Air Liquide France Industrie Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 30/06/2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Air Liquide France Industrie Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 30/06/2015"

Transcription

1 Air Liquide France Industrie Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 30/06/2015 Julien ARMENGOL, Chef d établissement Sami DICK, Responsable Sécurité Industrielle et Qualité

2 Plan Contexte et évolutions sur le site en 2014 Bref aperçu d Air Liquide France Industrie Bilan du Système de Gestion de la Sécurité (SGS) Actions pluri-annuelles programmées de réduction des risques Décisions individuelles dont l'installation a fait l'objet

3 Contexte & évolutions sur le site en 2014 Nouvelle organisation de la filière «Large Industrie» chez Air Liquide France Industrie (ALFI) qui porte essentiellement sur l organisation au sein de la Direction. Les conséquences de cette nouvelle organisation sur l unité de production de Moissy sont : Création d une DSIQ nationale (Direction Sécurité Industrielle et Qualité) et rattachement du Responsable Maîtrise des Risques à la Direction Sécurité et Qualité ; Création d une DMC nationale (Direction Maintenance et Canalisation) qui se traduit par le renforcement de la compétence maintenance du site : Affectation d un technicien à la DMC tout en restant localisé sur l unité de production de Moissy. Création de 2 zones opérationnelles (Nord et Sud). Le site de Moissy étant rattaché à la zone Nord

4 Air Liquide France Industrie : en bref En 2011 : Création d Air Liquide France Industrie : regroupement de l ensemble des entités opérationnelles du Groupe Air Liquide en France Large Industrie Industriel Marchand Electronique Gaz rares

5 Air Liquide France Industrie : en bref 2300 collaborateurs Plus de 80 implantations en France Pour accompagner nos clients dans la performance et le respect de l environnement Une filiale détenue à 100 % par le Groupe Air Liquide

6 Une chaîne intégrée de l unité de production des gaz de l air aux solutions complètes gaz et services pour nos clients industriels

7 Système de Gestion de la Sécurité bilan 2014 Organisation et formation Identification et évaluation des risques d accidents majeurs Maîtrise des procédés, maîtrise d exploitation Gestion des modifications Gestion des situations d urgence Gestion du retour d expérience Contrôle du système de gestion de la sécurité, audits et revues de direction Evaluation du SGS pour l année 2014

8 1. Organisation & formation Habilitations et formations réglementaires des salariés Air Liquide Plus de 30 jours de formation «sécurité» dans le cadre du Plan de Formation ; Création d un module de formation spécifique POI / PSI / EIS dispensé au personnel du site ; Simulation incendie et Exercice port ARI en salle confinée ; Déploiement d une nouvelle procédure de consignation (formation interne Air Liquide). Renforcement de la sécurité des Entreprises Extérieures Plans de prévention pour les entreprises extérieures ; Mise en place d un tableau pour localiser les EE lors de leurs interventions sur le site ; Mise en place d un nouvel outil de prévention et de maîtrise des risques (Go - No Go) ; Canalisation : réflexion sur Plan Prévention et permis de travail dédiés aux interventions sur canalisation de transport.

9 1. Organisation & formation (suite) Revue mensuelle des actions sécurité et techniques dans le cadre d une réunion de coordination animée par le Directeur de l unité de production et du Responsable Exploitation : Revue des alertes sécurité du Groupe Air Liquide et déploiement au sein du site ; Revue des incidents ou presque-incidents survenus au sein du Groupe Air Liquide. Examen du retour d expérience ; Revue des appels d astreinte et alarmes management ; Revue et suivi du Plan d Actions (audits, maintenance, fiabilité, ) ; Sensibilisation du personnel au plan de prévention/permis de travail ;

10 2. Identification et évaluation des risques Finalisation de la mise à jour de l analyse des risques d accidents (ARA) - version finale en cours de validation par les experts Air Liquide ; Dossier de réexamen de l étude de danger transmis à la DRIEE ; Révision ARPT

11 3. Maîtrise des procédés & maîtrise d exploitation Contrôles de performance et de maintenance des EIS (Eléments Importants pour la Sécurité) réalisées à 100% conformément aux procédures internes (programme de tests prédéfini) Aucun dysfonctionnement décelé Remplacement du système numérique contrôle commande (SNCC) avec une mise à jour de l automate de sécurité ; Remplacement du système d appels astreintes ; Améliorations «sécurité» notables Installation de 2 nouveaux accès à la fosse de rétention des stockages pour en faciliter l évacuation en cas de besoin ; Amélioration du mode de stockage des flexibles de chargement pour éviter la manutention à risque ; Création d un magasin sécurité dédié.

12 4. Gestion des modifications Rappel : Toute modification liée à l installation est gérée selon une procédure interne au groupe Air Liquide ; Une revue est réalisée dans le cadre des réunions périodiques techniques et sécurité. Principales modifications réalisées en 2014 Remplacement du Système Numérique de Contrôle Commande Mise à jour de l automate sécurité Remplacement de l automate de vaporisation. Concernant le plan de modernisation Etude génie civil des stockages cryogéniques. Travaux définis pour 2015 plan de maintenance suivi.

13 5. Gestion des situations d urgence Exercice POI réalisé le 18/11/2014 : Fuite d oxygène liquide à la suite d une rupture du raccord citerne, lors du chargement en oxygène industriel. Exercice réalisé avec la DRIEE en tant qu observateur Globalement : une bonne réactivité des intervenants Points d amélioration identifiés Exercice PSI réalisé le 04/12/2014 : Une fuite d azote dans la forêt de Rougeau détectée par un promeneur à proximité de la borne n 38 ; Bon déroulement de l exercice Utilisation des GPS pour la localisation Exercice d évacuation du site organisé tous les premiers mercredis du mois

14 6. Gestion retour expérience Rappel : Gestion retour expérience passe par l analyse en «profondeur» d un accident ou d un incident. Gestion retour expérience consiste en : Suivi et analyse mensuel des alertes sécurité Groupe ; Suivi et analyse mensuel des incidents ou presque incident du Groupe ; Analyse par méthodologie «ADC» des incidents ou presqueincidents survenus sur le site de Moissy-Cramayel et le réseau de canalisation en 2014 Citons les incidents les plus significatifs de l année 2014 : 21/01/2014 : Départ de feu d un transformateur basse tension dans le bungalow Valentin 29/10/2014 : Départ d une SR non déconnectée du poste de chargement P06 Les conséquences de ces événements ont été limitées.

15 Contrôles, Audits et Revues 4 audits internes (Air Liquide Santé France, Pièces De Rechange, ADR, qualité) 4 audits clients (essentiellement clients pharmaceutiques) 2 inspections de la DRIEE sur SGS (24 mars et 18 nov. 2014) ; 3 Comités Maîtrise des Risques réalisés en 2014 ; 9 réunions sécurité périodiques Audit chauffeurs : 30 Audits chantiers : 3 Audit VCS : 20 Contrôles par organismes extérieurs (APAVE, Bureau Veritas, etc.)

16

17 Synthèse des investissements 2014 Montant global : dépenses + investissement ~ 136 k Dépenses + investissements 2014 HSE/MR Amélioration des conditions de travail Description Elimination des déchets Achat de matériel de sécurité Installation de panneaux d indication tuyauterie sous racks dans l usine Remplacement de 64 extincteurs Fourniture oxygénomètres portatifs Remplacement des analyseurs LIE portatifs Achat armoires de consignation Achat d un DAE Fabrication d un accès amovible transformateur TR01 Mise en place plan de masse aimanté en salle de contrôle Fabrication supports pour amélioration stockage flexibles de chargement en magasin Achat téléphone mobile PTI pour intervention canalisation Ajout de 2 accès supplémentaires à la fosse de rétention stockages B04 & B05 Amélioration système de support détecteurs incendie compresseur C01

18 Actions pluri-annuelles programmées Poursuivre une politique de renforcement de l habilitation du personnel ; Maintenir une politique performante de maintenance et de surveillance des EIS ; Principaux travaux envisagés en 2015 : Mise en conformité génie civile stockages OL et NL dans le cadre du Plan de modernisation ; Remise en peinture des stockages oxygène et azote Remplacement des relais de protection des disjoncteurs HTA Arrêt définitif de la canalisation azote DN100 Plan de zonage : pour une identification plus efficace des risques au poste de travail

19 Décisions individuelles dont l'installation a fait l'objet RAS

Air Liquide France Industrie - Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 16/06/2016

Air Liquide France Industrie - Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 16/06/2016 Air Liquide France Industrie - Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 16/06/2016 Julien ARMENGOL, Chef d établissement Julien ARMENGOL, Chef d établissement Sami DICK, Responsable Sécurité

Plus en détail

Comité de Suivi de Site

Comité de Suivi de Site Site de Clermont le 23 juin 2014 Organisation, formation Alignement des structures et organisations avec celles définies par le groupe BASF et le Responsible Care Analyse des risques Remise de l EDD révisée

Plus en détail

BILAN D ACTIVITES 2009

BILAN D ACTIVITES 2009 BILAN D ACTIVITES 2009 SOMMAIRE 1) Glossaire 2) Généralités Activités Faits marquants de l année 2009 3) Risques liés aux installations 4) La prévention des risques Systèmes de management Gestion des Entreprises

Plus en détail

CRODA CHOCQUES SAS Réunion CLIC du 13 décembre 2012

CRODA CHOCQUES SAS Réunion CLIC du 13 décembre 2012 CRODA CHOCQUES SAS Réunion CLIC du 13 décembre 2012 Bilan annuel - Année 2011 Sommaire 1. Organisation QHSE Nos référentiels Nos certifications Nos engagements 2. Audits du SGS 3. Inspections DREAL 4.

Plus en détail

Air Liquide France Industrie - Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 08/06/2017

Air Liquide France Industrie - Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 08/06/2017 Air Liquide France Industrie - Site de Moissy-Cramayel Commission de Suivi de Site (CSS) 08/06/2017 Christophe GRILL, Chef d établissement Christophe GRILL, Chef d établissement Sami DICK, Responsable

Plus en détail

Bilan annuel 2009 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CLIC Nord de TOULOUSE 17 décembre 2010

Bilan annuel 2009 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CLIC Nord de TOULOUSE 17 décembre 2010 Bilan annuel 2009 Dépôt Pétrolier de Lespinasse CLIC Nord de TOULOUSE 17 décembre 2010 Formation et sensibilisation Personnel du site : extrait des formations suivies en 2009 (12 personnes) : Nb de personnes

Plus en détail

Présentation GAZECHIM - site de Béziers Commission de Suivi de Site (5 février 2015)

Présentation GAZECHIM - site de Béziers Commission de Suivi de Site (5 février 2015) Présentation GAZECHIM - site de Béziers Commission de Suivi de Site (5 février 2015) Création du site en 1964 Site soumis à Autorisation et classé SEVESO Seuil Haut Effectif = 13 personnes ; Superficie

Plus en détail

Senlis, le 07 Janvier 2010. et de Concertation

Senlis, le 07 Janvier 2010. et de Concertation Senlis, le 07 Janvier 2010 Comité Local d Information d et de Concertation ComitéLocal d Information et de Concertation Bilan du SGS. Bilan des exercices POI. Action réalisée pour la prévention des risques.

Plus en détail

INVESTISSEMENT SECURITE 2012

INVESTISSEMENT SECURITE 2012 ANNEE 2012 1 Activités Stockage et Distribution de liquides inflammables (Super sans plomb 95, Super sans plomb 98, Gasoil, FIOUL) Aucune activité de transformation Dépôt construit en 1926 d une superficie

Plus en détail

Note synthétique de l année 2015 - Fenouillet Suite à la revue de direction du 25/11/2015

Note synthétique de l année 2015 - Fenouillet Suite à la revue de direction du 25/11/2015 Service 07/04/2016 ING- 23/24/09/2015 Page 1 Note synthétique de l année 2015 - Fenouillet Suite à la revue de direction du 25/11/2015 Service 07/04/2016 ING- 23/24/09/2015 Page 2 Sommaire 1. Organisation

Plus en détail

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015

Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage. Mercredi 24 juin 2015 Exercice du Plan Particulier d Intervention (P.P.I.) Butagaz Arnage Mercredi 24 juin 2015 Contact presse : Tél : 02.43.39.71.74/02.43.39.70.22/06.07.40.52.54 www.sarthe.gouv.fr Suivez l actualité de l'état

Plus en détail

Air Liquide à Moissy-Cramayel

Air Liquide à Moissy-Cramayel SOGIF Air Liquide à Moissy-Cramayel Direction Régionale de l Industrie, de la Recherche et de l Environnement (DRIRE) Préfecture de Seine-et-Marne / Service Interministériel des Affaires Civiles et Economiques

Plus en détail

Atmosphère explosive?

Atmosphère explosive? ATEX I Atmosphère explosive? Mélange avec l air, dans les conditions atmosphériques, de substances inflammables sous forme de gaz, vapeurs, brouillards ou poussières, dans lequel, après inflammation, la

Plus en détail

Note synthétique du SGS F2011 (31 mars 2011) Explosifs Sèvres Atlantique. Dépôt de Thénezay (79)

Note synthétique du SGS F2011 (31 mars 2011) Explosifs Sèvres Atlantique. Dépôt de Thénezay (79) 1 Note synthétique du SGS F2011 (31 mars 2011) Explosifs Sèvres Atlantique Dépôt de Thénezay (79) Présentation de l entreprise 2 RUBRIQUE Etablissements concernés Activités du site Installations classées

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan DEPOT PETROLIER DE MONT DE MARSAN

Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan DEPOT PETROLIER DE MONT DE MARSAN Comité Local d Information et de Concertation Présentation du Dépôt Pétrolier de S.P.D Mont de Marsan 1 Sommaire Présentation du dépôt et situation Activité Moyens de Prévention / Protection Mesures organisationnels

Plus en détail

Société française du pipeline du Jura

Société française du pipeline du Jura Société française du pipeline du Jura Réunion CLIC du 25 novembre 2010 Agenda 1. Actions réalisées pour la prévention des risques et leur coûts. 2. Bilan du système de gestion de la sécurité 3. Comptes-rendus

Plus en détail

Sécurité conception, exploitation, intervention Projet Pilote CO 2

Sécurité conception, exploitation, intervention Projet Pilote CO 2 Sécurité conception, exploitation, intervention Projet Pilote CO 2 La sécurité de conception: Tous les projets du Groupe Total sont réalisés dans le respect : Des règlementations locales Code de l environnement

Plus en détail

ODALI S. SITE SEVESO COMMUNICATI ON Prévention des risques: Exercices POI

ODALI S. SITE SEVESO COMMUNICATI ON Prévention des risques: Exercices POI Exercices POI - chéma d alerte déversement le 28/04/09 - Exercice d évacuation suite alarme feu (schéma d alerte incendie) le 11/05/09 - chéma d alerte incendie en fin de journée le 12/05/09 - chéma d

Plus en détail

Notice technique Installation de stockage d azote liquide

Notice technique Installation de stockage d azote liquide Notice technique Installation de stockage d azote liquide Air Liquide Assistance Assistance technique & Urgence sécurité 24h/24h INS-NOT-036 www.airliquide.fr Vous êtes client d Air Liquide France Industrie.

Plus en détail

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE

POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE POLITIQUE Hygiène, Sécurité, environnement HSE La politique HSe de tdf repose sur l identification et la qualification en amont des risques associés à son activité, la focalisation sur les dangers à haut

Plus en détail

Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012

Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse. CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012 Bilan annuel 2012 Dépôt Pétrolier de Lespinasse CSS Nord de TOULOUSE 14 décembre 2012 Formation et sensibilisation Personnel du site : extrait des formations suivies en 2012 (12 personnes) : Nb de personnes

Plus en détail

CSS 29 septembre 2015

CSS 29 septembre 2015 CSS 29 septembre 2015 JOUFFRAY-DRILLAUD Cissé SQ/AP/ap/15.251/1E Bilan annuel 2013/2014 CSS 29/09/2015 Chiffres clés de Jouffray Drillaud Bilan annuel (art. D125-34 du code de l environnement) : - Les

Plus en détail

COMITE LOCAL D'INFORMATION ET DE CONCERTATION (CLIC) Réunion du 27 octobre 2010 Mairie de Merpins

COMITE LOCAL D'INFORMATION ET DE CONCERTATION (CLIC) Réunion du 27 octobre 2010 Mairie de Merpins COMITE LOCAL D'INFORMATION ET DE CONCERTATION (CLIC) Réunion du 27 octobre 2010 Mairie de Merpins CENTRE D'ELABORATION PRODUIT DE MERPINS (CEP) Les Guichardes 16100 Merpins 1 SOMMAIRE A Activité du centre

Plus en détail

Bilan de l année 2013

Bilan de l année 2013 Bilan de l année 2013 Activités Stockage et Distribution de liquides inflammables (Super sans plomb 95, Super sans plomb 98, Gasoil, Fioul) Aucune activité de transformation Dépôt construit en 1926 d une

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Bilan d activité 2011 ARCELORMITTAL ATLANTIQUE. Site de Dunkerque CLIC 2012. CLIC 2012 - ArcelorMittal Atlantique 0.

Bilan d activité 2011 ARCELORMITTAL ATLANTIQUE. Site de Dunkerque CLIC 2012. CLIC 2012 - ArcelorMittal Atlantique 0. Bilan d activité 2011 ARCELORMITTAL ATLANTIQUE Site de Dunkerque CLIC 2012 CLIC 2012 - ArcelorMittal Atlantique 0 Sommaire 1. Généralités année 2011 2. Risques liés aux installations 3. Bilan du Système

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITE

GESTION DE LA CO-ACTIVITE GESTION DE LA CO-ACTIVITE Plan de prévention Protocole Chargement/Déchargement Permis de Feu Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ PLAN DE PRÉVENTION B 7 PROTOCOLE CHARGEMENT / DÉCHARGEMENT B 8 PERMIS DE FEU B 9 B 7 Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES

Plus en détail

VDI CONSEIL prend en charge votre réseau électrique de sa conception à sa réalisation et assure les démarches administratives auprès d EDF ainsi que

VDI CONSEIL prend en charge votre réseau électrique de sa conception à sa réalisation et assure les démarches administratives auprès d EDF ainsi que ELECTRICITE VDI CONSEIL prend en charge votre réseau électrique de sa conception à sa réalisation et assure les démarches administratives auprès d EDF ainsi que les contrôles APAVE. VDI s occupe également

Plus en détail

Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011

Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011 Réunion du CLIC Simafex jeudi 30 juin 2011 Bilan annuel 2010-2011 Chiffres clés 2010 de Simafex Article D125-34 du Code de l Environnement : Le bilan annuel présenté par l exploitant comporte : Les actions

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail Sommaire 1. Introduction 2. Le contexte réglementaire 3. Le déroulement

Plus en détail

Présentation du site Activités s / risques de l établissement Consultation du CHSCT FRANGAZ Centre Emplisseur de Port-La Nouvelle Avenue Adolphe Turrel 11210 PORT-LA NOUVELLE Chef d établissement : Jean-François

Plus en détail

Monsieur le Directeur de CIS bio international RD 306 BP 32 91191 GIF SUR YVETTE Cedex

Monsieur le Directeur de CIS bio international RD 306 BP 32 91191 GIF SUR YVETTE Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2012-029235 Orléans, le 1 er juin 2012 Monsieur le Directeur de CIS bio international RD 306 BP 32 91191 GIF SUR YVETTE Cedex OBJET : Contrôle des installations

Plus en détail

ANTILLES GAZ CLIC - SARA / ANTILLES GAZ

ANTILLES GAZ CLIC - SARA / ANTILLES GAZ CLIC - SARA / 06 Mai 2009 SOMMAIRE Historique Activité Situation géographique Politique de Prévention des Accidents Majeurs Bilan du Système de Gestion de la Sécurité Compte-rendu des évènements Exercices

Plus en détail

Commission Locale d Information du site de Creys-Malville. Mercredi 11 juin 2014

Commission Locale d Information du site de Creys-Malville. Mercredi 11 juin 2014 Commission Locale d Information du site de Creys-Malville Mercredi 11 juin 2014 Quelques rappels Historique 1977-1984 Construction de la centrale (NERSA) Septembre 1985 Janvier 1986 Premier démarrage du

Plus en détail

ENTREPRISES EXTÉRIEURES. 4 prévention des risques et responsabilités

ENTREPRISES EXTÉRIEURES. 4 prévention des risques et responsabilités 2 3 ENTREPRISES EXTÉRIEURES 4 prévention des risques et responsabilités 1 A QUOI SERT LE GUIDE DES BONNES PRATIQUES? Le Guide des Bonnes Pratiques est une aide à destination des responsables des Entreprises

Plus en détail

VOTRE CENTRE DE FORMATION VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE CENTRE TECHNIQUE DE L INDUSTRIE

VOTRE CENTRE DE FORMATION VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE CENTRE TECHNIQUE DE L INDUSTRIE VOTRE CENTRE DE FORMATION VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE CENTRE TECHNIQUE DE L INDUSTRIE UNE ORGANISATION ARDENNAISE EN RESEAU Nos partenaires Nos industriels VOTRE ORGANISME DE FORMATION Un réseau national

Plus en détail

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 LOCALISATION DE L OPÉRATION : NATURE DE L OPÉRATION : Prestation de service en restauration collective Début de la prestation :... Fin de la prestation

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de production des Industries Chimiques : niveau III* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence est celui

Plus en détail

Objectifs nouveaux pour la formation théorique et les prérequis associés

Objectifs nouveaux pour la formation théorique et les prérequis associés Publié sur Conform HSCT (http://www.conform.pf) Accueil > Formation de Formateur Habilitation Electrique NF C 18 510 [1] Description Nouveaux décrets 2010-1016/1017/1018/1118 Les nouvelles préconisations

Plus en détail

Aaaaaaaaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

Aaaaaaaaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa aaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaa Aaaaaaaaaaaaaaaa aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa QUI SOMME NOUS? 3PSC est un cabinet spécialisé dans le Conseil, Etudes, Audit et Formation dans les domaines de Prévention, Sécurité Incendie,

Plus en détail

Commission de suivi des sites

Commission de suivi des sites Commission de suivi des sites 8 octobre 2013 PARTENAIRE PRIVILEGIE DE L INDUSTRIE L AUTOMOBILE Sommaire 1) Présentation du Groupe Arche et de S.A.M Technologies 2) Bilan des actions pour l amélioration

Plus en détail

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences

CQP Animation d équipe option maintenance. Référentiel de compétences CQP Animation d équipe option maintenance Référentiel de compétences Le CQP Animation équipe présente deux options : Production Maintenance Ce document présente le CQP Animation d équipe option maintenance

Plus en détail

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE

ECOLE D ARZEW (EAZ) SECURITE INDUSTRIELLE ECOLE D ARZEW (EAZ) INDEX THEMES DUREE PERIODE ZSEC 01 ZSEC 02 EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS EN ENTREPRISE ANALYSE DES ACCIDENTS DE TRAVAIL PAR METHODE DE L ARBRE DES CAUSES 05 Jours 05 Jours ZSEC

Plus en détail

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2

Durée : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 1 : 10 jours - 70 heures hors examen et temps de déplacement Code module : SSIAP2 PROGRAMME DE FORMATION : «Chef d équipe de sécurité incendie (SSIAP 2)» Formation des chefs d équipe de Sécurité Incendie

Plus en détail

Cliquez sur une image pour l'agrandir

Cliquez sur une image pour l'agrandir Cliquez sur une image pour l'agrandir Qui sommes nous? Nos services LNOS ngineering a pour mission d apporter des solutions aux besoins croissants des industries en matière d ingénierie, de gestion de

Plus en détail

Services de garde en milieu scolaire

Services de garde en milieu scolaire Services de garde en milieu scolaire Planifier Consulter Informer Organiser Collaborer Services éducatifs - Jeunes 1 Mise en garde : Le présent document ne remplace pas le plan de mesures d urgence de

Plus en détail

Objet du travail. Lieu. Organe à traiter. Nature des travaux. Horaire. Rondes de contrôle (date et horaire) Ronde 1 Ronde 2 Horaires de

Objet du travail. Lieu. Organe à traiter. Nature des travaux. Horaire. Rondes de contrôle (date et horaire) Ronde 1 Ronde 2 Horaires de entreprise utilisatrice Entreprise utilisatrice (donneur d ordre) Entreprise intervenante (ou service) Objet du travail Lieu Organe à traiter Nature des travaux Soudage Disqueuse Découpage Brasage Début

Plus en détail

ELECTRICIEN DU SPECTACLE

ELECTRICIEN DU SPECTACLE Guide des métiers ELECTRICIEN DU SPECTACLE Décembre 2015 I. Contexte d exercice de l électricien du spectacle I.1 Evolution du métier I.2 Conditions d'exercice du métier I.3 Cadre d'emploi et liens hiérarchiques

Plus en détail

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ

ANALYSE DE L'ACTIVITÉ ANALYSE DE L'ACTIVITÉ 1 - EMPLOIS CONCERNES Le CAP se situe au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. 2 GENERALITES : Les entreprises d installation thermique apportent

Plus en détail

Industrie M11-4. www.greta-lorraine.fr. Objectifs. Contenus. Méthodes. Les. formation

Industrie M11-4. www.greta-lorraine.fr. Objectifs. Contenus. Méthodes. Les. formation Se préparer à l habilitation électrique en tant que personnel électricien réalisant des travaux et des interventions sur des installations électriques Habilitations B1 - B1V - B2 - B2V - BR - BC - BE essais

Plus en détail

Charte sécurité. charte sécurité. Mastempo / Masgroup - 24 impasse du marquis de Baroncelli - 30114 Nages et Solorgues www.mastempo.

Charte sécurité. charte sécurité. Mastempo / Masgroup - 24 impasse du marquis de Baroncelli - 30114 Nages et Solorgues www.mastempo. Charte sécurité charte sécurité La présente charte a pour objectif d améliorer la prévention des risques professionnels, la sécurité des salariés intérimaires Mastempo et d homogénéiser la démarche sécurité

Plus en détail

Prévention des risques: Exercices POI

Prévention des risques: Exercices POI COMMUICATIO Prévention des risques: Exercices POI - Schéma d alerte incendie dans cellule 3 déclenchement POI avec DREAL le 2/03/10 - Exercice d évacuation suite alarme feu le 7/04/10 - Exercice d évacuation

Plus en détail

CSS Plate-forme industrielle de Carling / Saint-Avold

CSS Plate-forme industrielle de Carling / Saint-Avold CSS Plate-forme industrielle de Carling / Saint-Avold Présentation du bilan sécurité PROTELOR 2015 1 1 - Actions réalisées pour la prévention des risques et leurs coûts 2015 Dépenses pour la prévention

Plus en détail

DE TRAVAUX D ELECTRICITE

DE TRAVAUX D ELECTRICITE 2011 1 Haute & Basse tension Transformation...Distribution Cellules Haute Tension...Eclairage...Instrumentation...Déplacement de machines Calcul de boucles...atex...cheminement de câbles...automatisme...superision...informatique

Plus en détail

Simafex Comité Local d Information & de Concertation CLIC

Simafex Comité Local d Information & de Concertation CLIC Simafex Comité Local d Information & de Concertation CLIC Vendredi 18 décembre 2009 Article D125-34 du Code de l Environnement Le bilan annuel présenté par l exploitant comporte : 1) Les actions réalisées

Plus en détail

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Manuel Qualité Sécurité Environnement «Notre stratégie place le patient au cœur de nos préoccupations, avec l ambition d améliorer sa santé et sa qualité de vie. Inscrite dans une perspective de développement

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

CHANTIERS PLAN DE PREVENTION

CHANTIERS PLAN DE PREVENTION CHANTIERS 1 JOURNEE GAMMAGRAPHIE 7 AVRIL 2011 JOURNEE GAMMAGRAPHIE 7 AVRIL 2011 CADRE JURIDIQUE GENERAL Deux réglementations distinctes en fonction du cadre d intervention Opérations de bâtiment ou de

Plus en détail

HELIAL liquéfacteurs. Gamme de liquéfacteurs hélium automatiques. www.airliquideadvancedtechnologies.com

HELIAL liquéfacteurs. Gamme de liquéfacteurs hélium automatiques. www.airliquideadvancedtechnologies.com HELIAL liquéfacteurs Gamme de liquéfacteurs hélium automatiques www.airliquideadvancedtechnologies.com HELIAL liquéfacteurs est une gamme complète de liquéfacteurs d hélium de 15 à 300 L/h. Pour plus de

Plus en détail

GESPARC une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant

GESPARC une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant Une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant une solution qui valorise la gestion de votre parc roulant Un logiciel intégré et harmonisé est un logiciel de gestion du parc roulant et des

Plus en détail

CONSEILLER CONCEVOIR RÉALISER

CONSEILLER CONCEVOIR RÉALISER CONSEILLER CONCEVOIR A U S E R V I C E D E L É L E C T R O T E C H N I Q U E RÉALISER CONSEILLER CONCEVOIR AU SERVICE DE L ÉLECTROTECHNIQUE Fondée en 1990, Gémitech est devenue en quelques années un leader

Plus en détail

Etude régionale sur le métier de monteur régleur dans l injection des matières plastiques. 17 décembre 2013

Etude régionale sur le métier de monteur régleur dans l injection des matières plastiques. 17 décembre 2013 1 Etude régionale sur le métier de monteur régleur dans l injection des matières plastiques 17 décembre 2013 Sommaire 2 Contexte, objectifs et périmètre de l étude Le métier de monteur régleur et ses spécificités

Plus en détail

PROCEDURE PLAN DE PREVENTION

PROCEDURE PLAN DE PREVENTION Page 1 1 Objet Cette procédure définit l organisation, la rédaction et le suivi d un plan de prévention (PdP) dans le cadre d une opération commanditée par un tiers (unité ou service) au sein de l UFR

Plus en détail

ZETTLER Identification des personnes

ZETTLER Identification des personnes INFORMATION DE PRODUIT ZETTLER Identification des personnes Medicall 800 pour maisons de repos et maisons de retraite médicalisées Aperçu des caractéristiques de ZETTLER Medicall 800 : Identification des

Plus en détail

Signé par : L Autorité de sûreté nucléaire, Vu le code de la défense, notamment son article R. 1333-2 ;

Signé par : L Autorité de sûreté nucléaire, Vu le code de la défense, notamment son article R. 1333-2 ; REPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 2011-AV-0116 de l Autorité de sûreté nucléaire du 10 mai 2011 sur le projet d arrêté relatif aux modalités de la demande et à la forme de l autorisation L Autorité de sûreté

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL L HABILITATION ELECTRIQUE Mars 2016 Pôle Prévention et Santé au Travail Tél. : 02 96 58 23 84 prevention@cdg22.fr PRESENTATION Les accidents d origine électrique sont rares

Plus en détail

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011

Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Bilan annuel 2011 Etienne Lacroix Tous Artifices S.A. Comité Local d Information et de Concertation du 8 novembre 2011 Page 1 SOMMAIRE Actions réalisées pour la prévention des risques Compte-rendu des

Plus en détail

- MANAGER HSE- FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4

- MANAGER HSE- FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4 FORMATIONS : FICHE TECHNIQUE N 4 - MANAGER HSE- 1-OBJECTIFS A l issue de la formation, les Managers deviennent un moteur dans le déploiement de la politique HSE de l entreprise. Contribuer à définir la

Plus en détail

Organigramme. Marilyne Bouchereau Assistante de Direction. Aurélie Sauvourel Comptabilité. Chantal Marsaleix Ressources Humaines

Organigramme. Marilyne Bouchereau Assistante de Direction. Aurélie Sauvourel Comptabilité. Chantal Marsaleix Ressources Humaines Présentation 6, allée des sapins - 44 483 Carquefou cedex Tél. 02 40 68 81 81 - Fax 02 40 68 80 22 www.optimum-securite.fr - contact@optimum-securite.fr AUT-044-2114-02-18-201 403 704 83. L'autorisation

Plus en détail

Programme. Formations

Programme. Formations Programme Formations 1 SOMMAIRE - Formation manipulation extincteur : 03 - Formation évacuation sur mesure : 04 - Exercice d évacuation sur mesure : 05 - Formation sécurité incendie (évacuation + extincteurs)

Plus en détail

Vos besoins, nos obligations

Vos besoins, nos obligations S Ingénierie Assistance Technique - Conseil Management des projets Prévention des risques Vos besoins, nos obligations Contact: Mr EL AAMRANI Saïd, Gérant 43 rue des Hirondelles, BP 600-68 76330 Notre

Plus en détail

SOLUTIONS GLOBALES POUR SALLES INFORMATIQUES

SOLUTIONS GLOBALES POUR SALLES INFORMATIQUES SOLUTIONS GLOBALES POUR SALLES INFORMATIQUES la solution électrique maîtrisée ISO 9001:2008 Salles informatiques : un concept global Les salles informatiques ont toutes une exigence commune : Le taux de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

La sécurité au bloc opératoire

La sécurité au bloc opératoire 51 e Congrès national d anesthésie et de réanimation. Infirmiers. Infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état (IADE) 2009 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés La sécurité au bloc opératoire

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2016

CATALOGUE FORMATION 2016 La réglementation des matières dangereuses CATALOGUE FORMATION 2016 Société d Assistance en Pyrotechnie BP 80029 13551 SAINT MARTIN DE CRAU CEDEX Tel : 04.90.47.03.77 / Fax : 04.90.47.03.02 / E-mail :

Plus en détail

Commission de Suivi de Site - SICA de GOUAIX - Exploitant - 28/01/2014

Commission de Suivi de Site - SICA de GOUAIX - Exploitant - 28/01/2014 Commission de Suivi de Site - SICA de GOUAIX - Exploitant - 28/01/2014 Informations générales 2 Changement de président : Départ de J. Macklin (directeur général adjoint d InVivo) en mars 2013 Remplacement

Plus en détail

La sécurité. priorité permanente 22,4 millions d euros. Sécurité

La sécurité. priorité permanente 22,4 millions d euros. Sécurité Sécurité Un audit permanent des politiques de sécurité des Tunnels du Mont Blanc et du Vuache est réalisé par un expert indépendant, conformément à la directive européenne d avril 2004. Elio Marlier, responsable

Plus en détail

Votre partenaire formation

Votre partenaire formation 2013 200 formations 10 domaines d expertise Votre partenaire formation Vallée de la Bresle Pays de Bray Picardie maritime Zone Industrielle des Marais 76340 BLANGY-SUR-BRESLE Tél : 02 32 97 47 00 Fax :

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE

PLAN DE PREVENTION. E-book de la Sécurité - AGENCE CULTURELLE D'ALSACE ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE EXTERIEURE EE NOM DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER LIEU DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER DATES DE LA MANIFESTATION et/ou DU CHANTIER PLAN DE PREVENTION PONCTUEL ANNUEL ENTREPRISE UTILISATRICE EU ENTREPRISE

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 16/07/2015 En attente d approbation REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien(ne)

Plus en détail

Habilitation électrique personnel non électricien H0B0

Habilitation électrique personnel non électricien H0B0 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 15/02/2016. Fiche formation Habilitation électrique personnel non électricien H0B0 - N : 17782 - Mise à jour : 22/01/2016 Habilitation

Plus en détail

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS POUR CANDIDATER : Mariane.Colmant@dupont.com ETAT SIGNALETIQUE SERVICE : MAINTENANCE SITE : SASSENAGE (38) Intitulé du poste : Responsable Service Entretien et Travaux Neufs Cette fiche fonction sera révisée

Plus en détail

Instrumentation. Régulation

Instrumentation. Régulation 220 MATÉRIELS MATÉRIAUX CORROSION INSPECTION ANALYSES PRODUITS MOUVEMENTS STOCKAGE PROCÉDÉS GÉNIE CHIMIQUE RAFFINAGE GAZ PÉTROCHIMIE CHIMIE Instrumentation ÉNERGIE MATÉRIEL THERMIQUE MACHINES TOURNANTES

Plus en détail

38RA Régulation PRO-DIALOG

38RA Régulation PRO-DIALOG 38RA Régulation PRO-DIALOG Instructions de fonctionnement et d'entretien Table des matières 1 - MESURES DE SÉCURITÉ... 3 1.1 - Généralités... 3 1.2 - Protection contre les électrocutions... 3 2 - DESCRIPTION

Plus en détail

Note de synthèse annuelle 2009 Système de Gestion de la sécurité SEPPIC / SEPIPROD

Note de synthèse annuelle 2009 Système de Gestion de la sécurité SEPPIC / SEPIPROD Note de synthèse annuelle 2009 Système de Gestion de la sécurité SEPPIC / SEPIPROD Extraits de la note rédigée le 15 janvier 2010 Eric FERRERO Groupe SEPPIC 1 Faits marquants Groupe SEPPIC Site SEPPIC/SEPIPROD

Plus en détail

SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE TRANSPORT PAR CANALISATION (TRC) / DIVISION EXPLOITATION

SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE TRANSPORT PAR CANALISATION (TRC) / DIVISION EXPLOITATION Bourse de l emploi Annonces internes SONATRACH RECHERCHE POUR SON ACTIVITE TRANSPORT PAR CANALISATION (TRC) / DIVISION EXPLOITATION : - Direction Gazoducs GPDF Un Chef de Service Intervention Un Chef de

Plus en détail

Transmission. de l alerte. L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco

Transmission. de l alerte. L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco Transmission et traitement de l alerte L offre du groupement d entreprises somei intergraph sysoco Composé de trois sociétés expertes, solides, complémentaires, et dont les équipes maîtrisent toutes les

Plus en détail

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile

O.R.SE.C. pour la protection générale > des populations. Direction de la Sécurité Civile O.R.SE.C. MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES pour la protection générale > des populations Direction de la Sécurité Civile Le risque zéro n existe pas Tempête de

Plus en détail

Créateur de valeur ajoutée industrielle

Créateur de valeur ajoutée industrielle Créateur de valeur ajoutée industrielle automatisme électricité robotique serrurerie maintenance Un demi-siècle au service des industriels Depuis 1963, de nombreuses grandes entreprises nous font confiance

Plus en détail

MENTION COMPLEMENTAIRE «SECURITE CIVILE ET D ENTREPRISE» LIVRET DE COMPETENCES

MENTION COMPLEMENTAIRE «SECURITE CIVILE ET D ENTREPRISE» LIVRET DE COMPETENCES MENTION COMPLEMENTAIRE «SECURITE CIVILE ET D ENTREPRISE» LIVRET DE COMPETENCES NOM et PRENOMS : LIEUX DE FORMATION : ANNEE SCOLAIRE : LIVRET DE COMPETENCES MC SECURITE CIVILE ET D ENTREPRISE Page 1/7 UTILISATION

Plus en détail

plus loin ensemble au coeur de votre activité

plus loin ensemble au coeur de votre activité plus loin ensemble au coeur de votre activité une démarche professionnelle Ne rien concéder au risque... Roger et Jérôme DESAUTEL Depuis 1932, nous accompagnons votre développement en assurant la protection

Plus en détail

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N

d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N p r o x i m i t é d i s p o n i b i l i t é r é a c t i v i t é hseq sps audit - Conseil formation CALESTREME C.S. I N G é N I E R I E E N P R é V E N T I O N Le management des risques professionnels HYGIÈNE

Plus en détail

Évaluation. de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire. 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement :

Évaluation. de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire. 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement : Évaluation de la santé et de la sécurité dans un établissement scolaire 1. Fiche signalétique de l établissement : Code RNE : Type d établissement : Nom de l établissement : Nom de la circonscription (pour

Plus en détail

NOTRE ENERGIE À VOTRE SERVICE!

NOTRE ENERGIE À VOTRE SERVICE! NOTRE ENERGIE À VOTRE SERVICE! Location dron maroc C est faire le choi de l eigence, la qualité et la fiabilité Nos groupes électrogènes L offre très complète de groupes électrogènes (de 5,5 A à 2 000Kva)

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1

CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1 CAHIER DES CHARGES AQUAP «EXPLOITATION DES CHAUDIERES SANS PRESENCE HUMAINE PERMANENTE» Journée du 15 mars 2007 1 SOMMAIRE Historique Contexte réglementaire Situation actuelle Enjeux du CDC Contenu du

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ANNEXES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS Les référentiels d activités et de compétences du métier de manipulateur d électroradiologie médicale ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

Délégation Rhône-Alpes Lyon du CNFPT 26 janvier 2012. Lieutenant Colonel Jean-Marc LEAL -SDIS 69. Philippe DELORME Adjoint au Directeur GrDF

Délégation Rhône-Alpes Lyon du CNFPT 26 janvier 2012. Lieutenant Colonel Jean-Marc LEAL -SDIS 69. Philippe DELORME Adjoint au Directeur GrDF Délégation Rhône-Alpes Lyon du CNFPT 26 janvier 2012 Lieutenant Colonel Jean-Marc LEAL -SDIS 69 Philippe DELORME Adjoint au Directeur GrDF Ordre du jour GrDF dans le Rhône, chiffres 2011 Le SDIS du Rhône

Plus en détail

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier :

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : : Heure FA Un exemplaire (1 ère page seulement) est à nous retourner signé L autre exemplaire est à conserver ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : Date du RDV : Situation RENDEZ VOUS du RDV

Plus en détail