GM Europe. La Qualité GM sur le chemin de l excellence. Juillet 2005

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GM Europe. La Qualité GM sur le chemin de l excellence. Juillet 2005"

Transcription

1 GM Europe General Motors Europe AG Stelzenstrasse 4 P.O. Box CH-8152 Glattbrugg Switzerland Juillet 2005 La Qualité GM sur le chemin de l excellence Les études réalisées par des organismes indépendants montrent de nettes améliorations Les indicateurs de qualité internes confirment les progrès Une démarche qualité cohérente, de la conception au point de distribution Index de Satisfaction du Client 2005: l Opel Signum meilleure voiture allemande General Motors s est montré le constructeur le plus performant dans la dernière vague d enquêtes menées par J.D. Power & Associates aux USA, en alignant le plus grand nombre de modèles victorieux sur le plan de la qualité et de la fiabilité, largement devant la concurrence. Le plus important constructeur automobile du monde a également pris la première place en qualité initiale, cinq modèles remportant la victoire dans les 18 catégories. Le rétablissement de la qualité en Europe se fait tout aussi rapidement, comme le prouvent les remarquables résultats obtenus par les véhicules issus de General Motors Europe (GME), et tout particulièrement ceux de sa marque de grand volume, Opel. Opel affiche la plus forte progression parmi les constructeurs généralistes dans l enquête de satisfaction clientèle menée par J.D. Power en Allemagne depuis que cette enquête existe, c est-à-dire L Opel Signum est la meilleure voiture allemande selon l enquête ISC (Index de Satisfaction du Client) Peter G. Dersley, Vice-Président GME chargé de la Qualité, avance aussi des arguments prouvant les progrès réalisés en Europe, basés cette fois sur des chiffres internes. C est ainsi par exemple que les réclamations en garantie ont chuté de 65% de 1999 à Au cours de la même période, les coûts de garantie ont décru de 20%. «Et comme c est une période où nous avons doublé la période de garantie pour l amener à deux ans, on peut considérer que cela correspond à une amélioration réelle de quasiment 36% des résultats,» assure Peter G. Dersley. Il faut y voir aussi les effets d une prise de conscience maintenant omniprésente dans l ensemble de l entreprise, celle de la nécessité de ne laisser passer aucun défaut.

2 - 2 - «Actuellement, nous sommes capables de résoudre totalement un problème potentiel quatre fois plus rapidement qu au milieu des années 90.» Satisfaction Clientèle : l amélioration la plus notable Opel a obtenu d excellents classements dans chacune des catégories que comprend l enquête de satisfaction clientèle CSI 2005 menée par J.D. Power en Allemagne. Affichant une amélioration de 5,1 points de pourcentage, la marque revendique le progrès le plus important de tous les constructeurs allemands depuis que cette enquête a été initiée en Les critères notés par l étude ISC sont: qualité et fiabilité du véhicule, attrait du véhicule sur le plan du style et de la présentation, satisfaction par rapport au service après-vente et coûts d utilisation. Dans cette édition de l étude Index de Satisfaction du Client 2005, c est l Opel Signum qui prend la première place des voitures allemandes. Et si l on tient compte de tous les constructeurs mondiaux, le Signum arrive en sixième place parmi 119 véhicules étudiés venus du monde entier. L étude de J.D. Power vient renforcer le résultat qui se dégage des autres enquêtes publiées ces derniers mois. Par exemple, l enquête Qualité 2004 publiée par le journal AutoBild au mois de novembre dernier notait: «Opel devance tous les constructeurs allemands sur le plan de la qualité, de la fiabilité et de la satisfaction du client.» Et dans le numéro actuel de Car Check, une étude approfondie sur 34 marques menée par le groupe de presse Motorpresse Stuttart, Opel s est amélioré sur la fréquence des réclamations concernant la qualité des voitures de trois ans d âge, passant de la 31 ème place (2000) à la 17 ème (2003) puis maintenant à la 10 ème (2005). Autre indicateur suivi de près, l enquête Automarkenindex (AutoMarxX) de l ADAC, une initiative de l automobile club allemand lancée à l automne 2001: Opel a bondi de quatre places pour se hisser en 8 ème position sur 33 marques étudiées. Une démarche de qualité globale Les succès obtenus en Europe sont à mettre au compte d une démarche de qualité globale entreprise par General Motors. Elle a donné de remarquables résultats, y compris aux USA, depuis qu elle a été initiée à la fin des années 90. C est ainsi qu aujourd hui, dans l enquête qualité très réputée de J.D. Power IQS (Initial Quality Study), les modèles GM se classent à la première place dans cinq des 18 catégories de véhicules passés au crible sur le plan de la qualité initiale. Il s agit entre autres des Chevrolet Malibu et Malibu Maxx, versions américaines proches des Opel Vectra et Signum. Les marques Buick et Cadillac arrivent en quatrième et cinquième position du classement général, devant 31 autres marques diffusées sur le territoire américain. J.D. Power confirme aujourd hui les progrès réalisés par le plus grand constructeur automobile mondial sur le plan de la fiabilité de ses véhicules : GM remporte la victoire dans huit catégories de véhicules sur 19. Une amélioration due à l adoption généralisée de normes standardisées

3 - 3 - Un aspect important de la vaste démarche qualité de GM est l adoption généralisée de méthodes production normalisées, se basant sur cinq principes: Implication du personnel Normalisation Qualité intégrée Réactivité rapide Amélioration en continu Chaque employé travaillant sur chaîne a le devoir de tirer la cordelette du système Andon quand se fait jour un problème ne pouvant être résolu dans un temps spécifié, et il est alors immédiatement épaulé par le chef d équipe. En outre, le véhicule en production doit réussir le passage de «seuils qualité» clairement identifiés. Une mise en commun internationale des connaissances D une manière très courante, les usines partagent connaissances et données. C est ainsi, par exemple, que l usine Opel de Rüsselsheim, en Allemagne, a innové en mettant en place un test d étanchéité normalisé auquel chaque véhicule doit se soumettre. Après un passage de deux minutes dans le test de projection d eau, des inspecteurs qualité contrôlent les fuites avec des détecteurs d humidité spécifiques. Cette procédure de test s est révélée si utile qu elle est désormais étendue aux usines GM du monde entier. Ce partage des connaissances et des expériences acquises fonctionne dans les deux sens. Les usines européennes de GM ont ainsi adopté un test de vérification des bruits et des grincements mis au point par leurs homologues américaines. Des spécialistes chassent les bruits importuns lors de l évolution de chaque véhicule sur une piste d essais standardisée. Les bonnes idées se retrouvent sur tous les sites de production GM du monde Mais il n y a pas que les équipements high-tech qui font avancer la qualité. Parfois, de toutes petites choses suffisent à faire une grande différence. Toutes les usines de production automobile du monde sont confrontées au problème quotidien récurrent d ouvriers travaillant sur les postes d assemblage final qui rayent la peinture accidentellement avec leurs outils. Ce qui a poussé les ouvriers de l usine Opel de Rüsselsheim en Allemagne à mettre au point des manchons protecteurs en plastique qui protègent l embout des tournevis électriques dès qu ils ne servent plus. Après des essais concluants, il y a de grandes chances pour que cette idée soit adoptée au niveau mondial au sein de GM. Résolution rapide des problèmes Un aspect important pour obtenir durablement une amélioration de la qualité est de ne pas s arrêter à corriger les symptômes, mais plutôt de procéder à une analyse en profondeur de

4 - 4 - manière à identifier les racines du problème. Dans les usines européennes de GM existe un groupe de travail appelé «Red X Team», composé d environ 275 ingénieurs et techniciens. Ce groupe de travail a permis de réduire notablement le temps pris pour résoudre un problème: il ne faut plus en moyenne désormais que le quart du temps par rapport au milieu des années 90. Ces solutionneurs de problèmes travaillent en étroite collaboration avec ce que l on appelle l ingénierie simultanée. Les designers et les ingénieurs véhicule ne considèrent désormais plus que leur travail est terminé quand la voiture quitte la chaîne de production. Pour chaque gamme de modèles, une équipe restreinte d ingénieurs continue à travailler, cherchant à toujours améliorer encore leur «bébé». Au total, ce sont plus de employés répartis dans les 11 sites européens de production d automobiles et de composants General Motors Europe qui se consacrent tout spécialement à améliorer et garantir la qualité de production. Des partenariats avec les fournisseurs Les fournisseurs jouent un rôle sans cesse plus important dans la réalisation d une automobile. Il est donc de plus en plus indispensable de contrôler la qualité offerte par le fournisseur. «La condition première pour obtenir la meilleure qualité possible de tous les éléments produits par des fournisseurs est de mettre en place des relations étroites entre l équipementier et GM,» explique Peter Dersley, Vice-Président de GME chargé de la Qualité. Un processus bien défini détermine la date jusqu à laquelle GM peut procéder à des modifications dans l assemblage final d un nouveau modèle, et comment les fournisseurs même ceux qui ne sont pas concernés au premier chef doivent en être informés. GME assiste également les fournisseurs sur le plan de la qualité, avec une équipe de plus de 100 ingénieurs spécialisés travaillant exclusivement sur la prévention ou la résolution à la source des problèmes de qualité chez ses partenaires. Avec une réussite remarquable: le pourcentage de pièces fournies par des équipementiers n ayant pas réussi à franchir les normes de qualité a baissé de 80% au cours des dernières années. «Adopter de bonnes idées et des méthodes sûres, mais surtout en ce qui concerne la qualité rien ne remplace le contrôle,» assure Rudi Kowallik, Directeur Qualité à l usine Opel de Rüsselsheim. C est pour cela que GM possède des «Auditeurs de Calibrage Qualité» européens. Ils arrivent inopinément dans chacune des usines du groupe et regardent par-dessus l épaule des auditeurs qualité. Et s ils démasquent des imperfections sur un véhicule qui a été déclaré sans défaut par l audit de qualité interne, «il y en a qui vont avoir des ennuis», commente Rudi Kowallik. La qualité perçue doit emporter l adhésion Mais il n est assurément pas suffisant de n envisager la qualité que sur le seul plan de la qualité de la production. «Il nous semble complètement évident que nous ne pouvons réaliser des

5 - 5 - progrès significatifs dans les multiples aspects de la qualité que lorsque nous arrivons à totalement satisfaire le client sur le plan de la qualité perçue, mais aussi en améliorant la totalité de l image de la voiture,» révèle Peter Dersley, donnant là une indication sur la direction des futurs efforts de qualité. Une «Cellule clientèle» impliquée dès le stade du développement Faire de la qualité une chose que le consommateur peut toucher et percevoir est l objectif prioritaire d un groupe de 42 spécialistes qui se définit comme l émanation de la clientèle au Centre International de Développement Technique (ITDC) de Rüsselsheim. «Leur tâche ne consiste pas à apprécier un nouveau développement sur le plan de la technique,» explique Peter Dersley, «mais au contraire de représenter systématiquement le client, faisant état de leurs préférences et de leurs besoins dès le stade du développement.» L équipe interdisciplinaire comprend des spécialistes des études de marchés, des designers et des hommes du produit possédant une très grande expérience, et qui bénéficie en outre de l appui d une commission interne d environ 800 «assistants». «Des employés GM de Rüsselsheim jouent le rôle d essayeurs représentatifs. Si nos ingénieurs conçoivent, par exemple, un nouveau mécanisme de rabattement des sièges arrière, nous réunissons en peu de temps un groupe de jeunes mamans. Ainsi, en quelques heures, nous savons si ce mécanisme est réellement aussi pratique que nous l avons conçu,» explique Peter Dersley. Le réseau confirme les progrès en Qualité Les distributeurs sont également un bon indice de la qualité et de la qualité perçue. Opel a obtenu d excellents résultats dans les dernières enquêtes menées par deux des organismes les plus renommés du monde de l automobile, nouvelle confirmation de la tendance positive. Dans l enquête indépendante sur bases quantifiables «Indice de Satisfaction Concessionnaire» menée par le Centre de Recherches Automobiles de l Université de Bamberg (FAW) depuis 1995, Opel a été classé parmi les constructeurs les plus performants sur le critère «Qualité du Véhicule livré», prenant une excellente seconde place parmi 26 marques, se classant ainsi meilleur constructeur européen. L Institut de Recherche Automobile de l Université des Sciences Appliquées de Nürtingen (IFA), qui enregistre l évaluation par les distributeurs de la qualité initiale depuis 1998, a également confirmé qu Opel se classait en tête des constructeurs généralistes allemands. «Chez nous, on n accepte pas les défauts» C est ainsi que General Motors se rapproche toujours plus de son objectif de devenir le constructeur automobile offrant la meilleure qualité. Comme le répète Peter Dersley : «La qualité dépasse largement le fait d offrir des voitures et des utilitaires sans défaut, et nous nous sommes rendus qu en impliquant tout le monde en permanence, nous pouvions arriver

6 - 6 - rapidement à obtenir des résultats. La qualité est notre priorité essentielle, et notre culture a évolué vers une exigence absolue qui dicte de pas accepter, ne pas réaliser ou ne pas laisser passer un défaut, quel que soit le poste que l on occupe chez General Motors. C est le client qui guide nos exigences de qualité.» Contact: Karl Mauer

Honda se place en tête de la satisfaction des propriétaires français de nouveaux véhicules pour la troisième année consécutive

Honda se place en tête de la satisfaction des propriétaires français de nouveaux véhicules pour la troisième année consécutive Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La satisfaction des propriétaires de véhicules en France diminue considérablement par rapport à 2010 Honda se place en tête

Plus en détail

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La Toyota Prius se classe en tête du classement en termes de satisfaction client en France pour la troisième année consécutive

Plus en détail

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT SOMMAIRE Le challenge du renforcement des compétences 2 La qualité du service après vente : un enjeu stratégique 2 Un partenariat ambitieux avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

M&A AGIR SUR LA CULTURE D ENTREPRISE POUR ACCÉLÉRER LA CRÉATION DE VALEUR

M&A AGIR SUR LA CULTURE D ENTREPRISE POUR ACCÉLÉRER LA CRÉATION DE VALEUR M&A AGIR SUR LA CULTURE D ENTREPRISE POUR ACCÉLÉRER LA CRÉATION DE VALEUR Les approches gagnantes Nous avons récemment conduit une étude qualitative aux États-Unis auprès de «serial acquirers» américains.

Plus en détail

Améliorer la Performance des Fournisseurs

Améliorer la Performance des Fournisseurs Les Solutions SQA de Solumina L Assurance Qualité Fournisseur Figure 1 Influence sur les affaires de nos clients actuels. Réduire des Stocks lors des Inspections Le Système de Contrôle Qualité Fournisseurs

Plus en détail

La situation est bien pire qu on ne le pense: De la mauvaise qualité des processus documentaires découle des risques majeurs pour les entreprises

La situation est bien pire qu on ne le pense: De la mauvaise qualité des processus documentaires découle des risques majeurs pour les entreprises Un livre blanc d IDC sponsorisé par Ricoh Juin 2012 Points Clés La situation est bien pire qu on ne le pense: De la mauvaise qualité des processus documentaires découle des risques majeurs pour les entreprises

Plus en détail

SKF DANS LE MONDE. 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat

SKF DANS LE MONDE. 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat SKF DANS LE MONDE 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat Implantation dans le monde Sites de fabrication Unités de ventes SKF est un groupe international avec des sociétés de vente

Plus en détail

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Essent souhaitait automatiser entièrement la facturation de ses clients industriels. Etablir des

Plus en détail

Des solutions adaptées à vos besoins. l agroalimentaire

Des solutions adaptées à vos besoins. l agroalimentaire Des solutions adaptées à vos besoins l agroalimentaire Accroître ses chances de succès à l international Les acteurs majeurs de l agroalimentaire sont soumis aux mêmes contraintes : rentabilité, fiabilité

Plus en détail

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique

Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique Toujours pionnier, Opel fait progresser la mobilité électrique MeRegioMobil : l illustration tangible de l énergie du futur Meriva électrique : stockage mobile pour le réseau intelligent d électricité

Plus en détail

Vivez la conduite autrement.

Vivez la conduite autrement. Vivez la conduite autrement. Une nouvelle définition du haut de gamme OnStar. Votre assistant personnel pour la connectivité et les services. Votre assistant personnel pour la connectivité et les services

Plus en détail

Les stratégies gagnantes

Les stratégies gagnantes Les stratégies gagnantes Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co A l occasion des crises, on mesure de façon évidente à quel point les entreprises font face à un cercle vicieux destructeur. Faible

Plus en détail

Certification Conseiller Clientèle bancaire

Certification Conseiller Clientèle bancaire SAQ Swiss Association for Quality Autorité de certification de personnes Accréditée selon la norme SN/EN ISO IEC 17024:2012 Service d Accréditation Suisse SAS (SCESe 016) Certification Conseiller Clientèle

Plus en détail

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix.

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne ISO 9001 quand nous en voyons une. Nous pouvons vous aider à avoir

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

IBM Tivoli Service Desk

IBM Tivoli Service Desk Déployer des services de qualité tout en maîtrisant les coûts IBM Tivoli Service Desk Points forts Rationalise la gestion des problèmes et des incidents afin de permettre la restauration rapide et économique

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Présentation RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Présentation Les matériels agricoles, de travaux publics et de manutention, de parcs et jardins sont de plus en plus complexes et l'évolution de leurs technologies

Plus en détail

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur?

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Un Livre Blanc Experian Marketing Services d après une enquête menée par le

Plus en détail

Méthode déchets. Peut s appliquer à tout type. Déchets. États-Unis.

Méthode déchets. Peut s appliquer à tout type. Déchets. États-Unis. ÉTUDE DE BENCHMARKING SUR LES DÉCHETS DANS LES MÉTHODOLOGIES D ACTION SUR LES COÛTS ET SUR LES COÛTS DANS LES MÉTHODOLOGIES D ACTION SUR LES DÉCHETS DES ENTREPRISES 6.RESOURCE MANAGEMENT : UNE ALTERNATIVE

Plus en détail

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire

Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Étude d impact IBM sur les états frontaliers - Sommaire Les États-Unis sont le marché touristique international le plus important pour le Canada et l Ontario. Par conséquent, on déploie des efforts importants

Plus en détail

Les différents types de contrats

Les différents types de contrats Les différents types de contrats Réseau régional Performance des bâtiments publics MAINTENANCE ET EXPLOITATION DU BATIMENT Alain T kint de Roodenbeke Direction territor iale Est PCI «Gestion du Patrimoine

Plus en détail

zanox Mobile Performance Barometer 2015 :

zanox Mobile Performance Barometer 2015 : zanox Mobile Performance Barometer 2015 : Les transactions réalisées à partir des terminaux mobiles (Smartphones & tablettes) ont atteint un nouveau record en Q4 2014 avec une progression de 128% de septembre

Plus en détail

La Commission de la concurrence (ci-après: Comco) a adopté le 21 octobre 2002 une

La Commission de la concurrence (ci-après: Comco) a adopté le 21 octobre 2002 une Wettbewerbskommission WEKO Commission de la concurrence COMCO Commissione della concorrenza COMCO Competition Commission COMCO Note explicative de la Commission de la concurrence se rapportant à la Communication

Plus en détail

N 167 - BOEY Cédric, BAIRY Emmanuel, ROBERT Frédéric, MATHYS Pierre

N 167 - BOEY Cédric, BAIRY Emmanuel, ROBERT Frédéric, MATHYS Pierre N 167 - BOEY Cédric, BAIRY Emmanuel, ROBERT Frédéric, MATHYS Pierre UN DISPOSITIF D ÉVALUATION MIXTE (FORMATIVE/SOMMATIVE) EFFICACE ET PERÇU POSITIVEMENT PAR LES ÉTUDIANTS DANS LE CADRE DE LABORATOIRES

Plus en détail

L évolution de l automatisation.

L évolution de l automatisation. Gestion automatisée de la qualité Livre blanc Octobre 2009 L évolution de l automatisation. Etude de l évolution de l automatisation dans la gestion de la qualité des logiciels Page 2 Sommaire 2 Introduction

Plus en détail

Le champ d application de notre système de management

Le champ d application de notre système de management NOS ACTIVITES NOTRE ENGAGEMENT NOTRE FONCTIONNEMENT Le périmètre de notre système de management Le périmètre du Système de Management correspond au site de Bordeaux (usine, Unité de Développement des Systèmes

Plus en détail

WHITEPAPER. Le succès de votre marque grâce aux articles publicitaires et à la personnalisation

WHITEPAPER. Le succès de votre marque grâce aux articles publicitaires et à la personnalisation WHITEPAPER Le succès de votre marque grâce aux articles publicitaires et à la personnalisation INTRODUCTION Même si de nombreux chiffres prouvent l efficacité et l intérêt des articles publicitaires, ces

Plus en détail

CCi Study Rapport J.D. Power. Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête

CCi Study Rapport J.D. Power. Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête CCi Study Rapport J.D. Power Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête Les ateliers indépendants doivent améliorer leurs aptitudes en communication puisque la compétition

Plus en détail

Toutes les unités de moyeu de rechange ne se valent pas. L ignorer peut vous coûter cher en temps, argent et clients perdus.

Toutes les unités de moyeu de rechange ne se valent pas. L ignorer peut vous coûter cher en temps, argent et clients perdus. Toutes les unités de moyeu de rechange ne se valent pas. L ignorer peut vous coûter cher en temps, argent et clients perdus. Les moyeux des première qualité SKF Construits pour égaler ou dépasser les spécifications

Plus en détail

Succursale Auto Hall à Marrakech

Succursale Auto Hall à Marrakech Succursale Auto Hall à Marrakech DOSSIER DE PRESSE JEUDI 27 MAI 2004 Voitures Véhicules utilitaires Véhicules industriels Matériel agricole Engins de Travaux Publics p l u s d e s e r v i c e s à p r o

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO 9001. La charte qualité d HAWORTH

LA CERTIFICATION ISO 9001. La charte qualité d HAWORTH LA CERTIFICATION ISO 9001 La charte qualité d HAWORTH L ENTIERE SATISFACTION DE NOS CLIENTS : 1 ère RESPONSABILITE DE CHACUN Le groupe Haworth s'est engagé dans une démarche Qualité depuis 1991 car la

Plus en détail

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE

L Assurance Qualité DOSSIER L ASSURANCE QUALITE DOSSIER L ASSURANCE QUALITE L Assurance Qualité DOSSIER N D4-2-GW0301 Satisfaction.fr 164 ter rue d Aguesseau 92100 Boulogne Billancourt 01.48.25.76.76 http://www.satisfaction.fr/ Page 1 Définition Normalisée.

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET

L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET 8ème édition Pourquoi les internautes ont-ils résilié leur abonnement internet en 2014? L OBSERVATOIRE DES RÉSILIATIONS INTERNET www.ariase.com L observatoire 2 Pourquoi les internautes ont-ils résilié

Plus en détail

Programme de partenariat Uniserv

Programme de partenariat Uniserv Programme de partenariat Uniserv La qualité des données par le leader du marché européen. Uniserv est le plus grand fournisseur européen de solutions de qualité des données. Le Data Management combinaison

Plus en détail

ISO 9001 version 2008

ISO 9001 version 2008 Nîmes le 20/11/08 ISO 9001 version 2008 Principales évolutions Sylvain PORTAL Délégation Languedoc-Roussillon SOMMAIRE LE CONTEXTE LA NORME ISO 9001: 2008 (FDIS) LES MODALITES DE TRANSITION LA NORME ISO

Plus en détail

GKN Driveline Recherche et développement produits

GKN Driveline Recherche et développement produits GKN Driveline Recherche et développement produits DANS LE MONDE ENTIER Partenaire de vos performances GKN Driveline est un fournisseur privilégié de l'industrie automobile mondiale. GKN Driveline fabrique

Plus en détail

1892 L Inspection du travail est créée et les premiers éléments d une protection globale de la santé et de la sécurité au travail sont posés.

1892 L Inspection du travail est créée et les premiers éléments d une protection globale de la santé et de la sécurité au travail sont posés. ACTUASSURANCE LA REVUE NUMERIQUE EN DROIT DES ASSURANCES Publication n 24 JANV-FEVR 2012 La Faute inexcusable 1 de l employeur :Deux siècles d évolution A. AUBRY Directeur Technique Responsabilité Civile

Plus en détail

Evelina NASONOVA. Introduction :

Evelina NASONOVA. Introduction : MEMOIRE SCHEMA DIRECTEUR DEVELOPPEMENT DURABLE POUR UNE USINE RENAULT DANS LE MONDE SOUTENU LE 21 NOVEMBRE 2006 A L ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES Evelina NASONOVA Ce travail a été réalisé au sein

Plus en détail

Présentation générale de GALIA

Présentation générale de GALIA Membre d Odette International Présentation générale de GALIA Besançon - 17 septembre 2009 GALIA Présentation générale Association Loi 1901 Créée en 1984, pour répondre à un besoin urgent d amélioration

Plus en détail

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise

Etude de marché. Idée de depart. Etude de l environnement et des offres existantes. Clients. actuels. Choix de la cible précise Etude de marché Selon l Agence Pour la Création d Entreprise (APCE), 70% des cas de défaillance ont pour origine la mauvaise qualité des études de marché, que celles-ci soient mal réalisées ou de manière

Plus en détail

Outsourcing : la sauvegarde en ligne des données de l entreprise.

Outsourcing : la sauvegarde en ligne des données de l entreprise. Outsourcing : la sauvegarde en ligne des données de l entreprise. Sur quels marchés votre entreprise de Sauvegarde en Ligne évolue t elle? Dans un contexte de montée en puissance de l insécurité, les solutions

Plus en détail

Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud

Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud Communiqué de Presse financier Paris, le 15 avril 2015 Acquisition des actifs technologiques de Ciespace pour déployer l IAO sur le Cloud Offre des solutions de Prototypage Virtuel d ESI Group en mode

Plus en détail

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC)

COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) Strasbourg, 14 mai 2004 MONEYVAL (2004)6 Res COMITE EUROPEEN POUR LES PROBLEMES CRIMINELS (CDPC) COMITE RESTREINT D'EXPERTS SUR L'EVALUATION DES MESURES DE LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX (MONEYVAL)

Plus en détail

Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge

Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge 26/01/10 Résultat des discussions du groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge Le groupe de travail franco-allemand sur les infrastructures de charge des véhicules électriques

Plus en détail

ENGINEERING YOUR SUCCESS... EN TANT QUE DISTRIBUTEUR... PARKER EN AFRIQUE...

ENGINEERING YOUR SUCCESS... EN TANT QUE DISTRIBUTEUR... PARKER EN AFRIQUE... ENGINEERING YOUR SUCCESS... EN TANT QUE DISTRIBUTEUR... PARKER EN AFRIQUE... 2 CONCEVOIR DES SOLUTIONS TECHNIQUES PERFORMANTES EN PARTENARIAT Parker se trouve sur et autour de tout ce qui bouge. Nous fabriquons

Plus en détail

Principes de rémunération des plans d intéressement long terme

Principes de rémunération des plans d intéressement long terme Principes de rémunération des plans d intéressement long terme Le présent document a pour objet de préciser les principes de rémunération mis en œuvre dans les plans d intéressement à long terme («LTI»)

Plus en détail

NOS PRINCIPES DIRECTEURS

NOS PRINCIPES DIRECTEURS NOS PRINCIPES DIRECTEURS Depuis 50 ans, les bulletins verts décrivent la manière dont John Deere conduit ses affaires et met ses valeurs en pratique. Ces bulletins sont des guides utiles au moment d émettre

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

LA GESTION DES SERVICES INFORMATIQUES À L'ÉPREUVE DU TERRAIN

LA GESTION DES SERVICES INFORMATIQUES À L'ÉPREUVE DU TERRAIN ÉTUDE ITIL ITIL/ITSM ITSM Novice ou expert? LA GESTION DES SERVICES INFORMATIQUES À L'ÉPREUVE DU TERRAIN Sondage réalisé auprès de 93 entreprises pour le compte d'ibm conception graphique et réalisation

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

M09/3/BUSMT/SP2/FRE/TZ0/XX. COMMERCE ET Gestion Niveau MOYEN. Vendredi 22 mai 2009 (matin) 1 heure 45 minutes

M09/3/BUSMT/SP2/FRE/TZ0/XX. COMMERCE ET Gestion Niveau MOYEN. Vendredi 22 mai 2009 (matin) 1 heure 45 minutes 22095026 COMMERCE ET Gestion Niveau MOYEN ÉPREUVE 2 Vendredi 22 mai 2009 (matin) 1 heure 45 minutes Instructions destinées aux candidats N ouvrez pas cette épreuve avant d'y être autorisé(e). Section A

Plus en détail

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises.

La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Relation client PME PMI attention danger! Résumé La relation client constitue un axe progrès stratégique pour toutes les entreprises. Nous essaierons de montrer, dans cet article, que la relation client

Plus en détail

LA QUALITE DU LOGICIEL

LA QUALITE DU LOGICIEL LA QUALITE DU LOGICIEL I INTRODUCTION L'information est aujourd'hui une ressource stratégique pour la plupart des entreprises, dans lesquelles de très nombreuses activités reposent sur l'exploitation d'applications

Plus en détail

Mise en place d'une démarche qualité et maintien de la certification ISO 9001:2008 dans un système d'information

Mise en place d'une démarche qualité et maintien de la certification ISO 9001:2008 dans un système d'information Mise en place d'une démarche qualité et maintien de la certification ISO 9001:2008 dans un système d'information IMGT The international ImMunoGeneTics information system Joumana Jabado-Michaloud IE Bioinformatique,

Plus en détail

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas

Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Migration: un plus pour la Suisse Relations entre État social et migration: la position de Caritas Prise de position de Caritas_mars 2011 Migration: un plus pour la Suisse En bref: Quel est l effet de

Plus en détail

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PRODUCTIVITÉ RESPONSABLE ENVIRONNEMENT AUTOMOBILES SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PAR MARK CARDWELL PHOTOS ATLAS COPCO/ISTOCKPHOTO/GEELY Àl heure où les économies mondiales se relèvent de la

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS Synthèse des débats rédigée par : 26 janvier 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Poitiers, le 26 janvier 2012,

Plus en détail

_DÉVELOPPEMENT D UNE COMMANDE

_DÉVELOPPEMENT D UNE COMMANDE _PROFIL TECHNIQUE Une équipe qualifiée et efficiente d experts se tient à l appui des designers, des architectes et des ingénieurs pour réaliser leurs idées créatives, en travaillant sur grande échelle

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST

TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST 1 2 TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST 6 Quilvest Wealth Management QUILVEST WEALTH MANAGEMENT

Plus en détail

LA METHODE DU COUT CIBLE (TARGET COSTING)

LA METHODE DU COUT CIBLE (TARGET COSTING) LA METHODE DU COUT CIBLE (TARGET COSTING) Finalité de la démarche Optimiser les performances futures de profit du produit sur l ensemble de son cycle de vie. Prérequis Connaissance élémentaire de la problématique

Plus en détail

Règlement Prototype LM P1 2014

Règlement Prototype LM P1 2014 Le Mans, le 14 juin 2012 Règlement Prototype LM P1 2014 Le règlement technique relatif aux voitures de la catégorie Le Mans Prototype 1 (LM P1) a été présenté ce jour lors de la conférence de presse de

Plus en détail

Objectifs : piloter l organisation à travers des indicateurs (regroupés dans un tableau de bord), et informer des résultats la hiérarchie.

Objectifs : piloter l organisation à travers des indicateurs (regroupés dans un tableau de bord), et informer des résultats la hiérarchie. C HAPI TRE 8 Tableau de bord et reporting Objectifs : piloter l organisation à travers des indicateurs (regroupés dans un tableau de bord), et informer des résultats la hiérarchie. 1 Principes A Le tableau

Plus en détail

Sommaire. Première partie

Sommaire. Première partie Sommaire Introduction... XIX Première partie Pour bien piloter, il faut mieux mesurer Chapitre 1 Vos tableaux de bord ne sont plus efficaces... 3 Rôle du tableau de bord...3 Le modèle conducteur, automobile

Plus en détail

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU

QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU QUATRE ÉLÉMENTS DIFFÉRENTS DANS 1 PNEU SÉCURITÉ EXPÉRIENCE DE CONDUITE EFFICACITÉ TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE Pirelli a toujours été réputé pour ses valeurs fondamentales en particulier ses performances et

Plus en détail

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle

Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle INSTITUT DE RECHERCHE EN PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE HENRI-DESBOIS Octobre 2005 Les chefs d entreprises de PME-PMI face à la propriété industrielle Dans un contexte de mondialisation, face à une compétitivité

Plus en détail

Système d autorisation de mise en circulation de lots du CBER : vue d ensemble du processus actuel

Système d autorisation de mise en circulation de lots du CBER : vue d ensemble du processus actuel Système d autorisation de mise en circulation de lots du CBER : vue d ensemble du processus actuel DIAPOSITIVE 1 Cette présentation a trait au système d autorisation de mise en circulation de lots du CBER.

Plus en détail

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management STRATEGIE LEAN Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management Concept 2 Idée simple : retranscrire partout les contraintes liées à la satisfaction du client! Et ce à la plus

Plus en détail

UN PLAN D ACTION POUR L AVENIR LE RÔLE DE L AIIT DANS LA RÉALISATION D UNE INSPECTION RENFORCÉE ET PROFESSIONNELLE PARTOUT DANS LE MONDE

UN PLAN D ACTION POUR L AVENIR LE RÔLE DE L AIIT DANS LA RÉALISATION D UNE INSPECTION RENFORCÉE ET PROFESSIONNELLE PARTOUT DANS LE MONDE 3 UN PLAN D ACTION POUR L AVENIR LE RÔLE DE L AIIT DANS LA RÉALISATION D UNE INSPECTION RENFORCÉE ET PROFESSIONNELLE PARTOUT DANS LE MONDE Proposition de Michele Patterson, Présidente, juin 2008 Introduction

Plus en détail

Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria

Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria Expérience de la certification selon RQPH Laurence Cingria DESS en pharmacie hospitalière Séminaires Assurance Qualité Sion, le 21 juin 2005 Plan Définitions Historique SMQ Pharmacie des HUG Utilité RQPH

Plus en détail

Savoir en permanence se réinventer.

Savoir en permanence se réinventer. DOSSIER DE PRESSE 2015 É D I T O Savoir en permanence se réinventer. C est le métier de nos clients. C est l ADN de Gravotech. Gravotech est leader dans la conception, la fabrication et la distribution

Plus en détail

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10)

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) Le document ICH Q10 sur le

Plus en détail

MPL V/358/MK TESTS ETE 2006 LES PNEUMATIQUES ETE PIRELLI ONT OBTENU LES MEILLEURS RESULTATS DANS LES MAGAZINES AUTOMOBILES ALLEMANDS

MPL V/358/MK TESTS ETE 2006 LES PNEUMATIQUES ETE PIRELLI ONT OBTENU LES MEILLEURS RESULTATS DANS LES MAGAZINES AUTOMOBILES ALLEMANDS LES PNEUMATIQUES ETE PIRELLI ONT OBTENU LES MEILLEURS RESULTATS DANS LES MAGAZINES AUTOMOBILES ALLEMANDS Une fois encore Pirelli et ses pneumatiques Eté, sont sortis vainqueurs face à leurs plus importants

Plus en détail

Systèmes de portes battantes automatiques

Systèmes de portes battantes automatiques Systèmes de portes battantes automatiques La qualité est notre moteur En collaboration avec des partenaires reconnus, TORMAX réalise dans le monde entier des solutions de portes automatiques pour différents

Plus en détail

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ 2 BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE La question posée s inscrit dans une démarche d amélioration de la circulation de l information. questionnaire d

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Changement d organisation à compter du 1er juillet 2014 dans les secteurs suivants : Vente/Marketing, Service interne & Service/Support

Changement d organisation à compter du 1er juillet 2014 dans les secteurs suivants : Vente/Marketing, Service interne & Service/Support NEWSLETTER Mai 2014 Changement d organisation à compter du 1er juillet 2014 dans les secteurs suivants : Vente/Marketing, Service interne & Service/Support Chères clientes, chers clients, Le marché évolue

Plus en détail

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE

La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE La citadine 100% électrique 250 KM D AUTONOMIE BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré, développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

Communiqué de presse. APRISO dévoile la première suite MES de «Global Manufacturing»

Communiqué de presse. APRISO dévoile la première suite MES de «Global Manufacturing» APRISO dévoile la première suite MES de «Global Manufacturing» La nouvelle version de FlexNet intègre l expérience étendue et la forte expertise d Apriso en matière de synchronisation des productions multisites.

Plus en détail

Ergonomie et. service de pneus >>>

Ergonomie et. service de pneus >>> Ergonomie et AMÉLIORER L ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL service de pneus >>> DEPUIS PLUSIEURS MOIS, UN CONSEILLER D AUTO PRÉVENTION, UN ERGONOME DE LA CSST ET DES TRAVAILLEURS ET EMPLOYEURS DE CONCESSIONNAIRES

Plus en détail

Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur

Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur La force de l engagement MD ÉTUDE TECHNIQUE Tirer parti des renseignements sur les clients : leçons tirées des réalisations en matière de services bancaires au consommateur Les entreprises de commerce

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005

Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Introduction à l ISO/IEC 17025:2005 Relation avec d autres normes de Management de la Qualité Formation Assurance Qualité LNCM, Rabat 27-29 Novembre 2007 Marta Miquel, EDQM-CoE 1 Histoire de l ISO/IEC

Plus en détail

COLORSOURCE I.C.C. ET LA REDEFINITION DES RELATIONS CONTRACTUELLES DANS LES INDUSTRIES GRAPHIQUES

COLORSOURCE I.C.C. ET LA REDEFINITION DES RELATIONS CONTRACTUELLES DANS LES INDUSTRIES GRAPHIQUES 27 rue Pierre-Brossolette 91430 IGNY Tél. / Fax : +33 (0) 1 69 41 01 62 Mobile : +33 (0) 6 24 54 10 13 Email : info@color-source.net http://www.colorsource.fr I.C.C. ET LA REDEFINITION DES RELATIONS CONTRACTUELLES

Plus en détail

Livre Blanc. L hébergement à l heure du Cloud. Comment faire son choix?

Livre Blanc. L hébergement à l heure du Cloud. Comment faire son choix? Comment faire son choix? Document conçu et rédigé par le cabinet de conseil et d études Pierre Audoin Consultants Mars 2014 www.pac-online.com blog.pac-online.com Sommaire Un nouveau paradigme... 3 L'hébergement

Plus en détail

ISATIS Antin FCPI 2014. Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel. Commissaire aux comptes

ISATIS Antin FCPI 2014. Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel. Commissaire aux comptes ISATIS Antin FCPI 2014 Fonds Commun de placement dans l innovation Document à caractère promotionnel Commissaire aux comptes Le capital investissement un enjeu majeur : pour notre économie, l emploi et

Plus en détail

www.fidusuisse-offshore.com

www.fidusuisse-offshore.com www.fidusuisse-offshore.com Une relation basée sur la «rencontre» Chez Fidusuisse, nous pensons que la création d une société, doit provenir d une réflexion mûrie à laquelle nous voulons nous associer.

Plus en détail

Les critères d identification des pays les moins avancés

Les critères d identification des pays les moins avancés Les critères d identification des pays les moins avancés Vue d ensemble Ce document reprend les éléments présentés sur le site du Comité des politiques de développement http://www.un.org/en/development/desa/policy/cdp/ldc/ldc_criteria.shtml

Plus en détail

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité

ISO/CEI 19770-1. Technologies de l information Gestion des actifs logiciels. Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 19770-1 Deuxième édition 2012-06-15 Technologies de l information Gestion des actifs logiciels Partie 1: Procédés et évaluation progressive de la conformité Information technology

Plus en détail

Les nouveaux tableaux de bord des managers

Les nouveaux tableaux de bord des managers Alain Fernandez Les nouveaux tableaux de bord des managers Le projet Business Intelligence clés en main Sixième édition Tableaux bord NE.indd 3 26/03/13 15:22 Le site www.piloter.org, dédié au pilotage

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

SpringerLink La Connaissance est importante. Choisissez SpringerLink.

SpringerLink La Connaissance est importante. Choisissez SpringerLink. Knowledge Matters. Choose SpringerLink SpringerLink La Connaissance est importante. Choisissez SpringerLink. A la pointe de la Recherche scientifique mondiale La Collection de contenus STM en ligne la

Plus en détail

Votre accès à la sécurité

Votre accès à la sécurité Votre accès à la sécurité security you can trust Votre accès à la sécurité Bienvenu Bienvenu chez Orell Füssli Security Printing Ltd, l une des entreprises les plus expérimentées du monde, spécialisée

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET 1 ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET Introduction L Internet a révolutionné notre façon d échanger des idées, des informations et des marchandises. Tout naturellement, cette technique

Plus en détail

Comment AXA adapte ses processus pour répondre aux attentes de ses clients

Comment AXA adapte ses processus pour répondre aux attentes de ses clients Comment AXA adapte ses processus pour répondre aux attentes de ses clients Henri Vidalinc 23 juin 2006 Suduiraut - H. Vidalinc 23/06/2006-1 Sommaire AXA Way nous permet d offrir une excellente qualité

Plus en détail