Test du logiciel, cours 3. Tests fonctionnels. Tests fonctionnels. Rappel : spécification du logiciel. Plan Les tests fonctionnels Les phases de tests

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Test du logiciel, cours 3. Tests fonctionnels. Tests fonctionnels. Rappel : spécification du logiciel. Plan Les tests fonctionnels Les phases de tests"

Transcription

1 Test du logiciel, cours 3 Tests fonctionnels Critère d arrêt Plan Les tests fonctionnels Les phases de tests Couvertures de tests fonctionnels : On ne peut connaître a priori le nombre de tests nécessaires qualitatives. Se baser sur le seul élément dont on est sûr : la spécification. DESS DLS Test du logiciel 1/33 DESS DLS Test du logiciel 3/33 Tests fonctionnels Rappel : spécification du logiciel Aussi appelé tests boite noire Son but Une spécification doit décrire au minimum : les fonctions à réaliser par le logiciel, les interfaces de ce logiciel les contraintes fixées au développeur. Vérifier le comportement d un logiciel / spécification (fonctions non conformes ou manquantes, erreurs d initialisation ou de terminaison du logiciel) Vérifier le respect des contraintes (performances, espace mémoire, etc.) et des facteurs qualité associés au logiciel (portabilité, maintenabilité, etc.) Exemples de contraintes : performances temporelles performances spatiales contraintes matérielles critères de sécurité portabilité DESS DLS Test du logiciel 2/33 DESS DLS Test du logiciel 4/33

2 Le test fonctionnel : que teste-t-on et comment le teste-t-on? Tests nominaux, tests aux limites Que teste-t-on? : couvertures des tests Comment le teste-t-on? : analyse partitionnelle pour le test des fonctions de la spécification Tests nominaux : vérifier la conformité par rapport à la spécification pour un comportement normal du logiciel Tests aux limites : vérifier le comportement aux limites fonctionnelles du logiciel DESS DLS Test du logiciel 5/33 DESS DLS Test du logiciel 7/33 Que teste-t-on? : couvertures des tests fonctionnels Tests de robustesse Quatre grandes catégories Tous les tests permettant de valider la robustesse du logiciel vis-à-vis de son environnement. Tests nominaux Tests aux limites fonctionnels Tests de robustesse Tests de conformité test des fonctions du logiciel facteurs qualité de robustesse autres facteurs qualité et contraintes Par exemple les tests hors limites fonctionnelles les tests en charge les pannes des équipements externes DESS DLS Test du logiciel 6/33 DESS DLS Test du logiciel 8/33

3 Tests de conformité Analyse partitionnelle : la recette Vérifier les contraintes associées au logiciel Par exemple les tests de performance les tests d intrusion les tests d ergonomie (Interface Homme-Machine) les tests de portabilité (matériel, OS), d interchangeabilité Pour chaque fonction de la spécification à : déterminer les entrées de la fonction ainsi que leur domaine à partir de la partie contrôle de la spécification, découper le domaine des entrées en classes d équivalence pour chaque classe d équivalence : sélectionner un élément dans la classe à partir de la partie commande de la spécification, déterminer la valeur des sorties pour l élément sélectionné. DESS DLS Test du logiciel 9/33 DESS DLS Test du logiciel 11/33 Comment teste-t-on? : l analyse partitionnelle, une solution pour les jeux d entrées Valeurs de sortie ou à défaut propriétés de ces valeurs Première idée : force brutale (effectuer le produit cartésien des domaines des entrées du programme) Défaut : nombre de tests à réaliser astronomique (exemple : addition de 2 entiers de 32 bits jeux de tests) On se contenterait de valider chacun des comportements du logiciel pour une valeur particulière représentative. Seconde idée : partitionner ce produit cartésien en classes d équivalence des entrées (ensemble des entrées aboutissant au même comportement fonctionnel) Problème de l oracle algorithme trop complexe (régulation en automatisme) toutes les entrées nécessaires au calcul de la sortie ne sont pas accessibles au testeur (positionnées par le développeur, horloge système, etc). Sur notre exemple : 2 tests (1 sans débordement, 1 avec débordement) Méthode couramment utilisée pour écrire les jeux de tests fonctionnels, appelée : analyse partitionnelle. DESS DLS Test du logiciel 10/33 DESS DLS Test du logiciel 12/33

4 Classes d équivalence Détermination des classes d équivalence Soit un domaine. Les ensembles forment une partition de classes d équivalence sur si : Langage formalisé Automate, Réseau de Petri, Détermination des chemins de la spécification Parcours de l automate, Règle 1 (recouvrement) Règle 2 (exclusion mutuelle) Matrice causes/effets Langage naturel Parcours de la matrice Remodélisation de la spécification en langage formalisé ou automate DESS DLS Test du logiciel 13/33 DESS DLS Test du logiciel 15/33 Exemple Détermination des classes d équivalence sur une spécification trop informelle Dans ce cas, la spécification n est pas testable en l état. Il faut donc soit la refuser, soit : Programme calculant : 3 classes d équivalence : sur les entiers réaliser un modèle de cette spécification dans le formalisme le mieux adapté faire valider ce modèle par l équipe de développement et le client (est-ce bien cela que vous vouliez construire?) déterminer les classes d équivalence sur le modèle. Sur les 3 classes d équivalence, une seule est valide. Ce processus de remodélisation permet très souvent de trouver des anomalies dès la spécification : incohérence entre différentes parties de la spécification incomplétude des cas traités DESS DLS Test du logiciel 14/33 DESS DLS Test du logiciel 16/33

5 intelligente intelligent Tests nominaux Choix des valeurs dans les classes d équivalence Classes d équivalence pour toutes les entrées E1 E2 Sélection d une valeur dans la classe d équivalence [Min Int,-1] -734 [Min Int,-1] -525 Varier les valeurs à l intérieur d un même intervalle. [Min Int,-1] [0, Max Int] 3765 [0, Max Int] 7643 [Min Int,-1] -765 [0, Max Int] 9864 [0, Max Int] 3783 DESS DLS Test du logiciel 17/33 DESS DLS Test du logiciel 19/33 Exemple de classes d équivalence Tests aux et hors limites fonctionnelles Fonction : Produit_valeurs_absolues Entrées : E1, E2 Sorties : S Traitement : Cette fonction calcule la valeur absolue du produit des entrées E1 et E2. Classes d équivalence pour chaque entrée E1 E2 Tests aux limites fonctionnelles : sélection de valeurs aux bornes de chaque classe d équivalence fonctionnelles Tests hors limites fonctionnelles : sélection de valeurs hors bornes de chaque classe d équivalence fonctionnelles [Min Int,-1] [Min Int,-1] [0, Max Int] [0, Max Int] DESS DLS Test du logiciel 18/33 DESS DLS Test du logiciel 20/33

6 Tests aux et hors limites fonctionnelles pour l exemple précédent Tests en charge Si les entrées E1 et E2 ont un domaine fonctionnel de : [-100, 100] Tests aux limites fonctionnelles E1 E2 [-100,-1] -100 [-100,-1] -57 [-100,-1] -1 [0, +100] 64 [0, +100] 0 [-100,-1] -5 [0, +100] 100 [0, +100] 98 [-100,-1] -59 [-100,-1] -1 [0, +100] 48 [-100,-1] -100 [-100,-1] -63 [0, +100] 0 [0, +100] 75 [0, +100] 100 Tests hors limites fonctionnelles E1 E2 [-100,-1] -234 [-100,-1] -42 [0, +100] 174 [0, +100] 39 [-100,-1] -84 [Min Int, -1] -115 [0, +100] 48 [0, +100] 120 Vérifier le comportement du logiciel en cas de stress du logiciel tel que : avalanche d alarmes saturation des réseaux saturation des requêtes Exemple : la saturation de Yahoo fin DESS DLS Test du logiciel 21/33 DESS DLS Test du logiciel 23/33 Tests de robustesse Tests de pannes des équipements externes Vérifier le comportement du logiciel face à des événements non spécifiés ou dans des situations dégradées. Tests en charge Tests des pannes des équipements externes etc. Simuler des pannes sur les équipements en interface avec le logiciel afin de vérifier son comportement. Par exemple : arrêt inopiné de l équipement débranchement brutal de l équipement changement brusque de valeurs DESS DLS Test du logiciel 22/33 DESS DLS Test du logiciel 24/33

7 Tests de pannes des équipements externes, connaissances requises Conclusion pour les tests fonctionnels Ces tests nécessitent une bonne connaissance du hardware afin de spécifier les bons modes de défaillance des équipements. Par exemple, connaître les cas de défaillance d un interrupteur : collage à 1 ou à 0 bagottements intempestifs parasitage à différentes fréquences. Ce ne sont que des exemples pour le test de robustesse et le tests de pannes des équipements externes, cela dépend énormément du métier pour lequel le logiciel est développé. DESS DLS Test du logiciel 25/33 DESS DLS Test du logiciel 27/33 Tests des interfaces Les phases de tests DÉVELOPPEMENT Spécification du logiciel Plan de Tests de Validation TEST Tests de validation Rapport de Tests de Validation Le but des tests des interfaces est double : vérifier les interfaces logicielles entre les composants un sous-système logiciel Conception du logiciel Plan de Tests d Intégration Tests d intégration Rapport de Tests d Intégration vérifier les interfaces physiques entre le logiciel et la machine cible (carte sur laquelle tourne le logiciel) Conception détaillée Plan de Tests Unitaires Tests Unitaires Rapport de Tests Unitaires Codage DESS DLS Test du logiciel 26/33 DESS DLS Test du logiciel 28/33

8 Durant les phases de descente du cycle Les Tests Unitaires (TU) Durant les phases de descente du cycle, le testeur élabore les Plans de Tests du Logiciel et fabrique les bancs de tests. Les plans de tests décrivent essentiellement : la stratégie de tests mise en place les moyens mis en oeuvre (matériel, logiciel et humain) l ensemble des fiches de tests. Validation de chaque composant logiciel pris unitairement par rapport à sa spécification détaillée. Quand Dès qu une pièce de code a été codée et compilée correctement Types de tests Les tests structurels DESS DLS Test du logiciel 29/33 DESS DLS Test du logiciel 31/33 Durant les phases de remontée du cycle Les Tests d Intégration (TI) Durant les phases de remontée du cycle, le testeur exécute les fiches de tests décrites dans les plans et produit les rapport de tests associés. Ces rapports contiennent essentiellement : la synthèse des résultats de tests les résultats de tests détaillés la trace d exécution des tests. Validation des sous-systèmes logiciels entre eux Tests d Intégration Logiciel/Logiciel (interface entre composants logiciels) Tests d Intégration Logiciel/Matériel (interface entre le logiciel et le matériel) Quand Dès qu un sous-système fonctionnel (module, objet) est entièrement testé unitairement Types de tests Tests des interfaces DESS DLS Test du logiciel 30/33 DESS DLS Test du logiciel 32/33

9 Les Tests de Validation (TV) Vérifier la conformité du logiciel aux Spécifications du logiciel Quand Dès que l ensemble des sous-systèmes fonctionnels ont été testé et intégré Types de tests Tests fonctionnels Tests de robustesse DESS DLS Test du logiciel 33/33

Génie logiciel Test logiciel A.U. 2013/2014 (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) 1 Plan du chapitre - Définition du test logiciel - Principe de base du test logiciel - Les différentes étapes

Plus en détail

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Documentation La documentation a pour but de laisser des traces

Plus en détail

Ioannis Parissis UFR IMA Laboratoire LIG. Test logiciel

Ioannis Parissis UFR IMA Laboratoire LIG. Test logiciel Test logiciel Objectif et plan du du cours Présenter les concepts de base sur le test logiciel Introduire des techniques simples pour construire des tests A partir de la spécification informelle du programme

Plus en détail

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri. Plan du cours. Problématique du Génie Logiciel

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri. Plan du cours. Problématique du Génie Logiciel Hassan El Mansouri 1 Plan du cours Cycle de développement, cycle de vie, cahier des charges Patrons de conception Programmation par composants, réutilisation de composants Gestion des exceptions Stratégies

Plus en détail

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri

Génie Logiciel. Hassan El Mansouri Hassan El Mansouri 1 Plan du cours Problématique et naissance du génie logiciel Cycle de développement, cycle de vie, cahier des charges Patrons de conception Programmation par composants, réutilisation

Plus en détail

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle»

Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Organisation des études conduisant au DUT, spécialité «Génie Électrique et Informatique Industrielle» Programme Pédagogique National s du Cœur de Compétence 3 Sommaire 1s de l 3 : Informatique des Systèmes

Plus en détail

Méthodes de test. Mihaela Sighireanu

Méthodes de test. Mihaela Sighireanu UFR d Informatique Paris 7, LIAFA, 175 rue Chevaleret, Bureau 6A7 http://www.liafa.jussieu.fr/ sighirea/cours/methtest/ Partie I 1 Propriétés 2 Un peu de génie logiciel de test 3 Eléments Problèmes Point

Plus en détail

Rédaction de cas d utilisation (Use Case)

Rédaction de cas d utilisation (Use Case) labsticc.univ-brest.fr/pages_perso/babau/ Rédaction de cas d utilisation (Use Case) Jean-Philippe Babau Département Informatique, UFR Sciences, Laboratoire Lab-STICC 2 1 Plan Objectif des Cas d Utilisation

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement 1 Cycle de vie du logiciel 2 Activités de développement 3 Planification du projet Analyse et spécification Conception Implémentation Vérification Installation

Plus en détail

Processus de validation basée sur la notion de propriété. Marcel Gallardo RATP

Processus de validation basée sur la notion de propriété. Marcel Gallardo RATP Processus de validation basée sur la notion de propriété Marcel Gallardo RATP 1 Sommaire Présentation de METEOR Processus de développement MTI Processus de validation RATP Essais accrédités par le COFRAC

Plus en détail

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année Informatique UE 102 Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base Jean-Yves Antoine http://www.intro.univ-tours.fr/~antoine/ UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

L apprentissage à distance. Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC

L apprentissage à distance. Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC L apprentissage à distance Mise en scène des contenus Innovation pédagogique et NTIC Les enjeux e-learning une nouvelle forme d apprentissage (défis culturel et pédagogique) avec des contenus non-linéaires

Plus en détail

Validation de systèmes interactifs centrée sur l usager

Validation de systèmes interactifs centrée sur l usager Validation de systèmes interactifs centrée sur l usager C. Ailleres Mardi 6 Janvier 2004 Problématique Avènement de l informatique : besoin de qualité et de fiabilité des systèmes Génie Logiciel Importance

Plus en détail

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML PLAN La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML Première partie : le concept de processus définitions et typologie Deuxième partie : la modélisation des processus formalismes

Plus en détail

CCI Génie Logiciel UFR - IMA. Objectifs du cours d'aujourd'hui. Génie Logiciel Validation par le test. Qu est-ce que tester un programme?

CCI Génie Logiciel UFR - IMA. Objectifs du cours d'aujourd'hui. Génie Logiciel Validation par le test. Qu est-ce que tester un programme? Validation par le test Objectifs du cours d'aujourd'hui Donner des réponses aux questions suivantes : Lydie du Bousquet 2 Qu est-ce que tester un programme? Exercice 1 : Inscrivez sur une feuille ce que

Plus en détail

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING)

GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) GÉNIE LOGICIEL (SOFTWARE ENGINEERING) 6ÈME PARTIE TEST DU LOGICIEL (SOFTWARE TESTING) Faculté des Sciences et Techniques http://perso.univ-st-etienne.fr/jacquene/gl/ Francois.Jacquenet@univ-st-etienne.fr

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement Cycle de vie du logiciel Bruno Dufour dufour@iro.umontreal.ca Activités de développement 3 Planification (étude préliminaire) 4 Planification du projet

Plus en détail

--Séance 5 -- Test des exigences

--Séance 5 -- Test des exigences --Séance 5 -- Test des exigences Objectifs: Comprendre l importance des tests et leurs différents types Comprendre les pratiques du Test Driven Development (TDD) Être en mesure de réaliser des tests fonctionnels

Plus en détail

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS CONCOURS INTERNE D ASSISTANT TECHNIQUE des 18 et 19 décembre 2006 Document n 2 5 pages

Plus en détail

Fiche de l'awt Architecture des solutions Web Interactives

Fiche de l'awt Architecture des solutions Web Interactives Fiche de l'awt Architecture des solutions Web Interactives La définition de l'architecture, en fonction des besoins et objectifs de l'entreprise, est le premier pas dans l'élaboration d'une solution Web

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Ecole Nationale Supérieure de Technologie Département de Génie Electrique et Informatique

Plus en détail

GS-Days 2011. WebScarab Développement de nouveaux modules pour les tests d intrusion

GS-Days 2011. WebScarab Développement de nouveaux modules pour les tests d intrusion 1 GS-Days 2011 WebScarab Développement de nouveaux modules pour les tests d intrusion Jérémy Lebourdais EdelWeb (jeremy.lebourdais@edelweb.fr) 2 Introduction Présentation de WebScarab Développements réalisés

Plus en détail

CAOPR. CAO et Prototypage Rapide. Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel

CAOPR. CAO et Prototypage Rapide. Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel . Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel CAO et Prototypage Rapide CAOPR La démarche de conception De l'idée au produit Du développement de l'idée à la commercialisation du produit

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure DEMARCHE D'ANALYSE DU LOGICIEL Annexe Technique de la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE

Plus en détail

M2 Informatique/Réseaux Université Pierre et Marie Curie UE APMM

M2 Informatique/Réseaux Université Pierre et Marie Curie UE APMM TD TECHNIQUES DE CODAGE ET DE COMPRESSION. LANGAGE / CODAGE / VALENCE.. Rappels Toute fraction intelligible d un message est constituée de symboles. Le langage est l ensemble de ces symboles. Un codage

Plus en détail

Réussir votre projet Digital Learning Formation 2.0 : les nouvelles modalités d'apprentissage (3ième édition)

Réussir votre projet Digital Learning Formation 2.0 : les nouvelles modalités d'apprentissage (3ième édition) Introduction A. Introduction 25 B. État des lieux 26 C. Définitions préalables 27 D. Le marché français 30 1. Du côté de la demande 31 2. Du côté de l offre 32 E. Dispositif de formation hybride 32 1.

Plus en détail

4: Le test et cycle de développement

4: Le test et cycle de développement 4: Le test et cycle de développement Cycle de développement en V Problème Programme livrable Maintenance Définition des besoins Système Spécification globale Intégration Spécification détaillée Composants

Plus en détail

Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25

Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25 BAP C Sciences de l ingénieur et instrumentation scientifique Chef de projet ou Expert en conception du contrôle/commande en instrumentation C1C25 Contrôle - Commande en instrumentation - IR Mission Le

Plus en détail

PROGRAMMES PROFESSIONNELS SUR MESURE INTRODUCTION PARCOURS DE FORMATION STRUCTURES ET INDIVIDUALISÉS

PROGRAMMES PROFESSIONNELS SUR MESURE INTRODUCTION PARCOURS DE FORMATION STRUCTURES ET INDIVIDUALISÉS PROGRAMMES PROFESSIONNELS SUR MESURE INTRODUCTION PARCOURS DE FORMATION STRUCTURES ET INDIVIDUALISÉS Les compétences requises pour travailler en anglais avec succès sont développées avec le temps et demandent

Plus en détail

Système de gestion des risques

Système de gestion des risques Méthodes scientifiques pour les applications prometteuses des systèmes de gestion des risques Environnement (contexte) Domaines de risque Critères de risque Analyse des risques Identification des risques

Plus en détail

Nouvelles architectures informatiques embarquées à base de COTS. Retour d expérience, étude des contraintes de Portage d un Logiciel Bord Lanceur

Nouvelles architectures informatiques embarquées à base de COTS. Retour d expérience, étude des contraintes de Portage d un Logiciel Bord Lanceur Nouvelles architectures informatiques embarquées à base de COTS Retour d expérience, étude des contraintes de Portage d un Logiciel Bord Lanceur EADS Launch Vehicles Patrick CORMERY - Le Vinh Quy RIBAL

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS

EXPRESSION DES BESOINS PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

L'Intelligence Artificielle pour les développeurs Concepts et implémentations en Java

L'Intelligence Artificielle pour les développeurs Concepts et implémentations en Java Avant-propos 1. Objectifs du livre 15 2. Public et prérequis 15 3. Structure du livre 16 4. Code en téléchargement 18 Introduction 1. Présentation du chapitre 19 2. Définir l intelligence 19 3. L intelligence

Plus en détail

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE ORGANISATION DU DISPOSITIF NATIONAL Le dispositif de formation est proposé par l Ucanss et mis en oeuvre par le Crafep, le CRF de Tours et le CRF de

Plus en détail

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Processus de développement pratiqué à l'enst Sylvie.Vignes@enst.fr url:http://www.infres.enst.fr/~vignes/bdl Poly: Computer elective project F.Gasperoni Brique BDL

Plus en détail

Simulation d environnement

Simulation d environnement Simulation d Environnement Assistée par Ordinateur La référence climatique Simulation d environnement , une suite logicielle complète Vous avez le contrôle absolu de vos équipements., un La détection de

Plus en détail

Les Réseaux de Neurones avec

Les Réseaux de Neurones avec Les Réseaux de Neurones avec Au cours des deux dernières décennies, l intérêt pour les réseaux de neurones s est accentué. Cela a commencé par les succès rencontrés par cette puissante technique dans beaucoup

Plus en détail

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel :

Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : . Identification des personnes supervisant le stagiaire * Entreprise : Maître de stage : Fonction : Nom de l entreprise : Adresse : Code postal : Téléphone : Courriel : Autres personnes qui accompagnent

Plus en détail

Introduction aux tests du logiciel

Introduction aux tests du logiciel Introduction aux tests du logiciel F.X. Fornari xavier.fornari@esterel-technologies.com P. Manoury pascal.manoury@pps.jussieu.fr 2011 Contents 1 Présentation du cours 3 2 Introduction aux tests logiciels

Plus en détail

Ecole des Mines de Nantes. Rappels. Rappels : Portes logiques. Rappels : Simplifications d équations. FI3a : module 12E électronique numérique

Ecole des Mines de Nantes. Rappels. Rappels : Portes logiques. Rappels : Simplifications d équations. FI3a : module 12E électronique numérique Ecole des Mines de Nantes FI3a : module 12E électronique numérique Rappels 06/09/2004 R. Berny - Subatech 1 Rappels : Portes logiques 06/09/2004 R. Berny - Subatech 2 Rappels : Simplifications d équations

Plus en détail

Algorithmes distribués

Algorithmes distribués Algorithmes distribués Master informatique 2015-2016 Stella MARC-ZWECKER stella@unistra.fr Plan prévisionnel du cours 1) Concepts propres aux algorithmes distribués 2) Le temps logique 3) Algorithmes d

Plus en détail

CHAPITRE 2 : CYCLES DE VIE ET MÉTHODES DE GESTION DE PROJET

CHAPITRE 2 : CYCLES DE VIE ET MÉTHODES DE GESTION DE PROJET CHAPITRE 2 : CYCLES DE VIE ET MÉTHODES DE GESTION DE PROJET UE Gestion de Projet Master 1 STIC 2015/2016 Céline Joiron celine.joiron@u-picardie.fr 2 Introduction Un aspect fondamental de la conduite de

Plus en détail

Suivi de fabrication amélioré - Proficy optimise les procédés de production chez Brüggen GmbH

Suivi de fabrication amélioré - Proficy optimise les procédés de production chez Brüggen GmbH Suivi de fabrication amélioré - Proficy optimise les procédés de production chez Brüggen GmbH Même si un poids lourd et une camionnette sont en apparence complètement différents, ils ont cependant des

Plus en détail

la plate-forme ACOLAD

la plate-forme ACOLAD Un modèle EAD à travers la plate-forme ACOLAD Mokhtar BEN HENDA Institut Supérieur de Documentation Université La Manouba TUNISIE Dakar, février 2002 Les modèles EAD Télé-enseignement traditionnel (non

Plus en détail

Ecole Nationale des Sciences de l Informatique Université de la Manouba Janvier 2012 Programmes d enseignement

Ecole Nationale des Sciences de l Informatique Université de la Manouba Janvier 2012 Programmes d enseignement Ecole Nationale des Sciences de l Informatique Université de la Manouba Janvier 2012 Programmes d enseignement II1 - Premier semestre de la première année (S1) Module Crédits Nombre d heures Cours intégrés

Plus en détail

SHAMAN-X GESTION ASSISTEE PAR ORDINATEUR DES SITUATIONS DE CRISE AFFECTANT LES INFRASTRUCTURES TECHNOLOGIQUES - NOTE TECHNIQUE NT3-11 -

SHAMAN-X GESTION ASSISTEE PAR ORDINATEUR DES SITUATIONS DE CRISE AFFECTANT LES INFRASTRUCTURES TECHNOLOGIQUES - NOTE TECHNIQUE NT3-11 - GESTION ASSISTEE PAR ORDINATEUR DES SITUATIONS DE CRISE AFFECTANT LES INFRASTRUCTURES TECHNOLOGIQUES - NOTE TECHNIQUE NT3-11 - FAISABILITE DE L IMPLEMENTATION DE REFERENCE Nom du projet: Avancement: Shaman-X

Plus en détail

Mise en œuvre du Global Process Control pour la surveillance et le diagnostic de process automobiles

Mise en œuvre du Global Process Control pour la surveillance et le diagnostic de process automobiles En coopération avec Mise en œuvre du Global Process Control pour la surveillance et le diagnostic de process automobiles Standards Certification Education & Training Publishing Conferences & Exhibits D.

Plus en détail

PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1

PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1 PRINCIPES et METHODES de SPECIFICATION et de CONCEPTION GLOBALE des SYSTEMES INFORMATISES 10/20/02 1 CYCLE de VIE des SYSTEMES INFORMATISES Expression du besoin Développement du «système» Exploitation

Plus en détail

Conclusions et Perspectives

Conclusions et Perspectives 8 Conclusions et Perspectives Ce chapitre conclut la thèse en donnant un bilan du travail effectué et les perspectives envisageables au terme de cette recherche. Nous rappelons tout d abord les principales

Plus en détail

Framework à but pédagogique sous Linux

Framework à but pédagogique sous Linux Travail de diplôme Framework à but pédagogique sous Linux Plan de la présentation Introduction Environnements Techniques développées Implémentation Résultat Conclusion 1 Introduction Framework Outil de

Plus en détail

Travaux pratiques MPI Liste des exercices

Travaux pratiques MPI Liste des exercices Travaux pratiques MPI Liste des exercices 1 T.P. MPI Exercice 1 : Environnement MPI... 2 2 T.P. MPI Exercice 2 : Ping-pong... 3 3 T.P. MPI Exercice 3 : Communications collectives et réductions... 5 4 T.P.

Plus en détail

IFT2251 : Génie logiciel

IFT2251 : Génie logiciel IFT2251 : Génie logiciel Chapitre 1. Génie logiciel : objectifs, défis et principes Julie Vachon, Automne 2003 Présenté par Yann-Gaël Guéhéneuc, Hiver 2004 Génie logiciel : objectifs, défis et principes

Plus en détail

Introduction à la gestion de projets. Laurent Poinsot. Introduction. 26 janvier 2009

Introduction à la gestion de projets. Laurent Poinsot. Introduction. 26 janvier 2009 26 janvier 2009 Le modèle du est une méthodologie de développement logiciel qui est devenue un standard de l industrie logicielle. Ce modèle est constitué de deux phases : l une est dite descendante et

Plus en détail

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Cette partie introductive situe la place de l'algorithmique dans le développement logiciel et fournit au lecteur des conseils : conseils pour bien analyser

Plus en détail

Définition des Besoins

Définition des Besoins 1 Génie Logiciel (d'après A.-M. Hugues) Définition des Besoins Renaud Marlet LaBRI / INRIA http://www.labri.fr/~marlet màj 22/03/2007 2 Position dans le cycle de vie Contexte : un problème posé chez le

Plus en détail

EASYBUILDER 500 - PUPITRES TACTILES MULTIPROTOCOLES -

EASYBUILDER 500 - PUPITRES TACTILES MULTIPROTOCOLES - EASYBUILDER 500 - PUPITRES TACTILES MULTIPROTOCOLES - Technicien ayant des connaissances en automatisme. Etre capable d effectuer une analyse fonctionnelle, de programmer, de modifier et d intervenir sur

Plus en détail

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB CAHIER DES CHARGES Définition du besoin Définition de l'objet Les rapports de visite sont actuellement gérés à

Plus en détail

L'Intelligence Artificielle pour les développeurs Concepts et implémentations en C#

L'Intelligence Artificielle pour les développeurs Concepts et implémentations en C# Introduction 1. Structure du chapitre 19 2. Définir l intelligence 19 3. L intelligence du vivant 22 4. L intelligence artificielle 23 5. Domaines d application 25 6. Synthèse 27 Systèmes experts 1. Présentation

Plus en détail

Le nombre d abonnés auxquels l éditeur communiquera l information technique acquise ;

Le nombre d abonnés auxquels l éditeur communiquera l information technique acquise ; Saisine 06/0030 F - Engagements d AUTOMOBILES CITROËN Sur le fondement de l article L.464-2 du Code de commerce, AUTOMOBILES CITROËN («CITROËN») s engage à mettre en œuvre dans les conditions qui y sont

Plus en détail

Dossier de conception. Conception d un site E-learning

Dossier de conception. Conception d un site E-learning Conception d un site E-learning Encadré par : Mr. LACHGAR Mohamed Réalisé par : LECHQER Younesse ELEOUAD Abdelhadi SOMMAIRE I. PERIMETRE DU PROJET... 2 1.1. ENJEUX ET VISION DU PROJET... 3 1.2. ARCHITECTURE

Plus en détail

Informatique Répartie

Informatique Répartie INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur 1/36 Informatique Répartie Architectures Client-Serveur Alexandre Pauchet INSA Rouen - Département ASI BO.B.RC.18, pauchet@insa-rouen.fr INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS Enseignement de spécialisation - 4.2 Solutions logicielles et applications métiers SLAM1 : Exploitation d un schéma de données Ce module aborde les savoirs et savoir-faire de base liés à la modélisation

Plus en détail

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier

Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier Collection «Solutions d entreprise» dirigée par Guy Hervier, ISBN : 2-212-11122-3 Avant-propos Nés dans les années 1970 pour répondre aux besoins des entreprises de VPC, les «centres d appels» ont pour

Plus en détail

C09: Conception parallèle

C09: Conception parallèle méthodologie de conception en quatre étapes virtualisation applications structurées et non structurées aspect analytique: S, E Accélération Amdahl Accélération Gustafson Surcharge de parallélisation Conception

Plus en détail

MacSim Un logiciel pour l évaluation des politiques macroéconomiques

MacSim Un logiciel pour l évaluation des politiques macroéconomiques 2015 MacSim Un logiciel pour l évaluation des politiques macroéconomiques JEAN-LOUIS BRILLET GILBERT CETTE IAN GAMBINI THOMAS LAGOARDE-SEGOTEGOT 1 2 LE LOGICIEL MACSIM Sommaire général 2015 Sommaire général

Plus en détail

CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES

CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES CREPS DU CENTRE 48, avenue du Maréchal Juin 18000 BOURGES ******************** Cahier des clauses techniques particulières - C.C.T.P. - Objet du marché : ACQUISITION D UNE APPLICATION DE GESTION DE L ACTIVITE

Plus en détail

Exemple de domaines d application

Exemple de domaines d application Exemple de domaines d application Quels points d entrée pour le logiciel libre? Le candidat Linux pour l avionique embarquée? Serge Goiffon (Airbus) «Tout ce qui n est pas donné est perdu.» - Proverbe

Plus en détail

En emploi et poursuivant des études 2/27 4/30. Total 30 Type de travail Total 30

En emploi et poursuivant des études 2/27 4/30. Total 30 Type de travail Total 30 Ensemble du 1 er cycle - Emplois GÉNIE INFORMATIQUE GÉNIE LOGICIEL (COOP) (4), INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET ROBOTIQUE (COOP.) (10), RÉGIME COOPÉRATIF (13), RÉSEAUX ET TÉLÉCOMMUNICATIONS (COOP.) (7) Personnes

Plus en détail

Le test dans un contexte agile. Fabien Peureux Université de Franche-Comté fabien.peureux@femto-st.fr

Le test dans un contexte agile. Fabien Peureux Université de Franche-Comté fabien.peureux@femto-st.fr Le test dans un contexte agile Fabien Peureux Université de Franche-Comté fabien.peureux@femto-st.fr 5 septembre 2013 Plan Rappel des pratiques agiles (XP) Pratique du test unitaire Pratique du test d

Plus en détail

Chapitre 3 Planification I

Chapitre 3 Planification I Chapitre 3 Planification I Le processus de planification d un projet Pourquoi faire un plan? Qu est-ce qu un plan? Contenu d un plan Processus de planification Critères de qualité pour évaluer un plan

Plus en détail

Reconnaissance faciale par vision sur RASPBERRY PI 2

Reconnaissance faciale par vision sur RASPBERRY PI 2 RASPBERRY PI 2 Problématique : La carte Raspberry PI2 est un nano-ordinateur sous LINUX embarqué. Elle intègre un processeur ARM cortex A9 1.2GHz (quadricoeur). L application doit nous permettre de mettre

Plus en détail

Qualité Portail Pro. Chaque fonctionnalité sera décrite et soumise à validation en détail avant la mise en développement.

Qualité Portail Pro. Chaque fonctionnalité sera décrite et soumise à validation en détail avant la mise en développement. 10/06/2009 10/41 Qualité Portail Pro Le développement de nos applications est soumis à un plan qualité projet qui comprend jalons de validation, modélisation en UML et tests rigoureux afin de garantir

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE

RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE RÉFÉRENTIEL TECHNIQUE ANNEXE I du Règlement relatif à la certification prévue à l article 23 de la loi n 2010-476 du 12 mai 2010 relative à l ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure Annexe Technique à la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE DOCUMENTAIRE TITRE : MOTS

Plus en détail

Le génie logiciel. maintenance de logiciels.

Le génie logiciel. maintenance de logiciels. Le génie logiciel Définition de l IEEE (IEEE 1990): L application d une approche systématique, disciplinée et quantifiable pour le développement, l opération et la maintenance de logiciels. Introduction

Plus en détail

GPAO : MAITRISER SA LOGISTIQUE ET SES FLUX A VALEUR AJOUTEE

GPAO : MAITRISER SA LOGISTIQUE ET SES FLUX A VALEUR AJOUTEE Dans les périodes de crise, la capacité des entreprises industrielles à maîtriser leurs modèles économiques et leur apport de valeur ajoutée est une des compétences clés. Les tensions sur les prix de revient

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Conducteur(trice) de ligne de conditionnement des Industries Chimiques : niveau IV* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence

Plus en détail

Ordinateur, système d exploitation

Ordinateur, système d exploitation Ordinateur, système d exploitation Skander Zannad et Judicaël Courant 2013-09-02 1 Ordinateur 1.1 Qu est-ce qu un ordinateur? C est une machine Servant à traiter de l information Programmable Universelle

Plus en détail

Références et héritage

Références et héritage Références et héritage Contraintes référentielles pour assurer la consistance d un schéma de données Utilisation (pervertie) de l héritage objets pour faire du polymorphisme et assurer la cohérence d un

Plus en détail

Introduction aux systèmes bouclés

Introduction aux systèmes bouclés Introduction aux systèmes bouclés Séminaire des Sciences de l Ingénieur Académie de Versailles 16 Mai 2012 Christophe DEBERNARDI Version 1.32 Lycée Richelieu - Rueil-Malmaison 1 Plan Lycée Richelieu -

Plus en détail

FORMEDITION Les automatismes industriels. Volume de 46 heures. Séquence 1

FORMEDITION Les automatismes industriels. Volume de 46 heures. Séquence 1 Les automatismes industriels Volume de 46 heures Séquence 1 Introduction aux automates programmables L'introduction aux automates programmables Evolution technologique des automatismes Evolution technologique

Plus en détail

LDS A ASTRIUM SAS. Eric Conquet Division Produits et Intégration Avionique

LDS A ASTRIUM SAS. Eric Conquet Division Produits et Intégration Avionique LDS A ASTRIUM SAS Eric Conquet Division Produits et Intégration Avionique Sommaire 1 Introduction Problématique 2 Les expériences opérationnelles DDV, COF-VTC, SRI Ariane5 3 Projet SPACES Génération automatique

Plus en détail

Système. Introduction aux systèmes informatiques

Système. Introduction aux systèmes informatiques Introduction aux systèmes informatiques Système Un système est une collection organisée d'objets qui interagissent pour former un tout Objets = composants du système Des interconnexions (liens) entre les

Plus en détail

: Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP)

: Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP) : scientifique : Mathématiques, physique et sciences de l'ingénieur (MPSI) Mathématiques et physique (MP) : Sciences industrielles de l ingénieur Première et seconde s PROGRAMME DE SCIENCES INDUSTRIELLES

Plus en détail

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006

Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux. Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 Système de gestion environnementale et politique d achat intégrant des critères environnementaux Le Réseau d échanges 25 septembre 2006 1 PLAN Qu est-ce qu un système de gestion environnementale (SGE)?

Plus en détail

Précision de dosage éprouvée. Doseurs GRAVIMAX et DOSIMAX. Technology working for you.

Précision de dosage éprouvée. Doseurs GRAVIMAX et DOSIMAX. Technology working for you. Précision de dosage éprouvée Doseurs GRAVIMAX et DOSIMAX Technology working for you. Conçu pour atteindre une précision inégalée Modularité Trémies démontables et couvercle de trémie adapté pour le montage

Plus en détail

La gestion du stress. Au sein de l organisation

La gestion du stress. Au sein de l organisation La gestion du stress Au sein de l organisation Plan Introduction Qu est-ce que le stress? Les agents stressants Le stress dans l organisation Les causes du stress au travail Comment se manifeste-t-il?

Plus en détail

Ingénierie Informatique parcours CAMSI : conception d'architectture de machines et de systèmes informatiques

Ingénierie Informatique parcours CAMSI : conception d'architectture de machines et de systèmes informatiques Université de TOULOUSE 1/ parcours CAMSI : conception d'architectture de machines et de systèmes informatiques L1 S1 Informatique 1 7 L1 S1 Mathématiques 1 6 L1 S1 Outils mathématiques L1 S1 Physique 1

Plus en détail

Application Web ESSSIGEO

Application Web ESSSIGEO Application Web ESSSIGEO 04/03/2011 1 1 I. Introduction du projet II. Analyse des besoins III. Choix fonctionnels IV. Choix techniques V. Le démonstrateur VI. Risques et contraintes VII.Perspectives et

Plus en détail

LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES

LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES LOGICIEL DE SIMULATION NUMERIQUE DES SYSTEMES PHYSIQUES PRESENTATION SIMULATION NUMÉRIQUE DES SYSTÈMES PHYSIQUES Développé par la société Atemi, SiNuSPhy est un logiciel de simulation numérique destiné

Plus en détail

Module Production à commande numérique - Tournage. Les techniques de production à commande numérique... 3. Introduction / historique...

Module Production à commande numérique - Tournage. Les techniques de production à commande numérique... 3. Introduction / historique... Index Les sujets de formation Les techniques de production à commande numérique.... 3 Introduction / historique...................................... 3 CNC, Généralités.........................................

Plus en détail

Zelio Logic, automatiser dans la logique de l'électricien

Zelio Logic, automatiser dans la logique de l'électricien Zelio Logic, automatiser dans la logique de l'électricien Le module Zelio Logic trouve sa place, partout où son intelligence pratique vous simplifie la vie. Dans les petits automatismes pour l'industrie

Plus en détail

LA METHODE EXPERTIZERS APPLIQUEE AU MRP2 (MANAGEMENT DES RESSOURCES DE PRODUCTION)

LA METHODE EXPERTIZERS APPLIQUEE AU MRP2 (MANAGEMENT DES RESSOURCES DE PRODUCTION) LA METHODE EXPERTIZERS APPLIQUEE AU MRP2 (MANAGEMENT DES RESSOURCES DE PRODUCTION) Définition tirée de Wikipédia: MRP2, en anglais Manufacturing Resources Planning two. En plus du calcul des besoins nets

Plus en détail

Le Global Process Control pour la surveillance de process à partir de l analyse multivariée de courbes collectées

Le Global Process Control pour la surveillance de process à partir de l analyse multivariée de courbes collectées France En partenariat avec Standards Certification Education & Training Publishing Conferences & Exhibits Le Global Process Control pour la surveillance de process à partir de l analyse multivariée de

Plus en détail

Capture des exigences - Cas d utilisation

Capture des exigences - Cas d utilisation Capture des exigences - Cas d utilisation Hafedh Mili INF5151-30 2005 Plan 1. Capture des exigences 2. Cas d utilisation 3. Règles d affaires 4. Exigences non fonctionnelles Copyright Hafedh Mili 1999-2005

Plus en détail

Projet (partie graphes)

Projet (partie graphes) Projet (partie graphes) G. Richomme gwenael.richomme@univ-montp3.fr Université Paul Valéry Montpellier 3 Licence AES parcours Misahs cours 2013-2014 1 Objectifs et MCC Objectifs : construire une (mini-)application

Plus en détail