Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov."

Transcription

1 Éducation au développement durable Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov.07 Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde - Fiche pédagogique collège - Ce document peut être utilisé librement dans le cadre des activités de l'enseignement scolaire, de la formation des professeurs et de l'organisation des examens. Toute reproduction, même partielle, à d'autres fins ou dans une nouvelle publication, est soumise à l'autorisation du directeur général de l'enseignement scolaire. Novembre 2007!eduscol.education.fr/edd

2 SUIVRE LE TOUR DU MONDE D UN PORTE-CONTENEURS FICHE PROFESSEUR Niveau collège ÉPISODE du 9 novembre 2007 «Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde» 1- Synopsis de l extrait sélectionné (4 min.) L extrait présente : - un ingénieur du bureau VERITAS chargé de contrôler la conformité des navires en construction sur le chantier de Ulsan (Corée du Sud) avec les normes internationales de sécurité. - Cet ingénieur évoque «la course au gigantisme» des navires actuels et des chantiers navals. - Le bureau d étude du chantier de Ulsan est présenté comme l un des plus performants du monde face à la concurrence grandissante de la zone Asie-Pacifique. - Une scène d assemblage des différents modules d un navire permet d évoquer la rationalisation de la construction navale de nos jours. - Enfin, l extrait s achève sur la mise à l eau du navire au cours d une cérémonie à laquelle participent les ouvriers, soudés par un fort esprit d équipe. 2- Utilisation possible dans le cadre les programmes du collège En classe de troisième Dans le cadre de la Partie 2 «Élaboration et organisation du monde d aujourd hui», Chapitre «Les échanges, la mobilités des hommes».

3 Problématique Le chantier de construction de Ulsan (Corée du Sud) permet de présenter trois aspects de la mondialisation du commerce de marchandises : la course au gigantisme des navires construits, la rapidité des cycles industriels de fabrication, la compétition intercontinentale que se livrent les armateurs. * Activités proposées - Les élèves sont d abord invités à réfléchir sur la localisation de la ville portuaire d Ulsan à plusieurs échelles (Asie-Pacifique, Corée du Sud, régionale). - Puis, en étudiant un texte et une carte, est proposée l observation d une forte corrélation entre le «poids» de la Corée du Sud dans la construction de navires et sa position privilégiée dans le commerce maritime mondial. - Enfin, une sélection d informations est proposée à partir du commentaire audio pour faire émerger les notions de gigantisme, de rapidité des cycles industriels et les enjeux internationaux (sécurité, concurrence économique) qui sont au cœur de la mondialisation. - En conclusion, un travail d entraînement au paragraphe argumenté peut être proposé à partir des informations recueillies. 3- Informations complémentaires * Ulsan est le berceau de Hyundai avec deux filiales importantes : Heavy Industry pour la construction de gros bateaux (environ employés) et Automotive pour la construction automobile (environ employés). * salariés travaillent sur le chantier naval de Hyundaï, sous-traitants sont employés * Tous les types de navires sont construits sur le chantier, à l exception des paquebots de croisière, qui sont plutôt la spécialité des chantiers européens.

4 * Les plus grandes compagnies maritimes du monde (aussi appelées «armements») viennent faire construire leurs bâtiments à Ulsan. * Pour l année en cours, 82 navires ont été livrés, ce qui correspond à u ne livraison tous les 5 jours. * Déjà plus de 1200 navires ont été livrés par ce chantier depuis sa naissance il y a 35 ans. * Le reportage s articule autour de la journée d une soudeuse de l entreprise. Ce reportage montre l organisation du travail dans les ateliers du chantier, ainsi que l omniprésence de Hyundaï dans la vie quotidienne des salariés et des habitants de la ville (chaîne TV d information, logements, festivités sous l égide de Hyundaï). * Un partenariat Total-Hyundaï est évoqué grâce à la construction d un bateau off-shore construit sur le chantier. * Principaux chantiers navals du monde classés par chiffre d affaires (en Md, 2004) : Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering (Corée du S.) 3,97 ; Hyundai Heavy Industries (Corée du S.) 3,5 ; Samsung Heavy Industries (Corée du S.) 3,7 ; Fincantieri (It.) 2,1 ; Mitsubishi Heavy Industries (Japon) 1,57 ; Aker-Kvaerner (Norvège) 1,5 ; Chantiers de l'atlantique (Fr.) 0,6. 4- Éléments de contexte et ressources A propos de la compagnie maritime CMA-CGM : La construction navale mondiale aujourd hui : Rapport annuel sur la construction navale (2006). Etats des lieux des grandes aires géographiques (Europe, Asie etc.) et de leurs atouts. Transport maritime, les Français et le marché asiatique : Surfant sur la vague des conteneurs et des besoins en matières premières, les armements français ont su profiter du développement de l'asie. C est une place qu'il s'agit de conserver.

5 Hyundai Heavy Industries, la branche de construction navale de la firme sud-coréenne : Présentation des activités, photographies, informations techniques et chiffres variés (site en anglais) Le site de la ville d Ulsan : Présentation des activités, des infrastructures portuaires et des projets industriels de «Hyundai City».

