TOUT SAVOIR SUR LA STENOSE SON DEGRE SA NATURE SON RETENTISSEMENT G.FRANCO PARIS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TOUT SAVOIR SUR LA STENOSE SON DEGRE SA NATURE SON RETENTISSEMENT G.FRANCO PARIS"

Transcription

1 TOUT SAVOIR SUR LA STENOSE SON DEGRE SA NATURE SON RETENTISSEMENT G.FRANCO PARIS

2 UNE STÉNOSE EST LE RÉTRÉCISSEMENT D'UN VAISSEAU SANGUIN PAR ACCUMULATION DE SUBSTANCES DANS LA LUMIÈRE ÉPAISSISSEMENT DE LA PAROI COMPRESSION EXTRINSEQUE CARACTERISTIQUE DEGRE LONGUEUR IMPEDANCE

3 STENOSE RESISTANCE DIMINUE FAV IR = (S-D)/S IP = P/M NORMAL AVF 0,35>RI<0,65 RI> 0.7 :ALERTE

4 SIMPLE pour L INFLOW DISCUTABLE pour L OUTFLOW PAR RAPPORT À L ARTERE OU LA VEINE?

5 STENOSES SIGNICATIVE ET FAV STENOSE CRITIQUE La définition du % de sténose par rapport au segment adjacent normal est inadéquate Sténose significative :diamètre minimal necessaire àassurer le débit de pompe Diamètre résiduel de 2.7 mm est une valeur seuil de securité àretenir Risque d occlusion àpartir de 2,1 mm de diamètre Fahrtash F et al. Defining a significant stenosis in an autologous radio-cephalic arteriovenous fistula for hemodialysis.. Semin Dial. 2011

6 CRITICAL STENOSIS >/60%

7 FACTEURS DE TURBULENCES Flux turbulent consomme plus d éd énergie qu un un flux laminaire Re = V D r /h Re = 26 V D(simplifié) Le nombre de Reynolds caractérise l écoulement turbulent /laminaire le nombre de Reynolds (Re) critique est inférieur à2000. V = vitesse d écoulement sanguin (cm.s -1 ), D = diamètre (cm), r = densitédu sang, et h = viscositédynamique du sang (g.cm -3 ). r / h (viscositécinétique, cm 2.s -1 ),est fixe

8 Daniel Bernoulli ( )

9 EQUATION DE BERNOULLI Un changement de vitesse cause un changement de pression Différence de pression (entre l'entrée et la zone rétrécie est proportionnelle au carrédu débit. Equation modifiée : P = 4 (V2 2 V1 2 ) V1 : vélocité en amont de la sténose V2 :vélocitéen aval. Si V1 est < 1.5 m/s, on peut négliger ce facteur Equation simplifiée: P = 4 (V 2 max) Effet Venturi

10 STENOSE DIAGNOSTIC ET A QUANTIFICATION Velocity upstream or dowstream v1 v2 Maximum velocity EQUATION de CONTINUITE S1*V1=S2*V2 % of stenose =1-V1/V2*100 SVR > 3 :stenose >50% RI < 0,7 BLOOMING Chute de pression depend : DEBIT DEGRE DE STENOSE ΔP=4 v 2 max DOUBLER LE DEBIT 4 Δ P

11 % STENOSIS / VELOCITY /PRESSURE DROP D2 D1 V1 V2

12 LIMITES L équation de Bernoulli simnplifiée e est très s précise sauf : V max d amont (V1) > 1.5 m/s surestimation de 10 mm de Hg Présence de deux sténoses successives Longue sténose (effet tunnel) Hématocrite élevé (Ht > 60%) Bas débit cardiaque Très petits orifices

13 MISE EN EVIDENCE ET DEFINITION Q:180 ml/mm D: 1,2 mm

14

15 NATURE FORME ET COMPLIANCE

16 NATURE DE LA STENOSE PEU DE FIBROSE Contrainte extrinsèques

17

18 Hyperplasie fibreuse

19 F1 STENOSE SIGNIFICATIVE CRITERES HABITUELS DE STENOSE 26% de FAV nouvellement crées sont normales 54% sont porteuses de sténose significatives Grogan JJ Vasc Surg.Jun 2005 NECESSITE DE SEUIL PRECIS Strandness DE,Summer DS.Vasc surg 1989

20 Diapositive 19 F1 CDUS with variance analysis enable very fast detection of the areas with high turbulences relative to venous or arterial stenosis. Velocities of the areas upstream and downstream can be recorded. Peak systolic velocity ratios (SVR) can thus be calculated, enabling stenosis quantification according to the following continuity equation: S1.V1 = S2.V2. give the theoretical percentages of stenosis.the relationships between the velocities resulting from the continuity equation give surface ratio stenosis which are intellectually much more satisfying for stenosis quantification than the diameter ratio obtained by angiography. A correction coefficient should be applied to render the equivalent in terms of diameter reduction. In the literature a SVR of 2:1 are used to detect 50% stenosis involving arterial inflow and venous outflow, whereas an SVR of 3:1 are used to detect 50% anastomotic stenosis. These widespread criteria in literature lead to a too high number of diagnosis of critical stenosis in patent AVF. The latter parameter must be compared to the flow parameter because a high flow generates high velocities, and any anatomic singularity, leads to functional stenosis. FRANCO; 08/06/2007

21 «Stenotic lesions should not be repaired merely because they are present.if such correction is performed then intaprocedural prior and following PTA should be conducted to demostrate functional improvement with a succesfull PTA» Besarab A,Blood purification 2006

22

PREMIERE PONCTION OU SUPERFICIALISATION PROGRAMMEE

PREMIERE PONCTION OU SUPERFICIALISATION PROGRAMMEE F17 EVALUATION AVANT PREMIERE PONCTION OU SUPERFICIALISATION PROGRAMMEE Diapositive 2 F17 DEVELOPMENT OF CDUUS RESULTFROM THE NEED for structured routine method LESS Invasive and expensive than phlebography

Plus en détail

Dilatations / Stents : du nouveau?

Dilatations / Stents : du nouveau? Dilatations / Stents : du nouveau? Les indications 1 ) Les abords prothétiques : sténose et re-sténose de l anastomose veineuse.. Vascular access surveillance: case study of a false paradigm Paulson W

Plus en détail

Examen «médico-échographique»

Examen «médico-échographique» Examen «médico-échographique» infirmière/néphrologue Complémentaire de l examen clinique et de indicateurs de qualité de dialyse (1-2) chirurgien/radiologue interventionnel SFAV Objectifs de l examen d

Plus en détail

VARIABILITÉ/INVARIABILITÉ. Étude de la mécanique des fluides. Étude des fluides. Expérience de Poiseuille. CIRCUITS de C.E.C. :

VARIABILITÉ/INVARIABILITÉ. Étude de la mécanique des fluides. Étude des fluides. Expérience de Poiseuille. CIRCUITS de C.E.C. : D.I.U. CEC «en Chirurgie cardiaque et en suppléances d organes» VARIABILITÉ/INVARIABILITÉ CIRCUITS de C.E.C. : VARIABILITÉ TYPES Richard SIGONNEY C.H.U. de BORDEAUX Mercredi 9 décembre 2015 Variable: caractère

Plus en détail

Généralités sur la. circulation sanguine

Généralités sur la. circulation sanguine Généralités sur la circulation sanguine Le système circulatoire ACTEURS DU SYSTEME CIRCULATOIRE Pompe Cœur Fluide Sang Conduits Vaisseaux 1- Schéma général Plan 1-1 Circulations systémique et pulmonaire

Plus en détail

Traitement chirurgical «hybride» des thromboses des

Traitement chirurgical «hybride» des thromboses des Traitement chirurgical «hybride» des thromboses des accès s d hémodialyse d C Sessa, A De Lambert, S Guigard, O Pichot, P Palacin Chirurgie vasculaire - CHU de Grenoble 19 ème Cours Congrès s de la SFAV.

Plus en détail

Point de vue "physique": caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des

Point de vue physique: caractérisation du système cardiovasculaire à partir des lois de l'hydrodynamique et des propriétés du cœur, du sang et des v fluide constante L A B Il faut une pompe pour créer une P qui compense la chute. - si fluide non-visqueux: OK - si fluide visqueux il faut dépenser de l'énergie pour compenser la perte due à et définie

Plus en détail

Rappels et compléments :

Rappels et compléments : CHAPITRE 6 MECANIQUE DES FLUIDES VISQUEUX Pr. M. ABD-LEFDIL Université Mohammed V- Agdal Département de Physique Année universitaire 05-06 SVI-STU Rappels et compléments : Un fluide est un milieu matériel

Plus en détail

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation

Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Calcul des pertes de pression et dimensionnement des conduits de ventilation Applications résidentielles Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et

Plus en détail

1 - DEBITMETRE A ORGANE DEPRIMOGENE

1 - DEBITMETRE A ORGANE DEPRIMOGENE 1 - DEBITMETRE A ORGANE DEPRIMOGENE Il s agit de créer au sein de la canalisation une restriction localisée de la section (ou constriction) qui engendrera une différence de pression statique dont la mesure

Plus en détail

PRECONISATION DE GERBAGE

PRECONISATION DE GERBAGE Superlift litres / diam. mm (8 ) Final packaging for pallet 1200 x 1000 mm. 1000 mm Final packaging for pallet 800 x 1200 mm. 800 mm 1200 mm 1200 mm Floor 35 containers High 5 containers (1 + 4) TOTAL:

Plus en détail

L'analyse de mesures de télémétrie laser pendant le compagne de French Transportable Laser Ranging System (FTLRS) à Tahiti en 2011

L'analyse de mesures de télémétrie laser pendant le compagne de French Transportable Laser Ranging System (FTLRS) à Tahiti en 2011 L'analyse de mesures de télémétrie laser pendant le compagne de French Transportable Laser Ranging System (FTLRS) à Tahiti en 2011 Motivations: Analyser les mesures lasers pendant le compagne Tahitit Colocalisation

Plus en détail

IMAGERIE MÉDICALE ET SIMULATION

IMAGERIE MÉDICALE ET SIMULATION IMAGERIE MÉDICALE ET SIMULATION NUMÉRIQUE DE L HÉMODYNAMIQUE INTRA-CARDIAQUE Franck Nicoud Institut Montpelliérain Alexander Grothendieck Université de Montpellier UN TRAVAIL COLLABORATIF o R. Moreno (physicien

Plus en détail

CHAPITRE 4: PERTES DE

CHAPITRE 4: PERTES DE CHAPITRE 4: PERTES DE CHARGE Préparé par : SAGGAI Sofiane Département d Hydraulique et de Génie civil Faculté des Sciences et Technologie et Sciences de la Matières Université Kasdi Merbah Ouargla Année

Plus en détail

Doppler spectral : profils normaux

Doppler spectral : profils normaux Doppler spectral : profils normaux Principes physiques et bases théoriques Mesure de la vitesse et du sens du flux àpartir du décalage de fréquence liéau déplacement d un élément mobile (globules rouges)

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000

FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE. Norme 8861-2000 FEDERATION INTERNATIONALE DE L AUTOMOBILE Norme 8861-2000 NORME FIA CONCERNANT LA PERFORMANCE DES DISPOSITIFS D'ABSORPTION D'ÉNERGIE À L'INTÉRIEUR DES BARRIÈRES DE PNEUS DE FORMULE UN Ce cahier des charges

Plus en détail

La régulation de la pression artérielle

La régulation de la pression artérielle 1ère année MASTER SVT La régulation de la pression artérielle Introduction La pression artérielle est générée par la pompe cardiaque et elle dépend à la fois de la masse sanguine et de la contraction cardiaque.

Plus en détail

SOIL MOISTURE AND RADON GAS. Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada

SOIL MOISTURE AND RADON GAS. Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada SOIL MOISTURE AND RADON GAS Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada CGEO Workshop on Soil Moisture Saskatoon SK 19-20 June 2007 Outline What is radon? Where does it come from? Why is it

Plus en détail

Jérôme Garin - CEA Grenoble

Jérôme Garin - CEA Grenoble Couplage NanoLC-NanoESI-MS nanolc nanoesi-ms Colonne capillaire RP (75 µm x 15 cm) Jérôme Garin - CEA Grenoble 1 spectre MS / seconde (6 000 spectres MS / nanolc) 1 Couplage NanoLC-NanoESI-MS/MS nanolc

Plus en détail

Prévention de la sténose et de la resténose: oùen est-on? (Josette Pengloan, Nantes)

Prévention de la sténose et de la resténose: oùen est-on? (Josette Pengloan, Nantes) Prévention de la sténose et de la resténose: oùen est-on? (Josette Pengloan, Nantes) Sténose initiale Modifications hémodynamiques Resténose après angioplastie Destruction cellulaire Augmentation du débit

Plus en détail

Détection et Mesure du Flux Sanguin par Ultrasonographie

Détection et Mesure du Flux Sanguin par Ultrasonographie Détection et Mesure du Flux Sanguin par Ultrasonographie Michel Dauzat, Antonia Pérez-Martin, Iris Schuster, Gudrun Böge, Jean-Pierre Laroche Service d Exploration & Médecine Vasculaire - CHU de Nîmes

Plus en détail

1st AIAA Sonic Boom Prediction Workshop

1st AIAA Sonic Boom Prediction Workshop 1st AIAA Sonic Boom Prediction Workshop January 11, 2014 National Harbor, Maryland Franck DAGRAU Summary of cases analyzed Body Of Revolution 69 degrees delta wing body Lockheed Martin 1021 Test cases

Plus en détail

HYDRODYNAMIQUE. 1.1 Mouvement d'un fluide, écoulement stationnaire et laminaire

HYDRODYNAMIQUE. 1.1 Mouvement d'un fluide, écoulement stationnaire et laminaire MHd 1 HYDRODYNAMIQUE 1 THEORIE 1.1 Mouvement d'un fluide, écoulement stationnaire et laminaire L'écoulement d un fluide est défini si, à un instant t, on donne en tout point x de l espace: v (x,t) la vitesse

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... ix Chapitre 1 Hydrostatique... 1. Chapitre 2 Résistance des matériaux... 31. Chapitre 3 Hydrodynamique... 43.

Table des matières. Avant-propos... ix Chapitre 1 Hydrostatique... 1. Chapitre 2 Résistance des matériaux... 31. Chapitre 3 Hydrodynamique... 43. Avant-propos....................................................................................................... ix Chapitre 1 Hydrostatique.........................................................................

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

ρ = d = (sans unité) eau Un fluide est en équilibre dans le champ de pesanteur. Dans un repère O, i, j, k avec l'axe des z orienté vers le haut,

ρ = d = (sans unité) eau Un fluide est en équilibre dans le champ de pesanteur. Dans un repère O, i, j, k avec l'axe des z orienté vers le haut, Pour mettre en mouvement un objet, déformer un objet, modifier le mouvement d'un objet ; il est nécessaire de faire subir à celui-ci une action mécanique (avec ou sans contact). Pour décrire cette action

Plus en détail

Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM)

Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM) Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM) Présenté par: Irfan Ahmad (Doctorant en 2 éme année) Encadré par: Alina Voda & Gildas Besançon GIPSA-lab, Département Automatique Grenoble, France

Plus en détail

Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques

Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques Décembre 2012 Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques 1 Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques Paul M. Tulkens, Dr Med. Lic. Sc. Biomed. Faculté de pharmacie et sciences

Plus en détail

EVALUATION du DEGRÉ de STÉNOSE CAROTIDE. JIFA Janvier PJ Touboul Service de Neurologie Vasculaire Hopital Bichat Paris- U698

EVALUATION du DEGRÉ de STÉNOSE CAROTIDE. JIFA Janvier PJ Touboul Service de Neurologie Vasculaire Hopital Bichat Paris- U698 EVALUATION du DEGRÉ de STÉNOSE CAROTIDE JIFA Janvier 2014 PJ Touboul Service de Neurologie Vasculaire Hopital Bichat Paris- U698 Déclaration de CI Propriété intellectuelle logiciel M Ath Revenus liés à

Plus en détail

Experimental study of flow separation

Experimental study of flow separation Experimental study of flow separation Fawzi FADLA TEMPO Laboratory (DF2T Team) - Valenciennes Outline Introduction & Background Motivations & Methodology 2D-Bump separation (adverse pressure gradient)

Plus en détail

Le projet parasismique Formation Eurocode 8

Le projet parasismique Formation Eurocode 8 Quelques remarques introductives Matériau et techniques de construction traditionnels Nouvelles tendances en maçonnerie portante: immeubles à appartements, maison en blocs légers Généralement pas (ou peu)

Plus en détail

Méthode ESAO. ESAO method. Electrodes Stimulatrices Stimulating electrodes. Ref : 453 012. Français p 1. English p 3.

Méthode ESAO. ESAO method. Electrodes Stimulatrices Stimulating electrodes. Ref : 453 012. Français p 1. English p 3. Méthode ESAO ESAO method Français p 1 English p 3 Electrodes Stimulatrices Stimulating electrodes Version : 6006 Méthode ESAO Electrodes stimulatrices Flexible 2 électrodes en argent chloruré Pince étau

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Promold study. Reduce weight of material with the simulation. Consulting Services. Customer

Promold study. Reduce weight of material with the simulation. Consulting Services. Customer Promold study Consulting Services Customer Reduce weight of material with the simulation By Dr. LUYE jean- François (Imug Presentation) www.promold.fr 1 Goal Reduce cost of material Minimal weight =? Initial

Plus en détail

Projet d Initiative en Physiologie Humaine :

Projet d Initiative en Physiologie Humaine : Projet d Initiative en Physiologie Humaine : Caractérisation des modifications d'écoulement au niveau des anévrismes : application au traitement des anévrismes cérébraux par embolisation Par : BES Pierre,

Plus en détail

MECANIQUE Unité spécifique M5 FLUIDES EN MOUVEMENT Durée indicative : 10 heures

MECANIQUE Unité spécifique M5 FLUIDES EN MOUVEMENT Durée indicative : 10 heures MECANIQUE Unité spécifique M5 FLUIDES EN MOUVEMENT Durée indicative : 10 heures &217(186 'HVFULSWLRQGXPRXYHPHQWGXQIOXLGH Notion d'écoulement. Equation de conservation des débits. &RQVHUYDWLRQGHOpQHUJLHPpFDQLTXHGDQVXQ

Plus en détail

FAV Brachiales & Fémorales

FAV Brachiales & Fémorales FAV Brachiales & Fémorales Pierre Bourquelot pbourquelot@sfav.org La superficialisation fémorale intéresse la veine: 1. Fémorale? 2. Fémorale profonde? 3. Fémorale superficielle? 4. Je ne suis pas chirurgien

Plus en détail

Chapitre 7: Dynamique des fluides

Chapitre 7: Dynamique des fluides Chapitre 7: Dynamique des fluides But du chapitre: comprendre les principes qui permettent de décrire la circulation sanguine. Ceci revient à étudier la manière dont les fluides circulent dans les tuyaux.

Plus en détail

SAP SNC. Guide. Alertes/Alert - Edition 1. Direction des Achats/Ph.Longuet Date: 22/11/11

SAP SNC. Guide. Alertes/Alert - Edition 1. Direction des Achats/Ph.Longuet Date: 22/11/11 SAP SNC Guide Alertes/Alert - Edition 1 Direction des Achats/Ph.Longuet Date: 22/11/11 SAP SNC Alert on SAP SNC SAP SNC Alerts Definition An «alerts» is an event, created by SAP SNC according to the updates

Plus en détail

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP A joint institute between LIRMM and NXP Un laboratoire commun LIRMM-NXP ISyTest, Institute for System Testing In the fast-moving world of integrated systems, test solutions are faced with two major issues:

Plus en détail

UPMC / 2008-2009 LV340

UPMC / 2008-2009 LV340 UPMC / Licence des sciences et technologie mention «sciences de la vie», année universitaire 2008-2009 LV340 Physiologie Cardiovasculaire: Régulations de la pression artérielle Introduction : présentation

Plus en détail

17/12/2014. Plan du cours

17/12/2014. Plan du cours Université Hadj Lakhdar Batna Faculté de médecine Département de médecine La Pression artérielle et sa régulation 1ere Partie Année universitaire 2014-1515 Présentation Dr. S. FERHI Plan du cours Objectif

Plus en détail

Monitor LRD. Table des matières

Monitor LRD. Table des matières Folio :1/6 Table des matières 1.Installation du logiciel... 3 2.Utilisation du logiciel... 3 2.1.Description de la fenêtre de commande... 3 2.1.1.Réglage des paramètres de communication... 4 2.1.2.Boutons

Plus en détail

La perméabilité à la vapeur d eau : définitions, méthodes de mesure, normes et valeurs

La perméabilité à la vapeur d eau : définitions, méthodes de mesure, normes et valeurs La perméabilité à la vapeur d eau : définitions, méthodes de mesure, normes et valeurs Club Matériaux ISITV le 15/10/2004 Olivier LACOUR Groupe Mesure Acoustique définition La coefficient de perméabilité

Plus en détail

Lancer FASTA et BLAST en ligne de commande

Lancer FASTA et BLAST en ligne de commande Lancer FASTA et BLAST en ligne de commande V.2006.1 http://www.esil.univ-mrs.fr/~dgaut/cours Daniel Gautheret ESIL, Université de la Méditerranée Fasta Article original: Lipman and Pearson (1985) Science

Plus en détail

Nombre de jours non conformes par zone Number of non-conforming days per zone

Nombre de jours non conformes par zone Number of non-conforming days per zone FR Qualité des mesures provisoires de quantité de gaz livrée aux PITD transmises aux GRD pour le calcul des allocations provisoires Nombre de jours non conformes par zone d équilibrage et par mois. Un

Plus en détail

Création de typologie sous SPSS

Création de typologie sous SPSS Création de typologie sous SPSS À Propos de ce document... 1 Introduction... 1 La démarche à suivre sous SPSS... 2 1. «Iterate»... 2 2. «Save»... 2 3. «Options»... 3 Analyse des résultats... 3 1. Historique

Plus en détail

UN CONSTRUCTEUR S ENGAGE Fluid control : a manufacturer gives you his guarantees

UN CONSTRUCTEUR S ENGAGE Fluid control : a manufacturer gives you his guarantees LA MAÎTRISE DES FLUIDES UN CONSTRUCTEUR S ENGAGE Fluid control : a manufacturer gives you his guarantees Régulateur de pression aval Downstream pressure regulator Type REDAR RLS Type REDAR RL RAMUS INDUSTRIE

Plus en détail

Imagerie Confocale Chromatique

Imagerie Confocale Chromatique Imagerie Confocale Chromatique L imagerie confocale chromatique (Brevet STIL) ) a été inventée en 1995 et est reconnue mondialement comme une technique précise et fiable pour la mesure d épaisseur et de

Plus en détail

Chromatographie gazeuse

Chromatographie gazeuse 2012 Chromatographie gazeuse Assisstant : Bastien NEEL Group 1 : Romain LAVERRIERE (romainl0@etu.unige.ch) Tatiana PACHOVA (pachova0@etu.unige.ch) Table of content: 1 Résumé... 3 2 Introduction... 3 3

Plus en détail

Les fistules artério-veineuses sont des communications directes entre une artère et une veine, crées par le chirurgien pour permettre d alimenter un

Les fistules artério-veineuses sont des communications directes entre une artère et une veine, crées par le chirurgien pour permettre d alimenter un 1 2 Les fistules artério-veineuses sont des communications directes entre une artère et une veine, crées par le chirurgien pour permettre d alimenter un circuit sanguin extra-corporel, le plus souvent

Plus en détail

SIMULATION DES AUTOUR D UN MODELE SIMPLIFIE DE VOITURE AUTOMOBILE

SIMULATION DES AUTOUR D UN MODELE SIMPLIFIE DE VOITURE AUTOMOBILE Simulation SIMULATION AUTOUR D UN MODELE SIMPLIFIE DE VOITURE AUTOMOBILE Michel VISONNEAU et Emmanuel GUILMINEAU Laboratoire de Mécanique des Fluides CNRS UMR 6598, Ecole Centrale de Nantes Nantes, FRANCE

Plus en détail

Christian LEBARD François ZUCCARELLI. Paris

Christian LEBARD François ZUCCARELLI. Paris MOTORISATION de la TRACTION LORS DE LA DESTRUCTION GRANDE VEINE SAPHENE PAR LASER Christian LEBARD François ZUCCARELLI Hôpital St Joseph Clinique du Parc Monceau Paris 1 Points communs des tt endoveineux

Plus en détail

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires.

Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Le No.1 de l économie d énergie pour patinoires. Partner of REALice system Economie d énergie et une meilleure qualité de glace La 2ème génération améliorée du système REALice bien connu, est livré en

Plus en détail

Calcul de Charges. Génie Climatique Préparation à l'agrégation. Michaël Thienpont 30 octobre 2005. présentation de : Michaël Thienpont

Calcul de Charges. Génie Climatique Préparation à l'agrégation. Michaël Thienpont 30 octobre 2005. présentation de : Michaël Thienpont Calcul de Charges présentation de : 1 Plan du cours Introduction Traitement de l'air Calcul de Charges climatiques Éléments de technologie Spécificités de la régulation Approche système et fonctionnelle

Plus en détail

COMPTEUR-DÉBITMÈTRE OCTAVE PRÉSENTATION

COMPTEUR-DÉBITMÈTRE OCTAVE PRÉSENTATION PRÉSENTATION Le compteur-débitmètre Octave utilise la technologie à ultrason pour mesurer le volume et le débit d eau qui s écoule dans une canalisation. Son système de mesure innovant autorise une grande

Plus en détail

UE3B - ED : Mécanique des fluides

UE3B - ED : Mécanique des fluides UE3B - ED : Mécanique des fluides Formulaire : Equation de Bernoulli P + Loi de Poiseuille Q = Nombre de Reynolds R E 1 v + g z = Cte ΔP. 8r 4 Δl vr Exercice 1 Considérons un tube horizontal, de section

Plus en détail

COURROIES TRAPEZOIDALES

COURROIES TRAPEZOIDALES COURROIES TRAPEZOIDALES COURROIE TRAPEZOIDALE DE FORME CLASSIQUE CLASSICAL V-BELTS Introduction - Introduction Les courroies trapézoïdales de forme classique sont couramment utilisées dans les secteurs

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD CEI IEC 60831-1 1996 AMENDEMENT 1 AMENDMENT 1 2002-09 Amendement 1 Condensateurs shunt de puissance autorégénérateurs pour réseaux à courant alternatif de tension

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre 1 Démarche générale Avec Gambit Création d une géométrie Maillage Définition des conditions aux limites Avec Fluent 3D Choix des équations

Plus en détail

Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration

Solution d hébergement de SWIFTAlliance ENTRY R7 Politique de Sauvegarde et de Restauration Solution d hébergement de "SWIFTAlliance ENTRY R7" Politique de Sauvegarde et de Restauration Avril 2012 I- Introduction Le présent document présente la politique de sauvegarde et de restauration à adopter

Plus en détail

Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs

Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs Paris 5 avril 2013 Swap: Utilisation et risques Approche de gestion pour les consommateurs Serge LESCOAT Associé INDAR ENERGY Conseiller en Investissements Financiers Membre du CNCIF Association agréé

Plus en détail

Daniel Bernoulli 1700 1782

Daniel Bernoulli 1700 1782 Capacités C1 mesurer la pression à l aide d un manomètre ; C2 calculer une pression et la convertir en bar ou en pascal ; C3 vérifier expérimentalement la loi de Boyle-Mariotte (pv = n RT ); C4 calculer

Plus en détail

Relance turbocompresseur et hybridation pneumatique

Relance turbocompresseur et hybridation pneumatique Relance turbocompresseur et hybridation pneumatique CHARLE Alain, VASILE Iulian, HIGELIN Pascal Ecole Polytechnique de l'université d Orléans Laboratoire de Mécanique et Énergétique 8, rue Léonard de Vinci,

Plus en détail

Figure 3.1- Lancement du Gambit

Figure 3.1- Lancement du Gambit 3.1. Introduction Le logiciel Gambit est un mailleur 2D/3D; pré-processeur qui permet de mailler des domaines de géométrie d un problème de CFD (Computational Fluid Dynamics).Il génère des fichiers*.msh

Plus en détail

Hypoplasie de l Artère Vertébrale

Hypoplasie de l Artère Vertébrale Hypoplasie de l Artère Vertébrale V 3 V 3 V 2 V 2 V 1 V 1 Petit diamètre flux moindre avec RI en V 1, V 2, V 3 1 Variations de naissance de l artère vertébrale Lippert H Arterial Variations in Man 2 Duplication

Plus en détail

ENGEES Formation continue

ENGEES Formation continue 1 ENGEES Formation continue LES NOTIONS DE BASE D HYDRAULIQUE UTILES EN ASSAINISSEMENT Thierry ADAM, Chef de projet Rappels d hydraulique 2 Notion de «débit» (Q) : flux hydraulique à travers une section

Plus en détail

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES - La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront pour une part importante dans l appréciation des copies. - Conformément au dispositions

Plus en détail

Inter individuel de volet radio étanche

Inter individuel de volet radio étanche Inter individuel de volet radio étanche 916 30 Caractéristiques Charges Tension 100-240 V ± Fréquence 50-60 Hz 2 x 1,5 mm 2 Fréquence RF Portée 868,3 MHz environ 200 m en champ libre - 20 C à + 65 C 110

Plus en détail

Une version à jour de java DOIT être téléchargée, car MAC OS ne prend pas en charge la version de Java fournie par défaut.

Une version à jour de java DOIT être téléchargée, car MAC OS ne prend pas en charge la version de Java fournie par défaut. ENGLISH VERSION NEAR BOTTOM OF PAGE Aperçu de MFT Mac OS Les exigences applicables à un utilisateur de MAC avec le système MFT sont décrites ci-dessous. Par défaut, MFT sélectionne un téléchargeur standard

Plus en détail

IRM DE FLUX EN CONTRASTE DE PHASE

IRM DE FLUX EN CONTRASTE DE PHASE IRM DE FLUX EN CONTRASTE DE PHASE Application au LCS G. GASCOU, E. LE BARS, Dr H. BRUNEL, Pr A. BONAFE Service de Neuroradiologie CHU Guy de Chauliac MONTPELLIER Intérêts Analyse qualitative et quantitative

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Variational method for 3D image segmentation.

Variational method for 3D image segmentation. June 6, 2013 3D Magnetic Resonance Images Figure : 3D MRI images of mouse vascular network. The Segmentation Problem We want to detect structures that can be modeled as small section tubes. Problems: High

Plus en détail

Modeling of the silicone injection

Modeling of the silicone injection Modeling of the silicone injection Presented by Dr. LUYE Jean François (PROMOLD) Sylvain Châtel (1), Dr. Jean François LUYE (2), Dr. Gilles Régnier (3) (1) EADS- CRC-F, 12 rue Pasteur BP76, 92152 Suresnes

Plus en détail

Méthodologie d évaluation des risques chimiques employée sur le site de Pont-de-Claix. Sandrine BOISSIN Ingénieur HSE Pascal ROUCHOUSE Animateur HSE

Méthodologie d évaluation des risques chimiques employée sur le site de Pont-de-Claix. Sandrine BOISSIN Ingénieur HSE Pascal ROUCHOUSE Animateur HSE Méthodologie d évaluation des risques chimiques employée sur le site de Pont-de-Claix Sandrine BOISSIN Ingénieur HSE Pascal ROUCHOUSE Animateur HSE SOMMAIRE I. Présentation succincte du site de Pont-de-Claix

Plus en détail

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 APPRENTISSAGE INTERACTIF definition Contours encore assez flous dans le champ de l apprentissage automatique. Néanmoins,

Plus en détail

Tests qualité des données d'irm fonctionnelle

Tests qualité des données d'irm fonctionnelle Tests qualité des données d'irm fonctionnelle Un outil de quantification, d exploration et de visualisation Bruno Nazarian, Muriel Roth et Jean-Luc Anton Réunion Mensuelle de NeuroImagerie jeudi 19 septembre

Plus en détail

Décodage de l activité neuronale

Décodage de l activité neuronale Décodage de l activité neuronale Neurophysiologie et neuro-prosthétique Musallan et al, 2004 Utiliser les signaux physiologiques pour activer des prothèses distantes, plus ou moins intelligentes Neurophysiologie

Plus en détail

LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP

LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP LES PERTES DE CHARGE J-M R. D-BTP 2006 1 Définitions, généralités Détermination de tuyauteries, calcul de pertes de charge Abaques 2 Définitions, généralités Notion de perte de charge Perte de charge d

Plus en détail

Schick electronic SA présente. Le nouveau concept de détection frontal SP2-115

Schick electronic SA présente. Le nouveau concept de détection frontal SP2-115 Schick electronic SA présente Le nouveau concept de détection frontal SP2-115 Les avantages du SP2-115 Réduction des coûts de 30% environ en comparaison avec l installation d un système de guidage traditionnel.

Plus en détail

Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies

Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies Victor de Lédinghen CHU Bordeaux Paris 15 Octobre 2010 Intérêt des marqueurs de fibrose Bilan de gravité d une maladie

Plus en détail

Situation, données & hypothèses

Situation, données & hypothèses Situation, données & hypothèses Les réseaux d adduction et de distribution d eau potable présentent des connexions dont la structure est de forme maillée ou ramifiée. De tels réseaux sont caractérisés

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DOSSIER TECHNIQUE SYSTÈME DE TRANSMISSION VIDÉO PAR FAISCEAU LASER Comporte les documents suivants : Documentation cellule de Pockels : Page 2 à 3 Documentation alimentation VLA30 : Page 4 Extrait caractéristique

Plus en détail

Probabilistic design of wastewater treatment plants

Probabilistic design of wastewater treatment plants Probabilistic design of wastewater treatment plants Thèse Mansour Talebizadehsardari Doctorat en génie des eaux Philosophiae doctor (Ph.D.) Québec, Canada Mansour Talebizadehsardari, 2015 RÉSUMÉ Dans cette

Plus en détail

7.1. Definition of the problem

7.1. Definition of the problem 7. MODÈLE OCDE/AIPCR D EVALUATION QUANTITATIVE DES RISQUES LIÉS AUX MARCHANDISES DANGEREUSES 7.1. Définition du problème Pour un tunnel existant le transport de marchandises dangereuses est autorisé sans

Plus en détail

ELECTROPISTONS. Information technique a Télécharger. La véritable alternative aux vérins pneumatiques

ELECTROPISTONS. Information technique a Télécharger. La véritable alternative aux vérins pneumatiques ELECTROPISTONS La véritable alternative aux vérins pneumatiques Information technique a Télécharger Résumé des performances des ElectroPistons et fiches techniques des produit www.directthrust.co.uk 0044

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

ADDENDUM A. Dessins et tracés des parcours

ADDENDUM A. Dessins et tracés des parcours ADDENDUM A ADDENDUM A ILLUSTRATING THE COURSE Shown here are diagrams of course shapes. The kiteboard s track is represented by a discontinuous line so that each diagram can describe courses with different

Plus en détail

LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS

LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS LES ACTIONNEURS DIMENSIONNEMENTS DES VERINS Calcul d un vérin Poussée La poussée exercée par un vérin est fonction de la pression d alimentation, du diamètre du vérin et de la résistance de frottement

Plus en détail

0,06 L.min -1 = 60 ml.min -1 = 0, m 3.min -1 = m 3.min -1 = L.s -1 = 1 ml.s -1 = 10-6 m 3.s -1 = 10-6 USI

0,06 L.min -1 = 60 ml.min -1 = 0, m 3.min -1 = m 3.min -1 = L.s -1 = 1 ml.s -1 = 10-6 m 3.s -1 = 10-6 USI Exercice 1 On maintient un organe dans des conditions de survie artificielle grâce à un circuit de perfusion actionné par une pompe. Le tuyau reliant la pompe à l organe à une longueur totale de mètres

Plus en détail

Physiologie de la circulation coronaire

Physiologie de la circulation coronaire Physiologie de la circulation coronaire Dr. KERMICHE 1 Les objectifs du cours A la fin du cours l étudiant doit: Expliquer la raison d être de la circulation coronaire et de nommer les principales ramifications

Plus en détail

Instructions for Completing Allergan s NATRELLE TM Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form

Instructions for Completing Allergan s NATRELLE TM Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form Instructions for Completing Allergan s NATRELLE TM Silicone-Filled Breast Implant Device Registration Form Please read the instructions below and complete ONE of the attached forms in either English or

Plus en détail

DE LA SIMULATION NUMERIQUE EN VOLCANOLOGIE

DE LA SIMULATION NUMERIQUE EN VOLCANOLOGIE DE LA SIMULATION NUMERIQUE EN VOLCANOLOGIE Alain Burgisser CNRS Institut des Sciences de la Terre d Orld Orléans ECOULEMENT DE CONDUIT PERMEABILITE DU MAGMA MODELISER LA CHIMIE DU DEGAZAGE CONVECTION MAGMATIQUE

Plus en détail

Anémomètre/Débimètre Massique Thermique TA Vitesse / Débit Air - Gaz

Anémomètre/Débimètre Massique Thermique TA Vitesse / Débit Air - Gaz Anémomètre/Débimètre Massique Thermique TA Vitesse / Débit Air - Gaz Le capteur Massique est idéal pour la mesure de vitesse et de débit d air ou de gaz. Caractéristiques techniques - Mesure de vitesse

Plus en détail

Z-Axis Compliance Device Compliance en z

Z-Axis Compliance Device Compliance en z Compensation for different vertical positions Collision recognition in Z-direction Protection of parts and work pieces Monitoring of the insertion forces during assembly operations Monitoring of the picking

Plus en détail

La pression artérielle sanglante comme outil prédictif du remplissage vasculaire. DELABRE Jean-Philippe

La pression artérielle sanglante comme outil prédictif du remplissage vasculaire. DELABRE Jean-Philippe La pression artérielle sanglante comme outil prédictif du remplissage vasculaire DELABRE Jean-Philippe Base physiopathologique [Frédéric Michard Crit Care 2000] Inspiration normale Diminution de la pression

Plus en détail