Ensemble. Association de musicothérapie du Canada / Canadian Association for Music Therapy. l entrainment la voix

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ensemble. Association de musicothérapie du Canada / Canadian Association for Music Therapy. l entrainment la voix"

Transcription

1 Ensemble Association de musicothérapie du Canada / Canadian Association for Music Therapy l entrainment la voix volume 40, NUMÉRO 1 HIVER 2014

2 Ensemble directives pour la soumission de texte Le magazine Ensemble de l AMC est publié bi-annuellement et est le magazine de nouvelles officiel de l Association de musicothérapie du Canada. Les soumissions sont acceptées dans les deux langues officielles et nous encourageons tous les membres de l AMC à écrire pour Ensemble sur des sujets reliés à la musicothérapie. Veuillez contacter l éditeur pour toutes questions à l adresse suivante : mandat d ensemble D offrir un forum écrit pour encourager l échange et la discussion d idées et d informations reliées à la pratique clinique de la musicothérapie au Canada. D aider à promouvoir une culture de musicothérapie ouverte et inclusive de connaissances au Canada. De diffuser des ressources utiles aux musicothérapeutes au Canada. De diffuser des nouvelles d importance à la communauté de musicothérapie canadienne dans un cadre qui surligne la pratique clinique ou la théorie. dates de tombée pour les soumissions édition d hiver : 15 juillet édition d été : 1 er février Les textes soumis après les dates de tombée seront conservés pour l édition suivante. veuillez lire attentivement les directives suivantes avant d écrire votre texte : soumission de texte Les textes en français et en anglais seront acceptés. Veuillez nous faire parvenir votre texte par courriel à l adresse suivante : Lorsque vous envoyez votre texte, vous devez inclure votre nom complet ainsi que vos lettres de créance. Si l article concerne une recherche que vous avez effectuée dans laquelle il y avait des participants, ou décrit votre travail clinique, vous devez indiquer que vous avez obtenu le consentement éclairé d écrire au sujet de ces clients dans votre article. Inclure le titre de votre article. Toutes les références doivent être faites dans le style APA. Les articles considérés comme de la publicité seront refusés. Si vous désirez partager de l information à propos de nouveaux produits ou des services qui vous concernent et qui pourraient être d un intérêt pour la communauté de musicothérapie, veuillez tout d abord consulter l éditeur. longueur du texte Les longueurs maximales pour les textes sont : Nouvelles et critiques de livres 350 mots Les bourses de la formation continue 500 mots Profil d un membre mots Séance de confidence mots Autres articles d information reliés à la musicothérapie ou aux activités de l AMC mots photographies Veuillez joindre un sous-titre de qui ou de ce qui est représenté dans la photo. Les photos doivent être envoyées en format digital tel que jpegs et idéalement avoir une taille finale de 300 dpi. Les photos qui ont 72 ou 92 dpi comme la plupart des photos prises sur un site internet ne seront pas acceptées. La taille du fichier de toute photo doit être d au moins de 500 KB (0.5MB). Un plus grand fichier serait préférable. Les personnes représentées sur les photos doivent être avisées par l expéditeur que leur photo est soumise. L éditeur n est pas responsable d informer ces personnes. De plus, vous devez avoir la permission d utiliser des photos qui représentent les clients et vous devez indiquer à l éditeur d Ensemble que vous avez obtenu ce consentement. publicité Veuillez communiquer avec le comité de publicité pour les frais relatifs à la publicité à l adresse suivante : ou vous référer au site internet de l AMC : Les opinions sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la philosophie et les pratiques de l AMC, et ne sont pas approuvées par elle. L éditeur se réserve le droit de modifier la longueur et le contenu des textes. Veuillez prendre note que les textes qui ne rencontrent pas les directives mentionnées ci-dessus peuvent être refusés ou seront retournés à l auteur pour modifications. Association de musicothérapie du Canada Révisé en juillet 2013 Canadian Association for Music Therapy

3 Équipe de rédaction d Ensemble Éditrice Laura Gillis, BMT, MTA Éditrice clinique Jennifer Lin, MM, MA, MT-BC, MTA Coordinatrice d équipe de traduction Tanya Lavoie, MMT, MTA Équipe de traduction Marie-Alexandre Girardin, BMT, MTA Justine Constant, MT interne Annabelle Brault, MT étudiante Tanya Lavoie, MMT, MTA Révision de texte français Debbie Carroll, PhD, LGSMT, MTA Gabrielle Gauvin, BMus Imprimeur Arkay Design & Print, Kitchener, ON Mise en page Bryonna Denning, The Embellished Page Courriel : Dans ce numéro Mot de la présidente...5 Nos nouveaux MTAs...6 Bureau de la rédaction...7 Les bourses de formation continue...8 Vibrer avec ou contre notre environnement...12 Prendre en main les troubles vocaux...13 Levez-vous et faites-vous entendre... vocalement!...17 La guérison par le son et l entraînement...19 Profil d un membre : Michael Sochor...21 Outils de séances : Mary H. Rykov...23 Lancement du MTPallNet CVH pour les internes...24 ANNONCEZ par l Association de musicothérapie du Canada Site internet Ensemble Programme du congrès annuel Bottin des membres La Revue canadienne de musicothérapie Rabais pour les membres de l AMC Pour demander la trousse publicitaire : 3 ENSEMBLE HIVER 2014

4 Administrateurs de l AMC, membres de comité et administration Présidente * Jennifer Buchanan, MTA Présidente sortante * Amy Clements-Cortes, PhD, MTA, MT-BC, FAMI Vice-présidente * Cynthia Bruce, MMT, MTA Secrétaire * Lara Robinson, MTA Trésorière * Rose Walsh Power, BMT, MTA Publications * Jennifer Lin, MM, MA, MT-BC, MTA Ensemble Laura Gillis, BMT, MTA Revue canadienne de musicothérapie Jennifer James Nicol, PhD, MTA Sylvie Ouellet, PhD, MTA Publicité Kiki Chang, BA, MTA Responsable de l`accéditation et du développement professionnel * Andrea Lamont, MMT, MTA Registraire francophone Chrystine Bouchard, MTA Registraire anglophone Sarah Murphy, BMus, CMT, MTA Responsables du comité d`éthique * Karie Bilger, BMT, MSW, MTA Ruth Roberts, MMT, MTA Formation continue * Adrienne Pringle, MMT, MTA Formation * Tonya Castle Purvis MPH, MTA, PhD stdnt Internat * Emily Finnigan, BMT, MEd., MTA Relations publiques * Erin Borczon-Gross, BMT, MTA Liaison sections * Cynthia Bruce, MMT, MTA 2013 Congrès Leanne Hoeft, MTA Ruth Eliason, MTA Conseillères à la présidence de l AMC Fran Herman, MTA Wanda Gascho White, MTA Fondation canadienne de musicothérapie Wanda Gascho White, MTA Laurel Young, PhD, MTA, FAMI Assistante de direction Pamela Lansbergen, BMT, MTA * indique un rôle au Conseil 4 ENSEMBLE HIVER 2014

5 Mot de la présidente : C est le temps de faire le plein par Jennifer Buchanan, bmt, mta «Être nourris. Voilà ce dont on a besoin, un petit rehaussement». Voici comment ma discussion avec Fran Herman a commencé. Je venais tout juste de lui demander si elle voulait parler au conseil d administration de l AMC et nous offrir une leçon d histoire de l AMC/ FMC (la fondation de musicothérapie du Canada). Lorsqu elle a amené le concept «d être nourri», je savais que nous allions avoir beaucoup plus que de l histoire; nous allions recevoir un peu d assistance sur la direction à prendre en amorçant notre 40e année. Merci Fran! Le public en général travaille fort pour naviguer à travers la panoplie d informations à propos de la musique, autant des notions scientifiques que des histoires à réchauffer le cœur. Les musicothérapeutes sentent que leur chanson se fait peu entendre au travers de tous les neuroscientifiques et infirmières qui ont des voix plus grandes, plus fortes et, de manière historique, plus documentées. Et maintenant? Bien, je vous propose d écouter Fran et de faire le plein : faites le plein de connaissances, de confiance, et d une voix unifiée pour se tailler notre coin professionnel à travers toutes les informations de ipod Projects, musique et médecine, This is your brain et Space Oddity avec lequel le public est devenu si emballé. C est quelque chose à laquelle j ai beaucoup pensé récemment, et honnêtement, c est tout un défi. Je sens que peut-être notre profession ne s est pas développée comme elle le devait dans les dernières décennies. Peutêtre n avons-nous pas vraiment écouté ce que le public nous demandait et ce qu il voulait qu on devienne? Maintenant, il y en a d autres qui leur donnent les réponses qu ils recherchent. Et ils sont affamés. Ils sont affamés par la facilité qu a la musique à faire une différence dans la vie des gens. Justement, aujourd hui, la société d Alzheimer m a demandé : «Jusqu à présent, qu avez-vous fait comme lobbying auprès du gouvernement pour leur dire que la musicothérapie fait une différence et peut réduire l utilisation de médicaments et l abus potentiel des aînés?» Et bien, la réponse la plus franche (que j ai gardée pour moi-même pendant que je prenais une autre bouchée de mon muffin) est «rien que je sache... est-ce que c est notre job?» La société d Alzheimer voit certainement cela comme notre rôle. À ce moment, j ai réalisé combien de temps est passé. Combien de recherches avons-nous manquées? À quel point n avons-nous pas milité pour nos clients auprès du gouvernement? Combien n avons-nous pas fait? Mais nous savons tous ce qui se passe : ce n est pas par un manque de passion - c est parce que nous avons tellement travaillé fort pour bâtir et garder les emplois que nous avons (et dans certains cas à retrouver ceux que nous avons perdus). Nous vivons dans un monde où plusieurs d entre nous se battent pour avoir des postes à temps plein dans les hôpitaux et les autres sont en pratique privée, essayant de trouver un équilibre entre être nos plus grands partisans ainsi que nos plus grands compétiteurs dans un domaine de pratique beaucoup trop petit. Le paysage ne nous permet pas d avoir beaucoup d occasions de travailler ensemble. Le résultat en est que nous sommes devenus une profession affamée... nous avons un grand besoin d être nourris. Alors que devons-nous faire? Nous devons faire un pas. Sommes-nous prêts à placer la musicothérapie de sorte que le public réalisera qu elle lui manquait? Pour ce faire, nous devons avoir une voix unifiée, un texte uni pour définir les vrais aspects relationnels de la musicothérapie et le travail basé sur les preuves que nous faisons. Un message que le public peut comprendre et dont nous pouvons être fiers. En plus de trouver ce script, voici ce que le conseil s est engagé à faire d ici 2015 : 1. Revamper l accréditation. Nous avons entendu vos plaintes. Ça n a pas été facile, par contre, nous avons maintenant une solution pour aller de l avant vers un examen et emprunter les expertises de nos voisins au sud de la frontière. Merci au CBMT (le conseil de certification des musicothérapeutes). 5 ENSEMBLE HIVER 2014

6 2. Augmenter notre expérience de congrès. Quoi qu il arrive avec la réglementation à travers le pays, nous avons besoin d une plateforme pour pouvoir toujours nous rassembler sous notre drapeau professionnel unique de musicothérapeutes, un lieu qui nous permet de nous rassembler et de devenir de meilleurs experts dans nos domaines.increase our public profile. 3. Augmenter notre profil public. Pour ce faire nous anticipons la collaboration avec la FMC. Avec la portée qu a la FMC en général et en matière de collecte de fonds, nous attendons avec impatience notre premier événement, qui aura lieu à travers le Canada pendant le mois national de la musicothérapie. 4. Déménager notre bureau à London, Ontario et préparer notre première assistante exécutive à temps plein pour toute la croissance que nous allons faire. Contactez-moi directement : Joyeux 40e anniversaire AMC! Merci de lire, Jennifer Buchanan Félicitations aux 28 musicothérapeutes suivants qui se sont vu décerner le titre de MTA entre le 8 mai 2013, et le 21 octobre 2013 : Natalie Laughton, MTA Julia Kowaleski, MTA Katherine Lowings, MTA Jolyane Rouillard, MTA Dany Bouchard, MTA Kylie Klym, MTA Christine Dibble, MTA Jocelyn Beldman, MTA Michelle Wu, MTA Lisa Timmermans, MTA Erin Currie, MTA Danny Tsang, MTA Patricia Deek, MTA Samuelle Kraus, MTA Katherine Morin, MTA Joanna Shultz, MTA Gordon Clark, MTA Erin Connor, MTA Sophia Xiang, MTA Brett Deitzer, MTA Solveig Giffin, MTA Megan Ryerson, MTA Rebeccca Wright, MTA Maryanne Rumancik, MTA Marie-Elaine Ouimet, MTA Sandrine Zuyderhoff-Craig, MTA Anna Knutel, MTA Justin James, MTA Nous vous souhaitons un succès constant dans votre carrière de musicothérapeutes accrédités. 6 ENSEMBLE HIVER 2014

7 Du bureau de la rédaction Laura Gillis, bmt, mta RÉDACTRICE EN CHEF Traduit par Tanya Lavoie, MMT, MTA Bonjour à tous les membres de l AMC. Dans ce numéro d Ensemble, nous aborderons l entraînement, l utilisation de la voix et la santé vocale dans la pratique de la musicothérapie. Clayon, Sager et Will (2005) ont noté que «La musique, comme oscillateur externe qui entraine nos oscillateurs internes, a le potentiel d influencer non seulement notre sens du temps, mais aussi notre sens d être dans le monde.» (p. 25). Le phénomène d entraînement n intéresse pas seulement les musicothérapeutes tels que David Vircillo et Jennifer Buchanan, dont vous allez pouvoir lire les articles dans ce numéro; la psychologie cognitive, la psychologie sociale, l ethnomusicologie, la physique, la physiologie, la biologie et la linguistique ont toutes des études qui contribuent à la compréhension de l entraînement. Pour un résumé de la recherche sur l entraînement dans ces domaines, ainsi que pour plus de détails sur la façon dont les oscillateurs ou les processus rythmiques peuvent, ou ne peuvent pas, entraîner, je vous recommande de lire «In time with the music: The concept of entrainement and its significance for ethnomusicology» (Claton, Sager, & Will, 2005), disponible en ligne. Du concept de l entraînement, nous allons à l utilisation de la voix et la santé vocale. Comme musicothérapeutes (je crois que c est correct de généraliser!), nous utilisons beaucoup notre voix dans notre travail. Nous pouvons utiliser nos voix pour entrer en contact avec les autres pas les chansons, les sons ou les mélodies, nous communiquons verbalement et pour transmettre des messages non verbaux. En écoutant les tons de voix, nous recevons aussi des indices qui peuvent nous aider à diagnostiquer la façon dont nos clients ou nous-mêmes nous sentons. Amy Clements-Cortes et Linda Gambell vont nous donner quelques aperçus sur la façon de prendre soin de cet instrument important, et comment nous pouvons continuer à développer et raffiner notre chant et nos habitudes vocales. Merci à tous nos collaborateurs de ce numéro, incluant notre membre en profil, Michael Sochor, et notre contributrice d outils de séances, Mary Rykov. Vous pourrez lire les nouvelles à propos du CVH MTPallNet et vous informer sur les congrès et formations fréquentés par des MTA qui ont reçu des bourses de formation continue. J aimerais aussi prendre cette occasion de souhaiter la bienvenue à Maryanne Rumancik, MTA, à Ensemble. Maryanne a été rédactrice pour la revue de l association des professeurs de musique du Manitoba pendant 10 ans; Maryanne, merci d apporter ton expérience vaste à Ensemble! Maryanne prendra le relais comme rédactrice d Ensemble en hiver 2015, donc je ne vous dirais pas au revoir tout de suite... Je vous souhaite à tous une bonne lecture et bien sûr, je vous invite à m envoyer vos pensées, commentaires ou réactions par courriel à Référence: Clayton, M., Sager, R., & Will, U. (2005). In time with the music: The concept of entrainment and its significance for ethnomusicology. European Meetings in Ethnomusicology, 11, Lisez Ensemble en ligne et en couleur 7 ENSEMBLE HIVER 2014

8 Les bourses de formation continue! Formation de niveau III en GIM par Kiki Chang, ma, mta Traduction par Marie-Alexandre Girardin, MTA En avril 2013, j ai entrepris une formation avancée en imagerie guidée par la musique selon la méthode Bonny (GIM). Avec huit collègues, avec qui j ai développé des liens depuis le début de cette formation en 2011, j ai participé au premier séminaire du niveau III qui s est tenu à l Université Concordia à Montréal, au Québec. Helen Bonny ( ) a créé la Méthode Bonny d imagerie guidée par la musique (GIM) après avoir eu une expérience mystique avec la musique pendant qu elle jouait du violon. Cela l a inspirée à aider les autres à prendre conscience de l impact de la musique sur leur inconscient et comment cela pouvait aider à l exploration de soi. Pendant une séance d imagerie guidée par la musique, les clients écoutent des enregistrements de musique classique occidentale préprogrammés alors qu ils sont dans un état de relaxation. Pendant que la musique est diffusée, le client décrit les images qu il ou elle perçoit et le thérapeute pose des questions pour améliorer l expérience. Lorsque la musique est terminée, le thérapeute et le client discutent de ces images. Lorsque j ai commencé ma formation sur la méthode Bonny, je ne savais pas trop à quoi m attendre. Je n avais jamais fait l expérience d une séance de GIM, mais je connaissais l idée générale de cette approche. Je ne m attendais pas à me former un jour pour devenir membre de l Association de musique et imagerie (FAMI). La formation avancée pour la méthode Bonny prend trois ans à compléter. Cela inclut d assister à des séminaires de formation, d écrire des travaux, de prendre en charge des séances avec des clients, de recevoir de la supervision et de prendre part à ses propres séances de GIM. Le fait de participer à mes propres séances de GIM en tant que cliente me fait apprécier cette approche de façon nouvelle. Je suis le type de personne dont les idées ne cessent jamais de tourner et il est rare que je m accorde le temps de m arrêter et de réfléchir sur les évènements de ma vie. La GIM me donne cette opportunité et je considère cela particulièrement important pour tous ceux qui travaillent à guérir les autres. En tant que musicothérapeutes, nous pouvons faire l expérience de traumatismes indirects et nous n avons pas toujours le temps de traiter les effets qu ils ont sur nous. La GIM m a aidée à comprendre l importance de travailler sur soi et cela continue de m aider dans mon développement professionnel et personnel. Merci à Liz Moffit, formatrice principale en GIM, à Denise Tanguay qui a assisté Liz pendant la formation. Merci aussi à Guylaine Vaillancourt et Laurel Young, professeures à l Université Concordia, d avoir partagé leur expertise et leurs conseils avec nous pendant le séminaire. Finalement, j aimerais remercier le comité de formation continue de l AMC de m avoir permis, par leur soutien, de participer à cette formation. Avant-garde, congrès 2012 de l AMC, et congrès Genre, Santé et Thérapies par les arts par Pamela Holm, mta Traduit par Tanya Lavoie, MMT, MTA Grâce à une bourse de formation continue de l AMC, j ai pu assister au congrès Avant Garde de l AMC et au congrès Genre, Santé et Thérapies par les arts à Montréal en mai Pour pouvoir tirer pleinement avantage de cette occasion, j ai commencé une journée plus tôt avec l atelier de supervision I de Jennifer Buchanan. Sa perspicacité sur comment notre propre internat influence notre style de supervision a été d une grande valeur, et je recommande grandement cet atelier pour toute personne qui considère offrir de la supervision. Un des thèmes les plus pertinents pour moi pendant le congrès était à propos des soins de soi et sur comment prévenir la fatigue de compassion et l épuisement. Dans sa présentation Modeling Wellness (Être l exemple du bien-être), Deborah Seabrook suggère que les soins de soi doivent être inclus dans la formation des étudiants. L ayant vécu dans les six années de ma carrière et voulant éviter que cela se répète, j ai apprécié son analyse des problématiques qui contribuent à l épuisement. Sue Baines, dans sa présentation sur la musique et la paix, a parlé de l importance de se rassembler comme musicothérapeutes et de jouer ensemble pour pouvoir se soutenir, autant comme communauté que comme individus. Elle a mis l accent sur la façon dont cela peut contribuer à notre paix intérieure et donc à notre capacité de paix pour les autres. Le congrès de l AMC m a donné l occasion d explorer des possibilités et des directions en musicothérapie qui étaient nouvelles pour moi. Des ateliers excellents m ont introduit à l imagerie guidée et la musique, et à la musicothérapie neurologique. Le congrès Genre, Santé et Thérapies par 8 ENSEMBLE HIVER 2014

9 les arts a intégré des perspectives de plusieurs thérapies par l art créatif. J ai été intriguée et ravie d avoir eu cette occasion d explorer ce que les musicothérapeutes, les danse-thérapeutes et les art-thérapeutes avaient à offrir. CONGRÈS DE l AMC 2013: ÉLARGIR LES HORIZONS Traduit par Annabelle Brault, étudiante En mai dernier, la ville de Saskatoon a trouvé une place particulière dans mon cœur. Durant ma jeunesse, j ai parcouru en voiture (sans arrêt) la Saskatchewan. Lorsque l opportunité de retourner dans cette province s est présentée, je fus excitée à l idée de revivre l expérience et de respirer l air des villes des prairies. Lors de ma première nuit dans la ville, j ai marché au travers du jardin de sculptures du campus afin d observer le coucher du soleil au-delà de la Rivière Saskatchewan Sud. Déjà, je me sentais chez moi dans cet endroit magnifique qui me dynamisa pour les jours à venir. J ai trouvé le discours de Jennifer Buchanan éloquent, efficace et pertinent pour notre profession. Mme Buchanan nous a rappelé qu en tant que musicothérapeutes, nous avons le potentiel non seulement de pratiquer la musicothérapie de façon exceptionnelle, mais aussi, d être des chefs de file dans nos communautés. Ce commentaire était visionnaire et dynamique, allumant une étincelle en moi, m encourageant à avoir des idées de grandeur dans mes études, mes recherches, et ma pratique. Plusieurs délégués ont commenté l intimité de ce congrès, et ce fut certainement un élément marquant pour moi. J ai réellement apprécié l ampleur minimaliste de ce congrès, car cela m a permis de réseauter et de connecter intimement avec les autres participants. Les conversations que j ai eues avec mes collègues et amis lors des pauses café, des repas ou en consultant les livres aux différents kiosques furent aussi mémorables que les présentations auxquelles j ai assisté. Personnellement, je n avais jamais participé à un congrès de l AMC hors de l Ontario, et ce fut mémorable de rencontrer d autres professionnels vivant, travaillant, et prospérant dans d autres coins du pays. Je suis reconnaissante à l AMC de m avoir remis la bourse de formation continue, me donnant l aide financière nécessaire afin de participer au congrès de cette année. - Elizabeth Mitchell, mmt, mta Je suis assise ici, me demandant ce qui m a inspirée le plus. Étaient-ce les conversations impromptues durant les pauses et les repas à propos des défis auxquels notre profession fait face, tels que l utilisation des médias sociaux dans notre pratique, de la façon dont nous nous voyons et dont nous sommes perçus dans le monde? Était-ce la réalisation que, malgré la petite taille de la communauté canadienne de musicothérapeutes, nous avons une grande diversité dans les sujets et l exécution de nos recherches? Pour moi, c est ce que j aime à propos du domaine de la musicothérapie. J aime pouvoir rejoindre mes collègues pour le déjeuner, et finir par avoir une conversation à cœur ouvert où mes collègues qui ont plus de 20 ans d expérience partagent leurs peurs, histoires et triomphes. J aime pouvoir arriver pour les présentations chaque matin, et savoir que j entendrai trois perspectives complètement différentes, chacune étant immensément inspirante et valide. Par-dessus tout, j aime quand un groupe de personnes qui ont vu ce que peut faire la musicothérapie des milliers de fois regarde des vidéos de musicothérapie en action, et s exclame Wow! C est pour cela que je continue de venir aux congrès. Cela me rappelle la passion et l authenticité qui existe dans la pratique de la musicothérapie, et c est ce qui me permet de continuer. - Danna Da Costa, bmt, mta Je me sentais excitée et inspirée lorsque j écoutais ce que les présentateurs avaient à dire. Chaque jour commençait avec une présentation motivante, remplie d informations éducatives. Kim Bartel nous a rappelé l importance de la conscience de soi et de l utilisation de soi dans notre pratique. Elle nous a invités à penser : qu y a-t-il en moi et ma personnalité qui pourrait apporter des changements De gauche à droite... co-responsables du congrès : Leanne Hoeft, Ruth Eliason; Membres du comité du congrès : Lana Wilkinson, Melinda Guy 9 ENSEMBLE HIVER 2014

10 Amy Clements-Cortes, Lana Wilkinson et Melinda Guy positifs en vous? Un autre rappel important fut relié aux changements de comportements. En effet, si une personne désire réguler les comportements des autres, elle doit d abord être capable de réguler ses propres comportements. Kim nous a aidés à nous concentrer sur l importance d être conscient de soi et de notre influence sur les autres. Heidi Ahonen a partagé des recherches concernant les effets de la musique sur le cerveau. Son enthousiasme sur le sujet était contagieux, et m a aidée à penser davantage au pouvoir direct de la musique sur la physiologie humaine. Même si nous pensions que cela était vrai, nous avons maintenant la technologie nous permettant de voir et de mesurer les impacts de la musique sur notre cerveau et notre corps. La présentation de Jennifer Buchanan était chaleureuse, comique et inspirante. Son discours nous a appelés à regarder au-delà de notre rôle de musicothérapeute et voir comment nous pouvons être des chefs de file dans notre communauté. Les mots de Jennifer m ont inspirée à regarder en dehors de ma zone de confort. Comment puis-je faire pour influencer les autres positivement? Où puis-je élargir mes horizons? - Elizabeth Stolte, mta lorsque quelqu un est engagé activement dans la musique et l écoute de la musique, en plus des effets biologiques de la relation thérapeutique en tant que telle. Dr. Heidi Ahonen m a rappelé le lien entre les hormones et la musique. Je pensais à mon client souffrant de dépression sévère et de troubles obsessionnels compulsifs (TOC) qui improvise sur le tambour à fentes, disant tout en souriant cela est sensé. Son corps libère de l ocytocine et de l endorphine. Cela peut potentiellement augmenter le niveau d éveil, l habileté à connecter et à créer des liens avec les autres, et le niveau de motivation dans la vie de tous les jours. La présentation de Kim Bartel m a permis de prendre une pause afin de réfléchir sur moimême, autant dans mon rôle de parent que dans mon rôle de thérapeute. Les buts sur lesquels elle s est concentrée furent l attachement et la syntonie. Je devais trouver des façons de démontrer que ce qui t importe m importe aussi. La récompense d un tel échange est l élévation du niveau de dopamine. Dans l atelier de Bernadette Kutarna et Melanie Macdonald, j étais intéressée à entendre leurs histoires à propos du développement de la résilience avec les jeunes ayant des troubles cognitifs avec qui elles ont travaillé. Elles ont aussi parlé de la capacité de la musicothérapie à prévenir la réaction de combat ou de fuite dans l amygdale pour que l information puisse atteindre le cortex frontal du cerveau. De plus, j étais reconnaissante pour la présentation pratique de Lee-Anne Adams et Allison Shiach sur le ipad et ses applications. Cela m a permis d éviter J aimerais remercier le comité exécutif de l AMC pour m avoir donné la bourse me permettant de prendre part au congrès à Saskatoon. Je suis revenue à la maison, excitée des travaux des autres dans le domaine de la musicothérapie. Le congrès m a permis de commencer à articuler certains processus biologiques prenant place Atelier de Aimee Berends Nicole Richard (violon) Robyn Peters (clarinette) 10 ENSEMBLE HIVER 2014

11 plusieurs heures de recherches sur l ordinateur. L une des applications qui se sont démarquées selon moi se nomme Bloom, une application qui permet de créer des paysages sonores à l aide de différents sons en touchant différents endroits sur l écran. Il me tarde d essayer cette application avec l un de mes clients qui a un toucher si délicat que l on peut tout juste l entendre jouer sur un instrument. - Angela Neufeld, mta À chacune des conférences auxquelles j assiste, il y a toujours une présentation révélatrice qui me donne l envie d essayer de nouvelles techniques dans ma propre pratique. Cette année, ce fut la présentation de Aimee Berends intitulée Atelier et discussion sur l utilisation des instruments d orchestre en musicothérapie. Même si la clarinette basse est mon instrument principal, il est difficile pour moi de l utiliser en thérapie à cause de sa taille et des limitations qu elle cause. Aimee nous a guidés dans une discussion qui m a ouvert les yeux concernant le temps dévoué à perfectionner notre instrument principal en lien avec le temps passé en thérapie à jouer de ce même instrument que nous maitrisons pourtant si bien. C est une partie de notre musicalité que nous ne partageons pas avec nos clients. WOW! Ce fait a résonné en moi, et j ai commencé à me demander Pourquoi je n utilise pas ma clarinette basse? Je ne suis pas plus mobile au piano que je le suis avec mon instrument à vent. J aime avoir le sentiment d apprendre quelque chose de nouveau qui change ma façon de penser. Merci à l Association de musicothérapie de la Saskatchewan pour cette bourse généreuse qui m a permis d être présente lors de ce congrès! Malheureusement, toute bonne chose a une fin. Nous nous sommes rassemblés et avons fait ce que nous faisons de mieux - nous avons fait de la musique. Nous avons créé de la musique afin d exprimer notre gratitude envers le comité organisateur, les conférenciers, nos amis anciens et nouveaux avec qui nous partageons la passion qu est de rendre la vie des gens meilleure avec la musique. Après cette expérience merveilleuse dans les prairies, le flambeau est passé au nouveau comité à Toronto. Au plaisir de se voir en 2014! - Melinda Vieira Guy, nmt, mta Absolufunkinement au banquet du vendredi soir La musicothérapie maintenant et dans le futur : un collage d art interactif au magasin de livre du congrès Cérémonie de fermeture 11 ENSEMBLE HIVER 2014

12 Vibrer avec ou contre notre environnement PAR Jennifer Buchanan, bmt, mta Traduit par Tanya Lavoie, MMT, MTA L entrainement se produit lorsque deux objets qui vibrent sont placés l un à côté de l autre et qu ils bougent selon la même vibration. C est aussi connu sous les noms de verrouillage de phase ou de réponse sympathique. Comme vous pouvez l imaginer, l entrainement peut créer des bienfaits, mais aussi des difficultés, selon ce qui est entrainé. En travaillant avec un garçon autiste de 4 ans, j ai remarqué plusieurs choses à propos de son environnement. Il y avait des «choses» partout, dont plusieurs jouets avec divers sons et couleurs. La maison entière avait été modifiée pour devenir son lieu de jeu et d apprentissage; de la cuisine à la salle familiale, jusqu à la salle de bain et le sous-sol. La mère de cet enfant bougeait de manière très rapide dans la maison, se précipitant souvent dans différentes pièces pour se rattraper dans sa routine de travail quotidienne. Elle parlait d une voix rapide et aiguë, et l intonation de chaque phrase qu elle prononçait montait à la fin, presque comme une question plutôt qu un commentaire. En plus de parler rapidement à son enfant, elle parlait très fort pour tenter d avoir son attention pendant que celui-ci se déplaçait de pièce en pièce dans la maison avec peu ou pas de manifestation de reconnaissance de la présence de sa mère. La mère me disait souvent à quel point elle était épuisée. Toute personne, incluant les enfants autistes, vibre avec et contre son environnement. En travaillant avec cet enfant, j ai demandé à la mère qu elle prépare une petite pièce dans sa maison pour nos séances en enlevant tous les jouets et les distractions. Chaque séance commençait avec un grand tambour dans le milieu de la pièce qui était joué avec un rythme régulier. L enfant approchait alors vers le tambour et jouait de manière intermittente. Aussitôt qu il frappait le tambour, la mère commençait à parler pour l encourager à continuer, tout en frappant des mains dans un tempo sans lien à ce qui était en train de se créer. Le jeu non sollicité de l enfant diminuait alors. Il était important que je discute de l entrainement avec cette mère. Ensemble, nous avons discuté de différents timbres : Quels sons nous affectent? Comment ressentons-nous des tons de voix aigus et interrogatifs versus des tons bas et solides? Et par rapport au tempo, à quelle vitesse ressentons-nous des sentiments de relaxation ou d anxiété en lien avec notre débit vocal ou de mouvement? Nous avons ensuite discuté des objectifs qu elle avait pour son enfant, qui incluaient l augmentation de la communication et l augmentation de la capacité d attention. Nous avons discuté d un programme qui, selon nous, pouvait accomplir ces objectifs, mais qui nécessitait une occasion pour que la «musique (tous les sons et les silences) parle», ce qui voulait dire que toute autre distraction, incluant les voix parlées et les applaudissements d encouragement, ne pouvait être utilisée. Nous avons aussi vu à utiliser des mouvements et des tons de voix plus lents et graves dans ses interactions quotidiennes avec son fils. Seulement une semaine après l implantation de ces changements, la mère était en mesure de dire : Je me sens tellement plus détendue à la maison et j écoute de la musique qui est apaisante pour mon fils et moi. J ai aussi remarqué que mon garçon semble plus détendu et concentré. 12 ENSEMBLE HIVER 2014

13 Prendre en main les troubles vocaux PAR Amy Clements-Cortes, phd, mta, mt-bc, fami Traduction par Tanya Lavoie, MMT, MTA Introduction Les musicothérapeutes utilisent une variété d instruments dans leur pratique clinique, et l un des instruments les plus utilisés est la voix. À cause du temps que nous passons à chanter pour notre profession, ainsi que des contraintes environnementales qui affectent la voix, les musicothérapeutes sont à risque de développer des troubles vocaux. Ceux-ci affectent négativement non seulement la santé physique du thérapeute, mais peuvent aussi influencer les séances de musicothérapie et les clients. Les quatre troubles vocaux les plus fréquents sont les nodules vocaux, les ulcères de contact, les polypes vocaux et la laryngite chronique. La reconnaissance et le traitement de ces conditions le plus tôt possible sont importants pour assurer les soins nécessaires et prévenir encore plus de tension ou de blessures. Après avoir exploré ces troubles et mentionné la thérapie vocale, je présenterai deux courts exemples de cas de musicothérapeutes (avec pseudonymes) qui ont vécu des blessures ou des troubles vocaux. Nodules vocaux Les nodules vocaux sont des petites tumeurs fixes localisées sur les plis vocaux qui apparaissent sur le tiers antérieur et les deux tiers postérieures des plis vocaux (Owens, Metz, & Haz, 2007). Les tumeurs nodales se forment à l endroit où les cordes vocales se touchent le plus pendant une production vocale (Anderson & Shames, 2011). Ces tumeurs causent des symptômes de détresse vocale tels que de l enrouement, un son essoufflé, un mal de gorge et une perte du plus haut tiers du registre vocal de la personne. Causes : De manière typique, les nodules se développent chez les gens qui utilisent leur voix de manière excessive, plus souvent chez les femmes âgées de 20 à 40 ans (Ownes, Metz, & Haz, 2007). Jiang (1998) suggère que la surutilisation de la voix cause un enflement des plis vocaux qui a comme résultat de créer un excès de fluide et de pression, entraînant en une perte de flexibilité des plis et une augmentation du contact entre les plis. De plus, Jiang (1998) explique que cette augmentation de contact peut endommager la peau des plis, causant une hémorragie, de l oedème, ou un épaississement de l épithélium du pli vocal. Les musicothérapeutes souffrent généralement d une surutilisation de la voix, lorsqu ils chantent et utilisent leur voix pendant plusieurs heurs par jour. Il est important que les musicothérapeutes comprennent tôt les signes et symptômes pour prévenir la formation des nodules vocaux ou leur aggravation. Traitement et prévention : Différentes techniques de traitement sont requises selon la sévérité des nodules. Si les nodules sont nouvellement formés, elles peuvent souvent être facilement traitées avec du repos vocal. Comme musicothérapeute, ceci est un défi, car nous utilisons notre voix dans notre travail quotidien. Owens, Metz, et Haz (2007) expliquent que lorsque les nodules sont laissés à elles-mêmes sur une période de temps étendue, la chirurgie est souvent la seule option pour les enlever. Ulcères de contact Les ulcères de contact sont des lésions rougies qui apparaissent sur la surface du côté postérieur des plis vocaux dans la région appelée aryténoïde : une paire de structures cartilagineuses localisées à l arrière du larynx (Emami, 1999). Contrairement aux nodules, les symptômes des ulcères de contact sont souvent plus remarquables et incluent un dégagement de gorge fréquent, de l enrouement, un son voilé, de la fatigue vocale, en plus d une douleur importante qui se produit de manière unilatérale, et dans certains cas la douleur peut irradier jusqu aux oreilles et en avalant (Koufman, 2000). De plus, Koufman (2000) explique que les ulcères de contact sont les plus fréquents chez les hommes et les femmes de plus de 40 ans. Causes : Comme il y a peu de couches protectrices dans la région aryténoïde, très peu de traumatisme est nécessaire pour causer des dommages à cet endroit. Deux théories ont été proposées quant aux causes de ce type de traumatisme vocal. Anderson et Shames (2011) proposent la théorie behaviorale : un traumatisme à la couverture muqueuse serait le résultat d une fermeture glottale vigoureuse qui peut arriver lorsque quelqu un a de mauvaises habitudes de chant, ou lorsqu elle hurle ou crie. La théorie psychologique suggère que ceux qui souffrent de reflux gastrique peuvent ressentir l acide de l estomac qui remonte dans l oesophage et la gorge, qui va ensuite irriter le tissu de pli, causant des dégagements de 13 ENSEMBLE HIVER 2014

14 gorge excessifs qui vont endommager les cordes vocales (Owens, Metz, & Haz, 2007). Les musicothérapeutes n ont souvent pas le temps de bien réchauffer leur voix, ou sont assis/inclinés pendant qu ils chantent, ce qui peut amener de mauvaises habitudes de chant. Les musicothérapeutes ont aussi souvent besoin de projeter leur voix pour compenser aux problématiques environnementales, comme de devoir chanter par dessus le jeu instrumental des clients, en travaillant avec des gens qui ont de la difficulté à entendre, et lorsque les séances se tiennent dans des pièces ouvertes avec des distractions sonores. Traitement et prévention : Les traitements pour les ulcères de contact incluent le repos de la voix et l excision chirurgicale. La thérapie inhibitrice par pompe proton de deux à quatre mois est maintenant la forme principale de traitement (Emami, 1999). La thérapie vocale est aussi utilisée et semble avoir les mêmes résultats que la thérapie médicale (Emami, 1999). Pour prévenir le développement d ulcères de contact, les personnes avec du reflux gastrique peuvent gérer leurs symptômes avec des antiacides tout en recherchant du soutien médical. Tout comme avec les nodules vocaux, les professionnels devraient de manière proactive éviter de hurler, crier ou de dégager leur voix de manière excessive. Polypes vocaux Les polypes vocaux sont des tumeurs bénignes qu on retrouve sur les parties du larynx. Ils peuvent être directement attachés, sessiles, ou pédiculés, c est-àdire attachés par une tige (Anderson & Shames, 2011). Les symptômes des polypes vont généralement nous indiquer l emplacement et le type de polype. Lorsque le polype enfle à partir de la bordure glottale, elle cause une voix aérée due à l excès d air qui passe pendant que l on parle, car le polype fait interférence avec le contact nécessaire entre les plis (Anderson & Shames, 2011). Lorsqu un polype est large et repose partiellement sur l autre pli vocal, il peut interférer avec les vibrations causant de l enrouement et un son rugueux. Owens, Metz, et Haz (2007) ont aussi noté qu une personne avec un polype peut avoir la sensation d avoir quelque chose de pris dans sa gorge. Causes : Les polypes vocaux ont tendance à se développer suite à une utilisation excessive de la voix qui cause la vasodilatation, une augmentation de la circulation sanguine qui mène éventuellement à une période où il y a un arrêt de la circulation (Kambic, 1982). Cela fait en sorte que les murs des vaisseaux deviennent plus poreux, causant une augmentation de la quantité de fluides dans les tissus qui mène à la fibrose (un épaississement des tissus) ou à la dégénération de l hyaline ou basophile, formant ainsi les polypes vocaux. Les polypes peuvent se former après un seul évènement traumatique. Comme avec les nodules vocaux et les ulcères de contact, l utilisation excessive de la voix est commune chez les musicothérapeutes, et s il arrive un incident de traumatisme vocal, les musicothérapeutes n ont souvent pas le temps de se reposer avant de devoir chanter et parler à nouveau. Traitement et prévention : De manière générale, les polypes vocaux sont traités par chirurgie. L utilisation de la technologie moderne augmente l efficacité des procédures d enlèvement par laser. Une fois qu un polype se développe, les procédures invasives semblent être les seules méthodes de traitement (Anderson & Shames, 2011). Le tabac, l alcool et la caféine contribuent au développement des polypes vocaux (Kim, 2008) Laryngite aiguë et chronique Une inflammation ou un enflement des cordes vocales temporaire est une laryngite aiguë; tandis qu une laryngite chronique est un enflement sévère et de longue durée qui cause un épaississement, un enflement et un rougissement des plis vocaux (Erlich, 2011). Les laryngites chroniques peuvent causer une atrophie des cordes vocales lorsqu elles ne sont pas traitées. Owens, Metz, et Haz (2007) décrivent les symptômes de laryngite comme : une toux persistante, des douleurs à la gorge, et une voix rauque pouvant aller de moyenne jusqu à une incapacité à parler. Causes : Les causes les plus fréquentes d une laryngite aiguë sont un rhume ou une grippe normale, mais peuvent aussi être causés en étant exposé à la fumée de tabac et l alcool, ou de l irritation par le reflux acide (Ehrlich, 2011). L abus vocal pendant une période de laryngite aiguë peut amener une laryngite chronique, par exemple, un musicothérapeute qui chante et mène une séance pendant qu il ou elle a un rhume. Comme les plis vocaux sont déjà irrités et susceptibles à être endommagés, un abus de la voix peut mener à une détérioration du tissu vocal (Owens, Metz, & Haz, 2007). Traitement et prévention : Un long repos vocal est le traitement primaire pour une laryngite aiguë, demandant aux gens de se reposer et d éviter complètement d utiliser leur voix pendant les phases de laryngites aiguës. Pour les laryngites chroniques, les traitements incluent habituellement une chirurgie 14 ENSEMBLE HIVER 2014

15 suivie par la thérapie vocale (Owens, Metz, & Hatz, 2007). Pour empêcher qu un épisode aigu devienne chronique, les gens devraient éviter d utiliser leur voix et rester bien hydratés. La thérapie vocale La thérapie vocale est une autre méthode de traitement qui a été implantée pour aider à réparer et à préserver la qualité de la voix, soit de manière indépendante ou aux côtés d un traitement médical et du repos vocal. Les techniques incluent: le biofeedback électromyographique ou activité musculaire laryngale, la relaxation progressive soupir-bâillement, des massages laryngaux, la méthode Accent, la méthode de mastication, la réduction d intensité vocale, la réduction de toux, des exercices de fonctions vocales et la thérapie de voix résonnante (Ramig, 1998). La durée des traitements de la thérapie vocale varie et continue habituellement jusqu à ce que les problèmes soient résolus ou qu ils atteignent le point où la thérapie vocale n est plus capable de faire avancer la guérison. Ylitalo (2000) a trouvé que les traitements de thérapie vocale peuvent durer de quatre à douze mois avec de 10 à 40 séances de thérapie. Réflexions de musicothérapeutes et exemples de cas Jenna : Une musicothérapeute accréditée (MTA) depuis cinq ans vivait une période de détresse vocale due à l augmentation de sa charge de travail avec ses clients en gériatrie. Elle était souvent pressée pour installer ses séances au centre de soins de longue durée où elle travaillait, et avait peu de temps pour placer ses instruments et aller chercher les clients pour les séances de groupe. Elle se sentait alors souvent anxieuse au début des séances et ne réchauffait pas correctement sa voix. À cause de l emplacement des séances de thérapie qui avaient souvent lieu dans une aire ouverte, Jenna devait projeter sa voix pour s assurer que ses clients pouvaient l entendre. Elle réalisa plus tard qu elle chantait avec une voix de poitrine et gueulait pour diriger les séances. Avec le temps, Jenna commença à perdre son registre aigu. Elle était capable de chanter jusqu au Mib2, mais sa voix était incapable de créer un son plus haut. Cela a frustré Jenna et elle est allée chercher de l aide médicale. Jenna a été référée à un ORL par son médecin praticien et a subi un test visuel de la gorge pour trouver un diagnostic à son problème. Heureusement pour Jenna, elle n avait pas développé des nodules vocaux, mais a reçu un diagnostic de laryngite chronique. Ceci a été très traumatisant pour Jenna. Elle a dû reposer sa voix et donc arrêter de travailler pendant six mois, ce qui a causé une tension financière sur elle et sa famille. Heureusement, avec la thérapie vocale, Jenna a pu retrouver le contrôle de sa voix et recommencer à travailler en implantant de bons soins vocaux dans sa routine de travail avec ses clients. Elle a mis beaucoup d emphase sur l importance de soins personnels lorsque nous nous sommes entretenus et elle sentait qu elle s était négligée. Devenue proactive pour prévenir de tels problèmes dans le futur, Jenna suit des cours de chant et s assure toujours de préparer ses séances de musicothérapie en réchauffant sa voix et en la reposant la fin de semaine lorsqu elle le peut. Alexis : Musicothérapeute accréditée depuis un an, elle avait récemment commencé à travailler à temps plein comme musicothérapeute dans plusieurs résidences de soins de longue durée. À cause de l horaire chargé de chaque contrat, Alexis se retrouvait souvent à utiliser sa voix sans avoir fait un bon réchauffement, et poussait sa voix pour pouvoir être entendue dans les grands espaces et par-dessus les autres sons des résidences. La voix d Alexis a commencé à montrer des signes de détresses de manière graduelle; mais ces signes n ont pas été remarqués à cause de la nature occupée de son travail. Alexis a continué d utiliser sa voix de façon régulière pendant qu elle souffrait de plus en plus de fatigue vocale, et argumentait avec elle-même qu une fin de semaine de repos était suffisante avant une autre semaine de travail. Finalement, la voix d Alexis a arrêté de produire des sons lorsque plusieurs facteurs (rhume, allergies, stress et surutilisation générale) ont fait en sorte qu elle a complètement perdu la voix. Malgré plusieurs mois de repos vocal intense pendant qu elle attendait un rendezvous avec un ORL, sa voix n a montré que de minimes signes d amélioration. Après un examen, les cordes vocales d Alexis ne montraient aucun signe de nodules vocaux ou de blessures sévères autre qu une fatigue vocale sévère. Il lui a été recommandé de consulter un orthophoniste et faire de l entrainement vocal. Depuis, Alexis suit des leçons vocales toutes les semaines en se concentrant sur les bonnes techniques de respiration, mais a dû diminuer son nombre de contrats jusqu à ce que sa voix s améliore à un niveau de santé durable. Conclusion Reconnaître tôt les blessures et désordres vocaux est extrêmement important pour les musicothérapeutes qui utilisent leur voix sur une base quotidienne ou hebdomadaire. Les nodules vocaux, les ulcères de contact, les polypes vocaux et les laryngites sont des blessures fréquentes qui peuvent se produire suite à une 15 ENSEMBLE HIVER 2014

16 surutilisation, une tension ou un traumatisme de la voix. Si elles ne sont pas traitées rapidement, elles peuvent mener à des chirurgies et endommager la voix de manière permanente. Plusieurs options de traitement sont disponibles pour les musicothérapeutes, mais la conscience de soi et la modération est l élément clé pour prévenir des blessures. Les musicothérapeutes sont encouragés à développer un plan pour gérer leur charge de travail et le temps passé à chanter pendant leur journée/semaine, en plus d essayer de réduire les distractions sonores environnantes pour créer un environnement de travail sain et optimal. Liens pour de l information additionnelle et histoires médiatisées voice_center/default.aspx w w w. r o o m c a / n e w s l e t t e r / i n d e x. php?article=102 Bibliographie Anderson, N. B., & Shames, G. H. (2011). Human communication disorders: An introduction (8th edition). New Jersey, NY: Pearson. Emami, A. J. (1999). Treatment of laryngeal contact ulcers and granulomas: A 12-year retrospective analysis. Journal of Voice, 13(4), Ehrlich, S. (2011). University of Maryland Medical Center. Retrieved from articles/laryngitis htm Jiang, J. J. (1998). Finite element modeling of vocal fold vibration in normal phonation and hyperfunctional dysphonia: Implications for the pathogenesis of vocal nodules. The Annals of Otology, Rhinology & Laryngology, 107, Kambic, V. (1981). Vocal cord polyps: Incidence, histology and pathogenesis. Journal of Laryngology and Otology, 95(6), Kim, H. T. (2008). Office-based 585 nm pulsed dye laser treatment for vocal polyps. Acta Oto-laryngologica, 128(9), Koufman, J. A. (2000). Prevalence of reflux in 113 consecutive patients with laryngeal and voice disorders. Otolaryngology - Head and Neck Surgery, 123(4), Mattiske, J A. (1998). Vocal problems among teachers: A review of prevalence, causes, prevention, and treatment. Journal of Voice, 12(4), Owens, R., Metz, D., & Haas, A. (2007). Introduction to communication disorders: A lifespan perspective. Boston: MA: Pearson Education, Inc. Ramig, L O. (1998). Treatment efficacy: Voice disorders. Journal of Speech, Language, and Hearing Research, 41(1), S101-S116. Vaezi, M. F. (2004). Laryngitis and gastroesophageal reflux disease: Increasing prevalence or poor diagnostic tests & quest. The American Journal of Gastroenterology, 99.5, Ylitalo, R. (2000). Voice characteristics, effects of voice therapy, and long-term follow-up of contact granuloma patients. Journal of Voice, 14(4), ENSEMBLE HIVER 2014

17 Levez-vous et faites-vous entendre vocalement! par Linda Gambell, bmused, mmt, mta Traduction par Marie-Alexandre Girardin, MTA La voix est sans aucun doute le pont principal entre le monde intérieur des humeurs, des émotions, des images, de la pensée et des expériences, et le monde extérieur des relations, du discours et de l interaction. (traduction libre, Paul Newham (1998, p. 25). Introduction J ai commencé à prendre des cours de chant très jeune et j ai été acceptée à l université en éducation musicale avec la voix comme instrument principal dix ans plus tard. Après l obtention de mon diplôme, j ai pris de l expérience comme interprète et professeure de chant et j ai étudié avec plusieurs spécialistes de la voix du Canada, des États-Unis et de l Angleterre. J ai changé d orientation dans la quarantaine pour compléter une maîtrise en musicothérapie à l université Wilfrid Laurier en En tant que musicothérapeute et superviseure, j ai eu plusieurs occasions d utiliser ma voix avec et pour mes clients, d observer comment les étudiants en musicothérapie utilisent leur voix avec leurs clients et de réfléchir à l utilisation de la voix dans la pratique clinique. Je crois qu une voix parlée et chantée claire est essentielle à une pratique efficace et il incombe à tous les musicothérapeutes de développer une bonne technique vocale afin de bien servir leurs clients. Pourquoi l utilisation de la voix est-elle importante? 1. Pour établir des liens avec nos clients : la voix est le premier point de contact pour nos clients et elle est très personnelle 2. Pour attirer l attention : essentiel en contexte de groupe. 3. Pour contrôler et diriger l intention clinique : une voix claire et flexible peut calmer, motiver, énergiser, relaxer, unifier et stimuler les clients. 4. Pour mettre en valeur les signes et les expressions des clients : il est important de porter attention aux vocalisations de nos clients afin de les reconnaître et d y répondre par des techniques telles que le reflet, l harmonisation, ou le soutien en improvisation. La voix humaine est notre instrument premier, le plus unique et le plus naturel, pour l expression et la communication. (Uhlig, 2006, p. 17). Développer sa voix Comment pouvons-nous encourager nos clients à vocaliser si nous ne sommes pas confortables avec notre propre voix ou que nous ne nous faisons pas entendre? Il existe des échauffements vocaux faciles pour explorer notre propre sonorité et améliorer la capacité respiratoire, l étendue et le volume. Trouvez un collègue chanteur et échangez des cours de chant pour quelque chose dans lequel vous êtes habile. Quelques suggestions pour la santé vocale, des échauffements et le chant en général sont données plus bas. Quelques points à considérer 1. Votre voix n a pas à être musicalement et totalement parfaite pour être efficace. 2. Acceptez votre son unique et découvrez que votre voix est pleine de qualités colorées. 3. Lorsque votre voix se renforce, vous pouvez jouer avec elle et improviser librement. Chantez des chansons précomposées ou utilisez des interventions basées sur l écriture de chansons. L utilisation de la voix dans mon travail clinique Certains clients fredonnent inconsciemment des notes spécifiques. J ai établi des liens avec des clients en fredonnant la même note qu eux ou en improvisant des mélodies basées sur la note qu ils fredonnaient. Afin de rediriger des clients récalcitrants, j ai utilisé ma voix de façon humoristique pour les ramener dans le local de musique. Je chante pour les clients avec des handicaps physiques ou visuels afin de les inclure et de leur signifier que je suis consciente de leur présence. J improvise des paroles de chansons avec des clients adultes pour les aider à relaxer et à être plus réceptifs. Je suis consciente qu il est facile pour une chanteuse de vanter les mérites d une bonne présence vocale dans 17 ENSEMBLE HIVER 2014

18 la pratique de la musicothérapie. Cependant, je pense que vous verrez une différence dans la qualité de votre approche et dans la façon dont vous créez des relations avec vos clients lorsque vous aurez une voix forte et confiante. Ressources Conseil sur la santé vocale : Fondation canadienne pour la santé vocale Apprendre à chanter : Vidéos et conseils sur ce site de la BBC Échauffement et jeux vocaux: Wigram, T. (2004). Improvisation: Methods and techniques for music therapy clinicians, educators and students. London: Jessica Kingsley Publishers. Utilisation de la voix en musicothérapie : Bruscia, K. (1987). Vocal improvisation therapy: The Sokolov model. In Improvisational models of music therapy (pp ). Springfield, IL: Charles C Thomas. Voices : A World Forum for Music Therapy Bibliographie Gambell, L. (2007). Vocal interventions. Unpublished manuscript, Wilfrid Laurier University, Waterloo, Ontario, Canada. Newham, P. (1997). Therapeutic voicework: Principles and practice for the use of singing as therapy. London: Jessica Kingsley Publishers. Uhlig, S. (2006). Authentic voices, authentic singing: A multicultural approach to vocal music therapy. Gilsum, NH: Barcelona Publishers. ANNONCEZ par l Association de musicothérapie du Canada. Pour demander la trousse publicitaire : 18 ENSEMBLE HIVER 2014

19 La guérison par le son et l entraînement par David Vircillo, bmt, mta Traduit par Tanya Lavoie, MMT, MTA Dans son livre Healing Power of Sound (le pouvoir guérisseur du son), l oncologue Dr. Mitchell Gaynor décrit comment la modalité guérissante de la musique peut être utilisée pour encourager les clients à découvrir la source de leur douleur émotionnelle et atteindre des guérissons profondes aux niveaux physique, mental, émotionnel et spirituel. Dans certains cas, ces guérisons profondes accompagnent l état de rémission des patients et leur permettent de recréer une nouvelle manière d être et de résonner avec les vibrations de leur véritable être authentique. Son travail clinique, soit d appliquer des techniques de guérison par la musique à des gens qui vivent de la détresse accrue, démontre le pouvoir qu a la musicothérapie pour offrir des soins émergents pour apaiser l énergie et rétablir le calme chez quelqu un qui est vexé et traumatisé dans le moment présent. Cette utilisation de la musicothérapie pour calmer et rétablir l énergie est dans le processus de se faire découvrir par la communauté scientifique : il a été démontré que les sons musicaux créent des ondes cérébrales alphas et résonnent avec les vibrations de nos cellules. Gaynor (2002) définie entraînement comme étant «le processus par lequel les fortes vibrations rythmiques d un objet sont projetées sur un second objet avec des fréquences similaires, qui amène ainsi cet objet à vibrer en résonnance avec le premier objet» (traduction libre, p.64). Le pouvoir guérisseur d une telle connexion est bien illustré par un patient de Gaynor, Paul, qui a eu une récidive du cancer de l œsophage, qui est apparu immédiatement après avoir tenté de retrouver sa mère biologique. Ses initiatives ont été reçues avec un désintérêt froid et répété, et l impact de ce rejet s est clairement imprégné dans tous les aspects de son être. Gaynor décrit dans son livre : «J ai senti qu il y avait autre chose que le retour du cancer qui était responsable de sa tristesse et son chagrin qui semblait l envelopper comme une lourde couverture. Pendant que je répétais le mouvement de rotation du maillet sur le bord du bol, sa respiration a ralenti, son expression faciale s est adoucie, et il est resté assis en silence, son attention sur les sons retentissants qui remplissaient la pièce.» (traduction libre, p ) Avec l utilisation de Gaynor des bols sonores pour de la méditation musicale, cette connexion au son est la première étape pour amener le client en résonance avec la problématique centrale. Je me trouve à utiliser le phénomène de l entraînement comme base de ma pratique de la musicothérapie. Travaillant dans les soins gériatriques avec des clients qui souffrent d Alzheimer, de démence, de douleur chronique, de mobilité réduite, ou une diminution de leur capacité de communiquer et d exprimer leurs émotions, j ai observé que mes clients rencontrent mon rythme sur leurs instruments, vont rencontrer mon ton vocal, et vont même rencontrer mon enthousiasme avec des rappels doux et empathiques. À travers la participation dans l entraînement musical, le client est capable d utiliser sa voix ou son instrument pour partager son énergie, et ultimement l essence de son âme. L ampleur d une telle expression est évidente dans leur qualité de vie; plus de sourires, plus de rires, des expressions de gratitudes fréquentes, augmentation d un état calme, moins d expressions d agitation, ainsi qu une augmentation de l autonomie à travers le chant, le jeu instrumental et l interaction avec les pairs. Soul of Autism (l âme d autisme) de William Stillman (2008) partage des exemples d entraînement dans la vie de tous les jours : «dire de manière simultanée la même chose, ou éclater de rire de manière spontanée avec un ami - quelque chose que personne d autre ne serait capable de comprendre dans le moment» (traduction libre, p.85). En travaillant dans un petit groupe de clients, dont une femme de 92 ans avec démence et syndrome de stress post-traumatique, l entraînement sonore a un effet profond sur la redirection de ses états d agitations. Avec la présence de musique live, elle se met à faire de l entraînement avec les sons des corésidents dans le groupe : rencontrer leur rythme et ton à travers son jeu à la tambourine et par le chant. On la voit sourire et rire simultanément avec ses pairs pendant la musique et une énergie plus calme et paisible est observable chez elle après la musicothérapie. Le degré de satisfaction qu elle a atteint en jouant de son instrument en rythme avec 19 ENSEMBLE HIVER 2014

20 ses pairs est évident par son sourire qui va d une oreille à l autre. L entraînement est un outil de guérison très puissant que chaque musicothérapeute peut implanter, et se faisant, guider ses clients vers une expression saine de ses émotions. Le pouvoir guérisseur de l entraînement est apparent lorsque les clients résonnent avec la même énergie que leur thérapeute ou leurs pairs. Cet entraînement qui prend place entre client et thérapeute est décrit par Gaynor (2002) : Cette découverte intrigante suggère qu une partie de ce qui promeutla guérison dans une situation de thérapie est l entraînement qui se produit entre thérapeute et client - la synchronisation de leurs énergies, la voix du thérapeute qui guide le client vers un état de conscience plus calme et réceptif. (traduction libre, p.70) Il se peut que la partie la plus importante de la relation thérapeutique dans n importe quelle guérison soit la validation compatissante pour l expression et l expérience de quelqu un. L utilisation thérapeutique de l entraînement fournit clairement une telle validation. The Healing Power of Sound de Mitchell L. Gaynor est un livre qui peut inspirer et renouveler la mission de chaque musicothérapeute pour influencer la guérison et la croissance de leurs clients. Références Gaynor, M. (2002). Healing power of sound. Boston, MA: Shambhala. Stillman, W. (2008). The soul of autism. Franklin Lakes, NJ: New Page Books. 20 ENSEMBLE HIVER 2014

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE La personne ayant une déficience intellectuelle rencontre des défis au niveau cognitif, psychomoteur ou social qui limitent souvent son développement

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

Tarifs 2015-2016. Julie Liébon. Professeur de Chant SOMMAIRE. Cours Particuliers et Collectifs. Atelier Adultes. Ateliers Ados.

Tarifs 2015-2016. Julie Liébon. Professeur de Chant SOMMAIRE. Cours Particuliers et Collectifs. Atelier Adultes. Ateliers Ados. Tarifs 2015-2016 Julie Liébon Professeur de Chant SOMMAIRE Cours Particuliers et Collectifs Atelier Adultes Ateliers Ados Atelier Enfants CONDITIONS DES COURS CONTACT Chant Prénatal Forte de mes années

Plus en détail

L affirmation de soi. Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille

L affirmation de soi. Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille L affirmation de soi Docteur Dominique Servant Unité stress et anxiété CHRU de Lille S affirmer «Communiquer de façon affirmée, c est exprimer ses sentiments et ses façons de voir, par des mots, des gestes,

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Guide : Comment utiliser le pack 2 Discussions Authentiques Cher(e) ami(e), Merci d avoir acheté le pack 2 Discussions Authentiques. C est une bonne décision et vous ne le regretterez pas. Je mets à votre

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

ADOS. Produit par le réseau québécois de l ACSM

ADOS. Produit par le réseau québécois de l ACSM ADOS Produit par le réseau québécois de l ACSM Bas-du-Fleuve Chaudière-Appalaches Côte-Nord Haut-Richelieu Lac-Saint-Jean Montréal Québec Rive-Sud de Montréal Saguenay Sorel/Saint-Joseph/Tracy L important

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Directives canadiennes sur la formation clinique en ergothérapie (DCFCE)

Directives canadiennes sur la formation clinique en ergothérapie (DCFCE) Comité des coordonnateurs universitaires de la formation clinique de l Association canadienne des programmes universitaires en ergothérapie Directives canadiennes sur la formation clinique en ergothérapie

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

catalogue de formations

catalogue de formations catalogue de formations TECHNIQUE VOCALE BASÉE SUR LES TOUTES DERNIÈRES RECHERCHES EN SCIENCE VOCALE la TCM (Technique du Chanteur Moderne) est un système d apprentissage de la technique vocale qui se

Plus en détail

Car la santé LGBTQ, ça compte. Prospectus de commandite

Car la santé LGBTQ, ça compte. Prospectus de commandite Prospectus de commandite de Santé arc-en-ciel Ontario Survol de la conférence La conférence biennale de Santé arc-en-ciel Ontario (SAO) est la seule au Canada à se consacrer à la santé et au bien-être

Plus en détail

POSSIBILITÉS DE COMMANDITE

POSSIBILITÉS DE COMMANDITE Conférence sur la Diversité en Ingénierie 2015: POSSIBILITÉS DE COMMANDITE 13-16 Novembre 2015 Algorithmes du Succès Lettre de la présidente L a le plaisir d accueillir la première Conférence sur la Diversité

Plus en détail

Comment Aider Les Enfants QUAND LES PARENTS SUBISSENT DES BLESSURES À LA TÊTE

Comment Aider Les Enfants QUAND LES PARENTS SUBISSENT DES BLESSURES À LA TÊTE Comment Aider Les Enfants QUAND LES PARENTS SUBISSENT DES BLESSURES À LA TÊTE Ce livret a été conçu par Alexandra Polonia, MSW et Harle Thomas, MSW du Programme TCC de l HGM du CUSM Nous remercions l Office

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES BESOINS SPÉCIAUX DES ÉTUDIANTS 1

POLITIQUE SUR LES BESOINS SPÉCIAUX DES ÉTUDIANTS 1 Adopté le 6 mai 2011 POLITIQUE SUR LES BESOINS SPÉCIAUX DES ÉTUDIANTS 1 Cette politique est basée sur la Loi des droits de la personne qui protège les individus qui ont des difficultés visuelles, auditives,

Plus en détail

LA COHERENCE CARDIAQUE

LA COHERENCE CARDIAQUE LA COHERENCE CARDIAQUE Apparu aux Etats-Unis il y a une dizaine d années, grâce à des chercheurs en neurosciences et en neuro-cardiologie, le concept de cohérence cardiaque est issu des recherches médicales

Plus en détail

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle)

Petit mémoire. Déroulé des séances de. musicothérapie réceptive collective. au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Petit mémoire Déroulé des séances de musicothérapie réceptive collective au GEM (Groupe d Entraide Mutuelle) Damien GONTHIER Formation aux techniques psychomusicales, corporelles et vocales Musicothérapie

Plus en détail

Appendice 2. Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles

Appendice 2. Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles Appendice 2 Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles Afin de déterminer les mesures d adaptation lors de l évaluation, il est essentiel d avoir une bonne compréhension

Plus en détail

Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Comment l activité physique peut-elle améliorer votre bien être?

Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Comment l activité physique peut-elle améliorer votre bien être? Guide de bien-être Activité Physique Comment l activité physique peut-elle améliorer votre vie? Effets positifs Plus grande estime de soi Meilleure condition physique Niveau d'énergie supérieur Meilleure

Plus en détail

Programme «Guérir avec le sourire»

Programme «Guérir avec le sourire» Programme «Guérir avec le sourire» La Fondation Sabrina et Camillo D Alesio a été établie en mémoire de deux enfants exceptionnels dont l enthousiasme et l amour de la vie ont amené les parents à croire

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques?

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques? SerEN Qu est ce que SerEN? SerEN est un produit qui a été spécialement créé pour offrir un moyen sûr et efficace afin de profiter d un bien-être intellectuel pour les personnes qui vivent des situations

Plus en détail

Mobiliser son équipe! reconnaissance!

Mobiliser son équipe! reconnaissance! Mobiliser son équipe! Un outil indispensable, la reconnaissance! Agenda La mobilisation Pourquoi s intéresser à la reconnaissance? Les composantes de la reconnaissance Les intervenants Les phrases qui

Plus en détail

Demande de proposition : Traduction française

Demande de proposition : Traduction française Demande de proposition : Traduction française Titre du projet Association de musicothérapie du Canada: Service de traduction française Contacts Adrienne Pringle, MMT,MTA Présidente, CAMT 1124 Gainsborough

Plus en détail

Guide Calgary-Cambridge de l entrevue médicale les processus de communication #

Guide Calgary-Cambridge de l entrevue médicale les processus de communication # Guide Calgary-Cambridge de l entrevue médicale les processus de communication # Ce document est couvert par les lois et règles touchant les droits des auteurs. Sur toute reproduction, mentionnez les auteurs

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

CONFERENCE du 12 AVRIL 2012 par JOHANNE LEMIEUX «L ENFANT ADOPTÉ ET L ÉCOLE : 12 CONSEILS POUR UN VÉCU SCOLAIRE RÉUSSI»

CONFERENCE du 12 AVRIL 2012 par JOHANNE LEMIEUX «L ENFANT ADOPTÉ ET L ÉCOLE : 12 CONSEILS POUR UN VÉCU SCOLAIRE RÉUSSI» CONFERENCE du 12 AVRIL 2012 par JOHANNE LEMIEUX «L ENFANT ADOPTÉ ET L ÉCOLE : 12 CONSEILS POUR UN VÉCU SCOLAIRE RÉUSSI» 1. Qu est ce que la normalité adoptive? a. Discrimination Il est nécessaire de les

Plus en détail

Prévenir... les troubles du sommeil

Prévenir... les troubles du sommeil Prévenir... les troubles du sommeil 14 Le sommeil est un élément clef de bonne santé Les plaintes des insomniaques sont multiples : «Je n arrive jamais à m endormir avant deux heures du matin» ; «je me

Plus en détail

DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES

DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES Conseils et instructions pour soulager la douleur Pour vous, pour la vie Les patients souffrants de dysfonctions temporo-mandibulaires peuvent soulager leurs douleurs

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie de Huntington?

Qu est-ce que la maladie de Huntington? Qu est-ce que la maladie de Huntington? Description sommaire Qu est-ce que la maladie de Huntington? La maladie de Huntington (MH) est une maladie neurodégénérative longtemps connue sous le nom de Chorée

Plus en détail

D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic

D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic La réussite thérapeutique repose sur la sensibilisation

Plus en détail

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose

Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Avec un nouveau bébé, la vie n est pas toujours rose Le «blues du post-partum» est FRÉQUENT chez les nouvelles mères. Quatre mères sur cinq auront le blues du post-partum. LE «BLUES DU POST-PARTUM» La

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE Les maux de tête peuvent être divisés en maux de tête primaires et secondaires. Les maux de tête primaires (90%) sont plus répandus que les maux de tête secondaires (10%)

Plus en détail

Évaluer sa préparation à cesser de fumer

Évaluer sa préparation à cesser de fumer MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Évaluer sa préparation à cesser de fumer Aperçu de la trousse Vous songez à cesser de fumer? Félicitations! En tant

Plus en détail

Trois protocoles pour rester zen

Trois protocoles pour rester zen Lilyane Clémente Trois protocoles pour rester zen Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

LES PSYCHOTHÉRAPIES. Filipe Galvão

LES PSYCHOTHÉRAPIES. Filipe Galvão LES PSYCHOTHÉRAPIES Filipe Galvão PLAN Introduction / définitions Psychothérapie de soutien Thérapies comportementales et cognitives Psychanalyse Hypnose Thérapies à médiation corporelle Thérapies collectives

Plus en détail

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 9.11 V 9.1 V 9.6

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation Biographie Formation de base en sciences appliquées, biologie médicale et moléculaire, diplôme d ingénieure chimiste Expérience

Plus en détail

Compilation des textes reçus par les lauréats du concours pour participer au Congrès du SIDIIEF 2015

Compilation des textes reçus par les lauréats du concours pour participer au Congrès du SIDIIEF 2015 Compilation des textes reçus par les lauréats du concours pour participer au Congrès du SIDIIEF 2015 Jonathan Séguin Au départ, lorsque j ai appris que je venais de gagner une bourse pour aller au Congrès

Plus en détail

Formules détaillées ci-dessous

Formules détaillées ci-dessous l alliance subtile entre les techniques de réflexologie - de shiatsu et californiennes Plusieurs formules proposées - Consultation individuelle en cabinet - Consultation individuelle à domicile - Organisation

Plus en détail

ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No. 142204-LLP-1-2008-1-LT-GRUNDTVIG-GMP

ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No. 142204-LLP-1-2008-1-LT-GRUNDTVIG-GMP ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No. 142204-LLP-1-2008-1-LT-GRUNDTVIG-GMP Ce projet est financé avec l aide de la Commission européenne. Le matériel de formation ne reflète que les

Plus en détail

Liens entre les programmes

Liens entre les programmes Liens entre les programmes Accueillir la petite enfance du ministère de la Famille et des Ainés Éducation préscolaire du ministère de l Éducation Jocelyne Grenier Conseillère pédagogique à la petite enfance

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Les clés de la maladie de Verneuil

Les clés de la maladie de Verneuil Adresses utiles pour plus d informations : Association Française pour la Recherche sur l Hidrosadénite (AFRH) 772 avenue du Professeur Louis Ravas 34080 Montpellier http://www.afrh.fr - http://ados.afrh.fr

Plus en détail

www.kamikazzsport.com Marilyn Charbonneau Entraîneur privé, ISSA Master Fitness Trainer - C.E.P.

www.kamikazzsport.com Marilyn Charbonneau Entraîneur privé, ISSA Master Fitness Trainer - C.E.P. www.kamikazzsport.com Marilyn Charbonneau Entraîneur privé, ISSA Master Fitness Trainer - C.E.P. Plan de match Échauffement Retour au calme Volume d entraînement Récupération De la fatigue au surentraînement

Plus en détail

Idées nouvelles recherchent avocats du diable. Récolte

Idées nouvelles recherchent avocats du diable. Récolte Idées nouvelles recherchent avocats du diable (et vice-versa...) Récolte de la rencontre du 6 octobre 2015 Et si notre milieu était appelé à s adapter, sommes-nous vraiment à l écoute de ces aînés qui

Plus en détail

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Table des matières Quoi savoir avant de débuter?... 3 Comment utiliser le plan d entraînement?... 4 Comment éviter

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Spécialiste de réinstallation au Canada

Spécialiste de réinstallation au Canada Spécialiste de réinstallation au Canada Toujours offrir un service exceptionnel aux clients. Voilà notre mission. Et qui disait que rédiger un énoncé de mission serait compliqué? dadarelo.ca Toujours offrir

Plus en détail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail

Liste de controle. Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail Liste de controle Composer avec l arthrite et les troubles musculosquelettiques persistants au travail GUIDE À L INTENTION DES EMPLOYEURS, DES EMPLOYÉS ET DES FOURNISSEURS DE SOINS DE SANTÉ Articulations

Plus en détail

L anxiété à l école. Présentation au colloque des TES 31 mai 2013

L anxiété à l école. Présentation au colloque des TES 31 mai 2013 L anxiété à l école Présentation au colloque des TES 31 mai 2013 Par Jacinthe Beaulieu Conseillère pédagogique en adaptation scolaire Commission scolaire des Samares Objectifs de la rencontre Comprendre

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010

FORMATION D UN CLUB DE MARCHE. Novembre 2010 FORMATION D UN CLUB DE MARCHE Novembre 2010 Vieillir est un processus continu, progressif et irréversible. C est une dure réalité qui nous rattrape un peu plus chaque jour. Il s inscrit dans le continuum

Plus en détail

Actualisation linguistique en français

Actualisation linguistique en français Actualisation linguistique en français Mandat de l éducation en langue française Le ministère de l Éducation en Ontario a un double mandat par rapport à l enseignement et la transmission de la langue.

Plus en détail

Indicateurs de la compétence. de l infirmière et infirmier auxiliaire Juin 2003

Indicateurs de la compétence. de l infirmière et infirmier auxiliaire Juin 2003 Indicateurs de la compétence de l infirmière et infirmier auxiliaire Juin 2003 Indicateurs de la compétence de l infirmière et infirmier auxiliaire Édité par : L Ordre des infirmières et des infirmiers

Plus en détail

La trachéotomie. Guide à l usager et ses proches

La trachéotomie. Guide à l usager et ses proches La trachéotomie Guide à l usager et ses proches TABLE DES MATIÈRES 1. Définition de la trachéotomie 3 2. La trachéotomie 3 3. La trachéotomie temporaire 4 4. La trachéotomie permanente 4 4.1. Avantages

Plus en détail

COMPORTEMENT ET DISCIPLINE

COMPORTEMENT ET DISCIPLINE COMPORTEMENT ET DISCIPLINE Le comportement des enfants a plusieurs origines. Il n est pas attendu qu une semaine de camp peut régler tous les problèmes de comportement. En tant que moniteurs, vous devez

Plus en détail

Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires

Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires Catégories/Questions Attitude à l égard des étudiants, intérêt pour l enseignement, disponibilité et commentaires Le professeur témoignait de l intérêt envers les étudiants. Le professeur semblait se soucier

Plus en détail

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique?

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique? Tiré de Adult Literacy Education, un article de blogue écrit par David J. Rosen, D.Ed. http://davidjrosen.wordpress.com/2013/01 TEACH Magazine, disponible en version imprimée et numérique, est la plus

Plus en détail

Michelle Boucher Technique de soins infirmiers Groupe 1115. L anxiété chez l enfant

Michelle Boucher Technique de soins infirmiers Groupe 1115. L anxiété chez l enfant Michelle Boucher Technique de soins infirmiers Groupe 1115 L anxiété chez l enfant Extraits du travail de session Daniel Lambert Développement de l humain 1 Département de psychologie Collège de Sherbrooke

Plus en détail

S ENGAGER DANS UN PROCESSUS DE

S ENGAGER DANS UN PROCESSUS DE Service de psychologie et d orientation S ENGAGER DANS UN PROCESSUS DE CONSULTATION PSYCHOLOGIQUE Ce feuillet a pour but de vous renseigner sur le processus d aide que vous allez entreprendre au Service

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE

FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE FICHE METIER DE MUSICOTHERAPEUTE La profession Intitulé du métier Musicothérapeute Définition de l'emploi/métier «La musicothérapie est une pratique de soin, d aide, de soutien ou de rééducation qui consiste

Plus en détail

ANNONCE ORGANISATIONNELLE (AO)

ANNONCE ORGANISATIONNELLE (AO) Transmis à l équipe de la haute direction (ÉHD) seulement : Veuillez transmettre ce message à tout le personnel et tous les bénévoles de votre division et de vos filiales et régions ANNONCE ORGANISATIONNELLE

Plus en détail

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution PRENDRE DE MEILLEURES PHOTOS 101 Par Lesley Ouimet Rien de plus facile que de prendre une photo numérique, mais c est un peu plus difficile de prendre une bonne photo numérique. Qu est-ce qui différencie

Plus en détail

En faire plus, est-ce toujours mieux?

En faire plus, est-ce toujours mieux? En faire plus, est-ce toujours mieux? Le sport de haut niveau est en constante évolution. Les performances sportives ne cessent de progresser, et cela a pour conséquence d exiger de l athlète un engagement

Plus en détail

SECTION 3 Les outils pour la personne

SECTION 3 Les outils pour la personne SECTION 3 Les outils pour la personne DISCUTER AVEC MON OU MA MÉDECIN/PSYCHIATRE : DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR REGAGNER DU POUVOIR 1 Le moment de la consultation avec le ou la psychiatre/médecin dans

Plus en détail

À la découverte de notre quartier

À la découverte de notre quartier Éveil au Langage et Ouverture à la Diversité Linguistique À la découverte de notre quartier 1/14 Résumé de la situation d apprentissage et d évaluation : Les élèves réalisent en équipe des affiches, murales

Plus en détail

Contenu du Guide du parent

Contenu du Guide du parent Guide des parents Contenu du Guide du parent Introduction du Guide du parent... 3 Les activités avec les parents.... 4 Rencontres personnelles avec le coach... 4 Petites rencontres entre parents et coach....

Plus en détail

Développement langagier chez l enfant d âge préscolaire évoluant dans un milieu bilingue ou multilingue

Développement langagier chez l enfant d âge préscolaire évoluant dans un milieu bilingue ou multilingue Développement langagier chez l enfant d âge préscolaire évoluant dans un milieu bilingue ou multilingue Laurie-Ann Staniforth, M.P.O, membre OOAO Orthophoniste Programme Premiers Mots (Ottawa) Plan de

Plus en détail

Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient

Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient Marie-Thérèse Lussier MD, MSc Claude Richard PhD 5 e rendez-vous de la gestion des maladies chroniques Montréal, 2 octobre 2014 Plan Introduction

Plus en détail

Vers de nouveaux sommets, ensemble

Vers de nouveaux sommets, ensemble Vers de nouveaux sommets, ensemble 1904 Le Département de médecine dentaire de McGill ouvre ses portes, d abord sous l égide de la Faculté de médecine. 1908 La formation clinique déménage à l Hôpital général

Plus en détail

Formation. Coach de vie intérieure. Devenir mon propre. Le retour vers L INTÉRIEUR. Les Formations COMMEUNIQUE INC.

Formation. Coach de vie intérieure. Devenir mon propre. Le retour vers L INTÉRIEUR. Les Formations COMMEUNIQUE INC. Formation Devenir mon propre Coach de vie intérieure Le retour vers L INTÉRIEUR «Formation qui change à jamais notre vie. Les outils permettent une véritable transformation intérieure. J ai aimé l ensemble

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme

Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Bien comprendre les avantages de la cessation du tabagisme Le tabagisme est une habitude extrêmement coûteuse. Avez-vous déjà pensé aux montants dépensés pour satisfaire cette habitude? Faites le calcul

Plus en détail

Un partenariat à célébrer : Forum de recherche des Prairies sur la protection de l enfance

Un partenariat à célébrer : Forum de recherche des Prairies sur la protection de l enfance Un partenariat à célébrer : Forum de recherche des Prairies sur la protection de l enfance Les 9 et 10 février 2006 Regina (Saskatchewan) Les 9 et 10 février 2006, le Centre d excellence pour la protection

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation?

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? : Le Guide du compagnon sur la formation d un apprenti Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? Soyez d abord fier. Vous êtes sur le point d accomplir un travail exceptionnel

Plus en détail

Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé

Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé Situation d apprentissage en éducation physique et à la santé Niveau primaire 3e cycle Niveau secondaire 1er à 5e sec. Durée : 4 cours Compétence disciplinaire : -Agir -Adopter un mode de vie sain Auteure

Plus en détail

Service d orthophonie. Difficultés de déglutition chez l adulte : pour y voir clair

Service d orthophonie. Difficultés de déglutition chez l adulte : pour y voir clair Service d orthophonie Difficultés de déglutition chez l adulte : pour y voir clair pour y voir clair TABLE DES MATIÈRES La dysphagie chez l adulte La déglutition Causes de la dysphagie Conséquences de

Plus en détail

CŒUR ÉNERGÉTIQUE Core Energetics. Modalités de paiement et engagement

CŒUR ÉNERGÉTIQUE Core Energetics. Modalités de paiement et engagement CŒUR ÉNERGÉTIQUE Core Energetics Modalités de paiement et engagement Programme de transformation personnelle et de développement professionnel 2015-2016 1 CŒUR ÉNERGÉTIQUE «CORE ENERGETICS» Programme de

Plus en détail

Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA)

Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) Exemples d items de lecture Le présent document contient deux exemples de types d items qui se trouvent dans les évaluations de lecture

Plus en détail

Car la santé LGBTQ, ça compte

Car la santé LGBTQ, ça compte Smoking rates within LGBT communities are two to three times higher than the general population. It s time to clear the air. For more information, visit clear-the-air.ca Car la santé LGBTQ, ça compte Appel

Plus en détail

Les services orthophoniques offerts aux enfants dysphasiques: Le point de vue des parents

Les services orthophoniques offerts aux enfants dysphasiques: Le point de vue des parents Les services orthophoniques offerts aux enfants dysphasiques: Le point de vue des parents Par Julie Mongrain, dirigée par Bernard Michallet Courriel: info@orthophoniejmongrain.ca 29 octobre 2015 La dysphasie

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée FORMATION DES COACHS PROFESSIONNELS L engagement de tout son être Description détaillée À qui s adresse ce programme La Formation des coachs professionnels (FCP) s adresse aux personnes qui désirent :

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde

«Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde «Vivre est ce qu il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c est tout.» Oscar Wilde Nous sommes tous en quête de bonheur et de plénitude et souvent profondément insatisfaits de notre

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

L alcool et la grossesse. www.withchildwithoutalcohol.com 1

L alcool et la grossesse. www.withchildwithoutalcohol.com 1 L alcool et la grossesse www.withchildwithoutalcohol.com 1 Si vous êtes enceinte, soyez sans alcool. Il n y a AUCUN niveau d alcool connu qui soit sans risque pendant la grossesse. Introduction Presque

Plus en détail

Lettre d information du Child Study Center

Lettre d information du Child Study Center Lettre d information du Child Study Center Centre d étude de l enfant de l Université de New York Volume 12 Numéro 1 Automne 2007 Soin Clinique Formation avancée recherché scientifique activités pédagogiques

Plus en détail