6 Annexes Annexe 1 - L'ère du porte-conteneurs se poursuit Dans le domaine des porte-conteneurs, la Corée du sud maintien son leadership, réalisant 6 navires sur 10. Second sur ce secteur, le Japon conserve environ 15% du carnet de commandes mondial, devant l'allemagne (environ 4%) et la Chine (environ 2%). Avec 23.6 millions de tonnes, 2005 a été une année record pour les porte-conteneurs, totalisant 573 navires de plus de 500 boites. En fin d'année, les bateaux en commande représentaient 56% de la flotte en service, soit 61.4 millions de tpl. Les grands armements, notamment, ont signé des dizaines de contrats. CMA CGM attend, d'ici 2009, la livraison de plus de 70 navires et MSC une quarantaine d'autres. Les géants de plus de 9000 «équivalents vingt pieds» («EVP») deviennent monnaie courante, mais les porte-conteneurs de moindre importance ne sont pas négligés pour autant. V. GROIZELEAU Annexe 2 - Les chantiers coréens toujours leaders La Corée du Sud possède sept des dix plus grands chantiers navals au monde. Sur les six premiers mois de l'année 2007, les commandes des chantiers sud-coréens sont en hausse de 38,2% par rapport à l'année précédente en termes de tonnage. crédits : Hyundai Heavy Industries Annexe 3 Les chiffres de la production industrielle de la ville d Ulsan (colonne «Shipbuilding», notamment) (Unit: dollar, ea, person) Automobiles Shipbuilding Petrochemicals classification Nationwide Ulsan Nationwide Ulsan Nationwide Ulsan production a value added tax No of companies No of employees 97 billion 32 billion 3, , billion (25.7%) 8billion (26.4%) 193 (5.0%) 48,098 (19.0%) 33 billion 11 billion 1, , billion (39%) 4 billion (40.7%) 132 (12.4%) 36,306 (33.9%) 140 billion 38 billion 4, , billion (36.4%) 11 billion (29.3%) 184 (4.4%) 18,044 (12.7%)

7 SUIVRE LE TOUR DU MONDE D UN PORTE-CONTENEURS FICHE ÉLÈVE Niveau collège ÉPISODE du 9 novembre 2007 «Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde» FIL DIRECTEUR : Le chantier de construction de Ulsan (Corée du Sud) permet de présenter trois aspects de la mondialisation du commerce de marchandises : la course au gigantisme des navires construits, la rapidité des cycles industriels de fabrication, la compétition intercontinentale que se livrent les armateurs. a) Localiser la ville d Ulsan! Étudier une carte (Carte 1) - Localise la ville d Ulsan à plusieurs échelles : - continentale : Sur quel océan s ouvre la façade maritime à laquelle appartient la ville portuaire de Ulsan? Quels sont les pays limitrophes de la Corée du Sud à l Est et à l Ouest? - Nationale : À quelle distance de la capitale de Corée du Sud, Séoul, se trouve Ulsan (échelle graphique)? Au bord de quelle mer se trouve-t-elle? - Régionale : À quel type de région appartient Ulsan d après la légende? Quel autre port se trouve à proximité? b) En Asie-Pacifique, corréler le trafic de marchandises et l importance des chantiers navals! Interroge un texte (Texte 1) - Quelle est la situation des chantiers navals sud-coréens en 2006? Utilise des chiffres pour justifier ta réponse. - Quelle est la place des chantiers européens dans la hiérarchie mondiale?

8 ! Interroge une carte thématique (Carte 2) - Peut-on dire que la Corée du Sud est bien située sur les routes du commerce maritime mondial? Justifie ta réponse en utilisant la légende.! Relie le texte et la carte - Quel lien peut-on imaginer entre la situation de la Corée sur les grandes routes du commerce maritime et le «poids» des chantiers navals sud-coréens dans le monde? c) Gigantisme, rapidité et compétition des chantiers navals aujourd hui! Sélectionne des informations : - En relevant quelques chiffres, démontre que les navires construits sur le chantier naval d Ulsan sont de plus en plus grands. - En combien de jours est théoriquement construit un porte-conteneur à Ulsan. Combien de navires sont fabriqués en même temps? - Quels sont les principaux concurrents de la Corée du Sud dans le domaine de la construction navale? CONCLUSION! Rédige un paragraphe argumenté À l aide des informations recueillies, rédige un court paragraphe pour montrer comment le cas de la ville portuaire sud-coréenne d Ulsan illustre les nouveaux enjeux de la construction navale dans la mondialisation : gigantisme, rapidité, concurrence internationale.

