Consultation sur le partenariat européen d'innovation pilote pour un vieillissement actif et en bonne santé Réponse de la Région Pays de la Loire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consultation sur le partenariat européen d'innovation pilote pour un vieillissement actif et en bonne santé Réponse de la Région Pays de la Loire"

Transcription

1 Consultation sur le partenariat européen d'innovation pilote pour un vieillissement actif et en bonne santé Réponse de la Région Pays de la Loire 28 janvier 2011 Informations sur le répondant : Conseil Régional des Pays de la Loire, France 1. Obstacles à l'innovation Quels sont les 3 principaux obstacles à l'innovation? Les utilisateurs finaux (patients, personnes âgées et personnel soignant) ne sont pas associés assez étroitement à la conception et à l'utilisation de solutions nouvelles et innovantes Insuffisance des normes Résistance des utilisateurs finaux aux idées nouvelles Dans quelle mesure pensez-vous qu'un partenariat européen d'innovation pourrait aider à atténuer les obstacles à l'innovation que vous avez sélectionnés? Veuillez expliquer brièvement. Le futur Partenariat Européen d Innovation permettra de fédérer plus efficacement l ensemble des acteurs impliqués dans le vieillissement actif et en bonne santé, en permettant des synergies entre les universitaires, les acteurs de la santé, ceux de la formation et de la recherche, les entreprises et les institutions publiques, aux niveaux régional, national et européen. Or la résolution des obstacles existants en matière de normes et de sensibilisation aux produits et services innovants implique de rassembler l ensemble des acteurs dont la collaboration est nécessaire pour surmonter ces obstacles. La Région des Pays de la Loire souhaite qu'à l image du Gérontopôle des Pays de la Loire, des instruments et initiatives collaboratifs et ciblés soient mis en place dans le cadre du futur PEI afin de résoudre les problèmes spécifiques rencontrés en Europe. - En ce qui concerne l'insuffisance des normes: Les normes actuellement en vigueur ne prennent que de façon partielle les limitations fonctionnelles entrant dans le champ de la longévité (pour ne couvrir que celles liées au handicap, loi du 11 février 2005). De plus, en regard de l'émergence pléthorique de produits et de services dédiés aux personnes vieillissantes en perte d'autonomie, les normes CE et NF s'avèrent impropres à déterminer la pertinence d'un produit dédié aux aînés : adaptabilité, utilisabilité, usage et acceptabilité sont des écueils qui rendent le produit, a minima, inutile, voire, dans certains cas,

2 dangereux. Il devient conséquemment rapidement nécessaire d engager une démarche d accompagnement des acteurs (acteurs économiques ; institutions publiques ; acteurs de la formation, de la recherche ; associations ), pour viser à la validation puis à la normalisation de leurs produits et services. Cette initiative concernera de manière transversale l'ensemble des secteurs : transports individuels et collectifs, bâtiments, alimentation, gérontechnologies, TIC, domotique, formation des professionnels et des aidants, - En ce qui concerne la Résistance des utilisateurs finaux aux idées nouvelles et le fait que Les utilisateurs finaux ne sont pas associés assez étroitement à la conception et à l'utilisation de solutions nouvelles et innovantes: Les compétences d'une personne à utiliser un produit ou un service sont supposées intègres lors des validations concernant une personne de la population générale. Lorsque le produit ou le service est à destination d'une personne âgée, il doit prendre en compte une réduction de compétences qui peut avoir des niveaux et caractéristiques variables d'un sujet à l'autre ; les modifications de capacité relevant de champs précis que l'on peut classer brièvement en déficience sensorielle, réduction de la réserve fonctionnelle à la mobilité et réduction des capacités d'appréhension du temps et de l'espace, ce dernier champ étant associé aux fonctions cognitives (mémoire, gestuelle, exécution comportementale ). Ainsi, la validation technique doit désormais inclure le sujet âgé (validation user centric) pour déterminer l'utilité, l'utilisabilité, la fiabilité et l'acceptabilité du produit (dont éthique), pour en vérifier les allégations techniques et commerciales ainsi que la pertinence des spécifications. En effet, les particularités des difficultés d adaptation à l environnement des personnes âgées sont dues d une part aux modifications des habilités des personnes âgées à mobiliser leur environnement pour leur autonomie (activités instrumentales de la vie quotidienne), à l'évolution des technologies et enfin, plus largement, à la complexité accrue des outils du quotidien. L adéquation entre les capacités des personnes âgées et les instruments de leur environnement est un enjeu majeur. Le bon usage des technologies du quotidien assure les conditions de sécurité pour le patient en particulier dans les locaux les plus souvent lieux de chute tels que les sanitaires et l espace de préparation des repas. Les technologies du domicile permettent, lorsqu elles sont adaptées, de maintenir une activité quotidienne sans l aide d un intervenant, et dans le cadre de leur fonction d aide technique, de pallier les déficits de fonctions. Dans cette optique, l adaptation des mobilités, sanitaires et technologies du quotidien permet de favoriser le maintien à domicile, enjeu à la fois de qualité de vie et de maîtrise des coûts liés à la dépendance. Le Gérontopôle des Pays de la Loire a ainsi vocation à associer étroitement l utilisateur final à toute démarche de validation des produits et services à destination des séniors. En gardant à l'esprit les principaux obstacles que vous avez indiqués ci-dessus, veuillez expliquer dans quelle mesure la suppression d'un obstacle serait bénéfique pour une innovation spécifique concernant le vieillissement actif et en bonne santé (merci d'indiquer un exemple concret de produit ou de service, ainsi que la contribution de celui-ci au vieillissement actif et en bonne santé). La Région Pays de la Loire considère que la prise en considération globale et décloisonnée de la question du vieillissement de la population est un enjeu majeur et une richesse pour un territoire. Il importe en effet d appréhender cette question sous les différentes dimensions sociales, de préservation de l autonomie et de la bonne santé des personnes âgées, de développement économique et culturel pour un territoire, d accompagnement et de formation des professionnels et des aidants, de développement de la recherche et de l innovation. Plus précisément, en matière économique, le besoin de normalisation apparaît être un point d'intérêt commun des acteurs impliqués dans le vieillissement. En l'absence de ce cadre normatif, des entreprises élaborent leur

