Modélisation systémique de l'organisation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modélisation systémique de l'organisation"

Transcription

1 Modélisation systémique Modélisation systémique de l'organisation Ce chapitre vise à introduire à la modélisation d un système organisationnel. On explique d abord quelques notions liées à la modélisation. Ensuite, on présente différentes modélisation à l aide de diagrammes : diagramme de contexte d un système organisationnel, diagramme des sous-systèmes d un système, diagramme de contexte du sous-système organisationnel à l étude ainsi que les composants organisationnels du sous-système à l étude. Après l étude de ce chapitre, vous devriez pouvoir : être capable de modéliser un système organisationnel être capable de comprendre la décomposition hiérarchique de l'organisation être capable de cerner, de définir et de tracer la frontière entre un sous-système organisationnel à l étude et son contexte être capable d'identifier les composants organisationnels d'un sous-système à l'étude 1 Modélisation La modélisation est une façon de décrire la complexité en se fondant sur des faits et des phénomènes observables afin de pouvoir les analyser. Un phénomène observable s exprime par des questions qui utilisent : qui, quoi, où quand, comment, combien et pourquoi. Par exemple, un préposé (Qui?) saisit la commande (Quoi?) d'un client en utilisant un formulaire (Comment?). Plus un système est complexe, plus on tentera de le décrire selon une décomposition hiérarchique de diagrammes pour obtenir à la fois une compréhension globale (synthétique) et détaillée (analytique) du système organisationnel à l'étude. La figure 1 schématise des niveaux de décomposition hiérarchique d'un système organisationnel à l'étude. Chaque niveau correspond à un diagramme. Figure 1 : Décomposition hiérarchique d un système organisationnel à l étude

2 Modélisation systémique A1 Diagramme de contexte d un système (Niveau 0) A3 A4 A1 Diagramme des sous-systèmes (Niveau 1) SS1 SS2 A3 A4 SS4 Diagramme de contexte d un sous-système (Niveau 2) SS4 Composants organisationnels d un sous-système SS4 Management Structure/RH Processus Personne Technologie Analyse Décomposition Top-down Synthèse Intégration Bottom-up On commence généralement par un diagramme de contexte du système à l'étude (niveau 0). Le diagramme de contexte donne une vue générale des objets échangés entre le système à l étude et les acteurs de son environnement (A1 à A4 à la figure 1). Le niveau suivant est le diagramme des sous-systèmes (niveau 1) qui composent le système à l'étude en sous-systèmes. À la figure 1, les quatre sous-systèmes sont SS1 à SS4. Le niveau 2 est le diagramme de contexte d'un sous-système précise les relations d interface du sous-système à l étude avec les autres sous-systèmes ainsi que les objets échangés avec l'environnement. À la figure 1, le contexte du sous-système SS4 montre une intéraction avec le sous- système et l'acteur. On peut continuer cette décomposition hiérarchique jusqu'à un dernier niveau qui permet de décrire en détail les composants organisationnels du sous-système à l étude (processus, technologies, personnes, structure/grh et management) ainsi que les relations d'échange avec et l'interface avec. Dans les prochaines, on approfondit ces différents diagrammes.

3 Modélisation systémique Diagramme de contexte d un système organisationnel Le diagramme de contexte d un système organisationnel est l ensemble des objets échangés (produits, services et/ou informations) entre un système organisationnel (la boîte noire) et des acteurs de l environnement externe du système organisationnel à l étude. Le but du modèle de contexte est d identifier les acteurs et les objets échangés avec le système à l étude. La figure 2 décrit pour Début inc., une compagnie de jouets, plusieurs des objets échangés entre Début inc. (considéré comme une boîte noire) et ses segments de client : éditeur, détaillant, etc.. Certains auteurs nomment ce type diagramme de contexte: Modèle de la clientèle. Figure 2: Objets échangés entre Début inc et ses clients Le modèle de la clientèle de Début Achat Paiement Demande Demande d info ou plainte Retour Remboursement Client adulte Reçoit Enfant Commande Exp é dition Facture Paiement Recouvrement Retour Remboursement Détaillant Début Demande de propositions Offre de service Exp é dition Facture Entreprise Paiement Demande de soutien Recouvrement Demande de soutien Plaintes Demande de propositions Offre de service Exp é dition Facture Éditeur Paiement Recouvrement Recommandation Demande Formateur Il est possible de réaliser un diagramme de contexte pour chacun des acteurs de l'environnement ou encore un diagramme de contexte qui inclut tous les acteurs et les objets échangés. Évidemment le choix dépend complètement des buts de votre étude.

4 Modélisation systémique Le tableau 1 énumère différents objets avec les acteurs de l'environnement client. Il est possible, comme pour les diagrammes de contexte, de réaliser un tableau semblable pour chacun des autres acteurs de l'environnement à savoir: les fournisseurs, les agences gouvernmentales, etc. Tableau 1 : Liste d'objets échangés avec différents clients 3 Diagramme des sous-systèmes d un système Suite au diagramme de contexte d un système organisationnel à l étude, il est suggéré de décomposer un système organisationnel en sous-systèmes organisationnels pour décrire l ensemble des sous-systèmes que l on retrouve à l intérieur de la boîte noire. Cette première décomposition (niveau 1) est appelée diagramme des sous-systèmes d un système. Par exemple, le diagramme de la figure 3 décrit un système organisationnel d une entreprise manufacturière à l aide de six sous-systèmes : Achat, Production, Livraison, Vente, Service après vente et Design de produit. Figure 3 : Diagramme des sous-systèmes organisationnels (niveau 1)

5 Modélisation systémique Dans le diagramme des sous-systèmes de la figure 3, une frontière (ligne pointillée) sépare l organisation qui est composée de six sous-systèmes de son environnement. L environnement de l organisation est défini par les relations d échange avec les clients et les fournisseurs. Les clients ont des relations d échange et une frontière commune (une interface) avec les soussystèmes Livraison et Service après ventes pour acquérir des ressources telles que les produits finis provenant du sous- système Livraison et les réponses aux demandes d information provenant du sous- système Service après vente. De plus, les clients influencent par ses attentes et exigences le sous-système Développement de produit afin que les produits/services correspondent à leurs attentes et exigences. Les fournisseurs interagissent surtout avec le soussystème Achat pour fournir des entrées qui correspondent aux ressources échangées tels que les commandes d achat et les produits finis. Certains sous-systèmes sont interactions et ont une interface (frontière commune). Par exemple, le sous-système Ventes influence d une part le sous-système Production par ses sorties qui sont les bons de commande et le plan de prévision des ventes. Le diagramme décrit l ensemble des sous-systèmes d un système organisationnel s appelle le diagramme des sous- systèmes du système à l étude. Le but de ce diagramme est d identifier les interactions et certains objets échangés entre des acteurs de l environnement et des soussystèmes. Ce diagramme ne décrit pas toutes les entrées et sorties (les objets échangés), ne précise pas les objectifs de résultats ainsi que et les composants organisationnels de chaque soussystème.

6 Modélisation systémique On ne doit perdre de vue qu un diagramme est un modèle de la réalité qui est une représentation partagée par plusieurs personnes pour agir sur l'organisation, à savoir comprendre en détail et d analyser un système à l étude. Dans la prochaine section, on approfondit le contexte d un sous-système organisationnel à l étude à savoir les relations d échange d un sous-système avec des acteurs de son environnement et d autres sous-systèmes de l organisation. 4 Contexte d un sous-système organisationnel Le contexte d un sous-système (tout ce qui est extérieur au sous-système) est : d une part l ensemble des objets échangés (produits, services et/ou informations) entre le sous-système à l étude et des acteurs de l environnement externe à l organisation, et d autre part l ensemble des ressources échangées (matières et/ou informations) entre le sous-système à l étude et d autres sous-systèmes de l organisation. Le diagramme de contexte d un système permet d identifier les interfaces entre les acteurs de l environnement et d autres sous-systèmes. Une interface est une frontière commune d un système avec l environnement et/ou d autres sous-systèmes. Le diagramme de contexte d un sous-système organisationnel, illustré à la figure 4, intitulée Diagramme de contexte d un sous-système à l étude : le sous-système Vente, décrit des objets échangés entre le sous-système Vente et son contexte. Le sous-système Vente est considéré comme une boîte noire c est-à-dire que les composants organisationnels du sous-système Vente, qui transforment des entrées en sorties, ne sont pas encore définis. Figure 4 : Diagramme de contexte d un sous-système à l étude : le sous-système Vente

7 Modélisation systémique Pour le sous-système Vente, trois objets échangés sont décrits dans le diagramme de contexte à la figure 4. La commande du client est le résultat de «communications» entre le client et le système Vente qui permettent d en arriver à une entente contractuelle. Cette entente contractuelle est enregistrée sur un formulaire «bon de commande» ou stockée dans un fichier des «commandes saisies». Si le but de l étude est comprendre les composants du sous-système Vente reliés aux activités de commande, la modélisation du contexte de la figure 4 est adéquate. Toutefois, si le but de l étude est de comprendre les composants du sous-système Commande (de la saisie à la livraison) la modélisation du contexte de la figure 4 est inadéquante tandis que la modélisation du contexte de la figure 5, Diagramme de contexte du sous-système : COMMANDES, est adéquate. Figure 5 : Diagramme de contexte du sous-sytème : COMMANDES

8 Modélisation systémique Il n existe pas de bonne ou mauvaise modélisation en soi. La modélisation d un sous-système à l étude doit former un tout cohérent par rapport aux objectifs de l'étude d un sous- système. Par exemple, si les objectifs de l'étude sont de s'assurer que la commande doit être précise, produite selon les spécifications de production, complète (ne manque aucun item) et être livrée en moins de 48 heures, alors la modélisation du sous-système à l étude de la figure 5 est adéquate. 5 Composants organisationnels du sous-système à l étude Le sous-système «Commande», (l intérieur du sous-système Commande) possède les mêmes caractéristiques qu un système organisationnel à savoir : une frontière et des interfaces, un environnement, des entrées et des sorties (des objets échangés), des composants organisationnels en interaction qui transforment les entrées en sorties qui sont : le processus, la structure organisationnelle &ressources humaines, le management, la technologie et les personnes & les relations humaines. Voici une description sommaire de chacune des composants organisationnels du sous-système: Commande. Processus : Le processus à l étude est le processus de «commande». Celui débute par des activités de saisie de la commande réalisées par le sous-système Vente et se termine par des activités

9 Modélisation systémique reliées à la livraison de la commande réalisées par le sous- système Livraison. Pour l activité «Saisir la commande» correspond aux activités et de tâches ordonnés pour transformer les «communications» avec un client en un objet «commande acceptée». La «commande» acceptée est un contrat entre l organisation et son client et sera communiquer au sous-système Production. Management : Les dirigeants ont précisé leur réflexion stratégique du processus Commandeentre termes d objectifs mesurables qui correspond à la norme suivante: la commande doit être précise, correspondre aux spécifications du client, complète et être livrée en moins de 48 heures. De plus, un tableau de bord (système de gestion de suivi des objectifs opérationnels) permet de vérifier chaque mois les écarts entre les résultats réalisés et la norme (décrite dans le tableau ci- dessous). Le tableau exprime la hiérarchie des objectifs opérationnels des activités du processus COMMANDE selon l orientation stratégique de l organisation. La haute direction a fait l hypothèse causale suivante: Si tous les objectifs opérationnels décrits dans le tableau cidessous sont réalisés, alors la satisfaction des client devrait être élevée. Tableau : Orientation stratégique du processus COMMANDES - Objectifs Améliorer la satisfaction des clients Niveaux d objectifs Objectifs Stratégiques Niveau N Objectifs Opérationnels Niveau N-1 Objectifs Opérationnels Niveau N-2 La haute direction S assurer que 99% des clients sont satisfaits de leurs commandes à tous les mois Sous-système Ventes Les erreurs de saisie de la commande sont de 0% en tout temps Sous-système Production Les erreurs par rapport aux spécifications de production sont de 0% en tout temps Sous-système Livraison Tous les items de la commande sont livrés La livraison chez le client est réalisée en 48hrs Structure organisationnelle & ressources humaines Les activités du processus de «commande» demande la collaboration et la coordination étroite des personnels de trois unités administratives : Ventes, production et livraison. Ces personnels de chacune des unités administratives ont un contrat de travail (ou une convention collective), des descriptions de poste, des responsabilités. Elles utilisent des procédures et les différentes ressources pour réaliser leur travail.

10 Modélisation systémique Personnes & relations humaines Les personnels qui travaillent dans le processus de «commande» sont des individus qui ont une certaine motivation et retire une certaine satisfaction de leur travail. De plus, des conflits latentes ou ouverts peuvent exister entre certaines personnes de l organisation. Technologies Pour réaliser les activités du processus de «commandes», les personnels qui travaillent dans le processus utilisent des ressources telles que des espaces àbureau, des téléphones, des ordinateurs, des formulaires, des logiciels, des écrans de saisies, etc. De plus certaines règles de gestion ont été mises en place pour vérifier le crédit du client. 6 Conclusion Tout ce chapitre visait à vous introduire à la modélisation systémique de l'organisation. La figure suivante schématise les niveaux de décomposition hiérarchique d'un système organisationnel à l'étude.

11 Modélisation systémique A1 Diagramme de contexte d un système (Niveau 0) A3 A4 A1 Diagramme des sous-systèmes (Niveau 1) SS1 SS2 A3 A4 SS4 Diagramme de contexte d un sous-système (Niveau 2) SS4 Composants organisationnels d un sous-système SS4 Management Structure/RH Processus Personne Technologie Analyse Décomposition Top-down Synthèse Intégration Bottom-up l

Les diagrammes de flux d informations

Les diagrammes de flux d informations Les diagrammes de flux d informations Le système d information Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Notions Description Représentation des flux d information d une activité commerciale

Plus en détail

LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5

LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3. Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5 Table des matières LES NIVEAUX D'ABSTRACTION DE MERISE...2 GRAPHE DE FLUX...3 Modèle de Flux...4 CYCLE DE VIE DES OBJETS...5 CVO d'un sinistre...5 Cycle de vie d'un salarié...5 MODÈLE CONCEPTUEL DES TRAITEMENTS...6

Plus en détail

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire Vous trouverez ci-dessous la grille d évaluation sur la base de laquelle votre sera évalué (modèle commenté

Plus en détail

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation MEGA System Oriented IT Architecture Guide d utilisation MEGA 2009 SP5 R7 2ème édition (août 2012) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne

Plus en détail

Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques

Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques - L Assurance Qualité dans les Projets Scientifiques - Céline PERRY DOLIN celine.perry-dolin@groupebts.net SATILLIEU, le 1 er octobre 2009

Plus en détail

Questions (HSPTP) Questions à choix multiple

Questions (HSPTP) Questions à choix multiple Questions (HSPTP) Questions à choix multiple Public V 2.0 1. Coordonnées Monsieur Madame Titre Prénom Nom Adresse NPA / Localité Courriel privé Date de naissance Lieu d origine Date Signature Moyens et

Plus en détail

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus Générer de la Satisfaction Management de la qualité par les processus Hervé DOURY 21 Novembre 2014 - Plan Définition, vocabulaire et intérêts du concept Système de Management de la Qualité ISO 9000:2005

Plus en détail

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML PLAN La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML Première partie : le concept de processus définitions et typologie Deuxième partie : la modélisation des processus formalismes

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.)

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.) La qualité une vocation : satisfaire ( à.) (fournir une prestation qui intrinsèquement satisfait aux exigences) LAAS, Toulouse le 25 juillet 2008 page 1/62 Présentation de l intervenant Enseignant-Chercheur,

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique

Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Formation à distance pour les examens professionnels fédéraux en informatique Brevet fédéral d informaticienne en technique des systèmes et réseaux TIC Brevet fédéral d informaticienne de gestion 1. :

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

PROJET PERSONNEL. démontrer des compétences d organisation illustrant leur gestion du temps et de soi ;

PROJET PERSONNEL. démontrer des compétences d organisation illustrant leur gestion du temps et de soi ; PROJET PERSONNEL Critère A Utilisation du journal de bord démontrer des compétences d organisation illustrant leur gestion du temps et de soi ; communiquer et collaborer avec leur superviseur ; démontrer

Plus en détail

MANAGER UNE EQUIPE PROJET. 05/09/2007 V1.1 Manager une Equipe Projet T. Fricheteau

MANAGER UNE EQUIPE PROJET. 05/09/2007 V1.1 Manager une Equipe Projet T. Fricheteau MANAGER UNE EQUIPE PROJET 1 Sommaire Manager une équipe, Fixer des objectifs, mobiliser les énergies et gérer un projet, Gérer son temps et le temps de son équipe, Résoudre un problème, Mener un entretien,

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Catalogue de formations Tapania Consulting

Catalogue de formations Tapania Consulting Catalogue de formations Tapania Consulting La fantaisie et l imagination sont plus importantes que les connaissances Einstein Thèmes principaux 1. communication interne 2. communication et management 3.

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Comment surveiller un changement profond :

Comment surveiller un changement profond : : présenter votre plan de basculement aux IFRS dans le rapport de gestion Le basculement des normes canadiennes d information financière aux Normes internationales d information financière (les «IFRS»)

Plus en détail

Alertes. Guide Google Scholar

Alertes. Guide Google Scholar Guide Google Scholar Alertes http://www.bibl.ulaval.ca/aide-a-la-recherche/formations-et-tutoriels/guide-google-scholar Cette section du guide vous explique comment créer une alerte à partir d'une requête

Plus en détail

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud SERVICES Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud L industrie du logiciel face aux défis du Cloud Les entreprises ont rapidement réalisé la

Plus en détail

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.)

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) Introduction L aboutissement à un usage rationnel des médicaments est le résultat d un programme exécuté par une chaîne

Plus en détail

L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation

L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation L Approche CPA 3 - Évaluation de la situation La présente fiche d information porte sur l évaluation de la situation, qui, comme le montre le diagramme ci-dessous, constitue le deuxième volet de l Approche

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

2. Comment l'exactitude et le périmètre des informations dans votre COP est-elle évaluée par un tiers crédible?

2. Comment l'exactitude et le périmètre des informations dans votre COP est-elle évaluée par un tiers crédible? Oui/ 2015 Global Compact Communication On Progress - Advanced (2014 data) Questions d'auto-évaluation 1. Votre COP contient-elle, si pertinent, une description de politiques et de pratiques liées aux opérations

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en AUDIT

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en AUDIT PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va exercer des responsabilités

Plus en détail

COMMERCE ELECTRONIQUE

COMMERCE ELECTRONIQUE COMMERCE ELECTRONIQUE 17/11/2011 Le commerce électronique est en pleine expansion, il s inscrit maintenant dans un cadre juridique précis. Le Code civil, le Code de la consommation et la loi pour la confiance

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. L identification des relations fournisseurs/processus/clients

FICHE TECHNIQUE. L identification des relations fournisseurs/processus/clients Version du 0-04-4, Mise à jour le 06--7 IRFPC FICHE TECHNIQUE L identification des relations fournisseurs/processus/clients Une entreprise peut être considérée comme une chaîne de relations clients-fournisseurs

Plus en détail

(TIC) (ECDC/AD/2016/ICT-GLPM)

(TIC) (ECDC/AD/2016/ICT-GLPM) Centre européen de prévention et de contrôle des maladies Avis de vacance pour le poste de responsable du groupe de gestion de projets au sein de l'unité des technologies de l'information et de la communication

Plus en détail

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3. Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015 Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.fr Page 2 SOMMAIRE 1. (Pré)Histoire de la Qualité 2. ISO

Plus en détail

RAPPORT SYNTHÈSE ÉTUDE DES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CONDUCTEURS ET DE LA SITUATION DES PROPRIÉTAIRES DE PETITES ENTREPRISES DE CAMIONNAGE AU QUÉBEC

RAPPORT SYNTHÈSE ÉTUDE DES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CONDUCTEURS ET DE LA SITUATION DES PROPRIÉTAIRES DE PETITES ENTREPRISES DE CAMIONNAGE AU QUÉBEC RAPPORT SYNTHÈSE ÉTUDE DES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CONDUCTEURS ET DE LA SITUATION DES PROPRIÉTAIRES DE PETITES ENTREPRISES DE CAMIONNAGE AU QUÉBEC Jacques Roy, Ph.D. et Pierre Filiatrault, Ph.D. 1/8

Plus en détail

Commande en ligne Programme d application Web

Commande en ligne Programme d application Web Introduction Nous vous souhaitons la bienvenue au système de commande en ligne de Prévost Parts. Ce manuel vous apprendra comment faire vos commandes de pièces via le site Internet de Prévost Parts. Avant

Plus en détail

DREAL Centre Plan GPRH 2013 Action 3 : Développer les compétences managériales de l'encadrement. Le Chef de projet

DREAL Centre Plan GPRH 2013 Action 3 : Développer les compétences managériales de l'encadrement. Le Chef de projet 1/5 Ce document doit être considéré comme un référentiel générique. Il convient de l'adapter dans chaque service en fonction du contexte et des problématiques rencontrées. Définition du chef de projet:

Plus en détail

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES

MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES MODULE N 1 : METIER ET DEMARCHE DE FORMATION SECTEUR : FILIERE : NIVEAU : TERTIAIRE TECHNICIEN COMPTABLE D ENTREPRISES TECHNICIEN 1 Document élaboré par : Nom et Prénom Etablissement : Mohamed BACHAR :

Plus en détail

RECTO DE LA CARTE 1. Directives pour la qualité des programmes. Compréhension commune des objectifs du programme

RECTO DE LA CARTE 1. Directives pour la qualité des programmes. Compréhension commune des objectifs du programme RECTO DE LA CARTE 1 Compréhension commune des objectifs du programme Bases de référence réalistes pour la qualité et l échelle Coordination au niveau national Identification et mesure des participants

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

EXERCICES SUR LES DFD (DIAGRAMME DE FLOTS DE DONNÉES), LES TABLES ET LES ARBRES DE DÉCISION

EXERCICES SUR LES DFD (DIAGRAMME DE FLOTS DE DONNÉES), LES TABLES ET LES ARBRES DE DÉCISION DÉPARTEMENT D' INFORMATIQUE ET D INGÉNIERIE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN OUTAOUAIS EERCICES SUR LES DFD (DIAGRAMME DE FLOTS DE DONNÉES), LES TABLES ET LES ARBRES DE DÉCISION INF4003 Professeure : Nadia BAAZIZ

Plus en détail

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Au sein d un Service météorologique et hydrologique national (SMHN) ou d un service apparenté, différents

Plus en détail

Système d information : Maximiser le retour sur investissement

Système d information : Maximiser le retour sur investissement Améliorer le contrôle interne Système d information : Maximiser le retour sur investissement LAURA FREDERICK, CONSULTANTE EN TI ET GESTION DU CHANGEMENT, ECHANGE, LLC, (MARS 2002) WWW.GLOBALECHANGE.COM

Plus en détail

Décision de télécom CRTC 2014-528

Décision de télécom CRTC 2014-528 Décision de télécom CRTC 2014-528 Version PDF Référence au processus : Politique réglementaire de télécom 2013-271 Ottawa, le 8 octobre 2014 Numéro de dossier : 8633-T66-201401827 Code sur les services

Plus en détail

Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels

Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels Numéro 3 Feuille d orientation sur la rémunération des fournisseurs de soins interprofessionnels Novembre 2009 Version 1.0 Objet Une série de feuilles d orientation pour la création de cliniques dirigées

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

Projet 1 : QCM en ligne

Projet 1 : QCM en ligne Chaque groupe choisit un projet parmi ceux proposés ci-après. Il ne peut y avoir deux groupes sur le même projet. Les projets proposés peuvent paraître de complexité et de taille différentes, il en sera

Plus en détail

LP108 Le processus de fin de location. Manuel de cours. Mazda Canada Série de Présentations Sur la Location

LP108 Le processus de fin de location. Manuel de cours. Mazda Canada Série de Présentations Sur la Location Mazda Canada Série de Présentations Sur la Location Le processus de retour de location RÉVISION DES OPTIONS DE LOCATION Ouvrir la voie! N oubliez pas, c est un retour et non un échange Préparer à Réinspection

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 SGGID n o 1618301 1 Objectifs de l examen Déterminer si les contrôles et les pratiques du bureau régional

Plus en détail

Présentation du Programme de Formation PRATICIEN NEUROQUANTIS

Présentation du Programme de Formation PRATICIEN NEUROQUANTIS Présentation du Programme de Formation PRATICIEN NEUROQUANTIS Nom : Formation de Praticien NeuroQuantis à Montréal Dates : les 14, 15, 16 et 21, 22, 23 mai 2014 But : Acquérir les outils NeuroQuantis et

Plus en détail

La gestion des Ressources Humaines: Un pilier pour réformer un système de fonction publique dépassé.

La gestion des Ressources Humaines: Un pilier pour réformer un système de fonction publique dépassé. Stronger health systems. Greater health impact. La gestion des Ressources Humaines: Un pilier pour réformer un système de fonction publique dépassé. Dr Florence D. Guillaume Mr Uder Antoine, CPA Date (month/day/year)

Plus en détail

Elaborer une demande de financement à un organisme public ou privé

Elaborer une demande de financement à un organisme public ou privé Lot 3 : Ressources humaines et financières Elaborer une demande de financement à un organisme public ou privé Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Présentation

Plus en détail

L approche du cadre logique

L approche du cadre logique REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale L approche du cadre logique (voir documents

Plus en détail

INRA-DRH numconcours externes 2011

INRA-DRH numconcours externes 2011 INRA-DRH numconcours externes 2011 http://www.inra.fr/drh/ce2011/bdd/profil.php?numprofil=ir11-spe-1 Page 1 of 2 09/02/2011 IR Chef de projet ou expert en développement et déploiement d'application profil

Plus en détail

INTRODUCTION. Le module Facturation de la solution imx répond au besoin :

INTRODUCTION. Le module Facturation de la solution imx répond au besoin : Module FACTURATION COmpagnie de Distribution Informatique expert 200, rue du Vallon Sophia Antipolis 06560 VALBONNE Tél. : 04 89 87 77 77 Fax : 04 89 87 77 00 INTRODUCTION Le module Facturation de la solution

Plus en détail

CARNET DE FORMATION. Formations pour utilisateurs débutants et avancés

CARNET DE FORMATION. Formations pour utilisateurs débutants et avancés CARNET DE FORMATION Formations pour utilisateurs débutants et avancés Formations de groupe Formations en classe Participez à une formation en classe de votre choix dans la région de Montréal et ses environs

Plus en détail

Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels

Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels CNAM A4 Année 2000-2001 Méthode MERISE : Outils conceptuels et organisationnels 1 Introduction : La méthode MERISE met à disposition de l'analyste des outils pour modéliser un système d'informations. C'est

Plus en détail

Stages en bibliothèque pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle

Stages en bibliothèque pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle Stages en bibliothèque pendant l apprentissage d agent-e en information documentaire liste de contrôle De nombreux bibliothécaires se sont déjà interrogés sur la manière d organiser un stage en bibliothèque

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René Palacin Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING

Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING Livre numérique CINQ FAÇONS D AUGMENTER LES VENTES GRÂCE AU MARKETING SOMMAIRE Résumé analytique Conseil 1 : S accorder sur les définitions 2 3 Résumé analytique Équipes ventes et marketing. Ils passent

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

Édition n 16 : Opérations de couverture

Édition n 16 : Opérations de couverture www.bdo.ca CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 16 : Opérations de couverture Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur

Plus en détail

La démarche qualité dans les centres de radiothérapie de la région Haute- Normandie

La démarche qualité dans les centres de radiothérapie de la région Haute- Normandie La démarche qualité dans les centres de radiothérapie de la région Haute- Normandie Aurore STRAC Qualiticienne Régionale pour la Radiothérapie CENTRE GUILLAUME LE LE CONQUÉRANT RADIOTHÉRAPIE EXTERNE CURIETHÉRAPIE

Plus en détail

Spécification par la modélisation

Spécification par la modélisation Spécification par la modélisation Objectifs : Être en mesure de spécifier par les modèles UML. Comprendre l importance des cas d utilisation (UC). Comprendre les méthodes d'identification des UCs. Comprendre

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

LE CRM À L ÈRE DU CLIENT. façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne.

LE CRM À L ÈRE DU CLIENT. façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne. LE CRM À L ÈRE DU CLIENT façons de satisfaire vos clients et de stimuler la croissance de votre entreprise grâce à un CRM moderne ebook 1 SOMMAIRE Résumé analytique Mieux aligner les ventes et le marketing

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING)

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) 7ÈME PARTIE GESTION DE PROJETS (PROJECT MANAGEMENT) Faculté des Sciences et Techniques http://perso.univ-st-etienne.fr/jacquene/gl/ Francois.Jacquenet@univ-st-etienne.fr

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT PROJET PILOTE RELATIF AUX COMPÉTENCES ESSENTIELLES ET À LA FINANCE SOCIALE COLLÈGES FOURNISSEURS DE SERVICES

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT PROJET PILOTE RELATIF AUX COMPÉTENCES ESSENTIELLES ET À LA FINANCE SOCIALE COLLÈGES FOURNISSEURS DE SERVICES APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT PROJET PILOTE RELATIF AUX COMPÉTENCES ESSENTIELLES ET À LA FINANCE SOCIALE COLLÈGES FOURNISSEURS DE SERVICES Collèges et instituts Canada (CICan) invite les collèges du

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

Cytec Specialty Chemicals Manuel d'offres de services. Europe, Moyen-Orient & Afrique

Cytec Specialty Chemicals Manuel d'offres de services. Europe, Moyen-Orient & Afrique Cytec Specialty Chemicals Manuel d'offres de services Europe, Moyen-Orient & Afrique 1 Table des matières Introduction Gamme de produits concernées Gestion des commandes 1. Heures d'enregistrement de la

Plus en détail

Service d installation et de démarrage pour les bandothèques de stockage ESL, EML, et MSL de HP

Service d installation et de démarrage pour les bandothèques de stockage ESL, EML, et MSL de HP Données techniques Service d installation et de démarrage pour les bandothèques de stockage ESL, EML, et MSL de HP Services HP Le service d installation et de démarrage de HP pour les bandothèques de stockage

Plus en détail

Sommaire. PREMIERE PARTIE - Démarrage rapide. DEUXIEME PARTIE - Fonctions avancées. A - Présentation de l interface... 2

Sommaire. PREMIERE PARTIE - Démarrage rapide. DEUXIEME PARTIE - Fonctions avancées. A - Présentation de l interface... 2 Sommaire PREMIERE PARTIE - Démarrage rapide A - Présentation de l interface................................................................ 2 B - Passer commande : pas à pas..............................................................

Plus en détail

Solution de workflow pour la gouvernance des données d entreprise avec Oracle Data Relationship Management - Acheter ou Créer?

Solution de workflow pour la gouvernance des données d entreprise avec Oracle Data Relationship Management - Acheter ou Créer? Un livre blanc Oracle Mars 2014 Solution de workflow pour la gouvernance des données d entreprise avec Oracle Data Relationship Management - Acheter ou Créer? Note de synthèse Les organisations aspirant

Plus en détail

IFT2251 : Génie logiciel

IFT2251 : Génie logiciel Cas IFT2251 : Génie logiciel Chapitre 4. Analyse orientée objets Section 3. Cas 1. Le diagramme de cas 2. Les acteurs 3. Les scénarios d un cas 4. Relations entre cas 5. Construction d un diagramme de

Plus en détail

Informations complémentaires sur l ordonnancement

Informations complémentaires sur l ordonnancement Chapitre 5 Annexe D1 Informations complémentaires sur l ordonnancement Cette annexe présente les informations complémentaires utiles pour réaliser l ordonnancement d un événement. Ordonnancement Aspect

Plus en détail

Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise

Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise Module 168 Analyser, décomposer et regrouper des procédures d entreprise Copyright IDEC 2006. Reproduction interdite. Module 168 Modélisation de processus métier Sommaire... 3 Quelques définitions... 4

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Patrice Briol Les Fondements de l Architecture d Entreprise Ingénierie de l organisation 1 ère édition http://www.ingenieriedesprocessus.net

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure DEMARCHE D'ANALYSE DU LOGICIEL Annexe Technique de la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE

Plus en détail

Programme de Formation Responsable Management Qualité

Programme de Formation Responsable Management Qualité 1-Introduction : - de la formation. -La procédure de qualification. -Le Rôle d un Responsable Management Qualité 2-Identification des processus : -Rappel : L approche processus -Comment identifier les

Plus en détail

Indicateurs de performance. P. Noreau A. Ruiz G. St-Laurent - J. Vallerand

Indicateurs de performance. P. Noreau A. Ruiz G. St-Laurent - J. Vallerand Indicateurs de performance P. Noreau A. Ruiz G. St-Laurent - J. Vallerand Plan Pourquoi se pencher sur la performance? La mesure, instrument de pilotage La notion de performance Les indicateurs Les tableaux

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 92 11 89 0101 (1) FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien de la qualité I - OBJECTIF

Plus en détail

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC

Options. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC Brochure destinée aux investisseurs particuliers p. 2 Index 1. Options call et put 3 2. Acheteur et vendeur 4 3. Standardisation 5 Valeur sous-jacente 5 Prix d exercice 5 Échéance 5 4. Possibilités pour

Plus en détail

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours Séminaires Système D Information Formation Conduite du Changement Présentation du cours Objectifs Il s agit notamment de : Sensibiliser à la conduite du changement Comprendre les problématiques associées

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère. Service du développement des affaires

Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère. Service du développement des affaires Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère Service du développement des affaires Atelier: La planification efficace des échéanciers dans les travaux de rénovation Le marché

Plus en détail

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable NOTE DE SYNTHÈSE 15 Note de synthèse Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable Par la mise en place de pratiques productives efficientes et le développement

Plus en détail

Chapitre 3 Planification I

Chapitre 3 Planification I Chapitre 3 Planification I Le processus de planification d un projet Pourquoi faire un plan? Qu est-ce qu un plan? Contenu d un plan Processus de planification Critères de qualité pour évaluer un plan

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Association Suisse pour Systèmes de Qualité et de Management (SQS) Service à la clientèle SQS Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Règles de transition Table des matières 1. Publication

Plus en détail

Formation professionnelle TIC Suisse

Formation professionnelle TIC Suisse Formation professionnelle TIC Suisse DIRECTIVES concernant l examen professionnel de: Informaticienne / informaticien 1 en technique des systèmes et réseaux TIC Informaticienne / informaticien en développement

Plus en détail

Les Scouts du district de l Outaouais

Les Scouts du district de l Outaouais Les Scouts du district de l Outaouais PROGRAMME DE NOMINATION ET D ENCADREMENT DES CHEFS DE GROUPE Introduction À travers ce programme, nous visons à mieux définir le rôle du chef de groupe pour le district

Plus en détail

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Documentation La documentation a pour but de laisser des traces

Plus en détail

Exercices programmés:

Exercices programmés: Franz Blum Collaborateur scientifique à l Institut für Test- und Begabungsforschung Anne Hensgen für Bildungsforschung Carmen Kloft für Bildungsforschung Ulla Maichle für Test- und Begabungsforschung et

Plus en détail

LA CRÉATION D UN BIEN DANS LE MODULE «GESTION DES BIENS»

LA CRÉATION D UN BIEN DANS LE MODULE «GESTION DES BIENS» Afin de profiter des fonctionnalités du module de gestion des biens, vous devez contacter Dave Pagé (819) 821-8000 poste 63356 pour adapter votre profil d accès au système. Les écrans et directives qui

Plus en détail

Nouveau contrat pour la téléphonie cellulaire : Bell Mobilité

Nouveau contrat pour la téléphonie cellulaire : Bell Mobilité Service des finances INFO-FINANCES BULLETIN NUMÉRO 26 OCTOBRE 2011 Introduction Ce bulletin est un instrument complémentaire à notre site Web que vous pouvez consulter en tout temps à l adresse : http://www.sf.ulaval.ca/

Plus en détail

Tutoriel Projet - CRAB : Création d'un nouveau projet

Tutoriel Projet - CRAB : Création d'un nouveau projet 2016/05/04 08:51 1/10 Tutoriel Projet - CRAB : Création d'un nouveau projet Tutoriel Projet - CRAB : Création d'un nouveau projet Initialisation du projet Lancez MS Projet 2010 : un Diagramme de Gantt

Plus en détail

Organiser et exploiter le fichier Clients

Organiser et exploiter le fichier Clients G Organiser et exploiter le fichier Clients Définition La GRC est l'ensemble des outils et techniques destinés à capter, traiter, analyser les informations relatives aux clients et aux prospects, dans

Plus en détail