Partir du bon pied avec bébé... Ce que vous devez savoir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partir du bon pied avec bébé... Ce que vous devez savoir"

Transcription

1 Notre mission Partir du bon pied avec bébé... Ce que vous devez savoir Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire en rendant accessible une gamme de services de santé et de services sociaux. Il offre en plus des services spécialisés à la population voisine de la Montérégie-Ouest. De concert avec ses partenaires du réseau local de services, le CSSS s assure de l organisation, de la coordination et de la prestation des services, afin de faciliter le cheminement des personnes dans le réseau et leur accès à des services continus, sécuritaires et de qualité dans une perspective de prévention, de traitement et de soutien. respect reconnaissance engagement équipe convivialité créativité respect reconnaissance engagement équipe convivialité créativité 150, rue Saint-Thomas Salaberry-de-Valleyfield (Québec) J6T 6C1 Téléphone : Sans frais : GRM76797-C

2 Aide-mémoire À votre congé de l hôpital, le personnel du CSSS du Suroît doit vérifier certains éléments avec vous dont : Déclaration de naissance Référence CLSC Prescription de la mère Prescription du bébé Poids du bébé Pince du cordon Numéro de bracelets Test de Guthrie Trousse d allaitement (tire-lait) Vérification du siège du bébé Cododo Boires Mictions Selles R R Dès l arrivée à domicile... Prendre rendez-vous avec votre médecin traitant (6 semaines après l accouchement). Prendre rendez-vous chez le médecin traitant du bébé (âge : 1 mois). Vérifier auprès du CLSC pour la clinique de vaccination (âge : 2 mois). Test d urine du bébé à faire le. R R Un appel de courtoisie vous sera fait de trois à cinq jours suivant votre congé de l hôpital par une infirmière de votre CLSC. Table des matières Médicaments et allaitement Qu en est-il?... 4 Maux de tête, douleur, fièvre... 4 Rhume, grippe et allergies... 5 Brûlures d estomac et reflux gastrique... 5 Constipation... 6 Contraception... 6 Seins douloureux / mamelons gercés... 6 Bébé et les médicaments Le bon dosage, une mesure exacte!... 7 Médicaments contre la fièvre... 7 Produits contre le rhume... 9 Les coliques La diarrhée et les vomissements Érythème fessier Cododo Le partage du lit est-il sécuritaire? Les maladies héréditaires : le prélèvement d urine à 21 jours Le prélèvement d urine à la maison Coordonnées et ressources Notes personnelles

3 Médicaments et allaitement maternel Qu en est-il? Chez les mamans qui allaitent leur enfant, il faut demeurer très prudent quant à l utilisation des médicaments. Tout ce que la mère ingère, boit ou respire risque de se retrouver dans le lait maternel en plus ou moins grande quantité. Ces produits peuvent causer des effets néfastes au nourrisson et dans certains cas, diminuer la production de lait. Il est très important de mentionner à tout médecin vous prescrivant un médicament que vous allaitez. L emploi des médicaments sans ordonnance, des «produits naturels», de même que la caféine, l alcool et le tabac devraient être réduits au minimum. Référez-vous à votre pharmacien, qui vous informera sur la prise de tout médicament durant l allaitement, afin qu il vous recommande le traitement le plus approprié. Que puis-je prendre en cas de... Maux de tête, douleur, fièvre L acétaminophène (Tylenol, etc.), est compatible avec l allaitement maternel et ne représente pas de danger pour le bébé. L ibuprofène (Motrin, Advil, etc.), aux doses recommandées, est également considéré sécuritaire. L acide acétylsalicylique (Aspirin ) devrait être évité. Certains médicaments sous prescription contre la migraine contiennent des ingrédients qui peuvent s avérer nocifs pour le nourrisson, on doit donc vérifier avec un pharmacien. Quelques doses d analgésiques plus puissants comme l Empracet, la codéine, le Demerol, la morphine présentent peu de danger pour le bébé, mais leur usage répété peut entraîner de la somnolence et des difficultés respiratoires chez l enfant, de même que de la constipation, et ce, particulièrement chez la mère. Rhume, grippe et allergies Le meilleur traitement demeure du repos et beaucoup de liquide! Toux Si la toux vous incommode, un sirop de dextrométorphane (DM) peut être utilisé sur une courte période en respectant la posologie. En deuxième recours, la codéine, prise de façon occasionnelle, est également sécuritaire. Congestion nasale Le traitement de premier choix chez la mère qui allaite son nourrisson est l utilisation d une solution saline (Salinex, Hydrasense, Rhinaris ) par voie intranasale, ayant pour but de liquéfier les sécrétions nasales et de favoriser leur écoulement. En cas d inefficacité, on recommandera l usage d un décongestionnant nasal (Otrivin, Dristan, etc.) pour une période ne dépassant pas 2 à 4 jours. Les décongestionnants pris par voie orale (contenant de la pseudoéphédrine, tels que le Sudafed, Contact C ) ne sont pas recommandés en premier recours durant l allaitement. Ils pourraient être utilisés pour quelques jours seulement si les autres alternatives n ont pas fonctionnées. Cependant, ils peuvent diminuer la production de lait et rendre le bébé plus irritable. Les antihistaminiques (contre les allergies) de deuxième génération (Claritin, Aerius, Réactine et Allegra ) sont compatibles avec l allaitement. Il est recommandé de surveiller si une sédation plus importante survient chez le nourrisson (particulièrement avec Réactine ). Brûlures d estomac et reflux gastrique Pour les maux d estomac, il est suggéré de manger de petits repas, choisir des aliments faciles à digérer, moins épicés, moins irritants et moins gras. Si les mesures non pharmacologiques sont insuffisantes, des antiacides (Maalox, Diovol, etc.) peuvent être utilisés. Le Zantac ou le Pepcid constituent également un choix sécuritaire durant l allaitement. Pour le reflux gastrique, le Gaviscon est sécuritaire durant l allaitement. 4 5

4 Constipation Les laxatifs peuvent être utiles pour la période suivant l accouchement, mais il ne faut pas prolonger leur usage. Il vaut mieux boire beaucoup de liquide (ce qui de toute façon ne peut qu être bénéfique en période d allaitement) (6 à 8 verres par jour), avoir une diète riche en fibres (pains et céréales, fruits et légumes) et faire de l exercice régulièrement. Toutefois, si ces mesures ne suffisent pas, un supplément de fibres, tels le Métamucil et le Benefibre peuvent être utilisés avec beaucoup de liquide. Un laxatif doux (Colace, suppositoire de glycérine) peut aussi être utilisé sans risque. Le Senokot et le Dulcolax, qui sont des laxatifs plus puissants et irritants, sont compatibles avec l allaitement. Toutefois, leur usage occasionnel, en respectant la posologie, est recommandé pour limiter les effets secondaires et développer une dépendance. L huile de ricin est à éviter. Contraception Les contraceptifs contenant des œstrogènes, de même que la «pilule du lendemain», risquent d entraîner une diminution de la lactation. Pour la mère qui allaite, leur utilisation doit être reportée vers la 6 e semaine après l accouchement. Les contraceptifs à base de progestatifs, sous forme de comprimé ou en injection intra-musculaire, peuvent être utilisés sans risque dès l accouchement. Discutez-en avec votre médecin qui vous aidera à choisir le produit le plus approprié à votre situation. Seins douloureux / Mamelons gercés Ces inconforts sont très souvent liés à une mauvaise position du bébé au sein. On doit donc s assurer d adopter la position idéale. Pour vous aider, il existe plusieurs organismes de soutien qui peuvent vous offrir une rencontre avec une consultante en allaitement ou vous pouvez vous référer au CLSC. Il est conseillé de laisser sécher une goutte de lait sur le mamelon après la tétée, le gras présent dans le lait permettant de prévenir la sécheresse et de garder le mamelon plus souple. L application d une crème de lanoline purifiée (Lansinoh, Purelan ) après la tétée peut aussi être utilisée pour traiter une irritation ou gerçure légère. 6 Bébé et les médicaments Diverses circonstances pourraient vous emmener à administrer certains produits médicamenteux à votre bébé. Le guide «Mieux vivre avec son enfant», publié par l Institut national de santé publique du Québec, vous guidera dans votre démarche lorsque bébé présentera des signes de maladie. Le présent document vous propose également, en complément, quelques informations supplémentaires sur les médicaments les plus couramment utilisés pour le nourrisson. Le bon dosage, une mesure exacte! Il est très important d avoir sous la main un instrument de mesure précis lorsqu on doit administrer un médicament liquide à un enfant. La traditionnelle «cuillère à thé» que l on retrouve dans toutes nos cuisines est une mesure très inexacte! Sensé mesurer exactement 5 ml, cet instrument mesure parfois 4 ml, 5 ml et même jusqu à 7 ml. La différence de mesure entre 4 ml et 7 ml est très importante, particulièrement dans le cas d un jeune enfant. Sur le marché, on retrouve plusieurs instruments bien gradués nous permettant une mesure précise du médicament : cuillères graduées, seringues pour usage oral, compte-gouttes, etc. Voyez avec votre pharmacien l outil qui saura vous être le plus utile. Médicaments contre la fièvre... Lorsque la température rectale se maintient au-dessus de 38,5 C, l acétaminophène (Tempra, Tylenol, etc.) est le médicament de premier choix à administrer à l enfant. On ne doit pas hésiter à consulter un médecin si la fièvre persiste. La dose d acétaminophène doit être mesurée en fonction du poids de l enfant (et non de l âge). On trouve un tableau des doses dans la majorité des emballages d acétaminophène. L acétaminophène s administre à intervalles de 4 à 6 heures au besoin et son effet prend de 20 à 60 minutes à se manifester. On ne doit pas donner plus de 5 doses par 24 heures. Il cause 7

5 très rarement des effets secondaires et est généralement très bien toléré par les enfants. Si l enfant n apprécie pas la saveur d un produit contenant l acétaminophène (ceci entraînant parfois des haut-le-cœur ou des vomissements), les différentes marques de commerce disponibles présentent de multiples saveurs (cerise, banane, fruits, raisin, etc.). L acétaminophène est disponible sous différentes formes : Gouttes pédiatriques Elles ont toutes une concentration de 80 mg/ml, on peut donc passer d une marque de commerce à une autre sans problème. Seuls la couleur, la saveur et le prix diffèrent. On mesure la quantité à administrer à l aide du compte-goutte fourni avec le médicament. La solution orale ou sirop Elle est disponible en différentes concentrations. Il faut bien revérifier la dose à donner si on change de formulation ou de marque de commerce. On doit mesurer la quantité requise à l aide d une cuillère graduée ou d une seringue pour usage oral. Les comprimés à croquer ou à dissolution rapide Ils sont également disponibles en différentes concentrations (80 mg et 160 mg par comprimé). On doit encore ici s assurer d employer la bonne dose en fonction du poids de l enfant. Les suppositoires Ils sont utiles chez l enfant qui vomit. Les médicaments pour usage oral sont aromatisés. Il est important d insister auprès des enfants pour qu ils comprennent bien que les médicaments ne sont pas des bonbons. Les comprimés croquables d acétaminophène sont une source importante d intoxication médicamenteuse, d où la nécessité de garder ce médicament hors de la portée des enfants. L ibuprofène (Motrin, Advil ) peut être utilisé si la fièvre se maintient malgré plusieurs doses d acétaminophène ou si l enfant ne le tolère pas. Par contre, il n est pas recommandé d administrer l ibuprofène chez les nourrissons de moins de 6 mois. On ne doit jamais administrer les 2 médicaments de façon simultanée. On ne doit pas hésiter à consulter un médecin si la fièvre persiste. L ibuprofène est disponible en suspension orale et en comprimé. La dose à administrer à l enfant doit également être calculée en fonction du poids de l enfant. Idéalement, on administre l ibuprofène avec de la nourriture ou du lait (ce produit pouvant être légèrement irritant pour l estomac), aux 6 à 8 heures si besoin et pas plus de 4 fois par jour. L acide acétylsalicylique (Aspirin ) ne devrait jamais être administré à des enfants de moins de 18 ans, en raison du risque associé au syndrome de Reye (affection grave du cerveau et du foie). Produits contre le rhume Selon les nouvelles recommandations de Santé-Canada, il n est plus recommandé d administrer des produits contre la toux et le rhume aux enfants de moins de 6 ans, sauf sur recommandation médicale. Congestion nasale L utilisation de gouttes nasales ou vaporisation nasale à base de solution physiologique (Salinex, Hydrasense Vapo Bébé, Rhinaris, etc.) permet de diluer les sécrétions nasales et d en faciliter l élimination, particulièrement avant les boires et le coucher. Les sécrétions peuvent être ainsi plus facilement aspirées à l aide d une poire ou d un «mouche-bébé». Il n est pas recommandé d utiliser des gouttes décongestives médicamenteuses ou des décongestionnants oraux chez un bébé, à moins d indication du médecin. Toux La toux est un mécanisme naturel de protection visant à nettoyer les voies respiratoires. Les sirops antitussifs (DM) ne sont plus recommandés en raison de leur efficacité controversée et du risque d effets secondaires. Douleur à la gorge L acétaminophène (Tylenol ) peut être utilisé pour soulager une douleur à la gorge. 8 9

6 Les coliques Les coliques sont définies de la manière suivante : il s agit d irritabilité et de pleurs excessifs durant au moins 3 heures par jour, pendant au moins 3 jours par semaine depuis 3 semaines chez un bébé bien nourri et en bonne santé. La cause exacte des coliques est inconnue. Elles se produisent autant chez les bébés allaités que chez ceux nourris avec les préparations lactées. Chez le bébé nourri au lait maternel, il est possible que certains aliments consommés par la mère puissent être la cause des coliques. La mère qui allaite peut essayer de limiter certains aliments dits allergènes (produits laitiers, œuf, noix, arachides, etc.) de son alimentation (un produit à la fois) durant une courte période. Chez les enfants qui sont nourris avec une préparation lactée, une formule hypoallergène peut être essayée durant 7 jours. Si l enfant y répond bien, elle peut être continuée jusqu à l âge de 3 ou 4 mois, puis un retour à l ancienne préparation peut être fait. Pour soulager les coliques de nourrisson, quelques produits anticoliques sont vendus sans ordonnance en pharmacie (Ovol, Cocyntal ), mais leur efficacité n est pas prouvée. Il n y a donc aucun «produit miracle» pour le traitement des coliques. Chaleur, massage, calme et patience sont les éléments les plus utiles. Règle générale, elles disparaissent vers l âge de 4 à 6 mois. La diarrhée et les vomissements Les solutions d électrolytes sont composées d eau, de sucre et de sels minéraux en concentration adéquate pour prévenir et/ou traiter la déshydratation chez l individu qui a des diarrhées et/ou vomissements importants. Différentes marques de commerce sont disponibles en pharmacie (Pedialyte, Gastrolyte, etc.) et ces produits sont présentés en plusieurs saveurs (nature, fruits, pomme, raisin), favorisant ainsi la prise par les jeunes enfants. On retrouve sur le marché le liquide à boire, de même qu une présentation que l on peut congeler pour l offrir sous forme de sucettes glacées à l enfant plus âgé. Cette solution orale se conserve 48 heures au réfrigérateur une fois le contenant ouvert. 10 Le guide «Mieux vivre avec son enfant» explique les modalités d utilisation de ces produits. L Imodium, agent antidiarrhéique, n est pas recommandé chez les enfants de moins de 12 ans, sauf sous recommandation médicale. L érythème fessier Une bonne hygiène et des changements de couche fréquents favorisent une peau saine. C est la meilleure méthode de prévention. La poudre Qu il s agisse de talc pur, de poudre parfumée ou de poudre d amidon (ou tout simplement de fécule de maïs qu on utilise habituellement pour la cuisine), son usage n est pas conseillé. Cette substance peut être inhalée par l enfant et causer des dommages aux poumons. De plus, l amidon et la fécule de maïs pourraient favoriser l apparition d infections à champignons. Les crèmes et onguents Les produits à base d onguent ou de pâte demeurent en contact plus longtemps avec la peau après l application et offre donc une meilleure protection contre l humidité. Les crèmes sont aussi utiles, particulièrement dans les cas où l on voudrait offrir une protection préventive chez l enfant sensible aux irritations dues aux couches. Les produits retrouvés en pharmacie contiennent habituellement de l oxyde de zinc (doté de propriétés absorbantes) ou un dérivé de silicone (offrant une barrière protectrice) réduisant ainsi le contact de la peau avec l humidité de la couche. Les crèmes se nettoient bien à l eau, mais le nettoyage est plus ardu avec les onguents et les pâtes. Un peu d huile (végétale ou pour bébé), suivie d un lavage avec eau et savon, facilitera le nettoyage sans irriter le bébé davantage. Des produits tels l onguent de zinc, le Desitin, le Zincofax, la pâte d ihle, etc., sont des produits connus et réputés pour leur efficacité. S il y a présence d érythème fessier, il serait préférable d éviter d utiliser des débarbouillettes parfumées ou contenant de l alcool. 11

7 Cododo Le partage du lit est-il sécuritaire? Certains parents choisissent de partager leur lit, c est-à-dire qu ils dorment sur la même surface que leur bébé. Les lits pour adultes ne sont pas sécuritaires pour les nourrissons car ils ne sont pas conçus pour eux. Les maladies héréditaires : le prélèvement d urine à 21 jours Un bébé peut se trouver coincé entre le matelas et le mur ou entre le matelas et le cadre de lit. Un bébé peut tomber du lit. Un adulte peut se tourner et faire suffoquer le bébé. La literie molle (douillette, couette) peut couvrir la tête du bébé et le faire transpirer. Les bébés dont la tête est recouverte pendant le sommeil sont plus vulnérables à la mort subite du nourrisson. La société canadienne de pédiatrie informe que durant les six premiers mois de la vie, le lieu de sommeil le plus sécuritaire pour le nourrisson est sa propre couchette, installée dans la chambre de ses parents. (Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans 2010) Juste après sa naissance, à l hôpital, une prise de sang a été faite à votre bébé pour dépister certaines maladies métaboliques. À 21 jours de vie, votre enfant peut bénéficier d un 2 e dépistage des maladies transmises de façon héréditaire. Ce 2 e dépistage est volontaire et gratuit. L analyse de l urine de votre nouveau-né permettra de déceler et de traiter tôt des maladies susceptibles de nuire à son développement (par exemple, la tyrosinémie et l acide lactique congénital)

8 Le prélèvement d urine à la maison Afin de bien effectuer le prélèvement d urine, vous aurez besoin du nécessaire qui vous a été remis à votre sortie de l hôpital, comprenant un formulaire jaune, une enveloppe préadressée, un papier buvard et des tampons absorbants. Voici comment procéder : Faire le prélèvement d urine le matin, si possible. Avant le prélèvement, ne pas utiliser de lingette humide du commerce pour laver les fesses de bébé, ni appliquer de crème, d huile ou de poudre sur ses fesses. Vous avez oublié? Il est conseillé de faire le test de dépistage, même en retard. Les analyses sont effectuées au Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke. Si elles s avèrent anormales, un médecin communiquera avec vous. Insérer un tampon absorbant entre la couche et les fesses de bébé. La partie absorbante doit être en contact avec l enfant et la partie plastique, en contact avec la couche. Attendre que le tampon soit complètement imbibé d urine. Si le tampon est contaminé de selles, il sera inutilisable. Dans ce cas, essayer de nouveau avec le tampon de surplus. Si vous n avez plus de tampon, vous pouvez utiliser 4 ou 5 boules de ouate. Retirer le tampon imbibé d urine de la couche et presser le buvard blanc (papier filtre numéroté) sur le tampon jusqu à ce que le buvard soit complètement humide des 2 côtés. Laisser sécher le buvard sur une surface propre. R R Remettre le buvard séché et le formulaire jaune bien complété dans l enveloppe de retour brune préadressée. Y apposer un timbre et la poster. Coordonnées des ressources Liste des pédiatres : Dre Johanne Bellemare , poste 217 Dr Guy Lanctôt , poste 208 Dr Eldin Bibi Diaa , poste 269 Dr Jean-François Désilets (omnipraticien) Info-Santé (811) ou référez-vous à votre CLSC : CLSC de Beauharnois CLSC d Huntingdon CLSC La Presqu île CLSC de Rigaud CLSC de Saint-Polycarpe CLSC de Salaberry-de-Valleyfield Nourri-Source : référez-vous à votre CLSC Halte-allaitement : référez-vous à votre CLSC Notes personnelles 14 Merci au département de la pharmacie pour leur précieuse collaboration dans l élaboration de cette brochure.

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie 23 L AMYGDALECTOMIE Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant Pour vous, pour la vie L amygdalectomie Cette brochure vous aidera à comprendre ce qu est l amygdalectomie L

Plus en détail

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements

L enfant avant tout. Diarrhée et vomissements 27 L enfant avant tout Diarrhée et vomissements Les vomissements et la diarrhée sont deux des principales raisons pour lesquelles les parents amènent leurs enfants à l urgence d un hôpital. À L Hôpital

Plus en détail

La gastro-entérite. Information destinée aux parents

La gastro-entérite. Information destinée aux parents La gastro-entérite Information destinée aux parents Votre enfant a la gastro-entérite Il présente des diarrhées ou de vomissements Ce dépliant est un outil complémentaire à l'information transmise par

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À l EXCLUSION

POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À l EXCLUSION POLITIQUE RELATIVE AUX ENFANTS MALADES ET À l EXCLUSION 2008 TITRE CPE Les Petits Bonheurs Code : CA 115.8.2 Politique relative aux enfants malades et à l exclusion NATURE ET APPROBATION Date d approbation

Plus en détail

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion

Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Mise à jour Janvier 2012 page 1 Politique relative aux enfants malades et à l exclusion Cette politique a été conçue afin de mieux cerner les interventions

Plus en détail

Votre bébé a besoin de soins spéciaux

Votre bébé a besoin de soins spéciaux Votre bébé a besoin de soins spéciaux Ce guide se veut un document de référence afin de favoriser une meilleure compréhension de tous les aspects entourant la venue d un enfant prématuré ou malade. Il

Plus en détail

1. Critères d exclusion généraux. 2. Réintégration de l enfant dans le groupe

1. Critères d exclusion généraux. 2. Réintégration de l enfant dans le groupe Ce guide a été conçu afin de mieux cerner les interventions à réaliser lorsqu un enfant est malade. Il nous permet d avoir un cadre à suivre précis qui soit le même pour tous les enfants, tout en favorisant

Plus en détail

Grippe : Ce que vous pouvez faire. Prendre soin des personnes malades à la maison

Grippe : Ce que vous pouvez faire. Prendre soin des personnes malades à la maison Grippe : Ce que vous pouvez faire Prendre soin des personnes malades à la maison Pour de plus amples informations, rendez-vous à : www.mass.gov/dph/flu Grippe : Ce que vous pouvez faire Prendre soin des

Plus en détail

Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients

Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients Centre de médecine familiale Herzl, Clinique d allaitement Goldfarb Infection à Candida ou muguet du mamelon et du sein Document à l intention des patients Définition Le Candida albicans est un type de

Plus en détail

allaitement petit Guide grossesse Conseils sur les médicaments et autres produits couramment utilisés

allaitement petit Guide grossesse Conseils sur les médicaments et autres produits couramment utilisés petit Guide grossesse et allaitement Conseils sur les médicaments et autres produits couramment utilisés Créé par : La Chaire pharmaceutique Famille Louis-Boivin Médicaments, grossesse et allaitement Le

Plus en détail

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON?

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? V ous ne voulez pas (ou ne pouvez pas) allaiter votre bébé au sein, ou vous souhaitez cesser de l allaiter plus tôt que ce qui est recommandé. Il faut alors lui donner

Plus en détail

Pour un bon usage des médicaments chez les enfants : Guide à l intention des parents et des fournisseurs de soins

Pour un bon usage des médicaments chez les enfants : Guide à l intention des parents et des fournisseurs de soins Pour un bon usage des médicaments chez les enfants : Guide à l intention des parents et des fournisseurs de soins Quand il s agit de médicaments, on ne doit pas considérer les enfants comme de simples

Plus en détail

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada.

ALLAITEMENT MATERNEL. Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Cette ressource a été créée grâce aux contributions financières de Santé Canada et de l Agence de la santé publique du Canada. ALLAITEMENT MATERNEL Le lait maternel est le seul aliment

Plus en détail

Mon enfant est malade

Mon enfant est malade Mon enfant est malade repères pour reconnaître et comprendre la maladie agir et soulager mon enfant savoir quand et où consulter Guide élaboré grâce à la collaboration de médiateurs socioculturels, de

Plus en détail

L enfant avant tout. La grippe et le rhume banal

L enfant avant tout. La grippe et le rhume banal 22 L enfant avant tout La grippe et le rhume banal Les parents s inquiètent souvent de voir leurs enfants enchaîner les rhumes les uns après les autres. Mais, un enfant en bonne santé contracte normalement

Plus en détail

Mon enfant est malade!! Peut-il fréquenter le Centre de la Petite Enfance??

Mon enfant est malade!! Peut-il fréquenter le Centre de la Petite Enfance?? Centre de la Petite Enfance Baliballon Mon enfant est malade!! Peut-il fréquenter le Centre de la Petite Enfance?? La réponse dans les pages qui suivent En collaboration avec le CLSC-CHSLD «Comme la santé

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Comment lavez-vous et soignez-vous la peau de votre bébé?

Comment lavez-vous et soignez-vous la peau de votre bébé? VOTRE CHOIX POUR PLUS DE DOUCEUR Comment lavez-vous et soignez-vous la peau de votre bébé? Avec les conseils de Lou Louise Table des matières 3 Tout à la fois un pur plaisir de l eau et une protection

Plus en détail

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :...

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :... Carnet de santé Nom :................................................................... Prénom :.............................................................. Conseils aux parents Alimentation Pendant

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR TUSSO RHINATHIOL 1,33 mg/ml sirop TUSSO RHINATHIOL 1 mg/ml sirop TUSSO RHINATHIOL 10 mg comprimés à sucer (bromhydrate de dextrométhorphane) Veuillez lire attentivement

Plus en détail

J ai choisi d allaiter...

J ai choisi d allaiter... Nous vous souhaitons un bon allaitement. J ai choisi d allaiter... Mes numéros : Pédiatre. Sage-femme. Médecin traitant... PMI Pharmacie... Brochure réalisée par les bénévoles de l AREAM. Juin 2009 L allaitement

Plus en détail

GU 0963 V02 /8 Février 2015. GU 0963 v02

GU 0963 V02 /8 Février 2015. GU 0963 v02 GU 0963 V02 /8 Février 2015 GU 0963 v02 Le sein, la fabrication du lait Le sein est une glande dont la fonction principale repose essentiellement sur la production du lait. Le colostrum, premier lait peu

Plus en détail

un curetage Si vous devez subir CLINIQUE DE PLANIFICATION DES NAISSANCES Guide d accompagnement et d enseignement

un curetage Si vous devez subir CLINIQUE DE PLANIFICATION DES NAISSANCES Guide d accompagnement et d enseignement CLINIQUE DE PLANIFICATION DES NAISSANCES - 2705, boulevard Laurier, local 1185, 1er étage Québec (Québec) G1V 4G2 Téléphone : 418 654-2167 poste 1 Fax : 418 654-2172 Guide d accompagnement et d enseignement

Plus en détail

Mal de gorge? Toux sèche?

Mal de gorge? Toux sèche? Mal de gorge? Toux sèche? Junior-angin agit et soulage 2 solutions naturelles et efficaces adaptées aux enfants à partir de 1 an L hiver, le temps froid et humide favorise l apparition d infections, de

Plus en détail

ACCUEILLIR MON ENFANT NATURELLEMENT

ACCUEILLIR MON ENFANT NATURELLEMENT Table des matières Préface...11 Introduction...19 Mode d utilisation...23 PREMIÈRE PARTIE : LA PRÉCONCEPTION, UNE CONSCIENCE À RETROUVER Chapitre 1 : Préparation du cœur et de l esprit...27 Chapitre 2

Plus en détail

Chirurgie de Mohs. Soins postopératoires

Chirurgie de Mohs. Soins postopératoires Chirurgie de Mohs Soins postopératoires Cette brochure a été développée pour vous informer sur les soins postopératoires à la suite d une chirurgie de Mohs. Douleur, saignements, ecchymoses et enflure

Plus en détail

SOINS GÉNÉRAUX AU NOUVEAU-NÉ

SOINS GÉNÉRAUX AU NOUVEAU-NÉ ORDONNANCE COLLECTIVE SFA CHUL SOINS GÉNÉRAUX AU NOUVEAU-NÉ 1. LES UTILISATEURS Les infirmières et les infirmières auxiliaires habilitées à travailler auprès des nouveau-nés. 2. CLIENTÈLE VISÉE Nouveau-nés

Plus en détail

Rencontre prénatale 4 Allaitement

Rencontre prénatale 4 Allaitement Rencontre prénatale 4 Allaitement. Plan de la rencontre Services, ressources et références Mythes et réalités: pourquoi allaiter? Les avantages de l allaitement Les préparations commerciales pour nourrissons

Plus en détail

Information aux patients La morphine

Information aux patients La morphine Information aux patients La morphine Des réponses à vos questions La morphine, un antidouleur couramment utilisé, vous a été prescrite. Cette brochure vous informe sur son emploi, ses effets bénéfiques,

Plus en détail

CRIXIVAN 400mg. Indinavir, IDV. IP inhibiteurs de la protéase

CRIXIVAN 400mg. Indinavir, IDV. IP inhibiteurs de la protéase CRIXIVAN 400mg Indinavir, IDV IP inhibiteurs de la protéase Info-médicaments anti-vih en LSQ Octobre 2011 Français : LSQ : Il faut prendre 2 comprimés de Crixivan à jeun d avoir mangé aux 8 heures (trois

Plus en détail

VIRAMUNE 200mg. Névirapine, NVP. INNTI inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse

VIRAMUNE 200mg. Névirapine, NVP. INNTI inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse VIRAMUNE 200mg Névirapine, NVP INNTI inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse Info-médicaments anti-vih en LSQ Octobre 2011 Français : LSQ : Viramune (200 mg) doit être pris à raison

Plus en détail

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car :

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car : L ANÉMIE FERRIPRIVE L anémie se définit comme une diminution du taux d hémoglobine ou du volume des globules rouges. L hémoglobine est une protéine du sang qui sert à transporter l oxygène des poumons

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. DUPHALAC FRUIT 10 g / 15 ml sirop Lactulose

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. DUPHALAC FRUIT 10 g / 15 ml sirop Lactulose NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DUPHALAC FRUIT 10 g / 15 ml sirop Lactulose Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES À L UTILISATEUR. Broncho-Pectoralis Pholcodine 15 mg/300 mg sirop. Pholcodine 15 mg/15 ml ; Sulfogaïacol 300 mg/15 ml

NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES À L UTILISATEUR. Broncho-Pectoralis Pholcodine 15 mg/300 mg sirop. Pholcodine 15 mg/15 ml ; Sulfogaïacol 300 mg/15 ml NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES À L UTILISATEUR Broncho-Pectoralis Pholcodine 15 mg/300 mg sirop Pholcodine 15 mg/15 ml ; Sulfogaïacol 300 mg/15 ml Veuillez lire attentivement la notice dans son intégralité

Plus en détail

Catalogue de produits. Marques privées en vente libre. www.pharmascience.com. canada. Marques privées en vente libre

Catalogue de produits. Marques privées en vente libre. www.pharmascience.com. canada. Marques privées en vente libre Catalogue de produits Marques privées en vente libre canada Marques privées en vente libre 1 www.pharmascience.com «Le partenariat est important pour nous. Notre but est de non seulement rencontrer les

Plus en détail

SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE POLITIQUE DE PRÉVENTION DES MALADIES. Adopté par le Conseil d administration de la

SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE POLITIQUE DE PRÉVENTION DES MALADIES. Adopté par le Conseil d administration de la SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE POLITIQUE DE PRÉVENTION DES MALADIES Adopté par le Conseil d administration de la Corporation Services à la Petite Enfance de St-Lazare Le 29 octobre 2012 2 Table

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Nystatine Labaz 100 000 UI/ml, suspension buvable (Nystatine)

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Nystatine Labaz 100 000 UI/ml, suspension buvable (Nystatine) NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Nystatine Labaz 100 000 UI/ml, suspension buvable (Nystatine) Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. - Gardez cette notice. Vous

Plus en détail

FK: Questions de santé

FK: Questions de santé FK: Questions de santé Guide d utilisation des enzymes Chez l enfant, un bon état nutritionnel est essentiel, car il contribue à sa croissance et à son développement; chez l adulte, il aide à maintenir

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. TOPLEXIL 0,33 mg/ml oxomémazine

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. TOPLEXIL 0,33 mg/ml oxomémazine NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR TOPLEXIL 0,33 mg/ml oxomémazine Sirop Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre

Plus en détail

Nom : Nom du chirurgien : Date ou mois présumé :

Nom : Nom du chirurgien : Date ou mois présumé : CONSIGNES PRÉOPÉRATOIRE Nom : Nom du chirurgien : Date ou mois présumé : Heure : À déterminer Vivre une chirurgie constitue un événement important. Nous vous présentons donc cet aide-mémoire, afin que

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl)

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl) NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl) Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT AFIN D UTILISER VOTRE MÉDICAMENT DE FAÇON SÛRE ET EFFICACE RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS

VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT AFIN D UTILISER VOTRE MÉDICAMENT DE FAÇON SÛRE ET EFFICACE RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS VEUILLEZ LIRE CE DOCUMENT AFIN D UTILISER VOTRE MÉDICAMENT DE FAÇON SÛRE ET EFFICACE RENSEIGNEMENTS DESTINÉS AUX PATIENTS N KADIAN Capsules de sulfate de morphine à libération prolongée, norme du fabricant

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR PR SYNAGIS (poudre lyophilisée) palivizumab Ce document constitue la troisième et dernière partie de la «monographie du produit» publiée

Plus en détail

De la naissance à 6 mois

De la naissance à 6 mois De la naissance à 6 mois L alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seule l eau peut s y ajouter Privilégier l allaitement maternel Le lait maternel - est l alimentation idéale du nouveau-né

Plus en détail

UE. 4.1 S1 Soins de confort et bien-être TDP LA TOILETTE DU NOURRISSON

UE. 4.1 S1 Soins de confort et bien-être TDP LA TOILETTE DU NOURRISSON UE. 4.1 S1 Soins de confort et bien-être TDP LA TOILETTE DU NOURRISSON OBJECTIF GLOBAL - L étudiant est capable de pratiquer le change d un nourrisson en respectant les règles d hygiène et de sécurité

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Flunarizine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Flunarizine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg, comprimé sécable Flunarizine Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez

Plus en détail

Conseil péri opératoire : Greffe osseuse

Conseil péri opératoire : Greffe osseuse Conseil péri opératoire : Greffe osseuse AVANT L INTERVENTION CHIRURGICALE DE GREFFE OSSEUSE Afin de vous préparer à votre intervention chirurgicale de greffe osseuse, d assurer votre confort et d obtenir

Plus en détail

CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE

CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE 23 CURE DE HERNIE INGUINALE OU OMBILICALE Recommandations à suivre après la chirurgie Pour vous, pour la vie Vous venez de subir une cure de hernie. Cette brochure contient les principales réponses aux

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant :

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant : Information aux patients SOINS DE LA PEAU PENDANT LA RADIOTHÉRAPIE EXTERNE Oncologie Vitalité Zone : 1B 4 5 6 Établissement : Centre d oncologie Dr-Léon-Richard Dans ce document, vous trouverez de l information

Plus en détail

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre :

LA VACCINATION, Le vaccin DCaT-Polio. Entre 4 et 6 ans. Ce vaccin protège contre : LA VACCINATION, UNE BONNE PROTECTION En faisant vacciner votre enfant, vous lui offrez la meilleure protection contre certaines maladies graves. Comment agissent les vaccins? Les vaccins amènent nos cellules

Plus en détail

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

Fréquence. Durée. Position. Technique. Insuffisance de lait

Fréquence. Durée. Position. Technique. Insuffisance de lait Les premiers mois à la maison Un guide pour la mère et l enfant Allaitement Fréquence L idéal serait d allaiter toutes les 2 à 6 heures, au gré des besoins, au minimum cinq à six fois en 24 heures. Durée

Plus en détail

Quiz Comment bien utiliser les médicaments?

Quiz Comment bien utiliser les médicaments? PATIENT Quiz Comment bien utiliser les médicaments? Chaque question peut faire l objet d une ou de plusieurs bonnes réponses. QUESTIONS 1 : J ai pris un ou plusieurs médicaments et je pense que l un d

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

j accompagne Les premiers pas

j accompagne Les premiers pas j accompagne Les premiers pas DE mon ENFANT Votre enfant est né Depuis la naissance de votre enfant, rien n est plus important que de le voir grandir. Afin de prendre soin de sa santé, l Assurance Maladie

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DU PATIENT

NOTICE : INFORMATION DU PATIENT 1 NOTICE : INFORMATION DU PATIENT TUSSO RHINATHIOL 1,33 mg/ml sirop TUSSO RHINATHIOL 1 mg/ml sirop TUSSO RHINATHIOL 10 mg comprimés à sucer (bromhydrate de dextrométhorphane) Veuillez lire attentivement

Plus en détail

En savoir plus : www.afssaps.sante.fr

En savoir plus : www.afssaps.sante.fr LE RHUME de l adulte En cas de grossesse ou d allaitement ne prenez pas de vous même de l ibuprofène mais demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin traitant. Au cours du traitement : en cas

Plus en détail

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten Wat je moet weten en wat je kan doen. Fièvre & douleur Kinderziekten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Fièvre & douleur Contenu Les médicaments les plus utilisés contre la fièvre et la douleur

Plus en détail

PROGRAMMES FRANCISATION BOUTS D CHOU PRÉMATERNELLE

PROGRAMMES FRANCISATION BOUTS D CHOU PRÉMATERNELLE 715, rue Priestman (506) 458-9915 info@apmf.ca Fredericton, N.B. E3B 5W7 (506) 457-9120 www.apmf.ca PROGRAMMES FRANCISATION BOUTS D CHOU PRÉMATERNELLE Table des matières ARTICLE 1 - HORAIRE... 3 ARTICLE

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Vaccin bivalent contre l hépatite A et l hépatite B Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée

Plus en détail

les produits bebebiafinetm sont disponibles en pharmacie et parapharmacie.

les produits bebebiafinetm sont disponibles en pharmacie et parapharmacie. les produits bebebiafinetm sont disponibles en pharmacie et parapharmacie. Parce que sa toilette mérite des soins aussi sûrs et experts que vos gestes Pour plus d informations retrouvez-nous sur www.bebebiafine.fr

Plus en détail

Formation de premier niveau

Formation de premier niveau Formation de premier niveau Accompagnement à la naissance Formation de base (60h/60 crédits) Formation offerte à toutes et tous ceux qui s intéressent à la périnatalité. Cette formation vous permettra,

Plus en détail

j accompagne Les premiers pas

j accompagne Les premiers pas j accompagne Les premiers pas DE mon ENFANT Votre enfant est né Depuis la naissance de votre enfant, rien n est plus important que de le voir grandir. Afin de prendre soin de sa santé, l Assurance Maladie

Plus en détail

Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide

Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient

Plus en détail

COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE

COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE NOTICE POUR LE PUBLIC Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament Garder cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire Si vous avez d autres questions,

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT ALLAITER MON BÉBÉ?

POURQUOI ET COMMENT ALLAITER MON BÉBÉ? POURQUOI ET COMMENT ALLAITER MON BÉBÉ? v ous allez avoir un bébé et vous aimeriez bien l allaiter. Mais des questions se bousculent dans votre tête: est-ce que cela vaut vraiment la peine? Comment vais-je

Plus en détail

TRUVADA. FTC + Ténofovir. Comprimés d assoication

TRUVADA. FTC + Ténofovir. Comprimés d assoication TRUVADA FTC + Ténofovir Comprimés d assoication Info-médicaments anti-vih en LSQ Octobre 2011 Français : Le comprimé de Truvada comprend deux composantes, Emtriva (200 mg) et Viread (300 mg). Un comprimé

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Sekin 3,54 mg/ml sirop Fendizoate de clopérastine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Sekin 3,54 mg/ml sirop Fendizoate de clopérastine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Sekin 3,54 mg/ml sirop Fendizoate de clopérastine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

Programme d enseignement pour la clientèle diabétique. Médicaments

Programme d enseignement pour la clientèle diabétique. Médicaments Programme d enseignement pour la clientèle diabétique 2 Médicaments Version révisée par les membres de l équipe du Centre de jour du diabète de l Estrie soit : Josée Arbour, nutritionniste France Bégin,

Plus en détail

Mon enfant a la diarrhée

Mon enfant a la diarrhée Mon enfant a la diarrhée Chers parents, Votre enfant a la diarrhée. Cette brochure répondra à la plupart de vos questions et vous donnera des conseils pratiques pour que cette mauvaise passe ne tourne

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR

RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Menveo MC Vaccin oligosaccharidique contre le méningocoque des groupes A, C, W-135 et Y conjugué au CRM 197 Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie

Plus en détail

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol.

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol. Notice publique MOTILIUM Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Si vous avez d autres questions,

Plus en détail

Guide. Chirurgie d un jour. Enfant (moins de 14 ans) HÔPITAL DE MARIA RÉVISÉ NOVEMBRE 2006

Guide. Chirurgie d un jour. Enfant (moins de 14 ans) HÔPITAL DE MARIA RÉVISÉ NOVEMBRE 2006 Guide Chirurgie d un jour Enfant (moins de 14 ans) RÉVISÉ NOVEMBRE 2006 HÔPITAL DE MARIA Chirurgie d un jour Contenu Avant la chirurgie... 2 À l unité de soins... 4 Au départ pour la salle d opération...

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR NORIT 250 mg comprimés NORIT 200 mg gélules Charbon activé Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

J accompagne les. de mon enfant / 0 à 3 ans

J accompagne les. de mon enfant / 0 à 3 ans J accompagne les de mon enfant / 0 à 3 ans enfantné Votre est Depuis la naissance de votre enfant, rien n est plus important que de le voir grandir. Afin de prendre soin de sa santé, l Assurance Maladie

Plus en détail

Pour des dents de lait saines

Pour des dents de lait saines Pour des dents de lait saines Les dents de lait sont importantes pour le développement de l enfant Des dents de lait saines sont importantes pour la mastication et la santé générale de l enfant. La prévention

Plus en détail

INFORMATION SUR LE MÉTHOTREXATE EN INJECTION

INFORMATION SUR LE MÉTHOTREXATE EN INJECTION 23 INFORMATION SUR LE MÉTHOTREXATE EN INJECTION Pour vous, pour la vie INFORMATION SUR LE MÉTHOTREXATE EN INJECTION Le méthotrexate est un médicament de choix pour le traitement de l arthrite rhumatoïde.

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

Alimentation. Dès la naissance LE BIBERON DE LAIT LES PRÉPARATIONS DE LAIT INFANTILE. ONE.be

Alimentation. Dès la naissance LE BIBERON DE LAIT LES PRÉPARATIONS DE LAIT INFANTILE. ONE.be Alimentation LE BIBERON DE LAIT LES PRÉPARATIONS DE LAIT INFANTILE Dès la naissance ONE.be SOMMAIRE Comment choisir le lait pour votre bébé?... 3 Quels laits pour quel âge?... 3 Quel biberon et quelle

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

XELODA (capécitabine) Journal de bord

XELODA (capécitabine) Journal de bord Notes XELODA (capécitabine) Journal de bord avec plan d'action intégré Montréal Association canadienne du cancer colorectal 5, place Ville Marie, Bureau 1230 Montréal (Québec) Canada H3B 2G2 Téléphone

Plus en détail

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes

Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Le méthotrexate Pour réduire les symptômes de maladies auto-immunes Votre médecin vous a prescrit du méthotrexate. Ce médicament réduit la douleur due à plusieurs maladies auto-immunes. Cette fiche vous

Plus en détail

«Manger = un plaisir!»

«Manger = un plaisir!» 9. Jeux: 1. Complète: A. Il faut en boire 1,5 litre par jour:... B. Quel est la première activité à réaliser pour éviter la constipation:... C. Certains aliments comme le poisson dégage beaucoup d o...

Plus en détail

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Les recommandations pour l alimentation

Plus en détail

PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable

PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable PETIT GUIDE pour un ALLAITEMENT réussi et durable Ca y est, bébé est arrivé! Vous voici de retour à la maison avec votre petit bout. A vous les moments de bonheur et de complicité avec lui. Le lait maternel,

Plus en détail

Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de. Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil

Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de. Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil Ce guide pour l entourage des patients a été développé par les soins de Pierre Fabre (Suisse) SA Hegenheimermattweg 183, 4123 Allschwil Il peut être téléchargé sous www.hemangiomes-infantiles.ch en tant

Plus en détail

L ALIMENTATION DU JEUNE ENFANT

L ALIMENTATION DU JEUNE ENFANT L ALIMENTATION DU JEUNE ENFANT 1. DE LA NAISSANCE JUSQU À 4 À 6 MOIS : ALIMENTATION LACTÉE C est la période de l alimentation lactée exclusive, jusqu à la diversification alimentaire. Le début de la diversification

Plus en détail

Santé maternelle et néonatale

Santé maternelle et néonatale CHAPITRE 22 Santé maternelle et néonatale Points-clés pour les prestataires et les clientes y Attendre jusqu à ce que l enfant le plus jeune ait au moins 2 ans avant d essayer de tomber à nouveau enceinte.

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

NOTICE. SUPPOSITOIRE A LA GLYCERINE MAYOLY SPINDLER NOURRISSONS, suppositoire Glycérol

NOTICE. SUPPOSITOIRE A LA GLYCERINE MAYOLY SPINDLER NOURRISSONS, suppositoire Glycérol NOTICE ANSM Mis à jour le : 30/05/2014 Dénomination du médicament Encadré SUPPOSITOIRE A LA GLYCERINE MAYOLY SPINDLER NOURRISSONS, suppositoire Glycérol Veuillez lire attentivement cette notice avant d

Plus en détail

Rééducation de la vessie chez l enfant

Rééducation de la vessie chez l enfant L Hôpital de Montréal pour Enfants Centre universitaire de Santé McGill DÉPARTEMENT D UROLOGIE Rééducation de la vessie chez l enfant (livret pour les parents) Préparé par: Lily Chin-Peuckert, inf. Janie

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

PADERYL 19,5 mg, comprimé enrobé

PADERYL 19,5 mg, comprimé enrobé PADERYL 19,5 mg, comprimé enrobé Codéine Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Si vous avez

Plus en détail

La vaccination des enfants

La vaccination des enfants FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La vaccination des enfants Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponses : 1. Une mère qui tient son enfant pendant qu il est vacciné. 2. Un père portant son enfant vacciné

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif

L alimentation du jeune sportif L alimentation du jeune sportif L entraînement commence à table Damien PAUQUET Diététicien nutritionniste du sport info@nutripauquet.be Plan de l exposé : Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport,

Plus en détail

EUPHON, sirop. Si vous avez besoin de plus d'informations et de conseils, adressez-vous à votre pharmacien.

EUPHON, sirop. Si vous avez besoin de plus d'informations et de conseils, adressez-vous à votre pharmacien. EUPHON, sirop Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Si vous avez d'autres questions, si vous avez un

Plus en détail

PADERYL 19,5 mg, comprimé enrobé Codéine

PADERYL 19,5 mg, comprimé enrobé Codéine PADERYL 19,5 mg, comprimé enrobé Codéine Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes pour votre traitement. Si vous avez d'autres

Plus en détail