AFFIRMEZ VOTRE GOUT POUR L ART CONTEMPORAIN AU SEIN DE VOTRE ENTREPRISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AFFIRMEZ VOTRE GOUT POUR L ART CONTEMPORAIN AU SEIN DE VOTRE ENTREPRISE"

Transcription

1 Ernest Breleur, sans titre, série corps carapace, radiographies, LED, agrafes, vue d exposition. AFFIRMEZ VOTRE GOUT POUR L ART CONTEMPORAIN AU SEIN DE VOTRE ENTREPRISE

2 Emmanuel Rivière, sans titre, série raisonnance, feutre sur papier, 36 x 26 cm, 2008 EXCLUSIVEMENT ART CONTEMPORAIN CLIN D OEIL AU DESSIN PROMOTION DES ARTISTES CARIBÉENS SOUTIEN AUX ARTISTES JEUNES ET EMERGEANTS REGARD INTERNATIONAL LA MAËLLE GALERIE Inaugurée en 2012 à Paris, la Maëlle Galerie, galerie d art contemporain, a pour vocation de fédérer de nouvelles pratiques artistiques contemporaines. Installée dans le quartier de Belleville, son désir est de lancer, de promouvoir et d accompagner des artistes émergents et confirmés sur le plan national et international. Au travers des artistes qu elle représente, la galerie formule le vœu d incarner une certaine «cohérence-hétéroclite affirmée». Curieuse de toutes les nouvelles tendances artistiques, la Maëlle Galerie, souhaite se tenir au plus proche des pratiques artistiques actuelles et servir l idée selon laquelle l art contemporain se doit de s affranchir de toutes limites. Elle pioche dans cette grande corbeille qu est le monde des identités, des œuvres et des artistes, convaincus de leur légitimité. Également consciente que la scène artistique demeure dans un éternel renouvellement de ses acteurs, la Maëlle Galerie, galerie a aussi posé son regard sur les artistes Caribéens qui ouvrent et bouleversent tous les champs des possibles. La galerie porte une attention toute particulière aux jeunes et grands noms émergeants de la Caraïbe. La Maëlle Galerie compte aujourd hui 14 artistes émergeants originaires de France, Brésil, Pologne, Australie, Guadeloupe, Martinique, Guyane, Haïti, et les îles Canaries.

3 PORTRAIT DE LA FONDATRICE ET DIRECTRICE Après avoir obtenu un DNAP et un DNSEP aux beaux-arts, Olivia Breleur décide de laisser sa pratique de côté pour approfondir ses connaissances théoriques. Sensible au devenir des artistes qu elle côtoie, et au manque de professionnels qui les entourent, elle étudiera à l EAC Paris, école de la communication, de la culture et du luxe où elle décrochera un master en Marché de l art. Passionnée depuis toujours par la production des artistes contemporains Caribéens, elle s entoure de professionnels faisant autorité pour la rédaction de son mémoire. Giovanni Joppolo, spécialiste de l art contemporain de la Caraïbe sera son directeur et Jacques Leenhardt, Directeur d Études à l EHESS, et spécialiste de l art latino-américain sera son parrain. Les critères d éligibilité pour un marché de l art international. Quelle Place pour le marché des artistes de Martinique et de Guadeloupe? Un titre de mémoire dont le ton provocateur annonce l analyse et la mise en lumière des entraves au rayonnement des artistes évoqués. Elle travaillera entre 2010 et 2012 au sein de structures comme la galerie d art Frank Elbaz dans le Marais ou Drawing Now, foire incontournable du dessin contemporain se tenant au Caroussel de Louvre à Paris. En Octobre 2012, à l âge de 26 ans, elle fonde et dirige la Maëlle Galerie qui s est installée depuis mars 2014 dans le quartier de Belleville dans le 20ème arrondissement de Paris. UNE VOCATION QUI NE S INVENTE PAS

4 LA MAÊLLE GALERIE VOUS OFFRE SES SERVICES Vivre une expérience sensible, participer pleinement à son époque, regarder et apprivoiser d'une manière différente le monde, enrichir sa créativité et son imaginaire, les raisons d'acheter une œuvre sont nombreuses. La Maëlle Galerie accompagne les entreprises qui souhaitent défiscaliser, mettre en valeur leurs locaux et affirmer leur goût pour l art contemporain. DÉFISCALISEZ EN ACHETANT DES OEUVRES D ART OU OPTEZ POUR LE LEASING AVEC OPTION D ACHAT Dani Soter, Sans titre, Impression Fine Art sur papier coton, 30 x 45 cm, 2014

5 Antoine Poupel, Sans titre, photogaphie couleur 103 x 159 cm, 2000 DÉFISCALISEZ EN ACHETANT DES OEUVRES D ART L article 6 de la loi n du 1er août 2003, relative au mécénat, aux associations et aux fondations a modifié l avantage fiscal attaché aux versements effectués dans le cadre du mécénat d entreprise. Désormais, les entreprises qui achètent, à compter du premier janvier 2003, des œuvres originales d artistes vivants et les inscrivent à un compte d actif immobilisé bénéficient d une réduction d impôt égale à 60% des versements pris dans la limite de 5 p. mille du chiffre d affaires. En contrepartie de cet avantage fiscal, l entreprise à l obligation d exposer à titre gratuit, l œuvre au public (dans le cabinet, l entreprise) pendant la période de cinq ans prévue par la loi. ENTREPRISES CONCERNÉES Sont concernées les entreprises relevant de l impôt sur les sociétés, de l impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), des bénéfices non commerciaux (BNC) ou des bénéfices agricoles (BA). Les entreprises doivent relever d un régime réel d imposition. Bien sûr, toutes les professions libérales sont concernées par ces avantages. PLAFOND DE DÉDUCTION Les versements sont pris en compte dans la limite de 5 p. mille du chiffre d affaires. Lorsqu ils excèdent cette limite, l excédent peut donner lieu à réduction d impôt au titre de l un des cinq exercices suivants. Ces excédents reportés doivent être compris dans la limite de 5 p. mille, après les versements de l année. L entreprise se constitue un fond d art contemporain et s offre une œuvre d art en lieu et place de son IS. EXEMPLE Une entreprise ayant un CA de euros acquiert 6000 euros d oeuvres originales d artistes vivants. Le plafond de déduction est egal à X 5 /oo =1000 euros. La déduction fiscale: 6000 X 1/5 =1200 euros reste limitée à 1000 euros (les 200 étant perdus). Sur un résultat imposable de euros, l entreprise déduira 1000 soit 9000 euros soumis à l impôt. Le montant porté en réserve sera de 1000 euros. Le retrait de l exposition au public, la cession de l œuvre ou le prélèvement de la réserve spéciale générera l imposition de la réserve. Enfin, un imprimé spécial de suivi des dépenses de mécénat est à annexer à la déclaration de résultat de l entreprise. Par ailleurs, les œuvres d art visées ne sont pas soumises à la taxe professionnelle (art du CGI)

6 Orlando Britto Jinorio, Naufrago / Survivor II, a, Impression numérique sur papier glacé Fine Art Baryta 325 gr, 100 x 150 cm, 2014 OPTEZ POUR LE LEASING AVEC OPTION D ACHAT Financer l acquisition d une œuvre d art en leasing confère d importants avantages financiers et fiscaux. Une opportunité pour débuter une collection ou réaliser un investissement. Avec l aide d Actif Art, notre partenaire, vous profitez en tant qu entreprises ou professions libérales de solutions de financement en leasing destinées à vous faciliter l acquisition d œuvres d art. Les avantages sont également non négligeables pour le chef d entreprise ou ses collaborateurs qui peuvent profiter d un transfert de propriété pour la valeur résiduelle de 7% à l issue d un contrat de location. Couramment utilisé en entreprise pour le financement d un véhicule ou d un outil de production, le leasing (location avec option d achat) peut aussi être mis en place pour assurer l acquisition d une peinture, d une sculpture, d un dessin, d une photographie de façon simple, progressive et avantageuse.

7 Dani Soter, Dialogue, impression fine art sur papier coton, 110 x 85 cm, 2014 MAËLLE GALERIE Du mardi au samedi De 14h00 à 19h00 et sur rendez-vous 1-3 rue Ramponeau Paris

EXCLUSIVEMENT ART CONTEMPORAIN CLEIN D OEIL AU DESSIN PROMOTION DES ARTISTES CARIBÉENS SOUTIEN À LA JEUNE CRÉATION REGARD INTERNATIONAL

EXCLUSIVEMENT ART CONTEMPORAIN CLEIN D OEIL AU DESSIN PROMOTION DES ARTISTES CARIBÉENS SOUTIEN À LA JEUNE CRÉATION REGARD INTERNATIONAL EXCLUSIVEMENT ART CONTEMPORAIN CLEIN D OEIL AU DESSIN PROMOTION DES ARTISTES CARIBÉENS SOUTIEN À LA JEUNE CRÉATION REGARD INTERNATIONAL Contact Presse Olivia Breleur Tel +33 (0) 6 14 80 42 00 olivia@maellegalerie.com

Plus en détail

Lundi 26 mars 2012 CDOS Maine et Loire

Lundi 26 mars 2012 CDOS Maine et Loire Mécénat sportif Lundi 26 mars 2012 CDOS Maine et Loire Contexte Le 2 août 2003 est parue au Journal Officiel, la loi n 2003-709 du 1er Août 2003 relative au mécénat, aux associations et aux fondations.

Plus en détail

La micro be. Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014

La micro be. Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014 h c a La micro be DROITE Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014 PAR L I G N E 26 JUIN - 31 JUILLET 2015 La micro beach Achetez de l art les pieds dans le sable! Pour fêter sa première année d existence

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

Comité Professionnel des Galeries d Art

Comité Professionnel des Galeries d Art Comité Professionnel des Galeries d Art LE MECENAT D ENTREPRISE Mardi 6 octobre 2009 Présentation de l article 238 bis AB du CGI Le dispositif de cet article constitue pour les entreprises l unique possibilité

Plus en détail

ESA ARTS² rue de Nimy, 7 B 7000 Mons. Domaine : ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L'ESPACE Option : ARTS NUMÉRIQUES MAP2

ESA ARTS² rue de Nimy, 7 B 7000 Mons. Domaine : ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L'ESPACE Option : ARTS NUMÉRIQUES MAP2 MASTER APPROFONDI Domaine : ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L'ESPACE Option : ARTS NUMÉRIQUES ARTS NUMÉRIQUES ATELIER 360 23 6 MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (MINIMUM D'HEURES) ARTS² MASTER APPROFONDI

Plus en détail

LE PRIX DU PERSONNEL 2011 Fondation Neuflize Vie

LE PRIX DU PERSONNEL 2011 Fondation Neuflize Vie Fondation La Fondation d entreprise organise chaque année le «Prix du personnel», dédié à l acquisition d œuvre(s) photographique(s) d un artiste. Ce prix est décerné par l ensemble des collaborateurs

Plus en détail

Communiqué de presse LAURENT SAKSIK SÉRIE PROJECTURES GALERIE DES NOUVELLES IMAGES

Communiqué de presse LAURENT SAKSIK SÉRIE PROJECTURES GALERIE DES NOUVELLES IMAGES Communiqué de presse LAURENT SAKSIK SÉRIE PROJECTURES GALERIE DES NOUVELLES IMAGES l Hôtel Scribe Paris SÉRIE PROJECTURES L hôtel Scribe Paris est entré dans l histoire culturelle parisienne pour avoir

Plus en détail

L art contemporain est devenu un sujet de réflexion dans le monde de l entreprise.

L art contemporain est devenu un sujet de réflexion dans le monde de l entreprise. Jeudi 8 juin 2006 L ART CONTEMPORAIN N CONFRONTÉ AU DROIT QUEL L E FISCALIT E PO UR L A RT C ONTE MPORAIN? UR L A L art contemporain est devenu un sujet de réflexion dans le monde de l entreprise. Au travers

Plus en détail

POUR LES ARTISTES DE DEMAIN

POUR LES ARTISTES DE DEMAIN Concours Double S POUR LES ARTISTES DE DEMAIN 15 Rue Guénégaud 75006 PARIS Tél : 09 73 16 57 00 www.galeriedoubles.com concours.doubles@gmail.com LE CONCOURS La Galerie Double S, idéalement située au cœur

Plus en détail

LA DEFISCALISATION PAR L ART

LA DEFISCALISATION PAR L ART LA DEFISCALISATION PAR L ART LA DEFISCALISATION PAR L ART EXCO ECAF Novembre 2009 2 L AVANTAGE FISCAL OFFERT AUX ENTREPRISES EXCO ECAF Novembre 2009 3 ACQUISITION D ŒUVRES ORIGINALES D ARTISTES VIVANTS

Plus en détail

Devenez mécène du Musée du Louvre Foire aux questions

Devenez mécène du Musée du Louvre Foire aux questions Devenez mécène du Musée du Louvre Foire aux questions POURQUOI LE LOUVRE A-T-IL BESOIN DE VOTRE SOUTIEN? Le musée du Louvre est une institution publique qui reçoit une subvention de la part de l Etat pour

Plus en détail

PROGRAMME 2014/2015. des COURS. école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois.

PROGRAMME 2014/2015. des COURS. école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois. PROGRAMME des COURS 2014/2015 école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois.com www.aulnay-sous-bois.fr ÉDIto Pour cette rentrée, l école d art

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT A P R O P O S Art Contemporain & Antiquité à Villefranche-Sur-Mer du 3 au 6 septembre 2015 V i l l e f r a n c h e - s u r - Me r a toujours été une commune tournée vers la culture.

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT 3-4 - 5-6 septembre 2015 A P R O P O S 5 ème Salon d Art Contemporain à Villefranche-Sur-Mer du 3 au 6 septembre 2015 Après le succès des précédentes éditions du salon d art contemporain,

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE DE L ART 2 LIEUX / 2 EXPOSITIONS (MARS & JUIN) - 2

Plus en détail

Une renaissance de la loi Girardin

Une renaissance de la loi Girardin AVOCATS RECHTSANWÄLTE LAWYERS 29, RUE DU FAUBOURG SAINT-HONORÉ, 75008 PARIS EMAIL bmh@ bm ha voca ts. com TÉLÉPHONE (33)(0)1 42 66 63 19 FAX (33)(0)1 42 66 64 81 Olivier Hoebanx Associé Une renaissance

Plus en détail

Jérôme Devimes Never been to Tahiti

Jérôme Devimes Never been to Tahiti Jérôme Devimes Never been to Tahiti Exposition présentée du 09 mai au 07 juin 2015 Le Radar, Espace d art actuel Vernissage le samedi 9 mai 2015 à 14h30 au Radar Jérôme Devimes, Never been to Tahiti, Omaha

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE A LA CREATION

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE INDIVIDUELLE A LA CREATION PRÉFET DE LA RÉUNION Direction des affaires culturelles océan Indien Service du développement culturel Affaire suivie par Service Arts-plastiques Poste 02 62 21 90 69 Références AIC 2015 DOSSIER DE DEMANDE

Plus en détail

DEFISCALISATION DES DONS

DEFISCALISATION DES DONS DEFISCALISATION DES DONS Introduction : ce document est réalisé à titre indicatif dans le contexte légal en vigueur au 14 janvier 2014. Le sujet de cette fiche est la défiscalisation des dons, à laquelle

Plus en détail

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société).

L AFFECTATION DES RESULTATS. Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). L AFFECTATION DES RESULTATS Objectif(s) : o Affecter un résultat selon la forme juridique de l'entreprise (individuelle ou société). Pré-requis : o Double détermination du résultat. Modalités : o o o Principes,

Plus en détail

STREET ART OUT OF THE STREET Le Pari(s) Urbain vu par Patrick C.

STREET ART OUT OF THE STREET Le Pari(s) Urbain vu par Patrick C. DOSSIER DE PRESSE STREET ART OUT OF THE STREET Le Pari(s) Urbain vu par Patrick C. «La première fois que l on rencontre Edna et Samia, il est difficile de résister à leur sourire, leur humour, leur énergie

Plus en détail

RTS LASTIQUES ATELIERS. Dessin Peinture Espace Gravure Histoire de l art Édition

RTS LASTIQUES ATELIERS. Dessin Peinture Espace Gravure Histoire de l art Édition RTS LASTIQUES A Les cours et les ateliers publics de l École Supérieure des Beaux-Arts de Nîmes Dessin Peinture Espace Gravure Histoire de l art Édition P A ATELIERS APA POUR LES ADULTES Dans le cadre

Plus en détail

COLLECTIVITÉ DE SAINT-MARTIN

COLLECTIVITÉ DE SAINT-MARTIN N 2048_SM-M (07/2012) COLLECTIVITÉ DE SAINT-MARTIN DÉCLARATION DE PLUS-VALUE SUR LES CESSIONS DE PARTS DE SOCIÉTÉS À PRÉPONDÉRANCE IMMOBILIÈRE Impôt sur le revenu afférent à la plus-value immobilière (CGI

Plus en détail

L IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (IRPP)

L IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (IRPP) L IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES (IRPP) Qu est ce que l IRPP? L impôt sur le revenu des personnes physiques en abrégé (IRPP) est : un impôt direct qui frappe le revenu net global des personnes

Plus en détail

AUTOUR DU CHEVAL. Alain Gaymard

AUTOUR DU CHEVAL. Alain Gaymard AUTOUR DU CHEVAL Alain Gaymard PRESENTATION DU TRAVAIL Avec nos produits de Déco Photo à accrocher au mur ou à poser sur un meuble, découvrez une autre façon de personnaliser votre intérieur. Tirés sur

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS APPEL AUX ARCHIVES

CONCOURS PHOTOS APPEL AUX ARCHIVES CONCOURS PHOTOS APPEL AUX ARCHIVES «LA SEPR DANS SON QUARTIER DE VIE» DANS LE CADRE DES 150 ANS DE SA CREATION, LA SEPR ORGANISE DIFFERENTS EVENEMENTS. PARMI EUX, UNE EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES AUTOUR

Plus en détail

DCG 4 Droit fiscal. en 35 fiches 2013. Emmanuel DISLE Agrégé d économie et gestion Professeur en classes préparatoires au DCG

DCG 4 Droit fiscal. en 35 fiches 2013. Emmanuel DISLE Agrégé d économie et gestion Professeur en classes préparatoires au DCG DCG 4 Droit fiscal en 35 fiches 2013 Emmanuel DISLE Agrégé d économie et gestion Professeur en classes préparatoires au DCG Jacques SARAF Agrégé d économie et gestion Collection «Express Expertise comptable»

Plus en détail

Biennale de Paris. introduction, page 2

Biennale de Paris. introduction, page 2 introduction, page 2 La Biennale de Paris a été créée en 1959 par André Malraux qui souhaitait en faire un lieu de rencontres où devaient s expérimenter les nouvelles modalités d un art du futur. Après

Plus en détail

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia

P Y R É N É E S. des Pyrénées - Pau Tarbes. Établissement public d enseignement supérieur artistique. Art Art-céramique Design graphique multimedia É S École supérieure d art des Pyrénées Pau Tarbes École supérieure d art des Pyrénées - Pau Tarbes Établissement public d enseignement supérieur artistique P Y R É N É E S Des formations d excellence,

Plus en détail

ALLOCATION D INSTALLATION D ATELIER POUR DES TRAVAUX D AMÉNAGEMENT ET L ACQUISITION DE MATÉRIEL (AIA) 2015

ALLOCATION D INSTALLATION D ATELIER POUR DES TRAVAUX D AMÉNAGEMENT ET L ACQUISITION DE MATÉRIEL (AIA) 2015 DRAC ÎLE-DE-FRANCE ALLOCATION D INSTALLATION D ATELIER POUR DES TRAVAUX D AMÉNAGEMENT ET L ACQUISITION DE MATÉRIEL (AIA) 2015 Conformément au Décret n 2015-92 du 28 janvier 2015 relatif à l attribution

Plus en détail

RENCONTRE DU PATRIMOINE. Direction des Affaires juridiques. Intervenants : Alain HENRY (Directeur) François PALADINO

RENCONTRE DU PATRIMOINE. Direction des Affaires juridiques. Intervenants : Alain HENRY (Directeur) François PALADINO RENCONTRE DU PATRIMOINE La restauration du patrimoine dans la Drôme, aides publiques et mécénat 1er février 2013 Direction des Affaires juridiques Intervenants : Alain HENRY (Directeur) François PALADINO

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E N 51306 # 05 N 3517-S NOT-CA12/CA12E @ Internet DGFiP DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3517-S CA12/CA12 E Ce

Plus en détail

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal

Investir au Maroc: Contrôle des changes et environnement fiscal Abdelwaret KABBAJ Expert-comptable diplômé en France Fondateur du cabinet Kabbaj Erradi advisory firm: Conseil en fiscalité des entreprises et des individus Formations fiscales Marocaines et internationales

Plus en détail

Note sur la fiscalité du Fonds

Note sur la fiscalité du Fonds Note sur la fiscalité du Fonds Fonds d Investissement de Proximité agréé par l Autorité des Marchés Financiers Aquitaine Pyrénées Languedoc Développement 1 (article L. 214-41-1 du code monétaire et fi

Plus en détail

Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO

Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO Bruno Fert DOSSIER DE MÉDIATION ESPACE CULTUREL MAURICE-UTRILLO Festival Circulation(s) En tournée à Pierrefitte-sur-Seine Du mardi 10 au samedi 28 novembre 2015 Vernissage le samedi 7 novembre à 17h30

Plus en détail

Le Panorama de la jeune création Bourges 2012

Le Panorama de la jeune création Bourges 2012 Le Panorama de la jeune création Bourges 2012 15. 16. 17. 18 novembre 2012 Appel à candidature 6 e Biennale d art contemporain de Bourges du 15 au 18 novembre 2012 Cette nouvelle édition du «Panorama de

Plus en détail

Fiscalité FISCALITE. Les revenus du capital - Revenus fonciers - Revenus de capitaux mobiliers - Plus values sur cessions de biens

Fiscalité FISCALITE. Les revenus du capital - Revenus fonciers - Revenus de capitaux mobiliers - Plus values sur cessions de biens Fiscalité 1 Le cloisonnement des revenus en différentes catégories, en fonction de l activité, ne simplifie pas l imposition des pluriactifs. Cela engendre des charges administratives lourdes (plusieurs

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

[ ] u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus de prêt. Dossier de financement modélisé

[ ] u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus de prêt. Dossier de financement modélisé SPéCIAL TPE l SPéCIAL TPE l SPéCIAL TPE l SPéCIAL TPE l SPéCIAL TPE [ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus

Plus en détail

Les nouveaux charmes discrets de l entreprise individuelle

Les nouveaux charmes discrets de l entreprise individuelle Les nouveaux charmes discrets de l entreprise individuelle Intervenants René KERAVEL Expert-comptable Commissaire aux Comptes Olivier SALAMITO Consultant fiscal Infodoc-experts Sommaire Introduction Spécificités

Plus en détail

JE RELÈVE DU RÉGIME «MICRO» ET DE LA FRANCHISE EN BASE DE TVA (voir les exclusions visées p. 3 du guide)

JE RELÈVE DU RÉGIME «MICRO» ET DE LA FRANCHISE EN BASE DE TVA (voir les exclusions visées p. 3 du guide) ANNEXE 974 1 MON CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL HT, EN FONCTION DE L ACTIVITÉ EXERCÉE (1) 1 BIC MICRO activité «ventes» (2) : jusqu à 76 300 prestations de services : jusqu à 27 000 activités mixtes : jusqu

Plus en détail

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600 DROUOT FORMATION CYCLES COURTS HIVER 2013 Les Grands Ateliers d art À travers la visite d une sélection de 10 ateliers parisiens parmi les plus prestigieux tels que Brazet, Féau ou Gohard, venez découvrir

Plus en détail

SALON DE LA GALERIE DE GAJAC 2015 19, rue de Penne 47300 VILLENEUVE SUR LOT 15 SEPTEMBRE 30 OCTOBRE

SALON DE LA GALERIE DE GAJAC 2015 19, rue de Penne 47300 VILLENEUVE SUR LOT 15 SEPTEMBRE 30 OCTOBRE SALON DE LA GALERIE DE GAJAC 2015 19, rue de Penne 47300 VILLENEUVE SUR LOT 15 SEPTEMBRE 30 OCTOBRE FICHE D INSCRIPTION A RETOURNER AVANT LE 30 AVRIL Art 1. Seront exclusivement acceptées, les œuvres correspondant

Plus en détail

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE?

LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? LE RÉGIME DE LA MICRO-ENTREPRISE : COMMENT ÇA MARCHE? CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR En pratique, le régime de la micro-entreprise est un régime fiscal simplifié pouvant s appliquer à tous les exploitants individuels,

Plus en détail

OEUVRES // MARIE-JEANNE HOFFNER

OEUVRES // MARIE-JEANNE HOFFNER OEUVRES // MARIE-JEANNE HOFFNER 73-75 rue Quincampoix, 75003 Paris. Tél : +33 (0)1 42 77 05 97 Mardi au Samedi / 11h.13h - 14h.19h info@galeriedohyanglee.com Point of view 2014 Image N&B encolée sur la

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion Sa singularité est l orientation pédagogique forte dans le domaine de l image, dans ses formes traditionnelles et émergentes. La volonté

Plus en détail

G R O U P E A R T I N V E S T

G R O U P E A R T I N V E S T G R O U P E A R T I N V E S T Encadrement et valorisation de votre patrimoine artistique A l attention des CGPC Mercredi 2 juillet 2014 QUI SOMMES-NOUS? A propos du Groupe Art Invest Groupe Art Invest

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes

Journées Portes Ouvertes Journées Portes Ouvertes Samedi 26 janvier Samedi 2 mars Samedi 15 juin ECOLE Classe préparatoire aux concours des écoles supérieures d art et des formations en conservation-restauration des biens culturels

Plus en détail

DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES

DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES SUPPLEMENT JANVIER 2012 DUO A REALISE POUR VOUS UNE SELECTION DES MESURES IMPORTANTES DISPOSITIONS FISCALES CONCERNANT LES ENTREPRISES (B.I.C., I.S. ET AGRICOLE) DATE DE DEPOT DES DECLARATIONS FISCALES

Plus en détail

TARIF 2014 2015 - applicable à partir du 1 er Septembre 2014

TARIF 2014 2015 - applicable à partir du 1 er Septembre 2014 TARIF 2014 2015 - applicable à partir du 1 er Septembre 2014 Scanns Tirages Finitions : contre-collage - plastification accrochage Prix Hors Taxes Le tarif est à titre indicatif. Nécessité de faire un

Plus en détail

Catalogue. Livres / Estampes Interventions. Émilie Aizier 06 66 12 27 15 46, rue de la Dauvergne. 86000 Poitiers - France

Catalogue. Livres / Estampes Interventions. Émilie Aizier 06 66 12 27 15 46, rue de la Dauvergne. 86000 Poitiers - France Catalogue Livres / Estampes Interventions Émilie Aizier 06 66 12 27 15 46, rue de la Dauvergne. 86000 Poitiers - France WWW.ATELIER-KITCHEN-PRINT.ORG - Émilie Aizier 1 2 WWW.ATELIER-KITCHEN-PRINT.ORG -

Plus en détail

Régime fiscal de la marque

Régime fiscal de la marque 29 avril 2008 Régime fiscal de la marque Par Véronique STÉRIN Chargée d études et de recherche Institut de recherche en propriété intellectuelle-irpi et Valérie STÉPHAN Responsable du département fiscal-dgaepi

Plus en détail

SELECT ARDENNES! L Agence de Développement Economique. * Sous conditions

SELECT ARDENNES! L Agence de Développement Economique. * Sous conditions L Agence de Développement Economique * Sous conditions Situation géographique ouverte sur le Benelux, Savoir-faire industriel historique, en prise sur les nouvelles technologies, Dispositif quasi-unique

Plus en détail

ARCHITECTURE VITALE ECTURE VITALE

ARCHITECTURE VITALE ECTURE VITALE Nadia RUSSELL 16, rue du Portail 33800, Bordeaux 06 63 27 52 49 n.russell@galerie-tinbox.com www.galerie-tinbox.com du mardi au samedi de 16h à 20h et sur rdv ARCHITECTURE VITALE Vincent Testard Du 28

Plus en détail

ATELIER DES ENFANTS (de 7 à 15 ans)

ATELIER DES ENFANTS (de 7 à 15 ans) Dossier suivi par: Christophe DENOYELLE Assistant de Direction / Responsable des cours post & périscolaires : 04 66 76 70 22 : 04 66 76 74 06 Mail : christophe.denoyelle@ville-nimes.fr ATELIER DES ENFANTS

Plus en détail

SOUSCRIPTION L INVESTISSEMENT. Outre-mer en toute sécurité. www.inter-invest.fr. Inter Invest

SOUSCRIPTION L INVESTISSEMENT. Outre-mer en toute sécurité. www.inter-invest.fr. Inter Invest SOUSCRIPTION 2014 L INVESTISSEMENT Outre-mer en toute sécurité www.inter-invest.fr I Inter Invest SOMMAIRE 01 INTER INVEST Spécialiste en opérations Outre-mer depuis 1991 Inter Invest & le Groupe Inter

Plus en détail

INVESTISSEMENTS GIRARDIN DOM COM 2015

INVESTISSEMENTS GIRARDIN DOM COM 2015 INVESTISSEMENTS GIRARDIN DOM COM 2015 www.groupe-profina.com EDITO Il y a plus de 20 ans, nous avons créé PROFINA,travaillant déjà dans la défiscalisation à l époque «loi Pons» après avoir remarqué que

Plus en détail

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements :

Ville de Fleurance. 62, rue Gambetta - FLEURANCE. Renseignements : 62, rue Gambetta - FLEURANCE Renseignements : Ville de Fleurance Service Culturel - 100, rue Pasteur 32500 FLEURANCE 05 62 06 18 96 - bibliotheque3@villefleurance.fr Mot de Raymond VALL senateur-maire

Plus en détail

CODE GENERAL DES IMPOTS, CGI. Article 238 bis

CODE GENERAL DES IMPOTS, CGI. Article 238 bis CODE GENERAL DES IMPOTS, CGI Article 238 bis (Loi nº 81-1160 du 30 décembre 1981 art. 87 I, II, III, IV finances pour 1982 Journal Officiel du 31 décembre 1981 date d'entrée en vigueur 1 JANVIER 1982)

Plus en détail

EXAMEN DES CONTRATS. 1. Conservation des contrats : L. 4113-9 CSP ne prévoit aucun délai de conservation par le CDO, une conservation à vie.

EXAMEN DES CONTRATS. 1. Conservation des contrats : L. 4113-9 CSP ne prévoit aucun délai de conservation par le CDO, une conservation à vie. EXAMEN DES CONTRATS Obligation du Conseil de l Ordre 1. Conservation des contrats : L. 4113-9 CSP ne prévoit aucun délai de conservation par le CDO, une conservation à vie. 2. Délai de réponse du CDO :

Plus en détail

Fiscalité de la transmission d entreprise

Fiscalité de la transmission d entreprise Fiscalité de la transmission d entreprise Salon des entrepreneurs Février 2006 Fiscalité de la transmission d entreprise Introduction 1 Introduction Existe-t-il une fiscalité de la transmission d entreprise?

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE

UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE Communication Financière et Relations Investisseurs Trois parcours : Initiation Certificat Académie Une formation en partenariat entre Eliane Rouyer-Chevalier Présidente du Cliff

Plus en détail

Médecin célibataire Avant LF 2014 Après LF 2014 Ecart

Médecin célibataire Avant LF 2014 Après LF 2014 Ecart LA FISCALITE DES LIBERAUX Dans le but de diffuser la culture fiscale, nous avons le plaisir de vous présenter le nouveau régime fiscal des médecins de libre pratique. En tant que profession libérale, les

Plus en détail

- La GAD est-elle la première structure promotionnelle et commerciale d art contemporain que vous initiez et gérez?

- La GAD est-elle la première structure promotionnelle et commerciale d art contemporain que vous initiez et gérez? INTERVIEW DU 29 JANVIER 2014 - MONSIEUR ARNAUD DESCHIN - Gérant de La GAD (Galerie Arnaud Deschin) - 34 rue Espérandieu 13001 Marseille - - Comment fonctionne la GAD au quotidien? Arnaud Deschin : Pour

Plus en détail

www.dedaleseditions.com http://artlab-corp.blogspot.com/ (site provisoire) dedales.editions@gmail.com

www.dedaleseditions.com http://artlab-corp.blogspot.com/ (site provisoire) dedales.editions@gmail.com (version numérique) www.dedaleseditions.com http://artlab-corp.blogspot.com/ (site provisoire) dedales.editions@gmail.com Chez Kevin Bonin Appt. 14, Résidence Marengo 73 rue Hergé 16000 Angoulême 06 78

Plus en détail

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel

HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel 1 HISTOIRE DE ARTS Au Lycée professionnel Documents d aide pour débuter Synthèse de la réflexion du groupe d experts -----------------oooooooooooooooooo----------------- Emmanuelle Kalonji professeure

Plus en détail

LES HivernaLes MONTREUIL PARIS

LES HivernaLes MONTREUIL PARIS LES HivernaLes MONTREUIL PARIS L art vivant 3 e ÉDitiOn du mercredi 29 octobre au dimanche 2 novembre 2014 COntrat De PartiCiPatiOn Date LiMite D envoi : 30 septembre 2014 Cette manifestation s adresse

Plus en détail

Chapitre 6 Les interventions de l État dans les marchés

Chapitre 6 Les interventions de l État dans les marchés Chapitre 6 Les interventions de l État dans les marchés 1. Le marché du logement et le plafonnement des loyers 2. Le marché du travail et le salaire minimum 3. Les taxes 4. Les quotas et les subventions

Plus en détail

Table des matières. Les chiffres renvoient aux numéros des pages AVANT-PROPOS... 107 PREMIÈRE PARTIE LOCATIONS IMMOBILIÈRES

Table des matières. Les chiffres renvoient aux numéros des pages AVANT-PROPOS... 107 PREMIÈRE PARTIE LOCATIONS IMMOBILIÈRES Table des matières Les chiffres renvoient aux numéros des pages AVANT-PROPOS... 107 PREMIÈRE PARTIE LOCATIONS IMMOBILIÈRES SOUS-PARTIE I : PRÉSENTATION DE LA FISCALITÉ IMMOBILIÈRE LOCATIVE... 109 Section

Plus en détail

Fiscalité de l immobilier

Fiscalité de l immobilier Fiscalité de l immobilier Intervenants Jean-Pierre COSSIN Secrétaire général du Conseil des impôts et professeur associé à l Université de Créteil Val-de-Marne Pierre FERNOUX Maître de Conférence à l Université

Plus en détail

Développement de pôles et de maisons de santé pluri-professionnels

Développement de pôles et de maisons de santé pluri-professionnels Exco Clermont-Ferrand Audit Expertise Comptable - Conseil Développement de pôles et de maisons de santé pluri-professionnels Réunion d information sur le montage juridique des projets et les SISA 22 novembre

Plus en détail

Formation Responsable administratif et financier

Formation Responsable administratif et financier Formation Responsable administratif et financier Comptabilité générale - 100h Mise à niveau / FACULTATIF Les principes fondamentaux de la comptabilité générale Objectif de la comptabilité et exercice de

Plus en détail

Nom : Prénom : Adresse : NPA : Localité : Tél. privé : Tél. portable : Genre d exposition : Période souhaitée : Date et signature de l artiste :

Nom : Prénom : Adresse : NPA : Localité : Tél. privé : Tél. portable : Genre d exposition : Période souhaitée : Date et signature de l artiste : GALERIE AUX PORTES DE LA CHAMPAGNE Créée en 1994, la galerie "Aux portes de la Champagne" offre un espace qualitatif d'exposition dédié à la peinture, la sculpture et la céramique. Elle met particulièrement

Plus en détail

SOCIETE CIVILE D EXPLOITATION AGRICOLE (S.C.E.A)

SOCIETE CIVILE D EXPLOITATION AGRICOLE (S.C.E.A) SOCIETE CIVILE D EXPLOITATION AGRICOLE (S.C.E.A) TEXTES CONSTITUTION GESTION Art 1845 à 1870-1 code civil Pas de capital social minimum Associés : minimum 2 associés ; associé mineur possible ; époux ou

Plus en détail

BIC Bénéfices Industriels et Commerciaux. BA Bénéfices Agricoles X X X

BIC Bénéfices Industriels et Commerciaux. BA Bénéfices Agricoles X X X Quel que soit son régime d imposition, chaque exploitant a le choix entre 2 assiettes pour le calcul de ses cotisations sociales : soit la moyenne triennale des revenus professionnels des années N-3 /

Plus en détail

REMIX & ME Un projet HeadMade Factory en cours de réalisation

REMIX & ME Un projet HeadMade Factory en cours de réalisation REMIX & ME Un projet HeadMade Factory en cours de réalisation Headmade Factory : S/C Atypique 4 rue du Général de Gaulle 97150 St Martin. FWI Tel : +590 (0)590 51 03 72 Site : Mail : HEADMADE FACTORY HeadMade

Plus en détail

La Fondation reconnue d utilité publique dans le domaine de la recherche. ondations. DÉVELOPPER LES FONDATIONS DE RECHERCHE pourquoi? comment?

La Fondation reconnue d utilité publique dans le domaine de la recherche. ondations. DÉVELOPPER LES FONDATIONS DE RECHERCHE pourquoi? comment? La Fondation reconnue d utilité publique dans le domaine de la recherche ondations DÉVELOPPER LES FONDATIONS DE RECHERCHE pourquoi? comment? FISCALITÉ La loi n 2003-709 du 1 er août 2003 relative au mécénat,

Plus en détail

Droit fiscal. Chapitre 6 - Les règles applicables aux entreprises partiellement soumises à la TVA... 43

Droit fiscal. Chapitre 6 - Les règles applicables aux entreprises partiellement soumises à la TVA... 43 Sommaire Droit fiscal Chapitre 1 - Introduction générale au droit fiscal... 7 PARTIE 1 - La taxe sur la valeur ajoutée Chapitre 2 - Le champ d application de la TVA... 15 Chapitre 3 - La territorialité

Plus en détail

LA POLITIQUE DE PRÊT

LA POLITIQUE DE PRÊT LA POLITIQUE DE PRÊT Le conseil d administration a approuvé la politique le 15 juin 2015. Table des matières 1. LES RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX... 1 2. LE BUT DE LA POLITIQUE... 1 3. LES CRITÈRES DE PRÊT...

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Giulia Manset. Mémoire Silex. Exposition du 7 au 18 avril 2015 Vernissage le jeudi 9 avril 2015 de 18h à 21h

Giulia Manset. Mémoire Silex. Exposition du 7 au 18 avril 2015 Vernissage le jeudi 9 avril 2015 de 18h à 21h Giulia Manset Mémoire Silex Exposition du 7 au 18 avril 2015 Vernissage le jeudi 9 avril 2015 de 18h à 21h Cri, 2014, polystyrène, cire, épingles, perles, fil, papier, 100 x 120 cm 11 rue des Beaux-arts

Plus en détail

Matinale Economie sociale et solidaire

Matinale Economie sociale et solidaire Matinale Economie sociale et solidaire Le 21 octobre 2014 Patrick Chavalle 06-19-65-28-81 1 Les fonds de dotation 2 Les fonds de dotation 1 847 fonds de dotation au 31 août 2014 45 % en Ile de France Action

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

Notice explicative déclaration de revenus et d activités Exercice social du 1 er Juillet 2014 au 30 Juin 2015

Notice explicative déclaration de revenus et d activités Exercice social du 1 er Juillet 2014 au 30 Juin 2015 La Maison des Artistes www.secuartsgraphiquesetplastiques.org Notice explicative déclaration de revenus et d activités Exercice social du 1 er Juillet 2014 au 30 Juin 2015 2013 IMPORTANT : Même si vous

Plus en détail

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR)

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain présente vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Paysage galactique à l aérosol, 2014, Belgrade (RS). Photographie

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 5 B-11-06 N 29 du 16 FEVRIER 2006 CREDIT D IMPOT POUR PRIMES D ASSURANCE CONTRE LES IMPAYES DE LOYER ART. 32-III DE LA LOI RELATIVE AU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse

Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Groupe des Chalets Favoriser les échanges entre bailleur et locataires pour développer le vivre-ensemble Dossier de presse Contact presse : agence mc3 T. 05 34 319 219 mc3@mc3com.com SOMMAIRE Changer le

Plus en détail

Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL

Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL Près de 50 %* des entreprises du secteur des Hôtels, Cafés, Restaurants sont exploitées sous forme de SARL 33 %* sont exploitées en nom propre (entreprise individuelle ou personnelle) Structures juridiques

Plus en détail

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir?

Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition. Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Salon des Entrepreneurs Paris 2007-14ème Édition Entreprise individuelle ou société? Gérant minoritaire ou majoritaire? Quel statut choisir? Intervenants Angèle CAMUS Expert-comptable Philippe SAUZE Gan

Plus en détail

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise?

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? Quelles conséquences sur le choix de votre statut social : Salarié ou Travailleurs Non salariés? Intervenants René-jacques MALAFOSSE,

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2009

LOI DE FINANCES POUR 2009 Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie FISCAL Date : 29/01/2009 N : 05.09 LOI DE FINANCES POUR 2009 La loi de Finances pour 2009 (n 2008-1425) a été définitivement adoptée le 17 décembre 2008

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS N 16 DU 16 FEVRIER 2012 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 5 B-5-12 INSTRUCTION DU 26 JANVIER 2012 REDUCTION D IMPOT OU DEDUCTION AU TITRE DES INVESTISSEMENTS REALISES

Plus en détail

Marie-Danielle Koechlin

Marie-Danielle Koechlin Marie-Danielle Koechlin SÉRIE DES MYSTÈRES Les Visiteurs - huile sur toile - 80 x 110 cm - Pouilly 1994 / Paris 2001 En couverture : Fille de Christophe Colomb - huile sur toile - 80 x 110 cm - Paris 2005

Plus en détail

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil

L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013. Audit Commissariat aux comptes Expertise comptable & Conseil L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée L E.I.R.L. Novembre 2013 L Entrepreneur Individuel à Responsabilité limitée 2 Nouveautés À qui s adresse se statut d EIRL? Quelle procédure accomplir?

Plus en détail

ÉCONOMIQUE PRINCIPALES DÉPENSES DÉDUCTIBLES

ÉCONOMIQUE PRINCIPALES DÉPENSES DÉDUCTIBLES DÉDUCTIBLES RAPPEL Pour être déductibles des recettes, les dépenses effectuées par les titulaires de revenus non commerciaux doivent répondre aux conditions suivantes : être nécessitées par l exercice

Plus en détail

64 Présentation du régime

64 Présentation du régime OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES 64 Présentation du régime Les règles applicables en matière de TVA immobilière Règles applicables depuis le 11 mars 2010... 6000 Champ immobilière... 6001 Règles de territorialité...

Plus en détail