Infos Courses. Troubles digestifs à l effort, pourquoi? Numéro spécial X TERRA WINTER CHABANON. Pari tenu!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Infos Courses. Troubles digestifs à l effort, pourquoi? Numéro spécial X TERRA WINTER CHABANON. Pari tenu!"

Transcription

1 19 Infos Courses Troubles digestifs à l effort, pourquoi? Numéro spécial X TERRA WINTER CHABANON Pari tenu!

2 Avant - Propos Presque comme un sommaire. Infos course.com Déjà 1500 Athlètes au départ du Demi Challenge Costa de Barcelona Maresme... Et pourquoi pas vous? C est encore possible. Infos course axterra Winter Ch ts na banon, Champion d Europe. à Problème digestifs l effort. Pourquoi? Cinq mois avant l événement, le Demi Challenge Costa de Barcelona Maresme, triathlon de moyenne distance, a réussi à atteindre le chiffre de triathlètes inscrits. Dans l objectif d améliorer la qualité et le service de cet événement à répercussion internationale, avec l accord de la Mairie de Calella, une zone de boxes a été aménagée, ce qui permet d augmenter en toute garantie l offre d inscription de 500 places de plus. Le 24 mai prochain, les participants du Demi Challenge Costa de Barcelona Maresme prendront le départ à la plage de Calella pour parcourir les distances de 1,9 kms à la nage, 90 kms en vélo et 21 kms de course à pied.. Duathlon des Palmiers - Hyeres Il mérite d être souligné que le parcours de ce triathlon de moyenne distance est attractif et rapide. L organisation l a ainsi pensé et créé pour qu il devienne l un des plus rapides du monde. La date établie, le 24 mai, permettra aux triathlètes de démarrer leur saison avec ce triathlon, organisé par la société Thisplay, intégrée dans le groupe Evolution. C est un rendez-vous que nous aimons, et qui pourtant ne nous a pas pris de la pub ( Fred, si tu nous lis... ). Nous l aimons façon The Rendez Vous de début de saison pour les Sudistes ( et ceux qui ont des réducs à la sncf ). Un duathlon longue distance qui est fait pour les costauds mais qui reste accessible à tous ( avec, en sus, la possibilité de relais ) et un duathlon sprint pour ceux qui ne sont pas encore prêt en début de saison. La date ( Ah oui la date ) c est le 19 Avril! Le site ( owww t as qu à taper sur Google ). Micro.ch ship XTERRA winter, European Champion En rejoignant le label XTERRA et, de fait, en abandonnant l organisation des Championnats de France de Triathlon des Neiges, l équipe organisatrice de Chabanon et son chef d orchestre, Nicolas Lebrun, prenaient un risque non dissimulé. Les détracteurs parlaient alors d épreuve complexe avec l arrivée du ski de randonnée. Il nous appartient, après avoir suivi l ensemble du week-end, de relater d une paradoxale décontraction et d une ambiance qui a rendu le sourire à l ensemble des participants. Chabanon a réussi son pari, celui de nous faire oublier la controverse du triathlon des neiges et de rendre à la station son âme sportive et familiale avec l arrivée du XTERRA Winter. Jérémie Gachet et Myriam Guillot sont devenus samedi les premiers champions d Europe XTERRA Winter de l histoire sur les pentes de Chabanon (Alpes de Haute Provence). Jérémie Gachet, Champion d Europe XTERRA Winter Cette première édition, organisée de main de maître par Nicolas Lebrun, médaillé de bronze aux mondiaux de la spécialité en 2008, regroupait près de 100 concurrents pour une épreuve enchaînant course à pied, VTT, course en raquettes et ski de randonnée. A ce jeu les français tiraient leur épingle du jeu sous le soleil des Alpes du sud en la personne de Jérémie Gachet, ancien champion du Monde junior de triathlon des neiges et Myriam Guillot, spécialiste de raids multisports membre du team Lafuma Sport 2000 Vibram, devançant respectivement les suisses Othmar Brügger et Sybille Matter. 19 Chez les hommes la course se révélait passionnante. A l issue d une première course à pied attentiste, les leaders abordaient la partie VTT groupés. C est à la faveur de la première portion d ascension sur bitume que le Du départ jusque sur la plus haute marche du podium, le sourire n aura jamais quitté le visage de Myriam Guillot favori Gachet portait son effort pour se détacher de ses poursuivants. Le suisse Brügger, très à l aise sur la neige, profitait quant à lui des portions techniques pour revenir aux avants postes en vue de la seconde transition mais se voyait doubler en raquettes par le français Nicolas Mazetier, spécialiste de la discipline, auteur du meilleur temps du jour. A l avant Gachet gérait son effort pour contenir le retour de Mazetier avant d aborder sa discipline forte, le ski de randonnée. Il ne laissait alors aucune chance à ses adversaires, créant rapidement un écart culminant à 6 minutes sur la ligne pour remporter la course en 1h Derrière, le suisse Brügger reprenait le français Mazetier en ski pour s octroyer la seconde place. Marceau sans prise de tête... pour le plaisir. Chez les femmes en revanche, Myriam Guillot prenait les devants dès la course à pied pour ne plus être rattrapée et remportait la course en 2h20 55 avec plus de 13 minutes d avance sur ses poursuivantes. Derrière elle la suisse Sybille Matter et la française Julie Arnaud, double championne de France de triathlon des neiges, se livraient à un beau mano a mano pour arriver dans cet ordre, séparées sur la ligne par à peine plus de deux minutes. Nutrition.fr Troubles digestifs à l effort, pourquoi? Lors des efforts physique et en particulier lors des triathlons, vous êtes nombreux à souffrir de troubles digestifs. Un mal courant, ce qui n enlève rien aux problèmes qu il procure. Nous revenons ici sur leur cause pour mieux traiter des effets Numéro spécial X TERRA WINTER CHABANON Pari tenu! ias Crédits Photos Phid Dossier préparé par david Padare, Nutriconsult. Modification de la circu- diarrhées, vomissements, bal- manifester par de petites lélonnements, maux de ventre... sions au niveau des cellules du lation sanguine Ce fonctionnement digestif va tube digestif, puis si la situalors de l activité physique la également souffrir des effets de tion se prolonge par une réelle distribution sanguine se détour- la déshydratation et des chocs «nécrose» micro-tissulaire. ne de certains secteurs, afin de répétés (course à pied, notam- Lorsque le débit revient à la normale plusieurs heures après subvenir à l augmentation des ment en descente). l effort, ces tissus endommagés besoins au niveau des muscles (nutriments, oxygène ). Le vo- Manque d oxygénation au peuvent saigner et donner lieu lume sanguin étant constant niveau des tissus intesti- à des diarrhées hémorragiques ou vomissements. La course à cette redistribution est obli- naux pied majore ces phénomènes. gatoire. L approvisionnement des organes nobles (cerveau, Comment expliquer dans le dé- En effet, certaines zones des reins, foie, poumons ) reste lui tail la survenue des troubles di- intestins peuvent être lésées constant. En revanche, et c est gestifs? En fait, la diminution par les vibrations prolongées, là la principale conséquence, du débit sanguin dans les viscè- déclenchant des spasmes et réla baisse du débit sanguin au res s accompagne immédiate- duisant de fait l apport en sang niveau des viscères (estomac, ment d un appauvrissement en et en oxygène du tube digesintestin ) est très marquée. oxygène perturbant rapidement tif. Enfin, lors d épreuves très Elle apparaît comme le facteur le fonctionnement des cellules longues, les infections du tube déterminant des troubles gas- intestinales. S en suivent des digestif vont être facilitées par triques (estomac) et intestinaux difficultés d absorption et d as- la baisse d efficacité du systèpendant l activité physique et se similation des nutriments au me immunitaire lié au moindre signale de façon plus ou moins niveau du tube digestif. Cette fonctionnement cellulaire. violente suivant les tolérances situation est aggravée par le digestives et le niveau d adap- ballotage intestinal de la course Les reflux gastriques tation à l effort (entraînement) à pied et l accélération du transit qu il provoque. La concen- Au niveau de l estomac, la dimiau cours d un effort submaxi- tration de certains nutriments nution du débit sanguin conduit mal, le débit sanguin peut ainsi non assimilés comme le sucre à une augmentation de l acidité être amputé de 80% au niveau par exemple favorise l afflux et un assèchement de la mudu tube digestif. Ce phénomè- d eau dans le tube digestif (par queuse gastrique. Ceci peut ocne persiste en phase de récu- pression osmotique) et donc les casionner des douleurs ou une pération d où l apparition ou le diarrhées et la déshydratation. hypersensibilité aux solutions acides. Dans certains cas, les prolongement de troubles digestifs plusieurs heures après Dans certains cas aigus, la pé- vibrations de la course à pied l exercice : anorexie de l effort, nurie d oxygène va même se peuvent également faciliter un reflux de substances acides de l estomac vers l œsophage, entrainant une sensation de brûlure dans le fond de la gorge, ou parfois des vomissements. L acidité de certains jus de fruit (comme l orange par ex) favorise ces reflux gastriques chez les sujets sensibles. La recommandation : si vous souffrez de brûlures ou d aigreurs digestives, privilégiez une boisson de l effort ou un gel au ph neutre qui vous assurera un confort digestif optimal. Quelques conseils pour protéger son système digestif A titre préventif et de façon régulière, on commencera par inciter la mise au repos et la régénération de la muqueuse intestinale par des cures de bactéries lactiques (probiotiques) en présaison, assorties d une alimentation plus légère (cures de 2 semaines). Quelques jours avant l épreuve, on diminuera les fibres (légumes verts, fruits, céréales complètes, son de blé ) et les résidus (viandes tendineuses type bourguignon, graisses saturées, fritures, gibier ). Le jour de l épreuve, le dernier repas sera absorbé lentement et calmement en respectant un délai de 3h pour favoriser la digestion. Pendant l effort, il faudra respecter les capacités d absorption du tube digestif (1g de sucre/kg/h en situation normale mais beaucoup moins comme on l a vu en situation de fort déséquilibre) et l osmolarité (boissons d emblée hypotoniques). Dans les cas de sensibilité importante, le recours à des produits spécifiques (laboratoires Nutergia entre autres) ou la médication préventive sur prescription médicale peuvent également constituer un palliatif (Smecta, gélules anti-diarrhéiques type Lopéramide 30 à 60 minutes avant le départ, Vogalene, Primperan ) Choix de boissons et produits solides : une tolérance glucidique gustative propre à chacun La première chose est de tester les produits (boissons, gels et barres), pendant des entraînements ou des courses de moindre enjeu, reproduisant bien évidemment le mieux possible les conditions de compétition. Les particulari- Liens articles & partenaires. Ce mag vous est offert par nos partenaires. Concept & Edition : Sté Phidias Responsable : Thierry Clemens Rédaction : Régie Pub : Ont participé à ce numéro : Greg Catus, David Padare Edito. Ce week-end, la mariée était en blanc. Elle était magnifique, resplendissante. Son amoureux a fait le pas, il a osé la demander en mariage. Nous l imaginons avec la sensation que son corps tout entier s enfonce dans le sol. Les mains un peu tremblantes et le regard perdu dans l avenir. Il y a cette phrase qui tourne dans sa tête, pour le meilleur et pour le pire. Cette phrase pleine d incertitude sur l après, le futur et même le présent. Ce week-end, la mariée était en blanc, immaculée, comme la neige recouvrant le sol de la station. Le sportif a fait le pas, il a osé venir participer. Nous le savons tremblant au moment du départ à ne pas savoir si, quand il faudra chausser les skis, la force ou la glisse sera avec lui. Il a la tête pleine de pensées mais sans jamais imaginer le pire il donnera le meilleur. A l incertitude succède l envie de bien faire et le plaisir de participer. Elle était superbe, nous sommes tombés sous le charme. Pleine de vie, souriante et aimante. Nous sommes montés la rencontrer, nous n étions pas seul et pourtant, pas un seul instant nous avons hésité. Elle était belle et nous lui avons demandé si, nous aussi, nous pouvions l accompagner. Elle nous a souri et, à notre tour, nous nous sommes enfoncés dans le sol, dans la neige, pendant que d autres glissaient, riaient et couraient. La mariée était en blanc, nous lui avons demandé... elle a dit Oui. n Le meilleur moyen de conseiller un compétiteur est d aimer porter un dossard ( Karl Shaw ) En cas d absence de notre part Veuillez vous adresser au speaker

3 Infos course.com Déjà 1500 Athlètes au départ du Demi Challenge Costa de Barcelona Maresme... Et pourquoi pas vous? C est encore possible. Cinq mois avant l événement, le Demi Challenge Costa de Barcelona Maresme, triathlon de moyenne distance, a réussi à atteindre le chiffre de triathlètes inscrits. Dans l objectif d améliorer la qualité et le service de cet événement à répercussion internationale, avec l accord de la Mairie de Calella, une zone de boxes a été aménagée, ce qui permet d augmenter en toute garantie l offre d inscription de 500 places de plus. Le 24 mai prochain, les participants du Demi Challenge Costa de Barcelona Maresme prendront le départ à la plage de Calella pour parcourir les distances de 1,9 kms à la nage, 90 kms en vélo et 21 kms de course à pied.. Duathlon des Palmiers - Hyeres C est un rendez-vous que nous aimons, et qui pourtant ne nous a pas pris de la pub ( Fred, si tu nous lis... ). Nous l aimons façon The Rendez Vous de début de saison pour les Sudistes ( et ceux qui ont des réducs à la sncf ). Un duathlon longue distance qui est fait pour les costauds mais qui reste accessible à tous ( avec, en sus, la possibilité de relais ) et un duathlon sprint pour ceux qui ne sont pas encore prêt en début de saison. La date ( Ah oui la date ) c est le 19 Avril! Le site ( owww t as qu à taper sur Google ). Bon allez parce que c est vous Il mérite d être souligné que le parcours de ce triathlon de moyenne distance est attractif et rapide. L organisation l a ainsi pensé et créé pour qu il devienne l un des plus rapides du monde. La date établie, le 24 mai, permettra aux triathlètes de démarrer leur saison avec ce triathlon, organisé par la société Thisplay, intégrée dans le groupe Evolution. L avenir de l amorti AUTOMNE 08

4 Texte & Photos, Thierry Clemens. Avec le récit de Greg Catus. Events.eu ip h s n io p m a h C n a e p XTERRA winter, Euro En rejoignant le label XTERRA et, de fait, en abandonnant l organisation des Championnats de France de Triathlon des Neiges, l équipe organisatrice de Chabanon et son chef d orchestre, Nicolas Lebrun, prenaient un risque non dissimulé. Les détracteurs parlaient alors d épreuve complexe avec l arrivée du ski de randonnée. Il nous appartient, après avoir suivi l ensemble du week-end, de relater d une paradoxale décontraction et d une ambiance qui a rendu le sourire à l ensemble des participants. Chabanon a réussi son pari, celui de nous faire oublier la controverse du triathlon des neiges et de rendre à la station son âme sportive et familiale avec l arrivée du XTERRA Winter. Jérémie Gachet et Myriam Guillot sont devenus samedi les premiers champions d Europe XTERRA Winter de l histoire sur les pentes de Chabanon (Alpes de Haute Provence). Jérémie Gachet, Champion d Europe XTERRA Winter Cette première édition, organisée de main de maître par Nicolas Lebrun, médaillé de bronze aux mondiaux de la spécialité en 2008, regroupait près de 100 concurrents pour une épreuve enchaînant course à pied, VTT, course en raquettes et ski de randonnée. A ce jeu les français tiraient leur épingle du jeu sous le soleil des Alpes du sud en la personne de Jérémie Gachet, ancien champion du Monde junior de triathlon des neiges et Myriam Guillot, spécialiste de raids multisports membre du team Lafuma Sport 2000 Vibram, devançant respectivement les suisses Othmar Brügger et Sybille Matter. Chez les hommes la course se révélait passionnante. A l issue d une première course à pied attentiste, les leaders abordaient la partie VTT groupés. C est à la faveur de la première portion d ascension sur bitume que le Du départ jusque sur la plus haute marche du podium, le sourire n aura jamais quitté le visage de Myriam Guillot Marceau sans prise de tête... pour le plaisir. favori Gachet portait son effort pour se détacher de ses poursuivants. Le suisse Brügger, très à l aise sur la neige, profitait quant à lui des portions techniques pour revenir aux avants postes en vue de la seconde transition mais se voyait doubler en raquettes par le français Nicolas Mazetier, spécialiste de la discipline, auteur du meilleur temps du jour. A l avant Gachet gérait son effort pour contenir le retour de Mazetier avant d aborder sa discipline forte, le ski de randonnée. Il ne laissait alors aucune chance à ses adversaires, créant rapidement un écart culminant à 6 minutes sur la ligne pour remporter la course en 1h Derrière, le suisse Brügger reprenait le français Mazetier en ski pour s octroyer la seconde place. Chez les femmes en revanche, Myriam Guillot prenait les devants dès la course à pied pour ne plus être rattrapée et remportait la course en 2h20 55 avec plus de 13 minutes d avance sur ses poursuivantes. Derrière elle la suisse Sybille Matter et la française Julie Arnaud, double championne de France de triathlon des neiges, se livraient à un beau mano a mano pour arriver dans cet ordre, séparées sur la ligne par à peine plus de deux minutes.

5 Events.eu ( la suite ) Alpinonaise Imaginez le décor. Une station familiale au cœur de la forêt, les pistes viennent de fermer au public, le soleil fait rougir le ciel à l horizon. Les dameuses finissent de repasser sur la piste principale pour lui rendre sa virginité lorsque les projecteurs s allument et illuminent la montagne. La grande ascension vers le sommet de la station se dessine alors face aux coureurs qui s échauffent devant les spectateurs. Un parfum de chocolat chaud émane du ravitaillement d arrivée. Tout est prêt pour le départ. Sur la ligne on parle dénivelé et matériel. Les spectateurs se mettent à taper dans leur main pour indiquer au starter qu il est maintenant temps de libérer les athlètes. Dès les premiers hectomètres les favoris sont devant. Les peaux sifflent et les bâtons claquent sous la pression des skieurs. Le tenant du titre Stéphane Chevallier a fait une fois encore le déplacement pour faire honneur aux organisateurs. Il a bien prévenu qu il n était pas dans la même forme que l an dernier mais on voit mal qui pourrait lui contester la victoire. Jérémie Gachet, tout juste auréolé de son titre de champion d Europe XTERRA Winter arrive dans la première zone de dépeautage avec une minute trente de retard sur Chevallier, bientôt suivi par Laurent Bonnet qui a quitté quelques instants sa casquette d organisateur. Les écarts se stabilisent dans la première descente. Les spectateurs s agglutinent le long des filets de sécurité pour voir débouler les skieurs à pleine vitesse au bas de la piste. A peine le temps de lui demander si tout se passe bien que Stéphane Chevallier a déjà rechaussé les peaux et s élance dans la seconde ascension. Derrière Bonnet et Gachet sont au coude à coude. La fatigue commence à se faire sentir pour ce dernier qui accuse le coup de sa course du matin. L hypoglycémie n est pas loin et il doit lever le pied sur les dernières pentes, voyant même revenir trois concurrents de l arrière. A l avant Chevallier a consolidé son avance et savoure sa victoire en un tout petit peu moins de 39 minutes de course. Bonnet passe la ligne second, Giraud-Telme troisième. Gachet devra batailler au sprint pour finir sixième. Snow trail Ce sont près de 200 concurrents qui se sont élancés pour ce dimanche matin sur le Snow Trail qui clôture traditionnellement l Endurance & Snow Week-end à Chabanon. Sur un parcours redessiné par Nicolas Lebrun en raison de conditions météorologiques peu favorables à la traversée sur les crêtes initialement prévue, Laurent Beuzeboc, régional de l étape et le triathlète montpelliérain Steeve Laurent se détachent rapidement du peloton. Les kilomètres défilent sur des pistes empruntées généralement par les fondeurs de la région jusqu à l ascension finale en grande partie dans la forêt. Au sommet du belvédère, la course est jouée. Beuzeboc bascule avec plus d une minute d avance. La grande plongée vers la station n y changera rien, il s impose avec une minute trente d avance sur Laurent en 1h Un autre montpelliérain complète le podium, Julien Vlaemynck consolidant ainsi sa troisième place au classement du Le Bio à l honneur Challenge. Chez les féminines, la course offre moins de suspense. La suprématie de Bénédicte Molle n est plus à prouver et elle s impose avec plus d un quart d heure d avance sur Delphine Pelletier et la tenante du titre Aline Choretier. Sur le parcours «découverte» de 10km, Romuald Mouchart s impose chez les hommes en et Audrey Spy chez les femmes en n

6 Nutrition.fr Troubles digestifs à l effort, pourquoi? Lors des efforts physiques, et en particulier lors des triathlons, vous êtes nombreux à souffrir de troubles digestifs. Un mal courant, ce qui n enlève rien aux problèmes qu il procure. Nous revenons ici sur leurs causes pour mieux traiter des effets Dossier préparé par david Padare, Nutriconsult. reflux de substances acides de l estomac vers l œsophage, entrainant une sensation de brûlure dans le fond de la gorge, ou parfois des vomissements. L acidité de certains jus de fruit (comme l orange par ex) favorise ces reflux gastriques chez les sujets sensibles. La recommandation : si vous souffrez de brûlures ou d aigreurs digestives, privilégiez une boisson de l effort ou un gel au ph neutre qui vous assurera un confort digestif optimal. Modification de la circulation sanguine Lors de l activité physique la distribution sanguine se détourne de certains secteurs, afin de subvenir à l augmentation des besoins au niveau des muscles (nutriments, oxygène ). Le volume sanguin étant constant cette redistribution est obligatoire. L approvisionnement des organes nobles (cerveau, reins, foie, poumons ) reste lui constant. En revanche, et c est là la principale conséquence, la baisse du débit sanguin au niveau des viscères (estomac, intestin ) est très marquée. Elle apparaît comme le facteur déterminant des troubles gastriques (estomac) et intestinaux pendant l activité physique et se signale de façon plus ou moins violente suivant les tolérances digestives et le niveau d adaptation à l effort (entraînement) Au cours d un effort submaximal, le débit sanguin peut ainsi être amputé de 80% au niveau du tube digestif. Ce phénomène persiste en phase de récupération d où l apparition ou le prolongement de troubles digestifs plusieurs heures après l exercice : anorexie de l effort, diarrhées, vomissements, ballonnements, maux de ventre... Ce fonctionnement digestif va également souffrir des effets de la déshydratation et des chocs répétés (course à pied, notamment en descente). Manque d oxygénation au niveau des tissus intestinaux Comment expliquer dans le détail la survenue des troubles digestifs? En fait, la diminution du débit sanguin dans les viscères s accompagne immédiatement d un appauvrissement en oxygène perturbant rapidement le fonctionnement des cellules intestinales. S en suivent des difficultés d absorption et d assimilation des nutriments au niveau du tube digestif. Cette situation est aggravée par le ballotage intestinal de la course à pied et l accélération du transit qu il provoque. La concentration de certains nutriments non assimilés comme le sucre par exemple favorise l afflux d eau dans le tube digestif (par pression osmotique) et donc les diarrhées et la déshydratation. Dans certains cas aigus, la pénurie d oxygène va même se manifester par de petites lésions au niveau des cellules du tube digestif, puis si la situation se prolonge par une réelle «nécrose» micro-tissulaire. Lorsque le débit revient à la normale plusieurs heures après l effort, ces tissus endommagés peuvent saigner et donner lieu à des diarrhées hémorragiques ou vomissements. La course à pied majore ces phénomènes. En effet, certaines zones des intestins peuvent être lésées par les vibrations prolongées, déclenchant des spasmes et réduisant de fait l apport en sang et en oxygène du tube digestif. Enfin, lors d épreuves très longues, les infections du tube digestif vont être facilitées par la baisse d efficacité du système immunitaire lié au moindre fonctionnement cellulaire. Les reflux gastriques Au niveau de l estomac, la diminution du débit sanguin conduit à une augmentation de l acidité et un assèchement de la muqueuse gastrique. Ceci peut occasionner des douleurs ou une hypersensibilité aux solutions acides. Dans certains cas, les vibrations de la course à pied peuvent également faciliter un Quelques conseils pour protéger son système digestif A titre préventif et de façon régulière, on commencera par inciter la mise au repos et la régénération de la muqueuse intestinale par des cures de bactéries lactiques (probiotiques) en présaison, assorties d une alimentation plus légère (cures de 2 semaines). Quelques jours avant l épreuve, on diminuera les fibres (légumes verts, fruits, céréales complètes, son de blé ) et les résidus (viandes tendineuses type bourguignon, graisses saturées, fritures, gibier ). Le jour de l épreuve, le dernier repas sera absorbé lentement et calmement en respectant un délai de 3h pour favoriser la digestion. Pendant l effort, il faudra respecter les capacités d absorption du tube digestif (1g de sucre/kg/h en situation normale mais beaucoup moins comme on l a vu en situation de fort déséquilibre) et l osmolarité (boissons d emblée hypotoniques). Dans les cas de sensibilité importante, le recours à des produits spécifiques (laboratoires Nutergia entre autres) ou la médication préventive sur prescription médicale peuvent également constituer un palliatif (Smecta, gélules anti-diarrhéiques type Lopéramide 30 à 60 minutes avant le départ, Vogalene, Primperan ) Choix de boissons et produits solides : une tolérance glucidique gustative propre à chacun La première chose est de tester les produits (boissons, gels et barres), pendant des entraînements ou des courses de moindre enjeu, reproduisant bien évidemment le mieux possible les conditions de compétition. Les particulari-

7 Nutrition.fr ( suite ) tés individuelles, beaucoup plus diverses que l on croit, permettront déjà d écarter un certain nombre de produits. Car les intolérances personnelles peuvent concerner aussi bien le gluten, l arachide, le lactose que le cola, le miel, le ginseng, le jus de citron, la quinine, la gelée royale ou certains arômes. Par ailleurs, cette expérimentation in situ peut mettre au jour des réactions «réflexes» de rejets (propres à chacun), qui ne se seraient pas manifestées en d autres circonstances. Concernant le choix entre alimentation solide et alimentation liquide, il est dicté par l intensité de l effort. Plus l épreuve est longue et moins l effort va être brusque ce qui permet d envisager une alimentation solide (barres, pâtes d amande ). A contrario, plus l effort est brusque et intense, plus la rapidité d action est recherchée et donc la forme la plus rapidement assimilable (liquide). Gels : Attention concentré! Attention aux gels énergétiques ou dosettes de miel : ils procurent le même avantage que les boissons énergétiques, à ceci près qu ils apportent l énergie sous une forme beaucoup plus concentrée. Ceci pose un réel problème si l on boit trop peu après avoir dégluti un gel. On se trouve dans le même cas de figure que si l on consomme une boisson hypertonique, ce qui peut se traduire par un risque accru de troubles digestifs. Par ailleurs, à l image des boissons, le choix des gels doit être dicté par leur composition et donc leur finalité. Il existe des gels de préparation à l effort, des gels pour les efforts longue durée, des gels «coup de fouet» pour les fins d épreuve, des gels hybrides Les mêmes réflexions de bon sens s appliquent que pour les boissons. En outre, davantage que pour les boissons, la tolérance des gels devra être testée auparavant, du fait de la plus forte concentration et diversité dans la sélection des ingrédients. D une manière générale, les indications (avant, pendant, après effort) sont bien spécifiées par le fabricant et il importe de se fier aux allégations mentionnées. Les gels en pratique Un gel apporte environ 30 g de glucides, soit l équivalent des besoins d une demi-heure. Aussi il est important de boire suffisamment d eau pour favoriser leur assimilation digestive. En fait, la prise d un gel devrait s accompagner de 250 à 300 ml d eau : l équivalent d un gobelet d eau pure en même temps que le gel (aux abords d un ravitaillement) et autant 10 à 15 minutes plus tard (ce qui est plus délicat). La consommation sera limitée à 1 ou 2 unités par heure, ce qui correspond aux capacités d absorption du tube digestif. Ne négligez pas non plus d ajouter du sel à la boisson (si le gel n en contient pas) pour compenser les pertes sudorales, accompagner l activité musculaire en favorisant l entrée de l eau dans les cellules. Enfin, du fait de leur valeur énergétique élevée, les gels ne nécessitent pas systématiquement l ingestion complémentaire de boisson glucidique (plutôt l un ou l autre) Côté pratique, il est préférable de consommer le gel 10 à 15 min avant une difficulté. Les gels riches en fructose, maltodextrines, minéraux et vitamines sont plutôt indiqués avant l effort pour économiser les réserves énergétiques et faire le «plein» d antioxydants (à ce moment les capacités d absorption sont encore correctes). Les gels à base de maltodextrine/ fructose/glucose et sels minéraux sont adaptés aux efforts longs car ils épargnent la glycémie et sont moins agressifs sur la muqueuse (l osmolarité des maltodextrines est faible). A contrario et notamment sur les efforts longs il faudra être prudent avec les gels stimulants ou coup de fouet. Ce sont ceux qui brutalisent le plus les organismes non habitués ou fragiles (sucres très rapides 100% glucose, concentré d excitants parfois acides, jus de citron ). Le risque de spasmes, nausées, déshydratation (accentué par l effet diurétique des stimulants : caféine, thé, maté, guarana et noix de cola), hypoglycémie réactionnelle sont plus importants avec ces gels «coup de fouet». Mais l effet stimulant est bel et bien là. Le mental : finalement la clef de tout? Le système neuro-végétatif est le système nerveux (dit aussi autonome) qui contrôle le fonctionnement des viscères (organes situés à l intérieur des cavités du corps) et les fonctions vitales (respiration, circulation, digestion, excrétion). Il n agit pas de façon volontaire. Aujourd hui, grâce aux progrès de la neuro-psychophysiologie, il est bien connu qu une forte émotion s accompagne de modifications neuro-psycho-physiologiques qui sont la traduction physique de l émotion : d où un dérèglement neurovégétatif. Où veux-t-on en venir? : Tout simplement qu il faut essayer de gérer le stress qui précède la compétition, car il peut participer à ces troubles digestifs. Il y a clairement une corrélation entre l effort suivi de vomissements ou nausées et le système neuro végétatif. A ce titre certains valorisent l approche de la médecine traditionnelle chinoise sur le sujet. Attention à l ingestion d anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) Ce grand mot désigne plus banalement les comprimés comme l aspirine qui sont connus pour être responsables d une réduction du flux sanguin au niveau de l estomac par constriction des petites artères. Une fois encore, moins de sang signifie plus d altérations de la muqueuse gastrique donc plus de problèmes digestifs. n

8

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique

Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique Quoi manger et boire avant, pendant et après l activité physique (comparaison entre athlètes et non-athlètes; nouvelles tendances comme le jus de betteraves) Comme vous le savez, l'alimentation de l'athlète

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

Dextro Energy gel Liquid Apple

Dextro Energy gel Liquid Apple Dextro Energy gel Liquid Apple Un concentré glucidique pour les sportifs d endurance. Au parfum pomme. Eau, dextrose, sirop de sucre inverti, acidifiant (acide citrique), arôme, colorant (E 150c). 809

Plus en détail

Pour ou contre le gluten? Qu est-ce que le gluten?

Pour ou contre le gluten? Qu est-ce que le gluten? Pour ou contre le gluten? C est un peu la grande mode du moment : «ouaih moi, une semaine avant la course, je supprime tous les aliments contenant du gluten parce que c est mauvais» hum hum. Savez-vous

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol.

PIL Décembre 2009. Autres composants: acide tartrique, macrogol 4000, macrogol 1000, macrogol 400, butylhydroxyanisol. Notice publique MOTILIUM Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Si vous avez d autres questions,

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE LES SYMPTÔMES DE LA FATIGUE - Maux de tête; - Douleurs musculaires; - Problèmes d appétit (absence d appétit ou augmentation); - Problèmes de sommeil (insomnie, incapacité

Plus en détail

Préparation Physique CPLM Gabriel Currat 1/7

Préparation Physique CPLM Gabriel Currat 1/7 1/7 Avant la compétition Détends-toi, le soir avant la compétition, avec de la relaxation (voir fiche en annexe) Le matin mange un petit déjeuner équilibré: Fruits, Laitage, Pain ou céréales (ex: crème

Plus en détail

TORGON SKIALPI 2015 DOSSIER DE SPONSORING www.facebook.com/torgonskialpi

TORGON SKIALPI 2015 DOSSIER DE SPONSORING www.facebook.com/torgonskialpi DOSSIER DE SPONSORING 2015 12 EN 2015, 4E ÉDITION DE LA TORGON SKIALPI, ET 15 ANS DE COURSES DE SKI-ALPINISME À TORGON! SOMMAIRE 4 ORGANISATION La TorgonSkialpi, un comité passionné! 5 UN PEU D HISTOIRE

Plus en détail

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS

DIABETE ET SPORT. Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE ET SPORT Dominique HUET Hopital Saint Joseph PARIS DIABETE TYPE 1#TYPE 2 Jeunes sportifs Risque hypoglycémie Adaptation schémas Autosurveillance +++ Sports souvent sources de difficultés Contre

Plus en détail

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr LA CURE VITALE EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr Méthode de détoxination (détoxication) et d amincissement avec le SIROP VITAL MADAL BAL! La Cure

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide.

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. La carie dentaire Halte au grignotage! Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. Cet acide peut ronger et abîmer l émail de tes dents. Si cette attaque par l acide se renouvelle

Plus en détail

Dimanche 29 mars 2015 Duathlon de Chasseneuil-du-Poitou (86)

Dimanche 29 mars 2015 Duathlon de Chasseneuil-du-Poitou (86) Dimanche 29 mars 2015 Duathlon de Chasseneuil-du-Poitou (86) Le Triathlé 86 organisait pour la 5ème année consécutive son duathlon. Cette année, pour les courses XS, S et M le parcours cycliste empruntait

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque

Plus en détail

PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+)

PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+) PLAN ENTRAINEMENT TRAIL LONG (>60 KM) FORTE DÉNIVÉLATION (>2 KM D+) 6 semaines de préparation générale + 5 semaines de préparation spécifique 4 séances par semaine Préambule: Toutes les données que vous

Plus en détail

Longue Distance 31 Mai 2015

Longue Distance 31 Mai 2015 1 Longue Distance 31 Mai 2015 2 Longue Distance 31 Mai 2015 Sommaire Le mot de l organisation... 4 Programme... 5 Grille des prix et tirage au sort... Erreur! Signet non défini. Grille des prix... 5 Récompenses

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort BEFORE bio dej Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort Texture crémeuse, très digeste Ingrédients (arôme müesli-pomme) : Maltodextrine*, dextrose*, poudre de lait*,

Plus en détail

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Une technique chirurgicale Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la cholécystectomie? C est l intervention chirurgicale pratiquée pour enlever la vésicule biliaire.

Plus en détail

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments»

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» 1 «Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» Magali Marchand, Chef de service Diététique RHMS Diététicienne agréée ABD 12.01.2012 - Maison du

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Douleur de l adulte Douleur de l adulte Ce qu il faut savoir La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable,

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Beaux jours riment

Plus en détail

Sport de montagne et sports nature

Sport de montagne et sports nature Sport de montagne et sports nature Quelle maîtrise d ouvrage pour quel projet de territoire? Les acteurs et leurs stratégies L innovation dans les stations de montagne -Un enjeu d utilisation du territoire

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LYSOPAÏNE MAUX DE GORGE AMBROXOL CITRON 20 mg SANS SUCRE, pastille édulcorée au sorbitol et au sucralose. Chlorhydrate d ambroxol

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION Docteur CASCUA Stéphane Médecin du Sport ACTIVITE PHYSIQUE et SEDENTARITE Activité physique Dépense > 2000 kcal/semaine Plus de 30 mn de marche active/jour

Plus en détail

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009 Dossier de sponsoring 12 rue François-Dussaud, 1227 Genève email : info@badmintonclubgeneve.ch www.badmintonclubgeneve.ch Sommaire 1. Le Badminton se présente... 2. Les neuf raisons de commencer le badminton

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE]

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE] 2 P age Sommaire Qu Est-Ce Que Le Reflux Gastrique?... 2 Les Aliments Responsables Du Reflux Gastrique... 5 Comment Prévenir Le Reflux Gastrique... 7 Des Remèdes Simples Pour Traiter Le Reflux Gastrique...

Plus en détail

En savoir plus sur le diabète

En savoir plus sur le diabète En savoir plus sur le diabète 2 Qu est-ce que le diabète? Le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, on appelle cela l hyperglycémie. Le diabète est une maladie chronique qui survient

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

GUIDE DE RÉSERVATION MATÉRIEL ET COURS COLLECTIFS DE SKI/SNOWBOARD

GUIDE DE RÉSERVATION MATÉRIEL ET COURS COLLECTIFS DE SKI/SNOWBOARD GUIDE DE RÉSERVATION MATÉRIEL ET COURS COLLECTIFS DE SKI/SNOWBOARD HIVER 2015/2016 Ce guide a pour objectif de vous aider à choisir le matériel de ski et les cours de ski collectifs les mieux adaptés à

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement

Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Ce qu il faut savoir sur les voies respiratoires et le traitement Comment fonctionne notre respiration? Toutes les cellules de notre corps ont besoin d oxygène. En inspirant, de l air rentre dans les voies

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

Idées reçues ou vérités?

Idées reçues ou vérités? Sous le haut patronage et en présence du président de la République 1 re convention de la société face au cancer Ligue contre le cancer dimanche 23 novembre 2008 à la Grande Arche de la Défense Idées reçues

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles? Sommaire Séquence 3 Pour nous déplacer, prendre un objet, monter des escaliers, nous utilisons nos muscles. Quand nous devons faire un effort important, il faut prendre des aliments riches en énergie,

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

DEROULEMENT DE LA COURSE. Les épreuves en «lecture de carte» : Toutes les spéciales en lecture de carte se dérouleront de la manière suivante :

DEROULEMENT DE LA COURSE. Les épreuves en «lecture de carte» : Toutes les spéciales en lecture de carte se dérouleront de la manière suivante : DEROULEMENT DE LA COURSE Les épreuves en «lecture de carte» : Toutes les spéciales en lecture de carte se dérouleront de la manière suivante : L organisation vous fournira à des endroits stratégiques (début

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LES FEMMES ET LE SPORT LES FEMMES ONT LE CŒUR MOINS SENSIBLE Moins de maladie cardiovasculaire protection hormonale sauf tabac + pilule LES

Plus en détail

MX3 Extrême 1-19 OVERSTIM S 20-65. +watt 66-88

MX3 Extrême 1-19 OVERSTIM S 20-65. +watt 66-88 CATALOGUE 2015 MX3 Extrême 1-19 OVERSTIM S 20-65 +watt 66-88 Diététique Sportive des Alpes Rue du Pont 25 1907 Saxon Tel. : 078 744 07 34 Fax : 027 565 54 22 info@sport-nauture.ch www.sport-nature.ch A

Plus en détail

Vivez votre féminité sans souffrir.

Vivez votre féminité sans souffrir. Vivez votre féminité sans souffrir. PERDOFEMINA (lysinate d ibuprofène) est un médicament pour les adultes et les enfants à partir de 12 ans. Pas d utilisation prolongée sans avis médical. Ne pas administrer

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importante s pour

Plus en détail

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie

L AMYGDALECTOMIE. Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant. Pour vous, pour la vie 23 L AMYGDALECTOMIE Chirurgie d un jour Programme-clientèle santé de la femme et de l enfant Pour vous, pour la vie L amygdalectomie Cette brochure vous aidera à comprendre ce qu est l amygdalectomie L

Plus en détail

Championnat Cycliste du Québec 2015 Contre-la-Montre et Route

Championnat Cycliste du Québec 2015 Contre-la-Montre et Route Championnat Cycliste du Québec 2015 Contre-la-Montre et Route Présenté par : Plans et horaire Édition 2015 22 et 23 août 2015 Contre- la-montre individuel, le 22 août 2015 1.0 Le parcours Les athlètes

Plus en détail

Photos des différents ingrédients

Photos des différents ingrédients 14 globules blancs (2 cuillères à soupe farine) participent à la défense contre les bactéries. plaquettes (2 cuillères à café pigment jaune) participent à la coagulation = bouchent les trous Photos des

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE CYCLISME

FEDERATION FRANCAISE DE CYCLISME DANY BONNORONT FEDERATION FRANCAISE DE CYCLISME PROFESSEURE DE SPORT 9è ECHELON PLACEE AUPRÈS DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CYCLISME ENTRAINEURE NATIONALE ROUTE POUR LES FÉMININES SOUS CONTRAT PO DU 1

Plus en détail

«Peut-on jeûner sans risque pour la santé?»

«Peut-on jeûner sans risque pour la santé?» Le FIGARO du 21/10/2013, page 13 : Cet article est un document culturel qui témoigne à quel degré l establishment médical français ignore le jeûne. À mettre au frigo, pour le ressortir le jour où l'essai

Plus en détail

Pièces à joindre impérativement à l inscription :

Pièces à joindre impérativement à l inscription : RAID DE LA VALLEE DE L HUISNE 2013 REGLEMENT GENERAL IMPORTANT: DES INFOS INDISPENSABLES POUR LES PARTICIPANTS POURRONT ETRE MISES EN LIGNE SUR LE SITE DU CLUB (www.kayak.ferte.free.fr ) A PARTIR DU 15

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés. Bisacodyl

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés. Bisacodyl NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

BIENVENUE. Un moment inoubliable...

BIENVENUE. Un moment inoubliable... BIENVENUE Un moment inoubliable... Le Domaine de l Espinet, niché dans un écrin de verdure au coeur du Pays Cathare, est le lieu idéal et original pour l organisation de tous vos événements. Cette résidence

Plus en détail

Préparation d une sortie ski

Préparation d une sortie ski Préparation d une sortie ski Déterminer le site de pratique en fonction du projet Avant la première sortie, informer les parents et l autorité académique. S assurer de l autorisation de l IEN (avis sur

Plus en détail

LE GUIDE DE LA NUTRITION SPORTIVE. Performance & Alimentation

LE GUIDE DE LA NUTRITION SPORTIVE. Performance & Alimentation LE GUIDE DE LA NUTRITION SPORTIVE Performance & Alimentation La nutrition sportive SOMMAIRE EDITORIAL P. 03 / Editorial P. 04/05 / 5 conseils pour mieux performer P. 06/07 / Préambule : Les 7 groupes d

Plus en détail

SEMINAIRES. Déjeuner au restaurant de l hôtel pour apprécier les différentes saveurs de nos produits régionaux

SEMINAIRES. Déjeuner au restaurant de l hôtel pour apprécier les différentes saveurs de nos produits régionaux SEMINAIRES Catégorie Luxe 4 jours/ 3 nuits Programme : JOUR 1 Arrivée à l aéroport ou gare et transfert à Tignes Apéritif de bienvenue à l hôtel Déjeuner au restaurant de l hôtel pour apprécier les différentes

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne).

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). Les Petites Toques PLAT CHAUD STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). PEPITES DE PLET PANE Poids net pour une part : 115 g Ingrédients

Plus en détail

INFORMATIONS IMPORTANTES

INFORMATIONS IMPORTANTES INFORMATIONS IMPORTANTES * PARTICIPATION À LA FINALE Tu es automatiquement inscrit(e) pour la finale. Si tu ne peux pas participer, nous te prions de nous en informer par e-mail (grandprix@swiss-ski.ch)

Plus en détail

Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie?

Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie? Y a-t-il un bon moment pour l'hypoglycémie? La réponse est NON. Voilà pourquoi il est essentiel d'être toujours prêt à y remédier. Avant de vous installer derrière le volant, prenez soin de vérifier votre

Plus en détail

Règlement de compétition

Règlement de compétition Règlement de compétition Point 1 : Organisation L association «Défi International du Val-de-Travers» - constituée sous les statuts officiels et déposés selon les règles d usage organise les courses du

Plus en détail

Les Girondins de Bordeaux Natation. Newsletter mars 2013

Les Girondins de Bordeaux Natation. Newsletter mars 2013 Les Girondins de Bordeaux Natation Newsletter mars 2013 Le mot du président Le bilan du grand prix Jean-Boiteux du 15,16 et 17 mars 2013 est très positif. Nous avons pu assister à de belles performances

Plus en détail

Informations générales. Massif du Saint Gothard / Cristallina. Andermatt Airollo

Informations générales. Massif du Saint Gothard / Cristallina. Andermatt Airollo MASSIF DU SAINT GOTHARD / CRISTALLINA ANDERMATT AIROLLO Ou comment allier randonnée à ski, paysages de haute montagne et étapes quasi gastronomiques dans des refuges soignés. Allons au bout de la Suisse!

Plus en détail

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Au programme Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Club La Foulée 5 août 2004 Dre Mireille Belzile La lombo-sciatalgie Inflammation du périoste au site d insertion des muscles du mollet Erreur

Plus en détail

Héritage. Naissance d un nouveau porte flambeau pour les créations de Ludovic Lacroix

Héritage. Naissance d un nouveau porte flambeau pour les créations de Ludovic Lacroix 1 Héritage Les origines de LORME remontent à la manufacture de skis de Bois d Amont (Jura, France) qui fut l un des symboles du ski de compétition pendant des décennies. En 2000 Ludovic Lacroix la relance.

Plus en détail

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine.

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. N oubliez pas : si vous avez des questions, venez les poser sur notre groupe Facebook. Je suis disponible pour

Plus en détail

LA PERTE DE CONSCIENCE

LA PERTE DE CONSCIENCE CES QUELQUES NOTIONS PEUVENT SAUVER DES VIES. PENSEZ Y SV D URGENCES Pompiers et service médical urgent : 100 Police : 101 L'HEMORRAGIE Comment reconnaître une hémorragie? Le sang s'écoule abondamment

Plus en détail

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com

http://www.aroma-zone.com - contacts@aroma-zone.com HUILE ESSENTIELLE DE BASILIC TROPICAL Revigorante et vitalisante, tonique puissante du système nerveux. Digestive, antispasmodique. Stress, fatigue, dépression, insomnie Flatulence, indigestion, nausée,

Plus en détail

Conseils pour le traitement des douleurs persistantes

Conseils pour le traitement des douleurs persistantes Page -1- Conseils pour le traitement des douleurs persistantes Ce qu'il faut savoir avant tout, c'est que les douleurs persistantes sont des "douleurs particulières", qui doivent donc être traitées en

Plus en détail

COUPE SUISSE et CHAMPIONNAT SUISSE DE SKI-ALPINISME

COUPE SUISSE et CHAMPIONNAT SUISSE DE SKI-ALPINISME COUPE SUISSE et CHAMPIONNAT SUISSE DE SKI-ALPINISME - REGLEMENT 2008-1. Participation 1.1 Les épreuves se disputent par équipe de 2 coureurs ou individuellement. Elles sont ouvertes à des formations féminines,

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl)

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl) NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl) Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Afin de profiter au mieux de la visite au Scientastic, nous vous conseillons de donner aux enfants un bagage minimum sur les 5 sens avant votre

Plus en détail

REGLEMENTATION DE LA COURSE

REGLEMENTATION DE LA COURSE REGLEMENTATION DE LA COURSE RESPONSABILITE DU CONCURRENT La participation à l'épreuve se fera sous l'entière responsabilité des coureurs avec renonciation à tout recours envers les organisateurs quel que

Plus en détail

LE SKI DE RANDO CHAMONIX-ZERMATT

LE SKI DE RANDO CHAMONIX-ZERMATT La randonnée à ski la plus classique et la plus renommée : la Haute Route. Reliant Chamonix à Zermatt (Suisse), cet itinéraire constitue, pour le skieur de hautemontagne confirmé, l un des plus beaux raids

Plus en détail

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Divorcer ou conduire, il faut choisir Le risque de subir un accident de voiture est multiplié par quatre pendant les périodes de divorce

Plus en détail

Le Régime Alimentaire. LR Health & Beauty Systems

Le Régime Alimentaire. LR Health & Beauty Systems Le Régime Alimentaire LR Health & Beauty Systems Les accessoires Le mètre La balance LR géniale LR a créé pour vous un mètre qui calcule votre indice de masse corporelle (IMC) achetez le ref Ruban BMI

Plus en détail

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING

DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING DRAFTING DURING SWIMMING IMPROVES EFFICIENCY DURING SUBSEQUENT CYCLING Anne DELEXTRAT, Véronique TRICOT, Thierry BERNARD, Fabrice VERCRUYSSEN, Christophe HAUSSWIRTH & Jeanick BRISWALTER Le triathlon est

Plus en détail

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr

DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! INSTITUT FRANÇAIS SOLEIL & SANTÉ. www.ifss.fr DIAGNOSTIC SOLAIRE ÉVALUEZ VOTRE SENSIBILITÉ ET VOTRE RISQUE AU SOLEIL! Association de médecins, de scientifiques et de spécialistes des UV, l Institut Français Soleil & Santé (IFSS) a pour vocation de

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008 Le ski à l'école Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle 1 «Les Activités Physiques de Pleine Nature, par leur possibilité de réinvestissement, constituent un terrain privilégié pour la mise en œuvre de

Plus en détail

L univers vivant De la cellule à l être humain

L univers vivant De la cellule à l être humain L univers vivant De la cellule à l être humain La cellule humaine Voir : http://www.biologieenflash.net/sommaire.html Voir : http://fr.wikipedia.org/ La cellule humaine Unité de base de tous les êtres

Plus en détail

Départ à intervalles réguliers (toutes les minutes voire 2 minutes) Objectif : meilleur temps sur la distance donnée

Départ à intervalles réguliers (toutes les minutes voire 2 minutes) Objectif : meilleur temps sur la distance donnée Colloque Entraînement - Samedi 03 Mars 2012 Définition : Epreuve de vérité Cycliste seul face au chronomètre Départ à intervalles réguliers (toutes les minutes voire 2 minutes) Objectif : meilleur temps

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

Règlement Prototype LM P1 2014

Règlement Prototype LM P1 2014 Le Mans, le 14 juin 2012 Règlement Prototype LM P1 2014 Le règlement technique relatif aux voitures de la catégorie Le Mans Prototype 1 (LM P1) a été présenté ce jour lors de la conférence de presse de

Plus en détail

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales *Les présentes lignes directrices ont pour seul but de donner des renseignements généraux. Elles

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail