Éléments d une réflexion sur...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Éléments d une réflexion sur..."

Transcription

1 source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 OREF ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION La propreté n : 44 septembre 2013 Le champ couvert correspond à un ensemble d emplois et de métiers retenus conjointement par l OREF et les partenaires de la branche professionnelle (c.f. partie G : Champ de l analyse.) A EMPLOI SALARIE Combien de salariés* travaillent dans le secteur de la propreté? [1] Répartition des salariés* par grands secteurs en 2012 Commerce, hébergement, restauration 23,6% Industrie 24,2% Construction 8,1% Transport 6,6% Services (hors propreté) 35,0% 2,5% salariés travaillent dans le secteur de la propreté en Alsace Le secteur de la propreté regroupe 2,5% des salariés* alsaciens. source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 *Champ ACCOS-URSSAF : Le champ couvre l ensemble des cotisants du secteur concurrentiel qui comprend tous les secteurs d activité économique sauf les administrations publiques, l éducation non marchande (établissements d enseignement relevant de l Etat ou des collectivités locales), la santé non marchande et l emploi par les ménages de salariés à domicile et le secteur de l agriculture. [2] Poids des régions dans le secteur de la propreté [3] Poids du secteur de la propreté dans l emploi salarié 2,4% 5,5% 1,8% Nbre Alsace Poids régional France métropolitaine 3,5% 1,5% 33,7% 2,0% 3,2% 2,8% Emploi salarié du secteur marchand ,1% Salariés du secteur de la propreté ,8% ,6% 3,1% 2,2% 1,1% Part du secteur de la propreté 2,5% 2,7% source : ACCOS-URSSAF - décembre ,0% 1,6% 1,2% 3,4% 1,2% 2,9% 10,1% 8,0% En Alsace, la part du secteur de la propreté dans l ensemble de l emploi salarié régional (2,5%) est inférieure à celle de la moyenne nationale (2,7%). Cette différence représente environ salariés à l échelle régionale. source : ACCOS-URSSAF - décembre ,4% L Alsace représente 2,8% de l emploi salarié du secteur en France métropolitaine, et se place au 11 ème rang des 22 régions métropolitaines.

2 source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 Quelle est la répartition des salariés par secteur d activité*? [4] Répartition par activité des effectifs salariés du secteur propreté Nettoyage courant des bâtiments 75,8% Autres activités de nettoyage et nettoyage industriel 22,1% Blanchisserieteinturerie de gros 2,1% Plus des trois quarts des salariés du secteur de la propreté exercent leur profession au sein d une entreprise de nettoyage courant des bâtiments. *NB : nous distinguons trois sous-activités différentes au sein du secteur de la propreté - nettoyage courant des bâtiments (8121Z) - Blanchisserie-teinturerie de gros (9601A) - Autres activité de nettoyage et nettoyage industriel (8122Z B) source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 Quelle est l évolution du nombre de salariés? Entre 2007 et 2012, en Alsace, les effectifs salariés du secteur de la propreté ont augmenté de +2,3% [5] Evolution du nombre de salariés-base 100 en France Métropolitaine Entre 2007 et 2012, période durant laquelle les effectifs salariés de nombreux secteurs d activité ont diminué, les effectifs salariés du secteur de la propreté en Alsace ont augmenté de +2,3% Tous secteurs Alsace Alsace 97 Cependant, cette évolution est moins favorable que la moyenne nationale (France métropolitaine) du secteur de la propreté (+8,8%) source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 [6] Variation annuelle du nombre de salariés Le secteur de la propreté en Alsace a connu en 2009 et 2011 des réductions de ses effectifs salariés. Les évolutions des années 2010 et 2012 ont permis de compenser les baisses enregistrées précédemment Note de lecture : le secteur de la propreté a enregistré une perte nette de 306 salariés en Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace 2

3 Nombre d'établissements Quel est le nombre d établissements (avec salariés) au sein du secteur de la propreté? [7] Répartition par activité des établissements du secteur propreté 374 établissements (avec au moins un salarié) en Alsace au 31/12/2012 source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 Type d'activité (NAF732) Etablissements Nombre Répartition (%) Rappel Répartition salariés Nettoyage courant des bâtiments ,3% 75,8% Autres activités de nettoyage et nettoyage industriel ,5% 22,1% Blanchisserie-teinturerie de gros 12 3,2% 2,1% source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 Total général ,0% 100,0% [8] Evolution du nombre d établissements - base 100 en Alsace France Métropolitaine Entre 2007 et 2012, le nombre d établissements du secteur propreté en Alsace a augmenté de +15% (évolution nationale : +14%) Tous secteurs Alsace source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 [9] Taille moyenne des établissements du secteur propreté selon l activité principale Nettoyage courant des bâtiments salariés 259 établissements En moyenne, les établissements alsaciens (avec salariés) du secteur de la propreté comptent 36 salariés, avec une variation de 23 à 39 salariés selon le type d activité des établissements Autres activités de nettoyage et nettoyage industriel salariés 103 établissements Blanchisserie-teinturerie de gros 282 salariés établissements Nombre de salariés Note de lecture : le secteur d activité «nettoyage courant des bâtiments» regroupe, en Alsace en 2012, salariés dans 259 établissements. En moyenne les établissements de ce secteur comptent 39 salariés. 3 Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace

4 source : INSEE - RP2009 Quelles professions exercent les actifs du secteur de la propreté? [10] Répartition par professions des salariés du secteur de la propreté Agents d'entretien 68,7% Autres professions des services aux particuliers et collectivités 5,5% Autres professions 8,6% Gestion et administraton d'entreprises (secrétariat, comptabilité ) 7,4% Professions du commerce 2,6% Professions de la maintenance 2,4% Professions du BTP 2,4% Professions du transports et logistique 2,3% Près de 70% des salariés du secteur de la propreté sont des agents d entretien, profession spécifique au secteur dont le cœur de métier consiste à réaliser des opérations de nettoyage et d entretien de surfaces, locaux ou autres équipements. Les autres salariés exercent des professions plus transversales, présentes dans de nombreux secteurs d activité (comptable, secrétariat, dirigeant d entreprise ) source : INSEE - RP2009 Dans quels secteurs sont embauchés les actifs qui exercent une profession spécifique au secteur de la propreté? Il existe 4 professions spécifiques au secteur de la propreté au sein de la nomenclature PCS. Trois d entre-elles font référence aux salariés de la fonction publique (525a : Agent de service des établissements primaires, 525b : Agent de service des autres établissements d enseignement, 525c : Agent de service de la fonction publique (sauf école, hôpitaux) La quatrième se rapporte aux salariés du secteur marchand (684a : Nettoyeurs) Selon le recensement de population, il y avait en 2009, en Alsace, environ actifs exerçant une profession dont le cœur de métier consiste à réaliser des opérations de nettoyage et d entretien de surfaces, locaux ou autres équipements. 55% des actifs «propreté» sont des salariés de la fonction publique (Etat, collectivités, établissements scolaires) 45% des actifs «propreté» sont des salariés d entreprises appartenant au secteur privé marchand [11] Répartition par secteur d activité des salariés du privé exerçant une profession de la propreté (secteur marchand) 56% des agents d entretien du secteur privé exercent leur profession au sein d un établissement relevant du secteur de la propreté. Une petite moitié de ces actifs exerce dans d autres secteurs d activité comme l industrie, le commerce, les activités immobilières... Construction 3% Immobilier 5% Commerce 7% Autres secteurs d'activité 14% Secteur de la propreté 56% Industrie 8% Autres activités de services administratifs et de soutien 7% Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace 4

5 B LE MARCHE DU TRAVAIL 1 Les entreprises du secteur propreté Les entreprises du secteur déposent des offres d emploi sur l ensemble des métiers, spécifiques à propreté ou non Combien d offres les entreprises de la propreté ont-elles déposé à Pôle emploi en 2012? [12] Répartition selon l activité des offres d emplois déposées par les entreprises du secteur propreté Secteur d'activité (NAF732) Offres d'emploi Nombre % Nettoyage courant des bâtiments ,4% Autres activités de nettoyage et nettoyage industriel ,9% Blanchisserie-teinturerie de gros 10 0,7% offres d emploi déposées par les entreprises du secteur propreté soit 1,8% de l ensemble des offres déposées à Pôle emploi en 2012 Total des offres provenant du secteur propreté ,0% source : Pôle Emploi Alsace Plus de 8 offres d emploi sur 10 provenant du secteur propreté sont déposées par des entreprises dont l activité principale est le nettoyage courant des bâtiments Quels sont les métiers concernés par ces offres? [13] Les familles professionnelles concernées par ces offres Services aux particuliers et aux collectivités 77,4% Hôtellerie, restauration, alimentation Bâtiment, travaux publics Maintenance Commerce Gestion, administration des entreprises Agriculture, marine, pêche Transports, logistique et tourisme 6,2% 3,8% 3,6% 2,5% 2,5% 1,7% 1,3% Plus des trois-quarts des offres d emploi déposées à Pôle emploi par les entreprises du secteur propreté concernent des métiers de la famille professionnelle «services aux particuliers et aux collectivités». Le reste des offres d emploi concerne des métiers de l hôtellerie-restauration, du BTP, de la maintenance, du commerce... Autres familles de métiers 1,1% 0,0% 20,0% 40,0% 60,0% 80,0% 100,0% source : Pôle Emploi Alsace [14] Les 5 métiers les plus demandés par les entreprises du secteur de la propreté Les entreprises du secteur de la propreté ont déposé à Pôle emploi en 2012, offres d emploi réparties sur 55 métiers différents. Cependant 5 métiers regroupent près de 85% des offres d emploi déposées par les entreprises du secteur. Le seul métier de «nettoyage des locaux» regroupent même 68% des offres d emploi déposées. Métiers (ROME) Nombre d'offres d'emploi Nettoyage de locaux ,1% Nettoyage des espaces urbains 75 5,3% Personnel d'étage 75 5,3% Maintenance des bâtiments et des locaux 43 3,0% Lavage de vitres 30 2,1% Total 5 métiers ,9% TOTAL TOUS METIERS ,0% % source : Pôle Emploi Alsace 5 Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace

6 source : Pôle Emploi - Décembre Les métiers de la propreté Les offres concernant les métiers de la propreté proviennent de l ensemble des entreprises, qu elles appartiennent ou non au secteur de la propreté. Combien y a-t-il d offres d emploi* concernant les métiers de la propreté? offres d emploi* déposées, (pour demandes) relatives aux métiers de la propreté soit 2,6% de l ensemble des offres déposées à Pôle emploi en [15] Les offres d emploi* sur les métiers de la propreté source : Pôle Emploi - Décembre 2012 Nombre d'offres d'emploi Nettoyage de locaux ,5% Lavage de vitres 58 2,9% Management, inspection en propreté des locaux 33 1,6% % Total général ,0% *NB : il s agit des offres d emploi déposées par les entreprises à Pôle emploi au cours de l année 2012 sur les métiers de la propreté, mais pas nécessairement par des entreprises relevant du secteur de la propreté. [16] Evolution du nombre d offres d emploi [17] Durabilité des offres d emploi en % Emploi occasionnel (moins de 1 mois) 7% Tous métiers confondus Emploi occasionnel (moins de 1 mois) 6% Emploi durable (plus de 6 mois) 32% Emploi temporaire (1 à 6 mois) 61% Emploi durable (plus de 6 mois) 49% Emploi temporaire (1 à 6 mois) 45% source : Pôle Emploi - Décembre 2012 source : Pôle Emploi - Décembre 2012 [18] Secteur d activité des entreprises ayant déposé des offres d emploi relatives aux métiers de la propreté Près de la moitié des offres d emploi concernant les métiers spécifiques à la propreté, ont été déposées par des entreprises du secteur de la propreté. Les secteurs de la santé, de l enseignement et des administrations publiques et celui de l intérim sont à l origine de 37% des offres d emploi déposées à Pôle emploi sur les métiers de la propreté. Industrie 2% Commerce 2% Hôtellerie-restauration 2% Enseignement et admin. publique 7% Intérim et placement de main-d'oeuvre 12% Autres secteurs 8% Secteur de la propreté 49% NB : les offres d emploi issues de l intérim sont le plus souvent déposées à Pôle-emploi, alors que les entreprises n y déposent pas nécessairement toutes leurs offres. Ceci explique en partie la part importante des offres d emploi émanant de l intérim. Santé humaine et action sociale 18% Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace 6

7 Combien y a-t-il de demandeurs d'emploi* concernant les métiers de la propreté? DEFM* inscrits sur les métiers de la propreté Nombre de DEFM % [19] Répartition des DEFM* selon le métier demandé soit 4,7% de l ensemble des DEFM Nettoyage de locaux ,5% Lavage de vitres 57 1,0% Management et inspection en propreté des locaux 35 0,6% Total général ,0% source : Pôle Emploi - Décembre % 81% La quasi-totalité des demandeurs d emploi inscrits sur les métiers de la propreté, le sont sur le métier de «nettoyage des locaux». * NB Il s agit des demandeurs d emploi en fin de mois (DEFM) toujours inscrits à Pôle emploi au 31/12/2012. C est un stock. [20] Niveau de formation des demandeurs d emploi 60,0% 59,8% 50,0% 42,5% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 18,6% 30,1% 7,8% 18,8% 20,1% 2,3% Près de 60% des demandeurs d emploi inscrits sur les métiers de la propreté ont un niveau infra V de formation (ni CAP, ni BEP). 30% d entre eux possèdent un niveau V de formation. 0,0% Niv. Infra V Niv. V Niv. IV Niv. III ou plus Tous métiers source : Pôle Emploi - Décembre 2012 [21] Répartition par âge des demandeurs d emploi [22] Proportion de demandeurs d emploi longue durée 70,0% 64,9% 62,1% 100,0% 90,0% 21,3% DEFM depuis plus de deux ans 17,8% 60,0% 80,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 5,5% 17,8% 29,5% 20,1% 70,0% 60,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 21,9% 56,8% DEFM depuis un à deux ans DEFM depuis moins de un an 20,2% 62,0% 0,0% Moins de 25 ans ans 50 ans et plus 10,0% Tous métiers 0,0% 1 2 Tous métiers source : Pôle Emploi - Décembre 2012 source : Pôle Emploi - Décembre 2012 Il y a beaucoup moins de demandeurs d emploi de moins de 25 ans inscrits sur les métiers de la propreté (5,5%) qu en moyenne régionale tous métiers confondus (17,8%). 43,2% des demandeurs d emploi inscrits sur un métier de la propreté le sont depuis plus d un an. Soit une proportion plus importante qu en moyenne régionale tous métiers confondus (38,0%). 7 Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace

8 Source : Pôle Emploi - Décembre Alsace Quelle est la répartition des offres et demandes d emploi par zone d emploi? Durant l année 2012, offres d emploi pour demandes d emploi ont concerné les métiers de la propreté. Ces offres et demandes d emploi se répartissent sur le territoire alsacien comme suit : [23] Cartographie des offres d emploi (flux) Wissembourg : 15 offre d emploi 82 demandes d emploi Wissembourg Haguenau Saverne Saverne : 48 offres d emploi 146 demandes d emploi Strasbourg Haguenau : 99 offres d emploi 397 demandes d emploi Molsheim-Obernai : 90 offres d emploi 243 demandes d emploi Molsheim-Obernai Strasbourg : 924 offres d emploi demandes d emploi Sélestat : 87 offres d emploi 229 demandes d emploi Sélestat Colmar Colmar : 185 offres d emploi 586 demandes d emploi Mulhouse Mulhouse : 545 offres d emploi demandes d emploi Légende : offres d emploi Saint-Louis offres d emploi Saint Louis : 29 offres d emploi 330 demandes d emploi Offres d emploi enregistrées à Pôle Emploi au cours de l année 2012 (flux) Demandes d emploi enregistrées à Pôle Emploi au cours de l année 2012 (flux) NB : Toutes les offres et demandes d emploi enregistrées à Pôle emploi ne sont pas positionnées géographiquement. Parmi les offres d emploi, 8 ne sont pas affectées à une zone d emploi. Parmi les demandes d emploi 8 ne sont pas affectées à une zone d emploi Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace 8

9 C FORMATION INITIALE Les formations de la filière de la propreté (cf. liste en annexe) Quelle est l évolution des effectifs formés dans la propreté? (lycées - CFA) [24] Évolution des effectifs du secteur par type d établissement [25] Évolution des effectifs du secteur selon le niveau de formation niveau V niveau IV sources : Systèmes d'information "Scolarité" et "SIFA" (MEN - DEPP - Rectorat de l'académie de Strasbourg) - fichiers Scolagri (DRAAF) - Alsace 50 niveau III sources : Systèmes d'information "Scolarité" et "SIFA" (MEN - DEPP - Rectorat de l'académie de Strasbourg) - fichiers Scolagri (DRAAF) - Alsace 29 [26] Effectifs formés selon le niveau de formation - lycées - CFA niveau diplôme évol nb % V ,4% 0,3% dont BEP ,0% % sur total des effectifs CAP ,6% 0,3% IV ,5% 0,1% dont BAC PRO ,3% 0,4% III ,1% dont BTS ,8% 0,1% total ,8% 0,1% 103 jeunes suivent une formation dans les métiers de la propreté à la rentrée 2012, soit 0,1% des élèves et apprentis formés en Alsace. De 2000 à 2012, les effectifs lycées ont fortement baissé (-73%), baisse due essentiellement au niveau V. Au niveau IV, les effectifs évoluent peu de 2001 à 2007, mais remontent à partir de 2008, pour à nouveau baisser depuis la rentrée A la rentrée 2011, un BTS par apprentissage complète l'offre de formation (3 apprentis). sources : Systèmes d'information "Scolarité" et "SIFA" (MEN - DEPP - Rectorat de l'académie de Strasbourg) - fichiers Scolagri (DRAAF) - Alsace Comment se structure l offre de formation par niveau? (lycées - CFA) [28] Répartition des effectifs selon le niveau de formation : / secteur des services - 28% des jeunes formés au niveau V - 66% au niveau IV. 70% 60% 66,0% 59,5% propreté secteur des services [27] Les jeunes formés dans le secteur selon le niveau de formation lycéens total structure % apprentis lycéens + secteur des public privé SC total apprentis propreté services niveau V ,2% 13,1% 30% 28,2% niveau IV ,0% 59,5% niveau III ,8% 21,5% niveaux II-I 5,9% total % 100% 20% 10% 13,1% 5,8% 21,5% 5,9% sources : Systèmes d'information "Scolarité" et "SIFA" (MEN - DEPP - Rectorat de l'académie de Strasbourg) - fichiers Scolagri (DRAAF) - Alsace % niveau V niveau IV niveau III niveaux II-I sources : Systèmes d'information "Scolarité" et "SIFA" (MEN - DEPP - Rectorat de l'académie de Strasbourg) - fichiers Scolagri (DRAAF) - Alsace Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace

10 % formation sur place Quelle est la part des filles dans les formations du secteur? (lycées - CFA) 76% de filles dans les formations des métiers de la propreté (67,5% dans les formations du secteur des services). [30] Part de filles en dernière année par niveau de formation 100% 90% 80% 70% 76,7% 75,0% 73,9% 67,1% 100,0% 65,0% propreté secteur des services [29] Effectifs du secteur par sexe (tous niveaux de formation confondus) 60% 47,4% 30% 20% 24,3% 75,7% 10% 0% niveau V niveau IV niveau III niveaux II et + sources : Systèmes d'information "Scolarité" et "SIFA" (MEN - DEPP - Rectorat de l'académie de Strasbourg) - fichiers Scolagri (DRAAF) - Alsace Les jeunes formés dans le secteur trouvent-ils des formations sur place? (lycées - CFA) [31] Part des jeunes formés sur place et d apports extérieurs par territoire 91% 100% 90% Alsace du Sud Alsace du Nord des jeunes inscrits dans les formations du secteur sont formés dans leur territoire de résidence (76% pour l ensemble des formations du secteur des services). (Formations proposées uniquement sur deux territoires). 80% 70% 60% secteur des services Note de lecture : Dans le territoire d'alsace du Nord, sur 100 jeunes du territoire inscrits dans une formation aux métiers de la propreté, 100 sont formés sur place. Par ailleurs, sur 100 jeunes formés en Alsace du Nord, 16 viennent d un autre territoire. 30% 0% 3% 6% 9% 12% 15% 18% 21% 24% 27% 30% % apports extérieurs sources : Systèmes d'information "Scolarité" et "SIFA" (MEN - DEPP - Rectorat de l'académie de Strasbourg) - fichiers Scolagri (DRAAF) - Alsace Les formations en lycées sont-elles attractives? 36% d attractivité 80% de mobilisation des places pour les formations de la propreté. [32] Attractivité des formations et mobilisation des places Diplôme Formation nbre de places nbre de vœux 1 % d'attractivité % mobilisation places effectif propreté services 1 è année propreté services CAP en 2 ans Maintenance et hygiène des locaux % 17 85% 98% BAC PRO en 3 ans Hygiène et environnement % 145% 18 75% 99% source : SAIO - MEN Alsace TOTAL % 158% 35 80% 99% définitions : attractivité = nombre de vœux 1 nombre de places mobilisation des = places effectif scolarisé en 1 è année nombre de places Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace 10

11 Quelle est la réussite aux examens? (lycées) [33] Taux de réussite aux examens par diplôme - lycées 100% propreté services 91,7% 90% 85,9% 86,2% 87,8% 82,6% 83,5% 80% 70% 60% 30% 20% 10% 0% CAP BAC PRO total source : Rectorat de l'académie de Strasbourg - session Alsace 88% de réussite aux examens pour les formations de la propreté (83,5% dans le secteur des services). [34] Taux de réussite aux examens par diplôme - lycées propreté secteur des services CAP 91,7% 85,9% Bac Pro 86,2% 82,6% total 87,8% 83,5% source : Rectorat de l'académie de Strasbourg - session Alsace Implantation des formations de la propreté en Alsace (lycées - CFA) [35] Carte des formations de la filière propreté (par territoire emploi-formation) ALSACE DU NORD Haguenau STRASBOURG TOTAL 57 LPE A. Siegfried CAP Maintenance et hygiène des locaux : 22 (11) Bac Pro Hygiène-environnement : 35 (11) CENTRE ALSACE COLMAR Wittelsheim ALSACE DU SUD TOTAL 43 3 LEGTP A. Zurcher CAP Maintenance et hygiène des locaux : 7 (1) Bac Pro Hygiène-environnement : 33 (12) BTS Hygiène-propreté-environnement : 3 (1) LEGTP A. Zurcher (CFA du LP Oberlin) BTS Hygiène-propreté-environnement : 3 (2) 43 effectif total formé en lycées par commune /2013 Lycées publics : effectif total (effectif dernière année) CFA : effectif total (effectif dernière année) 3 effectif total formé en CFA par commune /2013 antenne (CFA de rattachement) Sources : Systèmes d'information "Scolarité" et "SIFA" (MEN - DEPP - Rectorat de l'académie de Strasbourg 11 Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace

12 Sources : enquêtes IVA : Rectorat de l Académie de Strasbourg DEPP et OREF Alsace D INSERTION PROFESSIONNELLE Ne sont pris en compte ici que les lycéens ayant achevé leur cursus de formation (année terminale de formation) et ayant quitté le système de formation. Comment s insèrent les lycéens formés dans le secteur de la propreté? [36] Insertion des lycéens et taux de chômage [37] Évolution de la proportion de lycéens en emploi 45% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% Taux d'insertion des lycéens de la propreté 36,0% 32,2% 33,7% 7,8% 6,5% 7,9% 8,9% 27,1% Taux de chômage au 1 er trimestre 38,0% 40,1% 8,3% 8,7% 14,0% 12,0% 10,0% 8,0% 6,0% 70% 60% 30% 20% 10% 64,2% Lycéens moyenne Services 61,8% 56,7% 55,9% Lycéens moyenne tous secteurs 38,0% 40,1% 36,0% 33,7% 32,2% Lycéens 27,1% 0% Sources : Taux d insertion : enquêtes IVA Rectorat de l Académie de Strasbourg - DEPP et OREF Alsace ; taux de chômage : Insee 4,0% 0% Sources : Enquêtes IVA Rectorat de l Académie de Strasbourg - DEPP et OREF Alsace Comment s insèrent les lycéens par niveau de formation? [38] Insertion des jeunes par niveau et moyenne sur 3 ans niveau V IV Taux d'insertion % 45% Moyenne sur 3 ans 23% 55% L insertion professionnelle des lycéens ayant suivi une formation dans le secteur de la propreté est positivement corrélée au niveau de celle-ci. Sources : enquêtes IVA : Rectorat de l Académie de Strasbourg - DEPP et OREF Alsace Quelle est la nature du contrat de travail? [39] Répartition selon le statut des lycéens en emploi - moyenne sur 3 ans CDD de 6 mois ou + 27% 38% des lycéens en emploi sont embauchés en contrats durables : 27% en CDD de plus de 6 mois, 21% en CDI (respectivement 18% et 31% en moyenne). En comparaison à d autres secteurs, l intérim apparait peu présent. CDI CDD de moins de 6 mois Autres (contrat aidé, à son compte,..) Contrat de professionnalisation 21% 20% 14% 10% Contrat intérim 7% 0% 20% 60% Dans quels secteurs s insèrent les jeunes? Sources : Enquêtes IVA IPA Rectorat de l Académie de Strasbourg - DEPP et OREF Alsace [40] Répartition par secteur d activité (NA 38) des jeunes en emploi au moment de l enquête (moyenne sur 3 ans) 28% des jeunes en emploi après une formation dans le secteur de la propreté sont employés dans l hébergement médico social et action sociale, 17% dans les activités de services administratifs et de soutien où l on retrouve les activités de nettoyage (en moyenne sur les 3 dernières années d enquête). Hébergement médico-social et social et action sociale sans hébergement 27,7% Act. de services administratifs et de soutien 17,3% Autres 17,3% Hébergement et restauration 17,1% Commerce réparation auto moto 7,1% Act. pour la santé humaine 13,5% Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace 12

13 E FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE - Effort de formation de la branche Combien y a-t-il de stagiaires formés dans ce secteur? I. Plan de formation N.B. : les données relatives au plan de formation ont été fournies par Opcalia ; il s agit de données issues d un bilan national auquel l Opca a appliqué un coefficient de 3% correspondant au poids de l Alsace. Maîtrise 13,1% [41] Répartition par catégorie socio-professionnelle des bénéficiaires du plan de formation de la branche propreté Cadres 7,0% salariés du secteur de la propreté ont bénéficié en 2012 en Alsace du plan de formation de la branche propreté. (Durée moyenne des formations : 64 heures) 53% des bénéficiaires sont des hommes et près des trois quarts des stagiaires (72%) sont des ouvriers. Employés 7,6% [42] Répartition par sexe des bénéficiaires du plan de formation de la branche propreté Ouvriers 72,3% 53% 47% source : Opcalia 2012 source : Opcalia 2012 II. Professionnalisation A ces données sur le plan de formation s ajoutent celles relatives à la professionnalisation. Quelques chiffres (2012) : DIF (droit individuel à la formation) : des contrats de professionnalisation conclus en 2012 en Alsace sont des certificats de qualification professionnelle (CQP). 40 bénéficiaires Période de professionnalisation : [43] Répartition des contrats de professionnalisation selon leur nature 174 personnes Contrats de professionnalisation : Professionnels (type espace verts ou reconnaissances convention collective) 23% CQP 70 conclus en 2012 source : Opcalia % Transversaux (type Bac pro ou BTS) source : Opcalia Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace

14 F FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE - Dispositif régional de formation Combien y a-t-il de stagiaires formés dans ce secteur? 117 stagiaires sont entrés dans une formation de la propreté financée par la Région Alsace en [44] Répartition des stagiaires selon leur situation au regard de l'emploi Tous secteurs Poids secteur Demandeurs d'emploi ,8% En emploi ,0% Autres ,6% TOTAL ,9% Les stagiaires du secteur de la propreté représentent 0,9% des effectifs du dispositif régional de formation continue. Source : Région Alsace, FPC : entrants 2012 Quel type de formation suivent-ils? 91% des stagiaires du secteur de la propreté suivent une formation pré-qualifiante. [45] Répartition des stagiaires selon le type d action A quel niveau se forment-ils? 91% des stagiaires du secteur de la propreté suivent une formation de niveau infra V. [46] Répartition des stagiaires selon le niveau visé de la formation Qualification 9% 100% 90% Tous secteurs 91% 80% 70% 60% 42% Préqualification 91% Source : Région Alsace, FPC : entrants % 20% 10% 0% 9% 7% 15% Source : Région Alsace, FPC : entrants % 2% 10% 24% Niveaux III et + Niveau IV Niveau V Niveau infra V Niveau non référençable 0% * hors formations des domaines disciplinaires (1) et spécialités du développement personnel (4) Que deviennent les stagiaires demandeurs d emploi du programme régional? des stagiaires sortis de formation professionnelle continue en 2011 sont en emploi 6 à 8 mois plus tard (en moyenne sur les 3 dernières années d enquête). [47] Devenir des stagiaires demandeurs d emploi (moyenne sur 3 ans) Tous secteurs* Au chômage 53% En formation 3% Inactif 4% En emploi (dont contrat de professionnalisation 3%) Au chômage 41% Inactif 2% En emploi 51% En formation 7% * hors formations des domaines disciplinaires (1) et spécialités du développement personnel (4) Source : OREF Alsace : enquêtes devenir des stagiaires de la FPC (sortants 2009, 2010 et 2011) Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace 14

15 G CHAMP DE L ANALYSE L emploi salarié Les codes NAF retenus sont les suivants : 8121Z : Nettoyage courant des bâtiments 8122Z : Autres activités de nettoyage des bâtiments et nettoyage industriel 8129B : Autres activités de nettoyage non classées ailleurs 9601A : Blanchisserie-teinturerie de gros L offre et la demande d emploi Les métiers retenus sont les suivants : K2202 : Lavage de vitres (Chef d équipe de laveurs de vitres, laveur de carreaux, laveur de vitres, laveurs de vitres de plain-pied, laveur de vitres polyvalent, laveur de vitres-nacelliste, nettoyeur de vitres) K2203 : Management et inspection en propreté des locaux (Assistant d exploitation nettoyage de locaux, chargé d exploitation nettoyage de locaux, chargé de clientèle nettoyage de locaux, chargé de secteur nettoyage de locaux, chef d exploitation nettoyage de locaux, chef de chantier nettoyage de locaux, chef de section nettoyage de locaux, chef de site nettoyage de locaux, coordinateur d entretien propreté des locaux, coordinateur équipes de nettoyage de locaux, inspecteur d entretien d immeubles, inspecteur nettoyage de locaux, inspecteur qualité nettoyage de locaux, responsable de secteur en propreté de locaux, responsable de service hygiène et propreté de locaux, responsable de site nettoyage de locaux, responsable technique nettoyage de locaux, technicien qualité en propreté de locaux) K2204 : Nettoyage de locaux (agent d entretien de nettoyage industriel, agent d entretien/propreté de locaux, agent de nettoyage en collectivité, agent de nettoyage industriel, agent de propreté de locaux, agent de propreté en milieu sensible, agent de propreté tertiaire, agent technique de nettoyage industriel, feutier, nettoyeur de locaux, nettoyeur de moquettes, nettoyeur de surfaces, nettoyeur machiniste en propreté, ouvrier d entretien/propreté d immeubles, ouvrier de nettoyage industriel, technicien de surface) Pour plus d informations sur la définition de ces métiers, leur description et leurs conditions d exercice, consultez l outil du site de Pôle emploi : les fiches métiers Formation initiale et insertion professionnelle En lycées et CFA, les formations retenues sont les suivantes (2000 à 2012) : code et libellé groupe, niveau de formation, code formation (N_NIVSPEC), libellé diplôme et libellé formation En orange, les formations ouvertes en lycées et en CFA à la rentrée 2012 : 343 NETTOYAGE, ASSAINISSEMENT, PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT V BEP Bioservices BEP Métiers de l hygiène, de la propreté et de l environnement CAP Maintenance et hygiène des locaux IV Bac Pro Hygiène-environnement III BTS Hygiène-propreté-environnement 15 Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace

16 POUR PLUS D INFORMATIONS, CONSULTEZ LE SITE INTERNET Contrat de Projets Etat-Région OREF Maison de la Région 1, place Adrien Zeller BP STRASBOURG Cedex tél : Eléments d une réflexion sur n 44 - La propreté - septembre OREF Alsace 16

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... source : Pôle Emploi - données 2009 provisoires ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION La banque et l assurance n : 22 Novembre 2010 EMPLOI SALARIE A Le champ couvert correspond au secteur

Plus en détail

Eléments d une réflexion sur...

Eléments d une réflexion sur... OREF ALSACE Eléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Les métiers de la coiffure et des soins esthétiques et cosmétiques n : 26 janvier 2011 Le champ couvert correspond à un ensemble d emplois,

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... source : ACCOS-URSSAF - décembre 2012 - Alsace OREF ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Transports routiers et logistique n : 42 Août 2013 Le champ couvert correspond à un ensemble

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... source : CMA, 1 er janvier 2013 OREF ALSACE Éléments d une réflexion sur... La métallerie et la mécanique de précision artisanales EMPLOI - FORMATION n : 40 Mai 2013 Le champ couvert correspond à un ensemble

Plus en détail

METALLURGIE. Analyses sectorielles

METALLURGIE. Analyses sectorielles Analyses sectorielles Coiffure et soins esthétiques Bâtiment et travaux public Economie verte Sanitaire et social Production agricole Hôtellerie-restauration Industrie Métallerie et mécanique Comptabilité

Plus en détail

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie

Profil du domaine professionnel. Banque Assurance. 295 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Banque Assurance 295 Profil du domaine professionnel Banque - Assurance Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel se décline en trois grands groupes

Plus en détail

Maintenance industrielle et méthode

Maintenance industrielle et méthode Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode 81 Profil du domaine professionnel Maintenance industrielle et méthode Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Préparateurs en pharmacie

Préparateurs en pharmacie Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Préparateurs en pharmacie Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o i En 2010, le

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE 2012 1 1. L emploi 594 charpentiers en

Plus en détail

Second oeuvre du bâtiment

Second oeuvre du bâtiment Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment 51 PFM 2010 - Basse-Normandie Profil du domaine professionnel Second oeuvre du bâtiment Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce

CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation. Commerce CARIF-OREF Réunion - Observatoire Régional Emploi Formation Secteur Fiches sectorielles prioritaire Commerce Edition 2012 Sommaire Préambule... 2 Etablissements et emplois Sources et méthodes... 3 Caractéristiques

Plus en détail

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées GFE 18A Dans les domaines Nettoyage Assainissement Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006 Dossier

Plus en détail

CCCA BERNARD CAHRPENEL

CCCA BERNARD CAHRPENEL ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CCCA BERNARD CAHRPENEL MÉTIERS DU MÉTAL DECEMBRE 2013 1 1. L emploi 1 241 métalliers en 20111 soit 5% des salariéss de la production

Plus en détail

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage

Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Famille professionnelle (FAP) étudiée : Professionnels des arts et des spectacles (U1Z) Données de cadrage Nombre d'actifs occupés 14 198 386 387 1 297 398 Part dans l emploi 1,1 1,5 Répartition par âge

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire en - Chiffres clés - octobre 2014 Champ : Le périmètre de l économie sociale a été défini conjointement en mars 2008 par la délégation interministérielle à l innovation

Plus en détail

Analyses sectorielles

Analyses sectorielles Analyses sectorielles Coiffure et soins esthétiques Bâtiment et travaux public Economie verte Sanitaire et social Production agricole Hôtellerie-restauration Industrie Métallerie et mécanique Comptabilité

Plus en détail

Formation et insertion

Formation et insertion Formation et insertion Plus d un élève sur trois formé dans l industrie A la rentrée 2011, près de 600 élèves suivent une formation professionnelle initiale sur le territoire vitryat. Plus d un tiers se

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

Cahier statistiques Emploi Formation

Cahier statistiques Emploi Formation Cahier statistiques Emploi Formation Zone d'emploi Montpellier Edition : Juillet 2014 Avec le soutien de : SOMMAIRE Cartographie de la Zone d'étude 3 Dynamiques socio-démographiques 4 1. Peuplement et

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

ZOOM. sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE. Bilan 2014 Bretagne

ZOOM. sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE. Bilan 2014 Bretagne ZOOM sur les métiers de la SANTÉ, ACTION SOCIALE, SERVICES ÀLA PERSONNE Bilan 2014 Bretagne SOMMAIRE 3 SYNTHÈSE 3 DONNÉES CLÉS 3 LA DEMANDE D EMPLOI 3 PRINCIPALES ÉVOLUTIONS 4 PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

L'insertion professionnelle des lycéens agricoles moins favorable du fait de la crise économique

L'insertion professionnelle des lycéens agricoles moins favorable du fait de la crise économique n 55 septembre 2010 ISSN 1967-6158 L'insertion professionnelle des lycéens agricoles moins favorable du fait de la crise économique Enquête Insertion dans la vie active des élèves des lycées publics et

Plus en détail

Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique. Données 2012. Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.

Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique. Données 2012. Pour plus d informations, www.agefospme-cgm. Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique Données Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.fr SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS NOMBRE ET CARACTÉRISTIQUES... P. 2 LES SALARIÉS

Plus en détail

Tableau de bord régional emploi formation

Tableau de bord régional emploi formation Tableau de bord régional emploi formation 27 novembre 215 Nos autres tableaux de bord TERTIAIRE A L EMPLOI SALARIÉ EN ALSACE Cette partie analyse les effectifs salariés du secteur privé marchand sans

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

GFE. Tendances régionales. Techniques de la communication Média. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines GFE Techniques de la communication Média 19 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

Contrat d Objectifs Territorial «Hôtellerie restauration et activités de loisirs»

Contrat d Objectifs Territorial «Hôtellerie restauration et activités de loisirs» N 3 N - Septembre 46 - Novembre2009 201 2 Contrat d Objectifs Territorial «Hôtellerie restauration et activités de loisirs» Tableau de bord Emploi Formation Le Contrat d Objectifs Territorial «Métiers

Plus en détail

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication

LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE. Emploi et formation Données et tendances du secteur Marketing, communication LES SERVICES AUX ENTREPRISES EN BRETAGNE Emploi et formation Données et tendances du secteur Novembre 10 SYNTHÈSE MARKETING, COMMUNICATION Le secteur regroupe les entreprises exerçant une activité de marketing

Plus en détail

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1

FORM@DOSSIER. L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis. Form@dossier mars 2015 1 FORM@DOSSIER L enquête Région 2014 L Insertion Professionnelle des Apprentis Form@dossier mars 2015 1 SOMMAIRE Enquête IPA 2014... 3 Contexte :... 3 Résultats de l enquête... 3 Situation des alternants

Plus en détail

Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ

Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Crédit photo : FAIE MÉTIERS DE L ÉLECTRICITÉ SEPTEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 759 électriciens en 20 012 soit 7% des salariéss de la production

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1 Version 06-01-2011 Edition Octobre 2009 1 Tableau de bord prospectif emploi/formation Bâtiment Travaux Publics Rhône-Alpes 2 Données clés du tableau de bord BTP Situation actuelle Mise en perspective à

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés

L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique. Chiffres clés L emploi et la formation dans les Industries de la communication graphique Chiffres clés 2010 ENTREPRISES ET EFFECTIFS ENTREPRISES : 6 664 établissements en 2009 6 000 5 000 4 000 3 000 2 000 1 000 0 Évolution

Plus en détail

de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs les métiers PORTRAIT RÉGIONAL Corse

de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs les métiers PORTRAIT RÉGIONAL Corse HÉBERGER DÉTENDRE les métiers de l hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs 2013 PORTRAIT RÉGIONAL Corse HÉBERGER DÉTENDRE sommaire Corse 4 Chiffres-clés synthèse sectorielle régionale

Plus en détail

[Données 2013] Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015

[Données 2013] Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015 Statistiques Emploi-Formation dans les secteurs de la Communication graphique ÉDITION 2015 [Données ] Pour plus d informations, www.agefospme-cgm.fr SOMMAIRE LES ÉTABLISSEMENTS ÉVOLUTION PAR SECTEUR D'ACTIVITÉ

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets dentaires - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des «cabinets dentaires» (NAF 851E). Elles sont

Plus en détail

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs

Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Observatoire régional des métiers du sanitaire et du social Tableau de bord emploi-formation Masseurs-kinésithérapeutes, rééducateurs Juin 2014 S y n t h è s e d u t a b l e a u d e b o r d A E m p l o

Plus en détail

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION

TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION TABLEAU DE BORD EMPLOI-FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace Avril 214 LES PRIORITÉS DE LA PROFESSION du Bâtiment et des Travaux Publics en Alsace EXTRAIT DU CONTRAT D OBJECTIFS 213-218

Plus en détail

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011

Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011 L OVE Enquête Observatoire de la Vie Étudiante Le devenir des diplômés de Licence Professionnelle 2011 Avril 2015 En 2010-2011, l offre de formation de l Université d Artois s enrichit de 3 nouvelles Licences

Plus en détail

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10

LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION CARACTÉRISTIQUES DES CONTRATS... 9 PROFIL DES STAGIAIRES... 10 ENTREPRISES ET EFFECTIFS LES ÉTABLISSEMENTS... 2 LES SALARIÉS... 4 LE PROFIL DES SALARIÉS... 6 LES PRÉVISIONS DE DÉPART À LA RETRAITE PAR ACTIVITÉ... 7 LA FORMATION INITIALE... 8 LES CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Chiffres-clés de l apprentissage

Chiffres-clés de l apprentissage Publication Sept. 2014 Chiffres-clés de l apprentissage 2013/2014 Publication Septembre 2014 www.apprentissage.nordpasdecalais.fr PAGE 1 AVANT-PROPOS Les "Chiffres-clés de l apprentissage" 2013-2014 sont

Plus en détail

Femmes et Précarités d emploi Dans le Nord Pas-de-Calais

Femmes et Précarités d emploi Dans le Nord Pas-de-Calais Femmes et Précarités d emploi Dans le Nord Pas-de-Calais Enquêtes quantitatives et qualitatives Projet financé par la DRTEFP Novembre 2006 Sommaire Introduction page 5 1 ère partie : État des lieux des

Plus en détail

Diplômes et insertion professionnelle

Diplômes et insertion professionnelle Diplômes et insertion professionnelle Béatrice Le Rhun, Pascale Pollet* Les conditions d accès à l emploi des jeunes qui entrent sur le marché du travail varient beaucoup selon le niveau de diplôme. Les

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

GFE 19 Techniques de la communication Média

GFE 19 Techniques de la communication Média PLAN RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES FORMATIONS MIDI-PYRÉNÉES (PRDF) 2007-2011 AVRIL 2006 GFE 19 Techniques de la communication Média Contribution au diagnostic du PRDF par GFE Fonds social européen Dernières

Plus en détail

1 618 entreprises I 6 636 salariés

1 618 entreprises I 6 636 salariés ÉDITION 2011 La Branche Auto/Moto de l Précision importante pour l édition 2011 Compte tenu de la nouvelle nomenclature NAF (2008) et de la modification du périmètre des activités des codes NAF partagés,

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses decembre 2014 N 099 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi dans les très fin 2013 Un tiers des TPE ont un seul salarié Les entreprises

Plus en détail

LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE

LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE Septembre 2011 Zoom sur les métiers exercés dans la Branche 1[ ENJEUX ET PISTES DE TRAVAIL Les enjeux identifiés par le Groupe Domaine «Secteurs Economiques

Plus en détail

GFE. Tendances régionales. Electricité Electrotechnique Electronique. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées

GFE. Tendances régionales. Electricité Electrotechnique Electronique. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées Dans les domaines Electricité Electrotechnique Electronique GFE 07 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre

Plus en détail

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT Le POINT Alternance Apprentissage de la CCI de la NIEVRE vous propose un accompagnement personnalisé pour la sécurisation

Plus en détail

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires

Plus en détail

Synthèse. Avril 2011

Synthèse. Avril 2011 De l analyse des marchés de la Construction Durable (performance énergétique et qualité environnementale) au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014

Plus en détail

CAP Maintenance. et Hygiène des Locaux. Deux modes de formation s offrent à vous pour préparer ce diplôme. Contenu de la formation. Et après?

CAP Maintenance. et Hygiène des Locaux. Deux modes de formation s offrent à vous pour préparer ce diplôme. Contenu de la formation. Et après? CAP Maintenance et Hygiène des Locaux CE CAP se déroule en 2 ans Deux modes de formation s offrent à vous pour préparer ce diplôme PAR APPRENTISSAGE Au sein d un CFA (Centre de Formation d Apprentis) :

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises de courtage d'assurances et/ou de réassurance Commission paritaire nationale pour l'emploi 26 septembre 2013

Plus en détail

Les métiers de la maintenance industrielle

Les métiers de la maintenance industrielle L A L E T T R E D E L o r e f Bulletin d information de l Observatoire Régional Emploi-Formation Décembre 2007 n 20 Les métiers de la maintenance industrielle La Région Réunion définit, au travers du Plan

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT

ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 ENTREPRISES DE L IMPORT- EXPORT SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 09 DONNÉES FORMATION Page 11 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI

Plus en détail

Méthodologie utilisée

Méthodologie utilisée Dossier spécial Juillet 2010 La carte d identité du de la mutualité Exploitation par le CEREQ des DADS 2007 L Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité (OEMM) a poursuivi son travail de collaboration

Plus en détail

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

Tarbes. Zone d emploi de. Contribution au diagnostic du PRDF par zone d emploi AVRIL 2006

Tarbes. Zone d emploi de. Contribution au diagnostic du PRDF par zone d emploi AVRIL 2006 PLAN RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES FORMATIONS MIDI-PYRÉNÉES (PRDF) 7-11 Zone d emploi de Tarbes AVRIL 6 Contribution au diagnostic du PRDF par zone d emploi Fonds social européen Dernières tendances en

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE

CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE 2014 2015 CARTOGRAPHIE DES FORMATIONS PAR TERRITOIRE FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE (AFPA, CCI, CMA, CNAM, DRAAF, GRETA et Universités) REGION ALSACE DIRECTION DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Service

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 SARTHE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAINE-ET-LOIRE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Insertion des jeunes dans l hôtellerie restauration

Insertion des jeunes dans l hôtellerie restauration Insertion des jeunes dans l hôtellerie restauration Hôtellerie - Restauration & Activités connexes 2010 Rapport d'étude Sommaire Introduction 3 1. Portrait synthétique du secteur hôtels, cafés, restaurants

Plus en détail

Céreq Centre d études et de recherches sur les qualifications Centre associé régional de Dijon

Céreq Centre d études et de recherches sur les qualifications Centre associé régional de Dijon DES SIGNES DE REPRISE ET DES DIFFICULTÉS PERSISTANTES pour connaître le devenir des anciens élèves et apprentis, le ministère de l'éducation nationale réalise des enquêtes depuis de nombreuses années,

Plus en détail

Net.Doc.73. L insertion des jeunes dans l hôtellerie-restauration. Mickaële Molinari. Céreq

Net.Doc.73. L insertion des jeunes dans l hôtellerie-restauration. Mickaële Molinari. Céreq Net.Doc.73 L insertion des jeunes dans l hôtellerie-restauration Mickaële Molinari Département Travail, emploi et professionnalisation, Céreq molinari@cereq.fr Céreq 10, place de la Joliette BP 21 321

Plus en détail

Les metiers de la maintenance industrielle Rhône-Alpes

Les metiers de la maintenance industrielle Rhône-Alpes 1 Les metiers de la maintenance industrielle Rhône-Alpes Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles - Janvier 2015 Analyse prospective emploi formation en Basse-Normandie

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - SEPTEMBRE 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 30/06/2015 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 168» (préqualification, qualification, dynamique insertion)

«Extrait du cahier de l OPEQ n 168» (préqualification, qualification, dynamique insertion) «Extrait du cahier de l OPEQ n 168» L INSERTION PROFESSIONNELLE A 6 MOIS DES STAGIAIRES DU PRF 2008-2009 (préqualification, qualification, dynamique insertion) LA FILIÈRE INFORMATIQUE-GESTION-BUREAUTIQUE

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010 Activité économique L activité globale du secteur L activité globale pour le secteur de l Imprimerie s élève en 2010 à environ 2,5 millions de tonnes produites, pour un chiffre d affaires que l on peut

Plus en détail

Document d analyse Edition janvier 2015

Document d analyse Edition janvier 2015 Les cahiers de l observatoire de la MdEF janvier 2015 Document d analyse Edition janvier 2015 Diagnostic ZTEF Grand Lyon Centre et Nord Cette nouvelle publication de l observatoire de la Maison de l Emploi

Plus en détail

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA

autofocus L insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l automobile La lettre de l Observatoire de l ANFA autofocus La lettre de l Observatoire de l ANFA N 55 OCTOBRE 2013 L'EMPLOI DES APPRENTIS REPART DOUCEMENT MALGRÉ UNE TENDANCE à la BAISSe En février 2012, 60% des apprentis sortis de formation automobile

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail

Les métiers et les qualifications. Peintre amateur

Les métiers et les qualifications. Peintre amateur 1 Les métiers et les qualifications 1 Le métier Doc. 1 La notion de métier Un métier est une activité, mettant en œuvre des compétences et des savoir-faire, généralement exercée dans un but lucratif. L

Plus en détail

Les contrats de travail aidés sont

Les contrats de travail aidés sont La formation en alternance et les autres contrats aidés : un tremplin pour s insérer dans le monde du travail? Christiane AUBRÉE (Rectorat), Jean-Yves HAMON (Direccte) L apprentissage occupe une place

Plus en détail

CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003

CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003 CAHIER DEPARTEMENTAL : ESSONNE DECEMBRE 2003 Données de contexte... 2 1. La population handicapée... 3 1.1 Les de la loi de 1987... 3 Les titulaires d une reconnaissance Cotorep... 3 Les titulaires d une

Plus en détail

Contrat d objectifs MÉTIERS ARTISANAUX DE LA MÉTALLERIE ET DE LA MÉCANIQUE GÉNÉRALE

Contrat d objectifs MÉTIERS ARTISANAUX DE LA MÉTALLERIE ET DE LA MÉCANIQUE GÉNÉRALE Contrat d objectifs MÉTIERS ARTISANAUX DE LA MÉTALLERIE ET DE LA MÉCANIQUE GÉNÉRALE Fédération des Métiers de la Métallerie et de la Mécanique générale d'alsace S O M M A I R E I -PRÉAMBULE...........P.4

Plus en détail

Vers une formation CSS : «carrières Sanitaires et sociales» au Lycée des métiers Jules Verne de Saverne

Vers une formation CSS : «carrières Sanitaires et sociales» au Lycée des métiers Jules Verne de Saverne Vers une formation CSS : «carrières Sanitaires et sociales» au Lycée des métiers Jules Verne de Saverne Demande Création d un groupe (12) de 2de BEP «Carrières Sanitaires et Sociales (CSS)» et réduction

Plus en détail

L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france

L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france Unité Développement Direction de la stratégie et des territoires Service Prospective et évaluation L insertion professionnelle des apprentis formés en ÎLe-de-france Enquête IPA 2013 Chiffres clés n 24

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAYENNE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

ELECTRICIEN EN ALSACE

ELECTRICIEN EN ALSACE METIERS DU BATIMENT Vous aimez la perspective de : - effectuer des branchements électriques - utiliser des outils - réduire la consommation d énergie Alors ce métier est peut-être fait pour vous. Septembre

Plus en détail

Analyse de l'insertion

Analyse de l'insertion Analyse de l'insertion Cheminement scolaire et insertion professionnelle des diplômés du Certificat d aptitude professionnelle (CAPA) Production, utilisation des matériels (PAUM) en 2008 - Enquête 2011

Plus en détail

économie Tous Bac Pro Industriels Hélène Bruneau de la Salle Jean-Christophe Mariotat Sophie Mazzerelli Valérie Romeyer

économie Tous Bac Pro Industriels Hélène Bruneau de la Salle Jean-Christophe Mariotat Sophie Mazzerelli Valérie Romeyer BAC PRO économie Gestion Tous Bac Pro Industriels Hélène Bruneau de la Salle Jean-Christophe Mariotat Sophie Mazzerelli Valérie Romeyer Gep Éditions / Eyrolles Éducation, 2013 ISBN : 978-2-84425-894-6

Plus en détail

Formations diplômantes ou qualifiantes sur le territoire de Fougères Septembre 2014

Formations diplômantes ou qualifiantes sur le territoire de Fougères Septembre 2014 s diplômantes ou qualifiantes sur le territoire de Septembre 2014 Il existe, sur le territoire de Communauté une offre diversifiée de formation initiale et continue touchant les suivants : Agriculture,

Plus en détail

Contrat d objectifs Services de l Automobile. Tableau de bord Economie - Emploi - Formation

Contrat d objectifs Services de l Automobile. Tableau de bord Economie - Emploi - Formation Contrat d objectifs Services de l Automobile Tableau de bord Economie Emploi Formation JUIN 211 Objectif Ce tableau de bord a pour objectif de proposer une information de base sur les entreprises, sur

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - SEPTEMBRE 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 30/06/2015 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion opérationnelle et juridique des ressources humaines de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail