Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement"

Transcription

1

2 Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

3 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Les missions des MDPH en détail Accueillir et informer Reconnaître le handicap Évaluer les besoins des personnes handicapées Attribuer des aides Proposer une orientation La MDPH et la scolarité La CDAPH La demande et son instruction L équipe pluridisciplinaire Le GEVA-Sco Le plan personnalisé de compensation La notification et le suivi des décisions En résumé Références

4 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Un service public du handicap La loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées du 11 février 2005 créé dans chaque département une Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Information Accueil Evaluation Accompagnement Conseil MDPH Guichet unique Service public Proximité

5 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Les missions des MDPH en détail Accueillir et informer Reconnaître le handicap Évaluer les besoins des personnes handicapées Attribuer des aides Proposer une orientation La MDPH et la scolarité La CDAPH La demande et son instruction L équipe pluridisciplinaire Le GEVA-Sco Le plan personnalisé de compensation La notification et le suivi des décisions En résumé Références

6 Missions générales de la MDPH (1) 1. Accueil, information et accompagnement des personnes handicapées et de leur famille 2. Aide à la définition du projet de vie des personnes handicapées 3. Mise en place et animation : D une équipe pluridisciplinaire De la commission des droits et de l autonomie De dispositifs internes de conciliation

7 Missions générales des MDPH (2) 4. Annonce du handicap et prévention des maltraitances 5. Sensibilisation du grand public au handicap 6. Gestion du fonds départemental de compensation 7. Observatoire statistique départemental du handicap

8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Les missions des MDPH en détail Accueillir et informer Reconnaître le handicap Évaluer les besoins des personnes handicapées Attribuer des aides Proposer une orientation La MDPH et la scolarité La CDAPH La demande et son instruction L équipe pluridisciplinaire Le GEVA-Sco Le plan personnalisé de compensation La notification et le suivi des décisions En résumé Références

9 Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Statut des MDPH Les MDPH sont des Groupements d intérêt public (GIP) Elles sont placés sous la tutelle administrative et financière des Conseils généraux Le GIP est fondé par une convention constitutive signée entre ses membres Membres de droit : Etat, Département, Organismes de protection sociale Membres adhérents : associations représentatives d usagers, associations gestionnaires d établissements et services médico-sociaux

10 Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Organisation des MDPH MDPH Partenaires

11 Statut, organisation et fonctionnement des MDPH La Commission exécutive du GIP La Comex est l organe qui assure le fonctionnement effectif de la MDPH Elle est composé pour une durée de 4 ans par des représentants de chaque membre du GIP : Etat, Département, associations, organismes de protection sociale, autres adhérents Elle est présidée de droit par le Président du Conseil général Elle est chargé d organiser et de faire fonctionner la MDPH, de voter son budget et de suivre son exécution, de recevoir les demandes d adhésion, etc. Elle a la responsabilité d organiser et de faire fonctionner la CDAPH Ses délibérations sont exécutoires mais le PCG dispose dans certains cas d un droit de sursis à exécution

12 Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Le personnel des MDPH Travailleurs Personnel Les MDPH sont dirigées par un directeur ou une directrice sociaux administratif nommé(e) par le président du Conseil général Equipe de direction Etc., etc. Le personnel des MDPH est composé d agents (fonctionnaires ou non) mis à disposition par les membres de droit (Etat, CG, organismes Infirmiers de protection sociale) Ergothérapeutes Ces Chargés personnels sont recrutés directement par Enseignants le GIP ou mis à disposition d accueil et par les organismes publics qui le composent spécialisés d information Médecins

13 Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Les moyens de fonctionnement Les MDPH perçoivent une dotation spécifique de la CNSA Les membres de la MDPH apportent une contribution en moyens (locaux, par ex.), en personnels, ou en dotation financière Les Départements sont de fait les principaux gestionnaires des MDPH

14 Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Les partenaires des MDPH L éducation nationale (Services départementaux) D autres services déconcentrés de l Etat (ministère du travail, par ex.) Les organismes de protection sociale : CPAM, CAF L Agence régionale de santé (ARS) Les services du Département relatifs à ses compétences sociales (protection de l enfance, logement, transport, aide à domicile, etc.) Les associations représentatives des personnes handicapées Les associations gestionnaires d établissements et services médico-sociaux D autres services régionaux, départementaux ou locaux, publics ou privés, ayant des compétences dans le domaine sanitaire ou social. Exemples : Centres de ressources autisme Centres d information surdité Consultations spécialisées de certains CHU Etc. Les Centres locaux d information et de coordination (Clic), guichets d accueil, d information et de coordination sur la gérontologie.

15 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Les missions des MDPH en détail Accueillir et informer Reconnaître le handicap Évaluer les besoins des personnes handicapées Attribuer des aides Proposer une orientation La MDPH et la scolarité La CDAPH La demande et son instruction L équipe pluridisciplinaire Le GEVA-Sco Le plan personnalisé de compensation La notification et le suivi des décisions En résumé Références

16 Les missions des MDPH en détail

17 Les missions des MDPH en détail Accueillir et informer (1) Les MDPH ont été créées pour permettre de rassembler en un seul lieu les informations dont peuvent avoir besoin des personnes handicapées : Informations sur les différents types de handicap Toutes les informations Informations sur les ressources offertes dans le département dans tous les domaines : droits, santé, dépistage, + scolarité, formation professionnelle, aide à domicile, aides techniques, logements adaptés, toutes les démarches en un seul lieu soutien familial, loisirs, culture, sport adapté, etc. = «guichet unique» Annuaire des associations et des organismes de défense des droits Établissements et services médico-sociaux pour enfants et pour adultes, structures de travail protégé Informations sur l accessibilité et les transports

18 Les missions des MDPH en détail Accueillir et informer (2) L accueil doit se réaliser dans des conditions adaptées et individualisées : Moyens de communication adaptés pour les personnes sourdes, par exemple ou pour les personnes utilisant les pictogrammes Mise à disposition de documents en braille pour les personnes aveugles Aide individualisée pour effectuer des démarches administratives Création de numéros d appel gratuits La MDPH doit également prendre des initiatives pour diffuser au grand public des informations sur le handicap Site internet Édition et diffusion de plaquettes d information Organisation de manifestations diverses (conférences, projections, débats, expositions, etc.) Réponse aux demandes d information sur l obligation d accessibilité ou sur l obligation d emploi des travailleurs handicapés

19 Les missions des MDPH en détail

20 Les missions des MDPH en détail

21 Les missions des MDPH en détail

22 Les missions des MDPH en détail

23 Les missions des MDPH en détail

24 Les missions des MDPH en détail

25 Les missions des MDPH en détail Reconnaître le handicap La MDPH Détermine un taux d incapacité au moyen d un guide barème normalisé Examine les demandes de : La RQTH est une formalité permettant aux personnes handicapées d être reconnues comme «travailleurs handicapés». Cette reconnaissance leur ouvre le droit à des aides pour accéder à un emploi. Cette reconnaissance permet aussi à leurs employeurs, publics et privés, de satisfaire à l obligation d emploi imposée par la loi et de percevoir des aides de l AGEFIPH (privé) ou du FIPHFP (public). cartes d invalidité ou de priorité cartes européennes de stationnement Délivre la Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH)

26 Les missions des MDPH en détail Evaluer les besoins des personnes handicapées Une équipe pluridisciplinaire est chargée d évaluer les besoins individuels de la personne handicapée(enfant ou adulte) Cette évaluation permet de définir un plan de compensation du handicap Pour les enfants, cette compensation se traduit le plus souvent par un projet personnalisé de scolarisation (PPS). (Le PPS est un élément du plan de compensation.) L enseignant référent est un acteur décisif : il assure le lien entre la famille et l équipe de la MDPH. Pluridisciplinaire = composée de professionnels experts dans des domaines divers : psychologues, ergothérapeutes, assistants ssociaux, etc. Le droit à compensation du handicap institué par la loi de 2005 permet d individualiser les aides humaines et techniques permettant à la personne handicapée d améliorer son autonomie. Le PPS constitue le document de référence pour le parcours scolaire de l élève handicapé. L équipe de suivi de la scolarisation et l enseignant référent permettent son ajustement, en lien avec la famille.

27 Les missions des MDPH en détail Attribuer des aides Adultes Enfants AAH : allocation pour AEEH : allocation d éducation pour enfant adultes handicapés handicapé. Destinée à aider les familles à faire face aux dépenses dues au handicap; Revenu social destiné à taux de base + compléments. Versée par la remplacer le revenu du CAF. travail PCH enfant (en remplacement de l AEEH, PCH : prestation de Les aides attribuées au par choix la des CDAPH familles). sont compensation du conditionnées handicap: à des Aménagement règles précises d examens : : durée et Aides techniques Taux d incapacité nature des épreuves, accompagnement, (logement, véhicule) Conditions de supports ressources adaptés (AAH) Aides humaines Justificatifs (aide à de Transport dépenses adapté (PCH et pour AEEH) se rendre sur le lieu domicile vie Avis médical (examens) de la scolarisation. quotidienne) Accompagnement par un AVS adapté aux besoins et selon le mode de scolarisation. Aides animalières

28 Les missions des MDPH en détail Proposer une orientation en établissement ou service médico-social En lien avec la famille, la CDAPH peut décider : Une admission en établissement médico-social (internat, semi-internat) Un accompagnement par un service médico-social de type Sessad (Service d éducation spécialisée et d aide à domicile) Les orientations décidées par la CDAPH peuvent être refusées par les familles si celles-ci considèrent qu elles ne sont pas adaptées. Les familles des enfants à qui une orientation est proposée peuvent visiter plusieurs établissements et faire connaître leurs préférences à la commission Les décisions de la commission lorsqu elles sont acceptées par les familles s imposent aux établissements et services médico-sociaux

29 Les missions des MDPH en détail La MDPH et la scolarité La scolarisation des enfants handicapés est un droit inscrit dans la loi L inscription dans l école, le collège ou le lycée de proximité ne peut être refusée (établissement de référence) Des aménagements de la scolarité peuvent être proposés par la CDAPH à la suite de l évaluation de la situation de l enfant et dans le cadre d un dialogue avec la famille Une scolarisation en unité d enseignement (UE) peut être envisagée au sein d un établissement médico-social Pour la scolarisation en milieu ordinaire, la commission peut décider une inclusion individuelle en classe ordinaire ou l accueil dans un dispositif collectif d inclusion scolaire : Clis (primaire) ou Ulis (secondaire) La commission peut décider d attribuer à l élève handicapé une aide humaine (AVS, aide individuelle ou mutualisée) et donne un avis pour l attribution d aides techniques (matériel pédagogique adapté).

30 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Les missions des MDPH en détail Accueillir et informer Reconnaître le handicap Évaluer les besoins des personnes handicapées Attribuer des aides Proposer une orientation La MDPH et la scolarité La CDAPH La demande et son instruction L équipe pluridisciplinaire Le GEVA-Sco Le plan personnalisé de compensation La notification et le suivi des décisions En résumé Références

31 La CDAPH La Commission des droits et de l autonomie des personnes handicapées (CDAPH) Composition (21 membres) : Département : 4 membres choisis parmi les conseillers généraux ou les personnels administratifs du département Etat : 4 membres représentant l ARS, la Direccte, le Dasen et un médecin de santé publique Organismes de protection sociale : 2 représentants (CAF, Cram) Organisations syndicales : 1 représentant au titre des employeurs et 1 au titre des salariés Associations de parents d élèves : 1 représentant Associations de personnes handicapées et de leurs familles : 7 membres (soit un tiers des membres) Conseil Départemental Consultatif des Personnes Handicapées : 1 membre Auxquels s ajoutent 2 membres ayant une voix consultative représentant les organismes gestionnaires d'établissements ou de services pour personnes handicapés

32 La CDAPH La Commission des droits et de l autonomie des personnes handicapées (CDAPH) Nomination des membres de la commission, pour 4 ans, par un arrêté conjoint du Préfet et du Président du Conseil Général Etre membre de la commission implique de n avoir qu un seul rôle dans la prise de décision. On ne peut donc être : membre de la commission à plusieurs titres membre de la commission et appartenir à l équipe pluridisciplinaire La commission élabore un règlement intérieur La personne handicapée est informée : du lieu et du moment de la prise de décision la concernant, de son droit à être représentée ou assistée.

33 La CDAPH La Commission des droits et de l autonomie des personnes handicapées (CDAPH) Toute décision de la CDAPH doit être prise dans un délai de 4 mois suivant le dépôt de la demande Elle doit indiquer pour chacune de ces décisions : La motivation La date de la commission, celle de départ et celle de fin, Les voies et délais de recours. La décision de la commission est notifiée immédiatement à la personne handicapée et à l organisme concerné. Chaque année, la commission transmet un rapport d activité : au Préfet, au Président du Conseil Général, à la Commission exécutive du GIP.

34 La CDAPH La demande et son instruction Le dépôt de la demande : auprès de la MDPH (guichet unique) soit par la personne handicapée ou son représentant légal, soit par l équipe de suivi et de scolarisation (avec l accord de la famille), soit par un établissement ou service social ou médico-social (en cas de révision d orientation) demande exprimée sur un formulaire dont les modèles sont définis par arrêté ministériel ainsi que le certificat médical l accompagne Le traitement de la demande : un accusé réception de la demande est adressé dans les 15 jours il précise la durée d instruction et la date à laquelle la décision devra être prise il énumère les pièces complémentaires à fournir, ce qui suspend les délais L instruction : confiée à l équipe pluridisciplinaire transmission à l organisme chargé du paiement pour examen des conditions relevant de sa compétence

35 La CDAPH

36 La CDAPH L équipe pluridisciplinaire L équipe d évaluation réunit des compétences professionnelles diverses correspondant aux situations particulières de chacune des personnes : expertises médicales et paramédicales, bilan psychologique, évaluation sociale, étude des besoins de formation scolaire et universitaire et de formation professionnelle, prise en compte des conditions de vie familiale, etc. compétences complémentaires spécifiques à certains types de handicaps : par exemple intervention au domicile d un ergothérapeute pour appréciation des aménagements utiles compétences particulières à certains domaines : technicien du bâtiment, par exemple

37 La CDAPH Le GEVA-Sco

38 La CDAPH Le GEVA-Sco est un outil d évaluation de l autonomie de l élève et de ses besoins. Sa structure s inspire du GEVA, Guide d évaluation des besoins de compensation de la personne handicapée créé en Mis au point par l Education nationale et la CNSA, le GEVA-Sco est en train d être généralisé dans l ensemble des départements afin d harmoniser les décisions des CDAPH et l attribution des aides, notamment l accompagnement par un AVS.

39 La CDAPH

40 La CDAPH

41 La CDAPH Le GEVA-Sco permet notamment d évaluer les besoins d accompagnement humain de l élève et de définir le rôle des AVS.

42 La CDAPH Le plan personnalisé de compensation Le plan personnalisé de compensation est élaboré par l équipe pluridisciplinaire, au terme de l évaluation et au regard du projet de vie présenté par la personne handicapée ou ses responsables légaux. Il comprend des propositions de mesures de toute nature liées à l objet de la demande et d autres propositions, à titre indicatif. Il comprend le projet personnalisé de scolarisation (PPS). Il est soumis à l avis de la personne handicapée, pendant 15 jours, avant décision de la CDAPH. Il est transmis à la CDAPH, à l appui de la demande. Comme toute décision de la CDAPH, le plan de compensation peut être revu et révisé à la demande de la personne handicapée ou de sa famille.

43 La CDAPH La notification et le suivi des décisions Les personnes handicapées (ou leurs parents pour les enfants) sont associées à tout le processus d élaboration des décisions. Elles sont reçues par la CDAPH et peuvent se faire accompagner des personnes de leur choix. Elles peuvent demander un nouvel examen du dossier ou engager une procédure contentieuse lorsqu elles considèrent que leurs droits ne sont pas respectées. Les responsables de la CDAPH ont l obligation d informer les personnes handicapées et/ou leurs familles sur leurs droits et sur les voies de recours gracieux et contentieux que la loi leur octroie. Les organismes payeurs (assurance maladie, caisse d allocations familiales) reçoivent une notification des décisions de la CDAPH. Les responsables des établissements et services médico-sociaux sont informés des décisions de la CDAPH et doivent engager auprès des personnes handicapées (et de leurs familles) les procédures d admission

44 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Les missions des MDPH en détail Accueillir et informer Reconnaître le handicap Évaluer les besoins des personnes handicapées Attribuer des aides Proposer une orientation La MDPH et la scolarité La CDAPH La demande et son instruction L équipe pluridisciplinaire Le GEVA-Sco Le plan personnalisé de compensation La notification et le suivi des décisions En résumé Références

45 En résumé MDPH DEMANDE DE REEXAMEN RECOURS ALLOCATIONS ORIENTATION AIDES POUR LA SCOLARISATION CDAPH Personnes handicapées Familles Etablissements médico-sociaux Etablissements scolaires Organismes payeurs

46 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement des MDPH Les missions des MDPH en détail Accueillir et informer Reconnaître le handicap Évaluer les besoins des personnes handicapées Attribuer des aides Proposer une orientation La MDPH et la scolarité La CDAPH La demande et son instruction L équipe pluridisciplinaire Le GEVA-Sco Le plan personnalisé de compensation La notification et le suivi des décisions En résumé Références

47 Références

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Prestations financières pour adultes handicapés Prestation financière

Plus en détail

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale Livret de prestations Maison départementale des personnes handicapées Vous informer, vous orienter, évaluer vos besoins, suivre vos prestations Maison départementale des personnes handicapées PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

Plus en détail

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Enfants/Jeunes (0-20 ans)

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Enfants/Jeunes (0-20 ans) Tampon dateur de la Formulaire de demande(s) auprès de la Enfants/Jeunes (0-20 ans) Vous formulez une demande auprès de la pour votre enfant Nom de naissance : I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I

Plus en détail

Demande d A.E.E.H. (Allocation d Education Enfant Handicapé)

Demande d A.E.E.H. (Allocation d Education Enfant Handicapé) Demande d A.E.E.H. (Allocation d Education Enfant Handicapé) Ce document est conçu uniquement pour vous aider à remplir le formulaire de demande, mais il ne peut pas être utilisé à sa place. Téléchargez

Plus en détail

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Tampon dateur de la MDPH Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH N 13788*01 A - Identification de l enfant ou de l adulte concerné par la demande Nom de naissance : Nom d épouse ou nom d usage : Prénom(s)

Plus en détail

c[jjedi#bw [d fbwy[ fekh gk[ Y^WYkd LOI jhekl[ iw fbwy[ HANDICAP Contact > Le guide de la loi www.handicap.gouv.fr vril 2006 A

c[jjedi#bw [d fbwy[ fekh gk[ Y^WYkd LOI jhekl[ iw fbwy[ HANDICAP Contact > Le guide de la loi www.handicap.gouv.fr vril 2006 A > Le guide de la loi > Sommaire La loi du 11 février 2005 - les grandes avancées 3 Le droit à compensation - le financement du projet de vie 4 La scolarité - l insertion en milieu ordinaire 6 L emploi

Plus en détail

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) :

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) : C14 Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) Depuis la mise en œuvre au 01/01/2006 de la loi du 11 février 2005 instaurant la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) remplaçant l Allocation

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour,

Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94. Bonjour, Françoise TRUFFY, Présidente de la CDAPH 94 Bonjour, Je me présente : J ai une formation de base d ergothérapeute et d infirmièreassistante sociale spécialisée en psychiatrie et comme pour faire, j ai

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

PRESENTATION DE LA MDPH

PRESENTATION DE LA MDPH PRESENTATION DE LA MDPH 1) LA LOI HANDICAP DU 11/02/2005 La loi handicap de 2005 (la précédente remonte à 1975) a révolutionné tant les institutions dans leur fonctionnement, que l accueil des élèves dans

Plus en détail

FICHE 1 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR :

FICHE 1 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR : FICHE 1 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS LE PASSAGE A L AGE ADULTE, UNE PERIODE CHARNIERE CE QU IL FAUT SAVOIR : Nécessité de posséder

Plus en détail

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009.

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009. Chiffres clés 21 Créée en 24, la CNSA contribue au financement des politiques d aide à l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle consacre en particulier une grande part de son

Plus en détail

COUP DE POUCE 2. Pour la constitution du dossier MDPH. www.mdph77.fr. Mars 2011

COUP DE POUCE 2. Pour la constitution du dossier MDPH. www.mdph77.fr. Mars 2011 Mars 2011 COUP DE POUCE 2 Pour la constitution du dossier MDPH en 10 10 10 10 étapes www.mdph77.fr Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine et Marne 16, rue de l Aluminium 77 543 SAVIGNY

Plus en détail

Votre avis est essentiel!

Votre avis est essentiel! M E S U R E D E L A S AT I S F AC T I O N D E S U S AG E R S D E L A M D P H - Maisons Départementales des Personnes Handicapées - Votre avis est essentiel! La MDPH a un réel besoin de retours sur son

Plus en détail

Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap

Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap Fiche technique n 96 créée en avril 2013 Les aides pour l adaptation du véhicule au handicap La conduite d un véhicule n est pas incompatible avec le handicap. Cependant, des aménagements sont parfois

Plus en détail

RAPPORT. du Gouvernement au Parlement. sur la mise en œuvre. de la politique nationale. en faveur des personnes. handicapées

RAPPORT. du Gouvernement au Parlement. sur la mise en œuvre. de la politique nationale. en faveur des personnes. handicapées RAPPORT du Gouvernement au Parlement sur la mise en œuvre de la politique nationale en faveur des personnes handicapées L article L. 114-2-1 du code de l action sociale et des familles, issu de l article

Plus en détail

MDPH. NOTICE EXPLICATIVE pour formuler une demande auprès de la MPDH

MDPH. NOTICE EXPLICATIVE pour formuler une demande auprès de la MPDH MDPH «Nous sommes là pour vous aider» NOTICE EXPLICATIVE pour formuler une demande auprès de la MPDH Les éléments constitutifs de votre dossier sont à retourner à l adresse suivante : SOMMAIRE A - Explications

Plus en détail

b) 20 ans, il change de statut : AAH et couverture santé

b) 20 ans, il change de statut : AAH et couverture santé VIE QUOTIDIENNE ET DROITS SOCIAUX DES ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP Plan : 1/L ACCES A LA MAJORITE, LE CHANGEMENT DE STATUT a)18 ans la MAJORITE b) 20 ans, il change de statut : AAH et couverture santé

Plus en détail

Parent d un enfant particulier : Où être accueilli, écouté, informé?

Parent d un enfant particulier : Où être accueilli, écouté, informé? Parent d un enfant particulier : Où être accueilli, écouté, informé? Guide pratique pour l accueil d un enfant en situation de handicap DIRECTION GéNéRALE ADJOINTE de l ACTION SOCIALE ET DE LA SOLIDARITé

Plus en détail

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée?

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? INFORMATIONS PRATIQUES A DESTINATION DES FAMILLES Ouverture de la campagne de bourse de lycée RENTREE 2015-2016 Pièces à joindre Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? Où peut- on retirer un formulaire

Plus en détail

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS

OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS OPAH - RU de CASTELNAUDARY DOSSIER D'INFORMATION PROPRIETAIRES OCCUPANTS La Ville de Castelnaudary, soutenue par l Anah, la Région Languedoc-Roussillon, le Département de l Aude, lance une Opération Programmée

Plus en détail

- Evaluation de la situation sur dossier ou à domicile (vous pouvez être amené à rencontrer différents professionnels)

- Evaluation de la situation sur dossier ou à domicile (vous pouvez être amené à rencontrer différents professionnels) Maison Départementale des Personnes Handicapées du Haut-Rhin CG 68 - Direction de la Communication - Dessins réalisés par des usagers des établissements pour personnes handicapées du Haut-Rhin Qu est-ce

Plus en détail

1. Procédure d admission

1. Procédure d admission Direction générale de l action sociale SD2/SD3 Document de travail MESURE 18 : HEBERGEMENT DES MALADES JEUNES ADMISSION D UNE PERSONNE AGEE DE MOINS DE 60 ANS DANS UN ETABLISSEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES

Plus en détail

Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire

Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire Les différentes structures d accueil des secteurs médicaux sociaux, sanitaires, et résidences services / Glossaire E.H.P.A.D E.H.P.A.D (Etablissement d hébergement pour personnes agées dépendantes) Un

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Avant-propos Une nouvelle loi, de nouveaux principes La loi du 11 février 2005 relative à l égalité des droits et des chances, la participation

Plus en détail

La loi du 11 février 2005 pour l égalité

La loi du 11 février 2005 pour l égalité Éditorial FRANCK HAMON La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances des personnes handicapées constitue une avancée considérable pour les personnes concernées par la maladie ou l

Plus en détail

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX MAI 2011 SOMMAIRE ADMINISTRATIF - DOMICILIATION - C.N.I Carte Nationale d Identité - EXTRAIT D ACTE DE NAISSANCE - DEMANDE D ASILE

Plus en détail

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves :

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves : Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves : quel plan pour qui? _ Le projet d accueil individualisé (PAI) _ Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) _ Le plan d accompagnement personnalisé

Plus en détail

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves :

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves : Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves : quel plan pour qui? _ Le projet d accueil individualisé (PAI) _ Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) _ Le plan d accompagnement personnalisé

Plus en détail

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires

ANNUAIRE SANTE. Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires ANNUAIRE SANTE Structures Missions Site Internet Téléphone Domaines Secteurs Informations complémentaires IREPS : Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Poitou-Charentes (4 antennes

Plus en détail

Cette publication constitue un instantané

Cette publication constitue un instantané Un «instantané» Un «instantané» Cette publication constitue un instantané des programmes de la Sécurité Sociale, d allocation supplémentaire de revenu de sécurité (Supplemental Security Income, ou SSI)

Plus en détail

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale,

vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou territoriale, Vous êtes un professionnel du corps médical ou des services sociaux, vous travaillez au sein d un établissement spécialisé, vous êtes en charge des services sociaux auprès d une collectivité locale ou

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES REGIONALES EN FAVEUR DES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATIONS SOCIALES, PARAMEDICALES ET DE SANTE

REGLEMENT RELATIF AUX AIDES REGIONALES EN FAVEUR DES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATIONS SOCIALES, PARAMEDICALES ET DE SANTE CP 13/09/13 REGLEMENT RELATIF AUX AIDES REGIONALES EN FAVEUR DES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATIONS SOCIALES, PARAMEDICALES ET DE SANTE VU le Code Général des Collectivités Territoriales, VU la délibération

Plus en détail

LES MALADIES RARES GUIDE PRATIQUE

LES MALADIES RARES GUIDE PRATIQUE LES MALADIES RARES GUIDE PRATIQUE SOMMAIRE POURQUOI CE GUIDE? Pourquoi ce guide?............................. 1 Note aux lecteurs............................... 2 L'Alliance Maladies Rares........................

Plus en détail

Comment m informer au mieux?

Comment m informer au mieux? Comment m informer au mieux? Pour suivre le versement de ma pension d invalidité, j ouvre mon compte sur JE SUIS ACCOMPAGNÉ EN CAS D INVALIDITÉ L'ASSURANCE MALADIE EN LIGNE Pour en savoir plus sur l information

Plus en détail

QUESTIONNAIRE COMPLEMENTAIRE A.E.E.H.

QUESTIONNAIRE COMPLEMENTAIRE A.E.E.H. QUESTIONNAIRE COMPLEMENTAIRE A.E.E.H. Document nécessaire à l étude de la demande d Allocation d Education d Enfants handicapés DOSSIER N (GED) :. Cadre réservé à la MDPH NOM Prénom de l enfant : Date

Plus en détail

LES AIDES DU FONDS POUR L INSERTION DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LA FONCTION PUBLIQUE (FIPHFP)

LES AIDES DU FONDS POUR L INSERTION DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LA FONCTION PUBLIQUE (FIPHFP) LES AIDES DU FONDS POUR L INSERTION DES PERSONNES HANDICAPEES DANS LA FONCTION PUBLIQUE (FIPHFP) Colloque sur la prévention des risques professionnels Mardi 9 décembre 2014 LE CADRE REGLEMENTAIRE LE STATUT

Plus en détail

Synthèse. Emploi et chômage des personnes handicapées. Nadia Amrous. Numéro 01 Novembre 2012

Synthèse. Emploi et chômage des personnes handicapées. Nadia Amrous. Numéro 01 Novembre 2012 Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 01 Novembre 2012 Emploi et chômage des personnes handicapées Nadia Amrous Meriam Barhoumi Numéro 01 - novembre 2012

Plus en détail

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL

ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL ASSOCIATION ARISSE INSTITUT MEDICO-EDUCATIF ARMONIA Avec prise en charge de jour et d internat séquentiel LIVRET D ACCUEIL Directeur: Chef de Service Éducatif Assistante de Direction Accueil - Secrétariat

Plus en détail

e m p l o i & h a n d i c a p

e m p l o i & h a n d i c a p VIH e m p l o i & h a n d i c a p Les progrès enregistrés dans le traitement de l infection par le VIH depuis l arrivée des multithérapies hautement efficaces, dans la seconde moitié des années 90, ont

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES BOURSES REGIONALES POUR LES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATION INITIALE SOCIALE, PARAMEDICALE ET DE SAGES FEMMES

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES BOURSES REGIONALES POUR LES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATION INITIALE SOCIALE, PARAMEDICALE ET DE SAGES FEMMES REGLEMENT D ATTRIBUTION DES BOURSES REGIONALES POUR LES ELEVES ET ETUDIANTS EN FORMATION INITIALE SOCIALE, PARAMEDICALE ET DE SAGES FEMMES Références juridiques principales : Code de la santé publique

Plus en détail

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 SE FORMER une passerelle vers l emploi l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE

Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE DE FRANCE A Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE 1- Objet de la demande : O Allocation de solidarité O Allocation à durée déterminée O Allocation adulte ou enfant handicapé

Plus en détail

Le travail DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES

Le travail DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES Le travail DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES LE TRAVAIL des personnes handicapées mentales Ont participé à la réalisation de ce document : Directeur de la publication : Thierry NOUVEL Responsable de

Plus en détail

A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex. Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21.

A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex. Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21. A.G.E.F. Z. I. 7, rue Philippe Lebon B.P. 110 21703 Nuits-Saint-Georges Cedex Tél. 03 80 62 45 00 Fax. 03 80 61 37 52 agef@wanadoo.fr www.agef21.com Le mot de bienvenue du Président Vous avez choisi d

Plus en détail

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre.

Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. Droits et aides pour les aidants familiaux «Être aidant être soi» Prendre soin de soi c est prendre soin de l autre. 1 Qu est-ce qu un aidant familial Une personne qui vient en aide, à titre non professionnel

Plus en détail

Troubles «dys» de l enfant. Guide ressources pour les parents

Troubles «dys» de l enfant. Guide ressources pour les parents Troubles «dys» de l enfant Guide ressources pour les parents Troubles «dys» de l enfant Guide ressources pour les parents Direction de la collection Thanh Le Luong Édition Jeanne Herr Institut national

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile 1 LES CHAMPS D INTERVENTION DU PACT DE L YONNE L appui à la réhabilitation et à l adaptation du

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL DES SERVICES DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège Joseph PEYRE à Garlin

REGLEMENT DEPARTEMENTAL DES SERVICES DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège Joseph PEYRE à Garlin REGLEMENT DEPARTEMENTAL DES SERVICES DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège Joseph PEYRE à Garlin Vu les articles L.213-2 et L.421-23 II du code de l Education qui confient aux départements la compétence

Plus en détail

conditions générales élever les enfants

conditions générales élever les enfants 1 Vos prestations Votre caisse d Allocations familiales (Caf) vous accompagne dans les moments importants de la vie. Ce livret présente l ensemble des prestations et des aides que la Caf peut vous verser

Plus en détail

La prestation de compensation du handicap (PCH)

La prestation de compensation du handicap (PCH) La prestation de compensation du handicap (PCH) Maison départementale des personnes handicapées de l Essonne Édito La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION HÉBERGEMENT EN ÉTABLISSEMENT D ACCUEIL POUR PERSONNES ÂGÉES DOSSIER D INSCRIPTION Vous envisagez de vous inscrire dans un établissement d accueil pour personnes âgées. Afin de faciliter vos démarches,

Plus en détail

sociales (pour information) CIRCULAIRE DGS(SD6/A)/DGAS/DSS/2002/551 / du 30 octobre 2002 relative aux appartements de coordination thérapeutique (ACT)

sociales (pour information) CIRCULAIRE DGS(SD6/A)/DGAS/DSS/2002/551 / du 30 octobre 2002 relative aux appartements de coordination thérapeutique (ACT) Le Ministre de la Santé, de la Famille Et des personnes Handicapées A Mesdames et Messieurs les Préfets de région Direction régionales des affaires sanitaires et sociales Mesdames et Messieurs les Préfets

Plus en détail

2012 SG 189/2012 SG 7G Communication sur la politique en direction des Parisiens en situation de handicap Septembre 2012

2012 SG 189/2012 SG 7G Communication sur la politique en direction des Parisiens en situation de handicap Septembre 2012 2012 SG 189/2012 SG 7G Communication sur la politique en direction des Parisiens en situation de handicap Septembre 2012 1 Face à la diversité des situations de handicap et aux défis qu elles posent à

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU

DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU DELIBERATION N 2015-35 DU 25 MARS 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

CONTENU DU CAHIER DE GESTION

CONTENU DU CAHIER DE GESTION COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP CONTENU DU CAHIER DE GESTION SECTION I CONSEIL DES COMMISSAIRES Règlement fixant le jour, l heure et le lieu des séances ordinaires du conseil des commissaires

Plus en détail

Pour des parents bien dans leur job. Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino

Pour des parents bien dans leur job. Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino Pour des parents bien dans leur job Livret à destination des salariées et salariés du groupe Casino innovation édito Chère collaboratrice, cher collaborateur, Nous avons le plaisir de vous adresser le

Plus en détail

Toutes les rubriques doivent être renseignées. Si vous n'êtes pas concerné, portez la mention «néant».

Toutes les rubriques doivent être renseignées. Si vous n'êtes pas concerné, portez la mention «néant». Poste diplomatique ou consulaire F O R M U L A I R E D E D E M A N D E D E B O U R S E S S C O L A I R E S au bénéfice d'enfants français résidant avec leur famille à l'étranger. (en application des articles

Plus en détail

Votre enfant est différent

Votre enfant est différent Votre enfant est différent Informations et conseils pratiques pour les parents d enfants ayant une déficience intellectuelle 0-6 ANS Ce livret a été réalisé avec le soutien de la SOCIÉTÉ GÉNÉRALE Ce livret

Plus en détail

La retraite et l inaptitude au travail

La retraite et l inaptitude au travail La retraite et l inaptitude au travail 1 Le calcul de la retraite Salaire annuel moyen X Taux X Trimestres du RG Calculé sur les 25 meilleures années Varie entre 160 25% minimum et 50% maximum 2 Le taux

Plus en détail

conditions générales élever les enfants

conditions générales élever les enfants Vos prestations Votre caisse d Allocations familiales (Caf) vous accompagne dans les moments importants de la vie. Ce livret présente l ensemble des prestations et des aides que la Caf peut vous verser

Plus en détail

L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire

L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire juillet 2009 L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr GROUPE ACADÉMIQUE EPS ET HANDICAP COMMUNICATION L'accueil de

Plus en détail

institut national de jeunes sourds de Paris

institut national de jeunes sourds de Paris institut national de jeunes sourds de Paris Mise en place d un dossier unique informatisé de l élève à l institut national de jeunes sourds de Paris CAHIER DES CHARGES Page 1 sur 10 Le présent document

Plus en détail

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014

CONSERVER SON EMPLOI. c est normal et c est possibie. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 CONSERVER SON EMPLOI c est normal et c est possibie Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT Centre de Rééducation Motrice pour IMC CRM-IMC. 42 bd Edmond Michelet 51100 REIMS

PROJET D ETABLISSEMENT Centre de Rééducation Motrice pour IMC CRM-IMC. 42 bd Edmond Michelet 51100 REIMS PROJET D ETABLISSEMENT Centre de Rééducation Motrice pour IMC CRM-IMC 42 bd Edmond Michelet 51100 REIMS ACTUALISATION 2012 ACTUALISATION 2012 Sommaire PREAMBULE 5 JUSTIFICATION DU PROJET 6 I.1 Historique

Plus en détail

DEMANDE D'INTERVENTION SOCIALE

DEMANDE D'INTERVENTION SOCIALE 1/6 ACTION SOCIALE 5 rue JeanMarie Chavant 69369 LYON CEDEX 07 Tél. 04.78.61.57.84 Fax 04.78.61.72.28 DEMANDE D'INTERVENTION SOCIALE Quel est l'objet de votre demande? (à détailler en page5)...... Etesvous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle activité vient de voir le jour. «Le BTP Gériatrique»

DOSSIER DE PRESSE. Une nouvelle activité vient de voir le jour. «Le BTP Gériatrique» DOSSIER DE PRESSE Une nouvelle activité vient de voir le jour «Le BTP Gériatrique» Adapt 06 est une société de travaux tout corps d état, spécialisée dans l adaptation des logements pour les personnes

Plus en détail

Numéro de Sécurité Sociale : C M U. Si autre régime ou département autre que Indre-et-Loire, indiquer coordonnées (Nom, adresse, téléphone) :

Numéro de Sécurité Sociale : C M U. Si autre régime ou département autre que Indre-et-Loire, indiquer coordonnées (Nom, adresse, téléphone) : MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES D INDRE ET LOIRE 19 rue Edouard Vaillant CS 14233 37042 TOURS CEDEX Tél. : 02 47 75 26 66 Fax : 02 47 75 26 38 D E M AN DE D E F I N AN C E M E N T C O M

Plus en détail

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Détail des expériences Responsable qualité association secteur SMS : - Conception, mise en œuvre, animation et

Plus en détail

... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf

... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf ... Caf.fr, naviguez facile! Caf de la Haute-Vienne Création octobre 2012 Crédit dessins : icônothèque Cnaf Ecran d'accueil du Caf.fr Mon Compte Pour gérer directement son dossier Ma Caf pour accéder aux

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés I. QUELLES OBLIGATIONS? UNE OBLIGATION A PARTIR DE 20 SALARIES Tous les employeurs occupant au moins 20 salariés (l effectif s

Plus en détail

Personnes handicapées :

Personnes handicapées : Personnes handicapées : mieux vivre au quotidien Pour connaître les aides et services du Département d Ille-et-Vilaine aux personnes handicapées Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine La solidarité avec

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2015

CATALOGUE DES FORMATIONS 2015 CATALOGUE DES FORMATIONS 2015-1 - - 2 - GP&A Formation Un cabinet d avocats impliqué dans la formation professionnelle Qui sommes-nous? Depuis sa création en 1990, le cabinet Grandjean Poinsot & Associés

Plus en détail

P C ERMIS DE ONDUIRE. Les aides financières d'action sociale

P C ERMIS DE ONDUIRE. Les aides financières d'action sociale P C ERMIS DE ONDUIRE Les aides financières d'action sociale SOMMAIRE PRÉAMBULE GÉNÉRAL... 1 AIDES FINANCIÈRES INDIVIDUELLES AUX FAMILLES PRÉAMBULE AUX AIDES FINANCIÈRES INDIVIDUELLES AUX FAMILLES.. 5 LES

Plus en détail

13890 Commune de MOURIÈS GUIDE PRATIQUE DU C.C.A.S. Comité Communal d Action Sociale

13890 Commune de MOURIÈS GUIDE PRATIQUE DU C.C.A.S. Comité Communal d Action Sociale 13890 Commune de MOURIÈS GUIDE PRATIQUE DU C.C.A.S. Comité Communal d Action Sociale 1 Edition janvier 2015 SOMMAIRE AIDES LEGALES Aide à domicile Dossier Aide Sociale...4 Allocation Personnalisée Autonomie.

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES

REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES REGLEMENT D INTERVENTION BOURSES D ETUDES POUR LES FORMATIONS SANITAIRES ET SOCIALES Septembre 2008 1 Direction Générale Adjointe Solidarités Formations tout au long de la vie Direction des Solidarités

Plus en détail

Le congé de présence parentale

Le congé de présence parentale Le congé de présence parentale 1. Définition Ce congé non rémunéré est prévu par l article 60 sexies de la loi du 26 janvier 1984 qui dispose que le congé de présence parentale est accordé au fonctionnaire

Plus en détail

Formulaire de demande d aide financière extra-légale

Formulaire de demande d aide financière extra-légale Formulaire de demande d aide financière extra-légale pour les personnes en situation de handicap Bénéficiaire NOM, Prénom Date de naissance Assuré Conjoint Personne vivant maritalement avec l assuré Enfant

Plus en détail

DEFICIENTS AUDITIFS : QUELLES AIDES FINANCIERES?

DEFICIENTS AUDITIFS : QUELLES AIDES FINANCIERES? DEFICIENTS AUDITIFS : QUELLES AIDES FINANCIERES? Sommaire 1 ère partie : Les aides techniques I. Appareils de correction auditive & implant d oreille moyenne (dont le BAHA) 1. Les prestations pour tous

Plus en détail

MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES D'INDRE ET LOIRE

MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES D'INDRE ET LOIRE MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES D'INDRE ET LOIRE 19 rue Edouard Vaillant CS 14233 37042 TOURS CEDEX Tél. : 0247752666 Fax: 02 47 7526 38 DEMANDE DE FINANCEMENT COMPLEMENTAIRE AUPRES DU

Plus en détail

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits

Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Inaptitude, invalidité, handicap et pénibilité : vos droits Des questions sur la retraite? Notre newsletter «Tremplin Retraite», la lettre des actifs vous informe régulièrement sur l actualité, vos droits,

Plus en détail

Remise du rapport de Patrick GOHET

Remise du rapport de Patrick GOHET Remise du rapport de Patrick GOHET Sur le bilan de la loi du 11 février 2005 et de la mise en place à Xavier Bertrand, Ministre du travail, des Relations Sociales et de la Solidarité et à Valérie Létard,

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

Solution informatique pour l accueil, le suivi et l accompagnement de l usager. DOCUMENT DE FORMATION «Volet administratif»

Solution informatique pour l accueil, le suivi et l accompagnement de l usager. DOCUMENT DE FORMATION «Volet administratif» D o ssi er de l a P er so n n e A c cu ei l l i e / A c co m p a g né e, d e l usa g er Solution informatique pour l accueil, le suivi et l accompagnement de l usager. DOCUMENT DE FORMATION «Volet administratif»

Plus en détail

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Ce questionnaire s inscrit dans le cadre d une démarche de travail collectif des services de la ville en charge de l accueil

Plus en détail

ANNEE SCOLAIRE 2015 2016 Dossier de demande de Dérogation au périmètre scolaire

ANNEE SCOLAIRE 2015 2016 Dossier de demande de Dérogation au périmètre scolaire ANNEE SCOLAIRE 2015 2016 Dossier de demande de Dérogation au périmètre scolaire Ecole du secteur :. Première demande Classe envisagée en 2015 / 2016... Renouvellement Enfant concerné Nom Prénom Date de

Plus en détail

MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE

MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE Votre assistance santé à domicile MALAKOFF MÉDÉRIC ASSISTANCE Avec Malakoff Médéric Prévoyance et MUT2M, bénéficiez de nouveaux services gratuits 24h/24 et 7j/7 grâce à votre n d identification 753734

Plus en détail

pendant et après le cancer

pendant et après le cancer Dossier technique Parcours personnalisés pendant et après le cancer Pratiques de coopération entre structures sanitaires et MDPH Décembre 2011 La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie est à la

Plus en détail

Une initiative de la Ministre bruxelloise en charge de la Politique d Aide aux Personnes Handicapées

Une initiative de la Ministre bruxelloise en charge de la Politique d Aide aux Personnes Handicapées Préface Vous tenez dans les mains «Suivez le Guide», une brochure relative à l accueil de la Personne handicapée par le service bruxellois Phare - Personne Handicapée Autonomie Recherchée. Phare, anciennement

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

applicable à compter de la rentrée de septembre 2014 Vu les articles L451-3 et D451-7 du code de l action sociale et des familles,

applicable à compter de la rentrée de septembre 2014 Vu les articles L451-3 et D451-7 du code de l action sociale et des familles, Règlement régional des bourses paramédicales et en travail social accordées sur critères sociaux aux étudiants poursuivant des formations dans les écoles et instituts de formation de Midi-Pyrénées applicable

Plus en détail

AIDES FORMATION / ACCES A LA QUALIFICATION. Région Département 04 05 06 13 83 84 Local

AIDES FORMATION / ACCES A LA QUALIFICATION. Région Département 04 05 06 13 83 84 Local AIDES FORMATION / ACCES A LA QUALIFICATION Bourse d études Conseil régional Provence-Alpes-Côte d Azur Mise à jour : Février 2011 (Réf. FO00001) Secteur géographique concerné Région Département 04 05 06

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE 2015-1 - 1 Cette liste n'est pas exhaustive. L'Administration se réserve le droit de demander tout document complémentaire qui lui apparaîtrait nécessaire lors de l'instruction du dossier. Aucun document

Plus en détail

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux.

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux. R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES DÉFINITION : Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques

Plus en détail

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire?

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? L épilepsie concerne plus de 500 000 personnes en France, dont la moitié sont des enfants ou des adolescents.

Plus en détail

Premier degré (public et privé) : géré par le service d action sociale des directions des services départementaux

Premier degré (public et privé) : géré par le service d action sociale des directions des services départementaux CORRESPONDANTS ET LISTE DES AIDES DE L ACTION SOCIALE ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 Premier degré (public et privé) : géré par le service d action sociale des directions des services départementaux Second degré

Plus en détail

Le guide. de l aidant familial

Le guide. de l aidant familial Le guide de l aidant familial Préface Ce guide est pour vous! Les travaux de la conférence de la Famille 2006 ont eu pour objectif de renforcer les liens entre les générations. Parmi les mesures prises,

Plus en détail

Le logement social à Suresnes

Le logement social à Suresnes Logement La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine. Par cet engagement,

Plus en détail