Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai Données énergies-climat 1/2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai 2013. Données énergies-climat 1/2"

Transcription

1 Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai 2013 Données énergies-climat 1/2

2 Données énergies-climat 2/2

3 Données économiques

4 Données physiques sur les infrastructures et parcs

5 Données sur les voyages Voyageurs

6 Données sur les voyages Fret

7 LA ROUTE EN FRANCE CHIFFRES CLÉS 2011 APPORT ÉCONOMIQUE DES MÉTIERS DE LA FILIÈRE ROUTE PART DE LA ROUTE DANS LES TRANSPORTS 13,5% du produit intérieur brut (PIB) 13,5% de la consommation des ménages 38 milliards d euros 2,4 millions d emplois de recettes fiscales spécifiques pour la Nation (taxes sur carburant, taxes sur assurances, taxes et redevances diverses) liés à la route soit 10% des emplois français Déplacement de voyageurs (voiture et autocars) Déplacement de voyageurs en voiture particulière Transports collectifs terrestres de personnes Transports de marchandises 88% 83% 33% 88% AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE km routes gérées par les communes km routes gérées par les départements km gérés par l État dont km d autoroutes ou 2x2 voies km autoroutes gérées par des sociétés concessionnaires

8 AUTOROUTES ET ROUTES À CARACTÉRISTIQUES AUTOROUTIÈRES 1,6% 30% 55% 6% SÉCURITÉ ROUTIÈRE : EN 10 ANS ( ) Division par Division par 2 de la longueur totale des réseaux routiers des kilomètres parcourus des kilomètres parcourus par les camions des accidents corporels et des victimes 1,8 des accidents corporels et des blessés des victimes décédées MAIS DES PROGRÈS IMPORTANTS RESTENT À ACCOMPLIR! ÉNERGIE ET ENVIRONNEMENT CIRCULATION 31,5 millions de voitures particulières 8,2 ans d âge moyen ; le parc est renouvelé en 15 ans 6,5 millions d utilitaires légers et de camions 565 milliards de km parcourus annuellement, dont 6% par des véhicules étrangers circulation stabilisée depuis 10 ans, en diminution dans les grandes villes 83% des personnes de plus de 18 ans ont leur permis, soient de permis de conduire PERMIS DE CONDUIRE permis de conduire délivrés par an 27% 26% 57% 12% de la consommation d énergie finale, stabilisée depuis 10 ans des émissions de gaz à effet de serre, en diminution depuis 10 ans des émissions d oxydes d azote, divisées par 2 en 20 ans des émissions de particules fines, divisées par 1,8 en 20 ans

9 Donnée Valeur Unité Emissions des principaux modes de transport Voiture 250 g eco2/ km.véhicule Pour une voiture moyenne (essence /gazole). Sont inclues la fabrication et la consommation. Valable pour l'europe. ±20% Train (TGV) 4 g eco2/ km.voyageur Valable pour la France ±60%. Hors fabrication et infrastructure Train (grandes lignes hors TGV) 6 g eco2/ km.voyageur Valable pour la France ±60%. Hors fabrication et infrastructure Avion 260 g eco2/ km.voyageur Situation représentative moyenne. Cas pris d'un avion de places, 1000 à 2000km. Sont inclus la fabrication, la consommation et les gaz hors Kyoto. ±50% Réseau routier et véhicules en France Longueur du réseau routier rapide km Autoroutes, RN à chaussées séparées, voies rapides urbaines et interurbaines. Représente 30% du trafic total Trafic total 565 G km.véhicule Chiffre 2011 Mortalité sur la route 4000 morts / an Chiffre En baisse continue depuis le pic de 1972 à morts/an Nombre de voitures particulières en France 31 Millions de véhicules voitures particulie res = type de carrosserie, différent des ve hicules utilitaires Temps de renouvellement moyen du parc 15 ans Chiffre 2011 Energie et environnement de la route Consommation d e nergie finale des transports 50 Mtep Représente 30% de l'énergie finale consommée en France (chiffre 2011) Emissions totales eco2 des transports routiers 124 Mt eco2 Chiffre Représente 26% des émissions de GES de la France Emissions de NOx dues à la route 600 Milliers de tonnes 57% des émissions totales sont dues à la route Emissions de CO dues à la route 450 Milliers de tonnes 15% des émissions totales sont dues à la route Emissions de PM1 dues à la route 22 Milliers de tonnes 16% des émissions totales sont dues à la route. PM1= particules de moins de 1 micron de diamètre Trafic des voyageurs en voiture 810 G km.voyageur Chiffre Trajet sur le territoire national Trafic total des voyageurs 980 G km.voyageur Chiffre Trajet sur le territoire national en train, bus et avion. Stable depuis 2001 Trafic de marchandises par la route 313 G km.tonne Chiffre Trajet sur le territoire national. attention, ce chiffre est une moyenne et l'écart type est fort Trafic total de marchandises 376 G km.tonne Chiffre Trajet sur le territoire national par route, chemin de fer et fleuve. Attention c'est une moyenne et l'écart type est fort. notamment le frêt aérien est négligeable ici Economie des transports Contribution des transports au PIB 15 % Chiffre Stable depuis 6 ans Dépenses annuelles des transports par ménage 6.2 k Chiffre représente 15,3% du total. Dépenses annuelles totales par ménage 40 k Chiffre % des dépenses sont liées au logement, à l'énergie,à l'alimentation à la santé et à l'habillement Nombre de ménages en France 27.6 millions de ménages Chiffre 2011 Emplois directs des transports 1.2 millions d'emplois Chiffre Emploi hors interim. Répartition égale entre personnel roulant et sédentaire Emplois indirects des transports 2.4 millions d'emplois Chiffre Prend en compte la production de véhicules, les infrastructures, les assurances, la police, les autoécoles... Recette fiscale provenant de la route 38 millards Chiffre % est lié aux taxes sur les carburants Dépenses des administrations pour la route 16 millards Chiffre Les adminsitrations reçoivent de la route plus de 20 Md

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

Les effets amont RAPPORTS & DOCUMENTS. Commissariat général à la stratégie et à la prospective. Géraldine Ducos. Tome 2.

Les effets amont RAPPORTS & DOCUMENTS. Commissariat général à la stratégie et à la prospective. Géraldine Ducos. Tome 2. Commissariat général à la stratégie et à la prospective Département Développement durable Février 2014 RAPPORTS & DOCUMENTS Les effets amont Contribution Géraldine Ducos Tome 2 Rapport «L évaluation socio-économique

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers L environnement socio-écoomique Les marchés de la mobilité Perspectives d évolution Questions clés IDDRIM Réunion du Comité prospective

Plus en détail

Thème C : Transport de personnes. Thème C : Transport de personnes Version 5 1

Thème C : Transport de personnes. Thème C : Transport de personnes Version 5 1 Thème C : Transport de personnes Thème C : Transport de personnes Version 5 1 Le transport de personnes et l effet de serre Les déplacements en Île-de-France... 3 Spécificités des déplacements à Paris...

Plus en détail

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 19 Transports Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 dans le transport routier de marchandises (TRM) et 1 560 dans le transport routier de voyageurs.

Plus en détail

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES Joseph Abdo CIMBETON Joseph ABDO Page 2 Le contexte général Prise de conscience pour l environnement 1987: Rapport BRUNTLAND 1992: Sommet de la terre à Rio 1998: Protocole de Kyoto.. Enjeux environnementaux

Plus en détail

ECE/TRANS/WP.6/2015/2. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

ECE/TRANS/WP.6/2015/2. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.6/2015/2 Distr. générale 8 avril 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de travail

Plus en détail

MOBILITÉS DE DEMAIN : SNCF DU CÔTÉ DES SOLUTIONS

MOBILITÉS DE DEMAIN : SNCF DU CÔTÉ DES SOLUTIONS MOBILITÉS DE DEMAIN : SNCF DU CÔTÉ DES SOLUTIONS Train du Climat - Le Havre 21 octobre 2015 SNCF SOMMAIRE LES ÉMISSIONS DE CO 2 DES TRANSPORTS : COMPARER POUR CHOISIR LA MEILLEURE MANIERE DE LUTTER CONTRE

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

C11-PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS

C11-PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS C11-PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS CETTE FICHE TRAITE DE L ACHAT DE PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS DE PERSONNES, QU IL S AGISSE DE TRANSPORTS INDIVIDUELS OU COLLECTIFS, EN VILLE OU HORS DE LA ZONE URBAINE. LES

Plus en détail

Les critères de priorisation en transport au Québec

Les critères de priorisation en transport au Québec Les critères de priorisation en transport au Québec France Dompierre Forum Urba 2015 Montréal 13 décembre 2012 Plan de présentation Les pratiques actuelles La planification générale et les intervenants

Plus en détail

Le réseau routier québécois. Contexte, bilan et perspectives

Le réseau routier québécois. Contexte, bilan et perspectives Le réseau routier québécois Contexte, bilan et perspectives 2011 Mobilité durable Assurer des déplacements sécuritaires et efficaces, en tout temps, en soutien au développement économique et social, dans

Plus en détail

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030 TRANSPORT & MOBILITY LEUVEN VITAL DECOSTERSTRAAT 67A BUS 1 3 LEUVEN BELGIË http://www.tmleuven.be TEL +32 (16) 31.77.3 FAX +32 (16) 31.77.39 Transport & Mobility Leuven is een gezamenlijke onderneming

Plus en détail

RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3

RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3 UNE NÉCESSITÉ D AGIR : UN CADRE POUR GUIDER L ACTION RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3 Le respect de l environnement est devenu une valeur fondamentale de notre société. Dans tous les secteurs d activité,

Plus en détail

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Réalisation du Bilan Carbone «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Octobre 2013 Bilan Carbone du Conseil Général du Cantal Page 1 sur 17 1 PRINCIPE... 3 2 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE ET DONNÉES

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.5/2002/1/Add.13 7 août 2002 FRANÇAIS SEULEMENT COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail

Plus en détail

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION OUTIL D AIDE À LA DÉCISION TRANSPORT DE VOYAGEURS OAD Mai 212 1953 salariés Transports ferroviaires et routiers de voyageurs Transport ferroviaire interurbain Autres transports terrestres de voyageurs

Plus en détail

COP21 - FOCUS DAY TRANSPORTS : SEGOLENE ROYAL ANNONCE 4 INITIATIVES POUR L ACCELERATION DES ACTIONS POUR LE CLIMAT DANS LES TRANSPORTS

COP21 - FOCUS DAY TRANSPORTS : SEGOLENE ROYAL ANNONCE 4 INITIATIVES POUR L ACCELERATION DES ACTIONS POUR LE CLIMAT DANS LES TRANSPORTS Paris, le jeudi 3 décembre 2015 COP21 - FOCUS DAY TRANSPORTS : SEGOLENE ROYAL ANNONCE 4 INITIATIVES POUR L ACCELERATION DES ACTIONS POUR LE CLIMAT DANS LES TRANSPORTS Ségolène Royal, chef de la délégation

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2012-2013 1. Description de la personne morale concernée... 2 2. Année de reporting de l exercice et l année de référence... 3 3. Emissions

Plus en détail

Le poids des infrastructures dans la question des transports

Le poids des infrastructures dans la question des transports Le poids des infrastructures dans la question des transports Les transports et leurs infrastructures entretiennent une relation dialectique complexe avec l urbanisme, l aménagement du territoire, les modes

Plus en détail

Principales réalisations durant la période 2007-2010

Principales réalisations durant la période 2007-2010 TRANSPORTS TERRESTRES Principales réalisations durant la période 2007-2010 Achèvement des travaux d extension du réseau de métro léger vers Elmourouj et Manouba et la mise en exploitation de ces deux nouvelles

Plus en détail

3.4 TRANSPORTS UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE

3.4 TRANSPORTS UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE 53 3.1 APPROCHE GLOBALE 3.2 AGRICULTURE 3.3 RÉSIDENTIEL 3.5 TERTIAIRE 3.6 DÉCHETS 3.7

Plus en détail

Les enjeux énergétiques du transport

Les enjeux énergétiques du transport Les enjeux énergétiques du transport Le secteur des transports consomme 50% du pétrole mondial. Avec des échanges commerciaux qui croissent beaucoup plus vite que le PIB, et une croissance exponentielle

Plus en détail

L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage

L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage 1 L empreinte énergétique des français en 2010 Consommation d'énergie par catégorie d'usage Information, éducation, relationnel 11% Déplacements liés au travail 7% Produits de base 2% Métallurgie/Sidérur

Plus en détail

L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte

L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte Yann DEFFIN - DREAL Midi-Pyrénées RDV durables CCIR - 28 septembre 2015 1 Contexte : facture énergétique de la France : > 65 milliards

Plus en détail

LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES

LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES LE DEFI DES ECO CONFORMITES DANS LE TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES a) L Europe au cœur du développement durable Le Transport Routier de Marchandises (TRM) est au cœur de notre économie et achemine à

Plus en détail

Repères. Chiffres clés du transport. Édition 2015. mars 2015. Service de l observation et des statistiques

Repères. Chiffres clés du transport. Édition 2015. mars 2015. Service de l observation et des statistiques COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE Repères mars 205 Chiffres clés du transport Édition 205 Service de l observation et des statistiques mars 205 Chiffres clés du transport www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA

LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA LE TRANSPORT COLLECTIF : UNE FORCE ÉCONOMIQUE POUR LE CANADA Avis présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du

Plus en détail

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017

ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 ANNEXE 2 BILAN DES ÉMISSIONS DIRECTES ET INDIRECTES ASSOCIÉES À L ÉNERGIE DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA VILLE DE BREST 2012-2017 PLAN CLIMAT ÉNERGIE TERRITORIAL DE BREST MÉTROPOLE OCÉANE ET DE LA

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron

Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Bilan d émissions de gaz à effet de serre Conseil Général de l Aveyron Le présent bilan d émissions de gaz à effet de serre a été réalisé à l aide de la méthode Bilan Carbone version 7.1.01 développée

Plus en détail

Transports et négawatt, le chemin pour une mobilité maîtrisée

Transports et négawatt, le chemin pour une mobilité maîtrisée association négawatt 22 bd Foch, 34140 Mèze www.negawatt.org contact@negawatt.org Fiche de cadrage, mesure négawatt Transports et négawatt, le chemin pour une mobilité maîtrisée Propositions 6, 12, 13

Plus en détail

Le résidentiel Scénario tendanciel régional

Le résidentiel Scénario tendanciel régional Le résidentiel Scénario tendanciel régional 999 :,8 (% du bilan),5,5,5 Chauffage : RT/5 ; pas de réhabilitation Chauffage urbain Bois Electricité GPL Gaz naturel Fioul Charbon CU d ECS : +5% entre 5 et

Plus en détail

Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT

Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT Transition énergétique : quel avenir pour le transport ferroviaire en France? Le point de vue de la FNAUT La Fédération Nationale des Associations d Usagers des Transports Créée en 1978 150 associations

Plus en détail

Semaine du développement durable

Semaine du développement durable j e u d i 5 a v r i l 2 0 0 7 dossier de presse Semaine du développement durable Avec 0, prenez le car et faites un geste pour l environnement! Promouvoir les transports collectifs : 2 Moins utiliser sa

Plus en détail

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil d Administration.

Plus en détail

Impact d un déménagement de la périphérie vers la commune-centre sur les consommations de carburant et les émission de gaz à effet de serre.

Impact d un déménagement de la périphérie vers la commune-centre sur les consommations de carburant et les émission de gaz à effet de serre. Impact d un déménagement de la périphérie vers la commune-centre sur les consommations de carburant et les émission de gaz à effet de serre. Tours, le 6 décembre 2010 Plan de l exposé Objectif de la recherche

Plus en détail

Emissions de GES par le trafic routier

Emissions de GES par le trafic routier Emissions de GES par le trafic routier Point sur les outils de calculs des émissions Vincent DEMEULES, CETE Normandie-Centre Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement

Plus en détail

BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009

BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009 BILAN CARBONE TM ECOLE DE SKI ECORIDER SKI SCHOOL HIVER 2008-2009! Détails de l'étude! Résultats généraux! Facteur 4! Perspectives Avril 2009 www.mountain-riders.org 1 OBJECTIF DE L ETUDE Évaluer les émissions

Plus en détail

LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DU TRANSPORT COLLECTIF

LA POLITIQUE QUÉBÉCOISE DU TRANSPORT COLLECTIF Colloque sur le transport des personnes à mobilité réduite France Dompierre Direction du transport terrestre des personnes Boucherville, le 20 septembre 2006 1 Contexte Clientèles visées Secteurs visés

Plus en détail

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier

Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Bilan Carbone de la Communauté d Agglomération de Vichy Val d Allier Territoire 2008 Contexte de l étude Afin de lutter contre le changement climatique et de s adapter au contexte de raréfaction des ressources

Plus en détail

Consultation relative à la pérennisation et au financement à long terme de l infrastructure routière

Consultation relative à la pérennisation et au financement à long terme de l infrastructure routière Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Lausanne, le 10 avril 2014 Comité rail-route Vaud-Genève Consultation relative à la pérennisation et au

Plus en détail

Transport, énergie, environnement

Transport, énergie, environnement Transport, énergie, environnement Quelques repères ADEME DIRECTION AIR &TRANSPORTS / DÉLÉGATION RÉGIONALE AQUITAINE DAX LE 20 SEPTEMBRE 2006 1 CONSOMMATION ET ET POLLUTION DU DU SECTEUR TRANSPORT :: UNE

Plus en détail

Poids lourds en 2007

Poids lourds en 2007 Poids lourds en 2007 Avertissements : Toutes les données contenues dans ce document concernent uniquement la métropole. A compter du 1 er janvier 2005, le «tué» est la personne décédée dans les trente

Plus en détail

TA / 30 nov 2009 Atelier CCFA 3 décembre 2009

TA / 30 nov 2009 Atelier CCFA 3 décembre 2009 Un monde sans camion n est pas possible 1 Un monde sans camion n est pas possible semi-frigorifique, lance à incendie, balayeuse, benne à ordures ménagères, benne de chantier, transport exceptionnel, déneigeuse,

Plus en détail

BILAN CARBONE TM TRANSPORT JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES PELVOUX ECRINS 2018

BILAN CARBONE TM TRANSPORT JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES PELVOUX ECRINS 2018 BILAN CARBONE TM TRANSPORT JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES PELVOUX ECRINS 2018 Évaluation des émissions de gaz à effet de serre : En 2008 : Bilan Carbone TM Actuel Transports touristiques sur les sites

Plus en détail

VARIABLE : consommation d énergie. 3. RÉTROSPECTIVE (les 40 dernières années) (comment, pourquoi et par l action de qui la variable a évoluée)

VARIABLE : consommation d énergie. 3. RÉTROSPECTIVE (les 40 dernières années) (comment, pourquoi et par l action de qui la variable a évoluée) GARONNE 2050 1. DÉFINITION DE LA VARIABLE VARIABLE : consommation d énergie Cette variable s intéresse à la consommation d énergie, un focus sur la consommation d électricité étant effectué. Elle peut

Plus en détail

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012 Surveillance de la qualité de l air en Île-de-France Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris Document final Octobre 2012 AIRPARIF - Surveillance de la

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES pour atteindre le en 2025? Quels types de scénarios possibles aux horizons 2030 et 2050, dans le respect des engagements climatiques de la France? Eléments de définition Le, ou bouquet énergétique, est

Plus en détail

Les voitures de société : état de la question en Belgique. Forum intersyndical. 25 NOVEMBRE 2008 Claire SCOHIER. Inter-Environnement Bruxelles

Les voitures de société : état de la question en Belgique. Forum intersyndical. 25 NOVEMBRE 2008 Claire SCOHIER. Inter-Environnement Bruxelles Les voitures de société : état de la question en Belgique Forum intersyndical 25 NOVEMBRE 2008 Claire SCOHIER Inter-Environnement Bruxelles Prémices d une mobilité non-soutenable depuis 50 : politique

Plus en détail

Transport. Transport 50 LES CHIFFRES CLÉS 2013 CLIMAT, AIR ET ÉNERGIE

Transport. Transport 50 LES CHIFFRES CLÉS 2013 CLIMAT, AIR ET ÉNERGIE Transport Le secteur des transports représente une part croissante de la consommation d énergie fi nale en France (32 % en 2012 contre 29 % en 1990 et 18 % en 1970) et absorbe près de 70 % de la consommation

Plus en détail

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011

Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 Le transport durable Une approche alternative à l emploi et la compétitivité Consultations pré-budgétaires 2012 Le 12 août 2011 L Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel 350 Sparks Street,

Plus en détail

Bilan Gaz à effet de serre 2014

Bilan Gaz à effet de serre 2014 Bilan Gaz à effet de serre 2014 Sommaire I. Contexte et objectif... 2 II. Périmètre organisationnel retenu... 3 III. Méthodologie... 4 IV. Emissions de GES... 7 V. Emissions évitées... 9 VI. Incertitudes...

Plus en détail

LA DEMANDE DE TRANSPORT EN 2025

LA DEMANDE DE TRANSPORT EN 2025 direction des Affaires économiques et Internationales Service économique Et statistique Version 22 septembre 2004 LA DEMANDE DE TRANSPORT EN 2025 Projections des tendances et des inflexions Septembre 2004

Plus en détail

N 2. Missions : Mars 2013

N 2. Missions : Mars 2013 N 2 La problématique air-énergie énergie-climat liée au transport routier en Aquitaine Mars 2013 Les résultats présentés dans ce document sont le fruit d une collaboration entre le CETE Sud-Ouest, la DREAL

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE

DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE DES MATIÈRES RÉSIDUELLES AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DURABLE Plan de la présentation Mise en contexte de la Ville de Victoriaville ; Gestion des matières résiduelles ; Des projets des résultats ; Des

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/SC.2/2005/12/Add.1 2 septembre 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE

AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE DOSSIER DE PRESSE 2015 AUJOURD HUI ET DEMAIN ROULEZ MOINS CHER ET PLUS PROPRE 0,81 LE LITRE! Le GPL est le carburant le moins cher disponible à la pompe en France. Le GPL est plus économique que les carburants

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

Impacts environnementaux du transport et pistes de solution!

Impacts environnementaux du transport et pistes de solution! Impacts environnementaux du transport et pistes de solution! Céline Tellier Fédéra&on Inter- Environnement Wallonie Colloque CRAEC, 15 octobre 2014 PLAN DE L EXPOSÉ! Etat des lieux! Impacts environnementaux

Plus en détail

Repères. Bilan social du transport routier de voyageurs. juin 2015. Service de l observation et des statistiques

Repères. Bilan social du transport routier de voyageurs. juin 2015. Service de l observation et des statistiques COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE juin 2015 Repères Bilan social du transport routier de voyageurs Service de l observation et des statistiques mai 2015 Bilan social du transport routier de

Plus en détail

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL - Les émissions - Le bruit - Les énergies alternatives - Mobilité Urbaine Marchandises Laurent JACQUES Renault Trucks Global Brand Des progrès considérables

Plus en détail

TERRITOIRE TERRITOIRE ÉNERGIE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ VULNÉRABILITÉ ÉNERGIE

TERRITOIRE TERRITOIRE ÉNERGIE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ VULNÉRABILITÉ ÉNERGIE DIAGNOSTIC GAZ À EFFET DE SERRE VULNÉRABILITÉ TERRITOIRE PRÉCARITÉ DIAGNOSTIC TERRITOIRE ÉNERGIE VULNÉRABILITÉ DIAGNOSTIC TERRITOIRE VULNÉRABILITÉ GAZ À EFFET DE SERRE PLAN CLIMAT ÉNERGIE PRÉCARITÉ ÉNERGIE

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT

Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT Diagnostic Gaz à effet de serre de l entreprise BERGER-LEVRAULT 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : BERGER LEVRAULT Code NAF : Edition de logiciels applicatifs 5829C Code SIREN

Plus en détail

Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres

Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres FR «Afin de favoriser une économie innovante dans l UE, le Groupe PPE établit les conditions

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus

COMMUNIQUÉ. Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus Paris, le 30 septembre 2009 COMMUNIQUÉ Poids lourds et gaz polluants : des progrès constants et méconnus Au 1 er octobre 2009, la norme Euro V entre en vigueur pour tous les véhicules utilitaires lourds

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS)

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) Étude menée en partenariat avec : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) Commune de

Plus en détail

Restitution des travaux de prospective énergétique

Restitution des travaux de prospective énergétique Restitution des travaux de prospective énergétique Historique Avril 25 : choix de réaliser les travaux de prospective en interne Fin 27 : acquisition du logiciel Med Pro 5 novembre 27 : première réunion

Plus en détail

Organisation du chapitre

Organisation du chapitre RéférenceS janvier 2013 Bilan social annuel du transport routier de marchandises (2011) Organisation du chapitre Ce chapitre décrit l activité des entreprises françaises du transport routier de marchandises

Plus en détail

La pollution atmosphérique causée par les véhicules

La pollution atmosphérique causée par les véhicules La pollution atmosphérique causée par les véhicules Qu'est ce la pollution atmosphérique? Il s'agit d'une dégradation est généralement causée par un ou plusieurs éléments (particules, substances, matières

Plus en détail

L électrification face aux tendances en transport: des défis importants

L électrification face aux tendances en transport: des défis importants L électrification face aux tendances en transport: des défis importants Pierre Olivier Pineau, HEC Montréal Chaire de gestion du secteur de l énergie Mercredi 19 mars 2014 12h00 13h30 MERCREDIS DE L'AMT

Plus en détail

La Voie Maritime du Saint-Laurent / Système des Grands Lacs Une porte vers toute l Amérique du Nord

La Voie Maritime du Saint-Laurent / Système des Grands Lacs Une porte vers toute l Amérique du Nord La Voie Maritime du Saint-Laurent / Système des Grands Lacs Une porte vers toute l Amérique du Nord La Voie Maritime du Saint-Laurent La Voie Maritime du Saint-Laurent et le réseau des Grands Lacs est

Plus en détail

La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035. GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV

La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035. GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035 GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV La Filière du GNV est organisée en France L Association Française

Plus en détail

développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier.

développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier. Établissement public d État 200 salariés développer le transport fluvial de marchandises et de passagers en Île-de-France afin de proposer une alternative au transport routier. 70 ports 1 er port intérieur

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2013-2014 Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)... 1 Exercice 2013-2014... 1 1. Description de la personne morale concernée...

Plus en détail

Stratégie National en Matière de lutte contre la pollution de l air

Stratégie National en Matière de lutte contre la pollution de l air المملكة المغربية Royaume du Maroc Secrétariat d État Chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Stratégie National en Matière de lutte contre la pollution de l air Abdellah Yacoubi

Plus en détail

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles Position de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur la proposition de règlement visant à réduire les émissions de CO2 des voitures neuves (COM(2007)856) Position adoptée par le Comité exécutif

Plus en détail

Evolution de la fiscalité des carburants

Evolution de la fiscalité des carburants Evolution de la fiscalité des carburants Comité pour la fiscalité écologique 16 mai 2013 Scénarios étudiés Scénario 1 : alignement complet de la TICPE gazole sur le super (18 c /l) sur 9 ans (2 c /l/an),

Plus en détail

Coûts d investissement

Coûts d investissement Coûts d investissement Version du 1 er octobre 2014 1. Définition et enjeux L estimation des coûts d investissements constitue un élément-clé de l évaluation. La fiabilité de cette estimation, donc la

Plus en détail

Au 1 er janvier 2004, le secteur des transports

Au 1 er janvier 2004, le secteur des transports 18 TRANSPORTS PRÉSENTATION Au 1 er janvier 2004, le secteur des transports en comptait environ 2 300 établissements. La et la concentrent chacune environ un tiers des établissements de transports, l 23

Plus en détail

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux?

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Les faits nous interpellent! En 1950 il y avait 50 millions de véhicules sur terre En 2009 : il y a 800 millions de véhicules

Plus en détail

Philippe PAYEN Evaluation des impacts environnementaux d une chaîne de transport NOS PARTENAIRES :

Philippe PAYEN Evaluation des impacts environnementaux d une chaîne de transport NOS PARTENAIRES : Philippe PAYEN Evaluation des impacts environnementaux d une chaîne de transport NOS PARTENAIRES : L INDUSTRIE MONDIALE DU TRANSPORT DE MARCHANDISES 1er constat Un poumon essentiel de l activité économique,»

Plus en détail

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée PRÉSENTATION POWERPOINT Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée Mamadou Lamarana DIALLO et Zoumana BAMBA, Centre de Recherche Scientifique

Plus en détail

Trafic, véhicules et réseaux routiers

Trafic, véhicules et réseaux routiers Les transports représentent une composante fondamentale de l économie, en soi et en tant que facteur de production pour la plupart des autres activités économiques. Ils ont de nombreux d effets sur l environnement

Plus en détail

Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES)

Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES) Centre Hospitalier de VIERZON 33, rue Léo Mérigot BP 237 18102 VIERZON 02.48.52.33.33 Site internet : ch-vierzon.fr Bilan d émission de Gaz à Effet de Serre (GES) Conformément à l article 75 de la loi

Plus en détail

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009 Bilan Carbone P. Faucher Sept. 2009 / La méthode Bilan Carbone, Plan Climat et Agenda 21 >Des démarches complémentaires Le Bilan Carbone permet de faire un diagnostic des émissions de gaz de serre Le Plan

Plus en détail

Observatoire de la mobilité 2014

Observatoire de la mobilité 2014 Observatoire de la mobilité 2014 Sondage réalisé par l IFOP en septembre 2014. 2000 Français âgés de 18 ans contactés et 1000 utilisateurs interrogés Echantillon représentatif de la population française

Plus en détail

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Standing Committee on Finance 2011 Pre-Budget Consultations

Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Standing Committee on Finance 2011 Pre-Budget Consultations Présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Standing Committee on Finance 2011 Pre-Budget Consultations Août 2011 Alliance canadienne du camionnage : Fédération regroupant

Plus en détail

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services»

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Le périmètre d'étude couvre l activité propre du Conseil Général de l Allier, incluant ses bâtiments (hôtel du département ; collèges ; bâtiments généraux

Plus en détail

Impacts économiques de la baisse du prix du pétrole et de la mise en place d une taxe sur l essence

Impacts économiques de la baisse du prix du pétrole et de la mise en place d une taxe sur l essence Impacts économiques de la baisse du prix du pétrole et de la mise en place d une taxe sur l essence En date du 12 février I. Impacts économiques Nous analyserons les impacts économiques de la baisse du

Plus en détail

VERSION DU 11 juin 2015

VERSION DU 11 juin 2015 DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE INFORMATION CO 2 DES PRESTATIONS DE TRANSPORT METHODOLOGIE GENERALE VERSION DU 11 juin 2015 1. METHODOLOGIE A. Comment est estimée l empreinte CO 2 de votre trajet? 1.

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

FORUM URBA 2015 2 SEPTEMBRE 2010. David Hanna Professeur Département d études urbaines et touristiques

FORUM URBA 2015 2 SEPTEMBRE 2010. David Hanna Professeur Département d études urbaines et touristiques FORUM URBA 2015 2 SEPTEMBRE 2010 David Hanna Professeur Département d études urbaines et touristiques - Zone originelle de 2003 en vert (~20 km 2 ) - Zone d expansion de 2007 en brun (~23 km 2 ) - La rue

Plus en détail

Version Date Auteur Remarques 1 16-09-2009 Themis Version initiale 2 21-12-2009 Suzanne Ramani Ajout modification

Version Date Auteur Remarques 1 16-09-2009 Themis Version initiale 2 21-12-2009 Suzanne Ramani Ajout modification Processus num Version Date Auteur Remarques 1 16-09-2009 Themis Version initiale 2 21-12-2009 Suzanne Ramani Ajout modification Instruction de travail num : Voiture de service L instruction de travail

Plus en détail

La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France. Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises.

La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France. Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises. La Taxe Kilométrique Poids Lourds en France Vers une réelle prise en compte des coûts routiers du transport de marchandises. Présentation de FNE France Nature Environnement : une Fédération de plus de

Plus en détail