UNIVERSITE DE PARIS X DOSSIER DE STRATEGIE UFR SEGMI MSG1 M.BENAVENT M.BOISSEAU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITE DE PARIS X DOSSIER DE STRATEGIE UFR SEGMI MSG1 M.BENAVENT M.BOISSEAU"

Transcription

1 UNIVERSITE DE PARIS X DOSSIER DE STRATEGIE UFR SEGMI MSG1 M.BENAVENT M.BOISSEAU TODAY TOMORROW TOYOTA KODJO Diana MACHADO Christina MBOUMBA Claude RICHA Wassim

2 SOMMAIRE INTRODUCTION P Présentation de l entreprise P Les segments stratégiques du secteur automobile P Les DAS présumés de Toyota P5 A. L ANALYSE EXTERNE P Opportunités et Menaces P La notion de groupe stratégique P Les 5 forces de Porter P9 B. L ANALYSE INTERNE P Toyota Production System P10 2. Les forces P Les faiblesses P Le différentiel de compétences P16 C. LES PRECONISATIONS P L analyse stratégique P Les recommandations P19-22 CONCLUSION P23 BILIOGRAPHIE P24 1

3 1. PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE INTRODUCTION L histoire de Toyota commence à la fin du 19e siècle, avec l invention par Sakichi Toyoda du premier métier à tisser automatique au Japon, une machine qui contribue à révolutionner l industrie textile du pays. En janvier 1918, Sakichi Toyoda fonde la Toyoda Spinning and Weaving Company et avec l aide de son fils, Kiichiro Toyoda, il parvient à réaliser en 1924 le rêve de toute une vie en construisant un métier à tisser automatique. Deux ans plus tard, il fonde la manufacture de métiers à tisser Toyoda Automatic Loom Works. Kiichiro Toyoda héritera de l esprit d innovation de son père. Dans les années vingt, il effectue ainsi plusieurs voyages aux États-Unis et en Europe, au cours desquels il s intéresse de près à l industrie automobile naissante. Mettant au mieux à profit les livres tirées de la vente par Sakichi Toyoda des droits de propriété industrielle de son métier à tisser automatique, Kiichiro Toyoda jette les bases de la Toyota Motor Corporation (TMC), qu il fonde en En dehors du Japon, Toyota a commencé à conquérir les marchés étrangers dans les années Les premiers modèles Toyota Crown arrivent aux Etats-Unis en 1957, et vers 1965 l'entreprise se sera forgé une réputation de qualité, de service et de satisfaction client, notamment à travers des modèles de voiture comme la Toyota Corolla, qui lui permettront de concurrencer les constructeurs automobiles nationaux. En 2004, les ventes annuelles de voitures Toyota aux Etats-Unis dépasseront les 2 millions, dont 1,4 millions de véhicules et près de 1,36 millions de moteurs fabriqués aux Etats-Unis. Les premières importations européennes ont été faites au Danemark, en 1963, et, depuis cette date, l'entreprise s'est développée régulièrement sur le marché sophistiqué et complexe de l'automobile en Europe. En 2006, Toyota a livré son 15 millionième véhicule en Europe et a atteint des chiffres de vente record pour la dixième année consécutive. Toyota a adopté une politique de localisation de sa production de véhicules afin de répondre aux besoins spécifiques et variés de la clientèle européenne. Les opérations de l'entreprise en Europe - qu'il s'agisse de la production, de la recherche et développement ou du marketing - sont généralement situées au cœur des communautés où elle poursuit son développement. Aujourd'hui, Toyota récolte les fruits de cette politique. Elle a établi une réputation incomparable dans toute l'europe en termes de fiabilité, de service et de satisfaction du client. Elle est soutenue par un réseau de 28 sociétés nationales de vente et de marketing, couvrant 48 pays et comprenant points de vente. L'expansion continue de Toyota en Europe a été marquée par le lancement de la construction de sa neuvième unité de fabrication européenne, à Saint-Pétersbourg, en Russie. L'usine devrait devenir opérationnelle en décembre Toyota est l un des plus grands constructeurs automobiles au monde, avec 7,4 millions de véhicules vendus cette année sur l ensemble des cinq continents. 2

4 Devenu en 2008 leader mondial des ventes, le groupe a suscité l'admiration du monde entier pour ses performances industrielles, sa vision du long terme et sa rentabilité. La Prius, leader incontesté des véhicules hybrides, a valorisé l'image du groupe. Toutefois, la crise financière de 2008 a provoqué une chute non anticipée des ventes aux USA, où le groupe réalisait ses plus forts bénéfices, et également sur de nombreux autres marchés. La rapide remontée du yen jusqu'alors sous-évalué (+23% sur 2008 par rapport au dollar) a simultanément dégradé la compétitivité des produits, forçant le groupe à annoncer le premier exercice déficitaire de son histoire. Malgré tous ces efforts et son avancé à la fois en termes de technologie, de production et d écologie, Toyota se retrouve à la même place que ces concurrents et sera directement touché par la crise économique. Dans ce contexte, nous pouvons nous demander quel sera la place du toyotisme face à la crise que nous traversons actuellement. 2. LE SECTEUR AUTOMOBILE EUROPEEN EN VISION OBJECTIVE EXTERNE : En Europe, on définit par segments alphabétiques : Segment A : minis citadines Segment B : citadines polyvalentes Segment C : compactes 3

5 Segment D : autos familiales Segment H1 : routières Segment H2 : berlines de luxe (plus de 4,80m de longueur) ex : Audi A8 SUV et Tout terrains : petits et gros ex : Jepp Grand Cherokee Monospaces dans plusieurs des catégories ci dessus Citroen C8, Peugeot 807 4

6 3. LES DAS PRESUMES DE TOYOTA : Les berlines Les monospaces Les 4 X 4 Les utilitaires légers La voiture écologique 5

7 A. L ANALYSE EXTERNE 1. OPPORTUNITES ET MENACES MENACES OPPORTUNITES ¾ La diminution de l allocation de crédit par les banques qui est le premier moyen de financer une voiture (62% des voitures neuves sont achetées à crédit). ¾ Les clients sont aujourd hui en position de force dans la décision d achat d un véhicule et les constructeurs ont peu de moyens d influence ¾ Crise qui a entrainé une récession économique mondiale et qui touche tous les secteurs entrainant une baisse des ventes et des quantités produites. Ceci entraine une augmentation des charges fixes pour les entreprises qui n utilise pas la totalité de leur capacité de production accompagné d une augmentation des volumes stockés. ¾ Les constructeurs asiatiques sont fortement dépendants du marché américain car plus d un tiers de leur vente s y situe. Malheureusement le marché américain est le plus touché sur ce secteur. ¾ Baisse du prix du carburant qui pousse les consommateurs à utiliser de nouveau leurs véhicules. ¾ Essor du développement durable qui apporte de nouvelles technologies, de nouveaux clients au secteur qui retrouve une nouvelle dynamique. ¾ Mobilisation des états envers le secteur automobile : prime à la casse, bonus écologique, avantages fiscaux, crédit à taux réduit ¾ Montée en puissance des pays émergents qui sont les clients de demain et qui ont de forts besoins en automobile. ¾ Effondrement des BIG 3 américains qui offre des possibilités de rachats de marques et de conquête de clientèles pour les entreprises bien portantes. ¾ Forte fluctuation des cours et donc des monnaies qui entraine des pertes de changes fortes, donc des pertes de liquidités importantes pour ces entreprises internationales. ¾ Hausse des prix de matières premières (acier) ¾ Fermer les sites de production coute cher ¾ Alliance de Fiat et de Chrysler qui va permettre à ce dernier d accéder à de nouvelles plateformes et donc de réduire considérablement ses coûts à l aide d une entreprise encore rentable sur ce secteur. 6

8 Le secteur automobile ne rebondira que lorsque l économie globale repartira, et l augmentation du chômage sera achevée ; Partout, il ya toujours un besoin de voitures ; Toutes les entreprises couvrent tous les segments de marché, donc le marché est hyperconcurrentiel. Il faut se distinguer dans un marché de plus en plus compétitif, devenir leader dans un domaine spécifique. Les clients sont infidèles et ont peur de la situation actuelle. Facteurs clés de succès : 1. Posséder un système de production calé à la demande de manière à éviter les stocks importants et les très grosses productions. Dans ce sens les machines sont utilisées en fonction du marché et étant donné la diversité des gammes de produits l entreprise contrôle sa production dans son ensemble. 2. Saisir les opportunités d expansion qui peuvent s offrir notamment par les alliances ou les fusions possibles pouvant permettre d accéder à de nouveaux marchés ou de nouveaux segments complémentaires de ceux déjà acquis. 3. Présence nécessaire sur le développement durable et l écologie. La technologie est un nouvel élément de différenciation sur le secteur et les moins innovantes se retrouveront en réelle difficulté. 2. LA NOTION DE GROUPE STRATEGIQUE (MICHAEL PORTER) Il s agit de regrouper les concurrents qui utilisent les mêmes armes stratégiques pour se défendre. Le choix des paramètres pour le secteur automobile s articule autour de la stratégie de l entreprise (spécialisation ou diversification) croisé avec sa capacité d innovation. En ce qui concerne Toyota, nous pouvons dire que l entreprise évolue dans un domaine hyperconcurrentiel, où toutes les grandes marques automobiles sont présentes dans tous les métiers depuis la recherche et le développement jusqu'à la distribution ; avec les acteurs du secteur aussi puissant tels que : Renault, Peugeot, Ford, Honda, Volkswagen.. Afin de faire une analyse du groupe stratégique dans lequel évolue Toyota, nous regardons l offre de Toyota et de deux de ses concurrents, à savoir Peugeot et Honda : 7

9 A TOYOTA 1- Les Berlines : IQ, Aygo, Yaris, Prius, Avensis 2- Les 4 x 4 : RAV 4, Land Cruiser, Hilux 3- Les Utilitaires Légers : Dyna, Hiace, Hilux 4- Le Monospace : Corolla Verso 5- La Voiture Ecolo : Prius, IQ B HONDA 1- Les Berlines : Accord Les 4 x 4: Honda CRV 2.2i CTDI 140 Luxury 3- Le Monospace : Honda Shuttle 4- La Voiture Ecolo : Civic GX C PEUGEOT 1- Les berlines : 407 Premium, 407 Confort Pack 2- Les 4 x 4 : Peugeot HDI Féline 3- Les Utilitaires Légers : 206 Affaire, Nouveau Partner, Boxer 4- Le Monospace : 204, Boxer 5- La voiture Ecolo : 207 CC, 308 On peut noter que les trois marques proposent à peu de choses près les mêmes gammes de véhicules et sont présentes sur les mêmes segments de marché. Le problème pour nous est que cette remarque ne se limite pas qu à ces trois entreprises, mais s étend à tous les constructeurs du marché. On peut constater que même les plus haut de gamme d entre eux (Mercedes, BMW, Alpha Romeo ) sont présent sur ces mêmes segments en proposant des modèles certes plus onéreux mais s adressant aux mêmes clients. C est pourquoi il nous est difficile de partager le marché en groupes stratégique précis. 8

10 3. LES 5 FORCES DE PORTER Nouveaux Entrants Les barrières à l entrée mais également à la sortie sont très élevées. Ce qui ne facilite pas l arrivée de nouveaux entrants dans le secteur. Menace Faible Fournisseurs Concurrence Propre au Secteur Clients Le poids des fournisseurs est Toutes très les grandes marques - L offre du marché de faible aujourd hui car tous les automobiles sont aujourd hui l automobile est plutôt destinée matériaux sont strictement présente dans sur tout les un grand public qui prend de plu identiques et donc la substitution segments de marché. Le secteur en plus d influence sur l acte est très facile pour les est hyperconcurrentiel et très d achat. constructeurs. Le point essentiel concentré (de grands groupes est de trouver le bon fournisseur possédant plusieurs marques se - Certains clients se tournen et de lier des liens très pérennes concurrençant entre elles). vers des constructeurs spécialis de manière à fiabiliser du fait d utilisation spécifique. l approvisionnement. Marché hyperconcurrentiel Dépendance croissante Menace faible des fournisseurs Constructeurs/Clients Nouveaux Produits Les produits de substitution (vélos, 2 roues, trottinettes, ) sont nombreux et prennent une place de plus en plus importante à cause de la crise mais également de la prise de conscience croissante pour la protection de l environnement. Menace croissante 9

11 B. ANALYSE INTERNE 1. TOYOTA PRODUCTION SYSTEM La méthode Toyota de production automobile, avec son système de contrôle qualité intégré, a révolutionné l'industrie automobile. Son organisation de la chaîne d'approvisionnement "just-in-time" est devenu un modèle pour les industriels du monde entier, et pas seulement dans l'industrie automobile. Le système de production Toyota (Toyota Production System - TPS) est conçu de manière à "tirer" le produit fini d'un bout à l'autre de la chaîne de production. Les pièces détachées sont approvisionnées au bon endroit, au bon moment, et en quantités suffisantes, sans gaspillage. Cette méthode était radicalement différente des systèmes traditionnels de fabrication qui prévoyaient des stocks de pièces importants afin de "pousser" le maximum de produits sur la chaîne, indépendamment de la demande réelle. Au contraire, le système TPS est conçu de telle sorte que seule la production répondant à une demande précise, à un moment donné, sort des chaînes de fabrication, sans stocks inutiles. L'accent est mis sur la flexibilité En basant la production sur la demande réelle plutôt que sur la capacité de production, Toyota a réussi à maintenir ses stocks au minimum, tant pour les pièces détachées que pour les produits finis. Mais ce n'est qu'un des avantages évidents de l'approche non conventionnelle de Toyota. En mettant l'accent sur des ensembles de production restreinte et en ne produisant que pour répondre à la demande du client, quand il le demande, Toyota a développé une flexibilité et une réactivité qui constituent toujours la norme pour le reste de l'industrie. Le processus d'amélioration constante (Kaizen) mis en place par Toyota a permis d'atteindre des temps de changement de moules et de reconfiguration de machine bien inférieurs à ceux de la concurrence. Sa réactivité immédiate aux nouvelles tendances du marché fait de TPS un système idéal face aux changements rapides du commerce mondialisé. Autre principe fondamental : la gestion du contrôle qualité et la fourniture de produits fiables et sûrs au client. Au moindre problème survenant lors du processus de production, le système Toyota de détection automatique d'erreurs, ("Jidoka"), donne l'alarme et permet ainsi aux employés sur la chaîne de prendre les mesures nécessaires pour le résoudre sur place - même s'il faut pour cela interrompre la production. En donnant l'alerte très tôt sur la chaîne de production, dès qu'une erreur survient, le système Toyota facilite l'identification du problème et empêche le défaut de migrer vers des étapes ultérieures de la production. Seul un système aussi agile et aussi centré sur la qualité que le TPS peut rendre de telles mesures économiquement viables. 10

12 Cette méthode permet non seulement de réduire le gaspillage, ce qui rend TPS plus respectueux de l'environnement, mais il garantit également au client une conformité aux plus hautes exigences en termes de qualité, de fiabilité et de durabilité. 2. LES FORCES : Aujourd hui numéro 1 des constructeurs automobiles (en 2008) avec plus de 9,5 millions de véhicules vendus à travers le monde détrônant ainsi l'américain General Motors qui occupait cette place depuis soixante-douze ans. Toyota est aussi la 6 ème marque automobile en France. Un système de production propre à Toyota qui permet de l amélioration de la performance. Toyota offre des modèles de véhicules de très bonne qualité à des prix plus intéressants que ses concurrents : Les Produits : Toyota propose 13 modèles de véhicules répartis sur 5 segments stratégiques : ¾ Les berlines ¾ Les 4X4 ¾ Les utilitaires légers ¾ Les monospaces ¾ Les voitures écologiques Une Qualité reconnue : ¾ Le système Toyota Hybride Synergy Drive a été élu Moteur Vert de l'année ¾ Cinq étoiles pour la Toyota Auris aux tests Euro NCAP, le meilleur score possible, soit 35 points (5 étoiles). ¾ Toyota Prius n 1 de l'enquête satisfaction client JD Power pour la 3ème année consécutive. 11

13 Les Prix (données 2008) : Comparatif de prix d un modèle berline équivalent, énergie diésel, 3 portes : MARQUE MODELE PRIX Toyota Yaris 90 D 4D Renault Clio 1,5 dci Peugeot 207 1,4 HDi Ford Titanium TDCi Citroën C2 1,4 HDi Honda 1,4i LS Nissan Micra 1,5 DCi Stratégie de fixation des prix de Toyota : Prix de vente coût = marge ¾ Les marchés et les clients fixent le prix de vente ¾ La marge est ce qui reste une fois le coût soustrait ¾ Une réduction permanente des coûts entraîne une croissance continue de la marge ¾ La réduction es coûts par l élimination des gaspillages est la première priorité Une recherche continue de la qualité de ses services récompensée : ¾ Toyota élu meilleur service après-vente ¾ N 1 de la relation client internet La Communication : ¾ Toyota à l avantage d être le leader et le pionner des voitures écologiques et sa communication est donc beaucoup axée sur cet avantage. ¾ Le groupe a fait appel à NRJ Events pour réaliser une tournée écologique dans plus d une vingtaine de centres-villes aménagés en espaces verts avec conseils et animations dans le but de sensibiliser les automobilistes d aujourd hui et de demain aux questions environnementales plus précisément à l éco-conduite. L événement a été relayé sur les médias locaux à travers toute la France par Zenith Optimedia et NRJ Global. ¾ Toyota a distribué des plantes dépolluantes ainsi que des bouteilles d eau, lors de la journée mondiale de l environnement sur les Champs-Elysées à Paris. 12

14 ¾ L'exposition "Les Ecrans de l'ecologie", une tournée de sensibilisation aux problèmes environnementaux pour tous publics, c'est un programme cinéma basé sur la série "Planète Terre", un projet unique piloté par la BBC, le grand spécialiste des films sur la nature. ¾ Publicité à travers différents médias : la télévision, journaux, magasines, radio FM. ¾ Sponsor lors d événements sportifs (coupe du monde de football, rugby). Ses Partenaires : ¾ Les fournisseurs : Toyota entretient une relation privilégiée avec ses fournisseurs, qu elle considère traditionnellement comme des équivalents de ses filiales, d'où le nom de "société collaboratrice" pour désigner le fournisseur. On peut donc constater que la relation entre Toyota et ses fournisseurs est stable. De fait, les fournisseurs participent au R&D de Toyota, soit pour développer de nouvelles pièces pour le nouveau modèle, soit pour améliorer la qualité des pièces existantes. Ainsi, les fournisseurs obtiennent de nouveaux contrats pour les pièces ainsi développées. Une convention mondiale est organisée tous les ans pour récompenser les meilleurs d entre eux. Les fournisseurs voient à travers cette récompense une certaine reconnaissance de leur travail, ce qui entraine une motivation et une compétition entre eux, et qui permet d innover toujours plus, donc pour Toyota d être à la pointe de la technologie. ¾ Les distributeurs : Considérés comme les premiers clients, ils sont récompensés pour leurs performances commerciales, une distinction qui engendre une compétitivité et un besoin de performance plus grand. L Organisation : Un management basé sur 14 principes : 1. Gestion des décisions sur à long terme. 2. Créer des processus qui permettent de mettre les problèmes en évidence rapidement. 3. Utiliser le «flux tiré» pour éviter la surproduction. 4. Niveler la production (heijunka). 5. Intégrer à la culture la nécessité d arrêter la production dès l émergence d un problème de façon à produire de la qualité du premier coup, à tout coup. 13

15 6. La standardisation des tâches est la base de l amélioration continue et de l engagement des employés. 7. Utiliser des contrôles visuels afin qu aucun problème ne soit caché. 8. Ne mettre au service du personnel et des processus que des technologies éprouvées. 9. Former des leaders qui connaissent à fond le travail, qui vivent la philosophie et qui apprennent aux autres. 10. Développer des gens et des équipes de travail exceptionnels qui embrassent la philosophie de l organisation. 11. Respecter son réseau étendu de partenaires et de fournisseurs en les mettant au défi ainsi qu en les aidants à s améliorer. 12. Aller soi-même sur les lieux, pour comprendre en profondeur la situation (genshi genbutsu). 13. Prendre les décisions lentement par consensus. Considérer toutes les options possibles. Mettre rapidement en place les solutions choisies. 14. Devenir une organisation qui apprend à travers la réflexion continue «hansei» et l amélioration continue «kaizen». Toyota et la Bourse (données 2008): Toyota est une entreprise ayant une qualité de signature de dette à long terme très bonne, qui a été malgré elle abaissé deux crans, de "AAA" à "AA", en raison de la détérioration du marché mondial et de la hausse du yen face aux autres devises. CA annuel ($ milliards.) 97,5 Effectifs Part de marché mondiale (%) 15 Capitalisation boursière (mil. De $) Marge bénéficiaire nette 5,96% Rendement de l actif 4,6% Délais moyen de règlement 89,03 Croissance des recettes 13,4% 14

16 3. FAIBLESSES : La motorisation Hybrides devrait se généraliser avec l arrivée des premiers concurrents directs de la Prius, du fait de la baisse des coûts de cette technologie. Les objectifs des ventes 2009 revus à la baisse de 15,4% du fait de la crise automobile, chute du bénéfice net de 47,6 %, son chiffre d'affaires de 6,3 % et son bénéfice d'exploitation de 54,2 %. L expansion de l entreprise Japonaise au niveau mondial lui impose de s adapter à des cultures diverses. La production est moins contrôlée car elle n est pas sur le territoire. La qualité de service reste médiocre chez certains concessionnaires en Chine et en Inde, et dans certaines usines le contrôle est bâclé: il en est résulté des problèmes de qualité et il a fallu rappeler certaines Toyota pour réparation. COMPETENCES DISTINCTIVES ¾ Toyota, via son système de production basé sur le juste à temps, s est imposé dans cette crise face aux autres constructeurs. Ce système de production lui permet de maîtriser ses coûts de production (notamment grâce à des stocks faibles) et donc de conserver des prix quelque peu inférieur à la concurrence tout en ayant un résultat fortement positif. ¾ Grâce à son modèle Prius écologiquement responsable, Toyota s est imposé comme une entreprise innovante et soucieuse de son environnement. Même si aujourd hui cette technologie est accessible à tous, Toyota reste le leader sur ce secteur et continue à innover pour développer de nouveaux concepts écologiques. ¾ Le point fort de l entreprise est basé sur ces relations avec ses partenaires. Les fournisseurs sont intégrés en amont ce qui permet à l entreprise de fiabiliser les approvisionnements, et les distributeurs sont choyés ce qui permet de garder un œil sur les sorties. 4. LE DIFFERENTIEL DE COMPETENCES Toyota possède le système de production le plus adapté pour faire face à cette crise. Ce système lui a aujourd hui permis de prendre la première place mondiale de ventes de véhicule. Une maitrise du niveau de stock et de la qualité sur toute la chaîne de valeur n empêche pas la firme de ralentir ses 15

17 usines mais elle le fait dans une moindre mesure, comparée à ses concurrents. Sa position est également due au leadership de l entreprise sur le segment des véhicules à faible émission de gaz : La Toyota Prius. Ce véhicule à été un franc succès notamment sur son marché principal, les Etats-Unis. Toyota continu à chercher une technologie susceptible de détrôner l essence ceci permettrait à la société de se mettre définitivement à l écart et de se constituer un avantage compétitif pérenne. Ajouté à cela l entreprise, de part sa bonne santé financière du moment, a la possibilité d acquérir ou de fusionner avec d autres constructeurs. Cependant une telle décision ne serait pas stratégique pour l entreprise qui vient d annoncer une baisse de ses prévisions annuelles. C. ANALYSE ET PRECONISATIONS 1. ANALYSE La crise actuelle a touché toute l économie mondiale, et le secteur automobile n a pas été épargné. Il est directement concerné par cette crise car elle a un impact sur la rentabilité des firmes. Le marché de l'automobile doit aujourd'hui se réorganiser pour faire face aux défis économiques et environnementaux actuels et futurs. Grâce aux marchés de premier équipement des pays émergents, l'industrie automobile bénéficie d'une croissance soutenue depuis plusieurs années a été une excellente année pour l'automobile avec des ventes en volumes en hausse de plus de 4 %. Cependant, l'évolution des marchés n'est pas homogène. La croissance était tirée par les pays BRIC alors que dans le même temps, les constructeurs des pays développés souffrent énormément sur leur marché domestique mature ou en repli. La situation est particulièrement alarmante pour les constructeurs américains et leurs équipementiers en proie à une chute des ventes et à des difficultés financières qui menacent leur survie. En réponse les constructeurs se sont tournés vers les pays émergents pour saisir les relais de croissance qui aujourd'hui s épuisent. En effet, ces zones resteront toujours à forte volatilité et les surproductions menacent (en Chine notamment). Outre les défis de conquête de nouveaux marchés, les industriels de l'automobile sont confrontés, sur leur propre marché domestique, à un changement rapide et radical de comportement d'achat des consommateurs. En effet, l'automobiliste doit faire face à des problématiques de crédit, à la montée des taxes «écologiques» sur son véhicule et à une contraction de son pouvoir d'achat. La première source de financement des ventes de véhicules est le prêt bancaire, ce que font 80% des consommateurs. Cependant les banques, affaiblies, sont très réticentes à accorder des prêts et limitent les chances d écoulement de stocks des constructeurs. Il est aujourd'hui à la recherche d'un véhicule 16

18 économe, pas trop coûteux à l'achat et «vert» (c'est à dire n'étant pas éligible à l'écotaxe) ce qui bénéficie aux petits modèles d'entrée de gamme. Les constructeurs proposant ce type de véhicule (comme Fiat, par exemple) ainsi que ceux proposant des véhicules low cost, comme Dacia, tirent leur épingle du jeu. En revanche, les constructeurs de 4X4 font grise mine, à l'instar de Toyota, Hyundai et des américains sur leur marché. Pour s'adapter à l'évolution de la demande, les constructeurs investissent massivement en privilégiant la recherche sur les nouvelles motorisations qui accapare désormais une part conséquente (souvent près de la moitié) des budgets R&D. Dans cette perspective, les constructeurs nouent des partenariats avec les équipementiers (Bosch et Valeo en particulier) ou des industriels n'appartenant pas au secteur automobile pour accélérer leur entrée sur les motorisations alternatives. Pour les motorisations traditionnelles et les nouveaux véhicules, ils poursuivent les coopérations entre confrères ou au sein d'une même alliance. Les équipementiers sont en revanche pris en étau entre les baisses tarifaires, exigées par les constructeurs, et la hausse des prix des matières premières, dans un contexte de transfert des charges de R&D. Ils n'ont d'autre alternative pour dégager des gains de productivité que de délocaliser leur production vers les pays à faible coût de production et ne conservent dans les pays d'assemblage que les unités de juste à temps. Certains constructeurs et équipementiers se trouvent quasiment privés de marges de manœuvre stratégiques en raison de la dégradation de leur situation financière (GM, Chrysler). Ils se sont engagés dans de vastes plans restructuration pour abaisser rapidement leur point mort et ont cédé des actifs afin de disposer de ressources financières de plus en plus difficiles à lever en raison de la crise bancaire et financière qui sévit. Etant donné que la situation financière des plus gros consommateurs de véhicules s est dégradée. Ils préfèrent donc conserver leurs anciens véhicules plutôt que d en acquérir un nouveau et ceci dégrade considérablement la santé financière des offreurs. C est ce nouveau type de comportement d achat qui pénalise en partie les constructeurs américains. Les performances économiques des constructeurs se détériorent plus ou moins vite selon le positionnement et la présence géographique des constructeurs. Les équipementiers réalisent, pour la plupart, des marges sensiblement inférieures à celles des constructeurs. Les industriels de l'automobile placés dans une situation financière périlleuse sont essentiellement américains. Les autres disposent de réserves financières confortables permettant de faire face à un bas de cycle sans cesser d'investir, à l instar de Toyota qui en 2008, s est vu propulser à la première place grâce un système de gestion des coûts très stricts et performant. Aujourd hui l entreprise qui a fait du juste à temps son principal avantage concurrentiel se voit récompenser de ses efforts et devient une entreprise florissante et innovante. C est un vrai séisme qui a secoué hier le Japon. Le premier fabriquant automobile mondial, Toyota, a fait de nouvelles prévisions pour son activité. Et c est un véritable événement puisqu il affirme qu il va perdre cette année de l argent, ce qui ne lui est jamais arrivé depuis sa naissance en La perte 17

19 d exploitation serait de plus d un milliard d euros.pour Katsuaki Watanabe, le patron de Toyota, «c est une situation d urgence», pour laquelle il refuse de faire des pronostics concernant l avenir. Et, de fait, les chiffres sont impressionnants. L an dernier, le constructeur avait vendu 9 millions de voitures dans le monde. Cette année, pour l exercice qui se terminera en mars, il en vendra 7,5 millions. Soit un million et demi de moins. Cette situation confirme le sérieux des difficultés du secteur automobile dans le monde puisque cela touche même les meilleurs. Mais partout, il y a encore des besoins de voitures. Cependant les craintes sur le crédit, la flambée des prix des carburants, la promesse toujours repoussée de sauts technologiques comme le véhicule électrique, change la donne. De plus les Etats-Unis restent le poumon économique du monde. Car c est bien le plongeon de ses ventes là-bas, un tiers de son chiffre d affaire, qui affecte le plus Toyota. Ouverte en 2001, l usine de Valenciennes a fabriqué jusqu à véhicules en Pourtant, la production de la Yaris a déjà ralenti et va continuer à ralentir. L usine arrête le travail pendant plusieurs semaines étalées sur plusieurs mois. Mais l emploi des salariés n est pas menacé et il n y a pas de chômage partiel, affirme l entreprise. 2. PRECONISATIONS Développement Du Portefeuille D activité Stratégique Toyota a segmenté son offre en 5 domaines d activité stratégiques (données 2008): Les Berlines : - les modèles de petite taille, citadines comme la AYGO, la YARIS ou encore iq et la AURIS voient leurs ventes augmenter, +38,9% toutes confondues, ce sont des voitures urbaines pratiques à faible consommation. - les berlines familiales qui affichent des ventes en recul de -6,2%, alors que les ventes des berlines break augmentent de 8,3% et les berlines dite écologique +26,7%. Les 4X4 : La part de marché de Toyota sur le segment des 4X4 est de 23%, leader en Europe et aux Etats Unis. C est un segment en constante augmentation, une croissance en repli de 4,8% chez Toyota due à la crise. Les écologiques : La Prius affiche une augmentation de ses ventes de 26,7%. Les Utilitaires : La vente des véhicules utilitaires a progressée de 13,1%. 18

20 A DEVELOPPER : Voitures prestigieuses : avec sa marque LEXUS, le groupe a devancé Jaguar au classement des marques automobile, développer les véhicules luxueux vise à atteindre une cible très aisée. 4X4 écologique : les 4X4 sont des véhicules très polluants et consomment beaucoup d énergie, c est une catégorie de véhicule soumise au malus écologique en France. Développer la technologie Hybrid Synergy Drive sur les modèles de 4X4 Toyota comme le RAV4 ou Land Cruiser permettrai aux amateurs de 4X4 de rouler écologiquement et à basse consommation et attirerai de nouveaux clients qui voyaient dans le 4X4 un véhicule qui pollue et consomme beaucoup. Le monospace : Toyota ne propose qu un seul véhicule monospace, la Corolla Verso, c est un DAS qui parait délaissé, il faudrait créer différents modèles avec de nouveaux designs avec de nouvelles fonctionnalités, développer comme pour les 4X4 la technologie Hybrid Synergy Drive, idéal pour les familles désireuses de faire des économies. Aussi non supprimer ce segment qui est en baisse de 12% et investir dans les modèles break très demandés et qui affichent une hausse de leur vente de 8,3%. TOYOTA TOURNE VERS L AVENIR: Les concepts cars s articulent autour des notions du rêve, de l émotion et de l inspiration. Ils constituent une chance unique pour Toyota d indiquer l orientation stylistique qui sera suivie et de montrer à ses clients ce qu il prévoit pour demain. Pour autant, le design automobile va bien au-delà du simple fait d imaginer ce à quoi votre voiture ressemblera extérieurement demain. En effet, les stylistes doivent travailler en étroite collaboration avec les ingénieurs, les sites de production ou encore les spécialistes du marketing de façon à créer une voiture qui soit non seulement esthétique, mais aussi qui se vende et soit pratique à l usage. Pour cela, Toyota a imaginé différents concepts fidèles à l esprit de Toyota, des modèles respectueux de l environnement, dotés de la technologie hybride rechargeable et de la modularité des carburants (FFV Flexible Fuel Véhicule = Véhicule Flex-Fuel). 19

Techniques de Vente et Fidélisation de la Clientèle. Démarche marketing de:

Techniques de Vente et Fidélisation de la Clientèle. Démarche marketing de: Techniques de Vente et Fidélisation de la Clientèle Démarche marketing de: Introduction PLAN Etude de marché Segmentation Positionnement Marketing Mix Evaluation Conclusion Toyota est un constructeur automobile,

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

Stratégie Internationale des Entreprises : C A S L E X U S. P r é s e n t é p a r : M E D E L A M I N E E T IS M A IL B O U Z E K R A O U I

Stratégie Internationale des Entreprises : C A S L E X U S. P r é s e n t é p a r : M E D E L A M I N E E T IS M A IL B O U Z E K R A O U I CAS LEXUS Stratégie Internationale des Entreprises : C A S L E X U S P r é s e n t é p a r : M E D E L A M I N E E T IS M A IL B O U Z E K R A O U I PLAN : I. Présentation de la Maison Mère : Toyota I.

Plus en détail

Laboratoire Eco-PRocédés, Optimisation et Aide à la Décision (EPROAD) Institut Supérieur des sciences et Techniques de Saint-Quentin (INSSET)

Laboratoire Eco-PRocédés, Optimisation et Aide à la Décision (EPROAD) Institut Supérieur des sciences et Techniques de Saint-Quentin (INSSET) Toufik SAADI Laboratoire Eco-PRocédés, Optimisation et Aide à la Décision (EPROAD) Institut Supérieur des sciences et Techniques de Saint-Quentin (INSSET) Présentation de l INSSET de Saint-Quentin Présentation

Plus en détail

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 Présentation du Groupe Jean-Hugues Duban Responsable Relations Investisseurs Chiffres clés PSA Peugeot Citroën Deux marques puissantes, différenciées et complémentaires

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

POLITIQUE ET STRATÉGIE STRATÉGIE DE TOYOTA MOTOR CORPORATION

POLITIQUE ET STRATÉGIE STRATÉGIE DE TOYOTA MOTOR CORPORATION POLITIQUE ET STRATÉGIE STRATÉGIE DE TOYOTA MOTOR CORPORATION Sommaire Introduction...4 I. Présentation de la Toyota Motor Corporation...5 II.1. II.2. Historique...5 Les domaines d activité stratégique

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Automobile : le coup de frein?

Automobile : le coup de frein? Automobile : le coup de frein? Wilfried Verstraete, Président du Directoire d Euler Hermes Ludovic Subran, Chef Economiste et Directeur de la Recherche Yann Lacroix, Responsable Etudes sectorielles Conférence

Plus en détail

Lean Digestion. Une histoire du Lean Management. Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management. Le 9 juillet 2011

Lean Digestion. Une histoire du Lean Management. Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management. Le 9 juillet 2011 Lean Digestion Ce qu on a oublié de vous dire sur le Lean Management Une histoire du Lean Management Le 9 juillet 2011 Rodolphe Simonot rodolphe.simonot@leandigestion.fr www.leandigestion.fr Agenda «1990,

Plus en détail

Le marché auto n a pas décollé en

Le marché auto n a pas décollé en e marché auto n a pas décollé en 2014 1 sur 6 02/01/2015 11:43 Le marché auto n a pas décollé en 2014 LE MONDE ECONOMIE 02.01.2015 à 10h43 Mis à jour le 02.01.2015 à 10h48 Par Philippe Jacqué (/journaliste/philippe-jacque/)

Plus en détail

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 février 2009 DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS Le chiffre d affaires s établit à 37 791 millions d euros, en baisse de 7 %

Plus en détail

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26 13.26 Accélération de la croissance du chiffre d affaires au 3 ème trimestre : + 12 % à périmètre et taux de change constants du chiffre d affaires première monte équilibrée entre les différentes régions

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec 2 nd semestre 2014 Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque En partenariat avec Note de synthèse 1 +33 6 87 70 31 12 1. Cadre général L étude D3 Parcours est réalisée

Plus en détail

Assurer notre développement malgréles vents contraires. 12 septembre 2011

Assurer notre développement malgréles vents contraires. 12 septembre 2011 Assurer notre développement malgréles vents contraires 12 septembre 2011 Une période contrastée I. Des développements majeurs II. dans un contexte européen difficile III. Nos plans d action pour assurer

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

La Belgique, pays du diesel? Automania.be

La Belgique, pays du diesel? Automania.be Automania.be L'intégration de véhicules hybrides et électriques dans les flottes des entreprises : une formule rentable Publié le 08.05.2014 Une étude sur le point critique entre conduire à l'essence,

Plus en détail

Le Nouveau ix35, célèbre SUV du segment C de Hyundai, gagne en agrément de conduite, en technologies et en équipements

Le Nouveau ix35, célèbre SUV du segment C de Hyundai, gagne en agrément de conduite, en technologies et en équipements Le Nouveau ix35, célèbre SUV du segment C de Hyundai, gagne en agrément de conduite, en technologies et en équipements Le modèle qui s est vendu le plus rapidement dans l histoire européenne de la marque

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises?

Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises? Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises? En marge du salon «Outsourcing & IT Solutions 2009», le cabinet Ernst & Young a présenté les résultats de l étude intitulée

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

A l origine de l automobile

A l origine de l automobile L industrie automobile française face à la mondialisation 17 octobre 2012 MINISTERE DU REDRESSEMENT PRODUCTIF 1 17 octobre 2012 A l origine de l automobile 1903 1914 Pays Production automobile Pays Production

Plus en détail

Le Marché de l Automobile Haut de gamme

Le Marché de l Automobile Haut de gamme Le Marché de l Automobile Haut de gamme Mémoire de recherche Introduction Domination traditionnelle des marques européennes Difficultés dans les années 90 Retour général vers le haut de gamme Changements

Plus en détail

Consommation de flotte (1989 2012)

Consommation de flotte (1989 2012) Bases et méthodologie de comparaison L Association des importateurs suisses d automobiles «auto-suisse» établit chaque année la consommation moyenne des voitures de tourisme vendues appelée consommation

Plus en détail

Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr. Attention :

Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr. Attention : Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

22 QUELLES SONT LES STRATEGIES DES ENTREPRISES?

22 QUELLES SONT LES STRATEGIES DES ENTREPRISES? 22 QUELLES SONT LES STRATEGIES DES ENTREPRISES? Introduction : les deux types de croissance de l'entreprise 1. La concentration se définit comme l augmentation de la taille de l entreprise. La croissance

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le 25 février 2015 - INFORMATION - PRESSE Résultats du premier semestre 2014-2015 Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le chiffre d affaires du

Plus en détail

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Au mois d août, l impact des nouveautés apparues au printemps a été moins ressenti

Plus en détail

Automobile : L Europe en panne dans un monde qui roule

Automobile : L Europe en panne dans un monde qui roule Automobile : L Europe en panne dans un monde qui roule Ludovic Subran Chef Economiste et Directeur de la Recherche Yann Lacroix Responsable des Etudes Sectorielles Paris, le 21 septembre 2012 Plan 1 2

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 10 février 2011 RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE Renault 2016 Drive the Change repose sur l ambition de Renault : rendre la mobilité durable accessible à tous. Une ambition incarnée

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management STRATEGIE LEAN Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management Concept 2 Idée simple : retranscrire partout les contraintes liées à la satisfaction du client! Et ce à la plus

Plus en détail

Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK

Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II:

Sommaire: Introduction général Partie I: Conclusion. 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: Thème: Le Coaching Sommaire: Introduction général Partie I: 1.L origine du coaching 2.Le développement du coaching 3.Definition Partie II: 1.Caractéristiques du coaching 2.Rôle et mission du coach 3.La

Plus en détail

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale?

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? Skandia renforce son positionnement en France Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? 7 mai 2010 Sommaire 1. Présentation et actualité du Groupe Old

Plus en détail

I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES

I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES I N N O V A T I O N D A Y 2 0 1 6 PAGE 01 ÉDITO Soucieux de s inscrire dans une démarche de mobilité durable, le Groupe

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Fusions & Acquisitions Magazine Mars/Avril 2012 Laurent Des Places, Associé, Secteur Automobile Florent Steck, Associé, Transaction Services

Fusions & Acquisitions Magazine Mars/Avril 2012 Laurent Des Places, Associé, Secteur Automobile Florent Steck, Associé, Transaction Services Fusions & Acquisitions Magazine Mars/Avril 2012 Laurent Des Places, Associé, Secteur Automobile Florent Steck, Associé, Transaction Services Avec l aimable autorisation de Fusions & Acquisitions Magazine

Plus en détail

TOYOTA. Gilles Quétel, Directeur de la publicité et des événements

TOYOTA. Gilles Quétel, Directeur de la publicité et des événements TOYOTA Gilles Quétel, Directeur de la publicité et des événements L industrie automobile, un secteur qui occupe une place considérable dans l économie, la société Source / INSEE & CCFA 2007 En France 10%

Plus en détail

modèle à offrir le choix entre trois motorisations électriques

modèle à offrir le choix entre trois motorisations électriques Hyundai Motor lance IONIQ, premier modèle à offrir le choix entre trois motorisations électriques Des motorisations hybrides, hybrides rechargeables ou 100% électriques proposées sur le même modèle - une

Plus en détail

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN. Notre EXPERTISE. Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN. Notre EXPERTISE. Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT Notre EXPERTISE Votre CENTRE EXPERT TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN TOYOTA HYBRIDE 1 UN VÉHICULE HYBRIDE EST UNE VOITURE MODERNE QUI BÉNÉFICIE D'UNE TECHNOLOGIE DE POINTE. Fruit d'une recherche poussée,

Plus en détail

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco 7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE Présenté par Transpoco Après un énième passage chez le garagiste en moins de deux mois, vous avez décidez qu il était temps de vous séparer de votre vieille

Plus en détail

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU SÉCURITÉ EXPÉRIENCE DE CONDUITE EFFICACITÉ TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE Pirelli a toujours été réputé pour ses valeurs fondamentales en particulier ses performances et

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

inférieures à 70 g/km seront techniquement possibles à l avenir pour les petites voitures diesel.

inférieures à 70 g/km seront techniquement possibles à l avenir pour les petites voitures diesel. Communiqué de presse Bosch compact Faits et chiffres sur le diesel De la législation sur les émissions au nombre d immatriculations, en passant par les particules Juin 2013 DS 13.05 HF/ND Législation sur

Plus en détail

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique

INTRODUCTION. Plan du cours (1/2) Marketing stratégique. Plan du cours (2/2) Le rôle du marketing stratégique. Le vocabulaire stratégique Plan du cours (1/2) Marketing stratégique Séverine Saleilles Introduction Le diagnostic stratégique Diagnostic externe (PESTEL, forces concurrentielles, cycle de vie, benchmark) Diagnostic interne (chaîne

Plus en détail

Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART

Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART SOUKOUNA Mr. KIZABA Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART Année 2010/2011 SOMMAIRE Présentation du concept et de l entreprise I. Analyse interne et externe de SMART (SWOT) 1. Interne a) Forces b) Faiblesses II.

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Note de l'institut d émission

Note de l'institut d émission Le secteur automobile en Nouvelle-Calédonie AGENCE DE NOUMÉA Décembre 25 Note de l'institut d émission Établissement public Dotation 1 - SIRET 78 43 111 1 APE 651 A Siège social : 5 rue Roland Barthes

Plus en détail

L internationalisation de sa PME : certainement possible!

L internationalisation de sa PME : certainement possible! L internationalisation de sa PME : certainement possible! 1 L internationalisation de sa PME : certainement possible! Depuis la fin des années 1980, l accélération du rythme des changements dans l économie

Plus en détail

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010

REUNION CLIFF / FFCI. Rouen 6 mai 2010 REUNION CLIFF / FFCI Rouen 6 mai 2010 Le Groupe BIC Un modèle économique durable bénéficiant de positions fortes dans le monde entier Une politique d utilisation de la trésorerie claire et une rémunération

Plus en détail

L ETAT DE L INDUSTRIE

L ETAT DE L INDUSTRIE L ETAT DE L INDUSTRIE Le marché de la croisière a survécu à la crise économique et se porte même plutôt bien en affichant des niveaux record en 2010. La demande est donc amenée à augmenter les années à

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

Le marketing du tourisme

Le marketing du tourisme Christine Petr Le marketing du tourisme 2 e édition Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-072242-6 Sommaire Avant-propos 7 Chapitre

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Refondre une infrastructure de communication pour facilité la mobilité Pascal Trémong : 4tivity Pascal Bissey : Econocom

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

Analyse de la position allemande

Analyse de la position allemande Note du Réseau Action Climat - Mars 2013 Analyse de la position allemande Super crédits : le diable se cache dans les détails Contexte En juillet 2012, la Commission publie sa proposition de révision du

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2011. Contact Presse Dossier de Presse 2011 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contact Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Sommaire

Plus en détail

Certains modèles des marques BMW, Fiat, Mercedes-Benz, Renault, Toyota et Volkswagen ont décroché la première place de leur catégorie respective

Certains modèles des marques BMW, Fiat, Mercedes-Benz, Renault, Toyota et Volkswagen ont décroché la première place de leur catégorie respective Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : Les propriétaires français vraiment satisfaits de leurs véhicules sont beaucoup plus enclins à racheter un modèle de la même

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La Toyota Prius se classe en tête du classement en termes de satisfaction client en France pour la troisième année consécutive

Plus en détail

Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009. Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année,

Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009. Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année, Saint Quentin en Yvelines, 31 mars 2010 Europcar annonce ses résultats pour le 4 ème trimestre et l année 2009 Bonne tenue du chiffre d affaires à 1,9 milliard d euros pour l année, dont 422 millions d

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia

III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia A. La macro segmentation La mission de la marque est clairement définie sur son site internet : «Dacia a comme objectif la production

Plus en détail

Transformez votre supply chain en atout compétitif

Transformez votre supply chain en atout compétitif Industrie Transformez votre supply chain en atout compétitif Votre marque est unique, votre supply chain aussi Quand il s agit de stratégie supply chain, chaque industriel est unique. Chaque organisation

Plus en détail

PARTIE 3 LES PRINCIPALES STRATEGIES

PARTIE 3 LES PRINCIPALES STRATEGIES PARTIE 3 LES PRINCIPALES STRATEGIES Les choix à effectuer Quelle stratégie au niveau du DAS: Stratégie de coût, de différenciation ou de focalisation? Stratégie de leader, de challenger, de suiveur ou

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE Lire la suite MATIÈRES Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Au cours de la dernière décennie, l industrie solaire a connu un développement sans

Plus en détail

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources Gep éditions, 2011 ISBN : 978-2-84425-796-3 Le référentiel L'environnement économique, juridique et institutionnel Caractériser le marché de l entreprise et définir l offre et la demande. Identifier les

Plus en détail

Leçon 6. Juste à temps : principes

Leçon 6. Juste à temps : principes Leçon 6 Juste à temps : principes L'objectif principal de la leçon est de connaître et de comprendre la philosophie du juste à temps A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : définir les

Plus en détail

La finance carbone pour les villes

La finance carbone pour les villes 1 La finance carbone pour les villes Source de revenus et levier d action pour des villes plus propres A travers la présentation de trois mécanismes de finance carbone mobilisables par les villes, cette

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Éléments de présentation du partenariat

DOSSIER DE PRESSE. Éléments de présentation du partenariat DOSSIER DE PRESSE Éléments de présentation du partenariat Une première nationale entre un constructeur automobile et un gestionnaire de parkings, unis pour favoriser le développement des véhicules écologiques

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Des services innovants pour l'industrie automobile

Des services innovants pour l'industrie automobile AUTOMOBILE Des services innovants pour l'industrie automobile www.daher.com Concepteur et pilote de services Le secteur automobile est un atout industriel majeur de l Europe. En réduisant les cycles logistiques

Plus en détail

PARTS DE MARCHÉ DES MARQUES DISTRIBUÉES (immatriculations de

PARTS DE MARCHÉ DES MARQUES DISTRIBUÉES (immatriculations de bonnes performances commerciales au second semestre grâce à l introduction en cours d année de nouveaux modèles et à la pénétration de nouveaux segments ventes quasi stables, la croissance du second semestre

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN. Notre. EXPERTISE Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN. Notre. EXPERTISE Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT DJH GH OD EDWWHULH HQ ƪQ Notre TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN EXPERTISE Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT 1 UN VÉHICULE HYBRIDE EST UNE VOITURE MODERNE QUI BÉNÉFICIE D'UNE TECHNOLOGIE DE POINTE. Fruit

Plus en détail