9 DOCUMENTS PAGES 3 et 4 * Carte 1 La Corée du Sud en Asie * Texte 1- Construction navale, record de commandes en Corée du Sud * Carte 2 - Le trafic de marchandises en Asie en 2003 Carte 1 La Corée du Sud en Asie Philippe Rekacewicz, Monde diplomatique, 1994

10 Texte 1 - Construction navale, record de commandes en Corée du Sud 152 navires. C'est le nombre record de commandes enregistrées entre juillet et septembre 2006 par les chantiers sud-coréens. Les industriels, au premier rang desquels Hyundai, Daewoo, Hanjin et Samsung, se sont taillé la part du lion des commandes mondiales avec 12.4 milliards de dollars au troisième trimestre. Cela représente une hausse de 142% en quantité et 106% en valeur par rapport à la même période de l'an passé, selon les chiffres communiqués par Séoul. Les commandes placées en Corée ont atteint 65.6 millions de tonneaux en 2005, soit près de 6% de mieux que l'année précédente. Leaders mondiaux de la construction navale, les chantiers sud-coréens, spécialisés dans les navires de charge, notamment les porte-conteneurs, devançaient leurs concurrents japonais (54.2 millions de tonneaux) et chinois (30.6 millions de tonneaux). Dans le même temps, l'ensemble des constructeurs européens atteignait 21 millions de tonneaux. Carte 2 - Le trafic de marchandises en Asie en 2003 La Documentation française, 2003

Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov.

Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov. Éducation au développement durable Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov.07 Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde - Fiche pédagogique lycée - Ce document peut être utilisé librement

Plus en détail

Des fruits pour l Asie

Des fruits pour l Asie Éducation au développement durable Le tour du monde de Thalassa émission 5, 26 oct.07 Des fruits pour l Asie - Fiche pédagogique collège - Ce document peut être utilisé librement dans le cadre des activités

Plus en détail

Compte rendu de la table ronde «Transport maritime et mondialisation : toujours plus ou toujours moins?»

Compte rendu de la table ronde «Transport maritime et mondialisation : toujours plus ou toujours moins?» Compte rendu de la table ronde «Transport maritime et mondialisation : toujours plus ou toujours moins?» Par Nicolas Lelièvre, PLP Lettres-Histoire-Géographie, académie de Rouen, octobre 2009 Saint Dié

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development Non classifié C/WP6(2006)28 C/WP6(2006)28 Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development 19-Jan-2007 Français - Or. Anglais

Plus en détail

Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE

Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE Novembre 2007 DOSSIER DE PRESSE LE MARFRET GUYANE 20 ANS DE MARFRET Le Marfret Guyane vient agrandir la flotte Marfret Depuis 1980 Marfret dessert les ports si particuliers de Guyane et d Amazonie : des

Plus en détail

Le nouveau port de Shanghai

Le nouveau port de Shanghai Éducation au développement durable Le tour du monde de Thalassa émission 8, 16 nov.07 Le nouveau port de Shanghai - Fiche pédagogique collège - Ce document peut être utilisé librement dans le cadre des

Plus en détail

Leçon n 2 : «Les échanges de marchandises»

Leçon n 2 : «Les échanges de marchandises» Leçon n 2 : «Les échanges de marchandises» Introduction : Les échanges de marchandises à travers le monde ont connu un essor sans précédent depuis 60 ans. S effectuant principalement par voie maritime,

Plus en détail

I : DES ECHANGES A LA DIMENSION DU MONDE 40 % : 14h Thème 1 : Les espaces majeurs de production et d échanges Mathieu WAGNER ET Valérie WARZAGER

I : DES ECHANGES A LA DIMENSION DU MONDE 40 % : 14h Thème 1 : Les espaces majeurs de production et d échanges Mathieu WAGNER ET Valérie WARZAGER I : DES ECHANGES A LA DIMENSION DU MONDE 40 % : 14h Thème 1 : Les espaces majeurs de production et d échanges Mathieu WAGNER ET Valérie WARZAGER D1 : Cette présentation a pour objectif de donner des pistes

Plus en détail

2762,79 3500. Un musée, une histoire. Tout savoir sur le temple de l'histoire marseillaise

2762,79 3500. Un musée, une histoire. Tout savoir sur le temple de l'histoire marseillaise 2762,79 3500 Un musée, une histoire Tout savoir sur le temple de l'histoire marseillaise DOSSIER GPM Marseille Fos Un poumon économique méditerranéen Notre rubrique aujourd hui se concentre sur les élèves

Plus en détail

LES ECHANGES DE MARCHANDISES COMMENT LA CROISSANCE DES ECHANGES REDESSINE-T-ELLE LA CARTE DU MONDE?

LES ECHANGES DE MARCHANDISES COMMENT LA CROISSANCE DES ECHANGES REDESSINE-T-ELLE LA CARTE DU MONDE? Chapitre 2 LES ECHANGES DE MARCHANDISES COMMENT LA CROISSANCE DES ECHANGES REDESSINE-T-ELLE LA CARTE DU MONDE? Etude de cas : Maersk line, la plus grande compagnie maritime au monde Doc.1 : des activités

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. 300 ème commande pour les CHANTIERS PIRIOU. 3 thoniers senneurs congélateurs-surgélateurs de 90m 1.500m3

COMMUNIQUE DE PRESSE. 300 ème commande pour les CHANTIERS PIRIOU. 3 thoniers senneurs congélateurs-surgélateurs de 90m 1.500m3 COMMUNIQUE DE PRESSE 300 ème commande pour les CHANTIERS PIRIOU 3 thoniers senneurs congélateurs-surgélateurs de 90m 1.500m3 PIRIOU ENREGISTRE LA COMMANDE DE 3 THONIERS DE 90m Les CHANTIERS PIRIOU de Concarneau

Plus en détail

L ETAT DE L INDUSTRIE

L ETAT DE L INDUSTRIE L ETAT DE L INDUSTRIE Le marché de la croisière a survécu à la crise économique et se porte même plutôt bien en affichant des niveaux record en 2010. La demande est donc amenée à augmenter les années à

Plus en détail

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26 13.26 Accélération de la croissance du chiffre d affaires au 3 ème trimestre : + 12 % à périmètre et taux de change constants du chiffre d affaires première monte équilibrée entre les différentes régions

Plus en détail

Le trafic de marchandises chargées ou déchargées dans les ports français varie de 350 à 400 millions

Le trafic de marchandises chargées ou déchargées dans les ports français varie de 350 à 400 millions ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Trafic de Marchandises dans les Ports français en 211 et Évolution depuis 2 A RETENIR Economie maritime et des territoires littoraux Le trafic de marchandises

Plus en détail

Information financière trimestrielle

Information financière trimestrielle Paris, le 1 mai 212 Information financière trimestrielle Le chiffre d affaires du 1er trimestre 212 poursuit sa progression dans un marché en amélioration sensible +18,% par rapport au 1 er trimestre 211

Plus en détail

Assurance Transports - Données clés 2013 -

Assurance Transports - Données clés 2013 - Assurances de biens et de responsabilité Novembre 2014 Assurance Transports - Données clés 2013 - Ce document est la propriété exclusive de la FFSA et du GEMA et est protégé par le droit d'auteur. La reproduction,

Plus en détail

II- Adidas dans la mondialisation des échanges

II- Adidas dans la mondialisation des échanges II- Adidas dans la mondialisation des échanges 1 Où Adidas fabrique-t-elle ses produits? " Notre superviseur nous demande de travailler plus vite, de coudre proprement et de remplir le quota de production

Plus en détail

Les composantes du transport maritime en Méditerranée

Les composantes du transport maritime en Méditerranée Économie et territoire Territoire et transports Les composantes du transport maritime en Méditerranée 274 Christian Reynaud Directeur Nouveaux espaces de transport en Europe-Applications de recherche (NESTEAR),

Plus en détail

Une nouvelle ère pour le dragage dans l Est du Canada

Une nouvelle ère pour le dragage dans l Est du Canada Institut des biens immobiliers du Québec Atelier sur les infrastructures maritimes Une nouvelle ère pour le dragage dans l Est du Canada Thèmes abordés Définition du dragage Principales activités de dragage

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

L INDUSTRIE EN FRANCE 1/ Décryptage et analyse d une industrie de pointe

L INDUSTRIE EN FRANCE 1/ Décryptage et analyse d une industrie de pointe L INDUSTRIE EN FRANCE 1/ Décryptage et analyse d une industrie de pointe Compétences disciplinaire : - Localiser quelques lieux majeurs de l industrie en France - Appréhender la notion d interaction régissant

Plus en détail

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES

PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRIX DES PRODUITS ENERGETIQUES PRODUITS PETROLIERS La facture pétrolière ne cesse de s alourdir et les consommateurs que sont les particuliers ou les entreprises voient leurs dépenses liées au poste carburant

Plus en détail

Une façade maritime mondiale : la " Northern Range "

Une façade maritime mondiale : la  Northern Range Première S, géographie LMA, 2011-2012 Thème 4 La France et l Europe dans le monde Question 1 L union européenne dans la mondialisation Cours 2 Une façade maritime mondiale : la " Northern Range " Note

Plus en détail

LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES. I - Étude de cas : Une zone industrialo - portuaire en Asie : Singapour

LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES. I - Étude de cas : Une zone industrialo - portuaire en Asie : Singapour Partie 1 : Des échanges à la dimension du monde Thème 1 (2h + eval commune avec th 2) LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES Quels sont les lieux de la mondialisation des échanges? Quels sont

Plus en détail

IMMOBILIER À MONTRÉAL

IMMOBILIER À MONTRÉAL IMMOBILIER À MONTRÉAL PERSPECTIVES ET TENDANCES DU MARCHÉ DE L IMMOBILIER Automne Une publication de Montréal en statistiques Direction de l urbanisme Service de la mise en valeur du territoire FAITS SAILLANTS

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique

Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE ENQUETES SUR LA CONJONCTURE Baromètre de conjoncture de la Banque Nationale de Belgique Novembre 212 1 1 - -1-1 -2-2 -3-3 22 23 24 2 26 27 28 29 21 211 212 Série dessaisonalisée

Plus en détail

II. Les territoires dans la mondialisation

II. Les territoires dans la mondialisation Place dans le programme: II. Les territoires dans la mondialisation Thème 2: les puissances émergentes L exemple de la Chine I.Une puissance mondialisée MAIS Fil directeur (Démarche) II. émergente Les

Plus en détail

L émergence de la Chine vue à travers l empire du textile : l exemple des chaussettes de Madame Dong. Éducation au développement durable

L émergence de la Chine vue à travers l empire du textile : l exemple des chaussettes de Madame Dong. Éducation au développement durable Éducation au développement durable Le tour du monde de Thalassa émission 9, 23 nov.07 L émergence de la Chine vue à travers l empire du textile : l exemple des chaussettes de Madame Dong - Fiche pédagogique

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé de 3 581 millions d euros, en hausse de 15 %, + 6 % à périmètre et taux de change constants

Chiffre d affaires consolidé de 3 581 millions d euros, en hausse de 15 %, + 6 % à périmètre et taux de change constants 15.13 Croissance du chiffre d affaires de 15 % à 3 581 millions d euros Croissance du chiffre d affaires première monte de 16 %, + 7 % à périmètre et taux de change constants, supérieure de 6 points à

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA

Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Choix concurrentiels 2008 Comparaison des coûts d implantation des entreprises à l échelon international KPMG SA Sommaire 1. A propos de l étude Choix concurrentiels 2008 2. Comparaison entre pays 3. Résultats

Plus en détail

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D y.alix@ecole-management-normandie.fr Plan - Introduction et problématique - L industrie

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Automobile : le coup de frein?

Automobile : le coup de frein? Automobile : le coup de frein? Wilfried Verstraete, Président du Directoire d Euler Hermes Ludovic Subran, Chef Economiste et Directeur de la Recherche Yann Lacroix, Responsable Etudes sectorielles Conférence

Plus en détail

I. Des échanges à la dimension du monde. Thème 2 : Les échanges de marchandises

I. Des échanges à la dimension du monde. Thème 2 : Les échanges de marchandises Nouveaux programmes de Quatrième Géographie I. Des échanges à la dimension du monde Thème 2 : Les échanges de marchandises Laurence PIERRE Collège Jean Lartaut, Jarnac Thème 2 : Les échanges de marchandises

Plus en détail

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE CORPORATE COMMUNIQUÉ N XX PARIS, LE 14 OCTOBRE 2013 SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE EXCELLENCE 2020 SNCF a présenté ce jour devant son conseil d administration son nouveau projet stratégique

Plus en détail

LE TRANSPORT MARITIME FRANÇAIS. 90 % des marchandises. transportées dans le monde empruntent le mode maritime.

LE TRANSPORT MARITIME FRANÇAIS. 90 % des marchandises. transportées dans le monde empruntent le mode maritime. LE TRANSPORT MARITIME FRANÇAIS 90 % des marchandises transportées dans le monde empruntent le mode maritime. 72 % des importations et exportations de la France s effectuent par le mode maritime. 15 millions

Plus en détail

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS La France : 4 e destination mondiale Une croissance du nombre de projet Après trois années de stabilité, le nombre des projets d investissements étrangers

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CA T3 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE CA T3 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE CA T3 2011 - Le chiffre d affaires du 3 ème trimestre 2011 s inscrit à 249,2 millions d euros, en hausse de +8,3 1 % - Le chiffre d affaires des neufs premiers mois s établit à 689,5

Plus en détail

ANDENNE 50 HECTARES POUR INVESTIR

ANDENNE 50 HECTARES POUR INVESTIR ANDENNE 50 HECTARES POUR INVESTIR ANDENNE Vous avez besoin d un terrain pour construire un bâtiment industriel, un entrepôt logistique ou des bureaux? À Andenne, vous trouverez de nombreuses opportunités

Plus en détail

Proposition de corrigé

Proposition de corrigé Externat Notre Dame Devoir Survéillé n 2 (1 ere ES/L) Samedi 14 décembre Durée : 3 h calculatrice autorisée - pas d échange de calculatrice ou de matériel Proposition de corrigé Dans tout ce devoir, la

Plus en détail

ANEMOS Usine du futur

ANEMOS Usine du futur ANEMOS Usine du futur STX France, acteur majeur de la transition énergétique DES COMPETENCES ISSUES DE LA CONSTRUCTION NAVALE Les chantiers de Saint-Nazaire sont mondialement connus pour avoir fait naître

Plus en détail

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : DES ÉCHANGES À LA DIMENSION DU MONDE CHAP. II : LES ÉCHANGES DE MARCHANDISES Comment les marchandises sont-elles échangées dans le monde? PLAN DU COURS : Transport

Plus en détail

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires

Enquêtes mensuelles. Indicateurs du Climat des Affaires Tendances régionales La conjoncture en Midi-Pyrénées Décembre 215 La production industrielle a légèrement progressé dans l ensemble des secteurs. Les carnets de commandes sont toujours jugés de bon niveau.

Plus en détail

Doc. 1 Embouteillage devant le port Waigaoqiao à Shanghai. Où est situé Shanghai?

Doc. 1 Embouteillage devant le port Waigaoqiao à Shanghai. Où est situé Shanghai? La Zip de Shanghai Doc. 1 Embouteillage devant le port Waigaoqiao à Shanghai Où est situé Shanghai? Où se situe ce port? I) Shanghai : un espace interconnecté au reste du monde Quelle place occupe ce

Plus en détail

C O M M U N I Q U É. Information Financière Partielle pour le Quatrième Trimestre et l Exercice 2006

C O M M U N I Q U É. Information Financière Partielle pour le Quatrième Trimestre et l Exercice 2006 C O M M U N I Q U É Information Financière Partielle pour le Quatrième Trimestre et l Exercice 2006 SAN JOSE, Californie, 1er février 2007... Atmel Corporation (Nasdaq: ATML), un des leaders mondiaux dans

Plus en détail

CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés. 24 points 3 points. 4 points.

CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés. 24 points 3 points. 4 points. CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés Dossier 1 LA MISE EN PLACE DES VISITES D ENTREPRISE 1.1 Pourquoi peut-on dire que les visites d entreprise

Plus en détail

Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec

Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec Les perspectives économiques : La récession mondiale pèse lourd sur le Québec Webémission des perspectives d affaires du Québec Lundi 19 janvier 2009 Pedro Antunes Directeur des prévisions nationales et

Plus en détail

9,5 10 12 13 14 15 16,5 20 Coût de fabrication (en milliers )

9,5 10 12 13 14 15 16,5 20 Coût de fabrication (en milliers ) BTS CGO Analyses de gestion Année 2011-2012 Devoir n 2 TS2 CGO 23/02/2012-2 heures Calculatrice autorisée Nota : Il vous est demandé d apporter un soin particulier à la présentation de votre copie. Toute

Plus en détail

Prises de commandes et chiffre d'affaires au 30 septembre 2015

Prises de commandes et chiffre d'affaires au 30 septembre 2015 Paris La Défense, le 21 octobre 2015 Prises de commandes et chiffre d'affaires au 30 septembre 2015 Thales (Euronext Paris : HO) publie aujourd'hui ses prises de commandes et son chiffre d affaires au

Plus en détail

Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi?

Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi? Chapitre 5 - Le diplôme : un passeport pour l emploi? Le chapitre s inscrit dans le thème du programme, «Formation et emploi». Le chapitre vise à montrer l intérêt du diplôme dans la recherche et l obtention

Plus en détail

TRAFIC MARCHANDISES 2014

TRAFIC MARCHANDISES 2014 TRAFIC MARCHANDISES En, les trafics marchandises atteignent 3,3 millions de tonnes, soit le cinquième meilleur tonnage de l histoire du port. Évolution du trafic global de marchandises en tonnage brut

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

I- Evolution du chiffre d affaires consolidé

I- Evolution du chiffre d affaires consolidé Paris-La Défense, le 7 mai 2008 Information 1 er trimestre 2008 Chiffre d affaires de 552 millions d euros, Croissance totale de 18% par rapport à 2007 Croissance organique de 9% par rapport à 2007 Confirmation

Plus en détail

Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France

Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France Christophe Assens Université de de Versailles Saint Quentin en en Yvelines France La performance des districts français L industrie du jouet dans le Jura Bologne 7 Novembre 2005 La compétitivité d un district

Plus en détail

2014 Assemblée annuelle

2014 Assemblée annuelle 2014 Assemblée annuelle Evolution des marchés et des entreprises Exploitation forestière/sciage/contreplaqués/2eme transformation Alain Seguin, Patrick Delord, Eric Plantier, Marc Vincent Exploitation

Plus en détail

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores Page 336 TABLEAU 9-1 Une appréciation de la performance économique du Japon Accroissement du volume du PIB Accroissement du

Plus en détail

à ANVERS SEA DIFFERENT

à ANVERS SEA DIFFERENT CMA CGM à ANVERS SEA DIFFERENT Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Deuxième niveau Troisième niveau Quatrième niveau» Cinquième niveau Le développement du port d Anvers Pays-Bas Belgique

Plus en détail

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement BV/CdC/2108260 Concilier activités portuaires et préservation de l environnement HAROPA - Port du Havre Service Environnement Terre-plein de la Barre - CS 81413-76067 LE HAVRE CEDEX - FRANCE Tél. : 02

Plus en détail

Communiqué dé préssé

Communiqué dé préssé Communiqué dé préssé Business France est l agence nationale au service de l internationalisation de l économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations,

Plus en détail

Conférence nationale sur le fret fluvial

Conférence nationale sur le fret fluvial Conférence nationale sur le fret fluvial Lundi 19 octobre 2015 Sommaire Edito d Alain Vidalies...4 Le Transport fluvial : chiffres clés...5 Les objectifs de la conférence sur le fret fluvial...6 Un an

Plus en détail

Nouveaux programmes de 4 è me Géographie

Nouveaux programmes de 4 è me Géographie Nouveaux programmes de 4 è me Géographie La construction de croquis : capacités s visées et proposition de démarchesd 1. Présentation et réflexion r préalable 1.1. Qu est-ce-qu un croquis? - La carte de

Plus en détail

Présentation et analyse des impacts

Présentation et analyse des impacts Mars 2016 Institut national de la statistique et des études économiques Rénovation de la méthodologie de calcul des indices de chiffres d affaires Présentation et analyse des impacts Rénovation de la méthodologie

Plus en détail

Quelles sont à votre avis les conséquences de la mondialisation des échanges sur les ports?

Quelles sont à votre avis les conséquences de la mondialisation des échanges sur les ports? Quelles sont à votre avis les conséquences de la mondialisation des échanges sur les ports? LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGES Quel est l'impact de la mondialisation des échanges sur les espaces

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Performance solide et objectifs 2014 atteints Chiffre d affaires T4 en hausse de +13% et croissance organique à +2,5% Chiffre d affaires annuel en hausse de +6,6%, croissance organique

Plus en détail

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Une ZIP : zone industrialo-portuaire -Où se situe cette ZIP? Et pourquoi? -Comment est-elle organisée? -Quels sont les produits fabriqués, exportés,

Plus en détail

Enquête : les sous-traitants bourguignons

Enquête : les sous-traitants bourguignons Enquête : les sous-traitants bourguignons Octobre 2014 707 établissements bourguignons ont été identifiés comme travaillant en sous-traitance en mécanique générale, assemblage-soudage, chaudronnerie-tôlerie,

Plus en détail

2 ère session : Stratégie des acteurs : adaptation ou profondes mutations?

2 ère session : Stratégie des acteurs : adaptation ou profondes mutations? 2 ère session : Stratégie des acteurs : adaptation ou profondes mutations? 2.2 Nouveaux comportements / Nouvelles stratégies Marianne SIEG (Directrice du développement Air France) «La crise économique

Plus en détail

Les relations entre le Canada/Québec et l'asean

Les relations entre le Canada/Québec et l'asean Les relations entre le Canada/Québec et l'asean Coffi Dieudonné ASSOUVI Vincent GAGNON-LEFEBVRE Josée-Anne LABRIE Victor SANCHEZ-LOPEZ ETI-7013 Séminaire pluridisciplinaire sur l Asie Plan de la présentation

Plus en détail

Les pieds dans le plat la face cachée de notre alimentation

Les pieds dans le plat la face cachée de notre alimentation Déroulement Les carnets de Timéo : la face cachée de notre alimentation CE2-1- Observations et étude de la couverture à partir du questionnaire. (Le questionnaire est joint à la fin de ce document) Ne

Plus en détail

message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile

message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile message clé sur le 1er semestre 2015: performance opérationnelle et financière soutenue en dépit d un contexte difficile durcissement de l environnement concurrentielde avecl environnement l intensification

Plus en détail

FICHE «TRAFICS PORTUAIRES MENSUELS»

FICHE «TRAFICS PORTUAIRES MENSUELS» FICHE «TRAFICS PORTUAIRES MENSUELS» Codes Libellés Entrée (1) Sortie (1) A TONNAGE BRUT TOTAL (A1 + A2 + A3) (A1 + A2 + A3) A1 TOUTES MARCHANDISES LIQUIDES EN VRAC (A11 + A12) (A11 + A12) A11 (2) Produits

Plus en détail

Thème 2 de la première partie : Des échanges à la dimension du monde

Thème 2 de la première partie : Des échanges à la dimension du monde Les échanges de marchandises Thème 2 de la première partie : Des échanges à la dimension du monde Une architecture désormais classique : -Le thème 1 doit avoir été vu obligatoirement aupréalable. Une démarche

Plus en détail

Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013

Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013 Discours M. Jacques R. Saadé Baptême du CMA CGM Jules Verne Marseille, le mardi 4 juin 2013 Monsieur le Président de la République, Monsieur le Ministre Salim Jreissati, Ministre du travail au Liban, représentant

Plus en détail

Départs en retraite avec décote : des situations contrastées entre les hommes et les femmes

Départs en retraite avec décote : des situations contrastées entre les hommes et les femmes n o 28 03 / 2015 études, recherches et statistiques de la Cnav étude Julie Vanriet- Margueron, Cnav Départs en retraite avec décote : des situations contrastées entre les hommes et les femmes Lorsqu un

Plus en détail

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success.

Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 2014. Accelerating success. Le marché immobilier de bureaux en Ile-de-France 3 ème trimestre 214 Accelerating success. perspectives Entre prudence et opportunisme > Après un premier semestre actif, la demande placée de bureaux a

Plus en détail

Un cas de politique qui l emporte sur l économie : reprise des négociations commerciales entre le Canada et la Corée

Un cas de politique qui l emporte sur l économie : reprise des négociations commerciales entre le Canada et la Corée Un cas de politique qui l emporte sur l économie : reprise des négociations commerciales entre le Canada et la Corée Trousse d information, janvier 2014 Échanges commerciaux entre le Canada et la Corée

Plus en détail

LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE

LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE Ministère de l Economie et des Finances Direction Générale de la Compétitivité, de l'industrie et des Services LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE RECENTRAGE EN CHINE QUELLE PLACE POUR LES INVESTISSEURS ETRANGERS?

Plus en détail

6.2 Le pôle du Nord-ouest

6.2 Le pôle du Nord-ouest LA STRATEGIE PORTUAIRE DU MAROC A L HORIZON 2030 6.2 Le pôle du Nord-ouest La valorisation des atouts de Tanger-Ville fait émerger de nouvelles vocations pour ce port plus en harmonie avec les qualités

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. nouvelle commande pour les CHANTIERS PIRIOU : 1 navire roulier amphidrôme de 78m

COMMUNIQUE DE PRESSE. nouvelle commande pour les CHANTIERS PIRIOU : 1 navire roulier amphidrôme de 78m COMMUNIQUE DE PRESSE nouvelle commande pour les CHANTIERS PIRIOU : 1 navire roulier amphidrôme de 78m PIRIOU ENREGISTRE LA COMMANDE D UN NAVIRE ROULIER DE 78m Les CHANTIERS PIRIOU de Concarneau (29) ont

Plus en détail

GROUPE BIC Communiqué de presse

GROUPE BIC Communiqué de presse GROUPE BIC Communiqué de presse Résultats du Groupe BIC 3 ème trimestre et 9 premiers mois 2007 Le chiffre d affaires des 9 premiers mois est en augmentation de 3,7% à données comparables à 1 094,9 millions

Plus en détail

Enjeux. Ile-de-France. Trois entreprises franciliennes sur quatre sont toujours en activité trois ans après leur création.

Enjeux. Ile-de-France. Trois entreprises franciliennes sur quatre sont toujours en activité trois ans après leur création. n 182 - mai 2016 L économie en Île-de-France Enjeux Trois entreprises franciliennes sur quatre sont toujours en activité trois ans après leur création En 2013, hors statut de l auto-entrepreneur, les trois

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Décision n 10-DCC-127 du 23 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Comtrade par le groupe DCC

Décision n 10-DCC-127 du 23 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Comtrade par le groupe DCC RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-127 du 23 septembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Comtrade par le groupe DCC L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

1. Des zones industrielles et portuaires : l'étude de cas du port de Shangaï

1. Des zones industrielles et portuaires : l'étude de cas du port de Shangaï 1. Des zones industrielles et portuaires : l'étude de cas du port de Shangaï Je fais des croquis en utilisant les règles cartographiques de base (sur une feuille à part). Ces croquis et schémas me serviront

Plus en détail

PRÉAMBULE. 1 P a g e. 1 http://www.senat.fr/commission/fin/pjlf2014/np/np18/np182.html

PRÉAMBULE. 1 P a g e. 1 http://www.senat.fr/commission/fin/pjlf2014/np/np18/np182.html PRÉAMBULE Dans le contexte actuel d économie globalisée, pratiquant la décomposition des processus productifs et la mise en place d organisations flexibles, le développement des entreprises repose sur

Plus en détail

Développement de l él

Développement de l él Développement de l él économie chinoise, la réforme r et l ouverture l sur l extl extérieur Zhang Guoqing Directeur adjoint du Bureau d Etudes d politiques du Ministère chinois du Commerce Le Développement

Plus en détail

UNIVERSITE DE STRASBOURG FACULTE DE DROIT, DE SCIENCES POLITIQUES ET DE GESTION MASTER A.E.S.- MANAGEMENT 1ère ANNEE

UNIVERSITE DE STRASBOURG FACULTE DE DROIT, DE SCIENCES POLITIQUES ET DE GESTION MASTER A.E.S.- MANAGEMENT 1ère ANNEE UNIVERSITE DE STRASBOURG FACULTE DE DROIT, DE SCIENCES POLITIQUES ET DE GESTION MASTER A.E.S.- MANAGEMENT 1ère ANNEE Cours de W. AZAN COMPTABILITE GENERALE (2EME SEMESTRE) Durée : 1 heure Aucun document

Plus en détail

Chiffre du mois. La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés. N 59 Octobre 2015. Introduction

Chiffre du mois. La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés. N 59 Octobre 2015. Introduction N 59 Octobre 2015 Chiffre du mois La population des ingénieurs diplômés : chiffres-clés Introduction La 26 e édition de l enquête nationale sur les ingénieurs publiée en juin dernier par Ingénieurs et

Plus en détail

Les mutations du marché automobile mondial

Les mutations du marché automobile mondial Le marché automobile chinois Utilisez les documents et vos connaissances pour caractériser le marché automobile chinois et pour présenter les stratégies des firmes automobiles mondiales (non chinoises)

Plus en détail

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS L ALÉNA APRÈS HUIT ANS DES ASSISES POUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE L ALÉNA APRÈS HUIT ANS Des Assises Pour La Croissance Économique L ENGAGEMENT ENVERS L ALÉNA En dépit du ralentissement qu a connu l économie

Plus en détail

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Avril 2016 Banque Nationale du Canada Strictement privé et confidentiel Agenda Contenu de la présentation:

Plus en détail

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015

RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Communiqué de presse Paris, le 8 juillet 2015 RESULTATS DU 1 ER SEMESTRE 2015 Nouvelle progression des réservations en valeur : +23,6% au 2015 après +32,1% sur l ensemble de 2014 Confirmation du caractère

Plus en détail

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée

France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée GLOBAL MACRO & THEMATIC INDEPENDENT RESEARCH IN CHARTS France-Allemagne : 20 ans d histoire économique comparée Comme toutes les crises, celle que nous traversons est propice aux dogmes, jugements à l

Plus en détail

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008 Chiffre d affaires au Chiffre d affaires au en retrait de 3,0% à périmètre et taux Solide performance, notamment dans l activité Ciment, compte tenu de la forte dégradation du contexte macroéconomique.

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail