Exercice 1 Question de cours (3 points)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exercice 1 Question de cours (3 points)"

Transcription

1 Info32B Systèmes d Exploitations année Examen 14 décembre 2015 N. Sabouret, R. Bonaque, M. Gleize Nom : Prénom : Signature : L épreuve dure 2h30. Tous les documents sont autorisés. Le sujet comprend 4 exercices indépendants. Toutes vos réponses doivent être justifiées. Exercice 1 Question de cours (3 points) 1. Dans un système de fichier, quelle est la différence entre une allocation de type FAT et une allocation indexée? (1 point) Correction : Dans un OS avec une allocation de type FAT, le FCB contient un pointeur vers le premier élément d une liste chaînée dans la table FAT. Dans une allocation indexée, le FCB contient l adresse d un bloc d index. 2. Combien de RPC sont nécessaires pour lire le contenu d un fichier non-encore ouvert sur un serveur NFS? (1 point) Correction : Pour l ouverture (côté client uniquement), il faut récupérer le FD ce qui nécessite autant de RPC que de point de montage dans le chemin. Ensuite, il faut encore une RPC pour la lecture du fichier lui-même. 3. Qu est-ce qui permet, dans un OS, de mettre en œuvre la multiprogrammation et le temps partagé? (1 point) Correction : Pour la multiprogrammation, le cycle de vie du processus prévoit un état E/A pour les processus en attente d une E/S sur un périphérique (en complément de la file d attente pour les processus prêts) ; pour le temps partagé, c est l utilisation d un ordonnanceur. Exercice 2 Gestion de la mémoire (6 points) On se place dans un système de mémoire de 1Go de mémoire géré de manière paginée et segmentée avec des cadres de page de 4Ko. Chaque processus peut utiliser jusqu à 1024 segments. Chaque segment peut occuper 4Mo de mémoire. Le système d exploitation autorise jusqu à 1024 processus. 1. Quelle est la taille (en bits) de l adresse logique? (0,5 point) Correction : Un processus peut occuper 2 10 segments 2 22 octets de mémoire, donc l adresse logique est sur 32 bits. 2. Quelle est la taille (en bits) de l adresse physique? (0.5 point) Correction : 1Go = 2 30 o donc l adresse physique est sur 30 bits. 1

2 3. Combien y a-t-il de cadres de page dans la RAM? (0.5 point) Correction : 4Ko = Il y a donc 2 (30 12) = 2 18 cadres de pages. 4. On suppose que l OS utilise un mécanisme de mémoire virtuelle équitable : chaque processus dispose de la même proportion de mémoire physique. Complétez le tableau suivant en indiquant la probabilité de faire un défaut de page pour un processus, en fonction du nombre total de processus prêts, en exécution ou en attente dans le système et de la taille dudit processus. On suppose que toutes les pages du processus sont équiprobables. (2 points) Correction : Taille du processus 512 Ko 16 Mo 1 Go 32 processus présents 0 0 0, processus présents 0 0,875 0, processus présents 0 0,9375 0,999 Principe : si j ai N processus, chaque processus dispose de M = 2 30 /N de mémoire physique. Si le processus est plus petit, il n y a pas de défaut de page. S il est plus gros (et de taille T), j ai une probabilité de M/T de ne pas faire un défaut (donc une probabilité 1 M/T de défaut). 5. Pour réduire le nombre de défauts de page, on décide de passer à une politique d allocation proportionnelle. On se place dans le cas 512 processus avec un nouveau processus de 16Mo. On suppose que les 511 processus précédents ont une moyenne de 2Mo. Écrivez ci-dessous la probabilité d obtenir un défaut de page ainsi que les détails de vos calculs. (1 point) Correction : Attention : il y a un piège : le fait de rajouter un processus réduit la proportion de page des autres processus. Tous les processus reçoivent la même proportion de l espace total et donc auront la même probabilité de défaut. Il n est pas nécessaire de calculer combien reçoit le nouveau processus : il suffit de calculer la proportion d espace manquant. Nous avons en tout (512 1) 2M o + 16M o de mémoire virtuelle utilisée, soit 1Go + 14Mo. La probabilité d erreur est donc de 14/( ) = 0, On suppose toujours que nous avons 1 processus de 16Mo et 511 processus de 2Mo. Si l accès disque est 1000 fois plus lent que l accès mémoire, que nous fixons à 1 unité de temps, donnez le temps moyen de traitement de 1000 accès mémoire par processus ( accès en tout) dans les deux cas suivants : Politique équitable ; Politique proportionnelle. Qu en concluez-vous? (1,5 points) Correction : Attention : : il faut compter pour tous les processus, pas seulement notre nouveau processus. Politique équitable : les 511 petits processus ne feront pas de défaut de page. Notre processus fera environ 875 défauts. Total : = Politique proportionnelle : les 512 processus feront 13 défauts de page environ. Total : 512 ( ) = Conclusion : la méthode équitable est bien meilleure sur cet exemple! Exercice 3 Ordonnancement sur disque (5 points) On considère un disque SSD de 8 Mo répartis en blocs de 512 Ko numérotés de 0 à F (en hexadécimal). La table suivante donne les numéros de blocs physiques, les blocs logiques qu ils 2

3 contiennent (ou L lorsque le bloc est libre), la date de dernière écriture (exprimée en unités de temps depuis le début de la vie du disque) et l usure (en nombre d utilisation depuis le début d utilisation du disque) : actuellement, il y a 10 blocs logiques (0 à 9) qui sont stockés sur ce disque. phys. : A B C D E F log. : L 9 3 L L L L L date : usure : Nous sommes à l unité de temps 100 et on suppose que l UC fait, dans l ordre, des requêtes d écriture sur les pages situées sur les blocs logiques suivants (1 requête par unité de temps) : A B A 1. Donnez, à l aide d une table similaire à celle fournie dans l énoncé, le résultats de l exécution en utilisant une politique de Wear Levelling dynamique. Expliquez clairement ce qu il se passe à chaque pas de temps de l éxécution. En cas de doute, toutes choses étant égales par ailleurs, vous choisirez le premier bloc dans l ordre numérique. (2 points) Correction : 100 (A) Nouveau paquet prendre le bloc libre le moins usé : c est E 101 (1) Remplacer 1 prendre le bloc libre le moins usé : c est F ; marquer 0 libre 102 (7) Remplacer 7 prendre le bloc libre le moins usé : c est 0 maintenant qu il a été libéré ; marquer B libre 103 (1) Remplacer 1 prendre le bloc libre le moins usé : c est D ; marquer F libre à nouveau 104 (2) Remplacer 2 prendre le bloc libre le moins usé : c est F ; marquer 2 libre 105 (B) Nouveau paquet prendre le bloc libre le moins usé : c est (A) Remplacer A prendre le bloc libre le moins usé : c est 2 ; marquer E libre phys. : A B C D E F log. : 7 4 A 6 0 B 9 3 L L 5 L 8 1 L 2 date : usure : Donnez, à l aide d une table similaire à celle fournie dans l énoncé, le résultats de l exécution en utilisant une politique de Wear Levelling statique avec un délai d ancienneté fixé à 10 unités de temps. Expliquez clairement ce qu il se passe à chaque pas de temps de l éxécution. En cas de doute, toutes choses étant égales par ailleurs, vous choisirez le premier bloc dans l ordre numérique. (3 points) Correction : 100 (A) On cherche le bloc logique le moins utilisé : c est E. Il est libre : on l utilise. 101 (1) On cherche le bloc logique le moins utilisé : c est F. Il est libre : on l utilise. On marque 0 libre. 102 (7) On cherche le bloc logique le moins utilisé : c est E. Il n est pas libre et il a été utilisé récement. Idem pour F. Le prochain moins utilisé est 0 qui est libre : on l utilise et on marque B libre. 3

4 103 (1) On cherche le bloc logique le moins utilisé. On élimine E, F, 0 et 3 car ils sont non-libres et trop récents. On arrive à D qui est libre et on l utilise. On marque F libre. 104 (2) On cherche le bloc logique le moins utilisé : c est F et il est libre. On l utilise et on marque 2 libre. 105 (B) On cherche le bloc logique le moins utilisé. On élimine E, F, 0, 3 et D qui sont non-libres et trop récents. On arrive à 5 qui est libre et on l utilise. 106 (A) On cherche le bloc logique le moins utilisé. On élimine E, F, 0, 3, D et on arrive à 4 qu on utilise et on marque E libre. Mais il faut alors déplacer le bloc b (0) On cherche le bloc logique le moins utilisé : c est E et il est libre. On l utilise. 102b On cherche le bloc logique le moins utilisé. On élimine E, F et 0 qui sont non-libres et récents : on arrive à D qui est est libre et on l utilise. On marque B libre. phys. : A B C D E F log. : 7 4 L 6 A B 9 3 L L 5 L date : usure : Exercice 4 Système de Fichiers ext4 (6 points) Nous allons considérer une version un peu simplifiée d ext4, un système de fichier très répandu sous GNU/Linux. Dans ce système, le volume (par exemple une partition d un disque dur) est découpé en blocs de 4 Ko. Comme vu dans le cours, et par analogie avec les disques durs, nous parlerons de secteurs pour désigner les emplacement de 4Ko sur le volume dans lequels sont placés les blocs de fichier. L allocation des blocs dans un système de fichier extfs4 se fait de manière indexée en utilisant ce qu on appelle un extent. Un extent indique une suite de blocs de fichier qui sont stockés les un à la suite les un des autres sur le volume. Les extent font 12 octets organisés de la manière suivante : sur les 4 premier octets : le numéro du premier bloc de fichier couvert par cet extent sur les 2 octets suivants : la taille, en nombre de blocs, de cet extent 1 sur les 6 derniers octets : le numéro du secteur sur le volume ou commence cet extent Exemple Prenons un fichier de 15 Ko, et qui a donc 4 blocs de fichier (le dernier bloc ayant 1 Ko non utilisé) et supposons que ses trois premiers blocs sont placés dans les secteurs 1000, 1001 et 1002 du volume et que son quatrième bloc est sur le secteur 42 du volume. Il suffit de deux extents pour indiquer où se trouve la totalité du fichiers sur le volume : (0, 3, 1000) : les trois blocs de fichier à partir du bloc de fichier 0 sont stockés à partir du bloc de volume (3, 1, 42) : l unique bloc de fichier 3 est stocké sur le bloc de volume 42. Liste d extents Pour indexer plusieurs parties non-contiguës d un même fichier, on utilise une liste d extents. Celle-ci est composée d un extent_header sur 12 octets, qui indique notamment le nombre d extents dans la liste, puis des extents eux même. 1. Dans la vraie spécification de ext4 il y a une petite différence ici. 4

5 Questions 1. Quelle est la taille maximale d un volume, en blocs et en octets? (1 point) Correction : Les numéros de bloc du volume sont sur 6 o = 48 bits, il y a donc au plus 2 48 blocs de 4 Ko soit o = 2 60 o = 2 20 Go ou 2 10 To ou 1 Eo. 2. Quelle est la taille maximale d un fichier, en blocs et en octets? (1 point) Correction : Les numéros de bloc du fichier sont sur 4 o = 32 bits, il y a donc au plus 2 32 blocs de 4 Ko soit 2 44 o = 16 To. 3. L inode (c est-à-dire le File Control Block) d un fichier en ext4 contient une list d extents sur 60 octets (la liste contient donc au plus 4 extents en plus du header). Quelle est la taille maximale (en blocs ou en octets) d un fichier dont tous les extents sont stockés de cette manière, uniquement dans l inode? (1 point) Correction : Chaque extent indique le nombre de blocs de l extent sur 2 octets (16 bits). Il peut donc indiquer au plus 2 16 blocs. Pour 4 extents, nous avons donc au plus = 2 18 blocs indexés de 4Ko chacun, soit en tout 1 Go de données. Indexation indirecte En pratique, on procède à une indexation à plusieurs niveaux : la liste d extents de l inode peut pointer soit directement sur des blocs de données (comme nous l avons vu à la question précédente), soit sur des blocs contenant à leur tour une liste d extents : Si la liste d extents contenue dans l inode pointe directement vers des blocs de fichier, on parle d accès direct (c est le cas que nous avons vu à la question précédente) ; Si elle pointe vers des listes d extents qui, eux, pointent vers des blocs de fichiers, on parle d accès indirect de niveau un ; Si elle pointe vers des listes d extents qui pointent à leur tour vers des listes d extents qui pointent vers des blocs de fichiers, on parle d accès indirect de niveau 2 ; Et ainsi de suite... Le niveau d accès est indiqué dans le header de la liste d extents sur l inode. Notez bien que lorsqu un bloc contient une liste d extents, ceux-ci occupent tout le bloc. Questions 4. Combien d extents peut-on mettre dans une liste qui occupe un bloc complet? (1 point) Correction : Dans un bloc, on a 4096 = 341 octets (reste 4). On peut donc placer 340extents de 12o en plus du header (de 12o aussi). Chaque extent addresse 2 16 blocs de 4Ko. La taille maximale du fichier est donc de blocs, soit blocs ou 85 To. Notons au passage qu en ext4, les 4 octets restant sur le bloc ne sont pas perdus ; ils servent à faire des checksums. 5. En vous aidant des réponses aux questions précédentes, quelle est la taille maximale (en blocs ou en octets) d un fichier indexé en accès indirect de niveau un? (1 point) Correction : Chaque extent de l inode peut référencer 2 16 blocs. Chaque bloc d extents peut référencer blocs de données. En tout, nous pouvons donc référencer times2 16 = blocs (ou To de données). 5

6 6. De combien de niveaux d indirection a-t on besoin dans le pire des cas pour stocker les plus gros fichiers possibles (dont la taille a été calculée à la deuxième question)? (1 point) Correction : Les plus gros fichier ont 2 32 blocs (cf. question 2). Dans le meilleur cas, les données seront toutes à la suite les unes des autres et cela tient dans une indexation de niveau 1 comme vu ci-dessus. Dans le pire cas, ils sont tous séparés et il faut 2 32 extents de 1 bloc, ce qui ne tient pas sur 1 seul niveau. Avec deux niveaux en utilisant uniquement des extents qui adressent un seul bloc dans les feuilles, nous avons blocs adressés, ce qui est suffisant pour nos 2 32 blocs. 6

Exercice 1 Mémoire paginée (5 points)

Exercice 1 Mémoire paginée (5 points) Info32B Systèmes d Exploitations année 2015-2016 Partiel 26 octobre 2015 N. Sabouret, R. Bonaque, M. Gleize Nom : Prénom : Signature : L épreuve dure 1h30. Tous les documents sont autorisés. Le sujet comprend

Plus en détail

Implémentation des systèmes de fichiers. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation

Implémentation des systèmes de fichiers. Didier Verna. didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier. Systèmes d Exploitation 1/25 Implémentation des systèmes de fichiers didier@lrde.epita.fr http://www.lrde.epita.fr/ didier 2/25 Table des matières 1 2 Méthodes d allocation 3 Implémentation des répertoires 4 Implémentation du

Plus en détail

1 Exercice 1 Question de cours (3 points)

1 Exercice 1 Question de cours (3 points) Info32B Systèmes d'exploitations année 2012-2013 Partiel 26 février 2013 N. Sabouret & A. Methni L'épreuve dure 1h30. Tous les documents sont autorisés. Les exercices sont indépendants. 1 Exercice 1 Question

Plus en détail

Aujourd hui: gestionnaire de fichiers

Aujourd hui: gestionnaire de fichiers Gestion des fichiers GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications, Hiver 2015 Jean-François Lalonde Source: http://www.business-opportunities.biz/2014/11/16/40-home-offices-that-are-messier-than-yours/

Plus en détail

INFO4008 Programmation Unix Systèmes de Gestion de Fichiers

INFO4008 Programmation Unix Systèmes de Gestion de Fichiers I. Système de Gestion de Fichiers Un SGF est la partie d un système d exploitation chargée de : Établir la correspondance entre l organisation logique (vue utilisateur) et l organisation physique. Fournir

Plus en détail

Gestion du système de fichiers. Côté utilisateur Description du système Côté concepteur

Gestion du système de fichiers. Côté utilisateur Description du système Côté concepteur Gestion du système de fichiers Côté utilisateur Description du système Côté concepteur Création d un fichier : par un processus qui lui affecte un nom qui sera ensuite connu de tous Introduction Fichier

Plus en détail

Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr. Systèmes d exploitation :

Semestre 6 2012-2013. Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr. Systèmes d exploitation : V-2 (29-01-2010) de Nœud s Ensemble de de Licence miage Université Lille 1 Pour toutes remarques : Alexandre.Sedoglavic@univ-lille1.fr Semestre 6 2012-2013 de Nœud s Ensemble de Notion de bloc physique

Plus en détail

Question 1 (5 pts ) : Généralités

Question 1 (5 pts ) : Généralités Question 1 (5 pts ) : Généralités Répondez, en 5 lignes maximum, aux questions suivantes : a) Expliquez brièvement pourquoi les «threads» sont aussi appelés processus légers? Un threads est rattaché à

Plus en détail

Gestion des processus / Gestion de la mémoire

Gestion des processus / Gestion de la mémoire Gestion des processus / Gestion de la mémoire Alexis Lechervy d après un cours de Jacques Madelaine Université de Caen A. Lechervy (Université de Caen) Gestion des processus / Gestion de la mémoire 1 /

Plus en détail

Installation de Windows 8 sur une machine virtuelle avec Parallels Desktop 7

Installation de Windows 8 sur une machine virtuelle avec Parallels Desktop 7 Installation de Windows 8 sur une machine virtuelle avec Parallels Desktop 7 Table des matières Installation de Windows 8 sur une machine virtuelle avec Parallels Desktop 7... 1 I Introduction... 2 II

Plus en détail

Introduction aux systèmes d exploitation

Introduction aux systèmes d exploitation Introduction aux systèmes d exploitation Le système d exploitation est un ensemble de logiciels qui pilotent la partie matérielle d un ordinateur. Les principales ressources gérées par un système d exploitation

Plus en détail

1 Exercice 1 Question de cours (4 points)

1 Exercice 1 Question de cours (4 points) Info32B Systèmes d'exploitation année 2013-2014 Examen (1ère session) 16 décembre 2014 N. Sabouret L'épreuve dure 2h30. Tous les documents sont autorisés. Les exercices sont indépendants. 1 Exercice 1

Plus en détail

La gestion de la mémoire

La gestion de la mémoire La gestion de la mémoire 1. Rôle Le gestionnaire de mémoire est un sous-ensemble du système d exploitation. Son rôle est de partager la mémoire entre l O.S. et les diverses applications. Le terme «mémoire»

Plus en détail

IV. Système de Gestion des Fichiers. 2. La structure sur disque logique d'un système de fichier. 3. Répartition physique des fichiers en blocs

IV. Système de Gestion des Fichiers. 2. La structure sur disque logique d'un système de fichier. 3. Répartition physique des fichiers en blocs IV. Système de Gestion des Fichiers 1. Représentation interne du SGF 2. La structure sur disque logique d'un système de fichier 3. Répartition physique des fichiers en blocs 1 1. Représentation interne

Plus en détail

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr

6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr 6 - Le système de gestion de fichiers F. Boyer, UJF-Laboratoire Lig, Fabienne.Boyer@imag.fr Interface d un SGF Implémentation d un SGF Gestion de la correspondance entre la structure logique et la structure

Plus en détail

L3 Info & Miage. TP-Projet SGF

L3 Info & Miage. TP-Projet SGF TP-Projet SGF 1. Introduction L objectif de ce mini-projet est de réaliser un Système de Gestion de Fichiers simplifié capable de gérer des accès à des fichiers séquentiels de type flot. L idée est ici

Plus en détail

GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications Solutions : La gestion de la mémoire

GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications Solutions : La gestion de la mémoire GIF-1001 Ordinateurs: Structure et Applications Solutions : La gestion de la mémoire 1. Décrivez, pour l allocation contiguë de mémoire avec partitions à taille variables pour placer des processus en mémoire,

Plus en détail

Gestion de la mémoire. Abdelouahed Gherbi Hiver 2014

Gestion de la mémoire. Abdelouahed Gherbi Hiver 2014 Gestion de la mémoire Abdelouahed Gherbi Hiver 2014 1 Plan Introduction Systèmes monoprogramés Protection Relocation Va-et-vient (Swapping) Systèmes multiprogrammés Partition fixes Partition variables

Plus en détail

Un temps d apprentissage plus libre en utilisant WIMS

Un temps d apprentissage plus libre en utilisant WIMS Un temps d apprentissage plus libre en utilisant WIMS WIMS (WWW Interactive Multipurpose Server) est un logiciel libre, sous licence GNU GPL. Il s agit d un serveur d exercices interactifs ET d une plateforme

Plus en détail

CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS

CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS 56 CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS 6.1 INTRODUCTION : Afin de fournir un accès efficace et pratique au disque, le SE impose un système de gestion de fichiers (SGF) pour permettre de stocker,

Plus en détail

Les systèmes de fichiers

Les systèmes de fichiers Les systèmes de fichiers I Généralités Fichiers : motivation Un disques est une collection de blocs adressables qui peuvent être lus et écrits. Pour utiliser un disque, il faut décider où y placer l information

Plus en détail

Créer mon premier squelette

Créer mon premier squelette Créer mon premier squelette Avec ce tutoriel, découvrez progressivement le fonctionnement de SPIP en construisant votre premier squelette. Pas à pas, comment créer un SPIP qui défie les limites. Créer

Plus en détail

Leçon N 18 Création d un film photo 1 ère partie

Leçon N 18 Création d un film photo 1 ère partie Leçon N 18 Création d un film photo 1 ère partie Dans ces leçons nous allons vous montrer comment réaliser un petit film avec vos photos. Pour cela vous utiliserez le logiciel gratuit «Photorécit 3» Vous

Plus en détail

1 Exercice 1 Question de cours (4 points)

1 Exercice 1 Question de cours (4 points) Info32B Systèmes d'exploitations année 2012-2013 Examen (1ère session) 14 avril 2014 N. Sabouret L'épreuve dure 2h00. Tous les documents sont autorisés. Les exercices sont indépendants. 1 Exercice 1 Question

Plus en détail

Systèmes d'exploitation Chapitre 3: Gestion de fichiers

Systèmes d'exploitation Chapitre 3: Gestion de fichiers Université Cadi Ayyad Faculté Polydisciplinaire de Safi Département sciences mathématiques et informatique Systèmes d'exploitation Chapitre 3: Gestion de fichiers Le stockage fiable, rapide de grandes

Plus en détail

La Gestion des Fichiers

La Gestion des Fichiers KWWSZZZDGHOHLPDJIUaGRQVH]FRXUV 6\VWqPHVG ([SORLWDWLRQ La Gestion des Fichiers Hafid Bourzoufi Université de Valenciennes Didier Donsez Université Grenoble 1 'LGLHU'RQVH]#LPDJIU 2 Système de fichiers De

Plus en détail

Cours Systemes d exploitation

Cours Systemes d exploitation Université de Kairouan Institut Supérieur des Siences Appliquées et de Technologie Cours Conçu Spécialement Aux Etudiants: De Master Pilotage et Réseaux Industriels Cours Systemes d exploitation Noureddine

Plus en détail

Solution des exercices SGF

Solution des exercices SGF Solution des exercices SGF 1- Exercice 0 : On suppose que la taille de bloc est 565 On veut accéder à 585ème bloc : combien d accès disc sont nécessaires? Inode Table index de taille 565 (=taille d un

Plus en détail

4D Server v12 64-bits VERSION BETA

4D Server v12 64-bits VERSION BETA VERSION BETA 4D Server v12 prend désormais en charge les systèmes d exploitation Windows 64 bits. La technologie 64 bits a pour principaux avantages d améliorer les performances globales des applications

Plus en détail

INSTALLATION EN MULTIBOOT WINDOWS XP ET LINUX KUBUNTU (LTS)

INSTALLATION EN MULTIBOOT WINDOWS XP ET LINUX KUBUNTU (LTS) INSTALLATION EN MULTIBOOT WINDOWS XP ET LINUX KUBUNTU (LTS) RÉCUPÉRATION DE L IMAGE ISO ET DU LOGICIEL OSL2000 Vous récupérez dans le répertoire PartageSIO1\Logithèque, le logiciel EASEUS Partition Manager,

Plus en détail

I Open Résa. Sommaire :

I Open Résa. Sommaire : I Open Résa Sommaire : I Open Résa... 1 Définition :... 2 Identification... 3 Création d un nouveau dossier :... 8 Première méthode :... 10 Seconde méthode :... 10 Ajout d éléments à la proposition :...

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

Chapitre 3 Systèmes de gestion de fichiers

Chapitre 3 Systèmes de gestion de fichiers Chapitre 3 Systèmes de gestion de fichiers Jean Privat Université du Québec à Montréal INF3172 Principes des systèmes d exploitation Automne 2011 Jean Privat (UQAM) 03 SGF INF3172 Automne 2011 1 / 1 Plan

Plus en détail

Il vous faudra contrôler plusieurs critères lors de son achat, notamment sa capacité ou encore sa vitesse de rotation.

Il vous faudra contrôler plusieurs critères lors de son achat, notamment sa capacité ou encore sa vitesse de rotation. Le disque dur est l'élément permettant de stocker les données de votre ordinateur. Le système d'exploitation ainsi que vos jeux, programmes et documents seront donc stockés sur ce périphérique. Lors de

Plus en détail

Exercice 1 Question de cours (4 points)

Exercice 1 Question de cours (4 points) Info32B Systèmes d Exploitations année 2015-2016 Examen 15 décembre 2016 N. Sabouret L épreuve dure 2h00. Tous les documents sont autorisés. Le sujet comprend 4 exercices indépendants. Toutes vos réponses

Plus en détail

Tableur OpenOffice : Les Outils

Tableur OpenOffice : Les Outils 1. Environnement de travail Bouton système Nom du document Nom du logiciel Barre de menus Cases système du logiciel Cases système du fichier Zone de nom : elle contient l adresse du champ sélectionné Cellule

Plus en détail

La mémoire. Polytech Paris-Sud Cycle ingénieur de la filière étudiant. Louis Mandel Université Paris-Sud 11 Louis.Mandel@lri.

La mémoire. Polytech Paris-Sud Cycle ingénieur de la filière étudiant. Louis Mandel Université Paris-Sud 11 Louis.Mandel@lri. La mémoire Polytech Paris-Sud Cycle ingénieur de la filière étudiant Louis Mandel Université Paris-Sud 11 Louis.Mandel@lri.fr année 2012/2013 Aspects matériels de la mémoire Types de mémoires Type Accès

Plus en détail

Examen 2. Q1 (3 points) : Quel mot ou concept relié aux ordinateurs correspond à la définition suivante :

Examen 2. Q1 (3 points) : Quel mot ou concept relié aux ordinateurs correspond à la définition suivante : GI-1001, 24 avril 2012 Nom/Matricule : Examen 2 Cet examen vaut 40% de la note totale du cours. Les questions seront corrigées sur un total de 40 points. La valeur de chaque question est indiquée avec

Plus en détail

Acc. 5 6 7 0 6 1 6 2 0 1 5 1 0 7 0 6 7 5 6 0 C1 5 C2 C3 Déf.

Acc. 5 6 7 0 6 1 6 2 0 1 5 1 0 7 0 6 7 5 6 0 C1 5 C2 C3 Déf. E 7 La mémoire sous Linux Exercice 1 : MMU a) La MMU est capable de traduire les adresses physiques en adresses logiques paginées. Aussi, grâce à un bit de validation, il devient possible de ne stocker

Plus en détail

Chap. X : Ordonnancement

Chap. X : Ordonnancement UMR 7030 - Université Paris 13 - Institut Galilée Cours Architecture et Système Le compilateur sépare les différents objets apparaissant dans un programme dans des zones mémoires (code, données, librairies,

Plus en détail

Brevet d Études Professionnelles ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME. Durée 4 heures coefficient 5 DOSSIER SUJET. Notes à l attention du candidat

Brevet d Études Professionnelles ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME. Durée 4 heures coefficient 5 DOSSIER SUJET. Notes à l attention du candidat Brevet d Études Professionnelles SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES INDUSTRIELS et DOMESTIQUES ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME Durée 4 heures coefficient 5 Notes à l attention du candidat Vous devrez répondre directement

Plus en détail

I. Objectifs de ce document : II. Le changement d architecture :

I. Objectifs de ce document : II. Le changement d architecture : I. Objectifs de ce document : Ce document a pour but de vous présenter : - L outil File Server Migration Toolkit 1.1. - Le mode opératoire à suivre pour migrer les données de plusieurs serveurs de fichiers

Plus en détail

Cours «système d exploitation» 2 ème année IUT de Caen, Département d Informatique Année 2000 2001 (François Bourdon)

Cours «système d exploitation» 2 ème année IUT de Caen, Département d Informatique Année 2000 2001 (François Bourdon) Cours «système d exploitation» 2 ème année IUT de Caen, Département d Informatique Année 2000 2001 (François Bourdon) Cours Systèmes d exploitation, François Bourdon, IUT département informatique, Caen.

Plus en détail

Chapitre VI : La gestion des disques et des fichiers. Les supports de stockage Les fichiers L organisation des fichiers

Chapitre VI : La gestion des disques et des fichiers. Les supports de stockage Les fichiers L organisation des fichiers Chapitre VI : La gestion des disques et des fichiers Les supports de stockage Les fichiers L organisation des fichiers Introduction La gestion des fichiers recouvre deux activités : Une gestion statique

Plus en détail

Formation développement noyau et pilotes Linux Session de 5 jours

Formation développement noyau et pilotes Linux Session de 5 jours Formation développement noyau et pilotes Linux Session de 5 jours Titre Aperçu Supports Durée Formateur Langue Public ciblé Formation développement noyau et pilotes Linux Comprendre le noyau Linux Développer

Plus en détail

TD n 8 Word : Autres fonctionnalités avancées

TD n 8 Word : Autres fonctionnalités avancées TD n 8 Word : Autres fonctionnalités avancées 1. Diviser un document en sections 1.1. Définition Un document Word peut être divisé en section. Une section est une partie de ce document qui possède une

Plus en détail

Systèmes de gestion de bases de données

Systèmes de gestion de bases de données Systèmes de gestion de bases de données Fichiers P. Rigaux Cnam, dépt. informatique April 1, 2015 PR (Cnam, dépt. info) Systèmes de gestion de bases de données April 1, 2015 1 / 1 Fichiers Une base de

Plus en détail

BAC PROFESSIONNEL ACTIVITE : TP VIRTUALBOX CI 1 : APPROPRIATION DU SYSTEME. Conditions d exercice Moyens et ressources @

BAC PROFESSIONNEL ACTIVITE : TP VIRTUALBOX CI 1 : APPROPRIATION DU SYSTEME. Conditions d exercice Moyens et ressources @ VIRTUALBOX BAC PROFESSIONNEL SEN 1 / 1 NOM : PRENOM :. ACTIVITE : VIRTUALBOX CI 1 : APPROPRIATION DU SYSTEME Conditions d exercice Moyens et ressources @ internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels

Plus en détail

Gestion des fichiers

Gestion des fichiers Gestion des fichiers Généralités Un fichier (file) est un ensemble de données portant un nom et généralement situé en mémoire secondaire. Les opérations courantes à effectuer sur un fichier sont open :

Plus en détail

Remarques sur le premier contrôle de TD :

Remarques sur le premier contrôle de TD : Remarques sur le premier contrôle de TD : Démêlons les confusions en tous genres... Licence 1 MASS semestre 2, 2006/2007 La première remarque est qu il faut apprendre le cours, faire les exercices et poser

Plus en détail

Chapitre 11: Technologie et Hiérarchie mémoire

Chapitre 11: Technologie et Hiérarchie mémoire Chapitre 11: Technologie et Hiérarchie mémoire M. Dubacq IUT de Villetanneuse 2008 2009 2/22 Caractéristiques principales de la mémoire > Méthode d accès : Séquentiel : accès successif à tous les emplacements,

Plus en détail

Réaliser un magazine avec InDesign et Photoshop

Réaliser un magazine avec InDesign et Photoshop Sous la direction de Brigitte Peltier COURS D INDUSTRIES......... G R A P H I Q U E S Réaliser un magazine avec InDesign et Photoshop Laurent Pasquet Yves Delpuech Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-12024-0

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

CAPTURE DES PROFESSIONNELS

CAPTURE DES PROFESSIONNELS CAPTURE DES PROFESSIONNELS CAPTURE DES PROFESSIONNELS 2 Téléchargement 3 Installation 8 Prise en main rapide 10 Lancement Recherche 14 Gestion des fichiers 23 Compare et Sépare 25 Fichiers annexes 27 Le

Plus en détail

Les systèmes de Fichier

Les systèmes de Fichier Les systèmes de Fichier 1 Les disques durs, aussi petits soient-ils, contiennent des millions de bits, il faut donc organiser les données afin de pouvoir localiser les informations, c'est le but du système

Plus en détail

Sous-adressage et CIDR

Sous-adressage et CIDR Sous-adressage et CIDR C. Pain-Barre INFO - IUT Aix-en-Provence version du 19/2/2013 Table des matières 1 Introduction 1 2 Principes du sous-adressage 2 2.1 Le sous-adressage vu d Internet...................................

Plus en détail

Configuration d une politique de sauvegarde

Configuration d une politique de sauvegarde Configuration d une politique de sauvegarde Pré-requis à cette présentation La lecture de ce guide suppose que vous avez installé l agent SFR Backup sur l équipement que vous souhaitez sauvegarder. Il

Plus en détail

NE316 TP3 le protocole TFTP

NE316 TP3 le protocole TFTP 3 A EIS App NE316 TP3 le protocole TFTP 1. Préparation Comme le client TFTP n est pas installé sur le PC, on commence par le télécharger. Pour la suite, nous avons perdu toutes nos traces. Pour les refaire,

Plus en détail

Misson : Windows Serveur 2008

Misson : Windows Serveur 2008 Misson : Windows Serveur 2008 M326080019 Contexte : Afin de mieux gérer l entreprise, il a été décidé de mettre en place un serveur Windows 2008. Cela permettra de mieux gérer les accès aux dossiers par

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris

Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris TP Bibliothèque de Traitement d Images en Niveaux de Gris Étudiants : Besnier Alexandre Taforeau Julien Version 1.2 Janvier 2008 2008 Rapport TP - Version 1.2 i Table des matières Introduction 1 1 Objectif

Plus en détail

Robots Industriel et programmation

Robots Industriel et programmation Ce que j'apprends : Dans cette activité, tu va programmer un robot virtuel. L'objectif est de maîtriser la programmation par organigramme et de pouvoir réaliser des tâches simplesquelque défis simple.

Plus en détail

ASR2-S ASR2. Gestion des disques : plan et illustrations. 2 Pour l utilisateur 4 FAT. 3 Catalogue de fichiers. 2.

ASR2-S ASR2. Gestion des disques : plan et illustrations. 2 Pour l utilisateur 4 FAT. 3 Catalogue de fichiers. 2. ASR2-S ASR2-Système Département Informatique IUT Bordeaux 1 ASR2 1 Définition 2 Pour l utilisateur nom du position du fichier premier bloc taille CLIENTS 10 50 PRODUITS 60 500 FACTURES 560 2000 pour l

Plus en détail

TD 6 Introduction à l Informatique

TD 6 Introduction à l Informatique TD 6 Introduction à l Informatique Disques durs Corrigé 1. Composants du disque dur Décrire chaque composant du disque dur représenté ci-dessous. Plateau Moteur rotatif Tête de lecture Bras électromagnétique

Plus en détail

Encryptions, compression et partitionnement des données

Encryptions, compression et partitionnement des données Encryptions, compression et partitionnement des données Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 Compression, encryption et partitionnement des données Sommaire 1 Introduction... 3 2 Encryption transparente des

Plus en détail

- Inventaire tournant -

- Inventaire tournant - Fiche - Inventaire tournant - L inventaire consiste à saisir l ensemble des produits composant notre stock. La difficulté est de bien maîtriser ce qui nous appartiens et ne nous appartiens pas (exemple

Plus en détail

Allègement de cotisations sur les heures supplémentaires et complémentaires Nouvelles modalités de calcul de la réduction «Fillon» Octobre 2007

Allègement de cotisations sur les heures supplémentaires et complémentaires Nouvelles modalités de calcul de la réduction «Fillon» Octobre 2007 Allègement de cotisations sur les heures supplémentaires et complémentaires Nouvelles modalités de calcul de la réduction «Fillon» Octobre 2007 Avertissement : les informations fournies ci-après sont sans

Plus en détail

CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS

CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS 2 Téléchargement 3 Installation 8 Prise en main rapide 11 Lancement Recherche 14 Gestion des fichiers 15 Recherche des adresses mails 16 Importation d un fichier d adresses

Plus en détail

Ce TD se déroule sur 3 heures : vous devez donc consacrer environ 1 heure pour chacune des phases.

Ce TD se déroule sur 3 heures : vous devez donc consacrer environ 1 heure pour chacune des phases. TD Analyse de données pour l évaluation de l exposition Octobre 2014 1 Contexte et objectif du TD Pour réaliser une évaluation de l exposition d une population à un contaminant chimique, plusieurs sources

Plus en détail

TP 7 : Manipulation d images.

TP 7 : Manipulation d images. Lycée Masséna TP 7 : Manipulation d images. On va voir deux choses dans ce TP : les tableaux Numpy, qui sont très pratiques pour les opérations terme à terme entre tableaux de nombres à plusieurs dimensions.

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11771-X

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11771-X Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11771-X Création de pages dynamiques courantes CHAPITRE 3 169 Figure 3-39 La boîte de dialogue de l objet Liste/Menu permet de configurer les options de l affichage

Plus en détail

Test de sélection du 4 juin 2013

Test de sélection du 4 juin 2013 Test de sélection du 4 juin 2013 Vous étiez 270 candidat-e-s à ce test de sélection, et 62 d entre vous (23%) participeront au stage olympique de Montpellier, du 19 au 29 août 2013, dont 12 filles : la

Plus en détail

Tableaux et manipulation d images «bitmap»

Tableaux et manipulation d images «bitmap» T.P. numéro VII Tableaux et manipulation d images «bitmap» Ce T.P. va faire intervenir les notions suivantes : lecture/écriture de fichiers binaires ; images bitmap ; tableaux de données. 1 Fichiers binaires

Plus en détail

CREATION D IMPRIMANTE ADOBE PDF SOUS MAC OS LION 10.7

CREATION D IMPRIMANTE ADOBE PDF SOUS MAC OS LION 10.7 GROUPE RICCOBONO FRANCE. ADOBE PDF JUILLET 2012 - VERSION 1 01 Dans notre Groupe Riccobono nous préférons les fichiers PDF aux fichiers natifs pour des raisons de sécurité, souplesse et surtout afin d'éviter

Plus en détail

Un petit tutoriel pour utiliser Wordpress (LeRepaire)

Un petit tutoriel pour utiliser Wordpress (LeRepaire) Un petit tutoriel pour utiliser Wordpress (LeRepaire) I. Pour écrire un article : Il faut déjà avoir un compte qui permette de le faire (ce n est pas un compte par défaut, il faut demander un accès à l

Plus en détail

Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne.

Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne. Félicitations! Vous disposez désormais de votre armoire numérique en ligne. Cette armoire va vous permettre : De mieux classer vos documents De mieux les retrouver De mieux les partager Ce petit guide

Plus en détail

COMPRESSION / DÉCOMPRESSION DE FICHIERS

COMPRESSION / DÉCOMPRESSION DE FICHIERS COMPRESSION / DÉCOMPRESSION DE FICHIERS 1- A quoi ça sert? 2- La compression 3- La décompression 4- Utiliser le logiciel 7-zip 5- Réduire le poids des images 1- A QUOI ÇA SERT? La compression est utilisée

Plus en détail

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID 1. Guide pour l Installation des Disques Durs SATA... 2 1.1 Installation de disques durs Série ATA (SATA)... 2 2. Guide de Configurations

Plus en détail

Reprise en main du programme d Affectation de transport en commun

Reprise en main du programme d Affectation de transport en commun Reprise en main du programme d Affectation de transport en commun Modifications indispensables pour bonne compilation : Utilisation de visual C++ express pour avoir accès à un débuggeur et un compilateur

Plus en détail

Proposition de méthode pour créer un diaporama PowerPoint à l aide de OpenOffice Impress.

Proposition de méthode pour créer un diaporama PowerPoint à l aide de OpenOffice Impress. Proposition de méthode pour créer un diaporama PowerPoint à l aide de OpenOffice Impress. Les deux seules techniques logicielles qui seront sollicitées dans ce document sont le l enregistrement d images

Plus en détail

ALIAS-AD. Définition LES TRAITEMENTS PAR LOTS

ALIAS-AD. Définition LES TRAITEMENTS PAR LOTS ALIAS-AD LES TRAITEMENTS PAR Définition Pour le Navigateur Internet explorer, il faut une version >= V.9 RAPPELS Les applications de gestion comprennent des traitements interactifs. On dénomme ainsi les

Plus en détail

Cours IV: Le système de gestion de fichiers

Cours IV: Le système de gestion de fichiers Cours IV: Le système de gestion de fichiers Patrick MARTINEAU Ecole Polytechnique de l Université de Tours 64, Avenue Jean Portalis 37200 TOURS 1 er octobre 2008 P. Martineau (Polytech Tours) Cours IV:

Plus en détail

Une icône est la représentation graphique d un programme ou de façon générale d un élément sous Windows.

Une icône est la représentation graphique d un programme ou de façon générale d un élément sous Windows. INITIATION A WINDOWS VOUS ALLEZ APPRENDRE DANS CETTE LEÇON LES BASES DE WINDOWS (LE SYSTEME DE FENETRES, LES FICHIERS, LES DOSSIERS, L EXPLORATEUR) QU EST-CE QUE WINDOWS? Windows est un logiciel (c'est-à-dire

Plus en détail

Question 2 Sur un système doté de n CPU, quel est le nombre maximum de processus pouvant se trouver dans les états prêt, exécution et bloqué?

Question 2 Sur un système doté de n CPU, quel est le nombre maximum de processus pouvant se trouver dans les états prêt, exécution et bloqué? Faculté des Sciences Appliquées Année 2006-2007 MATH 213 : Systèmes d Exploitation I TP : Séance 2 Partie II : Gestion des processus Thème 1 : Quelques définitions 1 Quels sont les différents états dans

Plus en détail

Standard automatique Guide administrateur

Standard automatique Guide administrateur Standard automatique Guide administrateur 01/04/2010 Page 1/13 Sommaire 1 Présentation générale... 3 1.1 Standard automatique... 3 1.2 Interface d administration Provision... 4 1.2.1 Accès à l interface...

Plus en détail

DEUG MIAS2 - MODULE INFORMATIQUE (MIA10B) EXAMEN (SEPTEMBRE 1999)

DEUG MIAS2 - MODULE INFORMATIQUE (MIA10B) EXAMEN (SEPTEMBRE 1999) coller l étiquette ici DEUG MIAS2 - MODULE INFORMATIQUE (MIA10B) EXAMEN (SEPTEMBRE 1999) Durée : 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrices interdites Les réponses doivent être brèves et justifiées

Plus en détail

PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE

PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE PRESENTATION ET UTILISATION COURANTE 1- PRESENTATION Remplaçant Sertifal depuis le 1 er février 2007, Sertifup 1 est composé de deux modules principaux : - Un site web( www.sertifup.fr ) dont l accès est

Plus en détail

BASE DE DONNEES SOUS ACCESS «Gestion de contacts commerciaux»

BASE DE DONNEES SOUS ACCESS «Gestion de contacts commerciaux» BASE DE DONNEES SOUS ACCESS «Gestion de contacts commerciaux» Contenu 1 - Description de la base de données... 1 2 - Interface d Access :... 3 3 Création des tables (structure)... 5 4 - Relations entre

Plus en détail

Manuel d'utilisateur LMS Formateur CET

Manuel d'utilisateur LMS Formateur CET Manuel d'utilisateur LMS Formateur CET Générer des Rapports LMS ELMG 6.0.1 - v1.0 Juillet 2015 1 2 Table des matières Connexion... 4 Connexion au système... 4 L onglet Analyse Vue d ensemble... 5 Créer

Plus en détail

LES RÈGLES D OR DE LA MISE EN PAGE D UN DOCUMENT

LES RÈGLES D OR DE LA MISE EN PAGE D UN DOCUMENT LES RÈGLES D OR DE LA MISE EN PAGE D UN DOCUMENT 1 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...3 1. LES DIFFÉRENTS TYPES DE DOCUMENTS...3 2. LES 5 PRINCIPES POUR STRUCTURER VOS DOCUMENTS...3 2.1. Premier principe

Plus en détail

Créer des documents XML

Créer des documents XML 1 Créer des documents XML La spécification XML définit comment écrire un document au format XML. XML n est pas un langage en lui-même mais, en revanche, un document XML est écrit dans un langage à balises

Plus en détail

Obert Hervé Stumpf Mathieu Licence 3 RIA. Réseaux & Protocoles. Client pair-à-pair. Projet L3 RIA 2005-2006 Sommaire.

Obert Hervé Stumpf Mathieu Licence 3 RIA. Réseaux & Protocoles. Client pair-à-pair. Projet L3 RIA 2005-2006 Sommaire. Obert Hervé Stumpf Mathieu Licence 3 RIA Réseaux & Protocoles Client pair-à-pair Projet L3 RIA 2005-2006 Sommaire Page 1 sur 10 Introduction - Présentation du projet 3 Fonctionnement coté graine 4 Fonctionnement

Plus en détail

Annexe. au mémoire présenté par. BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la. Loi sur l équité salariale

Annexe. au mémoire présenté par. BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la. Loi sur l équité salariale Annexe au mémoire présenté par BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la Loi sur l équité salariale Mars 2003 AVANT-PROPOS Cette annexe se veut un document complémentaire au

Plus en détail

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal

Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal Commission Réseau Sémantique Universel Étude de cas n 1 : routage postal La meilleure méthode pour mettre au point une méthode étant de la tester sur le plus grand nombre possible de cas concrets, voici

Plus en détail

Tapez les mots justes

Tapez les mots justes 0BOptimisez vos recherches sur Internet Bien souvent une recherche sur Internet se solde par... trop de réponses, et pas toujours les bonnes! Il convient donc de formuler vos requêtes en respectant quelques

Plus en détail

Préparation du poste de travail ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS

Préparation du poste de travail ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS LP CHATEAU BLANC 45 CHALETTE/LOING BAC PRO SEN TR THÈME : DEPLOIEMENT ET RESTAURATION D UNE IMAGE AVEC OSCAR TP N 2 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS OBJECTIFS : PARTITIONNER UN DISQUE DUR AVEC L OUTIL G-PARTED

Plus en détail

Plate-forme de formation Moodle Manuel de l'enseignant

Plate-forme de formation Moodle Manuel de l'enseignant Premiers pas SIME Plate-forme de formation Moodle Manuel de l'enseignant Présentation 3 Vous souhaitez créer un cours sur Moodle. 4 Première inscription sur la plate-forme Moodle 4 Modifier votre profil.

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

Fiche PanaMaths Introduction au tracé de courbes avec Scilab

Fiche PanaMaths Introduction au tracé de courbes avec Scilab Fiche PanaMaths Introduction au tracé de courbes avec Scilab Introduction Ce document présuppose un certain niveau de connaissance du logiciel Scilab de la part du lecteur (de la lectrice) : calcul matriciel,

Plus en détail

Procédures et fonctions

Procédures et fonctions Chapitre 5 Procédures et fonctions 5.1 Introduction Considérons le programme suivant, dont le but est d inverser les éléments d un tableau : public class InversionTableau1 { int t[]= {8, 2, 1, 23; Terminal.ecrireStringln("Tableau

Plus en détail