Kebili, L IRA de Médénine, L Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, représentant également le Conseil Scientifique de la Convention pour la conservation des Espèces Migratrices (CMS), L'Association "Les Amis des oiseaux de Tunisie", Le directeur de la Conservation de la Nature de la Région Flamande de Belgique, Le zoo de Hanovre, qui tient actuellement le studbook Addax nasomaculatus, Le zoo de Marwell, qui tient actuellement le studbook Oryx dammah, Le zoo de Prague.

2 Résultats de l atelier Exposés introductifs: Introduction par le Directeur Général des Forêts aux objectifs de l atelier ; Evolution de l Action Concertée Antilopes Sahélo-Sahariennes du Conseil Scientifique de la CMS sur l ensemble de l aire de répartition de ces espèces; Exposés de la situation actuelle dans les différentes aires protégées directement concernées par la problématique de restauration des Antilopes Sahélo-Sahariennes, soit le PN de Bou Hedma, le PN de Djebil, le PN de Sidi Toui, la réserve naturelle de Oued Dekouk, la réserve naturelle de Dghoumès, le PN d Orbata et le futur PN de Senghar. Evaluations de la situation de certaines de ces zones protégées par des biologistes de la conservation qui les ont visitées dernièrement : Dhgoumès, Djebil, Chaambi, Sidi Toui ; Exposé d un modèle de maintien de la diversité génétique au sein d une métapopulation (zoo de Marwell). Exposé par le Directeur des collections zoologiques du zoo de Hanovre et studbook keeper pour l Addax, des implications du suivi et du maintien de la diversité génétique des collections d animaux entre les zoos d Europe (EAZA), et les collections américaines (AZA). Exposé par le directeur scientifique du zoo de Marwell et responsable du studbook de l Oryx dammah, des protocoles établis pour répondre aux demandes d animaux dans le cadre de programmes de réintroduction; Programme par espèce: Addax nasomaculatus: Vision: restaurer dans le Grand Erg Oriental Tunisien une ou plusieurs populations viables d Addax dans des conditions naturelles (5 à 10 ans). Stratégie: 1. établissement d une métapopulation en 3 ou 4 noyaux en semi-captivité: Djebil, Oued Dekouk, Senghar et Bou Hedma (Hadèj); chacun de ces noyaux devrait comprendre entre 10 et 15 animaux au départ, d une lignée différente si possible de celles des autres noyaux; pour constituer ces noyaux, des stocks de 250 addax sont préservés dans les zoos européens, et environ 250 autres dans les zoos américains. Au Parc National de Bou Hedma, on dispose de 30 et de 40 addax respectivement dans les zones 1 et 3. Mouvements de 3/4 mâles entre ces noyaux tous les 10 ans. La population du PN de Bou Hedma sera transférée entièrement dans un 2 ème temps, lorsque les autres populations auront été constituées (Bou Hedma ne correspondant pas à l habitat naturel de l addax). 2. Etude par le zoo de Hanovre des besoins en animaux, compte tenu des exigences en matière de lignage permettant d assurer au mieux une bonne représentation génétique sur l ensemble des noyaux de la métapopulation, et compte tenu des animaux actuellement en semi-captivité en Tunisie (Bou Hedma); 3. Lorsque les conditions le permettront, restauration d une ou plusieurs populations d Addax en conditions naturelles dans le PN de Djebil. Remarque : Pour permettre la constitution d un noyau semi-captif d Addax au Parc de Djebil, un enclos de à ha devra être construit et équipé, dans une zone favorable. Identifier cette zone favorable (DGF), Identifier les possibilités de co- financement d un tel enclos (50 à 60 km de clôture, dont une partie existe déjà, et une partie pourra être financée dans le cadre du projet PGAP. Ce grand enclos sera une première étape vers la constitution d un sanctuaire à Djebil pour les espèces phares du Sahara, Addax, Gazelle des dunes, Outarde houbara.

3 Oryx dammah: Vision : Restaurer une ou plusieurs populations viables et libres d Oryx dammah dans le sud Tunisien. Stratégie : 1. Etablissement d une métapopulation de 3 noyaux en semi-captivité : Bou Hedma (actuellement 120 oryx), Sidi Toui (actuellement 30 oryx) et Dghoumès (prêt à recevoir des animaux). 2. Maintien en état de la population marginale de la RN de Oued Dekouk (actuellement 8 oryx). 3. Etude par le zoo de Marwell des besoins en animaux, compte tenu des exigences en matière de lignage permettant d assurer au mieux une bonne représentation génétique sur l ensemble des noyaux de la métapopulation, et compte tenu des animaux actuellement en semi-captivité en Tunisie (Bou Hedma, Sidi Toui et Oued Dekouk) et de leurs caractéristiques démographiques; 4. Lorsque les conditions le permettront, restauration d une ou plusieurs populations d Oryx dammah en conditions naturelles, notamment à partir des régions situées à l est de la réserve naturelle de Dghoumès. REMARQUE: Un redéploiement d'un grand nombre d'antilopes, Addax et Oryx, sera nécessaire pour atteindre les objectifs fixés ici. Une telle entreprise, même faite dans les meilleures conditions possibles, et avec la meilleure expertise possible, ne peut se faire avec une garantie de risque zéro pour les animaux. La perte de quelques animaux est donc probablement inévitable, et la communauté internationale en matière de conservation doit accepter d'en prendre la responsabilité. Gazelle leptocère: Vision : survie et restauration des effectifs sauvages de Gazelle leptocère in situ dans le grand sud Tunisien La biodiversité du PN de Djebil est actuellement très menacée par le braconnage et le dérangement. Une des premières priorités en Tunisie est d arriver à freiner le déclin de la Gazelle leptocère ou Gazelle des dunes in situ, espèce qui est probablement actuellement limitée au Grand Erg Oriental dans sa partie Tunisienne au niveau international, et pour laquelle la Tunisie a donc une grande responsabilité. Stratégie : 1. Inventaires et évaluation des habitats potentiels : méthodologies et calendrier à établir entre IRA et IRSNB. Premiers inventaires prévus en automne Financements joints PGAP et CMS-FFEM. 2. Lutte anti-braconnage : matériel (3 voitures) prévues, équipement des gardes, efforts de lutte anti-braconnage à fournir prioritairement sur toute la zone. 3. Sensibilisation, communication et éducation environnementale : - construction prévue d écomusées à Douz et dans le Parc de Djebil - écomusée construit, mais non équipé à Oued Dekouk ; 4. Organisation du tourisme et des agences/tours opérateurs : - étude en cours (PGAP) sur le potentiel d écotourisme, y compris les besoins en zonation du parc, dans le cadre du plan de gestion du Parc - développement d une charte de tourisme à développer avec les agences/tours opérateurs ;

4 - animation/ sensibilisation des agences/tours opérateurs, création d une association des tours opérateurs de Douz - formation des chauffeurs et des guides - sensibilisation au problème de ramassage du bois mort ; 5. Noyau de population en captivité : actuellement 12 individus en enclos dans le périmètre du PN de Sidi Toui. Garder et gérer pour le moment en population captive, pour permettre, si nécessaire, de créer un centre de reproduction en captivité : le zoo de Marwell va s informer des stocks existants en captivité au niveau mondial actuellement (très petits noyaux en Belgique, Tchéquie, et aux USA) Gazelle de Cuvier: Vision : rétablir des populations viables sur l ensemble de la Dorsale Tunisienne. Une méthodologie d inventaire à été mise au point avec le centre d Almeria (Espagne). Des inventaires seront réalisés sur l ensemble de la Dorsale Tunisienne ; Sur base des inventaires, une stratégie cohérente de recolonisation de l'entierté de la Dorsale Tunisienne par la Gazelle de Cuvier sera développée, avec pour objectif principal la mise en place d'un véritable réseau de zones protégées. Des propositions de réintroduction de noyaux de populations dans le PN de Bou Hedma et dans la réserve de Dghoumès sont présentées.

5 Annexe 1 : liste et adresses des participants Annexe 2 : résumés des présentations concernant les réserves et Parcs Nationaux du Sud Tunisien

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

Second séminaire régional sur la conservation et la restauration des antilopes sahélo-sahariennes Agadir Maroc,1-5 Mai

Second séminaire régional sur la conservation et la restauration des antilopes sahélo-sahariennes Agadir Maroc,1-5 Mai Convention sur la conservation des espèces Migratrices appartenant à la faune sauvage Second séminaire régional sur la conservation et la restauration des antilopes sahélo-sahariennes Agadir Maroc,1-5

Plus en détail

Sauvons. les grands singes. Campagne EAZA 2011 au Parc de Clères 23 avril - 31 octobre 2011

Sauvons. les grands singes. Campagne EAZA 2011 au Parc de Clères 23 avril - 31 octobre 2011 Sauvons les grands singes Campagne EAZA 2011 au Parc de Clères 23 avril - 31 octobre 2011 Le Parc de Clères Avenue du Parc 76690 Clères Tél. : 02 35 33 23 08 parcdecleres@cg76.fr www.parcdecleres.net L

Plus en détail

Convention sur les Espèces Migratrices

Convention sur les Espèces Migratrices CMS Technical Series Publication No. 4 Mesures de Conservation pour les Antilopes sahélo-sahariennes. Plan d'action et Rapports sur le Statut des espèces. Convention sur les Espèces Migratrices i Séminaire

Plus en détail

Royaume du Maroc Département des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre de la Désertification. Rapport national

Royaume du Maroc Département des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre de la Désertification. Rapport national Royaume du Maroc Département des Eaux et Forêts et de la Lutte Contre de la Désertification Second séminaire sur les antilopes sahélo-sahariennes Agadir du 1-5 Mai 2003 Rapport national Sommaire Introduction

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020

PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020 PROGRAMME DE TRAVAIL CONJOINT CMS-CITES 2015-2020 Introduction: Le Programme de travail conjoint CMS-CITES pour 2015-2020 comprend une liste non exhaustive d activités conjointes qui s articulent autour

Plus en détail

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité

2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité 2010, année internationale de la biodiversité Paris lance son plan pour la préservation et le renforcement de la biodiversité Dossier de presse Contact presse Clarisse Guyonnet : 01 42 76 49 61 1 Sommaire

Plus en détail

ALPI MARITTIME MERCANTOUR. Un passé, un présent, et un futur partagés

ALPI MARITTIME MERCANTOUR. Un passé, un présent, et un futur partagés ALPI MARITTIME MERCANTOUR Un passé, un présent, et un futur partagés Un espace protégé transfrontalier Des valeurs communes Deux espaces naturels protégés en limite méridionale de l arc alpin Totalisant

Plus en détail

MEMORANDUM D ENTENTE RELATIF. AUX MESURES DE CONSERVATION DU PHRAGMITE AQUATIQUE (Acrocephalus paludicola)

MEMORANDUM D ENTENTE RELATIF. AUX MESURES DE CONSERVATION DU PHRAGMITE AQUATIQUE (Acrocephalus paludicola) MEMORANDUM D ENTENTE RELATIF AUX MESURES DE CONSERVATION DU PHRAGMITE AQUATIQUE (Acrocephalus paludicola) MÉMORANDUM D ENTENTE RELATIF AUX MESURES DE CONSERVATION DU PHRAGMITE AQUATIQUE (Acrocephalus paludicola)

Plus en détail

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011

Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences. Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 Des exemples d insertion environnementale d une Ligne Nouvelle, retour d expériences Présentation au groupe géographique «Est Var» - 7 octobre 2011 PAYSAGE BRUIT EAU 2 / MILIEUX NATURELS 3 / L insertion

Plus en détail

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable.

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable. Préambule 1 De plus en plus d organisations s engagent dans une démarche concertée d éducation à l environnement et au développement durable tout en rendant public leur engagement. L école de la Morelle

Plus en détail

Observatoire des Services Bancaires - www.osb.tn

Observatoire des Services Bancaires - www.osb.tn Circulaire aux Banques Intermédiaires Agréés du 3 mars 2008 Objet : Exercice de l activité de change manuel Article 1 er : Les banques intermédiaires agréés peuvent, conformément à la législation en vigueur,

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale

Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Patrimoine Mondial dans le Bassin du Congo : L Initiative pour le patrimoine forestier d'afrique centrale Leila Maziz & Thomas Fondjo UNESCO Centre du patrimoine mondial Zone d intervention 7 sites du

Plus en détail

Création de centre d élevage. et/ou d enclos d acclimatation. de Vison d Europe en France. Février 2010

Création de centre d élevage. et/ou d enclos d acclimatation. de Vison d Europe en France. Février 2010 Deuxième Plan National d Action pour le Vison d Europe 2007-2011 APPEL A PROJETS Création de centre d élevage et/ou d enclos d acclimatation de Vison d Europe en France. CAHIER DES CHARGES Direction Régionale

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Contexte La Lagune de Bouin se trouve sur un polder créé à dans les années 1960. Il s'agit d'une propriété

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

Convention-cadre de partenariat entre

Convention-cadre de partenariat entre D O S S I E R D E P R E S S E Convention-cadre de partenariat entre le Syndicat intercommunal de rivière du Calavon-Coulon, le Conservatoire d espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d Azur et le Parc

Plus en détail

Le tourisme de circuit dans le Sahara tunisien : réalités et perspectives

Le tourisme de circuit dans le Sahara tunisien : réalités et perspectives Insaniyat n s 51-52, janvier - juin 2011, pp. 271-287 Le tourisme de circuit dans le Sahara tunisien : réalités et perspectives Mohamed SOUISSI * Dans le Sud tunisien, le tourisme saharien constitue une

Plus en détail

ACTIVITÉS À FINANCER À L'AIDE DE CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES SELON LA STRUCTURE FUTURE (suivant Annexe II à la Résolution 10.1)

ACTIVITÉS À FINANCER À L'AIDE DE CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES SELON LA STRUCTURE FUTURE (suivant Annexe II à la Résolution 10.1) ACTIVITÉS À FINANCER À L'AIDE DE CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES SELON LA STRUCTURE FUTURE (suivant Annexe II à la Résolution 10.1) Campagne de publicité - Activité 2.2: Encourager davantage d'ong et le secteur

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

Chiroptères et routes: Cas concrets, études et perspectives. Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques,

Chiroptères et routes: Cas concrets, études et perspectives. Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques, LOGO DE L'ORGANISME Gestion raisonnée des bords de route, biodiversité et continuités écologiques, Journée technique interrégionale sous l'égide de la CoTITA du 23 novembre 2010 Chiroptères et routes:

Plus en détail

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED)

Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) Outils & méthodes pour l élaboration de Plans d Actions en faveur de l Energie Durable (PAED) APERe Depuis 1991, actions de conseil et d éducation pour un développement harmonieux des EnR Téléchargez notre

Plus en détail

SECRETARIAT DU FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL RAPPORT DE PRESENTATION ANTILOPES SAHELO-SAHARIENNES

SECRETARIAT DU FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL RAPPORT DE PRESENTATION ANTILOPES SAHELO-SAHARIENNES SECRETARIAT DU FONDS FRANÇAIS POUR L ENVIRONNEMENT MONDIAL RAPPORT DE PRESENTATION ANTILOPES SAHELO-SAHARIENNES Comité de pilotage du 29 mars 2002 TITRE DU PROJET : Antilopes sahélo-sahariennes PAYS :

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 29 NOVEMBRE DELIBERATION N CR-10/15.476 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL 'VERS L'EXCELLENCE ENVIRONNEMENTALE' Stratégie régionale de préservation du patrimoine naturel Programme

Plus en détail

ACTIVITES DE RENFORCEMENT DE CAPACITES PREVUES POUR LE PROCHAIN TRIENNAT 2012-2014 (Préparé par le Secrétariat)

ACTIVITES DE RENFORCEMENT DE CAPACITES PREVUES POUR LE PROCHAIN TRIENNAT 2012-2014 (Préparé par le Secrétariat) DIXIEME SESSION DE LA CONFERENCE DES PARTIES Bergen, 20-25 novembre 2011 Point 18 de l ordre du jour CONVENTION SUR LES ESPECES MIGRATRICES CMS Distribution: Générale PNUE/CMS/Conf.10.17 26 septembre 2011

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

L indispensable vocabulaire de

L indispensable vocabulaire de L indispensable vocabulaire de Natura 2000 1. Réseau Natura 2000 Sommaire 1. Réseau Natura 2000... 3 2. Gestion... 8 3. Incidences... 10 4. Principaux textes de référence... 12 5. Pilotage scientifique...

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE

REPUBLIQUE TUNISIENNE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE Direction Générale de l Environnement et de la Qualité de la Vie DEMN/UCP Don FEM N TF0136361

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 7 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009 14 ET 15 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 7 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009 14 ET 15 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2009/E7/243 ASSEMBLEE DE CORSE 7 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2009 14 ET 15 DECEMBRE RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : ORIENTATIONS

Plus en détail

Présenté par : Mr. Hassan BAHHAR

Présenté par : Mr. Hassan BAHHAR المملكة المغربية Royaume du Maroc Secrétariat d État Chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Programme National de lutte contre la Pollution Atmosphérique (PN-Atm) Présenté

Plus en détail

Stratégie Nationale sur le Changement Climatique

Stratégie Nationale sur le Changement Climatique Publié par la En collaboration avec le Ministère de l Equipement, de l Aménagement du Territoire et du Développement Durable Stratégie Nationale sur le Changement Climatique Synthèse Publié par Bureau

Plus en détail

Plan d action pour l application du Programme de travail sur les aires protégées de la Convention sur la Diversité Biologique

Plan d action pour l application du Programme de travail sur les aires protégées de la Convention sur la Diversité Biologique Plan d action pour l application du Programme de travail sur les aires protégées de la Convention sur la Diversité Biologique (INSÉREZ LE PHOTO DE PAYS) CAMEROUN Soumis au Secrétariat de la Convention

Plus en détail

Plan d Action de la COMIFAC pour l application des Législations sur le Commerce de la Faune sauvage en Afrique Centrale (en Abrégé PALECFAC) 2012-2017

Plan d Action de la COMIFAC pour l application des Législations sur le Commerce de la Faune sauvage en Afrique Centrale (en Abrégé PALECFAC) 2012-2017 Plan d Action de la COMIFAC pour l application des Législations sur le Commerce de la Faune sauvage en Afrique Centrale (en Abrégé PALECFAC) 2012-2017 Atelier régional de finalisation et de validation

Plus en détail

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Natura 2000, qu est ce que c est? Définition : Natura 2000 est un réseau européen de sites naturels résultant de l application de deux directives européennes : la

Plus en détail

Principales actions du PAG du Parc National de Dghoumès

Principales actions du PAG du Parc National de Dghoumès Principales actions du PAG du Parc National de Dghoumès Structure de la présentation Zonage proposé Actions par zonage Aspects institutionnels et législatifs Activités en relation avec l écotourisme et

Plus en détail

LES OPÉRATIONS DE RESTAURATION DE L ENVIRONNEMENT

LES OPÉRATIONS DE RESTAURATION DE L ENVIRONNEMENT LES OPÉRATIONS DE RESTAURATION DE L ENVIRONNEMENT Mesures proposées et effectivement mises en oeuvre dans le contexte de pollutions pétrolières Clément Lavigne The International Tanker Owners Pollution

Plus en détail

Réseau-métier «biodiversité»

Réseau-métier «biodiversité» Direction territoriale Est Réseau-métier «biodiversité» Veille juridique janvier-octobre 2014 Auteur : Luc Chrétien Droit international et européen Accord-cadre Energie-Climat 2030 http://www.developpement-durable.gouv.fr/paquet-energie-climat-2030-par-l.html

Plus en détail

Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie

Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie Projet de planification nationale en matière de diversité biologique en Tunisie Cofinancé par le PNUD/FEM n 00083689 Termes de référence Recrutement d un consultant national Assistance pour l actualisation

Plus en détail

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Protection de la faune et de la flore au Maroc :Encadré par DR. Mr EL AKLAA plan Introduction I- La biodiversité au Maroc III-La

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION

DOCUMENT D ORIENTATION DOCUMENT D ORIENTATION Décision XII/30 : Évaluation complète du montant des fonds nécessaires à l application de la Convention et de ses protocoles pour la septième période de reconstitution de la caisse

Plus en détail

Réunion d information préalable du public

Réunion d information préalable du public Réunion d information préalable du public Demande de permis d environnement Mise en location de kayaks sur la Lesse entre Houyet et Anseremme 15 juin 2015 Contenu de la réunion Présidence de la réunion

Plus en détail

Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées

Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées Dossier de presse Une convention pour la connaissance et la protection des grands rapaces des Pyrénées La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et le Parc national des Pyrénées viennent de signer

Plus en détail

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44

Schéma éolien de la Drôme Volume I : Méthode et résultats. page 29 sur 44 Pour les hivernants, l objectif a été de localiser les sites d hivernage majeurs. Ils concernent principalement les oiseaux d eau, mais aussi les rapaces diurnes et nocturnes sensibles au risque de collision.

Plus en détail

Ordonnance sur les parcs d importance nationale

Ordonnance sur les parcs d importance nationale Projet du 0 janvier 007 Ordonnance sur les parcs d importance nationale (Ordonnance sur les parcs, OParcs) du... Le Conseil fédéral suisse, vu les art. k et 6 de la loi fédérale du er juillet 966 sur la

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC

FICHE SYNOPTIQUE DE PRESENTATION DU PROGRAMME TACC République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi Ministère de la Décentralisation et des Collectivités locales Direction de la Coopération Décentralisée Programme des Nations Unies pour le Développement

Plus en détail

Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes. 1 Parc national des Cévennes

Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes. 1 Parc national des Cévennes Etre ambassadeur du Bien Causses et Cévennes dans le Parc national des Cévennes 1 Dates clés 1970 : Territoire classé Parc national 1985 : Territoire classé Réserve de biosphère par l UNESCO 2006 : Nouvelle

Plus en détail

Présentation du projet de SRCE

Présentation du projet de SRCE Présentation du projet de SRCE Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement Champagne-Ardenne www.champagne-ardenne.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Des actions pour protéger les mares

Des actions pour protéger les mares Des actions pour protéger les mares L intérêt porté aux mares temporaires est récent et résulte d une prise de conscience provoquée par leur destruction accélérée aux cours des dernières décennies. Celle-ci

Plus en détail

PROJET DE LOI -------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord ou convention

PROJET DE LOI -------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord ou convention RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes NOR : MAEJ1100807L/Bleue-1 PROJET DE LOI autorisant l approbation du protocole d amendement et d adhésion de la Principauté d Andorre

Plus en détail

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau 1971 ST-LOUIS, GATINEAU (QUÉBEC) J8T 4H6 R.B.Q 2592 3533-93 Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau Lots 3 966 254 et 2 957 115 MISE

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme Mardi 17 septembre 2013 Le Syndicat mixte AMEVA, Etablissement public du bassin versant de la Somme Les Inondations de 2001

Plus en détail

GONDWANA: LA SEULE SOCIÉTÉ CONSEIL SPÉCIALISTE DE LA BIODIVERSITÉ

GONDWANA: LA SEULE SOCIÉTÉ CONSEIL SPÉCIALISTE DE LA BIODIVERSITÉ GONDWANA: LA SEULE SOCIÉTÉ CONSEIL SPÉCIALISTE DE LA BIODIVERSITÉ 1 GONDWANA PRINCIPAUX : LE OBJlElCTIFS PARTENAIRE BIODIVERSITÉ DES ENTREPRISES Société indépendante créée en 2005 ; Gondwana est une société

Plus en détail

Les indicateurs de la SNTEDD (stratégie nationale de la transition écologique vers un développement durable)

Les indicateurs de la SNTEDD (stratégie nationale de la transition écologique vers un développement durable) Les indicateurs de la SNTEDD (stratégie nationale de la transition écologique vers un développement durable) S. Moreau CGDD/SOeS CNIS - le 26 mai 2014 Des indicateurs à définir pour le suivi de la SNTEDD

Plus en détail

Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie

Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie PROGRAMME «BIODIVERSITÉ, GAZ, PÉTROLE» Avec le soutien de : Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie 1 Préambule

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO BURUNDI - CAMEROUN - CONGO - REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - GABON GUINEE EQUATORIALE - REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - RWANDA SAO-TOME & PRINCIPE - TCHAD CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

«Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur

«Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur «Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur Introduction Dans le cadre de la Directive Cadre sur l Eau qui vise «un bon état écologique des cours d eau d ici 2015», le SIVOM de Mauléon a

Plus en détail

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères

Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Etudes d impact des projets éoliens sur les oiseaux et les chiroptères Arnaud Govaere Directeur Biotope Nord-Ouest agovaere@biotope.fr Tuesday, December 17, 2013 Présentation M2 USTL déc 2009 1 Cadre réglementaire

Plus en détail

AMENDEMENTS PROPOSES A LA DECLARATION COMMUNE DE LA COORDINATION COE-UE-OIE SUR LE BIEN-ETRE DES ANIMAUX

AMENDEMENTS PROPOSES A LA DECLARATION COMMUNE DE LA COORDINATION COE-UE-OIE SUR LE BIEN-ETRE DES ANIMAUX L Europe pour le bien-être des animaux AMENDEMENTS PROPOSES A LA DECLARATION COMMUNE DE LA COORDINATION COE-UE-OIE SUR LE BIEN-ETRE DES ANIMAUX DEMANDE DE LA FRANCE Si nous voulons clairement intégrer

Plus en détail

Charte francilienne pour un Tourisme Responsable Ici et Là- bas

Charte francilienne pour un Tourisme Responsable Ici et Là- bas Charte francilienne pour un Tourisme Responsable Ici et Là- bas Préambule «Le voyage est pourtant d'abord une rencontre humaine, un cheminement vers soi et une quête de l'autre grâce au détour de l'ailleurs.

Plus en détail

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPCEES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPCEES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPCEES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION INDICATEURS POUR LES OBJECTIFS FIGURANT DANS LA VISION DE LA STRATEGIE CITES POUR 2008 A 2013 BUTS

Plus en détail

VERS LE RÉTABLISSEMENT DU CARIBOU FORESTIER!

VERS LE RÉTABLISSEMENT DU CARIBOU FORESTIER! MÉMOIRE DÉPOSÉ À ENVIRONNEMENT CANADA DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DE RÉTABLISSEMENT DE LA POPULATION BORÉALE DU CARIBOU DES BOIS (RANGIFER TARANDUS CARIBOU) AU CANADA VERS LE RÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Les carrières et la biodiversité

Les carrières et la biodiversité Les carrières et la biodiversité Les carrières sont directement concernées par la biodiversité : l exploitation de carrières a un impact sur les écosystèmes, les habitats et les espèces ; l incidence sur

Plus en détail

DOMAINE DE CHASSE DE BOMBO LUMENE (DCBL)

DOMAINE DE CHASSE DE BOMBO LUMENE (DCBL) DOMAINE DE CHASSE DE BOMBO LUMENE (DCBL) Carte Superficie : 350 000 ha Catégorie IUCN : VI Label international : Aucun Principales pressions le braconnage ; la conversion des terres de l AP pour la culture

Plus en détail

chiroptères Monts du matin Sommaire n 1 Bulletin d information Andrea Iacovella Eté 2010

chiroptères Monts du matin Sommaire n 1 Bulletin d information Andrea Iacovella Eté 2010 n 1 Bulletin d information Eté 2010 Site Natura 2000 Tunnels à Bulletin d information Bulletin d information chiroptères Monts du matin Monts du matin Edito Le patrimoine naturel constitue aujourd hui

Plus en détail

La démarche d. développement durable à Bourg-la

La démarche d. développement durable à Bourg-la La démarche d développement d durable à Bourg-la la-reine 8 février f 2010 Ordre du jour La démarche développement durable à Bourg-la-Reine Convention des Maires Bilan carbone Agenda 21 Bilan Carbone :

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DU SERVICE DE CONSULTATION/ASSISTANCE TECHNIQUE

TERMES DE REFERENCE DU SERVICE DE CONSULTATION/ASSISTANCE TECHNIQUE TERMES DE REFERENCE DU SERVICE DE CONSULTATION/ASSISTANCE TECHNIQUE OBJET : CONC EPTIO N, FOURNI TURE ET INS TALL ATIO N DES COMPO SANTES DE L A SIG NALÉTIQ UE EXTÉRIE UR ET DE L ÉCOMUS ÉE ADVERTISEMENT

Plus en détail

PARC NATIONAL DE LA SALONGA

PARC NATIONAL DE LA SALONGA PARC NATIONAL DE LA SALONGA Carte Source : draft de plan de gestion ECOFAC 20102020 In Bekalikali, n 2 30 septembre 2008 Superficie : 3 600 000 ha Catégorie IUCN : II Label international : Site du Patrimoine

Plus en détail

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 International Environment House Mél : ssc@pops.int 11-13 chemin des Anémones Site Internet : www.pops.int CH

Plus en détail

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat»

SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX. «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» SEMINAIRE DES ANIMATEURS TERRITORIAUX (du 6 au 8 octobre 2010 à Angerville l Orcher) «Témoignage d un animateur sur l application d un contrat» Intervenant : Katy Carville Animatrice du Contrat Global

Plus en détail

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale

Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Côte d Ivoire Tableau 1 : Législation nationale Annexe 1: Tableaux récapitulatifs de la législation en Tableau 1 : Législation nationale Nature de l acte Intitulé/ dénomination/titre Ressources naturelles et protection de la nature Loi Loi n 2002 du

Plus en détail

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative

Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Livre Blanc de la biodiversité à Paris Une démarche participative Fabienne Giboudeaux Adjointe au Maire de Paris Une biodiversité remarquable souvent méconnue Plus de 2000 espèces sauvages de plantes

Plus en détail

IUCN Position Paper. Première réunion de l Assemblée Plénière d IPBES, 3-7 Octobre 2011, Nairobi, Kenya

IUCN Position Paper. Première réunion de l Assemblée Plénière d IPBES, 3-7 Octobre 2011, Nairobi, Kenya Position de l UICN IUCN Position Paper LA VISION DE L UICN POUR UNE PLATEFORME INTERGOUVERNEMENTALE ET PLURI-ACTEURS SCIENTIFIQUE ET POLITIQUE SUR LA BIODIVERSITE ET LES SERVICES ECOSYSTEMIQUES (IPBES)

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES Avis Présenté au ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs du Québec

Plus en détail

MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DE REPUBLIQUE DU MALI L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, Peuple Un But Une Foi DE L ENVIRONNEMENT ET DE L URBANISME ==========

MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DE REPUBLIQUE DU MALI L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, Peuple Un But Une Foi DE L ENVIRONNEMENT ET DE L URBANISME ========== MALI / MALÍ 1 2 SEPTIEME SESSION DE LA CONFERENCE DES PARTIES A LA CONVENTION SUR LES ESPECES MIGRATRICES APPARTENANT A LA FAUNE SAUVAGE BONN, Allemagne du 15 au 28 septembre 2002 3 MINISTERE DE L EQUIPEMENT,

Plus en détail

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie)

Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Termes de Référence Evaluation Intermédiaire Programme d Appui à la Société Civile en Tunisie (PASC Tunisie) Composante géré par EPD Introduction Le Programme d'appui à la Société Civile en Tunisie (PASC

Plus en détail

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ L ORGANE DIRECTEUR, PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT Rappelant que la Stratégie de financement a pour objectifs

Plus en détail

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS 1 Les objectifs opérationnels de la Trame Verte et Bleue Connaître Observer Evaluer Restaurer, préserver et gérer les cœurs de nature La Trame Verte et Bleue,

Plus en détail

Objectif 1 : Amélioration de la protection et de la gestion des aires protégées et des zones humides

Objectif 1 : Amélioration de la protection et de la gestion des aires protégées et des zones humides Tableau 8 : Plan d action pour la conservation de la biodiversité au Rwanda Objectif 1 : Amélioration de la protection et de la gestion des aires protégées et des zones humides 1.1. Développement 1.1.1

Plus en détail

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau 1 Direction générale opérationnelle de l'agriculture, des Ressources naturelles et de l'environnement Département de l'agriculture Département de la Nature et des Forêts Département de la Ruralité et des

Plus en détail

L accès au financement des PME en Tunisie

L accès au financement des PME en Tunisie L accès au financement des PME en Tunisie SIGMA Angle 43, Rue Alain Savary 1002 Tunis Belvédère Tunisie. Tél: + 216 71 286 927 - + 216 71 785 164 Fax: + 216 71 286 534 Email: direction@sigma.tn Site Web:

Plus en détail

Rapport national de la Tunisie

Rapport national de la Tunisie ACCORD SUR LA CONSERVATION DES OISEAUX D EAU MIGRATEURS D AFRIQUE-EURASIE (AEWA) Rapport national de la Tunisie Elaboré par Mr. Khelil Mohamed Faouzi Ingenieur Principal (Msc) Direction de la Conservation

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

Le développement durable à Center Parcs LE SUJET COMPREND DEUX PARTIES

Le développement durable à Center Parcs LE SUJET COMPREND DEUX PARTIES Le développement durable à Center Parcs LE SUJET COMPREND DEUX PARTIES PAGES BARÈME INDICATIF Présentation du sujet 2 à 3 Dossier documentaire 3 à 8 Première partie 12 points Mission 1 Dossier documentaire

Plus en détail

SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie. Photo : UNIDO. Appel à candidatures

SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie. Photo : UNIDO. Appel à candidatures SwitchMed Programme de formation d Entrepreneurs Verts en Tunisie Photo : UNIDO Appel à candidatures Tu es un éco-entrepreneur? Tu as une idée de création d entreprise verte en tête? d Entrepreneurs Verts

Plus en détail

REUNION DU PARTENARIAT POUR LES FORETS DU BASSIN DU CONGO Paris, 21 au 23 juin 2006

REUNION DU PARTENARIAT POUR LES FORETS DU BASSIN DU CONGO Paris, 21 au 23 juin 2006 REUNION DU PARTENARIAT POUR LES FORETS DU BASSIN DU CONGO Paris, 21 au 23 juin 2006 Le Réseau des Aires Protégées d Afrique Centrale (RAPAC) et la dynamique de conservation de la biodiversité dans le Bassin

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok

PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok PROMOTION DE LA SANTÉ Résumé des chartes et déclaration d Ottawa, de Jakarta et de Bangkok OUTIL DE RÉFÉRENCE LA CHARTE D OTTAWA (1986) Une contribution à la réalisation de l objectif de la santé pour

Plus en détail

État présenté par le Secrétaire général conformément à l article 153 du Règlement intérieur de l Assemblée générale

État présenté par le Secrétaire général conformément à l article 153 du Règlement intérieur de l Assemblée générale Nations Unies A/C.5/56/29 Assemblée générale Distr. générale 12 décembre 2001 Français Original: anglais Cinquante-sixième session Cinquième Commission Points 106 b) et 123 de l ordre du jour Troisième

Plus en détail

PARC NATIONAL DU W DU NIGER (PNW)

PARC NATIONAL DU W DU NIGER (PNW) Carte PARC NATIONAL DU W DU NIGER (PNW) Principales pressions Principales menaces Modification du milieu : ensablement des points d eau (du à l érosion des sols consécutive au déboisement autour de l AP)

Plus en détail

Allocution de Monsieur Emmanuel V. ADJOVI, Représentant de la l Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à l occasion de l atelier de

Allocution de Monsieur Emmanuel V. ADJOVI, Représentant de la l Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à l occasion de l atelier de Allocution de Monsieur Emmanuel V. ADJOVI, Représentant de la l Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à l occasion de l atelier de formation avancée sur les noms de domaines Advanced Registry

Plus en détail

OFFRE PEDAGOGIQUE DU PARC ZOOLOGIQUE ET FORESTIER MICHEL CORBASSON

OFFRE PEDAGOGIQUE DU PARC ZOOLOGIQUE ET FORESTIER MICHEL CORBASSON OFFRE PEDAGOGIQUE DU PARC ZOOLOGIQUE ET FORESTIER MICHEL CORBASSON Visites autonomes (libres) Le parc zoologique et forestier Michel Corbassonde la province Sud offre un large panel pédagogique multi-niveaux

Plus en détail

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Traduction juridique du concept de réserve de biosphère en droit national Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Ce projet de modèle de loi a été

Plus en détail

LOI SUR LES ESPÈCES EN PÉRIL (LEP) DEMANDE DE PERMIS. Coordonnateur des permis** Nom : Organisation : Adresse : Téléphone : Télécopieur : Courriel :

LOI SUR LES ESPÈCES EN PÉRIL (LEP) DEMANDE DE PERMIS. Coordonnateur des permis** Nom : Organisation : Adresse : Téléphone : Télécopieur : Courriel : DEMANDE DE PERMIS Nom : Organisation : Adresse : Téléphone : Télécopieur : Courriel : Demandeur* Coordonnateur des permis** Langue préférée de correspondance: français anglais * Le demandeur sera considéré

Plus en détail