3 propre référentiel technique ou un cahier des charges sui generis, sans avoir l'assurance de son adaptation, de sa fiabilité ou de sa pertinence réelles. La norme handicap est souvent la principale référence utilisée, bien qu'elle ne recouvre pas, ou partiellement, les problématiques spécifiques de l'âge. L'établissement d'un référentiel technique personnes âgées s'appuie sur un inventaire des caractéristiques fonctionnelles des problèmes induits par le vieillissement : pertes sensorielles (vue, ouïe, odorat, goût, sensibilité tactile et chaleur), perte d'équilibre et de motricité, déficiences physiques et perte progressive d'autonomie, troubles mémoriels et cognitifs du symptôme précoce au symptôme sévère de démence, déprise psychologique, déprise sociale. La réunion des cahiers des charges par domaine et par territoires (bâtiment, urbanisme, transports individuels et collectifs, alimentation, gérontechnologies, TIC ) permettra à terme de décliner le référentiel technique en "Norme Grand Âge" (NGA) en fonction de différents niveaux de coûts induits et d'exigence de sécurité ou de qualité de vie. Ces normes seront des indicateurs de confiance et des repères visibles pour les décideurs publics dans leurs choix d'investissement, les utilisateurs dans leur acte d achat, les professionnels du secteur médico-social dans leurs choix de prescription et d'usage et les entreprises dans leurs choix de sous-traitance ou de partenariat. Une "Norme Grand Âge", en plus de ses apports pour les personnes âgées, représenterait un volant de croissance économique en orientant l exigence de recherche et développement et en situant une production industrielle de qualité dans la concurrence internationale. 2. Initiatives existantes Avez-vous participé à des programmes, des initiatives ou des projets liés à l'innovation en ce qui concerne le vieillissement actif et en bonne santé, au niveau transnational, national, régional ou local (recherche, transfert de technologie, renforcement des capacités, formation, financement, déploiement, validation et test de nouvelles solutions, normalisation, etc.)? Oui Veuillez décrire un seul exemple de programme, d'initiative ou de projet de ce genre et expliquer quel était votre rôle. Nom du programme, de l'initiative ou du projet Gérontopôle des Pays de la Loire (Le Gérontopôle des Pays de la Loire, constitué en décembre 2010 sous la forme d'une association, est soutenu financièrement et en matière d ingénierie par le Conseil Régional des Pays de la Loire) Groupe cible (plusieurs réponses sont possibles) Proches soignants Patients Professionnels des soins de santé et sociaux Prestataires de soins de santé et sociaux

4 Organismes de financement Régulateurs Entreprises Autres : Grand public (showroom), Recherche scientifique et sociale, Collectivités locales et territoriales. Le public du Gérontopôle des Pays de la Loire est large et ses périmètres d'intervention sont vastes. Particulièrement, ce projet à appréhender la question du vieillissement de la population dans son ensemble, et non uniquement sous l angle de dépendance et de perte d autonomie des personnes âgées. Objectif du programme, de l'initiative ou de l'action Appréhender le vieillissement comme une richesse pour un territoire, et non pas seulement comme une charge et une approche uniquement centrée sur la dépendance - améliorer la qualité de vie des personnes âgées - développer une activité à valeur ajoutée et un réseau de compétitivité économique - assurer la promotion du «bien vieillir» et de «développement durable humain» dans les Pays de la Loire et au bénéfice des aînés et de l ensemble de la population Le Gérontopôle des Pays de la Loire est le seul Gérontopôle français à proposer une approche transversale, multifilières et multidimensionnelle. Partenaires - Universités (Nantes, Angers, Maine ) - Centres Hospitaliers Universitaires de Nantes et d Angers - Société publique régionale des Pays de la Loire - Conservatoire National des Arts et Métiers des Pays de la Loire - Chambres de Commerce et d Industrie régionale - Entreprises et industriels régionaux et nationaux - Réseau des Greta (dispositif de formation continue de l'éducation nationale en France) - Observatoire Régional de la Santé - Résultat Le Gérontopôle des Pays de la Loire a vu le jour en décembre 2010 et est dans une phase d initiation de projets et de lancement d activités. La mise en place du Gérontopôle des Pays de la Loire s articule autour de 4 axes : recherche, formation, développement économique, accompagnement et conseil aux territoires. Parmi les principaux résultats attendus : - Information, sensibilisation, recherche et formation > mise en place d une «Maison de la longévité» : lieu d information, de recherche, d exposition permanente et de formation sur les métiers liés à la longévité - Formation : o accompagnement des formations sanitaires et sociales relevant de la compétence régionale o création de nouveaux masters, o ouverture d une plateforme universitaire numérique de tutorat, de formation et de promotion professionnelle - Partenariats nationaux, européens et internationaux :

5 réponse partenariale aux appels à projets français, européens et internationaux - Développement et accompagnement d équipes de recherche - Aide aux entreprises dans le développement de produits et services dédiés aux aînés - Normalisation : définition d une «Norme Grand Âge» (établissement d'un référentiel technique et social «personnes âgées») Site web Accessibles très prochainement: et Quels obstacles avez-vous rencontrés dans ce cadre? Le Gérontopôle des Pays de la Loire a dû convaincre l'ensemble des acteurs, tous secteurs confondus, de la pertinence de fonder un pôle de compétence régional autour de la longévité et du vieillissement, et de l'intérêt d'un travail collaboratif. Ex. : réunion des organismes de formation (privés, publics, tous niveaux et répartis sur l'ensemble du territoire) autour d'une même table de discussion et propositions de nouveaux diplômes, de nouvelles formations ; en cours). De même, le Gérontopôle des Pays de la Loire a su réunir les énergies d'entreprises concurrentes et peu disposées à travailler de concert. De la compétition à la compétitivité, le Gérontopôle des Pays de la Loire a pu fédérer de nouveaux consortiums industriels dédiés aux champs de la longévité et de l'autonomie. 3. Futures initiatives Dans quelle mesure pensez-vous pouvoir contribuer à la réalisation des objectifs stratégiques du partenariat européen d'innovation (exemples: financement, expertise et savoir-faire, mise en œuvre et élaboration de plans d'entreprise)? En ce qui concerne la préparation du futur PEI pour le vieillissement actif et en bonne santé, le Gérontopôle des Pays de la Loire peut certainement fournir son expertise et son éclairage sur la gouvernance du futur partenariat, ainsi que son analyse spécifique sur les besoins et opportunités en matière de recherche, de formation, de développement économique et de conseil auprès des territoires. Pour la mise en œuvre du futur PEI, le Gérontopôle des Pays de la Loire a vocation à partager son expertise dans le cadre des futures initiatives et projets collaboratifs du PEI pour le vieillissement actif et en bonne santé. Exemple 1 : Etablissement d une norme grand âge pour les produits à destination des personnes âgée et des professionnels du service à la personne âgée. Exemple 2 : Plate-forme Internet de tutorat d accès aux métiers liés au vieillissement Dans le cadre du développement de l offre de formation pour les métiers liés au vieillissement dans la région des Pays de la Loire, une plate-forme régionale Internet a été mise en place au sein du Gérontopôle des Pays de la Loire. Cette plate-forme (en lien avec le département de formation continue de l Université de Nantes, le Greta, le Cnam, et de nombreux établissements d'enseignement publics et privés) permet à des personnes en recherche d un emploi, en particulier pour les personnes âgées de plus de 50 ans en recherche du maintien d une activité professionnelle, d être en contact avec des enseignants et des organismes de formation continue pour élaborer un projet de retour à l emploi vers le service à la personne ou l accompagnement médico-social des personnes âgées.

6 Avez-vous déjà des idées pour lancer un projet ou un programme lié au partenariat européen d'innovation? Oui Objectif du programme ou projet proposé, et principaux jalons: ---- Contribution à l élaboration et à la validation d une Norme Grand Âge ---- Les difficultés d adaptation à l environnement des personnes âgées prennent leur origine d une part dans la diminution de capacité des personnes âgées à mobiliser leur environnement pour leur autonomie (activités instrumentales de la vie quotidienne), et d autre part, dans les changements rapides des technologies, et plus largement des outils du quotidien, qui évoluent vers la complexité. L adéquation entre les capacités des personnes âgées et leur environnement est un enjeu majeur. Le bon usage des technologies du quotidien assure les conditions de sécurité pour le patient en particulier dans les lieux de vie tels que les sanitaires et l espace de préparation des repas. Les technologies du domicile permettent, lorsqu elles sont bien adaptées, de maintenir une activité quotidienne sans l aide d un intervenant, et dans le cadre de leur fonction d aide technique et de pallier aux déficits de fonctions. Dans ce cadre, l adaptation permet de favoriser le maintien à domicile, enjeu à la fois de qualité de vie et de maîtrise des coûts liés à la dépendance. Une Norme Grand Age en plus de ses apports pour les personnes âgées, représenterait un volant de croissance économique pour l Europe en orientant les activités de recherche et développement, et situerait la production industrielle vers la qualité qui est atout dans la concurrence internationale. Fondement du programme ou projet proposé, indiquant la nécessité d'intervenir Le projet Norme Grand Age nécessite la mise en place d une plate-forme méthodologique et le soutien des entreprises qui s engagent dans la démarche de recherche de norme et de validation pour leur produit. Les niveaux de financement dépendent du produit concerné et du domaine investi par l évaluation de la norme grand âge car le champ de cette norme en population est large intégrant aussi bien des produits d utilisation domestiques, que des technologies à visée des professionnels du service à domicile et de normes sur l urbanisme, les accès au lieux et service et les équipements en conformité avec les nécessités du développement durable et du vieillissement d une partie importante de la population (environ le tiers à l horizon de 2030). Si vous envisagez de lancer un projet ou un programme, de quels partenaires principaux auriezvous besoin pour en assurer la réussite? Le projet Norme Grand Age s appuie sur une collaboration entre la Région des Pays de la Loire, la Société publique régionale des Pays de la Loire, la Chambre de Commerce et d Industrie Régionale, les entreprises partenaires du Gérontopôle depuis sa création engagées dans des études de validation avec le Gérontopôle. Ce projet pilote est ainsi par essence un projet collaboratif auquel il serait tout à fait pertinent de donner une dimension européenne. Avez-vous un autre programme ou projet spécifique à proposer? Oui Objectif du programme ou projet proposé, et principaux jalons:

7 ---- Plate-forme de tutorat d accès des seniors aux métiers liés au vieillissement ---- Dans le cadre du développement de l offre de formation pour les métiers liés au vieillissement dans la Région Pays de la Loire, une plate-forme régionale sera mise en place au sein du Gérontopôle Pays de la Loire. La Région Pays de la Loire considère que ce projet de plateforme est un projet qu il serait tout à fait utile de reproduire dans d autres régions et Etats européens afin de développer l offre européenne de formation pour les métiers liés au vieillissement. La Région Pays de la Loire considère que ce projet de plateforme est un projet qu il serait tout à fait utile de reproduire dans d autres régions et Etats européens afin de développer l offre européenne de formation pour les métiers liés au vieillissement. Fondement du programme ou projet proposé, indiquant la nécessité d'intervenir Cette plate-forme en lien avec le département de formation continue de l université de Nantes permettra pour des personnes en recherche d un emploi d être accompagné dans leur projet professionnel par les interlocuteurs les plus compétents. Ce programme vise en particulier les personnes de plus de 50 ans en recherche du maintien d une activité professionnelle. Le projet concerne l évaluation du dispositif à travers un suivi de procédure de repérage des personnes demandeuses par rapport à la population potentiellement concernée par le dispositif, l accompagnement des personnes au cours du tutorat et le retour effectif à l emploi. À quels partenaires principaux vous associeriez-vous pour assurer la réussite de votre programme ou projet? La plate-forme de tutorat d accès aux métiers liés au vieillissement prend pour l'instant appui sur le site du Gérontopôle qui a intégré dès sa conception l élaboration de liens formalisés avec le département de formation continue de l Université de Nantes, des liens avec les responsables de la gérontologie de l Université d Angers, les écoles de formations aux métiers du service à la personne et des organismes de formation continue et le l antenne régionale du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM).

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

«collèges numériques et innovation pédagogique»

«collèges numériques et innovation pédagogique» 1 Appel à projets «collèges numériques et innovation pédagogique» Appel à projets 1 opéré dans le cadre de l'action "plan numérique pour l'école" du Programme d'investissement d'avenir 1 Version soumise

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES GIP Massif central 13-15 avenue Fontmaure Boîte postale 60 63402 - CHAMALIÈRES CEDEX Tél: 04.73.31.85.46 Accompagner collectivement et favoriser la mise en

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges

SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS. Cahier des charges SOUTIEN A LA DYNAMIQUE DES CLUSTERS Cahier des charges 1 Appel à projets L amélioration des perspectives de croissance et de compétitivité de l économie marocaine passe, notamment, par le soutien à l innovation

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Assistant Chef de projet Formation H/F

Assistant Chef de projet Formation H/F Assistant Chef de projet Formation H/F BNP Paribas fait partie des premiers acteurs européens de la banque, avec une présence internationale forte. Nous rejoindre, c est partager notre volonté d aller

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

«Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires

«Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires «Initiative Sfax», un modèle de gouvernance territoriale au service de la création d entreprise innovante sur les territoires Anne CHATAURET anne.chatauret@orange.fr Tunis, 22-23 Octobre 2015 Le contexte

Plus en détail

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS Appel à candidature Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie Document n ARS/AAC/DAMS Contexte Les besoins à satisfaire et les orientations du

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Une valeur ajoutée humaine et sociale «La manière dont une société favorise l insertion des personnes handicapées est révélatrice de son degré d humanité» L Entreprise

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire

Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés sur votre territoire Faciliter les partages d expériences internationales et valoriser les progrès en esanté Créer un temps productif et convivial d échanges et de rencontres Rassembler les acteurs multidisciplinaires concernés

Plus en détail

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Au sein de BNP Paribas, Ressources Humaines Groupe, vous contribuez à la réalisation des ambitions du Groupe dans la politique de gestion

Plus en détail

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées 10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées Une part de plus en plus importante de l activité hospitalière concerne la prise en charge des personnes âgées La patientèle âgée concentre une

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations:

En croisant ces constats et ces enjeux, la région Centre a arrêté dans le cadre du schéma régional des formations 5 orientations: PROTOCOLE D ACCORD ENTRE LE SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE ET LA REGION CENTRE POUR LA MISE EN PLACE D UN PLAN DES METIERS DANS LE SECTEUR SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL I : Contexte: Le schéma régional des

Plus en détail

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois

Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois Guide pratique pour le développement touristique sur le Pays Beaunois 20082008-2013 Passer de l idée à l action pour notre Territoire! Le Pays Beaunois Le Pays Beaunois est un espace qui, depuis 2004,

Plus en détail

Direction Générale à la Culture Attaché Territorial (poste ouvert à la voie contractuelle)

Direction Générale à la Culture Attaché Territorial (poste ouvert à la voie contractuelle) Chargé de Mission Cadre A Direction Générale à la Culture Attaché Territorial (poste ouvert à la voie contractuelle) Pilotage et animation de projets complexes pour leur montage et leur suivi, notamment

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin

Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Assises de l éducation prioritaire #educationprioritaire DSDEN de la Corrèze RRS Brive Ouest secteur collège Jean Moulin Document 8 : Concertations synthèse des ateliers 1. Perspectives pédagogiques et

Plus en détail

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion

Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Fonction/Poste CR/Service Cadre d emploi de recrutement Conseiller en Gestion Direction de la Programmation et du Conseil en Gestion Attaché Territorial Annexe 1 Nature des fonctions Référent sur un portefeuille

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité

Un pôle social au côté des pôles de compétitivité Bruxelles, le 13 novembre 2015. POSITION DU BUREAU DE L IW Un pôle social au côté des pôles de compétitivité L exemple de la politique wallonne en réponse au défi du vieillissement de la population 1.

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX

RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX 1 RÉFÉRENTIEL DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES RESPONSABLES DEPARTEMENTAUX La santé des élèves constitue un enjeu d'importance pour l'ecole : son incidence sur les apprentissages et la réussite scolaire,

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 Libellé de l UE UE 1 : public et prospective Libellé de l EC CM Résumés Intervenants Modalités

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II

Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II Le Management territorial dans l Union Européenne Par M. Michel QUEVIT, Managing Director de RIDER II 1. Les apports méthodologiques de la démarche des Fonds structurels pour la mise en œuvre des politiques

Plus en détail

Vieillissement actif et silver économie. Quels financements européens pour vos projets?

Vieillissement actif et silver économie. Quels financements européens pour vos projets? Vieillissement actif et silver économie Quels financements européens pour vos projets? Introduction Vieillissement actif, priorité de l Union européenne Changement démographique = opportunités «silver

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015

SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 SESSIONS NATIONALES Calendrier 2015 ENDA ECOPOP Complexe Sicap POINT E - Immeuble B, 2ème Etage Avenue Cheikh Anta DIOP Téléphone : +221 33 859 64 11 - Fax : +221 33 860 51 33 Email : ecopop@endatiersmonde.org

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013

Dossier de Presse. Mercredi 10 juillet 2013 Dossier de Presse Mercredi 10 juillet 2013 Pacte territoire santé Provence-Alpes-Côte d Azur Un pacte, pour quoi faire? Le pacte territoire santé vise à garantir et à renforcer l accès aux soins, en particulier

Plus en détail

Profil d enseignement

Profil d enseignement Profil d enseignement Catégorie économique Bachelier en Immobilier Secteur Domaine Sciences humaines et sociales 9 : Sciences économiques et de gestion Niveau CFC Bachelier professionnalisant, niveau 6

Plus en détail

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI

PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI PME UNIVERSITE La 1ère université des PME et ETI La solution aux enjeux de formation des PME et ETI, conçue par des dirigeants, pour le développement de leurs entreprises et de leurs salariés. OSSIER E

Plus en détail

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme :

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme : Mesdames et Messieurs, Au regard d une analyse de la situation des aidants sur le plan national, au regard des rencontres avec les principaux acteurs de l accompagnement des aidants familiaux en Maine

Plus en détail

Politique de santé : enjeux régionaux, fédéraux et européens

Politique de santé : enjeux régionaux, fédéraux et européens Politique de santé : enjeux régionaux, fédéraux et européens Mémorandum de la Fédération des maisons médicales Octobre 2013 et la Fédération des maisons médicales Le mouvement des maisons médicales et

Plus en détail

Le Service social vous accompagne

Le Service social vous accompagne Le Service social vous accompagne L accès et le droit aux soins Le maintien dans l emploi L aide aux personnes en perte d autonomie 2 La Carsat Bretagne porte une attention particulière aux assurés du

Plus en détail

Des outils adaptés pour de grands résultats

Des outils adaptés pour de grands résultats Des outils adaptés pour de grands résultats S u i v r e l e s a c t i o n s E v a l u e r l a s t r a t é g i e Une gamme de logiciels adaptés pour le suivi et l évaluation de votre politique de développement

Plus en détail

Expérimentation d une plateforme téléphonique d écoute et d accompagnement

Expérimentation d une plateforme téléphonique d écoute et d accompagnement Expérimentation d une plateforme téléphonique d écoute et d accompagnement Dispositif à destination des agents de l Education Nationale en Polynésie Française MGEN Réseaux PAS Section Extra Métropolitaine

Plus en détail

Vers un schéma médico-social unifié

Vers un schéma médico-social unifié Vers un schéma médico-social unifié Quelles synergies rechercher pour valoriser les ressources des personnes et du territoire? La réglementation en vigueur et principalement le code de l action sociale

Plus en détail

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage

AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage AUTONOMIS NOUVELLE GÉNÉRATION Une réponse plus efficace pour les personnes dépendantes et leur entourage PARTENARIAT NATIXIS ASSURANCES, FRANCE DOMICILE ET UNA Contacts presse Karine BRIAND Responsable

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission»

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» Emploi... Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» La Région et plus de 160 partenaires en Basse-Normandie se sont engagés en faveur

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE»

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» REGION ALSACE 1 CAHIER DES CHARGES FINALITES - Développer des actions d accompagnement des jeunes «perdus

Plus en détail

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras.

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras. REGION AQUITAINE. Coutras. Cadillac Ste Foy La Grande. La Réole.. Bazas Enjeux Formation Emploi 2015 --------------------------- Zone d'animation Territoriale Libournais - Sud Gironde 1/6 Direction de

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A CANDIDATURES EXPERTISE EN DESIGN

CAHIER DES CHARGES APPEL A CANDIDATURES EXPERTISE EN DESIGN CAHIER DES CHARGES APPEL A CANDIDATURES EXPERTISE EN DESIGN SOMMAIRE 1. OBJET 3 2. PRESENTATION DE L ACTION BPIFRANCE 3 2.1. OBJECTIFS DU PROJET 3 2.2. LES ACTEURS DU PROJET 3 3. PROFIL DE L EXPERT CONSEIL

Plus en détail

C o m m u n i q u é de Presse

C o m m u n i q u é de Presse Talence, Juillet 2015 1ère édition du Symposium* Aquitain des Professionnels des Seniors Un événement pour co-construire l avenir La société i-perform, organise la 1ère édition du SAPS. Congrès professionnel

Plus en détail

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement Vague Rapport Fiche technique Mode de recueil Cible Téléphone (CATI*) et responsables RH en charge des relations avec les cabinets de recrutement

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Le CPAS offre plusieurs services d aide aux personnes en difficulté comme l intervention gratuite d un tuteur Energie,

Le CPAS offre plusieurs services d aide aux personnes en difficulté comme l intervention gratuite d un tuteur Energie, Le CPAS intervient également dans le cadre de démarches de soutien aux personnes âgées à domicile, en mettant, à la disposition de ces personnes, des aides ménagères et un service de taxi social visant

Plus en détail

COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL RÉGIONAL. Réunion du 24 avril 2015

COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL RÉGIONAL. Réunion du 24 avril 2015 CONSEIL RÉGIONAL POITOU-CHARENTES Réception à la Préfecture de la Vienne : 28 avril 2015 2015CP0127 IX.16 Affichage à la Maison de la Région : 28/04/15 ID Télétransmission : 086-238600019-20150424-14720-DE-1-1

Plus en détail

CLUSTER AQUITAIN AETOS SERVICES ET SYSTÈMES DE DRONES

CLUSTER AQUITAIN AETOS SERVICES ET SYSTÈMES DE DRONES CLUSTER AQUITAIN AETOS SERVICES ET SYSTÈMES DE DRONES I. Présentation de l action La Région Aquitaine et l entreprise Thales ont conjointement lancé, en juillet 2010, le cluster Aetos (aigle en grec) «Services

Plus en détail

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014

ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014 ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2011>2014 pourquoi? Ce document présente le résultat de deux années de travail sur la stratégie de notre coopérative. Il indique : la raison d être, la vocation, les valeurs d

Plus en détail

Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social

Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social Mars 2016 15 place de la République 75003 Paris EDITO 01 Chaque année depuis quatre ans, Ashoka publie le Baromètre de l Entrepreneuriat Social en collaboration

Plus en détail

Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010

Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010 Compte rendu des commissions du Conseil de Développement du 8 novembre 2010 Commission formation insertion emploi Accueil de M.Bénédic, mot de bienvenue et rappel de l ordre du jour ainsi que rappel de

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

Proposition de collaboration sur l Internet Physique

Proposition de collaboration sur l Internet Physique Proposition de collaboration sur l Internet Physique 30 mai 2013 www.physicalinternetinitiative.org www.internet-physique.dz Préambule (1/3) Dans le monde l importance stratégique de la logistique est

Plus en détail

Dossier de Presse D ouverture du Forum digital

Dossier de Presse D ouverture du Forum digital Dossier de Presse D ouverture du Forum digital Vendredi 16 mars 2012 Communiqué de presse Forum digital : l esprit d équipe 1000m² d espace de travail, de nombreux outils à disposition, des modes de fonctionnement

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015

PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL 2013-2015 Entre les soussignés LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Hôtel du Département 93006 Bobigny Cedex Représenté par Monsieur Stéphane Troussel, Président du Conseil

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine

Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine REGION AQUITAINE - DELEGATION TIC Appel à projets: le serious game au service de la filière numérique d Aquitaine La Région Aquitaine soutient une politique ambitieuse de développement numérique. Dans

Plus en détail

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines 2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines UNION EUROPÉENNE La politique urbaine intégrée soutenue par l Europe : un enjeu aujourd hui, un principe pour demain Depuis 2007, l Europe investit

Plus en détail

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE Les relations institutionnelles : un enjeu stratégique Les marchés publics : la nécessité d une approche spécifique Secteur privé

Plus en détail

Les huit CETE, le CERTU, le CETMEF et le SETRA seront regroupés au sein d'un établissement service unique.

Les huit CETE, le CERTU, le CETMEF et le SETRA seront regroupés au sein d'un établissement service unique. Projet de protocole d'accord sur le CEREMA (Centre d'expertise pour les Risques, l'environnement, la Mobilité et l'aménagement) Service National d'études Scientifiques et Techniques de l'aménagement et

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à propositions

Cahier des charges pour un appel à propositions Cahier des charges pour un appel à propositions Mise en concurrence pour : Une intervention pédagogique en formation expérimentale auprès de l organisme de formation pilote Familles Rurales fédération

Plus en détail

MIDI-PYRÉNÉES INNOVATION

MIDI-PYRÉNÉES INNOVATION MIDI-PYRÉNÉES INNOVATION Réussir avec vous, simplement Les dispositifs d appui à l innovation pour les entreprises régionales Valérie RANDÉ, Directrice Adjointe MPI 5 juin 2013 AG Midi-Pyrénées BOIS MPI,

Plus en détail

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement

Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement Sous l égide de la Fondation Notre Dame APPEL A PROJET 2015 Maladies psychiques et Pratiques de l accompagnement A la suite d un premier appel à projet lancé par la Fondation en 2014 et compte tenu du

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse

DOSSIER DE PRESSE. We Network : West Electronic & Applications Network. Contact presse DOSSIER DE PRESSE We Network : West Electronic & Applications Network Contact presse Isabelle Delatte Tél : 02 401 73 98 08 /02 44 Email : i.delatte@we-n.eu West Electronic & Applications Network (We Network),

Plus en détail

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Action 1 : Améliorer l accessibilité à l offre de soins pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap isolées notamment

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

Charte de partenariat du CLIC Métropole Nord Ouest Renseignements et informations : Monsieur Olivier MILOWSKI, Directeur, CLIC Métropole Nord Ouest, 100 rue du Général Leclerc 59350 SAINT ANDRE Téléphone

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Métiers à la Une. 3) Les partenaires. Une collection de films sur des métiers méconnus et leurs filières.

Métiers à la Une. 3) Les partenaires. Une collection de films sur des métiers méconnus et leurs filières. Métiers à la Une 3) Les partenaires Une collection de films sur des métiers méconnus et leurs filières. EdC - 19 rue Charles Roger - 44100 Nantes - Tél. / Fax : 02 40 43 78 88 Port. : 06 81 61 99 73 clubedc@orange.fr

Plus en détail

Les clusters labellisés «Grappes d entreprises»

Les clusters labellisés «Grappes d entreprises» Arnaud STRAPPE Tutrice académique : Corinne L Harmet-Odin Sommaire : Fiche Technique Les clusters labellisés «Grappes d entreprises» 1. Contexte / Introduction 2. Définition des «grappes d entreprises»

Plus en détail

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille 1 Synthèse Réunion de travail sur le prochain schéma départemental Enfance Famille des Bouches du Rhône Lundi 17 décembre 2013 Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille Présents

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF

Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Projet de loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires ANALYSES ET PROPOSITIONS DE L APF Si le projet de loi «hôpital, patients, santé, territoires» a pour ambition

Plus en détail

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE TENDANCES METIERS EN AQUITAINE Le secteur et les métiers du numérique en Aquitaine Le 08 mars 2016 Sommaire Séquence 1 : Que savoir sur les métiers du numérique en Aquitaine? Quels sont ces métiers, leurs

Plus en détail

Les Learning Centers dans l'enseignement supérieur français - vers une nouvelle pédagogie et un nouveau rapport à l'usager.

Les Learning Centers dans l'enseignement supérieur français - vers une nouvelle pédagogie et un nouveau rapport à l'usager. Les Learning Centers dans l'enseignement supérieur français - vers une nouvelle pédagogie et un nouveau rapport à l'usager Julien ROCHE CRDP Lille 7 juin 2012 1 Quelle légitimité et quelle utilité pour

Plus en détail

PLAN EGALITE ACCES A L EMPLOI ET DANS LE TRAVAIL PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DU VAL D OISE

PLAN EGALITE ACCES A L EMPLOI ET DANS LE TRAVAIL PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DU VAL D OISE PLAN EGALITE ACCES A L EMPLOI ET DANS LE TRAVAIL PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DU VAL D OISE Chef de projet Hakim Kamouche hakim.kamouche@direccte.gouv.fr Introduction Dés l année 2007, la DDTEFP du Val

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Notice explicative ENQUÊTE SUR LES BUDGETS DE RECHERCHE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

Notice explicative ENQUÊTE SUR LES BUDGETS DE RECHERCHE ET DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction générale pour la recherche et l'innovation Direction générale pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle Sous-direction

Plus en détail

Syndicat National des Médecins de Protection Maternelle et Infantile (S.N.M.P.M.I.) Ouvrir de nouveaux horizons pour la PMI

Syndicat National des Médecins de Protection Maternelle et Infantile (S.N.M.P.M.I.) Ouvrir de nouveaux horizons pour la PMI Union Confédérale des Médecins Salariés de France Siège social, secrétariat : 65-67 rue d Amsterdam 75008 Paris Tél : 01.40.23.04.10 Fax : 01.40.23.03.12 Mél : contact@snmpmi.org Site internet : www.snmpmi.org

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green au service d une nouvelle économie Qu est-ce que l économie symbiotique? Comment mettre en place un projet symbiotique sur

Plus en détail