Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs :"

Transcription

1 Enseigner la compréhension en lecture au cycle 2 à partir des textes narratifs : Comment construire la compréhension et quels dispositifs pour l entrée en lecture? Comment s approprier les textes? Constats sur les pratiques pédagogiques : La lecture compréhension est beaucoup évaluée mais peu enseignée. Peu de place à une pédagogie explicite de la compréhension, sauf en liaison avec la production d écrit. Trop de questionnaires, de textes de closures, puzzles et pas assez de tâches de rappel, de résumés, de reformulations, de lecture à rebours (par rapport aux activités d anticipation) L étayage de l enseignant est de qualité mais pas assez explicite. Il n indique pas à ses élèves comment il fait pour les aider (les stratégies de compréhension et le transfert de compétences pour passer d un texte à l autre) Définition du texte littéraire : Se définit par la relation œuvre/lecteur qui sollicite la coopération du lecteur car il présente des espaces de certitudes mais aussi des lieux d indétermination (fausses pistes, information partielle, points de vue multiples). D où la nécessité d apprendre à s approprier le texte et de l interpréter en fonction de sa culture et de ses expériences. Synthèse d une partie des ouvrages : «Enseigner la littérature de jeunesse» et «Entrer dans l écrit avec la littérature de jeunesse» «L objectif de la lecture littéraire est qu elle débouche sur une compréhension assurée», Catherine Tauveron Une des spécificités de l album de jeunesse, c est qu il comporte 2 langages différents qui se complètent ; le texte et l image. La littérature de jeunesse demande ainsi une lecture littéraire, entre maîtrise de la lecture, comme compétence, et pratique artistique, comme ouverture au monde et des univers d auteurs. Elle participe à la formation de l individu. La compréhension au cycle 2- Mylène Fromholtz, CPC Chaumont 1 er degré- 2012/2013 Page 1

2 Les objectifs de l enseignant pour développer une culture littéraire - Construire la compréhension - Favoriser l interaction entre lecture et écriture - Approcher l interprétation des textes (travaillée progressivement jusqu au collège) - Programmer des lectures en réseau Temps de la rencontre avec une œuvre : 2 semaines Programmation à prévoir sur l année entre 6 genres : album, roman ou récit illustré, BD, conte, recueil de poésie, pièce de théâtre. / Les enjeux et les limites de la «scolarisation du texte littéraire en classe» Les activités de compréhension et d acculturation sont liées. La lecture littéraire engage le lecteur dans une démarche interprétative : «Lire, c est avant tout produire du sens»? C. T «Lire, c est traduire», R. Goigoux et S. Cèbe La lecture littérale n existe pas. Toute lecture mobilise des connaissances culturelles qui s acquièrent par les lectures offertes (offrir en partage des savoirs). CT souligne le caractère indissociable des processus de compréhension et d interprétation. L interprétation précède la compréhension pour la faire advenir. Le texte littéraire ne dit pas tout et sollicite le lecteur pour combler le sens. La littérature de jeunesse est «réticente» parce qu elle construit des énigmes délibérées et enraye les automatismes de compréhension. Donc, «si on veut apprendre à comprendre, on ne peut faire autrement que d apprendre à interpréter». Il faut cependant se garder de se livrer à des lectures analytiques et systématiques des textes et des œuvres (risque de dénaturer la richesse d une œuvre. Il s agit plutôt d ouvrir les jeunes élèves à des formes plus libres, plus spontanées de la lecture littéraire et de poser les bases d une première culture commune. La compréhension au cycle 2- Mylène Fromholtz, CPC Chaumont 1 er degré- 2012/2013 Page 2

3 Comment construire la compréhension? Construire la compréhension suppose 4 modalités de lecture qui permettent de parcourir le texte : La lecture magistrale à haute voix La lecture silencieuse des élèves Le résumé partiel élaboré par l enseignant qu il peut dire ou donner à lire en lecture silencieuse La lecture à haute voix des élèves Il appartient à l enseignant de préparer avec soin ce cheminement, nommé «parcours de lecture», en réservant à sa propre lecture à haute voix les passages clés et les passages complexes du texte. Quels dispositifs pour l entrée en lecture? Le dévoilement progressif (la découverte progressive avec émissions d hypothèses) La lecture de fragments sélectionnés avant la lecture magistrale La découverte d illustrations sélectionnées avant toute lecture La reconstruction d un texte à plusieurs élèves Exemple de lecture par fragment : sélectionner un dialogue entre les personnages comme entrée en lecture. Le travail de compréhension se fait essentiellement à travers des échanges oraux. Les lectures silencieuses portent sur des parties de texte à forte unité. C est dans le rythme que l enseignant instaure entre lectures et discussions que se constitue la compréhension d un texte «long» et complexe. Pour faire progresser ses élèves, le rappel de récit et l anticipation sont essentiels. Cela revient à faire reformuler dans ses propres mots ce qui a été lu à l aide de synthèses successives et à faire imaginer ce qui va suivre. La compréhension au cycle 2- Mylène Fromholtz, CPC Chaumont 1 er degré- 2012/2013 Page 3

4 Quels autres dispositifs pour assurer la compréhension en lecture? L interaction entre la lecture et l écriture Procéder par des allers et retours entre les activités de lecture et celles d écriture permet d assurer la compréhension en nourrissant la réflexion des élèves et en répondant aux difficultés qu ils rencontrent. Plus un élève lira, plus il entrera facilement dans l écriture. Le travail de rédaction fait prendre conscience des spécificités de la fiction. Ex d amorce de travail de production d écrit : faire modifier un aspect du texte lu (temps, lieu, personnage). Cf ce que dit, à ce sujet, Françoise Picot dans «Faire de la grammaire» L interprétation des textes : des œuvres en débat Le travail sur le sens se construit dans la relation entre le texte, le lecteur et l expérience sociale et culturelle. Dès la grande section, les élèves sont conduits à adopter une attitude interprétative. Enseignant et élèves réfléchissent ensemble aux enjeux qui sont au cœur de l œuvre (psycho, philo, morale ) car le sens d un texte littéraire n est jamais totalement donné. D où l intérêt de choisir de «textes résistants», comme le préconise C. T. Le rôle de l enseignant est aussi de guider les élèves sur le chemin de l interprétation de l image en interrogeant le rapport entre le texte et l image. A la fin, il importe de retourner au texte en continu afin que les élèves l inscrivent dans leur mémoire. Nécessité de lire et relire plusieurs fois les textes. La lecture littéraire est une lecture lente, faite de pauses et de relectures, de moments d échanges et de discussions. Eloge de la lenteur pour que le texte se déploie = condition à l appropriation du sens. Les lectures en réseau pour continuer à apprendre à interpréter et donc à comprendre L œuvre littéraire est inscrite dans une histoire, une culture. Pour exister, la littérature a besoin de se nourrir de la littérature. Les lectures en réseau visent l acquisition des références culturelles Pour comprendre les textes, il faut travailler en résonance ; organiser des réseaux ; regrouper des textes complets ou des extraits. La compréhension au cycle 2- Mylène Fromholtz, CPC Chaumont 1 er degré- 2012/2013 Page 4

5 4 objectifs à la mise en réseaux des textes : Un objectif culturel : c est en confrontant les textes entre eux qu on se construit une culture livresque Un objectif littéraire : étudier des textes (fond et forme) Un objectif cognitif : analyser par la confrontation, savoir argumenter et vérifier les hypothèses avancées Un objectif linguistique et métacognitif : conduire les élèves à expliciter leurs procédures de mise en relation Les lectures constituées en réseaux s organisent autour d un personnage, d un auteur, d un genre, d un procédé d écriture (ex : récit écrit en «je»), d une époque, d un lieu, d une collection, d un format, d une procédure ou d une structure narrative. L enseignant devient un passeur de textes. Cf les manuels scolaires qui, pour certains, s appuient sur des contes, des albums pour apprendre à lire ou des textes littéraires pour travailler la compréhension. Conclusion partielle L essentiel est que chaque lecteur apprécie le texte même s il n en saisit pas encore tous les secrets. Beaucoup de textes de littérature de jeunesse offrent une lecture à plusieurs niveaux ; ce qui permet de les proposer à des niveaux de classes différents. Ex : les albums de Claude Ponti : C1, C2, C3. Pour devenir un lecteur expert, l enfant doit passer d une lecture fusionnelle à une lecture distanciée. Les médiations à favoriser : La lecture magistrale à haute voix La mémorisation de textes (en vers, en prose) La mise en voix Le travail sur la diction Lire, c est générer des images, des sensations, des sentiments à partir d un texte, à travers des mots. C est participer aux émotions traduites par le texte. Posséder la maîtrise technique de la lecture ne suffit pas. Ce qui fait l essence de la littérature, c est l accès à la symbolisation. La compréhension au cycle 2- Mylène Fromholtz, CPC Chaumont 1 er degré- 2012/2013 Page 5

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 3 à partir des textes narratifs :

Enseigner la compréhension en lecture au cycle 3 à partir des textes narratifs : Enseigner la compréhension en lecture au cycle 3 à partir des textes narratifs : Les spécificités du texte littéraire et les dispositifs pour assurer la compréhension en lecture Définition du texte littéraire

Plus en détail

La littérature de jeunesse au cycle 2. Marie-Christine Chevalier

La littérature de jeunesse au cycle 2. Marie-Christine Chevalier La littérature de jeunesse au cycle 2 Marie-Christine Chevalier La littérature de jeunesse au cycle 2 Priorité à l apprentissage de la lecture «Code alphabétique qui doit faire l objet d un travail systématique»

Plus en détail

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

La BCD et la lecture au Cycle 3

La BCD et la lecture au Cycle 3 La BCD et la lecture au Cycle 3 Il est à noter qu'au cycle 3, il est indispensable de mettre en œuvre une pédagogie construite de l'accès à une lecture poly fonctionnelle; dans la mise en place de cette

Plus en détail

Qu est-ce que la lecture?

Qu est-ce que la lecture? Qu est-ce que la lecture? La lecture peut être définie comme une construction de sens résultant de la rencontre, dans un contexte particulier, entre un sujet et un texte écrit. Cette interaction permet

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur NOUVEAUX PROGRAMMES Objectifs de la classe de 6 e : tableaux récapitulatifs Lecture : Compétences et applications Textes issus de l héritage antique - La Bible - Homère, L Odyssée - Virgile, L Énéide -

Plus en détail

COMPRÉHENSION SÉANCE 3

COMPRÉHENSION SÉANCE 3 ENSEIGNER LA COMPRÉHENSION SÉANCE 3 Formation des enseignants de cycle 3 Circonscription d IRIGNY SOUCIEU MORNANT Patrick Luyat IEN IRIGNY SOUCIEU MORNANT 1 RAPPEL DES OBJECTIFS GÉNÉRAUX Mettre en œuvre

Plus en détail

Les supports d enregistrement et de diffusion sont multiples : ordinateur, baladeur MP3, Cdrom, tablette, site Internet

Les supports d enregistrement et de diffusion sont multiples : ordinateur, baladeur MP3, Cdrom, tablette, site Internet La baladodiffusion Présentation de l outil La baladodiffusion, ou podcast en Anglais, est à l origine un moyen d écouter de manière différée de la musique au format MP3 sur des supports numériques tels

Plus en détail

30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires

30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires 30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires 1. Entraîner la compréhension orale par des textes longs et complexes Cela passe par la lecture orale de l enseignant. Les textes sont longs,

Plus en détail

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S PRESENTATION DU DESIGN D'ESPACE Le BTS DESIGN D ESPACE met en interaction la richesse des contenus relatifs à plusieurs

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) ECOLE : Saint Thégonnec Niveau de classe : CE1 ENSEIGNANTE : Hélène Griffon A- Choix de l item travaillé (programmes 2008) Lire silencieusement un texte

Plus en détail

PARCOURS DE LECTURE - Cycle 3 Niveau 3. Les derniers Géants. François Place. Casterman

PARCOURS DE LECTURE - Cycle 3 Niveau 3. Les derniers Géants. François Place. Casterman PARCOURS DE LECTURE - Cycle 3 Niveau 3 Les derniers Géants François Place Casterman Afin que des élèves apprécient l univers fictionnel de François Place à travers ce carnet de voyage écrit dans le style

Plus en détail

La relation textes/images à l école primaire

La relation textes/images à l école primaire La relation textes/images à l école primaire Réaliser des Vidéos, des BD et des photos romans Un dossier proposé par Fabienne Dachet Maître formateur CD 77 Réaliser un photo roman au C2 CE1 Insérer de

Plus en détail

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots Direction de l'instruction publique du canton de Berne Avril 2014 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les

Plus en détail

Les types de discours et de textes

Les types de discours et de textes 7 Les types de discours et de textes Collection Margery Hinds, IND MH 3 Institut culturel Avataq6) Des élèves de 1 re, 2 e et 3 e secondaire de l'école Kiluutaq à Umiujaq produisent un livre sur les légendes

Plus en détail

Rencontrer un auteur ou un illustrateur

Rencontrer un auteur ou un illustrateur Rencontrer un auteur ou un illustrateur «Il paraît vain de vouloir parachuter un écrivain dont les élèves n ont jamais entendu parler si cette visite n est pas sérieusement préparée. Les parachutages d

Plus en détail

Lire et comprendre. S. Cèbe et R. Goigoux

Lire et comprendre. S. Cèbe et R. Goigoux Lire et comprendre «Comprendre c est être capable de construire, à partir des données d un texte des connaissances antérieures, une représentation mentale cohérente de la situation évoquée par le texte.»

Plus en détail

4 ème Année Moyenne. Programmes de la 4 ème année moyenne

4 ème Année Moyenne. Programmes de la 4 ème année moyenne 4 ème Année Moyenne 27 SOMMAIRE 1- Rappel des finalités et des objectifs de l enseignement de la discipline au collège. 2- Objectifs de l enseignement du français en 4 ème AM. 2.1- Profil d entrée. 2.2-

Plus en détail

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres éduscol Travailler l'expression orale Constat La Poésie : du texte à la performance orale Ressources accompagnement personnalisé La classe de seconde se définit par une grande hétérogénéité : les élèves

Plus en détail

PRATIQUES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL au Centre PLEC (Parler Lire Écrire Compter) du TAMPON

PRATIQUES D ENSEIGNEMENT DE L ORAL au Centre PLEC (Parler Lire Écrire Compter) du TAMPON Les entrées didactiques Situations Compétences visées Les conduites discursives Le débat régulé La mise en voix Dire pour rédiger autour de l EPS EPS La découverte du badminton. Rendre compte d une activité

Plus en détail

J entends le bruit du monde. résidence de Marie-Célie Agnant

J entends le bruit du monde. résidence de Marie-Célie Agnant J entends le bruit du monde. résidence de Marie-Célie Agnant Présentation de l auteure Marie-Célie Agnant est née en Haïti, à Port-au-Prince, mais vit au Québec depuis plus de 40 ans. Elle y a enseigné

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013 Formation Hors Temps Scolaire Circonscription de Valenciennes Escaudain Compréhension de textes narratifs courts au CE Mercredi 23 janvier 2013 D.Bar Directeur/Enseignant Cycle 3 Ecole Charles Perrault

Plus en détail

Mathématiques et Motricité

Mathématiques et Motricité Mathématiques et Motricité Céline Gineste CPC EPS Montauban Sud et Montauban ASH Novembre 2013 Faire des mathématiques à l école maternelle? Il ne s agit pas de construire un apprentissage mathématiques

Plus en détail

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants.

Les activités pédagogiques complémentaires s adressent à tous les élèves selon les besoins identifiés par les enseignants. OBJECTIFS ET ENJEUX Garantir le droit à l égalité des chances en apportant des réponses différenciées afin d accompagner chaque élève. Tous les élèves peuvent être concernés par ces activités à un moment

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e )

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) Pascale Grégoire et Laurène Michaud, académie de Grenoble Niveaux et thèmes de programme 5 e, adaptable à tout niveau. Problématique

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

Le Cadre européen commun de référence pour les langues

Le Cadre européen commun de référence pour les langues Le Cadre européen commun de référence pour les langues Bibliographie Beacco J.-C. (2005) : Niveau A1 pour le français : un référentiel, Paris, Didier Beacco J.-C., Bouquet S., Porquier R. (2004) : Le niveau

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Niv: PS Période 2 Durée: 4 semaines

Niv: PS Période 2 Durée: 4 semaines Niv: PS Période 2 Durée: 4 semaines Devenir élève Ecouter, aider, coopérer ; demander de l aide Exécuter en autonomie des tâches simples et jouer son rôle dans des activités scolaires Dire ce qu il apprend.

Plus en détail

Lire des œuvres littéraires

Lire des œuvres littéraires Lire des œuvres littéraires Une culture littéraire se constitue par la fréquentation régulière des œuvres Une culture littéraire Elle s'est constituée comme un univers où les thèmes, les personnages, les

Plus en détail

FICHE N 1 La radio au service de l amélioration de la maîtrise de la langue

FICHE N 1 La radio au service de l amélioration de la maîtrise de la langue FICHE N 1 La radio au service de l amélioration de la maîtrise de la langue Claude Richerme-Manchet, académie de Nice Niveaux Cycle 3 et 6 e Problématique - Comment développer des capacités de réflexion

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

Lecture(s) et littérature(s) La mise en œuvre des nouveaux programmes de français en collège

Lecture(s) et littérature(s) La mise en œuvre des nouveaux programmes de français en collège Lecture(s) et littérature(s) La mise en œuvre des nouveaux programmes de français en collège Que lire? Comment lire? Comment intégrer la lecture dans la séquence? Quelle(s) progression(s) annuelle(s) envisager

Plus en détail

La taxonomie de Bloom. http://fr.wikipedia.org/wiki/taxonomie_de_bloom#mediaviewer/file:bloomscognitivedomainfr. svg

La taxonomie de Bloom. http://fr.wikipedia.org/wiki/taxonomie_de_bloom#mediaviewer/file:bloomscognitivedomainfr. svg La taxonomie de Bloom http://fr.wikipedia.org/wiki/taxonomie_de_bloom#mediaviewer/file:bloomscognitivedomainfr. svg 1 La taxonomie de Benjamin Bloom (1956) classe les objectifs d'apprentissage du domaine

Plus en détail

Principes pour réaliser des «cartes conceptuelles».

Principes pour réaliser des «cartes conceptuelles». Principes pour réaliser des «cartes conceptuelles». ❶ ❷ Hiérarchisez Numérotez Mettez en page Partez d un thème central «Soulignez» des branches dans un «nuage» Utilisez des flèches Utilisez des codes

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire ECOLE ET CINEMA Ancrage dans les instructions officielles Les compétences du Livret scolaire PALIER 1 : COMPETENCE 1 LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE DIRE S exprimer clairement à l oral en utilisant

Plus en détail

S2C31 Littérature à l école Séance 3. ISFEC AUVERGNE- Janvier 2013- Anaïs Boyer-

S2C31 Littérature à l école Séance 3. ISFEC AUVERGNE- Janvier 2013- Anaïs Boyer- S2C31 Littérature à l école Séance 3 PLAN Retour sur théorie de la réception Un exemple «Loup Garou» Un exemple «Remue-ménage chez madame K» Quels textes choisir? Des livres lisses et des livres réticents

Plus en détail

COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE

COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE COMMENT ENSEIGNER LE LANGAGE ORAL À L ÉCOLE MATERNELLE? EN PARTICULIER LE VOCABULAIRE I. RETOUR SUR LA CONFÉRENCE DE VIVIANE BOUYSSE (le 11 février à Montfort) I.I LANGUE ET LANGAGE À L ÉCOLE 1) Distinguer

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Métiers du management et de la communication

Métiers du management et de la communication K2 Formation Métiers du management et de la communication 601 Ecriture-creative-et-professionnelle-en-entre_791 Ecriture créative et professionnelle en entreprise - Transmettre sur sa pratique Explorer

Plus en détail

ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES AUPRES D ELEVES PRESENTANT DES DIFFICULTES SCOLAIRES GRAVES ET RELEVANT D ENSEIGNEMENTS GENERAUX ADAPTES

ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES AUPRES D ELEVES PRESENTANT DES DIFFICULTES SCOLAIRES GRAVES ET RELEVANT D ENSEIGNEMENTS GENERAUX ADAPTES ADAPTATIONS PEDAGOGIQUES AUPRES D ELEVES PRESENTANT DES DIFFICULTES SCOLAIRES GRAVES ET RELEVANT D ENSEIGNEMENTS GENERAUX ADAPTES SOMMAIRE La grande difficulté scolaire: définitions Les grandes causes

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

Les 3 axes fondamentaux de l activité danse à l école

Les 3 axes fondamentaux de l activité danse à l école Album à danser Les 7 secrets de Monsieur Unisson Cycle 1 et 2 Présentation La démarche : l album raconte l aventure de danse de personnages fictifs et permet une lecture par épisodes. Pluridisciplinarité

Plus en détail

Atelier Jeunesse. Éditions Nomades / Fabien Fernandez Éditions Nomades / contact@editionsnomades.com / www.editionsnomades.com

Atelier Jeunesse. Éditions Nomades / Fabien Fernandez Éditions Nomades / contact@editionsnomades.com / www.editionsnomades.com Atelier Jeunesse Laponie Voyage Polaire illustrations de Fabien Fernandez Collection : Au fil des images Relié cousu, 64 pages, 235x160 mm Prix public : 14,50 ttc Points forts : Un album sans texte aux

Plus en détail

Fluence et lecture à haute voix. AP du 09 mai 2012

Fluence et lecture à haute voix. AP du 09 mai 2012 Fluence et lecture à haute voix AP du 09 mai 2012 Fluence : définition «Précise, assez rapide, réalisée sans effort et avec une prosodie adaptée qui permet de centrer son attention sur la compréhension.»

Plus en détail

P R O J E T P É D A G O G I Q U E - A n n é e 2 0 1 3-2014. «L a c h a n s o n e n s c è n e II»

P R O J E T P É D A G O G I Q U E - A n n é e 2 0 1 3-2014. «L a c h a n s o n e n s c è n e II» P R O J E T P É D A G O G I Q U E - A n n é e 2 0 1 3-2014 «L a c h a n s o n e n s c è n e II» Responsabilités : Responsables du projet : Association Portugaise des Professeurs de Français Rédacteurs

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel Présentation Ce qu il est : C est une mémoire des parcours de lecture de l enfant sur l année ou mieux encore, sur le cycle ou même sur toute sa scolarité primaire. On y retrouve les livres lus à l enfant,

Plus en détail

Présentation d une démarche pédagogique interdisciplinaire qui permet de faire le lien entre. les autres disciplines enseignées aux élèves en classe?

Présentation d une démarche pédagogique interdisciplinaire qui permet de faire le lien entre. les autres disciplines enseignées aux élèves en classe? Présentation d une démarche pédagogique interdisciplinaire qui permet de faire le lien entre les apprentissages en natation et les autres disciplines enseignées aux élèves en classe? Projet interdisciplinaire

Plus en détail

Les écrits de travail (EAF) Analyse de pratiques de classe, place et progressivité des apprentissages écrits. Hella Feki, Formatrice Dafpa

Les écrits de travail (EAF) Analyse de pratiques de classe, place et progressivité des apprentissages écrits. Hella Feki, Formatrice Dafpa Les écrits de travail (EAF) Analyse de pratiques de classe, place et progressivité des apprentissages écrits Hella Feki, Formatrice Dafpa Citations sur l écriture «Savoir écrire c est savoir réécrire»

Plus en détail

Faire rédiger des synthèses en grammaire

Faire rédiger des synthèses en grammaire Faire rédiger des synthèses en grammaire 1/5 Observer la langue, la décrire sont des activités qui font partie intégrante du cours de français. Elles appartiennent à l univers des élèves depuis leur apprentissage

Plus en détail

Projet de l école maternelle de Tricot autour des aides personnalisées Année scolaire 2010/ 2011

Projet de l école maternelle de Tricot autour des aides personnalisées Année scolaire 2010/ 2011 Projet de l école maternelle de Tricot autour des aides personnalisées Année scolaire 2010/ 2011 Un projet spécifique : l aide personnalisée comme temps de prévention pour tous les élèves d une classe

Plus en détail

Lire et écrire avec la littérature de jeunesse : des dispositifs fertiles au cycle 3.

Lire et écrire avec la littérature de jeunesse : des dispositifs fertiles au cycle 3. Lire et écrire avec la littérature de jeunesse : des dispositifs fertiles au cycle 3. P.Picques I.E.N Liévin Bibliographie Lire et écrire au cycle 3 - Beltrami D, Quet F, Rémond M, Ruffier J Lectures pour

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT)

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) SANA SELLAMI sana.sellami@univ-amu.fr 2 PPPE?? P P P E PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT Projet de vie, professionnel Travail de Groupe Projet de vie,

Plus en détail

Erster Teil. Erster Teil Kapitel 1

Erster Teil. Erster Teil Kapitel 1 Erster Teil Inhaltsverzeichnis Einstieg 1. Activités préalables à la lecture (fiche photocopiable pour l élève) Activité de communication entraînée : - expression orale en continu, - interaction. L élève

Plus en détail

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions)

Le ce rcl e de lecture (d après les travaux de Jocelyne GIASSON Les textes littéraires De Boeck éditions) Le ce rcl e de lecture ( ) 1 Le principe : C est un temps d échanges entre des élèves ayant lu le même livre qui se déroule de la manière la plus autonome possible. Afin de rendre ce temps d échanges riche,

Plus en détail

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016 DOMAINES TRAVAILLES CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS Mobiliser le LANGAGE dans toutes ses dimensions : L ORAL Et l ECRIT (initiation

Plus en détail

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE

FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE FORMATION A LA COMMUNICATION ECRITE ET ORALE La formation s intitule «Développement personnel et professionnel». PUBLIC CIBLE Cette formation s adresse à toute personne qui souhaite développer ses compétences

Plus en détail

Prix des Incorruptibles Exposition ÉSPÉ

Prix des Incorruptibles Exposition ÉSPÉ Affiches "synthèse" des livres réalisées en groupe Vidéos : lectures voix hautes d'extraits des livres et scènes théâtrales jouées Prix des Incorruptibles Exposition ÉSPÉ Affiches "calligraphie chinoise"

Plus en détail

Langue orale et nouvelles technologies. Alain Riess CPC Strasbourg 2 Stage à Varsovie octobre 2015

Langue orale et nouvelles technologies. Alain Riess CPC Strasbourg 2 Stage à Varsovie octobre 2015 Langue orale et nouvelles technologies Alain Riess CPC Strasbourg 2 Stage à Varsovie octobre 2015 Une question de départ En quoi et comment les nouvelles technologies peuvent-elle améliorer les performances

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TPE

CARACTERISTIQUES DES TPE Une démarche inscrite dans la durée... CARACTERISTIQUES DES TPE Les TPE fournissent aux élèves le temps de mener un véritable travail, en partie collectif, qui va de la conception à la production achevée.

Plus en détail

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Compétences devant être acquise en Objectifs et compétences P1 P3 P5 1. prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer son point de vue. Participer

Plus en détail

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS

SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS 6. LYCEE JEAN-PIAGET NEUCHATEL SECTION DE MATURITE PLAN D ETUDE-CADRE ANGLAIS I. Objectifs généraux L apprentissage de l anglais, comme celui de toute autre langue étrangère, permet à l élève d acquérir

Plus en détail

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ;

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; Disciplines qui vont évaluer LIRE Compétence 1 La maîtrise de la langue française Français Lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

La scénarisation cinématographique au service de la scénarisation pédagogique. R. Canal Directeur exécutif IFIC

La scénarisation cinématographique au service de la scénarisation pédagogique. R. Canal Directeur exécutif IFIC La scénarisation cinématographique au service de la scénarisation pédagogique R. Canal Directeur exécutif IFIC Scénario Quel que soit le medium et le public, un scénario est un outil de structuration qui

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Les Fiches techniques

Les Fiches techniques Les Fiches techniques LES PORTES DU TEMPS en Languedoc Roussillon Sommaire Les Portes du Temps : Qu est ce que c est?... 2 Mode d emploi. 3 Comment y participer?..... 4 Fiche technique Gestionnaires d

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique)

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) 1 Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) INTRODUCTION Le développement des compétences nécessité des situations

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

Les ateliers de questionnement des textes : une situation globale d entrainement à la compréhension

Les ateliers de questionnement des textes : une situation globale d entrainement à la compréhension Les ateliers de questionnement des textes : une situation globale d entrainement à la compréhension Les ateliers de questionnement des textes : Présentation Pour se perfectionner en lecture un élève doit

Plus en détail

Fiche Lettres, expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note»

Fiche Lettres, expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note» Expérimentation académique «Articuler l évaluation par compétences et l usage de la note» Recommandations et propositions pour l enseignement du français Sommaire 1. Rappel des principes fondamentaux de

Plus en détail

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5

Rencontres Pédagogiques du Kansaï 2010 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 Hors-thèmes ENSEIGNER AVEC TV5 PELISSERO Christian Institut franco-japonais de Tokyo, formateur labellisé TV5 cpelissero@institut.jp D'abord, je voudrais remercier tous les participants à cet atelier.

Plus en détail

L'entraînement à la rédaction interlangue : méthode de compte rendu

L'entraînement à la rédaction interlangue : méthode de compte rendu L'entraînement à la rédaction interlangue : méthode de compte rendu 1 Introduction Paris 7 Denis Diderot 2 PLAN Compte rendu et résumé : exercices de synthèse Points communs Différences Méthodologie de

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

Enseigner le langage oral à l école maternelle

Enseigner le langage oral à l école maternelle Enseigner le langage oral à l école maternelle Animation RRS Brest Janvier 2015 ESPE Brest Sylvaine Talarmin CPC Brest Iroise Enjeux de la formation Identifier les acquis, les besoins et attentes de chacun

Plus en détail

DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux

DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux DECOUVRIR L ECRIT DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux Un rappel de récit est un acte de parole visant à raconter des événements réels ou imaginaires. Il consiste à demander à un élève

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

Ateliers de lecture. Pourquoi? Ils nous aideront à...

Ateliers de lecture. Pourquoi? Ils nous aideront à... Ateliers de lecture Pourquoi? «Les ateliers de lecture sont prévus dans les programmes du cycle 3 pour, précisément renforcer la reconnaissance des mots et le repérage des structures syntaxiques des énoncés.

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

projet Arts Visuels / Histoire des Arts et tice pour la classe des CM1/CM2 école Henri Matisse- Classe d Aurélie Maurel Le 3 février 2011

projet Arts Visuels / Histoire des Arts et tice pour la classe des CM1/CM2 école Henri Matisse- Classe d Aurélie Maurel Le 3 février 2011 projet Arts Visuels / Histoire des Arts et tice pour la classe des CM1/CM2 école Henri Matisse- Classe d Aurélie Maurel Parcours artistique à travers des ateliers d art conceptuel Sarkis, artiste internationnal

Plus en détail

Méthodologie qualitative

Méthodologie qualitative Méthodologie qualitative Dans une enquête, le choix d une recherche et d une analyse de type qualitatif est avant tout dicté par la problématique. C est un choix pragmatique qui a pour but de répondre

Plus en détail

Du référentiel de compétences à la formation et l évaluation des compétences en BTS CG

Du référentiel de compétences à la formation et l évaluation des compétences en BTS CG Du référentiel de compétences à la formation et l évaluation des compétences en BTS CG La formation d un étudiant de BTS CG s appuie sur un référentiel de compétences. Ce dernier recense les compétences

Plus en détail

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Précisions sur l'utilisation de ce document d'aide : * Le document reprend les compétences institutionnelles

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Analyse et traitement d un dossier Coefficient : 4 - UP1 1 - Contenu Cette épreuve vise l évaluation des compétences du candidat pour sur l analyse et

Plus en détail

Activité N 9 : Ecrire un récit à plusieurs classes. Orienter son écrit en fonction de la situation de communication

Activité N 9 : Ecrire un récit à plusieurs classes. Orienter son écrit en fonction de la situation de communication Orienter son écrit en fonction de la situation de communication 1 Activité 9 : Ecrire un récit à plusieurs classes ORGANISATION TACHE D ECRITURE Ecrire un récit avec une autre classe. Les élèves des deux

Plus en détail

ALLER. 1. Informations générales sur le logiciel. logiciels libres

ALLER. 1. Informations générales sur le logiciel. logiciels libres ALLER Apprentissage de La Lecture et de l Ecriture en Réseau 1. Informations générales sur le logiciel Auteur : l équipe de developpement Le Terrier d AbulÉdu Version : 2.2.2 Licence : GPL Date de parution

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer

Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer Quelques exemples Contribution de l espagnol aux cinq domaines du socle Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer a) Ecrire (Expression écrite) - maîtriser les différents genres d écriture

Plus en détail

IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES

IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES IUFM D AIX PRÉPA CRPE AOÛT/SEPTEMBRE 2012 CONSEILS MÉTHODOLOGIQUES FRANÇAIS Commentaire. La lecture du texte doit se faire de manière analytique, c est une lecture personnelle. Il s agit en premier lieu

Plus en détail